Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 7/12/2016, 01:12

Encore un jour de plus dans cet endroit. J’en avais marre, vraiment marre de devoir me lever le matin si tôt pour aller suivre des cours qui ne me servent à rien. J’en ai assez de tous ces élèves, totalement abrutis et de ces profs qui les enfoncent dans leur stupidité. Ils me dégoûtent, ils me dégoûtent tous.

Me voilà dans une salle de cours, je tentais vainement de me concentrer, mais la fatigue m’avait bien vite gagné. Comment pouvais-je me concentrer avec tout ce bruit, dans ma tête et dehors. J’étais à fleur de peau, mes yeux luisaient de rage et mes dents grinçaient tant j’étais irritée.

Je tenais maladroitement un crayon dans ma main droite, et essayais désespérément de suivre ce que le prof disait. Mais c’était impossible. Impossible de continuer comme ça.

J’étais épuisée, ils n’avaient pas cessé de parler cette nuit, de s’engueuler et de se cracher à la gueule. Ils vont me rendre folle, je n’en peux plus. J’en ai marre d’eux et de cet endroit. Depuis que j’étais venue ici c’était de pire en pire, ils n’avaient pas envie de rester dans cette académie, aucune envie d’être contrôlés.

Tch. Je n’en pouvais plus d’entendre cette craie grincer sur le tableau noir, tout ce bruit autour de moi m’étais insupportable. Le bruit des élèves qui parlent, les bruits de pas, les chaussures qui grinces. S’en était trop, je rangeais mes affaires grossièrement dans mon sac, et je m’enfuis, loin. Loin de tout ce bruit, loin de ces gens qui me détestent et de ce prof qui veut ma perte.

Mais je les entendais, toujours, ces voix dans ma tête, c’était insupportable… je n’avais qu’une envie, un peu de silence, par pitié. Je ne voyais presque rien ni personne autour de moi, ma vue était trouble, ma tête était en train d’exploser.

J’avais envie de la frapper, la frapper contre un mur jusqu’à ne plus rien sentir.

Je marchais gauchement dans les couloirs, chaque bruit, chaque voix résonnait de plus en plus fort dans ma tête. Je voyais certains élèves me regarder, me pointer du doigt, ils se moquaient de moi. J’entends vaguement une voix « Est-ce que ça va ? », un professeur sûrement, lui aussi se moquait de moi. Je n’avais pas besoin de son aide, de son hypocrisie, je m’étais contentée de crier « Dégage ! » et de m’enfuir à nouveau dans un couloir cette fois désert.

Je les déteste, je les déteste tous. Tout est de leur faute, pourquoi faut-il qu’ils soient si bruyants ? Pourquoi fallait-il qu’ils me fassent du mal ? S’en était trop il fallait que je trouve un endroit, calme où je pourrais être seule. Où personne ne me dérangerait.

Je parcourais les couloirs de l’académie, avant d’enfin trouver mon salut. C’était l’endroit parfait. Un endroit où aucun n’élève ne viendrait me déranger, un endroit où il n’y aurait aucun bruit hormis eux. Eux qui ne cessaient de se bagarrer, j’en avais assez, il fallait que je les fasse sortir sinon j’allais devenir folle.

Je pénétrais dans le grenier, avant de me laisser tomber au sol, la poussière virevolta autour de moi et le plancher grinça sous mon poids. J’essayais de me relever sans succès, j’avais l’impression de m’en aller. Je me mis à ramper maladroitement jusqu’à un petit coin plus sombre du grenier.

Je m’étais assise, dos au mur dans cette immense pièce recouverte de poussière et complètement déserte. La tête sur les genoux, j’essayais de faire le vide dans ma tête, de les stopper, de leurs dire d’arrêter, ils ne m’écoutent pas. Je n’ai plus le choix.

Je sortis une lame de ma poche, celle que j’utilisais le plus souvent pour faire ça

Je commençais à tracer de fines entailles sur ma peau, le sang commençait à jaillir doucement. Je ne ressentais presque aucune douleur tant ma migraine était intense. Je la sentais me quitter, toute cette colère qui se déroulait dans ma tête, elle s’échappait en même temps que mon sang coulait sur le sol.

Le loup commençait à se former, doucement, pendant que mes yeux commençaient à flancher et que mon esprit commençait à se troubler. Je fermais les yeux, et me laissais partir, épuisée par tout ce qui venait de se passer…


Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Jïnn le 7/12/2016, 14:52

Oh my....Oh my....GODNESS ! J'ai eu la moyenne en maths putain de bordel de merde ! Dans ta gueule la trigonométrie ! Voila ! Et 16 en SVT ! Niquez vous les devoirs blblblblbllblb !
Putain j'étais content, super content. Et le pire c'était que j'avais pas révisé hahahahahaaha. Le karma va me niquer avec ces conneries.

Enfin bon là y'avait philosophie, j'adore, mais avec ce prof....wow, j'ai envie de dormir de ouf. Surtout que...Ah bah non il clash quelqu'un  ! Et bam la craie sur le front ! Ah oui merde c'est mon front...

Oh Jïnn ! Alors comme ça on dort pendant mon cours ?
J'suis désolé ! Vraiment !
Si tu continues je vais parler à ton professeur principale...Le pacte, tu te souviens hein ?

Oulaaaaaaaaaaaaa....Pas besoin d'en dire plus j'ai compris....Calme toi là...Surtout qu'en Philo c'est moi qui est la meilleur note de la classe, tu vas pas faire chier quoi... Boarf pas grave, j'm'en tape un peu, de toute façon....Voilà hein.
De toute façon j'avais déjà pris 6 pages de notes et quelques, ça va quoi...Même si j'en a certains qui se marrent, j'm'en tape complètement. La sonnerie avait sonnée, bon débarras.

J'errais dans les couloirs et y'avait une sorte d'attroupement de moqueurs avec un prof qui demandait si ça allait à une élève...Elle le prenait mal. Ah bah ouai mais bon...Le respect est mort à Tsuki ou bien ? Non car j'veux bien qu'il se passe des trucs dangereux et tout mais c'est le bordel. Comment ils veulent que j'protège un endroit de la sorte si les gosses ils se respectent même pas ? Nique sa race écoute.
Du coup elle m'avait l'air pas dans son assiette....JURE CAPTAIN OBVIOUS. Couillon va. En plus son flux vital a l'air assez...chaotique. J'sais pas trop comment décrire un ressentit mais...Si tout le monde avait une sorte d'agencement bien propre et fluide, son aura à elle...elle était pas mal instable si je puis utiliser ce mot.

Du coup j'l'a suivais au grenier. Chemise ouverte à moitié, veston de l'académie, pantalon...J'avais toute l'uniforme....Wow c'était rare ça...J'avais même mes lunettes de repos. Oh my god...Une première je vous dis !
Enfin bref, j'étais en mode ninja avec mon vieux baluchon qui me sert de sac. Le grenier ? J'y étais jamais allé.
J'entrais donc et....Oh my...fucking god ! What the fuck is that shit !? La madame elle se suicide putain de merde ! Il est certainement pas trop tard !

J'm'avançais un peu hativement mais prudemment...Y'avait un truc qui se formait ? Wow ! Un putain de loup....Oh merde....Journée de merde.....J'avais pas prédis un retour de karma là ? Jïnn est un oracle !
Je disais donc de manière surprise mais pas trop fort :

Hey ! Tu vas bien ! Reste avec moi ! Et....Tout doux woulfi ! Gentil toutou....J'lui veut pas de mal à ta maîtresse promis !

J'pouvais rien faire dans cet endroit sombre, même si voir tout en aura c'était cool...j'pouvais pas voir d'ou venait exactement sa blessure....même si ça me semblait être les bras. Cette journée va être longue...


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
Natation_OR
Natation_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 9/12/2016, 16:42

Je ne savais plus où j’étais ni ce qu’il se passait, j’étais, simplement épuisée. J’avais des vertiges mais je me sentais mieux, je n’avais plus toute cette pression au niveau du crâne. Je me sentais encore faible mais soulagée.

Je n’entendais plus tout ces bruits, ces bruits insupportables qui étaient en train de me rendre folle, ces voix dans ma tête qui ne cessaient de se chamailler et de me harceler. J’aurais voulu que ce soit toujours comme ça, que je me sente toujours bien, que je n’ai pas à avoir ce fardeau sur les épaules.

Chaque jour je sentais mon âme se tordre et s’agiter à cause d’eux, ce pouvoir était vraiment pénible. J’en avais assez. Si j’avais pu. Oui, si j’avais pu je me serais détachée de tous ces problèmes, de toute cette responsabilité. J’aurais retrouvé ma mère, j’aurais pris soin d’elle, elle me manquait tellement… j’étais tellement seule depuis que j’étais ici…

Seule sans vraiment l’être en réalité.

Je sentais désormais la douleur dans mon bras, mes veines ouvertes, qui laissaient s’écouler un liquide rouge et épais. C’était mon sang, chaque fois que je devais faire ça, je me sentais un peu plus coupable. Ces cicatrices sur mon bras, lorsque ma mère les avaient vues pour la première fois, elle avait fondu en larmes. Pensant que tout était de sa faute, que jamais tout ça n’aurait dû arriver. Si elle savait…

Je commençais doucement à me réveiller, à reprendre peu à peu confiance, mes sens s’éveillaient petit à petit. J’entendais comme des pas, un grognement, une voix… Non deux, dans ma tête… C’était Wrath, il tentait de me réveiller pour m’engueuler surement parce que je l’avais fais sortir de force de mon corps.

Une autre voix… qui ne m’était pas familière… qui était-ce ? Je ne sais pas, en tout cas il n’avait pas intérêt à m’approcher sinon il se ferait sûrement attaquer par mon mini-garde du corps. Dans un sens ce serait assez drôle mais j’avais déjà assez de soucis comme ça il fallait que je rappelle Wrath.

J’ouvris doucement les yeux, et avec le peu de force qu’il me restait je me redressais légèrement. Il semblerait que ce casse pied  ne soit vraiment pas d’humeur aujourd’hui…  et puis c’était qui lui ?

J’avais du mal à distinguer les trais de son visage, ma vue était trouble et la pièce sombre. En tout cas il portait un uniforme, c’était juste un élève, encore heureux que ce ne soit pas un professeur qui m’ai  trouvé…
Je tendais ma main encore dégoulinante de sang vers moi, afin de rappeler mon loup à moi.

« Rev-reviens ici toute suite, qui t’a permis de prendre tes aises, stupide loup… »

J’avais la gorge sèche, j’arrivais à peine à parler, j’étais vraiment pitoyable. La faute à qui franchement… Mon loup m’avait regardé d’un regard noir, comme d’habitude… Il avait légèrement grogné avant de se retourner vers moi l’ai méprisant.

« Bien. Mais sache que c’est toi qui as demandé à ce que je sorte, pauvre sotte. »

Voilà qu’il se remettait à faire sa mauvaise tête devant les gens,  sachant qu’il était à l’extérieur de mon corps l’autre débile aux airs d’ahurit avait aussi du entendre sa voix.  En espérant que ça le fasse fuir, un loup télépathe ferait fuir n’importe qui surtout avec un caractère de merde comme le sien.  Je soupirais pendant qu’il se rapprochait de moi, il s’assit à mes côtés, comme un chien retrouve son maître, on dirait bien qu’il n’avait pas très envie de rentrer au bercail, du moins tant que cet inconnu qui nous regardait n’avait pas déguerpit.  Quel sale caractère…

Je me tournais légèrement vers l’inconnu, qui semblait avoir bien flippé pendant tout ce temps.  Normal il aurait pu penser que j’étais une suicidaire, qui allait surement se faire bouffer par un loup.

« Qu’est ce que tu veux toi ? T’as un problème ? Ca t’amuse de suivre les jeunes filles ? T’as pas intérêt à l’ouvrir concernant ce que tu viens de voir, sinon j’enverrai mon loup te botter l’cul.»

Je le gratifiais d’un regard noir, pendant que mon loup sortait les dents de grognait bruyamment. Il n’avait pas le choix dans tous les cas, c’était sois il la fermait sois il perdait son postérieur.


Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Jïnn le 10/12/2016, 01:21

Alors...Soit j'fais un mauvais rêve, soit j'suis juste débile. T'a une nana....(qui a l'air mignonne mais j'y vois que dalle) qui se...suicide ? Mais merde y'a du sang elle branle quoi !? Oh merde...Les règles...Non mais j'aurai du m'en douter, la nana elle envoie son loup magique du monde céleste de mon cul de je sais pas d'où et elle a du avoir un problème avec la serviette hygiénique. J'aurai du m'en douter...les femmes sont compliquées...

Ouai bon elle se redresse...Difficilement...Que la lumière soit...Et la lumière fut. Petit sphère d'aura en mode lampe jaune dans ma main. C'était pas mal galère ce bordel...
Wow wow wow ! Toutou tu te calmes ! J'adore les chiens mais si tu fais le cou j'ai la castration facile madame ! Madame ? Mais Wesh c'était un loup pas une louve...J'crois que la philo me rend dingue, complètement dingue.

« Rev-reviens ici toute suite, qui t’a permis de prendre tes aises, stupide loup… »

Ah ouai Ok. C'pour ça que je supporterai pas avoir un pouvoir de familier en mode j'invoque Fenrir le dieu nordique. Bah ouai j'm'engueulerai tout le temps avec et on se foutrait sur la tronche pas mal de fois...Oh ce serait trop bien...Vas y j'vais changer de...ah ouai...j'suis con....Philo de merde. J'dois reposer mon cerveau de tant de conneries.

« Bien. Mais sache que c’est toi qui as demandé à ce que je sorte, pauvre sotte. »

Waaaaaaaaaaah ! Mais c'est que le louloup il parle putain ! J'en ai marre de croiser des pouvoirs trop stylés putain...Bon sauf le coup du sang partout, ça c'était pas cool. Y'aurai encore deux mois j'aurai été étonné de voir des facultés du genre...mais avec ce qu'on croise ici, c'est plus stylé que dérangeant...dans la majorité des cas.
Au pire j'le casse la gueule au chien et on verra....J'ai une technique infaillible, le doigt dans le cul. J'en ai maté des sauvages moi !
Bon, j'ai possiblement une suicidaire et un fenrir sauvage de type pokémon légendaire devant moi...Que ferai une personne lambda ? Réponse A : Elle fuit car elle a peur. Réponse B : Trop altruiste elle se fait latter les couilles. Réponse C : Impro totale mon frère.
Réponse D moi je prends ! C'était l'équivalent de la B et de la C ! Sauf que j'latterai les couilles du loulou...Ouai bon j'pars belliqueux....Réponse A choisis ! Ouai lol que dalle. J'étais plus en apparence sceptique...L'air dubitatif, mais souriant.
En vrai j'me demande si j'ai la chair bonne...Est-ce qu'un loup aimerait bouffer mes muscles ? J'ai 4 heures.

« Qu’est ce que tu veux toi ? T’as un problème ? Ca t’amuse de suivre les jeunes filles ? T’as pas intérêt à l’ouvrir concernant ce que tu viens de voir, sinon j’enverrai mon loup te botter l’cul.»

Ah bah...Sympa...En même temps j'comprend. Moi j'suis debout, ma lampe de poche de pouvoir allumée...J'ai l'air un peu con m'voyez. Donc déjà, vu sa tronche et sa voix, j'vais déjà sortir une bouteille d'eau pour la dame d'un air "Wallah j'ai les mains en l'air pas taper". Ouai je sais j'me rabaisse un peu, mais la modestie était importante, sinon ça allait pas pouvoir établir un dialogue. Déjà que son flux énergétique était pas spécialement haut, si elle pousse loin elle se fera du mal toute seule. Par contre son loup dégage une puissance importante. Puis merde quoi regarde moi sans ton regard noir de la haine...Journée de merde ! Karma de merde !
Au final en voulant être rassurant :

Wow...En vrai dans toute ma scolarité ici t'es la plus...chaleureuse dans le bonjour dirons nous...J'voyais juste que t'allais pas bien, donc je viens aider. De toute façon ton pouvoir et ce qui t'a poussé à ....t'ouvrir les veines, j'dirai rien car de une...j'm'en tape, et de deux, j'ai aucune raison de révéler une information que l'académie est sensée connaître sur nous. Enfin bref...

Je me rapprochais doucement, mais à un rythme régulier et je lui tendais la bouteille d'eau d'une main, vu que l'autre éclairait la pièce. Je souriais franchement, j'm'en battais les couilles de son mauvais caractère.

Cela devrait t'aider à au moins te ressourcer pour parler plus clairement. Sinon ça va le bras ? Si faut faire ça à chaque fois pour invoquer ton cher compagnon.....
Tu veux bien me laisser y jeter un coup d’œil ? Non pas que tout ce sang me met mal à l'aise, mais j'ai pas trop envie de te voir crever ou agonisante. Simple acquis de conscience.


Je me mettais à sa hauteur physique. Je fléchissais mes genoux, et mes fesses reposaient sur mes mollets. Je regardais elle, puis le loup, puis la salle...Les gens renfermés et assez violent comme ça....j'perds vite ma sympathie universelle...Mais bon, au moins j'allais à l'essentiel je pense.


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
Natation_OR
Natation_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 10/12/2016, 18:55

L’autre voyeur tenait une espèce de boule d’énergie dans sa main, elle éclairait considérablement la pièce. Surement son pouvoir ou quelque chose du genre. Si c’était ça en tout cas, son pouvoir avait l’air bien naze. Pouvoir faire de la lumière avec une espèce de boule d’énergie. C’est dans ces moments-là que j’me dis que j’avais quand même été gâtée vu le pouvoir de certains.

En attendant sa présence me dérangeait quelques peu. Wrath ne semblait pas beaucoup l’aimer non plus, bon après tout ce satané clebs n’aime personne à part lui-même et encore, j’sais même pas si il s’aime.

En tout cas lui il l’aimait pas, bizarrement tous mes loups avaient toujours été très protecteurs envers moi malgré leur caractère de merde, après tout s’ils existent c’est grâce à moi. Donc si je disparais ils disparaissent aussi. Ce n’était pas de l’affection donc, qu’est-ce que j’allais m’imaginer aussi, comme si ces stupides créatures n’avaient ne serait-ce qu’une once d’affection pour moi, faut pas rêver non plus.

En attendant, l’autre imbécile heureux qui était devant moi n’avait pas l’air de vouloir partir, au contraire il voulait m’aider. Je jetais un œil à mon loup, toujours posté en mode chien de garde pendant que l’inconnu se rapprochait de moi.

« Wow...En vrai dans toute ma scolarité ici t'es la plus...chaleureuse dans le bonjour dirons nous...J'voyais juste que t'allais pas bien, donc je viens aider. De toute façon ton pouvoir et ce qui t'a poussé à ....t'ouvrir les veines, j'dirai rien car de une...j'm'en tape, et de deux, j'ai aucune raison de révéler une information que l'académie est sensée connaître sur nous. Enfin bref... »

Voilà des mots rassurants, même si je suppose que la plus part des professeurs ici ont une connaissance plus ou moins vaste de nous j’avais pas vraiment envie qu’on entende parler de moi. Ou qu’on me considère comme la gamine qui se taille les veines ou la suicidaire. Surtout qu’avec ma couleur de cheveux je passais pas inaperçue, donc mieux valait ne pas chercher la ptite bête. De toute façon ce n’était pas du tout le cas, certes comme une personne qui mutile régulièrement ça me soulage mais c’est pas le même soulagement. Moi c’est pour que ces imbéciles puissent enfin la fermer.

Bref, l’autre la il commençait à être vraiment proche de moi, sachant que je ne contrôle pas le sale caractère de Wrath il n’a pas interet à trop s’approcher de moi sinon il allait se faire bouffer. Au moindre geste brusque je pense que l’autre tête de mule lui sautera à la gorge.

« Cela devrait t'aider à au moins te ressourcer pour parler plus clairement. Sinon ça va le bras ? Si faut faire ça à chaque fois pour invoquer ton cher compagnon.....
Tu veux bien me laisser y jeter un coup d’œil ? Non pas que tout ce sang me met mal à l'aise, mais j'ai pas trop envie de te voir crever ou agonisante. Simple acquis de conscience. »


Il me tendit une bouteille d’eau, je pouvais voir d’ici les muscles de mon loup se raidir. Il continuait de le regarder avec un regard menaçant dont lui seul a le secret. J’avais posé instinctivement une main sur son dos, comme pour le retenir si jamais il venait à attaquer, bien que ça ne servirait surement à rien dans ces cas-là. Mais au moins ça lui servirait d’avertissement, comme un « attention ». L’autre devant moi là, il n’avait pas l’air bien méchant ou menaçant en soi, donc j’pouvais bien accepter son aide pour le coup. Quelle humiliation. Dans tous les cas si jamais il parlait de moi à quiconque, j’enverrai mon loup lui faire un « gros câlin », sachant qu’il semble se méfier de lui, ce sera une étreinte mortelle.

En attendant il s’était accroupit en face de moi, il ne savait pas trop ou poser les yeux donc il regardait un peu partout.
Mal à l’aise sûrement ou il avait peur pour son ptit derrière.

Je choppais la bouteille d’eau, avant de retirer le bouchon et je bus quelques gorgées. En vrai j’étais pas mécontente qu’il soit venu, vu mon état je n’aurais pas pu me lever avant deux bonnes heures. Et vu que j’étais anémique j’aurais sûrement fini par tomber dans les pommes.

Je refermais le bouchon de la bouteille, avant de la poser à côté de moi. Je soupirais irritée, j’aurais préféré éviter que quelqu’un me voit dans un tel état. Mais bon il y a des choses qu’on ne peut pas prévoir.

« Désolée d’avoir parue désagréable, mais en fait je le suis vraiment. Merci pour ta bouteille mais t’étais pas obligé de m’aider, t’aurais pu faire comme les autres et te foutre de ma gueule en me laissant crever lentement. Donc je peux savoir qu’est ce qui t’a poussé à m’aider du coup ? J’suis pas ta pote en plus tu me connais pas. »

Ce qui est une vérité, il en faut des boules pour pouvoir voler au secours d’une parfaite inconnue. J’aurais pu être une espèce de monstre qui attire les gens dans un endroit sombre et désert pour pouvoir les tuer puis dissimuler les preuves dans un endroit où personne ne mettait les pieds. Je regardais mon pseudo-sauveur dans le blanc des yeux, dans l’attente de la moindre hésitation de sa part, qui pourrait montrer une quelconque facette de sa personnalité. Une quelconque trace d’avarice.

« Ne me dit pas que tu fais ça pour avoir ne serait-ce qu’un peu de reconnaissance auprès des gens. Je doute que ce soit seulement pour aider les gens sans rien demander en retour, sans rien acquérir de ta bonne action. Question de conscience ? J’en doute. »

Wrath m’écoutait sagement parler sans décrocher un mot, toujours dans une position de chien de garde, je caressais son dos histoire de la calmer en attendant la réponse de l’autre accroupi devant moi. Dans un sens ce n’était pas la meilleure idée que j’avais eu de le provoquer comme ça, sachant que j’avais besoin d’aide pour mon sang. Mais peu importe j’étais comme ça et je ne pouvais pas m’en empêcher.


Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Jïnn le 11/12/2016, 22:24

Bon ok...Ils me kiffent pas du tout ces deux là. En même temps...Le maître a bien dressé le chien à son image pas vrai ? J'aime pas ce genre de situations casse couilles et barbantes. Sérieusement..Pourquoi j'aime aider déjà ? Ah ouai, un fameux cours de bio où j'ai dis "Je dirai ce que je pense par mes actes..." ou un truc du genre. Forcément je suis pas une grande gueule...mais je fonce, tel un con. On va faire avec écoute..

Le loup il voulait me niquer ma race directement quoi...J'sors presque de convalescence...stop les conneries. J'ai envie de soupirer quand j'la vois retenir son bestiaux...
J'sais pas pourquoi mais vu que le truc il m'a sniffé tout ça...si elle veut me latter les fesses suffit qu'il me piste l'enfoiré...J'garde un pet de côté on sait jamais.

Au vu de son état elle était presque anémique...Regarde moi tout ce sang par terre...Je la regardais d'un air...sérieux mais à la fois sensible...C'était pas pour autant qu'il faudrait me prendre pour un con rassurez vous.

« Désolée d’avoir parue désagréable, mais en fait je le suis vraiment. Merci pour ta bouteille mais t’étais pas obligé de m’aider, t’aurais pu faire comme les autres et te foutre de ma gueule en me laissant crever lentement. Donc je peux savoir qu’est ce qui t’a poussé à m’aider du coup ? J’suis pas ta pote en plus tu me connais pas. »

Wow, alors déjà son regard était un peu pesant. Pourquoi faut toujours que j'donne des raisons à des sauvetages qui n'ont...aucune raison logique pour des gens qui croient qu'il faut forcément une raison pour agir...Sans déconner j'suis le seul stupide sauveur de la terre ou bien ? Donc pour elle soit on aide par intérêt soit on aide pas et on doit se moquer..J'vois le profil que j'ai en face de moi, ça commence bien.
Je soutenais donc son regard, l'air blasé d'une réponse pareil, mais très sérieux...

« Ne me dit pas que tu fais ça pour avoir ne serait-ce qu’un peu de reconnaissance auprès des gens. Je doute que ce soit seulement pour aider les gens sans rien demander en retour, sans rien acquérir de ta bonne action. Question de conscience ? J’en doute. »

Eh bah voyons....J'avais pas raison ? Je déteste avoir raison....J'perds foi en l'humanité après. Mais elle a raison...La dur réalité pouvait confronter l'esprit humain à de telles choses. Cependant faut pas oublier une chose, c'est que si on pensait tous comme ça, y'aurait pas d'associations pour les Africains crevant de faim...
Après...Qu'est-ce que la conscience ? J'sors d'un cours de philo j'ai la réponse. Je me mettais donc en tailleur. Let's go. Petit soupire avant de commencer, et hop !

En effet j'étais pas obligé...Cependant ...si j'comprends bien, toi tu penses qu'il faut soit aider par intérêt ou juste se foutre de la gueule de quelqu'un ? Navré alors, j'dois être le plus gros idiot entêté que la terre est portée alors. Je t'ai suivi dans les couloirs et j'ai vu les cons qui se moquaient de toi et tu sais quoi ? Je ne serai jamais comme eux, et pour une seule raison, c'est que j'en ai pas justement. J'ai aucune raison de me moquer de toi alors que t'as pas l'air bien. C'est surement trop shonen ou débile, mais c'est comme ça que moi je vois les choses.

Je sortais de mon sac un torchon propre avec des bandages et du désinfectant...Le pire c'est que je les avais à cause des mes précédentes blessures...La blague...Je laissais ma sphère quitter ma main pour éclairer depuis une position plus haute. Au moins j'y voyais plus claire. Je posais le matériel devant moi et je tendais ma main vers elle à moitié, sinon l'autre loup il va casser les couilles :

Tu vois ça ? C'est mon aide envers toi, et ça peut aller encore plus loin. Je demanderai rien en retour à par un léger sourire grand maximum si vraiment tu veux m'être redevable. Puis, j'sais que le bien absolue et le mal absolue existe pas puisque le monde est nuance de gris mais...tu veux pas tourner vers le gris claire genre cinq minutes qu'on parle vite fait le temps que je m'occupe de ta blessure ? Au pire tu peux le faire toi même, t'aura pas besoin de te torturer la conscience comme ça.

Je laissais échapper un "Tchh..." de mec énervé...J'ajoutais en la regardant dans les yeux, comme si je lui opposais un choix qui était cornélien alors que c'était juste du bullshit cette situation...

Les personnes pensant de la sorte...ça me débecte. Comme si la vie humaine et l'intégration sociale était uniquement régit par la loi du plus fort...

Et voilà, Jïnn pas content...Regard sérieux seulement. Ce que je déteste les situations comme ça sérieusement...j'pourrais me barrer....mais pourquoi je le fais pas ? Trop bon trop con ? Ouai possible. Maintenant j'pouvais faire en sorte que mon aura soit pas visible par les autres car je la faisais circuler de manière interne...On sait jamais au cas où le loup veut me bouffer j'suis prêt.


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
Natation_OR
Natation_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 24/12/2016, 23:36

Voilà quelqu’un de fort intéressant, il soutenait fièrement mon regard et celui de mon loup, bien qu’il ai compris que celui-ci attendait simplement mon feu vert pour lui sauter à la gorge. Je me souviens bien, que dans mon ancien établissement scolaire, les autres élèves avaient bien du mal à me regarder dans les yeux. A cause de leur couleur vive, mes yeux en déstabilisaient plus d’un. C’était un peu une fierté pour moi, les gens n’avaient pas très envie de s’approcher de moi à cause de ce regard, en plus de mon sale caractère. Ce sale caractère qui avait rendu ce connard de beau-père fou furieux… Malgré tout ce qu’il m’est arrivé n’empêche, c’est quelque chose qui n’a pas changé chez moi. Ce caractère de merde, je suis comme ça puis c’est tout.

Je dévisageais le jeune homme devant moi, la main toujours accroché au dos de mon animal de compagnie un peu spécial. Il était bientôt temps de le faire rentrer au bercail sachant que je ne pourrais pas arrêter cette coulée de sang facilement ce n’était pas une très bonne idée de le laisser dehors. J’avais pas très envie de l’entendre gueuler contre ses compatriotes encore une fois, et de me déclancher à nouveau un mal de crâne atroce. Mais je ne pouvais pas le laisser à l’extérieur éternellement.

L’autre devant moi avait soupiré, j’avais surement touché la corde sensible, le sujet à éviter du pourquoi il m’a aidé. Va savoir je m’en foutais de ce qu’il pouvait bien dire ou penser. Bien que pour le coup j’avais besoin de lui.

« En effet j'étais pas obligé...Cependant ...si j'comprends bien, toi tu penses qu'il faut soit aider par intérêt ou juste se foutre de la gueule de quelqu'un ? Navré alors, j'dois être le plus gros idiot entêté que la terre est portée alors. Je t'ai suivi dans les couloirs et j'ai vu les cons qui se moquaient de toi et tu sais quoi ? Je ne serai jamais comme eux, et pour une seule raison, c'est que j'en ai pas justement. J'ai aucune raison de me moquer de toi alors que t'as pas l'air bien. C'est
surement trop shonen ou débile, mais c'est comme ça que moi je vois les choses. »


Mouais, un peu bateau comme arguments. Je suis sure que si il voyait une gamine se ramasser avant devant lui, il se gênerai pas pour rigoler à gorge déployée avant d’aller l’aider. C’est vraiment répugnant mais, que voulez-vous c’est la nature humaine de toutes façons. En attendant l’autre il avait sorti des trucs de son sac, des bandages et du désinfectant. Nan mais évidemment tout le monde se balade avec ça dans son sac voyons on sait jamais, si on s’casse la gueule dans les escaliers et qu’on saigne. Chelou le mec franchement à se balader avec ça sur lui. C’était peut-être un infirmier à ses heures perdues qui sait. Ou il voulait être médecin plus tard.

J’avoue que l’académie c’est pas vraiment le meilleur endroit pour faire ses études de médecine c’était loin d’être une fac comme les autres. En attendant il avait tendu la main vers moi, j’ai senti Wrath tressaillir et se ressaisir aussi tôt. Il réagit au quart de tour le machin faudrait qu’il se détende un peu sachant que c’est de sa faute tout ça. Du moins en partie.

« Tu vois ça ? C'est mon aide envers toi, et ça peut aller encore plus loin. Je demanderai rien en retour à par un léger sourire grand maximum si vraiment tu veux m'être redevable. Puis, j'sais que le bien absolue et le mal absolue existe pas puisque le monde est nuance de gris mais...tu veux pas tourner vers le gris claire genre cinq minutes qu'on parle vite fait le temps que je m'occupe de ta blessure ? Au pire tu peux le faire toi même, t'aura pas besoin de te torturer la conscience comme ça. »


Il avait laissé échapper un petit « tch » histoire de bien me montrer que ça lui faisait chier que je me comporte en petite peste. Désolée mec mais si tu veux m’aider va valoir que tu vives avec du moins, durant le peu de temps que tu resteras en ma compagnie. En tout cas il avait changé son air d’abruti fini pour prendre un air plus sérieux, je continuais de le fixer l’air de rien alors qu’il avait la main toujours tendu vers moi. J’avais pas trop le choix que d’accepter son aide parce que pour le coup je doute pouvoir me déplacer jusqu’à mon dortoir pour régler ça, et hors de question d’aller à l’infirmerie. Va falloir faire avec ma ptite Hyunie, prends ton mal en patience.

« Les personnes pensant de la sorte...ça me débecte. Comme si la vie humaine et l'intégration sociale était uniquement régit par la loi du plus fort... »

Je laissais échapper un petit rire méprisant. Oh je ne joue pas à la fille stupide et en détresse et ça exaspère monsieur. Voilà un jouet bien intéressant, je me demande si je peux réussir à le faire partir en pleurant, ou encore énervé et dégouté de constater que ses convictions et sa stupide envie d’aider les autres ne sont que foutaises. Des rêves égoïstes de gamin qui se prend pour un super héros à vouloir aider les gens. Il allait finir par me détester et me laisser à mon sort au final, bah, ça ferait une personne de plus ici qui me déteste et qui ne peut me voir ni en tableau ni en peinture.

« Un sourire hein, quelle piètre récompense, il n’y a rien de mieux que la reconnaissance éternelle. De se faire passer pour un héros qui aide les plus faibles aux yeux de tous, en brandissant fièrement un trophée ou une médaille qui témoigne de notre courage et notre volonté. Toi tu souhaites juste un simple sourire, tu es quelqu’un de bien bizarre dis-moi. »

J’avais un peu laissé parler mon côté avare et orgueilleux, y’en a deux qui devait être contents dans ma tête. Mais c’était une chose véridique. Qui dirait non à une récompense, à la reconnaissance et à la gloire. Quel imbécile dirait qu’il se contente de ce qu’il possède et qu’il préfère avoir les choses par ses propres moyens. Qu’il ne cherche aucunement à ce qu’on lui graisse la pâte. Ce serait un homme bien stupide en tout cas s’il faisait partie de ces gens-là… Stupide et bizarre à la fois.

Bon, il était temps de ramener le loup dans sa cage. Je mettais la main au-dessus de la tête de Wrath, qui me lança un regard mécontent. Il se mit à s’effacer, petit à petit, sa forme devenait plus translucide, transparente. Il laissait échapper un grognement sonore comme une sorte avertissement pour mon pseudo sauveur. Sale caractère jusqu’au bout.
Après l’avoir renvoyé à la niche, je soupirais avant de me tourner à nouveau vers le jeune homme.

« J’accepte ton aide, dans tous les cas et tant que j’y suis j’te remercie. J’ai renvoyé l’autre abruti à sa niche sinon t’aurais surement perdu un bras. Je peux tourner vers le gris clair si ça peut soulager ta conscience mais en un temps limité, être désagréable comme je le suis actuellement, dis-toi que je suis comme ça tous les jours. Donc t’as d’la chance de pas me côtoyer tout le temps. J’en connais qui en ont bavé. »

Ouais… je pense surtout à Kanade là, qui a du me supporter bien longtemps quand on était encore à l’école ensemble. Ont étaient amies sans l’être, avec mon caractère de merde on s’embrouillait tout le temps pourtant on restait pas l’une sans l’autre va savoir pourquoi. On aimait bien s’embrouiller ça s’trouve. En attendant j’avais pris mon air de princesse et tendu le bras vers le pseudo secouriste en face de moi afin qu’il s’occupe de mes blessures.

« J’te laisse faire donc, tu vas pouvoir me montrer tes talents de sauveur secouriste. Pour le coup tu dois être bien deçu de pas être tomber sur quelqu’un de sympa, qui te montre ne serait-ce qu’un peu de reconnaissance. Malheureusement, si tu as l’habitude d’aider les autres il y a de fortes possibilités que tu tombes sur des gens bien pour que moi qui t’en aurait déjà collé une pour ton insolence. Moi je n’en ferais rien car pour le coup j’ai bien besoin de toi. »

Je laissais apparaitre un sourire triomphant toujours en le regardant fixement, j’attendais qu’il commence son boulot. J’imagine qu’il me posera sûrement des questions, pour savoir pourquoi je me suis retrouvée dans cet état.


Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Jïnn le 25/12/2016, 01:50

Waaaaaaaaah, putain paye ton caractère de merde, hey les femmes comme ça ça mérite une putain de baffe de yéti dans la joue....Non mieux, une droite dans la bouche haaaaaaaaaan. Non mais sérieusement, genre, OK, j'ai capté ton délire en mode "ouai mais t'es qu'un bâtard qui profite du système" ça va j'ai compris la dissidente. Mais bon, souris quoi, genre, un peu de sympathie....A non c'vrai elle doit pas connaître ce mot. La putain de ta race sale académie de merde, c'était ça les élèves qui se moquaient, j'vais les enculé à sec avec du gravier tu vas voir. Elle est où ma kalash ? Ah non j'ai mon pouvoir c'vrai. lol.
Elle doit se dire que c'était comme ça et basta....wesh tu connais l'évolution ? Darwin se retourne dans sa tombe pour cette connerie que j'viens de dire.

Let's go, c'était l'heure du deuxième clash, de la deuxième rencontre. J'suis sur qu'elle va vouloir jouer avec moi cette garce, soit, on va jouer, j'vais t'énerver. Moi j'm'en branle de ta vie en vrai, jouons donc ! C'est l'heure du DUDUDUDUDU DUEL !

« Un sourire hein, quelle piètre récompense, il n’y a rien de mieux que la reconnaissance éternelle. De se faire passer pour un héros qui aide les plus faibles aux yeux de tous, en brandissant fièrement un trophée ou une médaille qui témoigne de notre courage et notre volonté. Toi tu souhaites juste un simple sourire, tu es quelqu’un de bien bizarre dis-moi. »

Bizarre ? Ouai j'avoue, j'avoue que là, elle marque un point wow ! Bizarre.....Non juste différent....Je suis...différent ! #Référence pour les vrai. Après bah...j'suis désolé mais le héros est un bénévole donc bon...il exige rien en retour, sinon on appelle ça un commercial ou un service vendu. J'suis pas comme ça, j'agis et c'est tout, si ça respecte un certain sens de justice ou de principe respectable, j'agis et basta. De toute façon j'aime pas les projecteurs, trop de manières pour se tenir et paraître. J'agis, je disparais et nique sa race. J'serai le symbole de la paix le plus mystérieux qui n'a jamais existé.
Oh bah tiens...elle renvoie Snoopie à la niche ? Oh bah non ! Putain mais fallait m'attaquer, j'suis triste. J'voulais du..ouh....mes muscles commencent à peine à se remettre de notre affrontement...Je vois....Boarf ça aurait suffit. Bon bah, à plus woulfi !
Je lui laissais un petit signe de main en mode "ciao poto", prenant un léger sourire, même pas moqueur en plus.

« J’accepte ton aide, dans tous les cas et tant que j’y suis j’te remercie. J’ai renvoyé l’autre abruti à sa niche sinon t’aurais surement perdu un bras. Je peux tourner vers le gris clair si ça peut soulager ta conscience mais en un temps limité, être désagréable comme je le suis actuellement, dis-toi que je suis comme ça tous les jours. Donc t’as d’la chance de pas me côtoyer tout le temps. J’en connais qui en ont bavé. »

Oh mon dieu, elle a dit merci, donnez à cette femme un bisou sur la joue ! Non mieux ! Un nimutage du feu de dieu ! Olalalala elle mérite une médaille, bah putain de bordel ! C'était pas dur ! Finalement mon visage s'éclaircissait d'un petit sourire léger. Elle concède en plus, damn. Finalement, il se pourrait que je l'apprécie celle là, même si elle a un caractère aussi beau que mes chiottes. Au final, j'haussais les épaules en mode "bof, c'pas grave sista, de toute façon j'saurai t'apprécier malgré ton caractère de chiasse". Ouai...Comme quoi un léger haussement d'épaule en dit tant.
Elle avait aussi tendu son bras.


« J’te laisse faire donc, tu vas pouvoir me montrer tes talents de sauveur secouriste. Pour le coup tu dois être bien deçu de pas être tomber sur quelqu’un de sympa, qui te montre ne serait-ce qu’un peu de reconnaissance. Malheureusement, si tu as l’habitude d’aider les autres il y a de fortes possibilités que tu tombes sur des gens bien pour que moi qui t’en aurait déjà collé une pour ton insolence. Moi je n’en ferais rien car pour le coup j’ai bien besoin de toi. »


Je prenais doucement et tendrement son poignet, une telle douceur ça devrait la faire titiller un peu non ? Boarf au pire je m'en tape. Je restais légèrement souriant, mais restant sérieux indirectement. Si je le voulais, je l'aurai mis KO et j'aurai ainsi pu l'emmener à l'infirmerie et déléguer cela à des adultes responsables....cependant...ce serait trop simple et pas productif. Je préfère m'en occuper seul. Je riais doucement, l'air amusé. Son discours me semblait contradictoire. J'ajoutais :

Tu sais...Celle qui agit ici par intérêt c'est plutôt toi tu ne trouves pas ? Pense ce que tu veux, crois ce que tu veux, je ne te forcerai pas à changer. Tout ce que je veux c'est t'aider c'est tout. Regarde ces cicatrices...Une si belle demoiselle devrait pas avoir à se martyriser  pour invoquer ses compagnons pas vrai ? Et puis...Si mon insolence te dérange autant que ça, te retient pas de me frapper, de toute façon, je ne frappe pas les femmes. Non pas parce que je suis macho et que je me considère supérieure à vous, loin de moi cette idée, mais seulement car je n’abîme pas les jolies choses. Voyons voir ce bras...

Je m'approchais un peu plus pour être plus confortablement placé. Le loup n'étant plus là j'ai champ libre. Finalement, je la trouvais amusante cette femme. Je mettais ma main sur ça plait, ça allait certainement un peu piquer. Ma main à nue ouai, rien à foutre. Nique sa race la récupération naturelle, j'vais utiliser mon pouvoir. J'inspirais un instant...et je relâchais mon aura. Une sorte de manteau d'énergie bleuté venait de me recouvrir. Je la passais dans ma main qui tenait sa plaie...Je lui transmettait de l'énergie vitale. Je sentais la plaie se refermer au bout de quelques secondes. Elle devrait aussi moins se sentir épuisée, j'ai rajouté un peu de rab pour qu'elle récupère plus vite. Je relâchais doucement sa main. Je souriais d'un air légèrement joyeux :

Finalement, t'es pas aussi chiante que t'en a l'air. La preuve, j'suis sur que si je t'avais dit que j'pouvais régler cela en quelque secondes, tu aurai sauté sur l'occasion. Comme quoi y'a toujours de l'espoir en l'humanité. Si vraiment tu veux m'être redevable, j'aurai bien quelques questions à te poser.

Je la laissais vérifier l'état de son bras. C'était certainement bizarre au premier abord m'enfin...Je m'asseyais en tailleur, qui sait, j'allais surement finir par terre à coup de baffes dans la gueule. En soit l'idée me dérangeait pas, si elle voulait se défouler, qu'elle le fasse, j'utiliserai même pas mon pouvoir pour ne rien sentir.  J'ajoutais :

J'ai bien vu les moqueries dans les couloirs. J'ai vu aussi le professeur....Tu te sens surement rejetée ou comme un jouet que l'on torture. Sache juste que c'est et ne sera jamais ma vision d'une personne. Je me doute bien que tu dois souffrir à cause de ton pouvoir, après tout on est presque tous ici pour ça. J'aimerai comprendre ce qui c'est passé ou bien...pourquoi on se moque de toi. Tu veux bien ? A moins que mon insolence doit être punie d'une énorme gifle, vu que t'es guéris, tu peux y aller j'te retiens pas.


Ohohohoh, soit j'ai une réponse, soit elle me frappe, c'est excitant tout ça. C'est à moi de te lire avec mon air neutre pour le coup et assez sérieux. Qu'est-ce que tu vas faire ? Partir ? Sans avoir le dernier mot ? Do it faggot !


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
Natation_OR
Natation_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 27/12/2016, 02:28

Voilà que j’avais un infirmier ou esclave personnel, qui allait m’éviter bien des soucis. Quel chance d’être tombé sur un con qui passe son temps à aider les autres sans rien demander en retour. Il est vrai que j’aurais envoyé mon loup le bouffer avec plaisir si il m’avait demandé quoi que ce soit en retour. Quelle chance qu’il soit aussi débile.

De plus, le fait que je sois désagréable avec lui n’avait pas l’air de le déranger plus que ça, même si il avait plutôt l’air de faire la gueule. Il avait perdu son sourire niait et tout le reste mais il semblerait qu’il soit vite revenu bien que ce sourire-là soit un peu plus sérieux. Dans tous les cas j’aime pas les gens qui ont tendance à sourire et rigoler pour rien, à vrai dire ça m’agace. Je trouve ça stupide et inutile.

Personnellement, je souriais rarement, ma mère me le reprochait souvent. D’ailleurs, lui qui voulait un sourire en retour, je ne pourrais lui offrir d’un sourire hypocrite et forcé que j’avais l’habitude de faire. Je n’étais pas vraiment du genre à raconter d’la merde et rigoler comme une abrutie. Les gens me trouvent surement ennuyeuse pour cette raison je suppose, mais bon peu importe je m’en fou de ce que les gens peuvent penser de moi, j’suis pas vraiment là pour me faire des potes. D’ailleurs je sais même pas pourquoi je suis ici tiens, pour maîtriser un pouvoir qui me fait souffrir et qui nécessite que je me taille les veines. Génial.

En plus le mec qui était devant moi se mettait à titiller mes blessures en mode « ça fait mal ? lol ». Non ça ne fait pas mal, enfin plus maintenant, j’ai l’habitude avec cette douleur dans tous les cas. Voilà qu’il venait de rigoler, j’aimerai bien savoir ce que j’ai dis de si drôle, j’ai horreur que l’on se moque de moi. Je l’aurais bien étripé sur place, mais ce n’est pas trop mon genre de me salir les mains, je préfère laisser ça à mes abrutis de loups.

« Tu sais...Celle qui agit ici par intérêt c'est plutôt toi tu ne trouves pas ? Pense ce que tu veux, crois ce que tu veux, je ne te forcerai pas à changer. Tout ce que je veux c'est t'aider c'est tout. Regarde ces cicatrices...Une si belle demoiselle devrait pas avoir à se martyriser  pour invoquer ses compagnons pas vrai ? Et puis...Si mon insolence te dérange autant que ça, te retient pas de me frapper, de toute façon, je ne frappe pas les femmes. Non pas parce que je suis macho et que je me considère supérieure à vous, loin de moi cette idée, mais seulement car je n’abîme pas les jolies choses. Voyons voir ce bras... »

Wow, voilà qu’il se comportait en Don Juan. Je me mordais la lèvre pour ne pas l’envoyer chier. « Une si belle demoiselle », « Je n’abîme pas les jolies choses » je laissais échapper un « Tch » et détournais le regard. Pour le coup c’est lui qui profitait de la situation pour placer des phrases à deux balles dignes du mec lourd qui cherche à se faire bien voir. Qu’il aille se faire foutre. J’suis pas le genre de meufs à dire « Oh c’est trop mignon », c’était un comportement qui me répugnait. Si il avait pas une sale gueule ça m’aurait pas dérangé plus que ça mais là. Enfin bref Hyunie calme toi, ne lui rentre pas dedans toute suite, pour l’instant tu as besoin de lui pour ton bras. Foutue anémie.

Il s’était rapproché, sans même demander, elles sont où les bonnes manières ? Il a du les foutre au plus profond de son rectum... Parce que Wrath était reparti il prenait ses aises. J’avais hâte de voir comment il allait faire pour pouvoir soigner ma blessure, et arrêter les coulées de sang par la même occasion. C’est ce qui est le plus chiant à mon avis. Il avait mit sa main sur ma plaie sans faire attention au sang qui s’en échappait, une sorte de voile bleuté émanait de sa main. Je le regardais faire les yeux écarquillés pendant que cette sorte d’énergie bleue passait de ses mains à ma plaie, je pouvais sentir de la chaleur s’en dégager, chaleur qui se baladait à présent dans tout mon corps. Wow il me jetait un sors ou quelque chose dans le genre ?? C’était quoi ce pouvoir sérieusement ? Il avait relâché ma main et souriait d’un air fier. Je regardais celle-ci en la tournant et en la tâtant avec mes doigts. Mes plaies, elles avaient disparues.

« Finalement, t'es pas aussi chiante que t'en a l'air. La preuve, j'suis sur que si je t'avais dit que j'pouvais régler cela en quelque secondes, tu aurai sauté sur l'occasion. Comme quoi y'a toujours de l'espoir en l'humanité. Si vraiment tu veux m'être redevable, j'aurai bien quelques questions à te poser. »

Je le regardais d'un air méprisant, je n’étais pas profiteuse à ce point. Ou peut-être que si, va savoir tiens, je n’ai jamais testé mes limites. En attendant il voulait mes poser des questions. J’vois pas trop quel intérêt il aurait à savoir des choses sur moi, à part satisfaire sa curiosité. Malgré son espèce de pouvoir chelou, il restait il mec normal qui complimentes les filles à tout va et qui veut en savoir plus sur elles.

Je soupirais agacée, je regrettais presque d‘avoir accepté son aide tiens. Si c’était pour devoir raconter ma vie à un mec que je connais pas, on avait pas fini. En attendant, grâce à lui je me sentais mieux, ma tête ne me faisait plus souffrir, et il semblerait que ce soit le calme plat là-haut… Tant mieux, j’aurais la paix pour quelques heures. Je pouvais au moins le remercier pour ça en répondant à ses questions.

« J'ai bien vu les moqueries dans les couloirs. J'ai vu aussi le professeur....Tu te sens surement rejetée ou comme un jouet que l'on torture. Sache juste que c'est et ne sera jamais ma vision d'une personne. Je me doute bien que tu dois souffrir à cause de ton pouvoir, après tout on est presque tous ici pour ça. J'aimerai comprendre ce qui c'est passé ou bien...pourquoi on se moque de toi. Tu veux bien ? A moins que mon insolence doit être punie d'une énorme gifle, vu que t'es guéris, tu peux y aller j'te retiens pas. »

Je soulevais un sourcil, en croisant les bras. Voilà un gamin bien insolent qui croit pouvoir me comprendre, comprendre ma souffrance ou quelque chose dans le genre. Il doit penser que je suis une gosse dépressive ou quelque chose dans le genre. Je levais les yeux au ciel, quel intérêt de le frapper là maintenant, j’étais pas une pute à ce point-là. En mode oh tu m’as soigné j’peux te défoncer maintenant, pour qui il me prenait sérieusement, j’avais l’air chiante à ce point ?
Je ramenais mes genoux contre moi et posais ma tête dessus en regardant fixement le pseudo infirmier.

« Je ne vois pas le mal qu’il y a quand le fait d’agir dans son intérêt quand une opportunité se présente à nous sans vraiment nous laisser d’autre choix. Surtout quand on se retrouve dans la merde. Imaginons que tu sois dans la merde et que tu aies absolument besoin de 50 balles. Tu trouves dans la rue un porte-monnaie avec 70 balles à l’intérieur, je doute que tu résisterai à la tentation. »

Question de morale et d’éthique j’imagine. Quand on peut tirer profit d’une situation, pourquoi se retenir ? Quel intérêt de rentrer dans des débats internes et se dire que ce serait mal pour x ou y raison. Je haussais les yeux au ciel rien que le fait de penser à ce genre de choses m’horripilait.

« Sache que ce n’est pas parce que tu as vu cette partie de moi que tu peux prétendre connaitre les raisons du pourquoi je suis comme ça. Je connais ton baratin du rejet ou je ne sais quoi, on me l’a servi à toutes les sauces quand j’étais dans mon ancien établissement scolaire. J’étais toute aussi seule et désagréable qu’ici, je n’ai confiance en personne et besoin de l’aide de personnes concernant ce point en tout cas. »

J’avais parlé d’une manière assez agressive en fixant toujours mon interlocuteur. Il est vrai que j’ai bien souvent été prise pour une asociale, qui rejette la société ou je ne sais quoi. Simplement parce que je suis pas du genre à discuter de choses stupides avec des gens tout aussi stupides. Ce genre de choses m’ennuie, je préfère rester seule et m’emmerder. D’autant plus que les personnes de mon école étaient de vrais idiots qui ne parlaient que de cul. Y’avait rien à faire pour eux, des cas perdus.

« Sache que je compte pas te frapper je n’aime pas me salir les mains je préfère laisser le sale boulot à mes loups. Si tu veux tout savoir c’est de leur faute si je suis dans cet état. Ce loup que tu as vu est en fait un fragment de mon âme, celui qui symbolise la colère. J’en ai 6 autres là-dedans, j’sais pas si tu connais l’histoire des pêchés capitaux. Bah c’est ça en gros. Et quand ils se décident à foutre la merde dans mon cerveau, je pète les plombs et j’ai besoin d’un peu de silence. Donc je suis forcée de m’ouvrir les veines pour en expédier un pour qu’ils la ferment enfin. Mais étant anémique et fatiguée ça peut mal finir ce genre de choses, donc estime toi heureux de m’avoir trouvé en vie ».

J’lui avais fais un topo, j’espère au moins qu’il était pas con et qu’il comprendrai le truc. Puis j’imagine qu’il aura d’autre questions à me poser ensuite, j’étais prête à lui répondre je lui devais bien ça même si en soi, ça me faisait un peu chier à en parler. Surtout que le mec je le connais pas, je connais même pas son prénom. Bah, ça se trouve on se reverra pas et d’ici là il aura oublié.


Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Jïnn le 27/12/2016, 04:55

J'avais tenté une approche risquée. Je doute qu'avec toute la sociabilité qui existe dans ce monde que je puisse devenir "pote" avec elle. Elle aimait certainement être une connasse fermée...et ça me faisait chier...Mais bon, chacun son choix dans la vie, j'peux pas forcer. Même si ça me désole ouai...Si j'me barre j'lui donne raison, et si j'reste j'abandonne le navire...que faire....Je sais pas ! Donc on va écouter d'abord et après on voit ok ? Ouai, c'était un super plan. On va faire avec.
Finalement sa petite position fœtale...ça me confortait dans une idée de "réconciliation" ou de rapprochement de type amitié.

« Je ne vois pas le mal qu’il y a quand le fait d’agir dans son intérêt quand une opportunité se présente à nous sans vraiment nous laisser d’autre choix. Surtout quand on se retrouve dans la merde. Imaginons que tu sois dans la merde et que tu aies absolument besoin de 50 balles. Tu trouves dans la rue un porte-monnaie avec 70 balles à l’intérieur, je doute que tu résisterai à la tentation. »

Ouai..J'suis d'accord et je le lui montrais. Cependant y'avait pas tellement de nuances....C'était extrême selon moi, après ouai, dans l'idée....j'ferai pareil. Sauf si la personne qui a fait tomber le porte monnaie je sais qui c'est. Tout est question de cas et de situations. Dire ça comme ça c'était facile selon moi. Je suis tout à fait d'accord en vrai, l'opportunisme c'était pas mal du tout. Par contre elle semble être figée dans l'idée...le débat serait une mauvaise idée ? Je pense.
Cela s'annonce plus dur que je ne le pensais, dommage j'suis du genre collant. Puis, même si elle était pas moche, elle avait un sacré caractère.

« Sache que ce n’est pas parce que tu as vu cette partie de moi que tu peux prétendre connaitre les raisons du pourquoi je suis comme ça. Je connais ton baratin du rejet ou je ne sais quoi, on me l’a servi à toutes les sauces quand j’étais dans mon ancien établissement scolaire. J’étais toute aussi seule et désagréable qu’ici, je n’ai confiance en personne et besoin de l’aide de personnes concernant ce point en tout cas. »

J'essayais de me mettre à sa place...J'avoue que c'était compliqué. Etant tout petit j'étais le gamin violent...Depuis j'ai un peu changé m'voyez...J'ai pas été totalement seul moi...Ouai...La meuf trop dark....Ces gens la m'énervent mais à un point auquel vous pouvez même pas imaginer. Les mecs ils font genre ils sont solo la...ils nous cassent les couilles, chialent et se plaignent et font les gros connards. Genre....Le concentré de Dark Sasuke...pardon....Suskikidu69....J'voulais bien la comprendre mais c'était pas possible.

« Sache que je compte pas te frapper je n’aime pas me salir les mains je préfère laisser le sale boulot à mes loups. Si tu veux tout savoir c’est de leur faute si je suis dans cet état. Ce loup que tu as vu est en fait un fragment de mon âme, celui qui symbolise la colère. J’en ai 6 autres là-dedans, j’sais pas si tu connais l’histoire des pêchés capitaux. Bah c’est ça en gros. Et quand ils se décident à foutre la merde dans mon cerveau, je pète les plombs et j’ai besoin d’un peu de silence. Donc je suis forcée de m’ouvrir les veines pour en expédier un pour qu’ils la ferment enfin. Mais étant anémique et fatiguée ça peut mal finir ce genre de choses, donc estime toi heureux de m’avoir trouvé en vie ».

Ouai....loup = colère....reste plus que la gourmandise, l'avarice, l’orgueil, l'envie, la luxure et la paresse. Je vois...Et donc ça faisait apparaître un loup comme ça ? Enfin des loups du coup....Je sais pas trop quoi lui répondre, j'ai jamais tapé la causette avec une personne aussi fermée...J'ai du mal, beaucoup de mal. Bon bah, j'ai ma dernière carte à abattre : l'aide, lol mdr. Putain....y'a un air de déjà vu non ? J'sais pas. Allons y...Je m'asseyais en tailleur. Je réfléchissais...J'pouvais au moins l'aider à maîtriser son pouvoir, enfin....sans prétention...Tant que ça au moins ça lui casse plus les couilles j'arriverai à lui arracher un sourire.

Ouai....tes arguments sont convaincants même si j'apporterai des nuances....Enfin, je doute que ce soit propice de débattre si ça. Déjà, pardonne mon manque de respect, moi c'est Jïnn Junalkin. Rubis, et....c'tout je crois. J'te donnerai aucune leçon car vu mon âge et mon expérience j'ai aucune raisons de prétendre de tels choses. Cependant, si tu veux bien m'accorder un service, j'aimerai bien t'aider à résoudre ton soucis de voix dans ta tête.

J'essayais de capter un minimum son attention. Qui sait....si ça se trouve je pourrais interagir avec non ? Enfin, c'était sa guerre un peu, donc bon, j'vais pas m'imposer. Je la regardais d'un air sérieux qui masquait ma dubitativité....c'était français ça ? No idea...En soit, j'essayais de rester pertinent à ses yeux, ça s'annonçait compliquée. Prions écoute.

Je suis pas prof de pouvoir et tout, mais j'ai côtoyé des monstres à Tsuki, j'ai énormément appris de ces gens, si tu veux j'te les ferai rencontré. Mais pour revenir à ton soucis de loups qui te parlent sans cesse....Est-ce que déjà tu arrives à leur répondre ? Qui sait voir la maîtresse claquer du fouet ça les ferait se calmer. La preuve, ton loup de la colère, il était à tes pieds et t'obéissait au doigt et à l’œil. Puis...Tu vas pas te rouvrir les veines à chaque fois... Donc est-ce que tu peux leur parler autrement qu'en les faisant venir ? Sinon j'ai ma petite idée....

J'étais moins bavard, je faisais dans l'échange court, comme ça j'irai me faire voir beaucoup plus vite ! Mais bon, elle semblait pas vouloir faire dans la longueur....autant en profiter pour changer. Sinon, j'allais faire le remake Asura Kyuubi...sauf qu'ils seront 7 les saligo !





THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
Natation_OR
Natation_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 30/12/2016, 01:21

En vrai ça me faisait vraiment chier de lui raconter ça. En gros je lui disais que j’étais une grosse faiblarde qui se faisait dominer par son pouvoir et qui n’avait aucun control sur lui. Génial franchement, l’pire c’est que c’était la vérité malgré la pseudo autorité que j’avais sur certains de mes loups, parfois ils n’en faisaient qu’à leur tête. Normal j’ai envie de dire quand tu ne représente qu’une seule et même émotion tu te laisses forcément guider par celle-ci et par les désirs en rapport avec cette émotion. Ce constat me faisait grincer des dents et entre nous ça me faisait bien chier d’admettre tout ça.

Bref j’espérais vraiment qu’il ne tenterait pas de rentrer dans des débats inutiles avec moi, je suis pas du genre très patiente pour ce genre de choses et j’aime qu’on me donne raison. Donc si par malheur il rentrait dans un débat avec moi ou qu’il se permettait de me faire la leçon sur mon pouvoir ou quoi il allait forcément s’en prendre une belle tiens. Je suis sûre qu’il oserait pas lever la main sur une fille et encore moins une gamine.

Dans tous les cas ma vie ne le regardait pas donc. Je continuais à tâter mon bras, surprise de cette guérison soudaine. Son pouvoir était vraiment chelou en fait, il pouvait faire de la lumière et soigner les gens en un instant c’était quel genre de pouvoir ça déjà, un pouvoir multitâches un truc du genre ? Très bizarre en tout cas, mais il avait l’air de savoir l’utiliser mieux vaut ne pas se frotter à lui on ne sait jamais ce qu’il peut faire de plus avec un tel pouvoir.
Je continuais de l’observer, détaillant ses moindre faits et gestes. Il s’était assis en tailleur et avait l’air de réfléchir. Je me demandais ce qu’il pouvait bien manigancer tiens, vu ce que je venais de lui dire il avait surement une ou deux idées derrière la tête. A propos de quoi au juste ? J’sais pas trop, entre mon sale caractère et mon pouvoir va savoir. Dans tous les cas je le fixais, encore et encore j’allais bien finir par le percer à jour.

« Ouai....tes arguments sont convaincants même si j'apporterai des nuances....Enfin, je doute que ce soit propice de débattre si ça. Déjà, pardonne mon manque de respect, moi c'est Jïnn Junalkin. Rubis, et....c'tout je crois. J'te donnerai aucune leçon car vu mon âge et mon expérience j'ai aucune raisons de prétendre de tels choses. Cependant, si tu veux bien m'accorder un service, j'aimerai bien t'aider à résoudre ton soucis de voix dans ta tête. »

Je pouvais enfin mettre un nom à ce visage, du moins à ce tas de muscles en face de moi. Jïnn ? Drôle de nom, jamais entendu un tel nom de ma vie. C’était moche en plus, je lui trouverai un autre nom meilleur que celui-là moi. Quand je l’aurais cerné. Et comme je l’avais si bien deviné il ne voulait pas se lancer dans un débat avec moi. Sache décision, sinon je l’aurais clairement bouffé avec mon caractère..
Lui accorder un service tiens ? Il voulait m’aider avec mes clebs ? Si il avait une muselière je voulais bien sinon je vois pas trop comment il pourrait m’aider. D’ailleurs j’vois pas non plus pourquoi il m’aiderai je lui ai fait clairement comprendre que je trouvais son comportement hypocrite.
Je restais dans la même position sans bouger, toujours en le fixant je restais silencieuse et le laissais finir son discours. Peut-être qu’il allait me proposer un truc intéressant après tout j’sais pas trop, laissons-le s’expliquer et ensuite on verra si on l’envoie chier ou non non.

« Je suis pas prof de pouvoir et tout, mais j'ai côtoyé des monstres à Tsuki, j'ai énormément appris de ces gens, si tu veux j'te les ferai rencontré. Mais pour revenir à ton soucis de loups qui te parlent sans cesse....Est-ce que déjà tu arrives à leur répondre ? Qui sait voir la maîtresse claquer du fouet ça les ferait se calmer. La preuve, ton loup de la colère, il était à tes pieds et t'obéissait au doigt et à l’œil. Puis...Tu vas pas te rouvrir les veines à chaque fois... Donc est-ce que tu peux leur parler autrement qu'en les faisant venir ? Sinon j'ai ma petite idée.... »

Je le regardais septique, je relevais un sourcil avant de me redresser. Je ne voyais pas vraiment où il voulait en venir, il me posait toutes ces questions mais en quoi ça allait m’aider et c’était quoi au juste son idée ? Il voulait que j’fasse quoi ? Que j’dise : Au pied rex ! à mes loups ou ? Et puis il avait parlé de me faire rencontrer des gens, non mais j’avais une gueule à vouloir me sociabiliser peut être ? J’voulais pas les rencontrer ces gens, je m’en foutais de me faire détester mais quand même fallait pas chercher la ptite bête quoi. Et puis qu’est-ce que ça peut lui foutre que je m’ouvre les veines pour pouvoir faire apparaître mes loups ? C’est mon problème pas le sien.  Bon calmons nous, il nous avait aidé faisons preuve de gentillesse même ci ce n’était pas du tout ma tasse de thé… Bon ouais ça m’arrivait d’être gentille mais j’suis pas dans mon bon jour-là. Je soupirais donc avant de croiser les bras.

« Ravie de te rencontrer Jïnn, moi je m’appelle Hyunie Miu et de ce que j’ai compris nous sommes tous les deux dans la même maison. Nous sommes deux rouges donc. Ravie également de voir que nous sommes sur la même longueur d’onde concernant les débats, j’suis pas du genre très patiente et très gentille quand il s’agit de débattre et donc de prouver que j’ai raison. »

Vu sa personnalité il ne ressemblait pas trop à un rubis du moins pas à ceux que j’avais djà croisé d’ailleurs, il semblait gentil calme et serviable un peu comme les Emeraudes mais bon là n’est pas la question. J’fais quoi j’accepte ou je refuse son aide ? Si j’accepte dans un sens il sera sur mon dos, enfin j’espère pas mais j’étais quand même bien curieuse de connaître sa sois disant idée pour m’éviter de me couper pour faire apparaître mes loups. Bon… reprenons notre souffle avant de reprendre la parole, t’avais pas parlé d’un air trop désagréable là Hyunie tu peux continuer comme ça même si t’aime pas jouer la gentille avec les gens comme ça parce que t’es une connasse en vrai. Je fis un sourire forcé mais genre clairement forcé, il allait forcément le remarquer mais au moins il l’aurait son sourire qu’il avait demandé toute à l’heure même si c’était un foutu sourire artificiel mais fallait pas trop m’en demander quoi. J’suis pas d’un naturel souriant donc.

« J’vais t’expliquer comment ça fonctionne. Etant donné qu’ils sont à l’intérieur de mon crane évidemment que je peux leur parler par l’intermédiaire de la pensée ou même en parlant comme je te parle là, ils m’entendent. Donc je sais leur parler oui mais, 7 contre 1 c’est pas équitable tu vois donc bien souvent ils m’ignorent ne m’écoutent pas ou m’envoient chier. Après on m’demande pourquoi je suis de mauvais poil. »

Bah ouais c’est comme quand t’essaye de discuter en groupe que tu commences à parler et qu’en fait personne t’écoute du coup tu parles toute seule dans le vent ben en gros c’est ce qui m’arrivait mais dans ma tête quoi. Génial, j’ai la « chance » d’avoir de la compagnie genre h24 mais personne qui m’écoute ou m’obéis.

« Puis concernant mes loups, c’est rare qu’ils m’écoutent, lui ça doit être bien le seul à bien vouloir faire ce que je lui
demande de temps en temps. Pour d’autres c’est un autre problème parce que ce sont de vraies têtes de mules qui pensent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent dès qu’ils sont à l’extérieur de mon corps alors que ce n’est pas du tout le cas. Bref, sache que je dois obligatoirement me faire saigner pour les invoquer ou les éjecter de mon corps donc je suis obligée de me faire saigner comme ça. J’vois pas quel autre moyen je pourrais utiliser. J’vais pas leur dire « au pied » quand même. »


Je reprenais ma position initiale, jouant avec la lame que j’avais utilisée pour me couper. Il est vrai que je n’avais pas exploré d’autre options pour me faire saigner facilement, bon après qui aurait l’idée de chercher ce genre de choses genre Hey et si je cherchais comment me faire saigner ?


Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Jïnn le 30/12/2016, 19:42

Elle tâtait son bras sans cesse. Il en faut peu pour étonner des gens. Au moins, elle allait surement pas casser les couilles, déjà que j'admet pas débattre avec elle pour pas perdre du temps. Bah ouai, elle devrait être plus figée que n'importe qui cette nana. J'l'aimais pas à vrai dire. Genre, ma candeur habituelle j'l'ai mise à la poubelle, elle m'énerverait presque. J'serai même prêt à l'assommer peinard. Mais bon, j'ai des principes, quitte à être moitié émeraude dans le kokoro. De toute façon va bien falloir un jour que j'respecte la parité et que j'lui en colle une dans la bouche. Ma main petite mais ferme elle attend que ça.

Finalement j'étais étonné qu'elle passe en mode gentille fifille. C'était temporaire c'était sur et certain. Bon bah....va falloir accumuler hein. J'vais emmagasiner sa mauvaise foi et me la jouer tank façon mmorpg. Erf. Elle était dubitative et croisais les bras. Elle doit surement se dire qui je suis, le pourquoi du comment. Elle m'énerve celle la...Au moins j'étais calme, je ne montrerai rien. L'habitude de paraître sympa vous voyez. Le méchant Jïnn il est rarement apparu mais quand il apparaît, ça fait mal, très mal. J'me demande à quoi elle ressemble et son caractère quand elle a ses règles....à moins qu'elle les a tous les jours cette fille.

« Ravie de te rencontrer Jïnn, moi je m’appelle Hyunie Miu et de ce que j’ai compris nous sommes tous les deux dans la même maison. Nous sommes deux rouges donc. Ravie également de voir que nous sommes sur la même longueur d’onde concernant les débats, j’suis pas du genre très patiente et très gentille quand il s’agit de débattre et donc de prouver que j’ai raison. »

J'vais la taper....non mais ça me démange monsieur l'arbitre ! Elle est chiante cette conne. Surtout que son sourire forcé j'voulais lui tirer les joues. Vraiment, lui étirer la peau de son visage et lui faire un lifting maison façon Jïnn. Même si son air était moins désagréable, ça restait pas moins la même personne casse-couilles...Ouai ouai...j'me met exprès sur la même longueur d'onde pour pas que tu fermes le dialogue espèce de conne....M'enfin. Je restais neutre, bras croisés, je réfléchissais. De toute façon, elle réussira pas à lire en moi, j'suis trop bizarre et chelou pour ça. Surtout que j'allais pas la laisser faire. M'enfin....je suppose que c'est un effort à prendre en compte.

« J’vais t’expliquer comment ça fonctionne. Etant donné qu’ils sont à l’intérieur de mon crane évidemment que je peux leur parler par l’intermédiaire de la pensée ou même en parlant comme je te parle là, ils m’entendent. Donc je sais leur parler oui mais, 7 contre 1 c’est pas équitable tu vois donc bien souvent ils m’ignorent ne m’écoutent pas ou m’envoient chier. Après on m’demande pourquoi je suis de mauvais poil. »


C'est une excuse valable....Après tu pourrais être forte mentalement et t'imposer...puis les autres personnes t'ont rien demandé, arrête de prendre pour Jean Victime. S'pèce de féminazi vas. Ikki m'inspire la....ouai.....Je sens la force d'Ikki monter en moi. Bah écoute Hyuni t'es du genre saphir à te la jouer pas d'accord avec le monde, rester seul et pas sociable avec tes p'tits soucis.....victime. Putain ce que j'aime me défouler par la pensée. Merci le dojo. Puis merde quoi, tu t'imposes, à croire qu'elle subit. Avec son mauvais poil elle avait qu'à utiliser son énergie au lieu de brailler et de chialer pour les dresser ces sales races de clebs. Moi j'vais aller les amadouer tu vas voir.

« Puis concernant mes loups, c’est rare qu’ils m’écoutent, lui ça doit être bien le seul à bien vouloir faire ce que je lui demande de temps en temps. Pour d’autres c’est un autre problème parce que ce sont de vraies têtes de mules qui pensent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent dès qu’ils sont à l’extérieur de mon corps alors que ce n’est pas du tout le cas. Bref, sache que je dois obligatoirement me faire saigner pour les invoquer ou les éjecter de mon corps donc je suis obligée de me faire saigner comme ça. J’vois pas quel autre moyen je pourrais utiliser. J’vais pas leur dire « au pied » quand même. »

Ah ça...Bah, moi j'veux bien t'apprendre à calmer un chien. Un bon doigt dans leur fion ça calme, esprit ou pas, s'il est constitué de manière physique y'a un anus qui lui sert de trou d'balle. Déjà. En plus, suffit de te faire saigner dans les endroits superficiels, genre l'avant bras mais sur l'extérieur la où y'a l'os. Puis fait une légère coupure, pas une putain de plaie qui t'as laissé des sales cicatrices. Elle était conne celle la, à pas réfléchir deux secondes. Puis si....tu t'imposes, donne leur des croquettes ou ce qu'ils aiment le plus. Bref, je la regardais. J'opinais doucement, j'avais trouvé la solution, on va faire la même que pour Asura. Je lui disais donc :

Pour les saignements, si tu dois te soustraire une quantité importante de sang....alors mon idée pour te couper superficiellement ça marchera pas. Après si ça marche, coupe toi juste sur la partie extérieure de l'avant bras, tu devrais moins saigner. Et moins avoir de cicatrices au passage. J'entends bien que ça doit être dur de t'imposer face à une meute....mais j'pense que si t'investis bien ton énergie tu peux les dompter ces cons. Tu me dis que le chien qui était là tout à l'heure est le seul à t'obéir, profite en, il arrivera à faire entendre ta vision des choses aux autres. Enfin...Mon idée principale c'était pas ça.

Je craquais ma nuque et mes doigts. J'enlevais mes lunettes de repos et je les rangeais dans la boite de mon sac. Bon....Et bien nickel. Ma sphère lumineuse était encore brillante, c'était pas dur à alimenter de toute façon. Je la faisais descendre, et je la prenais en main. Je l'envoyais dans le corps de la dame. Pas de manière offensive rassurez vous. Je laisse juste en elle mon emprunte. Puis, ça devrait la booster physiquement pour lui donner un peu plus de peps. Ouai, je joue avec le feu.
Je souriais légèrement, très légèrement. Puis je la regardais dans les yeux avec un regard sérieux et entendu :

Mon pouvoir est complexe en apparence. Mais pour faire court, ça consiste à contrôler les auras. Le ki. Enfin, l'énergie vitale qui compose notre univers. Le principe est simple, Si tu as envie que j'aille papoter avec ta bande de clebs, suffit de dire oui et j'peux envoyer mon énergie en toi pour communiquer avec eux. Je l'ai déjà fait pour affronter un putain de renard légendaire. Après je suppose que ce sont que des esprits, ils sont en nombres mais pas overpété individuellement. Donc je pense que je peux dialoguer avec eux. Si non.....bah j'tape. Ils devraient pas mourir de toute façon c'est des esprits, et moi non plus au passage. Et si toi tu refuses, tu sais où me trouver si tu changes d'avis, c'est toi qui vois.

Plus qu'à savoir si elle préfère jouer avec son p'tit joujou ou faire un truc utile. Sinon j'allais me barrer je pense, j'ai pas que ça à faire. Je la détesterai pas, mais..j'aurai pas spécialement une bonne impression. De toute façon elle préfère vivre ainsi, on peut pas aider tout le monde si les personnes ne tendent pas la main pour saisir la main tendu.


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
Natation_OR
Natation_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 7/1/2017, 00:56

Je rêve ou monsieur avait l'air venere ? Voilà qui est amusant tiens, lui qui voulait jouer les supers héros, il oserait s'énerver et passer ses nerfs sur plus faible que lui. Oh oh oh. Je pense pas non, puis dans tous les cas si il était pas content pourquoi il restait là ? Au pire j'lui avais rien demandé je vois pas pourquoi il m'aiderait si mon comportement lui fait chier. Faut qu'il sache que moi non plus je supporte pas les pseudos sauveurs qui font des trucs de supers héros sois disant bénévolement. Ça me saoule en vrai, pour moi c'est des gens qui ne vivent qu'à travers les autres en se nourrissant de leur malheur. Et qui en plus les utilisent pour faire taire leur conscience qui n'arrêtent pas de leur crier que c'est important de faire une bonne action et de ne pas laisser les autres se demerder par eux mêmes.

Bah voilà moi aussi j'étais de nouveau énervée pour le coup, rien que de penser à ce genre de trucs j'ai les nerfs je comprendrais jamais les gens.  Enfin, les gens comme ça en tout cas, je trouve ça vraiment agaçant.
Enfin bref, je continuais de regarder l'autre la, en essayant de garder une tête pas trop désagréable. Mais pour le coup je lui en aurait bien collé une. Monsieur-je-veux-aider-tout-le-monde. Tch.

Personnellement aider les gens et tout le reste c'était pas du tout mon truc, au contraire même, bon j'vais pas dire que j'aime foutre les gens dans la merde non plus mais en général je ne les aident pas sauf si je suis obligée. Et encore. D'ailleurs j'vois pas l'intérêt d'aider quelqu'un que tu je connais pas, tu cherches quoi au juste en faisant ça ? À te faire des amis ? T'en a pas assez peut-être ?

A moins qu’il veuille chopper deux trois filles au passage pour compléter sa collection aussi ? En tout cas, il est tombé sur la mauvaise fille pour cette fois s’il pense que je suis ce genre de personne il se mettait les doigts dans le cul. Je préfère me montrer méfiante pour l’instant avec lui, il dit vouloir m’aider mais je vois pas comment il pourrait dans tous les cas.

« Pour les saignements, si tu dois te soustraire une quantité importante de sang....alors mon idée pour te couper superficiellement ça marchera pas. Après si ça marche, coupe toi juste sur la partie extérieure de l'avant bras, tu devrais moins saigner. Et moins avoir de cicatrices au passage. J'entends bien que ça doit être dur de t'imposer face à une meute....mais j'pense que si t'investis bien ton énergie tu peux les dompter ces cons. Tu me dis que le chien qui était là tout à l'heure est le seul à t'obéir, profite en, il arrivera à faire entendre ta vision des choses aux autres. Enfin...Mon idée principale c'était pas ça. »

Qu’est ce qu’il en sait sérieusement ? Ca se trouve je dois me couper forcément de cette façon pour les invoquer, il y a pas pensé peut-être ? et si j’ai besoin d’une certaine quantité de sang et que les autres parties de mon corps ne m’en fournissent pas assez ? Puis je vois pas ce que ça peut lui foutre que j’ai des cicatrices ou non, ça se trouve il me reverra même pas donc que j’ai des cicatrices ou pas on s’en fout c’est mon problème pas le sien. De plus il doit être bouché, il m’a certes écouté cette fois-ci mais rien ne dit que la prochaine fois il ne m’écoutera pas, ça reste un animal, ils sont imprévisibles et ont leur propre caractère.  

Les bras croisés, je continuais à l’écouter me déballer ses théories. Je le détaillais du regard, sans dire un mot. Il avait ramené son espèce de lampe près de lui, il l'a prit dans sa main avant de la projeter vers moi. Je regardais l’espèce de petite boule d’énergie pénétrer doucement dans mon corps. Les yeux écarquillés, je regardais Jïnn offusquée et choquée parce qu’il venait de se passer. Qu’est-ce qu’il venait de me faire là ? c’était quoi ce truc qu’il venait de faire rentrer en moi ? Je le fixais avec méfiance, alors qu’il commençait ses explications.

« Mon pouvoir est complexe en apparence. Mais pour faire court, ça consiste à contrôler les auras. Le ki. Enfin, l'énergie vitale qui compose notre univers. Le principe est simple, Si tu as envie que j'aille papoter avec ta bande de clebs, suffit de dire oui et j'peux envoyer mon énergie en toi pour communiquer avec eux. Je l'ai déjà fait pour affronter un putain de renard légendaire. Après je suppose que ce sont que des esprits, ils sont en nombres mais pas overpété individuellement. Donc je pense que je peux dialoguer avec eux. Si non.....bah j'tape. Ils devraient pas mourir de toute façon c'est des esprits, et moi non plus au passage. Et si toi tu refuses, tu sais où me trouver si tu changes d'avis, c'est toi qui vois. »

Donc il s’était permis d’envoyer une partie de son pouvoir à l’intérieur de moi, sans même me demander mon avis ? Donc on agit et ensuite on demande, c’était quoi ce mode de fonctionnement sérieusement. Puis c’était quoi son histoire de renard légendaire là ? Il parlait d’un élève de l’académie ou un truc du genre ? J’avais pas trop confiance en son truc là j’savais pas si je devais m’énerver ou au contraire accepter sa proposition. Dans tous les cas il s’était permis de faire ça sans me demander il s’est cru chez mémé ou quoi ?

Bon Hyunie calmons nous encore une fois, il avait envoyé son espèce de boule d’énergie en toi tu ne sais pas ce qu’il pourrait faire si jamais tu te montrais agressive envers lui. On sait pas si son truc là peut te rendre malade ou peut te torturer de l’intérieur alors autant rester prudente et calme pour le moment attendons de voir ce que ça fait avant.
Je soupirais et reprenais mon calme avant de prendre la parole, les bras toujours croisés.

« Bon… premièrement est-ce que tu pourrais prévenir quand tu fais ce genre de trucs ? J’ai faillis avoir une attaque-là j’ai cru que tu avais envoyé une saloperie à l’intérieur de mon corps j’ai faillis t’en mettre une et envoyer Wrath te bouffer une couille. »

Bon j’avoue j’étais pas vraiment calme dans ma façon de parler, j’avais été à la limite de l’hystérie, ma voix tremblait un peu mais je pense qu’il croira juste que c’est de la peur et de la panique plutôt que de l’énervement. A moins que son espèce de boule de lumière la puisse ressentir les émotions des autres ou lire dans les pensées, ça me foutrait vraiment dans la merde pour le coup.
Je reprenais à nouveau mon calme avant de reprendre la parole.

« Comme je disais il m’a certes obéi pour cette fois mais ça reste quand même un animal il peut être imprévisible, aujourd’hui il m’écoute mais demain sûrement il se retournera contre moi pour m’arracher la tête. Je comprends pas trop ton histoire de pouvoir ou de renard, mais si tu veux parler à ces têtes de mules au pire vas-y, mais si jamais j’me tape des migraines par ta faute parce que tu les as énervé tu vas t’en prendre une. »

J’avais parlé de façon dure, même si je sais que je n’aurais pas suffisamment de force pour le frapper, mais au moins il était prévenu que je n’étais pas là pour rigoler. Et mes loups non plus d’ailleurs si il avait envie de leur parler, soit qu’il essaye si ça pouvait lui faire plaisir. Moi je m’en foutais dans tous les cas, j’avais l’habitude d’être comme ça et c’était pas un espèce de gamin sorti de nulle part qui allait changer ça.


Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Jïnn le 9/1/2017, 23:28

Bon, en vrai, qu'est-ce qui me retiens de lui foutre une balayette et de lui manquer de respect...Ah oui c'vrai, les principes et l'honneur un peu. Après si elle part loin j'la raterai pas. Mais avant, on pense objectif ! Rentrer en elle et tout défoncer ! Euh....je viens de me rendre compte de ce double sens de satan. Va t'en Satan ! Tu sens le hareng ! Dicton européen que j'ai vu dans scary moovie the rogue one ! Euh....trompé de titre je crois.

Bon bah, c'la première fois aussi qu'une personne se sent violé quand on met de l'aura en elle....calmos ma grande c'est juste un coup de peps pour te booster un peu...Je sens qu'elle est chiante elle mais tellement... En vrai j'pourrais la faire exploser de l'intérieur mais y'a deux forces divines sur ma gueule. Le codex de Tsuki façon nécronomicon qui me nique ma race...et la meuf dans la matrice qui joue Hyunie.....Merde alors..Au pire un p'tit revers patriarcale c'est facile ça passe bien.
Un sourire amusé apparaissait sur mon visage. J'allais prendre exemple sur Warren cette fois.

« Bon… premièrement est-ce que tu pourrais prévenir quand tu fais ce genre de trucs ? J’ai faillis avoir une attaque-là j’ai cru que tu avais envoyé une saloperie à l’intérieur de mon corps j’ai faillis t’en mettre une et envoyer Wrath te bouffer une couille. »

Pas besoin d'un dessin, ça se voit à ses fluctuations d'énergies vitales qu'elle est totalement hystérique et paniquée. Comme quoi y'a un peu de sentiment et de fragilité dans cette femme. C'était un bon point qui me faisait esquisser un sourire de bonne foi pour le coup, l'espoir revient un peu. Pendant qu'elle reprenait son calme, je riais doucement, le retenant. En soit mon pouvoir peut tout aussi bien faire le bien que le mal, si j'veux te niquer ta race, j'le ferai. Or, j'ai aucune envie donc t'es safe....et ton p'tit loulou la....il fera rien, j'lui nique sa race. Voilà, comme ça, c'est fait. Mais du coup je trouvais ça vachement amusant, ce p'tit tempérament sanguin.

« Comme je disais il m’a certes obéi pour cette fois mais ça reste quand même un animal il peut être imprévisible, aujourd’hui il m’écoute mais demain sûrement il se retournera contre moi pour m’arracher la tête. Je comprends pas trop ton histoire de pouvoir ou de renard, mais si tu veux parler à ces têtes de mules au pire vas-y, mais si jamais j’me tape des migraines par ta faute parce que tu les as énervé tu vas t’en prendre une. »

Le manque de sang doit la fatiguer, genre me lever la main ouai ok pas de soucis...mais vu ta corpulence...tu me feras rien, que ce soit avec ou sans pouvoir. Ouai donc j'ai l'autorisation au moins....Après elle reste vachement conne, un esprit qui vit grâce à son utilisateur peut pas vouloir le buter....ce serait un suicide enfaîte....Tarba va.
Bref, du coup, en position. Je me permettais de poser doucement une main sur son épaule, elle dégageait une douce chaleur, je disais avec un léger sourire, pas confiant mais juste content :

J'te drague pas, j'ai juste besoin d'un contact pour me faciliter la tache. Donc survit vite fais, car j'vais devoir maintenir contact pour maintenir ma présence en toi. Et essaie toi aussi de te concentrer pour qu'il puisse déployer un peu d'énergie pour qu'on entre en résonance. Enfin bref, tout ce que tu veux, moi j'm'en moque que tu me frappes à vrai dire...Si j'le voulais j'te tuerai la maintenant de suite, mais j'suis trop idiot pour ça. Désolé. J'te promet de faire le maximum pour qu'ils te foutent la paix.

Bon et bien s'était le moment. J'abaissais doucement son épaule en la faisant voler pour s'asseoir. Matez moi la galanterie. Au moins elle allait tomber de force, mais tout doucement, comme si elle était une supère guerrière de dbz ! Et ouai maggle, transmission de pouvoir BAM ! Bref...Ferme les yeux....inspire....expire. Concentre toi, vois l'objectif, cherche en elle l'endroit où ils sont.....Ici ! Et hop ! On refait la même sauf que ce décors est plus....différent. J'saurai pas décrire le bordel. C'était pas dur de trouver 7 loups ici. Bon par contre par sécurité, mon pouvoir est activité et y'a un halo invisible autour de moi, on sait jamais. Je les regardais d'un air sérieux sans pour autant m'approcher et être envahissant ou irrespectueux :

Bien le bonjour les loups....Je viens en paix de la part de votre créatrice....On pourrait parler tranquillement ? Disons que j'ai deux trois choses à vous dire avant de partir. J'suis que de passage donc flippez pas.



THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
Natation_OR
Natation_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 14/1/2017, 16:56

Franchement j’sais pas ce qui m’a prit d’accepter pour le coup, j’le connais pas ce mec moi, déjà qu’il se permet de se mêler de ce qui ne le regarde pas, et ensuite il fait pénétrer une espèce d’énergie bizarre dans mon corps sans même me demander. J’pouvais pas lui faire confiance à ce mec, déjà qu’est ce qu’il me dit qu’il va pas foutre le bordel à l’intérieur de moi ou qu’il a d’autre idées derrière la tête. Après tout je connaissais pas son pouvoir plus que ça, il m’avait donné une vague explication mais qui me dit qu’il me dit la vérité ? Après tout le mec là, c’est ptet un psychopathe qui s’amuse à rentrer dans le corps des gens pour faire des trucs chelou là. Et son histoire de renard là trop bizarre, ça se trouve j’étais pas sa première victime et qu’il avait déjà fais le même coup à une meuf plutôt naïve et surtout vachement conne tiens.

Bon moi j’avais ptet pas à m’inquiéter, j’sais bien que les 7 là-haut ils aimaient pas trop qu’on les dérange, de plus même si il essayait de se battre contre eux, il pourrait pas les tuer parce qu’ils font partie de moi, ils peuvent revenir quand ils le veulent et autant de fois qu’ils le veulent. On se débarrasse pas de ce genre d’émotions ça c’est clair et net. Et heureusement j’ai envie de dire, je m’imagine pas trop devenir « gentille » et sans aucune émotions négatives. Ce serait niait et chiant d’ailleurs, j’serais le genre de fille trop pure et trop innocente qui aime les gens et qui veut leur bien. Beurk, rien que d’y penser ça m’rendait malade.

En tout cas il avait pas intérêt à foutre la merde à l’intérieur, sinon j’me gênerai pas pour jouer la victime et pourrir sa réputation en disant qu’il m’avait fait des choses malsaines sans mon accord. Puis qu’est ce que j’en sais, ça s’trouve c’est ce qu’il va faire, mieux vaut que je reste sur mes gardes tiens. Observons ce qu’il va faire et ensuite nous aviserons.

J’suppose que tout ce petit monde là-haut était déjà au courant de ce qui allait se passer de toutes façons, donc soit ils vont me le faire payer, soit ils vont lui faire payer à lui parce qu’il a posé ses sales pattes sur leur territoire.
Perso’, qu’il compte pas sur moi pour l’accompagner ou faire quoi que ce soit. Si c’était pour ma taper le sale caractère de ces saletés de clebs il pouvait aller se faire foutre. Et bien profond.  

Le mec, il venait de poser sa main sur mon épaule genre normalement, et en souriant qui plus est. En mode : vu que t’as donné ton accord t’as pas le droit d’ouvrir ta gueule. Ouais bien sûr et ma main dans ta gueule ? Bref, j’vais rien dire sinon l’autre la j’sais pas ce qu’il peut faire avec ce truc à l’intérieur de mon corps donc on va éviter de lui en coller une. Du moins pour l’instant en tout cas.

« J'te drague pas, j'ai juste besoin d'un contact pour me faciliter la tache. Donc survit vite fais, car j'vais devoir maintenir contact pour maintenir ma présence en toi. Et essaie toi aussi de te concentrer pour qu'il puisse déployer un peu d'énergie pour qu'on entre en résonance. Enfin bref, tout ce que tu veux, moi j'm'en moque que tu me frappes à vrai dire...Si j'le voulais j'te tuerai la maintenant de suite, mais j'suis trop idiot pour ça. Désolé. J'te promet de faire le maximum pour qu'ils te foutent la paix. »

Ouais ouais bien sur, et mon cul c’est du poulet braisé. Le mec je lui faisais pas du tout confiance, je garderai quand même un certain contact avec les autres pour savoir ce qu’il fait au juste à l’intérieur de moi. Déjà je trouvais ça bizarre qu’il sache pénétrer à l’intérieur des gens si facilement, avec son pouvoir en plus. Je comprendrais jamais son espèce de pouvoir bizarre là, limite le gars il peut faire 50 trucs avec quoi, il était évolué à ce point-là le mec ? Il devait être à l’académie depuis des années si c’était le cas, parce que je vois pas comment il aurait pu faire pour contrôler son pouvoir et le développer de cette façon en peu de temps. Enfin bref, je le laissais me manipuler à ce guise pour le moment du moins, je fermais les yeux, et fronçais les sourcils. J’utiliserai un de mes loups pour avoir un certain « visuel » de ce qu’il se passe à l’intérieur, je ne verrai pas les choses comme si j’étais là, mais au moins je les ressentirais. Je respirais un bon coup, avant de rentrer dans une sorte de transe, une sorte de méditation profonde.



*Wrath*
Après mon retour à l’intérieur de l’âme de Hyunie, je m’étais empressé de rejoindre la meute, j’avais senti que cet homme allait nous apporter des problèmes. Nous pouvions tout voir et ressentir à travers le corps de notre maîtresse, et cette fois-ci nous avions tous ressenti au même moment une sensation qui nous était inconnue.
Comme ci, quelqu’un venait de pénétrer dans notre territoire, une sorte de mâle alpha venant d’une autre meute. Je connaissais cette énergie, moi. C’était le gamin, celui de toute à l’heure, comment avait-il fait ? Et comment cette idiote avait pu accepter une telle chose. Peu importe à présent il était là à présent, face à nous, dans cette immense pièce sombre.
Les autres loups de la meute, s’étaient tous mis derrière moi. Nous étions 7 face à lui, bien que nous n’étions pas taillés pour le combat, nous étions prêt à défendre notre territoire et nos droits, du moins moi je l’étais… ce n’était pas forcément le cas de tous.
*Fin de la partie de Wrath. *


La meute se tenait face à Jïnn, elle était composée de 7 loups qui dégageaient tous une énergie différente. Certains avaient une apparence atypique, d’autres non, bien qu’ils aient tous un caractère bien différent.

Sloth, le plus jeune d’entre eux, il était plus petit et moins imposant que ses frères et surtout beaucoup moins fort. Il représentait la paresse de Hyunie. Il était allongé au sol, contrairement aux autres, à moitié endormi il semblait indifférent quant à la présence de Jînn.

Gluttony, le suivant, il était le plus gros de la meute, le gourmand. Celui qui ne pensait qu’à dévorer ce qui lui passait sous la main. A l’opposé de son frère, il semblait porter un grand intérêt, quant à la présence de Jïnn. « Pourrais-je le manger quand tout sera terminé ? » - se disait-il.

Greed était le suivant, il avait l’apparence d’un loup normal, la seule différence était la couleur de ses yeux, il était le seul loup aux yeux couleur or. Assit face à Jïnn, il examinait chaque partie de son corps, chaque bijou, vêtement apparent.  Chaque objet qu’il aimerait avoir en sa possession.

Envy, le plus maigre des loups, il avait une jalousie démesurée par rapport à ses autres frères. Il jalousait la moindre petite chose que ses frère pouvaient posséder et que lui n’avait pas. Il regardait Jînn avec un regard vicieux, il aimerait lui ressembler, avoir son corps et sa musculature. « Peut-être arriverai-je à prendre possession son corps si nous le mettons à terre. »

Pride, un loup à l’apparence normale tout comme Greed il était assis face à Jïnn l’air fier, le buste relevé et la tête droite. On pouvait voir à travers son regard, qu’il se considérait clairement supérieur au jeune homme. « Je pourrai le jeter à terre en un coup si je le voulais. »

Lust, la seule femelle de la meute, contrairement aux autres qui ont pelage gris, elle possède un pelage blanc. Elle n’en a que faire des conflits inutiles des autres loups, tout ce qu’il veut, c’est avoir en sa possession des objets de valeur ou quoi que ce soit d’autre qui puisse la rendre plus belle.

Pour finir, nous avons Wrath, c’est le plus vieux et le plus imposant des loups. Il est considéré comme étant le chef de la meute. Il a une certaine autorité sur les autres étant le premier à avoir fait son apparition face à Hyunie. C’est un loup qui reste cependant très impulsif, il est coléreux a un caractère bien à lui.

Tous faisaient partie de Hyunie et avaient un caractère propre et des ambitions différentes, ils regardaient tous en quelque sorte de jeune homme qui avait mis les pieds sur leur territoire, intrigués par cet individu, et par ses motivations.

« Bien le bonjour les loups....Je viens en paix de la part de votre créatrice....On pourrait parler tranquillement ? Disons que j'ai deux trois choses à vous dire avant de partir. J'suis que de passage donc flippez pas. »

*Wrath*

Je le regardais fixement, il avait dit qu’il venait de la part de notre maîtresse. J’avais bien des doutes là-dessus, ne venait-il pas pour lui plutôt ? Pour satisfaire sa curiosité ?
Je m’avançais vers lui, avant de m’asseoir laissant environs 2 mètres entre nous. Je le regardais avec mon regard habituel, un regard dur et transperçant pour lui faire comprendre qu’il n’était pas le bienvenu ici.

« Puis-je savoir ce qui t’amène ici ? Et de quel droit tu te permets de pénétrer notre territoire ? Je considère cet acte comme étant une déclaration de guerre. Mes frères et moi n’avons pas l’habitude de nous battre mais si nous n’avons pas le choix, nous nous ferons un plaisir de déchiqueter ton corps morceaux par morceaux. Donc j’attends ta réponse, que viens-tu faire ici ? »

Je le regardais dans le blanc des yeux, je soutenais son regard sans broncher et sans bouger d’un centimètre. Je n’avais aucune envie de me battre, contre un humain qui plus est. Et surtout dans un tel lieu, je ne savais pas ce que ça pourrait provoquer chez Hyunie, nous sommes une partie d’elle après tout, et si nous finissons blessés ou affaiblis, je doute qu’il n’y ai aucune répercussion de son coté.



Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Jïnn le 15/1/2017, 05:22

Oh bordel ! Nom d'un phare breton ! C'était super....spacieux ! Non en vrai c'était majestueux comme loup, moi j'admire, la nature tout ça. Enfin bref, j'espère qu'ils sont pas comme des vrai loups, sinon j'vais devoir me gérer une meute et j'voudrais pas rendre Hyunie plus pute qu'elle ne l'est déjà. La mission me parait plus compliqué que pour le renard.
Bah ouai, va falloir la jouer diplomate....Puis ils ont pas l'air méga méga sympa ces p'tits loulou.
Je crois qu'il est temps de réviser mes leçons sur nanatsu no taizai...donc....7 loups, 7 péchés....Y'a bien des signes distinctifs non ? Au boulot, observons en restant droit et un tantinet sérieux :

Alors...Déjà, qui sont les maillons faibles....Y'en a un qui ressemble à un putain de gros flemmard, on dirait moi quand j'ai envie de voir personnes tiens...Je suppose que sans difficultés....c'est le péché de la paresse. Non mais un loup c'pas fait pour hiberner, lui j'vais lui faire un workout ça va être drôle.
Et contrairement à ce maigrichon branlo.....y'a le mec méga gros....Et vu comment il mate mon corps, je pense que je suis qu'une bonne et grosse cuisse de poulet....merde....la gourmandise tu dis....lui...il va me croquer les fesses si j'fais pas gaffe.
Ensuite, y'avait le golden eye woulfi....alors lui il était super chelou aussi....Il a quoi a regarder mes colliers et mes bracelets. Wesh dégage ils ont aucune valeur...C'est sentimentale. Luxure ? Avarice ? J'sais pas....J'me tâte....Mon regard sérieux les observe tous....
Sinon c'est quoi ce loup qui me mate tel un fanboy ? Le mec il veut me ressembler ou quoi ? J'avoue que la il passe 1er dans le top des gars cheum...Il veut mon cul aussi.....putain y'a un de ses effets de groupes..j'avoue que y'a une légère goutte de sueurs qui perle sur ma tempe. Ils sont pas particulièrement puissants à vue d’œil mais...ça fait 7 adversaires....Et j'ai pas envie d'user de violence.
Waaaah, l'autre là bas ! Il me mate en mode "j'te nique quand je veux frère"...ça promet....il pue l’orgueil lui....on dirait moi dans mes pensées quand j'ose pas prendre de haut quelqu'un.
Et la louve grise....Intéressante....On dirait une diva vu comme ça. Elle s'en branle...ça devrait le faire.


« Puis-je savoir ce qui t’amène ici ? Et de quel droit tu te permets de pénétrer notre territoire ? Je considère cet acte comme étant une déclaration de guerre. Mes frères et moi n’avons pas l’habitude de nous battre mais si nous n’avons pas le choix, nous nous ferons un plaisir de déchiqueter ton corps morceaux par morceaux. Donc j’attends ta réponse, que viens-tu faire ici ? »

Ah ouai....Je me faisais regarder dans le blanc des yeux. Je le regardais d'un air un peu désolé. J'avais aucune intention belliqueuse, j'veux pas que Hyunie soit brisée m'voyez. Autant Asura et son renard....ça va, c'était assez dissociable je crois, mais eux.....Non non non. Je mettais mes mains devant mains en mode désolé et j'disais avec un accent marseillais et policier :

Ola tout doux monsieur ! On m'a signalé du tapage nocturne ici ! On voudrait que vous baisseriez la musique !

Puis je me tapais une barre, oh le con ! Mais pourquoi j'ai fais ça ? Oh mais merde....Olalala j'en peux plus j'me roulerai presque par terre. Reprend ton souffle trouduc ! Ouai voilà...Je me calmais petit à petit, mon rire disparaissait progressivement avant de reprendre une voix sérieuse un peu :

Ah ah ah....Désolé....Non plus sérieusement les gars, j'ai aucune envie de me battre, on songe tous à Hyunie et on sait tous que se battre ici ça sert à rien. Je partirai à la suite des négociations. Déjà, j'aimerai que vous écoutiez la personne qui vous héberge. C'est pas que vous êtes pas super classe car vous êtes des loups mais bon...si vous pouviez la rendre moins...dissidente...ça serait pas mal. Puis arrêtez de lui mettre des vents c'est chiant, j'serai pas toujours là pour la ramasser à la p'tite cuillère mes loulou. Vous en pensez quoi ?

J'étais à nouveau droit, passif même. Méfiant par contre, faudrait pas que j'me fasse bouffer ce serait la merde...Mais bon, je pense que ça passe, malgré mon humour de merde.


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
Natation_OR
Natation_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 22/1/2017, 15:51

*Wrath*
Nous étions tous devant lui, j’observais chacun de ses mouvements tout ce qui pourrait sembler menaçant ou quoi. Je me réjouissais d’être le plus âgé, mes frères et sœurs sont tout bonnement des incapables, peut-être pas tous, mais je pouvais ressentir que la plus part d’entre eux, montraient peu d’intérêt à ce jeune homme.
En un sens c’était un soulagement pour moi, car je n’avais pas envie que l’un d’eux soit blessés surtout les plus faibles ou les plus jeunes. C’était moi qui dirigeais la meute, donc je les aurais sûrement envoyés plus loin, à l’abri histoire qu’ils ne se mettent pas sur notre chemin.

Le seul qui avait l’air prêt à combattre c’était, Pride… c’était digne de lui dans tous les cas, plus orgueilleux que lui il n’y a pas. Greed semblait intéressé lui aussi, mais simplement pour les biens et objets qu’il pourrait récupérer. Bon, restons concentrés, on peut s’attendre à tout avec les êtres humains.

« Ola tout doux monsieur ! On m'a signalé du tapage nocturne ici ! On voudrait que vous baisseriez la musique ! »

Je sentais mes poils se hérisser, j’avais sorti les dents et je grognais bruyamment. Il se moquait clairement de nous, il venait d’exploser de rire, comme si la situation était propice à la rigolade. Je le regardais dans le blanc des yeux, montrant clairement que la situation ne m’amusait pas, bien au contraire. Cette situation m’énervait au plus haut point, rien que le fait qu’il se soit permis de poser les pieds sur notre territoire m’enrageait. Je n’avais qu’une envie lui arracher la tête, le chasser d’ici afin qu’il nous laisse tranquille et qu’il ne revienne plus jamais.

« Ah ah ah....Désolé....Non plus sérieusement les gars, j'ai aucune envie de me battre, on songe tous à Hyunie et on sait tous que se battre ici ça sert à rien. Je partirai à la suite des négociations. Déjà, j'aimerai que vous écoutiez la personne qui vous héberge. C'est pas que vous êtes pas super classe car vous êtes des loups mais bon...si vous pouviez la rendre moins...dissidente...ça serait pas mal. Puis arrêtez de lui mettre des vents c'est chiant, j'serai pas toujours là pour la ramasser à la p'tite cuillère mes loulou. Vous en pensez quoi ? »

Il avait repris rapidement son sérieux, j’ai horreur que l’on se moque de moi et sous mon nez qui plus est, je lui aurais bien appris la politesse, cependant, l’air moins stupide que je le pensais, il savait bien qu’un affrontement aurait des conséquences sur Hyunie, et heureusement. Je ne me battrai que dans des conditions extrêmes, ou si je n’avais tout simplement pas le choix. Si nous étions à l’extérieur ça ne m’aurait pas posé problème mais ici ça me dérange, surtout que je ne souhaite pas blesser un membre de la famille.

Je m’avançais un peu plus vers lui, et je me mis lui tourner autour sans le quitter les yeux. Greed et Pride m’ont rapidement rejoint, nous l’avions encerclé de façon à avoir un œil sur lui, sur chacun de ses mouvements. C’était aussi une façon de jauger sa force, nous pouvions sentir une grande énergie émaner de son corps. Si nous devions nous battre il ne ferait qu’une bouchée de nous, donc évidemment un affrontement serait bien inutile.

« Et qui t’a donné l’autorisation de venir ici, nous faire la leçon, qui es-tu au juste pour te permettre de te mêler de ce qui ne te regarde pas ? En quoi le fait que nous soyons comme ça agit sur ta vie ? » - Wrath

Je m’étais de nouveau arrêté face à lui, mes frères firent de même, Greed restait silencieux il fixait toujours le jeune homme, il avait l’air de s’intéresser plutôt aux babioles qu’il portait… Greed était bien pathétique. Pride lui, avait laissé échapper un petit rire, en prenant un air amusé il prenait le jeune homme de haut.

« Dans tous les cas même si nous devions nous battre tu n’aurais aucune chance contre moi. Je suis le plus fort de la meute, je ne ferais qu’une bouchée de toi, tu ne m’impressionne pas quelques soit la raison de ta venue, ta force ou ton courage t’as intérêt de te casser rapidement avant que vienne déchiqueter ce qui te sert de corps. »- Pride

Pride semblait bien sûr de lui, j’avais l’impression qu’il n’avait pas réellement conscience de l’adversaire qu’il avait en face de lui, de l’énergie qu’il dégageait. Pride avait beau être le plus fort de la meute, il n’avait aucune chance face à un tel niveau de puissance.

« La ferme Pride, tu fais chier avec ton arrogance à la con, je peux sentir son pouvoir d’ici, t’as aucune chance contre un mec pareil, tu vas finir en marche pieds si tu continues à faire le fier comme ça. » - Lust

Toujours en train de se quereller, malgré le fait que je représente la colère j’étais bien plus calme que les autres… Après la remarque de Lust, Pride lui avait sauté à la gorge pour l’attaquer, il grognait fortement et violemment. La pauvre Lust n’avait aucune chance et aurait dû se taire comme à son habitude. Il avait saisi la pauvre louve par le cou et avant de l’envoyer valser plus loin. En guise de punition, je m’attaquais également à lui, et le jetais à terre, debout au-dessus de lui, j’avais sorti les crocs et je lui grognais au visage.

« Nous n’avons nullement le temps pour ce genre de querelles inutiles, alors encore une fois reste à ta place sinon la prochaine fois c’est ton corps que je vais déchiqueter. » -Wrath

Laissant mon frère au sol, j’étais retourné vers le jeune homme, il m’avait rapidement suivi. Malgré la colère et l’arrogance qui se lisaient sur son visage, il n’avait pas d’autre choix que de m’obéir. Ce qui ne l’empêchait pas de râler et faire le fier comme à son habitude.

« J’ai pas besoin des conseils d’une sale conne comme elle. Tu vois gamin, c’est ce qui va t’arriver si tu me fais chier, donc un conseil casses-toi et rapidement, mêle toi de ton cul ça t’regarde pas ce qu’il se passe ici. » - Pride

Il avait beau être le plus fort, c’était malheureusement le moins intelligent. Je jetais un rapide coup d’œil à Lust qui était toujours couchée au sol, elle avait relevé la tête, haletante. Je m’occuperai d’elle plus tard, elle s’en remettra, pour l’instant, nous avions d’autres priorités.


Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Jïnn le 22/1/2017, 17:42

Woaaaaaah, okay je note. Ces loulous ils en ont rien à branler de l'humour. Pas étonnant qu'on se fait chier ici. L'autre là il me regarde mais de manière tellement énervé....wow....D'ici j'peux voir sa chaire toute tendu, à force d'être énervé il va faire une attaque le con...Puis ils me tournent autour...c'est donc ça le sentiment d'être une entouré de mecs en chiens ? Wow, j'me suis surpassé niveau conneries tiens..
Du coup je me faisais jauger....et ils sont pas totalement aveuglés pour voir que ça servirait à rien du tout de combattre, surtout que j'viens en mode bon enfant ! Y'a pas le péché capital de l'humour ici ? C'est pas drôle....

« Et qui t’a donné l’autorisation de venir ici, nous faire la leçon, qui es-tu au juste pour te permettre de te mêler de ce qui ne te regarde pas ? En quoi le fait que nous soyons comme ça agit sur ta vie ? » -

Ah ouai.....Autant parler à un mur ce sera beaucoup plus rentable. Pourquoi j'dois toujours causer avec des extrêmes ?
Donc on récapitule, monsieur grincheux, monsieur j'suis fière et monsieur j'veux te mettre à poil pour te dépouiller sont autours de moi et....c'est très malaisant c'est dingue. J'pouvais que me concentré un minimum pour pas en oublier autour de moi sinon j'allais me faire croquer le mollet, et croyez moi, j'ai une viande trop dur !

« Dans tous les cas même si nous devions nous battre tu n’aurais aucune chance contre moi. Je suis le plus fort de la meute, je ne ferais qu’une bouchée de toi, tu ne m’impressionne pas quelques soit la raison de ta venue, ta force ou ton courage t’as intérêt de te casser rapidement avant que vienne déchiqueter ce qui te sert de corps. »

Ah ouai...Lui aussi c'est poussé niveau extrême. Soit réaliste une minute mon grand, tu ne peux pas me battre dans l'état actuel des choses, donc au lieu de faire le chaud....calme toi et parle non ? Pourquoi j'suis venu déjà ? Aider une connasse ? Ah ouai c'est vrai...Bon bah, candeur quand tu me tiens. Je vais devoir travailler ma diplomatie.

« La ferme Pride, tu fais chier avec ton arrogance à la con, je peux sentir son pouvoir d’ici, t’as aucune chance contre un mec pareil, tu vas finir en marche pieds si tu continues à faire le fier comme ça. »

Elle au moins, elle était pas conne ! Bien joué ma loulouve ! Bon après....L'autre taré de fière la, il lui saute dessus de manière totalement violente sans aucun putain de respect. J'aurai bien voulu bouger mon cul pour la défendre mais le colérique a déjà mis la main à la patte. Je m'asseyais en tailleur du coup. J'attendais qu'ils finissent, riant doucement tellement qu'ils étaient soudés.

« Nous n’avons nullement le temps pour ce genre de querelles inutiles, alors encore une fois reste à ta place sinon la prochaine fois c’est ton corps que je vais déchiqueter. »

Je soupirais, au final c'était un rire nerveux. Tu m'étonnes que les chiens sont comme la maîtresse...La santé mentale est en haute dégradation ici...J'pense que si j'avais un thé j'aurai pu m'occuper mais là ça va clairement être ennuyant...et j'me vois mal repartir sans un compromis donc bon...

« J’ai pas besoin des conseils d’une sale conne comme elle. Tu vois gamin, c’est ce qui va t’arriver si tu me fais chier, donc un conseil casses-toi et rapidement, mêle toi de ton cul ça t’regarde pas ce qu’il se passe ici. »

Je penchais la tête sur le côté et j'le regardais en mode "Really Nigga ?". Le mec se fait poutrer par son patron, et il trouve encore le moyen d'ouvrir sa gueule. Et pour le coup, vu que c'est un loup, ouvrir sa gueule c'pas une insulte ! J'suis un génie putain.
Pendant ce temps l'autre louve était par terre, et s'en remettait doucement...Faudrait leur apprendre le savoir vivre. Après, nature est nature vous me direz.
Maintenant, une fois bien assis, j'me permettais de m'adosser à ma main qui elle reposait sur ma cuisse grâce à mon coude. Wow, j'm'exprime tellement mal c'est violent.
Je disais calmement, au final, j'étais bien ici à les voir faire les enfants :

Pour une meute vous êtes bien bizarres...Je pourrais vous forcer à faire telle ou telle chose avec la violence mais j'aime pas m'en servir. Du moins, m'en servir gratuitement comme ça sans raison. J'aimerai que vos autres frères viennent, je suis pas intéressant selon eux mais bon, j'aime bien être écouté, ne serai-ce car je vous respecte plus que vous ne le pensez.

C'était le p'tit épisode franchise ! Non surtout que j'avais la flemme de me taper avec eux, c'était pas rentable et contrairement avec Asura, les séquelles sont plus probables ici pour la psyché de l'autre rubis. J'avoue que j'avais rien réellement prévu, j'avais réellement pas envie de me battre pour le coup. Pourquoi donc tiens....ah oui, la tyrannie. C'est pas cool d'imposer, puis papoter pour l'instant c'était pas mal, au pire des cas le mec fière il aura qu'à me sauter dessus et j'm'en servirai d'exemple :

Donc, asseyez vous confortablement, car je pense que vu votre rigidité on y sera encore jusqu'à demain. Comme vous le savez, Hyunie doit se tailler les veines pour vous faire sortir. Moi j'ai rien contre ça hein, mais c'est juste que vous lui rendez la vie invivable. Après j'vous dis pas de pas vivre non plus, mais essayez juste de faire un effort pour elle. Puis en plus, vous vous doutez bien qu'avec son caractère de peau de vache elle va pas vouloir concéder ou quoi que ce soit. Pourquoi vous lui répondez jamais déjà ? Et ensuite....Vous vous faîtes pas trop chier ici ?

Je posais les questions comme si de rien n'était, j'oubliais pas le facteur attaque surprise dans le dos par l'autre taré. Ce sera long mon grand, puis ça entraîne au métier du politique, genre mitonner, promettre des trucs. Pourquoi j'vois l'aspect négatif, moi j'pense ça va passer, ce sera chaud, mais ça va passer j'te dis !


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
Natation_OR
Natation_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Hyunie le 1/2/2017, 20:32

*Pride*
Le gamin semblait clairement prendre les choses à la légère, et ça me donnait encore plus envie de lui bouffer une ou deux couilles pour qu’il comprenne qui était le patron ici. Bien que je ne sois pas le chef de la meute, j’peux bien lui faire comprendre qu’ici c’est chez nous et pas chez lui. Qu’il avait pas l’droit de faire ce qu’il voulait de nous imposer ses règles ou quoi que ce soit d’autre.

Si j’étais à la place de Wrath j’aurais fais un bien meilleur chef, ils m’auraient tous respecté tous autant qu’ils sont. Je les auraient fait marcher à la baguette, je les auraient entrainé afin de pouvoir défendre notre territoire surtout quand ce genre d’intrus se pointe.

A cause de l’autre con de Wrath je peux rien faire, j’lui avait rien demandé qui plus est, j’vois pas ce que ça peut lui faire que je corrige l’autre conne de Lust qui passe son temps à se toiletter. Faut toujours qu’elle l’ouvre cette conne, alors qu’elle est pas mieux à vouloir me faire la leçon. Toujours à convoiter des objets ou je ne sais quoi pour l’embellir, vraiment une crevarde celle-là.

Elle semblait avoir réussi à se relever avec difficulté, j’avais pas attaqué assez fort semblerai j’ferai mieux la prochaine fois. Le gamin lui, il était assez pénard, la main en dessous de son menton, soutenant sa tête. Il s’est cru où lui ? Il a cru qu’on allait prendre le thé ? je le regardais d’un regard noir alors qu’il se mettait à parler.

« Pour une meute vous êtes bien bizarres...Je pourrais vous forcer à faire telle ou telle chose avec la violence mais j'aime pas m'en servir. Du moins, m'en servir gratuitement comme ça sans raison. J'aimerai que vos autres frères viennent, je suis pas intéressant selon eux mais bon, j'aime bien être écouté, ne serai-ce car je vous respecte plus que vous ne le pensez. »

T’as cru qu’on allait faire une réunion pauvre con ? T’as cru que t’étais au boulot ou dans une saloperie d’assos’ et que t’allais parler à une assemblée qui scanderai ton nom une fois ton discours terminé ? Il se prend pour qui sérieusement ce gros con, si y’avait pas Wrath je l’aurais défoncé cet abruti.

En plus Gluttony et Sloth qui obéissent comme deux idiots… et Envy qui suivent, j’ai fais quoi sérieusement pour avoir des frères aussi stupides ? Envy c’était simplement par pur intérêt mais Gluttony et Sloth ils obéissent tous les deux comme deux abrutis comme s’ils n’avaient aucune motivation, on leur dirait de sauter d’un pont ils le feraient. Je lâchais un « Tch. » en regardant autour de moi, nous étions tous réunis ou presque Lust étaient restée en retrait après ce qu’il s’est passé je doute qu’elle puisse bouger plus que ça de toutes façons.

J’attendais de voir, entouré de tous mes frères, ce qu’il allait bien pouvoir nous sortir, évidemment, vu comme c’était parti, nous allions devoir discuter pendant un bon moment. Je n’aurais sûrement pas la possibilité de lui bouffer un ou deux bras, par contre si il refuse de se barrer, tu m’excuseras cher Wrath mais je vais devoir le virer à coup de pieds au cul. »
*Pride : Fin.*

*Wrath*

Nous nous étions tous réunis autour du jeune homme, dans l’attente d’un discours de sa part, sûrement concernant notre comportement ou quelque chose qui y ressemble. Dans tous les cas, je pense que nous considérions tous que c’était inutile et que cela ne le concernait pas.

Il n’avait pas l’air de vouloir utiliser la violence en tout cas, ce qui était déjà un bon point, j’espérais d’ailleurs que nous resterons dans un optique de diplomatie. C’était tout de même, sans compter sur Pride, qui pourrait lui sauter à la gorge à n’importe quel moment. Je devrais garder un œil sur lui, comme sur tous les autres, on ne sait jamais.

« Donc, asseyez vous confortablement, car je pense que vu votre rigidité on y sera encore jusqu'à demain. Comme vous le savez, Hyunie doit se tailler les veines pour vous faire sortir. Moi j'ai rien contre ça hein, mais c'est juste que vous lui rendez la vie invivable. Après j'vous dis pas de pas vivre non plus, mais essayez juste de faire un effort pour elle. Puis en plus, vous vous doutez bien qu'avec son caractère de peau de vache elle va pas vouloir concéder ou quoi que ce soit. Pourquoi vous lui répondez jamais déjà ? Et ensuite....Vous vous faîtes pas trop chier ici ? »

Je restais droit et ferme, regardant tout de même du coin de l’œil il quelconque réaction de mes frères. Greed avait simplement soupiré lui, bien qu’agacé par la situation il s’était montré bien pacifiste et réservé, surtout sachant qu’il était concerné. C’était à cause de ses querelles avec Pride que Hyunie se mettaient dans ce genre d’états et qu’elle était obligée de nous expulser de son esprit pour avoir la paix. Bien que je dois dire, que j’ai ma part de responsabilité également, je n’ai pas suffisamment discipliné mes frères et il m’arrive parfois de participer à leur crêpage de chignons, d’où mon expulsion d’aujourd’hui.

« Sais-tu au moins pourquoi elle doit nous invoquer en faisant couler son sang ? Avant de poser ce genre de questions stupides tu devrais t’intéresser un minimum à notre fonctionnement. » - Greed.

Tiens il semblerai qu’il se soit réveillé, sa remarque était cependant, assez pertinente. Comment une personne qui connait à peine Hyunie, et qui n’a aucune connaissance sur nous, sur le fonctionnement de ses capacités, peut-elle se permettre de nous faire la morale. Surtout sur la façon dont nous apparaissons. C’était ridicule. Tout simplement ridicule, comme on dit, ne jugez pas les gens sans les connaitre.

« Lorsqu’elle nous invoque, c’est à partir de son sang que nous formons notre corps, nous n’avons pas la possibilité de nous former à partir d’eau comme ses larmes ou encore à partir de sa salive. C’est grâce à son sang que nous vivons. Nous avons besoin d’une certaine quantité de sang pour nous former, nous n’en demandons pas deux tonnes, mais au moins quelques goûtes. Je ne vois aucunement le problème ici, et je ne vois pas en quoi ça te dérange toi qu’elle utilise son sang comme ça. Il me semble qu’il s’agisse de son corps et qu’elle peut le mouvoir et en faire ce qu’elle veut non ? Elle a un corps elle, un vrai alors que nous, nous ne sommes que des résidus de son âme, des petits fragments insignifiants qui ne peuvent pas se mouvoir librement tout comme tu le fais. Un conseil, n’essaye pas de te mêler de cette histoire, sachant que tu n’as aucune connaissance de nous ou de notre fonctionnement. » - Greed.

La voix de Greed tremblait légèrement, on pouvait ressentir la rage dans ses paroles, bien qu’il ai un sale caractère tout comme Pride, il savait utiliser son cerveau et était bien plus intelligent. Malgré le pêché qu’il représentait et son amour pour les choses matérielles qui parfois prend le dessus sur sa raison, je le considérai comme mon second.
J’acquiesçais en tout cas, j’étais d’accord avec tout ce qu’il venait de dire. J’attendais cependant la réaction du jeune homme à savoir si il allait se montrer aussi intelligent qu’il le prétendait.

« Excuse la dureté des paroles de mon frère, cependant il a raison, tu ne peux pas te permettre de nous juger sans savoir qui nous sommes et comment nous fonctionnons » - Wrath

Je jetais un coup d’œil à Greed qui acquiesçait à son tour, je le sentais crispé, il avait sûrement peur de la réaction du jeune homme. Puisqu’il sentait tout comme moi, que si il se permettait de réagir de la mauvaise façon, Pride n’hésiterai pas à lui utiliser la manière forte.


Je parle en #e27cc6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces voix dans ma tête... [PV Jïnn]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum