Message et mise en commun [Pv Noa]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Message et mise en commun [Pv Noa]

Message par Yasushi le 9/10/2016, 00:56

Rappel du premier message :



Message et mise en commun

Salut Yasushi excuse moi de te déranger ... voila j'ai entendu votre conversation avec Lloyd et il y a des trucs sur cette histoire dont je suis au courant et qui pourrais t’intéresser. Si tu veux les connaitre dit moi tes disponibilités

Noa

Noa. Il s’agissait d’un rubis que j’avais rencontré en Nouvelle Calédonie. Nous avions été cuistots lors du BBQ organisé par Jïnn… enfin, plus lui que moi. Puis, certainement un peu poussé par Archie qui avait fait la « causette » avec lui, il m’avait proposé de faire un duel de pouvoir sur la plage. A cause de la peur de le blesser gravement, voire plus car je me sentais alors perdre pied, je lui avais concédé la victoire. Il l’avait refusée et m’avait proposé de le reprendre plus tard.

Le temps était passé. Je l’avais revu lors du cours de Biologie, peu de temps après que Yumiko m’ait brièvement raconté qu’elle avait été pour la première fois à la piscine grâce à lui. Grâce à lui, elle avait encore fait un pas en avant et cela me ravissait malgré ma légère jalousie.
Par contre, je me demandais ce qu’il pouvait savoir à propos de Marco. Est-ce que ce dernier avait parlé de ses problèmes à d’autres ? Oui, il m’avait dit que oui mais que Alyssa s’était vengée par la suite. Est-ce que je ne prenais pas un risque en allant le voir ? Malgré cette question, il était un fait qui me faisait plus peur que cela : le fait que Marco puisse se venger et, dans le pire des cas, finir par se faire justice, seul pour de bon. Etant le premier à savoir que ce n’était pas une bonne chose pour diverses raisons, je ne voulais pas qu’il se retrouve dans une spirale infernale. Du coup, sans plus me poser de question, je me dirigeai vers la maison des Rubis pour le chercher.

Je pris le temps de fouiller toutes les chambres, mise à part la mienne puisque je savais à peu près qui logeait avec moi, et je dus me rendre à l’évidence qu’il n’était pas là. Je partis donc pour un tour complet de l’école en espérant que je ne le raterais pas. Les établissements étant vides de sa présence, je me dirigeai vers les jardins. Je n’étais encore jamais allé dans cette partie de l’académie. Certainement fus-je bien trop occupé par mes sorties en ville.

Arrivé à destination, je restai là quelques instants. Je devais avouer que j’en avais marre de chercher, que je souhaitais abandonner tout ça pour me focaliser sur mes propres problèmes et, tout simplement, faire mon deuil si cela était seulement possible. J’avais cependant bien trop peur de quoi était capable Marco après la discussion que j’avais eu avec lui après avoir entravé sa tentative de suicide. Si seulement je pouvais lui éviter plus de cicatrices… Pour ma part, les miennes ne cessaient d’augmenter leur nombre.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Message et mise en commun [Pv Noa]

Message par Yasushi le 13/11/2016, 21:56



Message et mise en commun

_ Ah vrai dire j’en ai même plusieurs …mais pour ce qui ai de Yasushi, non tout se passe très bien !

A la réponse de Noa, Berth voulu poser quelques questions en plus de s’occuper de moi, mais elle fut appelée par un de ses rares clients de la journée. Les yeux fixant le vide, j’étais accoudé au comptoir en tentant de ne pas trop me rappeler les moments que j’avais passés ici en compagnie de mes mômes. La dernière fois j’avais été assez occupé pour ne pas y penser, mais là…
Alors que je me coupais du monde pour ne pas trop souffrir, je sentis une main légère se poser sur mon dos et la voix de Noa me tirer de ma concentration :

_ Hé ! T’es sûr que ça va ? Si tu te sens mal on peut rentrer et repasser plus tard tu sais …

Souhaitant lui dire ce qu’il se passait, que je n’allais pas bien et ce depuis la mort de mes gosses, j’entrouvris la bouche comme pour prendre la parole. Mais je la refermais aussitôt par hésitation et par douleur. Plusieurs fois je tentais de faire sortir les mots sans le pouvoir, les larmes me montant aux yeux. Détestant mon impuissance et ma douleur, je me mordis la lèvre inférieur en souhaitant de trouver un jour la force d’en parler. Berth arriva juste à ce moment-là. Le client devait l’avoir énervée puisqu’elle grommelait et sa bonne humeur s’était comme envolée. En me voyant elle me fit même :

- Bon sang de bon soir, Yasu, tu vas arrêter de te morfondre et te remettre à vivre une bonne fois pour toute ?!

- Ce n’est pas toi qui les as vu mourir sous tes yeux avant de te faire poignarder à mort !!
hurlai-je sans même penser à mes mots.

Ce n’est qu’après coup que je m’en rendis compte, rendant ma douleur plus terrible encore. Tant et si bien que j’en tremblai. Je marmonnai alors quelque chose d’inintelligibles pour tous, même Noa bien qu’il ait certainement pu percevoir quelques mots comme « mourir » et « les rejoindre », avant de sortir de l’auberge en courant. Fou de douleur, je ne pensais pas à ma blessure et je ne me rappelai la présence de Noa que quelques rues plus loin. J’espérais qu’il avait vu la direction que j’avais prise alors que je m’asseyais sur une caisse, un genou ramené vers ma poitrine. Il n’y avait personne qui passait. J’étais seul. Terriblement seul…

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Message et mise en commun [Pv Noa]

Message par Yasushi le 15/11/2016, 18:24



Message et mise en commun

Quelques minutes, certainement, après que je me fus assis dans une ruelle vide, j’entendis des pas s’approcher. Trop préoccupés par mes souvenirs, la douleur qu’ils représentaient, la peur de voir l’assassin sortir et la tristesse du tout, je ne cherchai pas à savoir qui il s’agissait. Je sus cependant que c’était Noa qui m’avait retrouvé quand il vint se placer dans mon champ visuel. Je le vis alors déboutonner sa veste. Je n’osais pas regarder son visage. Je ne voulais pas qu’il remarque que j’étais sur le point de pleurer. Puis, était-il énervé de mon comportement ? Que lui avait dit Berth ? Par peur, je ne voulais pas le savoir. Surtout si c’était pour entendre de la bouche d’un autre l’état de mes gosses. Pourtant, j’avais d’autant plus peur de ne pas entendre mon ami parler. Ce qui m’apporta un peu de réconfort c’est lorsqu’il posa délicatement sa veste sur mes épaules tout en se mettant au même niveau que moi pour me caresser les cheveux avec douceur, comme je l’avais fait quand nous étions à l’hôtel, après la fuite de l’hôpital. C’était agréable et m’apportait un certain réconfort malgré que ce ne soit pas assez pour atténuer ma douleur. Son visage que je pouvais désormais voir était neutre quoi qu’empreint d’une douceur qui le rendait plus empathique qu’en temps habituel. Il était mignon. Cette simple pensée me fit très légèrement rougir.

_ Yasushi ? … Qu’est ce qui ne va pas ?

Encore une fois, j’eu des difficultés à trouver les mots. Mais, laissant les larmes traverser mes joues, je finis par me faire une raison et de raconter à Noa ce que je n’avais pas su lui dire à l’hôpital. C’était dur, très dur. Ma voix était cassée et je sentais que je pouvais m’enfermer sur moi-même à tout moment. Pourtant, voilà ce que je lui répondis exactement :

- Après avoir quitté le groupe de mon pire ennemi qui se prenait un peu pour le chef des enfants de la rue, j’ai commencé à prendre sous mon ailes quelques gosses. Les règles étaient plus viables que celles de mon ennemi et nous vivions mieux, notamment parce que nous pouvions bénéficier de l’aide de Berth. … Pendant quelques années ça s’est très bien passé et mon groupe s’est agrandit au point que nous avons finis par être une bonne dizaine. Quand je suis entré à l’académie, les choses ont commencé à se gâter car La Brute a commencé à vouloir prendre le dessus sur moi. Il me battait, s’en prenait aux personnes que je connaissais… Il allait même jusqu’à être une vingtaine sur ma gueule ! … Il y a quelques mois, un jour de pluie, il a noyé mes gosses et égorgé un devant mes yeux avant de me poignarder à mort…

Il m’en avait beaucoup coûté de dire tout cela et c’était pire concernant la dernière phrase. C’était ce que je n’avais jamais pu dire à qui que ce soit. Mes pleures et tremblement redoublèrent donc alors que je continuais difficilement :

- Les cris que j’entends ce sont les leurs, les rires sont ceux de La Brute quand il m’a brisé… Je ne pouvais plus rien faire d’autre que me laisser faire. Quand Archie m’a sorti de l’hôpital, j’ai pris en main la capture de mon ennemi juré pour le foutre en prison et libérer une trentaine de gamins qui étaient sous son jouc… Mais ça n’enlève pas la douleur infernale de ceux qui ont vécu avec moi pendant très longtemps…

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Message et mise en commun [Pv Noa]

Message par Yasushi le 16/11/2016, 17:45



Message et mise en commun

Pendant quelques instants après mes révélations, le silence se fit ressentir. Je ne savais pas si c’était une bonne chose que d’avoir raconté cette partie de mon passé à Noa. De ce fait, je ne lui avais pas parlé de l’esprit assassin qui m’habitait, bien que je lui en eusse indirectement touché quelques mots à l’hôpital. Il me semblait que partager ce fardeau était une très mauvaise idée tant il était lourd. Pourtant, je ne ressentis aucun choc chez mon ami qui descendit la main posée jusqu’alors sur les cheveux sur ma joue pour me ressuyer mes larmes. Cela semblait si naturel que j’aurais pu être totalement dérouté dans un autre contexte. Là, je me concentrai surtout sur ce qui émanait de lui autant que ses paroles :

_ Tu as vécu des moments extrêmement difficiles et été confronté des choses que personne ne devrait connaitre. Malheureusement je ne peux imaginer ta douleur ou ta peine. Mais … j’ai pu constater par moi-même que les choses étaient en train de s’améliorer non ? Maintenant tu as un père, un foyer, des amis, potentiellement une famille, et tous ces enfants auxquels tu m’as présenté tu es sur le point de leur offrir la même chose. Tu te sens coupable de la mort de ces enfants mais tu n’es en rien responsable bien au contraire. Tu l’une des rares personnes qui leur apporter du réconfort, du soutien et qui a amélioré leur situation. Je pense que si tu ne les avais pas rencontrés ils seraient certainement morts de toute façon d’une manière ou d’une autre ou même pire. Tu n’as pas être rongé par la culpabilité.

C’était assez agréable d’entendre une personne dire honnêtement qu’elle ne peut pas connaître mes ressentis mais en donnant son point de vue. Cela, pourtant, n’apportait qu’un maigre réconfort. Il avait raison sur beaucoup de point. Les souvenirs restaient pourtant bien ancrés dans mon esprit, me tourmentant chaque nuit si ce n’était plus. Je n’étais pas responsable de leur mort… même cette vérité n’allégeait pas ma peine sans que j’en connaisse la raison. Je trouvais toutes ces contradictions assez déroutantes à bien y penser.
Avec autant de douceur que depuis qu’il m’avait trouvée dans cette ruelle, il me prit dans ses bras en me murmurant :

_ Tu es sur le point d’améliorer significativement les choses pour tout le monde. Ce serait vraiment dommage d’abandonné maintenant.

Me blottissant contre mon ami, je ne sus pas vraiment quoi lui répondre. Il avait raison concernant les gosses ou par rapport au fait que ma situation s’améliorait. Mais j’avais peur. Très peur. Entre l’assassin en moi, ceux que j’avais envoyé en prison, les trois derniers à mes trousses et le fait que j’allais être séparé de tous ceux qui étaient devenus ma raison de vivre, je me demandais ce que j’allais bien pouvoir faire. Il me restait toujours ce projet à construire, mais il me restait toujours la question des orphelins étrangers. Seraient-ils acceptés par l’état ?
Lentement, je me calmai, bercé par la présence de Noa. J’étais comme en train de me créer une nouvelle raison de vivre tout en sachant pertinemment que cela n’allait certainement pas m’empêcher de faire des mauvais rêves. Je n’allais pas oublier de sitôt ce que j’avais vu, surtout que j’avais la nette impression que l’assassin n’était pas innocent dans le fait que j’étais continuellement torturé. Je pris d’ailleurs la décision de ne pas en parler à mon ami. Bien que je lui faisais totalement confiance, je ne pouvais pas l’obliger à supporter ce fardeau dans sa totalité. Ça irait : Archie était au courant et j’allais donner quelques explications à Jïnn pour qu’il ne se croit pas fautif dans ce qu’il s’était passé.

- Rentrons… fis-je doucement en évitant de justesse de nommer l’académie « la maison » et sans me décoller de celui qui prenait toujours plus de place dans mon cœur.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Message et mise en commun [Pv Noa]

Message par Yasushi le 16/11/2016, 20:23



Message et mise en commun

HRP:
Oui, désolée pour cette malheureuse maladresse de ma part XD

Après que nous eûmes mis fin à ce chaleureux câlin, Noa se releva et m’aida à faire de même. Il fouilla un instant ses poches pour y sortir un mouchoir propre qu’il me tendit. Je le remerciai en échangeant le carré en papier léger et blanc contre sa veste. J’entrepris alors d’essuyer mon visage et me moucher. Pour une raison encore inconnue, pleurer me bouchait toujours le nez. Mince ! J’espérais ne pas avoir salie les vêtements de mon ami avec mes conneries ! Il sembla que ce ne fut pas le cas puisqu’il n’aborda pas le sujet, me proposant seulement :

_ Avant je pense que tu devrais quand même t’excuser auprès de Berth … même si elle s’est montré maladroite elle reste ton amie et a été là pour toi pendant les moments difficiles … après je ne te force à rien … ce n’est que mon avis …


Gêné, je me mis à frotter l’arrière de ma tête en signe de réflexion. Je ne voulais pas retourner à l’auberge de peur de me remettre dans tous mes états, mais il avait raison. Bien que Berth ne pouvait pas m’en vouloir, je ne pouvais pas enlever le fait qu’elle me croit extrêmement fâché au point de ne plus revenir n’était pas vraiment une bonne chose. Surtout que ce n’était pas vrai ! Du coup, je me mis à chercher une alternative. Cette dernière me vint surtout parce que je connaissais le numéro de l’auberge par cœur. Du coup, je tendis la main vers Noa et lui demandai :

- Puis-je emprunter ton portable, s’il te plaît ?

Je doutais qu’il me le refuse. Dans le cas où il le ferait alors je pensais à aller à l’accueil pour passer le coup de fil. Sinon, je le remerciai en prenant l’objet électronique et appelai à l’auberge. La vieille femme répondit pratiquement tout de suite comme si elle accueillait un client. Je lui dis alors sur un ton neutre en sachant pertinemment qu’elle comprendrait :

- Je ne te déteste pas, sale mégère !

- Moi aussi je t’aime, sale petit garnement. Reviens-moi vite.

- Quand je pourrais. Avant ça je crois que j’ai quelques trucs à régler dont un voyage à faire.

- Bon voyage dans ce cas, me répondit-elle avant de raccrocher.

Je rendis donc le portable à mon ami en lui expliquant :

- Vaut mieux ça plutôt qu’elle reste sur une image plus déprimée de moi. On a toujours fonctionné comme ça depuis que je la connais.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Message et mise en commun [Pv Noa]

Message par Yasushi le 18/11/2016, 12:39



Message et mise en commun

Bien qu’il ne fît aucune remarque, je sentis qu’il était un peu perplexe par ce que je venais de faire et dire. Je n’en fis cependant pas part, laissant tout simplement mon ami juger s’il avait besoin ou non de plus amples explications. Il parut que non puisqu’il me proposa simplement après avoir acquiescé :

_ Bon bah du coup j'en pense que cette fois on peut rentrer alors.

Silencieusement, je hochai la tête avant de le suivre. Étrangement, cette mésaventure avait focalisé mon attention sur autre chose que les assassins. Non pas que le sujet soit mieux, mais cela me permit de ne pas être constamment sur le qui-vive et encore moins sursauter à chaque bruit. Je restais cependant toujours alerte à ce qu’il se passait autour de moi par « habitude » fraichement prise. La tristesse modérait la peur, l’une des miennes en modérait une autre si elle devenait trop puissante… et la présence de Noa était un bienfait dont je ne voulais pas être privé. Je savais pourtant qu’il était impossible que je sois à jamais à ses côtés, que mes sentiments étaient bien trop étranges pour qu’ils puissent être réciproques. Puis, et si ce n’était pas de l’amour mais juste un idéal ? Ou de l’idolâtrie ?

Lentement, nous avions pris le chemin du retour en nous mêlant à la masse. Je voyais à peine les visages des personnes que je croisais tant j’étais fermé, mais tout en restant ouvert aux discussions avec le Rubis à mes côtés, lui répondant de manière constructive sur les sujets qui n’étaient pas sensibles. D’ailleurs, était-il allé à la fête foraine avec Miko ou c’était prévu pour plus tard ? Je n’osais pas trop lui demander, pensant qu’il me tiendrait au courant ou qu’elle me le dirait. C’était le genre d’expérience dont elle me faisait part avec un tel enthousiasme que cela me faisait chaud au cœur. Je devais rester fort. Pleurer était une force quand on le faisait au bon moment, pourtant je ne pouvais pas me permettre de montrer autant que je le souhaitais combien j’étais détruit. C’était pour ma survie, pour qu’on n’en profite pas. Je ne voyais pas de réel endroit où je pouvais me lâcher. Après tout, même à l’académie les combats faisaient rage. Mon amie comme certains récits le prouvaient sans cesse.

Lorsque nous fûmes arrivés, je remerciai chaleureusement Noa pour l’aide qu’il m’avait apportée. Malgré cette expérience avec Berth, je me sentais un tout petit peu mieux de lui avoir parlé de mon expérience… du meurtre de mes gosses avant de m’être fait poignarder à mort. Après je ne savais pas si je ressentais cela parce que cela pouvait lui permettre de mieux me comprendre ou si c’était seulement parce que j’y pensais sans cesse. En tous les cas c’est sur cela que je quittai mon ami pour aller voir mon casier et, après si je n’avais pas reçu de message, réfléchir à un moyen d’aider Marco et comment le faire rencontrer Jïnn.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Message et mise en commun [Pv Noa]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum