Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Okura Enisarin le Ven 18 Nov 2016, 20:23


Avec Hullis
Colère à l'hôpital
Le lendemain de la colle, je suis toujours tendu. Je me suis déjà détendu avec le koto dans la salle de musique, mais le calme n'était que temporaire. Plus le temps passe et plus j'ai besoin d'explication. J'en ai bien besoin. J'ai été en colère plus d'une fois, mais c'est rarement une colère habituelle, j'étais toujours dans un stade où j'étais sur les nerfs, mais je me contrôlais encore. C'est étrange, quand Georges et Igor m'ont énervé, je casse tout. Je n'ai pas du tout mal à la tête. C'est l'après-midi et Hullis doit être à l'hôpital après que le surveillant l'ait frappé et jeté par la fenêtre. Je vais m'y rendre, et c'est assez obligatoire pour moi de lui amener des fleurs (et non, je ne suis pas yaoi, Amateratsu sait que je suis en colère après lui). J'ai déjà la carte pour les alentours de l'académie, donc je ne dois pas m'y perdre. (vu la bêtise de Gary, ça m'étonnerait qu'il sache lire une carte, d'ailleurs) M'enfin, j'entre à l'hôpital (en rangeant la carte) et je vois la secrétaire. Je viens lui parler en penchant légèrement la tête avant de la redresser.

 
▬ Bonjour, je suis ici pour aller voir Hullis Shiel.

▬ Il est à la salle 306, au 3ème étage.

▬ Merci bien.

Ouf! J'ai pu garder mon calme. Enfin, ça peut se voir que je sois tendu, mais bon, je ne peux pas tout cacher. Je monte trois étages (heureusement que seuls mes nerfs se sentent mal) et je cherche la salle 306. Je le trouve et je toque avant d'entrer (je suis en colère, mais je ne suis pas brute). Et je me rends compte qu'il n'est pas seul dans la salle, mais bon, je vois que le seul venant de l'académie est Hullis. Gary a subi le même sort car il a provoqué le professeur, mais je n'a pas du tout envie de le voir. Et de toute manière, il est dans une salle différente, et tant mieux. Lorsque je suis devant Hullis, je mets les fleurs (dont je me sens obligé d'acheter!) dans un verre d'eau pour éviter qu'ils ne se fanent.

 
▬Bonjour Hullis, en fait qu'est-ce qu'il te prend d'entrer dans la salle où je suis collé en tentant de mettre une droite à un surveillant?!

De toute manière, il sent que je suis tendu, que je ne peux tout simplement pas être aussi calme que d'habitude. C'est impossible, j'ai même crié après la colle pour ça, c'est dire!
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Invité le Ven 18 Nov 2016, 21:22

Je vois des licornes, je suis entrain de bouger mon popotin avec eux, je suis au pays des licornes, j'ai pris de la drogue aussi, je crois, CAR je raconte complètement n'importe quoi ! J'ouvris les yeux doucement, il semblerait que j'étais entrain de dormir dans une pièce que j'ignore avec des douleurs sur tout le corps. En fessant un peu plus gaffe, je remarque un bandage au niveau de mes cotes, aïe, je ne comprends rien, je ne sais pas quoi faire. Bon normalement dans les films, c'est à ce moment qu'un élément perturbateur vient pour m'expliquer la situation.

▬Bonjour Hullis, en fait qu'est-ce qu'il te prend d'entrer dans la salle où je suis collé en tentant de mettre une droite à un surveillant?!

À voilà le film va enfin pouvoir continuer, c'est vrai quoi, dans certains films, on explique le contexte pendant plus de 30 min pour qu'il y ait enfin une action. Et pour voir à la fin, que le copain va sortir avec la mère de la fille ! En tout cas, la personne qui venait de me parler est Okura. Qui par ailleurs venait de placer des fleurs dans un verre d'eau. Quelles jolies fleurs, même si je ne suis pas gay, j'apprécie ce geste. Alors concentration sur ce qu'il venait de dire. Après une petite réflexion, je me rappelle de ce qui s'était passé dans le passé. Flash Back ! Boum ! Fin. Bon sérieusement, je me rappelle m'être fait frapper par un surveillant dans les cotes. Hmmm, je suis surement dans un hôpital, oui j'ai réfléchi. D'ailleurs, je me souviens l'avoir frappé, car j'avais une rage folle au sujet d'Harumi. Attend ?

Harumi ! Elle va bien ? Dis-je l'air inquiet

Je sais, je n'ai pas répondu à sa question, mais j'avais des choses prioritaires à faire avant. S'il allait me répondre, peut-être que répondrais à sa question.


Dernière édition par Hullis le Sam 19 Nov 2016, 17:02, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Okura Enisarin le Sam 19 Nov 2016, 09:38


Avec Hullis
Colère à l'hôpital
Après lui avoir posé la question, il s'inquiète soudainement. J'espère qu'il va me répondre à la question, ce débile qui doit se prendre pour un héros.

 
▬ Harumi ! Elle va bien ?

...
...
...

 
▬ Je reviens.

Je sors de l'hôpital mais je me mets toujours à proximité du mur, je touche un des murs de cet hôpital pour voir qu'il est en bon état, et c'est le cas, et ensuite je frappe ce mur en hurlant. A la fois heureusement et malheureusement que je ne suis pas Gary. Heureusement car le mur pourrait s'effondrer vu sa force, ça pourrait tuer Hullis et les autres blessés, et malheureusement car j'ai frappé de toute ma force et ça m'a fait mal à la main. いたい! Après avoir frappé le mur, je retourne à la salle 306 pour aller voir Hullis, et je ne peux pas m'empêcher de hausser le ton (mais pas trop car on est dans un hôpital, quand même).

 
▬ C'est ça ta motivation?! Tu es sérieux?! Aux dernières novelles, parmi ceux qui ont été à la bibliothèque lors du carnage de Gary, Harumi est la seule à ne pas être collée! Je comprends que tu ne puisse pas savoir ça, mais dans tous les cas, ta mère t'a accouché avec un cerveau, profites-en pour l'utiliser! Premièrement, tu aurais dû lui demander pourquoi elle aurait pu être collée, et dans ce cas, Gary a perdu contrôle de lui-même et a saccagé la bibliothèque en commençant par faire une grande fissure à une table en un coup de poing! Deuxièmement, il faut vraiment être à la fois paresseux et insolent pour se faire coller toute la journée, ce qui n'est pas le cas du tout, car la colle ne concerne que les dégâts matériels: des étagères brisées, des livres inutilisables et une bibliothèque en sens dessus-dessous, ça ne mérite pas une journée entière de colle, on n'a eu que deux heures! Et troisièmement, même en admettant qu'Harumi soit collée, tu ne pouvais pas juste l'attendre devant la salle de classe?! D'accord que le surveillant est violent, et qu'il ne comprend pas que la violence ne résout rien, mais au moins il a une bonne raison de faire saigner Gary du crâne: il l'a envoyé publiquement balader, or, si tu ne fais ne serait-ce qu'un onomatopée, le surveillant n'hésite pas à te jeter par la fenêtre! Donc même en admettant qu'Harumi soit collée, d'après ce que je connais d'elle, elle ne subirait pas le même sort que Gary! Elle serait probablement jetée par la fenêtre, d'accord, mais sa tête n'aurait pas autant saignée que celle de Gary, car elle n'est pas provocatrice à ce que je sache, elle a même rangée la bibliothèque avec nous sans se poser de question!

Mais quel débile, cet Hullis! Je suis vraiment obligé de lui expliquer la situation! Plus je parle, plus je me rends compte que ça m'a vraiment ennuyé de gaspiller de l'argent par respect!

 
▬ Crois-moi, ça m'a vraiment ennuyé de t'acheter des fleurs, mais je l'ai fait car ça permet de te souhaiter un bon rétablissement, et donc c'est du respect que je te fais, à contrecœur! Mais comme je suis né d'une mère Japonaise et que j'ai donc été éduqué par une Japonaise, le respect est primordial pour moi! C'est un des mots-clés au Japon! Mais ça ne m'a pas empêché de donner mon avis sur ce que tu as fait: tu as été débile de A à Z!

J'ai serré le poing une fois tous les deux secondes après la colle, mais là, je serre le poing trois fois par seconde. Je suis de plus en plus tendu, et il suffit de la prochaine débilité pour me faire péter un câble.
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Cheshire le Sam 19 Nov 2016, 16:22



L'imbécile qui s'est retrouvé à l'hôpital

Je suis allée à l'hôpital pour rendre visite à ceux qui on été jeté par la fenêtre par le professeur ( une phrase que je pensais ne jamais utiliser ). J'ai fais des cartes de bons rétablissement et des portes-bonheur japonnais en tissue que j'ai fais avec des affaires et des autocollants chat. J'ai d'abord posé la carte que j'avais faite pour Gary sur la table de sa chambre. Il était entrain de dormir alors je ne voulais pas le réveiller pour simplement lui donner une carte. Lorsque je me dirige vers la chambre de l'autre dont je ne connais pas le nom. Je vois Okura entrain de frapper le mur. Il essaye de faire comme Gary ? Si une infirmière le voit il est mal. Il entre dans la chambre. Il ne m'a pas remarqué. Je m'approche de la porte et entends : "C'est ça ta motivation?! Tu es sérieux?! Aux dernières novelles, parmi ceux qui ont été à la bibliothèque lors du carnage de Gary, Harumi est la seule à ne pas être collée! Je comprends que tu ne puisse pas savoir ça, mais dans tous les cas, ta mère t'a accouché avec un cerveau, profites-en pour l'utiliser! Premièrement, tu aurais dû lui demander pourquoi elle aurait pu être collée, et dans ce cas, Gary a perdu contrôle de lui-même et a saccagé la bibliothèque en commençant par faire une grande fissure à une table en un coup de poing! Deuxièmement, il faut vraiment être à la fois paresseux et insolent pour se faire coller toute la journée, ce qui n'est pas le cas du tout, car la colle ne concerne que les dégâts matériels: des étagères brisées, des livres inutilisables et une bibliothèque en sens dessus-dessous, ça ne mérite pas une journée entière de colle, on n'a eu que deux heures! Et troisièmement, même en admettant qu'Harumi soit collée, tu ne pouvais pas juste l'attendre devant la salle de classe?! D'accord que le surveillant est violent, et qu'il ne comprend pas que la violence ne résout rien, mais au moins il a une bonne raison de faire saigner Gary du crâne: il l'a envoyé publiquement balader, or, si tu ne fais ne serait-ce qu'un onomatopée, le surveillant n'hésite pas à te jeter par la fenêtre! Donc même en admettant qu'Harumi soit collée, d'après ce que je connais d'elle, elle ne subirait pas le même sort que Gary! Elle serait probablement jetée par la fenêtre, d'accord, mais sa tête n'aurait pas autant saignée que celle de Gary, car elle n'est pas provocatrice à ce que je sache, elle a même rangée la bibliothèque avec nous sans se poser de question!". Ils sont entrain de parler d'Harumi? Je toque tout doucement à la porte. Il ne me remarque pas tout de suite mais je rentre tranquillement dans la salle. Je marque sur mon téléphone en tendant le cadeau : "Tiens c'est pour toi. Comment tu t'appelles et pourquoi tu as frappé le professeur?" Je montre aussi le téléphone à Okura.
(c) Rin sur Epicode


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Invité le Sam 19 Nov 2016, 19:01

Suite à ma question, Okura dit qu'il allait revenir, peut-être qu'il devait aller aux toilettes ? Il fallut qu'il aille vidé sa saucisse au moment que j'aille posé ma question, enfin bref, après un petit moment, il revient et me dit :

C'est ça ta motivation?! Tu es sérieux?! Aux dernières nouvelles, parmi ceux qui ont été à la bibliothèque lors du carnage de Gary, Harumi est la seule à ne pas être collée! Je comprends que tu ne puisse pas savoir ça, mais dans tous les cas, ta mère t'a accouché avec un cerveau, profites-en pour l'utiliser! Premièrement, tu aurais dû lui demander pourquoi elle aurait pu être collée, et dans ce cas, Gary a perdu contrôle de lui-même et a saccagé la bibliothèque en commençant par faire une grande fissure à une table en un coup de poing! Deuxièmement, il faut vraiment être à la fois paresseux et insolent pour se faire coller toute la journée, ce qui n'est pas le cas du tout, car la colle ne concerne que les dégâts matériels: des étagères brisées, des livres inutilisables et une bibliothèque en sens dessus-dessous, ça ne mérite pas une journée entière de colle, on n'a eu que deux heures! Et troisièmement, même en admettant qu'Harumi soit collée, tu ne pouvais pas juste l'attendre devant la salle de classe?! D'accord que le surveillant est violent, et qu'il ne comprend pas que la violence ne résout rien, mais au moins il a une bonne raison de faire saigner Gary du crâne: il l'a envoyé publiquement balader, or, si tu ne fais ne serait-ce qu'un onomatopée, le surveillant n'hésite pas à te jeter par la fenêtre! Donc même en admettant qu'Harumi soit collée, d'après ce que je connais d'elle, elle ne subirait pas le même sort que Gary! Elle serait probablement jetée par la fenêtre, d'accord, mais sa tête n'aurait pas autant saignée que celle de Gary, car elle n'est pas provocatrice à ce que je sache, elle a même rangée la bibliothèque avec nous sans se poser de question! Crois-moi, ça m'a vraiment ennuyé de t'acheter des fleurs, mais je l'ai fait car ça permet de te souhaiter un bon rétablissement, et donc c'est du respect que je te fais, à contrecœur! Mais comme je suis né d'une mère Japonaise et que j'ai donc été éduqué par une Japonaise, le respect est primordial pour moi! C'est un des mots-clés au Japon! Mais ça ne m'a pas empêché de donner mon avis sur ce que tu as fait: tu as été débile de A à Z!


Alors, il y a deux choses que me font que je ne puisse pas écouter les personnes pleinement, la première sont les monologues qui durent 2 ans et quand les gens me crient dessus avec de longs monologues. Je ne pige plus rien, je le regarde avec un air super sérieux pour faire genre, je l'écoute, mais en fait pas du tout. Sur quoi il aurait pu m'en vouloir ? Hmmm, je l'ignore. J'entends la porte être frappée, c'était la petite fille qui était en colle, elle écrit sur son téléphone un truc et me donne une enveloppe

"Tiens c'est pour toi. Comment tu t'appelles et pourquoi tu as frappé le professeur?"

Trop Kawai, un cadeau pour moi, par contre, pourquoi elle l'avait écrit ce qu'elle voulait me dire sur son téléphone... Hmmm, mystère. Peut-être est-elle muette ? Ou bien est-elle juste timide ? Je décide de lancer une pièce dans ma tête. Si c'est pile, elle est muette, si c'est face, elle est juste timide. Suspect,... (J'ai vraiment tiré à pile ou face!) face (déçu). Puisque apparemment tout le monde veut savoir pourquoi j'ai voulu frapper le professeur, je vais leur répondre après les présentations.

Salut ! Je m'appelle Hullis, merci pour le cadeau, enfin, j'espère que tu ne vas pas me crier dessus juste après je fais un petit regard vers Okura Mais pour ta question, disons juste que mes émotions m'ont un peu emporté

Je cherche dans ma veste pour voir si j'ai encore mes places expirées... Les voilà, je montre les tickets expirés à Okura et à la petite fille, en espérant qu'ils vont comprendre, et je reprends ma phrase en posant la question à la petite fille

Puisque Okura ne veut pas répondre à ma question, tu peux me dire si Harumi va bien.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Okura Enisarin le Sam 19 Nov 2016, 19:40


Avec Hullis et Cheshire
Colère à l'hôpital
Lorsque j'ai terminé de parler, je commence à voir Cheshire offrir quelque chose à Hullis. Bon, on va dire qu'elle voulait sincèrement lui souhaiter un bon rétablissement, contrairement à moi qui l'a fait par pur respect. Elle a tendu son téléphone à Hullis avant de le tendre à moi.

 
▬ Tiens c'est pour toi. Comment tu t'appelles et pourquoi tu as frappé le professeur?

Je comprends que Cheshire ne connaisse pas Hullis, enfin moi-même je ne m'y suis pas attendu à une telle gaffe, donc je ne suis pas du tout prêt à la blâmer.

 
▬ Salut ! Je m'appelle Hullis, merci pour le cadeau, enfin, j'espère que tu ne vas pas me crier dessus juste après. Mais pour ta question, disons juste que mes émotions m'ont un peu emporté.

...
...
...
Ah! D'accord. Je comprends un peu mieux. S'il s'est emporté, c'est normal qu'il ne réfléchisse pas. C'est normal qu'il ait été un peu débile, donc. Ca explique tout. Je me sens un peu mieux, mais pas beaucoup. Mais je pense qu'un peu de koto me ferait du bien. Il me montre deux tickets VIP expirés pour aller au parc d'attraction et dit:

 
▬ Puisque Okura ne veut pas répondre à ma question, tu peux me dire si Harumi va bien.

▬ Pour résumer, parmi tout ceux qui ont été dans la bibliothèque lorsque Gary a tout cassé, Harumi est la seule à ne pas être collée. Donc, elle va forcément bien, à moins d'être tombée malade subitement, mais j'en doute.

Simple et compréhensible. Cette fois-ci, il faut vraiment être complètement débile pour ne rien comprendre. Je sais qu'il s'intéresse à Harumi, lorsqu'on parlait dans la salle de musique, il m'a demandé ce que je sais sur elle, mais je n'ai aucune théorie là-dessus. Je ne les ai jamais vu ensemble, donc rien de particulier. Tout ce que je pense, c'est "il s'intéresse à elle", rien de plus, rien de moins.

 
▬ D'ailleurs, ça me fait penser à une chose, comme je ne pense rien, j'ai envie d'avoir un petit éclaircissement: lorsqu'on discutait dans la salle de musique, tu avais l'air de t'intéresser à Harumi. Pourquoi elle et personne d'autre?

Plus je parle, plus je suis calme, mais je suis encore un peu tendu. Si vous pouvez mettre une musique du genre, comme... "Ticker" de Silent Partner. Enfin, il suffit que je mette cette musique dans la tête et ce sera bon.

La musique en question:
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Cheshire le Lun 21 Nov 2016, 23:03



L'imbécile qui s'est retrouvé à l'hôpital

"Salut ! Je m'appelle Hullis, merci pour le cadeau, enfin, j'espère que tu ne vas pas me crier dessus juste après. Mais pour ta question, disons juste que mes émotions m'ont un peu emporté"

Hullis ? J'ai l'impression d'avoir déjà entendue ce nom quelque part. Je ne comprend pas vraiment. Je ne ressens presque aucune émotion d'habitude alors je ne comprends pas très bien. En plus on ne peut pas voir facilement ce que je pense (même si vous mettez ce que ressens Cheshire dans vos rps alors qu'en faite ça ne se voit pas chez elle). Il nous montre 2 billets. Des billets pour le parc d'attraction qui on expiré.

"Puisque Okura ne veut pas répondre à ma question, tu peux me dire si Harumi va bien."

Okura répondit à ma place :

"Pour résumer, parmi tout ceux qui ont été dans la bibliothèque lorsque Gary a tout cassé, Harumi est la seule à ne pas être collée. Donc, elle va forcément bien, à moins d'être tombée malade subitement, mais j'en doute"

Il connaît Harumi ? C'est son ami ? Harumi n'est pas malade sinon je le saurais. Je marque sur mon téléphone :

"Harumi va très bien et elle n'est pas malade. Elle s'inquiète pour toi et Gary c'est tout."

Elle s'inquiète vraiment pour eux. Je me demande pourquoi elle n'est pas venue elle aussi. D'ailleurs Harumi m'avait donné quelque chose à donner à l'autre personne de l'hôpital. Pendant que je cherche dans mon sac Okura lui demande :

"D'ailleurs, ça me fait penser à une chose, comme je ne pense rien, j'ai envie d'avoir un petit éclaircissement: lorsqu'on discutait dans la salle de musique, tu avais l'air de t'intéresser à Harumi. Pourquoi elle et personne d'autre?"

C'est vrai ce qu'il dit. Pourquoi ? Je sors la carte qu'Harumi m'avait donné pour lui. Je lui tend la carte et marque sur mon téléphone :

"C'est de la part d'Harumi."
(c) Rin sur Epicode


Dernière édition par Cheshire le Mer 23 Nov 2016, 18:23, édité 1 fois


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Invité le Mer 23 Nov 2016, 14:15

En vrai, si la version d'Okura était vraie, je me sentirais un peu stupide, même si je n'ai aucun regret et que je le referais à tous moment. En tout cas, Okura a l'air de vouloir répondre à la place de la fille. Je suis même plus étonné à force, le connaissant.

"Pour résumer, parmi tout ceux qui ont été dans la bibliothèque lorsque Gary a tout cassé, Harumi est la seule à ne pas être collée. Donc, elle va forcément bien, à moins d'être tombée malade subitement, mais j'en doute"

Bon, il avait l'air sérieux, en même temps, ce n'est pas le genre de type à rigoler. Bon, je me sens un peu stupide d'un coup. Attend, en gros si je comprends bien, j'ai tout perdu... EN GROS, vous êtes en train de me dire que j'ai tout perdu ???!!! J'ai perdu mon argent, mes places, ma dignité même si je n'en avais pas et Harumi ?! Je me mets en position pls intérieurement avec le regard vide pendant un cour instant

"Harumi va très bien et elle n'est pas malade. Elle s'inquiète pour toi et Gary c'est tout."

Elle s'inquiète pour moi ? Une grosse joie commence à m'envahir, jusqu'au moment où elle a dit "Et Gary"... Bon 2 plans s'offrent à moi, la première est qu'elle aime autant Gary que moi ou elle nous considère tous les deux comme juste des amis. Dans les 2 cas, je panique, je deviens encore jaloux... À je sais ! Gary a voulu impressionner Harumi en montrant ça force et à cause de cela, il a tout cassé ! Tout est logique maintenant ! Ça n'empêche que je suis un peu jaloux. Qu'est-ce qui fessait avec elle à ce moment-là, il fessait quoi ? Oui, je suis bien jaloux d'un chauve.

"D'ailleurs, ça me fait penser à une chose, comme je ne pense rien, j'ai envie d'avoir un petit éclaircissement : lorsqu'on discutait dans la salle de musique, tu avais l'air de t'intéresser à Harumi. Pourquoi elle et personne d'autre?"

Je commence un peu à rougir, no panique, no panique, j'arrive pour l'instant à garder mon calme, enfin presque. Mon visage commence progressivement à monté dans le rouge absolue. La petite fille me donna un truc et écrit sur son téléphone

"C'est de la part d'Harumi."

Mon visage était devenu complètement rouge, je ne pus m'empêcher qu'elle avait aussi une carte pour Gary. Si je la trouve, je la lui fais manger par les narines ! Je me cache soudainement sous ma couverture en disant

J'AI MAL AU SECOURS

Je n'avais pas mal, je voulais juste gagner du temps jusqu'à que mon visage soit redevenu normal. Et ça s'est passé bien plus vite que prévu. 5 sec après avoir crié au secours, je sortis de la couverture avec le visage de couleur chair (normale). Enfin bon, je repris mon calme et je décide d'enfin de leurs répondres

Pourquoi elle ? C'est juste que s'est la première personne que j'ai rencontrée à l'académie et qu'on va dire que je lui en devais une. Je laissais passer quelque secondes et reprend en me tournant vers la petite fille D'ailleurs, elle a aussi donné une lettre pour Gary ? Fais-je d'un grand sourire

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Okura Enisarin le Mer 23 Nov 2016, 14:48


Avec Hullis et Cheshire
Colère à l'hôpital
Pendant que je parle, Cheshire lui donne une carte. Et son visage devient complètement rouge. Mais pourquoi? Qu'est-ce qu'il lui arrive. Il se cache soudainement sous la couverture en criant:

▬ J'AI MAL AU SECOURS

Surprise mofo, j'ai envie de dire. Mais malgré qu'il ait crié dans la couverture, je pense que les infirmières peuvent nous entendre. Je regarde derrière la porte en voyant s'il y a des infirmières ici, et il n'y en a pas. Lorsque je me retourne, Hullis s'est déjà découvert avec son visage reprenant celle habituelle.

▬ Pourquoi elle ? C'est juste que s'est la première personne que j'ai rencontrée à l'académie et qu'on va dire que je lui en devais une. il laisse quelques secondes D'ailleurs, elle a aussi donné une lettre pour Gary ?

"C'est juste que c'est la première personne que j'ai rencontrée à l'académie et qu'un va dire que je lui en devais une"... après ce n'est pas le caractère d'Hullis, mais quand j'ai rencontré Clary, je ne cherche pas à lui en devoir une. Je laisse Cheshire lui répondre et après ça, je lui parle.

▬ En fait, les deux personnes que j'ai rencontrés, et tu connais les deux, c'est Gary et Clary. On était entré le même jour dans l'académie, mais Gary était la première personne avec laquelle je ne m'entends pas vraiment. Et concernant Clary, je ne cherchais pas à lui en devoir une, comme tu dis. Elle m'a donné son numéro de téléphone, et c'est tout.

Je m'assois sur une chaise à proximité du lit d'Hullis. Je n'ai pas trop envie de trop monopoliser la parole, donc je laisse quelques secondes avant de reprendre.

▬ Mon rôle pour elle, à chaque fois que je suis près d'elle, est de l'aider à lutter contre sa timidité. Après, ça m'intéresse de mieux la connaître afin qu'on soit amis, mais je ne cherchais pas du tout à lui donner des places pour aller au parc d'attraction comme tu l'as fait. Après, peut-être que ta mentalité est différente de la mienne et que tu veuilles absolument lui faire plaisir en échange, mais si je le fais, généralement, c'est parce que je ressens quelque chose pour elle, pas parce que c'est la première fille que j'ai rencontré, je ne l'ai pas fait avec ma meilleure amie. je laisse encore cinq secondes Tu vois la chose. Je n'ose pas te traiter de menteur car c'est peut-être les mentalités qui sont différentes, c'est juste que ça me fait un peu bizarre de penser une chose pareille.
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Cheshire le Ven 25 Nov 2016, 20:56



L'imbécile qui s'est retrouvé à l'hôpital

Après que je lui donne la carte, Hullis devient aussi rouge qu'une pivoine et se cache sous sa couverture. Je ne comprend pas son attitude mais c'est pas une première non plus. Je suis surprise par Hullis qui crie soudainement : "J'AI MAL AU SECOURS". Il a mal ? Pourtant le docteur avait dit qu'il allait mieux. Je ne comprend pas. Je dois appeler les médecins ou pas ? Il sort de sa couverture mais il n'est plus rouge. Il répondit à Okura : "Pourquoi elle ? C'est juste que s'est la première personne que j'ai rencontrée à l'académie et qu'on va dire que je lui en devais une. D'ailleurs, elle a aussi donné une lettre pour Gary ?" Je secoue la tête. Etrangement elle n'a pas fait de carte pour Gary. J'écris sur mon téléphone : "Non étrangement elle ne lui en a pas offert" Et d'ailleurs Harumi avait été étrange quand je lui ai tout raconté. Après que j'ai répondue à la question d'Hullis, Okura lui répond : En fait, les deux personnes que j'ai rencontrés, et tu connais les deux, c'est Gary et Clary. On était entré le même jour dans l'académie, mais Gary était la première personne avec laquelle je ne m'entends pas vraiment. Et concernant Clary, je ne cherchais pas à lui en devoir une, comme tu dis. Elle m'a donné son numéro de téléphone, et c'est tout. Mon rôle pour elle, à chaque fois que je suis près d'elle, est de l'aider à lutter contre sa timidité. Après, ça m'intéresse de mieux la connaître afin qu'on soit amis, mais je ne cherchais pas du tout à lui donner des places pour aller au parc d'attraction comme tu l'as fait. Après, peut-être que ta mentalité est différente de la mienne et que tu veuilles absolument lui faire plaisir en échange, mais si je le fais, généralement, c'est parce que je ressens quelque chose pour elle, pas parce que c'est la première fille que j'ai rencontré, je ne l'ai pas fait avec ma meilleure amie. Tu vois la chose. Je n'ose pas te traiter de menteur car c'est peut-être les mentalités qui sont différentes, c'est juste que ça me fait un peu bizarre de penser une chose pareille.
(c) Rin sur Epicode


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Invité le Dim 27 Nov 2016, 12:43

Okura avait l'habitude de me rendre mal çà l'aise, mais là ! C'était un nouveau record, enfin bon, je me dis juste que s'était Okura est qu'il était comme ça et qu'on ne pourrait pas le changer, même si j'ai envie de lui dire s'il connaissait la délicatesse, le raffinement et tous les trucs qui vont avec. Comme moi quoi... Enfin bref, Cheschire écrit sur son téléphone afin de répondre à ma question que j'avais d'ailleurs presque oublié

"Non étrangement elle ne lui en a pas offert"

Soudainement un grand "bien fait pour ta geule Gary" s'était mit dans ma tête et une grande joie s'était emparer de moi. Une tellement grosse joie que j'ai presque limite fait un sourire d'handicapé, enfin, dans l'état où je suis, je suis un peu un handicapé, d'ailleurs, je me repose la question, combien ça va coûter ça... Enfin ma grande joie s'était soudainement évaporer quand Okura commença à parler. Bravo le cassage d'ambiance, bref, il me dit

En fait, les deux personnes que j'ai rencontrées, et tu connais les deux, c'est Gary et Clary. On était entré le même jour dans l'académie, mais Gary était la première personne avec laquelle je ne m'entends pas vraiment. Et concernant Clary, je ne cherchais pas à lui en devoir une, comme tu dis. Elle m'a donné son numéro de téléphone, et c'est tout. Mon rôle pour elle, à chaque fois que je suis près d'elle, est de l'aider à lutter contre sa timidité. Après, ça m'intéresse de mieux la connaître afin qu'on soit amis, mais je ne cherchais pas du tout à lui donner des places pour aller au parc d'attractions comme tu l'as fait. Après, peut-être que ta mentalité est différente de la mienne et que tu veuilles absolument lui faire plaisir en échange, mais si je le fais, généralement, c'est parce que je ressens quelque chose pour elle, pas parce que c'est la première fille que j'ai rencontré, je ne l'ai pas fait avec ma meilleure amie. Tu vois la chose. Je n'ose pas te traiter de menteur car c'est peut-être les mentalités qui sont différentes, c'est juste que ça me fait un peu bizarre de penser une chose pareille.

Au milieu de son monologue, il se mit à côté de moi, ce qui par ailleurs me rendit super mal. Déjà pourquoi ce mec s’intéresse tant à ma vie privée, c'est vrai quoi ! Il a peut-être déjà une copine, ou pas, mais s'il en avait déjà une, il devrait savoir que poser 1 000 000 questions n'est pas une bonne idée, attention, je ne sous-entends pas que je sors avec Harumi, je dis juste que c'est super gênant. Enfin, ce n'est pas que je ne voulais pas répondre à sa question, enfin si, je ne veux pas répondre à sa question, mais c'est surtout que je n'ai pas envie de dire de connerie, Harumi et moi, on n'est pas officiellement ensemble, même pas du tout, on se voit que peu (mis à part les moments où je la stalke) et du coup, moi pas vouloir raconter connerie ! Je réponds juste à Okura avec un regard sérieux

Ce n'est pas tes affaires, mais si tu veux vraiment le savoir, pour l'instant je ne peux te répondre

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Okura Enisarin le Dim 27 Nov 2016, 13:30


Avec Hullis et Cheshire
Colère à l'hôpital
Hullis se sent gêné pendant ce temps. Il a fait un sourire un peu gênant quand il a lu ce qu'il y a dans le téléphone de Cheshire. Est-ce que c'est la réponse de Cheshire qui lui donne un sourire qui me gêne un peu? Je sens qu'il est heureux, mais le sourire est assez gênant, sachant que je n'aime pas du tout le mot "handicapé". Après mon monologue, il est encore plus gêné.

▬ Ce n'est pas tes affaires, mais si tu veux vraiment le savoir, pour l'instant je ne peux te répondre

Je souris un peu et je me lève. S'il ne veut pas me dire ce qu'il y a entre Harumi et lui, je n'insiste pas. De toute manière, s'il est amoureux d'elle, il est totalement libre, je ne suis pas du tout amoureux d'Harumi. J'aime encore Luka. D'ailleurs, peut-être qu'il n'y aura aucune chance qu'on soit en couple, mais bon, j'espère.

▬ Soit. Si tu ne veux rien me dire, c'est comme tu veux. Je ne te force pas, je ne vais pas trop insister. Je vais retourner à la salle de musique. Un peu de koto me fera un plus grand bien. あとでね。 (atodene) Ou "à plus tard", si vous voulez.

Je commence à sortir de la salle et de l'hôpital. Peut-être que Cheshire va se mettre devant moi afin de me parler, mais bon. Si elle n'a pas trop envie de me parler pour l'instant, je vais retourner à l'académie pour aller à la salle de musique. Je me sens mieux, oui, mais un peu de koto me fera débarrasser de toute ma colère. Ou alors je commence à apprendre les paroles de "Unravel". Mais la VF ou la VO? Je vais apprendre les deux. Je comprends mieux en français, mais c'est toujours mieux le japonais. Il faut peut-être que je regarde "Tokyo Ghoul" un jour ou l'autre. Mais quand? Je n'en sais rien du tout. Peut-être lorsque je serai majeur et que j'aurai ma propre maison (et j'irai toujours à l'académie, évidemment).
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère à l'hôpital [PV Hullis et Cheshire]

Message par Cheshire le Mer 30 Nov 2016, 20:10

Après ma réponse un grand sourire se dessine sur son visage. Il devrait garder son sourire, le jour ou il pourra sortir de l'hôpital. Pourquoi il sourit ? Il est toujours comme ça ? Ou peut-être qu'il a reçu un choc violent à la tête. Il perd se sourire après le monologue d'Okura. Eh bah, Okura à le don de gâcher un sourire. J'avoue ça m'arrange. Hullis un peu gèné répond à Okura : "Ce n'est pas tes affaires, mais si tu veux vraiment savoir, pour l'instant je ne peux te répondre". Pas grave s'il ne veut pas le dire. Il peut toujours demander à Harumi, ça marche aussi. Okura se lève il va sûrement partir, il est resté là plus longtemps que moi. Je regarde l'heure sur ma montre à gousset et la range. Okura nous répond : "Soit. Si tu ne veux rien me dire, c'est comme tu veux. Je ne te force pas, je ne vais pas insister. Je vais retourner à la salle de musique. Un peu de koto me fera un plus grand bien. あとでね。 (atodene) Ou "à plus tard", si vous voulez". Je fais un signe à Okura. Après que Okura soit parti. Je reste un peu. Je reste là à ne rien faire. Je suis pas du genre à avoir une bonne conversation. Il y a comme un froid depuis qu'Okura est parti. C'est vraiment calme, pourvu qu'une infirmière me dise de partir. J'attends pendant je petit moment et finalement je marque sur mon téléphone : "Alors ça va mieux?"


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum