C'est surement par là [Jinn, Warren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Invité le 11/1/2017, 23:46

Jusqu'à l'arrêt de bus, tout s'était bien passé. Elle s'était réveillée juste à temps pour son arrêt, avait traîné son sac jusqu'en bas du bus et après quelques tentatives, avait réussi à le poser sur le banc de l'arrêt et à l'enfiler sur le dos. Elle regrettait d'avoir choisi ce sac de hiking de 30L plutôt qu'une valise: elle s'était sentie maligne sur le coup. Mais maintenant qu'elle se retrouvait à porter un sac qui faisait plus de la moitié de son poids et qui la dépassait d'une tête, elle ressentait une certaine amertume vis-à-vis de ses "coups de génie". Les environs de la station de bus étaient assez animés ce soir-là. Elle jeta un regard aux alentours et, ne parvenant à se décider quand à la direction à prendre, décida de suivre le flot de passants dans la rue. La plupart étaient jeunes, et la majorité portaient des chemises blanches et des bas bleus marines - elle estima donc qu'il s'agissait d'étudiants et qu'elle était dans la bonne direction.

Elle n'aurait pas pu imaginer  qu'autant de jeunes aillent au karaoké ou en boîte un soir de sortie. Aussi, après une demi-heure de marche à pieds, la foule commença à se disperser dans les karaoké et bars et elle se retrouva bientôt dans une ruelle quasi-déserte que le soleil couchant éclairait d'un ultime lumière qui faiblissait rapidement.
Seule, dans un endroit qu'elle ne connaissait pas à l'approche de la nuit, elle fit halte. Elle s'était complètement foiré, admettait-elle enfin. En beauté même. Elle aurait mieux fait de ravaler sa fierté et de demander son chemin. Et merde. Elle donna un coup de pied enragé dans un innocente poubelle qui ne frémit même pas sous sa rage. Son pied, en revanche, émit un craquement sinistre. Et puis merde. Elle fit marche arrière en boitant et se dirigea vers le karaoké le plus proche. Elle n'avait pas l'intention de passer la nuit dehors. Elle inspira profondément devant la devanture et rentra en boitant.

L'accueil était une petite pièce d'une vingtaine de mètres carrés au fond de laquelle un employé se tenait, avachi sur sa chaise derrière un comptoir. Un couloir sur sa droite donnait sur des portes dont émanaient un bruit étouffé de vocalises ratées. Elle se dirigea vers le comptoir.

" L'académie Tsuki s'il vous plait" fit-elle d'une voix rauque, que le froid et la fatigue avaient usés.

L'employé quitta lentement l'écran de son ordinateur des yeux et l'observa longuement de haut en bas. Il y avait quelque chose d'hautain dans l'aller-retour de son regard qu'elle n'apprécia pas du tout. Son regard s'arrêta un instant sur l'épaisse laine qui aurait du masquer un semblant de poitrine. Juste assez longtemps pour voir que cette poitrine était quasi-inexistante et il soupira. Cette fois-ci, elle allait le défoncer pour de bon quand il arrêta finalement de mâcher son chewing-gum et lui indiqua d'un geste nonchalant la sortie. Toute son attitude suait la condescendance et elle voyait à son regard qu'il attendait juste de se débarrasser d'une gosse.

On se retrouve parfois confronté à des choix dans la vie, des choix qui dictent notre avenir de manière irrémédiable. Elle n'eut même pas besoin de réfléchir à celui-ci. Sa main se tendit au-dessus du comptoir et agrippa sans état d'âme le col de l'abruti qui lui faisait face. Il n'eut pas le temps de réagir qu'elle l'avait déjà tiré vers lui. Penché au-dessus du comptoir, le visage à quelques centimètres du sien, il se tint ainsi, ahuri et interloqué.

" L'académie Tsuki j'ai dis, pas la sortie. T'es muet ou t'es juste con?"

Une porte sur sa droite grinça et elle entendit des étudiants passer devant la porte du karaoké en riant. Puis vint un lourd silence tandis que l'idiot qu'elle tenait au col reprenait doucement ses esprits. Sa patience, pour peu qu'elle en avait, avait été épuisée par le froid et la longue marche. Elle ne comptait pas dormir dehors ce soir-là.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Warren le 12/1/2017, 11:55

C'est sûrement (pas) par là
feat. Esther & Almight'

Fiouh. Encore une journée longue et chiante qui s'annonçait. Un pressentiment, comme ça… Le genre de journée où tu te lèves sans la moindre volonté, et avec toute la mauvaise foi du monde. Mais t'es obligé, parce que, bah on vient te faire chier. C'était avec ces merveilleuses pensées en tête que j'avais fini par me lever, l'air un peu maussade. Je n'avais vraiment pas envie d'aller en cours, mais je n'avais pas d'idée de quoi faire. Les murs de l'académie m'étouffaient un peu, avec toutes ces rumeurs courant sur moi et cette surveillance presque constante dont j'étais l'objet. Bien heureusement, il ne s'agissait que de Diamants, je n'imaginais d'ailleurs pas si l'Agence se mêlait à tout ça… Car je le pressentais, depuis que j'avais fait un séjour là-bas il y a un an et quelques mois : il n'y a aucun moyen de leur échapper. Vaut mieux donc que ce soit l'académie qui prenne en charge ma sentence, même si c'était chiant, elle était criblée de failles.

Une fois habillé, propre, et avec cet uniforme que je ne quittais plus, comme deux enfants à qui l'on aurait forcé la paix… Enfin, pas que je veuille le déprécier, mais qui disait surveillance disait forcément port de l'uniforme, et j'y avais le droit cinq sur six fois que je croisais un diamant. Fort heureusement, ces temps-ci, j'arrivais plus ou moins à les esquiver pour aller ailleurs. Même s'ils me pouvaient me retrouver en un rien de temps. Putain de puce GPS de ses morts. Dans un couloir, je m'arrêtai un instant devant la fenêtre : il avait l'air de faire froid dehors. Sans doute que ça ne s'arrangerait pas plus tard dans la journée. Et merde... Je cavalai donc dans l'autre sens pour attraper mon long manteau bleu marine, y glissai ma réplique d'arme de poing et le refermai complètement, puis je me dirigeai vers les salles de cours, puisque j'y étais condamné à cause de cette maudite puce.

La journée fut exactement comme je l'avais prévue. Chiante à mourir. Le point positif, c'est que j'avais passé la majorité des cours à dormir, j'étais donc assez en forme pour mon temps libre avant le couvre-feu. Qui respecte cette merde… Bah moi. J'y étais tenu, paraît-il. Tch… Soupirant, les mains dans les poches, je me dirigeais nonchalamment vers la sortie. Je fis un rapide scan d'aura pour chercher éventuellement quelqu'un avec qui faire quelque chose. Évidemment, Jïnn était la trace la plus flagrante, et il était… Déjà en ville. Il ne perdait pas de temps… Déviant de ma direction, je montai en un bond anormalement haut sur la branche d'un arbre. Je vérifiai ensuite qu'il n'y avait pas trop de monde aux alentours… Mmmh. Personne ne verrait. En moins de deux secondes, je passai donc de l'entrée de l'académie au toit d'un bâtiment en ville. C'était le quartier animé… Mh, pourquoi pas. Nouveau scan d'aura : personne aux alentours, du moins dans les rues. Je sautai donc du toit et atterris en douceur dans un cul-de-sac adjacent, avant de rejoindre l'une des rues principales.

Il n'y avait pas tant de monde dans les rues… La plupart étaient dans les bars à se réchauffer, ou chez eux. Voire faisaient des activités. J'avais remarqué un groupe de lycéens, mais qui n'étaient pas de Tsuki entrer au loin dans ce qui semblait un karaoké. Je soupirai. Un karaoké par ce temps, vraiment ? Mais j'avais si peu envie de retourner à l'académie, si peu d'argent pour boire à ma soif dans un bar, et si peu de volonté pour résister au scénarium que je finis par me diriger vers le karaoké. Les mains dans les poches, j'ouvris la porte d'entrée sans même la toucher, lorsque j'eus droit à une scène assez spéciale. Il y avait… Un enfant, qui était en train d'agripper de ses toutes petites mains l'employé chargé de l'accueil, avec à ses côtés un grand sac de voyage. Mmmmh… Mh. Je soupirai à nouveau. Dire que je risquais vraiment de me faire défoncer si je me servais d'Encounter… Ou alors, je devais le faire sans qu'il n'y ait de témoin. Ouais, c'était plus viable. Après tout, en tant que roi, tout ça… Enfin, on connaît la chanson.

Enfin. Je m'avançai doucement vers l'altercation, insérant très subtilement mon pouvoir entre le col et la main en mode invisible. Une fois qu'il fut en place, je repoussai la main dans la jeune fille du polo de l'employé brusquement. Ce toujours sans le moindre geste suspect. Je me plaçai enfin derrière la fille, pour faire la queue. C'était tout ce que je pouvais faire à moins de casser des dents...

© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~

avatar
Warren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Invité le 12/1/2017, 17:47

La porte derrière elle claqua, laissant entrer un courant d'air gelé dans la pièce. Soudain, sa main se détacha du col et revint brusquement à elle. En face d'elle, l'employé recula aussitôt et porta la main à son cou. Les yeux écarquillés, elle observa sa main, la tournant et la retournant avec surprise. Elle fronça les sourcils : qu'est ce qui venait de se passer?
" Je vais devoir vous demander de sortir mademoiselle" coassa l'employé, dont la surprise semblait avoir laissé la place à l'irritation. Esther serra les dents et le poing, qu'elle abaissa cependant. Ce mec n'en valait pas la peine, songeait-elle finalement. Elle leva le menton, pleine de dignité et émit une sorte de grognement.

"Laissez tomber" lâcha t-elle " Je trouverais l'académie toute seule".

Elle se détourna et se retrouva face à un grand blond qui devait bien faire deux têtes de plus qu'elle. Elle ne l'avait pas vu entrer, et ignorait depuis combien de temps il assistait à la scène. Sans mot dire, elle se pencha vers son sac de randonnée et saisit chacune des bretelles d'une main ferme. Elle courba le dos et, muscles tendus, parvint à le soulever de quelques dizaines de centimètres avant qu'il ne retombe lamentablement au sol. Les joues légèrement rosées, elle s'assit par terre, enfila les bretelles et entrepris de se relever. Jambes tendues, dos braqué, elle trembla ainsi sur le sol pendant quelques minutes. En vain. Il lui aurait fallu poser le sac sur une chaise ou un banc pour pouvoir l'enfiler. Seulement, à part le comptoir - trop haut- il n'y avait rien d'autre que des plantes et des affiches dans la pièce.  L'employé la regardait avec dédain, les bras croisés devant le torse. Il n'était visiblement pas décidé à lui filer un coup de main.

Son visage avait viré au rouge, autant à cause de l'effort que de la honte. Elle retira les bretelles et se releva péniblement. Ravalant le peu de fierté qu'il lui restait de ce moment gênant, elle se tourna vers le jeune homme qui était arrivé. Mal à l'aise, elle souleva un regard hésitant vers lui, se racla la gorge et articula d'une voix incertaine:

"Humm... Est-ce que...?" Elle porta la main à son cou et indiqua de l'autre son sac de randonnée, se raclant à nouveau la gorge " tu pourrais me le soulever 30 secondes le temps que je l'enfile?"

Derrière elle, l'abruti qui servait d'employé émit un glapissement hautain. La rougeur de son visage s'accentua encore et elle se balança d'un pied à l'autre, évacuant son malaise comme elle le pouvait. Elle commençait à regretter d'être venue, elle maudissait le crétin d'employé, la ville, l'hiver, le temps et se voyait déjà durement rembarré par un monde qui lui semblait à cet instant ingrat et injuste. Si ça continuait comme ça, elle allait bien finir par passer la nuit dehors. Cela ne lui sembla soudain pas si terrible après tout.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Jïnn le 12/1/2017, 22:10



The retard's Crew



Aujourd'hui....C'était une journée d'un ennuie énorme...Je me questionnais toujours sur la punition, elle comptait arrive quand hein ? Il se la touche le directeur ? Le gérant ? Je sais pas...Je trainais dehors, j'en avais ras le bol des murs opressants d'une académie qui est même pas prévu pour se sécuriser elle même. J'étais dans ma période de haine un peu. Les pensées...Mon défouloir...Si je ne pouvais pas penser, je ne serait qu'un corps sans âme, qu'un robot.
De toute façon....Mon père m'a déjà re-pété la gueule une fois guéris...Il a pas aimé que je sois un peu...comment dire....dissident ? Est-ce le mot juste ? Je ne sais pas.

De toute façon, j'étais dehors et je comptais profiter. Je sais pas....Je peux pas taper, je peux pas m'entraîner sinon j'me blesserai...Restait la seule solution viable. C'était la chanson. Ouai je chantais comme une merde, mais je m'en fou ça extériorisait....Donc direction le karaoké, j'en connaissais un bon. Puis....En marchant tranquillement, je constatais que Warren était pas loin. Forcément avec les traces (et je parle pas de traces de pneus hein) qu'il laisse, c'est assez facile de savoir où il est...Ce serait pas considéré comme...comment dire....du stalking ou de la violation de vie privée ? Bon en vrai on pourrait cacher notre force de combat naturellement, mais pour voler, péter des sprints faut bien le faire...

Quoi qu'il en soit, vêtu de ma tenue traditionnelle...Le bon pantalon marron, le T-shirt, le veston, le blason dans ma besace et....Pourquoi ça gueulait ? Je renforçais mon ouïe et....Ah....Y'a carrément une madame qui gueule sa mère pour demander où est Tsuki ? Mais elle est conne ou quoi ? Non mais attend, moi on me nique ma mère pour une forêt mais la dame elle gueule partout "WESH C OU TSUKI LOL MDR". Mais faîtes la taire oh ! J'vais la baffer ! Mais ce serait cramé et ça enlèverait mon air tout à fait neutre et calme. Quoi qu'il en soit, j'disais en morse à Warren. Ah oui attendez, j'dois l'expliquer. Depuis le temps, j'essaie de lui envoyer des signaux d'auras. Genre faire varier le flux pour que le pic soit comme un battement dans le langage du morse. J'essayais donc de lui dire un truc du genre "Yo sensei...c'est quoi son soucis à celle la ?". J'étais donc placé derrière lui, j'attendais pendant qu'elle lui demandait un truc. Je tendais ma main vers Warren en mode stop et je disais :

Te prends pas la tête sensei, j'm'en occupe....

Je soulevais son sac, mes muscles...Je manque d'une vingtaine de minutes de sommeil...Je vois...Et je suis stressé au fond de mon être...Tsss...Je sens que ça approche...Mais en attendant, restons neutre voir légèrement souriant. Faudrait pas être totalement fermé face à une nouvelle paumée et un peu idiote. Je lui disais calmement d'un ton se voulait négociateur un peu. Pendant ce temps elle pouvait l'enfiler y'a aucun soucis. J'fais en sorte que le mec de l'accueil il entende pas.

Faut pas crier ça sur tous les toits...Si tu veux j'paye la room de karaoké pour parler. A mes frais, comme ça moi et le blond que tu vois derrière moi on peut t'aider. Après...c'est toi qui vois.


(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Invité le 12/1/2017, 23:01

Un homme bodybuildé fit son apparition aux côtés du jeune homme. Bien qu'il soit assez imposant, elle ne l'avait étrangement pas remarqué jusque là. Il tendit la main devant le grand blond : Te prends pas la tête sensei, j'm'en occupe..... Sensei, songea t-elle en inspectant du regard le brun bodybuildé. Ce devait être un étranger. Sensei, c'était un maître nom? Elle jeta un coup d’œil curieux à l'intention du grand blond. Il ne donnait pourtant pas l'air de quelqu'un d'important.

Ces mecs lui semblèrent très étranges. Et elle ne mentionnait même pas la tenue de l'étranger. Elle fit volte-face et enfila le sac sans broncher. Mais tandis qu'elle passait ses bras dans les bretelles, l'étranger se pencha doucement et la mit en garde tout bas: Faut pas crier ça sur tous les toits...Si tu veux j'paye la room de karaoké pour parler. A mes frais, comme ça moi et le blond que tu vois derrière moi on peut t'aider. Après...c'est toi qui vois.

Elle estima que le 'ça' dont il parlait devait être l'académie, puisque c'était la seule chose sur laquelle elle s'était époumonée. Sceptique, elle leva un sourcil inquisiteur. Ce mec paraissait suspect, songeait-elle. Est-ce que c'était une escroquerie pour amener les filles dans les salles isolées et...? Elle regardait à tour de rôle le calme blond et le brun impétueux. Fronçant les sourcils, elle se remémora le retour brusque de sa main vers elle plus tôt, était-il possible que...?

Elle n'était pas complètement sereine, mais un dernier coup d’œil par la porte finit par la décider: elle n'avait absolument aucune intention de retourner se balader dans le froid à cette heure-là. Elle saisit donc fermement les bretelles de son sac et releva résolument le menton. Acquiescant silencieusement, elle se détourna vers le couloir d'où émanaient les voix étouffées des chanteurs d'un soir et lâcha:

"Je vous suis"

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Warren le 13/1/2017, 01:36

C'est sûrement (pas) par là
feat. Esther & Almight'

« … »

Toujours les mains dans les poches, le menton et la bouche enfoncés dans le col de mon manteau, je ne disais rien. J’avais pas trop envie de parler, surtout que j’avais fini ici un peu par hasard. Je comptais surtout sur Jïnn pour me rejoindre. Il avait intérêt à se bouger, je ne comptais pas finir seul pour rien. Ou au pire, je dirai que je l’attends, oui. Mais bon, il me semblait que son aura approchait de toute manière… Oui, c’était sa trace. Il était tout proche. Il était même quasiment présent. J’avais le regard perçant, tourné vers la porte avant qu’il ne se fasse distraire par Mini-Hulk. Eh bah, elle avait pas tant de force que ça au final… Mon regard s’abaissa à son niveau, puis à celui de son sac. J’allais faire un mouvement pour m’en occuper, mais le All Might fut plus rapide : débarquant juste avant sa demande, il prit l’initiative… Et je recevais en même temps des signaux de son aura. Du morse… Pas mal pour communiquer silencieusement. Toujours sans un mot, je le laissai s’occuper des sacs. Je n’avais donc pas vraiment bougé depuis tout à l’heure. Je n’avais pas envie de grand-chose ce jour-là… Encore moins de parler… Tch.

Bref. Je répondis tout de même en morse à Jïnn « Je ne sais pas. Vérifie. » avec un regard suffisamment appuyé pour lui faire comprendre là où je voulais en venir : à l’intérieur, nous serons plus tranquilles. Pendant ce temps, je jetai de nouveau un coup d’œil à l’employeur. Celui-ci était toujours rouge, mais sans doute de colère cette fois. Nos regards se croisèrent un instant, et le sien s’adoucit un peu. Hmm, je préférais cela. J’observai ensuite la fille reprendre son sac, et écoutai les conseils que Jïnn lui prodiguait. Il avait compris. « Bien. »  lui envoyai-je par aura. Mon regard se posa à nouveau sur l’étrangère. Ne pas savoir où se trouve Tsuki… C’était forcément une étrangère. Voire… Une nouvelle élève, à en juger par son sac. Oui, sans doute. Elle accepta l’offre de Jïnn, et se dirigea résolument vers le couloir. Je tournai la tête vers Jïnn, échangeant de nouveau avec lui un regard éloquent, aidé par l’aura pour lui dire « Je te rembourserai. ». Ce après quoi, je passai derrière la nouvelle, le coup d’œil vert toujours aussi perçant.

© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~

avatar
Warren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Jïnn le 13/1/2017, 02:20



Un peu de morse



Topo de la situation : Mademoiselle doit certainement me trouver trop bizarre. J'étais venu comme dans matrix aussi, choisis la pilule rouge ou bleu ! La rouge te file la chiasse et la bleu la gastro : On se revoit aux chiottes ma gueule. Plus sérieusement...Warren était connu pour être nonchalant à la base...après tout on brûle pas toute la journée d'excitation pour le combat..On serait des robots...Puis...Imaginez son sentiment d'ennuie comparé au mien....Je...Je ne pense pas que je comprendrai un sentiment pareil pour lui. Moi, j'avais encore des objectifs, il restait des gars largement plus fort que moi pour me forcer à me dépasser et rien lâcher. Enfin...J'y repenserai plus tard dans une introspection dans de meilleures conditions.
Bref, la dame acceptait de nous suivre. Je passais rapidement donner l'argent suffisant pour la room et une boisson chacune. Vu le froid...Une boisson chaude, trois chocolat chauds. Puis...Warren répondait à mes signaux. Toujours aussi au taquet, il m'étonnera toujours. Il en avait un beau de palmarès...Roi, Akaïshin, Great Max....Je me demande comment les gens nous voient à Tsuki. Surtout que...Non. J'aurai le temps d'y penser plus tard même si le trône ne m'intéresse pas.

Warren me disait qu'il rembourserait....Je tirais mes lèvres vers le bas et mes yeux mi clos en haussant les sourcils, je répondais : "Non j't'assure, je gère." Puis je montrais le chemin. Je tenais les boissons que je portais avec mes deux mains. Galère du coup....Mais j'arrivais devant la porte de la room que je bourrais qu'une épaule. Facile. Je déposais les trois boissons sur la table et mettais une musique calme, détente, de quoi poser les bases. Bon si vraiment ça dérange y'a la télécommande....
Je leur faisais signe de s'assoir. Après tout, autant se mettre à l'aise comme dirait DJ Santos.

Je fermais la porte, regardant avant à gauche puis à droite, pourquoi je psychote ? Ah ouai....La puce GPS....
Une fois tout le monde en place, du moins je l'espère, et puisque Warren semble pas trop motivé pour être avenant...j'allais m'y coller écoute. Je prenais place, les bras croisés avec une jambe croisée en angle droit. Je la regardais d'un air calme, quoi qu'intrigué :

Tout d'abord...La notion de respect qui va bien : Moi c'est Jïnn. La personne qui m'accompagne est Warren. On est de la maison rubis. J'te pose pas la question tellement qu'elle crève les yeux, ça se voit que tu es nouvelle. T'as la lettre sur toi ?





(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Invité le 13/1/2017, 14:52

Esther rentra sans broncher dans la pièce et s'enfonça aussitôt  confortablement dans un coin moelleux du banc, à l'extrémité la plus proche de la porte. Ce n'était pas qu'elle était inquiète, quoiqu'un peu. Le sac toujours sur le dos, elle se frotta énergétiquement les mains en soufflant dedans. Quelque part pendant le speech du bodybuildé, elle tourna la tête vers lui en acquiesçant silencieusement. Aussitôt après, elle ôta les bretelles et glissa le sac à ses pieds sans concession. Les jambes repliées sur le banc, elle susurra doucement:

"Hummm... ouais" en ouvrant la fermeture du haut du sac, qui était vide, puis les poches latérales, vides. " Deux minutes".

Elle défit le haut de son sac, tira sur le lacet de l'ouverture pour l'agrandir et y plongea sans état d'âme son bras. Cambrée en avant, la tête au-dessus du sac, elle fouillait frénétiquement son contenu.  Trop mou, des vêtements, les poils d'une doudoune, sa trousse de toilette, la pince à épiler qui en débordait et qui la piqua, quelque chose de mouillé. Son gel douche avait du s'ouvrir et couler. Fouillant ainsi  à l'aveugle dans ses affaires, elle tenta de faire la conversation pour meubler le silence le temps de trouver le graal.

" Alors c'est là que vous trainez quand vous sortez?" fit-elle distraitement en enfonçant encore son bras dans le sac. Quelqu'un rentra  et déposa trois chocolats chauds sur la table basse au milieu de la pièce.

"Merci" fit-elle distraitement en continuant à remuer ses affaires. Elle n'y sentait rien qui ressemblait à du papier. Elle envisagea un instant de le vider un peu, mais elle craignait de dévoiler par mégarde sa collection de gods ses sous-vêtements. Après avoir insisté quelques minutes, et avoir eu la certitude qu'elle avait bien atteint le fond du sac et tout ramoné, elle extirpa son bras. Songeuse, elle se laissa aller contre le dos du banc et glissa ses mains dans les poches de sa doudoune.  Dans la poche de droite, elle sentit une surface granuleuse. Bingo. Son regard s'illumina et elle sortit brutalement une enveloppe pliée en deux, renversant au passage sur le banc quelques emballages de bonbons.

" Tadaaa"  fit-elle en brandissant sa version du graal. L'enveloppe avait été un peu maltraitée, mais on pouvait y deviner son prénom et son nom, ainsi que son adresse, délicatement écrits à l'encre noire. Elle se pencha en avant au-dessus de son sac et plaqua brusquement l'enveloppe sur la table blanche qui trembla légèrement. Un peu secouées, du chocolat chaud se renversa des tasses remplies à rabord.

" Oups " ajouta t-elle, les yeux un peu écarquillés. Elle recula au fond du banc en ramonant cette fois-ci ses poches " Je dois avoir des mouchoirs".

Elle ramonait ainsi les multiples poches de sa doudoune quand elle réalisa soudain qu'elle avait oublié le plus important.  Tout en extrayant distraitement des mouchoirs d'une poche intérieure, elle releva la tête, subitement excitée.

" Vous êtes de l'académie hein? Montrez moi vos pouvoirs!"

Elle avait les yeux dilatés, brillants d'excitation. Sans s'en rendre compte, elle avait commencé à sautiller légèrement sur place, comme une gamine impatiente d'avoir ses cadeaux de Noël.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Warren le 15/1/2017, 16:54

C'est sûrement (pas) par là
feat. Esther & Almight'

Progressivement, je fis disparaître mon aura. En même temps, mes yeux et mes cheveux reprirent lentement leur couleur habituelle, ces derniers se raidissant à nouveau. Puis, je laissai Jïnn s’exprimer par rapport à ce qu’elle venait de voir. De nous deux, il était le plus habitué à parler, en même temps… Je me contentais de ne pas rater une miette de ce qui se disait et des mouvements effectués par l’un et l’autre. Génial… Évidemment. De son point de vue de fraîche arrivante, voir quelque chose d’aussi surnaturel ne pouvait être que génial. J’ignorais tout de son pouvoir, mais peu importe lequel était-il, il y avait bien peu de chances qu’il soit aussi impressionnant que celui de Jïnn ou le mien. Ce n’était même pas mon utilisation première…

Mon regard se tourna vers Jïnn, un peu plus vif lorsqu’il lui souhaita la bienvenue. Tu parles beaucoup, lui avais-je envoyé. Futur représentant Rubis, rien que ça… Pour ça, faudrait déjà retrouver l’actuel, on sait jamais où il est… Ça avec les rumeurs qui courent sur lui… Il faudrait déjà le rencontrer avant de prétendre à la moindre place, ouais. Rien n’était dit. Même si je ne niais pas que la place me faisait envie. Mais la recevrai-je seulement un jour, en dépit de toutes ces choses qui font parler de moi, en bien, mais aussi en mal ? Le doute était permis… Mon regard s’assombrit légèrement, tandis que celui de la jeune fille se ravivait.

Cette dernière se mit d’ailleurs à boire son chocolat chaud. Je jetai un coup d’œil au mien : il avait refroidi. Je tendis lentement la main pour l’attraper et bus une gorgée tout en gardant un œil sur la petite. Le liquide chaud réchauffa ma gorge, puis mon ventre, il était agréable. J’en pris une seconde, et reposai ma tasse pour remettre mes mains dans mes poches, jetant un coup d’œil de loin à la liste qu’elle désignait maintenant. Utilisant un peu d’aura, j’augmentai mon acuité visuelle pour observer de loin ce qu’elle montrait. Burn it down… Quelle coïncidence, tiens. Je fermai rapidement les yeux, soufflant du nez, puis je me levai, toujours les mains dans les poches, leur tournant à présent le dos. Apercevant la télécommande sur une table plus loin, je la fis voler jusqu’à moi pour allumer l’écran, puis descendis la liste des musiques jusqu’à Burn It Down. Je dézippai mon manteau, pour totalement l’ouvrir, révélant le reste de mon visage et l’uniforme que je portais en-dessous. Mais au lieu d’appuyer sur Entrée, je me retournai, la télécommande flottant dans les airs et les mains toujours dans les poches, et demandai à la petite :

« … Comment tu t’appelles ? »


© Eerie Ange's


Dernière édition par Warren le 18/1/2017, 16:38, édité 1 fois


~~ Ultime Roi. ~~

avatar
Warren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Jïnn le 15/1/2017, 18:40



Démonstration par l'action



On peut dire qu'elle au moins c'était pas le bordel dans son sac...Pourquoi elle prend pas le taxi comme tout le monde ? Ou le bus ? Y'a un arrêt à côté quoi...C'était bien chiant en tout cas, j'imagine même pas le bordel pour qu'elle refasse son sac et qu'elle range tout. Puis...Comment un corps aussi petit pouvait porter autant ? Comme quoi il suffit pas d'être foncièrement musclé si ? Je me pose trop de questions je pense.
Les recherches qu'elle menait on dirait de la spéléologie....ça me rappelle vaguement quelque chose tiens....je crois que c'était un soir où je rêvais d'une araignée aussi imposante que le seigneur des anneaux. Bref....Elle en mettait du temps et...tout ça pour ça. Elle galérait pas trop wow. Mais on avance ! On voit le bout du tunnel ! Et....Hey ! J'ai perdu 5 centimes de chocolat chaud avec le liquide qui est tombé ! Heureusement que j'suis calme hahaha. Parler dans sa tête c'est marrant. Ou alors c'est le premier signe de folie ? Oulaaaaaaaaaaaaa.

Enfin bref, je revenais à moi même quand la question la plus fatidique de Tsuki fut posée...."C'est kwa ton pouvoirrrrrrrrrrrrr ?". Bon, elle a une petite excuse, elle est nouvelle, mais bon...Je sais pas pourquoi tous les élèves se le demandent. Enfin si je sais, pour tisser des liens, se faire des potes, des ennemies, savoir qui on peut victimiser, être pote, en synergie....Cette histoire de pouvoir me prends pas mal la tête. Moi qui pense sincèrement que c'est une certaine triche, je me voyais obligé de travailler ce qui n'est qu'au final une partie de moi, de mon existence...Comment concilier les deux....C'était une dualité qui me perturbait. Suis-je toujours un combattant légitime sans pouvoir ? N'ai-je pas un avantage qui fait en sorte que je gagne tout le temps ? Je dis cela car récemment, en s'entraînant sous pouvoir...le fait de devenir surhumain...Je dépassais certain record du monde naturellement....Je ne pensais pas à un coup de chance, c'était réellement mon corps au naturel qui s'habituait...Après c'était pas réellement significatif comme changement mais...je sais pas si...

Je revenais encore à moi, je me perdais beaucoup trop aujourd'hui, je flipperai pas par rapport à la future sanction qu'on va se manger ? Sans doute...Quoi qu'il en soit, Warren me contactait sur le skype mental et voulait qu'on lui montre....Je sais pas si c'est une bonne idée, je retenais un soupire et à son signal....Transformation. Great Max Warren et All Might Jïnn.....c'était des surnoms bien vantard.....sauf quand l'un le donne à l'autre, et oui. Tant que c'était pas de l’auto-proclamation, c'était plus classe.
Me voilà donc transformé...Cheveux bleu, hérissés, les yeux d'un bleu éclatant, mon aura bleu et légèrement polluée de particules blanche tel de la poudre de diamant. J'étais pas golden mais j'aime pas trop le pimp. Après ouai, cette forme....je ressentais toujours cet état de confiance dans cette dernière. Mais c'était pas assez suffisant comme force....
Je me dé-transformais, après une dizaine de secondes. Faut pas déconner on est pas à Tsuki, je préfère rester prudent et pas aggraver mon cas.

Je suppose que ça suffira comme avant gout. Il existe des tas de pouvoirs si différents les uns des autres...On est assez spécial si je puis me permettre. Disons que...l'expliquer ce serait long, donc je me conterai de te dire qu'on est des super guerriers. Et sans faire de la lèche...

Pendant que je parlais je ne la quittais pas des yeux, et j'en profitais pour prendre sa lettre. Je lisais en diagonale retirant que les infos qu'il me fallait. Maison : Rubis. Je vois....Ces derniers temps y'a une population énorme qui arrive chez nous. Warren qui sera selon moi le prochain représentant...de par sa force et ses exploits....(même si oui on a déconné). Pour moi ce serait un bon leader. Une fois sur le trône je pourrais disposer...ou aider la maison....Je ne sais pas. Mais je ne laisserai pas ces fou qui se considèrent reine, princesse, impératrice ou empereur arriver à ces fins. L'exemple d'Alyssa...Ne pensons pas aux choses qui fâchent.  Je reprenais :

Cette personne à mes côtés sera le prochain dirigeant de ta maison. Bienvenue chez Rubis. Tu verras on a une population assez spécial, mais on s'amuse pas mal. Puis si t'aime les forts caractères, t'aura tout gagné.

Je reposais la lettre, et j'attendais. Qui sait...elle sera certainement une de ces nouvelles qui se la pètent....Même si ici la situation s'y prête pas trop.





(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


Dernière édition par Jïnn le 17/1/2017, 00:25, édité 1 fois


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Invité le 17/1/2017, 00:23

Si le charisme avait pu se matérialiser, et s'il pouvait devenir visible alors il sembla à Esther qu'elle était en train de le voir, sous forme d'ardentes flammes qui embrasaient soudain ses deux compagnons. Un frisson la parcourut. Ébahie, elle observa les flammes rouges de Warren et bleues de Jinn se réduire et disparaître doucement. Elle demeura prostrée sur son banc, à la fois ébahie et fascinée, durant une bonne minute après que le spectacle eut pris fin. Elle reprit soudain ses esprits, se redressa aussitôt et applaudit avec entrain.

"Génial! Vous êtes trop forts..." s'extasiait-elle ainsi en applaudissant. Assez étrangement, elle ne semblait pas avoir entendu le discours de son camarade bodybuildé qui se faisait appeler Jinn. Sa voix s'était transformée en un obscur écho dans son esprit. Ces gars étaient vraiment forts, songeait-elle en hochant la tête, comme pour acquiescer à ses propres pensées. Finalement, songeait-elle en regardant Warren avec des yeux écarquillés, c'était peut-être bien un sensei.

"Cette personne à mes côtés sera le prochain dirigeant de ta maison. Bienvenue chez Rubis. Tu verras on a une population assez spécial, mais on s'amuse pas mal. Puis si t'aime les forts caractères, t'aura tout gagné."

Elle acquiesça pensivement et elle se laissa aller contre le dossier du banc avec un soupir. Serait-elle aussi forte qu'eux quand elle sortirait de l'académie? Est-ce qu'elle aussi pourrait faire des trucs aussi cools? L'image de la bague en papier qui s'était formée dans sa corbeille quelques jours plus tôt lui revint à l'esprit. Elle fronça les sourcils et, baissant les épaules, soupira lourdement. Probablement pas. Songeuse, elle tapota pensivement sur ses genoux.

Dans quelques temps, elle serait peut-être habituée à voir des gens s'immoler sans dégâts. Il y en aurait surement qui voleraient dans les airs, d'autres qui se transformeraient en d'extraordinaires créatures. Dans son esprit, le monde s'emplissait de fantastiques et merveilleuses créatures, toutes plus épatantes les unes que les autres et elle se voyait au milieu, à créer de maladroites bagues de papiers. Son regard s'assombrit un instant. Elle ne pouvait pas faire que ça, ce n'était pas possible. Inconsciemment, ses mains s'étaient agrippées à ses genoux et ses lèvres s'étaient pincées. Elle n'avait pas envie d'être le personnage en arrière-plan qui faisait des tours pour amuser la galerie...

L'odeur du chocolat chaud la ramena à la réalité et lui fit momentanément oublier ses sombres pérégrinations mentales. Elle releva  la tête vers Jinn et lui décocha un grand sourire qui fit apparaître l'espace d'un instant une rangée de dents blanches. Elle s'exclama avec un regain d'enthousiasme:

"Merci, c'était vraiment cool !"

Visiblement satisfaite, elle se pencha en avant pour attraper une des tasses de chocolat chaud. Elle s'arrêta un instant, se demandant s'ils étaient capables de le réchauffer, mais finit par secouer la tête et se raviser. Il ne fallait pas abuser de leur gentillesse. Elle plaça pensivement ses mains autour de la tasse, profitant de la chaleur du breuvage. Elle sentit quelque chose coller au contact de ses doigts. Elle tira distraitement un mouchoir et essuya le chocolat qu'elle avait renversé de la tasse tout à l'heure.

Du coin de l’œil, elle remarqua une carte sur la table. Le fil des évènements lui avait fait oublier où ils étaient. Elle avala quelques gorgées de sa tasse et la reposa distraitement en attrapant la carte des chansons. Ils n'avaient quand même pas payé cette salle pour rien. Enfin, techniquement elle n'avait rien payé. Mais bref. Elle parcourut d'un regard la carte tout en demandant distraitement:

"Vous avez vu la télécommande? Je crois que j'ai trouvé une chanson pas mal"

Elle se sentait tout d'un coup très à l'aise. Elle ne réalisait pas son changement d'attitude, mais elle s'était naturellement rapprochée de ses camarades sur le banc pour leur indiquer une chanson. Elle se comportait maintenant de manière familière, peut être un peu trop familière, et leur montrait du doigt la chanson qui l'intéressait: Linkin Park - Burn it down. Elle releva la tête et leur décocha un nouveau sourire, comme une enfant gâtée qui s'attendait à ce qu'on suive naturellement ses envies et lubies.

"C'est pas mal non?" fit -elle gaiement. Si elle avait eu la moindre idée de leurs mésaventures passées, si elle les avait mieux connu ou si elle avait simplement été consciente qu'une chanson puisse être malvenue, elle y aurait peut-être réfléchi à deux fois. Mais Esther n'était pas devin, n'était pas douée pour lire l'ambiance et n'arrivait généralement pas à se mettre à la place des autres. Aussi fit-elle ce choix avec toute l'innocence et l'enthousiasme dont une simple d'esprit pouvait faire preuve dans ces  cas-là.

" Je vous ferais des bagues si vous arrivez à la chanter" ajouta t-elle fièrement, comme s'il était évident qu'ils se battraient pour avoir une bague en papier. Il existe des évidences que seule une jeune fille de 16 ans pouvait comprendre, et le désir d'une bague en papier en faisait partie.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Warren le 18/1/2017, 16:40

C'est sûrement (pas) par là
feat. Esther & Almight'

Progressivement, je fis disparaître mon aura. En même temps, mes yeux et mes cheveux reprirent lentement leur couleur habituelle, ces derniers se raidissant à nouveau. Puis, je laissai Jïnn s’exprimer par rapport à ce qu’elle venait de voir. De nous deux, il était le plus habitué à parler, en même temps… Je me contentais de ne pas rater une miette de ce qui se disait et des mouvements effectués par l’un et l’autre. Génial… Évidemment. De son point de vue de fraîche arrivante, voir quelque chose d’aussi surnaturel ne pouvait être que génial. J’ignorais tout de son pouvoir, mais peu importe lequel était-il, il y avait bien peu de chances qu’il soit aussi impressionnant que celui de Jïnn ou le mien. Ce n’était même pas mon utilisation première…

Mon regard se tourna vers Jïnn, un peu plus vif lorsqu’il lui souhaita la bienvenue. Tu parles beaucoup, lui avais-je envoyé. Futur représentant Rubis, rien que ça… Pour ça, faudrait déjà retrouver l’actuel, on sait jamais où il est… Ça avec les rumeurs qui courent sur lui… Il faudrait déjà le rencontrer avant de prétendre à la moindre place, ouais. Rien n’était dit. Même si je ne niais pas que la place me faisait envie. Mais la recevrai-je seulement un jour, en dépit de toutes ces choses qui font parler de moi, en bien, mais aussi en mal ? Le doute était permis… Mon regard s’assombrit légèrement, tandis que celui de la jeune fille se ravivait.

Cette dernière se mit d’ailleurs à boire son chocolat chaud. Je jetai un coup d’œil au mien : il avait refroidi. Je tendis lentement la main pour l’attraper et bus une gorgée tout en gardant un œil sur la petite. Le liquide chaud réchauffa ma gorge, puis mon ventre, il était agréable. J’en pris une seconde, et reposai ma tasse pour remettre mes mains dans mes poches, jetant un coup d’œil de loin à la liste qu’elle désignait maintenant. Utilisant un peu d’aura, j’augmentai mon acuité visuelle pour observer de loin ce qu’elle montrait. Burn it down… Quelle coïncidence, tiens. Je fermai rapidement les yeux, soufflant du nez, puis je me levai, toujours les mains dans les poches, leur tournant à présent le dos. Apercevant la télécommande sur une table plus loin, je la fis voler jusqu’à moi pour allumer l’écran, puis descendis la liste des musiques jusqu’à Burn It Down. Je dézippai mon manteau, pour totalement l’ouvrir, révélant le reste de mon visage et l’uniforme que je portais en-dessous. Mais au lieu d’appuyer sur Entrée, je me retournai, la télécommande flottant dans les airs et les mains toujours dans les poches, et demandai à la petite :

« … Comment tu t’appelles ? »


© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~

avatar
Warren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Jïnn le 18/1/2017, 23:44



Démonstration par l'action



Je vois qu'on a laissé une bonne impression. C'était pas si dur après tout....nouvelle ou pas, ça laisse toujours un certain effet assez...impactant si je puis le dire ainsi. Par contre wow, j'vais devoir faire des efforts niveau tournures de pensées, non là ça devient chaud c'est le merdier dans ma tête. Pensées épiques à gauche, pensées à bouffer à droite....On s'y retrouve plus !
Enfin bref, ça buvait tranquillement les chocolats....par un temps pareil c'était la base un peu, j'faisais de même. Et la dame, dont j'ignore le nom soit dit en passant, s'enjaillait. J'devrais lui demander son nom tiens. Quoi que...J'avais pas vraiment envie de la couper dans son élan vu qu'elle se rapprochait de nous. Et en plus....Tu parles beaucoup. Ah merde ! J'sais pas comment interpréter ça....ouai j'avoue j'devrais moins faire ma pipelette de commère. C'est vrai que dans l'euphorie et l'admiration j'suis partis un peu en couilles...Surtout que merde vu nos conneries on aura juste le droit de se faire talquer le cul violemment.

Mon attention revenait à la dame quand elle parlait de bague...C'est vrai que ce serait assez pimp une petite bagouze en or ou en argent. Enfin j'dis ça...si ça se trouve elle a pas pu s'entraîner avec son pouvoir et elle me fera un truc en toc tu sais....On commence à être rodé niveau pouvoirs...Tsuki c'est une encyclopédie géante et en voyant les auras on en apprend de suite beaucoup plus. Puis les limites....on s'y habitue et on commence à les connaître un peu quoi, la base. M'enfin....Oui ? Burn it down ? Bah tiens....Soit c'est une coincidence soit le destin me pisse à la raie sévèrement....
Du coup Warren s'y colle...tant mieux, car ma voix...je prefère pas en parler, j'ai trop de passion qui brûle en moi, ils sont pas prêt à entendre ma voix si pwuissante ! Et si...virileeeeeeee... bouyaaaaaaaaa.
Je leur réserve la surprise hahahaha.
Sinon bah....Great Max...Il se la pète hey ! Moi ça me faisait sourire doucement tellement la flemme en lui était présente. Même pas il porte la télécommande. Je retirais aussi ma veste tiens au passage. Je lui disais au passage pendant qu'il lui demandait son blase, ce que je voulais faire tiens, Je crois que j'ai trouvé la définition de la flemme.... Je riais doucement, j'passerai surement pour un con en soit. Après, c'était tellement dans la réalité, si j'étais une grosse larve avec un pouvoir je l'utiliserai juste pour être encore plus flemmard. Même si...c'est l'opposé de mon cas actuel.
Je regardais le livre des musiques et mes yeux défilaient doucement à la recherche du Graal. De toute façon j'pouvais pas faire grand chose d'autre. Somebody that i use to know....I see fire....Eye of the tiger.....AH ! Bah voilà ! I'm a champion ! ça colle bien avec mon projet ! J'esquissais un sourire mesquin.....celle la....elle va les laisser sans voix !




(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Invité le 28/1/2017, 08:19

Il y a des choses dans la vie qu'on n'explique pas, une école de super-pouvoirs entre autres. Et la réaction des gens, aussi, face à des situations inédites. Les gens sont imprévisibles. On dit que la majorité des gens sont dans le déni. Sous le choc, d'autres restent paralysés, quand une minorité réagit par réflexe souvent comme dans la vie de tous les jours. Mais il y avait quelque chose dans cette télécommande qui flottait qui fit réaliser à Esther dans quoi elle se retrouvait vraiment. Ce n'était plus des tours de passe-passe: c'était la réalité. Et elle se trouvait en plein milieu.

« … Comment tu t’appelles ? »

Sa bouche s'entrouvrit sous l'effet de la surprise. Yeux écarquillés, pupilles dilatées, elle fixait intensément la télécommande. Pointant un doigt sur le grand blondinet, elle fourra distraitement la carte dans les mains de son camarade brun.

"Ne bouge surtout pas." articula t-elle doucement.

Obnubilée, elle ne quittait plus l'objet des yeux, sans voir le sourire en coin de Jïnn. Elle fit maladroitement le tour de la table basse, s'y cogna un genou et se planta devant la télécommande qui lévitait. Elle passa sa main autour, fascinée. Pas de ficelles. Fronçant ses sourcils, l'image de sa main revenant à elle lui revint à l'esprit. Elle releva un regard conquis:

" C'était toi..." elle ne parvint pas à finir sa phrase. C'était lui qui avait fait ça, sa main. Elle ramena sa main à sa poitrine, la serrant impulsivement.  " Esther" fit-elle finalement en ravalant sa salive " ... mon nom"

Elle se détourna vers la télécommande, qui lévitait au niveau de son menton, et appuya délicatement sur ses touches. La télécommande vacilla doucement, imperceptiblement, tandis que les premières notes électriques de Linkin Park commençaient à retentir.

"Voyons voir si tu chantes aussi bien que tu fais voler des trucs..." ajoutait-elle enfin, pris d'une muette et profonde fascination, avant de rajouter plus bas, un sourire en coin : " ... ou que tu pousses les mains des gens."

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est surement par là [Jinn, Warren]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum