La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Sam 07 Jan 2017, 20:04



La vérité

n'appartient à personne

Je devais bien l’avouer, j’étais un peu perdu. Après le récent voyage que j’avais fait en compagnie d’Archie, beaucoup de certitudes que j’avais se voyaient comme briser en morceaux une par une. Pour beaucoup d’entre elle, ce n’était pas plus mal, mais cela me rendait confus sur bien des points. Moi qui avait vécu dans le rue tout ma vie à cause de ma haine envers mon géniteur, j’avais fini par découvrir bon nombre d’univers différents qu’on pouvait vivre au sein d’une famille. Tant d’amour dans une entité que je voyais comme le mal… Bien entendu, ma récente relation avec mon père de cœur avait débuté le travail sur ce point, mais certainement pas assez pour me préparer à cela. Mais était-ce réellement le pire ? Je n’en étais pas certain puisque je ressentais de la gêne et de la honte depuis qu’on avait visité mon esprit, trouvant mon arme torturée, dans le sens littéral du terme, par l’assassin que mon géniteur avait implanté en moi par la force de son pouvoir. Que du bonheur ! Enfin… je ne pouvais plus changer les choses, pas sans prendre en compte cela et le fait que je n’avais plus personne sur qui veiller maintenant que mes gosses avaient une famille. Cela avait été ma raison de vivre pendant des années, tout comme le groupe qui m’avait été arraché encore trop récemment à mon goût.

Tout en me promenant, je ruminais tout cela et à ce qu’il s’était passé depuis mon retour. J’étais tellement perdu que j’en vins dans un endroit que je connaissais peu : la serre. C’était étrange de revoir cet endroit dans des circonstances similaires à quelques détails près. Enfin… peut-être pas si similaires que ça si on y regardait bien. Après tout, seul mon état psychologique était semblable qu’à l’époque…
En marchant un peu, je vis une silhouette qui ne m’était pas inconnue. Il me semblait l’avoir rencontré quand j’étais avec Archie, mais sans lui avoir réellement parlé. Cheveux rouges, pâle et faisant à peu près ma taille… Comment s’appelait-il déjà ? Fichus trous de mémoire ! Ils étaient toujours plus nombreux depuis le boxon dans ma tête ! Ah !! oui, Ulli. Il m’avait aidé à préparer les feux d’artifices et je l’avais croisé lorsque nous avions rendu visite à Archie à l’hôpital. Lentement, sans trop savoir si je voulais ou même pouvais le déranger, je m’approchais sans faire mine de vouloir m’arrêter mais en gardant un œil sur lui.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Ulli le Dim 08 Jan 2017, 01:38

J'ai enfin un peu de temps libre, quel bonheur ! J'ai pas mal de trous dans mon emploi du temps à l'Académie, mais j'ai rarement le temps de m'en servir pour me relaxer pleinement. En bref, c'est une journée tout à fait génialissime qui s'impose, avec des macarons comme accompagnateurs à cette future balade au sein de l'Académie ! C'est avec un élan de nostalgie -chose rare dans mon cas, ha ha- que je me dirige vers la serre. C'est le premier lieu que j'ai visité à mon arrivée dans l'Académie. J'avais encore de gros doutes sur la légitimité de l'oubli de mon passé, mais des élèves tout à fait charmantes m'ont un peu remonté le moral. Malheureusement, ça s'est relativement mal fini. Cette petite touche d'amertume sur la fin m'a pas mal affecté, mais depuis, ce sentiment s'est estompé. C'est pour ça que je profite de ce moment de non-obligation total pour retourner dans ce lieu sympathique.

C'est vraiment un bel endroit même à cette période de l'année ! L'endroit est totalement différent de ce qu'il était quand je suis arrivé, mais L'ambiance est toujours sympathique cependant. Il fait un peu plus froid mais c'est un détail. Je fini par arriver à un lieu particulièrement familier; l'arbre auquel j'étais adossé il y a de cela... Bien longtemps. Difficile de se repérer dans le temps avec les trous de mémoire fulgurants que je suis capable d'avoir. En tout cas, ma mémoire à bien servi pour une fois, je crois reconnaître une connaissance. Euh... C'est Yasushi son nom, un truc comme ça ? C'est le petit protégé d'Archie, ou du moins ça en donna l'air. Je le vois me fixer discrètement, mon sixième sens de fugitif s'affole, quoi qu'ils s'affole pour un rien vu que je doute très clairement que ce garçon me veuille du mal. Et d'ailleurs, comme je suis d'humeur joviale aujourd'hui - légèrement plus que d'habitude disons- et que j'ai du temps à perdre, pourquoi ne pas aller saluer ce cher Yasushi !

Je me tourne donc vers lui, faisant quelques pas et lui faisant signe.

- Salutations ! Qu'est-ce qui t'amène par ici ? Raisons personnelles, une balade, un rencard peut-être ? Tu veux des macarons ? J'en ai plein.

Cette manie de proposer des macarons à tout le monde doit être légèrement déconcertante pour certains ,je le conçois. Mais je suis de bonne humeur, aujourd'hui ! Alors MACARONS POUR TOUT LE MONDE !!! Enfin, ceux qui se présentent à moi...



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Dim 08 Jan 2017, 04:17



La vérité

n'appartient à personne

Il sembla que le rouquin me remarqua aussi puisqu’il s’avança vers moi tout en me faisant un signe. Ainsi je ne lui avais pas laissé un souvenir si horrible que ça ? D’un certain côté c’était tant mieux. Je m’arrêtais donc et l’écoutai me saluer :

- Salutations ! Qu'est-ce qui t'amène par ici ? Raisons personnelles, une balade, un rencard peut-être ? Tu veux des macarons ? J'en ai plein.

- Salut, lui répondis-je sans grand enthousiasme.

Je n’aimais pas trop qu’on me pose plein de questions en même temps, surtout ces derniers temps. Pourtant, je fis en sorte que cela se voit le moins possible, ne serait-ce que parce qu’il paraissait de bonne humeur et qu’il aurait été malsain de ma part de la lui gâcher. J’entrepris donc de lui répondre sur le ton le plus neutre possible :

- On va dire que je suis ici par hasard. Quelques raisons personnelles et une balade, peut-être...

Tout en répondant ceci, j’acceptai avec hésitation un macaron parmi ceux qu’il me proposait. Je n’en avais encore jamais goûté et je devais avouer que j’appréciais le goût sucré et fruité qu’il offrait. J’étais cependant bien trop proie aux doutes pour m’en satisfaire pleinement. Fichue cervelle ! Je devais pourtant savoir que mes sentiments négatifs le réveillaient et que c’était à cause de cela qu’Archie et Noa avaient dû me sauver. Je ne parvenais cependant pas à me défaire de mes pensées. Je tentais cependant de m’en distraire, ne serait-ce que pendant un instant en lui demandant :

- Et toi ? Pourquoi t’es ici ? Tu semblais bien admiratif…

Certainement qu’il admirait, justement ! Je me sentais con de lui avoir posé la question. Devais-je passer mon chemin ? Non. Il m’avait proposé des macarons et semblait sympathique. La moindre des choses serait d’être une bonne compagnie pour lui, non ? Enfin… le plus que je pouvais au moins. Après tout, ce n’était pas chose facile pour moi à ce moment précis. Ne le connaissant pas mais étant totalement conscient de mon état, je ne pouvais pas faire comme tout allait bien ou que je savais quel sujet de conversation aborder réellement.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Ulli le Dim 08 Jan 2017, 21:16

Ce cher Yasushi me répond avec un salut des plus blasant. Maintenant que j'y pense, ce garçon ne me semble pas si souriant du peu que je l'ai vu. Dans les conditions de nos rencontre j'aurais comprit pour l'hôpital, mais la fête en Nouvelle-Calédonie devais amuser les gens, non ? Bref. Il semble que Yasushi ne soit pas de si bonne humeur que moi, ça arrive à tout le monde, surtout que je suis d'excellente humeur. Bah, un macaron et c'est reparti !

- On va dire que je suis ici par hasard. Quelques raisons personnelles et une balade, peut-être... Et toi ? Pourquoi t’es ici ? Tu semblais bien admiratif…

- Ha ha, en effet ! Je suis ici sur un coup de nostalgie, plutôt ironique de ma part !

Je suis s'humeur à bavarder, j'espère que je ne le gène pas avec mes histoires.

- Quand je suis arrivé à l'Académie la première fois, j'étais encore bien douteux sur divers événements de ma vie. Je devais tirer une tête similaire à celle que tu fais en ce moment, en peut-être plus perdu encore. Après tout, quoi de plus perdu qu'un être fraichement amnésique. J'avais des conditions à respecter sans en connaître les tenants et les aboutissants. Tu avouera qu'en personne curieuse on se pose très vite des questions, quitte à vouloir bafouer certaines de ces conditions. J'ai vite rencontré des gens charmants qui m'ont fait comprendre que ça ne sers à rien de s'attarder sur le passé, d'autant plus dans mon cas. Depuis je cherche des nouveaux trucs à faire. C'est tout à fait sympathique même si je pense n'avoir découvert que la surface de tout ce que je pourrais faire pour passer le temps.

Je me demande ce qu'a Yasushi... Est-ce qu'il est toujours un peu morose ou il y a un évènement marquant qu'il l'a affecté. Serait-ce dû au relativement récent malaise d'Archie ? C'est près de cet arbre que j'ai décidé de franchir un pas, malgré les difficultés. Pourquoi ne pas aider une autre personne qui semble perdue ?

- Pardonne mon indiscrétion, mais, aurait tu un quelconque problème que tu voudrait... Je sais pas régler ou en parler, peut-être. Saches qu'actuellement je suis pas Ulli le prof' d'info mais Ulli le bout en train donc n'agis pas comme si j'avais une quelconque autorité.

J'en profite pour grignoter un macaron, je sais pas si ces délices ne sont pas pour cause d'une partie de mon apaisement. En tout cas c'est toujours aussi bon, y'a pas à dire !
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Dim 08 Jan 2017, 23:47



La vérité

n'appartient à personne

- Ha ha, en effet ! Je suis ici sur un coup de nostalgie, plutôt ironique de ma part !

Telle fut la réponse qu’il me donna, non sans passer par une partie explicative que j’écoutai sans m’en plaindre d’une quelconque façon :

- Quand je suis arrivé à l'Académie la première fois, j'étais encore bien douteux sur divers événements de ma vie. Je devais tirer une tête similaire à celle que tu fais en ce moment, en peut-être plus perdu encore. Après tout, quoi de plus perdu qu'un être fraichement amnésique. J'avais des conditions à se pose très vite des questions, quitte à vouloir bafouer certaines de ces conditions. J'ai vite rencontré des gens charmants qui m'ont fait comprendre que ça ne sert à rien de s'attarder sur le passé, d'autant plus dans mon cas. Depuis je cherche des nouveaux trucs à faire. C'est tout à fait sympathique même si je pense n'avoir découvert que la surface de tout ce que je pourrais faire pour passer le temps.

Je ne pensais pas qu’il était possible à un autre de tirer une tête pire que la mienne. D’ailleurs, je me demandais de quoi j’avais l’air au fond. Pour moi, j’avais juste une attitude neutre bien que je me sentisse blessé par bien des choses. D’ailleurs elles faisaient partie de mon passé, chose qu’Ulli évoqua en prétendant qu’on lui avait dit qu’il était mieux de l’oublier. Je ne pouvais pas… pas aussi facilement que lui. Les conséquences n’en seraient sans aucun doute que plus désastreuses.

- Pardonne mon indiscrétion, mais, aurait tu un quelconque problème que tu voudrais... Je sais pas régler ou en parler, peut-être. Saches qu'actuellement je suis pas Ulli le prof' d'info mais Ulli le bout en train donc n'agis pas comme si j'avais une quelconque autorité.

A sa proposition je ne répondis pas tout de suite. Bien des gens connaissaient mon histoire, ou des bribes de celle-ci et personne n’avait trouvé de solution pour m’aider. Puis, en parler… il fallait que je fasse attention à ce que j’allais dire. Après tout, qu’il soit prof ou pipelette, il restait une personne que je ne connaissais pas assez pour lui dire qu’un assassin m’habitait et encore moins qu’il m’avait mis dans une position plus que… délicate et honteuse. Jamais je ne m’étais sentis aussi humilié ! Pourtant, ce n’était pas ce qui me revenait le plus en tête. C’est d’ailleurs ce qui me fit lui répondre gravement :

- Même si l’amnésie était mon seul salut pour pouvoir enfin vivre heureux, je ne voudrais pour rien au monde y avoir recours. Il est des choses bien trop importantes dont il faut que je me souvienne, même si pour cela il faut que j’en souffre… Je suppose que, dit comme ça, ça doit pas aider à comprendre, mais je ne voudrais pas devenir un danger ou un objet de destruction. Je ne sais pas de quoi je suis capable en ce moment.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Ulli le Lun 09 Jan 2017, 23:33

Je fixait le jeune en face de moi et je le vois prendre un air grave.

- Même si l’amnésie était mon seul salut pour pouvoir enfin vivre heureux, je ne voudrais pour rien au monde y avoir recours. Il est des choses bien trop importantes dont il faut que je me souvienne, même si pour cela il faut que j’en souffre… Je suppose que, dit comme ça, ça doit pas aider à comprendre, mais je ne voudrais pas devenir un danger ou un objet de destruction. Je ne sais pas de quoi je suis capable en ce moment.

...!

Mon regard se fige, c'est comme un électrochoc qui me frappe de l'intérieur. Mes tempes tambourinent et je sens l'atmosphère s'électriser. Je ne peut m'empêcher de penser au sylphe à ce moment, mon dos me brule comme pour me rappeler quelque chose... Mais je ne sais pas ce que j'ai à me souvenir. Mon ancien Moi a jugé que c'était nécessaire de me faire oublier... Mais quoi donc ? J'ai beau dire que je n'y pense plus, les nuits d'insomnies et les stigmates de mon passé ne cessent de me dire qu'il y a quelque chose... Si mon humeur était à 200%, je viens de me prendre -150% dans les dents, rien qu'avec la tirade de Yasushi. Cette fois-ci, c'est moi qui prends un air sombre.

- Au moins toi, t'as une idée de ton niveau de dangerosité. J'ai aucune idée de quoi je suis vraiment capable et j'ai eu le temps de faire un paquet de théories farfelues sur mon passé, et y'en a pas mal qui impliquent des sales trucs. D'un côté j'ai la pression de découvrir un passé que j'ai déjà fuit à une reprise alors que j'étais conscient de ce que j'étais, de l'autre j'ai parfois l'impression que l'univers entier veut pas me laisser tranquille tant que mon problème d'amnésie sera pas réglé et que j'aurais pas découvert qui j'étais.

Je sens le malaise se prolonger et je m'adosse à l'arbre qui me semble la chose la plus rassurante de l'univers sur le moment. Je suis mal, vraiment mal. J'avais pas fait ça depuis un moment. Même au BBQ j'étais limite en meilleur état mental. Je fixe le vide en tentant de me ressaisir, mais j'ai l'esprit brouillé, mon cerveau est comme frappé par une de mes IEM. J'en ai peut-être laissé s'échapper une sans m'en rendre compte ? Ha ! Il manquerait plus que ça ! Mon premier réflexe est de me goinfrer de macarons, ça m'apaisera peut-être.

- Des macarons, vite ! Ch'est comme cha que cha marche...

Je finis mon met et reprends, sans plus attendre

- Rien de tel qu'une bonne vielle boulimie pour calmer les coups de stress. Je sais pas ce que t'as fait mais mon cerveau à pas apprécié. J'ai de plus en plus l'impression que l'autre con à raté son coup. Ce génie !

Maintenant j'ai l'impression d'être confronté à deux voix dans ma tête. Une qui me balance que je suis un lâche qui a fuit son passé, que je dois me souvenir. L'autre qui me rabâche ce que je sais déjà depuis mes premières nouvelles minutes à Thouhills: INTERDIT DE SE RAPPELLER !!! Après je divague et imagine deux chibi-moi se battre comme des gosses. Mais c'est sans réelle importance. La plupart du temps, les gens me montraient la futilité de mon passé. Ce que j'étais n'a plus lieu d'être n'est-ce pas ? Aussi horrible a-t-il pu être par le passé ? Mais j'ai le droit de rejeter la faute sur l'ancien Moi et de m'innocenter sans regret ? Est-ce que j'étais comme maintenant ? Est-ce que j'étais dangereux ? Toutes ces bribes de capacités et de connaissances... Ce n'est qu'un fragment de ce que je maîtrisais. Même mon pouvoir est devenu moins puissant... QU'EST-CE QUE J'AI BIEN PU FUIR AVANT ?! Et voilà qu'un élève que je connais à peine vient me mettre le doute et détruit le fort de stabilité mental que je m'étais concocté. Edi, Yuuko et Archie seraient bien contents, tiens !

- Raaah...! J'ai l'impression que le malaise est pas prêt de s'en aller... Dis moi Yasushi: De nous deux, qui à le plus besoin d'aide à ton avis ?

Je me met à rire nerveusement, puis glisse de mon appui et tombe le coccyx le premier sur le sol.

- AÏE ! Mais sérieux... Quand est-ce que j'arrêterais d'être stupide ?!



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Mar 10 Jan 2017, 03:52



La vérité

n'appartient à personne

De ce que je pus voir, mes mots l’avaient atteint plus que je ne l’avais souhaité. Il semblait même que j’avais fait s’envoler toute sa bonne humeur. Encore une preuve comme quoi j’étais dangereux, peu fréquentable. Comment Archie avait-il pu s’attacher à moi comme ça ? Lui avais-je fait autant pitié que ça ? J’espérais réellement qu’il n’y avait pas que ça. Surtout quand il semblait que je ne faisais que provoquer la douleur, ce que je ressentis dans les paroles de Ulli quand il me parla avec un sérieux qui me fit comme froid dans le dos :

- Au moins toi, t'as une idée de ton niveau de dangerosité. J'ai aucune idée de quoi je suis vraiment capable et j'ai eu le temps de faire un paquet de théories farfelues sur mon passé, et y'en a pas mal qui impliquent des sales trucs. D'un côté j'ai la pression de découvrir un passé que j'ai déjà fui à une reprise alors que j'étais conscient de ce que j'étais, de l'autre j'ai parfois l'impression que l'univers entier veut pas me laisser tranquille tant que mon problème d'amnésie sera pas réglé et que j'aurais pas découvert qui j'étais.

Si seulement il savait à quel point je pouvais ignorer à quel point je pouvais réellement être dangereux dans le sens où il l’entendait. Bien entendu, je n’étais pas prêt de le lui révéler, mais le fait que je sois dangereux résidait dans l’imprévisibilité de la chose. Je m’effrayais moi-même à cause de cela, bien que ce ne soit pas forcément de mon ressors. Ou pas totalement. En attendant, j’étais apparemment tout autant une source de déprime et ça aussi c’était dangereux…
Lorsque je vis le rouquin se jeter sur des macarons comme si sa vie en dépendait, je ne compris pas ce qu’il se passait. Etait-ce pour me « punir » ? Ou… en fait je n’arrivais pas à comprendre ou même à émettre une simple hypothèse sur son geste. Même lorsqu’il déclara la bouche pleine que c’était « comme ça que ça marche ». Il ajouta ensuite :

- Rien de tel qu'une bonne vielle boulimie pour calmer les coups de stress. Je sais pas ce que t'as fait mais mon cerveau a pas apprécié. J'ai de plus en plus l'impression que l'autre con a raté son coup. Ce génie !

Je ne répondis pas tant ma confusion était grande, bien que cachée derrière une impassibilité froide. A mon sens, je n’avais absolument rien fait mis à part répondre à sa question en disant la vérité. Du coup… non, je ne comprenais absolument rien à ce qu’il disait, ce qu’il se passait. En plus de cela, le fait qu’il « m’accuse » de lui avoir fait quelque chose me clouait le bec plus qu’à l’accoutumée. Que faisais-je encore là ?

- Raaah...! J'ai l'impression que le malaise est pas prêt de s'en aller... Dis-moi Yasushi: De nous deux, qui a le plus besoin d'aide à ton avis ?

Sans me laisser le temps de répondre à sa question, il rit nerveusement en se laissant glisser sur le sol. Le fait qu’il y soit aller lourdement dû lui faire bien mal puisqu’il extériorisa sa douleur :

- AÏE ! Mais sérieux... Quand est-ce que j'arrêterais d'être stupide ?!

Doucement et en secouant la tête, je soupirai. Il me faisait penser à un gosse qui aurait pu venir de la rue sans y avoir vécu toute sa vie. Pour cette raison certainement, je m’adoucis légèrement alors que je m’approchai de lui pour m’assoir en tailleur. Lui faisant face, je souhaitais mettre au clair certaines choses. Pour cela, je le regardai dans les yeux, calme mais loin d’être froid :

- De ce que je sais, je t’ai absolument rien fait puisque je n’ai pas de pouvoir psychique. J’ai simplement émis une vérité me concernant. Ensuite, oui, je sais que je suis dangereux… au point que je devrais m’isoler si je voulais réellement bien faire, ou me tuer aussi. Mais comme des personnes tiennent à moi c’est même pas la peine d’y penser. Pour ce qui est de qui a le plus besoin d’aide… personne. Je ne vois pas pourquoi l’un de nous aurait plus besoin d’aide l’un que l’autre.


Je me tus un instant en fermant les yeux. Devais-je le dire ou non ? Il ne m’obligeait à rien. Le choix n’appartenait qu’à moi, tout comme les conséquences. Après, en y réfléchissant bien, tout ce que j’apporterais c’était surtout de la curiosité. A moi de jouer les dures à cuir par la suite s’il était aussi curieux que Jïnn, d’après Miko.

- Je me demande réellement si je peux être aidé de toute façon. Pour les pertes de mémoires, les gens peuvent te guider pour que, même si tu étais « dangereux » avant, tu puisses prendre un nouveau départ et utiliser les compétences perdues de la meilleure façon qui soit. Quant à moi… mon problème est tout simplement pas abordable à moins qu’on puisse contrer le pouvoir de mon putain de géniteur. Mais avec ou même sans ça, je reste détruit.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Ulli le Ven 13 Jan 2017, 22:49

- De ce que je sais, je t’ai absolument rien fait puisque je n’ai pas de pouvoir psychique. J’ai simplement émis une vérité me concernant. Ensuite, oui, je sais que je suis dangereux… au point que je devrais m’isoler si je voulais réellement bien faire, ou me tuer aussi. Mais comme des personnes tiennent à moi c’est même pas la peine d’y penser. Pour ce qui est de qui a le plus besoin d’aide… personne. Je ne vois pas pourquoi l’un de nous aurait plus besoin d’aide l’un que l’autre.

Wat ? Je regarde Yasushie avec un air très dubitatif, parce que franchement, j'aurais pas cru qu'il me réponde ça. J'étais parti ne couille et sa réaction m'a scié.

- Eh bah, t'es sacrément premier degré dis donc. Bien sûr que tu m'as rien fait, enfin pas directement... Mais ce que t'as dis m'a rappellé des trucs.

Je me relève, non sans sentir une douleure tiraillante dans mon arrière train. Ouch.

- Après tout, j'ai pas trop besoin d'aide pour le moment. Juste, c'est pas contre toi mais je suis pas la bonne oreille pour ce qui est dilemnes sur le passé et histoires sombres et pas net. J'ai tendance à me reporter sur mes propores problèmes et c'est pas trop mon envie.

- Je me demande réellement si je peux être aidé de toute façon. Pour les pertes de mémoires, les gens peuvent te guider pour que, même si tu étais « dangereux » avant, tu puisses prendre un nouveau départ et utiliser les compétences perdues de la meilleure façon qui soit. Quant à moi… mon problème est tout simplement pas abordable à moins qu’on puisse contrer le pouvoir de mon putain de géniteur. Mais avec ou même sans ça, je reste détruit.

Putain de géniteur, hein ? Bon au moins je me rappelle pas de mon géniteur, donc si c'était un enfoiré de première, je m'en contre fout royalement ! Ça se trouve c'est aussi à cause de ma famille que je suis dans cette situation. Ai-je seulement une famille ? Très bonne question, et si c'est le cas; savent-ils quelque chose de moi ?

- Perso, je sais pas à quel point l'ancien Moi était mal, mais je peut dire qu'outre mes "quelques" séquelles, je m'en tire vachement bien ! Après, je te dis pas de te cramer le cerveau, hein ? Toute façon j'ai perdu la maîtrise nécéssaire de mon Pouvoir pour faire ça. Je vois pas pourquoi je devrais retrouver la mémoire. Si ça se trouve ça règlera même pas mes problèmes actuels et ne ferait qu'en rajouter. Je pense plutôt que je vais voir ce que je peut faire du moi actuel, comme l'aurait voulu ce bon vieux dépressif d'Ulli.

Ça me fait penser, que mon Pouvoir est étroitement lié à l'ancien moi ou à mon état mental tout du moins. Parce que le reste des connaissances aquises reviennent quasi-parfaitement dès que je redécouvre un domaine, mais mon pouvoir lui... Bah je me suis quand même fait un électrochoc chirurgical au cerveau pour me rendre amnésique ! Et ça a relativement bien marché... Je suis pas mort, c'est déjà ça !



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Dim 15 Jan 2017, 02:12



La vérité

n'appartient à personne

La première partie de ma réaction avait comme choqué mon interlocuteur qui mit un instant avant de déclarer qu’il savait bien que je ne lui avais rien fait mis à part lui rappeler « des trucs ». Je me demandais si cela avait un lien avec son passé perdu. Puis, se levant tout en tirant une grimace très éloquente, il déclara que, en effet, il n’avait pas besoin d’aide et que, malheureusement pour moi, il n’était pas la bonne personne pour parler des « dilemmes sur le passé et histoires sombres et pas net ». La raison en était la méthode qui lui permettait de répondre à ce genre de choses, apparemment.

Puis, quand je luis eue expliqué les raisons qui me faisaient penser qu’il n’avait peut-être pas tant de soucis à se faire, il me répondit :

- Perso, je sais pas à quel point l'ancien Moi était mal, mais je peux dire qu'outre mes "quelques" séquelles, je m'en tire vachement bien ! Après, je te dis pas de te cramer le cerveau, hein ? Toute façon j'ai perdu la maîtrise nécessaire de mon Pouvoir pour faire ça. Je vois pas pourquoi je devrais retrouver la mémoire. Si ça se trouve ça règlera même pas mes problèmes actuels et ne ferait qu'en rajouter. Je pense plutôt que je vais voir ce que je peux faire du moi actuel, comme l'aurait voulu ce bon vieux dépressif d'Ulli.

En l’écoutant, je ne pus m’empêcher de penser que, même s’il n’avait pas son passé et qu’il s’en sentait certainement perdu par moment, il ne s’en sortait pas si mal. Au fond, il pouvait appréhender la vie sous un œil très… positif ? Enfin, même si ce n’était pas totalement le cas, il l’était certainement bien plus que moi. Est-ce que les dégâts que j’avais subis étaient réparables ? Est-ce qu’Archie et Noa allaient devoir refaire un petit tour dans ma tête pour que je puisse redevenir plus calme ? A vrai dire, je me sentais très… perdu.

- Content de voir que tu as un certain projet d’avenir, lui répondis-je en pensant à celui qui m’avait permis de vivre après le meurtre de mes mômes. Enfin, j’espère que tu en auras d’autres après ça. Tiens, en parlant de ça, est-ce que tu aurais une idée pour légaliser le fait d’accueillir des gamins qui vivent dans la rue et qui peuvent ne pas être anglais ?

Tant qu’à faire, autant essayer d’avancer un peu, non ?

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Ulli le Dim 15 Jan 2017, 21:34

- Content de voir que tu as un certain projet d’avenir. Enfin, j’espère que tu en auras d’autres après ça. Tiens, en parlant de ça, est-ce que tu aurais une idée pour légaliser le fait d’accueillir des gamins qui vivent dans la rue et qui peuvent ne pas être anglais ?

- Un projet d'avenir ? Non je dirait pas ça, mais plutôt que j'ai une ligne directrice. Mais en ce qui concerne mon avenir, je suis probablement totalement perdu ! Heureusement, j'ai deux trois amis et une quête de connaissances qui me permettent de passer le temps et surtout de passer de bons moments, sans trop avoir à penser aux mauvais points sur ma vie. J'espère aussi pouvoir me permettre d'admirer l'avenir un peu mieux

Mes amis sont très... Particuliers d'ailleurs, outre Archie qui est tout à fait sympathique, les gens de type Kyosuke ou Law, voire même Allan sont bien plus... Je sais pas trop ? Mais ils sont aussi très drôles et sympathiques ! Un personnalité extravagante ça c'est certain !

- Pour ce qui est des gosses, je sais pas trop. C'est pas avec mes connaissances d'amnésique que je vais pouvoir t'aider. Mais le bon sens commun indique qu'il serait immoral d'expulser des enfants, donc je suppose qu'ils peuvent être envoyés en orphelinat ou en famille d'accueil, j'en sais trop rien. Pour le moment il serait judicieux de continuer à les cacher si j'ai bien compris où tu veux en venir.

Des gamins potentiellement clandestins ? Archie est au courant de ça ? Ce jeune homme lance qu'il est extrêmement dangereux et il s'occupe d'enfants ? Combien sont-ils ? Je devrais peut-être ne parler à Archie qui à l'air plutôt proche de ce Yasushi... Bon pour le moment on va faire comme si de rien n'était, ne lançons pas les supposition trop loin trop hâtivement.

- Moi tu sais, je peut surtout t'aider en informatique, ha ha. J'ai deux trois connaissances en self-défense mais c'est encore assez trouble, plus instinctif que concret. Sûrement un héritage de mon passé que je n'arrive ou ne veux pas maîtriser.

Ce garçon... Il m'intrigue, je dois dire. Serait-ce pour des raisons similaires que lui et Archie sont si proches... ? Je suppose que discuter encore un peu avec lui ne me fera pas de mal... Enfin, pas trop je l'espère.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Mar 17 Jan 2017, 01:11



La vérité

n'appartient à personne

Ulli ne parut pas très convaincu par le fait qu’il avait un « projet d’avenir », considérant ne connaître qu’une « ligne directrice ». Il insista d’ailleurs que le fait qu’il soit suivi par trois amis l’aidait beaucoup tant il se sentait perdu par rapport à l’avenir, surtout parce qu’ils lui permettaient de « passer de bons moments sans avoir à penser aux mauvais points de sa vie ». Pour ma part, je ne savais pas trop quoi en penser. Lui et moi étions pareil : nous évaluions les situations en nous basant sur notre vécu et le mien ne me permettait pas de savoir ce que cela faisait de lâcher prise. Au départ le moindre faux pas m’aurait tué par manque de nourriture ou parce que La Brute en voulait à ma vie. Ensuite, ce fut au tour du squatteur de mon esprit de me menacer à tout moment. Je savais que je devais beaucoup à mes amis et la mère de mon père de cœur d’être encore là, mais j’avais tellement peur de mal tourner, si je pouvais dire, que je ne me permettais pas de bons moments. Pas réellement.

- Pour ce qui est des gosses, je sais pas trop. C'est pas avec mes connaissances d'amnésique que je vais pouvoir t'aider. Mais le bon sens commun indique qu'il serait immoral d'expulser des enfants, donc je suppose qu'ils peuvent être envoyés en orphelinat ou en famille d'accueil, j'en sais trop rien. Pour le moment il serait judicieux de continuer à les cacher si j'ai bien compris où tu veux en venir. Moi tu sais, je peux surtout t'aider en informatique, ha ha. J'ai deux trois connaissances en self-défense mais c'est encore assez trouble, plus instinctif que concret. Sûrement un héritage de mon passé que je n'arrive ou ne veux pas maîtriser.

- Pour le moment on a réussis à trouver une famille à tous les gosses dont je m’occupais, répondis-je en tentant de ne pas penser au vide que je ressentais. Mais je pense à un projet pour l’avenir, si j’arrive à m’en sortir. J’aimerais juste trouver une solution qui me permette de légaliser le tout.

Je fis une pause pour me permettre de « souffler » et, surtout, tenter de balayer les souvenirs qui remontaient. Des liens étroits avec d’autres pouvaient me faire encore terriblement souffrir et il en était un qui n’attendait que le fait que j’y pense pour me détruire à nouveau. Je ne voulais pas qu’Archie et Noa ait subi tout cela pour rien ! Et, surtout, je ne voulais pas me retrouver dans une situation similaire. C’était franchement trop humiliant !
Une fois que je me sentis « mieux », je souris légèrement pour continuer sur la partie concernant sa matière :

- J’crois que vous connaissez Yumiko. Elle m’a un peu montré ce qu’est un ordi, mais je n’en ai encore jamais utilisé puisque je n’en avais encore jamais eu besoin.

Et je considérais que si j’étais toujours en vie ce n’était pas seulement parce que j’avais eu affaire à de bons médecins, mais aussi parce que j’avais su me défendre… jusqu’à ce qu’on veuille me maîtriser à tout prix.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Ulli le Ven 20 Jan 2017, 19:07

Suite à ma petite tirade, le voilà qu'il réagit.

- Pour le moment on a réussis à trouver une famille à tous les gosses dont je m’occupais. J’aimerais juste trouver une solution qui me permette de légaliser le tout.

- Je te félicites ! Tu as appliqué mes conseilles avant même que je t'en donne. Bonne prise d'initiative ! Si j'étais professeur de cachage d'enfant immigré tu aurais 20/20 ! Mais je saurais aussi comment légaliser le tout, chose que je ne sais pas. Et puis toute façon, je doute qu'on enseigne ce genre de matière, même à Tsuki...

Hmm... Je crois que je diverge. Il va me falloir une pause macaron, j'entame donc quelques seconde de ma trépidante vie pour m'empiffrer de quelques autres macarons, mais tout en prenant soin de les déguster. Ca qui doit donner un résultat remarquablement ridicule. Oui, rien de mieux que des macarons pour focaliser son esprit de nouveau.

- Où en étais-je ? Ah oui ! En effet, je connais Yumiko. Une élève charmante et pleine de bonne volonté, quoi de mieux pour un professeur ? Et puis elle a des choses à apprendre. Mais revenons sur ton cas. Il faut savoir que même si cela peut paraître dispensable pour ceux ne l'ayant jamais utilisé. Un ordinateur peut se révéler très pratique pour la vie courante voir indispensable pour s'intégrer dans la société moderne ! On peut faire plein de choses avec ! Communiquer à l'autre bout du monde, accéder à l'une des plus grandes bases de données qui soit, se divertir de pleins de manières différentes, pirater des organisations gouvernementales et même fuir des gens qui te veulent des choses pas nettes... Attends... Euh, oublie les deux dernier points ! T'as pas besoin de savoir ça... Pas en l'état en tout cas.

Ah, je suis bien content ! Voilà enfin un domaine dans lequel je peux m'exprimer librement et être utile ! J'étais bien confiant en hochant affirmativement la tête en signe d'assurance, mais j'ai raté la réception... Va falloir que j'apprenne à prendre conscience de ce que je dis avant que je le dise... Mon esprit et pas encore assez focalisé, ça doit être ça... Cure de macaron ! Me voilà encore à déguster mes macarons, attendant la réaction du jeunot... Oh et puis zut ! Je vais lui proposer des macarons, être passif ça me va pas.

- Un autre macaron peut-être ?

Au moins une chose est sûre, je suis de bonne humeur aujourd'hui ! C'est pas deux trois fantômes du passé qui vont me mettre en mauvais passe. Du moins pas trop.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Mar 24 Jan 2017, 02:16



La vérité

n'appartient à personne

Me rappelant de ce qu’il s’était passé quand j’avais répondu à une de ses paroles que j’avais plus ou moins mal prie, je ne répondis pas à celles qui semblaient empreintes d’une ironie qui ne me plaisaient pas. Il fallait que je reste calme et, s’il n’avait pas de réponse à me donner, que je finisse par trouver un autre genre de solution. Puisqu’ils étaient cons, on allait jouer à qui serait le plus con ! Lorsque finis ma « pause » et que j’eus parlé de Yumiko alors qu’Ulli s’était remis à manger des macarons, il me répondit :

- Où en étais-je ? Ah oui ! En effet, je connais Yumiko. Une élève charmante et pleine de bonne volonté, quoi de mieux pour un professeur ? Et puis elle a des choses à apprendre. Mais revenons sur ton cas. Il faut savoir que même si cela peut paraître dispensable pour ceux ne l'ayant jamais utilisé. Un ordinateur peut se révéler très pratique pour la vie courante voir indispensable pour s'intégrer dans la société moderne ! On peut faire plein de choses avec ! Communiquer à l'autre bout du monde, accéder à l'une des plus grandes bases de données qui soit, se divertir de pleins de manières différentes, pirater des organisations gouvernementales et même fuir des gens qui te veulent des choses pas nettes... Attends... Euh, oublie les deux derniers points ! T'as pas besoin de savoir ça... Pas en l'état en tout cas.

J’étais heureux d’entendre une description si positive de mon amie. J’en fus presque soulagé. Après tout, elle avait besoin d’être épaulée et non rabaissée, chose que certains profs pouvaient ne pas comprendre. D’ailleurs, lui avait-elle parlé de son passé pour qu’il comprenne son retard ? Je n’en avais aucune idée… D’ailleurs, que devenait-elle ? Je ne l’avais pas revue depuis que j’étais revenu. J’en ressentais de la honte, mais je ne voulais pas non plus qu’elle me voit dans l’état dans lequel j’étais. C’était aussi pour cela que je lui avais fermé le passage à mon esprit.
Pensant en même temps qu’il parlait, je me mis à tenter de me voir avec un portable ou un ordinateur. Cela ne me semblait tellement pas naturel… Certes, cela m’aurait donné un moyen plus viable de prendre des nouvelles de mes mômes, mais un détail me vint en l’écoutant perler de « piratage » et « fuir des gens qui me veulent des choses pas nettes ». Cela me permettrait-il de fuir mon père et les assassins qui me collaient au train ? Comme intéressé sans trop montré mon intérêt, juste ma curiosité, je le regardai alors qu’il me proposai un nouveau macaron.

- Que veux-tu dire par « fuir quelqu’un » ? Comment c’est possible ?

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Ulli le Mar 24 Jan 2017, 20:13

Je sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que je l'importune... J'aurais dit quelque chose de mal ? Hm, il va falloir que je soit moins volatile avec lui, j'ai parfois tendance à ne pas faire attention à ce que je dis. Je voudrais pas le froisser... Sinon, il écoutait tranquillement ce que j'avais à dire. Outre son tempérament que j'ai du mal à jauger, c'est un enfant patient cela va sans dire ! Enfin, il marque un intérêt "relatif" à mes derniers mots, ceux que j'ai expressément demandé d'oublier...

- Que veux-tu dire par « fuir quelqu’un » ? Comment c’est possible ?

J'aurais dû me taire... Sérieusement. Mais bon je suis prof et je l'ai bien embêté donc allons-y.

- Ne crois pas que tu puisses fuir quelqu'un facilement. De ce que j'ai pu comprendre de mon héritage du passé. Au vu du nombre de choses que je sais faire et des dialectes que je connais. L'ancien Moi a sûrement fait le tour de la planète pour fuir efficacement ce qui le "traquait". Disons que l'informatique a sûrement bien aidé. L'informatique a donné naissance à un tout autre monde, le monde virtuel. On peut même considérer que ce monde à un territoire propre à lui même: l'Internet, le réseau qui permet de relier le monde entier virtuellement. En tant que bon hackeur et pirate informatique, j'ai par le passé très probablement profité de mes capacités pour cacher mes traces en voyageant sur internet dans l'anonymat total et en créant de fausse piste. J'ai pu me ravitailler de diverses choses sans danger et sans me faire repérer... Sûrement aussi "obtenir" pas très légalement certains outils qui ont aidé ma fuite. Tout ça n'est que supposition basée sur le peu de choses qu'il me reste de mon passé. Mais même si je ne l'ai pas fait personnellement, cela reste disponible sous les yeux de tout le monde. Il faut juste savoir que c'est là.

Je ne peux m'empêcher de le renseigner, quitte à ce qu'il sache quelque chose en informatique mieux vaut que ce soit moi qui le lui apprenne je suppose... Je me permet de redevenir sérieux un instant pour ce dernier avertissement.

- Il y a la face sombre de l'Internet dans tout ça, qui permet... Un certain nombre des choses que j'ai dites plus tôt entre autres et d'autres encore, mais je te déconseille de tenter d'y accéder. À vrai dire, je t'en interdirais bien formellement l'accès si j'avais une quelconque autorité sur toi. Si jamais on t'invite à accéder à un truc pas net comme le "Darknet" ou des merdes du genre; je te conjure de ne pas le faire, surtout si tu trempes déjà dans des affaires dangereuses.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Mer 25 Jan 2017, 23:50



La vérité

n'appartient à personne

Il était évident que je venais de faire exactement le contraire de ce qu’il m’avait demandé et que cela devait l’agacer au moins un peu. Néanmoins, il répondit à ma question :

- Ne crois pas que tu puisses fuir quelqu'un facilement. De ce que j'ai pu comprendre de mon héritage du passé. Au vu du nombre de choses que je sais faire et des dialectes que je connais. L'ancien Moi a sûrement fait le tour de la planète pour fuir efficacement ce qui le "traquait". Disons que l'informatique a sûrement bien aidé. L'informatique a donné naissance à un tout autre monde, le monde virtuel. On peut même considérer que ce monde à un territoire propre à lui-même : l'Internet, le réseau qui permet de relier le monde entier virtuellement. En tant que bon hackeur et pirate informatique, j'ai par le passé très probablement profité de mes capacités pour cacher mes traces en voyageant sur internet dans l'anonymat total et en créant de fausse piste. J'ai pu me ravitailler de diverses choses sans danger et sans me faire repérer... Sûrement aussi "obtenir" pas très légalement certains outils qui ont aidé ma fuite. Tout ça n'est que supposition basée sur le peu de choses qu'il me reste de mon passé. Mais même si je ne l'ai pas fait personnellement, cela reste disponible sous les yeux de tout le monde. Il faut juste savoir que c'est là. Il y a la face sombre de l'Internet dans tout ça, qui permet... Un certain nombre des choses que j'ai dites plus tôt entre autres et d'autres encore, mais je te déconseille de tenter d'y accéder. À vrai dire, je t'en interdirais bien formellement l'accès si j'avais une quelconque autorité sur toi. Si jamais on t'invite à accéder à un truc pas net comme le "Darknet" ou des merdes du genre, je te conjure de ne pas le faire, surtout si tu trempes déjà dans des affaires dangereuses.

Très attentivement, je l’avais écouté parler de plus en plus sérieusement. De ce que je venais d’apprendre, rien de ce que pouvait m’offrir un ordinateur me permettrait d’échapper réellement aux assassins à mes trousses, et encore moins à celui qui me pourrissait mon quotidien. Alors, à quoi bon me servir d’un ordinateur ou d’un téléphone ? J’avais vu avec Lloyd que cela permettait de mieux renseigner sur ma position. Bien entendu, il l’avait fait avec son pouvoir, mais n’existait-il pas des appareils capables de faire la même chose ? Au fond, je n’en avais pas la moindre idée. Je n’y connaissais rien à l’électronique au fond. Yumiko avait le mérite de vouloir apprendre ce qu’elle ne savait pas, même si cela la faisait toucher à des outils totalement inconnus. Personnellement, j’étais bien trop attaché à mon passé dans la rue pour donner un quelconque intérêt à cela, à moins que cela ne puisse améliorer mon quotidien, ce dont je doutais.

- Cette méthode ne me servira à rien. Puis, je n’ai pas choisi de me faire poursuivre par une bande d’assassins. Tout ce que je voulais c’est ne pas en devenir un.

Avais-je fait le bon choix en révélant ça à Ulli ? Je ne le connaissais pas et je n’avais pas l’intention de lui donner le moindre détail. Qu’aurait-il pu faire de toute façon ? Son pouvoir, de ce que j’avais compris, n’avait aucun lien avec l’esprit en lui-même. Et, même s’il avait été cas, l’amnésie n’aurait fait qu’accélérer ma disparition tant l’esprit était fort.
Fatigué par toute cette histoire, je m’assis non loin du Diamant en me demandant ce que je pouvais faire désormais. Si je bâtissais ce refuge, qu’est-ce qui me faisait croire que je pourrais alors m’en occuper ? Combien de temps resterais-je Yasushi ? Qu’est-ce qui m’avait affaiblie à ce point ? Leur… disparition ? En pensant aux gosses que je n’avais pas su protéger, ma mine s’assombrit encore pendant quelques secondes avant que je ne reprenne une expression neutre. Ce n’était pas le moment de flancher.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Ulli le Sam 28 Jan 2017, 22:27

Le jeune homme, toujours attentif, écoutais ce que j'avais à lui dire. Personnellement je ne sais pas si il appliquera ce que je lui dit vu qu'il n'a pas l'air d'en avoir quelque chose à faire des mises en garde et autres. Mais qui suis-je pour le juger ? Enfin bref, il répond.

- Cette méthode ne me servira à rien. Puis, je n’ai pas choisi de me faire poursuivre par une bande d’assassins. Tout ce que je voulais c’est ne pas en devenir un.

Encore une fois, ses paroles m'affectent plus qu'elles ne le devraient. Je compatis avec ce qu'il dit. Je n'ai pas l'impression d'avoir quelque chose pour pouvoir le faire consciemment. Mais je ragis quand même de la manière suivante. Au moins il n'ira pas toucher à des trucs qu'il ne faut pas toucher, c'est déjà ça. Mais cet enfant, qui est-il ? Je me pose la même question à mon propos, c'est bien étrange. En quoi puis-je l'aider, si la voie informatique ne lui convient pas ? Je fixe mes mains, celles qui ont participés à la fuite de l'ancien Moi... Toute cette expérience, il me l'a transmise. Même si j'ai oublié, je suis encore capable de certaines choses. Je craque mes doigts, puis fixe mon interlocuteur.

- Je... Je ne vois qu'un seul moyen de t'aider dans ce cas. Toutes ces choses que j'ai du faire par le passé, aussi effrayantes soit-elles. Même si je l'ai oubliées. Je sais que je peux toujours le faire. Peut-être que ça pourra t'aider. Si jamais t'as un souci... Je sais pas si j'en serais capable, mais je sais que je peux user de la force s'il le faut.

Je me sens mal, je suis en train de décider d'un tournant de ma vie si neuve. Mais est-elle si neuve que ça ? J'ai l'impression de porter une partie de la souillure de mon passé, même après tout ça. Est-ce que je peux seulement tout oublier ? Une vérité, même non-connue, reste une vérité. L'omission est un mensonge. Alors, est-ce que je me suis menti à moi-même ? Le droit de savoir la vérité peut-il s'appliquer, malgré ce que je me suis moi-même infligé pour ce mensonge ? Qu'est-ce qui me force à tout ça... Le peu que j'ai dans cette Académie me plaît, oui. Si... Si je venais à redécouvrir la vérité, est-ce que cette vie à l'Académie deviendrais un mensonge ? Ne l'est-elle pas déjà ? Mon amitié avec Archie, Law ou même Kyosuke est pourtant bien réelle, bien vraie. Je n'ai donc pas le droit de le considérer comme un mensonge... Je pense qu'après tout; à chacun sa vérité.
Je sors de mon odyssée mentale pour revenir à la conversation avec Yasushi.

- Hm. Quoi qu'il advienne vraiment. Je pense que le moment venu, je serais capable de faire un choix. Je sais pas trop ce que tu mijotes ou si tu as besoin d'aide, mais saches que tout comme Archie doit t'aider, je serais ravi de le faire aussi.

Je lui lance un sourire sincère. Après tout, cette histoire d'assassin ne me concerne pas. Je m'interdit de fouiller dans mon propre passé, il serait injuste d'aller fouiller dans celui des autres sans leur accord ! Je pense que cette journée a été relativement fructueuse pour le moment ! J'en prendrais bien un macaron ! Chose que je fais, bien évidemment.

- Du coup, si tu as besoin d'aide, de parler... Ou même d'apprendre des trucs sur l'informatique ! Saches que je ne refuse jamais d'aider quelqu'un !



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Lun 30 Jan 2017, 02:32



La vérité

n'appartient à personne

Pendant un instant, mon interlocuteur a l’air perdu, pensif, alors qu’il regarde ses mains. Puis, comme s’il se reprenait, il se les craqua en me fixant pour me répondre sur un ton sérieux :

- Je... Je ne vois qu'un seul moyen de t'aider dans ce cas. Toutes ces choses que j'ai dû faire par le passé, aussi effrayantes soient-elles. Même si je l'ai oubliées. Je sais que je peux toujours le faire. Peut-être que ça pourra t'aider. Si jamais t'as un souci... Je sais pas si j'en serais capable, mais je sais que je peux user de la force s'il le faut.

Je ne sais pas comment réagir lorsqu’il me dit cela. Il voulait m’aider de la même manière dont moi je savais le faire pour les autres. Je savais que ce n’était pas une bonne solution, surtout là où les choses étaient rendues, mais j’en étais touché. C’est par un sourire en coin que j’extériorisai ces faits sans qu’une seule phrase bien construite puisse se former correctement dans mon esprit. Y avait-il seulement quelque chose d’utile à dire ?
Pendant un instant, il me sembla qu’Ulli était en proie au doute. J’en perdit mon sourire, redevenant aussi sérieux que froid malgré la curiosité envers ce changement de sa part. Surtout qu’il m’avait semblé assez sûr de lui quand il m’avait proposé son aide. A moins que cela n’ait rien à voir avec cela ? Ses pertes de mémoires en étaient-elles la cause ? Il semblait que je n’allais pas avoir le droit à des réponses aux questions que je me posais puisqu’il reprit sur un ton plus léger :

- Hm. Quoi qu'il advienne vraiment. Je pense que le moment venu, je serais capable de faire un choix. Je sais pas trop ce que tu mijotes ou si tu as besoin d'aide, mais saches que tout comme Archie doit t'aider, je serais ravi de le faire aussi.

Je ne mijotais rien, mais j’avais besoin d’aide sans savoir comment on pouvait me l’apporter. J’étais dans un chaos total que je n’osais même pas dévoiler entièrement. Sa sincérité, cependant, la même que mon père de cœur et Noa, me faisait du bien. Je lui fus plus reconnaissant encore de ne pas avoir posé plus de question depuis le début de la conversation. D’ailleurs, je me demandais si ses macarons n’étaient pas ce qui l’intéressaient le plus entre eux et la discussion. Après tout, il en reprit encore une fois en me parlant :

- Du coup, si tu as besoin d'aide, de parler... Ou même d'apprendre des trucs sur l'informatique ! Saches que je ne refuse jamais d'aider quelqu'un !

- Merci pour l’offre, c’est sympa, lui répondis-je sur un ton plus chaleureux que je l’avais laissé présager. J’espère qu’un jour je saurais moi-même ce qu’on peut faire pour m’aider. D’ailleurs, je ne sais pas si je serais d’une grande aide, mais si t’as besoin toi aussi, n’hésites pas.

Était-ce par pure politesse que je lui proposais, ou par reconnaissance ? Je n’en avais moi-même pas la moindre idée.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Ulli le Sam 04 Fév 2017, 12:16

- Merci pour l’offre, c’est sympa. J’espère qu’un jour je saurais moi-même ce qu’on peut faire pour m’aider. D’ailleurs, je ne sais pas si je serais d’une grande aide, mais si t’as besoin toi aussi, n’hésites pas.

- Ha ha ! Quand j'en aurais besoin. Je dis pas non ! En attendant essaie de trouver un moyen de te sortir du pétrin. Et saches que j'te soutiens. On peut toujours trouver une solution, alors tâches de trouver la meilleur possible pour tout le monde.

Je fais un pouce en signe d'approbation et lui envois un large sourire confiant. Si jamais je viens à être dans le pétrin aussi, j'espère pouvoir trouver une solution bénéfique pour tout le monde. Je pioche encore dans mes macarons pour en manger deux. Il va plus m'en rester si ça continue, va falloir que je recharge. Après un petit éclair de doute, je sors mon téléphone pour voir l'heure... C'est bien ce que je pensais. Va falloir remballer et se préparer !

- Bref, il commence à se faire un peu tard. J'ai un cours dans vingt minutes. Je pense que je vais devoir y aller. Je vais pas faire attendre mes élèves, ils ont si hâte de me voir j'en suis sûr ! Ha ha !

Comme si les élèves étaient assez intéressés par l'informatique... J'ai pas grand succès en tant que professeur c'est triste. Enfin y'a quand même de bons voir d'excellents élèves ! Je commence à ranger mes macarons dans ma sacoche. Remettant celle-ci bien sur mon épaule. Cette petite discussion m'a fait de l'effet. Mais je pense que j'en ressors plutôt bien. Cette serre dois avoir des propriétés... Peut-être bien que c'est un pouvoir ? Cette Académie et si impressionnante, elle a une sacré part de mystère.

- Enfin, je te souhaite une bonne journée ! Essaie de régler tes problèmes, ce serait dommage d'avoir ça sur la conscience. Pas besoin de traîner un tel fardeau dans cette Académie un peu morose !

Je lui fait un signe de la main et commence à m'éloigner. Pendant quelques secondes je continue de le fixer, les dernières secondes c'est un regard relativement sérieux qui m'arbore. Ce gosse, il a de sacrés antécédents... Ça me donne à réfléchir sur les miens. Tss ! Ce genre de doute n'a pas lieu d'être dans mon esprit. Ça ne fait que me ralentir, je n'ai pas besoin de ça. Je trouverais une solution à mes problèmes aussi. En espérant ne pas en avoir de nouveaux sur le dos. Bref ! Ce cours ne se fera pas tout seul ! EN AVANT !



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Yasushi le Sam 04 Fév 2017, 19:35



La vérité

n'appartient à personne

A ma proposition, Ulli se mit à rire avant de me répondre, en gros, qu’il acceptait ma proposition mais qu’en attendant je devais trouver un moyen pour me sortir de mon pétrin, quelque chose qui satisferait tout le monde. Son soutien m’était précieux au fond, même si je ne voulais pas l’avouer. Si je le faisais, je savais que je ne serais plus du tout capable d’avancer, surtout pour faire des choix aussi difficiles que nécessaires. Après tout, c’était déjà bien compliqué de me dire que j’allais certainement devoir tourner le dos à toutes personnes que j’aimais pour les sauver d’une éventuelle catastrophe…
Les yeux bas, j’avais pratiquement fait un quart de tour sur moi-même comme pour suivre le fil de mes pensées qui étaient en rapport avec le mot « partir ». Je n’avais donc pas pu voir qu’Ulli avait regardé son téléphone pour s’informer de l’heure. Du coup, lorsqu’il reprit la parole je fus comme ramené sur terre :

- Bref, il commence à se faire un peu tard. J'ai un cours dans vingt minutes. Je pense que je vais devoir y aller. Je vais pas faire attendre mes élèves, ils ont si hâte de me voir j'en suis sûr ! Ha ha !

Je le regardai en biais. Alors que je l’avais dans mon champ de vision, il mit son sac sur son épaule. Ne voyant plus les macarons, je me fis la remarque qu’il les avait sans aucun doute déjà rangés. Il avait bien fait puisque je ne les aurais pas mangés, je le savais. Alors pourquoi étais-je en train de penser que j’aurais préféré qu’il les oublie ? Etait-ce une façon à moi de me dire que je ne voulais pas être seule ?

- Enfin, je te souhaite une bonne journée ! Essaie de régler tes problèmes, ce serait dommage d'avoir ça sur la conscience. Pas besoin de traîner un tel fardeau dans cette Académie un peu morose !

Le laissant partir, je fermai les yeux pour contenir la colère qui venait d’affluait par quelques-uns de ses mots. Si j’avais pu régler mes soucis, si j’avais une quelconque solution qui ne soit pas de me laisser tuer, alors cela ferait longtemps que je l’aurais mise en action ! Et ce n’était pas faute d’avoir des personnes pour m’aider !
Lorsque je fus certain d’être seul, je rouvris les yeux en me détendant un peu. Pourquoi étais-je autant atteint par ces mots ? Etait-il encore en train de jouer avec mon esprit et mon âme ? Ou la vérité faisait-elle seulement très mal ?

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité n'appartient à personne [Pv Ulli]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum