Olympus Project
FORUM EN PAUSE

Bonjour à toi !
Le forum est en pause pour une durée indéterminée. Il n'y a donc plus de staff pour valider les fiches, faire tourner la boutique et faire des évènements, etc.
N'hésitez pas à revenir dans quelques jours prendre des nouvelles ! En attendant, vous êtes les bienvenus pour papoter dans la section hors-jeu !
(Luna)

VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Sam 12 Nov 2016, 18:17

Rappel du premier message :



VORTEX CLUB PARTY






C'était le grand jour! Les murs du château allaient trembler ce soir. Soit pour la musique soit pour... euh... Les "danses" un peu plus frénétiques. Restons subtils... Quoi qu'Alyssa était tout sauf subtile. Elle était vêtue de sa plus belle robe lolita ( enfin une de ses plus belles ) et avait sa chevelure rouge habituelle. Elle affectionnait cette couleur et ça se voyait dans la déco. Les nappes sur les tables étaient de cette couleur ainsi que les rideaux. Par contre pour l'ambiance, elle misait sur les différents projecteurs et lumières de couleurs en stroboscope. Elle voulait pas abuser sur la déco, c'était une rave party, pas une fête d'anniversaire pour un gosse de sept ans.

La pièce serait surtout sombre et rouge, une ambiance sexy... Idem pour la section VIP qui était plus intime, étant séparée par des rideaux noirs. Il y avait des canapés comfortable de la même couleur et des plumes... Wait. Des plumes!? Oh putain de merde! Alyssa les prit d'une main tremblante et il y avait un message inquiétant, lui rappellant l'humiliation vécue au sommet de cette tour. Oh ce gros dégueulasse allait le payer cher... Mais pour l'heure, il fallait se calmer!  Elle nettoya en vitesse la pièce VIP des plumes sombres et les jeta. La musique était prête, ainsi que le décor. Sur les tables de la section plèbe, il y avait des bols de punchs ainsi que des verres déjà remplis prêt à être pris... Des bouteilles de boissons gazeuses étaient aussi à leur disposition ainsi que chips, bonbons et par... une certaine méchanceté subtile, des bonbons en forme de vers.

Pour le reste de la soirée, il y aurait diverses surprises. Ça allait être intéressant... En attendant, Alyssa sorti un bong de verre, prenant une première bouffée pour tester le produit. C'était du bon... Elle ne pourrait pas se permettre de servir n'importe quoi à ses invités hein? Surtout quand l'un d'entre eux est un invincible...

Tant de nouveaux visages à rencontrer... Il fallait dire que c'était sa première semaine à Tsuki. Le plan était audacieux, mais qui n'aime pas les défis? C'était une école comme les autres au fond, mais la perspective de pouvoirs et de réunir autant de super-puissances sous le même toit faisait frémir Alyssa. Se détruire pour s'adapter au monde ou adapter le monde à soi-même... Elle avait toujours fait partie de cette seconde catégorie et maintenant, elle en avait le pouvoir. Il fallait juste trouver des gens partageant cette idéologie. Elle ne cherchait pas la popularité ou des pantins qui gloussaient en la suivant. Cette fête était en réalité une arène: Un lieu où elle reconnaîtrait les forts et les faibles.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas


Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Mer 16 Nov 2016, 19:03

Disons que j'étais une nouvelle fois allonger dans grand canapé, le bras tombant sur le côté je disposais encore de mon verre d'alcool pure entre les doigts. Je regardais le plafond, légèrement brûlé par les quelques expériences que j'ai pu faire avec le pouvoir d'un de mes anciens camarades de chambre. Il avait décidé de changer de chambre lui aussi, je ne savais pas trop pourquoi, me prétextant qu'il avait pour projet de s'installer avec ça petite amie. Je m'en foutais un petit peu, j'ai même ravi de savoir que j'allais partager la chambre avec moi même.. C'est temps ci, j'aimais beaucoup me retrouver seul dans cette grande pièce, c'est vrai que j'avais quand même réussi à disposé d'une des plus grandes chambre de l'aile Rubis, qu'est ce que vous voulez, je disposais de beaucoup de privilège en tant que plus ancien membre de la maison Rubis ou peut être était ce autre chose, je vous laisserais le droit de faire vos propres recherches sur mon cas, vous tomberez peut être sur des choses un peu plus amusante à vous mettre sur la bouche que les entraînements de Jinn ou les grandes fables de Noa.

Tout ça pour en arriver au fait que j'avais décidé de boire un petit verre avant de m'en aller pour la soirée dont Warren m'avait parlé quelques jours plus tôt. Un petit verre qui c'est très vite transformer en quelques autres petit verre jusqu'à presque terminer la bouteille.. Je me releva pour m'asseoir devant la table basse, posant mon verre sur celle ci, j'attrapa la bouteille en main avant de me mettre à scruter le fond de celle ci.

« J'penserais à en prendre une autre. » murmurais-je sur un ton presque résigné avant de reposer la longue bouteille près de mon verre.

Je me décida enfin à me lever de mon grand trône pour me diriger vers la salle de bain, je vous cacherais surement pas que je vacillais légèrement sur les côtés pendant mon périple. L'alcool m'avait touché, un peu beaucoup je dirais mais cette sensation me faisait toujours sourire, j'aimais bien imaginé la tête qu'aurait pu tirer mon père ou même ma mère en me voyant dans cette état la. Ils me traversaient souvent l'esprit ces derniers temps, surement par ce qu'ils me manquaient mais à cette époque la, j'avais bien trop de fierté pour me laisser avouer ce genre de chose.

Etant donner que je m'étais déjà doucher avant de boire mon coup, par ce que oui j'avais vraiment que l'intention de boire une gorgée ou deux avant de partir à l'aventure. J'appelle ça une aventure, surement par ce que ça faisait un bon moment que j'étais pas sortie m'amuser avec des gens de l'académie, ils allaient surement me le reprocher m'enfin bon j'avais besoin de me retrouver un peu seul après toutes les conneries que j'ai pu faire ici. Je me débarbouilla le visage, tentant de me recoiffer un petit peu j'en profita pour regarder si j'avais perdu tout mes charmes d'un temps. J'avais pas vraiment l'intention de plaire à quelqu'un en particulier mais ça me faisait toujours plaisirs de me trouver quelques fois plus beau que toute les personnes qui pouvaient m'entourés.

Après m'être une nouvelle fois battu avec les remontés d'alcool sur le chemin pour me diriger vers mon placard, j'enfila un jean slim noir, retroussant légèrement le bas de celui ci, j'enfila par la suite un haut blanc à manche longue retroussant les manches de celui ci jusqu'aux coudes avant de mettre mes longs pieds dans ma paire de sneakers toute blanche. Je m'agenouilla ensuite pour passer le bras dans le placard et y sortir une nouvelle bouteille d'alcool..

Je franchis le pallier de la porte en regardant ma montre, il était presque 23h, j'avais quelques heures de retard mais bon j'allais quand même faire acte de présence, quelque chose qui courrait pas à tout les coins de rues ces temps ci. Je pris donc la direction du gymnase, mes écouteurs dans les oreilles et ma bouteille de Whisky en main. Sur le chemin je me demandais bien qu'est ce que Warren avait derrière la tête en m'emmenant ici, surtout que si il avait voulu me voir il n'avait qu'a rentrer dans ma chambre, la porte lui à toujours été ouverte. C'est vrai que ce gars la a presque toujours fait partie de ma vie, on a grandit ensemble, on a fait les pires conneries possibles ensemble, j'ai taper les meilleurs barres de ma vie avec ce gars là et puis que serait notre réseau sous marin dans la ville sans son génie ? Rien du tout je pense puis qu'il avait du me sauver les vies au moins quelques fois depuis qu'on se connaissait.. Et puis à retenir, je dirais que c’était le seul enfoiré pour lequel j'avais risqué ma vie il y presque un an de ça, quand on s'était fait attaqué par Deviance et toutes ces merdes de robot invincible..

J'arriva enfin devant l'immense gymnase de l'académie, la musique ce faisait encore entendre, quoi qu'un peu camouflé par des cries et un énorme boucan, surement des trucs qui volaient dans la salle ou d'autre bouteille qui explosaient, j'm'en souviens pas trop. J'hésitais un peu à rentrer, avec ma salle gueule et ma réputation de grand fouteur de merde ici à Tsuki j'allais surement avoir des comptes à rendre à nos supérieurs. J'avais fini par entrer dans la liste noir des surveillants de l'école, j'avais plus le droit à l'erreur tellement qu'a la moindre prononciation de mon prénom dans une affaire, je sautais dans le premier train direction mon ancienne vie.

Mais après quelques minutes d'hésitation ma nature presque folle refit surface et me fit rentrer dans cette immense salle. Et comme je pouvais m'en douter, la salle était complètement dévaster, des bouteilles explosés dans tous les coins, presque plus de lumière, des gens à moitié mort sur le sol et au milieu de tout ça? Warren. C'était surement la plus belle surprise qu'il aurait pu me faire pour nos retrouvailles et il l'avait fait, je ne savais pas si c'était intentionnel ou non, mais en voyant le désastre qui c'était produit, j'afficha un sourire comblé presque sadique sur le visage.

Je posa ma bouteille encore intact sur une des tables qui se trouvait près de moi, avant de me faufilé discrètement derrière la seul grosse enceinte qui semblait encore fonctionner. J'enflamma mon bras avant de plonger celui ci à l'intérieur de cette grosse basse pour la rendre complètement HS en l'enflammant complètement.. Je me mit ensuite à applaudir tout en m’avançant vers Warrou, suffisamment fort pour que la plus part des personnes qui se trouvaient la m'entendent, même si j'avais plus l'intention de capter la vu de Warren que celle des autres mais c'était toujours aussi plaisant d'avoir tout les regards braqués sur sois.

« C'est pour moi tout ça ? » m'exclamais-je sur un ton à la fois conquis et serein, mon regard lancer en direction de mon jumeau blond.

J'étais surement pas le bienvenu ici, mais dites moi qui aurait-pu s'interposer à cela? Surement personne, sachant que la personne qui dominait toute la situation n'était autre que mon meilleur ami.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Noa le Mer 16 Nov 2016, 19:08




La fête est finis ?


Visiblement Marco avait gobé mon excuse et semblais ne pas m'en vouloir pour un sous … ouf tant mieux ! Je pouvais entendre des bruits de Fracas et de verre brisé en provenance du carré VIP. Alors ça ! Sois c'est Jinn qui baisse en mode bourrins … quoique … je me demande qui pourrais encaisser des coups pareilles … même moi je ne suis pas sûr d'en être capable (Et pourtant si vous saviez!) sois c'est les gens qui s'amusent … bizarrement on va dire … et comme si cela ne suffisait pas je pouvais voir que Buffalo Bill quittais le carré et ce met a tiré sur les participant mais surtout sur le buffet … puis je le vis regarder dans notre direction. Direct je sens un coup de pute arrivé. Instinct de rubis. Je me place devant Marco et Tori et fit pousser mes plumes d'acier sur la face externe de mon bras. Il pointa son arme dans ma direction … à d'accord enfaite c'est moi ça cible il visa et tira une balle … par réflexe je mis mon bras devant mon visage … J’ai bien fait car j’avais senti et entendu un impact contre mes plûmes … Je ne réagissais cependant pas. J‘Aurais pu répliquer mais avec Marco et Tori c’était une très mauvaise idée d’engager un combat. Je leur fis quand même comprendre du regard qu’ils devraient déguerpir au cas où on s’en prendrait a eu. Je vois le mec faire comme une révérence

Je vous salue et plus particulièrement toi, Noa… Ou Flugel… Enfin le gars qui est dans mon dortoir !

Moi ? Il est sérieux ? Bon écoute …autant lui rendre la politesse après tout … je lui fis une petite révérence à mon tour avec un petit sourire amusé dans le fond je voyais plus cela comme un jeu qu’autre chose. Bien que n’ayant pas totalement compris ce qu’il me voulait … peut être qu’il m’en veut encore pour la bataille d’oreiller …

_ Salut à toi aussi Buffalo Bill…

Je ne connais pas son prénom et je n’allais pas l’appelé machin comme je l’ai dit j’aimerais éviter le combat … Et il en faut beaucoup plus pour m’énervé de toute façon donc bon … je laisse pissé comme dis Jinn. D’ailleurs lui et toute sa bande on foutu un jolie merdier … je ne sais pas ce qu’ils ont prix mais vu comme ils était déchainé sa devait être la bonne ! Même si j’ai bien peur qu’ils ait totalement gâcher la fêtes … en soit je vais pas critiqué puisque je voulais faire la même chose … c’est juste la méthode qui était différente … eux ils sont du genre à foncé dans le tas et Tori et moi on avait opté pour la fourberie … Bref. Y’a bien eu Harleen qui a tenté de les raisonné mais elle s’est fait jeter direct. Propulsé contre le buffet et après avoir proféré des menaces elle perdit connaissance. Oh non pas la Biatch ! Dans le lot c’était une des rares personnes que je trouvais à peu près intéressante. Et pour finir toute la bande semblait s’apprêter à partir … Tout c’est passé tellement vite …. Je m’approchais de Harleen pour constater qu’elle était belle et bien totalement inconsciente … Je la portais dans mes bras façon princesse (te flatte pas ma vieille il n’y a rien de personnel) et m’apprêtait à l’emmené à l’infirmerie … (je l’aurais bien fait avec Venda mais vu qu’elle est dans le carré Vip je ne la vois pas)


(c) Rin sur Epicode




a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Mer 16 Nov 2016, 20:09



Et si on rentrait?
Feat "Oh pas EUX!!!"
C'était pas bon du tout, ça! D'abord, il n'y avait pas un rat mais DES rats. Ensuite, il y avait un sacré boucan perceptible même malgré la musique qui embarquait sur du métal maintenant. Okaaay... Marco se plaça instinctivement devant Tori lorsqu'il entendit ce qui ressemblaient à des coups de feu! Il reçu un impact dans les côtes à ce moment! Une tuerie scolaire!?!? Il était touché!!!

Il... Il ne saignait pas? Les balles étaient fausses... Mais il ne pouvait pas se réjouir pour autant. Ça faisait un mal de chien et il s'attendait à ce qu'il reçoive un sacré bleu.

"Tori... On doit sortir de là! On..."

Marco s'était tourné la tête et pâli subitement. Ils étaient là tous les deux! Le cinglé à la batte et celle qui lui avait fait subir le châtiment des vers... Il se sentit trembler malgré lui. Voilà que le type à la batte faisait éclater un projecteur et la fille semblait pas dérangée du tout. Un autre élève flottait et se déchaînait avec son pouvoir et un autre habillé en cowboy essaya de tirer sur Noa.

Ce dernier les protégea avec son pouvoir.

- Noa!? Est-ce que ça va?

Visiblement, il n'avait rien de cassé... Il alla même secourir une jeune femme inconsciente. Avant que Tori ou lui-même se retrouvent dans un tel état, il fallait sortir. Il priait pour ne pas se faire remarquer par l'un des cinglés...

Il fit signe à son amie de passer devant lui.

- Ça va aller... J'ai une protection naturelle... Euh je veux pas qu'ils te fassent de mal.

Il lui offrit un petit sourire pour essayer de la mettre en confiance. Qu'allaient-ils faire une fois dehors? Alerter les professeurs? Parviendraient-ils à arrêter ce massacre? Aussi, il fallait d'abord sortir sans se faire remarquer. Par chance la musique joue encore très fort et... Non laissez faire. Plus de musique et plus de lumière.

- Merde!

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Tori Clark le Mer 16 Nov 2016, 23:47

Marco ne tarde pas à me répondre :

- Moi aussi, Tori je suis content de te revoir!

En voilà une bonne nouvelle. Tiens, je viens de remarquer qu’il tient un verre de… Oh un instant, un verre ?![/b] Je jette un coup d’œil à Noa. Aucun doute, il pense à la même chose que moi; Marco ne doit pas boire le contenu du verre.

Moi je vais bien et toi ? content de te revoir mon vieu !

En parlant, il donne une bonne grosse tape amicale à l’Émeraude, ce qui évidemment fait glisser le verre qui se vide sur le sol. Ouf, bien joué Noa !

Ho putain je suis vraiment désolé ! je contrôle pas ma force je ne voulais pas !

Je feins d’être attristée par le déversement de liquide sucré et saturé d’ingrédients rajoutés maison, mais en plaquant mes mains devant ma bouche, c’est un sourire que je cache.

- Ça va, ça va. Il n'y a pas de mal! J'aurais pu le renverser tout seul aussi... J'ai pas une poigne solide.

Le pauvre tout de même. Si seulement il pouvait savoir que ce n’était pas la faute de sa dextérité… On devrait peut-être le mettre au courant ? Mmh, ce n’est peut-être pas une bonne idée… Je peux au moins tenter de le faire déculpabiliser.

- Ce n’est pas grave, ce sont des choses qui arrivent.

Marco dit quelque chose, mais je l’entends à peine, car des bruits de tirs et de verre qui éclate proviennent du coin VIP. Mais qu’est-ce qu’ils sont en train de faire ?... Un garçon manifestement habillé à la manière des cowboys du Wild West fait son apparition en sortant de derrière les rideaux et je ne rêve pas, il ouvre le feu sur le pauvre buffet qui n’a rien demandé. Merde, je  savais pas qu’on avait des tireurs fous à Tsuki ! Bon, ce n’est pas comme si c’était vraiment dérangeant, vu que je n’avais aucunement l’intention de toucher à quoi que ce soit, mais d’un point de vu moral et éthique… WOH OKAY, fuck le moral et l’éthique, il nous tire carrément dessus ! En l’espace de quelques secondes, je me suis retrouvée derrière Marco qui lui-même s’est retrouvé derrière Noa juste avant que les balles ne volent. Heureusement que Noa a de bons réflexes. Le geste de Marco, lui, me touche. Lui aussi est touché, sauf que lui c’est au sens propre. Je me précipite vers lui en m’attendant presque à le voir s’effondrer, mais aucune tache de sang ne fait son apparition. Soit il y a un truc d’anormal, soit… De fausses armes à feu ?... Voilà qui est déjà rassurant, même si ça n’écarte pas tout danger. Noa nous fait signe de nous en aller, puis part vers une jeune femme inconsciente que je n’avais pas remarqué au milieu du buffet. Marco me fait signe de passer devant.

- Ça va aller... J'ai une protection  naturelle... Euh je veux pas qu'ils te fassent de mal.

Son sourire ne parvient pas à me rassurer. Il dit ça alors qu’il s’est déjà pris un projectile et c’est sans compter ce qu’il a dû encaisser dernièrement, d’après ce que Noa m’a raconté. Cependant, je me vois mal refuser sa protection, d’autant plus que je n’ai rien pour le protéger en retour. J’accepte donc de passer devant, sans relâcher mon attention, lorsque les lumières s’éteignent et que la musique cesse. Au lieu de me figer sur place, je me dépêche de sortir mon téléphone et je mets le rétro éclairage à son maximum, avant d’orienter l’appareil vers l’avant pour éclairer un peu l’obscurité. Il y a des risques pour que ça attire l’attention des autres, mais il y a aussi des chances pour qu’on puisse sortir du gymnase sans problème, alors autant courir le risque. Courir est d’ailleurs un mot d’actualité. Vers l'avant je m’élance et lance à Marco :

- Cours du plus vite que tu peux !



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Jïnn le Jeu 17 Nov 2016, 00:23



The retard's Crew is unchained



J'me suis retourné genre 2 minutes pour tater un peu le terrain et la...bah j'sais plus trop c'qui se passe. Ils vont trop vite aussi ! Les jeunes sont trop pressés de nos jours. Si vous voulez tout détruire autant le faire lentement et avec amour bordel. Un jour j'ferai un genkidama du dissident, il sera tellement dissident qu'il voudra pas se lancer. La planète terre sera réduite en cendre et on aura plus d'espace vital. Bravo didier.

Ah si ! Donc on a Warren sensei qui, du haut de son pied d'estale....wait ? Il vole là ? Oh merde, j'ai même pas tilté. Quoi que...Hey mate ça tonton ! J'sais faire pareil mais sur 30 centimètres ! Je suis Bison ! Mouhahahahahahaha t'es pitoyables efforts sont ridicules et inutiles face à mon psycho pouvoir ! Je lévitais genre sur 10 centimètres les bras croisés. Ah ! Il semble qu'Ikki trouve Warren à son gout en terme de dissidenceomètre.

- Les mecs, j'ai une proposition à vous faire. Du genre qui pourrait vous intéresser grandement. Je vous demanderais qu'une seule chose pour l'instant, écoutez moi jusqu'au bout, sans m'interrompre.
J'ai un pouvoir qui est, disons ... intéressant. D'un simple toucher, je peux vous offrir une expérience d'une intensité jamais vue. Bien mieux que toutes les drogues et alcools que vous pourrez jamais prendre. Et le jackpot, c'est qu'elle est sans aucun effets sur le corps.
Ce que je vous propose, c'est un échantillon gratuit, et rapide de mon pouvoir. Jïnn y a gouté il y plusieurs dizaines de minutes maintenant, demandez lui si vous n'êtes pas convaincu. Ce sera un test pour vous, histoire que vous vous rendiez compte que je ne fous pas de votre gueule. Pour ça, une simple caresse sur la paume de votre main suffira.
Si cet aperçu de mon pouvoir vous plait, on pourra faire affaire. L'affaire est la suivante: Ne foutez pas trop la merde dans la fête de Alyssa, et vous aurez l'expérience complète. Cette expérience complète, elle est 90 fois plus intense et longue que l'échantillon. Et je dis pas 90 au hasard. Et notez que je vous ne demande pas de ne PAS mettre le bordel. Je vous demande de ne pas TROP mettre le bordel. C'est clairement pas un gros efforts, pour une récompense absolument énorme. Donc j'ajoute une condition: vous devez respecter le marché tous les quatres, sinon personne n'y aura le droit. A vous de vous arranger.
Pour l'échantillon, vous n'avez qu'à me tendre la main, vous me donnerez votre réponses juste après. Vous n'avez rien à perdre les gars, celui-ci il est gratuit, sans aucune condition. Profitez-en.


Oulaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa. Autant moi, ça marcherai car j'suis un peu l'émeraude rubis m'voyez. Mais la...Oh merde....J'donne pas chère de sa peau....Eh bah voila ! Bah bravo ! Bah ça la joue psychologue et ça fini renvoyez dans le bar par Warren...Bah ouai mais bon, j'aurai bien été la défendre une fois encore tu vois...mais la question neutralité j'suis complètement baisé, j'ai aucune chance de changer de camp et puis...Vu ce que m'a déjà collé Warren, c'était une preuve d'affection ça. Normalement elle était sensée.....survivre. Non en vrai avoir une bosse c'était pas mal et.....................................................................................................................
Ah bah....adieu Venda. Double kill... C'est bibi qui va devoir les sauver c'est ça ? La pour le coup, super impression, si Alyssa elle kiff pas, j'crois que j'verrai enfin le visage sous le masque....et il aura coûté chère ce putain de masque.
J'dirai presque que c'est contre mes principes...mais vu la présence d'aura en masse, et que c'était pas humain....y'a d'autres connards qui ont voulu tout niquer ici. Au final...La reine a finit par avoir des "pions" qui la ruine un peu beaucoup.

- Essaie de pas tuer les membres du Club, les victimes sont là-bas... Sinoooon... Un verre de la meilleure bouteille d'Absinthe pour accompagner ce joli chaos?
"Pendant ce temps... euh... Tu peux emmener les filles en lieu sûr? Je voulais faire trembler les murs pas envoyé nos membres à l'hosto"


What what what. J'ai pas relevé mais....DIEU DE LA DESTRUCTION ? Street credibility over 9000. Non mais là il explose les records, il se fait pépom alors qu'il a même pensé à son dard quoi ! Respect. Non vraiment, respect. Enfin bref, madame me demandait de sauver les nanas. Pourquoi pas...sauf que les ramaner ça fait un peu cramer et...Warren il était pas normalement sensé les buter, c'était pas si fort que ça. Après j'note bien dans mon crâne tout les p'tits tours que Warren fait, car bon, j'comprenais toujours que dalle à son pouvoir, il faut trop de trucs.

Sinon bah y'a Ikki qui me...wow, il me défend, j'osais pas parler pour le coup, j'avais toujours les bras croisés et j'projetais mon aura en dessous de mes pieds pour léviter autour d'eux sur 10 centimètres lol.

<< Yo, tu te souviens de moi ? Alors, t'aimes bien ce chaos ? J'ai pas l'impression que t'aies vraiment le contrôle, j'ai presque de la peine. C'est bête étant donné le deal que tu proposais. Tch... Tu t'es prise pour une princesse et tu perds le contrôle face à tes "pions". C'est décevant, j'ai presque envie de t'offrir mon aide pour que t'arrives à quelque chose... Mais... J'suis plus convaincu par la prestation de ce Warren ! >>

Ouai bon la rien de nouveau, classico classique....J'en étais sur de toute façon, pas pour rien que j'l'ai invité.

<< Ah, et puis je doute que mon poto Jïnn t'écoute comme un petit chien ! Il a plus de volonté que ça ! >>

Ohhhhhhhhhhhhhh ! Si ça c'était pas cool. Wallah derrière mon air de Bison, j'étais heureux. Genre la....J'ai retrouvé les potes du dojo, ça y est. I'm back home ! Fuck yeah !

<< Au final, je trouve cette soirée extrêmement fun, pas vous ? >>

J'lévitais à côté de lui like a boss et j'lui répondais d'un hochement de tête en signe de merci et de "Yeah man j'kiff ma race".
Sinon j'reconnaissais une....OH MY....OH MY.....GODNESS ! C'était Myo bordel de merde ! Le mec du cours de littérature tu m'as défoncé avec....bah, c'qui me parait être le pouvoir de Warren vu l'aura du bordel mais....Wow... Trop de mondes, trop de dissidence, la c'est foutu, RIP le gymnase. Au moins mon local est fermé sous clé héhéhé. Personne aura mes sandwish aux poulets ! Personne....PERSONNE ! Donc du coup....Maintenant c'était quoi le programme ?

Oh les gars, c'est quoi le programme maintenant ? Y'a plus grand chose à casser. Si ça vous tente on sort dehors boire une binouze peinard, y'aura de la racaille à tabasser. Et si c'est l'argent qui vous retient...J'paye. Après j'suis pas contre un dernier divertissement, j'dois dire que j'm'attendais même pas à autant de casse d'un coup. J'vous ai sous estimé.

Ouai non...Au final mon idée pue la merde....Et Warren il  a toujours pas dit la formule magique...Et j'attend toujours avec ma putain de télécommande moi...Enfin, ma télécommande à aura que j'appelle ma main droite et aussi la meilleure copine de ta vie. Seuls les vrai savent à quoi sert la main droite. Dans mon cas elle sert à toucher avec violence les gens, et à me toucher avec violence. Lol. Bon....J'lévite j'lévite, mais j'dois faire quoi ? Y'a plus rien à péter. Et vu que personne a picolé, ça doit être bien naze comme boissons.
Oh mais....j'ai une idée....J'regardais Ikki en lui faisant un signe du genre malicieux....Genre un bouquet final qui te mettra tellement d'adrénaline dans le cerveau que tu vas devenir défoncé...Fallait trouver un pion et vite.....

D'ailleurs Ikki en parlant de pions....ça doit être marrant si y'en aurai un ici par un malencontreux hasard....



(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn
MJ

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Noa le Jeu 17 Nov 2016, 17:40




Vortex club



J’emmenais donc la blonde aux couettes a la ‘infirmerie. Elle était certes inconsciente mais a par sa bosse et quelque bleu qui était apparents grâce à ces vêtements extrêmement cours. J’étais tout proche de la sortit mais allé savoir pourquoi je jetais un regard derrière moi et pt constater que la pièce était presque entièrement plongé dans la pénombre. Cependant il restait encore un dernier projecteur qui me permit de voir Venda à terre ho non … pas elle aussi. Qu’ils aient gâché la soirée c’est une chose tiré sur la foule avec des fausses balles … passe encore … mais l’en s’en prendre aussi violement et gratuitement … je désapprouve totalement. Il va falloir que j’aille la chercher elle aussi alors … … malheureusement je n’ai que deux mains et la salle bien d’être plongé dans le noir ... le rouquins a la batte de baseball s’était occupé du dernier projecteur je peux voir Tori et Marco sortir en s’éclairant par un portable … bon faisons les choses dans l’ordre… d’abord Harleen, ensuite Venda. Je quittais le gymnase pour emmener la blonde au à L’infirmerie et la déposa dans un lit pour ensuite retourné au gymnase.

Une fois sur place je pus constater qu’ils s’était regroupé au carré VIP autour d’une enceinte … je ne suis pas sûrs mais je crois qu’il y avait un feu et une personne, je ne fit nullement attention a ce qui ce disait. Cela ne m'interessais aucunement. En tout cas une immonde odeur de plastique grillé  avait embaumé les lieux. Les voir ainsi regroupé autour d’un feu avec une mine chelous me faisait bizarrement pensé à une secte sataniste en plein sabbat. Bon chacun ses références heins ? En ce qui me concerne je restais néanmoins imperturbable, et m’approcha de la fille aux cheveux bleus le plus naturellement du monde. Mode « Yolo ne faites pas attention à moi je ne fais que passé. » être discret ? Pourquoi faire ? Rien que le pouvoir de Jinn me grillais alors bon … Je m’abaissai auprès d’une venda inconsciente pour la portée elle aussi dans mes bras et m’apprêtais à regagner la sortit …

(c) Rin sur Epicode


Dernière édition par Noa le Ven 18 Nov 2016, 19:55, édité 1 fois


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Venda le Jeu 17 Nov 2016, 21:42

Sous la proposition d'Alyssa, je prends une magic poff et je voudrais bien me prendre pour Bob Marley, mais je suis pas rastafari, donc on laisse les dreadlocks. Après bon, ça continue de péter de partout et je commence vraiment à me poser des questions sur les centre d'intérêts des gens qui m'entourent, car disons que personnellement, faire éclater des bouteilles de vitre, c'est pas mon trip. En revanche, j'ai déjà défoncé une vitre en donnant une coupe de poing dedans, parce que la personne que je visais s'était écartée... 17 points de suture plus tard, bah ça allait mieux, mais c'était pas très drôle des points de suture sur la main. Par contre, j'aime bien exploser des miroirs. L'un de mes buts ultimes dans la vie, ce serait probablement de pouvoir crier à une fréquence où je pourrais faire éclater le verre, mais sans que personne m'entende. J'aurais même pas besoin de l'arme à feu comme les bougres là. Tiens en parlant d'eux, je crois que l'un m'interpelle...

« Hey, do you want to see a magic trick ? »

Eh c'est celui que j'ai envoyé promener. Bon, il veut quoi encore ? Me montrer comment il peut tuer 10 personnes impolies avec une balle perdue ? Ah non, ça c'est Chuck Norris. Et tout d'un coup, c'est comme si j'avais eu une absence. Un moment durant lequel mon cerveau n'avait pas suivi, comme lorsque le nombre de fps est terriblement bas sur un pc de merde. J'ai rien vu venir, ce qui est plutôt logique lorsqu'on a une vue de 3/10 en fait. J'ai à peine le temps de sentir une affreuse douleur dans les jambes que... AAARGH !!! FUCK, QUI M'A LANCÉ DES FUCKING AIGUILLES DESSUS ???!!! Je recule sous la force des impacts des débris de vitre et m'écroule d'un coup au sol, alors que je ne parviens même pas à hurler de douleur, parce que j'ai le souffle coupé. J'ai l'impression que j'ai été victime de vaudou, c'est la seule option que je vois... Ou que je ne vois pas justement. J'ai l'impression que je vais rester là à manquer d'air jusqu'à mourrir et pour ne pas arranger les choses, mon bras se met à faire encore plus mal et cette fois-ci, je parviens à respirer et lâcher un hurlement mêlant la douleur et la rage.

- RUARGHHHHHHH...

Je le sens qu'il se penche vers moi. Je n'ai même pas besoin de le voir.

« Hey, I deliver some manners lessons. Ask for Warren if you’re ever interested. »

Tsss, Warren donc. Trous de mémoire ou pas, je vais m'en souvenir de ce nom-là. Je trouverai un moyen de lui faire payer ces douleurs et... Oh puis non, j'aime pas ça me venger ! Bon okay, sauf de Tori, mais ça c'est different. Awn, je vais pas me venger, sauf si on me le propose. Gosh... Bon, tant qu'à agoniser sur le plancher et ne pas pouvoir bouger,  autant se perdre dans ses pensées pour tenter d'oublier la douleur. Ça aurait pu être pire, genre une onde de choc d'Allan l'arc-en-ciel du SuperBeat. Comment puis-je préférer recevoir des centaines d'éclats de vitre qui brûlent et sentir que mes jambes ont été perforées plutôt qu'une onde de choc ? Facile, je n'ai pas mal au cœur et je ne suis pas désorientée. OUUUUUTCH, NON MAIS TABARNAK !!! Presque toute la surface de mon corps brûle, à l'exception de mes yeux. Mes yeux ?... Mais je porte des lunettes de soleil... Oh... Je n'en reviens pas, mon achromatopsie vient peut-être de sauver mes globes oculaires. Mais de toute façon, si jamais je meurs au bout de la douleur ou au bout de mon sang, car je ne sais même pas si j'ai des veines touchées, cela aura été un peu inutile d'avoir encore des yeux. RIP Vendemmia, toi qui aurais fait une terrible mafieuse, mais qui n'avait pas d'autres projets d'avenir, à part peut-être devenir musicienne en suivant les traces de ton père. Tu resteras à jamais une personne morte transpercée par de la vitre et nous t'oublierons tous rapid... Oh je crois que vais dormir, j'ai sommeil tout d'un coup...






Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Warren le Ven 18 Nov 2016, 00:58

Vortex Club Party
feat. a bunch of people... Now minus one.


Voilà… J’étais bien, putain que j’étais bien. PUTAIN DE BORDEL QUE J’ÉTAIS BIEN. J’foutais la merde, j’étais le centre d’attention, j’venais de montrer qui était le patron, et ça, putain, ça faisait plaisir. Qu’est-ce que vous voulez… J’suis tellement passif d’habitude, une occasion pour marquer les esprits comme celle-ci ne se manquait pas. Le plaisir des autres dans tout ça ? Rien à foutre. Cette soirée était à moi, et à tous ceux qui me suivront, moi, Warren. Je l’avais marquée de ma main quasi divine. Et pourtant, il manquait encore… Comme un petit quelque chose que je n’arrivais pas à déterminer… J’en avais pourtant envoyé deux à l’infirmerie, mais… Je ne savais pas. Bah. Je trouverai en cours de soirée.

So ! À présent que tout le monde était averti que me casser les couilles d’une quelconque manière était une très, mauvaise, idée, j’allais pouvoir profiter tranquillement de ce qu’il restait de la soirée… Si elle durera encore longtemps, sheesh. Sinon, y avait Sniper King du base-ball qui était venu se présenter à moi… Boaaah, c’est pas exclu de parler avec moi, d’autant plus que j’l’aimais bien, il était doué de ses yeux et de ses bras, pour péter un projecteur avec une balle izi… Not bad, really. En plus, il aimait bien ce que je faisais avec mon pouvoir… Bon, j’en avais pas l’habitude, mais j’devais dire que je kiffais de ouf aussi. Du coup, j’me suis dit que j’allais lui répondre, mais mon élan a été coupé par l’organisatrice de la soirée. Hé. Méfie-toi, la dernière fois que quelqu’un m’avait coupé la parole, elle avait fini par saigner de partout inexplicablement. Méfie-toiiiiiii, pensais-je… D’autant plus que pour ce que tu dis… Je haussai un sourcil à l’entente du mot « victime ». Mais fais attention à toi, le sang peut me monter à la tête très vite, je peux te taper, tu vas CHIER DE L’OR. Bon, j’devais dire quand même que c’était l’organisatrice de la soirée, que je m’amusais et en plus c’était accompagné d’un verre d’absinthe… Ça méritait donc un traitement spécial. Puis en plus, le p’tit surnom qui faisait… Ouais, ouais. Traitement spécial.

J’acceptai donc le verre, mais ne le bus pas tout de suite, la toisant d’abord du regard. Ouais ouais ouais, izi que j’me le permettais, après tout, j’avais démontré genre, dix fois que j’étais le patron ce soir-là, puis j’étais quand même invité d’honneur, s’il vous plaît. Un sourire léger apparut sur mes lèvres lorsque je remarquai le regard d’Ikki, ce dont je ne m’inquiétais pas vraiment : il aurait tout aussi pu être pour elle, ce qui paraissait plus logique d’un point de vue extérieur.

« Victime, victime… Parmi ces « victimes » comme tu dis se trouve quelqu’un de très cher à mes yeux… Surveille donc tes paroles… Car tu pourrais tout aussi bien en faire partie. Ce serait dommage que l’organisatrice finisse comme ces deux filles ayant eu le malheur de m’importuner… N’est-ce pas ? »


Tout en disant cela, je replaçai une mèche de mes cheveux. Garder une coupe parfaite dans ces circonstances n’était pas une mince affaire, je ne vous le cacherai pas. Toujours en la regardant de haut, mon sourire commençait à se faire sérieusement sinistre, alors que je continuai :

« D’ailleurs, je dois avouer que je suis assez déçu… Je m’attendais à ce que tu montres l’exemple, à assister à de la véritable dissidence… Mais je vois que tu n’es que spectatrice. Décevant pour celle qui veut conquérir la maison Rubis. »


Ce après quoi ! Bla bla bla, Ikki qui lui vise le dos, qui s’accoude sur ses épaules, et caetera, tandis que Jïnn s’était rapproché de nous. Pauvre Alyssa, me disais-je… Elle ignorait vraiment tout de ses invités, semblait-il. Well, ce n’était pas moi qui allait payer pour les pots cassés… Je m’apprêtais à boire tranquillement lorsque… ENCORE ? ENCORE DE L’ACTION. C’est que je n’allais jamais être tranquille décidément… Ikki s’était approché du dernier projecteur… BAM ! Noir. L’une des seules sources de lumière disponibles était l’aura de Jïnn. Mais bon, ce n’était pas comme si je m’en inquiétais. Bravo, la soirée, moi, j’appréciais ! Et le roux semblait avoir le même avis que moi ! Seule la musique témoignait à présent de la moindre fête… Ah bah, non. L’enceinte venait de s’arrêter, puis commença à s’enflammer. Tiens donc, le retour d’Aleksei en grandes pompes ? Ou alors un nouveau dissident qui aurait tardé à se montrer… ?

Oh que oui, c’était la deuxième option… La salle était de nouveau éclairée, alors que la dernière enceinte fonctionnant était en train de brûler. Et je pus apercevoir le visage de notre invité tardif, s’approchant du carré VIP… Qui n’était autre que Myo Monacelli. S’il y avait une chose que j’appréciais chez lui, c’était que nos retrouvailles ne se faisaient jamais dans le calme… Seuls, nous sommes monstrueux, mais ensembles, nous sommes inarrêtables. C’était la fin de ce gymnase, j’en avais bien peur. C’était le moment. L’imitant donc, je m’avançai vers lui, repassant donc du côté carré normal. Il commençait déjà à faire bien trop chaud, avec le feu et les danses de la soirée… Et tous ces rats qui se promenaient et qui mettaient mal à l’aise plus d’une personne… Faisant une parodie de courbette avec un sourire, je lançai bien haut et fort :

« Bienvenue au Roi ! »


Je savais exactement ce qu’il me restait à faire. Et c’était… Plaisant, putain. Je continuai après mon salut à marcher vers lui, jusqu’à atteindre son oreille. Là, je posai délibérément ma main sur son épaule, mon doigt entrant légèrement en contact avec la peau de sa nuque, et lui dis discrètement :

« Je te les laisse… Tu connais le signal de toute façon. »


Évidemment qu’il le connaissait… Il connaissait tous les signaux que j’avais inventés selon les situations. En l’occurrence, celui-ci datait d’il y a deux ans, mais relate l’un de nos meilleurs coups… Il ne pouvait pas l’avoir oublié si vite. Warren chercha du regard une tête blanche aux cheveux courts. Il ne tarda pas à la trouver, et écarta la foule lentement avec son pouvoir pour laisser apparaître ‘Weiss aux yeux de tous, tandis qu’il se dirigeait vers elle. Il se mit juste à côté d’elle, faisant demi-tour, observant Myo’ au milieu de la foule et l’enceinte brûlante, et il posa la main sur son épaule.

« Now, gods are out. »


Then, Quicksilver again. J’étendis de nouveau la zone au maximum, repoussai la lumière, et empêchai toute altérabilité, le temps de sortir. Ceux étant donc trop loin ne virent d’une grande zone d’ombre, tandis que je sortis du gymnase, accompagné de mon amie. Une fois dehors, je respirai un grand coup. On étouffait dans ce gymnase… J’en profitai d’ailleurs pour lui indiquer, maintenant que nous étions seuls :

« Désolé, j’ai été un peu plus long que prévu… Mais j’ai quand même tenu à ce que tu viennes avec moi… Pour le bouquet final. »


Avant que je n'oublie, j'envoyai un SMS à Jïnn.

Warren a écrit:Fais passer le mot, et tiens-toi prêt.

© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
Warren

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Ven 18 Nov 2016, 20:36

Comme à son habitude Daniel, qui n’avait nulle possibilité de dormir, passait cette nuit à vaga-bonder dans l’académie. Ses pensées allaient à son futur examen qu’il préparait pour les élèves assez prêts pour s’y présenter. En vérité, quand ses pas se hasardaient dans l’académie la nuit, il espérait trouver une âme perdue avec qui il pourrait passer la nuit et parler de choses et d’autres. Le sujet importait peu, il se sentait seul principalement au coucher du soleil, ce qui en la saison arrivait de plus en plus vite. Il était assez occupé pour ne pas s’en apercevoir en pleine journée et ne pas ressentir de plainte de l’esprit le tiraillant vers la contemplation du désert humain qui lui tenait compagnie depuis plus d’un siècle. Mais quand l’académie n’est arpentée par personne d’autre que lui le soir, il se sentait comme si il avait une vision de son future, toujours seul. Rester dans son bureau était pire, il finissait par se sentir enfermé, ceci le menant à ses promenades quotidiennes.

La soirée s’annonçait aussi désespérément solitaire que d’ordinaire. Daniel se trouvait dans une des salles de classe et regardait vers les jardins et le parc. Il fut extrêmement surpris quand il vu des lumières qui perçaient les vitres du gymnase. Aurait-il trouvé quelque chose d’intéressant ce soir ? Il se dirigera vers cette intrigue d’un pas ravi, mais le visage interrogatif. Ces lumières lui semblaient bien étranges… Rapidement devant l’entrée du Gymnase, il rencontra trois personnes placées près de la porte. Warren qui l’avait beaucoup déçu lors du dernier cours de pouvoirs de Nouvelle-Calédonie par son inactivité. Et Myo qui n’était jamais venue au cours de pouvoirs avant le départ en Nouvelle-Calédonie. Il y avait aussi une autre élève, Vaïsse ? Son nom exact lui échappait. En tout cas, il ne pensait pas qu’il y aurait autant de monde de sortie cette nuit. Les regardants tours à tour d’un air suspectant anguille sous roche, il attendait que quelque chose lui donne tords. Pourtant, il n’attendit pas longtemps avant qu’une odeur les trahît.

« C’est de la fumée que je sens ? »

Les écartant de son passage sans excès de délicatesse, il ouvrit la porte dans un grand geste et entra dans la salle. Il fut profondément choqué par ce qu’il vu. Des élèves étaient dans la salle qui semblait montrer des vestiges de décoration. Deux grandes enceintes étaient l’une en flamme, et l’autre détériorée au-delà de toutes réparations, mais les deux étaient donc fichus. Les regardant abasourdit, il s’avança parmi eux tenant sa fidèle canne par le manche, écartant les bras comme pour embrasser le choc de ce qu’il voyait, la liste des dégâts ne cessait de s’accroître. Et ses bras lui en tombaient presque, sa mâchoire, elle menaçait de se décrocher tellement elle voulait s’ouvrir plus, accompagnant un mélange d’émotion conflictuelle, mais rien de bon pour aucun des élèves. En faisant plusieurs fois, le tour de lui-même, il finit par remarquer le bruit des éclats de verre sur le sol qui crissaient sous la semelle de ses baskets.

« Mais… »


Les mots lui manquaient et quand il se pencha pour examiner l’un des éclats, il sentit l’odeur de l’alcool fort qui tapissait également les environs des morceaux de verre. Se redressant avec un éclat entre ses doigts gantés, il le pointa vers la première personne qui croisa son regard. Un jeune homme aux cheveux noirs, qui semblait avoir une expression perçante dans le regard. À l’affût comme un rapace. Daniel se préparait à parler, mais le choc le laissa encore sans possibilité de pouvoir prononcer la moindre parole. Il se contenta de lui jeter un regard qui en disait assez long pour qu’il n‘ait besoin de proférer nul menace. Il passa le même regard sur tous les visages qui étaient présents, par la même enregistrant leurs noms, et pour les autres, les éléments descriptifs suffisants à une reconnaissance ultérieure. Il se rapprocha d'un bond du jeune garçon qui tenait dans ses bras une fille couverte d'éclats de verre

Se retournant vers les autres d’un bond, il commença à Hurler.

« MAIS VOUS ÊTES INCONSCIENT ! POURQUOI PERSONNE N’AIDE CETTE ÉLÈVE BLESSÉE !?! »

Il Remarqua qu’il y en avait d’autre qui avait des blessures plus ou moins graves. Il prit son téléphone en tout hâte et composa un numéro. Sans avoir à attendre, il eut quelqu’un en réponse, et parla à voix normale avec seulement quelques mots, sans aucune phrase. Il raccrocha et fit le tour des blessés sans hurlant, mais si quelqu’un osait ne sortir qu’un son pour faire miner de protester, il demanderait l’exclusion définitive de l’académie à effet immédiat.

« À tous. L’exclusion définitive vous pend au nez ! Ne croyez pas vous échapper comme ça ! Une enquête sera menée pour connaitre le déroulement de cette incommensurable bêtise qui vous est venue en tête. Pour l’amour de dieu, vous n’avez pas aidé ni n’avez cherché de l’aide pour vos camarades. J’ai appelé la direction de l’académie qui va faire venir des secours pour les blesser. Tous les autres rentrés dans vos dortoirs et aller dormir. Vous nettoierez demain. Prévenez ceux qui sont dehors. »



Ne disant plus rien, il fit singe au garçon de partir avec la blessée qu'il projetait visiblement d’emmener à l'infirmerie alors qu’il était en train de partir vers le jeune Marco, il finit par rajouter quelque chose juste après.

« Le premier qui fait l’imbécile et qui veut se croire malin se fera renvoyer définitivement et à effet immédiat. »


Sur ses mots, il arriva à Marco en attendant les services de la directions et les médecins de l’académie.


Dernière édition par Mr. Loys le Lun 21 Nov 2016, 12:25, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Ven 18 Nov 2016, 22:38



You're a Douchebag Harry

Jinn voulait jouer les ptites biatch de cervix euh service de Warren? Et lui offrir de la piquette à boire en plus? Non, mais au secours... C'est quoi ça? Whoo... Okay... Les effets de pouvoir ont fait explosé le cool-o-mètre, mais pour le reste? Déception. Alyssa soutint le regard de Warren lorsqu'il l'a regarda en la menaçant et en la traitant de quoi déjà? De spectatrice. Elle le rentint avant qu'il parte.

- Oh? Depuis quand j'ai quelque chose à prouver? Les fous du roi se donnent en spectacle et la reine regarde. Un roi ne détruit pas son propre palais non plus. Si tu veux prétendre au "throne" des Rubis, tu passeras ton chemin.

Y'avait des limites... Alyssa tourna les talons pour boire l'absinthe au goulot. Fuck le partage. S'il osait l'envoyer sur le banc de touche, ça prouvait qu'elle aurait touché une corde sensible. Tch...

- Si t'es si cool que ça... Va donc détruire le monde... Depuis le temps que j'attends ça..., maugréa-t-elle.

Elle envoya la bouteille vide contre le mur sans rage, sans... rien. Après le chaos, il n'y a que le vide... Le néant.

« MAIS VOUS ÊTES INCONSCIENT ! POURQUOI PERSONNE N’AIDE CETTE ÉLÈVE BLESSÉE !?! »

Putain, on se calme papy! Alyssa se tourna vers l'homme beuglant lorsqu'il continua sa tirade.

« À tous. L’exclusion définitive vous pend au nez ! Ne croyez pas vous échapper comme ça ! Une enquête sera menée pour connaitre le déroulement de cette incommensurable bêtise qui vous est venue en tête. Pour l’amour de dieu, vous n’avez pas aidé ni n’avez cherché de l’aide pour vos camarades. J’ai appelé la direction de l’académie qui va faire venir des secours pour les blesser. Tous les autres rentrés dans vos dortoirs et aller dormir. Vous nettoierez demain. Prévenez ceux qui sont dehors. »

Alyssa haussa les épaules et sortit, les mains dans les poches.

Faudrait voir si Harleen était vivante... Si ses pieds voulaient se rappeller du chemin de l'infirmerie. L'alcool faisait son effet...



(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Sam 19 Nov 2016, 09:51

A de nombreuses reprises au cours de sa vie, Harleen avait été inconsciente. Que ce soit à cause des son pouvoir, ou tout simplement de coups. A chaque fois, il ne se passait rien. Juste le noir total, aucune pensée ni image. Rien.
Cette fois-ci, c'était différent. Comme si son cerveau refusait de s'éteindre totalement. Elle pensait.
Elle pensait à ce qu'elle avait fait pour que Warren s'énerve et l'envoie valser dans le bar. Elle pensait à sa vie, son passé, à toutes ces choses immorales qu'elle avait faites. Toutes ces personnes qu'elle avait manipulées. Elle pensait au leçons qu'elle avait tiré de ces erreurs.
Elle réfléchissait, encore et encore. Mais rien n'y faisait, elle ne trouvait pas de réponses à sa question. Elle avait beau retourner la situation dans tous les sens, elle ne trouvait pas d'explication au comportement de Warren. Elle avait été respectueuses, il lui aurait suffit de refuser simplement. Pour une fois dans sa vie, elle avait été correcte. Pour une fois dans sa vie, le problème ne venait pas d'elle. Et cela la perturbait.
Au fur et à mesure des années, et grâce à son pouvoir, la jeune femme avait apprit que personne n'était foncièrement méchant. Personne ne faisait le mal pour faire le mal. Il y avait toujours une raison aux actes, et il fallait essayer de changer de points de vue, afin de les comprendre. Et alors qu'elle repensait à son vol plané, elle se rappela de ceci.
L'acte de Warren paraissait totalement irrationnel et injustifié pour elle, mais pour lui il y avait sûrement une raison évidente à celui-ci. Le désir de vengeance fut remplacé par un désir de comprendre, d'autant plus fort.

Alors que son esprit continuait de cheminer, l'Adderall commençait à ne plus faire effet. Doucement, mais sûrement, le noir envahissait son esprit.

Elle se réveilla, sans savoir combien de temps s'était écoulé. A sa grande surprise, elle se trouvait à l'infirmerie de l'académie. Quelqu'un l'avait donc transporté ici. La fête était-elle terminée ? En jetant un regard par la fenêtre, elle vit qu'il faisait encore nuit. Il y avait toujours de l'espoir donc.
En se levant du lit, tout son corps lui rappela la dureté du bar qu'elle s'était prit. Pas grave, pas le temps de se plaindre. Ça sera pour plus tard. Pour l'instant, elle voulait revoir Warren. Elle voulait être confrontée de nouveau à lui, quitte à être de nouveau blessée.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Sam 19 Nov 2016, 15:17







Et je disparaiiiiiiiiiiiiiii !




L’autre gars bizarre il a arrêté une balle avec des plumes… Sympa ! J’aime bien ! Tout compte fait il peut être cool ce gars, à voir quand il reviendra dans le dortoir si il revient HA ! Du coup je me suis cassé du gymnase et je me suis engouffré dans la nuit oulalalalala ça fait peur… Non j’dec, je m’en foutais bien de la peur du noir, d’ailleurs… Faut que j’arrive à trouver un moyen de m’entrainer à cela aussi… MEH.

Du coup dans le noir oui oui, je vis vite fait au loin un gars qui été en train de se balader dans la nuit et qui c’était approché du gymnase. Etrange d’ailleurs… C’est un gars que je ne connais pas qui se balade dans l’académie qui se ramène dans le dortoir ? Non mais les surveillants il surveille que dalle ici ? C’est vachement drôle quand même !

Tsss… Ca va faire mal je le sens MAIS je m’en blc total.


Oui je parle tout seul dans l’ombre ! Après cela direction le dortoir !

Dans le dit dortoir, je me suis remis en mode « Wesh dodo ! » avant de prendre mon portable et d’envoyer a Jinn


Wesh le frigo ! Askip y’a un connard qui va venir et vous faire chier ! Comment je sais que c’est un connard… Jsp mais vu comment il s’est ramené je sens que ça va être drôle ! Tu pourras passer mon numéro à ton sensei comme tu dis. Même si il t’a défoncé 2 fois… Et t’en ai fière en plus ? Grosse victime va !


Après ça c’était le dodo du feu de dieu… Ou pas j’attendais de récupérer mes flingues de la part du Non-noble.







Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Dim 20 Nov 2016, 01:20

J'esquisse un léger sourire en voyant la bleutée se battre contre le redoutable videur, j'ai nommé Jimmy.
Puis, lorsqu'elle finit par rentrer, je me désintéresse alors de la scène et me tourne plutôt vers le buffet.
Wow. A défaut d'avoir une réputation très reluisante, elle sait au moins comment organiser une fête digne de ce nom.
Sur ce buffet, il y a en effet de la nourriture et des boissons à foison.
Je m'empare d'un des verres. Soda. Couleur normale.
... Mouais. Je préfère goûter d'abord... Mais puisque je vous dis que je suis PAS paranoïaque !!
Bref. Je porte le verre à mes lèvres et...
HO PUTAIN DE BORDEL DE M... !!!

/BIIIIIIIIIIIP/
Bonjour. Les paroles suivantes ayant été jugées trop vulgaires et déplacées, nous avons donc pris la décision de les censurer. Veuillez nous excuser de ce léger désagrément ^^"

Cordialement,
La Direction.


... Et puis quand on a des chiens de chasse, on s'en OCCUPE ! Elle invite des grands malades et elle sait même pas s'en occuper ?!!
Mais passons.
La tempête semblant s'être calmée, et me rappelant pourquoi je suis chez les Émeraudes et pas chez les Saphirs, ou - ENCORE PIRE ! - chez les Rubis, je me relève en faisant taire ma douleur, et je met à faire le tour de la salle, pour vérifier que personne n'ait été blessé, puis j'aide les quelques blessés légers à sortir.

J'entends du bruit dans le carré VIP, m'interrompant dans ma tâche. Il se battent même entre eux maintenant ?
J'ai un mauvais pressentiment. Je pose les yeux sur mon bras droit.
Il est en sang. J'ai beau avoir sacrifié mon tee-shirt pour me faire un bandage de secours, le sang continue de couler.
Je retire les dernières échardes, vestiges de mon verre, de ma main, et change les bandages.
J'ai aussi une autre blessure, un peu plus profonde celle-là, sur le bras, pas très belle à voir...
Bon, il semblerait que ça soit à mon tour de tirer ma révérence.
J'enfile ma veste, rabats ma capuche sur ma tête et me dirige vers la sortie...

« MAIS VOUS ÊTES INCONSCIENT ! POURQUOI PERSONNE N’AIDE CETTE ÉLÈVE BLESSÉE !?! »

HEIN ?!? WHAT ? NANI ?!!? Un... UN PROF ?!!
... Bon, là ça craint. J'ai pas envie d'être mêlée à tout ça.
Néanmoins, je ne peux m'empêcher de m'approcher mais alors très, TRÈS, discrètement, avec toujours ma capuche sur la tête, et ce que je vois alors me fige sur place.
La bleutée, transformée en hérisson, ou bien en cactus, ou encore en passoire, tellement son corps est criblé d'éclats de verre. Ne voyant pas l'organisatrice à l'origine de tout ça, et les VIPs commençant à partir, je me rapproche sans bruit du prof. Ici, ça sent l'alcool à plein nez.

Ensuite, le prof se met à faire le tour des blessés restants et reprend :


« À tous. L’exclusion définitive vous pend au nez ! Ne croyez pas vous échapper comme ça ! Une enquête sera menée pour connaitre le déroulement de cette incommensurable bêtise qui vous est venue en tête. Pour l’amour de dieu, vous n’avez pas aidé ni n’avez cherché de l’aide pour vos camarades. J’ai appelé la direction de l’académie qui va faire venir des secours pour les blesser. Tous les autres rentrés dans vos dortoirs et aller dormir. Vous nettoierez demain. Prévenez ceux qui sont dehors. »


Je ne tarde pas à le rejoindre :

« Rentrer dans mon dortoir et aller dormir comme si de rien n'était ? Désolée, mais pas question. »

J'ai parlé d'un ton calme au possible, mais un peu méfiant. Loin - très loin, même ! - de vouloir le défier, je ne pourrais CERTAINEMENT pas m'endormir après tout ça. C'est au dessus de mes forces.

« Mais... L'Académie n'était pas au courant de cette fête ? Et puis, j'ai vu certains élèves avec des armes... Je croyais que c'était interdit ici... »

Je sens que mon estime envers le personnel de cet endroit est en chute totale.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Noa le Dim 20 Nov 2016, 18:19




Vortex club

Alors que j’étais sur le point de sortir pour emmener Venda à L’infirmerie je vois un prof débarqué. Dans le gymnase … Ha ! Ba il était peut-être temps ! Maintenant que le mal est fait il est super utile le mec. Je l’entends également proférer des menaces par rapport un potentiel renvoie définitif. Perso je ne me sens pas du tout concerné pour le coup je n’ai rien fait au contraire je me fais chier a emmené des blessé à l’infirmerie. Donc là pour le coup ça rentre par une oreille et ça ressort par l’autre. Je le laissais faire son spitche qui doit plus être très utile d’ailleurs vus que les principaux concerné se sont barré ou tout du moins une partit. Une fois arrivé à destination je pus constater que Harleen s’était réveillé et voulais quitter le lit.

_ Vu le vol plané que t’as fait je ne suis pas sûr que ce soit très raisonnable de te lever maintenant …

Je lui avais dit ça sur un ton des plus neutres. Après tout je ne suis pas ça mère et elle fait bien ce qu’elle veut. Pour ma part je déposais délicatement Venda sur un lit encore libre. Bon déjà l’emmener à l’abri c’est fait … maintenant faut trouver une infirmière … à moi qu’on lui retire nous même les morceaux de verres … Ouais non mauvaise idée. Moi et ma grande agilité je risque plus de la charcuter qu’autre chose … je me tournais donc vers la miss couette avant le demander.

_ Tu sais ou on peut trouver un ou une infirmière à cette heure-ci ?

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Lun 21 Nov 2016, 18:16



La fin de la folie ou le début?
Feat Mr Loys et les survivants du Vortex
Marco se frotta malgré lui ses côtes endolories, maudissant sa faible tolérance à la douleur. Au moins, Tori n'était pas blessée. Il ne pouvait pas en dire autant pour la pauvre jeune femme dans les bras de Noa. Marco se sentait dégouté... Encore plus lors qu'il vit les lombrics en gelatine dans le soda renversé. Il devait avoir l'air bien livide puisque le professeur Loys, qui avait mit un terme à ce massacre, s'approcha de lui.

Marco détourna les yeux du sol pour ne pas se rendre malade, mais en même temps, il avait du mal à regarder l'enseignant en face. C'était un peu idiot puisqu'il n'avait rien fait de mal, mais... Pour l'heure, sans savoir ce qui s'était passé, aux yeux du Diamant, il devait être aussi coupable que les autres.

- Professeur... Je... Je suis désolé... Enfin... On savait qu'il y avait une fête qui se donnait dans le gymnase. Mais on ne pensait pas que ça allait finir comme ça..., bredouilla-t-il, mal à l'aise.

Il baissa la tête, comme si le regard du professeur serait plus dur à affronter que l'évocation de son traumatisme sur le plancher. Un rat passait à nouveau entre ses jambes. D'où venaient-ils? Quelqu'un du Vortex les auraient emmenés volontairement? Marco comprennait de moins en moins le but de cette fête.

C'était donc elle qui avait organisé tout ça... Pourquoi n'avait-il rien vu plus tôt!? Il serait bien volontier resté au dortoir émeraude. Il attendit que Loys lui dise de disposer avant de rentrer à sa chambre. Il lui fallu un long moment avant de s'endormir, toujours secoué par ce qu'il s'était passé. Était-ce la fin du Vortex Club ou un simple début? Marco sentait que ce groupe ne serait que synonyme d'ennuis désormais.
(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Jïnn le Lun 21 Nov 2016, 20:41



The retard's Crew is unchained



Oh mon dieu ! Ah ouai bon okay. J'remettais pas trop trop en doute la faute de sécurité dans cette académie. Quoi qu'il en on mit du temps quand même....En soit ça changeait rien à mon idée initiale ici. C'était une démonstration violente....certes. Mais c'était certainement nécessaire. De toute façon je peux pas contenir mes potes, pas autant, et pas de façon physique. Après, c'est des potes, donc j'les aime quand même....néanmoins j'reste un peu sceptique....Après bon, j'connais Warren, il va pas blesser gravement pour la gratuité de la chose...c'est une extravagance un peu...originale. Ce que je dis n'a aucun sens décidément. La soirée est terminée....

Je vous épargne le speech du professeur....Après tout, c'était prévisible, j'doutais de la sécurité au sein de l'académie mais fallait pas abuser à ce point. J'regardais vite fais ce qui semblait être Warren. Enfin, une masse d'énergie quoi...J'me contentais de suivre Aleksei, j'pense qu'Ikki me suis de quelques mètres à peine. Je sortais, totalement....neutre, non pas sans ressentir un sorte de...joie ? Du moins, j'étais content que...mon p'tit plan se soit déroulé sur les rails principales....enfin...."un plan". C'était juste un concours de circonstances qui m'arrangeaient grandement, rien de plus, rien de moins. Même si certaines personnes que je connaissais allait me chier dessus, bah...de 1 j'peux pas défendre tout le monde malheureusement, les shonen....ça existe pas encore dans la vrai vie. Et de plus, j'peux pas forcer des gens à agir comme moi je le souhaite et me bastonner.

Est-ce que par acquis de conscience je devais aller à l'infirmerie....Bof pas vraiment. J'dis pas que ce sont des inconnus qui ont bouffé un peu mais c'était pas encore des réels potes....Puis vu les rats qu'il y avait...On était pas les seuls à vouloir tout niquer ici, décidément, on est tous des connards ce soir. Juste que la méthode est différente en somme...
Aleksei me tirait de ma réflexion nul à chier, que grand bien lui fasse :

Wesh le frigo ! Askip y’a un connard qui va venir et vous faire chier ! Comment je sais que c’est un connard… Jsp mais vu comment il s’est ramené je sens que ça va être drôle ! Tu pourras passer mon numéro à ton sensei comme tu dis. Même si il t’a défoncé 2 fois… Et t’en ai fière en plus ? Grosse victime va !

J'avoue que se vanter de deux défaites....J'vais partir en dépression....Non mais en vrai si y'avait pas toutes ces conneries de pouvoir j'pourrais me taper l'académie....en 1 contre 1 faut pas déconner j'suis qu'un homme. Après....ouai....J'suis vraiment con.... Au pire osef, j'lui répond quand j'vois le SMS de Warren et j'fais un tir groupé, c'beau la technologie

J'envoyais donc un message groupé à Ikki, Aleksei et Warren :

Jinn a écrit:Warren, ça sera pas possible de faire le bouquet final. Diamant, menaces de renvoies immédiat, et évacuation du gymnase. On se rejoins quelque part ? J'ai Ikki et Aleksei avec moi sur cette convo groupé. On s'arrête là pour ce soir ? D'ailleurs, t'a des flingues à rendre fréro

(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn
MJ

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Warren le Mar 22 Nov 2016, 21:41

Vortex Club Party
feat. a bunch of people... Now minus one.


Ah ! Ça, c’était ce que j’appelle une bonne soirée ! J’avais pu me lâcher bordel, ça arrivait tellement peu souvent… Mais quand ça arrivait, ça me mettait bien ! Genre, de ouf ! C’était genre, wow, very  satisfied person. J’avais un grand sourire, avec ‘Weiss… Grand sourire que je cachai aussitôt lorsque j’aperçus quelqu’un au loin qui s’approchait du gymnase, et qui semblait loin d’être un élève… En fait, c’était même… Putain, j’étais certain de déjà l’avoir vu… J’avais sûrement oublié. En tout cas, j’étais censé le connaître. Bon, par contre, il arrivait vers le gymnase, sûrement alerté par le bazar qui devait s’entendre… Et se sentir surtout. Mauvais… Bon. Heureusement que j’avais tout de même un bon jeu d’acteur. Parce qu’il faut rappeler que le masque est presque permanent.

J’avais donc adopté pour une tête quelque peu paniquée, accélérant ma marche. N’empêche que ce con avait choisi le parfait moment pour venir ! Shishishi… Ah, mes pensées ne devaient pas divaguer. Je devais à tout prix rester dans le personnage… Ma tête se transforma quelque peu, en un air rassuré lorsque le professeur se rapprocha. Je hâtai encore plus légèrement le pas, tirant très discrètement ‘Weiss derrière moi pour l’inviter à accélérer un peu. Je l’interpellai déjà alors qu’il était à bien dix mètres de nous :

« Ah, monsieur ! »


Nous continuâmes jusqu’à arriver à son niveau.

« J’allais justement chercher un adulte ! La fête d’Alyssa dans le gymnase a tourné au vinaigre, et il y a le feu, ainsi que beaucoup de dégâts matériels… Je vais chercher un autre professeur qui pourra réparer tout ça en un clin d’œil, mais vous pouvez déjà aller constater ce qu’il s’est passé ! »


Et sans lui laisser le temps de répondre, je repris ma marche rapide accompagné de ‘Weiss. Plus qu’à espérer qu’il m’ait cru, à présent… Et de toute façon, comment pourrais-je être incriminé de ce que j’ai fait ? Les dégâts sont innombrables, et ce n’est certainement pas parce quelqu’un sur place allait témoigner contre moi que cela constituerait une preuve suffisante : moi au moins, j’étais allé chercher de l’aide. Un point pour moi. Moins un point pour eux. Bon, j’étais tranquille, j’allais pouvoir passer à la dernière partie de mon plan… Je me dirigeai d’abord vers les dortoirs, lorsque je reçus un message de Jïnn. Ah, le Diamant avait fait de l’effet… Je sentis tout mon plan s’effondrer. Eh bien… Déçu ? Ouais, carrément. Mon bouquet final était pourtant si beau, si prometteur… Meh. Le professeur n’était au programme. Heureusement que je l’avais intelligemment évité. Enfin, ça, c’était pas encore dit… Mais bon. Je répondis donc sur le groupe :

Warren a écrit:J’la laisse tranquille pour ce soir. Je raccompagne mon amie, et je vais dans ma chambre. Du coup, j’te rends Ebony & Ivory dans cinq minutes, Aleksei.

C’était donc le nom du Gunslinger. Aleksei. Une belle bande d’amis pour ce soir, nice, very nice. Je fis donc comme j’ai dit : je m’excusai par ailleurs auprès de ‘Weiss, lui promettant que je me rattraperai avec un tour au parc d’attraction. Même si elle refusait de le montrer, je savais que je l’avais touchée : elle adorait les sensations fortes. Enfin, je retournai dans ma chambre, tout de même content de la soirée : elle allait en faire parler plus d’un, c’était certain… J’ouvris la porte de la chambre et la refermai derrière moi, souriant face à celui qui se trouvait devant moi : le seul et unique Gunslinger. Je sortis de mes poches intérieures mes deux amis. La rencontre fut trop brève… Nous devions déjà nous séparer. Courte, mais mémorable soirée, nous devions nous le dire. Sortant de ma contemplation, je les pris par le canon et les tendis à Aleksei.

« Je sais pas pour toi, mais moi, j’ai kiffé la soirée. Merci pour la paire de guns en tout cas. Ils sont géniaux. »


Je me mis doucement à rire. En y repensant... Alyssa ignorait à qui elle venait de déclarer la guerre...

© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
Warren

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Mar 22 Nov 2016, 22:25







PAILLETTES DU DISSIDENT !




Ouais ouais j’entends des BZZZZZZT BZZZZZT de mon portable mais franchement…. Joseph… Car bon j’attends juste que l’autre me ramène mes flingues et après je dors.

D’ailleurs en parlant de mes flingues, j’entends quelqu’un qui se ramène. Non-noble ? ou Plumes de sa mère la putain d’armure ?

Ah ben c’est The Trigger tiens…


« Je sais pas pour toi, mais moi, j’ai kiffé la soirée. Merci pour la paire de guns en tout cas. Ils sont géniaux. »


Et il me dit ça en tendant mes bébés et par le canon… Mouarf ils ont dû refroidir surement, du coup j’ai pu les prendre tranquille et j’ai fait quelque petite vérifications. Pas de traces de griffe, pas de coups, ça va c’est bien, c’est bien.

Avec un souffle j’enlevé le peu de résidus sur les canon.



Cool cool….. cool que ta kiffé… Pour moi c’était de la merde mais cool… Attends !


Puis recherche intensif dans mon sac et je sortis un M1911, un truc assez simple, assez courant, mais sympa à utiliser et je lui lançai de façon à ce qu’il le rattrape tranquille pour après me remettre en position de larve dormeuse de sa mère.


Cadeau. T’en fait ce que tu veux mais ceux-là j’en ai mass donc bon si t’aime bien els flingues, tu peux t’amuser avec celui-ci.


Après ça comme j’ai dit sommeil, Taras, Tamer, le prof qui a dû gueuler mais j’men balec j’étais déjà partis !

AH avant de dormir.


Ouais au faite. C’est qui la pute qui s’est dit « Olala on va faire une soirée pyjama !!!!! », j’me souviens plus de son nom à cette tarba.. La prochaine fois, je ramènerais pas que des armes de poing.









Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Sam 11 Fév 2017, 21:05

Bon finalement l’enquête était fini, les élèves avaient passez leur mâtiné suivant la soirée à nettoyer la salle et ceux qui avait cassé du matériel avaient payés les réparations. Grâce aux compétences particulières des membres de l’agence qui étaient venue et qui avait su tirer le vrai du faux de tout ce que les élèves avaient pu inventer pour se couvrir. En définitif, Alyssa l’organisatrice, Warren, Aleksei et Ikki avait du souci à se faire, bien plus que les autres. Pour Ikki ses soucis étaient plus d’ordre financier à cause du projecteur cassé, tandis que les trois rubis restant avaient l’agence sur leur dos il semblerait.

Daniel posa son stylo alors qu’il finissait d’écrire son rapport personnel à l’administration. En y repensant il était heureux que les blessures de chacun n’ont pas étés plus sévères. Les blessés  c’était finalement bientôt remis et avaient repris leur activité, malgré leur implication dans cette triste histoire. Ce qui inquiétait Daniel plus que le fait que des élèves se soient  ‘’Amusés’’ à utiliser leur pouvoir les uns sur les autres, voir même à dealer leurs pouvoir … c’était que cette mystérieuse agence avait l’œil sur les trois élèves plus qui n’importe qui d’autre. Il était à parier qu’il ne serait pas laisser tranquille à partir de maintenant… d’un certain côté ils les plaignaient un peu.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum