VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Sam 12 Nov 2016, 18:17

Rappel du premier message :



VORTEX CLUB PARTY






C'était le grand jour! Les murs du château allaient trembler ce soir. Soit pour la musique soit pour... euh... Les "danses" un peu plus frénétiques. Restons subtils... Quoi qu'Alyssa était tout sauf subtile. Elle était vêtue de sa plus belle robe lolita ( enfin une de ses plus belles ) et avait sa chevelure rouge habituelle. Elle affectionnait cette couleur et ça se voyait dans la déco. Les nappes sur les tables étaient de cette couleur ainsi que les rideaux. Par contre pour l'ambiance, elle misait sur les différents projecteurs et lumières de couleurs en stroboscope. Elle voulait pas abuser sur la déco, c'était une rave party, pas une fête d'anniversaire pour un gosse de sept ans.

La pièce serait surtout sombre et rouge, une ambiance sexy... Idem pour la section VIP qui était plus intime, étant séparée par des rideaux noirs. Il y avait des canapés comfortable de la même couleur et des plumes... Wait. Des plumes!? Oh putain de merde! Alyssa les prit d'une main tremblante et il y avait un message inquiétant, lui rappellant l'humiliation vécue au sommet de cette tour. Oh ce gros dégueulasse allait le payer cher... Mais pour l'heure, il fallait se calmer!  Elle nettoya en vitesse la pièce VIP des plumes sombres et les jeta. La musique était prête, ainsi que le décor. Sur les tables de la section plèbe, il y avait des bols de punchs ainsi que des verres déjà remplis prêt à être pris... Des bouteilles de boissons gazeuses étaient aussi à leur disposition ainsi que chips, bonbons et par... une certaine méchanceté subtile, des bonbons en forme de vers.

Pour le reste de la soirée, il y aurait diverses surprises. Ça allait être intéressant... En attendant, Alyssa sorti un bong de verre, prenant une première bouffée pour tester le produit. C'était du bon... Elle ne pourrait pas se permettre de servir n'importe quoi à ses invités hein? Surtout quand l'un d'entre eux est un invincible...

Tant de nouveaux visages à rencontrer... Il fallait dire que c'était sa première semaine à Tsuki. Le plan était audacieux, mais qui n'aime pas les défis? C'était une école comme les autres au fond, mais la perspective de pouvoirs et de réunir autant de super-puissances sous le même toit faisait frémir Alyssa. Se détruire pour s'adapter au monde ou adapter le monde à soi-même... Elle avait toujours fait partie de cette seconde catégorie et maintenant, elle en avait le pouvoir. Il fallait juste trouver des gens partageant cette idéologie. Elle ne cherchait pas la popularité ou des pantins qui gloussaient en la suivant. Cette fête était en réalité une arène: Un lieu où elle reconnaîtrait les forts et les faibles.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas


Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016, 18:38



Qu'est-ce que je fais ici?
Feat des Dissidents... Oh des gens que je connais!
Marco se prit un verre de soda au fraise apparement dans les verres déja prêt. Il n'était pas sûr d'être à sa place. La musique était... un peu forte. Bon, première chose à faire, ne pas se ridiculiser en renversant son breuvage. Il tenait son verre nerveusement entre ses mains gantés. Du coup, il ne pouvait pas rendre le salut de Noa, mais il adressa un sourire gêné en s'avançant vers lui.

- H-Hey... Noa... Content de voir un visage familier. Je commence à me demander ce que je suis venu faire ici. Je suppose que je voulais pas faire l'hermite... Mais je suis pas dans mon élément. Toi, ça va?

Il parlait fort pour essayer de se faire entendre malgré la musique. Allait-il sortir sourd de cette fête... Okay, il sonnait mentalement comme un sexagénaire. Ça je lui ferait pas de tord de se comporter comme un jeune de son âge, mais il fallait d'abord oublier l'appréhension qu'il ressentait.

Aussi... La présence de Noa le rendait toujours aussi nerveux. Qu'est-ce qu'il lui prenait au juste de rougir comme un con avec LUI?! Heureusement que la lumière d'ambiance faisait passer son teint innaperçu... Sauf que s'il disait rien, ça allait faire sentir un petit malaise. Merde pourquoi c'était aussi dur de parler à un autre gars!?

- Alors, t'es là depuis longtemps?

Bel essai Marco pour un remake de "Tu viens souvent ici?" Au secours... Que quelqu'un d'autre se joigne à eux avant qu'il dise ou fasse quelque chose de gênant!
(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Tori Clark le Dim 13 Nov 2016, 21:06

Juste avant d’entrer dans le gymnase, je m’assure de ne rien avoir oublié. Tout semble être à sa place. Je replace mon débardeur noir, lisse ma jupe aussi noire et je m’assure de bien avoir attaché mes Converses de couleur " cyan space ", histoire d’éviter de trébucher en marchant sur mes lacets comme je sais si bien le faire. Ce serait dramatique que je me plante en entrant dans le gymnase et que je manque la soirée parce que je me suis éclatée la gueule sur le plancher… Mais non, en fait, je ne manquerais pas grand-chose. Ce n’est pas comme si cette fête s’annonçait exceptionnelle, quoique…

Je prends une grande inspiration. Here we go ! J’entre pour la seconde fois de la journée dans l’immense salle. Woaaaah, ça alors, ils se sont surpassés pour la décoration. Je m’y attendais teeellement pas ! Je remarque que, bien qu’il y ait déjà du monde, il n’y a pas beaucoup d’ambiance. Comme on dirait par chez moi " la party a pas encore pogné dans la cabane ". J’aperçois Noa qui parle à Jinn qui, oh mais quelle surprise ! est le videur du coin VIP. N’empêche, tu parles d’un système. Ça m’évoque les carrés VIP dans certains clubs. Rien de bien intéressant. Je suis bien contente de ne pas y être invitée. Noa me rejoint et je lui adresse un sourire malicieux alors qu’il me dit :

Je sens qu’on va bien s’amusé !

Ça je l’espère bien, après tout que serait une soirée sans plaisir ? Noa fait signe à quelqu’un derrière moi. Je me retourne et l’aperçois au moment où Noa l’interpelle.

Hey ! Marco !

Oh, Marco ! Je suis contente de le voir ici, surtout d’après les dernières nouvelles que j’ai eu de lui. Je fais un pas dans sa direction, mais je suis ensuite distraite durant un moment par ce qui se passe dans le coin des rideaux.  Ils parlent forts ceux-là. Je souris en me disant que l’ambiance ne va pas tarder à grimper et je vais rejoindre mes deux amis.

- Salut Marco. Tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te voir !

Oups, j’ai été un peu trop enthousiaste en parlant. Mais bon, je peux être heureuse de voir un ami. Il n’y a rien de mal là-dedans…



Messagerie (bientôt) ★ Journal ★ je parle en #24C934

Chains of Memories :

Compteur de chutes : On retourne à 0 !
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
110/250  (110/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016, 21:57




Rubis ? mon oeil !

J’étais comme absorbé par la discussion qui se profilait à l’entrée du bar j’aurais dû prévoir du popcorn. Oui je sais il y a les chips pas loin mais vu qu’on a mis notre petit assaisonnement maison je vais pas y toucher tout de suite … si je pouvais retardé le plus possible l’instant fatidique voir même mieux carrément l’évité ce serai top. Bizarrement je ne sais pas pourquoi je sens que je ne vais pas m’en tiré à si bon compte … pourquoi ? … simple vécut je dirais … mais revenons à nos VIP c’est cool Jinn avait pris le temps de répondre à ma petite vanne.

_ Ouai ! Fait attention je mords, j'ai pas besoin d'aboyer....T'as vraiment cru que j'étais en laisse ou quoi ?

Putain je suis presque tenté de lui tendre un susucre … cela dis il semble avoir déjà du mal a géré ses potes on va peut-être pas envenimer la situation … du moins pas tout de suite sa ce nécrose déjà bien tout seul. D’ailleurs à ce sujet …

Non mais sérieux les mecs ! Vous osé appelez ça des piques ? Mais c’est même pas des cure-dents vos truc ! Putain mais vous êtes rubis oui ou merde ? Alors arrêter de faire vos saphfiottes et comportez-vous comme telle. On a une réputation à tenir bordel ! Sortez nous des vrais clashes bordel de merde ! Enfin je sais pas vous êtes sensé être VIP alors Assuré le spectacle ! Non de dieux c’est quand même quand pas difficiles ! Ou je sais pas changer de maison à ce compte-là.

Bref tandis qu’ils étaient en train de rentré a l'exeption de Jin et son pote cow-boy ... d'ailleurs ... je viens de calé un truc ... ce serais pas le rabat joie du club de sieste ? bref, je interpellais mon guerrier préféré pour qu’il regarde dans ma direction. Je lui adressai un regard profondément désolé le poing en avant comme un mec qui soutiens son frère . tachant tant bien que mal de cacher mon sourire amusé

_ Courage bro ! T’en aura besoin ! Je ne suis pas avec toi physiquement mais le cœur Y est !

Bref après ça j’étais allé échanger avec Tori et Marco

- H-Hey... Noa... Content de voir un visage familier. Je commence à me demander ce que je suis venu faire ici. Je suppose que je ne voulais pas faire l'hermite... Mais je ne suis pas dans mon élément. Toi, ça va? Alors, t'es là depuis longtemps?

- Salut Marco. Tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te voir !

Et là qu’est-ce que je vois ? Dans ces mains ? Un verre de soda ho putain de merde ! Vite un truc je ne sais pas !!! J’échange vite fais un regard avec Tori … je crois qu’elle a compris.

_ Moi je vais bien et toi ? content de te revoir mon vieu !

En répondant cela je mis une grande claque amical dans le dos à Marco. Je lui ai peut-être fais mal mais croyez moi c’est un mal pour un bien. La force du coup lui fit lâcher son verre  qui tomba à terre répandant son contenu sur le sol. Je prix un air désolé.

_ Ho putain je suis vraiment désolé ! je contrôle pas ma force je ne voulais pas !

Ouf on à frôler la catastrophe.

(c) Rin sur Epicode


Dernière édition par Noa le Mar 15 Nov 2016, 16:38, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Lun 14 Nov 2016, 07:59



Something's not Right
Feat Captain Obvious
Alors qu'il avait l'impression de creuser sa tombe, Marco remarqua Tori en simple, mais élégants habits noirs. Elle était plutôt jolie... Est-ce que c'était ça qu'on appellait "Avoir les hormones dans le tapis" quand on ado? En tout cas, il lui adressa un grand sourire lorsqu'elle vint se joindre à lui et Noa.

- Salut Marco. Tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te voir !

Badum Badum Badum. C'était le beat de la musique qui résonnait jusqu'en lui ou c'était son coeur qui perdait les pédales? Il était de plus en plus reconnaissant pour l'éclairage de la salle...

- Moi aussi, Tori je suis content de te revoir!

Oserait-il dire qu'elle lui avait manqué? En même temps c'était de sa faute. Après tout les incidents, il avait évité la majorité des membres de sa Maison à part Allan et Lucy. Ce serait peut-être le moment de s'excuser et de mettre les choses au clair avec son amie!

- Moi je vais bien et toi ? content de te revoir mon vieux !

...Ou de se rappeller que Noa était là et de renverser son breuvage à cause d'une tape amicale. Et une gaffe de Marco les mains d'or!

- Ho putain je suis vraiment désolé ! je contrôle pas ma force je ne voulais pas !

L'émeraude leva ses mains en secouant la tête, se sentant mal pour Noa.

- Ça va, ça va. Il n'y a pas de mal! J'aurais pu le renverser tout seul aussi... J'ai pas une poigne solide, lui dit-il avec un petit sourire gêné, montrant qu'il ne lui en voulait pas.

Il fallait peut-être nettoyer ça... Où étaient les essuie-tout? Il fit un pas lorsqu'il remarqua quelque chose lui passer devant les jambes. Un animal du type rongeur semblait attiré par la boisson sucrée, avant de fuir à cause de l'approche de Marco.

- J'ai halluciné ou il y avait vraiment un rat?

Ils étaient peut-être dans un vieux château Victorien, mais c'était la première fois qu'il voyait de la vermine rôder... Il regarda ses amis, comme hésitant de ce qu'il fallait faire.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Ikki Daizawa le Lun 14 Nov 2016, 17:50


I'm beginning to feel like a God

Hum... Cette fameuse soirée huh ? C'est vrai... J'étais en retard aha. En même temps, j'avais pas vraiment envie de me lever pour voir une bande de singes sur un supplément bras-cassés à coup de batte.
M'enfin, j'avais dit aux Jean-Crew que j'allais venir... Donc bon... Je me levais de mon lit tranquillement, avalant une pilule de morphine à peu près tout aussi tranquillement.
Bon, ça me faisait vraiment chier. Tch.
J'osais au moins espérer qu'les autres boloss avaient prévu des trucs pour s'marrer un peu, parce que sinon j'vais casser des bouches façon raptor vs le drama.
Comme si cette soirée méritait ma présence. Nan vraiment, j'regrettais presque d'avoir dit oui à Jean-Jacques le Frigo de la marque Bosch.
Ah. Cela dit, si Jean-Bouffe-Ton-Putain-De-Bonnet était là aussi, ça allait surement être fruité façon salade de phalanges, et nul doute qu'il allait se ramener. A part le Crew, j'm'attendais presque à rencontrer a whole bunch of connards ! M'enfin, y'aura peut-être un Rubis un peu plus intéressant. Genre, une légende, un ancien. Pas une nouvelle qui s'improvise la queen alors qu'elle est là depuis 1 semaine. Comme si l'anarchie s'improvisait comme ça.
Il paraît que chez les Rubis... On a un mec intouchable... Faudrait quand même que je le rencontre, voir si cette personne est à la hauteur de ce qu'on dit. Au pire, ça fera juste un autre boloss à faire tomber de son trône de fierté. Dans le meilleur des cas, ça sera un mec avec qui j'm'éclaterai, comme les deux Jean-Potos qui doivent être en train de m'attendre.

J'sortais de la douche que j'venais tranquillement de prendre, ouais ouais, j'étais en retard, tout le monde sait ce que j'en pense du retard. M'en bats les couilles frère.
J'ai pas votre time.
J'chopais ma serviette pour l'enrouler autour d'ma taille. Oulala, le bon fanservice. Une fois sec, j'ai chopé un calbut. Puis j'ai effectué l'Ultime Rituel... J'ai chopé mes environ 42 bracelets et à peu près 36 bagues, puis j'ai commencé à me foutre tout ça sur les poignets et les doigts. Environ 10 minutes pour faire ça. Tranquillement, j'suis pas pressé.

Bon quand même. Faudrait se bouger un peu... Le Jean-Cheveux-Roses va s'impatienter et il va finir par avoir une dentition de requin. Sharped Teeth. Ouais, j'ai chopé un T-Shirt motif crâne orné, une chemise noire dont j'ai remonté les manches. Un bon jean troué. J'avais mes piercings et mes boucles d'oreilles. Tranquille.
Un peu de parfum, et voilà.

J'chope les clés de la chambre, mon téléphone, pas de SMS, cool, pas de sel venant des gogoles. J'choppe ma batte de baseball, toujours. C'est bon. On peut y aller.

Une fois dehors, j'me suis rendu compte que putain, c'était genre, chiant as fuck de bouger à cette putain de soirée. Mais maintenant que j'étais dehors, habillé et tout le bordel. Autant aller casser des gueules izi. Y'allait forcément avoir de la victime à casser, ou de la princesse à détruire. Same.

Bon, ça y est, j'étais vénère. J'ai pris un pas rapide, les mains dans les poches, un peu courbé. Et j'ai foncé jusqu'au lieu du truc. Le gymnase j'crois. Y'a intérêt sinon, j'détruis l'académie.

Ouais le gymnase, c'était cool. J'ai vu de la lumière, il faisait chaud tout ça.
En arrivant devant j'ai vu que bah ouais Morray, c'était là. AH ! Askip, si j'viens, j'ai ma place dans le carré VIP nan ? Ahaha, voyons ça, j'vais m'incruster dans le truc.
J'arrive dans la soirée, le truc basique, y'a que des péquenots que je connais pas, ou alors que j'ai oublié parce que j'm'en bats les couilles de ouf des gueules de cons des miskines de c't'académie.
Alors sans tarder, j'ai cherché le fameux "Carré VIP de pute", bah, pas dur. Il avait laissé un putain de frigo à côté de l'entrée. Et un putain de projecteur rose. RPZ mes gars sûrs.

Bon, j'avais grave la flemme de m'arrêter pour passer 2h à dire "Ouais bonjour, ta gueule, tu vas bien ? Ouais j't'emmerde" et mes couilles sur ton front. Du coup j'ai juste poursuivi ma marche vers le carré VIP
Une fois devant Aleksei, sans le regarder ni quoique ce soit, j'ai juste lâché un petit.

<< Salut, bon, on rentre. >>

Juste après, j'suis passé à côté de Jïnn, j'l'ai juste salué de la main avant de rentrer dans la carré VIP. Ah, j'm'en bats les couilles des listes.
Bon... On va bien voir ce qu'il se passe à partir de maintenant. S'il vous plaît, faites que ça soit nul ou extrêmement le bordel. Que je puisse soit rentrer, soit foutre encore plus la merde.

Made by Maester - Mleh Copyright



Derp

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Lun 14 Nov 2016, 18:22







Game On




Donc j’étais posé avec Jinn à l’entrée car bon comme je l’ai dit j’attendais… On ne discutait pas vraiment mais on attendait une personne en particulier… Mais j’ai trop envie de rentrer ! Beaucoup trop ! Mais genre violamment trop ! Et vla ti pas que je vois le dissident premier du nom qui passe tranquille.

Petit regard a Jinn, je remis mon foulard sur le bas de mon visage pour couvrir le nez et la bouche, tout en serrant le foulard, je lui lançai.


Homerun est là… On va commencer à s’amuser.


Du coup je rentrai dans la salle et je me fis attaquer par une musique de merde. Un truc de rave de merde bien dégueu et donc pour palier a ça je me ramène près de la chaîne qui diffusé la merde sans nom et grâce à une petit clé USB comme on aime je changeai la musique pour un truc qui va aller mieux à cette soirée. Un truc bien métal (voir au-dessus la musique que j’ai mise).

Pour préparer les recharges explication simple pour que tout le monde ai compris :
Vous voyez un barillet de revolver ? Ben imaginé un objet qui permet de prendre des billes grâce à des aimants et quand on appuie sur le bouton de la recharge et ben les billes rentre dans le barillet.

Du coup j’ouvre la gourde à billes noir que j’ai pris avant de partir, je l’ai bloqué dans une poche de mon jean et je l’ai ouverte, un de mes revolver en main, le chargeur dans l’autre. Je me ramène dans l’entrezone VIP – Normal, je regarde les quelque personne présents, 1 gros, 2 filles et 1 gars qui a dit je cite « olol vous n’êtes pas des vrais Rubis ». En plus le gars me disait quelque chose c’était un gars de mon dortoir si je dis pas de bêtises… Noa ? ou Flugel ? Attends Ren, je sais qui c’est, Warren c’est le Non-Noble, reste que Noa ou Flugel… L’un comme l’autre on va rire.

Petit coup d’œil derrière moi pour voir Warren avec un verre en main il était sur le point de boire… mais gars ! T’a pas compris que si je t’ai donné mes flingues c’est pour t’amuser pas pour te faire chier. Du coup dos à lui je tirai dans son verre, un bon bruit de bon gros pétard qui sors du flingue… Ouh putain c’est beau cette puissance, donc le tir, la bille qui est sorti toucha le verre… enfin toucha c’est un petit mot vu qu’il l’a pété, un pauvre verre en verre cassé.

Le Non-Noble qui me regarde genre « Wesh ta cru ? » ben c’est simple je redescends mon chapeau et avec un petit sourire qui déformé un peu mes joues pour qu’il puisse voir que j’étais prêt à m’amuser.








Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Warren le Lun 14 Nov 2016, 20:49

Vortex Club Party
feat. a bunch of people


Alors alors… Je jetai un dernier coup d’œil, apercevant une dernière fois le Gunslinger avec Jïnn. Ils étaient restés à l’entrée… Du coup, j’m’étais retrouvé seul. Embêtant. Je regardai un peu autour de moi… Bon, fallait dire, c’était clairement une autre ambiance que pour les autres du côté VIP… Une p’tite ambiance rouge qui faisait un peu penser aux bars à putes dans les films ou jeux vidéo bien clichés… Avec tout ce qui allait avec, bien sûr, sinon c’était pas marrant… Alcool, drogue, canapés de cuir noir… Ouais, bar à putes, définitivement. Sans doute qu’avec ses potes, c’est marrant, mais j’étais seul du côté VIP, j’connaissais personne… Encore moins la gérante, qui me donnait pas trop envie de la gérer pour ce que j’en savais… J’avais entièrement confiance en Jïnn, logique.

Enfin, tout ça pour dire que j’avais les flingues les plus badass au monde sur moi pour une soirée. Ce serait dommage de ne pas s’en servir… Mais il fallait attendre… Trouver le moment adéquat. MAIS SURTOUT CE QUI IMPORTAIT ! C’était les points de Style. Qu’est-ce que sont les points de Style ? C’était simple : plus je me servais de mes armes avec classe, badasserie, bref, Style, je gagnais des points, attribués par moi-même. Et plus j’avais de points, plus je m’autoriserai à faire des conneries… Cela pouvait passer par n’importe quoi… L’attitude, les répliques, le principal restant la manière de faire monter les tensions, la pression, bref, la dissidence principale. J’avais déjà bien suffisamment de points pour m’attribuer le rang… Carnage, pour la mise en joue du début de soirée ! Ouais, ça s’annonçait définitivement bien…

Mais bon… Pour l’instant, j’avais un peu la flemme… Alors que j’étais assis assez nonchalamment sur un canapé, je voulus ressortir mes armes… Mais passant la main sur Ivory, je sentis autre chose. Un papier… Qui n’était pas là avant… Je le sortis, et lus rapidement. Un sourire éclaira mon visage. Excellent... Toujours cette même longueur d’onde, n’est-ce pas… Me relevant du canapé, je me décidai en attendant pour aller prendre une p’tite vodka. Quoi ? On était à une fête… C’était pour manger et boire, non ? Bah alors… J’étais en train de retourner à ma place, sur le point de porter le verre à mes lèvres lorsque… BAOUM ! EXPLOSION ! MON VERRE IL A FAIT ALLAHU AKBAR ! Genre… BAOUM ! Évidemment, j’avais eu le réflexe immédiat d’utiliser Encounter pour prévenir de toute blessure. Lorsque je retrouvai dans mon verre une balle en plomb, je compris de suite et regardai autour de moi. Ça pouvait être que lui, mais… Ah. Le voilà. J’étais sur le point d’aller l’embrouiller, lorsque sous son foulard, il me sourit. Ah… J’pouvais pas y résister. C’était le signal. Étrangement, la musique semblait se prêter au moment… N’empêche que, mon verre putain… Bon, j’pouvais pas trop me défouler sur le Gunslinger, il m’a quand même prêté ses armes… Mais fallait bien que j’exprime mon mécontentement là…

« … Si j’peux pas boire d’alcool… »


Je rentrai mes mains dans ma veste pour ressortir mes jouets, que je jetai en l’air, assez haut. Puis je les figeai en plein milieu de leur envol. Puis, je sautai à mon tour pour les rejoindre dans les airs, non sans effectuer un salto arrière… Puis, je m’y figeai à mon tour. J’étais « accroupi », la jambe droite tendue, l’autre repliée, comme s’il y avait un sol invisible. Le bras droit tendu également, le bras gauche plié légèrement en arrière par rapport à l’autre bras. Ebony et Ivory tournoyant dans mes mains.

« … Personne ne pourra. »


ET ALLEZ ! RANK-UP ! J’PASSE DE CARNAGE À BRUTAL ! Et pour fêter ça…

BAM BAM ! BAM BAM ! BAM BAM ! BAM BAM ! Alternativement, je m’étais mis à tirer avec mes deux nouveaux meilleurs amis. Putain que c’était pas pour déconner, les balles à l’intérieur… Enfin, les billes… Putain que ça faisait du bruit… Putain que j’foutais de l’alcool partout parce que j’étais en train d’exploser toutes les bouteilles que je voyais avec une précision largement accrue avec un p’tit coup de main d’Encounter… Hé, c’était pas l’arène, ici ? J’SUIS LE PLUS FORT ET LE PLUS STYLISH BORDEL.

© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
Warren

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Lun 14 Nov 2016, 21:25







Coucou les biatch ! Laissez passer la révolution !




Bon bon bon… L’autre était un peu déçu à croire… Je comprends en même temps…



« … Si j’peux pas boire d’alcool… »


Ah ! Il va trigger ! C’est cool il a compris vite !



« … Personne ne pourra. »


Et il a commencé à s’amuser à tirer sur les bouteilles les verres et tout dans le carré V.I.P. Pas mal, not bad little bandito… Mais bon tu ne bouges pas assez mon gars ! J’vais t’apprendre, et puis aussi compte tes balles lol ! Aller, je suis sympa je te laisse 2 chargeurs. Et du coup je prend 2 chargeurs et je lui les lances.

Du coup je passe dans le carré normal le flingue en main, le chargeur dans l’autre et la gourde ouverte dans ma poche.


Coucou les biatch ! Laissez passer la révolution !


Et je commençai à tirer dans les verres qui étaient à la disponibilité des gens, 3… 4 … 5 … 6 balles. Pour recharger je donnai un coup sec sur le côté pour faire sortir le barillet de l’arme puis rapidement je plaçai le chargeur sur les balles dans le barillet pour placer les billes à l’intérieur. Après cela je mis le chargeur dans la gourde puis je pris le deuxième revolver dans ma main gauche.

Et tout en tournant et gardant les yeux bien ouverts sur mon environnement je commençai à tirer sur TOUT. Verres, plastique ou non soit ils sont percés soit ils se brisent, bouteilles, qui se brisent, dans les lumières, dans les vitres et bien sûr… Sur les gens sinon c’est pas drôle ! Le tout en utilisant mon œil pour bien toucher à chaque endroit possible et en rechargeant des que possible Après plusieurs tirs et mon petit spin right round je termine à l’entrée normale.

Je sortis donc me mis devant l’entrée, je rangeai mon revolver de ma main gauche, pris mon chapeau, une petite révérence


Je vous salue et plus particulièrement toi, Noa… Ou Flugel… Enfin le gars qui est dans mon dortoir !


Et un dernier coup de feu sur la gueule de celui-ci en guise de salut amical. Enfin je reculai tout en les gardant en vue… Faut dire j’avais pas encore finit ce que j’avais à faire.








Dernière édition par Aleksei le Mar 15 Nov 2016, 16:34, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Venda le Lun 14 Nov 2016, 21:49

Bon, alors, notre Jïnn national, il réagit comment du coup ? Eh bien, déjà, ce n’est pas le premier à réagir, car je reconnais une voix juste à côté, mais je ne saurais dire à qui elle appartient ou bien où je l’ai entendu, ce qui est plutôt étrange, mais bon, je ne crois pas que ce soit très important de le savoir. En tout cas, cette voix vient clairement me narguer en disant ceci :

- Alors, dur, de faire partie des gens tristement ordinaires, comme la plupart ici, non ?

Tsss, parle pour toi, voix mystérieuse. Je suis quand même pas si triste… Du moins, pas assez pour me suicider... Hey, un instant… Oh mon dieu, mais c’est trash ce que je viens de penser ! Ark… Limite, j’ai peur de moi, genre si je le pouvais, je m’éloignerais un peu pour éviter de me tenir à côté de moi-même. Le problème, c’est que je ne peux pas… Tant pis, je vais devoir continuer de supporter mes idées morbides. Ah oui, c’est vrai, je suis en train d’oublier l’action qui se passe autour. J’y reviens, donc. Une voix qui nargue, c’est déjà chiant, mais alors une deuxième voix qui vient pour te remettre à ta place, ça commence à faire beaucoup.

Héhé… Hoho… huhu… Quand on écoute les conversations, mieux vaut écouter du début jusqu’à la fin et pas 3 mots hein. Rien d’intéressant pour moi. Genre on se connait ? Non ? Alors t’es pas intéressante pour moi. Aller. Salut !

Oulà, il est pas content lui ! Je ne manque pas de répondre :

- Ouais, c’est ça, bon vent !

Non, mais wow ! S’il considère les gens qu’il ne connait pas comme indigne d’intérêt, je me demande bien comment il a rencontré ses amis, à supposer qu’il en ait. Je suis déjà bien embêtée par les deux personnes awkwards. Si j’ai droit à d’autres réactions du genre, eh bien let it go, je ne me retiens pas. Et forcément, lorsqu’on émet un avertissement, même implicitement, il faut toujours que cet avertissement soit négligé et qu’il finisse par prendre le champ, parce que osef, c’est pas sérieux, trololol. En l’occurrence, je me fais pointer par… What the fuck, des pistolets ?... J’ai beau avoir une mauvaise vue, là je reconnais clairement des armes. Non, mais genre ! Il pense qu’il va me faire peur ? C’est probablement même pas des vrais et si jamais s’en est, bah j’en ai rien à foutre. Comme si j’allais avoir peur devant des armes !

« Dites-moi… On vous a jamais appris la politesse ? Terrible ça… »

Et Jïnn choisit ce moment pour s’y mettre aussi :

Ce qui est ordinaire de base, c'est qu'on écoute pas les conversations des autres, et encore moi d'en mal interpréter les propos. Sinon, bonne chance et amusez vous bien !

Bon, là j’en ai marre ! À l’adresse de Jïnn surtout, mais aussi de l’autre gars avec ses guns et sa politesse, je lance d’un ton lassé :

- Okay, sérieux, fuck you. J’en ai rien à foutre d'la politesse.

Alyssa qui se trouve juste à côté m’interpelle en me faisant signe, alors je traverse le rideau en adressant un magnifique doigt d’honneur aux deux gars. Comme si on allait me dire comment agir. J’ai l’impression d’être bipolaire en ce moment. Autant juste avant que je mette les pieds ici j’étais sur un petit nuage, plutôt heureuse et excitée, autant là, j’ai l’impression d’être rendue sous le nuage et de me faire frapper par la foudre. J’ai même manqué de répliquer un bon "  Oh ta gueule. " à Alyssa, mais bon, à un moment… Oh et puis au pire, j’irai étrangler quelqu’un dans un coin si la rage revient... Ah oui, si non, ça tire dans les bouteilles par-ci et par-là, mais je n’en ai rien à foutre vraiment, qu’ils s’amusent à tirer les autres, après tout, c’est pas moi qui gère ici.






Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Lun 14 Nov 2016, 21:59




L'alcool coule à flot! J'imaginais pas ça comme ça!

Bon, la bleutée est frustrée...Alyssa avait bien envie de lui offrir un remontant pour la décoincer celle là. Sauf que ça se mettait à tirer partout.

"Et bien, ils savent en mettre de l'ambiance!", ria-t-elle.

Bon au moins les trucs plus chers étaient en sûreté. Finalement le cowboy méritait mieux que de la piquette. Et il était pas là pour faire un remake de Brokeback Mountain ( remarque, Alyssa approuve si elle peut participer ).

Elle prit une bouffée dans son bong avant de le tendre à Venda.

- Tiens t'en a plus besoin que moi. T'es intéressante, la preuve je t'ai invité. Maintenant prouve moi que je me suis pas trompée. On est pas le club des boudeurs anonymes, on des rubis.

Elle s'avança vers Jinn.

- Intéressant tes potes... Dans le genre cinglés et over-power. J'aime ça. Tu prévois faire le piquet longtemps ou on va s'amuser un peu? Tu va pas me laisser m'ennuyer, hein?, lui dit-elle avec un sourire suggestif.

(c) Rin sur Epicode



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Jïnn le Lun 14 Nov 2016, 23:03



The retard's Crew is unchained



_ Courage bro ! T’en aura besoin ! Je ne suis pas avec toi physiquement mais le cœur Y est !

Cela c'était le soutien d'un bro mégaaaaa far away from me. J'te jure si on était pas si pote, j'l'aurai pris pour une provocation mais wallah j'l'ui rendait juste la pareil, tranquille, peinard.

Sinon y'avait enfin celui qu'on attendait, bah putain lui il sait se faire désirer comme une bite pour une nympho quoi. Oui bon la comparaison est vulgaire certes, mais ça colle bien avouez ? Forcément, c'était pas le vrai Ikki si j'avais pas le droit à un bref signe de main et un bon vieux dissident de la street. J'me demande ce que je leur trouve à mon crew putain...Ah ouai, c'était la touche de folie qui m'avait manqué depuis tous ces mois sans réels potes qui foutent bien la merde comme au dojo à l'époque. Finalement, j'pense que j'vais rallonger mes vacances à Tsuki. Ah oui j'oubliais ! Petit colis du cul !

T'oublierais pas un truc Ikki ?

Je lui lançais deux balles de baseball, bah ouai il les avait oublié ce con. Heureusement que je pense à tout. Je lui faisais un signe en mode "Tkt y'en a encore plein dans la réserve, défoule toi".
Sinon y'a notre tireur d'élite qui me papote un peu, quékidit ?

Homerun est là… On va commencer à s’amuser.

Ah ça mon pote...pour s'amuser on va s'amuser...Je lui répondais en opinant de haut en bas doucement, avec les lèvres bien pointés en avant, tu sais le regard du mec qui te dit "Wesh gros tkt j'ai ma touche perso". C'est vrai que j'avais une botte secrète de derrière les fayots....les fagots pardon !
Donc la c'est la débandade, petit à petit la situation part en vrille, ça commence à sentir....oh ouai....une bonne odeur de chaos façon rubis. Pour une fois que j'étais fière de ma putain de maison. Il est vrai qu'avec les regards extérieur j'me ferai juger, mais après tout....j'm'en branle au final, j'vais pas m'arrêter de vivre pour eux et leur jugements, je m'amuse, et j'ai un but, je ne fais pas tout sur un coup de tête. J'ai mon intérêt à jouer aussi.
Aleksei tire dans le verre de Warren. La putain de sa mère ! C'est pas des vrai gun ? Oh merde...le truc il a de la patate. Wallah j'me fais toucher ça va picoter. Warren....Que dis-je Warren sensei du badass over 9000, il rebondit sur une action stylée avec une putain de punchline mon pote...NOn mais stop, trop de classe ça va me faire un effet irréversible sur mon chibre ça.
Aleksei qui en remet une couche, jpp de ces gars. J'vais mourir et sur mon épitaphe vas y avoir "Overdose de films d'action en réalité augmenté"
En plus il shooté sur Noa j'crois olallalalala. UNE BAGARRE ? COMPTEZ SUR MOI ? HEY VENEZ PAR ICIIIIIIIIIIIIII.
Sinon juste avant que j'me la pète un peu y'a Alyssa :

- Intéressant tes potes... Dans le genre cinglés et over-power. J'aime ça. Tu prévois faire le piquet longtemps ou on va s'amuser un peu? Tu va pas me laisser m'ennuyer, hein?

Je me tapais une barre, de ma voix devenu plus grave, je faisais le signe du pistolet avec mes doigts et je la regardais de la même façon dont elle me regardait  :

Oh ça...c'est même pas l'apéro...Et oui on va s'amuser....

Je me retournais d'un coup pour shooter une ligne de bouteilles avec des sortes de...balles d'aura sortit de mon doigt ? Ouai c'était genre une technique nommée....HADO BULLETOOOOOOOO !
Je regardais alors mon interlocutrice en soufflant sur mon index en lui disant :

Cependant....(Je tirai sur ses bretelles au niveaux des épaules de sa robe lolita pour un peu révéler son haut, voir plus hein qui sait ! )C'est vachement plus amusant et sexy comme ça, au moins on va pas s'ennuyer.

Ohohohoh si c'est rigolo ça ! Plus qu'à voir le reste du Crew. Ils taffent bien ces cons ! Wallah on va ouvrir une société de démolition. J'ajoutais :

Et encore...j'suis même pas échauffé





(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par 'Weiss le Lun 14 Nov 2016, 23:26

Weiss s’adossa contre le mur du bâtiment des dortoirs. Apparemment, elle allait à une fête ce soir, le "Vortex club party" disait l’affiche. Elle ne connaissait pas l’organisatrice de l’événement, et n’y serait très probablement pas allée si l’autre babtou fragile ne lui avait pas proposé de l’accompagner. Elle était franchement pessimiste sur ses chances d’y trouver un réel amusement, mais comme c’était Warren, disons qu’il n’était pas totalement dénué de fondement d’y croire. De toute façon, elle s’ennuyait suffisamment pour tenter le coup.

Weiss jeta un œil au contenu de son portable pour s’assurer de l’heure. Relire les SMS lui fit hausser les sourcils, à nouveau : il la traitait vraiment comme asociale qu’on force à sortir pour qu’elle n’oublie pas la lumière du jour, c'était pas dans sa tête. Heureusement qu’elle n’en avait rien à foutre, elle aurait pu se vexer sinon.

Il arriva. Putain, il avait soigné sa tenue. Dire qu’elle s’amenait en jean et t-shirt, ahhh... Bon, autant l’avouer, elle aimait bien s’afficher comme différente, tout puéril que ce fût. Elle lui pris le bras et ils partirent pour le gymnase.

Woups... Jïnn. Elle ne savait pas trop comment réagir avec lui depuis la dernière fois, c’était presque gênant tiens. Elle allait faire comme lui et l’ignorer chaleureusement. Ce n’était pas le cas de son cavalier, et elle le libéra pour qu’il pût saluer ses contacts, à savoir Jïnn et un autre gars en cosplay de cow-boy.

Elle s’empara d’un verre de punch, y trempa les lèvres et fronça le nez. Il avait un goût bizarre... Elle le garda en main, mais se concentra plutôt sur son environnement. Du rouge partout... Lui avait-on dit que l’organisatrice de la fête était une rubis ?

Elle chercha du regard des gens qu’elle connaissait. Marco, Harleen, Noa, Kanade... Elle les salua d’un geste de la main, mais une fille aux cheveux rouges venait de faire son apparition, et Weiss voulait confirmer son intuition quant à l'identité de celle-ci. Elle reporta son attention sur le groupe... Oh, ça commençait déjà à se balancer des piques ? Voilà qui annonçait une folle soirée. Par contre, la proposition de la fille aux cheveux rouges d’aller s’amuser ailleurs validait sa supposition. Alyssa, donc.

Weiss eut un sourire en coin. Et Warren qui s’amusait à menacer des gens avec des revolvers... Toujours un enfant. Il se retourna justement vers elle pour lui dire qu’il s’éloignait un moment avec l’autre groupe. Elle recula sa tête, pas assez vite cependant pour échapper à la main importune dans ses cheveux blancs. Elle les remit en place avec une moue blasée. Il la traînait à une fête pour aller s’amuser dans le carré VIP, hein ? Elle était certaine que c’était interdit par le Bro Code et les conventions de Genève.

Et puis ses yeux se portèrent vers le sol, sur lequel quelques détails, du fait de l’éblouissement des éclairages, avaient réussi à lui échapper. Non. Vraiment ? C’était une blague ? On se foutait de sa gueule, hein ? Elle rattrapa la fille aux cheveux rouges qui s’éloignait et posa sa main sur son épaule.


- Scuse-moi, tu es Alyssa, non ? fit-elle du ton le plus maître d’elle-même qu’elle pût afficher compte tenu des circonstances. Rassure-moi, les rats et les merdes par terre font partie de la déco ?


C’est à peu près à ce moment-là que tout partit en couille.

Tout ce beau monde était parti de l’autre côté des rideaux noirs. Weiss, toujours du côté du bas peuple, se sentait vaguement consternée et commençait à se demander ce qu’elle foutait là lorsqu’un coup de feu retentit. Elle lâcha son verre et, dans un réflexe étrangement humain, se précipita pour voir ce qu’il se passait.

Okay. C’était """"juste"""" Warren et l’autre cow-boy et Jïnn qui tiraient sur des bouteilles. Et des verres. Et des gens. Ahah. Elle activa automatiquement son pouvoir et les bouts de verre qui explosaient partout ne lui causassent comme par hasard pas la moindre blessure. Pas la peine de s’inquiéter, pas vrai ? Elle allait faire comme les autres et rester absolument sereine. Normalité Tsuki oblige. Oui. Ou alors ils étaient déjà tous défoncés ? Au point de se draguer lourdement alors même qu’on tirait des PUTAIN DE BALLES sur la plèbe ? Non, non, calme-toi Weiss, on vient de dire que tout se passait parfaitement bien.

Ceci dit, les choses commençaient déjà à se calmer. Pour un peu, elle aurait cru que tout s’était passé dans sa tête. Elle se retira à nouveau du côté de la fête normale, non sans un regard du what the hell le plus profond en direction du babtou fragile, et se pinça l’arête du nez. Non franchement, quel monde de dingues, elle ne s’y habituerait jamais.

Quand le sang pulsait comme ça dans ses artères, cette pensée avait toujours quelque chose de paradoxalement plaisant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Mar 15 Nov 2016, 00:00




Nous interrompons cet event pour une pause publici-- Bon en vrai. Je viens ajouter une "règle". Il n'y a pas d'ordres MAIS je limite à trois posts chaque pour les VIPs entre les posts d'Alyssa pour mieux définir les tours et pour pas que certains postent 20 fois avant que quelqu'un puisse réagir. Les autres lambdas, ça s'applique pas à vous. On fait partis du décor sauf si on se trouve en confrontation direct aux VIPs. VOILÀ. AMUSEZ-VOUS BIEN!



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Ikki Daizawa le Mar 15 Nov 2016, 01:44


I'm beginning to feel like a God

Le carré VIP donc ? Hé, c'est moche cet éclairage. Et puis j'avais pas remarqué la musique... Non mais please... Les musiques de Rave Party, c'est pas genre interdit par la convention de Genève ? T'as cru l'Anarchie c'était like la boite de nuit de Bourg-En-Bled ? Tss, ça commence bien l'amusement ici.
Je venais juste de passer la porte que j'entendais une voix venant de derrière moi.

T'oublierais pas un truc Ikki ?

Je me suis retourné, juste à temps pour réagir et rattraper les balles de baseball que venait de m'envoyer ce con de frigo. Putain de toi, j'vais t'enculer, préviens avant de lancer, j'ai failli me les prendre dans la gueule pov' con. Quoique ça aurait été une sacré vengeance. Mais c'bro la, il est trop gentil pour s'venger comme ça.
Du coup j'avais deux balles de baseball maintenant ? Intéressant ! Est-ce que ce bonhomme avait prévu son coup avant ? De me donner une raison de me déchaîner à cette soirée huh ? J'esquissais un sourire mesquin. Je me suis retourné en lui en lui faisant un signe de remerciement.

"Hé, t'inquiètes pas gros, j'en ferais bon usage."

Suite à ça, il y a eu un commentaire du Gunslinger... J'avais toujours mon sourire destructeur alors que je m'enfonçais de plus en plus dans le carré very important pd. Quoi de plus à dire à part que c'était de la merde genre façon hardcore, j'avais l'impression qu'il y avait personne dans ce carré VIP. Et puis j'voyais même pas les quelques personnes intéressantes que j'pouvais aller tataner façon bolognaise.

Vraiment pas intéressant cette soirée. Il fallait vraiment un déclic... J'ai l'impression que c'est la soirée pyjama chez les Poufsouffles... Ah pardon, les Saphirs. Si dans cinq minutes, il s'est toujours rien passé d'intéressant, j'sors ma batte de baseball. et j'casse tout avant de partir. Tant pis pour Jïnn.

Bon, Jïnn était parti faire des trucs ailleurs et Aleksei était en train de s'avancer vers les enceintes... Bon, j'ai le temps de me caler contre un mur et d'observer... Rien en fait, y'a rien qui mérite que mon oeil s'attarde dessus. T'as cru j'avais du temps à perdre avec des gens fades ?

BON, les cinq minutes sont passés ! EN FAIT NON, mais j'suis aussi impatient que Buu pendant l'entraînement de Gotenks. Nique sa mère la pute de soirée.
J'sors ma batte de baseball et je commence à la faire tourner, en me demandant ce que je vais bien pouvoir casser avec.

Pendant ce temps précieux que j'ai perdu à rien foutre, il semblerait qu'Aleksei soit parvenu jusqu'au enceintes, et oui, en effet Jamy, il venait de changer la musique ! Du métal ? Certes, ça s'adapte mieux à la folie destructrice que j'm'apprête à déchaîner...
Je commence à passer ma batte de baseball sur les diverses tables remplies de bouffe et de boisson. Trop facile de casser tout ça.

Et t'as les projecteurs qui me cassent les couilles là. Putain. Faut que j'les casse. Voilà, j'vais casser ça. Putain. Je sors les deux balles... J'aurais jamais assez pour tout casser, mais j'peux grandement diminuer la luminosité chiante de la salle.
Je commence à envoyer la première balle en l'air pour la rattraper directement. Bon, visons ça bien, faut faire l'effort quand même.

Ah, un p'tit bruit de verre qui se casse ? Je me tourne vers la source et j'vois un mec qui vient de se faire exploser son verre au loin. Je me retourne vers la source du projectile, déjà sûr de la personne que je vais voir.
AH ! Jean-Bonnet Aleksei. Forcément. Encore une fois j'esquissais un sourire. Tss, les deux cons avaient vraiment prévu leur soirée, moi j'avais voulu rester dans le flou, ne m'attendant à rien de particulier ici. J'avais juste prévu de foutre un peu l'seum à c'te pseudo princesse pupute.
Bref, suite à ça. Le mec qui a vu son verre se briser s'est relevé un peu vénère, j'le comprends en même temps.

« … Si j’peux pas boire d’alcool… »

Ah, aha, ça a l'air marrant, j'm'approche un peu de lui pour voir ce qu'il fait maintenant qu'il est énervé. Oho, il a deux répliques d'armes. Surement l'oeuvre d'Aleksei encore ça. Pas grand monde se trimballe avec ce genre d'objet comme ça.
En tout cas, le bonhomme a lancé ses deux armes dans les airs. Puis elles se font figés. Très intéressant comme pouvoir ça, j'avais bien fait de me rapprocher un peu.

Bon après, il s'est un peu pris pour Neo, la pilule bleu, la pilule rouge, toutes ces conneries. Il a fait du Bullet Time dans les airs avec son corps en mode, j'suis Dieu, prends pas la grosse tête poto, même si t'as l'air cool.
Enfin, des descriptions, toujours des descriptions, mais mon cerveau t'as pas cru c'était Zola, inchallah le Naturalisme, c'est mon genre littéraire préféré fils de pute.
Bref, il a fini tout son bordel avec une rafale de tirs un peu partout sur les bouteilles et tout.

« … Personne ne pourra. »

Not bad, l'alcool coulait partout, mais c'était classe, c'était un peu l'étincelle dont j'avais besoin de pour faire nawak de mon côté. Il y avait du bruit aussi, du côté des "Roturiers", ah, le bonnet. AH ! Vraiment, la prochaine, espèce d'enflure, tu me dis directement que t'as prévu d'faire des trucs de salope comme ça ! Histoire que j'improvise un peu mon show avant aussi. Histoire de préparer mon sujet. Pour pas passer pour un con, pas comme certains.

Bref, j'avais un projet moi, un truc marrant aussi. J'm'avance un peu, en reprenant ma cible en visu. Okay. Bye bye le projecteur. Je lance la balle très haut dans les airs. Je prépare ma batte de baseball tout en m'adressant au pseudo Neo méga vénère.

<< ... Ouais, c'est pas mal ton numéro, j'aime bien. >>

Puis je donne un grand coup dans la balle qui va se loger très rapidement dans le projecteur, as planned. La vitre avait bien explosé, y'avait même un p'tit supplément étincelles qui s'échappait de l'ampoule cassée.
Je claquais des doigts comme si j'avais un public devant moi... J'suis un Dieu, et j'ai même pas besoin de mon pouvoir pour ça. Juste d'une batte de baseball et d'une balle. Ultimate Baseball Player, bitches.

J'ai chopé très vite ma deuxième balle pour défoncer la gueule du deuxième projecteur sauvage. Puis j'allais surement rejoindre Aleksei ou Jïnn... D'ailleurs il est où ce con ? Bah, surement en train de baiser dans les chiottes, c'est bien son genre. Enfin... Sauf si il a sorti son "slip". Ikki. Out.

Made by Maester - Mleh Copyright



Derp

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Mar 15 Nov 2016, 07:20

HRP:
Merci d'avoir attendu !

Alors que l'esprit de Harleen continuait de capter la moindre brides d'informations, il fut attiré par des bruits de destructions.
En sortant du Carré VIP, elle se rendit compte que le quator infernal (à savoir Jïnn, Warren, Aleksei et Ikki) était passé à l'action. En effet, ils s'amusaient à dégommer tout ce qui se trouvait dans leur champs de visions. La soirée venait à peine de commencer, que les problèmes commençaient déjà.

- Très mature les mecs, vraiment.

Au vu de leur comportement, Harleen partait du principe que leur pouvoir leur offrait une force offensive de dingue. Il lui fallait donc trouver un moyen de les stopper. Stopper les 4 ... Impossible avec ses capacités, et encore moins avec son corps, aussi athlétique soit-il. Elle pensa a les submerger d'émotions positives jusqu'à ce que leur cerveau n'en puisse plus, et débranche. L'idée n'était pas mauvaise, si elle n'avait qu'une seule cible. Si seulement elle maitrisait le transfert avec sa main gauche, les choses seraient tellement plus simple.

- Putain d'Adderall de merde ! Ça sert à quoi que je te paies si cher si tu ne me permet pas de trouver une ...


Oh wait, elle l'avait son idée. Elle ne pouvait pas contenir la folie destructrices des trois zigotos par la contrainte, ni même par la force. Alors, il fallait qu'elle fasse en sorte qu'ils se tiennent par eux même, grâce à leur bon vouloir. Et pour ça, une seule chose pouvait marcher.
D'une démarche assurée, batte sur l'épaule, elle se dirigea vers les concernés, qui semblaient tous plus fier de leur conneries que les autres.
En s'adressant à eux, elle n'affichait pas son ton joyeux, innocent voire naïf, de d'habitude. Au contraire, cette fois-ci sa voix et son visage reflétait un sérieux inhabituel pour la jeune femme.


- Les mecs, j'ai une proposition à vous faire. Du genre qui pourrait vous intéresser grandement. Je vous demanderais qu'une seule chose pour l'instant, écoutez moi jusqu'au bout, sans m'interrompre.
J'ai un pouvoir qui est, disons ... intéressant. D'un simple toucher, je peux vous offrir une expérience d'une intensité jamais vue. Bien mieux que toutes les drogues et alcools que vous pourrez jamais prendre. Et le jackpot, c'est qu'elle est sans aucun effets sur le corps.
Ce que je vous propose, c'est un échantillon gratuit, et rapide de mon pouvoir. Jïnn y a gouté il y plusieurs dizaines de minutes maintenant, demandez lui si vous n'êtes pas convaincu. Ce sera un test pour vous, histoire que vous vous rendiez compte que je ne fous pas de votre gueule. Pour ça, une simple caresse sur la paume de votre main suffira.
Si cet aperçu de mon pouvoir vous plait, on pourra faire affaire. L'affaire est la suivante: Ne foutez pas trop la merde dans la fête de Alyssa, et vous aurez l'expérience complète. Cette expérience complète, elle est 90 fois plus intense et longue que l'échantillon. Et je dis pas 90 au hasard. Et notez que je vous ne demande pas de ne PAS mettre le bordel. Je vous demande de ne pas TROP mettre le bordel. C'est clairement pas un gros efforts, pour une récompense absolument énorme. Donc j'ajoute une condition: vous devez respecter le marché tous les quatres, sinon personne n'y aura le droit. A vous de vous arranger.
Pour l'échantillon, vous n'avez qu'à me tendre la main, vous me donnerez votre réponses juste après. Vous n'avez rien à perdre les gars, celui-ci il est gratuit, sans aucune condition. Profitez-en.


En disant ses paroles, Harleen retirait son gants droit. Elle espérait du fond du cœur que son marché leur conviendrait. Il serait d'ailleurs inconscient de ne pas accepter, vu ce qu'elle leur offrait.
Elle se tenait prête à caresser la main de ceux qui lui tendrait.
L'expérience qu'ils allaient vivre était simple: Le temps d'une caresse, qui leur paraitrait durer plus d'une dizaine de minute, ils seront transporter dans leur monde parfait. Où ils y verront des visions de leur plus grand rêve, leur plus gros désirs. Ils revivront sous formes de flashback rapides leurs plus beaux souvenirs. Ils ressentiront des émotions positives et de bien être d'une intensité inégalée auparavant. En bref, ils seront plonger dans un état de bonheur parfait, sans faille. Ils se sentiront au paradis durant plus d'une dizaine de minute, avec une simple caresse.
Avec un contact complet, toutes ces sensations seront démultipliées autant en durée qu'en intensité.
Alors qu'elle terminait de parler, Aleksei s'en allait. Il prit la direction de la sortie de la soirée.
Très bien, en soit il ne foutait plus le bordel. Et il était au courant du deal, si il revenait il pourra toujours venir réclamer son échantillon.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Warren le Mar 15 Nov 2016, 22:22

Vortex Club Party
feat. a bunch of people... Now minus one.


Et que ça pète de partout ! Et vas-y que l’alcool coule de partout ! ET VAS-Y QUE ÇA FAIT UN PUTAIN DE BRUIT DE VRAI GUN. Roh là là, je les kiffais, mes potes, là… Comme le suggérait ma position, à trois mètres au-dessus du sol… On était bien trop au-dessus. En plus, j’avais une vue parfaite sur tout le monde... J’voyais… Une fille que je connaissais pas… Un mec qui me disait rien… Un autre avec une batte de base-ball qui venait de m’approcher et me complimenter. Avant de prendre une balle, de base-ball également et… PRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRROEJECTEUR-RUN ! OH QUE C’ÉTAIT JOLI SA MÈRE ! On dirait que j’venais d’me faire un nouveau pote pour foutre un peu la merde ! Nice, very nice, tout ça ! C’est une soirée placée sous le signe DES VÉRITABLES RUBIS ! Je lui répondis avec le plus cool des smiles, juste avant que le projecteur ne s’éteigne en faisant un bruit non négligeable, avec plein de djoulies étincelles :

« Remerciements spéciaux au cow-boy du soir qui semble avoir tout juste fini son numéro de l’autre côté. »


Bref, y avait d’autres gens… EH MAIS C’EST L’AUTRE QUI M’AVAIT MANQUÉ DE RESPECT TOUT À L’HEURE ! Ouais, j’avais pas réagi parce que j’faisais connaissance avec mes deux nouveaux amis, j’m’étais dit que j’allais passer l’éponge… Mais ça commence comme ça, et ça finit par croire que ça peut s’permettre de hausser le ton, voire de lever la main sur moi… Mauvais bail. Puis, j’étais bien, BIEN lancé pour foutre le zbeul… Hors de question qu’on me manque de respect comme ça. Je vérifiai quelque chose : ouais, bon ça va, il restait bien deux-trois bouteilles d’alcool… Ok. Muy perfecto… Je pensai enfin à redescendre, lorsque… Hein ? Mais qui es-tu ? Depuis quand tu me parles ? On se connaît ? De quoi tu m’parles ? J’t’écoutais même pas ! J’étais occupé moi ! Échantillon gratuit de pouvoir… ? Wesh tu t’es cru à Sephora ? Tu mets ton pouvoir en sachet ? Jïnn y a goûté… M’ouais, un bon point pour toi… Je jetai un rapide coup d’œil au concerné : il ne semblait pas nier en tout cas. Ouais, tu vaux peut-être mon attention, en fait… ATTENDS MAIS T’AS CRU T’ALLAIS ME TOUCHER EN PLUS ? MAIS J’TE CONNAIS PAS, T’ES QUI ? Bon, vas-y, termine, j’sens que j’vais rire… Conditions ? Hein, que, quoi ? Pardon ? Mdr ? Ptdr ? Xptdr ? Xpldr ? Exptdrmrdtrmdrmdrpldrpdrmpldprlmw ? Non… Sérieux ? C’est un canular ? Rémi Gaillard, où es-tu ? Non, la vérité, la caméra cachée est dans ses boobs ? PARCE QUE PUTAIN C’ÉTAIT DRÔLE ! Genre, ARCHI DRÔLE ! Donc, cette fille, là… Que j’connaissais pas… Elle voulait que je contienne mes pulsions et que j’foute pas trop la… Ha… Haha… La merde… HAHAHAHA QU’EST-CE QU’ON SE MARRE ! J’avais essayé, vraiment, mais j’avais pas pu me retenir ! J’avais éclaté de rire ! OH PUTAIN CETTE NAÏVETÉ ! L’AUTRE, J’AI QUELQU’UN À DRESSER ET ELLE VIENT EN MODE « non mais arrêtez c’est pas bien les bêtises »… Bordel, donnez-lui le titre de présidente des États-Unis ! Ah… Ah putain c’était drôle… Mais ça a duré cinq secondes à peine, et j’ai lâché après un léger soupir pour me remettre de mes émotions :

« … Bouge, t’es dans mon chemin. »


Et là, sans prévenir, BAM ! Encounter dans les côtes, comme vous pouvez le constater, elle m’a sagement écouté… Même un peu trop sagement puisqu’elle s’était « écartée » tellement fort qu’elle a fini… Contre le bar ! Mais dans le genre, trop sagement… J’avais même pas eu le temps de dire « va, cours » qu’elle y avait déjà volé et que plus dur a été le choc à la tête ! … Quoi ? J’étais pas d’accord avec le marché, ça servait à rien que les autres donnent leur avis, ils m’auraient jamais forcé ! Puis, bon, pas vraiment de quoi se plaindre, j’avais pas été bien bien méchant… Si elle était normale, elle s’en sortirait avec une simple bosse à la tête.

Cet obstacle écarté, je pouvais me reconcentrer sur mon objectif : le ninja. J’savais déjà ce que j’allais faire. Tranquillement, d’une démarche nonchalante, avec une couche d’Encounter toujours invisible appliquée directement sur ma peau et mes vêtements à présent activée –mieux vaut prévenir que guérir après tout !–, j’allai chercher les deux dernières bouteilles d’alcool disponibles. Puis, je retournai voir du côté du ninja, qui était debout pas loin de la piste de danse. Restant à distance assez raisonnable, je lui lançai :

« Hey, do you want to see a magic trick ? »


C’est là que… SHOWTIME. Le Quicksilver est arrivé : j’arrêtai toute altération dans le carré VIP.

So ! À présent que plus personne dans le carré VIP ne pouvait ni voir, ni entendre, ni bouger, ni penser, j’allais me faire plaisir. Tout d’abord, je lançai les bouteilles vers le ninja : elles se figèrent juste devant la pseudo-dissidente, à vingt centimètres d’elle. Tandis qu’elles volaient vers elle, j’avais déjà sorti mes deux amis, et sautai pour avoir le parfait angle de tir. Ouais, comme ça, c’était parfait : je tirai une fois avec chaque arme. Les billes partirent, traversèrent les bouteilles qui explosèrent et s’arrêtèrent juste devant les jambes de la cible. Quant aux débris de la bouteille, ils s’éparpillèrent bien comme une explosion normale, mais restèrent en lévitation. J’arrangeai un peu leur position, et… Voilà, tout était prêt.

« Eat THIS ! »


Et je relançai les activités : les balles se logèrent dans les jambes du ninja, tandis qu’avec Encounter, je repoussai avec grande force les débris de verre et l’alcool sur elle. Si bien que presque tous l’écorchèrent, et qu’une bonne partie perfora sa peau pour s’infiltrer dessous. Et vous voyez, mesdames et messieurs, c’est comme ça que l’on fait des plaies un peu partout sur le corps QUI PIQUENT. OUI ! Parce que QU’EST-CE QUI SE PASSE QUAND ON AJOUTE DE L’ALCOOL SUR UNE PLAIE ? OUI. ÇA DÉSINFECTE, MAIS ÇA FAIT TRÈS TRÈS MAL ! Et comme cette action ressemblait à une dissertation sans conclusion… Je me rapprochai d’elle, et lui écrasai le bras, me penchant vers elle :

« Hey, I deliver some manners lessons. Ask for Warren if you’re ever interested. »


SSMOKIN’ SSTYLISH !!

© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
Warren

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Mar 15 Nov 2016, 23:24




On est que finalement... Des étoiles filantes!

Okaaay tout explose tellement d'un côté et de l'autre que même Alyssa avait l'impression d'être dans un léger début de bad trip. Oh balek de l'équipement. Un con lui a prêté et elle reverra jamais ce type. Et pour la boisson, ça aussi c'était euh des... faveurs... BREF! Ce qui est ennuyeux c'est que le gars overpowered se met à tirer sur les membres du Vortex. Allo? Y'a les victimes de l'autre côté pour ça. En gros elle voit Harleen décoller comme une fusée. Remarque... Daaaah! Elle lui avait dit de se garder son Bac de psychologie!!! Faire goûter la "Meilleure drogue" pour se faire psychanalyser ouais! Bon c'est vrai que son truc était bon... Mais c'est la suite qui plaît moins.

"Yooo, Harleen? T'es vivante?"

Pas le temps de demander de signes de vie que l'achromate se faire lacérer de toute part. Okay
... Wtf!?

"Hey! Le Dieu de la destruction!", appella Alyssa en direction de l'invincible.

- Essaie de pas tuer les membres du Club, les victimes sont là-bas... Sinoooon... Un verre de la meilleure bouteille d'Absinthe pour accompagner ce joli chaos?"

Elle fit signe à Jinn d'approcher.

"Pendant ce temps... euh... Tu peux emmener les filles en lieu sûr? Je voulais faire trembler les murs pas envoyé nos membres à l'hosto"

Soirée signée Rubis, hein? Ouais, elle en avait pour son argent. Mais fallait quand même tenir un peu les chiens de l'enfer en laisse. Geez...

(c) Rin sur Epicode


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Mar 15 Nov 2016, 23:33

Pour la première fois depuis longtemps, Harleen avait été correcte au possible avec ses interlocuteurs.
Mais l'un d'eux, celui que tout le monde appelait l'invincible, semblait n'avoir aucun savoir vivre. Sans même discuter, sans même refuser gentiment, il l'envoya valser. La jeune femme ressentit un énorme choc au niveau des côtes, lui coupant immédiatement le souffle. A peine une seconde après, le contact avec le bar derrière elle lui fracassa le dos, ainsi que l'arrière du crâne. Sonnée, mais pas inconsciente, la jeune femme leva la tête vers son agresseur. Elle mémorisa bien son visage. Il avait beau être invincible, elle aurait sa revanche, elle se le promettait. Avant de tomber inconsciente, elle le vit marcher en direction du carré VIP. Les rideaux lui masquait la vue, mais au vu des bruits qui se dégageait de la pièce, il lui fut facile de deviner qu'un massacre avait eu lieu.
Elle comprit alors qui était ce mec. Elle trouvait que le trio n'était qu'un ramassis de mecs passant leur temps à jouer à celui qui avait la plus grosse (le plus gros dans ce cas là, puisqu'on parles de leur pouvoir pour ceux qui suivent pas au fond), qui s'en foutait absolument de tout à part de montrer à tout le monde leur puissance. Aucun respect de rien, ni de personne. Putain les mecs, si vous avez juste envie de déchaîner votre puissance sur un nombre incalculable de gens, on a inventé GTA V. Mais ce Warren là, c'était un cran au dessus. Il avait un pouvoir qui le rendait invincible, et il se savait. Il s'en servait sans aucune retenue, sans aucune morale. Le mec venait de déchaîner un pouvoir dévastateur, uniquement pour ruiner la soirée organisée par une élève, ruinant le plaisir de tous les participants. Que certains fassent des petits coups en douce, pour venger une rancœur passée, Harleen pouvait le comprendre. Mais ça, non.
C'était beaucoup trop simple de simplement ignorer tout ce qui se passait autour, et de tout détruire juste parce qu'il en avait envie, juste parce que les événements ne suivaient pas le cours qu'il avait prévu dans son esprit fermé et restreint. En faisant se constat, Harleen ressentait une forte haine, semblable à un feu, qui naissait en elle. Avoir si peu d'estime pour les gens, et les détruire ainsi, cela l'insupportait.

La jeune femme sentait que son esprit commençait à sombrer dans les abîmes de l'inconscience. Avant que cela arrive, elle arriva à prononcer quelques mots

- Warren, oh Warren. Je te jure que je me vengerais, même si cela doit me prendre 10 ans.

Tombé de rideau, noir complet. Fin de la scène. Les courbatures au réveils feront mal.


Dernière édition par Harleen le Mer 16 Nov 2016, 13:38, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Invité le Mar 15 Nov 2016, 23:47




Évaluation des dégats:

Il n' y a plus une trace de bouteilles encore entières. Il y a des éclats de verres sur le sol, les rats semblent courir dans tous les sens pour trouver une sortie et éviter le chaos. Les bouteilles de plastiques sont renversées ainsi que les bols de chips.

Personnes ayant mangés: 0
Personnes ayant bu: 0
Personnes contaminées par la drogue ou vomitifs/laxatifs: 0
Blessés Graves: Venda
Blessés léger: En attente des réactions des invités.
Blessés indéterminés: Harleen (Pour l'instant)

Dégats matériels: Énormes. Projecteur explosé, bouteilles éclatés. La musique joue encore, mais pour combien de temps?



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Ikki Daizawa le Mer 16 Nov 2016, 17:15


I'm beginning to feel like a God

Aha, je regardais ma deuxième balle, il y avait déjà presque plus de lumière dans la salle de toute façon, est-ce que c'est vraiment nécessaire de forcer là-dessus ? Ah nan nan, j'pense pas... Y'a sûrement des trucs plus excitant à casser ohoho. En tout cas, le carré VIP ressemblait plus à grand chose... Je me demandais ce qu'il se passait un peu de l'autre côté, mais nul doute que Jean-Pistolet s'amusait aussi de son côté.

Bien, je rangeais la balle, et je plaçais la batte sur mon épaule. J'étais excité, l'adrénaline montait très fort, et ce malgré la morphine que j'avais pris avant de venir. Je scrutais du regard la salle, à la recherche d'un objet à détruire... Mais apparemment, il ne restait plus que des bouches à casser... Boarf, why not ? De toute façon, ils allaient bien réagir à un moment, les miskines qui se baladaient un peu partout. Pour sûr quelqu'un allait réagir à ce qu'on était en train de faire.
De son côté, le Matrix Revolution Bulleto Timu avait répondu à mon compliment, rien de bien nouveau. Il fallait remercier Aleksei pour les pistolets que ce Jean-Etouraptor avait dans ses mains... On ira lui dire à la fin de ce joli spectacle, cet incroyable homme-bonnet à la gachette facile.

Au final, j'hésitais presque à repartir maintenant qu'il n'y avait plus rien à faire... Enfin, presque... Fallait que j'discute avec ce bonhomme badass, là, ça devait vraiment être un mec de mon cercle d'ami. Genre, fallait grave qu'il finisse avec notre crew, que j'sois légitime pour l'appeler Jean-Néo de la Matrice. J'm'apprêtais à me présenter, quand une présence inattendue et totalement irritante se présente. C'était l'autre babtou pseudo-dissidente du terrain d'entraînement, tss, rien que de la voir s'avancer vers nous, ça m'donne la gerbe. Putain, ça c'est dans le carré VIP, j'suis vraiment déçu. Genre Alyssa, tu t'entoures vraiment mal. J'ai presque l'impression que tout les gens cools t'en veulent et que toutes les victimes te suivent comme des toutous ! Ouais bah ouais, en soit, c'est réussi, t'es la Queen, mais être entouré de fragiles qui se mettent en PLS dès que tu arrives et que t'es un peu violent, ça montre bien le niveau du règne ! Putain que j'aime pas ceux qui se placent en victime. Putain qu'elle me dégoûte, c'te pouf là. M'enfin, quoi qu'il en soit, la Jean-Couettes-Couettes est venu dans l'intention de nous proposer un marché. J'écoutais pas du tout, parce que ça me passait tellement au-dessus d'écouter quelqu'un que j'peux tataner sans utiliser mon pouvoir, surement sans même qu'elle réponde tellement la victimisation est présente.
J'ai juste compris qu'elle voulait me toucher... Genre elle a cru j'étais son pote ou bien ? Tout ce que tu vas tâter, c'est ma putain de batte de baseball dans ta gueule de pute.
Askip, on devait respecter le putain de marché tout ça, enfin de toute façon, pour moi c'est mort, j'm'en bats les couilles de sa vie.

Et puis de toute façon, l'autre bonhomme avait l'air d'accord pour dire "tg sale grognasse". Puisque très peu après la fin de sa putain de tirade qui m'avait donné mal à la tête, il l'avait commandé de dégager de son chemin avant de l'envoyer dans le décor du bar... AH ! Ahahahaha ! C'était incroyable, quand j'ai vu ça, j'ai pas pu m'empêcher de lever le bras en criant

<< HOMERUUUUUUUUUUUUUUUUN BIATCH !!!! >>

C'était impréssionnant comme pouvoir, on aurait dit qu'il pouvait juste pour envoyer valdinguer comme bon lui semble, c'était extrêmement puissant, je rigolais en voyant l'autre conne encastrée dans le bar ! CE MEC, ETAIT GODLIKE ! Vraiment, faut que j'foute la merde avec lui.

J'ai commencé à le suivre, en regardant toujours le bordel qu'on avait foutu. Je l'ai entendu parler. Puis ça a fait un gros gloubiboulga dans ma tête. Deux bouteilles qui n'étaient pas là venaient juste d'exploser, les morceaux de verres entaillant la peau d'une personne que je ne connaissais pas. Genre dans mon cerveau, ça foutait la merde, j'arrivais plus du tout à comprendre la nature de son pouvoir. Mais ce mec était dangereux ! Et extrêmement marrant, je venais de me rapprocher de lui quand il s'est mis à parler à la personne qu'il venait juste de blesser gravement.

Pas grand chose d'intéressant, à part qu'il venait de donner son prénom, enfin, j'ai supposé, c'était pas une langue que j'avais l'habitude de parler, mais j'avais à peu près compris qu'il disait que si elle voulait des leçons de respect, elle pouvait s'adresser à Warren. Donc, j'ai supposé que ce mec là s'appelait Warren.

Donc sans trop tarder, j'ai répondu.

<< Oï, Warren huh ? Moi c'est Ikki ! Vraiment pas mal ce que tu fais avec ton pouvoir ! >>

J'allais continuer à taper la discut' avec ce Jean-Violence tranquillement, quand une autre présence irritable s'est présentée devant lui. J'crois que c'était la pire présence de cette soirée. A la fois la présence pour laquelle j'étais venu, et aussi celle pour laquelle ça me faisait immensément chier d'être là. Ouais, c'était la putain de princesse pupute.

- Essaie de pas tuer les membres du Club, les victimes sont là-bas... Sinoooon... Un verre de la meilleure bouteille d'Absinthe pour accompagner ce joli chaos?

Tch... J'vois qu'une victime ici, c'est celle qui se plaint de chaos qu'elle vantait, mais qu'elle n'arrive plus à contrôler, par simple faiblesse. J'avais eu les preuves que je voulais, elle n'était pas capable de tenir une Anarchie, si il y a plus de deux dissidents avec elle, son petit coeur ne tient plus la pression.

"Pendant ce temps... euh... Tu peux emmener les filles en lieu sûr? Je voulais faire trembler les murs pas envoyé nos membres à l'hosto"

Attends, elle était en train de commander le Jean-Frigo ? Elle s'est cru où ? Elle a cru que dans un chaos, on pouvait s'permettre de donner des autres aux autres ?! Surtout quand on contrôle plus rien comme ça ? Hey Jïnn, même pas tu bouges, j'te préviens. Je gère cette fois.

Je sors la deuxième balle de baseball, et je prépare un lancer en direction du dos d'Alyssa, le but c'est pas de la casser ou quoique ce soit, c'est juste de la déséquilibrer. Genre je lance la balle relativement rapidement. Puis sans regarder les dégats que cela lui a fait, je passe derrière elle et pose mes bras sur ses épaules, comme si c'était des accoudoirs.

<< Yo, tu te souviens de moi ? Alors, t'aimes bien ce chaos ? J'ai pas l'impression que t'aies vraiment le contrôle, j'ai presque de la peine. C'est bête étant donné le deal que tu proposais. Tch... Tu t'es prise pour une princesse et tu perds le contrôle face à tes "pions". C'est décevant, j'ai presque envie de t'offrir mon aide pour que t'arrives à quelque chose... Mais... J'suis plus convaincu par la prestation de ce Warren ! >>

Je faisais glisser ma main le long de son dos, doucement.

<< Ah, et puis je doute que mon poto Jïnn t'écoute comme un petit chien ! Il a plus de volonté que ça ! >>

Puis je me suis reculé doucement en lui mettant un très léger coup de batte sur les fesses pour me diriger vers le dernier projecteur en vie, plus besoin de balle maintenant... J'ai juste à le défoncer façon Fight Club avec cette jolie batte.
Voilà, la salle était quasiment plongée dans le noir, on allait faire quoi maintenant ?

<< Au final, je trouve cette soirée extrêmement fun, pas vous ? >> Dis-je avec le pire sourire sournois et mesquin qu'on puisse avoir.

Made by Maester - Mleh Copyright



Derp

Revenir en haut Aller en bas

Re: VORTEX CLUB PARTY (Feat Mes Sexy Dissidents!!!)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum