Pause dans le couloir [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pause dans le couloir [Libre]

Message par Kyoku le Dim 08 Jan 2017, 17:47

Je sors de mon cours d'Histoire. C'était plutôt intéressant, mais bon, parler de guerres et de millions de morts.... Voilà quoi. Ça m'as un peu démoralisé. Il me tardait de sortir, en plus c'est la pause de 10h. Je marche alors dans les couloirs, mes livres à la main. Je pense que je vais aller chercher une boisson au distributeur. Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens toujours mal quand je marche dans les couloirs. Ça fait déjà plusieurs mois que je suis dans l'académie, et je me comporte encore comme une nouvelle venue. J'ai toujours l'impression d'être dévisageais par les autres étudiants.

Je m'avance donc vers le distributeur. Je choisis un soda, puis commence à le boire. J'aperçois de vagues connaissances que je salue. Je me pose contre le mur, tout en sirotant mon soda. Je pense que je vais aller en salle de musique juste après, il y aura sûrement Okura-kun. Je finis donc ma canette, tout en la jetant à la poubelle, et me dirige vers la salle de musique.

Je rentre donc dans la salle, et remarque tout de suite une lettre posée sur le piano. Je pose mes livres à côté puis commence à lire :

""Ma chère Kyoku-chan.

Je ne te l'avais pas dit, mais il faut que tu saches que même si je n'ai pas grand chose à faire, il y aura des moments où j'en aurai marre d'aller à la salle de musique, dont j'aurai envie de prendre l'air, dont durant la journée, tu ne me verras pas dans la salle de musique. Ca m'est arrivé plus d'une fois avant que tu viennes. Donc si parfois tu ne me vois pas alors que tu as besoin de t'entraîner à la danse, au moins tu seras moins étonnée. C'est arrivé aujourd'hui, mais ne t'en fais pas, le lendemain, je serai là, avec toi.

Merci d'avoir lu cette lettre. あいしてます。 (Je t'aime.)

オクラ (Okura)"


Donc il ne viendra pas aujourd'hui... En même temps, je le comprends. Ça doit être lassant à un moment d'être toujours au même endroit, tous les jours. Bon ben, je crois que je vais retourner dans les couloirs. Je n'ai aucune idée de ce que je vais faire, mais je vais bien finir par trouver. Je m'assois donc contre un mur, un peu en mode clochard solitaire mais bon... Je sors mon portable, branche mes écouteurs, et écoute de la musique tranquillement.
avatar
Kyoku

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Noa le Dim 08 Jan 2017, 21:06

Je déambulais dans le couloir comme à mon habitude avec Moon sur l’épaule. Oui je ne quitte plus ma corneille. Ba en même temps je ne vais pas laisse dans sa cage cette pauvre bête. Très franchement je ne comprends pas qui a eu la brillante idée d’inventer les cages à oiseaux mais bref. Je marchais dans les couloir en mangeant une pomme, oui une pomme, une gala pour les plus curieux j’avais envie de pomme et je suis allé m’en acheter. Ba quoi ?ça change des envie de gâteaux bonbon et autre saloperie dans le genre je ne peux pas non plus bouffer tout et n’importe quoi n’importe quand, je dégustais donc mon achat coupant parfois un petit morceau pour Moon qui m’en réclamait (oui on partage tout !) Lorsque sur mon chemin je croissais une fille assise a même le sol en train d’écouter de la musique …elle me dit quelque chose ces yeux bleus profond, cette chevelure chatoyante, ces lèvres purpurines et ces pommettes marqué ! … attend … sa viens …. Chut on ne souffle pas ! Ah oui ! Ça y’est ça me reviens !!! La nouvelle de quand je jouais les grand frères protecteurs pour faire une blague à Vincerian alors attend … comment elle s’appelle déjà …Kyo … Kyoshi … Kyoru … je ne sais plus …. Bref je me postais devant elle attendant qu’elle daigne poser son regard sur moi pour lui adresser un léger sourire taquin.

_ Ba alors ? Tu fais la manche ?


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Invité le Lun 09 Jan 2017, 22:01

Me voici dans les couloirs, en mode profiler. Il y a des jours comme ça, où j'ai besoin de lâcher mon esprit, ainsi que mon instinct de déduction. Alors je me pose dans un coin, et j'examine les gens, essayant de récolter un maximum d'informations à partir de rien. J'ai du mal à être gentleman, dans ces moments. J'ai même plutôt tendance à leur balancer au visage tout ce qu'ils ont fait, ce qu'il pense, ce genre de chose. Je l'admets, c'est désagréable, comme comportement. Mais bon, j'en ai besoin... Sans ça, je m'ennuierais, à force. Avoir de l'esprit sans l'utiliser, c'est absurde, n'est-ce pas?

Mais ne serait-ce pas bon vieux Noa? Avec une pomme. Fraîchement achetée, sans doute. Et une corneille. Et ils mangent. Tout les deux. La pomme. Rien d'autre à ajouter. Tout ça m'a fait revenir à moi. Fini le profilage des gens, il semblerait. J'ai bien envie d'aller le voir. Malgré nos différents, il reste quelqu'un d'amusant, et même si je ne le proclamerais sans doute jamais, je l'aime bien, au fond. Mais il est tout aussi amusant qu'exaspérant, c'est un peu les deux extrêmes. Enfin, je m'approche de lui, quand je le vois s'arrêter près d'une demoiselle, assise. Je le vois lancer un sourire taquin. Qu'est-ce qu'il va bien pouvoir encore nous sortir?

"Bah alors ? Tu fais la manche ?"

Noa, Noa, Noa... Comme je disais, les deux extrêmes... Je l'aurais bien sermonné sur sa manière de parler aux dames, mais ce serait une perte de temps... Et puis, je n'ai pas vraiment envie de m'occuper de ses manières. Je me contente de m'approcher, non sans d'avoir exécuter un facepalm, accompagné d'un profond soupire. Je m'apprête à le saluer, avant de reconnaître Kyoku. Je change un peu mes mots, avant de les prononcer.

"Salutation, Noa. Toujours aussi joueur, je vois... Bonjour à vous aussi, Kyoku. Content de vous voir tout les deux."

Je fais glisser une rose de ma manche, avant de la poser dans les mains de Kyoku. Un réflexe, devenue même une habitude mécanique. J'adresse un léger sourire à mes deux camarades. Presque tenter de donner une rose à Noa. Mais ce rustre serait capable de la réduire en morceau, juste pour me taquiner. Alors je me ravise, et me contente de leur demander:

"Et bien, comment allez-vous, tous les deux?"

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Asura le Mar 10 Jan 2017, 12:40

Je m'étais réveillée très tôt ce matin, n'ayant pas cours j'avais décidé de faire un tour à la bibliothèque comme à mon habitude . J'aimais bien bouquiner surtout quand je n'avais rien à faire. Quoi de mieux qu'un petit tour à la bibliothèque franchement, tout est très calme et silencieux, pas d'élèves bruyants ou agaçants. Le paradis quoi. Enfin pour moi qui n'aimais pas l'anarchie. Je m'étirais sur ma chaise avant de regarder rapidement ma montre. Il allait être 10h, je pouvais bien prendre une pause pour le coup.

J'avais soif et envie de marcher un peu. Petite promenade dans les couloirs, quoi de plus rafraîchissant ? Je marchais tranquillement d'un pas enjoué dans les différents couloirs de l'académie en regardant les élèves qui sortaient des salles de classe, l'air de se dire : ENFIN LA PAUSE.

Je les comprenais, les premières heures de cours sont les plus longues et les plus épuisantes. Donc forcément quand arrive la pause de 10h c'est comme une délivrance, chacun a envie de retrouver ses potes et se poser tranquillement pour grignoter quelque chose !

Grignoter quelque chose... c'est exactement ce que faisait ce jeune homme... et son espèce d'oiseau ? Il était en train de grignoter une pomme qu'il partageait avec son volatile, attends c'était autorisé ça d'avoir un oiseau de compagnie ? À moins que ce soit en lien avec son pouvoir, enfin va savoir ça restait particulier. Il s'était arrêté non loin d'une jeune fille qui était limite en train de bouder, adossée contre un mur avec ses écouteurs dans les oreilles. J'avais cru entendre un "tu fais la manche?", je pouffais de rire, drôle de façon de dire bonjour dis donc.

Un autre jeune homme les avaient rejoint tous les deux, il était blond et plutôt grand. Il avait une sorte de prestance, comme un majordome ou un homme de bonne famille. Quel drôle de numéro lui aussi, il salua l'homme et son oiseau ainsi que la jeune fille. Ils formaient tous les trois un drôle de petit groupe.
Je récupérais une cannette au distributeur, avant de m'avancer vers eux, je levais la main pour les saluer en m'exclamant :

"Hello! Vous faites un drôle de petit groupe entre l'oiseau, le majordome et la boudeuse. Ça ferait une pièce de théâtre assez marrante !"

Je trouvais la technique d'approche du jeune homme et son oiseau assez bizarre mais on va dire que la mienne n'était pas mieux!


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Kyoku le Mar 10 Jan 2017, 20:39

J'étais plongé dans ma musique, jusqu'à ce qu'une ombre apparaisse devant moi. Je tourne mon regard vers ce qui me cache la lumière. Il s'agit de Noa, planté devant moi, avec une corneille sur l'épaule. Je retire mes écouteurs, par politesse, ce serait bête qu'il parle dans le vide :

"Bah alors ? Tu fais la manche ?"

Je lui souris, amusée par ses paroles. Puis une nouvelle personne se joint à nous. Rien qu'en remarquant cette tenue chic, je devine tout de suite que c'est Vincerian.

"Salutation, Noa. Toujours aussi joueur, je vois... Bonjour à vous aussi, Kyoku. Content de vous voir tout les deux."

Ce dernier me glisse une rose dans la main, tout droite sortie de sa manche. Décidément, je ne sais pas où il fait son stock de rose, mais il en toujours sur lui. Je l'accepte tout en tournant mon regard vers les deux garçons, et en leur adressant un sourire :

"Bonjour à vous deux."

Vincerian continue alors sa discussion :

"Et bien, comment allez-vous, tous les deux?"


Ça me fait plaisir de parler avec eux. Même s'ils ont des personnalités très opposées, il reste, tous les deux, bienveillant avec moi. Chacun à leurs façon. Je réponds alors à la question de Vincerian :

"Eh bien... Pour ma part, je vais plutôt bien, et vous les garçons ?"

Nous échangions tranquillement, jusqu'à ce qu'une étudiante se joigne à nous. Son visage ne me dit rien en tout cas.

"Hello! Vous faites un drôle de petit groupe entre l'oiseau, le majordome et la boudeuse. Ça ferait une pièce de théâtre assez marrante !"

Euh...Ok drôle de façon de dire bonjour. Enfin comme je l'ai dit tout à l'heure, Noa, Vincerian et moi ont des personnalités totalement différentes. Je regarde donc les deux garçons tout en haussant les épaules. Je décide qu'en même de me lever, par ce que je me sens un peu solo par terre, et je me place entre Noa et Vincerian. Je ne sais pas vraiment quoi lui dire suite à ça, alors je me contente de la regarder d'un air neutre.


avatar
Kyoku

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Okura Enisarin le Mar 10 Jan 2017, 21:31


Avec Kyoku, Noa, Vincerian

et Asura...


 
Pause dans les couloirs
Aujourd'hui, j'en ai un peu marre d'aller dans la salle de musique. Même avec Kyoku-chan ça me lasse. J'aime toujours Kyoku-chan de tout mon cœur, il n'y a absolument aucun problème, mais seulement le souci est que j'ai envie de prendre une petite pause pour la salle de musique. Je me lève à 8h, comme d'habitude, je prends mon bain (et toujours pas de douche, je insiste toujours bien là-dessus), je me brosse les dents etc. et j'ai envie de prévenir Kyoku-chan avant même qu'elle n'arrive dans la salle de musique. Pour ça, je prends deux feuilles de mon sac: l'un servant d'enveloppe et l'autre servant de lettre. Je fais d'abord l'enveloppe histoire d'avoir une meilleure présentation de la lettre. Lorsque j'ai terminé de faire l'enveloppe, j'écris "キョクちゃん (Kyoku-chan)". Au moins tout le monde saura que c'est à Kyoku-chan que je vais m'adresser. Ensuite, j'écris la lettre en elle-même et j'ai réfléchi toute la nuit à ce que je vais écrire. Donc, voici ce que je vais écrire à Kyoku-chan:

 
Ma chère Kyoku-chan.

Je ne te l'avais pas dit, mais il faut que tu saches que même si je n'ai pas grand chose à faire, il y aura des moments où j'en aurai marre d'aller à la salle de musique, dont j'aurai envie de prendre l'air, dont durant la journée, tu ne me verras pas dans la salle de musique. Ca m'est arrivé plus d'une fois avant que tu viennes. Donc si parfois tu ne me vois pas alors que tu as besoin de t'entraîner à la danse, au moins tu seras moins étonnée. C'est arrivé aujourd'hui, mais ne t'en fais pas, le lendemain, je serai là, avec toi.

Merci d'avoir lu cette lettre. あいしてます。 (Je t'aime.)


オクラ (Okura)


Voilà, c'est signé, je peux plier la feuille, le mettre dans l'enveloppe et laisser le tout sur un endroit où Kyoku-chan pourra voir. Je vais le mettre sur le piano le plus proche. Il faudrait vraiment être aveugle pour ne pas voir la lettre qui sera sous son nez, ce qui serait impossible, sauf accident, pour une danseuse comme Kyoku-chan. Après avoir posé l'enveloppe sur le piano, je sors de la salle de musique et je vais aller dans le cours de physique-chimie, que j'aime bien, mais sans plus.

Après être sorti de deux heures de physique-chimie (dont les expériences sont assez nuls par rapport à ce que je connais (salut le "Dentifrice d'éléphant") ), j'ai l'intention de prendre l'air comme j'avais prévu de faire. Je marche en chantant "Aizome" de la saison 2 de "Jigoku Shoujo" dont j'ai adoré la musique quand je l'ai découvert en allant sur YouTube avant de me coucher.

Aizome:

Je chante "Aizome" en ayant l'intention de sortir (je suis encore dans les couloirs) quand je vois Kyoku-chan avec Noa et deux inconnus: l'un dont j'ai déjà vu la première fois que j'ai rencontré Kyoku-chan, et l'autre que je n'ai jamais vu. Kyoku-chan est entre ces trois personnes et je pense avoir tout raté de la conversation, mais ça ne m'importe pas beaucoup. Je m'approche du groupe, je pose délicatement ma main sur la joue de Kyoku-chan, je pousse doucement son visage pour que le visage soit en direction du mien, j'attends une seconde, le temps que Kyoku-chan me reconnaisse, et je l'embrasse doucement. Lorsque nos lèvres sont décollés, je lui dis:

 
▬ こんにちわ、 キョクちゃん。 (Kon'nichiwa, Kyoku-chan (Bonjour, Kyoku-chan) )

Après qu'elle m'ait répondu (de toute manière, c'est toujours こんにちわ、 オクラくん。 (Kon'nichiwa, Okura-kun (Bonjour, Okura-kun) ) ), je me mets derrière elle et je mets mes bras autour d'elle. Bien sûr, je n'oublie surtout pas de dire bonjour aux autres en penchant légèrement la tête comme tout bon Japonais qui se respecte.

 
▬ Et bonjour à vous trois.

Pour prendre l'air, je peux largement le faire plus tard. De toute manière ça change des moments où on est dans la salle de musique. Je vais plutôt prendre l'air à la pause de l'après-midi, si Kyoku-chan n'est pas en chemin, bien sûr, car une fois que je suis proche d'elle, je pense avoir du mal à me séparer d'elle.
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Noa le Mar 10 Jan 2017, 23:05

Suite à ma petite approche je pus entendre Vince s’approcher de nous pour nous saluer Kyoku et moi

_"Salutation, Noa. Toujours aussi joueur, je vois... Bonjour à vous aussi, Kyoku. Content de vous voir tout les deux."

"Bonjour à vous deux."

"Et bien, comment allez-vous, tous les deux?"

"Eh bien... Pour ma part, je vais plutôt bien, et vous les garçons ?"

Suite à cela une fille que je ne connaissais pas encore s’incrusta également. Il s’agit d’une jeune femme, plus petite que moi, fine mais aux formes marquées. On était loin de la planche à pain ! Elle arborait également une longue chevelure noir et blanche mais ce qui retenus le plus mon attention chez elle était son regard … rouge et jaune.

_ "Hello! Vous faites un drôle de petit groupe entre l'oiseau, le majordome et la boudeuse. Ça ferait une pièce de théâtre assez marrante !"

On sentait l’humour dans ces propose c’est pourquoi je lui adressais en retour un sourire  tout autant amusé !

_ Et toi ? Tu jouerais quel rôle dans cette pièce ?

Ensuite ce fut au tour d’Okura de ce pointé et de saluer le jeune sirène en l’embrasser. Noooonnn ! Ils sont ensemble ces deux-là ? ba didonc elle a pas perdu de temps la jeune Kyoku je fus tiré de mes pensées par Moon qui poussait un croassement

« croa »

Sans parler le langage des oiseaux je pouvais  plus ou moins comprendre ce qu’elle voulait dire. Vous savez comme ce langage non verbal qui vous permet de vous comprendre avec vos animaux de compagnie.

_ Vous avez tous oubliez de saluer Moon

E coupais un autre morceau de ma pomme et le tendis à mon oiseaux en essayant de lui dire que ce n’est pas grave mais celle-ci détourna la tête …

_ Je crois que vous l’avez vexé ….


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Invité le Mer 11 Jan 2017, 16:23

S'incrustant dans notre discussion, une jeune demoiselle interpelle notre groupe. Je lui souris, amusé par sa remarque. J'exécute à nouveau mon tour, avec la même habituel, et tends une rose avec la même dextérité habituelle. En croisant le regard de la demoiselle, je m'apprêtais à lancer une de ces phrases qui font ma réputation de Don Juan. Impossible d'ouvrir la bouche, ni de sortir un mot. J'avoue être perturbé par ce regard... Cette personne est vraiment charmante... Le temps me semble s'arrêter. Les secondes deviennent de minutes, les minutes des heures. Combien de temps je suis resté figé? 3 jours, peut-être, je ne sais plus. Je n'ai pas de mots, ni de pensées. Je détourne les yeux, presque gêné.

"Tenez... C'et pour vous, mademoiselle. Enfin, j'en offre à toutes les dames, ne voyez pas cela comme quelque chose de..."

Je m'arrête pour deux raisons. Déjà, une. Pourquoi je me justifie comme un enfant? C'est puéril, c'est contre-nature... C'est illogique. Une chose qui faisait défaut à ma raison. Mais surtout, j'étais surpris par ce jeune homme embrassant Kyoku. Très surpris, même. Cela faisait un moment que je ne l'avais pas vu, mais c'était surprenant. Cela ne devait faire que quelques mois que nous sommes ici. mais j'avoue que...

"Vous êtes mignon tous les deux. Héhé"

Je souris, me reprenant après cet instant étrange. J'aurais tout le temps d'y penser plus tard... En plus, le piaf de Noa et vexé. Je lui tends donc une rose.

"Milles excuses, noble corneille. Pardonnez nous de vous avoir oublier, vous et votre noble plumage."

Je ris légèrement, amusé par cette situation légèrement absurde. Il va falloir que je refasse mon stock de fleurs, à ce rythme. Je pourrais demander à Luxia de m'aider, ce n'est pas une si mauvaise idée.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Asura le Mer 11 Jan 2017, 19:42

Quel joyeux petit groupe. Les échanges fusaient, entre les bonjours et les comment ça va ? Une conversation plutôt banale je dirais, la jeune fille en tout cas, avait toujours l’air de bouder ou faire la gueule vas savoir. Je haussais les sourcils, alors qu’elle me regardait d’un air dubitatif. Je vois que tout le monde n’est pas doté d’un humour, je trouve que les gens qui sont sans humour comme ça sont des personnes bien tristes.

Le jeune homme avec l’oiseau, lui, avait compris ma petite boutade. Enfin quelqu’un avec un minimum de sens de l’humour !

«_ Et toi ? Tu jouerais quel rôle dans cette pièce ? »

Je lui souriais avec malice en répondant :

« Moi je suis metteuse en scène ! »

Eh bien oui, je m’étais incrustée dans la conversation, du moins je m’étais greffée à leur groupe sans y avoir un rôle ! Donc bon pourquoi pas metteuse en scène, je pourrais réaliser ma propre pièce de théâtre au moins. Avec l’homme aux oiseaux, la boudeuse sans humour, et le majordome.
Majordome qui semblait avoir eu un petit bug par ailleurs ? Il me tendait une rose tout en me fixant bizarrement, son esprit avait dû quitter son corps quelques secondes. Il s’était empressé de reprendre avec un air un peu… perdu je dirai ?

«Tenez... C'et pour vous, mademoiselle. Enfin, j'en offre à toutes les dames, ne voyez pas cela comme quelque chose de… »

Il s’était tu, interrompu par un nouvel arrivant. Un jeune homme à lunettes en l’occurrence, qui s’était empressé d’aller embrasser, l’autre boudeuse. Ils avaient échangé quelques mots en Japonais, avant de se mettre en « pose câlins ». Wow ils étaient en couple et fiers de l’être apparemment. Tant mieux pour eux, même si pour moi s’afficher comme ça était tout à fait inutile et ridicule, ne dit-on pas couple discret couple parfait ? Ou un truc du genre va savoir, dans tous les cas s’ils sont heureux comme ça tant mieux, même si c’est m’as-tu-vu.

L’espèce de corneille qui accompagnait le gaillard aux cheveux noirs semblait très agitée, vexée comme il disait parce qu’on ne l’avait pas salué. Le majordome s’était empressé de lui offrir une fleur d’ailleurs, c’était assez marrant de voir ça mais au moins il n’y aura pas de jaloux.

« Milles-excuses chère corneille ! Bonjour à vous, j’espère que vous allez bien et que vous vous êtes régalée avec votre pomme ! J’aurais bien caressé votre plumage, mais je n’aimerai pas que vous pinciez mes doigts avec votre bec.»

Je faisais un petit signe de la main vers la corneille histoire de, je ne sais pas vraiment si elle comprend quand on lui parle mais au moins, j’ai fait le geste.

« Oh et merci pour la fleur également, j’adore les roses. »

Petit sourire amical vers le majordome buggé, il faut dire que j’étais toute aussi ridicule que lui à parler à un oiseau pour ne pas le vexer… Bon au moins c’était marrant.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Yonatan Parnassa le Mer 11 Jan 2017, 23:41

Bon bon bon ! Et bah c'était une p'tite journée classico classique pour le juif dis donc ! Un petit cours d'économie. Bah ouai, un prof juif, voulez quoi...Racisme ? Antisémitisme ? Roh tout de suite les grands mots ! Moi j'suis juif j'vous baise ! J'ai le droit à mon autodérision ! En plus il était armé de craies mon p'tit Yonatan. Pourquoi ? Car les élèves turbulents ils leur fou une craie dans la gueule. Bah ouai avec son pouvoir ça passe crème, et ça nique pas des pièces !
Il sortait donc de sa salle de cours, laissant ses affaires dans cette dernière pour son prochain cours.
Il arrivait donc dans le couloir, la pause se finira bientôt. De toute façon, son regard se portait sur le groupe de jeune et....le mec qui...AH ! Le gars il pécho sa meuf dans un calme absolu. Tututut, Yonatan soupirait un instant avant de marcher de son air impassible et de sa classe habituelle. Bah ouai, ça s'entretient une image de beau gosse. Cela faisait un moment qu'il était pas revenu...les missions, les terroristes, tout ce bordel. Tsuki c'était le club med un peu.

Il tirait donc une craie derrière la tête d'Okura, même s'il connaissait pas son nom, il visait ce p'tit gars un peu collant. Non mais oh, y'a des chambres pour faire ça. Il voyait aussi Asura, cette demoiselle dont un grand baraqué du nom de bourrin de perso poubelle lui avait parlé....Il avait un message à lui donner....Puis, il devait aussi lui parler de choses importantes et confidentielles. Il avançait d'un pas assuré, d'un regard calme et regardait sévère Okura et Kyoku.

Et bien ? On oublie le règlement ? Pas de ça dans les couloirs. Je sais que c'est un âge où les hormones travaillent, mais on est pas en train de donner un spectacle.

Ah ouai faut préciser aussi, une craie tiré à la vitesse d'une balle de 9mn ce serait un peu trop violent, donc il avait contrôlé la puissance pour qu'il ait une bosse au maximum, mais ça devrait picoter un moment. Ensuite il enchaînait sur Vincérian. Non pas qu'il aimait pas les gentlemen, mais...c'était un peu bidon comment il le jouait selon lui. Il s'arrêtait en étant dans leur champs de vision respectif en étant bien droit devant eux. Ce regard de cet homme olala, je ban...chut faut pas le dire ! Bref, Yonatan déconnait pas avec la discipline :

Des roses....Une corneille...Rien contre les règles pour vous mais faîtes attention je vous garde à l’œil. J'ose espérer que votre compagnon saura se tenir. Il ne faudrait pas qu'il blesse quelqu'un dans une perte de contrôle.

Bon avec Noa et vincérian ça allait encore je trouve, c'était pas un sermon, mais une mise en garde diplomatique. Maintenant, on attaque le bon gros morceau : Asura. Il commençait à sortir doucement du groupe, d'un air calme :

Mademoiselle Asura. Suivez moi dans mon bureau de suite. J'ai à vous parler. Oh....et j'oubliais...

Il tirait une craie dans les boules d'Okura, moins fort que pour la tête, mais surtout pour qu'il se tienne les boules :

De la tenue la prochaine fois. Tch...Cette académie manque d'organisation et de discipline. Bon travail dans vos prochains cours les enfants.

Il avançait et veillait à ce qu'Asura soit bien à ses côtés, il y allait avoir une longue discussion. Dans son bureau de trésorier. Haaaaaaaan, j'aime les clichés. Il quittait donc le couloir avec elle : Direction son antre.


THEME:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Kyoku le Lun 16 Jan 2017, 16:19

J'ai été surprise par le baiser de Okura-kun si soudain. Certes, nous sommes ensemble, mais j'ai encore du mal à m'afficher en public. Okura-kun lui est absolument pas gêné, au contraire, il en profite pour passer ses bras autour de moi, tout en saluant le reste du groupe. Là tout de suite, je suis en plein malaise, je crois que je suis aussi rouge que la rose que m'a donnée Vincerian. D'ailleurs, ce dernier nous lance un compliment :

"Vous êtes mignon tous les deux. Héhé"

Suite à ça, la corneille de Noa se met à croiser. Est-ce que quelque chose la gêne ? Noa traduit donc :

"_ Vous avez tous oubliez de saluer Moon. Je crois que vous l’avez vexé …."

Vincerian s'excuse donc le premier, tout en tendant une rose à Moon :

« Milles-excuses chère corneille ! Bonjour à vous, j’espère que vous allez bien et que vous vous êtes régalée avec votre pomme ! J’aurais bien caressé votre plumage, mais je n’aimerai pas que vous pinciez mes doigts avec votre bec.»

Je m'excuse donc à mon tour.

"Excuse moi Moon. Je suis contente de te rencontrer !"

Oui, oui, je m'excuse auprès d'une corneille. Tout est normal. Enfin, je dis ça, mais rien n'est normal ici x). Mais bon même s'il s'agit d'un oiseau, je n'aime pas être impolie.
Soudain, un bruit retentit en direction de Okura. Celui-ci me fait sursauter, et me sépare de Okura-kun. Ce dernier vient de se prendre une craie dans le cou. Je tourne le regard, puis remarque un professeur, que je ne connais absolument pas. Ce dernier s'exprime alors :

"Et bien ? On oublie le règlement ? Pas de ça dans les couloirs. Je sais que c'est un âge où les hormones travaillent, mais on est pas en train de donner un spectacle.

Je suis encore plus rouge suite à la remarque du professeur :

"On-on est désolés monsieur !"

Il inspecte en suivant, le reste du groupe :

Des roses....Une corneille...Rien contre les règles pour vous mais faîtes attention je vous garde à l’œil. J'ose espérer que votre compagnon saura se tenir. Il ne faudrait pas qu'il blesse quelqu'un dans une perte de contrôle. Mademoiselle Asura. Suivez moi dans mon bureau de suite. J'ai à vous parler. Oh....et j'oubliais..."

Alors que le professeur allait se retirer avec l'étudiante, il tira une autre craie sur Okura-kun, mais cette fois en plein dans ses parties. Là, ça doit faire mal :

De la tenue la prochaine fois. Tch...Cette académie manque d'organisation et de discipline. Bon travail dans vos prochains cours les enfants.

Quand le professeur finit par s'éloigner, je me dirige vers Okura-kun :

"Okura-kun, est ce que ça va ?"
avatar
Kyoku

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Okura Enisarin le Lun 16 Jan 2017, 17:53


Avec Kyoku, Noa, Vincerian,

Asura et Yonatan...


 
Pause dans le couloir
Oh! Kyoku-chan a l'air gênée. Ce n'est pas grave. Noa a l'air surpris et Vincerian, lui, commence à complimenter notre couple.

  
▬ Vous êtes mignon tous les deux. Héhé

La corneille, que je n'avais pas vu, sur l'épaule de Noa se met à croasser. Je ne suis pas du tout adepte du langage animalier, c'est pour ça que Noa nous a fait traduire ce qu'il veut dire.

 
▬ Vous avez tous oubliez de saluer Moon. Je crois que vous l’avez vexé ….

▬ Milles-excuses chère corneille ! Bonjour à vous, j’espère que vous allez bien et que vous vous êtes régalée avec votre pomme ! J’aurais bien caressé votre plumage, mais je n’aimerai pas que vous pinciez mes doigts avec votre bec.

▬ Excuse moi Moon. Je suis contente de te rencontrer !

(Je me mets à m'excuser à mon tour en penchant ma tête, après tout, c'est une personne.)

▬ Désolé de vous avoir ignoré, Moon. Veuillez m'excuser.

Juste après m'être excusé devant Moon, je me prends quelque chose sur la nuque. Je ne peux pas m'empêcher de crier "いたい! (Itai! (Aïe!) )" en lâchant Kyoku-chan. Je retire ce que j'avais dans la nuque et il s'agit d'une craie. Mais qu'est-ce que j'ai f...

 
▬ Et bien ? On oublie le règlement ? Pas de ça dans les couloirs. Je sais que c'est un âge où les hormones travaillent, mais on est pas en train de donner un spectacle.

▬ On-on est désolés monsieur !

Celui qui a parlé est un homme qui a l'air d'être dans la Maison Diamant. Je comprends maintenant pourquoi j'ai reçu une craie à la nuque et qui l'a lancé. J'ai l'impression d'aimer tellement Kyoku-chan que j'ai un peu oublié le règlement: "Pas de démonstration amoureuse". Après, pour l'âge où les hormones travaillent, il n'a pas vraiment besoin de dire "Je sais que..." puisqu'il suffit d'avoir la puberté pour que ce soit évident.

 
▬ Toutes mes excuses pour cet oubli.

Je ne pouvais pas du tout m'énerver contre lui, après tout c'est un supérieur. Il se met à regarder le reste du groupe.

 
▬ Des roses....Une corneille...Rien contre les règles pour vous mais faîtes attention je vous garde à l’œil. J'ose espérer que votre compagnon saura se tenir. Il ne faudrait pas qu'il blesse quelqu'un dans une perte de contrôle. Mademoiselle Asura. Suivez moi dans mon bureau de suite. J'ai à vous parler. Oh....et j'oubliais...

▬ Oh oh!

Le professeur tire une autre craie sur mon entrejambe cette fois. Bon, là, pas besoin d'être un scientifique professionnel pour dire que CA FAIT VRAIMENT SUPER MAL!!!!! Cette fois-ci, je ne pouvais pas m'empêcher de crier "いたい!" encore plus fort que sur la nuque. Je ne peux pas m'empêcher d'être à genoux suite à ce coup de craie. J'ai déjà subi des membres de la Maison Diamant très sévères, j'en ai eu deux. Mais bon, si j'avais fait plus attention aux règles, je n'aurais pas eu la craie dans l'entrejambe.

 
▬ De la tenue la prochaine fois. Tch...Cette académie manque d'organisation et de discipline. Bon travail dans vos prochains cours les enfants.

Bon, je ne vois pas car je me suis concentré sur la douleur, mais je sais que le surveillant est parti. Kyoku-chan se dirige vers moi.

 
▬ Okura-kun, est ce que ça va ?

▬ いたい! Heureusement qu'il n'y a rien de grave, mais c'est quand même très très douloureux.

Je dis ça avec une voix assez déformée par la douleur à l'entrejambe, et en me relevant avec peine. J'espère que la douleur à l'entrejambe va vite passer.
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pause dans le couloir [Libre]

Message par Noa le Mer 25 Jan 2017, 18:11

_« Moi je suis metteuse en scène ! »

Si on a un humour a peu près similaire on devrais bien s’entendre … Bref en tout cas Vince offrit ainsi donc également une rose au la jeune femme au regard vairons. C’était marrant de le voir perdre tous ses moyens devant elle, vu comme il a bugué j’étais à deux doigts de lui faire la réflexion « ferme la bouche tu baves ». Bref ceci dits le gentleman fit l’effort de s’excuser auprès de Moon et lui offrit même une rose. Tandis que les autres s’excusèrent également chacun à leur manière. L’oiseau finis par prendre la rose dans son bec, signe qu’elle acceptait les excuses à mon avis c’était la tirade de Vincerian fortement dosé a la flatterie qui a dû jouer beaucoup.

_ Décidément tu as le chic avec le sexe opposé même chez les animaux !

Je tendis à nouveau le morceau de pomme à ma corneille mais celle-ci me regarda avec insistance

_ Quoi t’es sérieuse il faut que je te la tienne en plus ?

La corneille ne réagissait pas continuant de me regarder. Je poussais donc un soupir d’exaspération .

_ Bon d’accord ….

Je récupérais donc la fleur tandis que le volatile s’empara du morceau de pomme. Vous avez dit autorité ? Je ne connais pas ce mot ! Suite à ça, n’ayant pas envie de m’encombré de cette fleur, je fis apparaitre une de mes plûmes tranchante dans ma main et raccourcit la tige de la fleur, la coupant en biseau comme le fond les fleuriste pour ensuite la coincé derrière mon oreille.

_ On la mettra dans ta cage …

Oui je sais, j’ai l’air très virile comme ça … mon côté village people sans doute … tout en rangeant la plûmes ainsi que le morceau de tige dans ma poche, en attendant de trouver une poubelle pour la jeter, je regardais vite fais mon reflet dans une vitre avant de déclaré au groupe avec un petit sourire amusé.

_ Je ne sais pas vous mais moi perso, je trouve que ça me rehausse le teint !

Je ne sais pas si c’est ma blaque qui était du tonerre mais j’entendis un bruit a peu près similaire à coup de feu mais en moins fort, pour ensuite voire Okura se tenir la tête comme si il avait reçu un projectile … Une craie pour être exacte. Envoyer par un prof coiffer avec des dred … Celui-ci fit un sermon au jeune couple avant de nous dévisager Vincerian et moi pour finir par fairepart de son besoin de parler avec la metteuse en scène. Bon par contre autant le coup de craie dans la tête … je veux bien mais pour celui dans l’entre-jambe d’Okura était de trop … c’était injustifié …. Mouais bizarre le prof …


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum