Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Sam 12 Nov 2016, 02:46

Rappel du premier message :



Une petite sortie de nuit



Yosh...Voilà que la nuit va pas tarder à tomber on dirait....Qu'est-ce que je foutais là sérieusement...Pourquoi je repensais à mon affrontement contre mon père et Warren ? La défaite me dérange tant que ça ? Non...c'était pas ça...C'était juste l'écart de puissance bien trop important. Une si longue route qui se rallonge encore plus. Cela m'excitait terriblement en plus de me rendre encore plus bas qu'une fourmi. Faut croire que j'ai un ego surdimensionnée malgré les apparences...Enfin je dis ça comme ça.
Hormis le fait que je me lamentais un peu avec une mine râleur tel un vieux papy grognon, je marchais sur un petit sentier avec une barrière dans le parc. C'était certainement le coin le plus "sauvage" si on peut dire cela comme ça. De toute façon j'avais besoin d'espace, de la nuit et d'air frais. A croire que je vais finir par dormir dehors quand ça n'ira pas pour moi. Quel piètre homme je fais j'te jure....

J'étais vêtu d'une tenue relativement classique. Claquette en bois, pantalon élastique, débardeur et veste. Le bandeau toujours accroché à mon bras droit évidemment, il ressortait un peu en plus. Sans oublier les bracelets et les colliers tout ça, signes de mes promesses que je n'oublie jamais. Je radote....Décidément...
Quoi qu'il en soit, j'étais ici pour une seule et unique raison, me changer les idées. J'avais besoin de faire le point, prendre du recul, me poser les bonnes questions pour mon avenir. Ce genre de chose quoi...Pour une fois que je peux être un putain d'adolescent normal quoi...Tsuki c'était tout sauf le rêve que j'imaginais. Non pas que j'ai pas trouvé mon bonheur la-bas mais j'ai vite déchanté. Moi qui m'attendait à des trucs de fou j'me retrouve avec des cours tellement instable que y'a des gosses avec des dons surnaturels totalement débiles qui font les marioles. J'te jure si la violence gratuite était pas contre mes principes et que j'aimais ça....j'me serai fais un petit casse-croûte de torgnoles... Bref. Calm mind et tout ce qui va avec.

J'avançais doucement, écoutant la nature, les échos qui en sortaient de cette sorte de mini forêt. La nuit allait tomber d'une minute à l'autre certainement. Mais j'appréciais cette belle couleur orangée. De plus mes claquettes faisaient un bruit assez....moine. Ouai, c'était une phrase correcte. Pas du tout....Je dois apprendre à mieux penser sérieusement, je pars tellement en cacahuètes. Je m'arrêtais sur place, et je fermais les yeux. Je marchais en ressentant uniquement l'aura de la nature qui m'entourait. Je cru entendre quelque chose se rapprocher....C'était quoi ? Je cherchais en fronçant légèrement les sourcils une quelconque aura humaine ou animale. Et j'attendais.


(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Dim 11 Déc 2016, 20:54



Une petite sortie de nuit



Pendant que je papotais, vu que j'étais un peu un pacha qui prenait mes aises dans un calme le plus total sur des cuisses volumineuses et bien en chair, j'me faisais poker les joues et pincer parfois le nez héhé. J'lui en veut pas, ça me manque d'être un bébé parfois, j'pense que j'ai jamais été un gosse au final. Blablabla oui maître je sais que vous vouliez faire de moi un homme etc...Mais merde quoi un peu de gamineries ça me ferait pas de mal.

Par contre j'suis facile à lire, je suis beaucoup trop ouvert dans ma psyché. Je sentais la seconde, ou du moins l'instant de malaise à cause de mes conneries. Au final le fait qu'elle me caressait les cheveux me transformait en chat. Putain oh ! J'ai tellement pas l'habitude des actes de tendresse que j'fini comme un sale gosse ! Oh la partie homme de moi ? T'es où ? Ah...T'es partie en vacance ? Ok ok...A plus ma grande !

« J'ai hâte de voir ce que tu as en réserve pour notre entraînement en tout cas. Et je suis assez fière de savoir que je suis la première à bénéficier d’une telle expérience. A vrai dire ça me fait chaud au cœur. Dis-toi, que toi aussi tu es la première personne en dehors de ma Grand-mère, à qui je laisse toucher mes queues comme ça. Donc profite bien de ce moment toi aussi. »

Haha, l'entraînement tu vas tellement suer ma grande, j'vais tellement de faire souffrir que tu vas ramper pour rentrer dans ton dortoir. Sinon l'autre information intéressante c'était le fait qu'elle n'est pas réellement d'amis. Timide ? Non pas tellement vu comment elle est avec moi, à moins que je sois le premier comme elle le dit. Bah écoute on va être le mentor sociale en plus de l'entraîner physiquement. Ma pouline ! J'l'appellerai Susu. Ou alors on trouvera un surnom.
Par contre...malgré la chaleur de nos pouvoirs...Et sa main dans mes cheveux...Y'a un détail qui me faisait un peu tilter. C'était l'étrange similitude...Entre nos pouvoirs. En soit l'aura était l'énergie composant la nature et les êtres vivants, donc oui y'a forcément un lien mais..c'était plus proche que cela. A creuser.

« Je suis contente que tu sois bien installé sur son oreiller de fortune en tout cas ! Je doute cependant de pouvoir te porter jusqu’à ton lit si tu t’endors, même avec la meilleure volonté du monde. De plus il est assez tard, et je n’imagine pas le savon que l’on se taperait si on se faisait chopper à pénétrer dans l’académie à cette heure-ci. Donc dormir à la belle étoile dans un environnement aussi relaxant ne me dérange pas du tout au contraire. »


Tu m'étonnes, je pèse facilement 90 kilo...Même si t'es balèze ça en fait de la masse. Puis merde j'étais un gros tas de muscles...J'vais muscler mon cerveau plus tard. Surtout que j'suis pas dégeu à Tsuki même si...je hais les maths. SVT > All.
Sinon elle dit vrai, le couvre feu et tout le bordel, on va se faire défoncer et ça c'est...pas cool. Donc ouai ! Dormir à la belle étoile, c'était le bon plan, puis j'étais bien entouré, j'pourrais dormir sur mes deux oreilles. Et me la jouer garde du corps trop badass aussi.

« De plus je ne pense pas que tu sois disposé à bouger vu comme tu es bien installé. Pour en revenir à mon pouvoir, je dépense moins d’énergie quand je suis immobile, ce qui arrive très rarement en fait, donc je suppose que je pourrais tenir un peu plus longtemps surtout avec ton coup de pouce. D'ailleurs, A toi de voir du coup si tu as la force de te lever, pour qu'on aille retrouver tes affaires de camping! »

Oh si je peux bouger, j'ai juste à léviter comme une larve vers mon coin de la dernière fois. En vrai je peux me lever ! Après son pincement de nez et son sourire je me relevais et je lui tendais une main pour l'aider, galanterie oblige. Il était temps !

Allons y m'dame ! On est pas loin en plus, cinq minutes à pieds qui useront tes souliers t'amèneront à la destination souhaitée ! Wow, j'adore faire des rimes riches, ça me donne l'air intelligent alors que je suis con. Bon, trèves de mondanités ! En route Asura ! Vers le camping et l'au delà !

Je la guidais ensuite vers le dit lieu en question. C'était un lieu super stratégique. Une seule tente à deux places, vu que j'suis large vous comprenez. Elle était située En dessous d'un relief qui couvrait cette dernière, pratique s'il pleut. On était pas trop loin de la rivière. Par induction, pas trop loin de la civilisation. J'ouvrais la tente et je lui disais avec un large sourire :

Fait comme chez toi ! Normalement y'a un deuxième sac de couchage, au cas ou. Y'a aussi un duvet si t'a froid. D'habitude quand je viens ici j'suis seul donc il peut manquer des choses, hésite donc pas à me demander si t'a besoin de quelque chose.

Je fouillais dans mon sac...Chewing gum non...Pierre à feu ! Et aussi....De l'eau, de la bouffe. Pratique tout ce bordel. Je rentrais dans la tente et je regardais ma montre, il était 22h30. Ah ouai on papote depuis un moment quand même. Au final c'était qu'on s'entendait bien, j'm'en plaindrai pas.

T'as faim ? Soif ? Enfin, j'veux pas que mon inviter manque de quoi que ce soit héhé. J'aime bien recevoir dans les cordes et de manière optimale.


(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Lun 12 Déc 2016, 22:37

N’empêche, il faut dire que notre conversation avait bien changé depuis le début de la soirée. Déjà au depart on parlait de films d’horreur, entre-autre. Ensuite nous avons un peu discuté de ce qui tracassait Jïnn, et maintenant nous voilà en train de parler d’entrainement et de nuit à la belle étoile. Ca c’était de l’évolution dis donc ! Je ne pensais pas qu’en venant me promener aujourd’hui, je finirais la soirée dans une tente avec quelqu’un qui au départ, n’était pour moi qu’un parfait inconnu, voir un psychopathe qui kidnappe et tue des jeunes filles en pleine nuit.

Dormir dans une tente, avec quelqu’un que je connais à peine… voilà que j’allais briser tous les principes et toutes les règles de Grand-mère. Si jamais elle était au courant de tout ça, renarde ou pas, elle me tuerai. Littéralement.
Connaissant son caractère,  Grand-père aurait été presque fier de moi et me dirait que c’est formidable… voilà deux personnalités complètement opposées, et deux réactions qui s’affrontent. Je soupirais légèrement en continuant à caresser les cheveux de Jïnn qui s’était transformé en bébé pour moi.

Il avait bien prit ses aises, couché sur mes jambes, on aurait pu croire qu’il allait s’endormir d’une minute à l’autre. Vu sa carrure, je n’aurais jamais pensé le voir dans un tel état. On dirait presque un chaton, c’était assez drôle et attendrissant à regarder. En effet,  c’était avec ce gros tas de muscles que j’allais passer ma nuit. Dans un sens, j’étais un peu… stressée ? C’est vrai quoi, je n’avais jamais eu l’occasion de faire de camping comme ça à l’improviste, et encore moins avec un garçon. Avant l’idée ne m’aurait même pas effleuré l’esprit en fait.

Jïnn, lui, avait l’air assez à l’aise et content de cette idée. Bah, faut dire que ça lui permettrait de respirer un peu en dehors des murs de l’académie, en plus il avait un coussin gratuit, même si ma queue commençait légèrement à s’engourdir.

Après mon accord pour notre petite soirée en pleine nature, il se leva et me tendit la main pour m’aider. J’acceptais volontiers son aide en glissant ma main dans la sienne. Il se montrait très galant dis donc, peut-être qu’il essayait de faire bonne impression. Va savoir tiens, je n’arrive pas trop à imaginer ce que pourrait penser un homme dans ce genre de situations.

"Allons y m'dame ! On est pas loin en plus, cinq minutes à pieds qui useront tes souliers t'amèneront à la destination souhaitée ! Wow, j'adore faire des rimes riches, ça me donne l'air intelligent alors que je suis con. Bon, trèves de mondanités ! En route Asura ! Vers le camping et l'au delà !"


Voilà qui était encourageant,  je pouffais légèrement de rire, et je le laissais m’entrainer jusqu’à son refuge.  Je me demandais bien quelle heure il pouvait être d’ailleurs, je n’avais pas de montre sur moi, même pas mon portable. J’imagine qu’il doit être plus de 21 heures vu la position de la lune.

J’étirais doucement ma queue qui avait précédemment servie de d’oreiller histoire de la dégourdir un peu, pendant que
Jïnn m’entrainait dans un endroit situé non loin de la rivière. Je commençais à discerner au loin, une grande tente à deux places dissimulée sous un mini-relief montagneux.  J’imagine qu’elle serait suffisamment grande pour nous deux, vu son physique quand il devait y dormir seul il devait avoir tout l’espace pour lui tous seul. Si il dormait aussi mal que moi, il pouvait bouger et se mettre dans n’importe quel sens, sans se préoccuper d’avoir un pied dehors ou  quoique ce soit d’autre.

Jïnn ouvrit la tente et se retourna vers moi avec un large sourire sur les lèvres.

"Fait comme chez toi ! Normalement y'a un deuxième sac de couchage, au cas ou. Y'a aussi un duvet si t'a froid. D'habitude quand je viens ici j'suis seul donc il peut manquer des choses, hésite donc pas à me demander si t'a besoin de quelque chose."

Déjà un duvet et deux sacs de couchage c’était déjà génial, je ne m’imaginais pas dormir sans, sachant que j’avais des tendances frileuses c’était parfait pour moi. La tente semblait en tout cas assez confortable et propre, malgré le fait qu’elle trainait dans cette espèce de mini-forêt elle aurait pu être infestée d’insectes et de moustiques. C’était déjà un bon point en plus. Bon après il faisait sûrement trop froid et humide ici pour que les insectes viennent nous embêter donc nous avions de la chance.

Jïnn fouillait activement dans son sac, sûrement à la recherche de quelques babioles en plus qui pourraient nous être utiles. En vrai j’avais l’impression d’être dans une sorte d’émission de survie, où on nous lâche en pleine nature avec seulement un couteau et un briquet pour pouvoir nous défendre. Ceci-dit ça ne me dérangerait pas de faire ce genre de choses, surtout avec quelqu’un de bonne compagnie comme Jïnn il passerait sûrement son temps à faire des blagues donc ce serait une expérience assez drôle en fait !

"T'as faim ? Soif ? Enfin, j'veux pas que mon inviter manque de quoi que ce soit héhé. J'aime bien recevoir dans les cordes et de manière optimale"

Son invitée… j’avais l’impression qu’il m’avait invité chez lui, bon dans un sens c’était vrai, cette tente lui appartenait donc concrètement on était chez lui donc oui j’étais une invitée. Ca me touchais pas mal quand même qu’il veuille me mettre à l’aise, ça montre au moins qu’il se soucie de moi de ce que je pourrais penser ou ressentir. Bon point pour lui !
Je me demande si je vais réussir à dormir dans un endroit pareil, et en plus avec quelqu’un de si proche de moi.  Me connaissant je risque de me réveiller toutes les 5 minutes pour vérifier si je ne bave pas ou si je ne sais pas, un accident peut vite arriver ! Je me demande comment on allait faire si jamais on avait tous les deux une envie pressante… Non pas
que j’en ai envie mais on ne sait jamais, pour lui ce serait assez simple mais pour moi…

Pourquoi je pense à ce genre de choses déjà ? Je passais une bonne soirée, j’étais en bonne compagnie, pourquoi il fallait que je m’attarde sur ce genre de petits détails, ou que je pense direct à quelque chose qui aurait pu gâcher la soirée. Il ne fallait pas que je casse l’enthousiasme de Jïnn, déjà qu’il déprimait toute à l’heure c’était pas vraiment une bonne idée de lui faire part de ce genre de scénarios catastrophe même si ils avaient sûrement peu de chance d’arriver ça c’est sûr.

Je me glissais dans la tente, en faisant bien attention à mes queues, parce que oui faudrait pas qu’elles se cognent partout non plus vu leur taille. Je les pliaient légèrement dans mon dos avant de m’asseoir en face de Jïnn. J’en profitais pour inspecter un peu plus les lieux, sachant que je n’étais jamais rentrée dans une tente aussi grande, j’étais un peu comme une enfant à qui on avait acheté un nouveau jouet et qui avait hâte de le déballer pour pouvoir jouer avec !

« Bah dis donc, tu gardes une si grande tente pour toi tout seul ! Tu en as de la place pour t’installer. Moi en tout cas je n’ai jamais eu l’occasion de dormir dans une tente tu dois bien t’imaginer à quel point je suis enchantée de réaliser une expérience comme ça ! Ca me fait mon lot d’expérience pour ce soir ! D’ailleurs je dois juste te prévenir que je dors très mal… je bouge énormément donc ça risque de ne pas être très agréable pour toi.»

Je rougissais légèrement en tripotant une de mes mèches de cheveux, je n’avais pas très envie de prendre trois quart de la tente à moi toute seule ce serait vachement gênant. Puis question expériences, c’est vrai que pour le coup, j’en avais vécu pas mal  en une seule et même soirée et avec une seule et même personne. Je pourrais qualifier cette soirée d’inoubliable franchement, parce que c’était une soirée des plus amusantes. Même en Nouvelle Calédonie je n’avais pas eu la possibilité de faire ce genre de choses, hormis la plongée sous marine que j’avais fais avec Narok.

« Puis, je ne dirais pas non pour un casse croute donc si tu as quelque chose à manger dans ton sac, je ne dis pas non. Enfin si ça ne te dérange pas, bien sûr je ne veux pas abuser de ton hospitalité chez maître de maison. Ou le maître de tente à voir en fait ! »

C’est vrai que je n’avais pas mangé grand-chose aujourd’hui en y repensant, je ressens rarement la fin donc ça m’arrive se sauter des repas  sans m’en rendre compte. Je suis assez étonnée de ne pas avoir la peau sur les os du coup.
J’aurais pu déjà ressembler à un squelette, en vrai ça n’aurait pas été joli. On va dire que je m’aime comme je suis hein évitons d’imaginer ce genre de choses sinon ça pourrait m’arriver vu comme l’esprit humain est compliqué et imprévisible… Je devrais faire plus attention aux heures de repas et à ce que je mange, je n’aimerais pas ressembler à un bouddha non plus.

« D’ailleurs, pourquoi tu as une tente en plein milieu du parc ? Y’a des jours comme ça où tu veux ressemble à Tarzan ou Rambo ? Ou tu as juste besoin de te couper un peu du monde. De mettre un peu de côté tout le confort que t’offre l’académie. A moins que tu sois à moitié Hermite mais vu ton caractère j’en doute. »

Je l’imagine plus en mode Rambo ou Tarzan qu’en mode Hermite, ça lui va beaucoup mieux. J’espère ne pas m’être lancée à nouveau sur un sujet déprimant pour lui ce serait vraiment un gros manque de chance. Je n’avais pas envie de gâcher ce moment de joie, où il avait l’air si heureux et détendu. Donc espérons qu’il me réponde de manière humoristique, comme à son habitude.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Mar 13 Déc 2016, 00:08



Une petite sortie de nuit



Bon et bien la tente était nickel, pas d'insectes, pas de merde de piaf, tout propre ! En même temps ça fait trois jours que je vis ici...Ouai bon j'abuse un peu mais j'me sens nostalgique, le dojo tout ça. Oh hein pense pas à des trucs qui te font du mal mon gros, Asura elle a cramé directos que t'étais du genre à niaiser sur ces futilités, donc par respect envers ton invité et par ton devoir d'hôte, do it faggot ! Make this night a dream ! YEAH SIR !

Asura rentrait donc dans la tente, avec sa forme de Kumiho du swag du renard sudosé vitaminé badass. J'adorais trop son style putain, j'étais un fanboy limite. Puis si elle est forme, que demande le peuple ! J'aurai trouvé la best waïfu de l'univers. Ouai bon j'me vois mal passer la bague au doigt, mais c'était la classe avouons le ! En plus elle était sensible, quoi que...certainement trop gentille ou naïve, un peu comme moi parfois. Vous savez la foi en l'humanité...elle me quittera jamais, l'ultime espoir mes enfants !
En attendant mon invité de marque semblait être super méga contente > 9000. Bah ouai attends, l'immense, l'unique et débile Jînn lui offre une nuit digne du conte des mille et une nuits ! Je m'aime parfois. Parfois.

« Bah dis donc, tu gardes une si grande tente pour toi tout seul ! Tu en as de la place pour t’installer. Moi en tout cas je n’ai jamais eu l’occasion de dormir dans une tente tu dois bien t’imaginer à quel point je suis enchantée de réaliser une expérience comme ça ! Ca me fait mon lot d’expérience pour ce soir ! D’ailleurs je dois juste te prévenir que je dors très mal… je bouge énormément donc ça risque de ne pas être très agréable pour toi.»


Ah bah oui ! Moi j'vis souvent un peu seul, la compagnie me dérange pas mais...j'suis pas forcément tout le temps avenant. Ouai bon, elle a jamais dormis dans une tente, c'pas trop confortable mais ça aide à dormir dehors et se changer les idées. Puis j'suis content de voir que y'a des gens qui sont curieux et qui aiment la nouveauté et l'inconnu ! Pour la peine on ira chasser un jour ensemble. Ouai bon c'est un peu chaud, on va pêcher un jour. Et la partie du sommeil agité...Au pire on sera collé et c'est tout, moi j'bouge pas forcément, ça dépend des nuits, mais vu ma sérénité j'devrais avoir le sommeil tranquille. Cependant son rougissement me laissait pensif...Innocente ? Dragueuse ? J'en sais rien et j'm'en tape mais...ça rougit pas mal de fois quand même....A méditer.

« Puis, je ne dirais pas non pour un casse croute donc si tu as quelque chose à manger dans ton sac, je ne dis pas non. Enfin si ça ne te dérange pas, bien sûr je ne veux pas abuser de ton hospitalité chez maître de maison. Ou le maître de tente à voir en fait ! »


Je rigolais, son jeu de mots à la fin était tout à fait poilant. J'l'adore trop cette fille punaise. Si on part sur blague de merdes world cup 2017 on ira en final facilement. Et ouai ! Faut bien nourrir une si gentille dame, puis ça entretient les formes et tout le bordel, l'énergie, vivre, les muscles...Manger, c'est la vie ! C'est tout. Surtout que vu que je mange comme un gros porc j'ai toujours de la nourriture à plus savoir qu'à en faire. C'était du diet en plus ! J'sortais mes mini ustensiles de cuisines et je sortais de la tente toujours en l'écoutant, je faisais chauffer du riz thaï et j'faisais un petit grill de viande. Une dizaine de minutes et on était partit.

« D’ailleurs, pourquoi tu as une tente en plein milieu du parc ? Y’a des jours comme ça où tu veux ressemble à Tarzan ou Rambo ? Ou tu as juste besoin de te couper un peu du monde. De mettre un peu de côté tout le confort que t’offre l’académie. A moins que tu sois à moitié Hermite mais vu ton caractère j’en doute. »

Je souriais en retenant un rire, c'était rigolo cette comparaison. Rambo...C'était un peu mon idole en étant gosse, depuis j'ai rencontré Taylor, et Warren, et un tas de gens. Donc bon, j'admire toujours mon précepteur de toujours qu'est Sylverster Stalone. Van dam aussi...Enfin toute la clic de Expendables. Le côté Hermite se tenait un peu aussi...J'étais pas tant relié que ça à la technologie...même si je crachais pas sur la télé, les bagnoles, les jeux vidéo etc..
Je répondais donc en faisant la cuisine, et en rajoutant une touche d'herbe sauvage trouvable dans ces lieux de l'épinard fraise ! Cela donnait un gout fruité voir mentholée. J'vais bientôt manquer de gaz...Au pire j'ferai un feu.

-Oh tu sais...(je prenais une voix grave totalement cliché de Rambo)Je vis ici car c'est pas ma guerre ! Adrianne ! (je rigolais un peu avant de reprendre normalement)Tu sais que comparé à Tarzan, Rambo c'est un peu un modèle d'enfance, fort, puissant, vaillant, super soldat, c'est sur que pour moi qui cherche à être un combattant hors pair, il me hypait. Après bon, les films, les pouvoirs..tant que facteurs font que les films on y croit plus trop, mais j'adore quand même ! Le côté hermite se tient un peu aussi. Je vais te raconter une histoire pendant que je cuisine ton repas. Dé transforme toi si tu te sens pas trop bien ok ?

Je touillais le riz, surveillait la viande, et pendant que je laissais le tout cuire, je la regardais de face, croisant les bras. J'vais quand même raconté mes origines à quelqu'un...oh et puis merde elle était cool j'm'en branle, on se lance ? On se lance ! Yolo ! Et sans être dépressif !

Quand j'étais petit, mes parents ils m'ont un peu laissé à un ami qui était maître d'arts martiaux dans un dojo dans un petit coin paumé au japon. Vu la tête d'Occidentale que je tire j'te le fais pas dire à quel point j'avais l'air différent. J'étais plutôt un gamin impulsif et teigneux, du genre à toujours vouloir me foutre sur la tronche avec des gens. Puis j'ai rencontré des gens aguerris et plus fort que moi forcément, car y'a toujours plus fort que soit. Donc je m'étais pris des branlées monumentales ! Puis le maître m'a entraîné avec les autres. Nos journées étaient composées le matin par un entraînement de 4 heures. Ensuite on mangeait le midi pendant deux bonnes heures pour se reposer. L'après midi en général on avait des cours, et le soir on faisait un peu ce qu'on voulait dans la limite des règles du bâtiment. Après, on bougeait beaucoup, on allait dans des camps d'entraînement, on faisait des tournois, on rencontrait des athlètes de hauts niveaux à l'internationale. J'ai pas eu le temps de m'ennuyer. Entre temps j'avais découvert mon pouvoir, c'était assez spécial mais...j'avais un contrôle totale dessus même si la première fois c'était laborieux. Rip in peperroni mon épouse...ma chère...ma douce...mon sac de frappe...snifff...(je faisais semblant de pleurer héhéhé)Puis on allait toujours dans des zones très vertes, la nature partout ! Donc j'ai appris à changer et alterner entre villes et campagnes, forêt et montagne. Donc y'a aussi un petit côté où je cherche un peu de solitude pour faire le vide intérieur et revenir plus en forme que jamais. J'adore les aventures et si je pouvais en vivre je le ferai.

Je parlais beaucoup wow. Je prenais un bol en bois et tendait un bol remplit de lamelle de bœuf grillés avec du riz et son assaisonnement principale qu'était la plante sauvage trouvée sur place. J'm'en mettais un aussi, y'a pas de raisons.
Je mettais aussi le thé à chauffé, et je le mettais ensuite dans deux thermos. Thé menthe, du traditionnelle, mais du naturel !
Je lui faisais signe de pas se retenir sur la bouffe, pas de chichi avec Jinny. J'ajoutais presque la bouche pleine...

Tsé...J'pwense qu'un jwour ow dewrait s'batte twu trouves pas ?

Je commençais à m'étouffer...Oh le con ! Je frappais ma poitrine du poing et buvait de l'eau....ça glissait....Ah....Je reprenais :

Pardon ! Je disais donc : On devrait se battre aux armes ou à mains nues un jour tu penses pas ? J'aime bien rencontrer des tas d'adversaires différents ! Evidemment on pourrait mettre des règles. On a le temps d'y penser plus tard donc t'inquiète pas. C'est à ton goût ? J'avoue que j'ai fais ça vite fais donc bon c'est pas du cinq étoiles mais ça se mange !

Je mangeais vite wow...A croire que j'étais un morfale. On va dire que j'aime bien manger héhé. Puis mon aura étant de l'énergie pure un peu m'voyez, ça consomme ! C'pour ça que je conserve les muscles aussi bien tiens...En plus j'ai un peu séché...J'retirai ma veste, on pouvait voir mes bras...god damn, ils sont pas dégeu, mais y'a du taff encore, les bons coups de poings ne sont jamais parfait. J'la laissais donc en placer une.





(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Mer 21 Déc 2016, 16:00

Notre soirée « camping » avait l’air de nous enthousiasmer tous les deux, j’étais vraiment comme une enfant à ce moment précis. Je n’étais jamais partie en colonie ni rien après tout donc forcément ça me faisait une première expérience et en bonne compagnie qui plus est. Puis à mon avis c’était beaucoup moins académique d’une colonie de vacances, nous étions libre de faire ce que nous voulions, personne pour nous embêter nous étions totalement seuls.

Seuls quelques animaux nous tenaient compagnie et encore c’était une compagnie à distance, et tant mieux d’ailleurs je me vois mal dormir à côté d’une chauve-souris ou d’un raton laveur même. Jïnn avait l’air vraiment satisfait de son idée, il semblait avoir tout ce qu’il fallait pour que nous passions une agréable soirée. Puis il avait l’air de s’y connaitre, j’imagine qu’il a dû passer des tas de nuits ici tout seul à se débrouiller pour trouver de la nourriture et tout le reste.
Vu comme ça on aurait dit vraiment Tarzan en fait, sauf que je doute qu’il puisse se balancer au bout d’une liane en mode Marsupilami… Je disais ça plutôt dans le sens où il avait l’air de bien connaître cet endroit, comme si c’était chez lui. Qu’il avait l’habitude d’être ici avec pour seule compagnie la nature qui nous entourait.

Le voilà qui commençait à sortir tout un attirail pour nous faire à manger, c’est assez étonnant de voir un garçon faire de la cuisine comme ça. Si je me souviens bien c’est toujours Grand-mère et moi qui faisions à manger à la maison, Grand-père était un très mauvais cuisinier on avait trop peur de s’empoissonner avec ses recettes farfelues pour le laisser toucher aux fourneaux ! Ce qui était assez drôle dans un sens. Mais bon pour le coup Jïnn avait l’air de savoir ce qu’il faisait, après tout je suppose qu’il était bien obligé d’apprendre à faire à manger seul dans un environnement comme celui-ci.

En tout cas il était bien équipé avec ses ustensiles miniatures et son riz. Il avait même de la viande, je suppose qu’il était aussi doué en méthode de conservation du moins je l’espère, mais à mon avis ses ingrédients étaient frais. Enfin ils avaient l’air de l’être, je doute qu’il prendrait le risque de cuisinier de la nourriture qui pourrait être périmée. En tout cas pour l’instant ça avait le don de me mettre l’eau à la bouche son repas promettait d’être excellent.

« -Oh tu sais... Je vis ici car c'est pas ma guerre ! Adrianne ! »

Il avait pris une voix grave en mode Rambo, ce qui me fit légèrement rire et lui aussi d’ailleurs. Il se montrait comique dans toutes situations, et je vois que ma petite référence à Rambo ne l’a pas déplut, au contraire !

« Tu sais que comparé à Tarzan, Rambo c'est un peu un modèle d'enfance, fort, puissant, vaillant, super soldat, c'est sur que pour moi qui cherche à être un combattant hors pair, il me hypait. Après bon, les films, les pouvoirs..tant que facteurs font que les films on y croit plus trop, mais j'adore quand même ! Le côté hermite se tient un peu aussi. Je vais te raconter une histoire pendant que je cuisine ton repas. Dé transforme toi si tu te sens pas trop bien ok ? »

Même pendant qu’il racontait sa petite histoire il prenait le temps de se préoccuper de moi et de vérifier que j’allais bien et tout le reste. Quel homme galant, c’est vrai que j’avais complètement oublié que j’étais transformée, j’étais bien comme ça surtout après qu’il m’a donné un petit coup de pouce avec son pouvoir. Ça m’avait fait énormément de bien !

Il s’était tourné face à moi les bras croisés contre son torse, je l’imitais en faisant une petite grimace pour l’embêter, j’imagine qu’il allait me parler un peu de lui. Je lui souriais d’un air rassurant, je ne voulais pas vraiment qu’il se sente forcé. Il n’était pas obligé de tout me raconter en détails surtout si c’était une partie déprimante de sa vie, sachant qu’il ne connaissait pas la mienne c’était un peu gênant.

« Quand j'étais petit, mes parents ils m'ont un peu laissé à un ami qui était maître d'arts martiaux dans un dojo dans un petit coin paumé au japon. Vu la tête d'Occidentale que je tire j'te le fais pas dire à quel point j'avais l'air différent. J'étais plutôt un gamin impulsif et teigneux, du genre à toujours vouloir me foutre sur la tronche avec des gens. Puis j'ai rencontré des gens aguerris et plus fort que moi forcément, car y'a toujours plus fort que soit. Donc je m'étais pris des branlées monumentales ! Puis le maître m'a entraîné avec les autres. Nos journées étaient composées le matin par un entraînement de 4 heures. Ensuite on mangeait le midi pendant deux bonnes heures pour se reposer. L'après midi en général on avait des cours, et le soir on faisait un peu ce qu'on voulait dans la limite des règles du bâtiment. Après, on bougeait beaucoup, on allait dans des camps d'entraînement, on faisait des tournois, on rencontrait des athlètes de hauts niveaux à l'internationale. J'ai pas eu le temps de m'ennuyer. Entre temps j'avais découvert mon pouvoir, c'était assez spécial mais...j'avais un contrôle totale dessus même si la première fois c'était laborieux. Rip in peperroni mon épouse...ma chère...ma douce...mon sac de frappe...snifff... »

Voilà qu’il faisait semblant de pleurer. Je me retenais légèrement de rire parce qu’à mon avis ce n’était pas le moment. De ce que j’ai compris il était japonais, c’est vrai qu’on aurait jamais dit vu les trais de son visage. Apparemment, même si je m’en doutais déjà un peu, il avait appris à sa battre dès son plus jeune âge ce qui explique le pourquoi du comment, il est aussi déterminé à devenir plus fort. Et contrairement à moi il avait appris à maitriser son pouvoir très vite, je le jalousais un peu pour ça, moi qui n’ai qu’un control partiel… Je le laissais poursuivre, pendant qu’il séchait ses larmes invisibles.

« Puis on allait toujours dans des zones très vertes, la nature partout ! Donc j'ai appris à changer et alterner entre villes et campagnes, forêt et montagne. Donc y'a aussi un petit côté où je cherche un peu de solitude pour faire le vide intérieur et revenir plus en forme que jamais. J'adore les aventures et si je pouvais en vivre je le ferai. »

C’est donc pour ça qu’il était si débrouillard, il avait l’habitude de se retrouver en pleine la nature donc il y a pris gout.
C’est sûr que c’est le meilleur moyen de retrouver un peu de solitude, se retrouver seul face à la nature. Ca me rappelle une émission que j’avais regardé, un homme qui avait décidé de passer 1 mois ou plus sur une île, sans personne pour l’aider ni rien. Il était totalement nu seulement muni d’une caméra, il a dû apprendre à survivre par ses propres moyens et avec les ressources présentes sur l’île. C’était assez intéressant à regarder, mais je doute pouvoir faire ce genre de choses un jour.

En attendant le diner était prêt, il m’avait tendu un bol remplit de riz et de lamelles de bœuf et s’en était servi un lui aussi avant de mettre du thé à chauffer. Il s’était ensuite empressé de commencer à déguster son repas, ce qui me fit sourire, c’était assez drôle à regarder. Il semblait avoir un très gros appétit, normal j’ai envie de dire vu son physique il avait besoin de beaucoup de carburant pour tenir.

« Tsé...J'pwense qu'un jwour ow dewrait s'batte twu trouves pas ? »

Oula je ne comprends pas ce genre de langages. Décodeur s’il vous plait ? Voilà qu’il s’étouffait, normal quand on parle la bouche pleine. Je lui tapotais doucement le dos pendant qu’il prenait une gorgée d’eau et qu’il se frappait le torse pour faire descendre la nourriture qui était restée bloquée. Quand il réussi finalement à faire descendre tout ça il reprit :

« Pardon ! Je disais donc : On devrait se battre aux armes ou à mains nues un jour tu penses pas ? J'aime bien rencontrer des tas d'adversaires différents ! Evidemment on pourrait mettre des règles. On a le temps d'y penser plus tard donc t'inquiète pas. C'est à ton goût ? J'avoue que j'ai fais ça vite fais donc bon c'est pas du cinq étoiles mais ça se mange ! »

Là c’est mieux je comprends. Mais… moi ? Me battre contre lui ? Je pensais que les hommes ne tapait pas les femmes pourtant, bon après si c’était un combat amical ça passe. Puis pour le coup il ne m’aurait pas demandé si je n’avais pas la capacité de me défendre, c’est clair et net.

Déjà l’entrainement puis ensuite un combat, on peut dire qu’il ne perd pas de temps lui. Je soupirais doucement avant, de reprendre ma forme initiale, c’est vrai que j’étais restée comme ça depuis maintenant un petit moment, il est temps de se reposer un peu tiens. Je commençais à prendre quelques bouchées du repas qu’il nous avait préparé pendant que je réfléchissais à tout ce qu’il venait de me dire.

C’était vraiment délicieux en tout cas, même si comme il disait ce n’était pas un repas 5 étoiles mais franchement c’était vraiment très bon surtout avec les herbes qu’il avait rajouté on pouvait dire qu’elles faisaient là toute la différence.

« Merci pour le repas franchement c’est très bon on peut dire que tu es doué pour te débrouiller avec le peu que tu as sous la main. Et aussi… merci de me faire confiance au point de me dévoiler une partie de ton passé. De ce que j’ai compris dès ton plus jeune âge tu as été habitué à te battre et te débrouiller seul. Je trouve que ça te réussit en tout cas je suis assez impressionnée par la façon dont tu te débrouilles et aussi du fait que tu veuilles continuer à t’améliorer. Tu as été séparé de tes parents très tôt un peu comme moi, sauf que les miens sont morts prématurément malheureusement. J’ai été élevée par mes grands-parents et ce sont eux qui m’ont poussé à me battre, et c’est à cause d’eux aussi que j’ai ce pouvoir. »

Je marquais une pause avant de déposer mon bol à côté de moi afin de pouvoir fouiller dans mes poches. Je ressortais une petite boite, dans laquelle j’avais rangé la broche que mes grands-parents m’avaient offerte. Je mis la petite boite, dans le creux de ma main et je l’ouvris avant de la tendre vers Jïnn.

«  Je pense que je peux moi aussi te parler un peu de moi. Je te présente le déclencheur de mon pouvoir. Cette broche appartenait à ma mère, et bien avant à ma grand-mère. Le jour de mon anniversaire, ma Grand-mère m’en a fait cadeau. Le lendemain, je me retrouvais avec un mystérieux pouvoir, et avec cet œil rouge. J’avais aussi fait la connaissance de la forme physique de mon pouvoir, qui habitait ou habite encore cette broche. Il avait la forme d’un renard, et il dégageait une sorte d’énergie similaire à celle de ton pouvoir d’ailleurs. Je ne me sépare jamais de cette broche, car c’est un objet qui a beaucoup de valeur sentimentale. »

Je retirais la broche de la boite afin de la prendre dans le creux de ma main, je caressais doucement la petite perle rouge qui ornait le bijou. Avant de sourire à Jïnn.

« Tu sais, je ne me suis jamais vraiment battue sérieusement contre quelqu’un et encore moins avec mon pouvoir. J’ai toujours peur de blesser les gens, car il m'est arrivé de perdre le control de moi-même avec ce pouvoir et j’étais bien souvent à deux doigts de tuer des gens. C’est un phénomène qui arrive rarement, c’est vrai. Mais je n’aimerai pas te blesser à cause de cette… perte de control. Le renard qui sommeille en moi, adore se battre, il devient euphorique, presque fou quand il ressent l’excitation du combat. Je l’ai ressenti le jour de ma première transformation. Qui est aussi la première fois où j’ai perdu le control de moi-même et que je me suis laissé submerger par ce pouvoir. Lors de mon entrainement, lorsque je me battais contre un élève de mon équipe, je n’avais une envie, c’était de voir de sang jaillir de son corps et de voir son corps inerte giser au sol. »

Je mordillais ma lèvre, nerveuse. Je n’avais pas l’habitude de raconter ce genre de détails sur moi, peu de gens savent que je peux sombrer de cette façon dans la folie, alors le fait de le raconter comme ça. C’était vraiment exceptionnel. Je relevais la tête doucement avant de lui sourire.

« Désolée je ne veux pas plomber l’ambiance, mais je préfère te prévenir, avant qu’on passe un tel accord. Non pas que je ne voudrais pas, mais voilà… Déjà que je n’ai jamais affronté qui que ce soit hormis des élèves durant mes cours, et qu’en plus il y a un certain risque dis-toi que ça ne m’enchante pas des masses, je n’ai pas envie de blesser les autres. »

Je rangeais la broche dans sa boîte avant de la déposer face à Jïnn puis, je repris mon bol pour continuer à manger silencieusement. J’espérais de pas avoir trop plombé l’ambiance, et qu’il ne me fuirai pas bien je suis sure que ça l’intéresserai deux fois plus de se battre avec moi sachant qu’il y avait une infime possibilité que je pète totalement les plombs.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Jeu 22 Déc 2016, 00:21



Une petite sortie de nuit



Finalement, partager un bon repas, parler, et avoir une dame de compagnie des plus délicieuses c'était tout ce dont j'avais besoin pour briser une certaine solitude demandée volontairement. Mais le parc n'était que la première préparation pour aller dans la forêt pour me battre contre le sommet...Une bonne distraction pour me calmer l'esprit pas vrai ? Ouai...Puis elle était cool, je radote je sais.

Oh tiens...quelques animaux par ci par là qui me regardent avec elle....Le kumiho c'était pas genre encore mieux que le lion ? J'sais pas si ça se trouve elle pouvait parler aux animaux qui sait. La reine de la forêt ! Kyuubi en action ma gueule ! Imagine elle me pète un bijuudama...Ce serait trop classe. Finalement j'ai peut-être trouvé un challenger de talent !
Je me demande si elle aime la cuisine que j'viens de préparer....C'est vrai qu'un homme qui cuisine ça devient de plus en plus commun non ?


« Merci pour le repas franchement c’est très bon on peut dire que tu es doué pour te débrouiller avec le peu que tu as sous la main. Et aussi… merci de me faire confiance au point de me dévoiler une partie de ton passé. De ce que j’ai compris dès ton plus jeune âge tu as été habitué à te battre et te débrouiller seul. Je trouve que ça te réussit en tout cas je suis assez impressionnée par la façon dont tu te débrouilles et aussi du fait que tu veuilles continuer à t’améliorer. Tu as été séparé de tes parents très tôt un peu comme moi, sauf que les miens sont morts prématurément malheureusement. J’ai été élevée par mes grands-parents et ce sont eux qui m’ont poussé à me battre, et c’est à cause d’eux aussi que j’ai ce pouvoir. »



Ah  ! Bah vous voyez que j'suis pas dégeulasse en cuisinier ! Par contre c'était moi ou bien je sentais le petit moment drama du passé ? Genre ça va j'ai pas connu mes parents et j'en fais pas tout un plat, c'était que des géniteurs...Même si j'les ai recroisé y'a pas longtemps et que ....c'était marrant au final. Ouai on s'était foutu sur la gueule....Bref. Par contre elle c'était pas rose du tout...Genre j'serai bien tenté de lui faire une étreinte virile mais...Pour l'instant on mange. Dur parcourt la dame....J'pensais pas que...A croire que l'idée reçu que j'ai de Tsuki, comme l'idée que les gens dedans sont tous des frustrés de l'enfance....merci idée reçu !
Je suis pas attaché de toute façon à mes parents ou à qui que ce soit....J'ai des racines qui bougent je pense. Enfin si j'ai bien des choses auquelles je suis scotché mais...Ouai bon ta gueule tu te contredis tout seul gros con.
Elle avait fini son repas, et déposait son bol. Elle sortait ensuite une petite boite qu'elle tendait. Je ne la touchais que des yeux.

«  Je pense que je peux moi aussi te parler un peu de moi. Je te présente le déclencheur de mon pouvoir. Cette broche appartenait à ma mère, et bien avant à ma grand-mère. Le jour de mon anniversaire, ma Grand-mère m’en a fait cadeau. Le lendemain, je me retrouvais avec un mystérieux pouvoir, et avec cet œil rouge. J’avais aussi fait la connaissance de la forme physique de mon pouvoir, qui habitait ou habite encore cette broche. Il avait la forme d’un renard, et il dégageait une sorte d’énergie similaire à celle de ton pouvoir d’ailleurs. Je ne me sépare jamais de cette broche, car c’est un objet qui a beaucoup de valeur sentimentale. »

C'était vrai que ses yeux était putain de stylés, pour le coup j'pourrais tomber amoureux en regardant juste cette beauté oculaire ! Sinon...Un point très très trèèèèèèès intéressant c'était le fait que son pouvoir s'active par un objet...C'était spécial mais surtout...pas pratique selon moi. Après la j'aborde la vision martial du bordel, mais émotionnellement et sentimentalement, ça doit être la chose qu'elle possède de plus précieux. Comme mon collier et mon bracelet....et mon bon vieux bandeau pas vrai...Je les ai toujours sur moi. Et pour l'énergie tout comme mon pouvoir bah....L'aura c'est un peu ce qui compose notre monde donc bon...ouai y'en a forcément, c'est pour ça que j'aime bien mon pouvoir. Par contre ces histoires d'esprits et tout....ça va devenir une habitude à prendre je pense car c'est pas si rare que je le croyais. Donc ça voudrait dire que si j'prend sa broche, j'deviens le premier combattant renard à l'aura ? Stylé...Sauf que non merci j'compte pas sur cet objet.


« Tu sais, je ne me suis jamais vraiment battue sérieusement contre quelqu’un et encore moins avec mon pouvoir. J’ai toujours peur de blesser les gens, car il m'est arrivé de perdre le control de moi-même avec ce pouvoir et j’étais bien souvent à deux doigts de tuer des gens. C’est un phénomène qui arrive rarement, c’est vrai. Mais je n’aimerai pas te blesser à cause de cette… perte de control. Le renard qui sommeille en moi, adore se battre, il devient euphorique, presque fou quand il ressent l’excitation du combat. Je l’ai ressenti le jour de ma première transformation. Qui est aussi la première fois où j’ai perdu le control de moi-même et que je me suis laissé submerger par ce pouvoir. Lors de mon entrainement, lorsque je me battais contre un élève de mon équipe, je n’avais une envie, c’était de voir de sang jaillir de son corps et de voir son corps inerte giser au sol. »


Je vois...Tout en caressant le joyaux sur sa broche...Moi je me frottais le menton. Wow donc y'a vraiment un Kyuubite en elle....Merde alors. Il était pas bidon en plus l'enfoiré ! Après, ouai normalement je suis supposé connaître la...la.....ça veut pas sortir putain ! La pe.......LA PEUR ! Boarf, ce mot que je ne mets jamais dans mon dictionnaire était dur à rajouter, wow.  Et cette élève il avait un pouvoir pour flipper sa race ou bien ? Non car je pense pas que...quoi que autant rester prudent et pas se la péter. J'étais confiant mais c'était dur pour elle donc j'vais pas faire le fou. J'opinais doucement...l'air perplexe.
Sa lèvre mordu...c'était une preuve indéniable de la difficulté qu'elle vivait.

« Désolée je ne veux pas plomber l’ambiance, mais je préfère te prévenir, avant qu’on passe un tel accord. Non pas que je ne voudrais pas, mais voilà… Déjà que je n’ai jamais affronté qui que ce soit hormis des élèves durant mes cours, et qu’en plus il y a un certain risque dis-toi que ça ne m’enchante pas des masses, je n’ai pas envie de blesser les autres. »


Je vois...Après j'pensais pas à un combat avec pouvoir...Un classico classique c'était pas mal. Après j'préfère câliner les filles plutôt que les affronter...même si je respecte la parité quand ça m'arrange. Je comprenais...Je me permettais de l'enlacer en posant mon bol vide au préalable. J'sais même pas si elle était encore transformée mais je supposais que oui. J'avais donc une main dans son dos et une derrière son crâne. Je la collais doucement vers moi, sauf si elle résistait, j'opposerai pas de résistance.

Désolé....Je ne réalise certainement pas ce que tu ressens car je ne l'ai jamais connu. Mais de là où je me situe, c'est tout ce que je peux te donner pour te donner un réconfort moindre. Je sais pas non plus trouver les mots justes pour ce genre de choses. Je respecte bien le cliché du mec musclé sans cervelle pas vrai ? hu hu...Désolé pour tes parents.

En fonction de sa réaction, j'allais rester en mode câlin ou non. Tout dépendait si elle était enclin ou non, j'vais pas faire mon pervers forceur de l'infini. J'allais tout de même reculer mon visage pour la regarder dans les yeux, d'homme à...femme ! Surtout que, fallait bien la rassurer, sinon j'étais un bâtard ! Par contre j'avais une solution  à proposer....Risqué, mais une solution quand même.

Pour l'entraînement, ne t'inquiète pas, je pensais pas à combattre avec nos pouvoirs, je suis plutôt du genre vanilla. Sans rien. Un bon vieux combat amical, ou juste du shadow boxing. Je voulais pas qu'on se bute déjà tu vois, ce serait con car j't'aime vachement mine de rien ! Je m'attache surement trop facilement mais j'pense que t'es quelqu'un en or Asura. Donc fait moi l'honneur de vivre encore longtemps qu'on vive un max d'aventures !

Je riais légèrement. On dirait que j'étais marié déjà...Quel con je fais. On dirait que j'la kiff du genre love story....J'sais même pas si j'suis un petit copain potable ! Vas y j'dis n'importe quoi...Ou alors j'ai pas confiance en moi. Non mais faut avouer que je serai trop chelou en p'tit ami, genre les entraînements, la diète, ma personnalité chelou et tout. Ouai non, j'pense pas qu'un jour je serai casé, ouai. Je relâchais mon étreinte si c'était pas déjà fait avant de lui prendre une main.

Sinon j'ai aussi une idée.. Tu dis que t'as un esprit qui jubille à la vue de sang ou autre ? J'pourrais communiquer avec lui vu que son énergie et la mienne c'est la même chose, j'peux toujours lui parler ou alors proposer un marché pour qu'il te foute la paix, ou alors qu'il te donne son aide, je sais pas trop comment ça marche mais j'pense qu'il faudrait essayer, t'en penses quoi ?

J'me demande si ça fera la salle noire avec le bordel derrière des barreaux et tout....Je pars en couilles là mais...PUTAIN UN ESPRIT LEGENDAIRE MOI CA ME HYPE JE VEUX LUI FOUTRE SUR LA GUEULE ! Surtout si on le fait dans un état d'esprit interne et tout....ce serait marrant. Et puis surtout, ça aide Asura et ça ça vaut la peine de le faire.



(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Sam 24 Déc 2016, 21:59

J’avais la tête baissée, je jouais avec mes doigts nerveusement, je n’osais pas trop lever la tête pour regarder Jïnn. Je n’avais jamais raconté cette partie de ma vie à qui que ce soit, pour moi c’était comme la partie noire de mon histoire, la partie qui est seulement dominée par les ténèbres, la tristesse et l’incertitude. Je me revoyais, pétrifiée, les yeux écarquillés devant cette curieuse apparence. Plus animale qu’humaine, effrayante et angoissante, voilà comment je me voyais ce jour-là. Pour moi, ce jour qui suivit mon anniversaire, était le jour où j’étais morte.

C’est quand même ironique, qui au départ je voulais réconforter Jïnn parce qu’il était déprimé, maintenant c’est moi qui me retrouve dans un état proche de la déprime. J’avais la boule au ventre et la gorge serrée, quand j’y pense, ça faisait bien longtemps que je n’avais pas pleuré. C’était pour moi un signe de faiblesse que j’avais totalement proscrit de ma vie, je ne voulais plus pleurer, plus depuis la mort de mes parents. Surtout que je ne me voyais pas pleurer devant Jïnn qui n’avait pas encore réagit, surtout sachant que je lui avais fait la morale toute à l’heure. Me voilà bien mal placée pour le faire au final.

Je m’attendais à ce qu’il me trouve ridicule pour le coup, qu’il se moque de moi ou qu’il insiste pour essayer. S’il se mettait à rire… comment je devrais réagir…? Je soulevais doucement la tête pour regarder l’expression de son visage, quand il posa doucement son bol à côté de lui et me prit dans ses bras. Une main posée derrière mon crane et l’autre dans mon dos, je n’osais pas bouger face à cette soudaine marque d’affection. Je laissais Jïnn m’enlacer doucement, me laissant aller contre lui, je laissais tout mon chagrin et ma peine s’évader à travers cette étreinte.

« Désolé....Je ne réalise certainement pas ce que tu ressens car je ne l'ai jamais connu. Mais de là où je me situe, c'est tout ce que je peux te donner pour te donner un réconfort moindre. Je sais pas non plus trouver les mots justes pour ce genre de choses. Je respecte bien le cliché du mec musclé sans cervelle pas vrai ? hu hu...Désolé pour tes parents. »

C’était déjà bien plus parlant que des mots de me faire étreindre comme ça, ça prouvait qu’il essayait de comprendre ma souffrance et qu’il voulait m’aider ne serait-ce qu’un peu à penser à autre chose. Il avait l’air d’être assez compréhensif, c’était quelqu’un de bien, ça se voyait dans son comportement, dans sa façon d’être. Le fait qu’il veuille protéger les élèves et les aider faisait de lui quelqu’un de noble, il veut aider les autres à s’en sortir, utiliser ses capacités pour faire le bien autour de lui. Rien que pour ça c’était quelqu’un d’admirable et de respectable.

Il avait légèrement relâché son étreinte, afin de me regarder dans les yeux. Son regard me troublait, et m’intimidait à la fois je pouvais y desseller toute la douceur et la compréhension dont il faisait preuve actuellement. Rougissante et anxieuse, je le laissais simplement faire, sans réagir ni bouger, cette proximité ne me dérangeait pas vraiment. Je n’avais pas eu de marque d’affection depuis longtemps, hormis les étreintes de mes grands-parents je n’avais jamais eu l’occasion d’étreindre une personne qui ne faisait pas partie de ma famille.  Ce n’était pas désagréable, je me sentais bien, rassurée et plus détendue.

« Pour l'entraînement, ne t'inquiète pas, je pensais pas à combattre avec nos pouvoirs, je suis plutôt du genre vanilla. Sans rien. Un bon vieux combat amical, ou juste du shadow boxing. Je voulais pas qu'on se bute déjà tu vois, ce serait con car j't'aime vachement mine de rien ! Je m'attache surement trop facilement mais j'pense que t'es quelqu'un en or Asura. Donc fait moi l'honneur de vivre encore longtemps qu'on vive un max d'aventures ! »

Il riait avant de desserrer complètement son étreinte, il me prit par la main sans cesser de me regarder. Je souriais légèrement en regardant ma main, il m’aimait bien hein… Et voilà qu’il essayait de me trouver une solution, en plus de me rassurer. J’étais surprise, très surprise de voir à quel point il pouvait se montrer attentionné avec moi alors qu’il me connaissait à peine. Ca ne ressemblait même pas à un acquis de conscience, parce que je l’avais aidé ou quoi, non c’était autre chose, je n’arrivais pas vraiment à savoir quoi. Peut-être le fait que nos pouvoirs ont tant de similitudes, le fait que le courant passe bien entre nous, ou autre chose. Qui sait ?

« Sinon j'ai aussi une idée.. Tu dis que t'as un esprit qui jubille à la vue de sang ou autre ? J'pourrais communiquer avec lui vu que son énergie et la mienne c'est la même chose, j'peux toujours lui parler ou alors proposer un marché pour qu'il te foute la paix, ou alors qu'il te donne son aide, je sais pas trop comment ça marche mais j'pense qu'il faudrait essayer, t'en penses quoi ? »

Ça allait partir en séance de spiritisme tout ça, il est vrai que l’énergie de Jïnn et celle de mon renard étaient très similaires bien que je doute que Jïnn soit un Kumiho, c’était impossible dans tous les cas. Ce pouvoir était bien trop particulier, avoir la possibilité de se changer en créature mythique, je n’avais jamais croisé quelqu’un à l’académie avec un pouvoir comme celui-ci.  

Il dit vouloir communiquer avec mon renard, c’était je pense, assez risqué de vouloir se frotter avec une créature dont l’espérance de vie se rapproche de l’immortalité. C'est ce qui était écrit dans un livre que j'avais lu... Ca m'effrayait, et s’il s’attaquait à Jïnn et qu’il se retrouvait blessé par ma faute ?
Lorsque j’avais parlé à cet esprit la première fois il ne semblait pas hostile, alors pourquoi durant ces rares fois il s’est révélé si agressif. Moi-même qui possède se pouvoir, qui ai communiqué avec ce renard, j’ai des questions encore sans réponses. Je ne vois pas pourquoi il acceptera la discussion avec Jïnn si même avec moi il refuse totalement de s’exprimer…

Je serai la main de Jïnn dans la mienne avant de le regarder dans les yeux à mon tour :

« Ce n’était peut-être qu’une simple étreinte mais sache que les actions valent bien plus que des mots, je te suis reconnaissante de m’avoir réconforté comme tu l’as fait. Je ne sais pas vraiment pourquoi je me suis mise à parler soudainement de tout ça, alors que la seule chose que je voulais éviter c’était de plomber l’ambiance. Tu dois me trouver un peu ridicule maintenant, je te fais la morale pour que tu ne déprimes pas mais au final c’est moi qui me retrouve à broyer du noir. »

Je souriais tristement, pour le coup je n’avais pas vraiment l’impression d’avoir ruiné son humeur à lui aussi. Du moins j’espérais que non, sinon ce serait la cerise sur le gâteau. Deux déprimés assit tous les deux dans une tente en plein milieu du parc, en train de ressasser le passé et se morfondre. Quel tableau horrible ça faisait. On devrait plutôt s’attendre à un tableau coloré, remplit de rires et de sourires non pas un tableau terne qui pourrait être accroché dans une morgue ou chez les pompes funèbres.

Je me mis à caresser gentiment le dors de sa main avec mon pouce, en continuant de lui sourire, je me remémorais ses mots. Il souhaitait que je vive un peu plus longtemps, pour pouvoir vivre quelques aventures à ses côtés, ça prouve qu’il ne me laissera pas totalement seule à l’académie et qu’il serait sûrement toujours dans les parages pour me gratifier de son humour et de sa bonne humeur.

« Je ne compte pas mourir toute suite ne t’en fais pas, j’ai surtout peur que toi tu meurs à cause de mon pouvoir, à cause de moi, enfin disons à cause de cet esprit. J’aimerai éviter les accidents à tout prix je ne pense pas pouvoir vivre avec la mort de quelqu’un sur la conscience, je risque de devenir folle et on devra surement m’interner. Concernant ce que tu souhaites faire…»

Je marquais une pause, avant de récupérer la petite boite que j’avais mise devant moi. Je regardais la perle qui ornait ma broche, et la caressait à nouveau du bout des doigts. Je pouvais sentir une légère chaleur s’en dégager, comme à chaque fois que je la touchais. Je retirais le joyau de son socle, et regardait le renard blanc, pièce maîtresse de la broche, avant de regarder à nouveau Jïnn.

« Je n’ai jamais pu le faire réapparaître à nouveau, le renard, la forme physique de mon pouvoir. Je sais qu’il est toujours avec moi, mais il refuse de apparaître hormis durant mes rêves. Il m’arrive parfois de faire des cauchemars horribles avec lui, sous une autre forme, une forme plus sanguinaire, différente de celle que j’ai connue. Un peu comme le Ying et le Yang. »

Je me rapprochais un peu de Jïnn afin de pouvoir m’asseoir à ses côtés, toujours en tenant la broche dans le creux de mes mains. Il est vrai que dans un sens ce renard avait deux formes, la première celle que j’avais eu l’occasion de rencontrer le jour de ma transformation et bien des fois dans mes rêves. Et l’autre qui est bien plus hostile et effrayante. Je sais qu’il s’agit du même renard, mais je ne comprends pas pourquoi ces formes diffèrent tant. Je me souviens que grand-mère m’avait dit un jour que le bien ne peut exister que si le mal existe aussi, est-ce que c’était le cas aussi pour lui ? Il avait ses mauvais côtés, et ses bons côtés, va savoir…

« Je ne sais pas si tu réussiras à communiquer avec lui il a l’air d’avoir un sacré caractère… si il ne veut pas me voir moi qu’est ce qui te dit qu’il acceptera de discuter avec toi ? Ca ressemble un peu à une séance de spiritisme tout ça… Ce n’est pas très rassurant, tu n’as pas peur d’être blessé ? Puis passer un accord avec lui ressemble vaguement au fait de passer un pacte avec le diable. Sachant que ce n’est pas un être humain, va savoir ce que ça pourrait faire de tenter ce genre de choses… »

Je mordais à nouveau ma lèvre, anxieuse et curieuse à la fois. J’avais d'un côté, envie de réaliser cette expérience et de l'autre j’étais effrayée, je ne voulais pas tenter le diable et nous mettre tous les deux en danger.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Sam 24 Déc 2016, 23:44



EXORCISM !



P'tite synthèse rapide  : J'étais un putain de dépressif, je rencontre une fille random dans un parc de nuit. Alors déjà, nique la loi des probabilités totales vu que cette perspective n'est même pas dans oméga ! (ouai ok je met une notion de maths certainement fausse mais j'aime ! ça me rend cool). Ensuite, j'la défie de monter dans un arbre pif paf boum ! Tic tac tu craques ! On papotes encore, j'la trouve jolie, elle me trouve, j'la trouve sympa, elle me trouve fou. Nickel ! NI-KEL ! Une putain de bonne soirée, j'aime !

Bon du coup, la on a inversé les rôles totalement, la nana elle était dépressive de ouf...et du coup bah...ouai un petit câlin vu que j'suis du genre sympa tu vois, sauf que....ELLE ROUGIT ! Mec t'as une touche, j'te jure tu peux y aller, go ! fonce ! Fonce comme Sonic ! Super vitesse c'est sonic ! Il va super vite c'est sonic ! Roh ta gueule ! Bon du coup merde quoi ! Tant d'ondes négatives j'deviens fou. Mais avant, j'dois latter la gueule d'un renard. Puis bon, rentrer en elle de cette façon....non je n'ai aucune pensée perverse ! J'vois bien qu'elle est innocente ! J'suis pas un enculé oh !
Femme forte et tout...mais innocente ! Il faut le noter !
Et j'étais pas prêt moi ! Moi j'prenais sa main pour exorciser directement ! Sauf que du coup j'ai le droit à une caresse....WORTH IT ! Surtout que ses yeux, woaaaaaah, j'adore, sans dec'.

« Ce n’était peut-être qu’une simple étreinte mais sache que les actions valent bien plus que des mots, je te suis reconnaissante de m’avoir réconforté comme tu l’as fait. Je ne sais pas vraiment pourquoi je me suis mise à parler soudainement de tout ça, alors que la seule chose que je voulais éviter c’était de plomber l’ambiance. Tu dois me trouver un peu ridicule maintenant, je te fais la morale pour que tu ne déprimes pas mais au final c’est moi qui me retrouve à broyer du noir. »

Mais non mais non ! Arrête avec ce sourire tout tristounet ! Ma carapace de positive attitude n'est même pas éraflé ! Ton attaque est trop faible mouhahahhaa. Puis ouai je sais, j'suis pas trop trop câlin mais quand j'en fais on adore ça, olala je me jette des fleurs. Puis ça va sois pas si formelle, ça va aller j'te dis. Puis bon, au moins je savais des points importants avant le jour J. Bah ouai....le jour J où elle pétera un câble Asura...On est jamais trop imaginatif ou prudent.
Donc on va faire un truc simple tu vois, on va juste dire que ça va aller et on va faire en sorte que ça aille mieux, j'vais aller lui botter le cul à cet enfoiré. Oh puis arrête de caresser ma main je me sens tout chose hihihihi. Non j'déconne, je lui rendais la pareil, si ça peut la détendre.

« Je ne compte pas mourir toute suite ne t’en fais pas, j’ai surtout peur que toi tu meurs à cause de mon pouvoir, à cause de moi, enfin disons à cause de cet esprit. J’aimerai éviter les accidents à tout prix je ne pense pas pouvoir vivre avec la mort de quelqu’un sur la conscience, je risque de devenir folle et on devra surement m’interner. Concernant ce que tu souhaites faire…»


Bouaaaaaah, hey Warren il m'a botté le cul y'a genre une semaine en forêt, ça va hein ! J'crois que même ton pseudo esprit légendaire j'le défonce, car ouai, légendaire légendaire...Le mec pour l'instant il dégage pas une force de combat aussi balèze que mes rivaux. Au pire je t'assomme et j'aurai des bobo et basta. Ouai enfin je dis ça....Roh aller, c'pas tous les jours que j'vais tabasser ce putain de dieu légendaire là ! Puis non, vu que j'crèverai jamais, car j'pez dans le game, tu auras pas besoin de déprimer. Roh...Aller boude pas, regarde pas ta broche...J'vais le regarder au fond de ton âme le bordel.

« Je n’ai jamais pu le faire réapparaître à nouveau, le renard, la forme physique de mon pouvoir. Je sais qu’il est toujours avec moi, mais il refuse de apparaître hormis durant mes rêves. Il m’arrive parfois de faire des cauchemars horribles avec lui, sous une autre forme, une forme plus sanguinaire, différente de celle que j’ai connue. Un peu comme le Ying et le Yang. »


Ah j'vois, putain c'est tellement tiré d'un manga ça, la violence du truc.....wow. Vas y un jour elle va faire péter le manteau de chakra et tout le bordel ? Putain j'vais lui apprendre le rasengan c'moi qui vous le dit. Donc ouai, y'a le gentil renard et le méchant renard, en sachant que c'est la même entité, c'du 50/50 c'est ça ? J'aime bien les jeux de hasard, et j'prierai pour tomber sur le méchant, comme ça paf j'le déboîte et il deviendra ton chien chien. Utopie n'est-ce pas ? Bah écoute, moi j'vise haut ! De toute façon, faudrait le rassembler en un, car sinon c'pas super pratique de parler à deux extrêmes.
Oh Asura se rapproche de moi, vas y embra......ta gueule ! Wow ! Hey l'entité en moi composée de conneries tu te calmes ? Tu veux que j'te nique ta race ? Taré va... Je regardais la broche dans le creux de ses mains :

« Je ne sais pas si tu réussiras à communiquer avec lui il a l’air d’avoir un sacré caractère… si il ne veut pas me voir moi qu’est ce qui te dit qu’il acceptera de discuter avec toi ? Ca ressemble un peu à une séance de spiritisme tout ça… Ce n’est pas très rassurant, tu n’as pas peur d’être blessé ? Puis passer un accord avec lui ressemble vaguement au fait de passer un pacte avec le diable. Sachant que ce n’est pas un être humain, va savoir ce que ça pourrait faire de tenter ce genre de choses… »

Ah mais j'm'en branle qu'il accepte ou pas, j'irai le chercher hein. Mon maître au dojo pour faire le ménage que je refusais de faire croit moi qu'il en avait rien à branler que je voulais ou non. Bah ici c'pareil, le bordel veut pas, rien à foutre j'le menace en brandissant une chapka faîtes en peaux de renard japonais !
Puis l'accord, j'ai des racines juives hihihii, il me nique pas sur une négociation ! Puis humain ou non, j'en ai rien à foutre non plus, t'as une conscience, alors tu es comme tout le monde qui a une conscience, voila ! Ouai j'étais vachement expéditif, mais mon léger sourire et mon air rassurant ne bronchait pas chez moi, limite j'avais la confiance.
Je posais une main sur la sienne qui portais la broche et je la laissais collé à elle, ma seconde main était sur son épaule. Je la regardais dans les yeux, quoi que un peu proche, faisant abstraction d'un possible rougissement :

Hoy...T'inquiète pas...De toute façon toi il ne te fera rien...Quand à moi, je suis bien plus puissant que tu ne pourrais le croire. Je sais que ton truc il est mythologique et qu'il a l'air de peser dans le monde tout ça mais...Au pire je fuirai le temps que tu te calmes....Ouai non je fuie pas enfaîte....J'vais l'affronter en toi si tu veux bien. Après en extérieur...Je veux pas abîmer ton si jolie minois, regarde moi ces deux beaux yeux ! J'pourrais pas abîmer une si jolie personne que ce soit physiquement ou mentalement. Enfin bref, je sais que tu as des doutes, des peurs...mais ce soir est une bonne occasion pour essayer. Au moins ici à par possiblement moi, même si j'y crois pas trop, personne d'autres sera blessé.  

J'commençais à être tellement motivé et chaud bouillant que y'avais les p'tits éclairs bleu dans mes yeux. Oula....La flamme de la passion monte en moi, j'la sens bien. C'est dangereux mais ce goût du risque m'enchante plus qu'autre chose. Oh putain, j'suis qu'un sale gosse c'est moi qui vous le dit. Je continuais de la regarder dans les yeux, collant mon front à elle, pas de manière agressive ni trop loveur, juste que...j'l'aimais bien...j'dois l'avouer !
Je n'allais pas trop parler, mais je lui laissais un regard déterminé et on ne peut plus sérieux directement devant ses propres yeux :

Cela me touche que tu sois autant attentionnée et consciente des risques...Mais je suis prêt, moi....Ce sera difficile certainement plus pour toi que pour moi, ce sera certainement mortel...mais est-ce que tu penses que l'inaction est meilleure que l'action ? Si on ne le fait pas maintenant, qui sait ce que ton avenir te réserve...Je voudrais pas que tu sois enfermer dans une pièce blanche en camisole pour avoir été contrôlé par un esprit prétendument légendaire. Humain ou non, ça ne change rien. Tout ce qui change, c'est la vision des choses...On essaye ? Si oui...Détend toi, et visualise ton esprit...Si nos énergies sont semblables, alors je pourrais "projeter une partie de moi" avec mon aura en toi. Essaie aussi de te transformer si c'est pas déjà fait....on sait jamais...

Je reculais ma tête d'elle, avec toujours le même regard et ce léger sourire. Et une fois son accord obtenue, je fermais les yeux en lui tenant les mains, la broche qu'elle tenait était toujours là. J'effaçais ce sourire et ce regard pour n'y laisser qu'une personne sérieuse maintenant avec des yeux fermés. Je prenais une grande inspiration....J'expirais.....C'était long...pour un cycle de ventilation. J'étais à présent recouvert de mon aura bleuté....Je la propageais dans Asura...
Noir....tout était noir...Est-ce que ça allait réagir ? Je ne sais pas....Le vide était totale....Visualise la conscience d'Asura, cherche une aura différente en elle....va la chercher en te mélangeant à cette dernière....Je...Je sentais une faible pulsions...Ici !
J'arrivais dans une pièce....énorme....Remplit d'énergie....La luminosité était faible...Est-ce que c'est là dedans qu'il dort cet esprit légendaire ? Je marchais sur quoi ? De l'eau ? Non....C'était l'antre d'un renard...Indescriptible...Et...Je sentais sa force...C'était pas du pipeau...Est-ce qu'il dormait ? Est-ce qu'il me sentait.....évidemment qu'il savait que j'étais là...Et comme tout bon prédateur, il ne tolérera pas que j'entre chez lui....Par contre....C'était bien de venir ici, mais Asura ? C'était son corps après tout, son esprit...Dois-je l'attendre ? Je ne peux pas résister de marcher à la rencontre de ce renard....Je commencerai sans elle. J'avançais sans dire un mots, me concentrant uniquement sur la présence que je sentais...Il y avait une de ces pressions...





(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Lun 26 Déc 2016, 14:55

Je ressentais une grande anxiété avec cette histoire de spiritisme, j’en avais déjà vu dans les films, les personnages disaient que c’était très dangereux voir trop dangereux et qu’il ne fallait jamais le faire. Je ne savais pas si c’était vrai, puisque je n’en n’avais entendu parler uniquement dans les films, jamais dans la vie réelle. Puis là, nous étions en train de parler d’une séance de spiritisme avec moi comme sujet principal. On se croirait vraiment dans un film d’horreur, je pouvais ressentir de la peur, de la curiosité, de l’insécurité.

Tout un flot d’émotion qui caractérisait mon anxiété, et mon incertitude. Est-ce que je devais vraiment laisser Jïnn faire ça ? Je n’avais pas la réponse, mais je savais d’emblée qu’il n’abandonnera pas, au contraire, qu’il allait insister et finalement qu’il accomplirait ce qu’il avait en tête. Une vraie tête de mule quoi… Il n’avait peut-être pas conscience du danger. Il n’y avait pas vraiment de réel danger, puisqu’il s’agirait d’une rencontre spirituelle et non physique. Jïnn allait sûrement utiliser son pouvoir pour accéder à mon moi intérieur. Ce qui était très gênant en soi… Je pense que pour le coup je devrais plus me soucier de moi que de lui, parce que si ça se passe mal c’est sûrement ma propre âme qui en pâtira, bien plus que celle de Jïnn. Ca me rassurait dans un sens, mais sans plus, on ne sait jamais je n’y connais rien après tout, ce ne sont que des suppositions.

Jînn semblait confiant, il avait toujours cet air rassurant et compatissant, ça me mettait en confiance en même temps je me demandais si il n’était pas un peu trop sûr de lui. Il essayait de me rassurer un maximum en tout cas, il avait posé une main sur la mienne et son autre main sur mon épaule comme pour me dire « Ca va aller ne t’en fais pas. ».

« Hoy...T'inquiète pas...De toute façon toi il ne te fera rien...Quand à moi, je suis bien plus puissant que tu ne pourrais le croire. Je sais que ton truc il est mythologique et qu'il a l'air de peser dans le monde tout ça mais...Au pire je fuirai le temps que tu te calmes....Ouai non je fuie pas enfaîte....J'vais l'affronter en toi si tu veux bien. Après en extérieur...Je veux pas abîmer ton si jolie minois, regarde moi ces deux beaux yeux ! J'pourrais pas abîmer une si jolie personne que ce soit physiquement ou mentalement. Enfin bref, je sais que tu as des doutes, des peurs...mais ce soir est une bonne occasion pour essayer. Au moins ici à par possiblement moi, même si j'y crois pas trop, personne d'autres sera blessé. »

Même dans un contexte pareil il arrivait à me complimenter, je lui souriais donc. Il aimait bien mes yeux tiens, c’était assez ironique moi qui n’aimait pas leur couleur bizarre voilà que quelqu’un me disait qu’ils étaient jolis. C’était assez rassurant comme compliment, de plus il m’avait dit qu’il me trouvait… Jolie ? Est-ce que c’était une sorte de technique de drague voilée ? Va savoir, en tout cas pour le coup on se retrouvait vraiment proches, cette proximité était assez étonnante surtout quand on sait que quelques heures auparavant nous étions de parfaits inconnus. Maintenant nous nous retrouvions dans une tente, nous nous étions enlacés et voilà qu’il me complimentait et me rassurait à la fois. On aurait dit un vrai petit couple. Cette pensée me fit légèrement sourire, je ne m’imaginais pas du tout « en couple » pour le coup mais alors vraiment pas. Sachant que je ne l’avais jamais été, je doute que je puisse être une bonne petite amie.

Jïnn avait l’air, plus motivé que jamais, il avait collé son front au mien, ce qui m’avait fait sursauter d’ailleurs… Evitons ce genre de frayeurs… Il voulait juste que je le regarde, droit dans les yeux, je pouvais voir sa détermination je pouvais presque apercevoir une petite étincelle d’excitation briller dans ses yeux. On peut dire qu’il avait le goût du risque et qu’il était prêt à tout pour découvrir de nouvelles expériences de combat. Manque de pot pour lui, je voulais éviter à tout prix le combat, je ne sais pas si ce serait possible mais bon, j’espérais pouvoir tomber sur la partie « gentille » du renard et non pas l’autre

« Cela me touche que tu sois autant attentionnée et consciente des risques...Mais je suis prêt, moi....Ce sera difficile certainement plus pour toi que pour moi, ce sera certainement mortel...mais est-ce que tu penses que l'inaction est meilleure que l'action ? Si on ne le fait pas maintenant, qui sait ce que ton avenir te réserve...Je voudrais pas que tu sois enfermer dans une pièce blanche en camisole pour avoir été contrôlé par un esprit prétendument légendaire. Humain ou non, ça ne change rien. Tout ce qui change, c'est la vision des choses...On essaye ? Si oui...Détend toi, et visualise ton esprit...Si nos énergies sont semblables, alors je pourrais "projeter une partie de moi" avec mon aura en toi. Essaie aussi de te transformer si c'est pas déjà fait....on sait jamais... »

A mon avis… si l’action mène à la mort autant rester dans l’inaction et souffrir en silence. Enfin, c’est comme ça que je le vois moi… Si je suis un danger pour moi-même et pour les autres, je trouverai normal d’être enfermée bien que je pense que ça ait peu de chances d’arriver, je suppose qu’avant que j’ai totalement pété les plombs, j’aurais déjà contrôlé une grande partie de mon pouvoir… A moins que le processus ne s’accélère, ce que je n’espère pas. Bon, pour l’instant je n’avais pas trop le choix que d’agir. Après avoir décollé son front du mien, Jïnn me fit un léger sourire que je lui renvoyais aussi tôt. Je hochais la tête pour lui donner mon accord avant de reprendre ma forme de renard. Il me tenait par les mains, et avait troqué son sourire contre un visage plus sérieux. Je le laissais me diriger tranquillement, j’étais un peu crispée, mon cœur martelait ma poitrine Jïnn ferma les yeux et je fis de même. Je pouvais l’entendre inspirer puis expirer.

Je pouvais sentir l’énergie de Jïnn à travers ses mains, ça m’aidait à me détendre un peu et me rassurais légèrement. Je pouvais sentir cette énergie se balader à l’intérieur de mon corps, je sentais sa chaleur, je me sentais presque partir.
Après un certain temps je sentis cette énergie se dissiper légèrement, lorsque je rouvris les yeux, je me retrouvais plongée dans le noir dans une pièce sombre. Cet endroit m’était familier, j’étais déjà venue ici. Je regardais mes mains, j’avais toujours ma broche avec moi mais Jïnn avait disparu. Cet endroit était vide, et silencieux, il n’y avait pas une once de lumière, pas un seul son. J’avais l’impression d’être tombée dans le néant le plus total. J’essayais de me déplacer à l’aveuglette, en essayant de trouver une quelconque trace de Jïnn, quand je sentis soudainement une forte chaleur émaner de ma main. La broche ?

La petite pierre rouge qui ornait le bijou semblait s’enflammer, elle brillait de mille feux, comme cette nuit-là son énergie me réchauffait et me rassurait. J’avais l’impression que cette énergie voulait me guider quelque part, je me retrouvais à marcher droit devant moi, sans savoir où j’allais. Je savais seulement une chose, que quelque chose m’appelait, dans cette direction. Je l’entendais m’appeler, il me disait de venir. Je me laissais guider, presque en transe, vers cette mystérieuse énergie.


*Elle avait finalement réussi à revenir ici, est-ce qu’elle était seule ? Non je sentais une autre énergie non loin d’ici. Il se dirigeait vers moi, c’était un homme ? Une femme ? Non, c’était bel et bien une énergie masculine. Comment avait-il réussi à pénétrer ici ? Sur mon territoire, à l’intérieur de mon hôte.

Que venait-il faire ici ?

Je me redressais, sur mes quatre pattes, et humais l’air. Il se rapprochait et vite, je déteste les intrus, comment pouvait-il me sentir ? Il n’y a que mon hôte qui pouvait me sentir, seul détenteur de l’objet. Elle aussi se dirigeait vers moi.

Je suis le seul maître de ses lieux.

Je descendais de la plateforme sur laquelle j’étais posté. Mon pelage blanc aux reflets de feu remuait au contact de l’air, mes griffes couleur sang se plantaient dans la terre, alors que mes yeux vifs scrutaient les alentours. J’attendrais cet intrus, aussi longtemps qu’il le faudra, je n’étais pas d’humeur à chasser mon gibier. La patience, c’est tout ce qu’il me fallait pour l’instant.  

Je relâchais une partie de mon énergie afin que mon hôte puisse trouver ces lieux, bien plus vite. L’objet la dirigera.

Mon corps immense et massif, resterait immobile, jusqu’à l’arrivée de mes visiteurs. Mon sang bouillonne, mon esprit s’affole, l’odeur de l’intrus me mettait dans un état d’exaltation. Je pourrais le rejoindre, en une fraction de seconde, le décapiter tout simplement, briser son âme et son corps. Son sang repeindrait les murs de ce palais si je le souhaitais.

Non.

Attendons le, laissons le venir, testons son courage et sa force. Laissons-le faire ses preuves. Je peux sentir en lui, cette envie de se battre, de tester sa force et dépasser ses limites. Une âme de guerrier.*


HRP:
J'pense que t'as capté que le changement d'écriture toussa toussa c'est le renard. La bise.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Lun 26 Déc 2016, 20:53



EXORCISM !



Ok...Finalement, ça avait pas l'air aussi....craignosse qu'elle le pensait. C'était pas très décorée en elle mais bon, je vais pas faire l'enfoiré sur la décoration d'intérieur. Si ça se trouve, ce renard il aime pas trop trop le mobilier. Il vit comment ce con ici ? Il doit tellement se faire chier en vrai. Bah ouai, Kyuubi à part dormir il fait quoi ? Bah il se fait chier. Ouai...J'ai réellement le temps de penser à des trucs pareils pendant que j'risque ma vie un peu. En soit, je sentais Asura aussi. Sauf qu'elle était un peu plus loin....On y voyait rien en plus...Heureusement que j'voyais et sentais l'aura de ce renard légendaire. J'aurai du ramener ma MasterBall non ? Ouai non j'vais faire comme pour pikachu il me suivra sur mon épaule oklm.

J'arrivais devant lui....Il était imposant l'enfoiré. Genre....réellement imposant. Si je suis pas trop idiot, ce qui m'étonnerait, le machin devrait avoir un peu rouillé en terme d'instinct de chasseur, car ouai après tout, pourquoi ce serait à moi de venir à lui ? Il aurait pu bouger son gros popotin plein de cellulites pour venir me serrer la pince. Le truc même pas il veut me dire bonjour quoi. Oh...ce serait une stratégie viable tu penses ? Genre le burlesque...J'note ça dans un coin de ma tête.
En attendant....La voilà....La belle bête. Si majestueuse et puissante. Un pelage blanc...Des griffes...Il avait tout pour me plaire celui là. Oula...C'était le retour de mon sérieux avec mon léger sourire. Il le prendrait mal vous pensez ? Il avait cédé une partie de son énergie pour...montrer la voie...ingénieux.

Bonjour....Mon grand renard.

Je le laissais me regarder, me jauger, j'en faisais de même. Il était beau....jamais j'ai vu la légende être aussi véridique. Je crois que là...je m'en souviendrai toute ma vie d'un tel moment de contemplation. Il avait pas l'air commode du tout. J'aurai du prendre mon pokémon pour le prendre dans un calme absolu. Bon en vrai, si j'suis un bon otaku, le bordel il doit être super rapide, super résistant, super fort...et super chiant. Est-ce qu'il parle d'ailleurs ? Bah ouai c'est pas précisé dans la légende ça ! Je reprenais sur le même ton :

Désolé de venir comme ça à l'improviste chez toi, mais...Il semblerait que tu causes parfois du trouble à mon amie. Et honnêtement, si j'étais pas venu vérifier...J'aurai jamais admis une telle existence. Qui aurait cru qu'un jour je rencontrerai un esprit légendaire. Maintenant je suppose que toute la famille doit exister. Cependant....J'admets aussi que les légendes ne mentent pas sur la puissance des êtres qu'elles décrivent. Tu es impressionnant Kumiho. J'en tremble d'excitation.

Je le pensais vraiment. Je faisais circuler mon aura autour de moi, pour avoir un léger halo bleuté de sécurité. On sait jamais...Mais...Je pense qu'il semblait un peu attentif à ce que je racontais. Si ça se trouve le truc a pas parlé avec un humain depuis un million d'année tu sais. Donc entendre une petite voix le temps de me buter ou qu'Asura arrive car elle se rapproche vite. J'ai bien peur qu'il me montre les crocs bien vite. Il pourrait être un peu condescendant non ?

Je suppose que ma présence n'est pas la bienvenue mais je suis ici pour négocier avec toi Kumiho. Ton hôte a peur de toi, et j'aimerai que tu arrêtes de te déchaîner en prenant son corps comme un objet. C'est pas très respectueux par rapport à la personne qui t'héberge. Donc soit on discute, soit....on essaie de voir qui impose le mieux son idée pas vrai ?

OH LE TAUNT POPOPOOOOOOOOO OH ! Oula ! Ouai ok j'assume totalement cette provocation. Déjà que j'voulais lui dire "wesh ftg et sois sage avant que je te transforme en chapka batard"....j'pense que j'ai été pas dégeu ! Ouai pas dégeu du tout ! Cependant....Serious mode activé. Je me plaçais légèrement de profil au 3/4. Mes mains longeaient mon corps mais avec mes aptitudes....qui sait....ça pouvait le faire non ? Place à l'action....





(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Mar 27 Déc 2016, 02:18

Je me baladais dans cette immense obscurité depuis un moment, guidée par une étrange énergie et par la broche. Je sentais cet endroit différent de la dernière fois, je ne saurais dire en quoi.  Je n’avais toujours pas vu Jïnn, il s’était volatilisé, j’espérais seulement qu’il allait bien et qu’il ne lui était rien arrivé. J’espère trouver le renard avant lui d’ailleurs, parce que ça pourrait bien vite partir en vrille. Jïnn ne manquerait pas une occasion comme celle-ci, il avait la possibilité d’affronter un esprit légendaire. Sauf que nous étions en territoire ennemi, il aurait l’avantage ici, et étant l’essence même de mon pouvoir, je suppose que lui contrôle parfaitement ses capacités. Il pourrait l’envoyer valser dans le décor s’il le voulait… Je me demandais d’ailleurs s’il avait la même forme que le jour où je l’avais vu, d’ailleurs, je me retrouvais moi-même sous ma forme de renard ici aussi sauf que je me sentais différente. J’avais l’impression d’être plus légère, plus libre ici.

Je me laissais guider à travers ce néant le plus total, j’avais l’impression que mes jambes bougeaient seule, et se laissaient guider par cette étrange énergie qui se faisait de plus en plus forte. Cette énergie ressemblait bizarrement à celle de Jïnn mais en bien plus forte. Dommage que je ne puisse pas ressentir les énergies aussi bien que Jïnn ça m’aurait permis de savoir où il était lui aussi. Je suppose qu’il devait se diriger lui aussi vers cette forte énergie, ou il y était déjà, va savoir.

Je pouvais apercevoir au loin, un point de lumière dans toute cette obscurité. Je pressais le pas, et me dirigeais vers elle. Je supposais que c’était de là que venait cette imposante énergie. Quand j’y pense, je me demande bien ce que je vais pouvoir dire au renard en arrivant devant lui, ça fait bien longtemps que je ne l’avais pas vu, du moins en dehors de de rêves. Je n’avais jamais pu vraiment « discuter » avec lui durant mes rêves, car bien souvent il s’agissait de courtes apparitions où il me regardait fixement puis disparaissait. Ou encore dans mes cauchemars, il se mettait à faire du mal aux gens qui étaient autour de moi.

Plus j’avançais vers ce point de lumière, plus mon ventre se nouait. Je pouvais voir se dessiner au loin, une immense bâtisse, lumineuse et imposante. C’était la seule source de lumière présente dans cet endroit sombre. Du moins je suppose… Je ne vois pas d’autres endroits où je pourrais me diriger en tout cas, dans tous les cas je sentais que c’était ici que je devais aller et pas autre part. Inutile de perdre du temps à se poser ce genre de questions ou encore à essayer de savoir s’il existe un autre endroit ici.

Arrivée au pied de l’édifice, je ne pouvais m’empêcher de le contempler, on dirait un palais digne d’un grand roi, qui aurait cru qu’un endroit pareil pourrait exister à l’intérieur de moi et surtout à l’intérieur d’un endroit totalement sombre. J’imagine que c’est ici que doit loger mon renard, dans cet immense endroit. Il devait se sentir bien seul dans un endroit si grand, je ne sais pas comment il fait pour vivre dans cette solitude permanente…
Bon, ce n’était pas le moment de penser à ce genre de choses. Je pouvais sentir une deuxième énergie que celle qui m’avait attiré ici, un autre renard ? Non c’était sûrement Jïnn, il fallait que je me dépêche.

Je pénétrais donc dans la bâtisse en pressant le pas. J’avais l’impression de rentrer dans l’antre d’un dragon ou quelque chose dans le genre. On dirait plus un jeu vidéo qu’un film d’horreur pour le coup. L’endroit semblait encore plus immense quand on était à l’intérieur, je marchais dans le long couloir en regardant aux alentours,  cherchant une quelconque trace de Jïnn. La chose qui produisait l’immense énergie, était droit devant moi, je pouvais entendre l’écho d’une voix. C’était celle de Jïnn, il était arrivé avant moi, j’espérais vraiment qu’il n’avait pas provoqué le renard ou qu’il n’avait pas encore commencé à se battre.

J’arrivais donc dans une immense pièce, je pouvais apercevoir Jïnn, je m’empressais de le rejoindre. Devant lui était posté un immense renard au pelage blanc, j’étais rassurée de voir que Jïnn semblait aller bien. Cependant il semblait prêt à « bouffer du renard » comme il disait si bien… Je l’attrapais par le bras et le tirais contre moi pour l’empêcher de faire une quelconque bêtise.

« Jïnn, est-ce que ça va ? Je suis arrivée à temps désolée d’être en retard ! »

Je me tournais ensuite vers le renard, et déglutis il était vraiment immense et bien différent de la dernière fois que je l’avais vu. Il était bien plus grand imposant et puissant, si je me souviens bien il avait la taille d’un chat la dernière fois que je l’ai vu. Même durant mes rêves je n’avais pas vu cette forme. J’imagine qu’il s’agissait de sa vrai forme, je pouvais sentir sa force émaner de lui elle était vraiment imposante. Je jetais un œil à ma broche, elle avait cessé de briller, la petite pierre rouge était devenue noire comme la fois où il m’était apparu. Je déglutis légèrement avant de me mettre devant Jïnn, et de m’avancer doucement vers le renard.

« Je sais que nous sommes chez toi, et que, forcément tu n’es pas content que nous soyons venus ici sans autorisation mais s’il te plait, évite de faire du mal à Jïnn. »

Je tenais Jïnn par la main histoire qu’il reste tranquille, même si je savais bien que c’était inutile, mais au moins il y avait moins de risque que je m’en prenne une que lui.


*Un jeune homme était arrivé, il se postait fièrement devant moi, je pouvais sentir une certaine énergie recouvrir son corps. Je me mis à le scruter, le détailler je pouvais deviner qu’il faisait de même. Serait-il effrayé ? Non j’en doute fort. Il souriait, je ne bougeais pas d’un centimètre. Mon corps était calme, détendu, mais mon esprit s’échauffait.

Un adversaire potentiel ?

Etait-il venu pour me provoquer ? J’en doute également, mais son regard trahit son excitation et son exaltation. Je pouvais ressentir cette même excitation dans sa voix lorsqu’il me salua même si elle était voilée par un ton neutre et sérieux.

Il continuait à m’observer, discrètement, succinctement. Il voulait se faire une idée de l’adversaire qu’il avait en face de lui. Je le regardais également sans dire mot, je sentais que mon hôte était proche lui aussi. J’attendais patiemment sa venue, pendant que le jeune homme en face de moi entamait une discussion des plus intéressantes.

« Désolé de venir comme ça à l'improviste chez toi, mais...Il semblerait que tu causes parfois du trouble à mon amie. Et honnêtement, si j'étais pas venu vérifier...J'aurai jamais admis une telle existence. Qui aurait cru qu'un jour je rencontrerai un esprit légendaire. Maintenant je suppose que toute la famille doit exister. Cependant....J'admets aussi que les légendes ne mentent pas sur la puissance des êtres qu'elles décrivent. Tu es impressionnant Kumiho. J'en tremble d'excitation. »

Je plissais les yeux, toujours silencieux j’attendais qu’il finisse son discours, immobile telle une statue de marbre je ne laissais transparaitre aucune émotion. Je causais donc du trouble à mon hôte alors que je lui partageais une partie de ma puissance, j’aimerai bien savoir en quoi ce trouble comme il disait si bien, le touchait de près ou de loin.

Elle arrive, j’entends ses pas au loin.

Lui aussi devait sentir qu’elle n’était pas loin, je la connaissais bien. Je savais qu’elle se serait précipitée en ce lieu, pour empêcher son ami de me provoquer. Et d’empêcher mes envies meurtrières de faire surface, il est bien trop tard pour ça. J’aimais me battre et le fait qu’un intrus pénètre ici tombait à pic il y a bien longtemps que je n’ai pas pu combattre un humain qui ne soit pas mon hôte.

Il poursuivait sa tirade.

« Je suppose que ma présence n'est pas la bienvenue mais je suis ici pour négocier avec toi Kumiho. Ton hôte a peur de toi, et j'aimerai que tu arrêtes de te déchaîner en prenant son corps comme un objet. C'est pas très respectueux par rapport à la personne qui t'héberge. Donc soit on discute, soit....on essaie de voir qui impose le mieux son idée pas vrai ? »

Je pouvais sentir son énergie augmenter, lui aussi aimait se battre, voilà un jeune homme tout à fait intéressant, il semblerait que nous soyons un peu pareil tout deux. En tout cas concernant cette amour du combat.

Il me provoquait.

Il semblait clairement vouloir se mesurer à moi, du moins si je n’accédais pas à sa requête. De quoi se mêlait-il ? En tout cas il semblait suffisamment proche de mon hôte pour qu’il se mêle de ses histoires de cette façon.

La voilà.

Elle était là, mon hôte arrivait en courant elle saisit le garçon par le bras en lui demandant si tout allait bien et en s’excusant de son retard. De quoi parlait-elle, elle était pile à l’heure pour notre rencontre. Elle s’était postée devant le jeune homme, comme pour le protéger, me suppliant presque de ne pas lui faire de mal.

Amusant.

Je fis preuve de respect envers elle, et m’inclinais en signe de respect.

« Je te souhaite la bienvenue, cela faisait bien des lustres que nous ne nous étions pas vus ainsi, cher Asura. Sache que cet endroit est avant tout chez toi, nous sommes à l’intérieur de toi donc tu es la première propriétaire de ces lieux bien que ce palais m’appartient. Permets-moi avant tout, de prendre une forme bien plus confortable avant d’entamer cette discussion. »

Mon corps massif se mit à s’enflammer d’un coup, et avait prit la forme d’une petite boule de feu qui prit petit à petit la forme d’un être humain. Longue chevelure d’un blanc pur, yeux rouges sang, oreilles pointures et queues imposantes. Ma forme humaine était similaire à celle d’Asura, bien que ce soit une forme masculine. Je m’avançais vers mon hôte, avant de m’incliner devant elle tel un chevalier. Je me permis de lui faire un baisemain, avant de me redresser.

« Bienvenue également à ton ami. Il semblerait que j’importune mon hôte et que je constitue un problème ? Puis-je savoir en quoi cela te concerne jeune homme ? Je vois en toi, l’âme d’un guerrier, tu aimes te battre non ? Alors je sais que tu devrais comprendre qu’un combat est toujours exaltant et que la recherche de nouveaux adversaires bien plus forts est perpétuelle. »

Je levais la main en face de moi, en direction d’Asura. Le Bijou qu’elle tenait dans sa main se mit de nouveau à briller, il prit rapidement la forme d’une petite boule de feu qui s’échappa de sa main et se dirigea vers moi. Je l’attrapais de mes deux mains et l’étirais doucement afin qu’elle prenne la forme d’une lance aux extrémités tranchantes. Faisant fi de mon hôte je plaçais d’un geste la lame de la lance contre le cou de son jeune ami.

« Alors, explique moi donc pourquoi je devrais me priver d’un tel plaisir alors que j’en ai rarement l’occasion ? Je ne fais pas de mal à ton amie, je place juste son esprit en sommeil et je prends sa place afin de pouvoir profiter d’un combat. Voir son adversaire essayer maintes et maintes fois de te battre, de te porter un coup mortel, n’est-ce pas amusant ? Briser tous ses espoirs en lui arrachant un bras, il n’y a rien de plus drôle non ? Puis c’est une façon de me dérouiller un peu, de plus ça permet au corps de mon hôte d’être un peu plus résistant et d’être plus fort. Gagner en puissance à chaque combat, n’est-ce pas ce que tu recherches ? »

J’avais parlé calmement, en regardant le jeune homme dans les yeux, mon regard trahissait mon excitation. Je pourrais lui trancher la tête d’un geste si je le voulais, cette pensée me faisait frissonner d’exaltation.*


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Mar 27 Déc 2016, 04:13



CE RENARD DU SWAG



Il était présent ce renard ! Il déconnait pas du tout ! Mate moi ça....C'était pas mal du tout...Asura était là, elle était arrivé en retard pour pas que j'me batte ! Mais....Mais non ! Mais madame c'était pas dans le contrat tout ça ! Je faisais une légère moue...Par contre le renard il voyait pas le truc de la même manière. Oh mais attend....C'était sa pute enfaîte ! Woah le renard était la salope d'Asura ! Putain il a quoi avec ses airs d'aristocrates ? J'captais pas trop ce super respect mais ça le rendait encore plus stylé.

« Je te souhaite la bienvenue, cela faisait bien des lustres que nous ne nous étions pas vus ainsi, cher Asura. Sache que cet endroit est avant tout chez toi, nous sommes à l’intérieur de toi donc tu es la première propriétaire de ces lieux bien que ce palais m’appartient. Permets-moi avant tout, de prendre une forme bien plus confortable avant d’entamer cette discussion. »

Il s'incline et tout....Wow j'étais pas prêt. Attend...Ouai ok...Normal fréro, tu serais dans mon corps j'te ferai payer un loyer raclure ! En plus le mètre carré il doit revenir chère et tout, j'espère que t'as une bourse bien remplit ! Puis attend...QUOI ? Il peut changer d'apparence ! Waaaaaaaaaaaaaah, le mec me  hype. Bon en vrai ses airs d'aristocrates ça m'irrite un peu. En même temps c'était normal vu que le bordel est légendaire il a côtoyé les anciens hein...
Et la il se transforme ! Une....Asura en homme. J'avoue que la y'a du fanservice. Il me plait cet homme ! En terme de badassitude, les fanfictions c'pas maintenant.

« Bienvenue également à ton ami. Il semblerait que j’importune mon hôte et que je constitue un problème ? Puis-je savoir en quoi cela te concerne jeune homme ? Je vois en toi, l’âme d’un guerrier, tu aimes te battre non ? Alors je sais que tu devrais comprendre qu’un combat est toujours exaltant et que la recherche de nouveaux adversaires bien plus forts est perpétuelle. »


Ouai, j'suis d'accord mais...Il est où le rapport ? Genre, il est un peu con lui ? J'gardais le regard sérieux et tout hein aucun soucis, de toute façon il a compris que c'était un voile pour mes pensées complètement niquées. De toute façon, j'ai toujours été connu pour ça...Sauf pendant un combat où j'atteins mon exaltation.....ma zone....Oula....Je commence à m'exciter, ça va pas le faire. Il lit bien en moi l'enfoiré. Et...Il transformait la gemme de la broche en lance à deux côtés tranchants....Il me la collait au niveau du cou. J'avais toujours ce léger sourire qui me trahissait. Instinctivement, mon énergie protégeait la zone où la lance était posée.

« Alors, explique moi donc pourquoi je devrais me priver d’un tel plaisir alors que j’en ai rarement l’occasion ? Je ne fais pas de mal à ton amie, je place juste son esprit en sommeil et je prends sa place afin de pouvoir profiter d’un combat. Voir son adversaire essayer maintes et maintes fois de te battre, de te porter un coup mortel, n’est-ce pas amusant ? Briser tous ses espoirs en lui arrachant un bras, il n’y a rien de plus drôle non ? Puis c’est une façon de me dérouiller un peu, de plus ça permet au corps de mon hôte d’être un peu plus résistant et d’être plus fort. Gagner en puissance à chaque combat, n’est-ce pas ce que tu recherches ? »


Son regard était plongé dans le mien...Quel regard profond et puissant. Par contre mon air sérieux devenait réel. Mon léger sourire s'effaçait. Il était donc comme ça....se faire des offrandes si on peut dénommer sa façon de faire ainsi...J'sens que j'vais lui faire sa fête et vite...Mais avant, il faudrait la joute verbale pas vrai ? Soit. Battons nous. Asura sera aux premières loges pour voir ça. Je faisais croître mon énergie, un halo blanc m'entourait et quelques éclairs bleus crépitaient autour de mon corps. Je faisais signe à Asura de reculer. Ma main se plaçait sur le manche de sa lance, et je serrais fort.

Gagner en puissance tu dis ? C'est le cas...Je ne désire que ça...Ressentir le bonheur, l'adrénaline et l'excitation d'un combat où les deux combattants donnent tout....ça...ça me plait. Je n'ai connu qu'une personne capable de me rendre comme ça. Par contre...Ta façon est largement trop violente et extrême pour que j'accepte ça....On pourrait faire une joute verbale...Mais si tu es tout excité que moi pour combattre mon grand...Va falloir qu'on parle avec nos poings.Je suis sur que tu partages mon avis. Sauf que je suis pas une de tes victimes que tu tortures sans respecter le code d'honneurs du combattant. Kekatekoyo Kumiho-sama....

Je faisais exploser mon Ki...Une formidable masse d'énergie sortait de mon corps et je repoussais sa lance pour me mettre en garde. Je sautais en arrière prenant 5 mètres de marge. Je souriais légèrement. Mes cheveux s'hérissaient. Mes muscles se galbaient tous. Cette sensation...Si rare...et si jouissive. Il m'avait gonflé à blocs et j'ai bien deux ou trois droites d'idéaux à lui coller dans la mâchoire. Je vais tellement le cogner qu'il va se souvenir de ça toute sa vie....Légendaire ou non, tu me fais pas peur mon grand. Je précisais avant de lancer l'assaut :

Tu te doutes bien que mon vrai corps est dans la réalité. Je te demanderai de pas déborder et de te défouler ici. Et vu que je risque pas de détruire une ville avec toi...Je pense que je peux me lâcher pas vrai...C'est un honneur de me battre contre une légende, j’oubliai jamais un tel moment...Si je gagne tu répondras à l'une de mes requêtes, et si tu gagnes, tu pourras prendre ma vie. Maintenant...

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

Je concentrais mon énergie un maximum....Je passais directement le niveau deux de ma transformation. J'étais 33 fois plus puissants....Cela s'appliquait à ma vitesse, ma force, ma résistance...Qu'est-ce que tu vas faire contre ça ? Mes cheveux devenaient bleu et des légers éclairs crépitaient plus intensément...SupaJïnn 2....Je me devais de prendre une petite minute à l'observation de mon adversaire...J'attendais qu'il soit prêt, ce qui devait être le cas. Je chargeais deux boules d'énergies dans mes mains....Deux kikohas...Voyons voir comment tu gères ça...Je me demande aussi si ta lance peut tout couper et si elle est indestructible...Essayons...

Prends ça !

Je lançais mes deux boules d'énergies l'un après l'autre avec un faible intervalle entre les deux. J'observais la moindre de ses réactions et de ses mouvements. Je sens que je vais pas manquer d'ingéniosité si ça continue....C'était le début d'un long plaisirs. Mon sourire disparaissait complètement. Place au combat !



(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Mer 28 Déc 2016, 17:03

J’étais arrivée à temps, avant que Jïnn ne fasse une bêtise, je ne voulais pas qu’ils se battent mais alors là vraiment pas. Même si Jïnn ne risquait rien physiquement, je n’avais aucune idée de ce que ce combat pourrait faire à son âme. En tout cas il semblait être prêt au combat, je me demandais presque s’il n’était pas venu ici pour ça d’ailleurs… Je commençais sérieusement à me poser des questions, est-ce qu’il était venu ici par pur intérêt… ? Seulement pour se battre… ? Je ne sais pas trop quoi en penser. Après tout il aimait se battre, il m’avait proposé un combat auparavant, et quand j’avais commencé à parler de mon renard et du fait qu’il me contrôlait par moments, ça l’a toute suite intéressé…

Enfin bon… ce n’était pas vraiment le bon moment de penser à ce genre de choses j’aurais tout le temps d’y réfléchir après, du moins je l’espère… En tout cas pour l’heure, nous étions dans cet immense palais, tout aussi immense que le renard qui se tenait devant nous. Moi qui me sentait déjà petite je me sentais minuscule devant lui, ce n’était pas du tout le même renard que j’avais rencontré auparavant, il avait bien changé en tout cas.

Il s’était incliné devant moi, un signe de respect envers la propriétaire de ce corps. Ça m’avait surprise dans un sens, je pensais qu’il serait plutôt en colère ou qu’il se montrerait hostile à notre égard. Mais là pour le coup il fait preuve de respect envers moi ce qui est normal dans un sens, puisqu’il vit dans mon corps, enfin disons que je l’héberge.

Il m’avait souhaité la bienvenue, en disant que cet endroit m’appartenait avant tout, il est vrai que nous étions à l’intérieur de moi à cet instant précis. Donc oui effectivement tout ce qui est ici est à moi, mais ça voulait dire, que lui aussi il m’appartenait… ? ou quelque chose dans le genre… C’était dans un sens mon serviteur en tout cas. Il souhaitait prendre une forme plus adéquate ? De quoi parlait-il ? Il voulait dire une forme plus petite ? Le voilà qul s’enflammait totalement, son pelage si blanc venait de prendre feu, petit à petit sa forme massive se tassait. Voilà maintenant qu’il avait la forme d’une boule de feu, qui se tordait et se distordait avant de prendre forme humaine.

Impressionnant… vraiment impressionnant, c’était vraiment lui qui était à l’origine de mon pouvoir. Nous avions tous les deux la même forme, yeux rouges, cheveux blancs et queues imposantes. Je comprenais maintenant d’où venait cette forme. Je me mis à le détailler furtivement alors qu’il s’approchait de moi, peut-être qu’il y aurait un petit détail qu’il aurait en plus… Je ne voyais rien en tout cas… Voilà qu’il s’agenouillait devant moi comme un chevalier pour me faire un baisemain, je le laissais faire tout en regardant sa gestuelle. Il ressemblait à un noble, il était très gracieux et d’ailleurs très beau sous cette forme.

Je n’aurais jamais pu me douter qu’il pouvait prendre forme humaine en tout cas. Il était très respectueux envers moi, par contre… il se montrait bien plus hostile avec Jïnn. Il lui avait fait clairement comprendre qu’il se mêlait un peu trop de ce qui ne lui regardait pas, de plus il avait réussi à le cerner très rapidement, il avait bien vu que Jïnn aimait se battre… Il était vraiment incroyable, après tout c’est dur de duper un esprit aussi vieux, il a déjà dû en voir de toutes les couleurs.

Le voilà qui tendait la main vers moi, il voulait que je m’approche… ? Je le regardais septique, quand je sentis soudainement une chaleur émaner de ma main, c’était la broche de grand-mère, voilà qu’elle chauffait à nouveau. J’eu à peine le temps de regarder dans ma main, que la broche se changea en une minuscule boule de feu qui s’échappa aussitôt de ma main. Elle se dirigea instantanément vers le renard, qui l’attrapa et l’étira afin qu’elle prenne la forme d’une lance.

Je n’aurais jamais pensé pouvoir faire ça avec cette broche… peut-être était-ce possible uniquement parce que nous étions à l’intérieur de moi et non pas dans le monde réel. En tout cas, cette lance était impressionnante, et contrairement à celles que j’avais eues lors de mes entraînements, elle était munie de lames tranchantes.

Cette lame était faite pour tuer, et vu son regard il comptait bien l’utiliser… D’où geste rapide et précis, il venait de coller une de ces lames contre le coup de Jïnn, je l’avais vu arriver ça… je m’étais tournée légèrement pour voir l’étendue des dégâts et si je ne me retrouvais pas avec un Jïnn sans tête… Heureusement il semblait être indemne, la lame ne l’avait même pas coupé, il avait sûrement eu le temps de se protéger avec son pouvoir. Je soupirai de soulagement alors que le renard continuait à sa tirade, il provoquait volontairement Jïnn, il voulait l’amener à se battre. Moi qui voulait éviter l’affrontement à tout prix… je me retrouve avec deux accros au combat l’un que je connais à peine et qui je pense n’est pas du genre à blesser mortellement les gens et l’autre un renard légendaire qui habite au fond de moi et qui par contre avait fait clairement comprendre qu’il voulait tapisser les murs de son palais avec le sang de son adversaire… Super quoi.

Jïnn m’avait fait signe de reculer, pour le coup je pense que c’était une bonne idée, je ne voulais pas me retrouver mêlée à tout ça… Je m’éloignais donc des deux guerriers et je me plaçais plus loin en lançant un regard réprobateur à Jïnn. Bon sang j’étais la seule personne ici à être diplomate et à ne pas vouloir me battre ?
Le combat allait commencer, et j’allais être aux premières loges, je me mettais à observer les deux combattants en silence, croisant les doigts pour qu’aucun d’entre eux ne finisse blessé.


*Nous voilà prêts au combat, nos regards étaient plongés l’un dans l’autre, une tension palpable se faisait ressentir. Il était malin, alors que la lame de ma lance était à deux doigts d’égratigner son cou, il s’était protégé au dernier moment avec son pouvoir. Son visage souriant s’était décomposé et avait laissé place à un visage plus sérieux. Je le dévisageais, alors qu’il avait mis la main sur le manche de ma lance, je pouvais sentir son énergie croître de plus en plus. Une couche d’énergie blanche entourait son corps et des petits éclairs bleus éclataient autour de son corps. Il était donc passé en mode sérieux.

Mon hôte lui, avait rapidement pris ses distances en lançant désapprobateur ce qui me fit légèrement sourire. Je la garderai à l’œil pendant cet affrontement, je doute qu’elle s’interpose, mais il serait dommage qu’elle se retrouve blessée durant ce combat. Non pas que j’ai peur pour elle, mais il y avait une autre raison.

« Gagner en puissance tu dis ? C'est le cas...Je ne désire que ça...Ressentir le bonheur, l'adrénaline et l'excitation d'un combat où les deux combattants donnent tout....ça...ça me plait. Je n'ai connu qu'une personne capable de me rendre comme ça. Par contre...Ta façon est largement trop violente et extrême pour que j'accepte ça....On pourrait faire une joute verbale...Mais si tu es tout excité que moi pour combattre mon grand...Va falloir qu'on parle avec nos poings.Je suis sur que tu partages mon avis. Sauf que je suis pas une de tes victimes que tu tortures sans respecter le code d'honneurs du combattant. Kekatekoyo Kumiho-sama.... »

Il est vrai que je n’étais pas doué pour les longs discours, les actions sont plus parlantes que de simples mots. Il avait parlé du code d’honneur du combattant, nous n’avons pas le même code du combattant ni les mêmes expériences de combat d’ailleurs. Il parlait du combat comme si il l’avait expérimenté encore et encore durant des siècles. Je doute fort qu’il ait combattu aussi longtemps que moi. Mais soit.

Je restais totalement impassible face à son discours, la seule chose qui m’intéressait pour l’instant c’était de le voir se battre. De me mesurer à lui, tout simplement, de pouvoir jauger sa force et son énergie. Tout ça n’était aussi qu’un amusement pour moi, dans tous les cas il ne pouvait pas me battre, la seule façon dont il le pourrait ce serait de me tuer hors, il le regrettera sûrement. Je sentais son énergie augmenter de plus en plus, avant de se relâcher d’un coup, alors qu’il prenait ses distances. Il avait laissé un écart entre 4 et 5 mètres de distances entre nous, il s’était mis en garde. Prêt à attaquer, j’observais chacun de ses mouvements, détaillant chaque partie de son corps avec minutie avant de me mettre en garde à mon tour.

« Tu te doutes bien que mon vrai corps est dans la réalité. Je te demanderai de pas déborder et de te défouler ici. Et vu que je risque pas de détruire une ville avec toi...Je pense que je peux me lâcher pas vrai...C'est un honneur de me battre contre une légende, j’oubliai jamais un tel moment...Si je gagne tu répondras à l'une de mes requêtes, et si tu gagnes, tu pourras prendre ma vie. Maintenant... »

Je hochais la tête en signe d’approbation, en lui faisant un large sourire, mon corps tremblant d’excitation. Il allait donc se battre à pleine puissance si je comprends bien, tant mieux, tant mieux voilà un combat qui promettait d’être amusant. Il n’avait pas à s’en faire pour son enveloppe corporelle, même si je le voulais je ne pouvais pas l’atteindre, malheureusement… Sinon je me serais fait un plaisir de décapiter son corps en plusieurs morceaux.  

Nous y voilà, prêts à en découdre, sa puissance à lui continuait à augmenter au fur et à mesure. Les petits éclairs d’énergies autour de lui éclataient de plus en plus, ses cheveux prenaient une teinte bleutée. Je n’avais jamais rencontré un humain avec de telles capacités, il semblerait qu’il soit un adversaire unique qui avait un parfait control de ses énergies malgré son jeune âge. Mon sourire s’élargissait, et devenait un peu plus sombre, alors qu’il chargeait deux boules d’énergies dans chacune de ses mains. Me voilà en transe, prêt à me délecter d’un combat mémorable, j’en tremblais d’excitation et d’exaltation. J’avais hâte de voir ce qu’il allait me montrer hâte de voir la tournure des événements, hâte de voir sa réaction à elle.

Le voilà il arrive, il balançait alors ses deux boules d’énergies simultanément. Mes yeux brillaient, et s’illuminaient d’excitation. Je resserrais ma poigne autour de ma lance et d’un coup sec j’envoyais valser la première boule d’énergie dans le décor avec le bout tranchant de mon arme. Dans la volée j’attrapais la seconde boule d’énergie avec ma main gauche, celle-ci me brûlait la main je frémissais d’excitation en ressentant cette chaleur, qui blessait les tissus de ma peau.
Je la rebalançais d’un geste en direction de mon adversaire avant de fondre sur lui avec une vitesse fulgurante je venais écraser mon coude contre sa tempe pendant que la boule d’énergie que j’avais lancé au préalable venait de s’écraser dans le décor. Je plaçais ensuite la lame de ma lance en dessous de son cou avant de marquer une pause en plongeant mon regard dans le sien.

« Je doute que nous ayons la même expérience du combat jeune homme, tu n’es pas d’accord avec mes méthodes de combat mais sache que c’est ce que mes années de vies m’ont apprises. Pour moi un adversaire vaincu est un adversaire mort. Tu ne peux pas simplement dire que tu as vaincu ton adversaire en alors que celui-ci est toujours capable de se relever et marcher. »

Je reculais ensuite d’un coup, laissant à nouveau une certaine distance entre lui et moi. Je plaçais ensuite ma main sur l’extrémité pointue de ma lance, celle-ci ce décomposa laissant place à un bout rond. Je fis de même avec l’autre extrémité de la lance avant de me remettre en position de combat.

« Je ne souhaite pas que ces lames deviennent un avantage pour moi, tu te bats à l’aide de tes poings, moi j’ai une arme. Tu te retrouves déjà désavantagé par rapport à ce détail, alors même si je possède cette arme je ne souhaite pas qu’elle devienne un trop gros avantage pour moi. C’est vrai, ce serait dommage de te couper un bras ou une jambe sans faire exprès n’est-ce pas ? »

Je laissais échapper un petit rire, presque sadique, j’avais parlé d’un ton amusé. Le combat commençait à peine et voilà que je sous estimais déjà mon adversaire, ces années de combats m’ont rendu bien prétentieux. Je trouve. De nouveau en position de combat je relâchais un peu de mon énergie, une sorte d’aura rougeoyante entourait désormais mon corps. Derrière mes queues, se formèrent trois boules d’énergies de même taille, et de même aspect, elles avaient toutes les trois la couleur d’un brasier. Je me retournais vers elles puis vers mon adversaire, attendant le moindre geste de sa part.

« Si tu veux jouer au ballon ça tombe bien parce que moi je peux en balancer trois à la fois.»

Je souriais de nouveau, l’heure n’était pas aux plaisanteries, mais au combat. Je voulais qu’il m’attaque, là, maintenant, toute suite. Qu’il m’attaque et me frappe de toutes ses forces qu’il me fasse ressentir ce qu’était un vrai combat entre deux grands guerriers.*


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Jeu 29 Déc 2016, 00:35



LA TRANSFO QUI PETE LE CODE




Maintenant....Il suffit les gamineries, il suffit d'être désordonné. Calme....fait le calme dans ton esprit.....Sa condescendance ne t'affectait pas...Être une légende ne t'effrayait pas, être l'acteur qui allait lui faire comprendre que son hôte n'est pas un jouet....c'était ça ton but. La victoire. Rien que la victoire. Aucune défaite n'est admise. Asura trouverait cela contestable....mais pour ce combat, c'était entre lui et moi, rien de plus, rien de moins. C'était pour elle que je faisais ça (et aussi pour moi mais faut pas le dire). Une pierre, deux coups.
L'excitation de cette bête était telle qu'il que son regard changeait. Les deux boules d'énergies n'étaient qu'une formalité pour cet être. J'en attendais pas moins venant de sa part. Par contre....se blesser volontairement...c'était inattendu, clairement ça me surprenait. Sa vitesse était rapide, très rapide, inutile de le nier. Voyons voir comment tu tapes ma grande tarlouze.....Son coup de coude dans ma tempe me faisait légèrement reculer. Je craquais ma nuque. Pas mal du tout....et il a pas tout montré....moi non plus d'ailleurs. Sa lance toujours sous mon cou...ça va devenir une habitude il semblerait. Ma boule d'énergie défonçait le décor plus loin. Nos regards ne pouvaient se décrocher....un vieux couple...

« Je doute que nous ayons la même expérience du combat jeune homme, tu n’es pas d’accord avec mes méthodes de combat mais sache que c’est ce que mes années de vies m’ont apprises. Pour moi un adversaire vaincu est un adversaire mort. Tu ne peux pas simplement dire que tu as vaincu ton adversaire en alors que celui-ci est toujours capable de se relever et marcher. »

Mouais...Je comprends ta vision Kumiho...Cependant...On ne vit plus à des temps où la philosophie du guerrier était d'ôter la vie. On peut pas dire que tu connaisses vraiment l'esprit sportif mon grand. C'est pas grave, je ferai avec. S'il faut que....une seconde....un esprit légendaire ça peut réellement se tuer ? Putain j'en sais rien du tout. Quoi qu'il en soit il reculait à nouveaux....Quel manque de respect et quelle condescendance. Tu es joueur pas vrai....Rira bien qui rira le dernier.
Il s'amusait à poncer son cure dent....Pas de soucis, c'était pas une bête lance qui allait me battre sur un combat à haute vitesse avec des mouvements nécessitant de l'amplitude pour être efficaces...Soit il est intelligent, soit il me prend vraiment pour un looser.

« Je ne souhaite pas que ces lames deviennent un avantage pour moi, tu te bats à l’aide de tes poings, moi j’ai une arme. Tu te retrouves déjà désavantagé par rapport à ce détail, alors même si je possède cette arme je ne souhaite pas qu’elle devienne un trop gros avantage pour moi. C’est vrai, ce serait dommage de te couper un bras ou une jambe sans faire exprès n’est-ce pas ? »

Ouai enfin...Si t'étais un minimum observateur tu saurais que j'pourrai faire en sorte de créer une épée....mais ouai, j'préfère te cogner dans la bouche mon grand. Par contre il est un peu con à changer d'avis, girouette va. J'vais te faire tourner tu vas voir, on va s'en payer une bonne tranche et on va danser. Je me remettais en garde, poing serré à ma hanche, main gauche devant moi. Je lui laissais un p'tit sourire moqueur. Par contre il disparaissait quand je voyais ses boules d'énergies. Je vois....La même aura de la même couleur....Je ne voyais presque pas le Kumiho...J'y voyais mon rival de toujours... Soit. J'allais passer à fond..
J'écartais ma position, je serrais les points, je criais ma rage.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

Je prenais une dizaine de secondes....

« Si tu veux jouer au ballon ça tombe bien parce que moi je peux en balancer trois à la fois.»

Amuse toi si tu veux.....Supa Jïnn 3.....J'étais à présent 50x plus fort. Soit...Allons le frapper....Mes cheveux avaient poussé...jusqu'à la moitié de mon dos. La couleur bleu était toujours présente. Sur ce....On va jouer au ballon mon grand. Je le regardais avec un rictus, en plus...Hum hum hum hum.....Passons après ce léger rire.
Je marchais doucement vers lui....J'étais directement à ma puissance maximale. Il se foutait de moi, soit. Il voulait se battre, allons y. Il se moquait de moi....ça par contre, non. J'aime le respect de l'adversaire, et il a pissé sur le principe...ça marque surement son territoire hein, c'est un animal après tout, mais non.

Amusons nous alors....

Je projetais mon aura en cercle autour de lui, je créais une douzaine de reflet de moi même avec les jeux de couleurs et la forme. En soit, c'était du pipeau de ouf....Une petite baffe et le truc il disparaît. C'était surtout ça qui me permettrait de me rapprocher de lui. JINN ATTAQUE REFLET ! J'suis un pokémon j'te dis.
Mes reflets et moi on fonçait sur lui. C'était pas trois boules qui allaient me casser les couilles. Il allait surement tous les péter, mais mon coup passera, avec une vitesse aussi rapide....J'étais capable de faire 100 mètres en un dixième de seconde, et on était clairement à moins de 100mètres....Maintenant....j'allais l'attaquer sur son flanc. Une bonne droite dans les obliques ça devrait lui faire passer en mode sérieux. Maintenant je restais au corps à corps, à voir si j'ai une autre ouverture ou pas, mais dans cet état d'hypersensibilité, mes sens, mes réflexes, tout était accrue. Si vraiment il fallait, et vu la position.....le mouvement le plus optimale étant sur son flanc....ce serait soit un coup circulaire de sa lance, soit un coup d'estoc...mais étant proche il allait devoir vite prendre la distance, et j'allais pas le lâcher, ça c'est sur.




(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Ven 30 Déc 2016, 02:43

Le combat venait de commencer sérieusement, je m’étais mise à l’abri un peu plus loin, j’étais anxieuse et inquiète je ne voulais pas qu’ils se battent. Mais ça ne servirait sûrement à rien de m’interposer maintenant à part me prendre un coup inutilement. Je continuais à me poser des questions sur les motivations de Jïnn, en me demandant s’il faisait ça vraiment pour moi ou si il le faisait égoïstement pour lui. Je ne pouvais m’empêcher de douter, tout simplement parce que je ne comprenais pas pourquoi il irait aussi loin pour moi. On se connaissait à peine, il ne savait pas tout de moi, il ne connaissait qu’une infime partie de moi, de ma personnalité. Alors pourquoi il prendrait le risque de m’aider… Je ne comprenais pas, j’étais dans le flou le plus total, me posant mille et une questions à propos de la sincérité de Jïnn dans tout ça.

Et mon renard ? Pourquoi prenait-il se combat tant à cœur ? Il n’avait pas dû se battre depuis des lustres avec son vrai corps. Il est vrai que rester complètement seul à l’intérieur de quelqu’un, doit être ennuyeux. Je me demandais s’il ressentait la solitude dans un endroit pareil, et s’il la ressentait, pourquoi il ne m’apparaissait pas plus souvent ? C’est vrai… il faisait partie de moi après tout donc pouvoir il n’essayait pas d’entrer plus souvent en contact avec moi, non pas que je veuille être son amie ou quelque chose dans le genre, mais peut-être que j’accepterai mieux mon pouvoir si j’avais la possibilité de lui poser toutes les questions que j’avais en tête. Bien que je doute qu’il veuille y répondre d’ailleurs.

Je m’étais assise au sol, j’observais les mouvements des deux combattants. Le renard avait l’air de s’amuser et Jïnn aussi. Ils avaient tous les deux sortis le grand jeu et ils ne comptaient pas se laisser faire. Ils se ressemblaient dans un sens, deux grands guerriers, qui aiment se battre et rencontrer de nouveaux adversaires. Ils semblaient vouloir tous les deux devenir plus forts et dépasser leurs limites. Je me demande bien à quoi ils pouvaient bien penser à cet instant précis, moi je ne m’étais jamais vraiment battue. Du moins pas sérieusement, et pas à l’aide de mon pouvoir. Je ne pouvais pas comprendre l’excitation qu’on pouvait ressentir lors d’un combat, du moins pas entièrement.

Bizarrement, je commençais à ressentir une légère fatigue ce qui me fit légèrement sourire. Je ne savais pas que j’avais le temps d’être fatiguée dans un tel endroit, avec une telle excitation autour de moi. Je soupirais puis m’étirais, avant de regarder l’étendue des dégâts qu’il y avait autour de nous. Deux boules d’énergies venaient d’exploser elles devaient sûrement avoir été lancées par Jïnn et déviées par le renard. D’ailleurs, je n’avais pas vraiment l’impression qu’il souhaitait tuer Jïnn, j’avais plutôt l’impression que pour lui tout ça n’était qu’un simple divertissement. Un divertissement qu’il n’avait pas eu la possibilité d’avoir depuis un moment.

Après avoir dévié les deux boules d’énergies, le renard avait brisé les deux pointes tranchantes de la lance. Maintenant il détenait une arme toute simple, moins redoutable que la précédente mais je pense qu’elle pouvait être tout de même efficace. Ca dépend de la façon dont il compte l’utiliser. Le voilà entouré par une sorte de voile de lumière tout comme Jïnn précédemment. Sauf que lui son voile était rouge feu. Il était vraiment magnifique et impressionnant à regarder, je pense que je n’aurais eu aucune chance si j’avais dû me battre contre lui…

Ni contre Jïnn d’ailleurs qui avait désormais sorti le grand jeu, il ne semblait pas être du tout impressionné par son adversaire au contraire. Il semblait très confiant, peut-être avait-il déjà son idée sur les capacités de son adversaire et qu’il avait une idée de comment le battre sans pour autant devoir le tuer. Bien que je doute que Jïnn ai pour objectif de tuer son adversaire à mon avis il voulait simplement le mettre K.O, hors course et dans l’incapacité de se battre. Ca suffirait à mon avis, mais pour l’instant je voulais que ce combat se termine vite… Je n’avais qu’une envie, rentrer et passer de bons moments avec Jïnn comme toute à l’heure, sortir d’ici et oublier cette histoire de renard. Je voulais qu’il en finisse peu importe la façon dont il allait procéder.


*Le gamin ne semblait pas du tout impressionné par moi, son énergie avait de nouveau augmentée, son apparence avait également. Il avait désormais les cheveux plus longs, toujours avec cette teinte bleutée. Je pouvais sentir une grande énergie dégager de son corps. Je souriais légèrement, le gamin il avait du potentiel et de l’énergie à revendre j’étais bien content d’être tombé sur un adversaire de ce type.

J’étais toujours en position moi, attendant le moindre geste de sa part la moindre attaque. Je réfléchissais également à quelle stratégie je pourrais adopter face à un adversaire aussi coriace, il n’était pas comme les autres que j’avais combattu par le passé. Il était différent, il y avait cette similitude dans nos énergies que je ne saurais expliquer. C’était troublant et à la fois intéressant, je n’en savais pas assez sur lui pour le battre aussi facilement que je le pensais. Il me fallait observer ses mouvements, d’après l’énergie qu’il dégageait ses capacités avaient nettement augmentées. Il en était capable. Il était capable de me battre, je le sentais.

Mon hôte a bien choisi son compagnon de voyage, nous étions tous les deux au même niveau. Non… peut-être même qu’il me dépassait. A vérifier en, tout cas le combat poursuivait, je gardais toujours un œil sur Asura qui me semblait bien calme pour l’instant. Pas d’opposition claire de sa part pour ce combat, ce n’était pas dans ses habitudes de ce que j’avais pu observer durant toutes ces années. Elle était du genre à éviter les conflits puis là plus rien, elle s’était sûrement résignée au fait qu’elle ne pouvait plus rien faire. Soit. Qu’elle garde cet état d’esprit ce ne sera que plus simple pour moi par la suite.

Je revenais à mon adversaire qui avait gardé son air sérieux, il avait à peine esquissé un sourire depuis le début du combat. Il avançait vers moi, il devait préparer quelque chose, je restais donc sur mes gardes observant ses mouvements. En un éclair je vis apparaître plusieurs projections de lui autour de moi, ils formaient un cercle. Une illusion, de quel côté allait-il m’attaquer au juste, à moins que toutes ces projections puissent attaquer bien que j’en doute. Ils fonçaient tous sur moi à une vitesse impressionnante, je pouvais à peine les suivre du regard. Quelle rapidité, il semblait encore plus fort que je ne l’imaginais.

Je resserrais ma prise autour du manche de ma lance et la plantait fermement dans le sol. Il était peut-être rapide mais de nous deux j’étais sûrement le plus agile. Je bondis sur l’extrémité de la lance qui était hors du sol, avant de bondir en l’air pour sortir de cette embuscade. En retombant sur le sol, sans attendre une seconde de plus à l’aide de mes queues je projetais mes boules d’énergies en direction du groupe.
Je reculais à nouveau par la suite, scrutant les alentours, je savais que tout ça ne l’atteindrait pas, j’avais une autre idée en tête mais il me fallait plus de temps.

« Viens je t’attends… »*




avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Ven 30 Déc 2016, 05:10



LA TRANSFO QUI PETE LE CODE



Asura était toujours inactive, mais dans le feu de l'action je pouvais pas vraiment faire attention à elle, rien à foutre, je dois pas être déconcentré. L'autre animal il me les brise sévèrement. Il avait esquivé au dernier moment ma frappe en rebondissant sur sa lance....ouai...faut se douter qu'il a un bon instinct vu que c'était une bête...par contre, il avait pas rouillé le con, pas du tout..

Au final il avait esquivé ma frappe, c'était chiant, très chiant, si c'est ça le combat avec ce gars....Attend....il a pas tout dit encore, condescendant, certes. Mais il était pas mauvais, c'était un fait. Il s'amusait, c'est tout....Il me prenait pas au sérieux ou quoi....c'était ça j'vois rien d'autres. Cependant la vrai menace arrivait, et merde ! Trois Bijuudamas....Rien que ça....Mes reflets disparaissaient pour laisser des micro particules d'auras qui allaient plus tard me servir de géolocalisation pour mieux le poursuivre. Je les répartissais partout mais....l'explosion était iminente.

Je n'avais pas le choix, j'allais les repousser. J'écartais ma position et je tirais deux sphères d'énergies qui explosèrent au contact des siennes....le bordel que ça crée, je sens le vent se déchaîner, mes cheveux en témoignent. Avec mon aura je protégeais mes mains et je retenais sa propre boule d'énergie....Je faisais tout pour pas qu'elle pète à ma gueule, je voulais rester sur place mais mon corps reculait avec un choc pareil. Je criais un petit coup et je la lançais en l'air pour qu'elle explose toute seule. Pourquoi je le fais alors que je peux esquiver ? Patience.....

« Viens je t’attends… »

Ouai t'inquiète pas mon gros....Si t'arrêtais de fuir j'arriverai bien avant. Mais avant....Je me dirigeais vers sa lance que je saisissais. Je la faisais un peu tournoyer....J'étais pas dégueulasse dans le maniement des armes....je préférais le sabre ou le bâton long ou court....après la lance c'est un dérivé pas dégueulasse...oulala je me répète. Je le regardais, tout à fait sérieux...Je brisais ensuite la lance, ça me prenait un instant. Je lançais les restes de la lance prêt d'Asura. Pas sur elle hein, mais à 1 mètre quoi. Je disais à Asura :

Je sais pas si ta broche est cassée, mais normalement ça t'appartient, prend en soin Asura, je finirai ça vite fait....on ira s'amuser après, j'te le promets. Surtout que j'ai laissé le dessert chauffé sur la plaque ! Il va brûler ! Va vite falloir que je finisse ça....

Ouai, c'était complètement ridicule, c'était surtout pour lui montrer que j'étais bien Jïnn tu vois. Faudrait pas qu'elle me pense hypocrite et sans émotions....pas cette Best waïfu la....Puis ce renard qui se la pète.....Ouai toi tu vas douiller. Surtout qu'un combat pareil ça va me crever l'appétit. Ouai....j'ai faim. Et rien de mieux que de me creuser le bide par ce combat
Je regardais ensuite mon adversaire, de manière légèrement méprisante mais sérieuse comme toujours :

Désolé l'acrobate, mais quitte à couper ta lance....autant le faire pour de bon. Maintenant arrête de me prendre pour un imbécile et bats toi. Je vais t'y forcer et te mettre KO.

Wow, c'était ma voix grave ça ? Putain que j'pouvais être badass et stylé quand j'voulais. Je mérite mon oscar. Reprenons le sérieux habituel. Cette fois....On y va max vitesse. Je fonçais sur lui mais comparé à tout à l'heure, la nuance était que je projetais à la fois mon aura derrière moi pour aller deux plus vite. Cinq centième de secondes c'était largement suffisant pour l'atteindre. Je laissais devant lui une image rémanente pour le leurrer, je me trouvais derrière lui et j'allais frapper avec un coup de masse (mes deux mains jointes frappants de hauts en bas) pour lui faire bouffer ce jolie sol. Si ça passait....il allait morfler car j'ai un enchaînement qui devrait pas le laisser indemne, qui qu'il soit.











(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Sam 31 Déc 2016, 00:45

Je me sentais totalement vidée, épuisée d’un coup, je peinais à suivre le combat et à garder ma concentration. Je ne savais pas exactement ce qui m’arrivait si c’était à cause de toute cette accumulation d’événements ou si c’était à cause d’autre chose. Sûrement le fait que je m’étais transformée à plusieurs reprises ce soir, d’ailleurs, ça faisait combien de temps maintenant que j’étais sous cette forme ? Bien plus de 15 minutes à mon avis… Pourtant je n’avais pas retrouvé ma forme normale je ressentais juste cette immense fatigue. Malgré le fait que nous étions à l’intérieur de moi je ressentais encore les contre coups de mon pouvoir. C’était assez ironique. Entre Jïnn qui est en plein combat, contrôle parfaitement son pouvoir et qui n’a l’air de ressentir aucun contre coup, et moi qui m’endors littéralement sur place à cause de la fatigue y’a quand même une grosse différence.

Peu importe je suppose… mais il fallait que je tienne. Je me relevais avec difficulté en m’appuyant contre le mur qui était derrière moi. Ce n’était pas vraiment le bon moment de m’endormir mais alors vraiment pas. Le combat se poursuivait en tout cas, le renard n’avait eu aucun mal à esquiver l’attaque de Jïnn mais je doute qu’il réussira à toutes les éviter vu la rapidité de Jïnn il n’avait aucune chance. Bizarrement il semblait un peu distrait, à quoi pouvait-il bien penser, il jetait un œil vers moi de temps à autre pour vérifier que j’étais toujours à ma place. Il avait sûrement peur que j’intervienne ou que je m’en mêle. Normal j’ai envie de dire, depuis le temps qu’il était ici il devait me connaître.

Il venait de balancer trois énormes boules d’énergie vers Jïnn, celui-ci n’eut aucun mal à en détruire deux, il envoya la troisième valser contre le plafond L’énergie dégagée était impressionnante un énorme souffle se dégageait de l’explosion, j’avais l’impression de voir les éléments se déchainer. Je restais à l’abris je ne voulais pas me mêler de tout ça, j’étais vraiment incapable de faire ce genre de choses, si jamais je devais m’interposer et que je me prenais par mégarde une de ces boules d’énergies je finirai carbonisée.

Jïnn avait maintenant la lance en sa possession, il la faisait tournoyer et jouait presque avec. Je me demande si il allait l’utiliser, il avait l’air de s’y connaitre en tout cas, rien d’étonnant je suppose. Le renard était maintenant désarmé je me demande comment il allait faire pour continuer, je doute qu’il soit doué pour les combats à main nu, va savoir je ne connais pas ses capacités mais à mon avis il ne faisait que s’amuser et il n’avait pas l’air de vouloir être sérieux. Ca me rassurait ça aussi tiens, ça voulait dire que Jïnn ne risquait plus rien du moins il ne risquait pas d’être aussi blessé que je l’imaginais. Ca me faisait un poids en moins sur le cœur.

Il venait de briser la lance du renard et l’avais balancé vers ma direction, je le regardais septique. Il aurait pu la garder pour se défendre ça lui aurait donné un avantage en plus bien qu’il n’en ai pas besoin pour le coup.

« Je sais pas si ta broche est cassée, mais normalement ça t'appartient, prend en soin Asura, je finirai ça vite fait....on ira s'amuser après, j'te le promets. Surtout que j'ai laissé le dessert chauffé sur la plaque ! Il va brûler ! Va vite falloir que je finisse ça.... »

Je lui souriais avant de ramasser les morceaux de la lance, ceux-ci se désintégrèrent puis flambèrent avant de reprendre la forme de la broche. Elle était intacte, je la serrais contre moi rassurée de vois qu’elle n’avait aucune égratignure. Je n’étais même pas au courant qu’elle pouvait se changer en arme d’ailleurs ce qui était assez intéressant, bon je ne pense pas vraiment que ça puisse marcher dans la réalité mais ce serait plutôt cool je dois dire, une arme portable. Je pense que je devrais la sortir un peu de son étui et la porter plus souvent… C’est fait pour après tout et vu ce qu’elle a subie je doute qu’elle se casse un jour. Je me retournais vers Jïnn qui était à nouveau en position de combat, sa petite remarque m’avait fait plaisir, au moins il ne m’avait pas oublié.

« J’espère bien que l’on s’amusera de nouveau après, je n’attends que ça. »

Je lui souriais gentiment toujours en serrant ma broche contre moi et en espérant que ce combat prendrai fin le plus rapidement possible comme il venait de le promettre.

*Il n’avait eu aucun mal à esquiver mes attaques comme je l’avais prédit. Il avait évité chacune de mes boules d’énergies et il prit même le risque d’en arrêter une avec ses mains. Il n’avait donc pas froid aux yeux il avait vraiment un parfait control de son énergie. Il semble qu’il puisse s’en servir de multiples façons, il peut s’en servir de bouclier et pour attaqué également donc j’en conclu que sa défense est bien meilleure que la mienne. Même si mon agilité reste supérieure à la sienne il est beaucoup trop rapide et sur ce point je suis perdant.

Il fallait que je réfléchisse à une meilleure tactique de combat, mais sa rapidité est un trop gros atout, si au moins j’avais gardé les deux lames de ma lance je n’aurais eu qu’à lui couper les deux jambes et le problème aurait été rapidement réglé… Malheureusement il a fallu que je fasse le malin et que je m’en débarrasse. De plus la broche n’étais désormais plus en ma possession, il venait de briser la lance et il avait remis les morceaux restant à Asura. Il faut que je trouve une solution, je me tournais vers Asura qui regardait la broche, peut-être que je devrais l’utiliser elle pour pouvoir gagner… Voilà qui serait une bonne idée…

Mon adversaire me regardait, je ne bougeais pas d’un poil, je pouvais voir tout le mépris qu’il avait pour moi dans son regard. Est-ce qu’il me méprisait à cause de ce que j’avais fais à son ami ou simplement parce que je ne voulais pas le prendre au sérieux durant ce combat. Je plissais les yeux, après tout il ne la connaissait pas plus que ça de ce que j’avais compris, alors quel intérêt d’aider une parfaite inconnue ? Pour le plaisir ? Par acquis de conscience ? j’aimerai bien savoir ses motivations.

« Désolé l'acrobate, mais quitte à couper ta lance....autant le faire pour de bon. Maintenant arrête de me prendre pour un imbécile et bats toi. Je vais t'y forcer et te mettre KO. »

Je souriais, voilà un combattant bien susceptible quand on ne le prend pas au sérieux monsieur s’énerve. Il était bien capricieux, encore un jeune enfant je dois dire. Quand il n’a pas ce qu’il veut il se met en colère et pleure, bien que je n’ai pas vu de larmes couler sur ses joues. Quoi qu’il en soit il allait attaquer il fallait que je me prépare à toute éventualité avec cette vitesse dont il disposait il pouvait me mettre KO en un coup si je ne faisais pas attention.

Le voilà qui fonçait sur moi à une vitesse fulgurante il semblait être encore plus rapide que toute à l’heure, il fallait que je réagisse mais il était trop tard, mon corps n’avait pas réagi assez vite je me prenais son coup de plein fouet, ma tête avait heurté violemment le sol.

Je me retrouvais à terre à moitié sonné, la douleur avait été si violente que je n’entendais plus rien pendant un quart de secondes, il fallait que je réagisse vite avant qu’il ne continue à me ruer de coups. Avec le peu lucidité qu’il me restait je me protégeais avec mes queues, je formais un cocon dans lequel je pouvais être protégé le temps que je reprenne mes esprits. Il me fallait contre attaquer et vite, avec une de mes queues je le saisissais par le cheville et tentait de le faire trébucher. En espérant que ça me ferait gagner du temps, juste assez du moins pour que je puisse reprendre mes esprits et concentrer suffisamment d’énergie pour essayer de reprendre le control de la broche d’Asura.*


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Sam 31 Déc 2016, 03:16



LA TRANSFO QUI PETE LE CODE



Pas le temps de niaiser. Mon offensive était de nouveau lancée. Aucune chance qu'il esquive cette masse. BAM ! Cela c'était pour sa première provocation gratuite. J'allais clairement pas le laisser s'en tirer comme ça. Le seul soucis c'était que j'avais peur pour Asura. Ce vil renard allait tout faire pour me défoncer et ça c'était une certitude. Pour l'instant je le colle, il n'aura aucune fenêtre d'ouverture. On voyait bien que c'était une bête légendaire aussi. Une personne normale serait morte en bouillit avec un coup pareil.... Je vais devoir le dépecer soigneusement. Il pourrait nuire à Asura...et ça par contre ça me foutrait en rogne.
Soit dit ne passant, Asura me semblait épuisé....je vais devoir faire vite. Sinon ça aurait surement des impacts sur la Asura de l'extérieur.

Son réflexe défensif à ce renard était de se mettre en boule. Une idée non seulement pratique mais aussi possiblement pas très très pratique. C'était une boule défensive et le frappe ça reviendrait à frapper une balle rebondissante. Mais il n'y verrait rien dans la boule. Et.....

Nani...

Ah l'batard, il m'avait saisit à la jambe et j'allais tomber ! Par réflexe je volais en déployant mon Ki pour l'entraîner avec moi en l'air. Je saisissais la queue à ma cheville. Je forçais. La pression exercé était si forte que s'il lâchait pas prise, ça allait vite lui péter une queue. Fracture de ton périnée enculé ! Evidemment, je lâchais pas. J'allais rentabiliser mon action, et vu qu'il sait pas voler....Mon pote j'vais t'envoyer au 7eme ciel.

J'espère que t'aimes les tours de manèges !

Je tournais, je tournais, je tournais ! Je tournais vraiment vite. Le principe de l'opération était de l'entraîner avec une si grande vitesse de rotation qu'il se bouffera le sol de manière extrêmement violente. Queues ou pas, ça allait faire mal mon grand. Puis c'était pas la seule surprise. Vous verrez bien. Je lâchais la queue et j'le voyais faire une jolie distance vers le sol avec une vitesse époustouflante. J'pense que j'ai explosé le record du monde de lancé de marteaux. Je l'envoyais loin d'Asura, mon prochain coup allait faire des dégats collossaux et collatéraux. J'espère qu'on est pas dans ton bide Asura, sinon tu vas chopper une chiasse.

Je joignais mes mains en continuant de léviter. Le vol stationnaire était parfait. Je mettais mes mains derrières moi...Et entre elle apparaissait une sphère bleu. J'allais ressortir mon coup favoris. Et dans cet état avec ma puissance maximale...ça allait chier, clairement. Je la concentrais....Encore....Dès qu'il va se relever, il va commencer à me craindre je vous le dis. C'était ma fameuse vague déferlante ondulatoire. Il allait devoir cavaler car j'pouvais la rediriger celle là. Je jouais la victoire sur ça. J'avais d'autres cartes de toute façon. Je disais calmement :

Ka.....me.....ha......me......


Il venait de se relever je pense, à moins qu'il reste en boule. De toute façon, ma vague était largement plus forte que moi et plus rapide. Mon aura concentrée...tu vas la tâter mon gros. Je déployais mon énergie et je l'envoyais en direction de ce renard.

ha !

Plus qu'à voir comment il réagit. Bon courage pour oser arrêter ça. Vivement que tu sois hors service pour pas me casser les couilles et arrêter d'emmerder Asura.











(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Sam 31 Déc 2016, 19:49

Les mots de Jïnn m’avaient rassurée, même si j’avais encore des doutes concernant son comportement bah… j’imagine que j’aurais le temps de lui poser la question après le pourquoi du comment il avait décidé de m’aider… Je doute que ce soit par intérêt, cependant je n’avais pas vraiment d’idées fixe sur ses motivations, c’était surement de la gentillesse tout simplement.  

Je m’étais assise à nouveau, la fatigue m’avait gagné rapidement, je ne pouvais plus tenir debout. J’avais accroché la broche à mes cheveux, il y avait bien longtemps que je ne l’avais pas porté, j’étais bien contente de la retrouver d’ailleurs. Je m’en voulais un peu, le renard l’avait dérobé si facilement, un objet si précieux que j’avais toujours sur moi pourtant. Il pouvait la contrôler à distance, dans tous les cas je n’aurais pas pu l’empêcher de la prendre puis au moins maintenant je savais qu’elle pouvait me servir de cure-dents géant… Je soupirais avant de me tourner à nouveau vers les deux combattants.

Jïnn venait d’infliger un énorme coup de masse à son adversaire qui s’était retrouvé au sol, il semblait totalement sonné. Un coup comme ça aurait pu tuer un humain normal, enfin personnellement je pense que ça aurait suffi à me tuer du moins à me blesser grièvement, il est clair que je n’aurais pas pu me redresser suite à ça. Ce renard devait vraiment être résistant pour pouvoir survivre à ce genre d’attaques.

Néanmoins sont premier réflexe après une telle attaque avait été de se protéger à l’aide de ses queues, il s’était enfermé dans une sorte de cocon. Et il en avait profité pour saisir la jambe de Jïnn. A mon avis il avait finalement pris conscience du danger que Jïnn représentait et de sa force. Il avait dû en déduire qu’il n’avait donc aucune chance de le battre, surtout si il avait décidé de ne pas s’y mettre sérieusement. Il n’avait dû combattre que des adversaires faibles, du moins plus faible que lui en tout cas. Il n’avait jamais eu je pense, la possibilité de combattre une personne qui était du même niveau voir supérieur à lui. A mon avis ça lui servirait de leçon de se faire battre par Jïnn et peut-être… peut-être que par la suite il me laissera un peu tranquille.

Ce ne serait que bénéfique pour moi, et pour Jïnn aussi d’ailleurs il aurait enfin la possibilité d’avoir son combat en tout cas, je suppose que dans un sens il m’aidait aussi à cause de ça. N’empêche vu sa force ça ne me donnait pas très envie de me frotter à lui, entre nous vu sa puissance il y avait très peu de chances que je le batte. Il était clair et net qu’il pourrait me mettre K.O en deux secondes, surtout que je devais être bien rouillée à force.

Il avait parlé de se battre à main nues cela dit il restait quand même plus fort que moi-même à main nues je doute faire le poids contre lui, sachant que je ne m’étais jamais battue de ma vie qui plus est… Je n’arrive pas vraiment à imaginer quel genre de combat ça pourrait donner, pas un combat sérieux comme celui que j’ai sous les yeux je pense qu’il prendrait plutôt un combat à la rigolade. Moi je n’oserai pas le frapper en tout cas, du moins pas sérieusement, je sais que le but d’un combat de base est de mettre K.O son adversaire mais bon. Je me voyais mal mettre K.O une montagne de muscles comme Jïnn,  c’est vrai quoi, à mon avis si je devais le frapper il aurait juste l’impression d’avoir reçu une pichenette.

En vrai c’était vraiment la honte quoi, moi avec mes petits bras tout frêles puis Jïnn avec sa montagne de muscles, il pourrait me balayer d’un coup de vent. Après je ne me vois pas du tout avec un corps comme celui de Jïnn, vous imaginez la fille baraquée ce n’était pas féminin du tout  après tout. Mon petit corps sans muscles me plaisait comme il était !
Enfin bon, l’heure n’étais pas à la rigolade, j’attendais de voir la suite du combat, en espérant que la dernière attaque de Jïnn marquerait la fin de cet affrontement.

*J’étais toujours dans mon cocon, je n’avais besoin que d’un peu de temps pour récupérer la broche. Je n’avais aucune idée de comment j’allais faire, j’avais besoin d’une arme et vite. Je n’avais pas suffisamment de force et d’endurance à l’heure actuelle avec les dégâts que j’ai subis avec son coup. Il était fort, beaucoup trop fort pour moi, je devais me rendre à l’évidence, je ne pourrais pas gagner sans arme et surtout pas dans cet état. Il fallait que je trouve une solution avant qu’il ne réagisse avant moi.

Je tenais sa cheville fermement en essayant de le faire vaciller, malheureusement il avait vite réagit, je le sentis décoller rapidement du sol, ma queue toujours accrochée à sa cheville. J’avais quitté ma boule protectrice mon corps était désormais vulnérable mais je doute qu’il puisse faire quoi que ce soit tant que j’étais accroché à lui. J’étais la tête en bas mais je pouvais au moins avoir un œil sur asura et surtout la broche je ne pouvais malheureusement rien faire pour le moment vu l’état dans lequel j’étais en tout cas.

« J'espère que t'aimes les tours de manèges ! »

J’eus à peine le temps de réagir, il se mit à tournoyer encore et encore extrêmement vite, vu sa vitesse de rotation je ne pouvais rien faire mon corps était tiraillé et écrasé par la pression. Déjà que son premier coup m’avait presque mit K.O je sentais que celui-ci allait finir par m’achever.

Il finit par me projeter contre le sol, ma tête le heurtais violemment, je réussi néanmoins à me relever avec difficulté. Mon corps était douloureux je pouvais à peine bouger, je n’aurais jamais dû le sous-estimer, j’aurais dû le découper dès le départ et en finir au lieu de faire le malin. Par ailleurs ce moment de répit me laisserai surement le temps d’arriver à dérober la broche je jetais un coup d’œil vers Asura qui observait toujours au loin, quand une grande source de lumière et d’énergie attira mon attention. Elle venait du jeune homme qui lévitait toujours au-dessus de moi, il préparait sa prochaine attaque, une immense source d’énergie se concentrait dans ses mains. Il fallait que je bouge de là mais c’était sans compter sur mon corps endoloris. Je pouvais à peine lever les jambes, alors devoir courir pour aller récupérer la broche, c’était peine perdue.

Je souriais, et je me tournais vers le gamin j’acceptais mon sors. Il projeta une immense source d’énergie vers moi, qui me heurta de plein fouet. Carbonisant tout mon corps qui finit complètement brûlé, je me laissais tomber au sol totalement faible. Mon corps était totalement cramé et endoloris, je ne le sentais même plus. J’étais sonné, totalement sonné, je fermais les yeux.

Mon corps pris feu et se désintégra complètement, pour laisser place à nouveau à ma forme spectrale. Ma forme de renard. Admettant ma défaite face à lui, je me tournais vers le jeune homme et m’inclinais en signe de respect devant celui qui m’a battu.

« Je reconnais ma défaite face à toi, tu as réussi à réduire mon corps en cendres et tu mérites ta victoire. »

Je me couchais au sol avec mon corps massif épuisé par ce combat, je gardais néanmoins la tête droite. Il avait réussi à carboniser ma forme humaine, dommage je devrais me contenter de ce corps-ci pour l’instant.

« Comme prévu, je vais accéder à ta demande quelle qu’elle soit. »

Ce jeune homme m’avait donné une belle leçon que je n’étais pas prête d’oublier, j’avais eu bien trop confiance en moi pour ce combat, tellement que j’avais oublié que je pouvais tomber sur des adversaires qui pouvaient me surprendre.*


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Lun 02 Jan 2017, 04:35



LA TRANSFO QUI PETE LE CODE



Mon Kamehameha l'avait touché de plein fois, repose en pièces enfoiré. Légendaire mon cul ouai...Ouai enfin calme toi grand con. C'était surtout car il me prenait pas du tout au sérieux. Au moins il a appris de ses erreurs. Enfin, je l'espère sincèrement. De toute façon son sourire avant de finir en poussières était révélateur de sa résolution à changer. J'y crois moi en tout cas. Un combattant reste un combattant. De toute façon s'il en refait des siennes je le défonce. Et ouai...car entre temps je progresserai  !

Le corps désintégré laissait place à sa forme spectrale de kyuubi super stylé. Ah bah oui ! Il pouvait pas crever héhé....héhé....tout était calculé. Oh putain j'ai failli oublié que j'étais dans le corps d'Asura moi. Wow, j'étais trop concentré pour lui faire la peau héhé....héhé. Asura étant fatiguée, je suppose qu'on va devoir faire un bon gros dodo, mais avant j'ai mon gâteau sur le feu putain !

« Je reconnais ma défaite face à toi, tu as réussi à réduire mon corps en cendres et tu mérites ta victoire. »

AH ! Bah tu vois quand tu veux ! J’atterrissais devant lui et je désactivais ma transformation, mes cheveux retombaient et revenaient à la normale. Je lui laissais un sourire satisfait et levais mon pouce en l'air devant sa tête. Au moins il a une notion d'honneur, celle de rester droit après une défaite ! Au moins j'ai réussis mon objectif :

« Comme prévu, je vais accéder à ta demande quelle qu’elle soit. »


Ah ! Ouai j'ai de la joie qui m'envahit la. J'vais le plot twister tel un héros de Shonen ! Et même qu'après on va me demander pourquoi je le fais blablablabla, j'ai envie. Pourquoi une femme enceinte elle veut des fraises ? Car elle a envie ! Bah moi c'est pareil j'ai envie d'aider héhé. Bref, oui, la requête, j'allais vers Asura en demandant un instant à ce renard. J'arrivais devant elle, sans être fatigué :

On arrive enfin au bout du tunnel. Bouge pas je vais te porter. T'auras la paix.

De toute façon je lui demande pas son avis je la porte, en mode marié ! Rien à foutre, comme ça elle pourra parler à ce renard et pas en étant dans mon dos. Ouai, y'a des détails comme ça, faut faire attention. Puis elle était pas si légère que ça Asura hahaha. Les femmes bien développées *tousse* y'a la masse qui va avec !
Je revenais devant le renard tout sourire :

Alors monsieur Kumi'. Car ouai, ça te va vachement bien et Kumiho c'est bien trop formel. Tu peux m'appeller Jïnn si tu le souhaites. En soit ma requête est un peu stupide mais pas tant que ça. Vois-tu, la dame ici présente qui est aussi mon amie m'a raconté que t'étais du genre sanguinaire. Donc j'aimerai qu'au lieu de buter des gens pour ton plaisirs que tu aides Asura à contrôler ton pouvoir. Je ne te dis pas de finir en esclave attention ! Je n'aurai pas la dissidence de te réduire en bête source d'énergie. Non. Ce que je te demande c'est de t'ouvrir au monde par son biais. Travaille avec elle, amuse toi avec elle, parle avec elle. Je sais pas si vous avez eu le choix de vous retrouver ici comme ça...ni même si y'a déjà eu plusieurs hôtes, mais autant vivre ensemble. Tu pourrais Asura à tirer plein profit de ton potentiel pour qu'ainsi tu puisses apprendre d'elle. Puis t'es immortel pas vrai, 100ans dans une vie éternelle c'pas grand chose. Pas vrai ?

Je lui souriais en fermant les yeux. Il m'amusait au final. Mangez le ce bout de shonen ! Bam ! Ma partie émeraude elle s'exprime directement t'as quoi ! Si Asura le voulait je la déposais. Enfin...Va falloir sortir et fissa ! Moi....Ah ! J'ai oublié d'ajouter un truc attend :

Au fait Kumi-san ! J'voulais savoir, tu veux bien que j'te donne un chouilla de mon énergie ? Comme ça si tu veux me parler, me voir en rêve ou quoi, tu pourrais venir me parler, j'suis sur on peut en apprendre pas mal l'un de l'autre, puis bon, on a l'air de grave s'ennuyer ici. Si tu le veux, avale ça. Vu qu'on a une énergie presque pareil, on entrera en résonance.

Je créais une sphère d'aura qui contenait pas mal de mon énergie. Je dirai 5 minutes de pouvoirs. Je la posais devant son museau et s'il le veut il a juste besoin de l'avaler. Je regardais ensuite Asura dans les yeux, puis le renard. Fallait juste attendre sa réponse, et on se barre en lui laissant un kiss !







(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Ven 06 Jan 2017, 19:31

Le combat semblait arriver à son terme, du moins je l'espérais. Le renard avait très peu de chance de battre Jïnn sans arme surtout qu'il avait l'air de le sous estimer. Malheureusement il s'était retrouvé piégé, il n'avait pas prit son adversaire au sérieux et c'était une grave erreur de sa part, il était tombé sur plus fort que lui pour cette fois-ci en tout cas. Il avait surement cru qu'il était tombé sur un humain normal comme à son habitude et qu'il pouvait le manipuler et le torturer à sa guise. Manque de bol ce n'était pas du tout le cas.  Au final, je me demandais contre quel genre d’adversaires il avait pu se battre, en tant qu’esprit légendaire, il avait du vivre très très longtemps et rencontrer un nombre incalculable d’être humains. Tous différents les uns des autres, ça se trouve il a même du rencontrer des êtres humains qui se sont montrés bien plus fort que lui, comment avait-il réagit dans ces cas là alors ? Il avait réussi à les battre ou il avait tout simplement prit la fuite ? Vu comme il se retrouve sur la défensive avec Jïnn, je pense qu’il était plutôt du genre à fuir la difficulté.

Pour le coup, le fait qu’il soit comme ça ne lui donnait aucunement l’avantage, malgré le fait qu'il se soit protégé avec des queues ça n'avait pas empêché Jïnn de l'envoyer valser plus loin comme une espèce de boule de pétanque. Il avait prit le choc de plein fouet et malheureusement pour lui ses queues n'étaient pas suffisantes pour encaisser un tel  choc. Je me demande si il aurait pu utiliser ma broche comme bouclier, après tout il avait pu là changer en arme alors pourquoi pas en armure ou quelque chose dans le genre pour se protéger. C’est vrai quoi pourquoi se faire simplement une arme, quand on peut avoir le bouclier qui va avec tiens. Drôle de stratégie. Tans pis pour lui en tout cas, il n’avait plus la broche et donc il ne pouvait plus se défendre,  je pouvais voir dans son regard qu'il ne voulait qu'une seule chose, la récupérer. Étant en position de faiblesse aurait simplement pu me l’arracher des mains et s'en aller avec, je n'aurais pas pu y faire grand chose je ne sentais même plus mes jambes mais je pense que Jïnn aurait rapidement riposté. D'ailleurs c'est ce qu'il fit, il chargea une immense boule d'énergie dans ses mains et il la projeta en direction du renard, l'immense rayon d'énergie le frappa de plein fouet. Il n'essaya même pas de riposter, on dirait presque qu'il acceptait sa défaite.

Jïnn était fort, très fort, je n'aurais jamais imaginé qu'il pouvait dégager une telle énergie. Je n’avais jamais rencontré quelqu’un d’aussi fort que lui, il était vraiment très impressionnant. En tout cas lorsqu’il s’agissait de combats, il se montrait très sérieux et il ne faisait pas les choses à moitié au contraire. C’est la première fois que je le vois se battre normal vous me direz on ne se connaît que depuis quelques heures, mais en attendant j’avais pu avoir un véritable aperçu de toute sa puissance. Il s’était battu contre un esprit légendaire quand même, on ne voit pas ce genre de combats tous les jours ! On pouvait dire que ce combat allait rester dans notre mémoire pendant un moment en tout cas.

Cependant, grâce à son corps spectral le renard avait réussi à s'en sortir, il avait reprit sa forme de renard légendaire, un être humain normal se serait désintégré complètement. Moi si je me prends un rayon d'énergie pareil, je n'ai pas de corps de rechange ni un corps indestructible, j'aurais fini en poussière. Même plus la peine de m'incinérer dans ces cas là... on aurait juste à me ramasser à la pelle et me mettre dans un pot. Enfin bon, j'étais rassurée que personne ne soit blessé pour le coup, j'étais juste fatiguée, quand on retournera dehors je reprendrai ma forme normale, j'étais restée beaucoup trop longtemps sous cette forme ci, rester comme ça m'avait prit toute mon énergie.
Jïnn lui, n'avait pas l'air du tout fatigué, au contraire, il etait en forme. Il avait dépensé beaucoup d'énergie quand même, comment faisait-il pour tenir encore debout ? Il avait reprit sa forme normale et avait rejoint le renard qui avait reconnu sa défaite auprès de lui. Jïnn pouvait être fier de lui en tout cas, bien qu'il avait eut de la chance que son adversaire se montre Si négligeant, bon disons que dans tous les cas il aurait fini par gagner. Je suis sûre qu'il n'a pas montré toute sa vraie force en tout cas et qu'il a encore bien des tours à nous montrer.
Il se dirigeait maintenant vers moi, heureuse de voir qu’il ne m’avait pas oublié quand même. J’étais limite en PLS, j’avais vraiment envie de sortir d’ici et au moins m’allonger un peu retrouver ma forme normale et continuer la soirée que nous avions commencé dans la joie et la bonne humeur.  En tout cas il semblait plutôt satisfait, je lui souriais gentiment pendant que tout naturellement il s’accroupissait afin de prendre dans ses bras pour me porter.

"On arrive enfin au bout du tunnel, bouge pas je vais te porter. T'auras la paix."

Je le laissais faire après tout, je ne me voyais pas ramper jusqu'à eux en mode serpent simplement parce que j'avais du mal à tenir debout à cause de la fatigue. Bien que cette situation était assez gênante, je laissais ma gêne de côté pour le moment je n'avais pas assez d'énergie pour rougir. Je me demandais cependant si j'étais lourde à porter, vu la force de Jïnn je ne pense pas qu'il soit dérangé par mon poids,  mais si il l'était... la ce serait vachement gênant... En tout cas si il me trouvait lourde il ne le montrait pas du tout, il était tout sourire, ravit de sa victoire j'imagine.

"Alors monsieur Kumi'. Car ouai, ça te va vachement bien et Kumiho c'est bien trop formel. Tu peux m'appeller Jïnn si tu le souhaites. En soit ma requête est un peu stupide mais pas tant que ça. Vois-tu, la dame ici présente qui est aussi mon amie m'a raconté que t'étais du genre sanguinaire. Donc j'aimerai qu'au lieu de buter des gens pour ton plaisirs que tu aides Asura à contrôler ton pouvoir. Je ne te dis pas de finir en esclave attention ! Je n'aurai pas la dissidence de te réduire en bête source d'énergie. Non. Ce que je te demande c'est de t'ouvrir au monde par son biais. Travaille avec elle, amuse toi avec elle, parle avec elle. Je sais pas si vous avez eu le choix de vous retrouver ici comme ça...ni même si y'a déjà eu plusieurs hôtes, mais autant vivre ensemble. Tu pourrais Asura à tirer plein profit de ton potentiel pour qu'ainsi tu puisses apprendre d'elle. Puis t'es immortel pas vrai, 100ans dans une vie éternelle c'pas grand chose. Pas vrai ?"

On pouvait dire qu'il y allait cash lui en tout cas... qu'il travaille avec moi pour que je puisse contrôler mon pouvoir ? Ça me semblait être une bonne idée.. mais encore faudrait-il qu'il l'accepte. Peut être que Jïnn avait gagné mais rien ne disait qu'il allait forcément accéder à toutes ses demandes, déjà le fait de lui dire de ne plus utiliser mon corps à sa guise était une chose, mais Si en plus il devait m'aider avec mon pouvoir c'était autre chose.  
Je regardais Jïnn un instant, il n'avait pas perdu son sourire, bien au contraire il semblait vraiment sûr de lui.
J'attendais de voir, si le renard allait accepter, une proposition comme ça, si c’était le cas ce serait vraiment un gros avantage pour moi. Malgré le fait qu'il devait s'ennuyer ici, je me demande si le fait de l'aider n'allait pas assombrir encore plus ses journées.


*Il avait donc fini par me battre, et sans difficulté. Je me sentais un peu, pitoyable maintenant de m’être laissé battre de la sorte. Je ne suis pas mauvais perdant, mais ça fait toujours un peu mal de perdre je suppose. Je me suis laissé surprendre par sa force et je l’ai grandement sous estimé, peut-être que si j’avais fais un peu plus attention et que je m’étais montré un peu moins confiant et moqueur, j’aurais sûrement pu gagner… qui sait ?

Le jeune homme avait fini par retrouver sa forme normale tout en atterrissant sur le sol, dans un sens il me faisait penser à moi et à Asura. Nous avions tous les trois la possibilité de changer de forme dans un sens, bien que lui sa transformation sois bien différente. Nos énergies restent similaires cependant, ce qui était assez intéressant, j’aurais voulu en savoir plus sur ce jeune homme et sur ses capacités.

Pour le moment il s’était empressé d’aller rejoindre mon hôte qui commençait à fatiguer, j’avais oublié cette histoire de limite. Elle ne peut rester sous sa forme de Kumiho qu’un certain nombre de temps, elle n’avait pas encore suffisamment d’endurance pour tenir plus longtemps. J’attendrai de voir ses prochaines évolutions, avec un peu d’entraînement et de temps elle finira bien par pouvoir contrôler ce pouvoir et même développer de nouvelles capacités. Mais ça risquerait de prendre beaucoup de temps, je soupirais, déjà que je ne peux plus utiliser son corps pour m’amuser et en plus je dois être patient. Comme si je ne m’ennuyais pas suffisamment ici.

Le jeune homme m’avait rapidement rejoint, en tenant Asura dans ses bras, il avait le sourire aux lèvres et semblait en forme. Je vois qu’il n’avait pas eu besoin d’être poussé dans ses retranchements.  Il avait surement dévoilé seulement une petite partie de sa puissance, je ne l'avais pas poussé à bout après tout et heureusement, sinon le combat aurait duré bien pu longtemps et je suppose que mon Hôte n'aurait pas réussi à tenir plus longtemps. Je ne souhaites pas que son enveloppe corporelle soit abîmé à cause de sa présence ici, ça représenterai un trop gros handicap pour elle comme pour moi.

D'ailleurs ce garçon semblait particulièrement attaché à elle, il avait quand même eu le cran de venir ici pour me défier juste pour pouvoir l'aider. Je me demande quel genre de relation il pouvait entretenir avec elle, je n'avais pas vraiment fait attention à lui jusqu'à ce qu'il vienne ici. Cependant il s'était révélé très intéressant, et téméraire. Sa proposition d'ailleurs, m'a semblé bien audacieuse, enfin ça ressemblait surtout à un compromis. Devoir aider Asura à contrôler le pouvoir que je lui ai cédé et devenir entre guillemets son partenaire?
Je ne vois pas vraiment quel avantage je pourrais tirer de tout ça, à part me socialiser quelques peu chose que je n'avais pas fais depuis des années. Etre proche de mon hôte discuter avec, avoir une certaine affinité, je ne sais pas vraiment si je suis le genre de personnes à faire ce genre de choses. Il me faudrait surement un temps pour y réfléchir...

En attendant, le dénommé Jïnn avait fini par retrouver son sourire du début, il semblait très sûr de lui, un peu comme moi toute à l'heure. Sauf que lui avait une bonne raison raison de l'être.

"Au fait Kumi-san ! J'voulais savoir, tu veux bien que j'te donne un chouilla de mon énergie ? Comme ça si tu veux me parler, me voir en rêve ou quoi, tu pourrais venir me parler, j'suis sur on peut en apprendre pas mal l'un de l'autre, puis bon, on a l'air de grave s'ennuyer ici. Si tu le veux, avale ça. Vu qu'on a une énergie presque pareil, on entrera en résonance."

Ajoutant le geste à la parole, il créa une petite boule d'énergie, qu'il posa devant moi. Je regardais la petite boule d'énergie flotter devant moi, surpris de voir à quel point le pouvoir du jeune homme pouvait lui offrir d'innombrables possibilités. J'étais également assez étonné de voir à quel point il pouvait être généreux, il semblait vouloir m'aider alors que j'utilisais le corps de son amie à ma guise, il me proposait un compromis afin que je ne me sente ni trop seul ni trop ennuyé.

Je souriais, amusé par toutes ces propositions. Je me demandais comment il faisait pour se montrer si emphatique avec quelqu'un comme moi, quelqu'un n'a aucune hésitation à utiliser le corps d'un autre pour assouvir sa soif de sang. C'était assez ironique en un sens, d'un côté il m'a laminé durant un combat à cause de ça puis la il veut m'aider alors que le fait d'avoir perdu n'efface pas mes fautes.

Je soupirais avant de me poser devant lui, j'ouvrais la gueule afin d'avaler la boule d'énergie qui flottait devant mon museau. Avant de poser ma tête sur mes pattes comme le ferait un chat.

"Je suis surpris de voir à quel point tu peux te montrer emphatique envers un un être comme moi, je ne m'attendais pas à ce que tu te montres aussi sympathique envers moi, au contraire je pensais que tu me parlerai aussi durement que toute à l'heure. Cela dit, bien que je sois perplexe face à un tel compromis, je me dois d'accepter ta proposition et de faire un effort pour pouvoir l'aider."

Je n'avais pas vraiment le droit de refuser cela dit, c'était notre accord, j'ai perdu je me doigt d'accepter ses conditions sans faire de mauvaise tête. Je ne promets pas de devenir "ami" avec elle mais je peux la conseiller du mieux que je peux et lui apparaître plus souvent. Ça ne me coûte rien dans tous les cas et si ça peut me divertir d'une manière ou d'une autre pourquoi pas.

"J'accepte aussi ta seconde proposition comme tu as pu le constater, ça ne me dérange aucunement de garder contact avec toi. Ça me fera un peu plus de compagnie, alors pourquoi pas. J'aurais pu le faire en prenant directement le corps d'Asura mais on va éviter pas vrai ? Et de plus sachant comme elle est tête en l'air elle est capable de se retrouver dans des situations plus ou moins embêtante, parfois assez drôles d'ailleurs. Donc je t'appellerai pour que tu viennes rigoler un bon coup avec moi."

Je lançais un regard taquin vers elle, avant de regarder à nouveau Jïnn. Il est vrai que je l'avais vu se mettre dans des situations incroyables depuis que je suis ici, mais on va dire que sa maladresse fait partie de sa personnalité. Ce qui etait bizarre en soi.

"Je pense qu'il est temps pour vous d'y aller d'ailleurs, elle ne pourra pas rester plus longtemps ici, son corps commence à fatiguer. Ça fait trop longtemps qu'elle est comme ça. Donc je vous laisse vous en aller, vous êtes libre de revenir quand vous voulez. Tant que vous ne venez pas pour vous battre, je me rends compte que je me fais peut-être un peu vieux pour ce genre de choses!"

Je n'étais pas insatisfait de sa venue ici au final, cela m'a permis d'apprendre pas mal de choses sur moi même et sur le monde qui m'entoure. J'ose espérer que notre prochaine rencontre se fera dans des conditions bien plus agréables.*


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum