Retrouvailles [Natsume]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retrouvailles [Natsume]

Message par Maely le 17/11/2016, 23:28

La déclaration de Natsume l’avait mis sans dessus dessous. Elle avait passé les heures suivantes à boire, puis les jours suivants également. Malheureusement cela ne l’aidait pas à réfléchir ou à comprendre son état d’esprit.
Elle se levait et pensait Natsume, elle allait en cours et n’arrivait pas à se concentrer, elle avait l’impression de le voir à chaque coin de couloir. Elle n’avait plus vraiment d’appétit et… cerise sur le gâteau, elle rêvait de lui et de tout ce qu’ils avaient pu faire ensemble.

C’est ainsi qu’elle se retrouva à déambuler en fin de journée. Le sang gorgé d’alcool, la tête embrouillée, elle se posait de temps en temps contre un mur pour soutenir ses jambes légèrement défaillantes….
La jolie rousse n’avait aucune idée de l’heure, du temps à l’extérieur, alors qu’elle continuait d’arpenter les couloirs comme une âme en peine. Tout ce qu’elle savait c’était qu’un Natsume sauvage venait de se matérialiser dans le couloir en face.

Suivant son instinct, elle suivit le jeune homme avec le plus de discrétion possible, après tout, il allait disparaitre à un moment donné, elle pouvait se ridiculiser seule sans problème. Ou alors elle était déjà en train de dormir dans un coin et elle ne savait même pas.
Elle réalisa à peine qu’elle était en train de prendre la direction du grenier, pas même une fois à l’intérieur. La jeune fille se contenta de fermer la porte derrière elle et de s’adosser à ladite porte. Quand le jeune homme se retourna vers elle, elle quitta son soutien, la marche pas très droite et s’avança vers le garçon pour poser une main délicate sur la joue de Natsume, caressant la peau douce, ses yeux fixés sur les lèvres du garçon, comme hypnotisé.

« Oh doux rêve »

Ces mots sortis de sa bouche, la jeune fille s’empara de la bouche du garçon avec douceur avant de poser sa tête contre le torse du jeune homme, posant ses bras dans son dos du garçon.
Ce n’est qu’à ce moment-là qu’elle dégrisa complètement, réalisant que non, elle avait bien un corps chaud contre elle. Elle s’écarte légèrement pâle et leva son regard vers celui du jeune homme. Elle n’était pas trop sûre de ce qui venait de se passer, mais elle était prête à donner sa langue au chat si ce garçon n’était pas Natsume.
Ouf, c’était bien lui, elle eut un petit sourire crispé et planta son regard dans le sien. Bon, il était maintenant temps de lui répondre non ? Etait-elle prête à ça ?
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouvailles [Natsume]

Message par Natsume le 20/11/2016, 20:03

Ais-je le droit à un peu de temps pour mettre tout ça au clair…

Ces mots raisonnaient encore dans ma tête " Un peu de temps ", c'était supposé vouloir dire quelques jours ? Quelques semaines ? Bonne question, ça faisait quoi 3/4 jours que j'attendais ? J'me souviens mettre pris une bonne cuite le premier soir et d'avoir séché les cours le lendemain, puis étrangement les autres jours, j'avais suivi mes cours avec assiduité, peut être que j'espérais croiser Misana dans les couloirs ou peut être que j'avais juste besoin de me changer les idées avec autre chose qu'une bouteille de rhum et un paquet de clopes. Bref 4eme jour et toujours aucune nouvelle de la rubis , je commençais à me dire que je n'aurais plus de nouvelles d'elle, j'avais encore une fois été en cours en espérant la voir, mais une fois encore rien, j'avais donc passé la journée sur ma chaise à bâiller, je captais que dalle 'fin non pas que j'essayais, mes pensées étaient bien trop dissipées pour ça. La journée fut d'un ennui, si j'avais eu une arme, j'me serais tiré une balle. J'avais trainé dans les couloirs à la recherche d'une personne que je ne croisa pas, j'commençais à me dire que j'devrais arrêter de chercher à la croiser, que j'prenais ptete la tête pour rien et qu'elle n'avait aucune intention de me parler. Après avoir traîné suffisamment à mon goût, j'avais pris le chemin du grenier, j'aimais bien aller là-bas pour me changer les idées et pour me reposer, boire ou fumer en paix. J'étais tellement ailleurs que j'avais même fait gaffe que quelqu'un me suivait.

Une fois dans le grenier, je m'étira un grand coup et sorti une clope de mon paquet en soupirant. Je n'ai pas caché une bouteille ici ? Tien re voilà l'envie de me soûler. Un claquement de porte de fit sursauter et me sortit de mes pensées. Misana ? Quelle ne fut pas ma surprise de la voir ici, un petit sourire étirait doucement mes lèvres malgré le fait que j'lui en voulais de pas être venu plus tôt. D'une démarche plus que douteuse la jeune femme s'avança vers moi et posa sa main sur ma joue la caressant et fixant mes lèvres. Je pouvais déceler une odeur bien prononcée d'alcool, elle était soûle ?

" Oh doux rêve "

Okay, elle était clairement soûle, ses lèvres s'emparant de miennes ne firent que confirmer mes doutes, j'avais l'impression de m'être enfilé deux verres rien qu'en partageant ce baiser avec elle, c'était décevant. Je n'avais pas envie qu'elle vienne me voir à cause d'une erreur due à l'alcool... Elle posa sa tête sur mon torse et passa ses mains dans mon dos, avant de se crisper d'un coup et de s'écarter le visage pale. L'alcool est redescendu ? Le rêve commence à s'estomper ? Un soupir m'échappa tandis que je reprenais ma clope en bouche pour prendre une grande bouffée de nicotine.

" Navré, mais ce n'est pas un rêve, c'est bien moi "

J'expira ma fumée et haussa un sourcil

" Que me vaut le plaisir de ta visite ? L'alcool ? Ou bien, tu es venu pour me donner ta réponse ? "

Mon ton trahissait quelques reproches, oui, j'étais un peu énervé, mais vous ne le seriez pas à ma place ? 4 jours sans nouvelle et la fille débarque comme une fleur totalement soûle, j'étais malgré tout content de la voir ... À l'amour est une chose bien complexe.



Flemmard de profession  
avatar
Natsume

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouvailles [Natsume]

Message par Maely le 22/11/2016, 18:03

La chute était plutôt rude. L’alcool laissant ses esprits reprendre ses droits comme une gifle en pleine face. Comment n’avait-elle pas pu réaliser qu’elle ne rêvait pas ? Le jeune homme n’avait même pas réagit à son baiser, son étreinte. Peut-être ce rêve qu’il lui avait souri, heureux de la voir… Oui, cela l’avait induit en erreur. La suite par contre était bien comme elle l’imaginait. Des retrouvailles pleines de tensions…

La jeune fille eut soudainement une respiration rapide et saccadée par l’inquiétude alors que le regard de Natsume se posait sur elle. Ce froid dans son attitude, dans sa voix, glaça la jeune fille qui recula et serra ses bras autour d’elle dans une attitude défensive. Il devait probablement la haïr maintenant, c’était toujours ce stade après un tel moment d’incertitude. La douleur fut comme une épine dans sa gorge, comme si son cœur s’était brusquement serré et remontait dans sa gorge. Non ! Elle ne devait pas en être dévastée, elle devait rester fière et forte, comme si tout cela ne l’atteignait pas !

C’était quand même dommage pour le rêve… Elle n’était pas sûre d’être prête pour une confrontation.
Il croyait vraiment qu’elle venait pour l’alcool. La jeune fille en devint presque translucide et se rapprocha un peu plus du mur, comme si cela pouvait la protéger. Elle avait l’impression que ces mots étaient des poignards lancés dans son corps. Comment en étaient-ils arrivés là ? Il était loin le moment de plaisir et de complicité partagé.

« Tu dis que je me bloque parce que j’ai vécu de mauvaises expériences. Mais c’est quoi alors une relation amoureuse normale dans ce cas ? »

Non non non non ! La curiosité était vraiment le pire défaut possible ! Elle devait juste se tirer d’ici et le fuir jusqu’à la fin de sa vie, il n’allait que la blesser comme il était déjà en train de le faire. Tire-toi Misana il ne veut déjà plus de toi !

« Comment tu peux savoir que tu m’aime…m’aimais ? Tu n’as jamais eu de doute, pas un moment tu ne t’es dit que c’est juste qu’on passait un super moment tous les deux ? »

Adieu la femme forte et fière, et surtout détachée…. La voix éteinte et brisée ne pouvait pas cacher la peine que ses questions provoquaient chez elle. C’était malsain de continuer à poser des questions en s’attendant à se faire jeter derrière ! L’alcool était son ennemi, il l’empêchait de se taire et de se protéger comme elle le devrait. Ne pouvait-il pas juste la laisser fuir comme… une lâche ?

« Je n’arrête pas de penser à toi… mais j’ai si peur… »

Au moment même où elle laissait échapper ses mots, la jeune fille posa une main sur sa bouche, son expression en disant long sur le fait qu’elle n’avait certainement jamais voulu le dire à voix haute. La jeune fille retira aussitôt sa main et regarda du côté opposé au garçon, comme si rien ne venait de se passer. Il n’avait pas eu le temps de voir non ?
Et elle croyait vraiment être maligne et discrète ?

Bon sang que l’alcool rendait con. Tout le corps de la jeune fille transparait son stress et sa peur mais elle tentait toujours de garder un visage détaché et calme. Le pire était probablement qu’elle pensait réellement faire bonne figure. Elle avait vraiment trop abusé….
Etait-ce normal une telle attitude ? La jeune fille se rendit alors compte qu’elle n’arrêtait pas de triturer ses doigts et les posa sur ses bras pour arrêter ce geste qui la trahissait.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouvailles [Natsume]

Message par Natsume le 25/11/2016, 06:44

Déjà sur la défensive ?

Misana eut un mouvement de recul et serra ses bras autour d'elle-même, c'était un mouvement assez surprenant, j'avais l'image d'une fille joueuse, forte et acerbe quand il faut, mais tout le monde à ses faiblesses, j'imagine, bref. La jeune femme était de plus en plus sur la défensive, c'était assez inquiétant, si elle commençait comme ça, mais bon, il faut dire que mon attitude n'aidait pas vraiment... Bon okay okay, je vais tâcher d'être plus " doux "

" Tu dis que je me bloque parce que j’ai vécu de mauvaises expériences. Mais c’est quoi alors une relation amoureuse normale dans ce cas ?  "

C'est quoi l'amour ? Hum ... Je ne suis même pas sûr de le savoir moi-même, tout le monde possède sa propre définition de ce mot et je ne pense pas qu'il existe une définition " universelle " tout le monde à des attentes et des exigences différentes, mais j'ai tout de même ma définition de l'amour 'fin dire que c'est la mienne serait un énorme mensonge, mais je suis en accord avec alors voilà ... Hippolyte disait :

Aimer, c’est avoir pour but le bonheur d’un autre, se subordonner à lui, s’employer et se dévouer à son bien.

Je dois dire que je suis plutôt d'accord avec ça, si tu souhaites le bonheur d'une autre personne et que tu t'attelles et te dévoues à cette tâche, je pense que c'est de l'amour, je dois dire que c'est un peu facile de citer un philosophe du 19e plutôt que de trouver ma propre définition, mais que voulez-vous, j'aime la faciliter et fallait bien que je cite Hippolyte une fois dans ma vie, je peux retirer ça de ma liste de choses à faire, vous me trouver sûrement pédant à citer un philosophe comme si j'étais expert dans ce domaine alors que non, mais pour ma défense, je n'arrivais pas à définir l'amour sans paraitre stupide .. Manque d'inspiration quand tu nous tiens.. Et puis Socrate ne disait-il pas :

Citer des choses random, c'est aussi faire preuve d'inspiration.


Je plaisante, il n'a jamais dit ça 'fin pas à ma connaissance, bref ,trêve de citation pédante. Mon regard s'était adouci avec toutes ces pensées pseudo-philosophiques, Misana, quant à elle, semblait toujours très anxieuse et poursuivit son plaidoyer.

" Comment tu peux savoir que tu m’aime…m’aimais ? Tu n’as jamais eu de doute, pas un moment, tu ne t’es dit que c’est juste qu’on passait un super moment tous les deux ? "

Que tu m'aimais hein ... Donc la belle rousse commençait à penser que c'était plus le cas ? Il était temps que je mette les choses à plat.

" Je n’arrête pas de penser à toi… mais j’ai si peur… "

Alors je ne m'étais pas trompé, c'était bien la peur qui la poussait à agir ainsi, je devais trouver les mots juste pour la rassurer et ce ne serait pas chose aisée ... En serais-je capable ? Je ne le saurais qu'après avoir essayé. Je dégagea une mèche de mes cheveux qui obstruait ma vue et je tira sur ma cigarette comme pour me donner le courage nécessaire et me dégagea la gorge

" Une relation amoureuse normale ? Hum en voilà une question bien difficile, mais je dirais que c'est avant tout se sentir bien et en confiance avec la personne, vouloir passer du temps et faire des choses avec cette personne, être prêt à faire des concessions et s'améliorer, c'est quand la personne occupe tes pensées ... Je pense que c'est un peu de tout ça, tout n'est pas toujours aussi rose bien sûr, par moment, c'est juste des périodes banales et ennuyeuses, il y a aussi les moments de doute, de colère, tristesse, mais si tu arrives à passer outre ça eh bien, je pense que c'est ça une relation amoureuse " normale " "

Étrangement, j'étais plus inspiré que ce que j'avais imaginé, je devais donc profiter de ce petit moment de ce petit sursaut de lucidité et d'inspiration. Je pris machinalement une bouffée de nicotine et poursuivis

" Comment je peux savoir que je t'aime ? C'est assez drôle que tu me parles de doutes, car c'est justement, car je passais de bons moments avec toi que j'ai commencé à me poser des questions et à douter, j'ai réfléchi, j'me suis posé des questions et j'ai retourné le truc dans ma tête pourquoi j'suis si bien quand j'suis avec toi ? Pourquoi j'ai envie de te revoir ? Pourquoi tu occupes mes pensées ? Pourquoi je n'ai pas envie de te partager ? La réponse est évidente quand tu poses les choses ainsi non ? Je t'aime Misana , c'est la seule réponse possible "

Difficile de ne pas rougir après avoir sorti un truc pareil... Bon, le plus dur maintenant : la peur

" Tu as peur ? Je peux comprendre ça, mais tu n'as pas de raison d'avoir peur, je ne vais pas mentir et te dire que tout ne sera toujours qu'amour et eau fraiche, je ne vais pas non plus te dire que ça sera éternel entre nous, j'en sais rien peut être que ça  durera 1 an, 10 ans ou bien ça durera à vie, j'lis pas l'avenir, je sais simplement que je ferais tout pour que ça dure, j'ai envie de passer plus de temps avec toi, d'en apprendre plus sur toi, qu'on retrouve la passion dont on a fait preuve avant que je lance ce sujet, je te l'ai dit : donne-moi une chance. Je sais que tu as peur de souffrir, mais tu dois aller de l'avant. "

Un léger sourire chaleureux étira mes lèvres et ma main vint caresser la joue de la jeune femme tandis que ma clope se consumait au bout de mes lèvres.

" Je sais qu'il est un peu tard pour dire ça, mais, je suis content de revoir "

Un peu de douceur, ça ne fait pas de mal, puis c'est toujours mieux pour faire passer la pilule comme on dit... Ai-je été assez convainquant ou bien au final le cinquième acte nous réserve une tragédie ? Sur ces mots, mon plaidoyer est fini.



Flemmard de profession  
avatar
Natsume

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouvailles [Natsume]

Message par Maely le 26/11/2016, 01:42

C’était difficile, difficile de garder la tête haute alors qu’elle sentait le regard du garçon posé sur elle. Etait-il empli de reproche ou de pitié ? La jeune fille l’ignorait et n’osait pas le regarder pour s’en apercevoir par elle-même et cesser de faire des suppositions à tort et à travers.
Le silence qui durait ne l’aidait pas non plus, Misana attendait comme une exécution que le bruit du souffle de rejet de la nicotine s’éteigne.

Natsume commença alors à lui répondre, sa voix plus douce, moins vindicative que tout à l’heure, cela lui permit de se détendre légèrement mais ce n’était pas encore ça. La rousse ne put que le scruter de nouveau, les yeux légèrement baissés comme si elle ne pouvait pas le regarder en face.

La relation normale décrite par le jeune homme était bien loin, très loin de ce qu’elle avait pu connaitre. Où était le désir de garder pour soi et uniquement pour soi ? Ne pas supporter que le regard des autres se pose sur l’être aimé ?
En même temps, elle réfléchissait à ce que cela pouvait impliquer cette définition pour eux deux. Oui elle se sentait bien et en confiance avec lui, au point même de jouer la séductrice dans des lieux publics et de le faire tant et tant de fois… Les concessions ? Elle n’en avait aucune idée, ce n’était pas vraiment quelque chose qu’elle avait pu tester auparavant.
Comment je peux savoir que je t'aime ?
A ces mots, son souffle se coupa. Ce qu’elle avait dit au passé, il le lui redisait au présent. Incapable d’esquiver son regard plus longtemps, elle fixa les prunelles dorées, l’air surprise et… un je ne sais quoi dans son regard qu’il était difficile d’interpréter.

Il continua avec ses questions la faisant rougir. Mais plus que la chaleur qui lui montait aux joues, ses yeux commencèrent à s’embuer sous le coup de l’émotion. De la peur ? Non, très probablement la joie mal maitrisée et mal comprise.
Elle aussi elle était bien avec lui, elle aussi elle n’attendait que de le revoir et elle aussi elle ne pensait plus qu’à lui ! L’idée de le partager lui était également insoutenable, à l’idée de le voir flirter, embrasser, toucher une autre fille, son cœur se serra et un petit bruit plaintif s’échappa de ses lèvres.

L’entendre dire de nouveau qu’il l’aimait fut comme un coup de massue sur son corps déjà bien bouleversé, la jeune fille sentit son cœur s’accélérer comme un fou à l’image de sa respiration affolée, ses entrailles se tordant dans son ventre, les larmes commençant à pointer de plus en plus aux creux de ses yeux.
Le voir rougir par contre était rassurant, ce n’était donc pas dans ses habitudes de sortir des déclarations pareilles. Elle aurait détesté qu’il soit aussi à l’aise avec tout cela. Etait-ce l’idée qu’il est pu avoir d’autres histoires avant elle ? Elle ne saurait pas vraiment l’expliquer.

Il ne promettait pas une histoire éternelle, il demandait juste une chance de voir l’histoire aboutir entre eux. Cette franchise lui plut beaucoup, la rassura même. Les hommes peuvent mentir pour obtenir ce qu’ils voulaient et Natsume disait ce qu’il pensait au risque de perdre sa chance.
Une chance… L’idée lui plaisait et calmait son angoisse. Ne rien se promettre mais se donner les moyens d’y arriver. Oui, c’était bien quelque chose qu’elle pouvait faire après tout. Au moment où elle pensait cela, une main vint se glisser sur sa joue.

Le contact était doux, chaud et apaisant. Misana posa aussitôt sa main sur cette main, fermant les yeux pour savourer ce contact, elle ne put empêcher ses larmes de couler sur ses joues surtout en l’entendant dire qu’il était content de la voir. Après tant de stress elle avait besoin d’évacuer ce trop-plein d’émotion et le soulagement qu’elle ressentait alors ne faisait qu’amplifier ses larmes qu’elle avait eu tant de mal à retenir.

« Je… »

La rousse ouvrit les yeux pour les refermer aussitôt, les mots butant sur ses lèvres, ne voulant pas en franchir l’enceinte.

« Si je prends ta définition de l’amour… Il y a beaucoup de choses que je ressens également mais il y a des choses que je ne comprends pas bien encore… »

La jeune fille bougea la main du garçon pour embrasser le bout des doigts du garçon, son regard figé dans le sien.

« Je ne peux pas te faire une déclaration aussi belle sur quelque chose que je comprends aussi mal. Et… »

Comment dire les choses et lui faire entièrement comprendre ce qu’elle ressentait ? La jeune fille se tut quelques instants, fermant les yeux à nouveau. Quand elle les ouvrit de nouveau, elle reprit également son discours.

« Tout ce que je sais c’est que je suis bien avec toi, j’ai l’impression de vraiment vivre les choses, de ne pas être spectatrice. Je n’ai pas arrêté de penser à toi, de te chercher, de vouloir te voir sans oser faire quoi que ce soit parce que je ne savais pas quoi te dire. J’ai pensé à toi profitant de mon silence pour voir d’autres filles et j’étais tellement en colère, tellement triste… J’entendais ta voix dans les moments de silence, je voyais ton visage quand je fermais les yeux et j’avais l’impression de sentir tes lèvres sur les miennes… Tu as comme… parasité mon esprit de ta seule présence. Rien qu’à l’idée de ne plus te revoir, je me sens comme si on m’arrachait le cœur, les tripes. »

Misana lâcha la main du garçon, lui laissant liberté de la retirer ou non.

« Si tu veux encore de moi après tout ça, je veux bien qu’on essaye tous les deux. »

La trouille revint mais c’était différent. Elle n’avait plus peur de ce qu’il pourrait lui faire mais plutôt du rejet qu’il pouvait faire. Après tout, il lui disait l’aimer et elle n’était pas fichue de mettre un mot sur ce qu’elle ressentait. N’en pouvant plus de ce contact sans réel contact après des propos si sérieux, la jeune fille se hissa sur la pointe des pieds et donne un baiser appuyé au jeune homme.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouvailles [Natsume]

Message par Natsume le 29/11/2016, 07:08

Les larmes ne sont qu'une pluie soudaine. Douces ou amères, elles soulagent toujours. Même avec ça en tête, je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir mal ... Pourtant, c'était clairement lisible sur le visage de la belle rubis que ses larmes étaient libératrices et exprimaient simplement un trop-plein d'émotion accumulé et relâché avec un certain soulagement, mais bon, j'étais faible face à ce genre de chose, si une fille pleurait en face de moi, je me sentais forcement concerné voir coupable ... Oui, je suis ce genre de personne et je vous emmerde. Un sourire un peu crispé étirait mes lèvres tandis que d'un mouvement de pouce, je séchais tant bien que mal ce flot intarissable d'émotion.

" Je...."

Tu ? La jeune femme s'arrêta aussitôt et ferma les yeux puis les rouvrit

" Si je prends ta définition de l’amour… Il y a beaucoup de choses que je ressens également, mais il y a des choses que je ne comprends pas bien encore… "

Mon sourire se décrispa pour se faire plus chaleureux, ce n'était pas exactement ce que j'espérais, mais c'était déjà un très bon début. Misana prit ma main et embrassa le bout de mes doigts ce qui me décrocha un léger rougissement, c'était inattendu, mais plaisant, elle prolongea son action en plantant son regard dans le mien

" Je ne peux pas te faire une déclaration aussi belle sur quelque chose que je comprends aussi mal. Et… "

Dommage, je m'y attendais, mais j'espérais tout de même avoir une déclaration en retour, tant pis.

" Tout ce que je sais, c’est que je suis bien avec toi, j’ai l’impression de vraiment vivre les choses, de ne pas être spectatrice. Je n’ai pas arrêté de penser à toi, de te chercher, de vouloir te voir sans oser faire quoi que ce soit parce que je ne savais pas quoi te dire. J’ai pensé à toi profitant de mon silence pour voir d’autres filles et j’étais tellement en colère, tellement triste… J’entendais ta voix dans les moments de silence, je voyais ton visage quand je fermais les yeux et j’avais l’impression de sentir tes lèvres sur les miennes… Tu as comme… parasité mon esprit de ta seule présence. Rien qu’à l’idée de ne plus te revoir, je me sens comme si on m’arrachait le cœur, les tripes. "

Bon, j'ai parlé trop tôt, je retire ce que j'ai dit plus tôt. Mes joues rougirent de nouveau, mon cœur accéléra légèrement à l'entente d'un tel discours, j'étais juste heureux d'entendre de telles paroles sortirent de la bouche de la rouge. 'fin sauf le parasité, ce mot à une consonance si négative...

" Si tu veux encore de moi après tout ça, je veux bien qu’on essaye tous les deux. "

Ceci acheva de me rendre heureux et de me faire sourire par la même occasion, j'étais surpris d'avoir finalement réussi à convaincre la jeune femme, agréablement surpris. Si j'avais été plus " émotif " je me serais sûrement laissé aller à quelques larmes de joie, mais navré, ce n'est pas aujourd'hui que vous pourrez voir ça. Même si les larmes ne daignaient pas se montrer, la joie était clairement lisible sur mes lèvres, c'est peut-être d'ailleurs ce qui poussa la jeune femme à s'en emparer. Ma main qui se trouvait sur la joue de Misa descendit rejoindre sa jumelle dans le bas du dos de la rousse, mon étreinte se resserrant doucement sur elle au rythme du baiser tendre et passionnel échangé. Le temps se figea pour laisser la passion rependre le dessus sur les doutes, ma clope se consumait sur le sol, je l'avais jeté à la hâte en voyant la jeune femme s'avancer les lèvres tendues, échanger une drogue contre une autre, une addiction contre une autre, c'est quelque chose de risible non ? Malgré cela, j'acceptais volontiers la dépendance aux lèvres douces et sucrées de la rubis. Une fois le charme rompu et nos lèvres à distance correcte, je fis un sourire à la jeune femme et prononça doucement

" Comment j'ai fait pour me passer de ça pendant quatre jours .. "

Mes mains caressaient tendrement le dos de la jeune femme

" Tu disais ne pas être capable de me faire une déclaration si belle, mais pourtant ta déclaration était sublime, je suis heureux que tu en sois arrivé à cette conclusion et j'accepte avec plaisir cette chance que tu m'offres "

Mon sourire se fit presque enfantin

" Donc on est en couple maintenant ? "

Oui, c'est bien une question rhétorique et c'est très débile de demander ça, mais bon, j'ai besoin de m'auto-rassurer par moment. La pression était totalement retombée et je fixais les yeux de la jeune femme depuis quelques secondes dans un silence qui commençait à se faire pesant, je ne savais plus quoi dire ni quoi faire, la jeune femme m'avait suivi jusqu'ici alors que j'étais venu pour me reposer et me changer les idées, du coup une fois les explications passées, je n'avais aucune idée de la suite. Quand on n'a pas d'idée, on refile le sale boulot aux autres non ? Même si notre relation venait d'atteindre un nouveau palier Misa ne faisait pas exception à mes règles stupides de flemmard.
Je souris doucement et lui vola un baiser avant de m'exprimer.


" Tu sais, je pourrais contempler tes magnifiques yeux azur pendant des heures, mais ça risquerait de devenir un peu ennuyant pour toi comme pour moi à la longue. Est-ce que tu as des projets, des choses que tu veux faire ? Moi, je suis un peu à court d'idée là tout de suite, tu as réussi à me prendre au dépourvu je dois dire, bravo "

Je lui tira la langue et lâcha un petit rire, c'était un peu facile de lui refiler la tâche, mais comme j'aime à le dire : j'aime la faciliter. ♥



Flemmard de profession  
avatar
Natsume

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouvailles [Natsume]

Message par Maely le 2/12/2016, 00:09

Le contact était chaud et doux sur sa joue, mais cela lui fit aussi réaliser qu’elle pleurait à chaudes larmes et ça c’était beaucoup moins cool. Enfin bref, elle lâcha quand même son morceau, fixant le jeune homme pour voir sa réaction.
Et… il rougit.
C’était tout ce à quoi elle s’attendait, la jeune fille piqua alors un fard en retour, décontenancée et contaminée par l’attitude du garçon. Son sourire acheva de la perturber, c’était un oui ou non du coup ? Elle n’attendit pas plus longtemps pour l’embrasser, si elle ne devait avoir qu’un dernier baiser, alors autant s’en emparer de suite.

Qui rendit la passion à leur baiser ? Misana n’en avait aucune idée mais elle en profita allégrement, glissant ses mains dans la chevelure qui lui avait tant manqué et se collant tout contre son corps. Lorsque le baiser cessa, elle était à bout de souffle et son cœur battait la chamade. C’était comme s’ils revenaient en arrière, au moment de cet épisode à la piscine.

Il parla alors et la jolie rousse ne put que rire de ses paroles, un rire un peu nerveux car ce qu’elle ressentait également au fond d’elle, mais un rire quand même !
Surtout qu’il continua sur sa lancée en complimentant sa déclaration, le fard qui s’était calmé revint en moins de deux et elle baissa les yeux sur ses mains, un peu fuyante et marmonnant. Elle ne releva la tête qu’à la mention de couple pour le dévisager, n’était-ce pas évident ?

« C’est bien ce que tu demandais et que je viens d’accepter non ? »

La jeune fille sourit au baiser volé et pencha la tête en l’entendant parler de contempler ses yeux pendant des heures. Peut-être que ce serait ennuyeux, ou peut-être pas… Il avait quand même des yeux à tomber raide !
Bon, il voulait quand même une occupation, Misana lui tira la langue en retour et commença à fouiller dans son sac pour se donner des idées. Etrangement elle ne trouva qu’une seule et unique chose. Et c’est avec une petite moue penaude que la jeune fille sortit la bouteille à moitié vide d’eau de vie de son sac.

« Hum… Tu veux boire un coup ? »

La jolie rousse avait un peu baissé le regard et rougit, elle avait quand même liquidé pas mal de bouteilles. Encore heureux il ne pouvait pas le voir. C’était quelque chose qu’elle ne contrôlait pas mais ce n’était pas quelque chose dont elle se sentait fière non plus, c’était son petit secret.
Du coup, elle sortit la bouteille assez lentement et sans vraiment la sortir non plus. Elle avait envie de partager avec lui mais elle avait un peu peur du jugement du garçon.
Après… La dernière fois qu’elle avait picolé avec lui c’était plutôt bien terminé… La jeune fille s’assit donc contre le mur et attendit que le garçon la rejoigne. Lorsqu’il accepta enfin de le faire, Misana lui tendit la bouteille.

« Alors comme ça tu as du mal à te passer de mes baisers ? »

Un sourire taquin aux lèvres, la jeune fille appuya sa jambe contre celle du garçon à la recherche du contact avec lui et passa son autre main dans ses propres cheveux pour se rassurer également. La rousse n’étant pas encore complètement à l’aise avec ce concept d’amour et de couple.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouvailles [Natsume]

Message par Natsume le 4/12/2016, 13:18

" C’est bien ce que tu demandais et que je viens d’accepter non ? "
Misana , ma très chère Misana ... Un jour, j'entendrais une vraie déclaration sortir de cette bouche si enivrante, peu importe que je doive attendre une décennie ou une siècle, j'y arriverais ! Si on oublie cette déclaration plus que douteuse, la suite fut plutôt banale et se passa tranquillement : Misana me tira la langue en retour et commença à fouiller dans son sac, je dois dire que je m'attendais presque à la voir sortir une boite de capote, non mon esprit n'est pas perverti voyons... Mais bref, je m'égare, la jeune femme sortit une bouteille d'eau-de-vie de son sac, si ce n'est pas le sexe, c'est l'alcool hein ? C'est assez risible de constater que bien souvent l'un conduit à l'autre. La rubis affichait une mine un peu honteuse en sortant la bouteille à demi entamé

" Hum… Tu veux boire un coup ? "

On dirait que je n'étais pas le seul qui avait picolé, 'fin non pas que ça me surprenait, la jeune femme était arrivée à moitié soûle donc voir une bouteille à moitié vide n'avait rien de bien étonnant. Boire ? L'idée ne me déplaisait pas, j'étais venu pour boire après tout donc autant s'en tenir au programme, j'acquiesça doucement et vins m'asseoir à côté de la rouge qui s'était posé contre le mur, une fois installé la demoiselle me tendit la bouteille que je pris sans rechigner.

" Merci, trinquons à la bonne nouvelle "

Je fis un petit sourire et bu une gorgée du breuvage.

" Alors comme ça, tu as du mal à te passer de mes baisers ? "

Un rire m'échappa, la jambe de Misa vint s'appuyer contre la mienne, ce contact assez fugace était plutôt agréable, ma main vint rejoindre celles de la jeune femme dans ses cheveux, je triturais une de ses mèches.

" C'est exact, il faut dire que tes baisers ont quelque chose de spécial, ils sont à la fois doux et enivrants "

Je lui fis un sourire chaleureux et bu une autre gorgée avant de lui tendre la bouteille

" Mes baisers ne t'ont pas manqué ? "

Je lui mis une pichenette sur la joue et ouvris un carton qui n'était pas recouvert de poussière pour en sortir une bouteille de rhum à peine entamé

" Tu n'es pas la seule qui cache des trucs "

Je lui fis un clin d'œil et me mis à rire doucement

" Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas venu ici pour mon amour des greniers et de la poussière, j'avais une " petite soif " "

L'alcool ... Quelques fois, je me demandais si je n'aimais pas un peu trop ce breuvage, de même pour la cigarette, est-ce que je n'aimais pas un peu trop ça ? Le jour où je le reconnaîtrais, il sera sûrement trop tard, mais ça s'est le problème de mon futur moi, je plains ce type ... Un rire emplit d'ironie m'échappa et mon regard se reporta sur ma dulcinée.

" J'aime le temps passé en ta compagnie, peu importe le contexte, tu te rappelles de notre rencontre à la piscine ? Quand je suis rentré chez moi, j'me suis dit que la piscine ce n'était pas si mal finalement, de même pour la forêt ou le bar de l'autre fois, mais la vérité, c'est que je n'aime pas la piscine, j'aime simplement la personne qui m'a accompagné dans tous ces lieux "

Je lui fis un sourire et resserra mon étreinte dans ses cheveux avant de venir l'embrasser avec douceur, prolongeant tant que possible cet échange de salive comme si c'était le dernier.

" En revanche, j'adore l'alcool "

J'ouvris la bouteille de rhum et pris une bonne gorgée avant de soupirer d'aise. Je sortis une clope de mon paquet et l'alluma aussitôt en jetant un petit regard à ma partenaire. J'étais heureux en ce moment, ce n'était pas forcement ce qui sautait aux yeux, mais j'appréciais la simplicité de ce instant et ce sentiment d'isolement, d'être dans ma bulle avec la jeune femme. la suite ? Je n'ai même pas envie de la savoir, je préfère simplement profiter de cet instant.



Flemmard de profession  
avatar
Natsume

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouvailles [Natsume]

Message par Maely le 5/12/2016, 21:35

Sa gêne s’effaça avec la compréhension que le jeune homme ne la jugeait pas pour son addiction à l’alcool. C’était agréable de voir qu’il n’allait pas la fuir pour ça. Un sourire aux lèvres, elle le regarda boire à sa bouteille avant de prendre une gorgée à sa suite.

Alors ses baisers étaient doux et enivrants… L’idée lui plaisait bien et la main du jeune homme était douce et chaude, elle ferma les yeux et émit un petit soupir de contentement face à ce contact. Lorsqu’elle les rouvrit, ses yeux étaient plus sombres, à l’image de son changement d’état d’esprit.
La jeune fille passa une jambe par-dessus celle du jeune homme et vint s’asseoir sur lui, ses mains glissant de ses cheveux aux épaules du garçon.

« Tes baisers m’ont manqué…»

Elle lui embrassa les lèvres d’un baiser appuyé mais rapide.

« Tes mains m’ont manqué… »

Sa main droite s’empara de la main qui avait tenu ses cheveux et lui embrassa le bout des doigts.

« Ton cou m’a manqué… »

Un sourire mutin aux lèvres, elle glissa sa bouche sur la peau tendre du cou du jeune homme, retrouvant le plaisir de sa peau douce. Oui, ça lui avait manqué tout ça. Elle allait continuer encore mais il lui mit une petite pichenette. Curieuse, elle l’observa attirer à lui un carton qui semblait avoir été déposé là il y a peu de temps.
Misana hallucina en le voyant sortir une bouteille de rhum. C’était pas possible d’être autant sur la même longueur d’onde ! Il avait un pouvoir de télépathe et il ne lui avait pas dit c’est ça !

« Oh moi qui croyait que tu fantasmais sur … » Elle glissa un doigt le long de la joue du garçon pour finalement s’arrêter sur sa bouche. « … la poussière… »

La rousse rougit à l’évocation de la piscine et eut un petit tortillement gêné sur les cuisses du garçon. La tête baissée, elle glissa de nouveau ses mains dans ses propres cheveux, comme pour se rassurer. Oh oui elle se rappelait parfaitement de la piscine. Elle s’était vraiment comportée comme une allumeuse… une chaudasse…. Et le pire c’est que même en prenant du recul et en sachant comment cela se terminait, elle n’envisageait pas une autre réaction, ce serait la même, elle en était certaine.

Elle rendit son baiser au garçon sans problème ni doute, les mots qu’il venait de prononcer la gênait mais lui faisait tellement plaisir en même temps. Elle était partie pour profiter éternellement de ce baiser quand il le coupa pour parler de son amour pour l’alcool.

La jeune fille grogna de se voir retirer ses lèvres au profit de la maudite bouteille. Misana attendit que le jeune homme finisse sa gorgée et eut envie de lui arracher la clope des mains dès qu’il l’alluma. Il était sérieux là ? L’alcool et la clope mais pas de Misana ?

« Tu aimes l’alcool plus que moi ? »

Sur ces mots, elle lui arracha la clope et s’en empara pour fumer à son tour, plus par envie d’attirer son regard que de réellement fumer. Elle l’éteignit sur le vieux parquet et se colla au jeune homme, ses lèvres frôlant les siennes.

« Ne suis-je qu’une addiction parmi tant d’autres ? »

Ses doigts vinrent retrouver les cheveux blancs du garçon alors qu’elle posait son front contre le sien, inspirant et respirant l’odeur du jeune homme qui lui avait tant manqué. Gardant toujours la distance suffisante pour l’empêcher de l’embrasser, elle prit la bouteille de rhum et en but une longue gorgée avant de planter un regard joueur dans celui de Natsume.

« Alors… tu aimes la compagnie dans les greniers… »

La rousse commença à jouer avec le haut du garçon et… ne résista pas plus longtemps à l’envie de l’embrasser. Chose qu’elle vit avec une passion et un rapprochement plus important de leurs deux corps, ses mains lâchant les cheveux du garçon pour serrer les épaules du garçon contre elle.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouvailles [Natsume]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum