RUM RUM RUM YEAH ! RUM RUM GIVE ME MORE RUM !!! [PV Natsume]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RUM RUM RUM YEAH ! RUM RUM GIVE ME MORE RUM !!! [PV Natsume]

Message par Invité le 6/10/2016, 17:41

L'ambiance:

Aaaah ! La partie de l'histoire un peu moins glorifiante pour ma pomme cette fois, je revenais d'un bon vieux street fighting et autant le dire, j'avais pris pour mon grade... bah oui mais en même temps quand tu veux arrêter des couteaux en faisant en sorte qu'ils te le plantent dans le creux de la main ou dans les bras plutôt qu'ailleurs comme le bide ou la gorge bah tu peux pas t'en sortir tout clean, je savais même pas si j'allais rentrer dans ce trou ce jour là, les mecs là bas me mataient d'un air à vouloir me buter sur place et même si je me battais pas contre eux parce que c'tait tous « une bande d'insecte incompétent qui méritent pas un combat contre moi » bah ça m'agaçais un p'tit peu quand même quoi. J'étais dans la rue en train de marcher, amochée comme c'tait pas permis et je savais pas quoi aller exactement, j'aurais pu aller dans un hotel, j'avais l'habitude depuis le temps mais là j'avais pas envie, la soirée allait pas juste se finir avec mon sang et celui d'autres gars sur mes mains nan. Aller en boîte c'tait hors de question, un bar me paraissait aussi être une idée à la con et- QUOI BORDEL!? Mais qu'est-ce qu'on en a, à foutre qu'ils me regardaient et parlaient mal dans mon dos parce que j'avais essayé de détruire l'académie putain de merde ! On est au courant fait pas chier merde ! Donc pour les deux trois qui suivent pas... vous le paierez... sauf si vous venez d'arrivé mais j'ai besoin d'autant vous prendre pour des cons ? Donc pour ceux qu'ont pas suivit, un peu avant j'avais rejoint un mec, le mec m'a rendue extrêmement puissante... en plus de me faire ouvrir les yeux sur un truc d'après la moi de cette époque et nous avait demandé de faire du bruit. Et pour moi c'tait plus que facile de faire du bruit, j'ai dû détruire deux ou trois morceaux de bâtiment... j'avais une dette... une dette que j'ai regretté certes... mais une dette, et même la moi de cette époque honorait toujours ses dettes.

Bref, j'avais dû devenir l'ennemie de l'académie... et je l'étais sûrement toujours un peu en fait m'enfin ça, ça m'avait moins atteint que la honte que j'avais eu en me rendant compte a quel point j'étais tombée bas. Mais ! Mais mais mais ! J'autorisais pas tous ces PNJ à me juger, j'alourdissais très bien mon fardeau seule et c'tait pas une bande d'insecte qui avait sûrement fuit au lieu de me combattre qui allait pouvoir me juger. 'fin bref je reviens à ma putain d'histoire que vous avez foutu en l'air comme des gros gosses de salope... J'en étais où putain... bande de connard j'espère que vous êtes contents j'ai dû relire ma fiche pour me retrouver. Donc je savais pas quoi faire et je me suis retrouvée assise par terre adossée à un mur dans un coin complètement... non pas en PLS mais en errance totale bande de boulet... ouais j'sais c'est pas glorieux... ouais ça fait carrément pitié en fait... mais n'ayez crainte ! Puisque je suis toujours aussi génial après tout ce temps ! No-non, non Bil-BILLY PUTAIN ARRÊTE DE ME COUPER QUAND J'ESSAIE DE TE COCKBLOCK ! Oui Billy j'allais dire non, tu peux pas voir mon cul magnifiquement sculpté autre part que dans des vêtements et loin de ta portée d'insecte insignifiant... sauf p'tête si tu tape Hong meiling sur Danbooru... elle me ressemble trop cette meuf... bref, non je suis pas désolée. J'étais là, je foutais rien, je m'apitoyais même pas sur mon sort hein, c'tait comme si j'étais vide. Le truc avec Ren' là m'avait ouvert les yeux sur Lilith tout ça, je la rejetais moins, parce que oui même si je le cachais je la rejetais complètement et c'est avec Narok que ça s'est le plus vu. Aussi les murmures étaient beaucoup, BEAUCOUP moins fort et vous devez pensez que c'était agréable pour moi mais... je sais pas, je me sentais un peu vide en fait, c'tait tellement dérangeant, désagréable, ce que vous voulez mais j'aimais pas ça. Du coup quand on se sent comme une merde, quel meilleur réconfort queeeeeeeeeeeeeee... L'ALCOOL ! Ouaip ouaip ouaip, tout en sachant pertinemment que je tenais pas l'alcool je voulais me bourrer la gueule... nan je voulais me lâcher, j'avais pris conscience d'un truc... je me faisais bien chier pour pas grand chose, j'veux dire que je buvais rarement, fumais pas mais... pourquoi ? J'étais devenue beaucoup trop sympa en restant dans cette académie, je me souviens encore du mec que j'avais croisé dans les chiottes des meufs, j'avais pas été cool avec lui... 'fin si en fait, je l'avais pas tant martyrisé... me demande pourquoi d'ailleurs, genre si c'tait un perso de rpg l'auteur aurait pas apprécié mais... c'est pas le cas. 'fin bref, j'avais entendu dire qu'il s'était buter le naze, en même temps vu comment il avait réagit face à moi, y'avait pas tant d'options que ça pour lui.

Enfin pour en revenir à la moi « actuelle », j'étais arrivée devant un bar... miteux, tu pouvais lire « Si les verres sont pas propres c'est normal, c'est pas pour les tafioles ici », c'tait ce que je cherchais, un bar pourri où je pouvais oublier ma situation encore plus pourrie. Le truc était assez bordélique, des mecs qui gueulaient partout en jouant à je sais pas quelle connerie, ça m'aurait même pas étonnée de voir une roulette russe quelque part, m'enfin j'étais arrivée au comptoir, le mec me matait le cul au calme... bon pas vraiment vu que j'étais en face de lui mais faites pas chier, il me reluquait... ou alors c'tait parce que j'étais dans un sale état... ch'ais pas. J'avais posé mon cul sur un tabouret en bois, l'endroit avait pas l'air d'être trop mal fréquenté, la preuve ? Y'avait des impacts de balles sur quelques tables et sur les planches du comptoir, parfait je vous dis. J'avais rapidement regardé les bouteilles alignées sur les étagères, y'avait du putain de choix mais j'y connaissais que dalle bien évidemment, à part la bière... et encore pas tous les types, 'fin voilà le mec me fixait en s'appuyant sur le truc avant de l'ouvrir.

"Une gosse à problème maintenant, je croyais avoir tout vu dans ce bar..."

Je m'attendais plus à un discours moralisateur... d'un black chauve à la grosse voix... on pouvait faire plus cliché nan ? Il avait pas d'accent raciste par hasard ? Non ? Bon bah dommage. Enfin en tout cas il m'avait pas fait chier plus que ça et tant mieux, j'étais vraiment pas d'humeur. En même temps j'étais pas venue dans ce trou pour entendre la voix de la raison me hurler que ce que je faisais c'tait pas une bonne idée.

"La ferme... file moi juste ton truc le plus fort."

J'avais posé des billets sur la table, qu'il me les brisent pas plus longtemps. Il avait pas cherché plus et il avait versé un truc dans un verre. L'odeur était venue me prendre le pif dans toutes les positions, c'tait du rhum du vrai... ou du whiskey ? J'sais plus... seul problème il m'avait versé ça dans un verre de merde, un p'tit verre à la con, il avait clairement pas pigé ce que je voulais mais bon, j'm'étais farci le shot cul sec, a partir de ce moment là, Lynn' allait changer les gens j'allais devenir SUPER LYNN' ! Comme Super Vegeta mais en mieux. Bref, avec ça j'avais la gorge en feu, j'avais posé mon front sur le comptoir en soupirant super longtemps... pendant que les mecs autour de moi se foutaient de ma gueule, je pouvais pas les en vouloir, j'avais tellement l'air naze aussi, mais ça m'empêchait pas de les mépriser quand même hein. Mais comme la vie c'tait pas simple fallait que l'autre la ramène encore plus !

"Hahaha ! Ca fait la dure et ça supporte pas un p'tit verre ! J'te laisse à ton agonie ou t'en veux encore ?"

Il avait appuyé sur LE bouton, le bouton qu'y fallait pas, le bouton que je viens d'inventer surtout, m'enfin ce bouton c'est le comme le Goku button de Vegeta, si tu appuie dessus, bah t'as intérêt à en avoir dans le buffet, on me lançait pas un défi sans en sortir indemne. J'avais relevé la tête en tournant le verre, histoire de lui faire comprendre que fallait arrêter de me prendre pour une conne, et qui fallait commencer à sortir les vrais bails. J'avais même pas eu à l'ouvrir pour qu'il pige, c'tait parfait, il avait ramené une choppe et l'avait remplit à ras bord... j'allais clairement en chier mais qu'est-ce que je m'en branlais, c'tait ce que je voulais donc il était temps d'assumer mon propre bordel. J'avais relevé la tête en fixant le truc comme les meufs dans les hentai fixent les te- ouais bref, j'annule cette comparaison... 'fin tout ça pour dire que mon cerveau était en mode « PUTAIN NON FAIS PAS... TROP TARD POUR FAIRE MARCHE ARRIÈRE EN FAIT, FAIS LE SALOPE ! ». Du coup si même mon cerveau me disait ça... bah j'allais pas lui désobéir à lui, dans la pyramide il était plus haut gradé que n'importe qui... 'ttendez... ouais c'est bien ce que je pensais , y'a personne d'autre dans la pyramide en fait. POUR EN REVENIR AU BORDEL, j'avais attrapé la poignet ? C'est ça le nom ? Bref je l'ai prise et j'ai avalé... j'ai avalé cooooomme une meuf de hentai qui... faut que j''arrête avec les hentai ? Eh, une année entière j'étais bloquée sur internet donc je vous emmerde ! ET PUIS QU'EST-CE QUE VOUS AVEZ CONTRE LES HENTAI, C'EST TRÈS BIEN ! C'TOUJOURS MIEUX QUE TOUT CES ACTEURS QUI TIENNENT SOIXANTES ANS ALORS QU'ON SAIT QUE PERSONNE PEU TENIR AUTANT ! Pour vous punir, ellipse. J'avais fini la choppe ma gorge était plus en feu... naaaaaaaaaaaan... trop agréable ça. Je tremblais comme une feuille et... et... bah j'étais bourrée... je rappelle pas à combien de verre j'avais été bourrée avec Ren' hein. Et bizarrement, étrangement et pleins de mot qui finissent en « ment » JE ME SENTAIS MAIS TEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEELLEMENT BIEN PUTAIN ! Tout le monde riait et c'tait putain de bon enfant bordel de merde ! ...Bon par contre fiche ou pas bah je me souviens plus de ce qui s'est passé précisément... là par exemple bah y'a écrit que j'avais fais un putain de concours de beuverie avec un mec au pif que j'avais provoqué. Ah et y'a les paroles aussi tiens... c'est putain de pratique les fiches en fait.

"TOI LÀ ! OUAIS TOI ! TU CROIS J'T'AI PAS VU ESSAYER DE BOIRE TON VERRE TRANQUILLE !? Ch'uis sûre t'as les foie que j'te défie... Eh ! Sers jusqu'à ce qu'y ait le compte ou qu'un des deux bouge plus."

Et j'avais fracassé le fric sur la table... beaucoup trop d'ailleurs mais au moins c'tait sûr qu'on allait pas tomber en rade avant d'être mort noyé notre propre vomi.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum