The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Invité le Jeu 03 Nov 2016, 14:28

Du coup avec le p'tit défi des familles que j'avais lancé à Jean Bleu, c'tait sûr il allait venir du coup pour moi c'tait direction la forêt. P'tit débardeur des familles etc etc hein, j'vais pas décrire ce que je porte tout le temps quand je porte la même chose parce que sinon ça va me casser les couilles et surtout je vais encore devoir précisé que j'ai les cheveux noirs... parce que j'ai envie voilà. Donc j'étais dans un p'tit coin qui me rappelait un peu le trou où j'avais perdu contre cet enculé... 'fin j'avais pas vraiment perdu contre lui en fait mais ! La moi de l'époque tout ça, elle casse les couilles tout ça 'fin voilà quoi. J'avais eu une journée normale, des mecs qui m'avaient fait chier parce que j'avais rejoint le camps des moins boulets, je les avait tous défoncé, j'avais fini en heure de colle que j'avais complètement séché comme une sale la journée typique de Lynn'. Maintenant que j'y pense, je me vois trop bien avec le look des Terreur meuf dans pokémon ROSA, 'fin ça ferait ma pomme une gyar- non non non... c'est juste une catégorie de hentai ça, grosse conne.

Je savais même pas combien de temps j'étais là, debout en mode boss de fin de jeu qui sait que le joueur arrive et qui attends patiemment, je m'emmerdais pas, j'étais en espèce de phase de méditation zarb où j'étais en paix avec ma surpuissance puissante intérieure... oui je meuble comme je peux, mais en gros là j'étais juste Daidoji... si vous connaissez pas cherchez vous même, je suis pas là pour vous mâcher le boulot bande de gros naze. M'enfin, dans le doute je parle pas d'un mec hein, c'est une meuf... une putain de meuf en plus... un peu mon modèle avec cinq cent cinquante bonnets en plus quoi. Du coup voilà, en plus je l'avais pas revu depuis quoi... quand on était revenu pour détruire l'académie... chut, j'veux pas en parler de ça fermer vos gueules. J'avais un truc à dire dessus hein ? Si c'tait important ? Non non ? Juste... bah vous verrez t'façon. ...Et pour les deux connards au fond qu'on toujours pas pigés là, j'étais débout les bras croisées avec de la prestance, si j'avais un pouvoir stylé genre le ki de Dragon Ball bah j'aurais l'aura du Super Saiyan God autour de moi... ou celui du super saiyan blue mais en rouge avec deux/trois nuances dedans... je sais pas.

'fin bref, je commence à manquer de truc à dire pour meubler là donc vous savez quoi... je vais parler de... de... de pourquoi je kiff particulièrement pas les gens tiens, je vais faire simple en gros quand vous connaissez des gens […] et c'est comme ça que j'en viens à me toucher régulièrement devant des hentais avec des orcs et des elfes. Bon j'en étais où moi ? Ah oui, du coup je peux enfin commencer. Il était arrivé ! Il était là ce connard ! J'allais pas le laisser faire cette fois LES LIMITATEURS DE SHADOW ALLAIENT PAS ME RETENIR CETTE FOIS ! JE SUIS LYNN' TU M'ENTENDS !? (Oui je t'entends très bien... faites pas chier j'ai pas d'autres personnes avec moi) CHAAAAAAOS ! CONTROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL ! ...Pardon... bon tout ça pour dire qu'en le voyant j'avais presque envie de sourire mais ça allait niquer mon image de méchant donc non À LA PLACE !

"Marrant, j'pensais que t'allais pas v'nir. 'fin je pensais pas non plus te voir rejoindre Ren' faut dire, pas que tu remonte dans mon estime cela dit."

« Remonte »... Il était pas tellement haut en fait... il était autant à zéro que tous les autres même. J'avais été assez calme... bizarrement, j'aurais pensé commencé le combat directement mais non, je voulais le titiller un peu avant.

"J'ai aucune idée de comment tu fonctionne mais ta face me dit que t'avais prévu de foutre la merde de l'intérieur... 'fin bon pas que t'aurais pu faire quoique ce soit t'façon. Et y'a aussi le fait que tu pense pouvoir revenir à l'académie juste avec un cosplay de lâche à deux centimes... et c'est moi qu'on prend pour la débile. De toi à moi... tu pensais foutre la merde quand exactement ?"

Ouais j'avais tapé la discut' comme ça au pif parce que cette question... je me l'étais vraiment posée ! Genre, je sais, je suis certaine qu'avec mes notes on pensait que je savais rien faire à part me bastonner même derrière mes airs de battage de couilles total mais s'il y croyait vraiment... je pense qu'on tient le mec de la naïveté la plus totale ! J'avais attendu (et causé aussi donc) sa réponse avec la même pose de gros badass de russie, on était pas pressé de toute façon les mecs... 'fin moi si mais j'avais posé le truc assez tôt exprès pour avoir de la marge pour la suite.

Spoiler:
Je suis partis du principe que ton déguisement à pas fonctionné hein, si t'es pas d'accord dis le que je modifie

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Narok le Sam 05 Nov 2016, 12:34

Finalement nous avions la certitude de ce qui était arrivé à Yumiko, et nous nous étions séparés pour nous préparer avant le départ. Retournant à mon dortoir et à ma chambre pour mettre mes affaires en ordres, j’avais croisé Lynn’, enfin croisé… Elle avait laissé un message dans mon casier, mais bien trop commun pour elle d’attendre que j’en prenne connaissance, elle avait arraché le casier et me l’avait lancé devant le museau pendant que je me dirigeais vers ma chambre. Evidement je m’étais stoppé net et avait dévisagé Lynn’ pour savoir ce qu’elle voulait, mais elle n’avait rien dit et avait repris sa route après être sûr que son message était passé. Un petit papier sur la porte de mon casier était en fait porteur du message. Elle m’avait donné Rendez-vous ce Vendredi dans la forêt en début d’après-midi. Mais elle n’avait pas dit où exactement … En plus Vendredi c’était demain, et même si je devais me préparer, le reste du message me laissais à penser que je devais y aller avant de partir. Sinon ce serai un incident majeur pour l’académie entière. Ou elle serait même foutue de venir me retrouver pour régler son affaire. Affaire que je ne connaissais pas du tout d’ailleurs… Mais la connaissant un peu, elle ne devait pas vouloir prendre le thé et discuté Philosophie.
 
Donc le lendemain après avoir fini de fourrer toutes mes fringues dans un sac et toutes mes poches de sang dans l’autre, j’enfilai à peu près  la même tenue qu’hier, sweet blanc à capuche et sans manches, short long en jean, et rangers en cuir noir. Allant à la forêt au pas de course je me disais que je n’avais pas le temps pour ça, il fallait que je retrouve les autres un peu plus tard, pour notre départ, et je ne devais pas être en retard. Arrivant à l’orée de la forêt je m’y engouffrai en marchant rapidement, espérant ne pas perdre trop de temps avec ces conneries.
 
Par chance je tomba sur une espèce de clairière où Lynn’ attendait, bras croisés, genre pose de boss de fin dans un manga ou un Anime. Elle avait l’air… je ne sais pas, particulièrement fier d’elle ? Difficile à dire avec sa tronche d’ahuri. Je notais au passage qu’elle avait ses cheveux noir, signe que Lilith n’était pas dans le coin, enfin pas au sens littéral… bref. Après quelques pas je m’arrêtai à 3 bons mètres d’elle quand elle pris la parole.
 
"Marrant, j'pensais que t'allais pas v'nir. 'fin je pensais pas non plus te voir rejoindre Ren' faut dire, pas que tu remonte dans mon estime cela dit."
 
Une introduction spontané visiblement, comme toujours avec elle, il était rare qu’elle se pose trop de question, ‘’pour les faibles’’ ou un truc comme ça je suppose. En tout cas elle repris rapidement.
 
"J'ai aucune idée de comment tu fonctionne mais ta face me dit que t'avais prévu de foutre la merde de l'intérieur... 'fin bon pas que t'aurais pu faire quoique ce soit t'façon. Et y'a aussi le fait que tu pense pouvoir revenir à l'académie juste avec un cosplay de lâche à deux centimes... et c'est moi qu'on prend pour la débile. De toi à moi... tu pensais foutre la merde quand exactement ?"
 
Le regard blasé et désabusé, je ne m’attendais pas à ce qu’elle commence une discussion. Pour le coup le fait qu’elle propose une tasse de thé serait dans la continuité de la bizarrerie. Plaçant mes mains dans les poches de mon sweet, je prenais sur moi de lui répondre, pensant que ça aiderai à en finir plus vite.
 
« Je n’avais pas de plan précis, mais je ne voulais pas tellement être sujet à des expériences chelous avec des crânes d’œufs de savant fou. Si ça en était arrivé là je serais partie, mais l’un dans l’autre j’ai eu ce que je voulais alors je n’ai pas eu besoin de ‘’foutre la merde’’ comme tu dis. »
 
Je pouvais expliquer plus en détails, mais je ne voulais pas perdre de temps et de toutes façons, pas sûr que les détails l’intéresse. Je lui posa donc une question à mon tour.
 
« C’est pour me demander ça que tu m’as fait venir ici ? Et entre toi et moi, je pensais que une fois avec la puce, tu aurais défié Ren’ pour la lui mettre. A croire que t’est moins débile que ce que je pensais. »
 

Petite pique histoire de lui rendre l’appareil sur son estime de tout à l’heure, pas qu’elle en ait quoi que ce soit à faire de l’estime des autres, en tout cas pas de la mienne je pense, mais c’était pour la forme disons. J’attendais la suite avec quelques appréhension en tout cas, je devais bien l’avouer, je ne savais pas ce qu’elle avait prévue. Et j’avais pas le temps pour ces conneries.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Invité le Dim 06 Nov 2016, 15:04

Il avait eu l'air con tout d'un coup ET OUAIS MON GARS TU CROYAIS T'ALLAIS PRENDRE TA BRANLÉE DIRECT MAIS NON ! NIQUE TA MÈRE PÉDÉ ! Même si j'avais des trucs à faire, j'avais aucunement l'intention de commencer sans avoir mes réponses et c'tout, z'avez aucun avis à donner d'ssus t'façon. Le temps que son cerveau pige que je l'avais pas encore attaqué, le mec était passé en mode flex total, en même temps il pouvait j'avais « tout fait pour », en fait non mais c'tait pas la peine d'être en garde tout de suite. Du coup là vous êtes là la bite à la main hein ? Que je dise pas ce qu'il m'avait répondu. Bah il avait eu ce qu'il voulait parce que les mecs avaient pas fini par trifouiller son cerveau... tiens ça me rappelle un truc ça. 'fin bref il avouait juste qu'il s'était chier dessus pendant un bon moment et puis c'tout, je vois pas ça autrement.

Pas trop longtemps après... directement après en fait, il avait essayé de me trashtalk en parlant du fait que j'avais pas essayé de me faire Ren' avec la puce... y'avait deux problèmes là, le premier c'tait que je l'avais fais en fait donc il l'avait bien profond dans son fion et le deuxième c'tait que... bah y'a pas de deuxième parce que j'ai oublié ce que j'allais dire donc merde. 'fin bon, il voulait savoir si c'tait pour ça que je l'avais fais v'nir... oui il était encore plus con que prévu le pauvre, limite ça devenait grave là, interdit par la convention de Genève et tout, savez quoi. 'fin voilà, j'avais fini par souffler du nez... COMMENT ÇA S'APPELLE ÇA PUTAIN, CH'UIS SÛR ÇA A UN NOM EN PLUS ! ...Oui donc j'avais soufflé du nez avec un air complètement dédaigneux avant de lui répondre.

"C'est pas parce que toi tu flippais de devoir le combattre que c'tait le cas de tout le monde, je l'ai défié. Son objectif était plus qu'intéressant, ça pouvait donc attendre la fin de tout ça... ça a peut-être été un peu compromis pour l'instant... mais ce combat aura lieu. Mais je vais pas sauter les étapes, on est pas ici pour une visite de courtoisie non..."

Petite pause du drama absolu... ça et le fait que je tendais les bras sur les côtés en mode « Let the show begins... », je souriais pas naaaaan, le regard sérieux tout du long sans la once de ricanement d'avant, je fixais le gugus avant de sortir un vieux truc genre.

"Mon corps réclame une revanche... je vais te mettre en pièce."

Riez pas, j'avais oublié que j'avais dis et j'allais remplacer par « L'énergie Negative réclame ta mort » sauf que je suis pas du genre à nommer des trucs comme mon pouvoir en fait... sauf pour déconner. 'fin bref, vers la fin de ma phrase j'avais fais apparaître Lilith à côté de moi avant de laisser retomber mes bras le long de mon corps... profitez, je décris jamais autant mes mouvements d'habitude. M'enfin en même temps je suis jamais autant cinématique non plus en fait... ouais fermez la. J'avais commencé à approcher le bleu en marchant avant de soudainement accélérer pour lancer un bon gros direct du droit dans sa face, un classique SAUF! Que Lilith allait pas chaumer cette fois et allait se servir de sa vitesse pour faire des choses, en gros en même temps que mon poing , Lilith allait lui en foutre un... MAIS PLUS RAPIDE ! DONC EN GROS JE LUI FAISAIS PORTER SON ATTENTION SUR MON POING ALORS QU'EN FAIT LE PLUS IMPORTANT C'EST PAS LE MIEN ! JE SUIS DIABOLIQUE ! Maintenant pour la marche suivie... en fait, en plus de me servir de sa vitesse, je me suis servie de sa dématérialisation donc là vous pensez qu'elle allait traverser Narok SAUF QUE NON pour faire simple, Je faisais en sorte que Lilith me traverse mais dès qu'une partie de son corps était pas... bah dans moi, elle redevenait matérielle vous voyez ? ...vous pigez que dalle hein ? Putain de merde... Elle me traverse poing en avant mais elle peut toucher le mec en face quand même attaque surprise tout ça voilà fin. Je peux pas faire plus clair.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Narok le Ven 11 Nov 2016, 09:25

Elle avait l'air complétement au-dessus de ce que je lui avais dit. Prenant un mimique du genre ‘’tu comprends rien’’ Elle d’était préparé à me répondre.

"C'est pas parce que toi tu flippais de devoir le combattre que c'tait le cas de tout le monde, je l'ai défié. Son objectif était plus qu'intéressant, ça pouvait donc attendre la fin de tout ça... ça a peut-être été un peu compromis pour l'instant... mais ce combat aura lieu. Mais je vais pas sauter les étapes, on est pas ici pour une visite de courtoisie non..."


« Pour ma part j’ai pas le besoin de jouer à qui a la plus grosse avec Ren’. Et tout ça sonne juste comme de fausses excuses, tu devrais vérifier ton futal t’est Ptt encore en train de te chier dessus ? »

J’avais répondu du tac au tac pendant qu’elle s’amusait encore à prendre la pose, si elle continuait j’allais croire qu’on était filmé pour un tournage d’animé. Mais sa dernière phrase me laissait à penser que ça allait mal tourner. J’ai vite eu la confirmation.

"Mon corps réclame une revanche... je vais te mettre en pièce."

Quand elle fit sortir Lilith d’elle je me suis senti nettement moins serein, moi qui pensais que dans le pire des cas on se remettrait sur la tronche comme on l’avait fait pour son entrainement, elle avait l’intention d’utiliser Lilith … et ça c’était bon du tout. Dans le style pire scénario possible. Elle avança tranquillement, les bras ballants pendant que je commençai à sortir les mains de mes poches et hésitai encore à me mettre en garde. Finalement elle lança bien les hostilités avec un direct dans la tronche, comme elle l’avait fait à de nombreuse reprise avant. Mais si elle était sérieuse et que en plus elle voulait mêler Lilith au combat c’était forcément une feinte ou un coup fourré. Je savais pas exactement ce qu’elle pouvait faire avec Lilith à part l’absorber, et sinon juste que si Lilith me portait un coup direct c’était la fracture à coup sûr. Je me rappel à l’époque ce qu’avait pris le mannequin du professeur Taylor, et je ne voulais pas subir la même. Quand son poing arriva vers moi je passai en dessous pour aller dans son angle mort et m’éloigner de quelques pas. Tout en voyant le poing de Lilith sortir du poing de Lynn’… ha d’accord elle peut passer à travers les objets maintenant ?

« Sauf que moi je veux pas me battre, j’ai pas le temps pour ses conneries ! Encore plus si tu mets Lilith dans la partie. C’est ça ta revanche ? Tu veux juste m’exploser la tronche en te servant de ton pouvoir ? Tu te sens si faible que t’a besoin d’elle pour pouvoir gagner ? C’est qui qui se chie dessus déjà ? »

Pendant que je parlais je reculais en même temps qu’elle s’approchait, elle n’était pas du genre à se faire convaincre par qui que ce soit pour quoi que ce soit, mais il fallait bien tenter de la raisonner, ou du moins d’équilibrer l’affrontement en laissant Lilith en dehors du combat. A force de reculer je fini par me retrouver dos à un arbre comme je m’y attendais. Ne pouvant plus reculer je me mis en garde et attendais de pouvoir esquiver le prochain coup de Lynn’ et/ou de Lilith.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Invité le Ven 11 Nov 2016, 12:14

Les vrais musiques... parce que j'avais oublié avant:

Le mec, il osait quand même dire que c'tait moi qui me chiait dessus... alors que c'est lui qui esquivait parce qu'il avait pas les couilles de se prendre un coup de Lilith... Ouaip, c'est moi qui me chiait dessus... m'enfin bon hein, je juge pas, on a pas tous les couilles d'affronter la mort dignement... même si je voulais pas le buter... parce que ça aurait été trop simple. Il avait esquivé mon coup, normal j'aurais pas fait un truc aussi simple pour qu'il se le prenne, y m'aurait déçu quoi. Et puis bon, c'est pas drôle de finir un combat directement et même si je voulais vraiment finir cette affaire rapidement pour enchaîner sur l'autre, bah voilà quoi, ça se fait pas, tu one shot pas un mec en mode Akuma pour repartir après, ça s'appelle la décence.

QUI SE CHIE DESSUS !? QUI EST EN TRAIN DE RECULER COMME UNE FIOTTASSE AU LIEU DE ME RENDRE LES COUPS PARCE QU'IL SAIT QUE SI S'APPROCHE TROP IL EST MORT !? C'EST MOI ? NAAAAAAAAAAAAAAAAAN C'EST NAROK ! Et attendez je dis pas ça au pif hein, parce qu'il avait été en mode « J'ai pas le temps de me battre putain ! Par contre si tu vire Lilith j'ai le temps, bah oui parce que j'aurais moins peur direct tu vois ! ». La bonne blague, il essaie de jouer la carte des sentiments quand il voit qu'il va prendre cher le gros naze... moi j'avais pas jouer ça moi messieurs, j'avais pris mes pains et je m'étais achevée sur un arbre moi ! Enfin bref, ma réponse.

"Lilith ? C'est qui Lilith ? Y'a juste moi qui essaie de régler mes affaires. Mais t'as raison, je me chie tellement dessus que j'avance vers toi de peur, j'vais aussi te démonter pièce par pièce par pure faiblesse... mais y'a un truc que t'as pas pigé... putain pourquoi je perds mon temps à te parler... t'es même pas mon objectif principal."

BOOM ! ESPÈCE D'AMUSE BOUCHE ! ESPÈCE DE CHAUSSON AUX POMMES MÊME SI C'EST UN DESSERT TA MÈRE ! Enfin bon, a force de jouer au con, y s'tait retrouvé bloqué par la toute puissance d'un arbre, aubaine pour une Lynn' qui veut la vengeance tel une Corvo féminine et qui choisit la route du chaos absolu parce que assommer les gens ça prend juste deux fois plus de temps ce qui casse les couilles. J'avais arrêté d'avancer, il ressemblait un p'tit chiot qu'on avait acculé... acculé les mecs, A-CCU-LÉ, putain vous êtes sérieux cinq secondes oui ? Do-... Eeeeeeh mais c'est moi qui aurait dû faire cette vanne ! PUTAIN JE SUIS EN TRAIN DE DEVENIR CHIANTE ! AH NON ! NIQUE SA MÈRE ! ENCULÉ VOILÀ ! IL ÉTAIT ENCULÉ ! Ooooooh mais que voyais-je ? Une jolie garde remplit d'appréhension et de... oooooh de peur ? OHOHOHOHOH mais ne t'en fais donc pas mon cher enfant, la mère Lynnelle va amener ton cadeau ! Elle n'oublie personne, même les enfants du tier monde ! Eh oui parce que si le père noël est un gros juif ! La mère Lynnelle distribue des pains à tout le monde !

'fin bref, je reviens au bordel, y me faisait quand même marrer... même si je me marrais pas, avec sa p'tite garde de fragile « Ouais t'es pas réglo ! T'es qu'une faible ! » Mais la vie est pas réglo non plus gamin et à qui tu te plains déjà ? PERSONNE ! PARCE QUE TOUT LE MONDE S'EN FOUT ! 'fin tout le monde s'en fout tant que ça les touches pas parce que dès que ça commence à les concerner, ils commencent à gueuler plus fort que tout le monde bah oui et faut que j'arrête de me paumer dans mes phrases parce que ça commence à faire beaucoup là, même si en fait non parce que j'ai dû faire pire auparavant donc en fait niquez vous et supportez bande de fiotte. Donc oui, du Lilith avait prit son bras... un de ces bras quoi pour le tirer vers moi et l'avait foutu au sol POUR QUE JE LUI POSE UNE PÊCHE SUR LE FRONT PUTAIN ! BORDEL DE MERDE ! ...Pardon c'tait trop tentant... bon en fait Lilith lui avait vraiment prit un bras et l'avait vraiment tiré vers elle mais c'tait pour lui foutre une bonne droite dans la face... je sais, ça a l'air lent dit comme ça mais ça l'était pas, faut pas déconner, savez... veut en finir vite mais pas trop... tout ça. Boss on était pas sensé s'en battre les couilles de la longueur de l'histoire ?
...Shhhhhh, t'étais aussi sensé considérer Lilith comme ta sœur jusqu'à ta mort comme une grosse fragile donc bon... questionne pas mon incohérence.
Ok, j'ai rien dis, vous avez rien lu.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Narok le Dim 13 Nov 2016, 12:10

Je m’étais pas trompé, la raisonner était inutile. Elle était encore plus bouffée du cerveau que je le pensais. Du coup, j’étais là tout tranquille avec mon arbre dans le dos à attendre de me prendre une savate, pas forcément la joie. Et elle était venue, enfin non pas exactement elle, Lilith qui arrive et qui veut me choper le bras. Réflexe, je bouge mon bras, sauf que non, elle est tellement rapide qu’elle me rattrape le bras avant que puisse me barrer. Et c’est qu’elle me broie presque le bras en plus ! Du coup dès qu’elle m’a chopé le bras, j’avais commencé la création d’un couteau style militaire en titane et deux trois autres truc, le bon mélange que même elle aurait du mal à casser, enfin, je suppose. Avant que le couteau ne soit fini, elle me tire vers elle comme une brute et tente de me coller un pain. Sauf que si je me le prends, il va me traverser la tête et sortir de l’autre côté en projetant de la cervelle partout. En prenant appui avec un de mes pieds, je fais un petit saut pour pivoter et me retrouve accroché à son bras et les pieds sur sa poitrine. Je me trouvais un peu con surtout que Lilith me portait allégrement, genre presque sans m’avoir remarqué. Heureusement, mon couteau était fini pendant que je faisais de la voltige. Mais quoi faire avec ? L’hésitation était en fait inexistante, il fallait que je me dégage.

Portant le couteau sur sa prise je tranchai dans la matière qui la composait avec pas mal de difficulté. Mais au finale je réussi PAS à sectionner sa ‘’chaire’’. Du coup en solution de secours pour éviter de trainer trop collé au danger je sorti du sang de mon bras et le transforma en huile glissante et réussi à pousser assez fort avec mes jambes pour partir en salto arrière et pas me vautrer sur le cul comme une merdeJ’atterris sur mes pieds sans trop de difficulté et regardai les dommages que j’avais laissés sur Lilith… Aucun, décourageant. Il y avait une petite fumée noire qui était sur sa main, mais aucune trace de ce que je lui avais fait subir. Bon donc le résultat, c’est qu'il ne servait à rien de s’attaquer à Lilith et qu’il fallait directement s’en prendre à Lynn’ . Comme si c’était tout simple de passer Lilith…

« Alors c’est comme ça que tu veux faire ta revanche ? Tu vas utiliser ton pouvoir et rester en retrait ? Je pensais que tu avais plus de couilles que ça. Je vois mieux pourquoi t’as pas encore combattu Ren’. Tu t’es barré la dernière fois en voyant que tu ne gagnais pas comme une rageuse et là tu flippes de venir me la mettre toute seule comme une grande. Pff pathétique. »

« Et sinon j’ai vraiment pas le temps, je dois partir au japon dans la journée alors sois, tu passes ton chemin et on se remet ça à la prochaine fois. Sois, je me barre, rien ne m’oblige à rester me battre si j'en ai pas envie. »


Je laissai ma garde avec des trous et une position décontracté exprès pour montrer que j’en avais rien à foutre. J’étais prêt à trouver une occasion pour partir en courant même si ce n’était pas sport du tout. Je préférais rester en vie de manière générale, et je devais surtout être en forme pour ne pas être un boulet pendant le sauvetage de Yumiko. Il était même possible que les autres me disent de ne pas venir et m’empêche de les suivre à cause de mon état.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Invité le Jeu 17 Nov 2016, 16:34

Of course il esquive... De ? Mais quoi comment il a fait ? Allez lui demander vous même moi je pose pas de question. 'ttendez c'est pas le pire, je laisse ça pour plus tard. Du coup esquive tout ça, il avait sortit un couteau de son fion aussi ! Pour planter Lilith... et se rendre compte que quelque soit son plan bah ça avait foiré du coup il fait un truc et il est sortit de la prise de Lilith en salto...Boss... c'est toi qui fait du drama ou genre il était sérieux ?
Non c'est pas moi, je gère pas les choré moi tu te rappelle.
Ouais bah ça se voit... 'fin bref, euh... esquive... salto inutile... ah oui. AH OUI ! AH OUI PUTAIN DE SA MÈRE ! IL AVAIT CONTINUÉ AVEC SES CONNERIES PUTAIN DE MES BURNES ! Alors... je sais, je suis pas la plus calme des meufs dans cette réalité... quoique je suis assez patiente quand même parce que j'ai pas encore essayé de retrouver le blond pour qu'on se tape donc bon. Mais le mec, il voulait pas la fermer bordel ! Ok j'ai commencé à causer mais j'avais d'jà fermer la conversation putain de merde, les principes de bases d'une conversation : Quand quelqu'un ferme un sujet, FERME TA GUEULE PUTAIN DE MERDE !

Donc... oui c'est ça le pire dont je parlais au début, le pire c'est qu'il disait la même chose putain de merde... et qu'il aille au Japon qu'est-ce que j'en avais à branler putain de merde AAAAAAAAAH Y ME CASSE LES COUILLES MÊME MAINTENANT ! POURQUOI JE L'AI PAS BUTÉ SUR PLACE CET ENCULÉ ! ...Wooooow... bon attendez... je suis pas censé réagir comme ça là, je suis censé avoir dépasser le stade... laissez moi trente secondes... haaaaaaaaa... bon j'crois c'est bon... j'promets rien on verra bien. Du coup j'l'avais écouter raconter ses conneries là... sans écouter ce qu'il disait hein, genre tout ce que j'entendais moi c'tait un putain de bruit de fond extrêmement casse burnes et ça m'agaçais tellement MAIS TELLEMENT ce qui fait que...

"MAIS TU VAS FERMER TA PUTAIN DE GUEULE !? J'M'EN BRANLE DE CE QUE TU DIS T'AS PAS ENCORE PIGÉ PUTAIN !? J'AI PAS DE TEMPS A PERDRE AVEC TOI CONNARD ALORS CRÈVE !"

Alors oui... non, je voulais pas le buter, lui défoncer sa race oui mais pas le buter... j'avais p'tête encore un peu de lucidité en fait ! Mais dire un truc comme « Fais toi tabasser que je me casse » c'est pas esthétique comme phrase donc voilà. Donc... chorégraphie, chorégraphie... j'me fais faire quoi... alors oui si vous pensez que j'avais fais exactement les mêmes mouvements que ce que je dis à l'époque, vous avez rêvé hein, déjà que j'ai une mémoire à la ramasse... spoiler en fait non mais au moins les gens me cassent pas les couilles a vouloir que je me souvienne d'eux, et ouais les mecs vous croyez que je suis débile mais je fais juste marcher mon cerveau plus que vous.

Et dans tout ça je sais toujours pas quoi me faire faire... aller j'sais pas, allez un lariat... VICIEUX HAHAHAHAHA ! LE LARIAT QUI LE TRAVERSE ET QUI FAIT QUE LILITH PEUT LE TABASSER EN PASSANT DERRIÈRE LUI ! RAFALE DANS TA FACE FDP ! Oui je sais pas c'est pas original niquez vos mères c'est chiant d'imaginer ça quand on se souvient plus de rien. Donc oui le lariat immatériel qui le traverse et à la seconde où elle était dans son dos... UNE RAFALE DE POING DANS SA... pas gueule parce que je visais pas un point en particulier mais plusieurs donc voilà.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Narok le Sam 17 Déc 2016, 12:09

"MAIS TU VAS FERMER TA PUTAIN DE GUEULE !? J'M'EN BRANLE DE CE QUE TU DIS T'AS PAS ENCORE PIGÉ PUTAIN !? J'AI PAS DE TEMPS A PERDRE AVEC TOI CONNARD ALORS CRÈVE !"

Réaction prévisible. Quoi que je ne sais pas à quoi je pouvais m’attendre d’autre venant de sa part et surtout dans une situation pareil. Je pouvais quand même continuer de parler et aussi me taire et combattre, ou partir. Tout dépend de l’occasion qui se présentera en fait. Si j’ai la possibilité de me barre ça sera ma priorité, éviter un combat inutile est toujours plus sage que rester et devoir se faire un lavage d’estomac pour récupérer ses dents… . Heureusement que j’ai des réflexes et que j’étais sur mes gardes, parce que quand Lilith m’a foncer dessus avec un laria mode Finisher, bha j’ai juste eu le temps de prendre un garde haute pour par me faire arracher la tête. Enfin réflexes ou pas, de toutes manière le coup passa à travers ma garde, et à travers moi. Du coup une fois Lilith hors de mon champs de vision, ce fut assez clair pour moi que me retourner était une super mauvaise idée. Et l’avantage c’est que si elle est passée derrière, j’ai le champ libre devant moi. Bon il restait Lynn’, mais c’est pas le pire en comparaison de Lilith.

Donc, une fois que Lilith me passa à travers le corps, je commence un départ sprinté vers Lynn’ couteau en main prêt à frapper. Mais pour autant je m’attendais à ce qu’elle se prépare à contre attaquer, sans prendre une garde particulière, mais pour autant bien que je me préparais à lui faire un planté de couteau dans les côtes, je ne cherchais pas à la toucher. Quand elle esquivera pour faire sa contre-attaque, je la passerai et courrai le plus vite possible vers l’académie.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Invité le Lun 26 Déc 2016, 10:17

Bon on m'a demandé de recommencer... J'AVAIS DÉJÀ RACONTER UN TRUC ET TOUT MAIS NON ! MAIS NON ! FAUT QU'ON M'ARRÊTE DANS MON ÉLAN, FAUT JAMAIS M'ARRÊTER DANS MON ÉLAN BORDEL ! Donc, du coup blablabla, j'fais ça vite parce que ça fait trop longtemps que ce bordel traîne, il avait JE SAIS PAS COMMENT AVEC LA PUISSANCE DE LA FORCE DE DARK SIDIOUS, réussit à réagir comme un super saiyan au lariat de Lilith et- ? Hein ? AH VOUS CROYEZ QU'IL A ESQUIVÉ ! HAHAHAHAHAHAHAHA VOUS ÊTES TELLEMENT CON ÇA EN DEVIENT EXCITANT PUTAIN ! Nan nan nan, il était juste resté là en mode... euh... « ranabat' d'un tank qui me fonce dessus, je suis un warrior moi ! » résultat bah... il m'avait foncé dessus DÈS QUE LILITH ÉTAIT PASSÉ À TRAVERS LUI... du coup les poings étaient pas partis, ça servait à rien de les lancer sans un mec pour se les prendre, c'est comme vous les mecs, quand vous lâchez la sauce, vous vous dite que ce serait bien que ça atterrisse dans la bouche de quelqu'un et-
Wait stop tout là... t'es sérieuse ?
Eh, j'ai dis je fais ça vite donc me coupe pas, j'ai pas le temps mon esprit est ailleurs, j'ai pas le temps faut y aller.
Mais c'est même pas un truc que t'es censé connaî-
Chut j'ai dis ! Et vous auriez raison donc... même si c'est du SIDA liquide cette merde et tout le monde sait que boire du SIDA... ça fait pas trop trop de bien aux gens... qui le boivent, je doute pas que ça doit faire du bien à ceux qui le file. BREF ! Il me fonçait et... ET QUE DALLE OUAIS ! C'EST MOI QUE T'AS EN FACE MEC, GENRE J'VAIS LAISSER UN INSECTE FAIRE CE QU'IL VEUT DE SA VIE !
Y t'entends pa-
Ce qui fait que Lilith l'avait chopé par le bras pour le balancer sur un arbre derrière lui pour qu'il revienne un peu aux réalités de la vie, t'es une sous merde donc tu reste à ta place ! Moi ! réaction ! Maintenant !

"Tu me fais pitié... il est temps d'en finir."

Et Lilith avait arraché un arbre pour le lui balancer à la gueule MAIS J'AVAIS PAS ATTENDU DE VOIR SI IL ALLAIT SE LE PRENDRE, DONC J'AVAIS ENVOYÉ LILITH DIRECT DERRIÈRE, TU VIRE ÇA, TU PRENDS LILITH DANS LA GUEULE ! DEUS VULT ! DIE ! DIE ! DIE ! TODAY ! SANCTIFIED WITH LILITH MON GARS ! KUTABARE FREEZ-NAROOOOOOOOOOOOOOOOOOOK !!! UNE BONNE GROSSE CHARGE DES FAMILLES, TU TE PRENDS ÇA C'EST TOUTE UNE PARTIE DE TON ARBRE GÉNÉANALOGIQUE QUI SE FAIT EFFACER DE L'HISTOIRE. BORDEL ! ...
...Mais qu'est-ce que t'as meuf ?
J'aime pas quand je dois virer tout un boulot pour le recommencer de zéro... ça me casse les couilles.
D'ailleurs elle est où l'ancienne fiche ?
Samael l'a bouffé, ça m'a donné une bonne raison de tout recommencer voilà. Putain boss je mérite une augmentation merde, j'ai fais des heures supp' là.
Et j'te paye en quoi ? J'te signale que t'es de l'aut' côté.
VIVE LE REMPLISSAGE D'HIVER ! FIN !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Noa le Mer 28 Déc 2016, 13:27

J’étais tranquillement en train de faire mon Jogging habituel en Foret la musique dans les oreilles jusqu’à ce que des bruits de fracas retiennent mon attention. Putain me dis pas que Jinn et Warren sont encore en train de Détruire la foret. La ça va chier  je vais les pourrir, je n’aurais pas dû resté sans rien faire la dernière fois. Je m’approchais de l’origine du bris quand j’entendis une voix féminine brailler comme une bûcheronne.

"MAIS TU VAS FERMER TA PUTAIN DE GUEULE !? J'M'EN BRANLE DE CE QUE TU DIS T'AS PAS ENCORE PIGÉ PUTAIN !? J'AI PAS DE TEMPS A PERDRE AVEC TOI CONNARD ALORS CRÈVE !"

Ça … c’est pas la voix de Jinn ou alors faut qu’il m’explique un truc, il s’est claqué une couille ou je sais pas mais va falloir qu’on parle … Bref je m’approche de la pour voir  qu’en fait c’était Narok et une Fille ? Je crois mais je suis pas sûr. Bref une personne sexuellement non identifié avec des longs cheveux rouge. Narok courait vers elle (elle parce qu’on dit une personne).Sans vraiment faire gaffe j’admirais le spectacle pensant qu’il ne s’agissait que d’un entrainement ou un simple duel par contre ça ne m’était venus à l’idée que c’était un duel à mort. Comment ça peut ne pas m’être venus a l’idée malgré ce que j’ai entendu ? Ba l’adrénaline, être pris dans le jeu … tout ça tout ça quoi … Par contre j’entendais un objet imposant venir a toute vitesse dans ma direction a savoir dans mon dos. Quelque chose me disait qu’il ne m’était pas destiné mais que je me suis retrouvé comme qui dirait … au mauvais endroit au mauvais moment. En plus il doit être trop rapide pour que je sois en mesure de l’esquivé en me dispersant …. Je vois une ombre imposante sur le sol … un arbre ? Je crois que les mots adapté pour cette situation sont … Et merde …


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Narok le Lun 02 Jan 2017, 10:59

Tout s’est passé comme de la merde, bravo le plan. La prochaine fois, je me jette dans les bras de Lilith ça ira plus vite. Je pensais pouvoir courir vers elle, la feinter et passer pour aller me mettre en sécurité. Mais Lilith, bien trop cheatée, m’avait chopé par le bras comme un père attrape son gamin pour l’empêcher d’aller faire une connerie. Et elle m’a balancé comme on lance de la merde. Déjà, l’accélération dans le sens inverse de ma direction m’a pas fait du bien, j’avais pas encore été baladé comme ça par un membre, mais le truc à savoir, c’est que même si ça fait mal, ton corps suivra ton bras, oui c’est pas fait pour que ça se passe comme ça, donc oui ça fait un mal de chien. J’ai pas vraiment compris où elle m’a lancé, je voyais le décor tourner et j’avais du mal à comprendre où qui que quoi. Jusqu’à ce que je me cogne contre un arbre, qui craqua avec un bruit sec. La vache ça fait trop mal pour que ça soit l’arbre qui ait craqué, c’est forcément une de mes côtes à en juger par la douleur à l’inspiration. J’espérai que quelqu’un passe par là et intervienne, c’est la dernière fois que je me pointe à un rendez-vous en forêt perdu au milieu de nulle part. Une fois le choc absorbé, je m’étalai parterre, confirmant bien que le côté sur lequel je venais de tomber eût un truc de cassé, et j’aperçus une paire de pieds. Mais c’était pas les pieds de Lynn’, et Lilith ne porte définitivement pas de vêtements, ou je repère les types de fringues même quand je fais éclater en pleine forêt. Je lève le regard et croise celui de Noa, qui se trouvait un peu entre Lynn’ et moi, je n'avais pas dû lui passer si loin que ça pendant mon vol plané. J’étais pas vraiment soulagé de le voir ici par contre, il m’aurait fallu un diamant, quelqu’un capable de tenir Lynn’ en échec pour que ça la fasse chier de continuer et qu’elle se barre. Mais Noa pourrait rien faire, il avait même failli se prendre une balle perdue.

Je jette un coup d’œil à Lynn’ pour savoir ce qu’il en est du combat. J’ai les yeux qui manquent de sortir de leur orbite, je vois Lilith qui lance un arbre dans ma direction comme si c’était un petit javelot en plastoc. J’ai juste le temps de serrer les dents et de faire un bond pour faucher Noa au niveau de la taille quand liquéfia mon couteau et que je sortis jusqu’à la moindre goutte de sang de mon organisme afin de faire une bulle qui nous englobait Noa et Moi quand nous touchions le sol. L’arbre suivit pas longtemps après et tomba sur la bulle qui se déforma un peu pour aider l’arbre à passer dessus et finir sa course ailleurs. J’étais collé contre lui, le souffle court, fébrile. Je voulais me relever et faire disparaitre ma bulle pour demander à Lynn’ de laisser à Noa le temps de partir, mais je ne parvenais pas à trouver la force de pousser sur mes bras pour me lever. Mais heureusement quelqu’un me prit par le bras juste sous l’épaule et me tira pour m’aider à me relever.

Attends deux secondes, une main avait passé ma bulle sans que je la sente ? Dans la panique, je réintégrai une grande partie de mon sang dans mon corps par sécurité, et attrapai la main qui me tenait avec tout le reste. Je pus donc voir que c’était Lilith qui m’avait chopé le bras encore une fois. Le visage avec une expression de bonne vieille douleur, avec mon sang sur elle, je tentais de lui casser la main pour lui faire lâcher prise en serrant de toutes mes forces dessus, mais elle serait, elle aussi de plus en plus fort et je sentais ma chair et mon os craquer. Je ne savais pas ce qu’elle voulait faire, mais franchement ça sentait le coup de grâce.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Invité le Lun 02 Jan 2017, 14:37

Oooooh un Narok qui esquive un arbre un ! Normal en même temps il était pas à tête chercheuse MAIS MAINTENANT IL ÉTAIT COMPLÈTEMENT BAISÉ ! ET Y'AVAIT UN MEC QUE JE CONNAISSAIS PAS UNE SEULE SECONDE ! PAS GRAVE ! J'M'EN BAS LES COUILLES MON OBJECTIF C'TAIT NAROK ! Et c'est comme ça que Lilith avait prit son bras et là... QUE CE PASSE T-IL DANS UNE AUTRE DIMENSION !? LA TIMELINE OÙ J'AVAIS COMPLÈTEMENT PAS PÉTÉ UN CÂBLE ET PAS REJOINS REN' ET PAS... VOILÀ !? C'est simple, il avait perdu et moi je me barrais l'aider à se relever avec son pote, parce que j'aurais joué la comédie tout du long histoire qu'il se ramène à l'endroit tout ça eeeeet voilà, j'aurais repris ma vie... ou peut-être quitté Tsuki... après avoir violer Loys parce que fallait pas déconner non plus hein. Y me devait bien ça, l'électrocution avec le spécial Ahegao, merci mais j'fais pas encore dans le hentai donc non.

Après voilà, j'vous avouerais que non, ça aurait pas pu s'passer comme ça parce que c't'académie mon gars ! CETTE ACADÉMIE M'AVAIT UN P'TIT PEU DÉTRUIT À L'INTÉRIEUR EN FAIT ! Et du coup UNE AUTRE DIMENSION POSSIBLE ! C'EST CELLE OÙ J'ÉTAIS COMPLÈTEMENT DU CÔTÉ ENCULÉ DE LA FORCE ! ET OUI PARCE QUE LÀ ! Bah j'étais pas totalement mauvaise non plus ! Lui il m'avait fait chier donc normal que je lui fasse bouffer son bras ! Mais en vrai j'étais chaotique neutre dans cette histoire moi ! DU COUP ! La dimension où j'étais full chaotique mauvaise... des gens seraient morts, et je le serais aussi depuis longtemps donc en fait j'aurais même pas eu le temps d'atteindre ce moment de ma vie... boarf c'pas tellement grave en vérité, c'tait ce qui m'attendais dans TOUT les univers/dimensions/timelines possible donc voilà, et je parle pas de mort naturelle mon gars, je suis pas un pédé pour laisser des rides me buter !

Et sinon vous ça roule ou bien ? Genre moi bah... j'peux pas vraiment aller autrement que bien donc …
Mais qu'est-ce que tu fous ?
Mais j'ai rien à dire boss, si j'allais directement à l'essentiel, j'aurais déjà fini ! Faut bien que je fasse ça à la DBZ, je rajoute du filler en attendant d'être bien placée pour mettre le truc... j'sais que t'as dis que tu voulais du moins long parce que ça prend du temps mais j'vais pas lire un truc de 12 lignes ! Mais du coup là je crois que c'est bon... j'peux reprendre la vraie histoire. Mais avant, en le voyant sauver un mec... au pif... dont tout le monde se fout « mais il a une famille Lynn' » moi aussi et ça vous empêche pas de vouloir me buter et de violer mon cadavre non ? « Mais c'est pareil, ça famille l'aime peut-être et réciproquement » et si c'est pas vrai ? Il vaut le coup d'être buter donc ? Et c'est comme ça que je vous nique sur des arguments débiles voilà. Bref, je cause!

"Tch... ça veut faire le rebelle en rejoignant Ren' et ça sauve les PNJ..."

PNJ parce EVIDEMENT JE SAVAIS PAS QUE CE MEC C'TAIT UN TSUKITARD ! BAH OUI ! C'TAIT ÉVIDENT NON !? Donc ! Lilith avait chopé le bras de Jean Marc... POUR LUI COLLER UNE MANDALE ! ...Bon par contre un p'tit disclaimer, si vous êtes de type fragile, tafiole, SJW ou encore Narokiste... bah déjà barrez vous de cette salle parce que j'vais vous tuer sur place. Et ensuite ce qui va suivre est pegi dix-huit... et remontez vos calebard personne est à poil et personne va lancer des trucs blancs sur personne donc on se calme. Du coup la mandale en gros c'tait du Narok qui recule... Mais si t'avance quand je recule, comment veux-tu, comment veux-tu que- Hein ? … Je m'éloigne du sujet... Oui donc il s'est prit le poing, il a reculé.... pas entièrement... qu'est-ce que je veux dire ? Vous avez déjà essayé jouer au lego non ? Bah Narok et son bras c'tait deux trucs emboîtables et détachable aussi visiblement... Mais moi non plus je savais pas ! Du coup bah... ça faisait une faiblesse ennemie en plus de connue hein ! Et c'est là que Lilith avait continué en écrasant le bras dans sa paume avant de hurler en mode THANAT- clin d'oeil, clin d'oeil comprendra qui pourra tout ça.

Résultat le cri, je l'ai entendu moi... le mal de crâne aussi je l'ai sentit... enculée de Lilith va... c'tait là que y'avait moi qui me tient la tête parce que me poignarder le crâne même si j'étais une warrior, ça va bien cinq minutes hein et Lilith avait pas fini non plus en fait, elle allait enchaîner MAIS ! On avait autre chose à faire, d'autres horizon à aller défoncer. Du coup je m'étais barrée en mode ranafout'.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Noa le Lun 02 Jan 2017, 16:43

J’ai rien le temps de comprendre à ma vie que je me retrouve projeter par un truc inconnus (une fois de plus le time rocket s’envole vers d’autre cieeuuuuxxxx) Non plus sérieusement C’était Narok qui qui s’était jeté sur moi pour faire apparaitre une protection autour de nous. La protection s’était d’ailleurs retrouver déformé par l’impact de l’arbre … Bien que je commence a vraiment me posé des questions sur Narok et ça manie de se coller à moi pour le coup je lui suis vraiment reconnaissant sans lui je pense que je serais devenus une crêpe. Non enfaite c’est sûr. J’ai pas le temps de comprendre et de réalisé ce qui s’est passé que j’entends Rochy Balboa dire quelque chose.

"Tch... ça veut faire le rebelle en rejoignant Ren' et ça sauve les PNJ..."

PNJ ? Même pas eu le temps de comprendre la vanne que je vois Narok se faire tirer par le bras par … une ombre ? Celle-ci lui envoie un coup de poing qui le fait voler au loin …mais deux minute … Ho putain Narok a volé mais son bras est resté dans la main de cette espèce d’ombre. Enfin pas pour longtemps vu que celle-ci la broie littéralement.

Suite a cela t’a Rocky Blaboa et son ombre se barré surement satisfait de leur méfait. Moi presque en état de choc … presque je me précipité vers Narok Qui était à terre et à l’aide d’une plume de déchirais mon pull pour m’en servir afin d’appuyer sur la plaie. Geste premier secours quoi …. Après normalement je suis aussi sensé récupéré son bras pour le mettre dans un sac plastique et de la glace mais la … Ya rien a récupéré. Mais du coup est ce que j’appelle les secours ? Je me vois mal raconter comment il s’est fait arracher le bras ….Par contre je suis sensé dire quoi dans ce genre de situation ? Ça va aller ? Ou tu vas bien ? Ou tkt pas les secours vont arriver.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Narok le Lun 02 Jan 2017, 19:37

Elle me broie le bras putain ! Je serre les dents à m’en faire craquer la mâchoire tellement ça fait mal bordel, je sens l’os se fissurer, et finalement casser, les tissus qui se compactent, les vaisseaux et les muscles qui déchirent. Elle aurait simplement put continuer à refermer sa main qu’elle m’aurait coupé le bras. Je tente de faire ce que je peux pour lui faire lâcher prise, je lui broie la main à son tour mais c’est pas la peine, c’est trop solide pour que je passe le seuil de résistance, Je transforme tout mon sang en métal un peu n’importe comment. Je sens toujours mon bras gauche se faire écraser de plus en plus. Et là d’un coup de sens son poing qui me pilonne dans les côtes en chassant l’air que j’avais dans les poumons en une seul fois, et ce, malgré que toute ma chaires était blindé avec du métal. Sous la force je vol en arrière encore plus fort que si elle m’avait jeté comme avant.

Je m’écrase encore contre un arbre, le même qu’avant qui attendait juste à côté bien sagement que je revienne m’affaler dessus. Je sens encore une côte qui craque à côté de la première, et l’os qui traverse ma peau pour poindre sous mon sweat. J’ai le cerveau qui bas la campagne et la vue qui par retraite. Je sens Noa qui s’approche précipitamment. J’entends du tissus qui déchire et là il je sais ce qu’il me fait mais putain de bordel de merde tu me fais mal connard !

Réveillé par la douleur je dégage mon épaule et le repousse de mon bras gauche… Le repousse de mon… mon… … Le… . Je pose les yeux sur mon épaule et découvre qu’il n’y a plus rien à partir à partir de là ou me tenait Lilith. J’y crois pas bon sang… Je passe ma main devant mon moignon qui ruisselait de sang là où devrait se trouver mon  coude rien, c’est pas une illusion ou une putain de blague à chier. Y’a plus rien. J’ai plus de bras. Le regard hébété je plonge mes yeux dans ceux Noa, avec la tête du mec à qui il manque un bras. Je le sens qui veut quand même faire quelque chose pour m’aider mais qui sait pas quoi faire.

Je me relève pour me mettre à moitié allongé contre l’arbre, les jambes tendues. Je commence par arrêter le flot de sang qui sort de mon bras et le fait couler en sens inverse pour récupérer tout le sang qui commence à me manquer. Je cherche le reste du regard et je trouve un tas sanguinolent là où je me trouvais avant. La pute elle l’a complétement défoncé, je pourrais même pas le regreffer. La seule chose que je peux faire c’est récupérer le sang qui se trouve avec. Lentement je tends mon seul bras valide, le droit, et un filet de sang se déplace lentement vers mon ancien bras, comme un serpent ivre et trébuchant. J’arrive à atteindre le sang et le récupère presque entièrement. Je le ramène à moi tout aussi lentement et mes tatouages apparaissent à nouveau sur mon corps. Je me sens un peu mieux. Baissant le regard sur mon torse je vois une bosse sous mon Sweat. Doucement et la respiration stressée j’ouvre mon sweat en deux avec un filet de sang en lame métallisée, découpant le tissus. En écartant les bords je fini par voir ce qui formait la bosse. C’était ma 5ème côte droite qui ressortait à quelques centimètres après le sternum.  Je ferme les yeux en respirant comme un bœuf par le nez.

Je les rouvres en regardant Noa droit dans les yeux avec un visage de nouveau calme, et aussi autoritaire.

« Tu vas devoir appuyer dessus pour la remettre en place. OK ? »


Je me doutais qu’il savait pas trop comment faire et j’étais pas expert non plus, mais je pensais pouvoir lui donner quelques indications.

« Tu mets un pouce vers le milieu et l’autre vers là où ça commence à sortir et tu appuis dessus, et tu appuis dessus avec un mouvement fort et sec. Tu pourras pas appuyer trop fort alors faut pas hésiter. »

Je ne lui dis pas mais je pouvais surement le faire moi-même, mais que quelqu’un le fasse à ma place dans les conditions actuelles me rassurait plus. J’avais peur de ne pas pouvoir me décider à le faire à cause de l’appréhension de la douleur.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Noa le Lun 02 Jan 2017, 21:39

Ha en juger par son geste Narok n’avait pas tout de suite remarqué qu’il était … comment dire … incomplet ! Pour ne pas dire manchot. Il me dévisageait l’air éberluer, voir même affolé. Tu m’étonne a sa place je ne sais pas comment j’aurais réagi. J‘aurais surent Paniquer je pense. Le saphir se releva et usa de son pouvoir pour stoppé l’hémorragie et surtout récupérer le sang qu’il avait perdu en cour de route …très pratique mine de rien. Il ouvrit également son vêtement pour me révéler sa blessure au niveau de la cage thoracique il s’était pété une cote … enfin … au moins une il avait un de ses bosse ! Pire que Rocco Siffredi en érection. Et apparemment c’est bi qui va devoir s’occuper de cette bosse. Je me demande pk ça tombe sur moi tiens !

« Tu vas devoir appuyer dessus pour la remettre en place. OK ? Tu mets un pouce vers le milieu et l’autre vers là où ça commence à sortir et tu appuis dessus, et tu appuis dessus avec un mouvement fort et sec. Tu pourras pas appuyer trop fort alors faut pas hésiter. »

Je ne vous cache pas la grosse hésitation et surtout appréhension que j’ai eu avant de m’exécuté ! Enfin bon quand il faut y aller … je lui tendis de le morceau de tissus qui avait servi pour stopper son hémorragie … vu qu’il n’est plus nécessaire pour ça je viens de lui trouver autre utilité. Ceci dis je tiens quand même à dire, chapeau le me pour le calme dont il fait preuve.

« Tu dois t’en douter, mais ça va faire mal, tu devrais mordre ça … »

J’attendais qu’il accepte ou refuse de le faire …après tout c’est lui qui voit … pour mettre ma main en position tandis que je posais l’autre sur son épaule.

_attention … je compte jusqu’à trois …1 … 2.

Je n’avais même pas terminé le décompte que j’appuyait d’un coup sec le plus fort qu’il m’était possible comme il me lavais indiquer pour remettre la chose en place …si je l’avais fat a trois il se serais crispé et ne m’aurait pas facilité la tâche.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Narok le Sam 07 Jan 2017, 00:47

Il hésite, je le vois sur son visage évidemment, je suppose qu’il redoute de devoir le faire. Il me tendit le morceau de tissu dont s’était servie pour appuyer sur ma blessure au bras. Je ne sais pas si l’on peut toujours utiliser le mot blessure ou si un autre mot est plus approprié ?

« Tu dois t’en douter, mais ça va faire mal, tu devrais mordre ça … »

Je ne pus pas m’empêcher de pouffer de rire, bien vite calmé par les multiples douleurs à l’abdomen qui m’assaillirent. Il en avait des bonnes lui.

« Me fais pas rire bordel, on n’a pas le temps pour déconner »

J’avais une envie presque irrépressible de rire, mais je me retenais. Je devais quand même avoir le visage d’un enfant de 4 ans qui se retient d’éclater de rire devant ses parents. L’adrénaline qui se dissipait ? Le choc ? Je ne détermine pas bien la cause, mais ça ne devait pas me donner beaucoup de crédit, je pense. Il se mit quand même en place, avec une seule main au lieu des deux que je lui avais conseillés, et posa l’autre sur mon épaule d’une geste rassurant. En l’état actuel de mon choc, il avait tout d’un clown de cirque en train de faire son numéro, il représentait parfaitement l’hilarité incarnée.

_attention … je compte jusqu’à trois …1 … 2.


Plus le moment approchait plus je voulais rire, mais de stress aussi cette fois. Et quand il appuya sur l’os pour le faire rentrer j’éclatai d’un début de rire qui se transforma en plainte de douleur alors que mon corps entier accusait le coup.

HaaaaaaaaaaHaaaaaHawoww !!!


Il n’avait pas attendu la fin, mais il avait eu raison. En tout cas, ça m’avait coupé la chic propre et net. Plus d’envie de rire ni aucun trace d’amusement quel qu’il soit je sentais toutes mes douleurs qui se réveillaient en mon corps qui sombrait dans la fatigue et la lassitude d’avoir été explosé à coup-de-poing, littéralement. Je sentais mes douleurs au thorax, mais les oubliais doucement. Car, comme un enfant mal réveillé, la douleur de mon bras perdue arrivait, trainant des pieds, mais je la sentais venir, je la sentais monter dans mon cerveau. Je regardais Noa tout en serrant les dents.

« Merci, mais maintenant, on va devoir retourner à l’académie. »


La douleur me faisait un peu flancher niveau réflexion, et je ne savais pas si c’était une bonne idée que Noa me transporte dans les airs. Ce serait plus court, mais plus risqué, moins confortable aussi, les secousses et autre aléa du col pourraient me faire perdre connaissance de douleur, et si tel était le cas, je ne pourrais pas contrôler mon hémorragie qui me serait fatale en quelques poignées de secondes. C’est aussi pour ça que je ne m’administrais pas même la plus infime dose d’antidouleur. Je perdrais mon faible contrôle sur mon pouvoir et sombrerais dans la mort.

« Je… »

Je commençai à réfléchir à voix haute pour Noa.

« Je ne sais pas si je pourrai marcher jusqu’à l’académie, je ne sais pas si je pouvais résister à la douleur le temps que tu cherches des secours, je ne sais pas si me faire, voler ou simplement me porter ne m’aggraverais pas mes blessures non plus. Je n’arrive plus trop à réfléchir, l’adrénaline se dissipe. »

Je le regardais toujours droit dans les yeux depuis qu’il avait remis mon os en place. Comme je pus, je pris un air désolé qui ne noyait en très grande partie parmi les traits de douleurs qui se multipliaient sur mon visage de seconde en seconde et ma respiration commençait à se hacher.

« Il faut que tu décides et que tu le fasses vite quelle que soit ta décision. »
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Noa le Sam 07 Jan 2017, 10:30

Avant le moment fatidique, quand je lui ai proposé de mordre le tissus pour lui remettre en place un os je le voyais ce marré. J’ai dit une connerie u il divague à cause du choc et de la douleur ? À moins que ce soit qu’il lui manque un peu de sang.

En tout cas la remise en place de la côte lui a clouer le bec.

HaaaaaaaaaaHaaaaaHawoww !!!

Putain c’est la première fois que je faisais crié un homme aussi fort !et avec les mains en plus ! Plus sérieusement il tenta de parler

« Je ne sais pas si je pourrai marcher jusqu’à l’académie, je ne sais pas si je pouvais résister à la douleur le temps que tu cherches des secours, je ne sais pas si me faire, voler ou simplement me porter ne m’aggraverais pas mes blessures non plus. Je n’arrive plus trop à réfléchir, l’adrénaline se dissipe. Il faut que tu décides et que tu le fasses vite quelle que soit ta décision. »

Ok j’ai pas la pression là … Bon de toute façon sous forme de corneilles j’ai du mal à le soulevé, et puis ce serais surement pas discret et le risque que je le lâche n’est pas exclure… Bon on y va à l’instinct ! le mis le Morceaux de tissus ensanglanté sur sa plaie et me servit de ce qui reste de mon pull pour faire une sorte de bande autour de son torse, serrant le plus qu’il m’était possible … au moins si il perd le contrôle de son sang, ça limiterai l’écoulement … je crois … j’espère …

Bon deuxième urgence, éviter qu’il perde conscience … je pourrais le gifler … non je vais essayer de lui parler … mais de quoi … pas des récent évènements ….

Bon tiens le coup ça va aller je vais t’emmener a l’académie.

Je me pris dans mes bras et le portais sur mes épaules a la manière d’un pompier qui évacue les victimes d’un incendie …

Je t’emmène a l’hôpital … surtout ne t’endort pas ! Parle-moi de toi, ce que tu veux !


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Narok le Sam 07 Jan 2017, 22:48

Il n’aimait visiblement pas la responsabilité qui venait de choir sur ses épaules, il devait décider, et s’il se plantait, bah j’y passais. Déjà que je sentais mes douleurs de plus en plus présentes, surtout à mon épaules, quand il plaça le tissus poisseux de sang sur mon épaule je blêmissais dangereusement. Je suis plutôt résistant à la douleur, mais là, faut pas exagérer. En comparaison quand il banda mon torse avec autre chose, je ne sentis presque rien. Je ne sais pas ce qu’il espérait faire avec ses bandage de fortune, mais je lui laissais les rênes et ne me plaignait pas.

Bon tiens le coup ça va aller je vais t’emmener a l’académie.

Ouais ça me convient alors on part sur ça. Je le pensai mais ne dit rien et lui tendis mon bras pour qu’il m’aide à me lever doucement. Mais au lieu de ça, il prit mon bras et le passa pardessus ses épaules pour jeter en travers de celles-ci et me soulever en poussant sur ses jambes. Le changement d’orientation assez inattendu me fit tourner un peu de l’œil. Mais mon malaise me venait aussi du fait qu’il m’appuyait sur ma côte cassé et le reste de mes blessures avec ses épaules. Même malgré ses pas précautionneux je ne pouvais pas supporter la douleur.

Je t’emmène a l’hôpital … surtout ne t’endort pas ! Parle-moi de toi, ce que tu veux !

« Pose moi pose moi pose moi pose moi ! »

Je ne cessais pas tant qu’il ne me déposait pas. Une fois sur mes pieds à terre je posai mon bras valide autour de ses épaules pour qu’il me soutienne.

« Tu m’explosait ma côte cassée comme ça. Et déjà faut que tu te décides ! L’hôpital ou l’académie ? Non laisse l’académie. Je préfère crever que de mettre les pieds dans un hôpital. Je pèse mes mots, promet moi de ne jamais m’emmener à l’hôpital pour des soins. Jamais. »


Je le regardais dans les yeux avec un air sérieux à en mourir, et une position qui montrait ouvertement que s’il ne me faisait pas une promesse convaincante, je rentrerais par mes propres moyens plutôt qu’avec lui. Je serais les dents à m’en faire craquer la mâchoire quand je ne parlais pas, et même quand je parlais je la desserrais pas tant que ça. C’était mon moyen pour ne pas trop penser à la douleur. Je commençais à transpirer aussi, à cause du choc traumatique j’aurais bientôt de la fièvre à cause de la douleur, et je devrais lutter pour ne pas m’évanouir sous peine de mort. Ce pauvre Noa se trouvait avec dans une situation bien extrême pour sa curiosité. Enfin je suppose que c’était ça curiosité qui l’avait mené à se diriger vers notre combat, ça et le légendaire manque de discrétion de Lynn’. En tous cas j'étais prêt à marcher autant que je le pourrais, peut importe le temps que ça me prendrais.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Noa le Dim 08 Jan 2017, 11:30

Bon faut savoir ce qu’il veut à la fin le mec il laisse sous-entendre qu’il ne pourra peut-être pas marcher jusqu’à l’académie. Moi je me pose pas de question pendant 15 plombes je le porte ! Et le mec ça lui conviens pas. Je veux bien entendre que je lui faisais mal mais on ne peut pas tout avoir. Comme dis ma mère « on peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière ! »

« Pose moi pose moi pose moi pose moi ! »

Le mec se débattait plu qu’une princesse qui faisait un caprice donc forcément je m’exécute

« Tu m’explosait ma côte cassée comme ça. Et déjà faut que tu te décides ! L’hôpital ou l’académie ? Non laisse l’académie. Je préfère crever que de mettre les pieds dans un hôpital. Je pèse mes mots, promet moi de ne jamais m’emmener à l’hôpital pour des soins. Jamais. »

C’est quoi e regard qu’il me lançait … bon mauvais vécu dans les hôpitaux sans doute, le deuil d’un proche une connerie dans le genre … dans le fond je m’en foutais un peu je n’aime pas les hôpitaux non plus … même si en cas d’urgence je ne vais pas me débattre pour ne pas y aller … Bref je haussais les épaule avec détachement

_ Ok si tu veux …. De toute façon c’est juste ma langue qui a fourché .

Quoi vous allez me faire croire que ça ne vous arrive jamais à vous ? Que ce soit dans une situation urgente stressante ou même tout à fait banal ? Vous n’êtes pas humains alors. Bref après pour ce qui est de mon détachement par rapport à sa promesse je vais la tenir ce n’est pas ça le problème …c’est juste que … ba c’est comme quand une personne me dis « après ma mort je veux qu’on donne mes organes » Ouais ok c’est noté dans un coin de mon esprit mais après qu’est-ce que tu veux je dis de plus. Chacun ses choix, Narok est majeur et vacciné (enfin jusqu’à preuve du contraire) et c’est des choix qui ne se discute pas …

Je passais quand même son bras autour de mes épaules tandis que je passais le miens autour de sa taille en essayant de ne pas toucher ses côtes pour tâcher de lui offrir un soutiens physique . Puis je venais de penser à un truc.

_ Dis-moi si je dis pas de connerie tu planque toujours des poches de sang un peu partout ya pas moyen qu’on t’en trouve ?


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Narok le Lun 09 Jan 2017, 17:06

_ Ok si tu veux …. De toute façon c’est juste ma langue qui a fourché .

Ouais, je préfère quand même. Au moins même si c’était avec nonchalance, il avait promis. Je pourrais m’évanouir l’esprit tranquille… la blague. Après ça, il me calla son bras autour de la taille avec délicatesse cette fois ! Putain qu’il m’avait faite mal ! Presque plus que mon bras en moins. Rien que de penser à quel point je douillais, je blêmissais un peu plus. Il s’était rattrapé, alors j’étais prêt à passer dessus, surtout qu’il allait être le seul à pouvoir me ramener jusqu’à l’infirmerie. S’il n’était pas là, je serais… je me serais surement barré et je me serais pas fait arracher le bras, mais si jamais… je serais en train de chercher comment rentrer à l’académie tout seul.

_ Dis-moi si je dis pas de connerie tu planque toujours des poches de sang un peu partout ya pas moyen qu’on t’en trouve ?

Non là, tu rêves mon petit pote, y’a pas moyen que je te laisse accès à ces trucs-là. Et comment t’a su ça toi ?

« Non, tu peux oublier l’idée, j’ai tout scellé dans mes valises hier soir, tu pourrais pas ouvrir ma valise même avec une masse. En plus, l’utilité est négligeable puisque là si j’ai besoin de sang, c’est que je me suis évanouie et que, quoi que tu fasses je crèverais par hémorragie. Je suis pas en manque de sang là mais en manque d’un bras. Il faut juste que tu me fasses tenir jusqu’à l’enceinte de l’école, une fois là-bas, on pourrait avoir de l’aide pour me transporter jusqu’à Archie. Même si ça ne m'enchante vraiment pas. »

« Je suppose qu’on va pouvoir tester ses réactions en situation d’urgence ! »

S'il avait été une fille, je lui aurais demandé des trucs qui me vaudraient une baffe qui me renverrait à l'académie plus vite qu'un balle de fusil. L'endorphine est un bon antidouleur. Je... Non, je ne vais pas m'injecter de l'endorphine pour être chaud comme l'enfer et avoir une utilisation de mon sang assez particulière... . Pas moyen. Il faut juste atteindre l'académie.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Negative Energy calls out for blood [PV Narok et j'crois Noa]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum