Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Mer 5 Oct - 9:18

La petite entrevus que j’ai eu avec le professeur de physique, avais réveillé en moins de nos nombreux souvenirs. Des souvenirs extrêmement douloureux faisant références à des évènements de mon passé. Le genre d’évènement que je souhaiterais oublié mais dont les souvenirs restent malheureusement ancrés au plus profond de moi. Des évènements dont aujourd’hui encore je garde les séquelles même si peu de personnes peuvent les voir. M’assénant une douleur qui ne disparait jamais … et dont on ne peut réellement s’habituer. Parfois celle-ci tombe dans l’oubli pour une période plus ou moins longue jusqu’à ce qu’un élément extérieur vienne réanimer la douleur. Dans ces moment-là, comme aujourd’hui, Je me retrouve submergé par une vagues de plusieurs émotions. En moi ce mêlent la colère et la honte qui se manifeste par l’agressivité. Le genre d’agressivité qui pourrait te pousser à l’envie de meurtre si l’occasion se présentait, une agressivité au point que tu n’es même plus capable de reconnaitre tes propres amis. Dans ces moment-là je n’ai besoin que d’une seul chose, aller m’entrainé pour pouvoir me défouler un bon coup et me calmé les nerfs.

Ayant quitté la salle de physique-chimie je regagnais le dortoir rubis dans ma chambre pour aller chercher mes affaires de sports et me changé pour ensuite partir au terrain d’entrainements. Bien évidement en chemins je croisais deux très personnes, certaine personnes que je connaissais qui tentait de me dire quelque chose. Sans même faire attention à ce qu’ils me disaient ou bien même de qui il s’agissait ne le leur accordant pour toute réponse qu’un regard noir. Le genre de regard très expressif et parfaitement compréhensible même pour le derniers des idiots qui dit « si tu ne veux pas finir emplâtré ne viens surtout pas me parler ce n’est pas le moment ». Enfin ça s’est c’est la version polie et sobre de la traduction.

Pour ce qui est de la tenue de sport j’étais seulement habillé de mon jogging et de mon marcel. Je m’étais bandé les mains mes rubans de protections aux mains. Vous savez ces longs rubans que l’on met dans les sports de combats pour protéger ses mains mais surtout ses poignets. J’étais également resté pieds nue avais mes protections pour les chevilles. Le casque de musique visé sur les oreilles je commençais mon entrainements par de la course et de la préparation physique. (Le truc habituel quoi, rien de très original) Une fois que je fus suffisamment échauffer je prix l’un des mannequins qui normalement sont destiné à l’entrainement de nos pouvoirs mais n’ayant pas de punching ball ou un truc dans le genre sous la main je faisais avec les moyens du bord. Une fois le mannequin bien ancré dans le sol je commençais a le frappé, tantôt avec des coups poings, que ce soit des crochets des directes ou quelque fois des uppercuts, ou frappant avec les plat ou la tranche de la main tantôt avec les pieds, en coup de face, de côté, retourné ou Law kick, d’habitude je faisais preuve d’un peu de retenus quand je me bats sauf cas exceptionnels mais là je mettais toute ma force et ma rage dans chacun de mes coups. Etant donné l’heure et l’obscurité qui s’installait lentement sur l’académie dû à des nuages qui assombrissaient le ciel, il y avait peu de chance que quelqu’un vienne me déranger je me disais.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Mer 5 Oct - 22:06

Aujourd’hui il faisait gris. Pas très beau en somme. Mais bon, j'allais pas rester à rien faire en ce jour si...motivant. Oui ! Tout à fait vous m'avez bien compris ! J'avais rencontré Warren, un mec...puissant, surpuissant même. J'avais entraîné pour la peine ma toute nouvelle facette de pouvoir, et chaque jour depuis je m'exerçais. C'était une technique puissant qui, avec de l'inventivité serait un atout remarquable. Je décidais donc, comme d'habitude, d'aller au terrain d'entraînement, et de faire sauter des mannequins tranquillement.

J'avais pas vu Noa depuis un moment d'ailleurs, puis, avec des événements du genre baston intense à l'académie de je sais pas trop quoi, j'étais inquiet...Et l'envie de devenir fort se renforçait ardemment dans mon esprit. Il faut dire que mes doutes et suspicions à propos du monde pas tout blanc de cette académie venait de se confirmer. J'avais enfin une vrai motivation de défendre quelque chose, et de combattre quelqu'un ou un potentiel ennemie. Donc aujourd'hui, sauf cas de force majeur, je dois développer une combinaison optimale avec mes projections d'aura.

J'arrivais enfin sur le terrain d'entraînement, resserrant mon bandeau et mes bandes aux mains, j'apercevais Noa. Vu ma perception d'aura légèrement améliorée depuis la nouvelle facette...Je voyais mieux qu'il semblait ne pas aller bien du tout. Il frappe sans aucune retenue sur ce bout de bois...Lui..Il va avoir des trucs à me dire, je l'avais jamais vu comme ça, c'était grave sans doute ? M'enfin...Armé de ma bouteille d'eau froide j'essayais d'en verser sur son petite tête et je me plaçais, mon entreprise réussite ou non, devant lui en m'accoudant au mannequin, et le regardant d'un air sérieux, mais ouvert, sans rancunes du tout ou quoi. Il avait aussi les yeux menaçants, wow...On pourrait même se battre si ça tournait mal, mais essayons de trouver la raison de ses maux :

Bon...Dit moi, qu'est-ce qui va pas ?


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Ven 7 Oct - 23:00

J’étais tellement concentrer dans mes coups que je ne remarquais pas toute suite la présence de Jinn il fallut qu’il me verse de l’eau froide sur la tête et qu’il vienne s’accoudé à mon mannequins. Je lance un regard foncièrement mauvais au fils de pute qui a osé me faire ça … c’est là que je calle enfin … Bon relâche la pression je n’ai pas l’intention de me battre contre lui … Putain sérieusement qu’est-ce qu’il vient foutre ici ? Il ne pourrait pas pioncer sur son Hamac comme d’habitude ? Sérieusement c’est trop demander qu’on me foutte la paix une fois de temps en temps ?

Jinn : _ Bon...Dit moi, qu'est-ce qui ne va pas ?

Il est sérieux la ? Il s’imagine quoi ? Qu’on va s’installer autour d’un thé bien chaud puis je vais lui raconter ma vie en pleurant sur son épaule. Dans ma tête j’avais envie de lui gueuler « PUTAIN MAIS JE T’EN POSE DES QUESTIONS CONNARD ? » Bon je vais éviter de m’emporter tout de suite, quoique pour le coup de la bouteille j’ai bien envie de lui en mettre une (une baffe je précise juste au cas où). Non mais je dis ça mais si je me suis isolé c’est par pour aller me confié au premier blaireau qui se pointe, enfin ça me parait évident, moi je dis ça je dis rien. En plus là je ne peux même pas lui faire le coup du « non non je vais très bien je te remercie » Crédibilité ? Zéro !

Je me contente de cesser ce que je faisais serrer les dents et les poings tout en prenant une profonde respiration pour essayer de retrouver un minimum de calme.

Je lui lançais un regard froid droit dans les yeux avant de lui répondre sèchement : _Rien qui ne te concerne.


Puis je tournais des talons et allais me chercher un autre mannequin. Va-t-il lâché l’affaire ?


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Sam 8 Oct - 1:05

Aïe Aïe Aïe...Ouai forcément. Fallait s'y attendre, c'pas en demandant à un mec qui va pas bien ce qui va pas. Il veut pas en parler c'était normal après tout. Néanmoins, pour voir Noa aussi en colère et brouillé dans son esprit, du moins je pense, devait vraiment être un truc un peu grave quand même. De toute façon, il m'a pas connu dans ma jeunesse. Il a pas connu le Jînn têtu, impulsif et violent. S'il fallait le gifler pour lui faire un peu refroidir la tête, ce qui marchait bien sur moi à l'époque, j'étais prêt à le faire.

Il serrait les dents et les poings. Ouai...J'envisage cette possibilité Noa...Mais heureusement pour nous deux, il s'était calmé. Enfin...."calmer". Tout est relatif hein. Il se contentait juste de me regarder comme un tueur en série avant de me tourner le dos. Bah bravo. Moi qui le trouvait si calme d'habitude...Je pense que j'ai une bonne solution. La bonne vieille méthode de Kazumichi à l'époque...Tssss...cette situation de merde me fait moi aussi penser à des trucs qui peuvent me déprimer, me rendre colérique et triste. Décidément...

Rien qui ne te concerne.

Ah bah désolé de vouloir faire le total bro....
Je le rattrapais en posant ma main sur son épaule, je reculais ensuite d'un pas une fois qu'il se retournait, ou pas hein, on sait jamais. Et je me mettais en garde.

Dans ce cas laisse ton âme parler à travers tes poings. Cela te calmera. Après tout, des actions valent mieux que des mots pas vrai ?


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Sam 8 Oct - 20:02

Je sentis Jinn me rattraper par l’épaule … Ho putain je vais lui mettre une ! Je me retourne direct heureusement pour lui il s’était reculer un peu et s’était mis sur sa garde mode combat. Mais qu’est ce qu’il a ce soir ? Il cherche la merde ?

Jinn : _ Dans ce cas laisse ton âme parler à travers tes poings. Cela te calmera. Après tout, des actions valent mieux que des mots pas vrais ?

Il est sérieux la ? Ba après tout c’est toujours mieux que de s’entrainer contre un pauvre mannequin immobile.

Moi levant les yeux au ciel : _ Si tu y tiens …

Je pris une grande inspiration pour tenter de me calmer et me mis en garde à mon tour. Je ne l’ai pas précisé mais pour le coup ça me paraissait évident avec vu les griffes et les becs de mes corneilles j’aimerais éviter que Jinn finisse borgne comme le truc qui lui sers de cousins par ma fautes. Quoique … tous les guerriers ont des blessures de guerre, en plus un cache œil ça lui donnerais un air mystérieux … façons pirate. Ouais enfin si les gens apprennent que c’est moi qui lui ai fait ça au mieux on va avoir pour de moi, au pire une bande de petit cons vont passer leur temps à me provoquer pour pouvoir se mesurer à moi.

Bon déjà e devais me calmer et rester concentré, comme me la appris le self défense si je me laisse dominé par les émotions c’est foutu ! Bon déjà ça commence mal il n’est pas suffisamment proche pour que je puisse attaquer le premier. Que ce soit avec le Krav maga, le pencak silat ou même mes quelques notions de jujitsu je ne suis efficace qu’en combat rapproché. Eventuellement je pourrais lui envoyer un coup de pieds mais là pour le coup il pourrait parer facilement … le manœuvre risque d’être trop hasardeuse … décidément ça s’annonce mal en plus je n’ai pas l’habitude d’attaquer le premier … je lui fis signe de lancer le premier assaut.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Sam 8 Oct - 20:25

Noa semblait étonné de mon entreprise, tu m'étonnes...C'était tout à fait compréhensible. Je ne souhaitais pas réellement me battre contre lui. Et si lui utilisait sa propre individualité pour me vaincre...J'avais travaillé ma facette de projection cependant...Cela signifiait qu'on allait devoir nous blesser mutuellement ? Aucune idée....Mais, je priais pour que cette éventualité ne soit que foutaise.

Si tu y tiens …

Il est pas plus branché que ça...Tant mieux. J'allais devoir utiliser un ultimatum. Il tentait lui aussi de se calmer. Soit...C'est un bon réflexe. J'ai une bonne idée. Enfin, pas si bonne que cela au final. J'avais vu son style à l'oeuvre, soit une tuerie en corps à corps très proche. C'était un peu mon style aussi...Mais utiliser l'ansatsuken pour ça....jamais. Fallait pas que j'attaque, ni même que je lui laisse le moindre contre ou j'allais finir comme gary.
Et si...C'était pas con, il me demandait de lancer le premier assaut. C'était parfait, j'allais pouvoir lui faire reprendre ses esprits sans même le toucher, du moins...c'était sur le papier.
Je reculais d'un bond en arrière, et je mettais mes deux mains sur ma hanche, chargeant mon énergie. Il allait voir pour la première fois le résultat de la rencontre entre moi et Warren.
S'il décidait de m'attaquer, j'allais la relâcher sur lui. Et..faut dire qu'elle allait faire mal, très mal. Sauf s'il se change en nuée d'oiseaux.

Dit moi que tu es enfin calme et apte à me parler Noa. Essayons de pas faire l'irréparable. Je ne souhaite pas en venir à là.

Cette sphère d'aura entre mes mains...Je la sentais grossir si Noa décidait de ne rien faire, il fallait absolument qu'on discute, pas qu'on se batte. Non pas que j'ai peur, ni même que je ne veuille jamais combattre Noa. C'était juste pas le bon moment, ni même de la meilleure façon. Je me voyais combattre à ses côtés, par contre lui.
C'est alors que je disais ma précédente tirade d'un air sérieux, sans pour autant être fermé. Mais vu son air énervé, ça allait chier je pense.


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Sam 8 Oct - 21:59

Une fois que je lui fis signe de m’attaquer il se mit à utiliser une technique que je n’avais jamais vue … enfin sauf dans les films … une sorte de sphère d’énergie se matérialisa entre ses mains.

Jinn : _ Dit moi que tu es enfin calme et apte à me parler Noa. Essayons de ne pas faire l'irréparable. Je ne souhaite pas en venir à là.

Ok, ça ce n’était pas prévu, faut croire que tous ces entrainements ont porté leurs fruits, j’ignorais que son pouvoir lui permettait de faire ça. Pourtant je n’étais pas le moins du monde impressionné. A vrai dire ses paroles faisait grimper en flèche mon coléromètres. Mais malgré tout j’ignore pourquoi je conservais un semblant de self contrôle. Je penchais légèrement tête sur le côté avant de la remettre droite, oui à la manière des oiseaux, puis fit un mouvement de sourcil en pointe. J’avoue je suis abonné à ce geste. On a tous nos mimiques

Moi : _ L’irréparable hein ? Ça déjà bien longtemps que l’irréparable a été commis. (Oups j’en ai déjà dit plus que ce que je ne le devrais, puis je repris mon regard assassins avant de poursuivre) Tu veux obtenir quelque chose de moi par la menace, et après tu me fais le coup du « j’aurais aimé que ça se passe autrement » ? Mais laisse-moi rire mec, tu t’es prix pour qui au juste ? T’as cru que je fonctionnais comme ça ? Navré de te décevoir mais ça fait très longtemps que ce genre de chose n’ont plus d’effets sur moi.

C’est que les choses ont dérapé et que mes paroles se sont mis à dépasser ma pensé je ne sais pas comment vous décrire les sensations que j’ai dans ses moments-là … en fait pour vous donner un ordre d’idée … imaginé vous vous retrouver projeter hors de votre corps, a côter de vous il y a votre parfait sosie sauf qu’il est incontrôlable. Vous le voyer parler à votre place à votre interlocuteur, carrément s’énerver. Et que vous dites c’est moi ça ? Ba voilà c’est un peu près ce que je ressens dans ces moments-là.

Je me mis a osé la peux la vois sans forcément lui gueuler dessus : _ Moi qui te prenait pour un ami et quelqu’un de biens faut croire que je me suis bien tromper. Tu sais quoi ? Ton combat, tu peux te le coller là ou je pense, en fait t’en vaux pas la peine.

Je me mis à lui tourné le dos et à m’éloigner de lui m’apprêtant à quitter les terrains, me préparant à l’éventualité qu’il ait le culot de me frapper dans le dos.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Dim 9 Oct - 1:30

Evidement, mon discours était inutile au possible...Il était comme moi quand j'étais un gosse. Un sale gosse. Je voulais rien entendre, c'est moins le cas aujourd'hui mais bon. Il s'apprêtait à me répondre et...je pense que j'ai fais le con avec mon pouvoir. Mais...sa mimique était trop mignonne, je le notais malgré le sérieux de la situation.


L’irréparable hein ? Ça déjà bien longtemps que l’irréparable a été commis.  Tu veux obtenir quelque chose de moi par la menace, et après tu me fais le coup du « j’aurais aimé que ça se passe autrement » ? Mais laisse-moi rire mec, tu t’es prix pour qui au juste ? T’as cru que je fonctionnais comme ça ? Navré de te décevoir mais ça fait très longtemps que ce genre de chose n’ont plus d’effets sur moi.

Aie Aie Aie, il avait pas tord. Cependant, il disait des choses qui m'interpellaient, c'était ça le but de cet ultimatum. Susciter par une action contraire à la logique un désir d'en dire plus qu'il ne le faut. Cela avait marché mais à quel prix ? Celui de rompre une amitié si chère ? Jamais....Je devrais m'excuser sans doute ? Mais...il a du avoir un passé difficile, c'était certain. J'étais interloqué, surpris, comme dans n'importe quelle dispute au final...J'ai horreur des disputes vous pouvez pas savoir à quel point.

Moi qui te prenait pour un ami et quelqu’un de biens faut croire que je me suis bien tromper. Tu sais quoi ? Ton combat, tu peux te le coller là ou je pense, en fait t’en vaux pas la peine.

La par contre...ça me faisait mal, terriblement mal. Une personne calme, avec qui on a rit, on s'est entraîné, on a combattu ensemble, on a voyagé ensemble. Il ose me sortir ça comme ça ? Je veux bien que la colère soit une excuse mais là...C'était hors de question que je le laisse se barrer comme ça. J'avais envie de devenir violent, mais ça aurait été lui donner raison, j'haussais moi aussi à mon tour la voix, en étant bien ferme. Je le suivais aussi en maintenant deux mètres entre nous par mesure de sécurité.

Il est passé où le Noa calme, amusant avec qui je me suis entraîne et avec qui j'ai rigolé ? Il est où le Noa heureux hein ? Je sais, on a tous des problèmes et un ami comme je le suis, ou du moins j'étais à tes yeux visiblement...et bah ça sert à ça justement. Tu penses vouloir régler tes soucis tout seul ? Bah vas y écoute, je vais pas insister, mais t'as pas besoin de ça ! Au lieu qu'on s'engueule comme des chiens s'aboyant dessus, tu devrais plutôt m'en parler. J'ai sans doute l'air toujours souriant, mais c'était pas pour autant que moi aussi j'ai aucun soucis. Donc, dans le peu d'amitié qu'il reste à tes yeux si cela n'est pas passé à 0, parlons ensemble. Oui c'est chiant. Oui c'est pas la chose qu'on veut entendre quand on est pas bien, mais c'est aussi ça la dur loi des problèmes. Donc c'est comme tu veux, tu veux porter ton fardeau seul, soit, fait le. Tu sauras où me trouver alors.

Je déteste vraiment ça...


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Dim 9 Oct - 2:47




Il ai des blessures qui ne se referment jamais

Jinn se mit à me suivre tout en conservant une … distance de sécurité ? Sérieusement ? Il a peur de moi ?

Jinn : _ Il est passé où le Noa calme, amusant avec qui je me suis entraîné et avec qui j'ai rigolé ? Il est où le Noa heureux hein ? Je sais, on a tous des problèmes et un ami comme je le suis, ou du moins j'étais à tes yeux visiblement...et bah ça sert à ça justement. Tu penses vouloir régler tes soucis tout seul ? Bah vas y écoute, je vais pas insister, mais t'as pas besoin de ça ! Au lieu qu'on s'engueule comme des chiens s'aboyant dessus, tu devrais plutôt m'en parler. J'ai sans doute l'air toujours souriant, mais c'était pas pour autant que moi aussi j'ai aucun soucis. Donc, dans le peu d'amitié qu'il reste à tes yeux si cela n'est pas passé à 0, parlons ensemble. Oui c'est chiant. Oui c'est pas la chose qu'on veut entendre quand on est pas bien, mais c'est aussi ça la dur loi des problèmes. Donc c'est comme tu veux, tu veux porter ton fardeau seul, soit, fait le. Tu sauras où me trouver alors.

Colèromètre en surcharge, alerte au rouge tout le monde aux abris ! Alors ce qu’il faut savoir quand je suis énervé je me mets à parler Vite et à faire de grand gestes, langage corporel. Un peu comme les Italiens. En revanche j’avais retrouvé un niveau sonore normal mais ce n’était pas pour autant signe que j’étais calmé, ho non loin de la !

Moi stopant ma « course »: _Jolie tyrade ! J’aurais presque envie de pleurer ! (puis je me retourne dans sa direction)  Ha tu veux parler amitié ? Très bien on va en parler ! (puis tout en continuant de parler je me rapprochait de lui jusqu’à me retrouver a un peu moins d’un mètre et a planté mon regard dans le siens. ) Si on parlait de ton cousin qui se permet de manquer de respect aux profs et de se foutre de la gueule d’une gamine. Ou Nan mieux ta pote là … la pouffe aux cheveux roses qui se permet de faire sa loi et de martyrisé les autres. Ou nan mieux encore cerise sur le gâteau ! Ton copain de chambre le rouquins au bouc avec pleins de piercings ! Alors lui il en tient une couche ! Déjà que je trouvais pathétique qu’il s’en prenne a plus faible que lui, mais le pire c’est qu’il n’a même pas eu les couilles de le faire à main nu ! Non ! Il a besoin de sa batte de baseball pour ça ! Ça tu vois c’est juste minable ! A si ! Pardon il l’a bien frappé avec ses poings, quand l’autre était déjà à terre ! (je me mets à applaudir) Ah franchement bravo ! Belle équipe ! Ça vend du rêve ! Si c’est ça ta bande de pote tu m’excuseras j’ai aucune envie d’en faire partit tu vois ? Enfin bon moi je te dis ça … Qu’est-ce que tu peux bien en avoir à foutre dans le fond ? T’a vécu toute ta vie dans un dojo. Le Harcèlement scolaire t’as jamais connu ! Tu ne sais pas ce que c’est toi, de te faire humilié à longueur de journée, d’être victime d’insulte de coup, te faire cracher a la figure ou te faire raquetter. T’as aucune idée de ce que c’est que de vivre à longueur de journée avec la peur au ventre de croisé quelqu’un. T’as aucune idée de ce que s’est quand pour toi une bonne journée c’est quand tout le monde t’ignore ! Tu ne sais pas ce que c’est que d’être poussé à bout au point que la seul issus qui te parait possible c’est la mort !

Là j’en ai déjà beaucoup trop dit …

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Dim 9 Oct - 3:54

Je ne m'attendais pas à tout ce qu'il allait me révéler, mais alors tellement pas. En plus, à un mètre de distance, esquiver son regard serai un cruel manque de respect. On s'empalait tout les deux du regards si j'puis dire ça comme ça  :

Jolie tyrade ! J’aurais presque envie de pleurer ! Ha tu veux parler amitié ? Très bien on va en parler !

Aïe Aïe Aïe, je m'attends au pire, vas y , vide ton sac Noa. Apaise ton coeur en poussant ta guelante, si y'a que ça pour te donner un semblant de répit.

Si on parlait de ton cousin qui se permet de manquer de respect aux profs et de se foutre de la gueule d’une gamine. Ou Nan mieux ta pote là … la pouffe aux cheveux roses qui se permet de faire sa loi et de martyrisé les autres. Ou nan mieux encore cerise sur le gâteau ! Ton copain de chambre le rouquins au bouc avec pleins de piercings ! Alors lui il en tient une couche ! Déjà que je trouvais pathétique qu’il s’en prenne a plus faible que lui, mais le pire c’est qu’il n’a même pas eu les couilles de le faire à main nu ! Non ! Il a besoin de sa batte de baseball pour ça ! Ça tu vois c’est juste minable ! A si ! Pardon il l’a bien frappé avec ses poings, quand l’autre était déjà à terre ! (je me mets à applaudir) Ah franchement bravo ! Belle équipe ! Ça vend du rêve ! Si c’est ça ta bande de pote tu m’excuseras j’ai aucune envie d’en faire partit tu vois ? Enfin bon moi je te dis ça … Qu’est-ce que tu peux bien en avoir à foutre dans le fond ? T’a vécu toute ta vie dans un dojo. Le Harcèlement scolaire t’as jamais connu ! Tu ne sais pas ce que c’est toi, de te faire humilié à longueur de journée, d’être victime d’insulte de coup, te faire cracher a la figure ou te faire raquetter. T’as aucune idée de ce que c’est que de vivre à longueur de journée avec la peur au ventre de croisé quelqu’un. T’as aucune idée de ce que s’est quand pour toi une bonne journée c’est quand tout le monde t’ignore ! Tu ne sais pas ce que c’est que d’être poussé à bout au point que la seul issus qui te parait possible c’est la mort !

J'étais...J'étais pas prêt pour autant de révélations, mon regard était choqué. Intérieurement je le savais mais...Je ne savais rien au final. Mes bras tombaient le long de mon corps.

Attends....Attends une minute...Pourquoi tu m'en as pas parlé ? Pour isa...oui bon ok c'est un mec qui s'en bas les couilles de tout, et même si c'est un être relié par le sang, on est pas totalement en phase non plus. Oui il a fait de la merde, t'as raison. Ensuite...Pour Alyssa....J'ai juste tiré un coup avec, je sais que c'était une connasse et une salope. Justement j'espérais savoir d'où venait son comportement. Oui, tu le répéteras sans doute jamais assez je suis trop gentil. Ou trop con. Pour Ikki....Je le savais un peu thug et violent, mais j'ignorais qu'il avait fait une chose pareil. Je comprend maintenant ton énervement. J'ai rien à redire...
Pour tes problèmes d'enfance....Je peux sans doute au moins comprendre ton sentiment d'infériorité. Oui c'était pas facile pour toi et je m'en excuse, je suis désolé, sincèrement. Je regrette de ne pas pouvoir comprendre pleinement ta détresse.
Je...Tu peux sans doute savoir comment c'est dur d'être un incapable qui peut pas comprendre les sentiments des autres alors qu'un sentiment te poussant à aider les gens malgré cela....Tu peux pas comprendre mon sentiment ! Je suis un putain de cloporte qui se contente de regarder sans pouvoir rien faire. Tu crois réellement que j'aime ça ? Ne rien savoir, ne rien comprendre des autres. Ma fierté me rend fou à cause de ça ! J'en ai marre ! Je veux aider ! Je veux T'AIDER TOI.
Quand aux autres...ils auront le traitement qu'ils méritent....


J'étais peiné, énervé contre Alyssa et Ikki, et totalement dépourvu...Je devrais limiter la casse...


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Dim 9 Oct - 12:45




Il ai des blessures qui ne se referment jamais

C’est étrange on dirait que mes paroles ont choqué Jinn, quoique pas seulement je dirais même blesser … peut être plus que ce que j’avais dit plus tôt, c’était pas du tout ce que je voulais. Voilà pourquoi je m’isole quand je suis en colère et que j’ai essayé d’éviter la face à face. Bizarrement une fois que j’avais sorti mes paroles je me sentais légèrement apaisé . on se sent mieux une fois que c’est sorti mine de rien.

Jinn : _ Attends....Attends une minute...Pourquoi tu m'en as pas parlé ? Pour isa...oui bon ok c'est un mec qui s'en bas les couilles de tout, et même si c'est un être relié par le sang, on est pas totalement en phase non plus. Oui il a fait de la merde, t'as raison. Ensuite...Pour Alyssa....J'ai juste tiré un coup avec, je sais que c'était une connasse et une salope. Justement j'espérais savoir d'où venait son comportement. Oui, tu le répéteras sans doute jamais assez je suis trop gentil. Ou trop con. Pour Ikki....Je le savais un peu thug et violent, mais j'ignorais qu'il avait fait une chose pareil. Je comprend maintenant ton énervement. J'ai rien à redire...

Ha ? Il dit que j’ai raison ? Quel douce musique qui résonne à mes oreilles … attend ! Il a dit quoi ? Il baisé avec ce truc … ce sac a MST ? haaaa j’espère qu’il s’est bien récuré la queue a la javel après ça ! Et qu’l s’est fait dépisté.

Pour tes problèmes d'enfance....Je peux sans doute au moins comprendre ton sentiment d'infériorité. Oui ce n’était pas facile pour toi et je m'en excuse, je suis désolé, sincèrement. Je regrette de ne pas pouvoir comprendre pleinement ta détresse.

Je vois pas pourquoi il s’en excuse il n’en est pas responsable au dernière nouvelle, et je n’ai pas besoin de sa pitié mais qu'est ce qu'il veut dire par comprendre mon sentiment d'infériorité ?

Je…Tu peux sans doute savoir comment c’est dur d’être un incapable qui peut pas comprendre les sentiments des autres alors qu’un sentiment te poussant à aider les gens malgré cela….Tu ne peux pas comprendre mon sentiment ! Je suis un putain de cloporte qui se contente de regarder sans pouvoir rien faire. Tu crois réellement que j’aime ça ? Ne rien savoir, ne rien comprendre des autres. Ma fierté me rend fou à cause de ça ! J’en ai marre ! Je veux aider ! Je veux T’AIDER TOI.
Quant aux autres…ils auront le traitement qu’ils méritent….


Au fur à mesure de son discours, mon regard s’était radouci petit à petit. Bon j’étais encore loin de l’expression chaleureuse que j’arbore habituellement mais disons que mon expression facial de psychopathe s’était effacé pour laisser place à un visage neutre quoique encore froid.

Moi : _ En ce qui me concerne, il est trop tard le mal a déjà été fait. Mais si tu veux m’aider commence par aider les autres. C’est facile il te suffit juste d’être attentif à ce qui t’entoure. Ton … comment vous appelez ça déjà … sensei a certainement du te l’apprendre non ? … (puis je lui posait la main sur l’épaule) Et cesse donc de te sous-estimé, essayé de voir le bien en chaque personne reste une qualité. Mine de rien tu ne dois pas être si inutile que ça ….

Bizarrement je ne l’aurais pas cru mais ça m’a fait du bien de crevé l’abcès. En plus le fait que même Jinn puisse douter de lui-même et avoir un moment de faiblesse a … comme un coté rassurant ! Moi qui le croyais inébranlable !



(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Dim 9 Oct - 18:09

Finalement, il semblait ne pas comprendre du tout ce que je faisais. Moi non plus au final, j'avais mis le cerveau dans la poubelle, laissant ma langue sculpter les sons de ma voix pour donner des mots.
Maintenant, on avait un peu amélioré la situation, genre, on passait du cassage de gueule et de l'envie de meurtre à une neutralité soudaine respectivement. Décidément...

En ce qui me concerne, il est trop tard le mal a déjà été fait. Mais si tu veux m’aider commence par aider les autres. C’est facile il te suffit juste d’être attentif à ce qui t’entoure. Ton … comment vous appelez ça déjà … sensei a certainement du te l’apprendre non ? … (puis je lui posait la main sur l’épaule) Et cesse donc de te sous-estimé, essayé de voir le bien en chaque personne reste une qualité. Mine de rien tu ne dois pas être si inutile que ça ….

Il posait sa main sur mon épaule entre temps...Tsss, c'est quoi cette vieille situation inversée la ? J'étais venu pour lui à la base. Je soupirais, avec un léger sourire, me moquant de moi même au final. On est tous faillible, sans exception. Je ne suis qu'un homme, que dis-je...un adolescent. Le corps a l'air mature, mais l'esprit grandira plus lentement que ça. Je posais moi aussi ma main sur son épaule, sans le tenir fermement ni rien, juste pour établir un contact neutre.

Décidément...J'étais venu pour toi, et la les rôles s'inversent. Maintenant qu'on a l'air apte à se discuter sans se manger... On partage nos fardeaux ? Autant vivre sans regrets pas vrai ? Donc tu acceptes de te poser qu'on puisse parler plus ou moins tranquillement ? J'ai horreur des disputes. Puis...même si le mal est déjà fait, il semble te laisser une marque profonde. Et même si la cicatriser complètement est impossible, je pense qu'il est bon pour chacun de nous d'en parler à un proche. Enfin...c'est comme ça que je visualisais le partage de douloureux souvenirs.


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Dim 9 Oct - 20:16




Il ai des blessures qui ne se referment jamais

Jinn : _ Décidément...J'étais venu pour toi, et là les rôles s'inversent. Maintenant qu'on a l'air apte à se discuter sans se manger... On partage nos fardeaux ? Autant vivre sans regrets pas vrai ? Donc tu acceptes de te poser qu'on puisse parler plus ou moins tranquillement ? J'ai horreur des disputes. Puis...même si le mal est déjà fait, il semble te laisser une marque profonde. Et même si la cicatriser complètement est impossible, je pense qu'il est bon pour chacun de nous d'en parler à un proche. Enfin...c'est comme ça que je visualisais le partage de douloureux souvenirs.

Un pourparlé heins. Maintenant que j’ai réussi à me calmer c’est potentiellement envisageable je me dis. En d’autre circonstance j’aurai pu enlever mon débardeur et l’agité en guise de drapeau blanc, mais là pour le coup je n’avais vraiment pas le cœur à faire de l’humour.

Moi : _ Après tout qu’est-ce que j’ai à perdre … J’ai juste une condition ! (pointant mon doigt en direction du bâtiment principale de l’académie) Tu vois les pics à drapeaux tout en hauts labas ? Si tu répète quoique ce soit tu finis empaler dessus, et tu sais que j’en ai les moyens !

Je ne sais pas si ça c’était remarqué mais c’était un sarcasme (si je l’empalerais un jour se sera avec mon chibre) Si n’avais pas un minimum confiance en lui je refuserais carrément le de me confier. Je m’asseyais en tailleurs a même le sol. En croisant les bras mais conservant toujours une expression neutre et froide.

Moi : _ Bon puisque c’est ton idée … à toi de commencer !


(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Dim 9 Oct - 22:47

La phase de négociations est terminée. C'était pas trop tôt j'allais craqué..Alala, la prochaine fois, faut qu'il me prévienne avant de faire une situation de ce genre...(Enfaîte si j'étais prévenue lel) Bref. A tout le coup nos deux esprits disaient de la merde et c'est ainsi qu'il me disait la chose suivante :

Après tout qu’est-ce que j’ai à perdre … J’ai juste une condition ! (pointant mon doigt en direction du bâtiment principale de l’académie) Tu vois les pics à drapeaux tout en hauts labas ? Si tu répète quoique ce soit tu finis empaler dessus, et tu sais que j’en ai les moyens !

Oh le mec, la bonne blague. J'avais envie de rire mais je me contentais de sourire légèrement. Finalement on revenait à une situation stable. Même si on gardait la notion de drama quoi. Faut pas déconner.

Comme tu voudras, c'est terriblement viking comme action donc ça me plait.

Je m'asseyais comme lui en tailleur par terre, adoptant la même mine que lui.

Bon puisque c’est ton idée … à toi de commencer !


Ma mine devenait plus sombre, plus mélancolique...Il était prêt à savoir ça ?

Si tu parles du bandeau dont je t'avais parlé au resto...C'est une sorte de ... (Je commence à douter...enfin pas vraiment, je me retiens pour pas éprouver de tristesse)Disons que c'est un cadeau. Cette fille était une sorte de grande sœur pour moi...notre relation était souvent ambigu.. Mais une chose est sure c'est qu'on veillait l'un sur l'autre...Puis...Elle est décédée...Devant moi...(Je m'arrête brusquement, grattant le sol de mes doigts...)J'en ai jamais parlé à personne...Et comme ta menace de tout à l'heure, je t'empalerai vivant si tu t'en sers à des fins douteuses. Quoi qu'il en soit...Cette femme s'appellait Kazumichi. On était rivaux et meilleurs amis au dojo. Elle avait une maladie qui était sensée la faire mourrir à 30ans et quelques. Mais bon,on avait 15 ans donc ça importait pas vraiment...Elle m'avait toujours battu, j'ai jamais gagné contre elle...Puis un jour...de fils en une aguille, on avait eu de problèmes(je disais exprès pas tout, j'étais pas prêt)Je...J'ai du observé une scène....des plus...(c'est dur putain...)J'ai du la voir se faire souiller et la voir se faire poignarder par ma faute....Tout ce qu'il me reste d'elle c'est ce bandeau et des regrets....

Sur le coup de la colère je me relevais et je lançais une boule d'énergie sur un mannequin qui était détruit directement après ça...J'avais maintenant tourné le dos à Noa...Je n'avais mis aucune structure dans mon récit...rien...Je pense que j'ai mal raconté mon histoire...Pour une première..


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Lun 10 Oct - 1:56




Titre de mon RP ici

Jinn : _Comme tu voudras, c'est terriblement viking comme action donc ça me plait.

Un petit sourire en coin s’était dessiné sur mon visage le temps de quelques micros secondes en entendant cela. Mais bon revenons à nos moutons … Jinn s’installa de la même manière que moi. Copieur va ! Cependant cette fois-ci il arborait un visage beaucoup plus grave … bizarrement en entendant ces paroles on comprend sans peine pourquoi.

Jinn : _ Si tu parles du bandeau dont je t'avais parlé au resto...C'est une sorte de ... Disons que c'est un cadeau. Cette fille était une sorte de grande sœur pour moi...notre relation était souvent ambigu … Mais une chose est sure c'est qu'on veillait l'un sur l'autre...Puis...Elle est décédée...Devant moi... J'en ai jamais parlé à personne...Et comme ta menace de tout à l'heure, je t'empalerai vivant si tu t'en sers à des fins douteuses. Quoi qu'il en soit...Cette femme s'appellait Kazumichi. On était rivaux et meilleurs amis au dojo. Elle avait une maladie qui était sensée la faire mourrir à 30ans et quelques. Mais bon, on avait 15 ans donc ça importait pas vraiment...Elle m'avait toujours battu, j'ai jamais gagné contre elle...Puis un jour...de fils en une aiguille, on avait eu de problèmes Je...J'ai dû observé une scène....des plus... J'ai dû la voir se faire souiller et la voir se faire poignarder par ma faute....Tout ce qu'il me reste d'elle c'est ce bandeau et des regrets....

Après cela il se leva brusquement pour exploser un mannequin à distance grâce a une vague d’énergie. Je ne réagissais pas à cela. Il pouvait bien évacuer sa colère comme il voulait je ne comptais pas le retenir …. Son récit me rappelait l’une des raisons de ma colère. L’idée général de l’histoire était plus ou moins la même a deux détails près. Moi je n’étais pas aux premières loges pour y assisté. Et mon amie est toujours vivante. Cependant il y a des points qui reste flous dans cette histoire … je ne sais pas si il l’a fait exprès mais je suis désolé quand tu te confies a quelqu’un tu ne le fais pas à moitié. C’est comme crevé un abcès et laisser la moitié du put a l’intérieur sans nettoyer la plaie. (je sais pas très poétique comme comparaison)

Moi n’ayant pas bougé d’un cils et regardant le sol : _ Très franchement je ne vois pas en quoi tu es responsable dans cette histoire … Je ne comprends pas la raison de la culpabilité qui te ronge

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Mer 12 Oct - 23:55

Je voyais le mannequin en pièces....J'étais allé trop loin, ça me ressemblait pas. Je préférais rire, me battre avec le sourire, manger et boire avec quelqu'un...Pourquoi j'ai pété ce mannequin hein ? Devant Noa en plus...J'aime pas inversé les rôles, c'était moi qui était sensé le rassuré, lui faire plaisirs...Pas l'inverse... Je me retournais vers Noa...Respirant assez vite au final. Comme ce genre de moments dans les mangas quoi...Manque juste le super poto de l'amour ou la waïfu totale quoi...Mais bon, on était pas dans ce genre de monde imaginaire. La réalité est tout autre.

Noa semblait être dans le flou..Il l'était carrément, ne pas tout dire c'est comme quand on a de l'acné, on perce le bouton et on laisse la moitié du doux liquide blanc dedans. Comment ça il pourrait penser pareil ? On est pote ou pas ? Bien sur qu'on pense pareil ! Et nos regards de rubis c'est du flanc aussi ? Bandes de fou....
Je me rasseyais en étant prêt à l'écouter à mon tour :

Très franchement je ne vois pas en quoi tu es responsable dans cette histoire … Je ne comprends pas la raison de la culpabilité qui te ronge


Ah...Tu m'étonnes...Autant être clair pour résumer :

J'ai pas pu la protéger et si elle n'avait pas fais son sacrifice...Je ne serai pas devant toi aujourd'hui. C'est un peu comme te forcer à vivre de force en sacrifiant la vie de quelqu'un que tu adores par dessus tout. Enfin...je prend le point de vue pessimiste ça m'a l'air propice à ce genre de situation..
Et toi Noa ? Qu'est-ce qui peut bien te chagriner à ton tour tout comme moi ? Car après tout...Faut dire que je préfère quand on se tape des barres comme au restaurant pas vrai... Puis, c'est un peu une étape pour que notre lien d'amitié soit plus solide au final. Je te prie d'accepter mes excuses pour l'eau, la baston et tout ce qui va avec. J'ai été con, très con, et j'ai pas su m'adapter à ta propre situation. .


J'avais le front par terre à ce moment la...J'étais sérieusement en train de me prosterner comme au japon ? Il était chère à mes yeux ça voulait dire...c'était pas pour le déplaire...


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Jeu 13 Oct - 21:19




Il est des blessures qui ne se referment jamais

Jinn : _ J'ai pas pu la protéger et si elle n'avait pas fais son sacrifice...Je ne serai pas devant toi aujourd'hui. C'est un peu comme te forcer à vivre de force en sacrifiant la vie de quelqu'un que tu adores par dessus tout. Enfin...je prend le point de vue pessimiste ça m'a l'air propice à ce genre de situation..
Et toi Noa ? Qu'est-ce qui peut bien te chagriner à ton tour tout comme moi ? Car après tout...Faut dire que je préfère quand on se tape des barres comme au restaurant pas vrai... Puis, c'est un peu une étape pour que notre lien d'amitié soit plus solide au final. Je te prie d'accepter mes excuses pour l'eau, la baston et tout ce qui va avec. J'ai été con, très con, et j'ai pas su m'adapter à ta propre situation.


Je le vis s’incliner a la façon du « Hus » des judos tout en se confondant en excuses puis je regardais le sol d’un ton neutre …

Moi : _ C’est plutôt à moi de m’excuser pour mon humeur de chiens … j’avoue que j’ai un peu passer mes nerfs sur toi sans raison valable et j’aurais pas du …

M’incliné à la japonaise c’est quelque chose qui est vraiment pas naturel chez moi du coup si je faisais de même pour m’excuser à mon tour j’aurais l’impression que mes excuses sonneraient faux en revanche je peux faire a truc à ma façon … Je me plaçais face à lui posant mes mains ses épaules et collant mon front contre le siens

Moi : _ je suis désolé de m’être emporté

Puis je repris ma posture d’origine. Bon c’est là qu’on entre dans la partit la plus désagréable pour moi … je pris une grande inspiration avant de me lancer

Moi : _ Pour ce qui est de mes mes problèmes … ça date à il y a plusieurs année déjà …. Disons que depuis toujours à l’école j’étais toujours mis à l’écart par les autres élèves à partir du collège ça faisait de moi une proie facile pour les … « bourreaux des classes » (je commençais à resserrer les poings) je me faisait régulièrement racketter … passer à tabacs … humilié … cracher à la figure (mes yeux commençais à rougir me mordait la lèvre pour que mes larmes ne coule pas …Jusqu’au jour où je ne l’ai plus supporter et me suis suicidé en prenant des cachets. Même si ma grand-mère m’a réanimé et fait recracher les médocs … (ça je suppose qu’il s’en doute sinon je ne serais pas devant lui …je commençais à trembler légèrement …) Même si cette histoire est terminé je n’ai jamais réussis a tourné la page … j’ai toujours cette colère, ce sentiment de honte et cette rancœur enfouis en moi …

Même si j’avais réussis à ma calmer c’était toujours aussi dure pour moi de réveiller ces souvenirs enfouis, d’habitude j’arrive aisément à me cacher derrière mon sourire, ou parfois ma colère mais aujourd’hui je n’en avais ni la force ni le courage.

Moi : _ Pour ce qui est de ton sentiments de culpabilité je pense que je peux facilement le comprendre … j’ai vécus presque la même chose que toi … J’ai une amis avec qui je suis aujourd’hui particulièrement proche… Elle s’appelle Chloé … On s’était rencontré au collège et on vivait une belle amitié, malheureusement on s’était disputé à cause de son mec et on n’avait coupé tout contact … Je n’aurais jamais du … pendant deux ans elle a vécu un enfer … elle a été en ceinte de son mec a 15 ans tous ces amis lui ont tourné le dos pour ça … puis son gars … (je resserrais les dents et commençais à devenir rouge de colère …) Cette espèce d’ordure … Il l’a séquestré, violé, brisé psychologiquement. Et moi dans ton ça … je n’ai rien pu faire … au moment où elle avait le plus besoin de moi j’ai été incapable de l’aidé … (je mis ma tête dans mes mains) Je m’en veux à mort pour ça, j’ai l’impression de lui avoir tourné le dos ! Même si je l’ai aidé à remonter la pente, à s’occuper de fille Alice qui me considère comme son tonton, même si aujourd’hui on est encore plus proche qu’avant, je ne peux pas m’empêcher de culpabiliser

Je me rend compte quand même que j’ai eu de la chance de ne pas l’avoir perdu et d’avoir réparé mes erreur malheureusement Jinn lui n’a pas eu cette occasion … a moins que … j’ai peut-être une idée ! Je fixais le vide un moment en réfléchissant avant de reprendre la parole.

Moi : _ Tu as eu moins de chance que moi dans cette histoire mais il y a peut-être un moyen pour que tu puisse faire ton deuil … Mon amis Chloé elle a la capacité de voir et interagir avec les morts … ç te dirais de pouvoir reparler une dernière fois à Kazumichi ?

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Sam 15 Oct - 2:52

_ C’est plutôt à moi de m’excuser pour mon humeur de chiens … j’avoue que j’ai un peu passer mes nerfs sur toi sans raison valable et j’aurais pas du …

Hawn...Moi j'dis on va finir par se faire follement l'amour si ça continue...Alimentons les fanfictions ! Oui ! Les fanfictions ! Allez crever ! Je kiff Noa ouai...Mais quand même les mecs, une nana c'est mieux que...No...Un homme non ? Enfin, j'me vois mal en mettre plein la carrosserie de mon bro. Sauf si c'est fait dans le respect des saintes écritures bien évidemment. Je pense que je pars en couilles la non ? C'était quoi cette vieille rechute de pression ?

Il collait son front au mien en me tenant les épaules...Oh merde ça y est ! Il veut m'embrasser ! Jane ! Au s'cours ! Je vais me faire retourner le fondement par un putain de Vikings ! Non sérieusement, la je panique dans ma tête même si je suis légèrement surpris en réalité sur mon visage. Mon...mon pagne se met à trembler...C'est ce que dirait BobLennon sans doute. bande de lapins de 6 semaines va.

je suis désolé de m’être emporté

Aucun soucis fréro....Non mais vraiment, on s'en fou, la vie est comme ça et basta.

Pour ce qui est de mes mes problèmes … ça date à il y a plusieurs année déjà …. Disons que depuis toujours à l’école j’étais toujours mis à l’écart par les autres élèves à partir du collège ça faisait de moi une proie facile pour les … « bourreaux des classes » (je commençais à resserrer les poings) je me faisait régulièrement racketter … passer à tabacs … humilié … cracher à la figure (mes yeux commençais à rougir me mordait la lèvre pour que mes larmes ne coule pas …Jusqu’au jour où je ne l’ai plus supporter et me suis suicidé en prenant des cachets. Même si ma grand-mère m’a réanimé et fait recracher les médocs … (ça je suppose qu’il s’en doute sinon je ne serais pas devant lui …je commençais à trembler légèrement …) Même si cette histoire est terminé je n’ai jamais réussis a tourné la page … j’ai toujours cette colère, ce sentiment de honte et cette rancœur enfouis en moi …

Oh...Le pauvre putain...Le tout puissant Noa...Bullying au collège quoi...Les fils de putes... Les bâtards...Les gros enculés de leur race...Ouai je suis sanguin pour rien...Mais merde quoi, poussez un gars au suicide c'est chaud...Puis il devait pas maîtriser le Penchak Silat et le Krav Maga pour coller des pains dans la gueule des gens.
J'admirai cette confession, une belle preuve de courage. Il en ressortira grandi et moi admiratif.

Pour ce qui est de ton sentiments de culpabilité je pense que je peux facilement le comprendre … j’ai vécus presque la même chose que toi … J’ai une amis avec qui je suis aujourd’hui particulièrement proche… Elle s’appelle Chloé … On s’était rencontré au collège et on vivait une belle amitié, malheureusement on s’était disputé à cause de son mec et on n’avait coupé tout contact … Je n’aurais jamais du … pendant deux ans elle a vécu un enfer … elle a été en ceinte de son mec a 15 ans tous ces amis lui ont tourné le dos pour ça … puis son gars … (je resserrais les dents et commençais à devenir rouge de colère …) Cette espèce d’ordure … Il l’a séquestré, violé, brisé psychologiquement. Et moi dans ton ça … je n’ai rien pu faire … au moment où elle avait le plus besoin de moi j’ai été incapable de l’aidé … (je mis ma tête dans mes mains) Je m’en veux à mort pour ça, j’ai l’impression de lui avoir tourné le dos ! Même si je l’ai aidé à remonter la pente, à s’occuper de fille Alice qui me considère comme son tonton, même si aujourd’hui on est encore plus proche qu’avant, je ne peux pas m’empêcher de culpabiliser

Monde de merde hein....On dirait mon alter égo...Je sais même plus quoi penser ou quoi répondre...je restais la....devant lui...sans rien dire....mon visage révélateur de mes émotions, perdu...Je pense qu'on va organiser une purge....C'est extrême...Mais les violeurs j'en ai plus aucune pitié quelconque. Je les défoncerai tous....

Tu as eu moins de chance que moi dans cette histoire mais il y a peut-être un moyen pour que tu puisse faire ton deuil … Mon amis Chloé elle a la capacité de voir et interagir avec les morts … ç te dirais de pouvoir reparler une dernière fois à Kazumichi ?

J'étais interloqué...Il pouvait réellement faire ça ? Je restais con...

Je.....euh...j...je....C'est réellement possible ça ? Pour tout te dire...Elle m'apparaît dans de rares occasions pour me parler vite fais...même si ça dure l'espace d'une seule phrase....Puis, ton amie est pas à Tsuki non ? Enfin, si elle est pas ici, ça sera compliqué de la rejoindre non ?


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Noa le Sam 15 Oct - 10:13




Il est des blessures qui ne se referment jamais

Jinn ne suis trop quoi répondre a ma proposition … il était surpris. Remarque je le comprends un pouvoir comme celui-là sa sort carrément des films, d’horreur ou d’épouvante souvent ….

Jinn : _ Je.....euh...j...je....C'est réellement possible ça ? Pour tout te dire...Elle m'apparaît dans de rares occasions pour me parler vite fais...même si ça dure l'espace d'une seule phrase....Puis, ton amie est pas à Tsuki non ? Enfin, si elle n’est pas ici, ça sera compliqué de la rejoindre non ?

Moi : _ Oui je t’assure que c’est possible j’y moi-même assisté je m’en souviens très bien de ce jour j’ai failli faire un accident à cause de ça. C’était en voiture de nuit on rentrait chez nous après une soirée avec des potes …. Bon déjà elle me prévient qu’il y un mec sur le siège arrière. C’est gentil de me prévenir… Bon il échange un peu et tout on apprend que le mec il s’appelait pierre et qui est mort d’un accident de voiture dans un virage qu’on venait juste passer en plus … rassurant ! Le mec nous suppliait d’aller voir sa femme pour lui parler …sauf qu’il est bien gentil mais ça faisait 20 ans qu’il est mort ce n’est pas avec deux pauvre prénom qu’on allait aller bien loin … bref on essaie de lui expliquer mais il insiste et il a la brillante idée de poser sa main sur l’épaule de ma pote, vu qu’il n’y a qu’elle qui peut le voir … Ho putain grave erreur ! Ma pote qui déteste qu’un mort la touche se met à hurler comme si elle avait vu une mygale ! Moi je conduisais je sursaute ont failli finir dans le fossé, j’avais tourné ma tête vers elle et là je te mens pas. Le temps de quelque secondes j’ai vu une putain d’ombre en forme de main sur l’épaule de mon pote. J’ai hésité à reprendre ma voiture pendant un moment après cette histoire …( et là je me rend compte que je suis en train de lui raconter ma vie)
Bref, non elle n’est pas à Tsukie. Elle y a été invité mais a refusé d’y allé pour s’occuper sa fille. Remarque … je me dis qu’elle n’avait peut-être pas eu tort …Mais si tu veux la prochaine fois que je retourne en Island je t’emmène avec moi.

(c) Rin sur Epicode


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Jïnn le Sam 15 Oct - 16:41

Et la...c'est le pavé, de votre vie !

Oui je t’assure que c’est possible j’y moi-même assisté je m’en souviens très bien de ce jour j’ai failli faire un accident à cause de ça. C’était en voiture de nuit on rentrait chez nous après une soirée avec des potes …. Bon déjà elle me prévient qu’il y un mec sur le siège arrière. C’est gentil de me prévenir… Bon il échange un peu et tout on apprend que le mec il s’appelait pierre et qui est mort d’un accident de voiture dans un virage qu’on venait juste passer en plus … rassurant ! Le mec nous suppliait d’aller voir sa femme pour lui parler …sauf qu’il est bien gentil mais ça faisait 20 ans qu’il est mort ce n’est pas avec deux pauvre prénom qu’on allait aller bien loin … bref on essaie de lui expliquer mais il insiste et il a la brillante idée de poser sa main sur l’épaule de ma pote, vu qu’il n’y a qu’elle qui peut le voir … Ho putain grave erreur ! Ma pote qui déteste qu’un mort la touche se met à hurler comme si elle avait vu une mygale ! Moi je conduisais je sursaute ont failli finir dans le fossé, j’avais tourné ma tête vers elle et là je te mens pas. Le temps de quelque secondes j’ai vu une putain d’ombre en forme de main sur l’épaule de mon pote. J’ai hésité à reprendre ma voiture pendant un moment après cette histoire …( et là je me rend compte que je suis en train de lui raconter ma vie)
Bref, non elle n’est pas à Tsukie. Elle y a été invité mais a refusé d’y allé pour s’occuper sa fille. Remarque … je me dis qu’elle n’avait peut-être pas eu tort …Mais si tu veux la prochaine fois que je retourne en Island je t’emmène avec moi.


C'est moi ou on dirait une série américaine du genre Ghost Wisperer ? Genre la nana trop classe qui va papoter aux morts pour les envoyer dans l'au-delà...Mais ! On en apprend des tas de choses sur Noa, genre qu'il sait conduire, et ça c'est jouissif par exemple. Chloé a aussi l'air....d'être atypique. Et aussi, s'il raconte sa vie, c'est qu'il a du se détendre un peu pour le coup. Une affaire rondement menée non ? Le drama est fini ? On s'encule pas à la fin ? Tout est parfait ! Putain j'aime qu'un plan se déroule sans accrocs...Oh wait, y'a eu des accro...
Puis...En Island ? Wow c'est loin ça non ? Enfin, de l'Angleterre c'est à côté non ? Ah oui...Merci mémoire.
Je répondais sans réellement avoir d'entrain, j'étais un peu perplexe enfaîte :

Bah écoute...Pourquoi pas, j'suis dubitatif mais je te crois. Et au final, qu'est-ce qui t'a mis en rogne comme ça ? Car pour déterrer les souvenirs faut quand même un sacré déclencheur. Y'a un connard à Tsuki dont il faut péter la bouche ou pas ? J'avoue qu'un peu d'exercice ça me ferait pas de mal après tout ça....Histoire d'épurer et d'évacuer.

Je regardais le ciel, il allait sans doute pleuvoir d'un moment à l'autre....Je me ravisais  :

A moins que tu veuilles te dépenser sous la pluie...La dernière fois c'était assez chaud pour moi, le surmenage tout ça...Mais au final, j'ai atteins mon but. C'est un peu le truc que j'ai envoyé sur le mannequin tout à l'heure...Je l'ai même essayé en combat réel ici même...C'était assez marrant.


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des blessures qui ne se referment jamais (PV Jinn)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum