Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Invité le Jeu 22 Déc 2016, 23:49



Les limites d'un corps
Feat Yasushi
C'était une après-midi froide du mois de novembre, il y avait un peu de neige qui tapissait le sol, masquant la pelouse verte. Marco avait observé par la fenêtre avant de sortir, hésitant à sortir avant de se rendre à l'évidence. Il n'y avait presque pas de neige en Angleterre, et en plus il y en avait à peine, juste pour couvrir le sol et c'était tout. Marco n'allait jamais l'avouer à voix haute, mais le régiment d'exercice que Jinn lui avait prescrit était difficile... Très difficile. Il poussa un soupir en se dirigeant vers le terrain d'entraînement. Il n'allait pas tenir tête longtemps à qui que ce soit s'il ne se disciplinait pas un peu.

L'adolescent sortit de l'académie pour se rendre sur le terrain d'entraînement, vêtu d'un léger, mais suffisamment chaud manteau, par-dessus un t-shirt et un pantalon de sport. Il avait été les acheter en vitesse dans un magasin spécialisé justement, ignorant les moqueries des autres clients sur son poids. C'était mieux ça que de se faire juger à nouveau par Jinn. Une fois c'était bien suffisant...

Le Rubis n'avait pas l'air chaud à l'idée de l'entraîner, mais pas du tout. Du coup, Marco avait choisis de se fier au rouleau qui lui avait été confié ainsi que de tenter de suivre à la lettre le programme. Deux heures par jour, cinq jours par semaine et faire attention à son alimentation en plus. Marco avait accepté sans hésiter, il savait que ça allait être dur. Il avait accepté en pleine connaissance de cause. C'est juste que tôt ou tard... Il en avait marre de la salade. Ça ne le comblait pas comme ce qu'il mangeait d'habitude et les exercices lui sapait toute son énergie. Il s'était même endormi pendant son dernier cours!

Malgré tout cela, il ne voulait pas abandonner... C'était ça... Ou continuer de subir ce que ses bourreaux voulaient lui faire et ça c'était hors de question!

Marco avait commencé par une course autour du terrain, mais c'était vite devenu une marche. Il maudissait sa faiblesse! Il avait emmené de l'eau... Mais il savait que s'il l'ouvrait maintenant, il la boirait d'un trait. En ce moment, ça ne paraissait même plus qu'il était en hiver. Il avait chaud et il était épuisé et il le sentait dans chacun de ses pas.
(c) Rin sur Epicode


Dernière édition par Marco Wakasa le Dim 01 Jan 2017, 16:42, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Yasushi le Ven 23 Déc 2016, 01:22



Les limites d'un corps

Cela faisait quelques jours à peine que nous étions rentrés à l’Académie, Archie et moi. Le voyage que nous avions effectué avait été très éprouvant et j’avais eu quelques difficultés à sortir de ma chambre. J’avais honte de ce que mon père de cœur et Noa avaient vu en moi. A mes yeux, c’était pire que ce que j’avais découvert dans l’esprit du professeur de biologie qui s’était révélé être plus tourmenté que ce qu’il avait bien voulu m’avouer. C’était très déroutant de savoir à quel point lui et moi étions pareils. Heureusement, de tout cela des points positifs se dégageaient : nous avions trouvé des familles pour tous les gosses à qui j’allais devoir rendre visite tantôt et mon lien avec celui qui m’accueillait dans sa famille s’était renforcé. Plus que jamais je me sentais mal de me sentir si seul alors que je savais que tous étaient là pour moi. Je me détestais plus encore de ne pas être parvenu d’aller voir Noa. Je ne savais pas comment le regarder en face après ça.

Cette après-midi-là, le soleil était au rendez-vous et j’eus comme soudainement envie de sortir pour me dégourdir les jambes. Plus sérieusement, je ne parvenais toujours pas à rester très longtemps sans bouger, même lorsque j’avais l’esprit tourmenté. Non, en fait, lorsque j’avais l’esprit tourmenté c’était pire qu’habituellement ! Du coup, je mis un jean, des baskets et un pull noir à capuche au-dessus d’un tee-shirt gris avant de sortir enfin de ma piaule. D’ailleurs, alors que je traversais la salle commune j’entendis une voix familière et appréciée m’appeler. Tendu dès lors qu’elle atteignit mes oreilles, je tentai de faire mine de ne pas l’avoir entendu pour sortir. Profitant d’avoir fermé la porte, je me mis à courir dans les couloirs puis dehors jusqu’à ce que j’atteigne le terrain d’entrainement. J’y vis Marco qui semblait attelé à son entraînement quotidien mais qui ne semblait pas très bien le supporter.

Le fait de ne pas regarder ma route fit que je ne vis pas une pierre dans laquelle je me pris un pied. Emporté par la vitesse juste devant une pente menant aux terrains, je fis un roulé boulé quasi parfait pour atterrir pratiquement aux pieds du sportif en herbe, allongé dans la fine couche de neige qui recouvrait le sol. Malgré le froid qui traversait mes vêtements, je ne me relevai pas tout de suite et saluai l’Emeraude comme si rien n’était bien que je fus essoufflé :

- Salut Marco, comment ça va ?

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Invité le Ven 23 Déc 2016, 05:50



Les limites d'un corps
Feat Yasushi
Il était clair que Marco n'allait plus arriver à courir. Au moins, il alternait entre le jogging et la marche, mais c'était loin d'être concluant comme exercice. Il tentait tant bien que mal de se donner des éléments qui le motiverait à aller plus vite. D'abord imaginer qu'un chien lui courait après, puis un certain fou roux avec une batte de Baseball, ensuite une certaine fille avec une éprouvette dans les mains... NON! Okay, c'était pas le moment de chercher à se traumatiser en plus de subir une torture physique. Malgré tout son bon vouloir, Marco ne parvenait pas à aller plus vite, ses jambes semblaient lourdes, et il avait du mal à rattraper son souffle. Jinn cherchait-il à le tuer avec ce régiment de la mort? En plus son estomac grondait, réclamant la quantité de nourriture auquel il était habitué.

Marco fut forcé de penser à autre chose lorsqu'il vit quelque chose... Non, quelqu'un! Quelqu'un roulait vers lui arrivant juste face à lui. Heureusement d'ailleurs que l'émeraude était déjà épuisé, s'il avait couru plus vite, il aurait pu trébucher et blesser encore plus le pauvre jeune homme. Hey, mais c'était...

- Yasushi!?, s'exclama le métisse asiatique.

- Salut Marco, comment ça va ?

Yasushi lui avait dit ça le plus naturellement du monde comme s'il venait de le croiser à pieds, malgré sa roulade spectaculaire.

- Ça...Ça va.... Mais... Reste pas là!... Tu va attraper... froid..., lui dit-il, difficilement entre ses bonnes inspirations.

Marco lui tendit sa main gantée pour l'aider à se relever. Toucher le métal froid allait sûrement être désagréable, mais il préférait ça plutôt que de laisser le rubis couché par terre.

- Tu... Ne t'es pas fait mal?
(c) Rin sur Epicode



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Yasushi le Ven 23 Déc 2016, 13:57



Les limites d'un corps

Marco, qui s’était arrêté devant moi, était totalement essoufflé et surpris par mon arrivée quelque peu abrupte. A moins que ce ne soit par le fait que je réagissais comme si rien ne s’était passé ? C’était une très bonne question à laquelle seul lui pouvait répondre. Rougis par le froid et l’effort physique, il semblait avoir besoin d’une pause et cela se vérifia quand il me parla en soufflant perceptiblement :

- Ça...Ça va.... Mais... Reste pas là !... Tu vas attraper... froid...

Il me tendit alors une aide en or, sans mauvais jeu de mot. Peu envieux de me relever sur le moment, je fis une petite grimace avant d’accepter à contrecœur de prendre sa main. Je devais avouer qu’il avait raison en disant que j’allais prendre froid, mais je ne me sentais pas près de me tenir réellement debout. Pourtant, c’est la position dans laquelle je me retrouvai en moins de trente secondes. Le contact avec le métal froid ne fut pas si désagréable que cela, adoucissant justement les brûlures que mon pouvoir avait eu la bonne idée de me faire.

- Tu... Ne t'es pas fait mal ?

- Mmh… Je dirais que non, à première vue, lui répondis-je en enlevant la neige collée à mes vêtements. Bon, on dirait qu’il ne m’a pas suivi… Parfait !

Malgré ma « joie » apparente de l’instant, mon expression retomba assez rapidement dans le grave. Je savais pourquoi j’avais fui dans le sens premier du terme et ce n’était pas une si bonne raison que cela. Il n’y avait pas de quoi être fier… Je ne savais pas vraiment comment réagir après ce qu’il s’était passé dans mon esprit, bien que je me sente plus capable de rester calme.
En observant le sportif en herbe encore une fois, il me parut évident qu’une pause ne lui ferait pas de mal. Puis, parce que nous avions bien transpiré mine de rien, il était certain que nous allions prendre froid si nous restions là. Je lui proposai donc sur un ton neutre :

- Ça te dit de m’accompagner à l’intérieur ? Je voudrais pas que t’attrape froid pendant ta pause. Je pense que tu l’as bien méritée. Tu me diras comment se passe ton entraînement depuis mon départ.

Je ne me souvenais plus très bien si je lui avais parlé de mon voyage avec Archie. En fait, depuis quelques temps je me rendais compte que j’avais de plus en plus de difficultés à retenir certaines informations. Et, étrangement, c’était toujours celles qui me liaient aux autres que j’avais le plus de mal à retenir. Cela me donnait encore plus un sentiment de solitude et je savais à qui je le devais désormais.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Invité le Dim 25 Déc 2016, 05:25



Les limites d'un corps
Feat Yasushi
Yasushi grimaça un peu avant de prendre sa main gantée alors que Marco se mordilla la lèvre inférieure, pensant que le Rubis réagissait ainsi à l'idée d'avoir son aide. Le blond déblaya la neige encore collante avant de répondre d'abord avec nonchalance.

- Mmh… Je dirais que non, à première vue.

Avant de prendre une expression... rassurée?

- Bon, on dirait qu’il ne m’a pas suivi… Parfait !

- Heh?, fit Marco en clignant des yeux.

Suivi? Yasushi se faisait-il pourchassé par quelqu'un? Il avait l'air trop relaxe pour que ce soit quelqu'un de dangereux. En tout cas, Marco n'allait pas pouvoir satisfaire sa curiosité car l'autre jeune homme prit les devant pour parler.

- Ça te dit de m’accompagner à l’intérieur ? Je voudrais pas que t’attrape froid pendant ta pause. Je pense que tu l’as bien méritée. Tu me diras comment se passe ton entraînement depuis mon départ.

Le teint de Marco déjà rougi par l'effort et le froid semblait prendre une teinte plus foncée tout d'un coup.

- Je... Je ne peux pas! Jinn a été clair... Deux heures... Ça ne fait même pas quinze minutes! Si je ne continue pas... Je ne ferai pas de progrès!, s'exclama-t-il.

Et l'émeraude reprit sa course... Son jog... avant de se planter royalement et de glisser quelques centimètres sur le sol blanc.

- Ouille... Ça va... Je vais bien, grommela-t-il, toujours le visage dans la neige, comme s'il était dans une scène de dessin animé.

N'empêche, la fraîcheur de la neige faisait du bien, c'était déjà ça.

(c) Rin sur Epicode



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Yasushi le Dim 25 Déc 2016, 14:33



Les limites d'un corps

A peine lui eue-je proposé de faire une pause que le jeune homme tenta de blanchir autant que la neige. Pourquoi réagissait-il ainsi ? N’était-ce pas un peu démesuré ? Dis par moi, cela ne semblait guère sérieux, pourtant je l’étais autant que ma surprise quand l’Emeraude me répondit :

- Je... Je ne peux pas ! Jinn a été clair... Deux heures... Ça ne fait même pas quinze minutes ! Si je ne continue pas... Je ne ferai pas de progrès !

Sur ce, il me dépassa pour reprendre sa course… pour tomber quelques mètres plus loin. Eh beh… Il semblait qu’il ne soit définitivement pas prêt à courir tout de suite. Bien qu’il tentât de me rassurer sur le fait qu’il allait bien même s’il ne se relevait pas tout de suite, je m’avançais vers lui. Devant sa personne, je m’accroupis en m’accoudant sur mes genoux. Le regardant avec le plus grand sérieux et un calme que je ne me connaissais guère, je lui posais des contre-arguments :

- Parce que tu crois que dans l’état que tu es tu vas pouvoir courir ? Tu peux tenter de te persuader de ça si tu veux, mais tu n’arriveras jamais à me le faire croire. Alors, dis-moi Marco, vas-tu écouter ton corps qui te demande de faire une pause et me suivre à l’intérieur pour qu’on en parle ou vas-tu te crever à la tâche ?

Il était certain que mes paroles sonnaient dures. Malheureusement, je ne voyais pas d’autres façons de lui faire comprendre qu’il ne pouvait pas continuer comme ça. Depuis combien de temps faisait-il cela ? Sur le moment, j’étais prêt à parier qu’il n’arrêtait pas depuis que nous avions vu Jïnn. Bien entendu, je n’allais pas le lui dire maintenant, ne serait-ce parce qu’il allait sans aucun doute l’interpréter comme une accusation et se mettre sur la défensif. Autant dire que ce serait alors une totale contre-productivité. Dire que cela venait de moi… Où allait le monde ? Etais-je réellement en train de me radoucir, ou était-ce l’effet de la torture mentale que j’avais subi pendant des mois ? Non, en fait je ne voulais pas le savoir !

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Invité le Lun 26 Déc 2016, 01:39



Les limites d'un corps
Feat Yasushi
C'est en entendant les bruits de pas dans la neige que Marco releva doucement la tête. Ses petites lunettes rondes étaient bien évidemment humides et embuée par la poudrerie, mais il pouvait voir les souliers de Yasushi à quelques centimètres de son visage. Marco ne se releva pas encore, mais il s'appuya sur ses coudes pour au moins voir un peu le visage flou du rubis. La voix trahissait l'expression sérieuse que le jeune homme devait afficher.

- Parce que tu crois que dans l’état que tu es tu vas pouvoir courir ? Tu peux tenter de te persuader de ça si tu veux, mais tu n’arriveras jamais à me le faire croire. Alors, dis-moi Marco, vas-tu écouter ton corps qui te demande de faire une pause et me suivre à l’intérieur pour qu’on en parle ou vas-tu te crever à la tâche ?

Ouch... Ouais, Yasushi ne mâchait pas ses mots comme à son habitude. Étrangement, quand lui ou Noa lui parlait, Marco le prenait quand même bien. Ils employaient parfois des mots durs, mais ils savaient passer le message sans sonner trop... trop... L'émeraude ne savait pas quel mot vraiment donner à Jinn ou à Narok quand ils parlaient. Il savait juste que seulement après quelques minutes de conversations avec eux, son sang bouillait et ça lui donnait franchement envie de les envoyer se faire voir. Peut-être était-ce le manque d'atomes crochus ou une raison bête similaire.

Doucement, l'étudiant se releva, s'appuyant sur ses mains. Yasushi avait raison... Ses jambes tremblaient et il commençait à avoir froid à cause de la combinaison de la sueur et du vent d'hiver.

- Je... Vais prendre ma bouteille d'eau et je te suis..., dit-il avant de s'exécuter.

La priorité une fois à l'intérieur: trouver un banc où s'asseoir et vider le contenu de cette bouteille de plastique!

(c) Rin sur Epicode


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Yasushi le Lun 26 Déc 2016, 21:36



Les limites d'un corps

Je l’avais touché. Cela se voyait par l’expression qui se lisait sur son visage qui me le disait. Il lui fallut cependant certainement encore une bonne paire de secondes pour se convaincre que j’avais raison et se relever en s’aidant de ses mains. En même temps que lui, je me remis debout avant de mettre mes mains dans les poches et l’écouter me répondre :

- Je... Vais prendre ma bouteille d'eau et je te suis...

Je lui fis signe que c’était OK avant de le regarder partir chercher ce qu’il avait dit. Sérieusement, cela ne me dérangeait pas du tout de l’attendre le temps qu’il fallait. Puis, quand il fut près à me rejoindre, je me mis à le guider vers le gymnase, non loin de là, pour qu’on puisse s’assoir sur les gradins. Bien entendu, j’ajustai mon allure à la sienne puisque je savais pertinemment que, fatigué comme il semblait l’être, il n’allait plus pouvoir courir ou marcher aussi rapidement que moi.
Lorsque nous fûmes installés et que Marco eut bu la totalité de sa bouteille d’eau, je lui demandai :

- Alors, ça fait combien de temps exactement, depuis la conversation qu’on avait eue avec Jïnn, que tu cours à t’en faire exploser les muscles ?


Je savais qu’il était motivé et pourquoi, mais il ne fallait pas qu’il pense qu’il devait aller au-delà de ses capacités. Nous avions vu avec Archie ce que cela donnait et je n’étais pas prêt à accepter que l’Emeraude fasse la même chose. Ce n’était pas drôle, peut-être pas aussi destructeur que se faire martyriser par une Rubis totalement « tourmentée » … mais ce genre de situation donnait moins la possibilité de s’en sortir.
Je me demandais aussi pourquoi Jïnn ne le supervisait pas. S’il l’avait vu dans cet état, l’aurait-il laissé continuer ? Ou l’aurait-il arrêté ? Je n’en savais rien et je devais avouer que je n’étais pas certain de pardonné au Rubis s’il l’avait laissé courir. Sérieusement… Là, pour le coup, je pensais presque demander à Noa un peu d’aide pour m’aider à entraîner Marco de façon à ce que ça l’aide tout en lui convenant mieux. Mais étais-je seulement en droit de proposer mon aide après mon absence qui s’était certainement fait ressentir ?

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Invité le Mar 27 Déc 2016, 07:18



Les limites d'un corps
Feat Yasushi
Le Rubis se montra toujours aussi patient avec lui, ajustant même son rythme de marche pour l’accommoder. Marco ne put s'empêcher d'incliner légèrement la tête en bredouillant de temps à autre un ''désolé et merci''. Une fois à l'intérieur, le garçon enrobé dû attendre un peu que sa vision s'ajuste. Ses lunettes s'embuaient à cause du changement de température et avec ses gants, il ne pouvait les essuyer lui-même. Lorsqu'il regagna sa vision, il suivit d'un pas lourd son bienfaiteur jusqu'aux gradins.

Sans dire un mot, Marco dévissa le bouchon de sa bouteille et but le contenu presque d'une traite. L'eau lui faisait du bien, évidemment, mais il ne put s'empêcher d'afficher une certaine moue en posant la bouteille vide. Il était hydraté, mais l'eau manquait... de goût. Il n'avait jamais été un grand buveur d'eau chez lui...

- Alors, ça fait combien de temps exactement, depuis la conversation qu’on avait eue avec Jïnn, que tu cours à t’en faire exploser les muscles ?

- Mmm... J'aimerais dire depuis le jour de cette conversation, mais..., commença Marco, s'empourprant ensuite de honte.

- Je n'ai jamais réussi à tenir le coup... Il demandait deux heures... Mais je n'ai jamais réussi à les faire. Je n'arrive pas à soulever des poids, je n'ai jamais fait de musculature. Je ne sais pas faire de redressements assis ou des pompes et... et...

Comme si un barrage venait d'être défoncé par la pression, Marco se laissa emporté.

- Je n'arrive pas à courir plus d'une dizaine de minutes sans suer comme un porc et avoir les poumons en feu. J'ai tellement mal aux jambes quand je vais me coucher! Je fais attention à mon alimentation... Je mange du riz... Du riz bien simple, pas de sauce. Ni... de tempura... Ni quoi que ce soit de frit d'ailleurs. Je mange du poisson en filet, mais sinon je mange de la salade. Salade, salade, salade! Tous. Les. Jours. Mais le pire...

L'émeraude trembla, donnant l'impression d'un drogué pendant une crise de manque.

- Plus de chips... Ni de cola! Je bois juste de l'eau et franchement j'en ai marre! Tu comprends pas, le cola c'est comme MA DROGUE! J'en buvais tout le temps! Je buvais presque jamais d'eau parce que franchement? J'aime pas l'eau! Je veux quelque chose qui goûte quelque chose!

Marco prit sa tête entre ses mains dorées, presque au bord des larmes avant de revenir subitement à ses esprits.

- Oh... Yasushi, je suis désolé! Tellement désolé! C'est juste un moment de faiblesse, je ne recommencerai plus! Je ne ferai jamais de progrès si je garde cet état d'esprit... Ne le dis pas à Jinn. Sinon je suis sûr... Qu'il se ficherait de moi.

L'adolescent baissa la tête avec gêne. Si seulement il n'avait pas déblatérer toutes ses plaintes! Il était pitoyable!


(c) Rin sur Epicode


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Yasushi le Mar 27 Déc 2016, 16:53



Les limites d'un corps

Sans le regarder, mais attentif, j’écoutai dans sa totalité ce que Marco avait à me dire :

- Mmm... J'aimerais dire depuis le jour de cette conversation, mais... Je n'ai jamais réussi à tenir le coup... Il demandait deux heures... Mais je n'ai jamais réussi à les faire. Je n'arrive pas à soulever des poids, je n'ai jamais fait de musculature. Je ne sais pas faire de redressements assis ou des pompes et... et... Je n'arrive pas à courir plus d'une dizaine de minutes sans suer comme un porc et avoir les poumons en feu. J'ai tellement mal aux jambes quand je vais me coucher ! Je fais attention à mon alimentation... Je mange du riz... Du riz bien simple, pas de sauce. Ni... de tempura... Ni quoi que ce soit de frit d'ailleurs. Je mange du poisson en filet, mais sinon je mange de la salade. Salade, salade, salade ! Tous. Les. Jours. Mais le pire... Plus de chips... Ni de cola ! Je bois juste de l'eau et franchement j'en ai marre ! Tu comprends pas, le cola c'est comme MA DROGUE ! J'en buvais tout le temps ! Je buvais presque jamais d'eau parce que franchement ? J'aime pas l'eau ! Je veux quelque chose qui goûte quelque chose !

D’une certaine manière je comprenais la souffrance de Marco pour avoir été privé de ma mère qui avait tout été pour moi avant de commencer à me faire battre dans la rue. La souffrance n’était pas totalement la même, mais je ne pouvais pas m’empêcher de trouver des similitudes entre nos deux situations. Du coup, j’attendis encore un peu pour voir s’il avait autre chose à dire. Bien m’en prit puisqu’il se prit la tête entre les mains pour s’excuser :

- Oh... Yasushi, je suis désolé ! Tellement désolé ! C'est juste un moment de faiblesse, je ne recommencerai plus! Je ne ferai jamais de progrès si je garde cet état d'esprit... Ne le dis pas à Jinn. Sinon je suis sûr... Qu'il se ficherait de moi.

- T’inquiètes, je pense savoir ce que tu vis même si ça n’a pas été totalement la même chose pour moi. Je n’en dirais rien à Jïnn : je veux t’aider à trouver une solution sans lui demander d’aide. Pas après avoir vu la façon dont il l’a fait la dernière fois.

Je me tus un instant pour trouver des solutions. Mais ne trouvant rien, pas même une légère idée sur le moment, je continuais dans mes comparaisons chelou pour tenter de savoir ce qui serait bon à changer. Une remarque me vint alors. Je la prononçai pensivement comme pour que Marco puisse suivre le fond de ma pensée sans pour autant qu’il entre dans les détails :

- Je crois que le problème principal vient du changement trop brusque de mode de vie. On va pas me faire croire que Jïnn ne mange pas ce qu’il veut, ou alors c’est son choix ! Et il le fait pas depuis deux mois. Il faudrait donc qu’on te trouve un entraînement adapté avec une alimentation adaptée aussi. Mmh…

Je devais avouer que j’avais très envie de demander conseil à Archie et Noa pour avoir leur avis sur la question, mais je ne voulais pas non plus que la chose vienne de moi, mais de Marco. Après tout, c’était lui qui avait demandé, en quelque sorte, de subir ce genre d’entraînement pour pouvoir se défendre. J’avais bien ce que ça avait bien fait quand la chose venait de moi… C’était la catastrophe et je ne voulais pas empirer les choses parce qu’au final l’Emeraude ne méritait pas de souffrir ainsi.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Invité le Mer 28 Déc 2016, 05:57



Les limites d'un corps
Feat Yasushi
Dans l'état désespéré et affaibli de Marco, Yasushi lui paraissait divin, il manquait juste l'auréole et la lumière. Encore quelques jours sans cola et l'émeraude pourrait halluciner cela. Ce qui le frappait était la patience olympienne dont le Rubis faisait preuve à ce moment précis. Marco, un être faible et pitoyable venait de se faire donner grâce... Okay, ce régiment de la terreur devait s'arrêter! Ça allait le rendre fou! Urgh... Mourir à l'entraînement ou subir encore les atrocités imaginées par Alyssa? La question ne devrait pas se poser, c'était pitoyable. Heureusement, Yasushi coupa court à l'auto-flagellation mentale de l'émeraude.

- T’inquiètes, je pense savoir ce que tu vis même si ça n’a pas été totalement la même chose pour moi. Je n’en dirais rien à Jïnn : je veux t’aider à trouver une solution sans lui demander d’aide. Pas après avoir vu la façon dont il l’a fait la dernière fois.

- J'ai son numéro de portable, mais bien franchement, je ne l'ai jamais appelé. Je n'ai pas vraiment eu de nouvelles non plus...

Marco ne voulait pas se mettre à dire du mal de Jinn non plus, mais il ne pouvait cacher que leur dernière conversation avait quelque peu fait un froid. Fallait-il vraiment laisser les choses comme ça? Ne devrait-il pas revoir Jinn et lui rendre le rouleau? Ou cela serait-il comme l'insulter ouvertement? Franchement, il n'en savait rien. Après avoir fait le brave et accepté sans broncher l'entraînement qu'on lui donnait, pouvait-il vraiment revenir sur sa parole?

- Je crois que le problème principal vient du changement trop brusque de mode de vie. On va pas me faire croire que Jïnn ne mange pas ce qu’il veut, ou alors c’est son choix ! Et il le fait pas depuis deux mois. Il faudrait donc qu’on te trouve un entraînement adapté avec une alimentation adaptée aussi. Mmh…

- Je me demande comment il fait... Il a été élevé pour remplacer Bruce Lee?, marmonna Marco sans vraiment poser la question à Yasushi.

Le pire était que Marco admirait les gens forts. Jinn avait un physique de rêve, et ça il pouvait le penser sans ambiguïté maintenant, grâce à Noa d'ailleurs... Mais aussi, il savait se défendre! Le voir affronter des créatures dignes de monstres de jeux vidéos comme si rien n'était en Nouvelle-Calédonie avait été vraiment hallucinant. Marco avait surtout eu de la chance. Noa appelait ça de la bravoure... Mais Marco aurait voulu avoir la force pour faire une vraie différence.

- Je ne peux pas tout avoir, hein..., soupira-t-il, regardant le gymnase d'un regard absent.

Pourtant, en demandait-il tant que ça?

- Tu sais, je voudrais juste revenir à juste quelques mois avant... Quand je suis arrivé à Tsuki tout allait bien. Jusqu'à ce qu'ils débarquent. Je sais que j'ai juré de ne pas me venger, mais je pense souvent encore... Si seulement ils pouvaient disparaître...



(c) Rin sur Epicode


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Noa le Jeu 29 Déc 2016, 13:55

Bon en cette journée hivernal je ne savais pas trop quoi faire … Je savais que Yasushi était rentré de son voyage et j’avais très envie de le revoir mais je ne sais pas ce qu’il a mais il se fait très discret depuis son retour. J’irais presque jusqu’à croire qu’il m’évite. Est-ce qu’il a trouvé mon attrape rêve au moins ?
Tiens mais c’est lui la bas dans le couloir, je l’interpelle mai il taille la route sans même se retourné … ça commence à m’agacer … Bon ba écoute … tant pis … je poursuivais mon chemin quand depuis la fenêtre j’arrivais à voir Marco sur le terrain d’entrainement qui courrait … et Yasushi qui le rejoignais. Je n’étais pas en mesure de savoir ce qu’il se disait mais je ne manquais pas leur nombreuses chutes … ils sont bourré ou quoi. ? Bref je les vois se diriger au gymnase. Je décidais donc de les rejoindre discrètement en rejoignant le bâtiment sous ma forme de volatile pour y entré sous ma forme de volatile. J’étais assis tout en haut des gradins dans un angle morts. J’entendais les deux garçons discuter. Il ne me semble pas m’avoir remarqué.

- Alors, ça fait combien de temps exactement, depuis la conversation qu’on avait eue avec Jïnn, que tu cours à t’en faire exploser les muscles ?

- Mmm... J'aimerais dire depuis le jour de cette conversation, mais... Je n'ai jamais réussi à tenir le coup... Il demandait deux heures... Mais je n'ai jamais réussi à les faire. Je n'arrive pas à soulever des poids, je n'ai jamais fait de musculature. Je ne sais pas faire de redressements assis ou des pompes et... et... Je n'arrive pas à courir plus d'une dizaine de minutes sans suer comme un porc et avoir les poumons en feu. J'ai tellement mal aux jambes quand je vais me coucher ! Je fais attention à mon alimentation... Je mange du riz... Du riz bien simple, pas de sauce. Ni... de tempura... Ni quoi que ce soit de frit d'ailleurs. Je mange du poisson en filet, mais sinon je mange de la salade. Salade, salade, salade ! Tous. Les. Jours. Mais le pire... Plus de chips... Ni de cola ! Je bois juste de l'eau et franchement j'en ai marre ! Tu comprends pas, le cola c'est comme MA DROGUE ! J'en buvais tout le temps ! Je buvais presque jamais d'eau parce que franchement ? J'aime pas l'eau ! Je veux quelque chose qui goûte quelque chose ! ……..Oh... Yasushi, je suis désolé ! Tellement désolé ! C'est juste un moment de faiblesse, je ne recommencerai plus! Je ne ferai jamais de progrès si je garde cet état d'esprit... Ne le dis pas à Jinn. Sinon je suis sûr... Qu'il se ficherait de moi.

- T’inquiètes, je pense savoir ce que tu vis même si ça n’a pas été totalement la même chose pour moi. Je n’en dirais rien à Jïnn : je veux t’aider à trouver une solution sans lui demander d’aide. Pas après avoir vu la façon dont il l’a fait la dernière fois. Je crois que le problème principal vient du changement trop brusque de mode de vie. On va pas me faire croire que Jïnn ne mange pas ce qu’il veut, ou alors c’est son choix ! Et il le fait pas depuis deux mois. Il faudrait donc qu’on te trouve un entraînement adapté avec une alimentation adaptée aussi. Mmh…

- J'ai son numéro de portable, mais bien franchement, je ne l'ai jamais appelé. Je n'ai pas vraiment eu de nouvelles non plus...

- Je crois que le problème principal vient du changement trop brusque de mode de vie. On va pas me faire croire que Jïnn ne mange pas ce qu’il veut, ou alors c’est son choix ! Et il le fait pas depuis deux mois. Il faudrait donc qu’on te trouve un entraînement adapté avec une alimentation adaptée aussi. Mmh…

- Je me demande comment il fait... Il a été élevé pour remplacer Bruce Lee? Je ne peux pas tout avoir, hein.Tu sais, je voudrais juste revenir à juste quelques mois avant... Quand je suis arrivé à Tsuki tout allait bien. Jusqu'à ce qu'ils débarquent. Je sais que j'ai juré de ne pas me venger, mais je pense souvent encore... Si seulement ils pouvaient disparaître...

Je ne sais pas ce qui s’est passé entre eu et Jinn mais a mon avis mon bro a encore fait son rubis ….

Le truc, c’est que Jinn fat de la compétition depuis tout petit il ne connait que ça et ce mode de vie, c'est pour ça qu’il a une telle hygiène et mode de vie très stricte. Mais si je puis me permettre.les bienfait du sport ne sont plus a prouvé, mais je connais beaucoup de gens qui se sont abimé leur corps parce qu’ils le pratiquaient en excès.

Je me changeais en Nué de corneilles pour apparaitre devant eu les jaugeant du regard.

_ Et maintenant si vous m’expliquiez ce qui se passe tous les deux ?


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Yasushi le Jeu 29 Déc 2016, 19:20



Les limites d'un corps

- Je me demande comment il fait... Il a été élevé pour remplacer Bruce Lee ? Je ne peux pas tout avoir, hein... Tu sais, je voudrais juste revenir à juste quelques mois avant... Quand je suis arrivé à Tsuki tout allait bien. Jusqu'à ce qu'ils débarquent. Je sais que j'ai juré de ne pas me venger, mais je pense souvent encore... Si seulement ils pouvaient disparaître...

Sérieusement, je ne pouvais rien lui répondre concrètement. Je savais qu’il avait le besoin de les voir disparaître de sa vie, ne serait-ce que pour son bien-être, ne plus avoir peur d’avoir une merde qui lui tomberait dessus pour la énième fois… J’avais souhaité la même chose quelques mois auparavant concernant La Brute, jusqu’à ce que je le vende à la police… alors qu’il était trop tard pour tout un groupe de gosses. Cependant, je ne pouvais pas le pousser à faire comme moi alors qu’il me semblait que des mesures avaient été prises à ce propos. Du coup… à quoi bon qu’il en fasse plus ?
Je réfléchissais donc à quoi répondre au jeune homme quand une voix ô combien familière retentie dans le gymnase, me faisant pâlir très légèrement :

- Le truc, c’est que Jinn fait de la compétition depuis tout petit il ne connait que ça et ce mode de vie, c'est pour ça qu’il a une telle hygiène et mode de vie très stricte. Mais si je puis me permettre les bienfaits du sport ne sont plus à prouver, mais je connais beaucoup de gens qui se sont abimé leur corps parce qu’ils le pratiquaient en excès.

Suite à cela, Noa usa de son pouvoir pour venir nous faire face. Pensant à ce qu’il s’était passé dans mon propre esprit, je détournais légèrement le regard non sans écouter la question qu’il nous posa :

_ Et maintenant si vous m’expliquiez ce qui se passe tous les deux ?

Prenant mon courage à deux mains, je tournai le visage vers Noa, bien que mon regard restât fuyant, puis je lui expliquai avec un ton qui se voulait neutre et calme bien que mon stress restât légèrement perceptible :

- Comme je te l’avais raconté avant mon voyage, j’ai fait en sorte que Jïnn et Marco se rencontrent pour avoir une solution à son problème de défense. Malheureusement, Jïnn a été froid, voire presque antipathique bien qu’il lui ait donné un entrainement à faire. Mais de ce que j’ai vu c’est trop dur pour quelqu’un qui n’a jamais fait de sport ! On était donc en train de réfléchir à un moyen de rendre cela plus supportable pour Marco.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Invité le Ven 30 Déc 2016, 19:11



Les limites d'un corps
Feat Yasushi et Noa
Yasushi ne réagit pas à son dernier commentaire, ce fut sans d'autre mieux ainsi. À ce moment là, Marco n'avait ni envie d'être encouragé ou de se faire dire que c'était normal de penser ainsi ni de se faire dire qu'il était horrible de souhaiter une telle chose. Une voix qui n'était pas celle de Yasushi intervint, le faisant sursauter.

- Le truc, c’est que Jinn fait de la compétition depuis tout petit il ne connait que ça et ce mode de vie, c'est pour ça qu’il a une telle hygiène et mode de vie très stricte. Mais si je puis me permettre les bienfaits du sport ne sont plus à prouver, mais je connais beaucoup de gens qui se sont abîmé leur corps parce qu’ils le pratiquaient en excès.

Marco ne tarda pas à reconnaître la source lorsqu'une nuée de corbeaux arriva face à eux, se révélant être Noa, qui, comme si rien n'était, leur demanda ce qu'il se passait. Il était gentil, mais l'émeraude se demandait si Noa faisait exprès d'écouter les conversations ou si tout cela n'était qu'un hasard.

- Comme je te l’avais raconté avant mon voyage, j’ai fait en sorte que Jïnn et Marco se rencontrent pour avoir une solution à son problème de défense. Malheureusement, Jïnn a été froid, voire presque antipathique bien qu’il lui ait donné un entrainement à faire. Mais de ce que j’ai vu c’est trop dur pour quelqu’un qui n’a jamais fait de sport ! On était donc en train de réfléchir à un moyen de rendre cela plus supportable pour Marco.

- Je suis désolé de m'être plaint. Je veux dire, c'est moi qui a accepté! Je savais dans quoi je m'embarquais... Noa, tu crois que c'est irréalisable? Ou que c'est... du manque de volonté?, demanda l'émeraude.

Il se mordit la lèvre inférieure, attendant la réponse de l'homme aux corbeaux. Il voulait être fort... Il croyait du moins vouloir l'être à n'importe quel prix. Avait-il fait une autre erreur?

(c) Rin sur Epicode



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Noa le Ven 30 Déc 2016, 19:39

J’ignore pourquoi mais Yasushi fuyait mon regard …alors m’évitais bel et bien en fait. Je fis un petit mouvement de sourcil en pointe pour manifester mon incompréhension face à son comportement. Ouais ba va falloir qu’on parle tous les deux mais concentrons sur Marco, un problème à la fois.

- Comme je te l’avais raconté avant mon voyage, j’ai fait en sorte que Jïnn et Marco se rencontrent pour avoir une solution à son problème de défense. Malheureusement, Jïnn a été froid, voire presque antipathique bien qu’il lui ait donné un entrainement à faire. Mais de ce que j’ai vu c’est trop dur pour quelqu’un qui n’a jamais fait de sport ! On était donc en train de réfléchir à un moyen de rendre cela plus supportable pour Marco.

Bon au moins il daigne m’adresser la parole … c’est un début.

- Je suis désolé de m'être plaint. Je veux dire, c'est moi qui a accepté! Je savais dans quoi je m'embarquais... Noa, tu crois que c'est irréalisable? Ou que c'est... du manque de volonté?, demanda l'émeraude.

Comme la première fois que Yasushi m’avait appelé j’ai envie de dire « je manque d’élément pour pouvoir répondre.

_ Je ne sais pas … en quoi consistait le programme que t’avais concocté Jinn exactement ?

J’ai cru comprendre qu’il s’était montré maladroit mais je me demande pourquoi Yasushi semble en vouloir à Jinn ? J’espère que ça n’a rien a voir avec la petite période de « froid » et j’insiste sur les guillemet qu’il y a entre mon bro et moi.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Yasushi le Ven 30 Déc 2016, 20:12



Les limites d'un corps

Les mimiques de Noa ne m’étonnèrent pas plus que cela… quoi que j’avais un doute concernant sur ce qu’elles signifiaient réellement. Ne se souvenait-il pas du voyage qu’il avait fait dans mon esprit, de ce qu’il avait pu y voir ? Ou était-ce pour une autre raison ? Je n’en savais rien et j’espérais… en fait je ne savais pas ce que j’espérais réellement tant j’étais en totale contradiction. Heureusement, tout cela était comme temporisé par Marco qui demanda à Noa :

- Je suis désolé de m'être plaint. Je veux dire, c'est moi qui a accepté ! Je savais dans quoi je m'embarquais... Noa, tu crois que c'est irréalisable ? Ou que c'est... du manque de volonté ?

_ Je ne sais pas … en quoi consistait le programme que t’avais concocté Jinn exactement ?

L’esprit légèrement embrouillé par diverses informations qui n’avaient pas forcément de lien avec l’entraînement de l’Emeraude, je dus réfléchir un peu plus qu’à l’accoutumée avant que les clés qui me permettraient de répondre ne me parviennent. Ainsi, je me mis à résumer les paroles de Jïnn ce jour-là :

- De ce que je sais, il a donné un rouleau à Marco en lui disant de faire deux heures de sport, cinq jours par semaine minimum tout en changeant son alimentation avec un refus catégorique des écarts. Il me semblait qu’il avait dit qu’il superviserait l’entrainement en question… quoi qu’il ait jugé que je ferais un bon « Coach sportif », bien que je ne sache pas ce que cela veut dire exactement.

Sur le coup, grâce au contexte, j’avais compris ce qu’il attendait de moi par ce terme, mais je me voyais mal entraîner quelqu’un, pas dans mon état émotionnel. Puis, je n’avais jamais réellement fait de sport moi-même, alors comment aurai-je pu faire quoi que ce soit ? Tout ce que j’étais en mesure de faire c’était de voir les limites de quelqu’un et Marco les avait atteintes quand j’étais arrivé près de lui de la pire des manières. Enfin… qui sait combien de temps j’aurais couru avant de m’affaler de fatigue ? Plus j’y pensais et plus j’avais peur qu’on voit à quel point j’étais faible et anéanti. Noa le savait et c’était pour ça que j’avais peur de recroiser son regard. Ce que j’avais pu lui montrer de moi auparavant n’était rien par rapport à ce qu’il se passait dans ma tête, et le fait de l’avoir vu me le faisait réaliser.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Invité le Sam 31 Déc 2016, 01:44



Les limites d'un corps
Feat Yasushi et Noa
Marco écouta Yasushi expliquer brièvement à Noa. Était-ce une impression ou il y avait un froid entre ces deux là? Mmm... C'était peut-être juste son imagination aussi. Enfin, il l'espérait. ...Peut-être devrait-il juste se mêler de son cas avant de se poser des questions sur les autres. Ce serait plus judicieux oui...

- De ce que je sais, il a donné un rouleau à Marco en lui disant de faire deux heures de sport, cinq jours par semaine minimum tout en changeant son alimentation avec un refus catégorique des écarts. Il me semblait qu’il avait dit qu’il superviserait l’entrainement en question… quoi qu’il ait jugé que je ferais un bon « Coach sportif », bien que je ne sache pas ce que cela veut dire exactement.

L'adolescent grassouillet sortit le rouleau en question, il le gardait sur lui pour ne pas oublier. Noa allait sûrement vouloir des détails de en quoi consistait l'entraînement. Il le tendit au Rubis.

Les instructions données étaient:

J1: jambes
- squat en privilégiant flexion hanche (accent fessiers), 4x15, 1'30 repos (complets !!)
- Fentes (jambe de derrière bien loin) 4x15 chaque cote, 2" repos
- Soulevés de terre (jambes presque tendues, dos bien droit et on ne cambre pas une fois en haut sinon la tension est perdue) 4x15, 1'45 repos
- Monter sur une chaise av haltères dans les mains, 4x20, 2" repos
- Fentes bulgares, 4x15 chaque cote, 2" repos
- Mollets sur marche, pointe de pied sur la marche, faire un par un pour l'équilibre et haltères si possible, jamais toucher le sol en bas et rester 1 sec en haut, redescend lentement 4x25 chaque mollet, 1'30 repos
- Fentes latérales 4x10 chaque cote, 1'45 repos
- Extension latérales (abducteurs) av haltère "posée" sur le cote de la cuisse, 4x 15 chaque cote, 1'30 repos

J2: 5mins échauffement libre -corde, course et etc
-2séries de 100 fentes
-2séries de 100 coup de poings en ligne droite jambe fléchit et écartés plus larges que tes épaules
-2séries de ton max rep crunch jambes tendues
-2séries de ton max rep relevé de buste suspendu (tête en bas)
-1série de ton max rep pompe à un bras -gauche 
-1série de ton max rep pompe à un bras -droit 
-2séries de ton max rep pompes en poirier contre un mur
(Si cela est trop dur, passe sur des pompes classiques, genoux si t’es en galère)

- 1min 30 repos abdos, 2mins repos pour les autres exercices ! 

A chaque séance tu devras SURPASSER TON MAX ! 
J3: Footing 45 minutes en fractionnés (changement d'allure régulières.) courir au moins 1600 mètres avant de faire une pause optimale de 1 minute si vraiment ça va pas. A toi de gérer la difficulté en fonction de tes capacités.
J4: échauffement ( à faire 4fois ) :
-pompes : 15-20 reps
- curls altères : 15-20 reps
-élévations frontales :15-20 reps
-élévations latérales : 15-20 reps 30s de repos et tu re-enchaine les 4 exercices avec toujours des poids leger !

( 1minute de repos à chaque changement de cycle )

Début de l'entrainement Cycle 1 (4fois)
- élévations latérales : 10-12 reps
- curl altère alterné :10-12 reps (par bras)
- pompes : 15-20 reps
1minute de repos et tu reprends avec des poid de plus en plus lourd !

Cycle 2 (4fois)
- développée militaire : 10-12 reps
- curl marteau alterné :10-12 reps (par bras)
- développée incliné : 10-12 reps
1minute de repos et tu reprends avec des poids de plus en plus lourd !

Cycle 3 (4fois)
- oiseau à la poulie : 10-12 reps (par bras)
- curl barre :10-12 reps
- développée couché : 10-12 reps
1minute de repos et tu reprends avec des poid de plus en plus lourd !
J5: Footing 1 heure à 80% de ta vitesse maximale. Cours pendant 20 à 30 minutes sans t’arrêter dans un parc pour pas que tu t’ennuies trop puis prend une pause de 5 minutes en t’étirant, ne t’assois surtout pas.
J6: Piscine. Au programme : échauffement nage libre pendant 5 minutes.
-2 allés retours crawl (1 minutes de repos.) x 3-5
-2 allés retours planches bras tendu. (1minutes de repos)x3-5
-2allés retours avec le flotteur entre les jambes (1minute de repos) x3-5
-100 squats à faire avec l’eau à hauteur de hanches, ta tête doit finir sous l’eau. Tu n’y arriveras pas au début, mais surpasse toi à chaque séance.
J7: Repos, révise tes cours, sort avec tes potes, mais ne te surentraîne pas et ne fais pas d’écart sur la diète.

Sauf que bien sûr, il avait droit de tricher une fois par mois ou aux deux semaines, mais tant que ce n'était pas un grand écart. Pour Marco, c'était bien sûr énorme. Il avait essayé, mais il n'avait malheureusement pas respecté les instructions à la lettre... Il avait privilégié le jogging au lieu des squats et pour la piscine... Après ce qui s'était passé à la plage de la Nouvelle-Calédonie, il avait du mal à délaisser ses gants pour se baigner en lieu public.

L'émeraude attendit patiemment le verdict de Noa après lui avoir donné les détails sur ses écarts.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Noa le Sam 31 Déc 2016, 02:45

- De ce que je sais, il a donné un rouleau à Marco en lui disant de faire deux heures de sport, cinq jours par semaine minimum tout en changeant son alimentation avec un refus catégorique des écarts. Il me semblait qu’il avait dit qu’il superviserait l’entrainement en question… quoi qu’il ait jugé que je ferais un bon « Coach sportif », bien que je ne sache pas ce que cela veut dire exactement.

De…deux heures par jour ? 5 jours par semaine ? je manquais de manquais de m’étouffer en entendant cela Marco me donna le fameux rouleau pour compléter les explications de Yasushi … effectivement il lui a fourni un programme draconiens … mais ça me parait bizarre quand même … même si Jinn est accro au sport, fait de la compétition et a de sérieuses tendance au bodybulding ou au culturisme … il est pas con ! Sachant qu’il voulait faire dans la médecine chinoise il doit se douté des risques lorsqu’on ne respecte pas un phase transitoire … putain je dois avoir un problème, même quand j’ai une dent contre lui je trouve le moyen de vouloir le défendre je suis grave quand même. Mais attendez une minute.

_ Dis-moi Marco … quand vous êtes allez voir Jinn tu n’aurais pas fait preuve d’un peu trop d’empressement ou dire que tu voulais des résultats rapidement par hasard? Non parce que sans vouloir prendre la défense de Jinn je suis étonné de voir qu’il t’a proposé un programme dont tu n’as clairement pas les moyens d’exécuté … Bon alors si je dois donner mon avis sur cette histoire, bien faire les choses ça prend du temps. Tant que tu n’auras pas accepté cette idée tu ne pourras pas avancé. Premièrement ...Deuxièmement, une fois j’ai lu un livre qui s’appelait « si la vie est un jeu en voici les règles » la première règle s’était accepter son corps. Dans le sens accepter son corps, l’apprécier et surtout le respecté ! Pour ton histoire coca … en boire de temps en temps … je veux biens mais tous les jours ? Entre chaque repas ? C’est beaucoup trop. ! (ensuite je posais mon regard sur Yasushi ) Pour ce qui est de cette histoire de coatch sportif je pense qu’il entendait par là un soutiens moral pour Marco. Et concrètement vous reprochez quoi a Jinn , D’avoir dit les vérités qui déranges sans avoir pris des pincettes ou il s’est carrément montré irrespectueux ?


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Invité le Dim 01 Jan 2017, 16:59



Les limites d'un corps
Feat Yasushi et Noa
Marco ne savait pas s'il devait être soulagé de voir Noa manquer de s'étouffer en entendant tout cela ou s'il devait avoir peur. Le choc du Rubis devint encore plus apparent lorsqu'il lu le fameux rouleau.

- Dis-moi Marco … quand vous êtes allez voir Jinn tu n’aurais pas fait preuve d’un peu trop d’empressement ou dire que tu voulais des résultats rapidement par hasard? Non parce que sans vouloir prendre la défense de Jinn je suis étonné de voir qu’il t’a proposé un programme dont tu n’as clairement pas les moyens d’exécuté … Bon alors si je dois donner mon avis sur cette histoire, bien faire les choses ça prend du temps. Tant que tu n’auras pas accepté cette idée tu ne pourras pas avancé. Premièrement ...Deuxièmement, une fois j’ai lu un livre qui s’appelait « si la vie est un jeu en voici les règles » la première règle s’était accepter son corps. Dans le sens accepter son corps, l’apprécier et surtout le respecté ! Pour ton histoire coca … en boire de temps en temps … je veux biens mais tous les jours ? Entre chaque repas ? C’est beaucoup trop. !

Marco déglutit en entendant cela, baissant légèrement la tête. Noa le cernait beaucoup trop bien... Mais, pouvait-il vraiment le blâmer de vouloir aller aussi vite? Si Yasushi n'avait pas été là au bon moment, il aurait fait une connerie des plus permanentes. Il voulait que ça change. Il ne voulait plus être pris par le désespoir.

- Pour ce qui est de cette histoire de coach sportif je pense qu’il entendait par là un soutiens moral pour Marco. Et concrètement vous reprochez quoi a Jinn , D’avoir dit les vérités qui déranges sans avoir pris des pincettes ou il s’est carrément montré irrespectueux ?

D'abord, l'émeraude allait expliquer les choses dans l'ordre.

- Noa... Oui, j'ai voulu faire vite. Merde, tu sais ce que cette fille a fait et a failli me faire. Et ce que j'ai failli faire aussi... Je ne suis pas fier de tout ça, mais dans l'état où j'étais, le temps me manquait. J'aimerais régler mes problèmes sans que toi ou Yasushi viennent voler à mon secours! Et je veux savoir aider quand ça compte vraiment...

Marco repensait à tout ce qu'il s'était passé. La Nouvelle-Calédonie, Ren... L'homme masqué. Il le sentait que d'autres dangers les menaceraient, tôt ou tard, et il voulait être prêt à les affronter, sur un pied d'égalité avec ses autres camarades.

- Quant à Jinn... Je n'essaie pas de le faire passer pour un méchant. Il a été là pour aider, mais comment dire... C'était son attitude. D'abord à me regarder de haut parce que je n'avais pas d'habit de sport sur moi quand je l'ai rencontré et aussi parce qu'il donnait l'impression d'être blasé. Comme si m'aider était une corvée. Bien sûr, je voulais pas l'obliger à m'aider s'il n'en avait pas envie, mais s'il était présent pour le faire, j'aurais aimé qu'il se montre plus... aidant? Je ne sais pas trop comment expliquer.

L'émeraude se tut, attendant de voir si Yasushi avait quoi que ce soit à rajouter pour donner sa version des faits. Après tout, il était avec Jinn avant qu'il n'arrive. Sans doute en savait-il plus.


(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Yasushi le Lun 02 Jan 2017, 02:35



Les limites d'un corps

Bon. Le moins que l’on puisse dire c’est que Noa ne s’attendait pas du tout à ce que Jïnn ait demandé autant à Marco. Je devais avouer que je n’y connaissais pas assez pour savoir sur le coup, mais après avoir vu Marco il m’était désormais certain que c’était bien trop pour lui. D’ailleurs, ce dernier donna le rouleau qui lui avait été confié au Rubis qui le lu avant de commencer des commentaires :

_ Dis-moi Marco … quand vous êtes allez voir Jinn tu n’aurais pas fait preuve d’un peu trop d’empressement ou dire que tu voulais des résultats rapidement par hasard ? Non parce que sans vouloir prendre la défense de Jinn je suis étonné de voir qu’il t’a proposé un programme dont tu n’as clairement pas les moyens d’exécuté … Bon alors si je dois donner mon avis sur cette histoire, bien faire les choses ça prend du temps. Tant que tu n’auras pas accepté cette idée tu ne pourras pas avancer. Premièrement ...Deuxièmement, une fois j’ai lu un livre qui s’appelait « si la vie est un jeu en voici les règles » la première règle s’était accepter son corps. Dans le sens accepter son corps, l’apprécier et surtout le respecté ! Pour ton histoire coca … en boire de temps en temps … je veux bien mais tous les jours ? Entre chaque repas ? C’est beaucoup trop !

Il posa son regard sur moi et commença à nous poser une série de questions :

- Pour ce qui est de cette histoire de coatch sportif je pense qu’il entendait par là un soutien moral pour Marco. Et concrètement vous reprochez quoi a Jinn, D’avoir dit les vérités qui déranges sans avoir pris des pincettes ou il s’est carrément montré irrespectueux ?

- Noa... Oui, j'ai voulu faire vite. Merde, tu sais ce que cette fille a fait et a failli me faire. Et ce que j'ai failli faire aussi... Je ne suis pas fier de tout ça, mais dans l'état où j'étais, le temps me manquait. J'aimerais régler mes problèmes sans que toi ou Yasushi viennent voler à mon secours ! Et je veux savoir aider quand ça compte vraiment... Quant à Jinn... Je n'essaie pas de le faire passer pour un méchant. Il a été là pour aider, mais comment dire... C'était son attitude. D'abord à me regarder de haut parce que je n'avais pas d'habit de sport sur moi quand je l'ai rencontré et aussi parce qu'il donnait l'impression d'être blasé. Comme si m'aider était une corvée. Bien sûr, je voulais pas l'obliger à m'aider s'il n'en avait pas envie, mais s'il était présent pour le faire, j'aurais aimé qu'il se montre plus... aidant ? Je ne sais pas trop comment expliquer.

En gros, Marco semblait avoir tout dit à Noa. Il me semblait cependant qu’il fut inexact concernant comment était alors Jïnn. Lentement je passai une main sur mon visage par lassitude, mais aussi pour tenter de me souvenir avec exactitude des faits de ce jour-là. Il fallut aussi que je réfléchisse à la façon dont j’allais parler de certaines choses dont l’Emeraude n’était pas au courant. Finalement, tentant de faire l’effort de regarder le plus possible mon ami Rubis, je donnai les quelques précisions qui l’aideraient à visualiser les faits :

- Deux heures avant que Marco et Jïnn se rencontrent je lui avais parlé pour lui donner des explications sur ce qu’il s’était passé quelques temps plus tôt. Je voulais aussi le prévenir que Marco n’avait pas les idées très claires et cela a dû le rendre froid, presque sans empathie. C’est peut-être ma faute, mais je ne pensais pas qu’il réagirait comme ça… J’espérais qu’il donnerait quelques conseils, voire qu’il serait plus doux et compréhensif. Il semblerait que je l’ai mal cerné…

Oui, j’étais horriblement déçu et j’en étais désolé, surtout pour Marco qui, lui, voulait jute s’améliorer en soit. Au lieu de lui dire d’aller aussi vite qu’il le voulait, il me semblait qu’on aurait dû lui faire comprendre que tout vient à point à qui sait attendre et que trop abuser du sport, surtout en son état actuel, était dangereux. Je ne pouvais pas le dire à l’époque et j’étais trop mal placé pour donner des leçons, quel qu’elles soient.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les limites d'un corps (PV Yasushi et Noa)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum