Hospital Break (PV Yasushi)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Mer 12 Oct 2016, 21:24




Hospital break

La journée touchait à sa fin. La nuit commençais à tomber doucement sur la ville. Je rentrais de d’une petite après-midi shopping en solo pour trouver les cadeaux de noël que je comptais offrir à mes proches. Il n’y avait rien de très encombrant puisqu’il s’agissait principalement de bijou parfums, ainsi que des jeux vidéo … bref, pour retourner à Tsukie j’avais prix à la décision de prendre le bus … Celui-ci était un peu bondé et j’avais laissé ma place assise a une dame du coup j’étais resté debout me tenant à la barre de ma main gauche le sac à dos sur l’épaule la casque sur les oreilles écoutant la musique du chasseur et la reine des glaces . (Elle chouette ma vie heins ?)

Plongé dans ma musique ne faisant plus du tout attention à ce qui se trouvait autour de moi … je ne vous cache pas ma surprise lorsque je sentis tout le bus tangué avec le bruit de crissement de pneus, puis le bus s’est retrouvé sur le côté. Je m’étais accroché de toutes mes forces à la barre de fer. J’entendis les gens crier, partir sur le coter, je voyais les affaire et les bagages voler bref la panique ! Le bus c’était retrouvé couché sur le flanc. Une personne se servit du brise-glace pour casser l’une des fenêtres et permettre aux personnes de sortir. J’aidais les première à sortir et fut dans les derniers à quitter le bus … Les pompiers les gendarmes ainsi que les urgentistes ne tardèrent pas arrivé et je fus rapidement pris en charge. Personnellement j’avais juste mal au poignet gauche et je n’arrivais pas à le bouger …

Le pompier me dit quand même une analyse rapide après s’être occupé des personnes les plus graves. J’avais beau le convaincre que j’allais bien à part mon poignet, les ambulanciers insistèrent quand même pour m’emmener au cas où …C’est ainsi que je me suis retrouvé à l’hôpital dans la salle d’attente des urgences attendant qu’un médecin vienne m’appelle ayant donné mon nom à en entrant …

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Jeu 13 Oct 2016, 00:00



Hospital Break

Je ne fus pas surpris quand Lloyd et Archie me laissèrent à l’hôpital car les médecins voulaient me garder en observation. Par contre, je ressentis un énorme sentiment d’abandon. Combien de temps cela faisait-il que je n’étais pas retourné dans ce qui était devenu ma maison ? Depuis combien de temps n’avais-je pas parlé avec Miko ? Depuis combien de temps me sentais-je si seul dans cette chambre dénuée de toute émotion et d’énergie ? Pour ce soir-là, j’allais rester. De toute façon, à cause de ces putains de sédatifs je n’avais envie que d’une seule chose : dormir. Mais je me fis la promesse que, dès que je pourrais me lever et marcher, je sortirais de cet endroit. Et ce, avec ou sans l’accord des médecins !

Deux jours étaient passés pendant lesquels j’avais pris mon mal en patience, m’engueulant parfois avec les infirmières qui s’inquiétaient pour mes points de suture. Cela me gonflait qu’elles soient sans cesse sur mon dos. Il fallait que je sorte de là, que je bouge, que je rentre à l’académie. Je voulais voir les personnes qui semblaient tenir à moi. Je voulais savoir si je méritais réellement de vivre. Le soir du troisième jour, j’entendis du grabuge dehors. En sortant discrètement voir ce qu’il se passait, j’entendu dire qu’il y avait eu un accident de la route avec un bus qui aurait fait un sacré tonneau. A l’extérieur, on pouvait voir les infirmières, les brancardiers et les blessés se mouvoir comme des fourmis autour d’une fourmilière. Peut-être que je pourrais profiter de la cohue pour sortir ? Fort de cette idée, je m’habillai avec les habits que j’avais à ma disposition, proches de ceux que j’avais lors de la tentative d’assassinat (jean, tee-shirt, sweet à capuche et baskets, le tout dans les tons sombres). J’eus quelques difficultés à cause de ma blessure encore fraîche, mais j’y parvins assez rapidement.

Après avoir traversés les couloirs vides pour atteindre ceux qui étaient au centre de l’activité parce qu’ils amenaient aux radios et autres, je me dirigeais vers le hall d’entrée. Je faisais fi de la douleur pour avancer normalement, sans me détourner de mon but. Je sortirais, peu importait ce qu’il m’en coûterait ! Malheureusement, alors que j’étais si près de mon but, une infirmière qui s’occupait souvent de mon cas me reconnue et me barra la route. L’air sévère, elle me fit :

- Yasushi Lelph ! Vous êtes priés de ne pas me donner plus de travail que j’en ai et de retourner dans votre chambre.

- Ma « chambre », comme vous dites, me donne envie de mourir tant elle est morne, froide et impersonnelle. Alors laissez-moi rentrer chez moi !

- Jeune homme, si vous ne voulez pas que je vous mette sous sédatif, vous avez plutôt intérêt à retourner dans votre chambre !

Je mis quelques secondes pour réfléchir au deal. Ma blessure ne me permettait certainement pas de m’échapper rapidement et je me voyais mal essayer de m’échapper sous sédatif. Alors, pour que elle seule m’entende, je marmonnai :

- Allez en enfer !

Sur ce, je repartis dans ma chambre pour attendre « sagement » que la nuit tombe afin de pouvoir enfin m’en aller. J’avais réellement hâte de retourner dans ce lieu qui m’avait accueilli sans se poser de question.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Jeu 13 Oct 2016, 20:18




Hospital Break

J’étais en train de poiroter dans la « salle d’attente » des urgences attendant que l’on m’appel. Je pense je vais attendre un moment … Ils vont s’occuper en priorité des blessé plus grave, ce que en soit je comprends. Mais putain qu’est-ce que je me fais chier ! Du coup j’avais sorti tant bien que mal mon portable de ma poche … Oui je dois dire que j’ai eu du mal, il a fallu que je gesticule un peu pour réussi à fouiller dans ma poche gauche avec la main droite … Bref je m’apprêtais à jouer a Candy crush en attendant lorsqu’une petit altercation entre une infirmière et ce oui devais être un patient.

Infirmière- Yasushi Lelph ! Vous êtes priés de ne pas me donner plus de travail que j’en ai et de retourner dans votre chambre.

Yasushi- Ma « chambre », comme vous dites, me donne envie de mourir tant elle est morne, froide et impersonnelle. Alors laissez-moi rentrer chez moi !

Infirmière- Jeune homme, si vous ne voulez pas que je vous mette sous sédatif, vous avez plutôt intérêt à retourner dans votre chambre !

Yasushi- Allez en enfer !

Bizarrement je sais pas pourquoi mais à ce moment là j’ai pensé à une réplique du film Hocus Pocus« Ho j’ai viens merci, j’ai trouvé l’endroit fort agréable ! » Mais bref trêve de bêtise cette vois me dis quelque chose … Yasushi ? Ba oui je suis con l’infirmière viens de dire son nom. Je me demande ce qu’il fait ici … Il était dans le bus ? Noonn je l’aurais remarqué quand même … pis je ne pense pas qu’il aurait eu une chambre aussi vite … à moins qu’il ait un abonnement …ou une carte de fidélité …. Sa existe dans les hôpitaux ? Je quittais mon siège laissant mon bras blesser pendre dans le vide, tachant e le bougé le moins possible. J’aurais bien essayé de mettre la main dans la poche comme Jamel Debbouze mais je ne peux pas mon poignet a déjà un peu gonflé. Bref je me dirigeais vers la chambre que mon ami avais rejoint et toquais a la porte tout en me tenant sur le seuil attendant qu’il m’invite à entrer.

Moi avec un petit sourrire amical : _ Tiens salut Yasushi je ne savais pas que tu étais là.

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Jeu 13 Oct 2016, 21:05



Hospital Break

N’ayant vraiment rien pour m’occuper, mais aussi parce que ma blessure me faisait super mal, je me couchai sur mon lit. Quoi de mieux qu’une « petite sieste » pour attendre que la nuit tombe ? Quoi que je fusse bien loin de pouvoir m’endormir. Je n’aimais tellement pas cet endroit que seul le fait de vouloir m’échapper me tenait éveillé. Puis, aussi, quelqu’un frappa à la porte et l’ouvrit sans entrer. En me relevant partiellement, je vis qu’il s’agissait de Noa. Je l’invitai sur un ton neutre à entrer, ce qu’il fit en disant avec un petit sourire amical :

- Tiens salut Yasushi je ne savais pas que tu étais là.


- Ravi de voir que mon absence passe autant inaperçue, répondis-je en m’écroulant sur le matelas, les bras en croix. Plus sérieusement, qu’est-ce qui t’amène, dis-moi ? Un rapport avec ce qui rend le personnel si stressé ?

Je ne voulais plus me lever, mais j’avais remarqué que son poignet gauche était un peu enflé et qu’il ne le bougeait pas. Cassé ou entorse ? Il semblait qu’il n’avait pas encore montré cela à un médecin. En tous les cas, j’espérais qu’il me donnerait quelques réponses. Pour ma part, je souhaitais cacher le plus possible ma blessure. Autant inquiéter le moins de monde possible en cachant les tentatives d’assassinat dont j’étais l’objet. Par contre, un plan était en train de se former dans mon esprit concernant mon évasion. Je ne savais pas s’il accepterait de m’aider ou même s’il tenterait de me raisonner, mais avec un peu de chance il m’aiderait à sortir de ce lieu immonde. Bon, il était vrai que là où j’avais vécu la majeure partie de mon enfance n’était pas mieux, mais au moins j’avais été avec des personnes et nous pouvions y trouver plus de chaleur que là. J’attendais cependant qu’il me réponde avant de lui en parler.

Tiens, maintenant que je le remarque, nous avons quelque chose en commun, outre le fait que nous soyons Rubis. Enfin… si vraiment son poignet est blessé.

Mes yeux se portèrent sur mon plâtre à mon poignet gauche. Cela résultait de mon combat avec Jïnn, après que l’assassin ait pris le dessus. J’espérais être libéré de son emprise avant que ce soit lui qui me fasse disparaître. Pourquoi avait-il fallu que mon père me fasse un truc pareil ? Pourquoi avait-il fallu qu’une telle personne se fasse des enfants si c’était pour les traiter comme ça ?

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Jeu 13 Oct 2016, 22:36




Hospital Break

Yasushi me laissa pénétré dans la pièce tout et me répondis tout en s’allongeant

Yasushi : _ - Ravi de voir que mon absence passe autant inaperçue,

… Heu … j’ai dit une bêtise ? … S’cuse mec ! la dernière fois que je t’ai croisé c’était au cours de Archie et la fois d’avant en nouvelle Calédonie désolé que tu sois trop discret pour que je te croise tous les jours, ou alors l’académie qui est trop grande … possiblement les deux …. Bon calme toi Noa t’a déjà eu droit a pire comme réflexions alors va pas commencer à t’énerver pour si peu …

Plus sérieusement, qu’est-ce qui t’amène, dis-moi ? Un rapport avec ce qui rend le personnel si stressé ?

Moi gardant mon sourire: _ Ouais y’a eu un accident de bus et j’étais dedans … Et toi ?

Tout en discutant je remarquai qu’il avait le poignet gauche emplâtré. Wahou décidément c’est un jour bien sombre pour les poignets gauches … ça fait combien de temps qu’il a ça ? en tout cas il n’a pas l’aire récent donc il doit l’avoir depuis un petit moment … Sans doute lié au faite que je ne le vois que relativement peu comme dis plus haut … C’est dommage d’ailleurs j’aurais bien le croisé plus souvent et parler avec lui, après tout sauf erreur de ma part le courant état plutôt bien passer entre nous en Nouvelle Calédonie … Malheureusement je n’en ai pas eu l’occasion. Bref je fus sortit de mes penser par la douleur que cela crée lorsque je ne bouge ne serais-ce qu’un doigt. Bon je ne la manifeste pas elle largement supportable faut juste que j’évite de le bouger … pas facile pour un mec qui communique beaucoup avec des gestes … n’empêche maintenant que j’y pense je sens que je vais en chié les prochains jours … vu que je suis gaucher ça va être un grand moment que ce soit pour prendre des notes ou pour tout un tas d’autre chose d’ailleurs …. Et merde !

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Ven 14 Oct 2016, 00:37



Hospital Break

- Ouais y’a eu un accident de bus et j’étais dedans … Et toi ?

- Heureux que tu n’aies pratiquement rien, fis-je avec sincérité.

Ouais, c’était bien ce que je pensais : quelque chose s’était produit. J’étais soulagé de voir que Noa ne s’en sortait pas mal. Doucement, je me relevai pour être en position assise. La douleur qui irradia mon abdomen me fit grimacer quelques secondes avant que je ne puisse reprendre un air plus neutre. Je doutai que ce soit passé inaperçu, mais je l’espérais tout de même. Puis, une fois que j’eus pris une position qui me permettait de regarder mon interlocuteur tout en étant confortablement installé, je me mis à réfléchir rapidement à ma réponse. Lui révéler… ou pas ? Quelques secondes me suffirent pour que je puisse lui répondre :

- Il y a quelques temps je me suis battu contre Jïnn. Au départ ce devait être un simple combat amical, mais les circonstances ont fait qu’il a accédé à ma requête et m’a frappé au point de m’amener à l’hosto. D’où mon poignet dans le plâtre, fis-je en le lui montrant. Après, il y a quelques jour un incident est arrivé et m’a fait retourner à l’hosto, d’où le fait qu’on ne m’ait pas beaucoup vu à l’académie ces derniers temps…

J’en avais trop dit ! Il allait falloir que je reste évasif. Bon sang ! J’avais l’impression de m’accrocher à une personne supplémentaire malgré tout ce que je savais ! Ce n’était pas bon. Et ce fait même faisait que je me sentais mal de ne pas lui dire toute la vérité, en plus de me faire serrer les draps dans mes poings. Je me détestais autant que je détestais mon géniteur. Si je m’accrochais à d’autres, comment allais-je faire pour les mettre en sécurité ? Enfin… ce n’était pas ma priorité non plus, si ? Relevant les yeux avec un ait on ne peut plus sérieux, je me levai et ajoutai :

- J’aimerais sortir d’ici, retourner à l’Académie. Enfin… en attendant je te propose de t’accompagner pour ton poignet, si tu veux bien.

J’espérais que ce n’étais pas trop grave, quoi que dans tous les cas sa vie n’était pas en danger. Puis, si je sortais de là, je désirais fortement ne pas recroiser cette infirmière fort casse pieds avec ses sédatifs !

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Ven 14 Oct 2016, 21:29




Hospital Break

Je le vis se mettre en position assise mais il ne put retenir une grimace de douleur …

Yasushi : - Il y a quelques temps je me suis battu contre Jïnn. Au départ ce devait être un simple combat amical, mais les circonstances ont fait qu’il a accédé à ma requête et m’a frappé au point de m’amener à l’hosto. D’où mon poignet dans le plâtre, fis-je en le lui montrant. Après, il y a quelques jour un incident est arrivé et m’a fait retourner à l’hosto, d’où le fait qu’on ne m’ait pas beaucoup vu à l’académie ces derniers temps… J’aimerais sortir d’ici, retourner à l’Académie. Enfin… en attendant je te propose de t’accompagner pour ton poignet, si tu veux bien.

…Tu m’étonne … je déteste les hôpitaux et autres maison médical ! Bizarrement ça me rappel un sketch « c’est un hôpital ici pas un Hôtel on ne cherche pas à ce que les gens reviennent » J’eus besoin de réfléchir quelque secondes … à mon avis Archie désapprouverais … Mais je peux pas le laisser là il va pété un câble le pauvre … Oh et puis merde Archie n’est pas la !

Moi : _ Ce n’est pas très raisonnable … mais c’est d’accord. Je t’avoue qu’à ta place j’essaierai aussi de ma barrer par tous les moyens … cette endroit me donne envie de me tirer une balle ! Mais ménage toi un peu … Par contre je te ramène à Tsuki mais a une condition !

Je marquais un petit moment de pause histoire faire durer un peu le suspens

Je lui repris avec un petit sourire Malicieux : _ Que tu restes tranquille ! Si je dois te ramener dans ta chambre, ta vraie chambre, j’aimerais éviter que ce soit en état de légume sous sédatif ! ça m’arrangerais … (je me rapprochais de lui et lui tendis ma main droite) Le marché te convient-il ?

Je disais ça en référence à la petite altercation qu’il a eu avec l’infirmière y a pas 5 minutes !

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Ven 14 Oct 2016, 22:34



Hospital Break

Noa sembla réfléchir un instant. Le fait qu’il puisse refuser était totalement possible mais, avec ou sans son aide, je sortirais de là. De cela, il devait en être certain !

- Ce n’est pas très raisonnable … mais c’est d’accord. Je t’avoue qu’à ta place j’essaierai aussi de ma barrer par tous les moyens … cet endroit me donne envie de me tirer une balle ! Mais ménage toi un peu … Par contre je te ramène à Tsuki mais a une condition !

J’étais franchement content qu’il accepte, bien que cela fut quasi imperceptible : un petit sourire fugace s’était formé sur mes lèvres. Il comprenait même mes sentiments, ce qui me rassurait plus encore. J’étais même prêt à lui promettre tout ce qu’il voulait pour quitter cet endroit. Quoi que… quelle pouvait bien être cette condition ?

- Que tu restes tranquille ! Si je dois te ramener dans ta chambre, ta vraie chambre, j’aimerais éviter que ce soit en état de légume sous sédatif ! ça m’arrangerait …

J’avais envie d’éclater de rire. Sincèrement. Je n’avais même pas envie de m’énerver. Peut-être était-ce parce que j’avais vu son air malicieux ? En tous les cas, je lui fis un grand sourire en fronçant les sourcils parce qu’au départ j’avais voulu prendre faux air énervé… sans succès. J’étais bien trop content d’avoir un allié pour sortir de là. Puis, tout pour éviter les sédatifs ! Il s’approcha et me tendit la main :

- Le marché te convient-il ?

Sans la moindre hésitation, je la lui serrai chaleureusement pour lui répondre :

- Totalement, partenaire. Du coup, je ne t’accompagne pas aux radios : si elle m’attrape adieu notre plan. Je t’attends là.

Cela ne serait pas un problème : l’espoir que j’avais de sortir de là allait très certainement me donner le courage de rester là. Enfin, il allait falloir que je ruse auprès de la très jolie infirmière au caractère de vieille peau pour qu’elle ne soit pas sur ses gardes toutes la nuit. En plus de cela, j’allais avoir des soins « gratuits » avant mon évasion. J’espérais que je n’aurais pas à croiser Archie avant la date de ma sortie de l’hôpital.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Ven 14 Oct 2016, 23:31




Hospital Break

Je vis froncer les sourcils était-il énerver ? A non je le vois maintenant sourire, il avait tenté de faire semblant de s’énervé. Dommage c’est loupé, la prochaine fois peut être … En tout cas je dois avouer que cela me fis plaisir de le voir arboré un sourire. Je trouve dommage que son visage n’y ai pas droit plus souvent … je me demande a quoi c’est du …

Yasushi : - Totalement, partenaire. Du coup, je ne t’accompagne pas aux radios : si elle m’attrape adieu notre plan. Je t’attends là.

Je trouvais amusant qu’il m’appelle partenaire alors que lors de notre première rencontre nous avions été adversaire … je ne pus m’empêcher de rire un peu à cette idée.

Moi : _ Pas de problème alors dis-moi … quel est ton pl…

Je fus coupé dans ma phrase lorsque j’entendis une infirmière prononcer mon nom.

Infirmière : _ Monsieur Noa Greenwitch !

Moi poussant un soupir : _ Bon je suis appelé … je reviens dans pas longtemps …

Je me présentais donc à l’infirmière qui m’avait appelé, celle-ci m’amena dans une pièce a peu près semblable à la chambre d’hôpital de Yasushi. La dame me fit m’assoir sur le lit, tandis qu’elle s’installa sur un tabouret pour m’ausculter le poignet … Elle me posa de multiple question du genre comment je m’appelais, si j’avais des douleurs ailleurs, si la douleur était supportable, si je n’avais pas de mot de tête, de perte d’équilibre et autres choses dans le genre … je lui répondais que je n’avais rien de tout ça … Elle me demandait également de lui serrer les mains. Ma fierté pris un sacré coup ! Je n’avais plus que dans la main gauche une force correspondant à peu près à celle de ma nièce … On me fit également faire une radio et en attendant les résultats … on me donnait des dolipranes … putain je déteste les médicaments je suis vraiment obligé de prendre ces trucs ? Bon prend sur toit Noa, n’oublie pas que si ils le voulaient ils pourraient me le prescrire en suppositoire …. Du coup je finis par prendre mon médicament son bronché …

Au final je n’avais qu’une simple entorse … le médecin me mis atèle en me disant que j’ai eu beaucoup de chance, me prescrit quelque médicaments, médicament que je ne prendrais jamais je pense …me fis quelque papier en me donnant quelques conseils pour finalement me laisser partir. Je pris la paperasse et dès que je pus partir je retournais immédiatement à la chambre de Yasushi. Je toquais et pénétrait dans la pièce une fois qu’il m’eut invité à entrer.

Moi : _ Re j’espère ne pas avoir été trop long …. Alors dit moi quel est ton plan ajuste ?

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Sam 15 Oct 2016, 00:29



Hospital Break

Je le vis rire un peu avant qu’il ne me réponde :

- Pas de problème alors dis-moi … quel est ton pl…

Bien que j’eusse compris sa question, je fus un peu déçu qu’il n’eut pas la possibilité de la terminer. Une infirmière l’appela et il me promit de revenir me voir. Je lui fis un signe de tête pour lui dire que j’attendais son retour. Cela allait me donner le temps de réfléchir à la question : quel était mon plan ? Aucun en réalité pour le moment. Mais il avait raison : je n’allais pas pouvoir sortir comme ça sans idée de secours. Je me mis donc à me rappeler les plans du bâtiment que j’avais pu voir, les horaires de tours de garde des infirmières et tout plein de détails que j’avais mémorisés de par mes séjours en ces lieux.

Plan 1 : passer par le chemin principal en espérant que les infirmières soient très distraites ou plus loin dans le couloir et sortir par l’entrée principale. Non, pas possible : cette fameuse entrée allait certainement être fermée.
Plan 2 : la même chose mais en passant par les urgences en espérant passer inaperçus. Ouais, peut-être. Mais ce n’est pas le cas le plus sûr.
Le moyen de sortir de là sans se faire prendre était d’utiliser les sorties de secours. J’en avais compté deux à cet étage et pas moins d’une dizaine dans le reste du bâtiment. Il me fallait composer avec ça.
Plan 3 : La sortie la plus proche ne nous faisait pas passer devant le « QG » des infirmières mais dans un couloir sans cachette au cas où l’une d’elles seraient en visite dans une chambre. La mienne étant au milieu à peu près, cela était un risque à prendre en considération. Mais si on y parvenait, on pourrait atteindre sans trop de difficultés l’escalier de secours pour partir.
Plan 4 : Si on se faisait surprendre, ou si la sortie précédente était bloquée, monter vers le toit ou un étage supérieur mon atteindre un autre accès à cet escalier de secours, ou celui opposé, pour partir ensuite vers l’Académie.

J’avais beau tourner le problème dans tous les sens, je ne voyais que ça. Alors, quand Noa revint comme promis, et qu’il me posa enfin sa fameuse question, je lui répondis :

- Alors, l’idée serait d’atteindre un des deux escaliers de secours qui encadrent le bâtiment à chaque extrémité de ce couloir. Si un problème venait à venir, il nous resterait les étages du dessus ou du dessous pour le rejoindre, ou passer par les urgences. On ne dirait pas comme ça, mais les infirmières sont parfois de vraies teignes ! Qu’en penses-tu ?

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Sam 15 Oct 2016, 01:21




Hospital Break

Yasushi m’exposais donc son plans d’évasion : _ - Alors, l’idée serait d’atteindre un des deux escaliers de secours qui encadrent le bâtiment à chaque extrémité de ce couloir. Si un problème venait à venir, il nous resterait les étages du dessus ou du dessous pour le rejoindre, ou passer par les urgences. On ne dirait pas comme ça, mais les infirmières sont parfois de vraies teignes ! Qu’en penses-tu ?

A Ouais quand même … j’ai l’impression d’être dans un remake de prison break là. Limite je m’attends à ce qu’il me montre le tatouage du plans de l’hôpital qu’il s’est fait dans le dos ! Bon redevenons sérieux Je réfléchissais a son idée … en théorie elle ne me paraissait pas mauvaise mais je pense qu’on peut la peaufiné un peu … Fais chié quand même temps que j’ai cette entorse je ne pourrai pas me transformer en cas de besoin …

Moi : _ L’idée me parait bonne … après je propose aussi qu’on fasse un leurre dans ton lit au cas où elles on l’idée de vérifié ta chambre pour leur faire croire que tu dors …Après l’accident de bus joue en notre faveur …vu le nombre de blesser qu’il y a eu il devrait y avoir de quoi les occupé … Je suppose que tu veux attendre la nuit tombé non ? Si c’est le cas il va falloir que je me trouve une cachette en attendant l’heure propice car le temps des visites devraient bientôt toucher à sa fin si je ne m’abuse …. (Je regardais autour de moi …) Ha ! Les toilette pourquoi pas …

Dans quelle histoire je me suis encore embarqué ? Bon … j’ai donné ma parole que je le sortirais d’ici et je vais m’y tenir. Hors de question que je le laisse seul. Cela dis maintenant que j’y pense … si Archie viens le voir demain il risque d’avoir un choc …

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Sam 15 Oct 2016, 02:13



Hospital Break

Noa sembla réfléchir plus sérieusement à mes idées avant de me répondre :

_ L’idée me parait bonne … après je propose aussi qu’on fasse un leurre dans ton lit au cas où elles ont l’idée de vérifier ta chambre pour leur faire croire que tu dors …Après l’accident de bus joue en notre faveur …vu le nombre de blessés qu’il y a eu il devrait y avoir de quoi les occuper … Je suppose que tu veux attendre la nuit tombée non ? Si c’est le cas il va falloir que je me trouve une cachette en attendant l’heure propice car le temps des visites devrait bientôt toucher à sa fin si je ne m’abuse …. Ha ! Les toilette pourquoi pas …

Un leurre ? Comment allais-je bien pouvoir faire ça ? Je n’avais pas grand-chose pour simuler le corps humain, moi. Je me mis donc à regarder autour de moi en lui répondant :

- Pour la cachette, les toilettes c’est très bien. Je n’aurais aucun mal à mentir à ces mégères. Mais je bloque sur le leurre. Je n’ai absolument rien qui pourrait le fabriquer. Pas de draps supplémentaires, pas d’oreillers… rien. Une idée ?


J’espérais réellement qu’il en aurait une. En attendant, une autre question me turlupinait : comment allais-je prévenir Archie que les visites à l’hôpital n’étaient plus une nécessité sans l’inquiéter, ni lui faire croire que ce que je lui avais dit plus tôt n’était que du pipo ? Ce n’était absolument pas mon but. Il allait que je trouve un excuse… Combien de temps ils avaient dit qu’ils me garderaient à celui que je considérais comme mon père ? Quoi que, en même temps, je l’avais comme prévenu que j’allais sortir de là avec ou sans son aide. Comme avec ça n’avait pas fonctionnait, je tentais sans. Au pire, c’était ça ou la dépression. Mon choix était vite fait.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Sam 15 Oct 2016, 10:40




Hospital Break

Yasushi- Pour la cachette, les toilettes c’est très bien. Je n’aurais aucun mal à mentir à ces mégères. Mais je bloque sur le leurre. Je n’ai absolument rien qui pourrait le fabriquer. Pas de draps supplémentaires, pas d’oreillers… rien. Une idée ?

Ah … oui c’est embêtant … en effet … Je me mis à parcourir la pièce du regard tout en réfléchissant a une idée puis me regard finis par se posé sur la fenêtre. C’est là que j’eus un trait de génies.

Moi : _ Peut-être bien … (je pointais les rideaux du doigt) On va se servir de ça ! Et du drap de ton matelas … De toute façon le tout sera recouvert par la couverture donc les infirmières n’y verront que du feu … Tu connais à peu près les horaires auxquelles passent les infirmières dans ta chambre pour qu’on s’y prenne au bon moment ?

L’idée du rideau et du drap du matelas me paraissait bonne. Et ça devrais être suffisant … disons que Yasushi … n’a pas un gabarit très … imposant …Enfin bon. Je vais éviter de lui faire la réflexion, je ne voudrais pas le vexé … Après éventuellement je pense qu’il y a moyen de piqué une couverture ou un oreiller dans une chambre côté genre je le mets sous mon T-shirt … je fais genre je suis enceinte … a Ba non j’avais oublié je suis un mec pas crédible deux secondes …Enfin bon subitement je repensai a la grimace qu’il a fait s’asseyant sur le lit …

Moi : _ Tu penses être en état de marché ou il vaut mieux que je te porte ?

Perso si il le faut ça me dérange pas de le porté … je pense pouvoir y arrivé … au moins dans les escaliers .

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Sam 15 Oct 2016, 15:04



Hospital Break

Noa se mit à regarder tout autour de nous, tout comme je l’avais fait. Il me prouva ensuite qu’un regard neuf sur les situations était toujours bon :

_ Peut-être bien … On va se servir de ça ! Et du drap de ton matelas … De toute façon le tout sera recouvert par la couverture donc les infirmières n’y verront que du feu … Tu connais à peu près les horaires auxquelles passent les infirmières dans ta chambre pour qu’on s’y prenne au bon moment ?

Avec un air voulant dire « tu me prends pour qui ? » tout en paraissant amusé, je le regardai quelques secondes avant de m’emparer d’une feuille et d’un stylo qui traînaient avant de marquer les horaires que j’avais enregistrés. Merci l’horloge numérique de la chambre ! Bien entendu, il s’agissait là des horaires hors problèmes qui faisait qu’on les appelait. J’espérais très sincèrement qu’on ne se ferait pas prendre sur le fait… D’ailleurs, mon partenaire d’évasion me posa une question que j’étais en train d’aborder mentalement :

_ Tu penses être en état de marcher ou il vaut mieux que je te porte ?

- Marcher ne me posera aucun souci. Par contre, je suis incapable de courir ou de jouer les acrobates, lui répondis-je en lui tendant la feuille. Tiens, voilà les horaires. Le premier pour la fin des visites, le second pour le repas et le dernier pour le traitement. Mieux vaut qu’on attende deux à trois heures après le dernier horaire que j’ai noté : elles font parfois des « visites surprises » pour vérifier que le traitement est bien pris ou que j’ai finis mon repas.

Cela était dû au fait qu’après ma crise de larmes avec Archie, j’avais quasiment perdu l’appétit. Mais, avec mon envie d’évasion, j’avais fini par parvenir à manger correctement, me forçant pour avoir le plein de forces. Cette fois, je pensais même partager avec Noa. Il n’avait certainement pas prévu de faire tout ceci. Je lui devais une fière chandelle, c’était indéniable.
Petit à petit, je me posais une autre question : allais-je devoir lui raconter pour mon abdomen ? Au moins lui dire ce que j’avais. La dernière chose que je voulais était de l’inquiéter au point qu’il change d’avis, ni qu’il pense que je ne lui faisais pas confiance. Je ne le connaissais pas assez encore pour prétendre ce qu’il ferait si je le mettais au parfum. Puis, j’avais aussi envie de faire une petite surprise aux mômes… Deux choses m’en empêchaient : le fait qu’ils dormiraient certainement et les assassins qui stationnaient sans doute là-bas. Mouais… c’était une très mauvaise idée de faire un tel détour. Puis, mon ami Rubis ne serait certainement pas d’avis de zoner alors que je lui avais dit que je voulais rentrer à l’Académie.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Sam 15 Oct 2016, 17:25




Hospital Break

L’idée des rideau et du drap de matelas semblais plaire à Yasushi . Héhéhé « Malin comme une corneille » ça devrait être dans le dictionnaire ! Suite à ma question à en déduire par la tête qu’il faisait on aurait presque pu croire que mon camarade Rubis puisse se vexé du fait que j’ai osé la poser. Je dis presque parce je pouvais voir comme une pointe d’amusement dans son regard …. Il me tendit un papier contenant des horaires pour me fournir des explications ….

Yasushi : _ - Marcher ne me posera aucun souci. Par contre, je suis incapable de courir ou de jouer les acrobates. Tiens, voilà les horaires. Le premier pour la fin des visites, le second pour le repas et le dernier pour le traitement. Mieux vaut qu’on attende deux à trois heures après le dernier horaire que j’ai noté : elles font parfois des « visites surprises » pour vérifier que le traitement est bien pris ou que j’ai finis mon repas.

Moi : _ Ok je vois !

Je sortis mon portable pour me créer une alarme quelques minutes avant la fin des visites pour que je puisse me cacher à l’avance et qu’on ne soit pas surpris par l’infirmière. Ceci dis je commençais avoir faim … si je resterais ici je ne pourrais pas profiter des repas du réfectoire …Fort heureusement, gourmand comme je suis, j’ai pratiquement toujours quelque chose becté sur moi ! Oui je sais ce n’est pas bien, mais que voulez-vous ? Je n’ai aucune volonté ! Je vérifiais l’heure vite fais on avait encore un peu de temps devant nous, alors je sortis de mon sac à dos un paquet de biscuits. Il s’agissait de BN a la fraise, je n’aime pas ceux au chocolats. Enfaite maintenant que J’y pense, plus je vieillis, moi j’aime le chocolat c’est bizarre. Bref j’ouvris le paquet de gâteaux et le tendis à Yasushi .

Moi : _ Tu en veux ? J’imagine que tu dois en avoir marre d’être nourris a la bouffe d’hôpital et au médocs.

(c) Rin sur Epicode



a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Sam 15 Oct 2016, 19:24



Hospital Break

Prenant en compte mes dires, Noa sortit son portable. Je n’en avais jamais eu entre les mains. Je ne savais donc pas du tout ce qu’il pouvait bien faire dessus. Puis, ce n’était pas comme si ça m’intéressait réellement. Je le laissai donc faire, silencieux. Puis, je le vis sortir de son sac un paquet de gâteaux. Sur le paquet aux allures cartonné, il était marqué en gros BN avec, en dessous, une image de ce qui devait être une représentation du gâteau en question accompagné de fraises. Il l’ouvrit et me proposa en me tendant le paquet :

_ Tu en veux ? J’imagine que tu dois en avoir marre d’être nourris à la bouffe d’hôpital et aux médocs.

- Super, merci, lui répondis-je en prenant le premier qui venait.

Entre mon pouce et mon indexe, je me mis à l’observer. C’était, je devais l’avouer, la première fois que j’en voyais des comme ça. Ou que j’en prenais. Je ne m’étais jamais attardé dessus, préférant prendre de la nourriture pour que mes gosses mangent à leur faim sainement. Un peu comme chez Berth. Puis, il était quelque chose qui retint mon attention, une différence. Après une petite minute, sans avoir jeté un nouveau regard au paquet, je sus c’était quoi : mon gâteau ne faisait pas de clin d’œil contrairement au dessin. Cela me fit doucement rire avant que je prenne une bouchée. Je compris alors pourquoi il y avait une fraise : c’était le goût du biscuit. Je devais avouer que ce goût me parut étrange, mais pas mauvais. En tous les cas, comme le pensait Noa, bien meilleur que la bouffe de l’hôpital et que les médocs. D’ailleurs, je profitai d’y penser pour faire une précision :

- On m’apporte mes repas dans ma chambre. Si tu veux on partagera. Cela aura deux avantages : tu auras le ventre plein et je n’aurais pas à trop me forcer à manger alors que je n’en ai pas envie. A moins tu trouves la bouffe tellement dégueu que tu préfères avoir le ventre plein de gâteaux ? fis-je avec un sourire narquois pour plaisanter.

J’imaginai assez facilement que ma plaisanterie allait tomber à plat, mais au moins j’aurais tenté le coup. D’ailleurs, c’était étrange… Depuis que je me sentais enfin voulu par quelqu’un après toutes ses années à pleurer ma seule famille, je me sentais plus léger. Le fait d’avoir enfin une réconciliation avec la notion de père me donnait plus envie de profiter de la vie, de protéger ceux que j’aimais et appréciais en restant en vie, de sourire… Pourtant, la peur de faire du mal aux autres était toujours présente, lancinante.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Dim 16 Oct 2016, 23:19




Hospital Break

Yasushi me remerciais pour le biscuit … à en juger par son comportement j’avais l’impression que c’était la première fois qu’il en voyait un ou même qu’il y goutait. Bon en tout cas il avait l’air d’apprécier !

Yasushi arborant un sourrire narquois. : - On m’apporte mes repas dans ma chambre. Si tu veux on partagera. Cela aura deux avantages : tu auras le ventre plein et je n’aurais pas à trop me forcer à manger alors que je n’en ai pas envie. A moins tu trouves la bouffe tellement dégueu que tu préfères avoir le ventre plein de gâteaux ?

Bizarrement ça me rappelais des souvenirs avec une amie qui était Anorexique …

Moi : _ Ne t’inquiète pas pour moi ! Commence déjà par manger à ta faim pour prendre un maximum de force pour ton évasion. Après Si les infirmières te font chier parce que tu n’as pas fini ton assiette … (je fis un ton humoristique) … Je veux bien me sacrifier ! (puis retrouvant une voix normal) J’avais une amis qui était anorexique qui avait le même problème …Du coup pour que les pions ou les infirmières ne lui fasse pas de réflexions qui au finale étaient surtout inutiles et rabaissantes je finissais discrètement ses restes. (Je pris un air songeur) Maintenant que j’y pense j’étais un peu sa poubelle de table en faites …

Je fus sortit de mes penser par une musique provenant de mon portable. En y regardant de plus prêt je pus constater que l’heure des visites touchait à sa fin.

Moi sur un ton sarcastique: _ Ha ? C’est la fin des visites bon Ba je vais y aller du coup je te dis A Plus !

Je lui fis un clin d’œil avant de partir dans les toilettes laissant juste la porte suffisament entre ouverte afin de pouvoir observé ce qui se passerait dans la pièce tout en gardant mes oreilles grandes ouvertes.

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Lun 17 Oct 2016, 03:32



Hospital Break

- Ne t’inquiète pas pour moi ! Commence déjà par manger à ta faim pour prendre un maximum de force pour ton évasion. Après Si les infirmières te font chier parce que tu n’as pas fini ton assiette … Je veux bien me sacrifier !

Il avait dit cela pour plaisanter, je l’avais bien compris. Je souris donc un instant jusqu’à ce qu’il redevienne plus sérieux.

- J’avais une amie qui était anorexique qui avait le même problème …Du coup pour que les pions ou les infirmières ne lui fasse pas de réflexions qui au final étaient surtout inutiles et rabaissantes je finissais discrètement ses restes. Maintenant que j’y pense j’étais un peu sa poubelle de table en faites …

Sur sa dernière phrase, je me laissai tomber sur le lit pour pouffer derrière mes mains qui cachaient totalement mon visage. Une poubelle de table ? Sérieusement, pour moi qui venait de la rue, je voyais littéralement une poubelle qu’on voit dans les rues encastrée dans une table. D’où mon hilarité. Je fus cependant coupé par une mélodie. En me relevant, encore en grimaçant, je vis Noa prendre son portable et éteindre la musique. Il prit ensuite un air moqueur en m’annonçant :

- Ha ? C’est la fin des visites bon Ba je vais y aller du coup je te dis A Plus !

- Toujours ravi de te voir, lui répondis-je en le regardant se cacher dans les toilettes.

La complicité qui commençait à s’immiscer entre nous était pour le moins étrange, peut-être rapide, mais rassurante. Je ne me sentais plus aussi seul… Certes, grâce à Archie j’avais à nouveau un père, une famille, mais ce n’était pas tout à fait la même chose.
Au premier horaire indiqué à Noa, une ou deux dizaines de minutes plus tard, une infirmière passa vérifier que tout visiteur était parti. Elle me demanda comment j’allais, si ma blessure ne me faisait pas trop mal et me pria de ne pas m’enfuir. Je répondis seulement à ses questions, dédaignant sa mise en garde. Ma blessure me faisait un peu mal, mais j’avais connu mille fois pire. Puis, arriva l’heure du repas. On me posa un plateau sur la tablette. Au menu filet de poisson avec quelques pommes de terre cuites à la vapeur comme plat principal, une soupe à l’air insipide, un morceau de fromage emballé dans un papier jaune doré et en dessert une salade de fruit peu appétissante. Face aux repas de la rue, il n’y avait pas à chier c’était bien meilleure. Mais il était une séquelle que je gardais de cette période : je ne mangeais pas autant. Bien que le temps soit passé, je me contentai tout le temps du plat principal. Je pris donc le plateau pour me placer près de la salle de bain et je fis en le posant :

- Sert toi. Je ne mangerais que le poisson et les patates.


D’un autre côté, je ne voulais pas le laisser le ventre vide. C’était peut-être mieux que je mange peu dans ce genre de situations, bien que ce ne soit peut-être pas l’avis de tous.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Noa le Lun 17 Oct 2016, 21:35




Hospital Break

A ma remarque Yasushi s’était mis à rire. Il essayait de le caché avec ces mains mais il s’était mis à rire ! J’avais réussi, involontairement, à le faire rire. Je ne sais pas pourquoi mais cette vision et cette pensé me faisait chaud au cœur.

Plusieurs minutes après que je sois allé me cacher, l’infirmière se pointa une première fois pour prendre nouvelles de Yasushi puis reparti après s’être presque fait envoyé chier … presque ! Bon en ayant marre de poireauté comme un con dans le noir dans les toilettes je m’asseyais à même le sol pour que cela soit moins pénible. Au bout d’un moment L’infirmière amena le plateau repas. Quand je vis le menu du jour … je ne pus m’empêcher de repenser au sketch d’une humoriste française … « Hôpital saint Joseph j’écoute ! Monsieur c’est normal que la bouffe sois dégueulasse, c’est un Hôpital ici pas un Hôtel, on ne cherche pas ce que les gens reviennent ! » Lorsque nous fûmes seul Yasushi s’installa avec le plateau près de ma cachette.

Yasushi : _ - Sert toi. Je ne mangerais que le poisson et les patates.

C’est tout ? Ba putain si un jour il vient chez moi, sachant que mes parents sont des anciens cuisiniers il mourrait d’une indigestion ! Bon je vais éviter de lui dire ça sinon il risque de ce vexé … J’entrouvris la porte pour voir quand je lui parle mais ne quittas pas la salle de bain

Moi : _ Comme tu voudras … si jamais tu as faim dans la soirée n’oublie qu’il me reste des biscuits.

Ayant un faible pour tout ce qui est sucré, et n’étant pas déranger le moins du monde par le fait de mangé un repas dans le désordre je pris la salade de fruits.

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Yasushi le Lun 17 Oct 2016, 23:10



Hospital Break

Après que je l’eus invité à se servir, Noa entrouvrit la porte de la salle de bain. Il était placé de sorte que nous puissions nous voir. Je me doutais qu’il devait être étonné de me voir manger si peu, mais je n’avais pas envie de m’attarder sur cela, les raisons et tout ce qui s’y rattachait. J’avais juste envie de passer une soirée simple avant l’évasion. Je l’écoutai donc me répondre :

_ Comme tu voudras … si jamais tu as faim dans la soirée n’oublie qu’il me reste des biscuits.

Mentalement, je le remerciai tout en le souriant avec gratitude. Il n’était pas donné à tous de rester sans poser de questions en voyant une personne manger aussi peu. La première fois que les infirmières m’avaient fait chier en me demandant les raisons de mon peu d’appétit, mettant peu après cela sur le compte de la douleur, j’avais eu une folle envie de m’en aller pour retourner là d’où je venais. Malheureusement, j’étais alors cloué au lit, incapable de bouger, meurtris pas tous les coups de poignard que je m’étais pris.
En regardant le contenue de mon assiette, je fis tout de même la grimace. Du poisson… De la chair fade et molle. Sans la moindre délicatesse, je me mis à déchiqueter le filet et les pommes de terre pour pouvoir manger le tout ensemble avec plus de facilité. Ne pas voir le filet m’aidait grandement. Intérieurement, je ricanai en repensant aux paroles de la personne qui m’en avait fait manger la première fois : « C’est bon pour la mémoire ». Comme si j’en avais besoin ! Si seulement je pouvais oublier, au contraire…

Tournant brièvement les yeux vers mon partenaire, je vis qu’il mangeait la salade de fruits. Comment parvenait-il à bouffer un truc pareil ? Enfin… je devais avouer qu’étant habitué aux merdes de la rue je ne pouvais pas réellement faire la fine bouche. D’une certaine manière, je m’en voulais de ne pas pouvoir manger tout cela alors que mes petits étaient pratiquement morts de faim avant l’aide que j’avais eu de Archie. Peut-être fusse mes réflexions qui me poussèrent à soupirer :

- Je promets que la bouffe que j’offrirais aux gamins sera meilleure que ça ! En espérant qu’ils ne seront pas tous comme moi…

Je ne m’attendais à ce qu’il comprenne ce que je voulais dire. Je n’étais même pas certain que ça l’intéresserait. Au pire, ce n’était pas comme si j’avais voulu capter son attention… Mais après avoir dit un truc pareil, il était certain que je répondrais à ses questions si cela ne touchait que mon estomac et la condition des orphelins sans passer par des moments plus… difficiles.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hospital Break (PV Yasushi)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum