Bataille de bouffe [Libre, venez nombreux !] - Terminé

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bataille de bouffe [Libre, venez nombreux !] - Terminé

Message par Tori Clark le Sam 15 Oct 2016, 05:09

Rappel du premier message :

Je referme mon livre lorsque j’entends à nouveau mon ventre gargouiller. Cette fois-ci, je cède. Je me lève du canapé sur lequel j’étais assise et je quitte le salon commun de la maison Émeraude pour aller vers ma chambre. Après avoir déposé mon roman sur ma table de chevet, je regarde l’heure qu’il est. 12h35. Pas étonnant que j’ai faim. J’attrape mon trousseau de clés que j’enfonce dans la poche gauche de mon pantalon skinny et je prends ma veste noire au passage, puis je me dirige vers la sortie de la chambre. Je quitte la pièce, puis la maison Émeraude et finalement je quitte le terrain de l’académie.

Au réfectoire, je choisi de manger des spaghettis à la sauce bolognaise. En prenant le plateau pour me diriger vers une table, je souhaite ne pas en échapper sur mon chandail cette fois-ci. Heureusement, la dernière fois mon chandail était noir donc après être allé faire un tour au lavage, la tâche, s’il en restait quelque chose ne paraissait pas, cependant aujourd’hui je porte un t-shirt bleu céruléen, donc autant dire qu’une tâche rouge contraste bien là-dessus et qu’elle se repère sans difficulté. Je j’observe l’ensemble de la salle à la recherche soit d’une place, soit d’une personne que je connais et à qui je pourrais me joindre pour manger. Je tourne la tête vers la droite et tout d’un coup, je sens mon pied partir vers l’arrière dans un glissement et je perds l’équilibre. Dans ma chute, le plateau contenant l’assiette de spaghettis s’envole vers l’avant. En me relevant, je commence par regarder ce qui a provoqué cette chute et c’est une flaque de ketchup  que je découvre sur le sol. C’est vraiment dangereux de ne pas ramasser les dégâts. D’ailleurs en parlant de dégât, je vais en avoir un gros à ramasser. Je vais commencer par y jeter un coup d’œil. Je délaisse la flaque de ketchup pour chercher mon plateau du regard. C’est moins d’une demie seconde qu’il me faut pour réagir en plaquant ma main contre ma bouche et en laissant sortir un mauvais mot lorsque je comprends l’étendue de la situation.

- Merde…

Il fallait qu’elle se trouve là précisément au moment où ça arrive. Je sens déjà le vent qui se lève et je sens que ça va être tout un ouragan que je vais subir de sa part.

HRP:
Le rp fonctionnera comme suit : Il n'y a pas d'ordre, vous pouvez faire votre action de votre côté sans que cela implique tout le monde, vous répondez lorsque vous en avez envie, vous n'êtes pas obligés de prendre absolument toutes les actions des autres en compte et surtout amusez-vous bien.


Dernière édition par Tori Clark le Sam 15 Oct 2016, 05:46, édité 1 fois



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Bataille de bouffe [Libre, venez nombreux !] - Terminé

Message par Katherine Jackson le Dim 13 Nov 2016, 20:58

* MURMAIDER MURMAIDER MURMAIDER MURMAIDER...*

Je ne sais pas pourquoi cette chanson
Cette chanson là::
avait pop dans ma tête alors que j'étais en train de me déboiter les cervicales? Peut-être parce que c'était à peu près la seule musique métal que je connaissait à ce moment là?
J'avais découvert ce joyau un jour alors que je me perdait sur internet et ça faisait un petit moment que je ne l'avait pas réécouter et franchement, ça m'avait manqué! Je me souviens que je me la passait en boucle tout le temps: pour aller au lycée, faire mes devoirs, me doucher, avant de me coucher...c'était cool...

Mais bref. Ce n'était le temps au souvenirs, mais à l'action! Bien qu'ayant arrêté d'agiter ma tête comme une enragée, le monde continuait de tourner autour de moi. Pour ne pas perdre l'équilibre, je m'appuya sur la table la plus proche et sans faire attention, ma main atterri en plein dans l'assiette d'une personne pourtant extérieure à la bataille. Un petit sourire se dessina sur mon visage. Je me saisis des pâtes et lança à l'attention de celle qui avait subit mon attaque "tornade":
"-Ça, c'était pour mon verre d'eau..."
Je pivota sur moi-même comme le font les lanceurs de disques aux J.O et jeta les spaghetti en plein milieu du dos de ma cible:
"-...et ça pour mes pâtes!"
Je rit légèrement et regarda mon adversaire, sourire en coin, en attendant sa réaction.

"-Qu'est-ce qu'il s'est passé ici? Mais arrêtez!

Arrêter? Pourquoi? On commence à peine à s’amuser! D'ailleurs, qui a dit ça? Que je le baptise de sauce tomate afin qu'il comprenne qu'on interrompt pas une bataille de nourriture aussi facilement.

Je me retourne, un sourire malicieux toujours collé au visage, pour évaluer la situation et je vois un homme assez corpulent, d'une trentaine d'années, peut-être plus? Je n'en savais rien...par contre une chose était sûre: j'allais retenir mes pulsions de guerrière contre lui. J'étais un peu folle certes, mais pas au point de m'attaquer à un prof. Les coins de mes lèvres se rabaissèrent immédiatement.
"-- Écoutez-moi, vous tous là, dit-il en nous pointant indirectement je veux pas savoir qui a commencé. Vous avez tous contribué à ce massacre, je connais certains de vos noms, sauf celui des deux jeunes filles là."
 Il effectua un signe de tête en ma direction et en celle d'une jeune fille brune, située à quelque mètres de là. Je comptait me présenter rapidement mais il me coupa dans mon élan (pas très poli pour un enseignant) en nous annonçant une assez mauvaise nouvelle:
'- Considérez-vous tous en retenue. Je vous enverrai un message dans chacun de vos casiers pour vous donner la date exacte... Pour l'instant... Allez-vous laver. "
 Dans le fond, je devais m'y attendre mais pourtant, je me sentit incapable de bouger pendant un court instant. Le fait de me faire coller alors que je venais d'arriver ici c'était limite...déprimant. Bien sûr, j'avais déjà eu des colles auparavant (mon tempérament...dynamique? m'avait souvent fait défaut) donc ce n'était pas la punition en elle-même qui me dérangeait mais juste...avoir ce genre de punition dès les premiers jours ne présageait souvent rien de bon pour la suite de l'année.

 Tant pis, je devais accepter mon sort ; on verra bien comment ça se passera. Il est possible que ce prof ne soit pas un tortionnaire assoiffé d'encre et de copies remplies de phrases comme: " Je ne dois pas jouer avec la nourriture au sein du réfectoire ou même au sein de ma vie quotidienne".

 Alors, qu'est-ce qu'il nous avait dit déjà? Prendre une douche? Bonne idée monsieur! Être recouverte de jus d'orange, s'était pas trop ma passion dans la vie en fait. Je m’apprêtais donc à quitter les lieux quand je remarqua qu'une élève avait l'intention de rester ici. Sûrement pour nettoyer tout ça...elle avait pas tort non plus. C'était la moindre des chose quand même. Je prit donc la décision de reporter ma douche et d'aller aider à récurer la salle.

 Je m'approcha de la jeune fille aux cheveux court en souriant légèrement et lui dit en observant le champs de bataille:
"-Je pense qu'on aura besoin de pas mal de serpillère" dis-je en riant un peu
 Ouais, c'était pas la meilleure phrase de rencontre qu'on pouvait sortir mais sur le coup, je savais vraiment pas quoi dire.
avatar
Katherine Jackson

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille de bouffe [Libre, venez nombreux !] - Terminé

Message par Venda le Dim 20 Nov 2016, 08:28

En me levant ce matin, je ne me serais jamais doutée qu'il allait y avoir un food fight, encore moins que j'allais y être mêlée et encore moins de moins qu'une fille agiterait sa chevelure tel un chien mouillé qui s’ébrouerait. C'est pourtant ce qui est en train d'arriver. En plus, elle a trouvé un nom à son attaque :

"-TORNADE POWAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!"

Aaark, du judo ! Jus d'eau - judo, hahaha c'est drôle, tout le monde rit et est content. C'est la fête ! J'ai " eu " un chien quand j'étais petite. C'est une longue histoire qui n'est pas si longue que ça, en fait, mais du coup, on a gardé le canis familiaris, je connais ma nomenclature binominale, d'un ami de ma mère durant 2 ans. C'était un husky ou plutôt une husky qui s'appelait Toundra. Elle avait au moins autant d'énergie que moi, si non plus et pendant deux années nous fûmes Venda & Toundra, le duo tornadesque. Mes pauvres parents n'en avaient pas déjà assez d'une fille hyperactive, il a fallut qu'ils aient un gros chien énergique en plus. Là où je veux en venir en parlant de cette énorme boule de poil affectueuse, c'est que lorsque qu'elle allait courir dehors, parce que les gros chiens doivent beaucoup bouger pour dépenser de l'énergie, et qu'il pleuvait, eh ben il fallait bien qu'elle finisse par rentrer dans la maison à un moment donné. Une fois au printemps, Toundra s'était roulée dans une flaque de boue qui s'était formée dans la cour à cause de la fonte de la neige. Lorsque par la fenêtre je l'ai vu passer sur le côté de la maison pour revenir vers la porte de garage à l'avant, j'ai senti la merde venir. Elle s'est secouée et on a littéralement eu droit à une " chocolate rain " dans le garage. Ma mère en a reçu, mon père en a reçu, j'en ai reçu, la Mustang rouge en a reçu, bref on étaient tous couverts d'éclaboussures d'un mélange d'eau et de terre en parfaite symbiose. Cette fille avec ses cheveux vient de me rappeler la sensation que j'avais éprouvé à ce moment-là. J'avais trouvé ça désagréable, mais pas dégueulasse et puis c'était drôle. Ahhh, souvenir, souvenir !Je reçois un gros truc sur l'épaule qui me fait revenir à l'instant présent. Ah oui, la bataille... Et j'entends encore la voix de tantôt qui m'interpelle :

« HÉ LA BLEUTÉE !!! C'est MOI ton adversaire ! Alors ramène-toi, si tu l'oses ! Je t'attends !! »

Ah je vous jure, celle-là ! En plus elle est jalouse que je balance de la nourriture sur les autres. Non, mais si elle tient tant que ça à recevoir des trucs, elle a qu'à demander, hein. Parce que je suis une fille qui a conscience de l'environnement, je prends de la bouffe déjà par terre et je la recycle. Je ratisse le méchoui au sol comme s'il s'agissait de neige ou de feuilles mortes lors d'une bataille de boules de neige ou de feuilles mortes et après avoir ramassé le tas, comme si je n'avais pas déjà assez ris mon temps, j'en rajoute en envoyant une rafale d'ultrasons, juste pour être sûre de la position de mon adversaire. Ce serait dommage qu'une si grosse boule de bouffe rate sa cible. Une fois que j'ai une image plutôt claire de mon environnement, je m'adonne au lancé de la boule de nourriture à deux mains, une future discipline olympique dans un stade près de chez vous. Et SPLOUTCH ! En pleine gueule.

- Est-ce que je suis obligée de me ramener ? C'est que je vise très bien de là où je suis, donc j...

Je reçois quelque chose sur le côté de la tête. Quoi encore ?

"-Ça, c'était pour mon verre d'eau..."

Ah merci Tornade Powa, mais c'était pas nécessaire, vraiment j'insiste. Eh oui, je vais la surnommer comme ça, celle qui a agité ses cheveux. Bon maintenant, retour à la jalouse. Je me fais attaquer dans le dos avant d'avoir pu dire, faire ou entendre quoique ce soit. Encore ?!

"-...et ça pour mes pâtes!"

Mais je viens de penser que ce n'était pas... Oh et puis merde ! Je lève mon index en direction de la jalouse pour faire le signe du chiffre 1.

- Attends une minute.

Je me retourne, j'attrape encore des résidus de spaghettis au sol et recommence ce que j'ai fait précédemment, c'est à dire envoyer une rafale pour localiser précisément la fille. Je suis quand même heureuse. Même en devenant malvoyante, mes lancers n'ont pas perdu leur précision, même si pour y avoir accès, je n'ai pas le choix de me servir de mon pouvoir, mais bon c'est pas super grave.

- Je suis touchée par tant d'attention. Allez, joyeuse Saint-Valent...

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ici? Mais arrêtez!

Je suis interrompue dans mon élan par cette voix que je reconnais pour l'avoir déjà entendu dans un cours de bio. Aïe, les flics scolaires débarquent ! Après une belle réprimande, une annonce d'heure de colle à venir et un presque ordre d'aller prendre une douche, je reporte mon attention à la fille en face de moi, mais elle n'est plus là, alors je me tourne vers la jalouse et elle, elle a l'air d'être encore là, alors je lance une autre rafale, puis je lance la boule de spaghettis.

- Maintenant qu'on est collées, je vois pas ce qui nous empêche de continuer.




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille de bouffe [Libre, venez nombreux !] - Terminé

Message par Kanade le Dim 20 Nov 2016, 21:54

Ne gaspillez pas la nourriture, JETEZ -LA SUR LES AUTRES !!!
La bataille continue, la bouffe vole allègrement dans la salle. La rosée continue d'asperger tout dans un rayon de 3 km comme une métaleuse, le gars un peu con de tout à l'heure et une fille aux cheveux rouges que je connais même pas sont partis dans une... Parade sexuelle ? Délire fétichiste ? n'ayant plus RIEN à voir avec un food fight, et je continue mon duel avec la bleutée.
Entretemps, je suis monté sur une table pour avoir une vue d'ensemble de l'endroit et ne pas perdre de vue mon adversaire.
Après avoir lancé le reste de mon assiette de spaghettis, je prends celles à côté de moi, et balek si elles étaient à quelqu'un !
Il avait qu'à pas être là ! Voilà !

Mais alors que je termine mes réserves de munitions, des spaghet' viennent s'écraser sur mon visage dans un gros SPLOTCH ! retentissant.


- Est-ce que je suis obligée de me ramener ? C'est que je vise très bien de là où je suis, donc j...



Avant qu'elle puisse finir sa phrase, BAM !!! De l'eau dans la gueule !
Il semblerait que ça soit l’œuvre de la rose, ou plutôt Tornade Powa, qui dit :

"-Ça, c'était pour mon verre d'eau..."

Mais ça ne s'arrête pas là : elle lance une boule de spaghet' qui atterrit dans le dos de la bleutée.

"-...et ça pour mes pâtes!"

Elle est rancunière. Comme moi, quoi. Mon adversaire aux bleus cheveux se tourne vers moi :

- Attends une minute.

Attendre ? Bah j'peux bien être un peu patiente.
Elle recommence le même manège que tout à l'heure : recyclage, immobilisme pendant quelques secondes, et lancer à deux main de la boule de nourriture j'attends la première compèt'.
Boule qui atterrit dans la figure de TornadePowaLaRoseMétaleuse.
Je dois dire qu'elle vise plutôt, et même très bien. Elle reprend :

- Je suis touchée par tant d'attention. Allez, joyeuse Saint-Valent...


- Qu'est-ce qu'il s'est passé ici? Mais arrêtez!

Elle s'est interrompue, ou plutôt quelqu'un l'a interrompu.
J'ai rassemblé pleins de munitions, et je suis prête à reprendre là on s'est arrêté.
Mais il semblerait que QUELQU'UN veuille ENCORE nous interrompre !!!
Je me tourne vers l'importun, me prépare à un magnifique lancer et dis en japonais - inconsciemment... Bah, balek de l'anglais, au fond -

- QUI OSE ENCORE... Hein ?!!?


ARGH, UN PROF !! Je dévie juste à temps mon lancer, et la boule de bouffe va s'écraser contre... TornadePowaLaRoseMétaleuse. Ce surnom est beaucoup trop long.
Le nouvel arrivant est gr- enfin, un peu enveloppé, restons polies -.
Son ton, qui se veut sans doute autoritaire, me paraît plutôt à la limite du suppliant..
J'écoute son petit speech, et tout ça, et tout...
QUOI ?!! En COLLE ?!? Pour un simple foodfight ! Non mais c'est QUOI cette non-tolérance ?
Je ne comprends pas. Quand j'étais au collège, j'arrivais toujours à faire les 400 coups sans jamais me faire choper...
Me ramollirais-je ? Serais-je en train de perdre la main ?

Une boule de spaghettis vient me couper dans mes profondes réflexions.

- Maintenant qu'on est collées, je vois pas ce qui nous empêche de continuer.


Hein ? Ah, elle est pas encore partie la bleutée ? Très bien, si c'est comme ça...
Discrètement, je m'empare d'une de mes boules déjà faites et fais un magnifique lancer à deux mains.

- Puisque tu me le proposes si gentiment, je n'ai aucune raison de refuser.

C'est décidé ! Je remporterai les futurs championnats mondiaux de lancer de nourriture !!!


Je vois la vie en #FF2400 ♪
avatar
Kanade

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille de bouffe [Libre, venez nombreux !] - Terminé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum