On s'amuse comment ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On s'amuse comment ?

Message par Yumiko le Sam 12 Nov 2016, 18:40

Rappel du premier message :



On s'amuse comment ?
Feat Noa

Cela faisait quelques jours que j’avais appris à nager avec Noa. Cela m’avait ôté une peur et comme permis de me lâcher un peu plus. J’allais un peu mieux, je pouvais le dire. Malheureusement, j’avais encore la peur que mon père vienne me chercher. Pour autant, je ne paniquais pas. Mes peurs n’étaient pas accompagnées de preuves, je ne savais pas si cela allait se faire. Puis, d’un autre côté, j’en avais parlé à Jïnn qui m’avait promis de veiller sur moi. Il m’avait même dit qu’il viendrait me chercher au Japon s’il venait à ne pas pouvoir empêcher mon enlèvement. C’était réconfortant de voir qu’on me voulait toujours à l’académie.
Réfléchissant à comment entrer à nouveau en contact avec Narok et Alastor, quoi leur dire et faire une fois en face d’eux, j’allais à mon casier pour voir si j’avais un nouveau message et prendre quelques affaires. Apparemment j’avais bien fait puisque je vis un morceau de papier accompagné d’un ticket d’entrée pour le parc d’attraction. Le mot disait :

« Puisque tu m’as demandé de t'apprendre à t'amuser je connais l'endroit idéale pour ça. Rejoins mois samedi au portail à 11h. Aucun refus n'est accepté :-p »


Aucun doute, c’était de la part de Noa. En lisant le mot, je rougis. Je ne le connaissais pas encore très bien, mais je ne me doutais pas qu’il pouvait être aussi autoritaire. D’un autre côté, je pouvais comprendre : il faisait beaucoup d’efforts pour moi alors que je n’avais certainement pas fait grand-chose pour améliorer ma situation. J’avais mes raisons, mais comme je ne lui avais pas autant expliqué qu’à Jïnn, je ne pouvais pas lui en vouloir s’il ne comprenait pas. Puis, ces tickets n’étaient peut-être pas donnés… Double raison pour que je ne puisse pas refuser. Désormais, la question que je me posais était : à quoi devais-je m’attendre ?

Le jour J, j’avais mis mon réveil à 8 heures pour me préparer. Encore une fois, je n’avais pas beaucoup dormi, ce qui m’avait permis d’éteindre l’alarme assez rapidement pour ne pas déranger mes colocataires. J’espérai seulement que cela ne se verrai pas sur mon visage. Prenant mon temps, j’enfilai un jean slim noir avec un tee-shirt moulant blanc surmonté d’un pull gris. Avant de prendre le temps d’enfiler des chaussettes et des baskets, je mis une légère touche de maquillage et m’attachai les cheveux en une tresse desserrée. Totalement habillée, je préparai mon manteau marron et un petit sac à dos avec le peu d’argent que j’avais en ma possession, un parapluie ainsi que toutes mes cartes d’identités et autres paperasses importantes (sans oublier le ticket !). J’espérais que ce soit suffisant sans trop savoir quoi prendre d’autre. Du coup, vers 10H30, je sortis de la chambre, mon manteau et mon sac sur le dos, et me dirigeai vers le portail. Contrairement à lorsqu’il m’avait donné rendez-vous pour aller à la piscine, j’arrivais en premier. Tout comme lui, je l’attendis patiemment, mais sans musique. Le simple fait d’imaginer comment était le parc me donnait pas mal de travail pour passer le temps.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: On s'amuse comment ?

Message par Yumiko le Sam 03 Déc 2016, 02:08



On s'amuse comment ?
Feat Noa

En regardant Noa qui me répondait, je m’aperçus qu’il semblait ailleurs, comme dans ses pensées. Je compris que c’était parce que justement parce qu’il ne savait pas ce qu’il ressentait. Je fus donc heureuse qu’il me promit de me tenir au courant, espérant secrètement qu’il trouverait le bonheur et que celui-ci dure longtemps, très longtemps.
Alors que je n’avais pas entamée la mienne, mon ami termina la sienne avant de se lever en prenant le paquet de churros. J’entrepris donc de me lever à mon tour en finissant ma friandise et attrapant ma propre canette afin de pouvoir le suivre. Sur le chemin, je sirotai ma boisson en regardant tout autour et écoutant le Rubis :

_ Bon on retourne aux manèges ? C’est Midi dépassé donc la plupart des gens doivent être allé à un resto pour manger … donc ça veut dire qu’il y aura moins de queue ….

Il était vrai qu’il y avait moins de monde. Avant qu’il ne le fasse remarquer je ne l’avais pas vu, mais je pouvais désormais voir à quel point les rues s’étaient vidées. Cela me mettait plus à l’aise, à vrai dire, bien que je restasse encore tendue. Après tout, des hommes de main de mon père, ou mon père en personne, pouvait se cacher dans la foule pour m’attaquer par surprise. J’étais consciente que je devais être un peu paranoïaque, mais après ce qu’il m’avait fait vivre je ne voyais pas vraiment comment agir autrement. Enfin, j’arrivais à peu près à l’oublier en reprenant ma découverte de tous les manèges proposés. Tout en regardant l’un d’entre eux, je demandai à Noa :

- Dis-moi, comment fais-tu pour ne pas te laisser aller à la curiosité ? Je veux dire, ça ne me déplaît pas, mais je trouve étrange que tu n’aies pas demandé plus de précision par rapport à ce que je t’ai dit. Pour être franche, tu dois être le premier.

Ecoutant sa réponse, je m’arrêtai devant une attraction qui me semblait étrange. Une roue sur laquelle étaient assises beaucoup de personnes tournait sur elle-même en faisant des allers-retours sur des rails bossues. Tous semblaient s’amuser et la vitesse de l’engin était bien moindre à côté de ce que nous avions pu voir. A côté de nous, une pancarte indiquait que cette attraction se nommait le « disque du soleil ». Je ne comprenais pas du tout pourquoi ce nom étrange lui avait été donné. Y avait-il une référence que j’ignorais ?

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Noa le Dim 04 Déc 2016, 18:38

Tandis que nous continuions de discuter je vis Yumiko s’arrêter devant un manège que je ne connaissais pas. En revanche ce dernier semblait avoir suscité l’attention de la blondinette. D’ailleurs celle-ci me posa une question.

- Dis-moi, comment fais-tu pour ne pas te laisser aller à la curiosité ? Je veux dire, ça ne me déplaît pas, mais je trouve étrange que tu n’aies pas demandé plus de précision par rapport à ce que je t’ai dit. Pour être franche, tu dois être le premier.

J’avalais le churros que j’avais en bouche avant de lui répondre.

_ Sauf cas particulier, je ne force jamais personne a se confié à moi. J’attends toujours qu’elle le fasse qu’elle-même. Pour moi c’est signe qu’elle me fait confiance. Pour sa veut aussi dire que si cette personne se décide a parlé de ces problèmes, que ce soit avec moi ou quelqu’un d’autre ça veut dire qu’elle a envie d’aller mieux et de faire le nécessaire pour y parvenir.

Tandis que je lui confiais ma réponse je la voyais indécise face à cette attraction. Il faudra peut-être qu’elle se décide si elle veut avoir le temps de faire un second tour de « un monde petit ».

_ Tu veux faire un tour de celui-là ?

Je me contentait de lui poser la question sans chercher à la forcé a quoique ce soit, la dernier idée que j’ai eu ne s’est pas révélé particulièrement fructueuse. Donc là pour le coup je la laisse choisir d’elle-même.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Yumiko le Lun 12 Déc 2016, 18:54



On s'amuse comment ?
Feat Noa

Noa, bien qu’il mît un peu de temps pour me répondre, n’hésita pas dans sa réponse. Certainement était-il alors en train de manger quand je lui parlais. Pour cela, je n’allais certainement pas lui en vouloir. C’est pourquoi je l’écoutais tout en regardant l’attraction :

_ Sauf cas particulier, je ne force jamais personne à se confier à moi. J’attends toujours qu’elle le fasse d’elle-même. Pour moi c’est signe qu’elle me fait confiance. Pour ça veut aussi dire que si cette personne se décide à parler de ses problèmes, que ce soit avec moi ou quelqu’un d’autre ça veut dire qu’elle a envie d’aller mieux et de faire le nécessaire pour y parvenir.

- Ce n’est pas un problème de confiance…

J’avais murmuré ces mots tristement. Je me rendais compte combien les points de vue de chacun pouvait différer et cela contribuait à me perdre plus encore que je l’étais en ce monde si déroutant. La meilleure comparaison que je parvenais à faire était celle de Narok et Noa qui ne voyait pas le fait que je parlais de mes problèmes de la même manière. D’un autre côté, les informations qu’ils possédaient étaient différentes. J’avais peur aussi d’être surprotégée. Ne plus pouvoir sortir, ne plus découvrir le monde et me sentir à nouveau en cage. Je ne voulais pas de ça. Mais n’était-ce pas justement une question de confiance. En tous les cas, je dus arrêter d’y penser un instant puisque mon ami me demanda :

_ Tu veux faire un tour de celui-là ?

Doucement, je souris en fermant les yeux. Quel meilleur moyen de détourner mon attention que de me ramener à la réalité ? Il semblait qu’il me connaissait très bien, ce qui pouvait s’avérer très déroutant, mine de rien. Après tout, nous ne nous étions rencontrés que très peu de temps auparavant. Pourtant, je n’en laissai rien paraître et lui répondit que je voulais bien le faire, surtout en remarquant qu’il n’y avait pratiquement personne. J’espérais ainsi que j’allais pouvoir me trouver plus ou moins isoler des inconnus. Nous allâmes donc dans la file qui ne comptait qu’une petite dizaine de personnes. Ainsi, nous ne serions même pas assez pour compléter le nombre de places de la roue ? Cela semblait parfait. Je donnais tout de même la main à Noa quand nous passâmes pour nous installer. Nous avions vue sur l’extérieur et les espaces entre les personnes me permit de ne pas me sentir trop mal à l’aise.
Commençant avec douceur, le disque fit au moins deux légers allers-retours avant de commencer à tourner dans le sens des aiguilles d’une montre. C’était lent, contrastant avec la vitesse sur les rails. J’étais légèrement apeurée, mais l’euphorie qui semblait prendre les autres m’était comme transmise. J’avais plus d’appréhension que de réelles peurs. Je… m’amusais. Je le sentais plus que je ne pouvais le définir grâce à mon cœur qui battait à une vitesse folle et au fait que je riais presque malgré moi. Pourtant, quand ce fut terminé j’eu quelques difficultés à me relever. Je mis ça sur le compte du fait que j’avais du mal à me remettre de mes émotions plus que sur la peur de tomber. Je parvins cependant à rejoindre Noa sans avoir à me faire prier. Puis, apparemment, d’autres étaient bien pires que moi. Malgré mon envie de les aider, je me retins avec un pincement au cœur par respect envers l’académie.

Sortie de l’attraction, toujours le sourire aux lèvres, je revins sur le sujet abordé plus tôt tout en continuant ma quête d’attraction, allant sans m’en rendre compte vers une grande roue :

- Noa, j’ai confiance en toi puisque, sinon, je ne pourrais pas te suivre ainsi en ville et je ne serais pas restée à la piscine. En fait, si je ne dis rien… c’est surtout parce que je souhaite éviter de pleurer encore une fois et éviter une peur peut-être inutile. Crois-moi, s’il le faut je te raconterais tout.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Noa le Mar 13 Déc 2016, 18:28

En réponse à mes explications je l’avais entendu marmonner quelque mot que je n’ai pas pu saisir mais tant pis !

En tout cas Yumiko accepta avec grand plaisir de faire l’attraction devant lequel elle hésitait. Bon en même temps d’une certaine manière c’est elle qui l’avais choisie. Par ailleurs dans le fait qu’il y ai relativement peu de monde semblait la mettre un peu plus à l’aise, bien que cela ne l’empêchais pas de s’agrippé à moi. Bon ça ne me dérangeais pas du tout alors je ne vais pas m’en plaindre !

Bref nous prenions place tous les deux sur cette fameuse attraction qui ne tardais pas à ce mettre en route. Au début Yumiko semblais quelque peu mal … intérieurement je me mis a prié pour que ce ne soit que de la peur et qu’elle ne me gerbe pas dessus. Vraisemblablement c’était le cas et pour cause la peur cédait rapidement la place a … ce qu’on pourrait qualifier d’amusement ? Oui c’est bien ça, pour le coup elle sembla s’amusé. Je crois bien que c’est d’ailleurs la première fois que je la vois rire. Enfin … je l’ai bien vu rigolé à la piscine mais c’était différent ! Pour le coup mie de rien j’appréciais également le petit tour de manège, il n’était pas si mal que ça en fait. Je le préfère largement à « un monde petit ».

Lorsque le manège touchait à sa fin et que nous quittions l’attraction, je laissais Yumiko en chercher une autre susceptible de l’intéressé. Tandis qu’on partait en direction de la grande roue elle voulut se justifier par rapport à ce que je lui ai dit plus tôt … je ne pensais pas qu’elle allait le prendre mal …

_ Noa, j’ai confiance en toi puisque, sinon, je ne pourrais pas te suivre ainsi en ville et je ne serais pas restée à la piscine. En fait, si je ne dis rien… c’est surtout parce que je souhaite éviter de pleurer encore une fois et éviter une peur peut-être inutile. Crois-moi, s’il le faut je te raconterais tout.

Je haussais les épaules pour montrer mon détachement par rapport à cette histoire avant de lui répondre sur un ton neutre.

_ Tu fais bien comme tu veux ! C’est ton passé, tes problèmes et tes choix et t’as pas à te justifier. Après … si je puis me permettre un petit conseil …fuir ces problèmes n’est pas une solution … ça ne sera jamais autant efficace que de les affronter. Et là pour le coup je parle en connaissance de cause.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Yumiko le Mer 14 Déc 2016, 15:41



On s'amuse comment ?
Feat Noa

Face à mes révélations, je vis du coin de l’œil Noa hausser les épaules comme pour dire que ce n’était pas grave. Je me demander quoi en penser réellement. Je ne voulais vraiment pas qu’il pense que je ne lui faisais pas confiance. Mais cela ne semblait pas réellement le toucher, surtout quand il me répondit simplement :

_ Tu fais bien comme tu veux ! C’est ton passé, tes problèmes et tes choix et t’as pas à te justifier. Après … si je puis me permettre un petit conseil …fuir ces problèmes n’est pas une solution … ça ne sera jamais autant efficace que de les affronter. Et là pour le coup je parle en connaissance de cause.

Autant amusée que mal à l’aise à propos de ses dire, je ris quasi silencieusement avec un air montrant mes sentiments à ce propos. J’ignorais réellement si je fuyais ou non, mais si je le faisais c’était certainement par peur. Avec le pouvoir de mon père, le risque que je courrais et ce qu’il s’était passé la dernière fois que j’avais eu des « nouvelles », il y avait de quoi. Pour me le rappeler, deux fines cicatrices ornaient mes poignets, cachés par deux bracelets offerts par un ami qu’il m’était difficile de revoir. Dans ce dernier cas, je savais que je fuyais. C’est pour cela que je répondis à mon ami après un instant tout en souriant de reconnaissance :

- Merci Noa, pour ton conseil. J’y penserais.

Plus nous marchions, plus le parc semblait se remplir à nouveau. Peu encline à me perdre au milieu de personnes inconnues, je repris en main la manche de mon ami. J’étais aussi, malgré ce fait, de plus en plus intriguée par la grande roue. Tant et si bien que je ne voyais bientôt plus qu’elle, comme désintéressée par le reste. Je demandais alors après un moment en lui montrant l’objet de la conversation :

- Dis-moi, quel est le but de cette… roue ? Je veux dire… elle est étrange, non ? Je ne comprends pas vraiment le but.

De là où nous étions, nous ne pouvions pas voir la file d’attente, donc encore moins qu’on devait monter dans les cabines afin de voir le paysage en hauteur. Il me semblait évident qu’il y avait quelque chose par rapport à ces espèces de cages fermées accrochées, mais je n’arrivais pas à déterminer si elle allait accélérer ou garderais toujours cette allure lente. En tous les cas, il me semblait que la hauteur me donnerait une sensation plus agréable que lors de l’attraction avec l’élastique.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Noa le Jeu 15 Déc 2016, 17:48

Ma réponse semblait avoir amusé la blondinette. J’ai dit une bêtise ? Bon ba si ça la fait rire, tant mieux écoute perso je vais pas du tout m’en vexé.

_ Merci Noa, pour ton conseil. J’y penserais.

Heu … ok … si elle le dit … je ne sais pas pourquoi mais quand on me dit j’y penserais ça sonne toujours a mes oreilles comme « cause toujours ». Enfin bon si sa se trouve une fois de plus c’est moi qui psychotte ou qui interprète mal ses propos c’est pourquoi je ne manifestais pas ma pensé. Perdu dans mes pensé je ne remarquais pas tout de suite que la foule commençais peu à peu à revenir à l’intérieur du parc …enfaite c’est la sensation de Yumiko s’agripper à ma manche qui me sortit de ma réflexions. Plus nous progression au sein du parc plus nous approchions de la grande roue. Celle-ci finis d’ailleurs par capté l’attention de mon amie et suscité sa curiosité.

_ Dis-moi, quel est le but de cette… roue ? Je veux dire… elle est étrange, non ? Je ne comprends pas vraiment le but.


On doit être encore trop éloigné de l’attraction pour que Yumiko comprenne le but de tout cela.

_ Ba enfaite a cette grande roue t’as … des sorte de sièges qui y sont accroché pour que les gens puisse s’y assoir. Ensuite t’as la roue qui le fais lentement progressé en l’air jusqu’à finir au sommet. De là-haut tu peux voir tout le paysage qui nous entoure. Donc si tu veux faire cette attraction il ne faut pas avoir le vertige. Après ce truc c’est un … comment dire … le cliché du l’attraction romantique. La plupart du gens qui y vont ce sont soit des amoureux sois un futur couple ou alors … un mec qui veut … « pécho » quelqu’un ….


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Yumiko le Jeu 15 Déc 2016, 20:51



On s'amuse comment ?
Feat Noa

_ Bah enfaite à cette grande roue t’as … des sortes de sièges qui y sont accrochés pour que les gens puissent s’y assoir. Ensuite t’as la roue qui le fais lentement progressé en l’air jusqu’à finir au sommet. De là-haut tu peux voir tout le paysage qui nous entoure. Donc si tu veux faire cette attraction il ne faut pas avoir le vertige. Après ce truc c’est un … comment dire … le cliché du l’attraction romantique. La plupart du gens qui y vont ce sont soit des amoureux sois un futur couple ou alors … un mec qui veut … « pécho » quelqu’un ….

Avec l’explication qu’il me donna, je compris un peu mieux le but malgré la fin. « Pécho » ? N’avais-je pas déjà entendu ce terme quelque part ? Et, même sans ce mot étrange, est-ce que ce cliché empêchait deux amis d’y aller ? De toute façon, nous en étions encore assez loin pour me permettre d’y réfléchir avant de poser la question à Noa. Puis, il y avait aussi qu’il semblait comme gêné. C’était au-delà de ce que je pouvais comprendre, malheureusement.

Regardant les autres attractions dont la plupart allaient toujours plus vite, nous nous approchions toujours plus de l’attraction « clichée » qui était toujours celle qui me faisait le plus envie entre toutes. C’est ce qui me poussa à demander à mon ami :

- Est-ce que on peut faire un tour de grande roue malgré l’aspect… « cliché » ? Je veux dire, je ne voudrais me priver de quelque chose à cause de ça bien que je ne voie pas très bien ce que ça veut dire.


J’espérais réellement que ça ne le dérangerait pas et que je pourrais comprendre ce qu’il en était. Mais, d’un autre côté, je n’allais pas lui en vouloir s’il préférait qu’on en tente une autre à la place. Enfin, qu’est-ce qui pourrait bien lui faire dire cela ? Etais-je à côté de la plaque ? En tous les cas, je m’emmêlais les pinceaux toute seule, ce qui n’était pas pour me plaire, malheureusement.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Noa le Ven 16 Déc 2016, 16:21

Alors que nous continuions de traversé, Yumiko finis enfin par ce décidé sur la prochaine qu’elle souhaitait faire.

- Est-ce que on peut faire un tour de grande roue malgré l’aspect… « cliché » ? Je veux dire, je ne voudrais me priver de quelque chose à cause de ça bien que je ne voie pas très bien ce que ça veut dire.

Ho vraiment ? Quel surprise … non je déconne je l’ai vu venir a des kilomètre … c’est pas comme si on marchait dans cette direction depuis tout à l’heure.

_ Et bien va pour la grande roue … rassure toi je suis pas du tout du genre à me soucier du regard des autres … cliché c’est comment dire … le déjà vue, les stéréotypes … genre par exemple dire que tous les rubis sont violents et les saphirs faibles c’est ce qu’on appelle un cliché tu vois le genre ?

Nous nous engagions donc dans la file d’attente pour la grande roue, au moment où nous arrivions il y avait relativement peu de monde. Coup de pot parce que je remarquais que juste après nous les gens se firent de plus en plus nombreux. En même temps la grande roue c’est souvent l’attraction que tout le monde veux faire dans les parcs d’attraction. On ne peut pas aller dans un parc sans faire la grande roue, c’est comme visité un pays sans gouté les spécialités locales. Notre tour arriva et nous pûmes prendre place sur les sièges et entamions lentement notre assenions.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Yumiko le Ven 16 Déc 2016, 21:40



On s'amuse comment ?
Feat Noa

La surprise resta inexistante sur le visage de mon ami. Certainement s’était-il douté que j’allais lui demander de la faire puisque je m’y étais intéressée. J’étais tout de même un peu déçue de me sentir aussi prévisible. Je n’en montrai pourtant rien alors que j’écoutai Noa me répondre :

_ Et bien va pour la grande roue … rassure toi je suis pas du tout du genre à me soucier du regard des autres … cliché c’est comment dire … le déjà vue, les stéréotypes … genre par exemple dire que tous les rubis sont violents et les saphirs faibles c’est ce qu’on appelle un cliché tu vois le genre ?

Me semblant saisir le truc, je hochai doucement la tête avant que nos pas ne nous mènent dans la file fort peu longue. Je crus donc pendant quelques instants pouvoir me détendre. Malheureusement, il fut bientôt apparent que nous étions suivis par bien d’autres. Je le ressentis plus que je ne le vis puisque je n’osais pas regarder par-dessus mon épaule. Bien m’en fis puisque je pus m’en rendre compte une fois installée sur un des nombreux sièges de l’attraction. Ce fait ne me marqua pas, cependant, puisque je l’oubliais en sentant qu’on commençait à monter.

Petit à petit, sans à coup, nous prenions de la hauteur, ce qui nous laissai voir le paysage qui nous entourait. J’en étais assez émerveillée et excitée. Bien plus douce que dans celle proposant des sortes de sauts à l’élastique sur des trampolines, je profitai pleinement du moment. Par moment, et de plus en plus souvent, je montrai à Noa des bâtiments imposants et des détails en les pointant du doigt. L’un de ces derniers était une petite partie de l’académie que nous ne pouvions que deviner. J’étais heureuse, notamment parce que cette journée était riche en émotions et qu’elle m’avait permis d’oublier pendant un moment non négligeable mes problèmes. Quoi que je ne pusse me demander pendant un court instant comment je pouvais faire face à mes problèmes ? Non pas que je les fuyais, pas que je sache, mais je ne savais pas vraiment comment les résoudre sans dommages. Je voulais vivre libre à l’académie, mais le problème qui s’imposait était mon père, personne importante du Japon avec un pouvoir terrifiant avec lequel il avait failli mettre fin à mes jours parce que je ne voulais pas retourner en prison. Que pouvais-je faire contre ça ? Laissant cette question de côté, je préférai retourner à ma contemplation des environs avec mon ami afin de terminer la journée sur une note positive. Il était cependant certain que ma mine pensive ne lui avait pas échappé, bien qu’il n’en dirait certainement rien.

Une fois que nous eûmes terminé le tour de roue, nous en descendîmes et nous en éloignâmes. Le sourire aux lèvres, je ne m’arrêtais plus de donner mes avis et impressions alors que nous retournions vers l’entrée du parc. J’avais, je me devais bien de l’admettre, complètement oublié la toute première attraction qui, finalement, m’avait fait connaître bien moins de sensation. J’aimais la liberté qui m’étais offerte à ce moment précis et j’espérais m’en souvenir précieusement en espérant qu’il ne deviendrait pas déchirant.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Noa le Ven 16 Déc 2016, 23:24

Le tour de grande se passa plutôt bien. Yumiko était en extase devant le paysage, me montrant les divers bâtiments qu’elle connaissait de la ville ainsi que l’académie. Cependant malgré tout cela je la trouvais encore … songeuse. Est-ce qu’elle était encore en train de penser à ce mystérieux secret ? Très probablement …cependant je ma gardais de faire tout commentaire. Pour ma part je pensais surtout à mon foyer. Mes pays natal commençaient à me manquer ainsi que ma famille et mes amies. Tout du moins une en particulière avec qui je passais énormément de temps … dommage qu’elle ne soit pas venus à l’académie, mais bon avec sa fille Alice ça aurait été très compliqué. Surtout si elle était régulièrement en danger en plus de ça …j’ai tout de même hâte de rentré chez moi et de la revoir. Quand je ne sais pas encore mais je sais que je compte le faire prochainement. Et emmené Jinn avec moi pour que je puisse tenir la promesse que je lui ai faite.

Le tour de manège toucha à sa fin nous quittions tous les deux la grande roue pour regagner petit à petit la sortie du parc d’attraction. A en juger par le sourire et les exclamations de yumiko je pouvais en conclure sans me trompé qu’elle avait grandement apprécié cette sortit. D’ailleurs j’ai même pu échapper au seconde tour de « un monde de petit ». Si ce n’est pas beau ça ! Quand je raconterais ça a Yasushi quand il sera de retour je pense qu’il sera content de l’apprendre.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'amuse comment ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum