Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Sam 12 Nov 2016, 02:46



Une petite sortie de nuit



Yosh...Voilà que la nuit va pas tarder à tomber on dirait....Qu'est-ce que je foutais là sérieusement...Pourquoi je repensais à mon affrontement contre mon père et Warren ? La défaite me dérange tant que ça ? Non...c'était pas ça...C'était juste l'écart de puissance bien trop important. Une si longue route qui se rallonge encore plus. Cela m'excitait terriblement en plus de me rendre encore plus bas qu'une fourmi. Faut croire que j'ai un ego surdimensionnée malgré les apparences...Enfin je dis ça comme ça.
Hormis le fait que je me lamentais un peu avec une mine râleur tel un vieux papy grognon, je marchais sur un petit sentier avec une barrière dans le parc. C'était certainement le coin le plus "sauvage" si on peut dire cela comme ça. De toute façon j'avais besoin d'espace, de la nuit et d'air frais. A croire que je vais finir par dormir dehors quand ça n'ira pas pour moi. Quel piètre homme je fais j'te jure....

J'étais vêtu d'une tenue relativement classique. Claquette en bois, pantalon élastique, débardeur et veste. Le bandeau toujours accroché à mon bras droit évidemment, il ressortait un peu en plus. Sans oublier les bracelets et les colliers tout ça, signes de mes promesses que je n'oublie jamais. Je radote....Décidément...
Quoi qu'il en soit, j'étais ici pour une seule et unique raison, me changer les idées. J'avais besoin de faire le point, prendre du recul, me poser les bonnes questions pour mon avenir. Ce genre de chose quoi...Pour une fois que je peux être un putain d'adolescent normal quoi...Tsuki c'était tout sauf le rêve que j'imaginais. Non pas que j'ai pas trouvé mon bonheur la-bas mais j'ai vite déchanté. Moi qui m'attendait à des trucs de fou j'me retrouve avec des cours tellement instable que y'a des gosses avec des dons surnaturels totalement débiles qui font les marioles. J'te jure si la violence gratuite était pas contre mes principes et que j'aimais ça....j'me serai fais un petit casse-croûte de torgnoles... Bref. Calm mind et tout ce qui va avec.

J'avançais doucement, écoutant la nature, les échos qui en sortaient de cette sorte de mini forêt. La nuit allait tomber d'une minute à l'autre certainement. Mais j'appréciais cette belle couleur orangée. De plus mes claquettes faisaient un bruit assez....moine. Ouai, c'était une phrase correcte. Pas du tout....Je dois apprendre à mieux penser sérieusement, je pars tellement en cacahuètes. Je m'arrêtais sur place, et je fermais les yeux. Je marchais en ressentant uniquement l'aura de la nature qui m'entourait. Je cru entendre quelque chose se rapprocher....C'était quoi ? Je cherchais en fronçant légèrement les sourcils une quelconque aura humaine ou animale. Et j'attendais.


(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Dim 13 Nov 2016, 17:18

Voilà que j’avais passé l’après-midi au dortoir à dormir, les yeux encore vitreux, je me réveillais d’une longue sieste bien méritée. Enfin, pas vraiment en y réfléchissant, la veille j’avais passé la nuit à regarder des films d’horreur et des documentaires effrayants sur les fantômes et les enquêtes paranormales. Je m’étais donc couchée très tard et évidemment le lendemain je n’avais pas du tout assumé durant mes heures de cours.

Possessions, poltergeist,  mystères, tout cela me fascinait et m’effrayait à la fois. Je ne pouvais m’empêcher de regarder ce genre de choses, même si je n’y croyais pas vraiment enfin si un peu quand même. Je me souviens qu’avant de venir ici, j’étais une vrai adepte des films et livres d’horreurs en tout genre. Donc forcément dès que ça parlait de mystères ou de fantômes ça m’intéressais. Mais lâche comme j’étais, après avoir regardé tout ça je ne pouvais m’empêcher de flipper.

Bref. Après cette après-midi à flemmarder dans mon lit, j’avais envie de bouger, respirer un peu d’air frais. J’avais quitté mon dortoir en toute fin d’après-midi, quand les rayons du soleil commençaient à disparaitre et que le ciel avait pris une teinte rose-orangée. J’avais enfilé un pull, au cas où, car j’avais toujours du mal à m’habituer aux températures qu’il y avait ici. Surtout le soir où la température baisse considérablement, vu la période dans laquelle nous sommes, mieux valait prendre des précautions.

L’académie semblait bien calme, quelques élèves traînaient par-ci par-là, mais leur compagnie ne m’intéressait pas. A vrai dire j’avais envie d’un peu de solitude et de calme, surtout que je sortais d’une grosse sieste je n’avais pas très envie de croiser la route de gens que je connaissais. J’avais donc décidé d’aller me balader un peu plus loin,  au niveau des parcs, là j’étais sûre de ne rencontrer personne voir pas grand monde.

Peu de gens se baladaient dans le parc à la tombée de la nuit, on ne savait jamais sur quel détraqué on pouvait tomber, moi ça ne me faisait pas peur, ou presque pas. Je resterai quand même méfiante à l’égard des gens que je croiserai, on ne sait jamais.

Heureusement, le parc était quasiment désert, il commençait à faire assez sombre, surtout que le soleil se couchait de plus en plus tôt. La lumière des quelques lampadaires commençait à illuminer  le parc, je trouvais cette atmosphère reposante et à la fois stressante. Parce que tout ce décor, le soleil couchant, le parc désert, ainsi que la lumière tamisée des lampadaires, me rappelaient vaguement un film d’horreur que j’avais regardé la veille. Je frissonnais légèrement en repensant aux différentes scènes que j’avais vues, c’était un film assez effrayant.

Bah ! Ca restait seulement un film et rien de plus. Il y a peu de chances que tout ça arrive réellement, ce serait quand même marrant tiens. Il faut quand même dire que ce parc aurait fait un joli décor de films d’horreur, un parc paisible et tranquille la journée, et un endroit effrayant et hanté la nuit ! Cette pensée me fit légèrement sourire, j’avais vraiment des pensées bizarres, la nuit ne me réussissait vraiment pas on dirait. Comme d’habitude j’ai envie de dire.

J’avais fini par me retrouver sur un petit sentier, loin des lumières des lampadaires et des bancs du parc. Va savoir comment j’étais arrivée là, j’étais tellement à fond dans mes délires que j’en avais oublié de regarder là où j’allais. J’avais bien de la chance car j’aurais pu finir par me trébucher et me ramasser, comme d’habitude. Mais non, pas cette fois ! Je m’étais juste un peu… perdue ? Dans un parc, seule et à la tombée de la nuit. Génial, que demander de mieux franchement ? Je soupirais, avant de m’étirer légèrement, je ne savais pas si je devais avoir peur ou si je devais relativiser.

Bon je finirais surement par retrouver la sortie, ah mais oui c’est vrai, je n’ai aucun sens de l’orientation, suis-je bête.
Je pense que je suis la seule personne au monde à pouvoir me perdre dans un parc, en vrai, je suis sûre que j’ai juste à faire quelques pas en avant ou en arrière pour sortir de cet amas de feuillages et d’arbres. Mais je n’en avais pas vraiment envie, j’étais venue ici pour respirer et quoi de mieux que de respirer l’air frais, entourée de jolis arbres qui deviennent un peu plus effrayants chaque minutes. Bah oui parce que la lumière du soleil disparaissait, de plus en plus, et les animaux de la nuit commençaient à sortir de leur cachette. Les insectes avaient commencé à chantonner leur mélodie, et les moustiques cherchaient déjà une victime à attaquer.  

Mieux valait que je continue à marcher,  je n’avais qu’à continuer tout droit je finirai bien par trouver la sortie, tous les chemins mènent à Rome comme on dit, pas vrai ? Autrement,  tant pis on me retrouvera à moitié inconsciente dans les bois le lendemain parce que j’aurais vu une quelconque apparition fantomatique ou que je me serais faite tout simplement agressée par un tueur !

Wow, même dans ce genre de situation mon imagination est débordante. Je frissonnais légèrement, la température commençait à chuter et vu la végétation qu’il y avait, l’humidité n’arrangeait pas les choses. Je marchais lentement et prudemment sur le petit sentier qui commençait à se fondre dans le décor, quand un bruit me fit sursauter.

Je me mis à regarder partout autour de moi, à la recherche de ce qui aurait pu produire ce dit bruit, quand je vis une sorte de silhouette qui marchait au loin. Je plissais légèrement les yeux pour mieux distinguer sa forme, on aurait dit un homme, de grande taille et assez imposant. Bah j’ai qu’à lui demander mon chemin tiens ! Si ce n’est pas un psychopathe tueur de jeunes filles évidemment. Je m’approchais de lui prudemment, il semblait s’être arrêté, peut être m’avait-il remarqué ? Plus j’avançais plus j’arrivais à distinguer les traits de la personne qui était en face de moi, un jeune homme qui semblait avoir la vingtaine, je ne l’avais jamais vu auparavant. Normal quoi. Il était habillé de façon décontracté, il se promenait probablement, drôle d’endroit pour se promener surtout quand il va faire nuit, bon je suis peut-être pas la mieux placée pour le juger !

Je m’étais arrêtée devant lui, en laissant quand même une certaine distance de 3 ou 4 mètres entre nous, au moins si je devais courir j’aurais eu plusieurs mètres d’avance sur lui ! Je levais timidement la main pour le saluer, sans réfléchir à ce qui allait sortir de ma bouche.

« Bonsoir ! Rassurez-moi vous n’êtes pas un tueur psychopathe qui vient cacher les corps de ses victimes en pleine nuit dans un parc désert ? Enfin non pas que vous ressemblez à un psychopathe ou quoi mais mieux vaut être sûr ! »

Je ris nerveusement, en me mettant une claque invisible. J’étais tellement douée pour aborder les gens…


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Dim 13 Nov 2016, 18:11



Une petite sortie de nuit



Oh...C'était une surprise de voir une fille débarquer. Pourquoi y'a autant de gens qui sortent de nuit à une heure pareille ? Je crois qu'on a tous pas vie ou qu'on laisse une nouvelle mode sur "Comment se détacher de la technologie nocive". C'est vrai que mater la télé c'était pas spécialement mon passe temps favoris. Je la regardais seulement quand y'avait des trucs qui m'intéressaient.

Par contre c'était normal que je fasse un effet de type bête sauvage ? J'veux dire...j'étais pas un tigre hein, l'autre elle approchait comme si j'étais un monstre quoi...
Je pense que je vais devoir poser les bails car là ça devient grave, j'vais appeler un chirurgien et me faire refaire la gueule c'est moi qui vous le dis.

Donc du coup, y'a une madame, qui est arrêtée à 4-5 mètres de ma gueule, et qui parait un peu...surprise ? Gogole ? Par contre elle était jolie, c'était indéniable. Une jolie demoiselle qui sort des bois, on dirait un mauvais début de film d'horreur. Je vais devoir jouer le mec musclé qui va crever en premier en tentant de pécho la dame justement. Très peu pour moi, non pas que j'veuille pas sortir avec vu sa belle tête, mais j'aime pas les clichés. Quoi que...c'était drôle parfois.
Oh oh oh ! Elle tente d'établir le contact avec la bête que je suis !

« Bonsoir ! Rassurez-moi vous n’êtes pas un tueur psychopathe qui vient cacher les corps de ses victimes en pleine nuit dans un parc désert ? Enfin non pas que vous ressemblez à un psychopathe ou quoi mais mieux vaut être sûr ! »

Wow...J'étais surpris au point d'hausser un sourcil. C'était pas dégeu comme technique d'approche....bon si c'était bidon mais qui se plaint qu'une nana aborde un mec comme ça pour le fun ? En plus elle riait nerveusement...j'ai raté quoi exactement ? Y'a le zoo du coin qui a relâché les gorilles ou bien ? T'es la belle dame qui est l'élue du cœur de King Kong ? Tu sais j'suis un mec cool moi, mais j'aimerai bien la faire flipper....Quoi que en me retenant de rire comme un con...ça va être dur...aller retiens toi d'exploser de.....trop tard....

Hahahahahaha ! Allez détend toi j'vais pas de manger, t'as du voir un vieux film ou un vieux documentaire. Faut pas voir les experts tard la nuit tu sais....

Et en essuyant une larmette du coin de mon œil, j'avançais d'un pas vers elle, les mains dans les poches d'un air totalement inoffensif et relax. J'avais encore d'un pas, lui tendant ma main, j'allais pas faire la bise de suite, c'était malpolis :

Puis-je savoir à qui ai-je l'honneur ? Je me nomme Jïnn. Je pense qu'il faut retravailler la technique d'abordage même si j'avoue que c'est originale. Si je n'avais pas été mort de rire, je t'aurai certainement fait un peu tourner en bourrique, mais c'est pas si mal. Tu fais quoi à une heure aussi tardive dans le parc ? Quoi que je dis ça....la question pourrait aussi m'être posée n'est-ce pas ?

J'attendais donc, la main tendue. Je la sentais bien cette rencontre, après, je pouvais vite déchanter. La râteau est si vite arrivé. Enfin râteau....le vent plutôt.




(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Dim 13 Nov 2016, 20:54

On pouvait dire que c’était une approche assez… particulière. Je pense qu’il va vraiment de prendre pour une espèce de folle qui se balade dans les bois toute seule pendant la nuit et qui dit des choses bizarres aux gens qu’elle rencontre.

Qu’elle idée de demander ça en plus ! Si il était vraiment ce genre de personnes il ne le dirait pas, il me répondrait non même si c’était le contraire et qu’en réalité il venait chercher l’endroit parfait pour enterrer le corps de sa précédente victime. Et puis il y a moi qui arrive et qui le prend la main dans le sac, dans ces cas-là je deviens carrément sa prochaine victime en fait. Peut-être qu’il aurait essayé de sympathiser avec moi pour ensuite m’emmener dans un endroit encore plus isolé où personne ne m’entendrai crier.

Bon, calmons-nous, il y a peu de chances que ça arrive ! J’ai l’imagination beaucoup trop débordante. Pour l’instant, il n’a toujours pas répondu. Bon sang, ça a le don de me stresser. Je me suis mise à rire comme une sotte, sans raison qui plus est. Peut-être est-ce moi la psychopathe dans l’histoire ? Bah, si il me prend vraiment pour une folle la seule chose que je risque c’est de me retrouver à nouveau seule dans le parc parce qu’il sera parti en courant.
Cette idée me fit légèrement sourire, ce serait vraiment amusant dans le sens, je passerai de victime à bourreau !

En attendant il était là, l’air dubitatif, un sourcil relevé l’air de se dire : C’est qui celle-là ? Moi, je souriais toujours niaisement, en emmêlant et en démêlant mes doigts un geste qui trahissais ma gêne, mais aussi, qui m’empêchait de me gifler à de multiples reprises.

Normalement dans les films d’horreur, les personnages ont une poussée d’adrénaline qui leurs font faire des choses qu’ils n’auraient jamais faites en temps normal, alors que pour mon cas il s’agissait plutôt de stupidité morbide qui me faisait dire des idioties.

Je soupirais à nouveau, en regardant mon interlocuteur, quand il décida soudainement de réagir. Il avait littéralement explosé de rire, cette réaction exagérée me fit sursauter. Je ne m’attendais pas à une telle réaction, je le regardais la bouche à moitié ouverte en penchant légèrement la tête sur le côté.
Je m’en sortais mieux que je ne le pensais, c’était une bonne chose ! Il pourrait donc m’aider tiens.

« Allez détend toi j'vais pas de manger, t'as du voir un vieux film ou un vieux documentaire. Faut pas voir les experts tard la nuit tu sais.... »

Mouais, j’avais quand même des doutes, vu sa carrure d’ours, on aurait dit qu’il n’aurait fait qu’une bouchée de moi si il avait pu. Hm, un film avec un cannibale, beurk ! Ou plutôt un homme qui a la capacité de se changer un ours ? Ce serait une possibilité si c’était un élève de l’académie, à moins que s’en soit bien un ?

Oh wait, ça se voyait à ce point-là que j’ai fais une overdose de films, d’horreur ? Il a fallu que j’ouvre la bouche une seule fois pour qu’il le devine, mais manque de chance, je ne regarde pas les Experts… Bon après, ce n’était pas le sujet principal de cette conversation.

Il avait fait quelques pas vers moi en me tendant la main. Je me crispe, et je me mets à surveiller le moindre ses mouvements. Il avait pénétré mon espace vital, et réduit la distance de sécurité. Bon, je recule ? Non ça va pas le faire, il le prendrait mal surtout si il voulait simplement me serrer la main. Mais il avait réduit trop aisément la distance qui nous séparait, c’était un peu suspect non ?

Bon pas vraiment parce qu’on n’est pas dans un film après tout, mais on ne sait jamais, je ne le connais pas, il ne me connait pas, je devrais quand même rester méfiante sans pour autant le laisser paraitre. Surtout si c’est un élève de l’académie, et qu’il a tout comme moi un pouvoir et il doit savoir un minimum s’en servir. Et attendant je ne voyais aucune excroissance, cornes de bouc ou queue de cochon dépasser. Après c’est vrai qu’il fait un peu trop sombre pour pouvoir le détailler entièrement,  et si ce n’est pas un hybride comme moi, il y a peu de chance qu’il possède ce genre de choses.

Je le détaillais furtivement, pendant qu’il se présentait, il semblait sympathique je ne ressentais pas une once de méchanceté dans sa voix, il y avait peut-être autre chose mais je ne saurais dire.

« Puis-je savoir à qui ai-je l'honneur ? Je me nomme Jïnn. Je pense qu'il faut retravailler la technique d'abordage même si j'avoue que c'est originale. Si je n'avais pas été mort de rire, je t'aurai certainement fait un peu tourner en bourrique, mais c'est pas si mal. Tu fais quoi à une heure aussi tardive dans le parc ? Quoi que je dis ça....la question pourrait aussi m'être posée n'est-ce pas ?»

Il avait l’air confiant… même un peu trop à mon goût… Jinn ? Drôle de prénom, je ne l’avais jamais entendu auparavant, c’est spécial mais joli. Je me sentais quand même rassuré de voir que j’étais tombée sur quelqu’un de sympathique, et qui avait plus ou moins apprécié ma « technique d’abordage » comme il disait. Je me décrispais un peu en souriant, avant de glisser ma main dans la sienne.  

« Je m’appelle Asura ! Je suis vraiment désolée pour le terme « tueur psychopathe », c’est vrai que j’ai regardé un peu trop de films d’horreur ces temps-ci et comme j’ai une imagination débordante et des pensées totalement indisciplinées bah parfois ça part un peu en sucette… »

Pourquoi fallait-il encore une fois que je rentre dans ce genre de détails, je soupirais à nouveau en serrant sa main avant de la relâcher. Elle était 10 fois plus grande que la mienne, je buggais légèrement sur ce détail en regardant ma propre main avant de soulever la tête. AH OUI ! Il m’avait demandé ce que je faisais là… bon pour le coup je n’avais pas très envie de lui dire que je m’étais un peu « perdue » on va éviter ce sujet pour l’instant je pense.

« Concernant ma présence ici… Eh bien disons que j’avais envie de faire une petite promenade nocturne ! Rien de bien spécial, et puis je me suis dis : Quoi de mieux que de m’enfoncer un peu dans les bois pour aller écouter la merveilleuse mélodie que nous offre ces gentils criquets ! »

Je rigolais encore, nerveusement en tripotant mes doigts à nouveau. Question crédibilité c’était mauvais, très mauvais.  Evidemment tout le monde aide écouter chanter les criquets tout le monde va s’enfoncer en pleine végétation pour les entendre. Bravo, qu’elle excuse, on va dire qu’il va falloir revoir également ma « technique de recherche d’excuses bidon ». Je mettais les mains derrière mon dos en lui souriant innocemment, mieux vaut changer de sujet.

« Sinoooooon, si tu n’es pas un tueur psychopathe à la recherche d’un endroit pour cacher le corps de ses victimes, et que tu t’appelles Jinn et que tu es un jeune homme tout à fait normal, que viens-tu faire ici ? Non pas que ce soit bizarre de venir ici ! Enfin un peu mais ça ne fait pas de toi une personne bizarre….bien sûr ! »

J’en profitais pour le détailler un peu plus, drôle de look franchement, à part ça rien de bizarre. Rien qui prouve que ce soit un élève… Bon je verrais bien par la suite.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Dim 20 Nov 2016, 02:13



Une petite sortie de nuit



Elle semblait se décrisper. Enfin, j'déduis ça grâce à son sourire. Après bon, j'suis qu'un homme, j'peux me tromper, qui suis-je à par un mortel ? Ohohoh c'est beau ce que je dis. Après ouai j'étais en mode j'me marre et tout....mais vu l'heure, le contexte, la situation, et ....ma réaction, bah y'a moyen de vouloir fuir. AGROUGROU ! Je vais te manger ! Ouai non...Moi même j'me trouve pas crédible. Au moins elle m'avait serré a pince. Lundi matin ! l'empereur sa femme et le p'tit prince ! STOP ! C'est la vue de boobs bien généreux qui me font devenir taré ou bien ? Après tout j'ai conscience de ce que je suis donc...je sais potentiellement ce qui m'influence, et c'était juste car j'me faisais chier, et qu'un peu de compagnie était pas si mal...quoi que....ça me change du but initial de ma venue en forêt...

« Je m’appelle Asura ! Je suis vraiment désolée pour le terme « tueur psychopathe », c’est vrai que j’ai regardé un peu trop de films d’horreur ces temps-ci et comme j’ai une imagination débordante et des pensées totalement indisciplinées bah parfois ça part un peu en sucette… »

Asura ? Bah...Moi qui pensait avoir un nom chelou, j'suis pas le seul. C'était rassurant, du moins, je positive. J'optimisme comme dirait une pub Française de supermarché ! Ouai bah....Ils sont cons les occidentaux....Quoi que je dis ça je suis moitié américain et moitié japonais....Même si ma moitié japonaise se remarque juste pour les cheveux....et la pilosité en...abondance réduite, pratique pour se raser les aisselles ! Sinon....Elle a l'air marrante, elle beug, c'est trop marrant ! J'radote là...
Point positif et rigolo que j'dois faire grâce à elle  : Faire une soirée film d'horreur. Quoi que c'était pas possible avec mon crew remplit de dissident. Au moins elle a pas l'air timide ! Oh je sens que j'ai trouvé une future pote marrante moi.

« Concernant ma présence ici… Eh bien disons que j’avais envie de faire une petite promenade nocturne ! Rien de bien spécial, et puis je me suis dis : Quoi de mieux que de m’enfoncer un peu dans les bois pour aller écouter la merveilleuse mélodie que nous offre ces gentils criquets ! »

Je peux pas m'empêcher de rire doucement, et un bourru qui rit doucement...c'est rigolo n'est-ce pas ? Au moins niveau volume sonore je la noie pas. Cette excuse de chiotte....Dans l'idée j'trouve ça tellement amusant que j'm'en fou qu'elle galère à me parler. En plus mate moi ces tics de la gestuelles, elle tripote ses doigts et met ses mains derrière son dos. Puis ce sourire innocent.....Il me la faut comme pote ! Une nana normale dans ce monde, ça se refuse pas ! Et vu que la normalité c'est de la merde, ce que je viens de dire est méga stupide mais aussi méga philosophique ! C'qu'il faut pas dire j'te jure....


« Sinoooooon, si tu n’es pas un tueur psychopathe à la recherche d’un endroit pour cacher le corps de ses victimes, et que tu t’appelles Jinn et que tu es un jeune homme tout à fait normal, que viens-tu faire ici ? Non pas que ce soit bizarre de venir ici ! Enfin un peu mais ça ne fait pas de toi une personne bizarre….bien sûr ! »

Je souriais au fur et à mesure que mon rire s'estompait, au moins je vivrais plus longtemps grâce à elle. Askip le rire rallonge la vie mais te file des rides. Elle galérait il semblerait. J'la trouve limite adorable, genre une sorte de petite sœur. Quoi que j'ouvre ma gueule mais j'ai pas de frères et sœurs....du moins pas à ma connaissances... Ce serait le comble de mon crétin de daron ! Sale fourre.....ouai non c'trop vulgaire ça comme surnom...Ou alors il est fidèle et a engrossé maman pleins de fois....Oh merde....Une sœur aussi musclé que moi....c'était possible ça ? Oh merde....Si elle s'appelle Sakura j'réponds plus de rien... Enfin bref, j'mettais ma main derrière mon crâne et "tendait" l'autre vers la dame. C'était plus du langage corporelles dont je faisais jamais attention, mais c'était pour expliquer la raison de ma présence.

Bah, vu que t'a l'air sympa même si t'es clairement nerveuse, j'étais là....en train de remuer le passé, genre un peu en mode dépression. Disons plutôt que je réfléchissais à ma vie....ce qui m'est arrivé, ce qui s'est passé et ce qui m'arrivera dans le futur....en somme, j'me fais chier ouai....

Je craquais mes doigts, l'air perplexe...c'est vrai que j'avais pas foutu grand chose dans ce parc....A moins que je m'entraîne mais vu l'heure et ce que j'ai bouffé, ça me parait pas raisonnable. En plus j'suis bien à marcher comme un vagabond en s'apitoyant sur son propre sort...Mais j'suis un minable enfaîte... Wow, j'viens de réaliser un truc de ouf....Mais que dalle ! J'ai le droit de penser à ma vie aussi ! Vas y j'vais te taper ! Me frapper moi même....quelle idée...
En plus...J'm'autorisais à checker l'aura de la dame....Oh....Supérieur à la normale, digne d'une personne étant à Tsuki...Après j'en étais pas sur à 100% même si ça devrait me crever les yeux comme une BBC qui te troue le fion. Ohohohoh ça c'est vulgaire ! Ça c'est vendeur ! Je lui disais légèrement souriant, et...tentant d'être rassurant :

J'viens d'une école pas loin. Et toi tu me parais un peu perdue non ? Oh merde ! J'ai pas pensé au couvre feu ! Oh le con ! J'crois j'vais devoir la jouer ninja ou SDF....
Sinon....Tu viens de l'académie voisine ou bien ? J'aimerai en avoir le cœur net tu vois, même si la réponse sera oui à 99% car vu l'énergie vitale que tu dégages....tu seras une humaine normale vraiment forte...Et j'me rends compte que ce que je dis n'a aucun sens....j'dois être fatigué moi héhéhéhé....


Ah bah j'crois que les rôles s'inversent non ? Ce serait con.....On va être deux bolosses ici perdu en forêt.....BRAVO !





(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Dim 20 Nov 2016, 14:49

L’atmosphère s’était peu à peu détendue, je restais quand même un peu nerveuse, bien que mon interlocuteur n’avait pas l’air bien méchant. A croire que je m’étais fait tout un tas de films pour rien, mais comment ne pas devenir parano dans un parc après la tombée de la nuit. Surtout quand tu croises un grand gaillard comme lui en plein milieu d’une mini forêt, y’a de quoi flipper quand même ! Après j’étais peut-être devenue parano à cause de tous les films que j’avais vu, bon bah il va peut-être falloir que je fasse une « cure de désintox ». Je vais faire ça je crois, au lieu de regarder des films d’horreur je regarderai des films drôles tiens. Ça se trouve je deviendrai moins parano et je dormirai mieux la nuit. C’est même une certitude.

Bon, en attendant Jïnn semblait être quelqu’un de très souriant et chaleureux, ça avait le don de me mettre en confiance, je m’étais totalement décrispée même si j’avais tendance à bouger mes mains et mes doigts dans tous les sens. J’espère vraiment qu’il n’y prêtera pas attention, et qu’il ignorerait également ce que je venais de dire ! J’étais vraiment un boulet sur pattes, en tout cas ça avait l’air de l’amuser… Tant mieux j’ai envie de dire.

N’empêche, il était quand même vachement baraqué on dirait presque un catcheur, en moins moche et violent quand même. D’ailleurs pour moi, le catch ce n’était que de la simulation pure et simple, bon après c’était peut-être mieux comme ça.

J’avais quand même de la chance que mon pouvoir ne me donne pas de super gros muscles et que je garde mon petit corps svelte, ma force est peut-être augmentée mais je ne ressemble pas à une bodybuildeuse ou à Hulk version féminine. Hulk avec mes oreilles et mes queues de renard… Ca aurait été vachement flippant ça quand même, voir marrant tiens !

Wow mes pensées partent encore trop loin, petite claque invisible. Il semblerait que monsieur Jïnn le baraqué tente de communiquer avec moi, redressons bien nos antennes pour bien capter le signal et écoutons-le attentivement !
Il avait tendu à nouveau sa main de géant devant moi, on dirait presque qu’il voulait m’inviter à danser vu la tête qu’il faisait.

« Bah, vu que t'a l'air sympa même si t'es clairement nerveuse, j'étais là....en train de remuer le passé, genre un peu en mode dépression. Disons plutôt que je réfléchissais à ma vie....ce qui m'est arrivé, ce qui s'est passé et ce qui m'arrivera dans le futur....en somme, j'me fais chier ouai.... »

Eh bah c’était une raison carrément plus simple que mon histoire de meurtre, et carrément plus crédible que mon histoire de criquets aussi. Ah, et ça se voyait tant que ça que j’étais nerveuse ? Super. Pourquoi fallait-il que je sois nerveuse à chaque fois que je parle à quelqu’un, bon sang ? Ce n’est pas vraiment de la timidité mais, disons que je n’ai pas l’habitude des relations amicales ou des trucs dans le genre ? Génial.

Enfin bon, je me disais bien que quelque chose n’allait pas derrière son sourire, j’avais l’impression qu’il était préoccupé quand je l’avais abordé. Après, ça ne me regardait pas vraiment… Mais si je pouvais être une oreille attentive pourquoi pas ? A moins qu’il ne veuille pas en parler, quoi que. S’il m’avait dit la vérité concernant la raison de sa venue peut-être qu’il souhaitait en parler ?

Il faisait craquer ses doigts, l’air de rien, il semblait à nouveau préoccupé. J’avais l’impression que c’était vraiment quelque chose qui le tracassait énormément, j’avais envie de l’aider, si il me le permettait. J’en doutais, mais bon si ça pouvait l’aider, rien qu’un peu ce serait déjà ça.

Il avait souris à nouveau en me regardant, et en prenant un air rassurant, comme si il s’apprêtait à avouer quelque chose.

« J'viens d'une école pas loin. Et toi tu me parais un peu perdue non ? Oh merde ! J'ai pas pensé au couvre feu ! Oh le con ! J'crois j'vais devoir la jouer ninja ou SDF....
Sinon....Tu viens de l'académie voisine ou bien ? J'aimerai en avoir le cœur net tu vois, même si la réponse sera oui à 99% car vu l'énergie vitale que tu dégages....tu seras une humaine normale vraiment forte...Et j'me rends compte que ce que je dis n'a aucun sens....j'dois être fatigué moi héhéhéhé.... »


J’écarquillais doucement les yeux, avant de me rapprocher légèrement de lui. Aux vues de ce qu’il venait de dire, il s’agissait effectivement d’un élève de l’académie tout, comme moi. Comment avait-il pu sentir « l’énergie que je dégageais », sois c’était un mec hyper sensible aux énergies des autres sois ça faisait partie de son pouvoir. Ou je pue le Kumiho c’est aussi une possibilité, bon après je doute qu’il connaisse l’odeur d’une créature légendaire.

Mouais, ce n’était pas vraiment possible à mon avis. Je ne savais même pas que l’énergie de mon pouvoir pouvait être ressentie si facilement, surtout que j’avais ma forme normale ce n’était pas comme si j’avais sorti mes deux oreilles quoi.

Attends, il avait deviné que je m’étais perdue ? Mon excuse n’avait pas marché, il avait remarqué que j’étais totalement pommée. Je soupirais, en me mettant des claques invisibles. J’aurais dû choisir une excuse plus crédible, mais c’est trop me demander évidemment. Je lui souriais timidement avant de croiser les bras.

« Bravo monsieur le détective, vous avez deviné que je viens également de l’académie Tsuki spécialisée dans le regroupement d’élèves aux pouvoir surnaturels ! Donc oui effectivement j’ai un pouvoir, et je suppose que toi aussi puisque tu as réussi à deviner que je n’étais pas tout à fait normale sans que je laisse transparaître quoi que ce soit. Donc j’imagine que c’est grâce à ton pouvoir que tu l’as su, puis ce n’est pas écrit sur mon front, enfin presque pas. »

Presque pas parce qu’à mon avis on ne croise pas des gens avec des yeux comme moi tous les jours. Rouge et jaune, on est d’accord pour dire que c’est très bizarre comme couleur pour des yeux vairons. Bon après ça va bien avec moi sachant que je suis très bizarre.

D’ailleurs, je vois qu’il avait lui aussi des doutes sur moi, et qu’il a voulu être sûr que je sois bien une élève l’académie et pas une humaine normale mais pas trop non plus. Bon au moins moi aussi j’avais ma réponse, c’est sûr que ce n’est pas très commun de voir des élèves traîner en dehors de l’académie à cette heure-ci surtout avec cette histoire de couvre-feu.

Je m’en fichais un peu d’ailleurs, ce n’était pas bien difficile de pénétrer dans l’académie ou d’en sortir, même si ça voulait dire qu’on devait jouer au Ninja comme il dit. Bon après le couvre-feu est à 23h pour les plus de 18 ans et vu sa carrure à mon avis ce n’est pas un gamin de 13 ans, enfin j’espère, sinon ce serait VRAIMENT bizarre.
Enfin bon, je ne sais pas si c’était vraiment le bon moment pour parler de ça, mais je voulais vraiment savoir ce qui le préoccupait.

« Hum, non pas par curiosité, mais par soucis de ton état, pourquoi tu te sens tant déprimé par rapport à tout ça ? Je comprendrai que tu ne veuilles pas en parler ou quoi… Après tout ça ne me regarde pas, mais je peux être une oreille attentive si besoin. Si ça peut te rassurer, je ne connais pas grand monde à l’académie, je suis une vraie Hermite ! Donc je ne risque pas de raconter tes préoccupations à qui que ce soit !»

J’avais parlé d’une voix douce et rassurante, tout en lui souriant. Je ne voulais pas l’obliger à faire quelque chose qu’il ne voulait pas, loin de là, mais je ne pouvais pas m’empêcher de vouloir lui apporter mon aide. Aussi insignifiante qu’elle puisse l’être.

« Ah, et oui en vrai, je suis un peu perdue je n’ai pas du tout le sens de l’orientation ! »

Il se moquerait surement de moi, mais bon, au moins on pourrait rapidement changer de sujet si jamais il ne souhaitait pas discuter de ses problèmes.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Dim 20 Nov 2016, 18:15



Une petite sortie de nuit



Ah bah, finalement c'était elle qui se rapprochait, à croire que j'étais THE MEC. Genre celui qui parait tellement sympa et candide que les gens se décrispent. Après bon, j'me plains j'me plains, j'suis qu'un pisseur putain...Enfin quoi qu'il en soit, j'pense que je vais pas traîner ici. Non pas que j'aime pas la dame, juste que...j'avais un coin sympa à visiter avant. Genre observer les étoiles du haut d'un arbre, c'était pas mal. Cliché, mais pas mal. Puis, c'était une jolie vue mine de rien.

Cependant deux points où je devrai faire attention à l'avenir...Déjà, dire le potentiel énergétique à quelqu'un. Bah ouai, dans le meilleur des cas on me prend pour un fou, dans le moins bon....j'fais flipper. Je pense que ça l'a rendu un peu perplexe tout ça. Puis bon, faut pas dire que je fais dans l'implicite non plus...Putain mais j'ai aucun boulot physique à faire à par...réfléchir....Après réfléchir ça m'emmerde donc....voilà... Sauf en combat. Je cite : "Le combat...c'est bien" Jinn 2016....J'pense que j'dois dormir....
Au moins mon interlocutrice souriait toujours aussi timidement et croisait ses bras. Le langage corporel c'est important aussi !

« Bravo monsieur le détective, vous avez deviné que je viens également de l’académie Tsuki spécialisée dans le regroupement d’élèves aux pouvoir surnaturels ! Donc oui effectivement j’ai un pouvoir, et je suppose que toi aussi puisque tu as réussi à deviner que je n’étais pas tout à fait normale sans que je laisse transparaître quoi que ce soit. Donc j’imagine que c’est grâce à ton pouvoir que tu l’as su, puis ce n’est pas écrit sur mon front, enfin presque pas. »


Monsieur le détective ? Si tu savais....J'suis sortie d'un Killing school ma grande....une belle merde...Enfin bref, c'était maintenant de l'histoire ancienne... En vrai j'aimais bien sa façon de parler me plait. Et non c'était pas ses boobs ni ses yeux d'une couleur ma foi assez sympa (même si j'avoue que parfois d'un regard discret j'me rince l'oeil). Eh oui Noa ! J'te baise ! J'ai changé ma gueule, j'cherche plus à draguer ! Du moins...plus trop...héhéhéhé. Sinon, elle était perspicace aussi. C'était pas trop dur non plus de toute façon. Sinon ouai, j'opinais pour lui donner raison. C'est alors qu'elle continuait.

« Hum, non pas par curiosité, mais par soucis de ton état, pourquoi tu te sens tant déprimé par rapport à tout ça ? Je comprendrai que tu ne veuilles pas en parler ou quoi… Après tout ça ne me regarde pas, mais je peux être une oreille attentive si besoin. Si ça peut te rassurer, je ne connais pas grand monde à l’académie, je suis une vraie Hermite ! Donc je ne risque pas de raconter tes préoccupations à qui que ce soit !»

Ok ! Ok ! Best waifu ! Rien à foutre ! Elle, elle est bien ! Enfin...ouai bon ok elle me donne juste un peu de considération,
je suis un public facile, j'admets ! Après bon, va clairement falloir repasser, car j'compte pas du tout raconter ma life dans ses plus noirs...souvenirs à une inconnue. Après bon, les élèves de Tsuki sont pas forcément des inconnus. Après tout on est tous la-bas pour faire la même chose. Enfin bref, je divague et y'a pas de réels sens à ce que je pense la. Bon j'avoue que sa voix un peu douce et qui tente de me rassurer...bah ça marche, mais non.

« Ah, et oui en vrai, je suis un peu perdue je n’ai pas du tout le sens de l’orientation ! »

Ah bah, tu m'étonnes qu'on puisse pas se repérer ici...Une belle chiasse en effet. Après, on reste juste dans un parc, doit y avoir un panneau quelque part forcément. Ainsi, se perdre est donc une sentence infligée par le destin ! Ouai, j'pars en couilles, mais au moins, je suis taré ! Et un taré qui se rend compte qu'il est taré....bah il ne l'est pas tout simplement....Tout ça pour ça....j'dois consulter je pense...
Mais bref ! Assez niaisé ! J'pointe le ciel, du moins, la cime d'un arbre assez haut en souriant.

En vrai...J'dis pas forcément tout ce qui m'arrive même à mes potes...Après bon....J'veux bien faire un effort pour papoter, si tu arrives à me rejoindre au sommet de cet arbre. Partante ? A moins que le tueur en série que je suis ne préfère te dépecer gentiment sur un arbre héhé

Peu importe sa réponse, moi j'écoutais, et si elle disait non j'lui dirai un truc du genre : "Tu sais pas ce que tu rates". Puis elle verrait mes yeux crépiter d'un éclair bleu. Je prenais un peu d'élan et je sautais aidé de mon pouvoir tout le long de mon opération. Un branche, puis deux, puis trois, agilité, technique, équilibre, tout était renforcé....Puis en projetant mon aura par mes pieds ou différentes parties du corps, j'pouvais limite...."planer". Non pas que j'ai pas déjà lévité où volé sur certaines hauteurs mais...c'était vachement pratique. J'arrivais alors en haut de l'arbre en mode ninja. Tout en croisant mes bras, je regardais un peu l'horizon, puis la demoiselle :

Tu verrais...y'a une jolie vue de la haut. Ça te dit pas ? Puis avec les étoiles, ça fait cliché, mais terriblement classe.






(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Dim 20 Nov 2016, 19:38

J’espérais vraiment qu’il accepte de discuter un peu avec moi. Après tout ça pourrait lui faire du bien de se confier surtout si c’était une personne qui n’avait pas l’habitude de s’ouvrir aux autres. Bon je dois dire que je ne suis pas mieux, je suis assez solitaire, je n’aime pas parler de mes problèmes parce que je considère être mieux lotis que certains qui n’ont pas à manger tous les jours.

Bien que parfois c’est toujours bien de se lâcher un peu, à l’écrit par exemple, tenir un journal c’est pas une mauvaise idée tiens. Moi qui aimais écrire ce serait une idée, bien qu’un peu enfantine. C’est vrai que c’était les petites filles qui remplissaient un carnet, enfin plutôt un journal intime. J’imagine un journal intime de petite fille, où elle raconte qu’elle n’est plus copine avec telle ou telle fille. Ou qu’elle est amoureuse de tel ou tel garçon qui est trop beau ou trop gentil.

Cette pensée me fit légèrement sourire, c’était assez drôle en fait, une petite fille est innocente et n’a pas la même perception des hommes ou des amis que nous qui sommes plus âgés. Dans un sens on devrait tous avoir la même perception qu’un enfant, peut-être qu’on serait plus heureux si on voyait les choses avec pureté et innocence. Après dans un autre sens, ce serait surement bien ennuyeuse, nous serions bien stupides de voir la vie en rose à mon avis !

Voilà que je partais dans des réflexions philosophiques ! A cause de quoi ? D’un mec que je ne connais pas du tout. En vrai, c’était vraiment stupide de lui demander de me raconter ses problèmes comme ça, alors qu’on ne se connaissait pas, franchement je m’attends à un refus ou quelque chose dans le genre. Je m’attends même à ce qu’il me rembarre et s’en aille, vexé ou outré par cette demande. Surtout qu’à mon avis il n’était pas venu ici pour qu’on lui pose des questions. A mon avis il était surtout là pour réfléchir ou oublier ses problèmes.

Et puis il y a moi qui arrive, telle une sotte et qui commence à le questionner sur sa vie, en vrai c’était trop chelou ! Il devait se dire : Euh je ne la connais même pas et elle ose me poser des questions sur ma vie personnelle ? Elle est complètement tarée celle-là.

Bon à mon avis il devait déjà se demander si je n’étais pas déjà tarée, parce que de un, j’ai cru qu’il était un tueur psychopathe, et de deux je m’étais perdue dans un parc. Non mais franchement est-ce qu’une personne normale traînerai dans un parc totalement désert en pleine nuit et cerise sur le gâteau, aurait réussi à se perdre comme une idiote ?
Même pour moi c’était dur à avaler alors imaginez pour lui !

Enfin bon… J’attendais toujours sa réponse, je m’attendais vraiment à ce qu’il m’envoie valser. Mais il n’en fit rien, au contraire, il m’avait invité à discuter… en haut d’un arbre.

« En vrai...J'dis pas forcément tout ce qui m'arrive même à mes potes...Après bon....J'veux bien faire un effort pour papoter, si tu arrives à me rejoindre au sommet de cet arbre. Partante ? A moins que le tueur en série que je suis ne préfère te dépecer gentiment sur un arbre héhé »

Monter en haut d’un arbre pour discuter ? Ce n’était pas une mauvaise idée, puis au moins on verrai là où on est et on pourrait savoir dans quelle direction aller si on voulait sortir de tout cet amas de feuilles. Attends il a dit qu’il voulait me dépecer là ou ? Bon stop les pensées de paranoïaque ! Mais il avait vraiment dit ça, roh mais il n’était pas sérieux donc inutile d’en faire une affaire d’état !

Sans même attendre ma réponse il avait déjà commencé à sauter de branches en branches, il semblait comme projeté, par une sorte d’énergie que je ne saurais décrire, c’était assez impressionnant et particulier. Il était très agile, et n’avait pas l’air d’avoir le vertige vu la hauteur de l’arbre !

« Tu verrais...y'a une jolie vue de la haut. Ça te dit pas ? Puis avec les étoiles, ça fait cliché, mais terriblement classe. »

Est-ce qu’il essayait de tester ma capacité à gripper à un arbre ? Je ne suis pas un singe moi…Puis n’empêche je ne sais pas si c’est réellement une bonne idée de gripper à cet arbre, la dernière fois que j’avais posé mon derrière sur un arbre je m’étais limite faite agressée par l’autre-là, la folle des arbres avec son hamster… Jane un truc dans le genre. Selon ce qu’elle m’avait dit les arbres étaient des êtres vivants, et qu’ils n’appréciaient pas trop le fait que je sois assise sur un de leurs « bras ».

Bon entre nous, il y a peu de chances qu’elle aussi soit dans le parc en pleine nuit uniquement pour pouvoir surveiller les gens qui osent offenser ses précieux arbres donc je pouvais bien me permettre. Puis j’avais vraiment envie de l’aider donc
je n’avais pas trop le choix.

Je soupirais, avant de m’étirer longuement. Ca faisait quand même un moment que je n’avais pas utilisé mon pouvoir, non pas que je n’en avais pas envie mais… la flemme quoi. J’étais déjà suffisamment fatiguée et je n’avais pas très envie que mon pouvoir me bouffe toute mon énergie, j’espérais vraiment pouvoir régler ça un jour. Je jetais un regard vers la branche où m’attendait fièrement Jïnn.

« Tu sais je ne suis pas vraiment un singe en vrai, si je n’avais pas eu ce pouvoir il est clair que je n’aurais pas pu monter sur cet arbre et je t’aurais obligé à me porter jusqu’en haut et me faire descendre ensuite bien sûr, agile comme tu es ça n’aurait été qu’une formalité pour toi. »

Je grimaçais légèrement avant d’avancer vers l’arbre. Puis, j’inspirais et j’expirais doucement, pendant que je prenais peu à peu ma forme de Kumiho. Mes queues s’étendaient longuement dans mon dos en remuant joyeusement, pendant que mes oreilles se dressaient au sommet de mon crane. Quant à mes cheveux, ils  se décolorèrent et devinrent d’un blanc pur pendant que mon œil intact prit une teinte rouge sang.

« Je ne comptais pas vraiment faire de sport ce soir mais quand on n’a pas le choix… »

J’étirais mes queues engourdies, qui étaient restées cachées un peu trop longtemps, avant de regarder le sommet de l’arbre. Je me mis alors, à sauter de branches en branches avec grâce et agilité afin de rejoindre Jïnn. Je me faufilais entre les feuilles de l’arbre, puis je fini par atteindre la branche sur laquelle était perché mon cher interlocuteur. Je m’assis doucement face à lui puis je me mis à regarder le ciel et comme il l’avait si bien dit, la vue était vraiment magnifique, on pouvait admirer les étoiles qui avaient pris place dans le ciel. Accompagnant la lune et ses rayons doux et apaisants.

Je me sentais un peu stressée, de devoir prendre cette forme devant les gens, j’avais toujours un peu peur de les effrayer ou qu’ils partent en courant en me traitant de monstre. Mais bon pour le coup, je n’avais pas trop le choix !

« Alors du coup, c’est ici tu comptes me dépecer et découper mon corps en petits morceaux ? Non pas que ça me dérange, mais j’ai fait l’effort de monter te rejoindre pour pouvoir discuter donc, si tu pouvais me tuer après ce serait cool quand même. »

Je lui fis une petite grimace amicale, histoire de le taquiner un peu. Puis je m’avançais à nouveau légèrement vers lui mais pas trop, distance de sécurité comme on dit ! Je croisais à nouveau les bras contre moi en attendant une quelconque réaction de mon interlocuteur. En espérant que sa première réaction ne serait pas de hurler en me traitant de monstre.

« Ah et tu ne comptes pas t’enfuir en me suppliant de ne pas te manger j’espère ? Je demande parce qu’on me l’a déjà fait… »


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Sam 26 Nov 2016, 17:29



Une petite sortie de nuit



Cette vue....olalalalala, ça me rappelle mon dojo, le japon, les potes, les rivaux, les journées d'entraînement tellement difficiles que le soir on allait se pieuter sans broncher. J'pense que je vais devenir un papi avant l'heure... C'était marrant....Est-ce que tu penses qu'elle te fait de l'effet la dame au point que tu te remets toi même en question ? Le fière, puissant et dissident Jïnn ? Hey ! J'suis pas dissident, juste que j'ai des déviances justifiées....puis j'suis plus le gamin d'il y a longtemps ! J'ai grandis ! Ouai ouai....Je parle tout seul....Ouai alors c'est Kazumichi qui me reparle par le bandeau qui sait... Je deviendrai pas fou plutôt ? Bof j'demandais à la dame qui me fait de l'effet pour être certains.

« Tu sais je ne suis pas vraiment un singe en vrai, si je n’avais pas eu ce pouvoir il est clair que je n’aurais pas pu monter sur cet arbre et je t’aurais obligé à me porter jusqu’en haut et me faire descendre ensuite bien sûr, agile comme tu es ça n’aurait été qu’une formalité pour toi. »


Oh bien aucun soucis, porter une si jolie demoiselle rigolote, moi je dis oui madame ! Après tout, ça me donne trois points de charisme en plus, un porté digne d'un prince guerrier de fou. Ouai bon j'me sens trop chaud pour rien, tu vas te calmer grand con ? C'est l'absence de lumière qui te rend con ? Débile va. Je sais pas c'est quoi le pire entre mes pensées, ou le fait de parler à moi même. Je crois que j'ai envie de dormir....alors que j'ai pas sommeil, ouai...j'pense que ça devient grave docteur. Je souriais doucement à ses paroles cependant.

Oh oh oh ! Matez moi cette transformation. Si j'avais pas de pouvoir j'aurai surement dit un truc du genre "OH MY GOD ! DEGAGE DE LA SALE BETE ! SALE MONSTRE FOU LE CAMP DE CHEZ MOI ! " ou j'me serai chier dessus ou bien....j'serai tétanisé. Mais bordel je pouvais pas m'empêcher de trouver cette transformation trop stylé. Mate moi ce kyuubi là. 9 queues....tu peux que ça pourrait faire une chapka ? Ou non mieux ! Un oreiller ! Oh ouai....un bon oreiller, j'pense que j'vais la louer à temps plein, elle se fera du blé. Ouai mais si tu fais ça, bah elle a plus de vie....Tu marques un point conscience....tu marques un point...

« Je ne comptais pas vraiment faire de sport ce soir mais quand on n’a pas le choix… »


Roh chipote pas, j'suis sur que t'a de quoi en avoir dans le ventre m'dame. Surtout que vu comment tu t'étires, t'as pas fais d'exercice depuis un moment ma grande, puis bon, monter une dizaine de mètres c'est facile, surtout que tu dégages une puissance de combat assez élevé. Et encore tu dois en avoir dans le ventre. Même si je lis les flux énergétiques, on peut aisément cacher sa force de combat.
J'observais chacun de ses mouvements pour grimper. Elle était forte, et pas en restes. Intéressant....Qui sait si un jour on se fou sur la gueule....ça serait marrant. Cette transformation j'la trouvais trop cute en vrai. Et badass à la fois....Y'en a qui en ont de la chance ici bas.

En enlevant le fait qu'elle soit stressée, certainement à cause de sa transformation, elle était assise pas trop loin de moi, elle y tient à sa distance vital haha. J'comprend, pas de soucis. En plus de profiter de la vue, elle ajoutait, ce qui me faisait rire :

« Alors du coup, c’est ici tu comptes me dépecer et découper mon corps en petits morceaux ? Non pas que ça me dérange, mais j’ai fait l’effort de monter te rejoindre pour pouvoir discuter donc, si tu pouvais me tuer après ce serait cool quand même. »

Sa grimace était bien marrante. Je l'aime bien cette nana au final. Ouai je sais je dis ça trop tôt....cependant, faut avouer que y'a peu de personnes qui réagissent comme ça ! En plus de se rapprocher un peu plus....pour se faire dépecer sans doute, car j'dois avouer qu'une fourrure comme ça ça donne envie....On se reverra en hiver j'te le dis ! Sinon j'ai un projet maintenant, copuler avec elle, faire des gosses et répandre l'humour et la bonne humeur avec un brin de folie sur terre, j'te jure que la paix dans le monde sera enfin assurée. Ouai bon ok, j'suis débile.

« Ah et tu ne comptes pas t’enfuir en me suppliant de ne pas te manger j’espère ? Je demande parce qu’on me l’a déjà fait… »

Ah ça ? Je souriais en haussant les épaules, d'un air amusé. Finalement derrière notre confiance en nous on a tous un peu des doutes. Après tout c'était normal, on était humains, même si les "sans pouvoirs" diraient le contraire. De toute façon, pouvoir ou pas pouvoir, même si les échelles de puissances creusent des fossés, je m'en branlais totalement. Après tout mon pouvoir ne fait que renforcer ce qui me rend humain et fort, ce n'est qu'une multiplication de la force de l'humanité. Ce que je dis est tellement beau....j'en chialerai presque. J'le noterai si je dois faire un discours shonen pendant un cataclysme quand un taré avec un pouvoir de dieu fera le malin. Je répondais avec un air joueur

"Oh tu sais...Je pense pas que sous cette forme je puisse te dépecer aisément, tu dégages une niveau de puissance important, suffisant pour me donner du fil à retordre, voir me buter qui sait. Puis sérieusement....je comprends pas pourquoi les gens avec des pouvoirs sont choqués par les autres pouvoirs, après tout....Moi je trouve ça "normal" presque, puis c'est une transformation trop classe, t'es une sorte de renard surdosé vitaminé badass ?

C'était rigolo comme appellation....Je la laisserai me répondre à la fin de mon monologue, car après tout, j'avais pas fini et j'allais devoir lui dire des trucs :

Enfin quoi qu'il en soit, tu mérites ton récit, et surtout que...je m'attendais pas réellement à ce que tu sois aussi bien gâté par ton pouvoir, comme quoi les apparences sont parfois trompeuses. Tu n'es pas aussi faible que tu le crois Asura.

Ah merde....avec cette ambiance, j'me sentais nostalgique et j'pense que je faisais plus vieux que mon âge....Oh le con...Genre on dirait un mec qui se prend pour un badass. Mec redescend de ton arbre t'es qu'un sale gosse qui a un pouvoir pété. P'tit con va. Je pense que ça deviens réellement grave....Je prenais un air légèrement plus sérieux, tant qu'à jouer le badass tourmenté, autant le jouer hein...

Je ressassais juste un peu le passé....et vu comme ça, tu me rappelles quelqu'un....

Je sais qu'elle allait être curieuse, mais j'attendais tout de même la réponse à ma première question sur son pouvoir, même si c'était pas trop trop respectueux car moi même j'avais un peu rien dis. De toute façon si elle demande...je lui répondrais, la respect tout ça.

(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Dim 27 Nov 2016, 14:54

Bon bah nous y voilà, perchés tous les deux en haut d’un immense arbre. Faut dire que ce n’était pas désagréable, l’air était frais, et le ciel dégagé. La lune nous baignait de ses rayons qui étaient pour l’instant la seule source de lumière que nous ayons.

Jïnn n’avait pas l’air de vouloir s’enfuir d’ailleurs, je soupirais de soulagement. Faut dire que la réaction de ce bigleux de Richie m’avait bien marqué, c’était la première fois qu’on me traitait de monstre. De plus, même si c’était « un peu vrai » que j’étais une sorte de monstre inoffensif, je n’étais pas cannibale !

Drôle d’idée franchement, comme si j’avais une tête à manger des êtres humains, je ne suis pas un vampire ou un loup garou tiens. Je suis aussi inoffensive qu’une fourmi, enfin non pas vraiment mais je n’ai jamais fait de mal à personne avec mon pouvoir. Sauf ce jour-là, mais disons que ça ne compte pas.

Bref, en attendant mon cher Jïnn n’avait pas l’air de penser que j’avais envie de le bouffer et d’en faire mon diner, c’est rassurant non ? Déjà, c’est lui qui avait évoqué le fait de me « dépecer » donc ce ne serait pas plutôt à moi d’avoir peur ?

Bah, peu importe je doute qu’il puisse faire quoi que ce soit, tant que je suis sous cette forme. Et encore. Même sous ma forme normale, je pourrais lui mettre une dérouillée. Enfin, j’en sais rien, je ne connaissais pas l’étendue de sa force, il est peut-être baraqué comme pas possible mais si il n’a aucune maîtrise de tout cet amas de muscles… Je n’avais pas besoin de m’en faire pour ça. Surtout qu’on m’avait habitué à me battre et me défendre.

Bah ! Après tout, je ne pense pas qu’un jour on devra se taper dessus. Puis ce n’est pas très élégant de s’attaquer à une fille, si faible et sans défense… Ahem.

Bref, il n’avait pas arrêté de rigoler et sourire pendant ma tirade. Même quand je lui avais demandé s’il comptait s’enfuir en courant, il s’était contenté de hausser les épaules d’un air amusé, ce qui confirmait le fait qu’il n’avait pas peur de moi. Cette situation avait l'air de plus l’amuser qu’autre chose, alors que moi, j’étais tout simplement mal à l’aise. Va savoir pourquoi tiens, on va dire que je suis comme ça.

« Oh tu sais...Je pense pas que sous cette forme je puisse te dépecer aisément, tu dégages une niveau de puissance important, suffisant pour me donner du fil à retordre, voir me buter qui sait. Puis sérieusement....je comprends pas pourquoi les gens avec des pouvoirs sont choqués par les autres pouvoirs, après tout....Moi je trouve ça "normal" presque, puis c'est une transformation trop classe, t'es une sorte de renard surdosé vitaminé badass ? »

Un renard surdosé vitaminé badass ? Je pouffais doucement de rire. C’est quoi cette définition bizarre franchement ? En tout cas, il avait réussi à me détendre en deux secondes juste avec ces quelques mots. C’était vraiment un numéro ce mec.

Par ailleurs, malgré son air désinvolte, il semblait être une personne assez ouverte et intelligente. En tout cas suffisamment, pour pouvoir mesurer le niveau de puissance de la personne qu’il a en face de lui et assez pour pouvoir se dire qu’il risquait d’y laisser quelques plumes si jamais il tentait quoi que ce soit.

J’imagine que cette capacité à analyser les gens vient de son pouvoir, je trouvais ça plutôt intéressant tiens. Enfin ça pouvait être pratique si par exemple il devait se battre contre quelqu’un. Il lui suffirait d’utiliser son pouvoir pour savoir s’il devait partir en courant ou non.

Cette image me fit rigoler doucement, j’imagine mal ce gros tas de muscles partir en courant devant un quelconque adversaire. A mon avis, quoi qu’il se passe il fera front, question de fierté, les hommes sont tous comme ça. La fierté et l’ego avant tout !

« Enfin quoi qu'il en soit, tu mérites ton récit, et surtout que...je m'attendais pas réellement à ce que tu sois aussi bien gâté par ton pouvoir, comme quoi les apparences sont parfois trompeuses. Tu n'es pas aussi faible que tu le crois Asura. »

Oh que oui je le mérite ! Je ne suis pas montée jusqu’ici pour rien, au moins je n’aurais pas à le torturer pour savoir puisqu’il avait décidé de m’en parler lui-même. A mon avis il devait être surprit que je réussisse à le rejoindre là-haut, il a dû se dire que je ne pourrais surement pas monter sur un aussi grand arbre toute seule. Eh bah malheureusement pour lui j’en étais largement capable.  J’étais assez contente qu’il se soit trompé sur mon compte, entre guillemets.
Le fait qu’il me complimente sur mes capacités me fit légèrement rougir, cela faisait bien longtemps qu’on ne m’avait pas complimenté la dessus, ça voulait dire que mes efforts n’étaient pas vains et que je m’améliorais.

Enfin bon, ce n’était pas vraiment le moment de penser à ce genre de choses, dans tous les cas je n’en avais pas très envie. Pour l’heure, c’était Jïnn qui m’intéressait, enfin surtout ce qu’il avait à dire. Wow c’était un peu bizarre d’avoir ce genre de pensées et de me dire qu’il m’intéressait, je me serais bien frappée mais je pense qu’il trouvera ça vachement bizarre et qu’il voudrait savoir le pourquoi du comment. Je me vois mal dire : oh rien j’étais juste en train de penser que tu m’intéressais mais bon t’en fais pas je gère pour chasser cette idée de mon esprit.

Ouais… c’était vraiment très bizarre en vrai. Bref écoutons ce qu’il a à nous dire et arrêtons de penser à ce genre de choses cher cerveau ! La lune ne nous réussit vraiment pas semble-t-il ! Surtout que notre cher compagnon avait pris un air plus sérieux donc à mon avis le moment est très mal choisi.

« Je ressassais juste un peu le passé....et vu comme ça, tu me rappelles quelqu'un.... »

Ouiii, mais ça j’avais compris je veux des détails moi, sinon je ne pourrais pas l’aider. C’est ce qu’il m’avait déjà dit en premier lieu, et ça ne m’aidait pas vraiment à comprendre ce qu’il ressentait en ce moment. Puis, il avait dit que je lui rappelais quelqu’un, est-ce que ce quelqu’un était en rapport avec son état ? Je suppose que oui, et si je lui rappelle cette personne ça voulait dire que je contribuais donc à sa petite déprime. Bravo Asura bravo. Ça se trouve au lieu de l’aider tu le déprimes encore plus. Bon, ne paniquons pas réfléchissons, ça ne sert à rien de rester bloquée là-dessus, il ne disait peut-être pas ça en mal.

Peut-être qu’il disait ça simplement dans le sens où je lui rappelle quelqu’un avait qui il a passé de bons moments, mais oui ça aurait pu être ça, bien que, vu le contexte bah ça m’étonnerais en fait. Je m’étais éclaircie légèrement la gorge avant de lui sourire gentiment, il avait dit tellement de choses en quelques secondes.
Il fallait que je fasse attention à la façon dont j’allais parler, je ne voulais pas qu’il ait l’impression que je me moque de lui ou quoi ce qui n’était pas du tout le cas. Sois sérieuse au moins une fois dans ta vie Asura, l’heure n’est plus à la rigolade.

Bien que pour le coup, je dis sur un ton amusé :

« Aloooooors, concernant mon pouvoir, je ne sais pas vraiment si on peut me définir comme étant un renard surdosé vitaminé badass. Disons que mon pouvoir augmente mes capacités physiques, je suis plus forte, plus rapide et aussi plus agile. Donc si c’est ça que tu appelles un renard surdosé vitaminé badass baaaah oui je le suis alors ! »

Je laissais échapper un petit rire, il faut dire que cette espèce de surnom était assez drôle. Mes queues frétillaient doucement, et mes oreilles remuaient joyeusement. Il faut dire que je ne contrôlais pas vraiment ces différentes parties de mon corps, elles bougeaient au gré de leurs envies. Ce n’était pas déplaisant après tout.

J’attrapais doucement une de mes queues, avant de me mettre à caresser son pelage c’est vrai qu’il était assez doux et soyeux. C’était assez agréable en fait, d’interagir avec cette partie de mon corps, en vrai je ne les avais jamais vraiment touchées ces queues ! On va dire qu’il y a une première fois à tout. Je souriais, en regardant à nouveau Jïnn puis je dis d’une voix douce :

« Sinon, je te remercie pour ces quelques compliments, je ne considère pas vraiment que je suis gâtée par mon pouvoir. Au début je pensais que c’était tout bonnement et simplement une malédiction. Maintenant je m’y fais, même si il faut dire qu’il me fatigue énormément. Je suis assez rassurée de voir que tu me considère comme une personne normale et pas comme un monstre hideux… »

Je lui souriais, les joues rosées par la gêne. C’est vrai que le fait d’être considérée comme une personne normale, était assez plaisant. Un pouvoir normal dans toute son anormalité… C’était assez marrant à concevoir, je me dis qu’il y a surement pire que moi tiens. Mais pour le coup, c’était Jïnn qui m’intéressait de par son « mal-être » si on pouvait qualifier ça comme ça.

« Quand tu dis que tu ressasses le passé, tu penses à quoi exactement ? Il s’est passé quelque chose à l’académie peut-être ? Tu t’es embrouillé avec quelqu’un un truc dans le genre ? Et je te rappelle cette personne…? Si c’est le cas je m’en excuse en tout cas ! Je ne souhaite pas que ma présence te dérange alors que tu te sens déjà mal. »

J’avais pris un air à la fois gêné et triste, je n’aime pas savoir que quelqu’un ne va pas bien. Et encore moins savoir que je contribue à ce mal, au final j’avais continué à avoir des pensées pessimistes au lieu de me dire que je lui rappelais surement quelqu’un qui l’avait fait sourire. J’avais à nouveau baissé la tête, en continuant à jouer paisiblement avec ma queue, j’attendais la réponse qui marquerait la suite de notre conversation.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Sam 03 Déc 2016, 01:02



Une petite sortie de nuit



C'vrai qu'elle ressemblait pas mal à...Kazumi, après bon, elle est morte....ouai oh hein ! J'déprimais par rapport à mon daron et warren, fait pas chier Kazu' ! J'déprimerai plus tard pour toi, prenez un ticket et installez vous dans la salle d'attente pardi ! Hey mais non ! C'était Ibuki ! La Ibuki ! Son caractère et le sien semble concordé de ouf. Bah voilà la pensée rigolote ! La ninja de mon dojo qui adorait me maltraiter avec ses putains de ruses....Ah...Nostalgie, j'dois repartir les voir un jour j'pense.
Après son sourire, c'était réellement le même, ses mimiques, langage corporelle...tout ! On dirait que je suis un fanatique, j'suis un peu chelou. En plus ce petit côté bestiale est assez sexy....Oh merde j'suis zoophile ? Non jamais, y'a pas d'animaux aussi bien foutu. CQFD.

« Aloooooors, concernant mon pouvoir, je ne sais pas vraiment si on peut me définir comme étant un renard surdosé vitaminé badass. Disons que mon pouvoir augmente mes capacités physiques, je suis plus forte, plus rapide et aussi plus agile. Donc si c’est ça que tu appelles un renard surdosé vitaminé badass baaaah oui je le suis alors ! »

Oh ! On a le même pouvoir presque ! C'est que c'est intéressant tout ça ! Je souriais tiens...Elle aimait le surnom ! J'ai trouvé ma femme, non je l'annonce, je l'épouse j'en ai rien à foutre. Qui peut supporter mes conneries à ce point ?! Bah elle ça l'amuse ! Destin....Wallah je t'aime.
Elle se touche les queues.....Oh merde, j'explose de rire intérieurement, et extérieurement...je ris légèrement. Oh merde la phrase à double sens que je viens de sortir....Une scène Ecchi du type "Oh Jinn....touche ma queue....elle est si douce...si poilue....c'est soyeux...." CAR VOUS AUSSI ENTRETENEZ VOS POILS AVEC DOP LE CHAMPOING POUR RENARD SURDOSE VITAMINEE BADASS !
Rip mon cerveau.

« Sinon, je te remercie pour ces quelques compliments, je ne considère pas vraiment que je suis gâtée par mon pouvoir. Au début je pensais que c’était tout bonnement et simplement une malédiction. Maintenant je m’y fais, même si il faut dire qu’il me fatigue énormément. Je suis assez rassurée de voir que tu me considère comme une personne normale et pas comme un monstre hideux… »

Ah non ! Objection votre honneur ! On était bien là ! Parle pas de ta vie de merde ! Les soucis c'pas ici ! Ici on parle de la bonne vie pas des ennuies ! Pas besoin de parler des coups dur ! Ouai bon je fais mon râleur, askip j'ai des gênes lointains provenant de France. Olala je parle mal. J'préfère rire que chialer. C'pour ça que j'suis surement très con....Ouai....J'en suis pas très fière.
Après bon, moi j'trouve ça super stylé, pas trop "monstre". Après j'ai un peu zappé le détails des gens qui pensent que dès qu'un truc différent leur arrive, bah...c'pas bien, tout est relatif oh ! Tu es kyubite ! Tu es le swag incarné ! Un sex symbol ! D'où tu te considères comme un monstres oh ! Après bon, j'volais légèrement vers elle et j'lui posais ma main sur le haut du crâne en mode grand frère pendant une demi douzaine de seconde. Aller t'inquiète pas, fait pas la dépressive.

« Quand tu dis que tu ressasses le passé, tu penses à quoi exactement ? Il s’est passé quelque chose à l’académie peut-être ? Tu t’es embrouillé avec quelqu’un un truc dans le genre ? Et je te rappelle cette personne…? Si c’est le cas je m’en excuse en tout cas ! Je ne souhaite pas que ma présence te dérange alors que tu te sens déjà mal. »

J'me replaçais juste à côté d'elle, certainement trop prêt de son espace vital m'enfin...Elle aura qu'à se décaler si ça la dérange. J'regardais le ciel, tout le long de ses paroles, je secouais la tête pour lui dire "non". C'était pas réellement ça. Faut dire que l'académie, y'avait déjà énormément de soucis, en plus des sécurités inexistantes, des profs nazes, des élèves con...Et moi bah.....la vie tout ça, papa, warren, le japon, le dojo, moi qui suis américain, les changements physique....tout le reste....Ouai...La vie est un noeud qui n'entre jamais en érection de bonheur. Je suis un poète.....nul à chier.
Je répondais, regardant un instant ses queues....j'ai bien envie d'un doudou ou d'un duvet moi....J'espère qu'elle l'a pas remarqué, ce serait bizarre.

Alors alors....Etapes par étapes....Place au moment drama ! Le moment chiant où on parle des côtés sombres de la vie ! Welcome in the real life comme dirait mon prof de maths....J'te jure ce chauve j'vais lui faire bouffer ses suites.....Bref !

Je toussotais, j'disais de la merde. Et je reprenais :

Pour Tsuki, je pourrais me barrer, car je contrôle totalement mon pouvoir et j'risque pas de nuire ou de créer des accidents, sauf que j'ai des raisons de rester. Déjà, pour commencer, je reste ici pour trouver des gens forts, ou stylé comme toi. J'suis pas contre une bonne bagarre de temps en temps, pour se dépasser, se surpasser, l'esprit sportif tout ça. Sinon...Il faut aussi protéger ce bahut, je sais pas ce qui se trame mais entre les attaques terroristes, les événements paranormaux partout, j'commence à croire qu'on veut notre cul, et croit moi, aucun ne sera toucher tant que je serai vivant. Je sais pas qui ils sont, ni ce qu'ils veulent, mais je défendrai ce qui me parait juste pour que les gens apprennent à contrôler leur pouvoir pour vivre normalement. C'est pas une vie de vivre à l'écart du monde.

Je la laissais digérer l'info, l'analyser tout ça. Ensuite je reprenais encore une fois pour finir :

Et pour mes soucis perso'....J'ai un peu croisé mon géniteur, que j'avais pas vu depuis FORT FORT longtemps héhé....Forcément, réunion de famille, la fierté de deux hommes. Bon forcément, j'ai perdu, j'ai choppé ces cicatrices justement. D'ailleurs....Si tu me croises dans quelques mois, j'aurai certainement changé, j'suis en métamorphose physique. Disons que...enfin c'est long à expliquer mais...on va dire que je crée le corps du combattant parfait. Après bon, j'enchaîne quelques défaites ces derniers temps et les pouvoirs contre pouvoirs....ça me les brise car ça dépend de ton talent inné. Sans pouvoirs encore un combat à mains nues j'aurai toujours mes chances.....m'enfin....J'préfère penser aux autres de l'académie, donc cette partie la est plus un râle de sale gosse qu'autre chose. T'en penses quoi toi ?


(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Sam 03 Déc 2016, 15:45

Bizarrement, l’atmosphère bon-enfant qui s’était installée au fil de la conversation se dissipait peu à peu. Laissant place à une atmosphère plus calme et posée, c’était surement dû au calme de la nuit. Ou simplement dû au fait, que la conversation prenait des airs un peu plus sérieux qu’avant.

En un sens, je me sentais un peu gênée de me mêler de la vie de Jïnn, je ne le connaissais pas plus que ça après tout, pourtant, il avait accepté de me parler un peu de lui, de ses problèmes, de ce qui le tracassait. Est-ce que ça voulait dire qu’il me faisait confiance ? Un minimum je suppose, sinon il ne m’aurait rien dit et il serait sûrement déjà rentré à l’académie, parce que je l’aurais dérangé dans son moment de solitude.  

Mais pour le coup, je n’avais pas l’air de le déranger, au contraire il avait l’air de m’apprécier. Pendant ma tirade il s’était rapproché instinctivement de moi, pour caresser le sommet de mon crane. Comme pour me rassurer et me dire  « ça va aller ne t’en fais pas ». J’avais légèrement rougit à ce moment, je n’ai pas l’habitude du contact, ni des marques d’affections hormis celles de mes grands-parents. C’était une sensation plutôt agréable, ce qui me fit remuer doucement les oreilles.

Il avait tout simplement percé ma bulle, et pénétré complètement dans mon espace vital. Il s’était rapproché de moi, sans crainte et sans gêne, et sur le coup ça m’avait un peu surpris. Mais tant pis, après tout, nous n’avions nullement besoin d’être si éloignés l’un de l’autre pour discuter. Le fait d’être proche rendrait la conversation plus joviale et intime comme si on se partageait quelques secrets.

J’attendais toujours la réponse de Jïnn qui jusqu’à maintenant, s’était simplement contenté d’infirmer ce que je disais en secouant la tête en regardant le ciel. Ça m’avait permis de détailler un peu plus les trais de son visage, ses yeux ou encore la forme de son nez. Je n’arrivais pas à deviner quelles pouvaient être ses origines, ce n’était pas vraiment le sujet, mais j’avais vraiment envie d’en savoir plus sur lui et de l’aider.

Après avoir regardé un instant mes queues il finit par me répondre en reprenant son petit air blagueur de toute à l’heure :

« Alors alors....Etapes par étapes....Place au moment drama ! Le moment chiant où on parle des côtés sombres de la vie ! Welcome in the real life comme dirait mon prof de maths....J'te jure ce chauve j'vais lui faire bouffer ses suites.....Bref !  »

Asura.exe a cessé de fonctionner.

Ce n’était pas vraiment à ce genre de réponses que je m’attendais mais bon, ça avait réussi à me faire rire. Je lui souriais en attendant qu’il poursuive parce qu’à mon avis il s’agissait d’une espèce de préambule comme s’il allait me raconter une histoire, à sa manière bien sûr ! Je trouve vraiment que les réactions de Jïnn sont fascinantes, je n’avais jamais rencontré un comique pareil, je trouve que sa personnalité était vraiment rafraîchissante.

En tout cas on ne devait pas s’ennuyer avec lui au quotidien, il devait faire un bon antidépresseur ! Surtout qu’il ne s’exprimait pas du tout comme moi, il n’avait pas la même façon de dire les choses, il parlait un peu à l’arrache comme on dit. Alors que moi j’essayais de m’exprimer correctement et bien choisir mes mots, lui il s’en fichait il parlait comme il le voulait et utilisait les expressions qu’il souhaitait ! Quel garçon amusant.

Je continuais à lui sourire, pendant qu’il s’éclaircissait la gorge, j’imagine que si il faisait ça c’est parce qu’il allait beaucoup parler donc il fallait que je sois attentive à ce qu’il dirait et que je me concentre un minimum pour ne pas en louper une miette.

« Pour Tsuki, je pourrais me barrer, car je contrôle totalement mon pouvoir et j'risque pas de nuire ou de créer des accidents, sauf que j'ai des raisons de rester. Déjà, pour commencer, je reste ici pour trouver des gens forts, ou stylé comme toi. J'suis pas contre une bonne bagarre de temps en temps, pour se dépasser, se surpasser, l'esprit sportif tout ça. Sinon...Il faut aussi protéger ce bahut, je sais pas ce qui se trame mais entre les attaques terroristes, les événements paranormaux partout, j'commence à croire qu'on veut notre cul, et croit moi, aucun ne sera toucher tant que je serai vivant. Je sais pas qui ils sont, ni ce qu'ils veulent, mais je défendrai ce qui me parait juste pour que les gens apprennent à contrôler leur pouvoir pour vivre normalement. C'est pas une vie de vivre à l'écart du monde.  »

Je l’écoutais solennellement, à mon avis il n’avait pas fini de parler, il prenait simplement une pause pour reprendre son souffle ou pour me laisser le temps de bien ingurgiter tout ce qu’il venait de dire. Pour l’instant, je trouvais ça fort intéressant, j’espère vraiment que la suite le sera tout autant et m’aidera à savoir ce qu’il y a réellement dans sa petite tête.

« Et pour mes soucis perso'.... »

Et bah nous y voilà !

« J'ai un peu croisé mon géniteur, que j'avais pas vu depuis FORT FORT longtemps héhé....Forcément, réunion de famille, la fierté de deux hommes. Bon forcément, j'ai perdu, j'ai choppé ces cicatrices justement. D'ailleurs....Si tu me croises dans quelques mois, j'aurai certainement changé, j'suis en métamorphose physique. Disons que...enfin c'est long à expliquer mais...on va dire que je crée le corps du combattant parfait. Après bon, j'enchaîne quelques défaites ces derniers temps et les pouvoirs contre pouvoirs....ça me les brise car ça dépend de ton talent inné. Sans pouvoirs encore un combat à mains nues j'aurai toujours mes chances.....m'enfin....J'préfère penser aux autres de l'académie, donc cette partie la est plus un râle de sale gosse qu'autre chose. T'en penses quoi toi ? »

Wow… quel garçon… intéressant…? Alors c’était ça qui le tracassait, j’étais un peu rassurée que ce ne soit pas quelque chose de trop trop grave, comme la mort d’un de ses proches ou quelque chose dans le genre je ne sais pas. Bon si ça l’atteignait à ce point-là c’est que c’était quand même grave je suppose. En plus, il m’avait demandé mon avis donc il devait vraiment avoir besoin de conseils…

Ce qui me fascinait le plus c’est qu’il avait dit avoir un parfait control de son pouvoir, je le jalousais juste pour ça, moi qui ne pouvait tenir que 15 malheureuses minutes… Ca faisait légèrement pitié non ? De plus, il avait des convictions vraiment nobles, il souhaitait offrir une protection à l’académie, protéger les élèves et leur garantir un avenir, sans qu’ils aient à vivre exclus. Malgré ses airs de blagueur il avait un grand cœur et c’était tout à son honneur.

Concernant son « soucis perso », il semblerait que sa fierté avait pris un sacré coup à cause de son père. De plus, on dirait que pour lui c’était une habitude de se battre vu la façon dont il présentait la chose et vu ce qu’il voulait devenir. Un combattant parfait c’est bien ça ? Il semblerait que le fait de perdre l’embêtait un peu, ça avait l’air de pas mal le contrarier franchement même s’il considérait qu’il s’agissait de vulgaires plaintes de gamins.

Je lui souriais toujours en prenant un air rassurant,  je restais quand même un peu nerveuse, je tripotais ma mèche de cheveux puis je soupirais doucement avant de lui répondre :

« Franchement… Tu as vraiment l’air d’être quelqu’un de bien vu tes motivations. Je trouve ça vraiment génial que tu veuilles aider les autres élèves et je t’encourage vraiment sur cette voie. D’ailleurs si tu as besoin d’un coup de main je suis à ton entière disposition, même si niveau pouvoir je n’atteins surement pas ton niveau de control. Je pourrais seulement servir de soutien moral mais c’est mieux que rien ! En tout cas je trouve vraiment que c’est une idée géniale et j’espère sincèrement que tu atteindras ton objectif. »

Je riais doucement, bon c’est sûr que je ne servirai à rien mais c’est l’intention qui compte après tout ! Bon pour le coup, c’était sa motivation perso, donc à mon avis c’était surtout un objectif qu’il voudrait atteindre seul, question de fierté.

En parlant de fierté il était surement temps de rentrer dans le vif du sujet, le fait qu’il soit aussi dépité de perdre si souvent me tracassait un petit peu je dois dire. Je ne voulais pas qu’il se laisse influencer par ce genre de choses, à l’entendre on croirait qu’il n’avait aucune chance même si lui ou son adversaire n’utilisait pas de pouvoir. Je n’étais pas d’accord pour le coup.

« Concernant tes râles de sale gosse comme tu l’as dit… »

J’avais pris un air plus sérieux, cette fois, car pour moi c’était un sujet important en tout cas suffisamment pour qu’il l’évoque. Je le regardais dans les yeux, d’un air neutre un sourire sadique naissant sur le coin de ma lèvre... je saisis le saisi par la gorge d'une main, pressant mes doigts autour de son cou comme pour l’étrangler.

« Considérons-le fait, que je te brise la nuque, là, maintenant, toute suite. Ça te tuerai tu ne crois pas ? Je n’aurais qu’à balancer ton corps d’un haut de l’arbre et ce serait fini. Là on pourrait dire que tu n’as plus aucune chance de gagner voir de te battre… »

Je relâchais doucement son cou avant de faire descendre ma main le long de sa colonne vertébrale, pendant que je reprenais peu à peu ma forme normale.

« Si jamais je brise les os de ta colonne vertébrale, ou que j’abime ta moelle épinière… tu seras paralysé, tétraplégique. Là non plus tu n’aurais plus aucune chance. Hors étant donné que ce n’est pas le cas, que tu n’es ni mort ni paralysé, selon moi tu as encore tes chances mais il est sûr qu’il te faudra de l’entrainement et de la motivation. Ce n’est pas en te disant limite, que tu es une pauvre loque qui n’a quasiment aucune chance que tu gagneras. »

Je retirais ma main de son dos avant de lui sourire à nouveau, pendant que mes cheveux reprenaient leur couleur noire.

« Lorsque je faisais des compétitions, quand j’étais encore chez mes grands-parents, il m’arrivait souvent de perdre. Mais je ne perdais pas la motivation pour autant, je me disais que je ferais mieux la prochaine fois, quel que soit l’adversaire que j’avais en face de moi. Plus je perdais plus j’avais envie de m’entraîner pour gagner. Ce serait dommage que tu rentres dans l’optique, que tu vas forcément perdre si tu dois te battre contre telle ou telle personne. Pour moi si tu prends la peine de m’en parler c’est que ça compte pour toi, donc ne dit pas que ce sont des râles inutiles. Considère l’échec comme une chance d’atteindre la perfection, tout simplement. »

J’avais mis ma main sur la sienne comme pour le réconforter à mon tour, j’ai peut être pris sa situation un peu trop à cœur, mais si ça pouvait le remotiver, pourquoi pas.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Dim 04 Déc 2016, 02:35



Une petite sortie de nuit



Eh bah voilà ! Bah bravo ! Ça fait l'idiot et ça fait son comic out du drama ! Bah ouai, bah ouai t'es con mon gros ! Ça prend trois poils au menton et un peu de muscle et ça se la pète un peu en mode chevalier au grand cœur....Mais quel débile ! Wesh la confiance en moi ! Tu reviens s'teuplait ! Ouai bon ok j'dois dire le mot magique....Occus pocus tout tes problèmes tu te les fou dans le cus ! J'adore ma méthode pour enlever la pression sur moi même...J'devrais consulter non ?
Au moins notre compagnie elle est DE-LI-CIEUSE ! Mate moi ce sourire rassurant, bah ouai faut dire que j'pez dans le game comme on dit....Lol Mdr....Et j'y crois en plus....J'sais pas c'est quoi le pire entre la prise de conscience ou l'ignorance...
On lui enlèvera pas sa nervosité par contre....du moins pas de suite :

« Franchement… Tu as vraiment l’air d’être quelqu’un de bien vu tes motivations. Je trouve ça vraiment génial que tu veuilles aider les autres élèves et je t’encourage vraiment sur cette voie. D’ailleurs si tu as besoin d’un coup de main je suis à ton entière disposition, même si niveau pouvoir je n’atteins surement pas ton niveau de control. Je pourrais seulement servir de soutien moral mais c’est mieux que rien ! En tout cas je trouve vraiment que c’est une idée géniale et j’espère sincèrement que tu atteindras ton objectif. »

Alors ! On prend des notes dans le magnifique bloc note qu'est le cerveau : J'ai une putain de Pom Pom girl façon Shonen ! J'ai trouvé ma waïfu, mon Athéna ! Elle me dira quand j'affronterai un boss final : "Vas y Jïnn ! Tire la flèche ! Tire moi...." oula ça part en couilles ! Ouai bon bref.....Hum hum.
Donc madame apprécie le chevalier au cœur noble....J'ai pas intérêt à faillir à mon devoir, sinon j'serai qu'une grande gueule, chose que je déteste. Après bon derrière elle se rabaisse surement par modestie, c'pas le fait qu'on contrôle mieux son pouvoir ou non, mais comment on s'en sert et à quelle fin....C'était ça la vrai bonne question, qu'est-ce que je suis, qu'est-ce qui fait de moi une personne particulière, où je vais, et pourquoi j'y vais. En l’occurrence...y'avait un tas de questions.

« Concernant tes râles de sale gosse comme tu l’as dit… »

Ah ! C'est là qu'on attaque la partie la plus sympa ! Maso qui est en moi....réveille toi ! Un air sérieux, plus une petite main qui te saisit le cou, ça fait rêver hein ? Si c'était une stricte inconnu elle aurait déjà fini par terre avec un combo somme toute classique de cou de tête balayette mais bon, c'était pas bien de frapper les nanas, car bon ce sont des jolies choses après tout. On abîme pas les belles choses, ça se fait pas. Sauf cas de force majeur évidemment...Sinon dans tout ça, moi j'la regarde avec son sourire en coin....de manière neutre, tirant presque vers une tête amusée.

« Considérons-le fait, que je te brise la nuque, là, maintenant, toute suite. Ça te tuerai tu ne crois pas ? Je n’aurais qu’à balancer ton corps d’un haut de l’arbre et ce serait fini. Là on pourrait dire que tu n’as plus aucune chance de gagner voir de te battre… »

Ouai ouai, jusque là je suis un peu le délire. Après va pas trop loin dans l'exemple trop tactile, belle ou pas, j'pourrais certainement mal le prendre haha. En soit c'était marrant j'profitais d'une jolie main douce pour moi tout seul, d'une manière bizarre j'avoue, maaaaaaaaaaais....c'était marrant. Sinon c'était le moment classe de la scène, sa main sur ma colonne vertébrale....moi qui pensait détruire son espace vital, cet effet tactile, me dérangeait pas plus que ça.

« Si jamais je brise les os de ta colonne vertébrale, ou que j’abime ta moelle épinière… tu seras paralysé, tétraplégique. Là non plus tu n’aurais plus aucune chance. Hors étant donné que ce n’est pas le cas, que tu n’es ni mort ni paralysé, selon moi tu as encore tes chances mais il est sûr qu’il te faudra de l’entrainement et de la motivation. Ce n’est pas en te disant limite, que tu es une pauvre loque qui n’a quasiment aucune chance que tu gagneras. »


Wow wow wow ! Hey tout doux, j'ai pas pensé au suicide encore ! Juste que bon, la fierté tout ça, faut bien que j'déprime un peu parfois. C'comme une envie de pisser, si ta la vessie qui est pleine tu vas pisser pour te sentir mieux, bah c'pareil m'dame. Pas la peine de parler de me rendre handicapé à vie pour me faire prendre conscience de ce que je connais déjà. La motivation c'est pas ça qui manque et je m'entraîne plus que quiconque à l'académie. J'm'entraîne limite à en crever, le hadoken il m'a coûté tellement chère en terme de temps en plus...Si seulement tu savais ma renarde qui....n'est plus trop une renarde au fur et à mesure que le temps passe !
Au moins y'avait plus cette main qui au final n'était pas spécialement oppressante à mes yeux.

« Lorsque je faisais des compétitions, quand j’étais encore chez mes grands-parents, il m’arrivait souvent de perdre. Mais je ne perdais pas la motivation pour autant, je me disais que je ferais mieux la prochaine fois, quel que soit l’adversaire que j’avais en face de moi. Plus je perdais plus j’avais envie de m’entraîner pour gagner. Ce serait dommage que tu rentres dans l’optique, que tu vas forcément perdre si tu dois te battre contre telle ou telle personne. Pour moi si tu prends la peine de m’en parler c’est que ça compte pour toi, donc ne dit pas que ce sont des râles inutiles. Considère l’échec comme une chance d’atteindre la perfection, tout simplement. »

WOW WOW WOW ! CALMOS LA MAIN ! C'quoi ton délire la main là ! Tu me....poses la main d'une manière rassurante sur moi ? Je prends ! Finalement c'était pas moi qui me faisait draguer là ? Bon en vrai j'écoutais son discours même si au final...j’apprenais rien au final. Tout ce que je reproche tel un gosse casse couilles c'était les pouvoirs c'est tout. En fonction du pouvoir que t'as bah....tu peux un peu rien faire contre un type qui au final ne s'entraîne pas spécialement plus que ça...J'ciblerai personne par pensées m'enfin...Juste que j'casse les couilles alors que demain ça ira mieux haha. J'pense que j'dois pas parler aux inconnus de mes trucs perso...

Je regardais sa main, qui était sur la mienne, l'air d'être satisfait et je répondais normalement, voir comme un sage, en regardant le ciel :

Ouai t'as raison...Tout ce que tu me dis c'est l'était mental que j'adopte tout le temps. Après bon...parfois j'dois un peu tirer de l'autre côté de la balance, un peu de yang après du yin, ça me détend. Ouai....J'admets que c'est totalement bizarre m'enfin, au moins, je sais que pour mon objectif principal, ces défaites m'aident clairement à atteindre de nouveaux sommets dont tu n'as certainement pas idée.

Je tendais ma main qui n'était pas en contact avec la sienne et je laissais sortir une petite sphère bleu, comparable à une étoile. Au passage, je faisais passer mon aura dans la main d'Asura. C'était une utilisation douce permettant de lui donner un instant un manteau d'aura fin, donnant un sentiment de chaleur et rassurant. Une sorte de câlin immatériel. J'ajoutais en la regardant dans les yeux :

Tu vois cette sphère ? C'est la lueur d'espoir en moi qui ne s'éteindra jamais. Je me plains car bon j'suis qu'un mec casse bonbon en soit. Et....En la faisant briller un peu plus de manière crescendoElle brille de mille feux quand il le faut. D'ailleurs ça m'étonne que tu sois pas au courant, car le combat était au terrain d'entraînement, et....il a fait beaucoup de bruits en soit. Après bon, aucun soucis, je gère comme on dit. J'ai mon idée.

Je faisais en sorte que ma sphère vole haut dans le ciel pour exploser comme un feu d'artifice, le bruit en moins et la beauté en plus ! Ouai beauté x beauté = beauté au carré. J'aime mes conneries héhéhéhé. Bon bah j'ai fini mes plaintes ! Je peux revenir à mon optimisme habituel ! J'avais envie de la complimenter un peu, car non seulement elle est forte physiquement mais aussi mentalement. J'la trouve encore plus intéressante, et totalement puissante. Elle me plait, une femme forte !

Sinon...T'en a de la poigne, tu pratiques quoi comme arts martiaux ou sport ? Non pas que tu as éveillé mon âme guerrière qui désire toujours se mesurer à un tas de gens, mais....J'admire ta façon de penser et tes compétences physiques.

Wow, j'étais en train de sourire franchement...Bah bravo ! Bah bravo espèce de fragile ! Oh je déconne ! Un peu de folie !

(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Dim 04 Déc 2016, 14:32

Je ne pense pas que mon discours soit très utile, puisqu’à mon avis vu son caractère et le peu que je sache de lui, il n’avait pas l’air du genre à abandonner. Mais bon on peut dire qu’un petit rappel à l’ordre fait quand même du bien dans les moments de déprime.

N’empêche c’était vraiment audacieux ce que je venais de faire. Je l’avais touché, sans gêne, comme si de rien n’était. Ce qui n’était pas du tout dans mes habitudes, je n’étais pas du genre « tactile », enfin quand je dis tactile je ne parle pas forcément de câlins, mais je n’étais pas du genre à poser la main sur quelqu’un si… simplement. Donc imaginez un câlin quoi, la seule personne à qui j’avais l’habitude de faire des câlins c’était grand-mère. En dehors de ma famille je n’avais jamais eu aucun geste tendre envers les gens.

D’ailleurs j’ai eu de la chance qu’il ne le prenne pas mal, il aurait pu se dire « wow c’est quoi son problème à celle-là d’où elle me touche comme ça ? Elle a cru qu’elle était chez mémé ? » Mouais bon ça aurait été un peu excessif comme réaction, mais il aurait surement eu raison de le faire. Pour le coup ça n’avait pas l’air de le déranger plus que ça, il avait souri et était rentré dans mon jeu. Après il n’y avait rien de malsain là-dedans loin de là cette idée. Je voulais simplement qu’il continue à avoir confiance en lui, et qu’il sorte de cette déprime ! Je préfère quand il dise des absurdités plutôt qu’il soit limite en PLS.

Oui bon je ne le connais pas plus que ça donc ça se trouve il ne se comporte jamais d’une façon aussi désinvolte et il déprime très souvent. Donc ce serait un des rares moments où il dit des choses bêbêtes ? Non ça m’étonnerai quand même sinon ce serait vachement ennuyeux !

Bon je n’étais pas très bien placée pour juger, je n’étais pas une fille très marrante, au contraire. On m’avait appris à rester sérieuse en toutes circonstances, mais bon depuis que j’étais à l’académie je m’étais un peu détendue on va dire, j’étais plus libre en soi. Donc je pouvais me lâcher pour certaines choses. J’ai dû un peu trop me relâcher quand même… avant je n’avais pas du tout l’habitude de parler aux garçons hormis pendant les entrainements ou lors des travaux en groupe à l’école. Et là pour le coup… j’étais seule en plein milieu de la nuit, loin de l’académie en train de taper la causette avec un mec que je connais depuis un peu plus d’une heure ?  En plus, nos mains sont… l’une sur l’autre ?

Je déglutis, en vrai je ne me rends compte que maintenant de ce que je venais de faire. Il ne faudrait pas qu’il se fasse des idées… est-ce que je devrais retirer ma main ? Peut-être qu’il le prendrait mal… et si je la laisse peut être qu’il va se faire des idées et me prendre pour une espèce de… je ne sais pas une espèce de filles qui n’a aucune manières et qui se croit tout permis avec les hommes ? Je n’étais pas comme ça moi ! De toutes façons c’est de sa faute c’est lui qui a quasiment supprimé la distance de sécurité que j’avais instauré entre nous.

Je le regardais du coin de l’œil, gênée et rougissante, pendant qu’il tournait son regard vers le ciel à nouveau.

« Ouai t'as raison...Tout ce que tu me dis c'est l'était mental que j'adopte tout le temps. Après bon...parfois j'dois un peu tirer de l'autre côté de la balance, un peu de yang après du yin, ça me détend. Ouai....J'admets que c'est totalement bizarre m'enfin, au moins, je sais que pour mon objectif principal, ces défaites m'aident clairement à atteindre de nouveaux sommets dont tu n'as certainement pas idée. »

Ça me rassurais, comme je le pensais il était déjà dans cet état d’esprit et c’était simplement un coup de barre un petit coup de déprime rien de bien grave. Je soupirais de soulagement pendant qu’il tendait doucement sa main libre face à lui, je le regardais faire lorsque soudainement, une petite boule lumineuse apparut. C’était une petite sphère de couleur bleue semblable à une étoile, c’était vraiment un phénomène magnifique à regarder.

Encore une manifestation de son pouvoir, de quoi me fasciner encore plus, il avait vraiment l’air très doué. J’avais envie de tendre la main pour pouvoir effleurer cette petite boule de lumière, l’énergie qu’elle dégageait, était pleine de douceur et de chaleur. Elle me faisait penser à mon renard, celui que j’avais vu le jour où je me suis transformée pour la première fois… Il dégageait une énergie semblable mais du genre plus bestiale, et sauvage.

Je sentais la chaleur qui se dégageait de cette petite sphère se balader tous les long de mes doigts et à l’intérieur de ma main. Puis elle se répandit sur tout mon corps qui fut submergé par sa douce chaleur. Cette sensation me détendit, elle était agréable, et me rappelait des souvenirs. Le soir où j’ai ressentis une chaleur similaire pendant mon sommeil, tout cela me rendait nostalgique. Jïnn quant à lui, se tourna vers moi pour me regarder dans les yeux, bien que détendue par ce phénomène, j’avais toujours les joues rosées par la gêne. J’essayais de faire fi de cette gêne pendant que Jïnn poursuivait son discours :

« Tu vois cette sphère ? C'est la lueur d'espoir en moi qui ne s'éteindra jamais. Je me plains car bon j'suis qu'un mec casse bonbon en soit. Et.... Elle brille de mille feux quand il le faut. D'ailleurs ça m'étonne que tu sois pas au courant, car le combat était au terrain d'entraînement, et....il a fait beaucoup de bruits en soit. Après bon, aucun soucis, je gère comme on dit. J'ai mon idée. »

Pendant qu’il parlait la sphère s’illuminait de plus belle, puis finit par s’envoler haut vers le ciel, avant d’exploser en mille morceaux. Je regardais toujours vers le ciel émerveillée par ce qui venait de se passer, on peut vraiment dire que certains pouvoirs étaient vraiment magnifiques. Pour le coup, je trouve que c’est lui qui a été gâté par son pouvoir, il pouvait vraiment faire des choses impressionnantes et ce n’était pas pour me déplaire ! Au contraire ça attisait encore plus ma curiosité et mon intérêt pour Jïnn, surtout que je n’avais jamais vu un pouvoir pareil. Je me demande quelles peuvent être ses limites, pour le coup j’ai l’impression qu’il peut l’utiliser quand il veut sans contre coups. Il avait vraiment de la chance, moi en attendant, je finissais limite dans le coma quand j’abusais trop de mon pouvoir.

« Sinon...T'en a de la poigne, tu pratiques quoi comme arts martiaux ou sport ? Non pas que tu as éveillé mon âme guerrière qui désire toujours se mesurer à un tas de gens, mais....J'admire ta façon de penser et tes compétences physiques.  »

Changement de sujet RA-DI-CAL, bon après c’est surement normal… J’ai voulu qu’il me parle de lui c’est normal qu’il veuille en contre partie en savoir un peu plus sur moi, mais bon… Ma vie serait surement moins palpitante que la sienne.

Bon si ça pouvait l’intéresser pourquoi pas. J’avais un peu peur pour le coup de passer d’une fille un peu trop entreprenante à une fille sauvage qui tape sur les gens. D’ailleurs il avait parlé d’un combat sur le terrain d’entrainement ? A vrai dire je n’en avais jamais vraiment entendu parler, dans tous les cas je ne connais pas grand monde avec qui j’aurais pu discuter de ça. Mais bon ça devait vraiment être un gros combat pour que les gens en parlent, du coup tout le monde a su qu’il avait perdu… je comprends maintenant pourquoi il se sent comme ça, ça ne doit pas être marrant de se balader dans l’académie et entendre les élèves murmurer ou glousser à chaque pas que l’on fait. Surtout que les gens peuvent être très méchants.

Bon autant éviter d’aborder le sujet, surtout qu’il venait de retrouver sa bonne humeur, moi qui avait déjà le sourire rien qu’en regardant le petite spectacle qu’il m’avait offert si en plus il redevient aussi énergique qu’au départ la suite de la soirée promettait d’être assez drôle !

« Je suis contente de voir que tu es quelqu’un de très motivé et je dois dire que je suis vraiment impressionnée par ton pouvoir, c’était vraiment magnifique, je te jalouse un peu tu sais faire de si belles choses avec ton pouvoir j’aimerai avoir la possibilité d'en faire autant mais à mon avis ce n’est pas trop possible. »

Je lâchais un petit rire doux, avant de relâcher sa main pour pouvoir tirailler une de mes mèches de cheveux. En vrai je m’imagine mal avoir ce genre de pouvoir, je pourrais mettre le feu à un arbre vu l’absence de talent que j’avais. Oui bon on va éviter ce genre de pouvoirs j’ai déjà fait suffisamment de dégâts avec le mien par le passé.

« Puis pour tout te dire je n’ai jamais entendu parler d’un quelconque combat au terrain d’entrainement, je parle à peu de gens ici. De plus je suis souvent cloîtrée à la bibliothèque ou dans mon lit, en train de bouquiner histoire d’en savoir plus sur mon pouvoir… les Kumihos et tout le reste quoi ! »

Je continuais à tirer doucement sur ma mèche en le regardant du coin de l’œil, en vrai on était vachement proches l’un de l’autre. J’étais tellement dans mon délire toute à l’heure que je n’avais pas fait attention à ce genre de détails et maintenant que l’atmosphère était devenue plus joyeuse et détendue mon cerveau s’était remis à fonctionner correctement.

Je mordillais nerveusement ma lèvre, il va surement se dire que je suis bizarre ou que je suis une espèce de boule de nervosité prête à exploser.  Moi qui étais détendue quelques minutes plus tôt…

« Sinon… en ce moment je ne pratique pas de sport. Enfin depuis que je suis arrivée à l’académie en tout cas, quand j’étais plus jeune mes grands-parents voulaient absolument que je pratique un sport de combat. Donc j’ai commencé à faire des arts martiaux, et je me suis spécialisée dans le maniement de la lance. Bon au début ça ne m’intéressait pas vraiment… mais j’ai fini par m’y faire. Toi vu ta carrure j'ai l'impression que tu t’entraînes beaucoup tous les jours pour atteindre ton objectif je me trompe ? Moi en attendant je ne fais pas grand choses, tu dis que tu admires ma façon de penser mais pour le coup c'est moi qui t'envie. »

Je me tournais vers lui pour lui sourire avant de soupirer doucement.

« D’ailleurs, désolée si j’ai été un peu trop… entreprenante toute à l’heure j’espère que je ne t’ai pas mis mal à l’aise ce n’était pas du tout le but, je n’ai pas l’habitude de toucher les gens comme ça sans gêne. Non pas que ça me dégoûte de te toucher ou quoi, au contraire, enfin ce n’est pas vraiment ce que je voulais dire oublie ce que je viens de dire s’il te plait ! Retiens juste que je suis désolée,  et pardon si je parle trop c’est juste que je suis un peu gênée mais tu dois t’en douter en fait haha… »

Je m’étais retournée et je lui avais donné dos, j’avais les joues tellement rouges j’avais l’impression de m’être transformée en tomate. Asura, encore une fois tu parles trop, tu vas le faire fuir. Tu t’étais retenu tout le long de la conversation mais fallait que ça arrive évidemment. Je suis tellement douée.

« Désolée tu dois te dire que je suis vachement bizarre tout d’un coup. »


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Mer 07 Déc 2016, 14:30



Une petite sortie de nuit



Lalalalalala....Combat blablablablablala. Je pensais à quoi au juste ? Ah ouai comme d'habitude, à de la merde hohohoho.
Non mais, j'parle d'un sujet dont le moindre fait qu'il existe me fait chier....Plus con ça existe vous pensez ? Rolf quand j'parle comme ça, c'est que j'ai envie de pioncer moi. Même si je suis pas fatigué ouai...Pioncer c'bien. Je pense qu'avec mes conneries ou ma complexité....(lo mdr....). Bon, assez plaisanté, qu'est-ce qu'elle va me raconter ?

« Je suis contente de voir que tu es quelqu’un de très motivé et je dois dire que je suis vraiment impressionnée par ton pouvoir, c’était vraiment magnifique, je te jalouse un peu tu sais faire de si belles choses avec ton pouvoir j’aimerai avoir la possibilité d'en faire autant mais à mon avis ce n’est pas trop possible. »

Aaaaaaaaaaah ! Mais pourquoi tant de rabaissement de sois ? Ah non ! Je dis non madame ! Pichenette is coming si tu continues ! Sinon ouai...Comme quoi un pouvoir de bourrin ça fait des trucs jolies quand on est un peu le mec sensible tout ça...Moi en tout cas même si je trouve ton pouvoir stylé moi le mien...Je le garde, il est unique, il me correspond, et c'est très bien comme ça, j'jalouserai aucun autre pouvoir pour ça. De toute façon c'est pas le pouvoir qui fait l'homme mais l'homme qui fait le pouvoir. Vous pouvez me citer.
Quoi qu'il en soit elle riait en enlevant sa main de la mienne. Damn, j'crois que j'ai pas été assez ouvert pour la laisser me pécho. Ou alors je dis de la merde. J'me demande si les transformations en animaux chelou là...ça rend fou ou des trucs dans le style. Moi j'étais gâté j'avais pas réellement d'effets néfastes sur autrui...

« Puis pour tout te dire je n’ai jamais entendu parler d’un quelconque combat au terrain d’entrainement, je parle à peu de gens ici. De plus je suis souvent cloîtrée à la bibliothèque ou dans mon lit, en train de bouquiner histoire d’en savoir plus sur mon pouvoir… les Kumihos et tout le reste quoi ! »


Ou alors t'es associable. Ouai j'aime bien traduire ce que les gens disent haha. C'est vrai que la pour le coup j'm'en paye une bonne tranche dans mon esprit intérieur. Au moins, content de l'apprendre, ça devait pas s'être trop trop ébruité. Non car bon sinon on pourrait pas remettre ça. Bah ouai si y'a deux cons capables de détruire le château...ça va pas le faire. Puis bon y'a des innocents tout ça. Sinon ouai...Kumiho...Renard à neuf queue, mythologie...T'es une élue ou un truc du genre ? J'pensais pas qu'il y avait des pokémons de type légendaire à Tsuki, j'avais croisé vite fait deux trois change formes mais pas à une telle ampleur histoire. Cela était encore plus stylé !

« Sinon… en ce moment je ne pratique pas de sport. Enfin depuis que je suis arrivée à l’académie en tout cas, quand j’étais plus jeune mes grands-parents voulaient absolument que je pratique un sport de combat. Donc j’ai commencé à faire des arts martiaux, et je me suis spécialisée dans le maniement de la lance. Bon au début ça ne m’intéressait pas vraiment… mais j’ai fini par m’y faire. Toi vu ta carrure j'ai l'impression que tu t’entraînes beaucoup tous les jours pour atteindre ton objectif je me trompe ? Moi en attendant je ne fais pas grand choses, tu dis que tu admires ma façon de penser mais pour le coup c'est moi qui t'envie. »

Wow euh...Ce mordillement de lèvres là...Tu te calmes denise ! On se pécho plus tard ! Ouai voilà c'mieux comme ça ! Non car bon, j'flippe un peu moi. Les femmes sont les pires ennemies du monde, elles sont trop complexe pour moi. Aussi fort qu'est un homme, une femme le sera encore plus....et pour ça même pas besoin de pouvoir....et  je sais ce que je raconte...
Elle m'envie ! Mon dieu, j'ai une fangirl....Non mais j'suis pas taillé du tout pour la célébrité, image de héros et tout le bordel. J'suis trop chelou et chiant pour ces conneries j'te le dis ! Bah voilà, Noa a encore raison, entretien de l'image de héros : Check...Jpp bordel. Je tiens à souligner le maniement de la lance...Classe...J'ai envie de me battre avec elle du coup...
Sinon ouai, elle sourit et soupire....y'a un truc qui va pas ?

« D’ailleurs, désolée si j’ai été un peu trop… entreprenante toute à l’heure j’espère que je ne t’ai pas mis mal à l’aise ce n’était pas du tout le but, je n’ai pas l’habitude de toucher les gens comme ça sans gêne. Non pas que ça me dégoûte de te toucher ou quoi, au contraire, enfin ce n’est pas vraiment ce que je voulais dire oublie ce que je viens de dire s’il te plait ! Retiens juste que je suis désolée,  et pardon si je parle trop c’est juste que je suis un peu gênée mais tu dois t’en douter en fait haha… »

Ah ça ? Mais on s'en tape m'dame ! Roh il en faut peu pour les nana sur ces trucs la sérieusement...T'inquiète pas va, sinon j't'aurai déjà mon pied dans le popotin si c'était chiant. C'était quoi cette perte de confiance d'un coup ? Non mais on passe de la dame qui me "remonte le moral" à ça ! Plz get back ! Bien sur que t'es pardonnée....Oh tiens....j'ai une idée hihihihihi....

« Désolée tu dois te dire que je suis vachement bizarre tout d’un coup. »


Oh oui mon plan est parfait hihihihi....Je disais rien, et posais ma main sur son épaule...Avec mon pouvoir et un peu t'aide qu'on appelle muscles je la poussais dans le vide. Bon en vrai sa chute libre durait moins d'une demi seconde. J'l'avais mise son mon dos. Ouai je sais pouvoir de bourrin, méthode bourrin, et j'décollais 20 mètres au dessus de l'arbre. Tout en me tapant une barre, j'lui disais d'un air amusé :

Au fait, tu le connais le rêve bleu ? Moi j'y crois pas c'est merveilleux...

Je m'arrêtais net en l'air. J'avais pas utilisé mon pouvoir aujourd'hui, j'allais pouvoir tenir ma trentaine de minute voir plus dans les airs. C'était bien, j'aime les évolutions héhéhé. J'avais sué du sang pour ça donc bon j'la mérite.
Je doute qu'elle se laisse faire mais bon, tant pis écoute, par contre j'espère pas qu'elle me fasse tomber en paniquant ou quoi. Surtout que....l'altitude en plus fait que ça caille un peu plus. Je tournais donc ma tête du maximum que je pouvais faire pour la regarder et lui dire, calme et joyeux :

Désolé, avec tes joues rouges j'avais cru que tu avais un coup de chaud, et rien de mieux que d'observer la douce nuit étoilée à une fraîche température, surtout que....quand j'y pense ça fait très remake de Superman. J'te rassure j'vais pas t'embrasser comme Clark Kent. J'vais pas finir tétraplégique héhéhé.

Je me coupais un instant, pour profiter de la vue. C'était apaisant, tellement apaisant. J'me demande bien ce qu'elle peut penser ma dame de compagnie ici présente. Au final si on se fait chopper....Ouai non, de nuit, si haut dans le ciel, à par un drogué ou un mec bourré, ça passe crème je pense. J'ajoutais après un léger battement :

Pour revenir à la parenthèse entraînement, je m'entraîne au moins 4 heures par jours, avec ou sans pouvoirs. Comme tu peux le voir, j'ai remplit un de mes objectifs héhé. J'avoue que la, moi même je ne peux qu'admirer cette faculté que la nature m'a offerte....Je pense qu'avec des efforts n'importe qui peut atteindre un tel niveau. Tu trouves pas ?

Je lui disais cela avec un léger sourire, la tête retournée.


(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Ven 09 Déc 2016, 02:37

Voilà que je me mettais soudainement à agir comme une pauvre idiote. Moi qui essayait de lui montrer qu’il devait avoir confiance en lui toute à l’heure… j’étais vraiment mal placée pour lui faire la leçon en tout cas. Je me demande si ça ne l’ennuyait pas un peu que je passe mon temps à me rabaisser entre guillemets.

Bon ce n’est pas vraiment que je me rabaisse après tout, c’est surtout de la modestie exagérée, je ne vais pas me mettre à dire : Oh mon pouvoir il est super cool je suis trop forte trop stylée quand je suis transformée !

Non, non et non. Ca non plus ça n’allait pas le faire mieux valait rester humble sinon ce serait surement mal vu. Fin c’est aussi mal vu de se montrer trop « modeste » dans un sens. Les gens peuvent avoir des pensées du genre : Elle fait trop genre celle-là avec son pouvoir, elle fait comme-ci ce n’était rien juste pour qu’on puisse lui dire le contraire et la complimenter !

Vu dans ce sens là il semblerait qu’il n’y ai pas vraiment de réponse correcte mise à part une réponse entre les deux ou quelque chose dans le genre. Ne rien dire c’est bien aussi d’ailleurs ! Bon pour le coup j’avais juste complimenté son pouvoir, je disais juste ce que je pensais, rien de mal pas vrai ?

Bon, bon… en vrai je me sentais un peu ridicule, je m’étais mise à dire des choses vraiment stupides comme je faisais d’habitude, je pensais que cette vilaine manie était partie mais on dirait qu’elle attendait simplement le mauvais moment pour faire surface ! Ou c’est juste que j’étais trop gênée en fait… Va savoir pourquoi il n’y avait pas de raison de l’être sachant que nous étions très corrects l’un envers l’autre et que malgré les airs qu’il se donnait, Jïnn était très respectueux envers moi. Il n’y avait aucune ambiguïté quoi, ou c’est juste moi qui me faisait des idées ou bien j’étais trop naïve.

En attendant, Jïnn n’avait rien encore dit par rapport à ma petite boulette. Ou encore face à mes compliments, je sentais quand même son regard dans mon dos, il devait surement faire la grimace. Ou se dire qu’il devrait vraiment songer à se barrer.  Il n’avait pas tord dans un sens parce qu’il se faisait vraiment tard, on allait avoir des problèmes si on se faisait prendre. D’ailleurs nous avions prit de gros risques en utilisant nos pouvoirs comme ça, quelqu’un aurait pu nous voir. Mais heureusement rien de cela n’était arrivé pour le moment.

Je soupirais doucement quand soudainement je sentis la main de Jïnn sur mon épaule, j’eus un léger sursaut avant de me rendre compte qu’il était en train de me pousser dans le vide. J’eus à peine le temps de me rendre compte de ce qu’il se passait que je me retrouvais sur son dos. Sans comprendre ni pourquoi ni comment.

Il venait de se propulser tout en haut dans le ciel, comme une fusée. Il rigolait, amusé de sa petite boutade pendant que moi j’osais à peine bouger tant j’étais étonnée par une telle réaction. C’était vraiment inattendu, on aurait dit une envie comme ça. N’empêche heureusement que ce n’était pas méchant.

Il aurait pu me pousser du haut de l’arbre et me laisser m’écraser en bas, vu mon temps de réaction je n’aurais même pas eu le temps de me transformer donc j’aurais fini en crêpe au beurre.

« Au fait, tu le connais le rêve bleu ? Moi j'y crois pas c'est merveilleux...»

Hein ? De quoi il parlait au juste ? J’avais vraiment du mal à cerner ce garçon. Il avait un humour tellement spécial, ou c’était simplement moi qui étais trop idiote pour comprendre. De plus il avait bien de la chance que je sache garder mon sang-froid, j’aurais pu totalement paniquer et me mettre à gigoter dans tous les sens pour qu’il me lâche. Ou alors reprendre ma forme de renard sans prévenir, ce qui m’était déjà arrivé par le passé, et j’aurai pu l’égorger.

Mais bon, heureusement que ça ne c’était pas passé comme ça parce que pour le coup, je ne regrettais pas ces espèces de pulsions bizarres. Nous étions à présent, haut dans le ciel, bien haut dessus de l’arbre sur lequel nous étions perchés. Nous étions en train de … flotter ? Encore l’œuvre de son pouvoir, il pouvait faire tellement de choses différentes avec c’était vraiment admirable.

Il semblait vraiment amusé par la situation en plus, pour lui c’était un jeu, de quoi se détendre et m’embêter en même temps je suppose. Il avait tourné la tête vers moi, l’air joueur, sa compagnie était vraiment agréable en tout cas.

« Désolé, avec tes joues rouges j'avais cru que tu avais un coup de chaud, et rien de mieux que d'observer la douce nuit étoilée à une fraîche température, surtout que....quand j'y pense ça fait très remake de Superman. J'te rassure j'vais pas t'embrasser comme Clark Kent. J'vais pas finir tétraplégique héhéhé.»

Ouah, j’ai cru que mon cœur allait exploser, il s’est mit à sautiller dans ma poitrine j’ai cru qu’il allait ressortir par mes trous de nez. Je m’étais mise à rougir deux fois plus, j’avais détourné le regard. Oui oui on va dire que j’avais chaud, oh wait, c’était bizarre de dire ça aussi.

Bref, il avait vraiment une bonne vue pour voir la roseur de mes joues en pleine nuit je m’étais surement transformée en lampadaire du coup mes joues devaient vraiment briller dans la nuit ou quoi… Puis je ne contrôle pas ça moi ! Faut pas m’en vouloir c’est une réaction naturelle chez moi, automatique tout ça tout ça… Puis qui va embrasser qui là ? j’avais du mal à comprendre tout ce qu’il disait, j’étais encore un peu secouée par notre « décollage », je n’avais pas encore regardé vraiment en bas d’ailleurs… juste un peu autour de moi histoire de voir à quel hauteur on pouvait bien être. En vrai j’avais un peu peur de regarder en bas non mais que j’ai le vertige mais on ne sait jamais.

« Pour revenir à la parenthèse entraînement, je m'entraîne au moins 4 heures par jours, avec ou sans pouvoirs. Comme tu peux le voir, j'ai remplit un de mes objectifs héhé. J'avoue que la, moi même je ne peux qu'admirer cette faculté que la nature m'a offerte....Je pense qu'avec des efforts n'importe qui peut atteindre un tel niveau. Tu trouves pas ?»

Enfin un sujet qui ne me gênerait pas tiens, parce que n’empêche il était bien parti pour m’embêter avec son sourire là. Non pas que ça me déplaise, on ne m’avait jamais « embêté gentiment » c’était assez plaisant en fait et assez drôle.

J’étais assez flatté d’ailleurs, qu’il me demande mon avis comme ça, et qu’il soit aussi détendu avec moi. Je n’aurais jamais pensé devenir amie avec un inconnu en si peu de temps… enfin je ne sais pas vraiment s’il me considère comme son amie ou quoi, donc ne partons pas trop loin non plus. Disons que nous sommes simplement des connaissances pour l’instant. Ça se trouve quand il me croisera dans l’académie il ne me reconnaitra surement pas, ou il fera mine de m’ignorer. Ce serait aussi triste qu’embarrassant comme situation. En attendant je vois que monsieur est un grand sportif 4h d’entrainement par jours ça fait envie quand même c’était un peu le même nombre d’heures d’entrainement que j’avais avant. Bon après ce n’était pas vraiment tous les jours.

J’adorais vraiment sa façon de penser en plus il semblait déterminé à atteindre ses objectifs et il se donnait les moyens en plus, beaucoup de gens devraient prendre exemple sur lui, n’est-ce pas cher cerveau ? Ahem.

« Je trouve que ta façon de penser est assez encourageante, tu as bien raison en tout cas quand on veut atteindre ses objectifs on se donne les moyens ! Après il faut avoir un mental d’acier et suffisamment de temps pour s’y consacrer. Comme on dit, quand on veut on peut ! Bon tu vas finir par me dire que je ressors de vieux dictons pourrit à force mais au moins tu comprends ce que je veux dire haha… »

Je regardais autour de moi en parlant, je sais que c’était un peu mal élevé de ne pas regarder les gens quand on leur parle mais difficile de soutenir le regard de quelqu’un dans une telle position… On est passé de distance de sécurité maximale à distance de sécurité quasi-nulle en quelques heures. Je me sentais PLUS QUE GÊNEE et mes joues me trahissaient comme d’habitude en espérant qu’il ne traduirait pas ça comme un coup de chaud encore une fois sinon on allait clairement finir dans l’espace…

« Sinon… ce n’est pas que j’ai un peu peur mais, on est un peu beaucoup hauts quand même, je ne savais pas que tu avais des gênes d’avion ou même de fusée dis donc… ! Tu peux faire tout un tas de choses avec ton pouvoir, même moi je n’aurais pas pu monter si haut je ne vois même plus l’ar… »

Oups, fallait pas regarder en bas. Non mais c’était vachement haut quand même, et si on tombe comment on va faire ? Ca se trouve il aura un coup de fatigue et on finira écrasés en bas et on trouvera nos cadavres 10 ans après notre mort.

Je resserrai mon étreinte autour du coup de Jïnn et j’accrochais mes jambes autour de sa taille… Oui c’est bizarre mais excusez-moi de flipper totalement, quand on regarde en face de soi et en dessous de soi ce n’est pas la même sensation non non non. Après m’avoir pris pour une folle il allait surement me prendre pour une grosse lâche. Nice, very gud.

« D-désolée je prends juste mes précautions au cas où, au moins je suis sure de ne pas tomber, vraiment désolée, je suis vraiment très mal à droite et sincèrement même en étant comme ça je suis sure que j’aurais le talent nécessaire pour tomber… Non pas que je n’aime pas l’expérience que tu me fais vivre, au contraire mais on va dire que j’attire la malchance donc on ne sait jamais, je préfère avoir l’air ridicule mais au moins mon esprit est rassuré… un peu. Désolée encore une fois de te coller autant.»

Je gonflais un peu les joues, en reprenant ma forme de renard, je n’avais pas dépassé 15 minutes toute à l’heure, par précaution, non pas que j’ai les mêmes réflexes qu’un chat mais au moins j’ai moins de chance mourir comme ça… enfin je crois.

Je me mis à rigoler nerveusement avant de cogner doucement ma tête à la sienne.

« Ah la la… la nuit ne me va pas du tout on dirait ! Mais pour en revenir à ton entraînement... si ça ne te dérange pas j'aimerai bien te voir à l'oeuvre un de ses jours, j'aimerai vraiment voir la façon dont tu t'entraînes, la façon dont tu essayes de dépasser tes limites. Je ne t'y oblige pas bien sûr, mais je dois dire que je suis quand même assez curieuse par rapport à ça, en plus si je peux t'encourager par la même occasion ça me ferait plaisir. »


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Sam 10 Déc 2016, 04:16



Une petite sortie de nuit



Elle me paraissait stressée...Ah non mais elle l'était. Il est vrai que j'avais UN PEU abusé. Mais c'était grave stylé, donc ça passe. J'arrivais même à sentir son rythme cardiaque. Elle était aussi bien opulente la cage thoracique de la dame....J'm'en plaindrai pas. Moi je dis, possibilité de prolongations au KFC !
Néanmoins cette vue étoilé me charmait toujours autant...Je pensais plus à grand chose.

« Je trouve que ta façon de penser est assez encourageante, tu as bien raison en tout cas quand on veut atteindre ses objectifs on se donne les moyens ! Après il faut avoir un mental d’acier et suffisamment de temps pour s’y consacrer. Comme on dit, quand on veut on peut ! Bon tu vas finir par me dire que je ressors de vieux dictons pourrit à force mais au moins tu comprends ce que je veux dire haha… »

Alala...Les timides de nos jours...Ou alors j'étais sans gêne et sans aucun complexe...C'était plutôt ça la bonne réponse viable ouai...Mais ! Elle était franche, droite et honnête. La femme parfaite ? Oh...J'm'emporte encore une fois.
Vieux jeu mais j'aimais bien ça, honnêtement. Mais je comprenais le message, qui changeait pas tellement cela dit.
Elle était cool, dommage que je sois obligé de me tordre le cou pour la regarder un peu. En parlant de cou...J'aurai pu finir égorgé moi...Bof au pire j'ai les sens hypersensibles..

« Sinon… ce n’est pas que j’ai un peu peur mais, on est un peu beaucoup hauts quand même, je ne savais pas que tu avais des gênes d’avion ou même de fusée dis donc… ! Tu peux faire tout un tas de choses avec ton pouvoir, même moi je n’aurais pas pu monter si haut je ne vois même plus l’ar… »

Elle m'amusait tellement cette fille. J'me marrais beaucoup ! Et oui, j'peux faire un tas de choses avec mon pouvoir si tu vois ce que je veux dire hihihiih. Roh ça va ! La boutade putain ! Sinon ouai...Un jour j'ai joué à League of Legends et j'ai joué Lee-Sin. Un super perso qui crie : "J'SUIS UNE FUSEE ! ".
J'aime dire de la merde...ça me détend.
Sinon la dame elle est tellement en stresse qu'elle se resserre....un peu trop ! Autant les jambes j'dis pas, on sent que y'a de la masse et de la bonne chaire ! Mais le cou madame ! J'suis pas invincible oh ! J'utilisais mon pouvoir pour supporter mais c'était à la fois un câlin gratuit donc je dis oui !

« D-désolée je prends juste mes précautions au cas où, au moins je suis sure de ne pas tomber, vraiment désolée, je suis vraiment très mal à droite et sincèrement même en étant comme ça je suis sure que j’aurais le talent nécessaire pour tomber… Non pas que je n’aime pas l’expérience que tu me fais vivre, au contraire mais on va dire que j’attire la malchance donc on ne sait jamais, je préfère avoir l’air ridicule mais au moins mon esprit est rassuré… un peu. Désolée encore une fois de te coller autant.»

J'avais envie de rire. Non mais c'était mignon faut l'avouer. Surtout que la dame elle reprenait sa force de kyuubi trop swag. Du coup blblablablabla, tout ça pour dire qu'elle flippait sa race on peut se le dire entre nous de cette manière.
Mais du coup j'avais une de ces queues dans la gueule ! Et c'était doux ! Wow, j'en ferai bien un oreiller...J'vais lui demander tiens ! C'était trop bien olalallaa
Suivit du rire nerveux et d'un petit cognement de tête que je relevais pas.

« Ah la la… la nuit ne me va pas du tout on dirait ! Mais pour en revenir à ton entraînement... si ça ne te dérange pas j'aimerai bien te voir à l'oeuvre un de ses jours, j'aimerai vraiment voir la façon dont tu t'entraînes, la façon dont tu essayes de dépasser tes limites. Je ne t'y oblige pas bien sûr, mais je dois dire que je suis quand même assez curieuse par rapport à ça, en plus si je peux t'encourager par la même occasion ça me ferait plaisir. »

Ah ça ! Pas de soucis ma gueule ! Plus on est de fou plus on rit, j'te promets qu'on va bien s'en payer une bonne tranche. Elle était marrante, et c'était cool ! J'avais complètement oublié ma phase dépressive.
Je volais à une vitesse lente, très lente, genre comme si on trottinait, en prenant une trajectoire uniquement horizontale, pour aller se poser dans un endroit en hauteur mais plat. Genre j'sais pas une colline ou un...Je sais ! Le coin tout en haut de la rivière ! On a une vue imprenable en plus d'être pas loin de la civilisation.

T'inquiète pas Asura. Sinon, desserre juste un chouilla au niveau du cou sinon je pense que je vais mourir étouffer haha. Ce sera certainement la plus belle mort qu'on puisse m'offrir mais je tiens encore à vivre un peu plus longtemps.

Je la déposais par terre sur le lieu en question. On pouvait entendre le petit ruissellement de l'eau, on pouvait voir quelques lampadaires un peu plus loin. C'était clairement un jolie coin. Le ciel toujours aussi beau. Quoi qu'il faisait froid je trouve. Je m'asseyais par terre à côté de la dame et je prenais une queue pour m'y blottir un instant...Me faut de cette fourrure pour mon oreiller...ma couette, un duvet ! et un manteau !
C'était bizarre, mais j'adorais.

Je suis désolé mais c'est vraiment de la balle ton pouvoir...Impossible de mal dormir avec un duvet aussi moelleux, doux et soyeux...Tu veux pas devenir mon oreiller à mi temps ? J'te jure je paye bien hein ! Genre j'ai...j'ai...euh...Un sens de l'humour qui vaut toutes les cordes et les tabourets du monde !

Oh la tentative de blague ! Est-ce que ça passera Gilbert ? Mais oui didier c'est possible ! Un prodige ce garçon ! Mais quel con bordel de merde ! Mais genre plus flippant tu fais pas ! Troufion va !
Rattrape le coup !

Pour revenir sur les entraînements, tu peux pas savoir à quel point j'suis motivé d'enfin travailler avec quelqu'un de volontaire et motivé. J'ai bien ouvert un club mais y'a que des inactifs et je préfère les comités restreints mais plus soudés. Donc y'a aucun soucis on se fait ça quand tu veux, voici ma carte. Ouai...j'ai une carte...Me demande pas pourquoi héhé...

Je la regardais ensuite. C'était certainement un bon rattrapage, quoi que un peu dispersé le Jïnn ici. Après j'ai jamais été connu pour le fait d'être un mec organisé, ordonné, qui a une bonne oralité tel un président flamby. Non, moi c'était tac au tac, le mec qui disait ce qu'il pensait....du moins je pense....Ohohoh je me surpasse...Serai-ce une excitation du à ....le combat ? L'entraînement ? La bouffe ? L'am....L'âme ? Ouai !

J'espère que t'a bien profité de la balade dans les cieux, c'était sans risques mais...J'suis un peu fatigué hahaha. J'espère donc sincèrement que c'était unique et palpitant à vivre ! Un jour on découvrira des facettes de ton pouvoirs qui permettront de faire des trucs encore plus stylés et sympas ! Partante ?

Je lui tendais ma main pour faire un tape cinq en souriant franchement, et pour de vrai.


(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Sam 10 Déc 2016, 14:19

Nous voilà en train de voler, haut dans le ciel, comme des oiseaux. Enfin vu l’heure je dirais plus des chauves-souris tiens. C’était une expérience aussi flippante qu’agréable, l’air frais caressait ma peau et soulevait mes cheveux. Le ciel était clair et dégagé on pouvait y contempler les étoiles, la lune était incroyablement magnifique. Un vrai décor de film à l’eau de rose en fait.

Malgré le fait que j’avais peur de me ramasser telle une crêpe qui tombe sur une aire d’autoroute, j’appréciais particulièrement l’expérience que je vivais avec Jïnn. Je pouvais dire que j’étais heureuse à ce moment-là, je passais une excellente soirée, et je ressentais à peine la fatigue.

Jïnn lui aussi semblait beaucoup s’amuser, il était vraiment très enjoué et détendu. Ça me rassurais un bon coup, parce qu’il semblait avoir mis de côté ce qui le tracassait. Du moins pour le moment. Mais c’était quand même un bon point pour lui comme pour moi, parce que du coup il profitait de la soirée et semblait être de bonne humeur, et moi, je profitais de cette bonne humeur qu’il m’offrait. De son sourire et son humour rafraîchissant.

Je profitais de la vue tout en restant bien accroché à lui, la tête posée sur son dos. Mes queues se laissaient transporter par le vent, par moment elles allaient caresser le visage de Jïnn. En espérant que ça ne me chatouillerait pas ou quoi, déjà que je l’étrangle légèrement faudrait pas qu’en plus il finisse par avoir un fou rire à cause de malheureuses chatouilles. Et que là on finisse par tomber.

Oui bon j’imagine trop de scénarios catastrophes ! Profitons de ce moment tranquillement sans se prendre la tête et sans penser à ces choses négatives. Surtout que Jïnn avait l’air de contrôler parfaitement la situation. Déjà, il avait ralenti la cadence et planait tranquillement, il avait arrêté de prendre de l’altitude. Vu comme j’avais réagi il avait dû se dire que ce ne serait pas une très bonne idée de monter plus haut sinon j’aillais finir par lui briser la nuque à force de serrer. Pour l’instant ça n’avait pas l’air de trop l’embêter que je le colle comme ça…enfin je crois.

"T'inquiète pas Asura. Sinon, desserre juste un chouilla au niveau du cou sinon je pense que je vais mourir étouffer haha. Ce sera certainement la plus belle mort qu'on puisse m'offrir mais je tiens encore à vivre un peu plus longtemps."

Je desserrais un peu mon étreinte autour de son coup en m’excusant gênée. Ce serait dommage qu’il meurt à cause de moi ça c’est sur et surtout par une mort aussi ridicule j’aurais doublement honte, j’aurais été arrêtée pour meurtre et pour avoir été une grosse grosse tapette.

En attendant, nous étions arrivés près d’une sorte de petit monticule, non loin d’un ruisseau qui s’écoulait plus loin. Le bruit de l’eau était vraiment apaisant et relaxant, c’était vraiment un endroit magnifique. On dirait que Jïnn avait un don pour trouver de jolis endroits.

Il m’avait posé sur le sol, mes jambes tremblotaient légèrement mais j’étais contente d’avoir retrouvé la terre ferme. Jïnn lui s’était assis par terre à côté de moi, je lui souriais gentiment quand soudainement, il attrapa une de mes queues et se blotti contre elle.

"Je suis désolé mais c'est vraiment de la balle ton pouvoir...Impossible de mal dormir avec un duvet aussi moelleux, doux et soyeux...Tu veux pas devenir mon oreiller à mi temps ? J'te jure je paye bien hein ! Genre j'ai...j'ai...euh...Un sens de l'humour qui vaut toutes les cordes et les tabourets du monde !"

Je rougis, un peu en le voyant se blottir contre ma queue, puis je ris doucement, avant de m’assoir à côté de lui, ça ne me dérangeait pas qu’il touche comme ça cette partie de mon corps. Ca n’avait rien de gênant ou d’étonnant, j’avais moi-même l’habitude de caresser le pelage de ma queue. J’en étais  fière parce qu’il était beau et doux. Je comprends qu’il lui donne envie, même Grand-mère m’avait beaucoup complimenté dessus par le passé, ça m’aidait à avoir confiance en moi.
Elle disait que j’avais de la chance d’être une si belle renarde.

"Pour revenir sur les entraînements, tu peux pas savoir à quel point j'suis motivé d'enfin travailler avec quelqu'un de volontaire et motivé. J'ai bien ouvert un club mais y'a que des inactifs et je préfère les comités restreints mais plus soudés. Donc y'a aucun soucis on se fait ça quand tu veux, voici ma carte. Ouai...j'ai une carte...Me demande pas pourquoi héhé..".

Il m’avait regardé en souriant, j’avais effectivement eu des échos concernant une sorte de club d’entrainement ou de combat quelque chose dans le genre. Il devait s’agir du club de Jïnn, c’était assez étonnant que les membres soient inactifs, c’était pas mal comme concept je trouve puis ça pourrait être l’occasion de maîtriser son propre pouvoir avec l’aide des autres. Peut-être que les heures d’entrainement de Jïnn ont fait fuir même les plus courageux d'entre eux, qui ont préféré aller s’empiffrer de chips dans leur dortoir. En tout cas l’idée de Jïnn me paraissait bonne et s’il voulait bien de moi j’étais partante ! En plus il avait une carte : quel professionnel !

"J'espère que t'a bien profité de la balade dans les cieux, c'était sans risques mais...J'suis un peu fatigué hahaha. J'espère donc sincèrement que c'était unique et palpitant à vivre ! Un jour on découvrira des facettes de ton pouvoirs qui permettront de faire des trucs encore plus stylés et sympas ! Partante ?"

Oooh, en voilà une idée intéressante. Un large sourire avait naquit sur mon visage. Il voulait m’aider avec mon pouvoir. Il semblait sérieux en plus, cette idée m’enchantait énormément, je n’avais jamais eu de partenaire ou de personne qui veuille bien m’aider à évoluer avec mon pouvoir. C’était la première fois.

En plus d’être drôle, et agréable, il voulait m’aider. J’adorais vraiment ce garçon, je ne pensais pas que je tomberai sur
quelqu’un comme ça en sortant, cette nuit… J’étais vraiment contente et je ne regrettais pas du tout.

Je tapais ma main dans la sienne pour lui faire un High Five digne de ce nom, en lui souriant.

« Je suis plus que partante ! Surtout si ça peut me permettre de m’améliorer. C’est une superbe idée ! Si en plus je peux t’aider alors tu fais de moi une femme heureuse on va dire. J’aime beaucoup aider les autres, si je peux t’être utile, c’est super. Mais si en plus ça peut me permettre d’évoluer alors c’est encore mieux. »


Sachant que je n’avais jamais participé à un vrai cours de pouvoir, hormis le mini cours que j’avais eu avec Dean, le fait de pouvoir avoir un entrainement en dehors des cours était pour moi un gros avantage. Surtout si ça pouvait me permettre de reprendre un peu le combat, sans risquer de ne blesser personne. Non pas que Jïnn sois en fer, mais je suis sure qu’il est résistant, vu sa masse musculaire et sa détermination ce serait un partenaire d’entrainement parfait pour moi. En plus… il était gentil et adorable, donc ça ne pouvait être qu’agréable.

Je pris sa main entre les miennes en lui souriant, pendant que je « pokais » sa joue avec le bout de ma queue.

« Sache que même si je flippais totalement, c’était vraiment une belle expérience de pouvoir être aussi haut dans le ciel. Je ne regrette pas de t’avoir rencontré ce soir parce que je passe vraiment un très bon moment. Bon ça m’embête quand même un peu que tu sois fatigué à cause de notre petit vol c’est sûr, mais c’était vraiment une expérience unique ! »

Faut dire que moi aussi je commençais à me sentir un peu fatiguée, surtout que le bruit de l’eau me détendais énormément. Ça aurait été un bon endroit pour dormir en fait, je me voyais mieux dormir ici qu’à l’académie. Mon côté renard avait surement besoin que j’aille passer un peu de temps avec mère nature, du coup je me sentais plus à l’aise. Ou bien… c’était à cause de la présence de Jïnn, le fait que nos échanges soient si simples, posés. Qu’il se montre gentil et agréable avec moi, et surtout son humour bizarre qui me faisait bien rire. C'était surement à cause de lui en partie que je me sentais si bien. J’étais vraiment en bonne compagnie.

« J’apprécie beaucoup ta présence, et franchement ça ne me dérange pas de te servir d’oreiller en fait mais je doute tenir plus de 15 minutes ! Mais ça te laisse quand même le temps de faire une sieste si tu t’endors vite ! »

Je le regardais d’un air taquin. En vrai, je ne suis pas sure d’être un bon oreiller, mais si ça pouvait lui faire plaisir, pourquoi pas.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Jïnn le Sam 10 Déc 2016, 16:07



Une petite sortie de nuit



Ah Ha ! Bah voilà ! Good idea number one of the night hihihiihi. J'ai trouvé ma partenaire d'entraînement. Non pas que j'en avais pas mais quand c'était avec Warren ça partait en cacahuètes. Donc un peu de tranquillité ça me fera du bien...
Et ouai ma gueule ! Elle me rend le High five ! C'était une vrai pote rencontré à l'arrache, mais c'était trop bien. J'devrais sortir plus souvent. Regardez ce large sourire ! C'était beau putain. Le pouvoir de l'amitié et bien plus encore (denver le dernier dinosaure) m'avait corrompu ! Par la puissance des soirées entre potes !!!!!!!

« Je suis plus que partante ! Surtout si ça peut me permettre de m’améliorer. C’est une superbe idée ! Si en plus je peux t’aider alors tu fais de moi une femme heureuse on va dire. J’aime beaucoup aider les autres, si je peux t’être utile, c’est super. Mais si en plus ça peut me permettre d’évoluer alors c’est encore mieux. »

Oh bah...Je suis content que ça lui plaise. Je souriais légèrement gêné quand elle prenait mes mains et qu'elle me pokait la joue au calme. Elle avait le bon état d'esprit selon moi. Bah ouai vous voulez quoi ? La nana elle est contente, au taquet, sympa, puissante, elle pense pas qu'à elle, et elle est réaliste. What else ? Que je dois l'épouser tant qu'à faire ? A croire que j'suis mon père et ma mère à la fois, j'me demande si on a drogué mon thé glacé de cet aprem...Non mais stop de penser à de la merde gros con.

« Sache que même si je flippais totalement, c’était vraiment une belle expérience de pouvoir être aussi haut dans le ciel. Je ne regrette pas de t’avoir rencontré ce soir parce que je passe vraiment un très bon moment. Bon ça m’embête quand même un peu que tu sois fatigué à cause de notre petit vol c’est sûr, mais c’était vraiment une expérience unique ! »

Oh fatigué c'était vite dit. J'suis fatigué car j'porte une nana certes pas grosse hein me tapez pas, mais j'ai jamais réellement pris quelqu'un sur mon dos pour voler, donc bon. Surtout que, j'ai un peu sommeil. J'dormirai bien ici...Je l'avais déjà fait après tout...J'ai même mes anciennes affaires pas loin héhéhé. Putain j'ai pas perdu mes réflexes et habitudes de vagabond.... Un jour je me civiliserai, promis.
Quoi qu'il en soit je suis heureux que ça plaise, sinon elle aurait été bien difficile et pas très marrante, ce qui n'est absolument pas son cas. J'lui souriais et mettait ma main sur mon biceps pour lui dire indirectement que j'tenais encore largement la cadence.

« J’apprécie beaucoup ta présence, et franchement ça ne me dérange pas de te servir d’oreiller en fait mais je doute tenir plus de 15 minutes ! Mais ça te laisse quand même le temps de faire une sieste si tu t’endors vite ! »

Oh bah ça c'était pas un soucis. Au pire ça t'entraîne ! Moi bizarrement quand j'utilise mon aura même si elle ne fait que me recouvrir, je peux tenir une bonne heure sans bouger. C'est que quand je bouge personnellement que ça consomme.
Je souriais encore, un peu comme un gamin content qu'on lui dise qu'on l'aime bien. Wow, j'ai pas eu d'affections ou bien ? Mais si j'en ai eu ! Poings dans la gueule, pieds dans les cottes, ça c'était de l'affection ! HOMMEEEEEEEE !
Par contre j'allais pas m'endormir comme ça ! Sinon c'était pas drôle !
Je me permettais donc de m'allonger en posant ma tête sur une de ces queues. Au pire j'allais finir sur ses genoux. C'était cet air taquin qui me donnait envie de faire nawak

Pour l'entraînement on fera ce que tu veux. J'ai déjà prévu pas mal de trucs et je pense que ça te plaira. Comme mon pouvoir dépend de ma propre condition physique, je travaille énormément. Régresser est une chose inenvisageable !

Je prenais mon air sur ses genoux en caressant son pelage, c'était trop bien putain. J'veux un animal de compagnie maintenant...Genre un petit husky ! Oh la la. J'en adopterai un pour noël ! Oh ouai...bonne idée !
Je fermais les yeux, non pas pour dormir mais me..."reposer". Surtout profiter d'un tel moment de détente : c'était la perspective. 15 minutes ? On va profiter alors ! J'fais en faire ma peluche j'le jure ! On va entraîner son endurance, c'est pour le bien de l'humanité !

T'inquiète pas je compte pas dormir de suite de suite.(oui je répète pour de vrai)Je suis super heureux que ça te plait, je le note dans un coin de ma tête. Car oui mademoiselle Asura ! Vous êtes la première gente dame à profiter d'une telle expérience unique et palpitante de la sorte ! Je me sens honoré d'avoir pu faire profiter une si belle personne que ce soit en extérieur ou en intérieur de mon pouvoir. Je vous remercie infiniment gente dame.

Puis je me marrais. Comment je me donne un genre sérieusement...Heureusement qu'elle était pas "méchante" ou avec le clash facile. Je serais tellement dans la merde sinon hihihi..
Je levais légèrement mon coude pour observer le bandeau sur mon avant bras...Nostalgie quand tu nous tiens...Un instant je troquais mon sourire contre une légère mélancolie furtive.
Je regardais ensuite Asura comme d'habitude en affirmant :

Tu sais que je suis trop bien là...J'suis calé comme jamais. Un jour on fera une sieste ensemble j'te le jure. C'est le meilleur anti stresse que je connaisse. Tiens...Puisque je parle de dormir, si je m'endors tu vas galérer à me réveiller...Non pas que la perspective de dormir ici ne m'a pas traversé l'esprit mais...Moi j'dormirai bien ici. J'ai encore mes affaires de camping un peu plus loin. Me demande pas pourquoi j'dors dehors habituellement héhé...J'suis chelou parfois faut pas faire gaffe.
Et pour revenir sur ton temps de pouvoir, ça permettra de t'entraîner en endurance.


Je fermais les yeux et je donnais un peu de mon aura à Asura furtivement, petit à petit. Elle sentirait juste un sentiment de chaleur et de bien être. Sa transformation devrait durer normalement au moins cinq minutes de plus si elle savait gérer son énergie. En tout cas, ça me réchauffait et elle aussi au passage. Je rajoutais d'une voix plus faible, plus calme, plus posé, reposé même :

Je sais pas si t'aime dormir à la belle étoile ?

(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Asura le Sam 10 Déc 2016, 20:27

Il semblerait que nous soyons tous les deux contents d’être tombés l’un sur l’autre, nous voilà donc partenaires d’entrainement ! J’étais excitée comme une enfant à l’idée de m’entraîner avec lui, j’ai vraiment hâte de voir quel genre d’entrainement est-ce qu’il faisait au quotidien.

Si c’était une sorte de combat, est-ce qu’il oserait lever la main sur moi ? Je veux dire, je suis une fille et en général ce n’est pas digne d’un gentleman de lever la main sur une femme. Mais bon pour le coup ça ne me dérangeais pas, je n’avais pas l’impression d’être plus faible que lui ou quoi. Bien que je ne connaisse pas l’étendue de son pouvoir.
Peu importe, en tout cas quelque soit le mode d’entrainement, je serais partante, puis ça me fera du bien. Je n’étais du genre à dire des choses dans le vent en plus, quand je dis quelque chose je le fais et jusqu’au bout. Grand-père m’avait dit qu’il fallait toujours que je tienne parole et c’est ce que j’allais faire.

Jïnn lui aussi semblait très content d’être tombé sur moi d’ailleurs, il souriait comme un enfant dans un magasin de bonbons. Ça me flattait énormément d’ailleurs, déjà qu’il me propose ça et qu’en plus il se montre aussi content de son « acquisition », ça me faisait plus que plaisir. De plus malgré le fait que nous nous connaissions depuis cette nuit, je me sentais étrangement proche de Jïnn, je ne sais pas comment l’expliquer, C’est surement le fait que nous nous entendions bien donc forcément, j’étais à l’aise avec lui et j’appréciais sa présence.

J’étais disons passée au stade "d’amie" avec lui, et vu que nous allions nous entraîner ensemble aucun risque qu’il m’ignore ou encore m’oublie quand nous rentrerons à l’académie. Et je dois dire que ça me rassurait un peu, de m’être fait un ami. Peut-être que je me sentirais moins seule après tout, et ça m’apprendrais à me sociabiliser.
Il faut dire que j’avais fait un exploit aujourd’hui, je m’étais montrée vraiment très ouverte avec lui. Je me sentais confiance, il m’avait mise à l’aise et je ne me sentais pas plus gênée que ça en sa présence.

D’ailleurs, lui non plus ne se gênait pas avec moi ! Il s’était couché sur mes genoux et utilisait une de mes queues comme oreiller. Je soupirais doucement puis souriait. C’était vraiment quelqu’un de spécial, peu de gens se seraient permis de faire ça sans redouter les éventuelles conséquences. Bon après tout j’avais dit ok pour mes queues, donc il a rapidement pris ses aises et a dû se dire qu’il pourrait poser sa tête sur n’importe quelle partie de mon corps. Enfin peut être pas partout, mais tout ce qui restait dans la zone verte !

« Pour l'entraînement on fera ce que tu veux. J'ai déjà prévu pas mal de trucs et je pense que ça te plaira. Comme mon pouvoir dépend de ma propre condition physique, je travaille énormément. Régresser est une chose inenvisageable ! »


Wow il semblait être sérieux dans tous ce qu’il comptait entreprendre. J’aimais beaucoup cet esprit, il voulait progresser, s’améliorer et il se donnait les moyens pour atteindre son but. Ca me faisait réellement plaisir de pouvoir l’aider à atteindre son but, disons que j’aurais participé à sa réussite quand il atteindra le but qu’il s’est fixé.

Pendant qu’il parlait il « papouillait » doucement ma queue, c’était assez agréable et drôle de le voir comme ça. Il semblait heureux en tout cas. J’en profitais pour  « poker » doucement sa joue avec mon doigt pendant qu’il parlait, histoire de le taquiner un peu.

Il avait fermé les yeux un instant comme s’il s’endormait, c’était vraiment trop mignon en fait. Malgré son physique et son caractère affirmé, à ce moment précis il me faisait penser à un petit enfant.  Ça me donnait envie de le chouchouter pendant son sommeil, j’espère au moins qu’il ne ronflera pas s’il s’endort, ce serait bizarre, un enfant qui ronfle. Cette pensée me fit légèrement rire, je pinçais sa joue de plus belle.

« T'inquiète pas je compte pas dormir de suite de suite. Je suis super heureux que ça te plait, je le note dans un coin de ma tête. Car oui mademoiselle Asura ! Vous êtes la première gente dame à profiter d'une telle expérience unique et palpitante de la sorte ! Je me sens honoré d'avoir pu faire profiter une si belle personne que ce soit en extérieur ou en intérieur de mon pouvoir. Je vous remercie infiniment gente dame. »

Je lui fis une petite grimace en prenant un air taquin. Je disais ça moi aussi quand je me mettais dans mon lit et que je disais, oh je ne vais pas dormir toute suite, je me repose juste les yeux. Je pinçais doucement son nez assez satisfaite et étonnée de savoir que j’étais la première à avoir profité d’une expérience comme celle-ci. D’ailleurs lui aussi il était le premier à avoir pris autant ses aises avec moi tiens, on serait deux alors pour le coup.

Pendant un court instant, j’eus l’impression de voir à nouveau un air triste sur son visage, pendant une fraction de secondes pendant qu’il regardait un bandeau qui était attaché à son avant-bras. Je le regardais un peu intriguée, alors qu’il tournait son regard vers moi.

J’avais eu peur pour le coup, qu’au final, il soit à nouveau préoccupé par ses problèmes alors que nous passions une bonne soirée ensemble finalement. J’imagine qu’on ne peut pas se débarrasser si facilement de quelque chose qui nous préoccupe juste avec quelques beaux paysages, et des balades dans le ciel.

Je me mordillais un peu la lèvre l’espace d’un instant, à nouveau préoccupée par son comportement. Pendant que lui, l’air de rien continuait à me parler et me regarder.

« Tu sais que je suis trop bien là...J'suis calé comme jamais. Un jour on fera une sieste ensemble j'te le jure. C'est le meilleur anti stresse que je connaisse. Tiens...Puisque je parle de dormir, si je m'endors tu vas galérer à me réveiller...Non pas que la perspective de dormir ici ne m'a pas traversé l'esprit mais...Moi j'dormirai bien ici. J'ai encore mes affaires de camping un peu plus loin. Me demande pas pourquoi j'dors dehors habituellement héhé...J'suis chelou parfois faut pas faire gaffe. Et pour revenir sur ton temps de pouvoir, ça permettra de t'entraîner en endurance. Je sais pas si t'aime dormir à la belle étoile ? »

Je lui souriais doucement, pendant qu’il fermait les yeux et que je sentais mon corps se réchauffer petit à petit, grâce à son pouvoir. C’était une sensation très agréable, qui me détendais encore plus que je l’étais. Je me permettais de passer la main dans ses cheveux pour lui caresser la tête, pendant que son pouvoir nous réchauffait tous les deux.

L’idée qu’il s’endorme comme ça ne me dérangeait pas tant que ça, tant qu’il ne me bavait pas dessus tiens. Puis dormir à la belle étoile ? Pourquoi pas, ce serait une expérience, même si ça m’intriguait un peu le fait qu’il dorme dehors de temps à autre. Il avait surement besoin de faire le vide et s’éloigner un peu des murs de l’académie, ce qui était compréhensible dans un sens. Je n’allais pas le juger là-dessus.

« J'ai hâte de voir ce que tu as en réserve pour notre entraînement en tout cas. Et je suis assez fière de savoir que je suis la première à bénéficier d’une telle expérience. A vrai dire ça me fait chaud au cœur. Dis-toi, que toi aussi tu es la première personne en dehors de ma Grand-mère, à qui je laisse toucher mes queues comme ça. Donc profite bien de ce moment toi aussi. »

De plus il était le premier à poser sa tête sur moi pour dormir ou « se reposer » entre autre. Habituellement ce n’est pas quelque chose que j’aurais toléré, sachant que je n’avais pas été éduquée dans cette optique. Mais bon pour le coup, il n’était pas méchant et je le laissais faire. Surtout qu’il n’y avait rien de malsain ou de déplacé dans tout ça.

Je continuais à passer la main délicatement dans ses cheveux en me laissant bercer par la chaleur de son pouvoir, cette chaleur si familière. Celle de mon renard, celle de mon pouvoir. En réalité, j’avais vraiment l’impression que nos pouvoirs se ressemblaient dans un sens. Peut-être pas dans le sens physique mais je ne sais pas, c’était assez bizarre de pouvoir ressentir la même chaleur que lorsque j’avais tenu la broche de Grand-mère contre moi. C’était une chaleur rassurante et apaisante à la fois.

« Je suis contente que tu sois bien installé sur son oreiller de fortune en tout cas ! Je doute cependant de pouvoir te porter jusqu’à ton lit si tu t’endors, même avec la meilleure volonté du monde. De plus il est assez tard, et je n’imagine pas le savon que l’on se taperait si on se faisait chopper à pénétrer dans l’académie à cette heure-ci. Donc dormir à la belle étoile dans un environnement aussi relaxant ne me dérange pas du tout au contraire. »

Je pinçais doucement le bout de son nez en lui souriant chaleureusement.

« De plus je ne pense pas que tu sois disposé à bouger vu comme tu es bien installé. Pour en revenir à mon pouvoir, je dépense moins d’énergie quand je suis immobile, ce qui arrive très rarement en fait, donc je suppose que je pourrais tenir un peu plus longtemps surtout avec ton coup de pouce. D'ailleurs, A toi de voir du coup si tu as la force de te lever, pour qu'on aille retrouver tes affaires de camping! »


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie Nocturne [Pv Asura ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum