Académie Tsuki
FORUM EN PAUSE

Bonjour à toi !
Le forum est en pause pour une durée indéterminée. Il n'y a donc plus de staff pour valider les fiches, faire tourner la boutique et faire des évènements, etc.
N'hésitez pas à revenir dans quelques jours prendre des nouvelles ! En attendant, vous êtes les bienvenus pour papoter dans la section hors-jeu !
(Luna)

Non...Pas la rentrée... [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Non...Pas la rentrée... [libre]

Message par Invité le Mar 20 Déc 2016, 17:19

RP LIBRE
Non...Pas la rentrée...

Voilà. C'est le moment. Je suis stressée. Non, pire que ça: je vais mourir!!! Je suis loin de ma famille, loin de mes amis, loin de tous...Je suis dans un pays que je connais à peine, une langue que je maitrise tout juste....
Oh làlàlàlàlà.... Je sais pas ce qui pourrais m'arriver de pire.
Cette académie me fait penser aux vieux châteaux de films d'horreur...En même temps, il y a de quoi: une espèce de grand truc tout vieux avec des murs... Enfin.. Il est effrayant. Et les gens à l'intérieur doivent l'être également.
Ma valise dans une main, ma lettre d'admission dans l'autre, je suis là plantée devant l'école. Je regarde pour la millième fois ce bout de papier, vérifiant si ma place était bien parmi les "anomalie de la nature". Oui. J'ai ma place là-dedans. Dans la maison Emeraude, apparemment. Quelle poisse...

Je ferme les yeux. Si je rentre dans cette école, c'est pour apprendre à contrôler mon pouvoir. Je pourrais peut-être chanter sans avoir à souffrir, avec de l'entrainement. Qui sait si un jour je deviendrais SUPER SUPER forte, genre une sorte de super-héroïne?
Ouais bah c'est beau de rêver. Au moment ou je franchirais ce foutue porte, ma vie normale passera au placard. Je serais une élève, oui, mais sans amis....Parce que ceux que j'avais étaient les meilleurs. Et je préfère rester seule que de les remplacer.
Et si les ados de l'académie Tuski ne m'acceptaient pas? Je n'ai aucune envie que l'on me juge, que l'on se moque de moi ou quoi que se soit!! Et si ils me demandent quel est mon pouvoir? Je suis sensée répondre quoi?? Que si par malheur je fait une rime, des ronces poussent autour de moi et que je deviens une folle psychopathe dès que je fais un karaoké?
Génial...Ils vont m' AAAAAAdorer...

Une grande inspiration. Je passe la porte. Je me retrouve dans un grand hall d'entrée vide. Vide, ou presque. En effet, il y a quelques personnes là-bas. Je ne sais pas quoi faire... Leur parler ou continuer mon chemin. Un chemin? Un cul-de-sac oui! Je ne sais pas ou aller...
Je risque de me perdre. Mais je ne veux pas aller voir les autres élèves....
Mon dieu... Je voudrais tellement ne pas être ici...



Dernière édition par Celeste Harriman le Mer 21 Déc 2016, 16:39, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non...Pas la rentrée... [libre]

Message par Invité le Mer 21 Déc 2016, 14:03

J’étais enfin arrivé à destination. Le voyage avait été long. Quelle misère de traverser une mer sans argent. Donc, oui, j’avoue, j’ai peut-être enfreint la loi… Juste un peu. Quoiqu’il en soit, je suis arrivé à destination et c’est le principal. Voilà donc à quoi ressembler mon nouveau chez moi… Un vieux château miteux ? Sérieusement ? C’était un peu cliché à mon goût : un manoir lugubre accueillant des êtres étranges aux pouvoirs mystérieux… On aurait dit le synopsis d’un film d’horreur. Je me plains, je me plains mais, en réalité, cet endroit était rempli de petits détails. Mon regard ne cessait de gambader d’un endroit à l’autre. Après quelques minutes d’errance visuelle, je reportai mon attention sur la porte d’entrée : avais-je peur ? Non. Avais-je de l’appréhension ? Oui. Et c’était normal, je suppose. J’allais me retrouver dans un nouveau monde rempli de personnes bizarres avec des pouvoirs bizarres. Je me demandai si, pour une fois, j’allais avoir des amis… Espérons. J’espérai, mais soyons sérieux. Au cours de mon voyage, j’avais perdu mon balluchon. Je n’avais rien et je n’étais pas présentable : cheveux en bataille, vieux vêtements sales et délabrés et un regard digne des plus grands psychopathes de l’histoire. Je n’étais absolument pas présentable. En plus, j’avais faim.

Bien décidé, je franchis le seuil de la porte. Je me retrouvai alors dans un grand hall. Je marchai droit devant moi confiant. Je voulais donner une bonne première impression. Cependant, je fus arrêté dans mon élan par une jeune fille dans laquelle je suis rentré avec la délicatesse d’un éléphant. Trébuchant je m’étalai sur elle. Je ne pus empêcher notre chute, mais je pus placer ma main au sol pour éviter de vérifier la solidité du carrelage avec ma tête. Me redressant à la seule force de mes jambes, je m’abaissai pour aider la jeune fille à se relever.

Je lui dis avec un anglais parfait : « Désolé. Je ne t’avais pas vu. Je suis nouveau. Tu ne saurais pas m’aider. On m’a dit que j’étais chez les Saphirs. Attends, regarde. » Fouillant mes poches de l’autre main, je sortis une feuille à moitié chiffonnée et lui montrai ce reste de lettres. « Voilà, j’aurais besoin d’aides pour me repérer. Tu sais où je dois me rendre ? Tu vois avec une école aussi grande…Oh, mais où avais-je la tête ? Je m’appelle Pie. Et toi ? »

J’étais relativement fier de mon anglais. Je l’avais fortement travaillé pour faire partir ce petit accent bien français. A présent, on aurait simplement dit que j’avais un léger défaut de prononciation sur certaines lettres, mais rien de choquant. Bien que j’essayais de me montrer aimable, nous étions en hiver. De ce fait, mes yeux avaient pris une couleur rougeâtre qui n’inspirait guère confiance.

J’allais me taire quand, d’un coup, une idée me vint à l’esprit. Si je suis français, elle pouvait ne pas être anglaise. Voulant marquer des  points de réputations, je repris, en allemand cette fois : « Tu parles peut-être allemand ? ». Par contre dans cette langue, mon accent était un peu plus prononcé. Je lui redemandai, en français : « Ou tu préfères le français ? » Ah, le français, ma chère langue maternelle. Fixant l’inconnue, j’attendis sa réponse.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non...Pas la rentrée... [libre]

Message par Invité le Sam 21 Jan 2017, 18:18

« Bwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah... »

JE M'ENNUIE PUTAIN.
J'ai rien, absolument RIEN à faire. Donc je m'ennuie. Eh ouais, logique.
... Afin, c'est pas comme si j'avais vraiment RIEN à faire. Disons plutôt que rien ne m'a semblé digne d'intérêt.
Et puis...
J'AI LA FLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEMMEEEEEEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUUH...
Donc j'ai envie de rien faire, donc je m'ennuie, donc ça m'énerve, mais finalement ça me fatigue, donc j'ai la flemme, donc j'ai envie de rien faire, donc je m'ennuie, donc je... BREF.
Putain de cercle vicieux.

Donc, je me promène - ou plutôt j'erre sans but, traînant les pieds, démoralisée, dans les longs couloirs.
A un moment, je croise un surveillant qui m'accoste :

« Hé, qu'est-ce que tu fais dans les couloirs à cette heure ?

... Hein ? Quelle heure ? »

Je jette un coup d’œil par la fenêtre. Ah bah oui... Le soleil est presque couché, et les dernières lueurs du crépuscule vont bientôt disparaître.

« C'est bientôt le couvre-feu, tu sais ?

Bon, ben désolée... Je vais rentrer dans mon dortoir, m'sieur.

Ouais, ouais... »

Je fais donc demi-tour en direction du dortoir Émeraude, et le surveillant tourne également les talons.
Mais alors que je suis presque arrivée à ma chambre, toujours en traînant les pieds, des élèves Émeraudes arrivent d'en face en courant à toute allure :

« Dis, t'as entendu la nouvelle ?

Nan, c'est quoi ?

Vas-y, accouche !

Bon, bon... Apparemment, une nouvelle élève émeraude va arriver aujourd'hui ! »


… HEEEEEEEEEEEEEEEEEEIIIIIIIIIIIIIIIIIIN ?!!? Je m'arrête net.

« Hein ? Sérieux ?!!


Ouais !!!

Bah allons-y !! P't'être qu'elle sera dans le foyer de notre maison ! »


… M'est avis qu'il/elle sera plutôt dans le hall, ça me paraît logique.
Je savais pas que mes camarades de maison pouvaient être bêtes.
Enfin, c'est pas comme si…

OMG J'AI UNE IDÉE !!!!!!!!
Tout de suite, je sors mon smartphone et envoie un rapide texto à ma complice de toujours :



S'ensuit alors un court échange où j'expose mon idée à mon acolyte, qui accepte aussitôt.
Ah, je l'adore celle-là. On est toujours sur la même longueur d'onde quoi !
Enfin, je me dirige vers le hall. Étant donné que j'en étais la plus proche, Venda n'est évidemment pas encore arrivée.
Je me met donc à l'abri de tous mes regards, tout en gardant une vision d'ensemble sur la grande salle.
Tiens, il/elle arrive... Ah ? Il sont deux ? Mais qui est l’Émeraude alors ?
Ce type me rappelant de manière dérangeante un certain psychopathe d'un certain manga que je suis en train de relire ? Ou bien cette fille me faisant fortement penser à une Vocaloid ? Ah, mystère mystère...

C'est alors qu'apparaît enfin la ninja bleutée à l'écharpe. Je rabats mon écharpe sur mon visage en Mode Ninja et lance :

« Alors, tu es prête ? Allons-y ! »

A ce moment-là, j'aurais bien aimé pouvoir faire une entrée spectaculaire, explosive, avec plein d'effets spéciaux...
A la Michael Fucking Bay quoi.
Mais bon, comme je n'ai ni argent ni pouvoir ne me le permettant, j'opte finalement pour une entrée en mode furtif : grâce à ma connaissance des lieux et ma discrétion légendaire, je me glisse derrière eux sans qu'ils s'en aperçoivent, et lance, d'une voix grave, avec un regard impérieux, le visage à moitié couvert de ma fidèle écharpe rouge, bombant le torse, les toisant :

« Que faites-vous dans notre domaine, voyageurs ? Êtes-vous des intrus ? »

On va bien s'amuser, je le sens. Que le spectacle commence !!!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non...Pas la rentrée... [libre]

Message par Venda le Sam 21 Jan 2017, 23:31

Je vais vous raconter une histoire. Celle de ma journée qui commence le soir. Oui, je sais, c'est bizarre, mais rien ne l'est avec moi. Vous devriez l'avoir compris depuis le temps, chers télépathes potentiellement à l'écoute. Bref, tout commence lorsque Batgirl, allongée dans son Bat-lit à se Bat-ennuyer reçoit un Bat-signal sur son Bat-iPhone. Oh oh oh, très intéressant cette Bat-promotion sur les Bat-articles de jardin chez Canadian Tire, mais je suis en Angleterre présentement, mdr. Eh oui, c'est dommage, elle ne pourra pas acheter de planche de bois pour assommer des gens. Cependant, tout de suite après cette Bat-déception, un second Bat-signal attire l'attention de Batgirl. Il s'agit d'un Bat-texto de sa meilleure acolyte favorite préférée. Catwoman Katgirl lui propose une idée génialissime qu'il lui est tout simplement impossible de refuser, du coup Batgirl accepte, oui je le veux !, puis se Bat-dépêche de Bat-partir vers le Bat-lieu Bat-indiqué du Bat-rendez-vous. J'espère que je vous ai pas fait faire de Bat-overdose, chers Bat-télépathes.

Me voilà donc " en chasse une fois de plus pour le journal de Jameson. " Vous aurez peut-être reconnu la première phrase du premier épisode de la série cartoon de Spiderman de 1967. Glorieuse série, lol. En fait, je suis dehors, je quitte l'annexe, je me dirige vers le hall entrée et parce qu'il fait plutôt sombre dehors, je peux me permettre de ne pas porter mes lunettes de soleil, mouahahahaha, vive la vision nocturne ! Je cours donc avec ma longue écharpe remontée sur mon visage et les extrémités qui volent dans le vent, parce qu'il ne faut pas déconner, je ne serais pas en mission sans mon écharpe. Je remets mes lunettes avant d'entrer dans le hall et je vais rejoindre Kanade, non pas sans avoir discrètement lancé une rafale au préalable pour savoir si elle était quelque part. Mais en fait, si je pense pas de connerie, il y a déjà du monde ici. J'entends la voix d'un garçon, mais soit il parle seul, soit il y a quelqu'un d'autre.

« Alors, tu es prête ? Allons-y ! »

Je lève un pouce en l'air pour toute réponse. C'est plus rapide que de parler. Je suis mon amie et vais me poster de l'autre côté pour créer un effet d'encadrement.

« Que faites-vous dans notre domaine, voyageurs ? Êtes-vous des intrus ? »

Je replace mes lunettes de soleil puis croise les bras pour ajouter d'un ton semblable au sien :

- Ils essaient de nous amadouer en parlant les langues de mes ancêtres germains et francs, c'est une faute impardonnable !




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Exp:
100/100  (100/100)
Où me trouver:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non...Pas la rentrée... [libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum