Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 18/11/2016, 05:33

Rappel du premier message :



J'aurais pas pensé que mon arrivée ici allait être aussi... rocambolesque? En même temps je suis pas venu dans une académie comme celle-ci pour l'ordinaire! Mes blessures faisaient encore un mal de chien cependant... Je n'avais même pas pris la peine de boutonner mon veston ou même de le mettre vraiment, en gros je le portais comme une cape par dessus mon t-shirt qui couvrait mes bras bandées de bandages. Heureusement il ne faisait pas très froid considérant la saison. Aussi, même si c'était plus difficile que d'habitude, j'avais quand même été capable de me coiffer (bon ok, j'ai un peu souffert pour celle là mais peu importe, ça en vaut la peine).

En errant un peu partout dan l'académie, j'essayais de m'habituer aux lieux pendant le temps que je n'avais pas encore de cours. L' esthétique ici était très différent qu'au Japon. Je trouvais l'apparence de l'académie plutôt intimidante... On se croirait dans un film de vampire à la Dracula (pas à la Twilight tout de même!). Au moins cet endroit a beaucoup de verdure aux alentours pour contraster l'apparence imposante de l'académie... En marchant dehors autour du bâtiment, j'arrive sur ce que je peux deviner doit être un lieu d'entraînement pour les étudiants. Hmm sympa les infrastructures ici... Je crois bien avoir fait le bon choix en venant ici! Cependant, je crosi que ça va me prendre une ou deux semaines avant de pouvoir venir ici pour vraiment m'entraîner... Hmm, maintenant que j'y pense, cet terrain est sûrement l'endroit utilisé pour pratiquer son pouvoir considérant le focus de cette académie... Peut-être qu'il y a des gens ici qui pourrait m'aider à m'améliorer, ça serait plutôt cool.

En réalisant que je commençais à atteindre la limite de ce que mes muscles pouvaient subir après l'accident d'hier, je décide d'arrêter ma marche pour le moment et de prendre un moment pour récupérer sur un des bancs du terrain d'entraînement.

Personne va me déranger pour être ici sans vraiment faire d'exercice j'espère?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas


Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 20/12/2016, 01:37



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Je n’osais pas regarder son expression. Sans aucun doute que je craignais qu’il pense comme Narok. Oui, Hayate était une personne très sympathique et douce, mais au fond mon ami aussi. Pourtant, il avait été brutal dans ses mots pour… m’aider à voir la réalité telle qu’elle l’était réellement. Je ne connaissais pas encore assez bien la personne à mes côtés pour savoir ce qu’il allait dire ou penser. Du coup, je ne pus m’empêcher d’être soulagée quand il me répondit avec douceur :

-Eh bien je mentirais si je n'y avais pas pensé... Et tu as raison que oui, je cours bien un risque... Mais tu sais c'est un peu un défaut chez moi apparemment selon certaines personnes : je suis beaucoup du genre à mettre les autres par-dessus moi-même. Mais moi je ne pense pas que c'est si mal... Honnêtement je me sens le plus heureux quand je viens d'aider quelqu'un, pourquoi alors devrais-je arrêter ce qui me rend heureux ? Revenant à l'histoire de ton père, j'imagine que je dois trouver important le fait que tu mérites de pouvoir faire ce que tu veux sans toujours devoir surveiller tes arrières... Si je peux t'aider à sortir en ville de temps en temps avec moins de danger, au moins j'aurai fait quelque chose d'utile.

Sincèrement, je ne voulais pas qu’il court un risque par ma faute. Que ce soit lui, ou un autre de mes amis. Je ne voulais pas être la source d’un malheur quelconque. Du coup, mieux valait que je reste à l’académie. Ainsi, personne ne serait attristé par ma disparition et, normalement, personne ne serait blessé. Quoi que, connaissant la capacité de mon père, il était fort probable qu’il puisse se faufiler dans l’établissement pour venir me chercher. J’espérais que cela n’arriverait plus jamais ! Je comprenais cependant le point de vue de l’Emeraude puisque j’étais moi-même heureuse en venant en aide aux autres. Je sentais alors qu’il y avait un but à mon existence, autre que celle d’être enfermée, cachée du monde. J’espérais que ses raisons n’étaient pas aussi noires que les miennes, dans le fond. En tous les cas, je ne pus ressentir qu’essentiellement de la reconnaissance entre les doutes et la crainte. Personne encore ne m’avait exposé les choses de cette manière. Mais je fus encore plus touchée quand il ajouta :

-Je veux juste pas que tu te sentes comme si tu étais à nouveau dans une cage, seulement que celle-ci est un peu plus grosse.

Passée la surprise de ses paroles, vinrent des larmes que je tentai d’essuyer. Il avait totalement raison sur ce point et cela me fit très mal : même s’il n’y avait pas de barreaux pour m’empêcher de sortir, le fait que j’étais poursuivie par mon père était en train de m’enfermer dans l’enceinte de l’académie, ce qui en faisait une cage, une prison. Il n’y avait rien que je pusse réfuter et cela était plus douloureux encore. Tous ses arguments étaient contrés par ma seule crainte qu’il arrive quoi que ce soit aux personnes qui voulaient me protéger. Il me semblait que, outre le fait que je ne voulais pas qu’il s’arrête de vivre pour moi, c’était pour cela que j’avais refusé que Jïnn soit mon garde du corps. Tout en séchant mes larmes en me frottant les yeux de mes deux mains, je lui répondis :

- Je ne veux pas qu’il arrive du mal à qui que ce soit par ma faute et c’est pour ça que je ne veux pas en parler à mes amis. Jïnn arrêterait ses activités pour être mon garde du corps et je pense qu’il en serait de même pour Noa, Alastor, Mana ou quelqu’un d’autre. Concernant Yasu… il est en voyage et a déjà bien des problèmes à gérer. Je ne peux pas lui en rajouter. Je… je ne veux pas être la cause de douleurs !

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 20/12/2016, 03:37

En voyant ce que je venais de faire, j'essais de tendre ma main vers elle un instant avant de m'arrêter en réalisant que ça ne serait pas vraiment utile. Je me sens plutôt mal de l'avoir fais encore pleuré... En attendant qu'elle parle, j'essaie de m'approcher légèrement lorsqu'elle se sèche les yeux pour finalement parler:

- Je ne veux pas qu’il arrive du mal à qui que ce soit par ma faute et c’est pour ça que je ne veux pas en parler à mes amis. Jïnn arrêterait ses activités pour être mon garde du corps et je pense qu’il en serait de même pour Noa, Alastor, Mana ou quelqu’un d’autre. Concernant Yasu… il est en voyage et a déjà bien des problèmes à gérer. Je ne peux pas lui en rajouter. Je… je ne veux pas être la cause de douleurs !

J'essaie de la calmer en plaçant une main sur son épaule. En attendant quelques secondes pour être sûr que je ne dis quelque chose d'autre qui pourrait la faire pleurer encore... Bon ok, peut-être qu'elle sera pas contente mais je vois pas d'autre chose à faire.

Je me lève pour me remettre en petit bonhomme sur le siège du gradin un étage plus bas, heureusement j'étais quand même à la hauteur de ses yeux...

- Je comprends que tu ne veuilles pas que personne ne sois blessé, mais penses à qu'est-ce qui se passerait si tu disparaîtrais sans que tes ami ne soient là pour essayer de te protéger... Le désespoir qu'il ressentiraient serait immense! Un peu comme le désespoir que tu sentirais si quelque chose leur arriverait à eux tu vois? Donc vraiment on est à une impasse. On veut te protéger, mais tu veux faire de même pour nous... Et ça m'étonnerait que la situation avec ton père se règle sans aucuns problèmes.  

En restant muet quelques instants, je ne pense qu'à une seule chose qui pourrait aider...

-Je pense que je comprends mieux qu'est-ce qui te trouble autant...

En me levant, je reviens plus près d'elle pour finalement la prendre dans mes bras sans y réfléchir plus longtemps.

- Ma mère m'a toujours dit qu'un calin est aussi efficace que mille mots. Je ne sais pas quoi dire pour t'aider donc j'espère que tu te sentiras moins seule sachant que je comprends ce que tu sens.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 20/12/2016, 04:17



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Alors que j’essuyais encore mes yeux tout en sanglotant doucement, je sentis une grande main se poser sur mon épaule. Cette dernière me parut très petite pendant un instant tant elle était entièrement enveloppée. Le silence s’était installé pendant quelques secondes sans que nous ne fassions autre chose… jusqu’à ce que Hayate ne se lève pour se placer devant moi, toujours en me tenant. Comme il était désormais à ma hauteur, je m’arrêtai de frotter mes yeux pour regarder le jeune homme. Ce dernier avait un air sérieux bien que toujours doux, voire peiné, alors qu’il prenait la parole :

- Je comprends que tu ne veuilles pas que personne ne soit blessé, mais penses à qu'est-ce qui se passerait si tu disparaîtrais sans que tes amis ne soient là pour essayer de te protéger... Le désespoir qu'il ressentiraient serait immense ! Un peu comme le désespoir que tu sentirais si quelque chose leur arriverait à eux tu vois ? Donc vraiment on est à une impasse. On veut te protéger, mais tu veux faire de même pour nous... Et ça m'étonnerait que la situation avec ton père se règle sans aucun problème.

Je devais avouer qu’il avait totalement raison bien que, sur le coup, j’avais énormément envie de lui dire qu’il y avait une solution, qu’on ne la voyait tout simplement pas. J’avais envie de trouver un compromis. Mais, en réalité, cette solution était ce que j’évitais depuis le départ : dire adieu à tout le monde pour retourner de mon plein gré là d’où je venais. Ainsi, non seulement je ne disparaîtrais pas sans prévenir, et personne ne serait blessé… sauf moi en mon for intérieur puisque je dirais alors adieu à la liberté. Non. A bien y réfléchir, ce ne devait pas être la bonne solution…

-Je pense que je comprends mieux qu'est-ce qui te trouble autant...

Je me demandais si, réellement, il comprenait. Je n’étais même pas sûre moi-même que ce qui me troublait autant soit seulement cela. Il m’était plus évident de dire qu’il s’agissait d’une accumulation de problèmes qui se réunissaient pour n’en faire qu’un. Cela expliquerait alors pourquoi nous ne parvenions pas à sortir de cette impasse.
Hayate se leva pour revenir à mes côtés alors que je restai immobile. Je ne pouvais plus bouger tant j’étais comme figée dans mes réflexions. C’est alors que deux bras m’enveloppèrent pour m’amener contre une grande poitrine chaude et confortable. Perdue, je ne réagis pas du tout.

- Ma mère m'a toujours dit qu'un câlin est aussi efficace que mille mots. Je ne sais pas quoi dire pour t'aider donc j'espère que tu te sentiras moins seule sachant que je comprends ce que tu sens.


Des câlins… Combien en avais-je eu dans ma vie ? A l’époque de la cage je n’en avais jamais eu. Puis cela avait changé sans que cela ne change à mon sentiment de manque. Même là, ce geste avait une valeur inestimable ! Voilà pourquoi je me blottis en enfouissant mon visage dans ses vêtements. Que pouvais-je ajouter à part pour demander comment il pouvait savoir ce que je ressentais ?
Pendant quelques minutes, je restai ainsi sans bouger, ni montrer mes larmes qui m’avaient échappées. Et quand je fus enfin bien plus calme, quoi que toujours tourmentée, je demandai sans pour autant me détacher de lui :

- Est-ce que j’ai réellement le droit d’appeler à l’aide ? Je veux dire… Ne vais-je pas déranger ? Je… Je ne veux pas être un poids, surtout si c’est à cause d’une erreur que j’ai faite…

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 20/12/2016, 06:32

Le bonheur m'envahissait lorsque j'ai senti Yumiko accepter le câlin si facilement. J'étais content d'avoir fait le bon choix. En restant ainsi pendant un bon moment, je prends le temps de décompresser en gardant mes bras autour d'elle. Le temps passait sans m'en rendre compte alors que j'observais le dessus de sa tête blottie contre moi, en attendant qu'elle se calme un peu.

Finalement, je sentis qu'elle semblait avoir regagné son état de tout à l'heure. Je l'entendis dire quelque chose alors qu'elle resta agrippée à moi.

- Est-ce que j’ai réellement le droit d’appeler à l’aide ? Je veux dire… Ne vais-je pas déranger ? Je… Je ne veux pas être un poids, surtout si c’est à cause d’une erreur que j’ai faite…

Mais oui tu peux...

Instantanément, je ressers mon emprise sur elle en signe de réconfort. En baissant légèrement ma tête pour être plus près de son oreille, je lui chuchote:

-Shhhh... Écoute Yumiko, ne te questionne jamais sur si tu peux appeler à l'aide, compris? Que ce sois à propos de ton père ou encore même n'importe quoi d'autre, j'ai dit que je serais là pour toi et je ne reviens jamais sur mes promesses, et je veux bien dire JAMAIS.

Je sais que tu as dis que beaucoup t'ont abandonné, mais je te demande de me laisser une chance. Viens me chercher au dortoir Émeraude, appelle moi... Peu importe, je vais être là. Je comprends si c'est difficile de croire quelqu'un que tu viens tout juste de rencontrer, même moi je suis confus du fait que je semble si connecté avec toi, mais crois moi lorsque je dis que je suis là. Je t'ai donné cette épingle exactement pour ça, ainsi tu sais qu'il y a quelqu'un qui se préoccupe de toi...


En revenant à ma position normale, je regarde le ciel une autre fois avant de poser une dernière question:

- Comment tu te sens? Dis moi ce que tu ressens en ce moment.

J'espère qu'elle va au moins un peu mieux qu'avant mon petit discours...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 20/12/2016, 15:48



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Mes paroles eurent pour effet de lui faire resserrer son emprise autour de mes épaules. J’en fus légèrement surprise puisque je connaissais plus la réaction qui consistait à ce qu’on se détache de moi pour me dire les choses en me regardant dans les yeux. Cette fois, il me gardait près de lui comme pour montrer que sa promesse signifiait cela aussi et il me chuchota à l’oreille :

-Shhhh... Écoute Yumiko, ne te questionne jamais sur si tu peux appeler à l'aide, compris ? Que ce soit à propos de ton père ou encore même n'importe quoi d'autre, j'ai dit que je serais là pour toi et je ne reviens jamais sur mes promesses, et je veux bien dire JAMAIS.

Je ne demandais qu’à le croire. Sincèrement. Il subsistait pourtant la peur de le voir souffrir à cause de mes appels à l’aide ou même parce que je viendrais trop souvent lui en demander. J’étais trop faible pour me passer d’un chaperon semblait-il bien que cela fut un de mes plus grands souhaits. Je souhaitais pouvoir subvenir à mes besoins seule mais cela semblait tellement hors de ma portée… C’était tout aussi douloureux que le fait que mon père voulait m’enfermer loin du monde. Mais, alors, pourquoi étais-je si désireuse de pouvoir compter sur quelqu’un ?

-Je sais que tu as dit que beaucoup t'ont abandonnée, mais je te demande de me laisser une chance. Viens me chercher au dortoir Émeraude, appelle-moi... Peu importe, je vais être là. Je comprends si c'est difficile de croire quelqu'un que tu viens tout juste de rencontrer, même moi je suis confus du fait que je semble si connecté avec toi, mais crois-moi lorsque je dis que je suis là. Je t'ai donné cette épingle exactement pour ça, ainsi tu sais qu'il y a quelqu'un qui se préoccupe de toi...

Instinctivement, en entendant ces paroles, je resserrais la main qui tenait à la fois son épingle et son vêtement. Tout comme mes amis, il s’inquiétait pour moi, faisant en sorte que je comprenne que je n’étais plus seule. Mais, alors, cela faisait-il de lui un nouvel ami malgré le peu de temps que je le connaissais. Est-ce que cela faisait comme Noa qui avait été jusqu’à m’aider dans mes études sans se poser des questions sur mes méconnaissances, qui ne m’avait pas posé de questions sur toutes mes lacunes même pour m’aider à nager ? Comment les gens faisaient-ils pour s’attacher à moi de cette façon ? Si seulement je pouvais avoir une vague idée de la réponse… Certainement étais-je dans un besoin d’affection qui m’approchait naturellement de tous, mais pour ce qui était du contraire…
Alors que je le sentis se relever, je me fis la réflexion que je réfléchissais beaucoup trop. Je cherchais trop de réponses alors que beaucoup d’entre elles n’étaient pas trouvables.

- Comment tu te sens ? Dis-moi ce que tu ressens en ce moment.

En réfléchissant à ce que je ressentais, je me mordis la lèvre inférieure. Que ressentais-je ? Finalement, peut-être que je le savais bien qu’il me fut difficile de le trouver. Du coup, quelque peu hésitante, je répondis sans en être convaincue moi-même :

- Je crois… je crois que je suis totalement confuse. Je n’arrête pas de me poser des questions par milliers sans trouver de réelle réponse, de … chercher à comprendre pourquoi je suis comme ça. Enfin… je ne sais pas comment dire ça…

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 21/12/2016, 02:46

Alors que le silence régna quelques instants, j'attends patiemment la réponse de la fille alors que je la tenais encore dans mes bras.

- Je crois… je crois que je suis totalement confuse. Je n’arrête pas de me poser des questions par milliers sans trouver de réelle réponse, de … chercher à comprendre pourquoi je suis comme ça. Enfin… je ne sais pas comment dire ça…


-Tu te sens dépourvue, tu ne vois pas le bout du tunnel. Tu ne comprends pas pourquoi il n'y a pas de solution alors que tu en as cherché une depuis trop longtemps... Tout le monde serait pareil que toi dans cette situation donc ne vas pas dire que tu es faible ou autre chose du genre. Tu sais, normalement je protège les gens dans le sens plus direct, en fait ça me rend choqué que je ne sais pas quoi faire pour résoudre la situation avec ton père, extrêmement même. Je n'endure pas le fait de voir quelqu'un souffrir comme toi.

En relâchant légèrement Yumiko, je passe mes bras sur ses épaules en baissant mon corps pour rejoindre mon regard de le sien. En l'observant quelques secondes je remarque qu'elle semblait avoir pleurer légèrement ce qui me fit sourire amèrement.

- Je sais que tu te demandes encore si appeler à l'aide est le bon choix... Alors penses-y ainsi d'accord? Si tu ne fais rien et tu laisses capturer, sans aucun doutes tout le monde sera détruit émotionnellement, toi inclus. Cependant, si nous sommes là, nous courons la chance au moins d'en sortir vivant et libre! Je sais que les probabilités sont faibles, mais une chance est meilleure que quelque chose de définitif ici n'est-ce pas?

En plaçant ma main gauche en forme de poing devant elle, je sors mon petit doigt pour faire une promesse.

-Je sais que ça fait enfantin, mais je trouve que ça semble toujours fonctionner pour moi... Je veux que tu promets que tu essaieras d'appeler à l'aide d'accord? Je ne veux pas que tu abandonnes la possibilité que tu puisses t'en sortir.

En souriant légèrement, j'attendais de voir si elle allait être d'accord avec ce que je lui avais demandé... Il est très probable qu'elle ne veuille toujours pas mais je dois essayer quelque chose!



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 21/12/2016, 03:25



Guérison fulgurante
Feat Hayate

-Tu te sens dépourvue, tu ne vois pas le bout du tunnel. Tu ne comprends pas pourquoi il n'y a pas de solution alors que tu en as cherché une depuis trop longtemps... Tout le monde serait pareil que toi dans cette situation donc ne vas pas dire que tu es faible ou autre chose du genre. Tu sais, normalement je protège les gens dans le sens plus direct, en fait ça me rend choqué que je ne sais pas quoi faire pour résoudre la situation avec ton père, extrêmement même. Je n'endure pas le fait de voir quelqu'un souffrir comme toi.

Je n’arrivais pas à y croire totalement, mais Hayate venait de mettre les mots exacts sur ce que je ressentais et semblait effectivement comprendre dans sa totalité la situation dans laquelle je me retrouvais. S’il savait combien de temps j’avais cherché une solution sans réellement en trouver. Il y avait toujours le problème des représailles contre ceux qui me seraient venus en aide ou le fait que mon père chercherait à mettre fin à mes jours. C’était effrayant. Peut-être plus que la possibilité de me faire enlever pour retourner dans une cage avec pour seul lien avec le monde extérieur un vasistas. D’ailleurs, je me sentais mal de savoir qu’il se sentait mal de ne pas pouvoir m’aider « réellement ». D’un certain côté, cela semblait logique puisque, si je n’arrivais pas à trouver de solution depuis des mois, comment le pourrait-il en moins d’une heure ?
Avec douceur, l’Emeraude mit fin au câlin pour pouvoir le regarder dans les yeux. A contrecœur, je me laissai faire sans parvenir à lâcher son maillot. A bien y regarder, ses yeux avaient la même couleur que les miens : un très joli bleu clair. Malheureusement, l’expression de son visage était ternie par son sourire qui n’avait rien de joyeux. Il semblait y avoir des regrets. Il souffrait et c’était ma faute…

- Je sais que tu te demandes encore si appeler à l'aide est le bon choix... Alors penses-y ainsi d’accord ? Si tu ne fais rien et tu laisses capturer, sans aucun doute tout le monde sera détruit émotionnellement, toi inclus. Cependant, si nous sommes là, nous courons la chance au moins d'en sortir vivants et libres ! Je sais que les probabilités sont faibles, mais une chance est meilleure que quelque chose de définitif ici n'est-ce pas ?

Il avait raison, je le savais. Pourtant, j’avais du mal à y adhérer. Je le laissai pourtant continuer en le regardant me proposer de faire une promesse comme Narudgi me l’avait appris :

-Je sais que ça fait enfantin, mais je trouve que ça semble toujours fonctionner pour moi... Je veux que tu promettes que tu essaieras d'appeler à l'aide d’accord ? Je ne veux pas que tu abandonnes la possibilité que tu puisses t'en sortir.

Doucement, j’émis un petit sourire qui représentait un petit espoir alors qu’il me rappelait la promesse que j’avais fait à Narok. Je lâchai donc le vêtement de Hayate pour former la promesse alors que je lui répondais :

- Je te promets d’appeler à l’aide. D’ailleurs, si jamais je me fais attraper, je casserais ces bracelets. Cela sonnera comme un SOS à son créateur. J’espère que je n’aurais pas à le faire car je ne veux pas m’en séparer… entre autres. Ce qu’ils cachent me rend nerveuse.


Ces deux bracelets rouges et argentés finement dessinés cachaient effectivement deux fines cicatrices blanches résultant de la tentative de mon père de me tuer à distance. Cela m’évitait de toujours mettre des vêtements à manches longues et toujours faire attention à ce qu’on ne regarde pas mes poignets.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 21/12/2016, 06:14

En la voyant sourire légèrement, je sentis un poids immense s'envoler de mes épaules. Mon sourire redevient un de vraie joie lorsque nos doigts se touchent.

- Je te promets d’appeler à l’aide. D’ailleurs, si jamais je me fais attraper, je casserais ces bracelets. Cela sonnera comme un SOS à son créateur. J’espère que je n’aurais pas à le faire car je ne veux pas m’en séparer… entre autres. Ce qu’ils cachent me rend nerveuse.

Nerveuse? Hmm, non je devrais sûrement pas essayer d'en savoir plus. Je ne veux pas que d'autres souvenirs douloureux fassent surface encore...

- Eh bien en tout cas, merci, Yumiko. Tu me rends extrêmement content en disant ça.

En respirant un bon coup, je prends le temps de laisser mon stress s'évaporer en la regardant dans les yeux. En revenant sur le banc, je regarde le terrain avec l'académie au loin. Je dois dire qu'il y avait une certaine beauté à ce paysage... Un lieu isolé du reste du monde.

Retournant mon attention vers elle, je suis content de voir que les choses ont bien tournés en fin de compte... En la regardant attentivement, je reprends la parole:

- Je sais qu'il est rendu plutôt tard, mais si tu veux, je peux rester ici encore un bon bout pour te garder compagnie. Le décalage horaire fait encore effet pour moi... En réalité il devrait être bientôt l'heure du midi à peu près au Japon en ce moment... Donc ouais, pas besoin de t'inquiéter pour moi, je peux rester debout encore très longtemps!

J'imagine que je ne voulais pas tout de suite la laisser partir, je voulais être sûr que tout allait un peu mieux au moins. Mais pourquoi est-ce que cette fille était capable de me rendre si protecteur en si peu de temps? Ugh, je suis content qu'elle semble relativement mieux...

Hmm, Yumiko... J'aimerais bien en savoir plus sur elle. Excepté sa situation familiale je connais peu sur qui elle est. J'espère que ceci n'est que la première fois qu'on se verra. Mais surtout, j'espère que la prochaine fois sera plus heureuse en général que ce qui vient de se passer.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 21/12/2016, 15:24



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Je fus heureuse de constater que j’avais rendu son visage plu joyeux en lui parlant de mon dernier recours. Même qu’il m’en remercia, ce qui était vraiment soulageant d’un certain côté. J’eus d’ailleurs la nette impression que l’atmosphère avait changée, préconisant la décompression, ce que Hayate et moi prîmes avec joie. D’ailleurs, il se déplaça à nouveau pour se rassoir à côté de moi. J’étais contente qu’il ne me laisse pas seule après cette conversation difficile. Après tout, j’avais besoin de compagnie et de trouver un sujet plus agréable, quelque chose à faire. Tien, peut-être pourrais-je lui demander des conseils par rapport à Narok ? Mmh… A moins que ce sujet soit difficile aussi ? Je n’en étais pas certaine et je craignais de nouvelles réouvertures de blessures. Je ne montrai rien de mes doutes, regardant des détails du paysage que je n’avais pas encore remarqués tant je venais ici pour courir essentiellement. Je m’en détachais cependant quand mon nouvel ami reprit la parole :

- Je sais qu'il est rendu plutôt tard, mais si tu veux, je peux rester ici encore un bon bout pour te garder compagnie. Le décalage horaire fait encore effet pour moi... En réalité il devrait être bientôt l'heure du midi à peu près au Japon en ce moment... Donc ouais, pas besoin de t'inquiéter pour moi, je peux rester debout encore très longtemps !

A bien y penser, il était vrai que le soleil commençait à se faire haut. Je ne m’en étais pas réellement rendu compte puisque j’étais bien trop préoccupée pour cela. Mais un autre détail me détourna de ce dernier : ainsi il était arrivé il y avait très peu de temps de cela ? Je comprenais assez bien ce qu’il voulait dire ayant moi-même vécu le décalage horaire. Cela me fit sourire comme le fait qu’il me donnait la possibilité d’avoir de la compagnie. Je sortis donc mon portable pour constater l’heure. Presque midi. Certainement avait-il fait un lapsus. Après tout si on comptait huit heures supplémentaires par rapport à ici, il devait être plus vingt heures là-bas. Cela me fit rire doucement :

- Hayate, c’est ici qu’il est midi. D’ailleurs, je commence à avoir très faim. Ça te dit qu’on aille manger quelque chose ?

J’espérais qu’il allait accepter. D’ailleurs, avais-je pris mon petit déjeuner avant d’être appelée par les surveillants ? Je n’en savais rien, malheureusement. J’avais besoin d’un peu de temps pour me remettre de mes émotions.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 22/12/2016, 02:50

Yumiko sortit son cellulaire pendant un instant après que j'aie mentionné l'heure, je fus surpris d'entendre des rires.

- Hayate, c’est ici qu’il est midi. D’ailleurs, je commence à avoir très faim. Ça te dit qu’on aille manger quelque chose ?

...Hein? En regardant mon propre cellulaire je sursaute presque de mon siège.

-Midi!??!? Ugh, je suis vraiment confus...

Si ça continue, on va m'apprendre qu'on est même pas en Angleterre... Cependant, son invitation semblait très alléchante. Peut-être qu'un peu de nourriture m'aidera à mieux me concentrer... Hmm, je n'ai pas encore vraiment mangé de la nourriture d'ici pour être honnête. Je veux dire, j'ai bien soupé hier mais ce n'était pas vraiment très mémorable pour appeler ça de la nourriture locale...

- Mais oui, ça serait une excellente idée d'aller manger... Je viens tout juste de réaliser que j'ai extrêmement faim héhé!

En sautant sur mes pieds, je me retourne vers elle avec un grand sourire. En l'observant quelques instants, je ne pus m'empêcher de remarquer la veste bien trop grande sur ses épaules, c'était plutôt mignon... En arrêtant d'y penser pour ne pas rougir, j'essaie de penser rapidement à quelque chose à dire...

-La ville a surement plusieurs restau- AH! Désolé... J'aurais du réfléchir avant d'ouvrir ma bouche... Tu veux probablement rester ici pour manger maintenant que j'y pense. Ahhh... Il faudrait que j'essaie de penser plus longtemps avant de parler moi...

Moi et ma grande bouche... Faudrait vraiment que j'apprenne à ne pas laisser le stress me faire dire des choses comme ça...

Mais bon, es-tu prête pour y aller? Car personnellement, je crois que je vais manger mes souliers si on attend plus longtemps! J'espère qu'ils ont quelque chose de bon pour dîner...Peut-être quelque chose avec beaucoup de viande oh ouiiiii...

Alors que je rêvassais à tout ça, j'attendais à côté de Yumiko pour qu'elle se lève pour qu'on puisse aller manger. Peut-être qu'un peu de nourriture lui fera aussi du bien en y pensant... Je sais que ça me remonte toujours le moral, ça doit être pareil pour elle!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 22/12/2016, 03:34



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Comme pour réaliser l’information par lui-même, Hayate sortit son téléphone et regarda l’heure lui-même. Sa réaction pleine de surprise ne se fit pas attendre :

-Midi !??!? Ugh, je suis vraiment confus...

Je ne voulais pas me moquer de lui, mais je ne pus m’empêcher de rire en voyant sa réaction. Il se reprit cependant assez rapidement en annonçant que cela nous ferait du bien de manger un peu, que j’avais eu une bonne idée. Sur ces mots, il se leva énergiquement avant de me regarder avec un grand sourire. Il me parut alors aussi lumineux que le soleil, ce qui ne manqua pas de me faire rougir. Sérieusement, qu’est-ce qui me faisait penser cela exactement ? Si seulement j’en avais eu une simple idée… Heureusement, je n’eus pas à me poser plus de questions puisque je fus ramenée sur terre par une proposition du jeune homme :

-La ville a surement plusieurs restau- AH ! Désolé... J'aurais dû réfléchir avant d'ouvrir ma bouche... Tu veux probablement rester ici pour manger maintenant que j'y pense. Ahhh... Il faudrait que j’essaie de penser plus longtemps avant de parler moi...

- Ce n’est pas grave, lui répondis-je simplement dans un sourire compatissant.

Je ne pouvais pas lui en vouloir pour si peu. Après tout, ma situation devait être très peu commune.

- Mais bon, es-tu prête pour y aller ? Car personnellement, je crois que je vais manger mes souliers si on attend plus longtemps ! J'espère qu'ils ont quelque chose de bon pour dîner…

Doucement, je me levai et regardai mon allure. Habillée d’une tenue de sport qui puait la transpiration et tâchée de quelques gouttes de mon sang, je ne me sentais pas très présentable. C’est donc gênée que je regardai mon ami et lui déclarai :

- Si tu le permets, j’aimerais pouvoir me changer avant d’aller où que ce soit. C’est pas que je me sens crade… mais presque.


Comme sa gentillesse le faisait penser, il accepta volontiers. Je lui rendis donc sa veste, ce qui eut pour effet de me faire frissonner, avant de m’armer de ma bouteille d’eau et partir en direction de la maison des Saphir. Une fois rentrée dans ma chambre, je me fis un petit brin de toilette et me coiffai avant d’enfiler un jean slim, des bottines noires sans talon, un tee-shirt et un pull de couleur prune ainsi qu’un manteau taupe. Je pris aussi mes effets personnels avant de rejoindre mon ami qui devait m’attendre bien que j’eue fait le plus vite possible.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 23/12/2016, 09:26

Yumiko se leva du banc, cpendant elle semblait être distraite par les taches de sang sur ses vêtements on dirait...

- Si tu le permets, j’aimerais pouvoir me changer avant d’aller où que ce soit. C’est pas que je me sens crade… mais presque.

En riant légèrement, je la laissai aller se changer alors qu'elle me redonna ma veste... Hmm, je me demande si elle va garder l'épingle sur elle ou si elle la laissera dans sa chambre... En me rhabillant, je remarque déjà la différence de poids lorsque l'épingle est manquante. Même quand regardant de très près, je peux voir le trou laissé dans le tissu par l'aiguille. En arrêtant d'y réfléchir, ne voulant pas commencer à m'ennuyer du symbole doré, je commence à sortir mon peigne pour faire passer le temps en peaufinant mes cheveux maintenant que je n'ai plus mal partout...

Après ce qui semblait être un combat éternel entre mon perfectionnisme et la gravité qui affectait mes cheveux, je décide d'abandonner mon plan d'avoir les cheveux les plus parfaits et je me contente d'avoir simplement les meilleurs au monde à la place de la perfection (oui, je suis très vantard en parlant de ma chevelure car j'ai raison).  En tournant aléatoirement sur moi même, je remarque que Yumiko revenait sur le terrain portant des vêtements beaucoup plus propres que tantôt. En boutonnant ma veste le temps qu'elle arrive, j'avais bien hâte d'aller manger... En me déplaçant ensuite vers elle, je lui dis en arrivant devant elle:

- Hmm, c'est vrai que tu es quand même plus jolie lorsque tu n'es pas ensanglantée... Héhé... Bon! Sommes-nous prêts à partir?

Alors que je disais ces mots, je me mis à côté d'elle, prêt à aller manger. Je crois que ça va nous faire du bien à tout les deux...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 23/12/2016, 14:27



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Sur le chemin pour rejoindre Hayate, je repensai à la broche qu’il m’avait confiée. Pour être certaine de ne pas l’égarer, je l’avais rangée dans un petit coffre à « secrets » que je gardais précieusement dans mon armoire. En vérité, on aurait pu appeler cela une boîte à souvenirs puisqu’elle contenait les objets qui marquaient un évènement important dans ma vie. Ainsi, on pouvait aussi y trouver le couteau qui avait failli mettre fin à mes jours, un coquillage venant de la Nouvelle Calédonie et ma lettre d’admission à l’académie entre autres petites choses. J’étais ainsi certaine de la retrouver quoi qu’il arrive puisque chaque soir je jetais un œil sur le contenu de cette boîte avec autant de peur que de nostalgie.

Alors que j’arrivais sur le terrain d’entraînement, Hayate sembla ajuster sa veste tout en venant me rejoindre. Tien, sa coiffure n’était-elle pas plus joliment coiffée ? En tous les cas elle me paraissait différente par rapport à quand je l’avais laissé pour aller me changer. Puis quand nous fûmes enfin l’un face à l’autre, il fit :

- Hmm, c'est vrai que tu es quand même plus jolie lorsque tu n'es pas ensanglantée... Héhé... Bon ! Sommes-nous prêts à partir ?

Son compliment me fit rougir alors que je le remerciais en souriant timidement. Je ne m’attendais pas réellement à ce qu’il m’en fasse un. Elle s’estompa cependant légèrement quand nous commençâmes à aller trouver un endroit où manger. En chemin, nous croisâmes bien des groupes d’élèves, parfois un peu nombreux, mais cela me dérangea moins que lorsque nous fûmes hors de l’école. C’était comme si je craignais plus les dangers venant de l’extérieur que ceux que j’avais expérimentés à l’intérieur. Cela pu se voir du point de vue du jeune homme lorsque je lui pris la manche, comme pour ne pas le perdre. J’avais fait de même lors de ma sortie au parc d’attraction en compagnie de Noa. Il était vrai que maintenant que la menace était plus grande, j’avais bien moins envie de sortir trop loin de mon lieu d’asile, ma nouvelle maison. En y réfléchissant, je me trouvais fort contradictoire dans mes pensées autant que dans mes faits et gestes. D’ailleurs, pourquoi personne autre que moi ne l’avait remarqué ?

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 24/12/2016, 02:34

Yumiko rougit légèrement à la mention du compliment. Ne voulant pas l'embarrasser encore plus, je commençai à marcher tranquillement vers le réfectoire. La température était plutôt froide, mais au moins je venais de récupérer ma veste même si elle manquait un de ses accessoires.

Alors que nous marchions en face de plusieurs élèves, je voyais des regards surpris de voir un nouvel élève. Je dois avouer que cette période de l'année est un peu étrange pour arriver ici... Alors que je leur souriais en faisant des signes de la main en les saluant rapidement, je sentis Yumiko agripper la manche de ma veste. En me retournant, je compris qu'elle était sérieuse lorsqu'elle parlait de sa peur des foules... Je n'ai pas envie de voir comment elle doit se maintenir en ville avec des gens complètement inconnus. En lui souriant légèrement pour la réconforter, je me mis à marcher plus près d'elle pour qu'elle n'est pas à forcer pour garder sa prise sur mes vêtements... Même si je rougis légèrement en faisant ceci.

- Pas besoin de s'inquiéter. C'est juste des étudiants non? Bah, je devrais probablement essayer d'être plus compréhensible avec quelqu'un qui a vécu une grande partie de sa vie en solitu-AAH! Je suis désolé... Je vais essayer d'avoir plus de tact dorénavant!

En relevant ma tête de mon excuse, je gratte le derrière de ma tête tel que mon tic me forçait toujours. En recommençant notre marche, j'essayais de penser à quelque chose pour passer par dessus ce commentaire assez rude. Hmmm... quoi donc... AH JE SAIS!

- Alors Miko, quels sont tes passe-temps? Je sais déjà que tu cours mais quoi d'autre? Je peux bien commencer par moi-même... Moi je suis un fan GIGANTESQUE de rock! Elvis, Queen, Yes, Micheal Jackson, The Beatles... Je peux te réciter toutes les paroles de leur chanson! Non seulement ça, mais je suis aussi un chanteur de temps en temps... Cependant j'essaie encore de jouer de la guitare en même temps... Plus dur qu'on croirait apparemment. Si tu me demandes, je pourrais peut-être te montrer ce que je peux faire qui sait! 

Bon et voilà, ça commençais... Ça se pourrait bien qu'on en parle des heures si elle aussi aime la musique... Héhé, ça serait bien drôle que derrière la fille timide et mignonne se trouvait une fan de gros rock des années 70!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 26/12/2016, 00:49



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Je ne savais pas comment Hayate pouvait être aussi serein ainsi entouré de tous ces gens. Bien entendu, à l’école cela me dérangeait de moins en moins bien que je tentais de les éviter le plus possible. Mais là… en plus de la foule nous étions hors du château qui me donnait un fort sentiment de sécurité. Cela n’avait donc rien à voir à mes yeux. C’était comme deux foules différentes bien que je pus reconnaître des têtes que je connaissais que de vu. Semblant remarquer mon malaise et ma prise sur sa manche, le jeune homme se rapprocha de moi. Sincèrement, je tentais de paraître la plus naturelle possible malgré ma peur. C’est pourquoi je ne regardai pas les mimiques de l’Emeraude. Je l’écoutais cependant tenter de me rassurer :

- Pas besoin de s'inquiéter. C'est juste des étudiants non ? Bah, je devrais probablement essayer d'être plus compréhensible avec quelqu'un qui a vécu une grande partie de sa vie en solitu-AAH ! Je suis désolé... Je vais essayer d'avoir plus de tact dorénavant !

Sa réaction eu l’effet de me faire sourire plus qu’autre chose. Je n’en voulais nullement au jeune homme malgré que sa maladresse pu me faire un pincement au cœur. Cependant il s’était rendu compte de son erreur. Il était donc totalement inutile que j’en rajoute une couche. Je pus, en plus de cela, voir la gêne occasionnée par son intervention en le regardant discrètement. Je le remerciai donc mentalement alors qu’il reprenait comme pour effacer sa gaffe :

- Alors Miko, quels sont tes passe-temps ? Je sais déjà que tu cours mais quoi d'autre ? Je peux bien commencer par moi-même... Moi je suis un fan GIGANTESQUE de rock ! Elvis, Queen, Yes, Micheal Jackson, The Beatles... Je peux te réciter toutes les paroles de leur chanson ! Non seulement ça, mais je suis aussi un chanteur de temps en temps... Cependant j'essaie encore de jouer de la guitare en même temps... Plus dur qu'on croirait apparemment. Si tu me demandes, je pourrais peut-être te montrer ce que je peux faire qui sait !

Mes passes temps ? Oh lala… s’il savait. Gênée de devoir sans aucun doute le décevoir, je souris en tentant de trouver ce qui pouvait bien être considéré comme tel. Je devais bien avouer que je ne savais pas trop quoi dire exactement, même après un moment de pure réflexion. Du coup, je ne pus que le faire à l’instinct, ce qui donna ceci sur un ton incertain :

- Avant que je ne me rende compte de tout le retard que j’ai accumulé pendant ces quinze années loin du monde, j’adorais lire même si je n’arrivais pas à différencier le vrai du faux. Par la suite… je me suis enfermée dans les études sans réellement chercher une autre activité. Cela ne m’a jamais réellement manqué. Puis, par la suite un ami récent m’a fait connaître ce qu’est réellement la musique. Je veux dire… je n’avais jamais entendu autre chose que le chant des oiseaux avant l’académie, alors je n’avais jamais eu l’idée de chercher à écouter autre chose. Je ne sais donc pas quels sont mes goûts en la matière. Ah ! Si. Je me suis découvert un talent pour le dessin ! Bon, je l’utilise surtout comme un moyen d’évacuer mes peurs, doutes et autres, mais j’avoue que ce n’est pas mal. Dernièrement j’ai arrêté pour la course car je dessine toujours la même chose. Même lorsque je pense à dessiner un portrait, j’en reviens toujours à dessiner ma prison.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 27/12/2016, 10:27

Quelques instant s'écoulèrent avant que Yumiko décide de parler... Avait-elle peu de passes-temps par hasard? J'imagine que l'ennui pour elle doit être difficile à avoir après être sorti de sa cage, ça met les choses en perspective en y pensant...

- Avant que je ne me rende compte de tout le retard que j’ai accumulé pendant ces quinze années loin du monde, j’adorais lire même si je n’arrivais pas à différencier le vrai du faux. Par la suite… je me suis enfermée dans les études sans réellement chercher une autre activité. Cela ne m’a jamais réellement manqué. Puis, par la suite un ami récent m’a fait connaître ce qu’est réellement la musique. Je veux dire… je n’avais jamais entendu autre chose que le chant des oiseaux avant l’académie, alors je n’avais jamais eu l’idée de chercher à écouter autre chose. Je ne sais donc pas quels sont mes goûts en la matière. Ah ! Si. Je me suis découvert un talent pour le dessin ! Bon, je l’utilise surtout comme un moyen d’évacuer mes peurs, doutes et autres, mais j’avoue que ce n’est pas mal. Dernièrement j’ai arrêté pour la course car je dessine toujours la même chose. Même lorsque je pense à dessiner un portrait, j’en reviens toujours à dessiner ma prison.

-Oh... Je suis désolé de l'entendre...

En marchant pendant quelques instants, ce sentiment d'impuissance refaisait surface alors que je pensais au père de Yumiko qui pendait par dessus elle telle l'épée de Damoclès peu importe ce que je fais.

En secouant la tête, j'essaie de ramener à nouveau une humeur joyeuse à la conversation. Je ne veux plus voir Yumiko pleurer car je crois que je vais faire de même si elle commence.

- MAIS BON! Là c'est un blasphème que tu saches même pas quelle musique tu aimes! Yumiko, je me donne comme travail d'essayer de trouver ton genre préféré! Tu vas voir, quand j'en aurai fini avec toi, tu seras devenu une vraie connaisseuse fine de l'art de la musique. Et quel meilleur temps que le présent hein? Allez, c'est parti! Assis-toi car Jojo va te montrer ses talents de chant!

En sortant mon portable, je branche mon haut-parleur portatif que je garde dans la même poche pour des occasions de ce genre... En fouillant dans ma bibliothèque gigantesque, je trouve la piste instrumentale que je voulais. En toussant légèrement pour libérer ma gorge, je commence la musique en me concentrant. Connaissant la musique par coeur déjà, je joue de la guitare imaginaire au rythme de la musique avec une énergie impressionnante. En plus, ma voix aujourd'hui semblait meilleure que d'habitude... J'avais normalement de la difficulté pour copier Paul Mccartney aisément. Est-ce que le pouvoir de Yumiko aidait pour ça aussi?

Get back:



(HRP: j'ai quand même mis celle avec les voix au cas que tu la connaissais pas ^^)

Jojo was a man who thought he was a loner
But he knew it wouldn't last
Jojo left his home in Tucson, Arizona
For some California grass
Get back, get back
Get back to where you once belonged
Get back, get back
Get back to where you once belonged
Get back Jojo, go home
Get back, get back
Back to where you once belonged
Get back, get back
Back to where you once belonged
Get back Jo
Sweet Loretta Martin thought she was a woman
But she was another man
All the girls around her say she's got it coming
But she gets it while she can
Get back, get back
Get back to where you once belonged
Get back, get back
Get back to where you once belonged
Get back Loretta, go home
Get back, get back
Get back to where you once belonged
Get back, get back
Get back to where you once belonged
Get back, get back
Get back to where you once belonged
Get back, get back, get back

En finissant mon solo de guitare, je commence à respirer profondément après m'avoir défoncé ainsi à chanter et "jouer" avec tant d'intensité... En regardant Yumiko de nouveau, je lui demande avec un air confiant:

- Et puis? Est-ce que j'aurais trouvé par hasard une musique qui aurait piqué ton intérêt? Tu es chanceuse, pas beauoup de gens ont eu le chance de m'entendre chanter... Ok je plaisante, tout le monde m'entend chanter un jour ou l'autre héhé...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 27/12/2016, 23:00



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Je n’y avais pas réfléchi, mais mes aveux firent de la peine à Hayate qui s’excusa encore une fois. Cela me serrait le cœur de le voir attristé de la sorte et je m’en sentais fort coupable. Heureusement, il reprit avec plus de pêche, comme pour ne pas me laisser culpabiliser autant que lui plus longtemps :

- MAIS BON ! Là c'est un blasphème que tu saches même pas quelle musique tu aimes ! Yumiko, je me donne comme travail d'essayer de trouver ton genre préféré ! Tu vas voir, quand j'en aurai fini avec toi, tu seras devenu une vraie connaisseuse fine de l'art de la musique. Et quel meilleur temps que le présent hein ? Allez, c'est parti ! Assis-toi car Jojo va te montrer ses talents de chant !

- Même pas en rêve ! lui répondis-je à moitié sérieuse. Si tu veux chanter tu peux le faire en marchant : après tout nous étions parti pour aller manger et j’ai vraiment faim.

Tout en cherchant quelque chose sur son téléphone, le jeune homme accepta silencieusement. A vrai dire, je venais de m’éviter de devoir m’assoir sur le sol, au milieu de la rue, comme une élève en train de se faire punir par son professeur… et encore ! La peur de cela comme celle de la foule avait provoqué assez d’adrénaline pour me permettre de faire une telle répartie que je me connaissais peu. D’un autre côté, je me sentais assez bien près du jeune homme pour accepter cette facette de ma personnalité que je découvrais au fil du temps. Elle avait commencé à se déclarer quand j’avais donné des baffes (deux pour être exacte) à des amis qui me semblaient à côté de la plaque. C’était dommage que cela m’empêche d’aller vers l’un d’eux puisque l’autre m’avait demandé de ne plus l’approcher.
Comme pour me sortir de mes pensées qui devenaient de plus en plus lourdes, l’Emeraude à mes côtés se mit à chanter sur une musique qui me fit penser au violon de Lindsey que j’avais eu l’occasion d’écouter une ou deux fois. Tiens, pourquoi n’y avais-je pas pensé quand il avait abordé la musique ? Je n’en avais aucune idée à vrai dire. En tous les cas, je n’aimais pas vraiment cette chanson bien qu’il ne me soit pas insupportable de l’écouter. Du coup, ce fut avec un sourire gêné que je regardai mon nouvel ami qui me demanda avec un air confiant :

- Et puis ? Est-ce que j'aurais trouvé par hasard une musique qui aurait piqué ton intérêt ? Tu es chanceuse, pas beaucoup de gens ont eu la chance de m'entendre chanter... Ok je plaisante, tout le monde m'entend chanter un jour ou l'autre héhé...

- Désolée Hayate, mais je n’aime pas trop cette chanson. Enfin, je ne sais pas vraiment ce que je n’aime pas dedans… si ce n’est qu’elle me laisse une sensation déplaisante en moi malgré le fait que tu chantes bien.

J’espérais ne pas le vexer par mes paroles qui me semblèrent fort déplacées. En tous les cas j’étais certaine de ne jamais avoir entendu ce genre de musiques auparavant.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 31/12/2016, 11:00

- Désolée Hayate, mais je n’aime pas trop cette chanson. Enfin, je ne sais pas vraiment ce que je n’aime pas dedans… si ce n’est qu’elle me laisse une sensation déplaisante en moi malgré le fait que tu chantes bien.

J'imite quelqu'un qui reçoit une balle au coeur d'une manière humoristique et exagérée alors qu'elle dit ces mots.

-Ouch ça pince! Hmm... Peut-être que les Beatles est pas ton genre de musique ce qui est compréhensible. Peut-être que tu aimes plus quelque chose d'énergisant ou bien même quelque chose possédant plus d'émotions... Oui, ça sonne bon! Bon parfait, la prochaine fois je vais me rattraper! Même que je te promets que je vais jouer de la guitare en plus. Va juste falloir que je me pratique à faire les deux cependant...

J'étais content de parler de ma passion avec Yumiko, ça changeait l'ambiance carrément surtout que je venais tout juste de commencer à réfléchir sur quelle chanson exacte je devrais focuser mon attention...

En continuant à marcher, je commençais à voir le réfectoire devenir de plus en plus près... Je pense même que je peux sentir la nourriture déjà... On dirait beaucoup d'oignons... Mmmmmmmmmm...

- Alors, la nourriture ici est bonne? Je n'ai pas vraiment beaucoup mangé hier à cause de tout le stress du déménagement et tout... J'espère que les plats sont bons si c'est ici que je vais rester dorénavant...

En entendant mon estomac gargouiller tel un béhémoth, je m'accoure vers la salle à manger en criant à Yumiko:

- Ah peu importe, je verrai en mangeant! Allez Miko! Viens avant que je vide toute la cuisine!

La place était moyennement remplie... Encore beaucoup de places pour manger. Ça ne prends pas longtemps pour que je prenne deux plateaux et que j'aille les remplir avec tout ce que je pouvais trouver... Ouhhhh! C'est de la soupe à l'oignon aujourd'hui! Je pense que j'ai juste mangé ça une fois dans ma vie m'a j'avais totalement adoré! Remplissant les deux plateaux de la soupe et de petits pains et autres accompagnements, je me retourne en arrivant face à Yumiko que j'avais devancé.

- Allez viens, je nous ai pris le dîner!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 31/12/2016, 22:26



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Semblant plaisanter, il mit ses deux mains sur son cœur et simula une douleur. Bien que j’aurais préféré qu’il évite ce genre de plaisanterie parce que mon professeur de biologie en avait eu une et que cela avait grandement affecté mon meilleur ami, je souriais en l’écoutant parler :

-Ouch ça pince ! Hmm... Peut-être que les Beatles est pas ton genre de musique ce qui est compréhensible. Peut-être que tu aimes plus quelque chose d'énergisant ou bien même quelque chose possédant plus d'émotions... Oui, ça sonne bon ! Bon parfait, la prochaine fois je vais me rattraper ! Même que je te promets que je vais jouer de la guitare en plus. Va juste falloir que je me pratique à faire les deux cependant...

Ne pouvant ni le contredire, ni lui dire ce que j’en pensais, je ne fis que l’écouter patiemment tout en tenant encore un pan de sa veste sans entraver ses mouvements. Secrètement, j’avais hâte de l’écouter jouer de la musique et chanter encore. Peut-être que cela me plairait plus que cela ? Je ne pouvais que l’espérer, ce qui n’était pas bien difficile.
Bientôt, nous arrivâmes devant le réfectoire. Le chemin m’avait paru mille fois plus court que lorsque je le faisais seule chaque jour. Je me demandai si c’était la présence de Hayate qui rendait les choses ainsi ou s’il y avait une autre raison. Il me paraissait évident que cette question, comme énormément d’autres, n’aurait pas de réponse, ne serait-ce parce que je me l’étais déjà posée avec mes ex-petits amis.

- Alors, la nourriture ici est bonne ? Je n'ai pas vraiment beaucoup mangé hier à cause de tout le stress du déménagement et tout... J'espère que les plats sont bons si c'est ici que je vais rester dorénavant... Ah peu importe, je verrais en mangeant ! Allez Miko ! Viens avant que je vide toute la cuisine !

Le remerciant mentalement de me changer les idées grâce à cette prise de parole, je ne pus m’empêcher de rire doucement. Ce n’était pas de la moquerie puisque je ne faisais alors que penser qu’il avait utilisé le même surnom que d’autres m’avaient attribué sans que je le demande. J’aimais cela, autant que le fait qu’il soit plein d’énergie. Je le suivis donc en tentant de suivre son rythme jusqu’à ce qu’il prenne deux plateaux pour les remplir. Pensant qu’il n’avait pas pris autre chose, je me servis en couverts, verres et serviettes avant de le rejoindre. Il m’appelait d’ailleurs en me montrant ses acquis. C’est ainsi que nous allâmes vers les « caisses ». La personne qui me demanda le paiement fit un discret haussement de sourcil auquel je répondis par un sourire timide en lui tendant ce que nous lui devions. Nous prîmes ensuite place à une table un peu à l’écart sans pour autant être isolés. Je n’aimais pas trop être là, mais je m’en accoutumais ne serait-ce que pour ne pas mourir de faim.

- Dis-moi, Hayate, peux-tu me parler un peu du Japon, s’il te plaît ? J’aimerais en savoir un peu plus sur le pays d’où je viens.

J’avais fait cette demande avant de regarder mon plat. Je n’avais mangé qu’une seule fois de la soupe et elle avait alors aucunement la même tête que celle-là. Pour l’odeur c’était la même chose. Voilà pourquoi j’étais un peu décontenancée mais loin d’être dégoûtée. Avec une légère appréhension, je pris ma première cuillerée qui ne me convainquit aucunement, tout comme celles qui suivirent. Bien que la pensée ne m’effleura pas, j’aimais bien cette soupe même si ce n’était pas au point d’en manger souvent.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 3/1/2017, 07:26

Alors que nous nous sommes déplacés vers un lieu un peu isolé du reste pour ne pas causer du stress à Yumiko, elle me posa une question alors que je commençais à manger ma soupe:

- Dis-moi, Hayate, peux-tu me parler un peu du Japon, s’il te plaît ? J’aimerais en savoir un peu plus sur le pays d’où je viens.

En avalant ma bouchée, je regardais le vide légèrement en réalisant qu'elle ne devait pas connaître grand chose de son pays de naissance considérant sa situation auparavant... Hmm quoi donc dire du Japon?  Pour moi tout est normal mais qu'est-ce qui serait intéressant à savoir de quelqu'un qui en connait peu? Peut-être aussi qu'une simple explication ferait l'affaire...

-Eh bien... C,est un pays avec beaucoup de traditions et de culture... Même que certains comme moi pourraient dire que c'est suffocant. Bof, peut-être que le fait que je sois moitié américain a réduit d'une manière inconnue mon patriotisme mais j'ai toujours cru qu'il y avait des problèmes là-bas. C'est un endroit magnifique à visiter, sans aucuns doutes, mais je trouve que travailler et vivre au Japon peut devenir très ennuyant même voir possiblement dangereux pour la santé. Quelqu'un au Japon peut facilement travailler 60 heures par semaines en moyenne à cause de comment les choses fonctionnent. Tout ça a mené à plusieurs hommes de subir du stress intense lorsqu'on rajoute le stress venant d'essayer de trouver une femme. C'est facile de comprendre pourquoi le taux de natalité est si bas.
Moi j'avais toujours planifié d'aller travailler à l'étranger si je n'étais pas capable de rentrer dans l'industrie artistique au Japon... Peut-être que je deviendrai un musicien célèbre qui sait?

Mais bon, je suis quand même content d'y vivre, ça c'est définitif. Les gens sont gentils et j'ai passé une bonne enfance en excluant quelques problèmes venant de mon héritage américain... J'ai toujours aimé la floraison des cerisiers et les célébrations du nouvel an. Honnêtement je m'ennui déjà de Fuefuki, ma ville natale... Je crois que tu l'aimerais, elle est plutôt petite en terme de population et tout le monde a son espace. C'est beaucoup plus calme que le rythme effréné de Tokyo! Tu serais surprise de voir comment l'ambiance est envoûtante...


En la regardant avec un air nostalgique, je réfléchissais au fait que ma mère devait sûrement s’inquiéter pur moi en ce moment... J'espère que tout va bien chez elle.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 3/1/2017, 17:39



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Je lui avais posé ma question quand il avait commencé à entamer sa soupe. D’une certaine façon je l’empêchais de manger et j’allais presque m’en vouloir. S’il n’en était rien c’était parce que je souhaitais réellement savoir à quoi ressemblait mon pays, savoir si j’aurais pu l’aimer si seulement ma vie avait pu être autrement. Certainement était-ce égoïste de ma part, mais je ne voyais pas de raison qui me donnerait tort en posant cette question. D’ailleurs, était-ce à cela que réfléchissait Hayate ? Curieuse de le savoir, presque autant que de connaître la réponse à mon interrogation, je le regardai et l’écoutai très attentivement.

-Eh bien... C,est un pays avec beaucoup de traditions et de culture... Même que certains comme moi pourraient dire que c'est suffocant. Bof, peut-être que le fait que je sois moitié américain a réduit d'une manière inconnue mon patriotisme mais j'ai toujours cru qu'il y avait des problèmes là-bas. C'est un endroit magnifique à visiter, sans aucun doute, mais je trouve que travailler et vivre au Japon peut devenir très ennuyant même voire possiblement dangereux pour la santé. Quelqu'un au Japon peut facilement travailler 60 heures par semaines en moyenne à cause de comment les choses fonctionnent. Tout ça a mené à plusieurs hommes de subir du stress intense lorsqu'on rajoute le stress venant d'essayer de trouver une femme. C'est facile de comprendre pourquoi le taux de natalité est si bas. Moi j'avais toujours planifié d'aller travailler à l'étranger si je n'étais pas capable de rentrer dans l'industrie artistique au Japon... Peut-être que je deviendrai un musicien célèbre qui sait ?

Le ton qu’il avait pris pour me raconter tout cela n’avait rien qui laisserait penser qu’il était agacé ou en colère. Ce fait me rassura, ce qui me donna l’occasion d’essayer d’imaginer ce qu’il disait. D’une certaine manière, le fait de travailler autant ne me donnait encore moins envie d’aller dans mon pays d’origine. Je retrouvai cependant le sourire lorsque je jeune homme me fit part de son projet de devenir une musicien célèbre. Je ne l’avais qu’entendu chanter et nullement vu jouer de la musique., je ne pouvais que souhaiter qu’il y arrive. Avant de le lui dire, j’écoutai la suite qui me parut déjà bien plus joyeuse :

- Mais bon, je suis quand même content d'y vivre, ça c'est définitif. Les gens sont gentils et j'ai passé une bonne enfance en excluant quelques problèmes venant de mon héritage américain... J'ai toujours aimé la floraison des cerisiers et les célébrations du nouvel an. Honnêtement je m'ennui déjà de Fuefuki, ma ville natale... Je crois que tu l'aimerais, elle est plutôt petite en termes de population et tout le monde a son espace. C'est beaucoup plus calme que le rythme effréné de Tokyo ! Tu serais surprise de voir comment l'ambiance est envoûtante...

Je devais avouer que les mots me manquaient. Dans cette seconde prise de parole, bien des éléments me faisaient rêver comme dans le temps où je rêvais de sortir de ma prison. D’ailleurs, ne venait-il pas de me dire qu’il avait vécu quelque chose de difficile à cause de… ses origines ? Je ne comprenais pas très bien. Du coup, je lui demandais doucement avant de reprendre mon repas :

- Que veux-tu dire quand tu parles de problèmes à cause de… ton « héritage américain » ? Je ne comprends pas très bien même s’il me semble que ce n’est pas la première fois que j’en entends parler.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 5/1/2017, 07:24

Yumiko sembla encore être curieuse d'un autre sujet après que j'aille expliquer qu'est-ce que je pense du Japon.

- Que veux-tu dire quand tu parles de problèmes à cause de… ton « héritage américain » ? Je ne comprends pas très bien même s’il me semble que ce n’est pas la première fois que j’en entends parler.

- Oh non. Ce n'est aucun problèmes. Pour t'expliquer, je pense que ça serait mieux si je te montrer ça.

En me tournant vers elle, j'ouvre grand les yeux pour faire en sorte qu'elle prête son attention sur eux.

- Au Japon, c'est carrément impossible pour un japonais de sang pure d'avoir les yeux bleus comme nous. Donc c'est très étrange de voir quelqu'un avec les yeux ainsi là-bas.

En retournant vers mon assiette pour être dans ma position originale, je continue à parler:

- Mon père est américain. Enfin, d'après ma mère vu que je ne l'ai jamais rencontré... Durant mon enfance, je me rappelle que les autres jeunes trouvaient tous étrange mes yeux. À cause de ça j'ai été ridiculisé avec des mots tels que "batârd" ou quelque chose du genre durant la majorité de ma jeunesse. Si il y a bien une seule chose de bon qui t'es arrivé au Japon, c'est de ne pas avoir à vivre ça. C'était assez difficile de vivre ainsi jusqu'à temps qu'une de mes enseignantes me dise quelque chose que je vais toujours me rappeler.

Je tourne légèrement ma tête vers elle avec un gros sourire aux lèvres.

- Souris! Elle m'avait dit que quand les choses deviennent compliqués et difficiles, il faut sourire. Ça sonne étrange mais ça aide vraiment. À chaque fois que je me sens de mauvaise humeur ou je suis stressé, j'essaie de sourire et souvent ça passe rapidement après. Ça n'a pas pris longtemps pour que les autres enfants perdent l'intérêt à m'insulter avec des insultes. Ce n'est pas une histoire tellement palpitante mais je ne vais jamais l'oublier.

Content d'avoir clarifié ses questions, je décide que c'est à mon tour de les poser.

- Bon je crois que j'ai le droit de demander quelque chose à mon tour... J'ai vu que ça fais plusieurs fois que tu évites les autres élèves. Est-ce qu'il y a quelque chose qui te rend autant timide ou est-ce que ça a été toujours été ainsi?

J'étais plutôt curieux d'entendre ce qu'elle avait à dire. La réponse sera peut-être évidente ou courte mais j'aimais bien parler avec elle donc ça ne me dérangeait pas trop. J'étais déjà heureux de manger en compagnie d'elle en ce moment.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 5/1/2017, 17:38



Guérison fulgurante
Feat Hayate

Hayate me fit comprendre que j’avais mal traduit ses propos et se retourna vers moi en ouvrant grand ses yeux bleus. Je ne compris pas très bien pourquoi il faisait cela, mais j’avais la certitude qu’il allait me donner quelques explications. Voilà pourquoi je le regardais en silence en attendant qu’il reprenne la parole.

- Au Japon, c'est carrément impossible pour un japonais de sang pure d'avoir les yeux bleus comme nous. Donc c'est très étrange de voir quelqu'un avec les yeux ainsi là-bas.

Alors qu’il se remit en position initiale, je me fis la remarque que malgré les origines pures de mes parents (ou c’était ce que j’avais compris) j’avais moi aussi des yeux bleus… mais aussi des cheveux blonds. Etais-je à ce point une hérésie ?

- Mon père est américain. Enfin, d'après ma mère, vu que je ne l'ai jamais rencontré... Durant mon enfance, je me rappelle que les autres jeunes trouvaient tous étrange mes yeux. À cause de ça j'ai été ridiculisé avec des mots tels que "batârd" ou quelque chose du genre durant la majorité de ma jeunesse. S’il y a bien une seule chose de bon qui t'es arrivé au Japon, c'est de ne pas avoir à vivre ça. C'était assez difficile de vivre ainsi jusqu'à temps qu'une de mes enseignantes me dise quelque chose que je vais toujours me rappeler. (il se tourna vers moi en souriant avant de continuer) Souris! Elle m'avait dit que quand les choses deviennent compliqués et difficiles, il faut sourire. Ça sonne étrange mais ça aide vraiment. À chaque fois que je me sens de mauvaise humeur ou je suis stressé, j'essaie de sourire et souvent ça passe rapidement après. Ça n'a pas pris longtemps pour que les autres enfants perdent l'intérêt à m'insulter avec des insultes. Ce n'est pas une histoire tellement palpitante mais je ne vais jamais l'oublier.

Avec ces explications, je comprenais un peu mieux ce qu’il voulait me dire plus tôt. Cela avait cependant soulevé chez moi des questions lancinantes que je voulais lui cacher. Cela me fut plus ou moins possible grâce à une autre énigme : comment pouvait-on parvenir à sourire lorsqu’on souffrait ? Personnellement, je n’y arrivais pas, les larmes étant très souvent mon seul salut vers la tranquillité de l’esprit.

- Bon je crois que j'ai le droit de demander quelque chose à mon tour... J'ai vu que ça fait plusieurs fois que tu évites les autres élèves. Est-ce qu'il y a quelque chose qui te rend autant timide ou est-ce que ça a été toujours été ainsi ?


La question, bien qu’elle me prît de court, n’était pas bien compliquée. A vrai dire, je savais en gros ce qui me faisait éviter les inconnus et les foules. Les deux peurs étaient dues à deux évènements distincts mais chacun aussi douloureux l’un que l’autre. Pourtant, c’est en souriant pensivement et tristement que je lui répondis, délaissant mon assiette plus que lorsque j’avais commencé à me poser des questions sur mon origine :

- Je t’ai dit que j’avais été seule pendant quinze ans. Ce n’était pas que métaphorique puisque malgré toutes les personnes habitant la maison de mes parents je n’en voyais jamais plus de trois d’un seul coup. Du coup, ce n’est que lorsque je suis entrée dans l’académie que j’ai réalisé qu’il y avait bien plus de monde que ça. Même pendant le voyage mon père m’a tenue isolée du reste du monde. J’ai eu un choc qui m’a paralysée jusqu’à ce que quelqu’un me trouve. Après… il y a une autre raison qui fait que je me méfie des élèves malgré que je puisse les croiser tous les jours. … un Rubis m’a privée pendant longtemps de tout ce que j’avais de plus cher sans quoi il aurait fait du mal à celui que j’aimais. Il m’en avait persuadée alors qu’aujourd’hui je sais que c’était juste du flan. Maintenant, j’ai parfois un peu de mal à m’approcher de ceux que je ne connais pas. Etrangement, c’est comme si l’entraide était le seul moyen pour que je rencontre de bonnes personne, rigolai-je doucement.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Invité le 6/1/2017, 08:59

En souriant légèrement avec un peu de tristesse d'après ce que je pouvais voir, Yumiko se mit à parler:

- Je t’ai dit que j’avais été seule pendant quinze ans. Ce n’était pas que métaphorique puisque malgré toutes les personnes habitant la maison de mes parents je n’en voyais jamais plus de trois d’un seul coup. Du coup, ce n’est que lorsque je suis entrée dans l’académie que j’ai réalisé qu’il y avait bien plus de monde que ça. Même pendant le voyage mon père m’a tenue isolée du reste du monde. J’ai eu un choc qui m’a paralysée jusqu’à ce que quelqu’un me trouve. Après… il y a une autre raison qui fait que je me méfie des élèves malgré que je puisse les croiser tous les jours. … un Rubis m’a privée pendant longtemps de tout ce que j’avais de plus cher sans quoi il aurait fait du mal à celui que j’aimais. Il m’en avait persuadée alors qu’aujourd’hui je sais que c’était juste du flan. Maintenant, j’ai parfois un peu de mal à m’approcher de ceux que je ne connais pas. Étrangement, c’est comme si l’entraide était le seul moyen pour que je rencontre de bonnes personne.

Alors qu'elle riait légèrement, je ne pouvais m'empêcher de grincer des dents à propos de quelque chose qu'elle venait de dire. Je ne pus m'empêcher de lui demander cette question même si cela aurait probablement été pour le mieux de la laisser passer.

Attends un peu... Mais qui t'as fais ça? Ça sonne presque aussi mal que...

Je m'arrête en soupirant en laissant ma colère se dissiper. C'est peut-être trop tard mais je ne veux pas réveiller des anciennes mémoires douloureuses encore une fois.

Ugh... Oublie ça. Désolé Yumiko. Je comprends que tu ne veux probablement pas en parler. J'avais juste trop envie de faire en sorte que personne ne te blesse d'une façon ou d'une autre. Héhé, c'est un peu mon défaut... Des fois je suis un peu trop protecteur tu vois? Mais bon, je suis triste d'entendre que tu aies peur des élèves à cause de cet événement... Ça doit être très difficile d'avoir à traverser d'énorme foules à chaque jour dans l'académie avec tout ce que tu as vécu.

Ce genre de phobie doit être complètement horrible. Je n'imagine même pas le stress d'imaginer la possibilité que chaque inconnu soit peut-être un être dangereux ou même quelqu'un envoyé par son père. Si on ne serait pas dans un lieu public, je l'aurais probablement pris dans mes bras une autre fois mais je crois que ça causerait plus de mal lorsque d'autres pourraient l'observer. À la place, je décide de lui faire un sourire avant de continuer.

- J'espère que ça aide quand je suis avec toi! Je me répète un peu, mais ne te sens pas mal de m'appeler pour n'importe quoi. Même si tas simplement envie de te promener quelque part de plus éloigné ou peu importe, je vais être là.

Ce n'est pas grand chose honnêtement, mais c'est tout ce que je peux offrir en espérant qu'elle soit contente de l'entendre.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Yumiko le 6/1/2017, 15:17



Guérison fulgurante
Feat Hayate

En parlant je n’avais pas pu réellement regarder le jeune homme. J’avais peur de voir l’expression de son visage devenir dur à cause de ces révélations. Je me souvenais assez bien de celle de Narok quand il avait appris pour le chantage et ce qui en avait résulté : pas mal de douleurs sur le coup et de réflexion par la suite. Tant et si bien que j’avais encore bien des difficultés à cause de la peur. Je tentais de le prendre avec légèreté, mais la crainte que quelqu’un vienne à parler de mon père et que les dires de mon ami Saphir deviennent réalité n’était pas faite pour m’aider. Enfin… ce n’était pas comme s’il allait me reprendre bientôt…

-Attends un peu... Mais qui t'as fait ça ? Ça sonne presque aussi mal que...

La colère que je ressentais dans les dires de Hayate me fit presque peur. Je savais qu’elle n’était pas dirigée contre moi, surtout quand elle retomba doucement, mais le fait de la voir réelle m’impressionnait. Plus nous passions du temps ensemble et plus je voyais la gentillesse de cet Emeraude telle qu’elle était : chaude, protectrice et, surtout, réelle. J’avais rencontré d’autres personnes qui m’avaient montré de tels réactions, mais ils étaient presque tous partis désormais.

-Ugh... Oublie ça. Désolé Yumiko. Je comprends que tu ne veux probablement pas en parler. J'avais juste trop envie de faire en sorte que personne ne te blesse d'une façon ou d'une autre. Héhé, c'est un peu mon défaut... Des fois je suis un peu trop protecteur tu vois ? Mais bon, je suis triste d'entendre que tu aies peur des élèves à cause de cet événement... Ça doit être très difficile d'avoir à traverser d'énorme foules à chaque jour dans l'académie avec tout ce que tu as vécu.

Bien que je ne susse quoi lui répondre, je ne pus m’empêcher de le remercier mentalement. Je regrettais de ne pas l’avoir rencontré plus tôt. Je sentais que s’il avait été à mes côtés dans ces moments difficiles j’aurais peut-être pu avancer avec un peu plus d’assurance. Il n’en restait pas moins que j’appréciais encore les rencontres avec Narudgi, Dan et Tyron bien qu’ils m’aient comme abandonnée. Peut-être que cela aussi faisait que j’avais peur des autres ? Je n’en savais rien. Tout ce qui était sûr c’était que penser à cela ne m’aiderait pas, surtout dans le moment présent. J’y fus d’ailleurs ramenée par Hayate qui reprit dans un sourire :

- J'espère que ça aide quand je suis avec toi ! Je me répète un peu, mais ne te sens pas mal de m'appeler pour n'importe quoi. Même si tas simplement envie de te promener quelque part de plus éloigné ou peu importe, je vais être là.

- Merci, Hayate, lui répondis-je avec douceur. Peu importe la situation, elle est plus facile à appréhender et à vivre avec un ami à ses côtés.

C’était la première chose que j’avais pensé à dire et je n’avais pas plus réfléchis que cela avant de le prononcer en lui rendant son sourire. J’étais comme soulagée qu’il comprenne ma peur bien que celle-ci ne me paraissait pas très légitime bien que belle et bien réelle. N’ayant pas grande connaissance de ce monde et de tout ce qui le régissait, je n’avais pas grandes certitudes ni opinion concernant beaucoup de choses. Malgré tout, des questions concernant mes origines se posaient. Mon père était un pur japonais avec des yeux dorés dont ma sœur avait hérité et ma mère possédait des yeux et des cheveux noirs dont la beauté que j’avais aperçus une fois m’avaient coupé le souffle. Je ne possédais rien de cela. Seule ma peau pâle rappelait leurs gênes. Et encore ! Voilà pourquoi je lui demandais en tentant de faire comme si c’était de la simple curiosité, mes doutes seulement visibles par le fait que je jouais avec ma nourriture à l’aide de mes couverts :

- Je suppose qu’une personne née de japonais purs dont la seule particularité serait des yeux dorés ne pourrait pas être blond aux yeux bleus, n’est-ce pas ? Du coup, comment une personne ainsi pourrait se retrouver dans une famille japonaise mis à part par l’adoption ?

De cela, j’en avais déjà un peu parlé avec Marco, mais nous n’avions pas vraiment trouvé de réponse à la question…

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison fulgurante (Pv Yumiko)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum