Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Johann Muninn le Sam 01 Oct 2016, 16:40

Alor me voici dans un Bar en compagnie quatre hommes super sexys, très musclé des pures bogoss. En fait il s’agit d’un groupe de strip-teaseur … groupe dont je fais partit … Comment je suis arrivé là ? Je me pose la même question voyez-vous ? Alors pour comprendre il faut remonter plusieurs jours en arrière …
Flash-back :
Le weekend end derniers j’étais sorti en boite, jusque-là tout est normal et je me suis fait dragué par un mec avec qui on se chauffe un peu … bref je vous épargne les détails. Bref on a bu un coup, danser ensemble (à la vertical comme à l’horizontal) et de fil en aiguille on faisait connaissance il m’expliqua qu’il faisait partie d’un groupe de streap teaser et qu’il allait se produire la semaine prochaine dans un bar en ville. J’ai d’ailleurs pu rencontrer le reste de la troupe le soir même. Bref L’histoire aurait pu s’arrêté à cette simple soirée et ce flirt mais le destin en a voulu autrement … En effet le sur lendemain j’étais partit courir près de foret que je tombais sur la fameuse troupe par hasard. L’un des garçons était assis à terre en se tenant l’une des jambes tandis que les autres étaient autour. Sa cheville avait gonflé il s’était fait une entorse et ne pourra pas assurer le show de ce week end. Comme par hasard la troupe m’a demandé de le remplacé … surtout celui que je connaissais le mieux, disant que j’étais bien bâti, que j’avais « le sens du rythme », etc … Je ne sais pas pourquoi j’ai accepté ….les muscles sans doute … Non en vrai je voulais me trouver un petit boulot pour récolter de l’argent pour faire un cadeau donc l’occase était parfaite … Bref toute la semaine j’ai passé mon temps libre a répété les chorégraphie et à apprendre les bases du métiers ..

Fin du Flash-back retour dans le présent :
J’étais donc entré de ce fameux bar en compagnie des garçons ma tenus de scène dans le sac à dos. En entrant j’ai pu voir l’affiche de la troupe avec soirée à thème et enterrement de vie de jeune fille. Je ne vais pas vous mentir je dois admettre que j’étais un peu stressé a l’idée de devoir me foutre à poil en publique … C’est a que sois pudique au contraire je suis très à l’aise avec mon corps (en même temps … sans vouloir me jeter des fleurs je n’ai pas de quoi avoir honte comme ont dit les garçons.) Nous fûmes accueillis par le patron, le temps que mes collègues d’un soir explique la situation de changement de danseur au patron je regardais autour de moi et je vis … ho non je n’y crois pas … Harumi et Finn sont ici ! Mais qu’est-ce qu’ils foutent là me dites pas qu’ils bossent ici ? La soirée promet d’être longue …


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Sam 01 Oct 2016, 20:23

Comme à mon habitude, je cherchais quelque chose pour m'occuper. HEUUUUU, après plusieurs minutes à réfléchir comme un demeurée, je décide d'aller au bar où Harumi travaillait. J'aimais cet endroit, les gens étaient sympas, il y avait une bonne ambiance et j'aimais le personnel. Bon d'accord, j'arrête de mentir. Je voulais en particulier voir Harumi et surtout, SURTOUT surveiller Finn. Enfin, bref, si je pouvais, j'irais plus souvent, mais je n'ai pas d'argent et y aller sans argent juste pour surveiller quelqu'un, se sera un peu stalker. Il me reste juste assez pour acheter une boisson, s'est suffisant.

Par contre où c'est déjà... Je commence à être habitué à mon non-sens de l'orientation. Après avoir cherché le chemin pendant une bonne dizaine de minutes, je demandais à un passant. Il me répondit juste en pointant du doigt vers la gauche. AHHHH, j'étais juste à côté, que c'est drôle. Après un long soupir pour signaler mon incompétence, je décidais d'aller dans le bar.

WHAAAA pourquoi, il y avait autant de mec dans le bar. Surtout pourquoi il y avait autant de mec plus beau et plus musclé que moi, ah, il y avait Noa aussi, je ne l'avais pas remarqué. Je ne pouvais pas rivaliser devant ces 4 hommes super balèzes et virils. En tout cas, Noa avait l'air d'être avec eux, je décide d'aller le voir.

Noa ? T'es venu manger ?

Je me demande ce qu'il fout avec tous ces mecs bien mieux que moi. Il n'a peut-être pas confiance et veut devenir comme eux. Ça pourrait m'intéresser d'intégrer leur groupe, je suis sûr qu'il pourrait m'apprendre des trucs super intéressants.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Sam 01 Oct 2016, 21:33

La plupart de nos clients venaient de partir, mais d'autres se arrivaient et les remplaçaient. J'étais en train de ranger les verres sales pour pouvoir mieux les emmener en cuisine quand un groupe de garçons qui venait d'entrer capta mon attention. Je remarquai tout de suite Noa dans ce groupe d'inconnus. D'ailleurs, ceux-ci avait, pour ne pas se mentir, un air louche. M'enfin. Finn était venu m'aider et Noa avait l'air de nous avoir remarqué. Il avait d'ailleurs un air choqué et un peu affolé, et je me demandai sérieusement pourquoi.
Je vis le patron s'avancer vers eux et discuter, lorsqu'une affiche attira mon attention. Je la lu à l'envers et distinguait les mots : "enterrement" "vie" "jeune fille". Attendez. Qu'est ce que ça voulait dire ? Ce n'était quand même pas... Je commençai à douter sérieusement de l'établissement quand j'eu l'ide d'aller directement demander des explications au directeur de l'établissement. Je me tapai le culot de venir le voir en plein discours, mais j'étais tout de même un employée qui lui rendait un service en étant serveuse aujourd'hui !

"Excusez moi monsieur, mais pourriez-vous me donner des précisions sur l'affiche que vous avez affiché sur la vitre du bar ?"

Celui-ci parut surpris que je ne soit pas au courant et me répondit :

"Ah ! Je suis désolé, vous n'avez pas dû être prévenue, mais nous avons une soirée à thème "enterrement de vie de jeune fille". Voici donc un groupe de strip-teaseur venus pour animer la soirée."

Je manquai de m'évanouir. Des strip-teaseurs ? Vraiment ?! Mon estime pour cet établissement venait de prendre un choc. De même pour mon estime envers Noa. Déjà qu'elle n'était pas très haute avec cet histoire de toxico, alors maintenant un "toxico-strip-teaser", c'était un peu gros. Nan mais sérieusement, je me demandais ce que je faisais là. Ce n'était pas étonnant que Noa ait eu l'air mal à l'aise, vu ce qu'il s'apprêtais à faire devant nous. Je lui fis le gros yeux pour lui faire comprendre ma désapprobation, puis repartit derrière mon comptoir pour emmener les verres en cuisine, lorsque j'entendis une voix que je connaissais bien.

"Noa ? T'es venu manger ? "


Je me retournai et vis Hullis. Oh non. Oh non, mais non, mais non ! Ce n'étais pas vrai ! S'il apprenait ce qui allait se passer, ma réputation allait en prendre un coup. Je failli lâcher les verres et les laisser tomber pour m'interposer, mais me contint. Le mieux à faire était qu'il ne puisse pas me poser de questions, alors je partis vite dans la cuisine pour espérer discuter de ce qui allait se passer avec Finn. Non mais franchement, certains garçons n'avaient aucune gêne ou quoi ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Dim 02 Oct 2016, 07:01

Marco avait pris une résolution de ne dépendre de personnes et de ne plus se cacher derrière qui que ce soit. Pour ce coup, là, il restait tout de même qu'il voulait en parler à Noa. Il avait la drôle d'impression que le Rubis voudrait être au courant. D'ailleurs, Marco avait une question à lui poser: Pourquoi tenait-il tant ce qu'il lui arrivait à coeur? Noa était un type bien, ça l'émeraude n'en doutait pas, mais il devait bien faire ça pour une raison?

C'est plus ou moins avec cette idée en tête que Marco partit à la recherche du jeune homme. Juste pour satisfaire sa curiosité. Rien de plus. Il n'avait pas secrètement envie de passer du temps avec lui et apprendre à mieux le connaître et être plus proche. ...Bon okay, Marco voulait aussi savoir ce qu'il lui arrivait enfin! Il avait fait des... recherches sur son portable. Les images l'avaient plus troublés qu'autre chose et n'avait pas eu d'autres effets plus révélateurs. Il n'y avait que Noa pour lui donner ces effets de papillons dans l'estomac et de chaleur.

C'était vraiment embarrassant à admettre, même intérieurement. Ce qui n'aidait pas c'était que Marco se sentait comme un vrai stalkeur! Il avait demandé à tous ceux qu'il avait croisés s'ils avaient vus Noa et ses recherches le conduisirent au quartier touristique. Bien sûr certains le regardait bizarrement à cause de ses gants dorés trop faciles à remarquer!

Il commençait à regretter d'avoir quitté l'académie. Il n'était pas à l'aise dans les lieux publiques... À quoi avait-il pensé!? Comme pour répondre à cette question réthorique, Marco vit un jeune homme aux cheveux noirs bien familier: Noa!

Sans réfléchir ou même regarder où il allait, Marco le suivit et entra, n'ayant aucune idée de ce à quoi il allait assister...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Dim 02 Oct 2016, 17:12

Allez, cette fois ci, je vais a la piscine. La dernière fois, je me suis retrouvé dans ce bar miteux avec la petite amie de Noa, le mec qui a la dalle et empoisonneur. Mais ça, jamais ça ne se reproduira. Car cette fois ci, j'avais pris TOUTES mes précautions. Effectivement, j'avais acheté une CARTE !!!! Ainsi, au lieu de courir partout tel un chien a la recherche de son nonosse, je pourrais me rendre directement a la piscine sans mal.

C'est donc avec un coeur léger que je part a la piscine. Ma montre indique toutjours 2H du mat. Ouais, je l'ai toujours pas réparée. Et ouais, je crois toujours que c'est la vraie heure. M'enfin. Je commence a sortir de l'académie, le coueur vraiment léger. Presque trop. Wait. J'ai oublié mes affaires.

S'en suivent 3H d'incessantes recherches de la maison Rubis, qui me firent passer par le parc, le maison saphir (très jolie au passage) et l'infirmerie. Finalement, j'arrive a mon dortoir, et me rends compte qu'en fait j'avais déjà mes affaires. J'suis vraiment un abruti, nan ? M'enfin.

Je ressort de l'académie. Bien. Il est toujours 2H du mat, normal. Je sort ma carte, très fier. Et puis je me retrouve un peu moins fier. Tout d’abord parce que je sais pas lire une carte (c'est idiot quand même), et puis surtout parce que c'est une carte de l’Angleterre. Alors certes, c'est pratique pour partir en voyage, mais la ça m'aidait moyen. Je suis donc bon pour courir jusqu’à la piscine.

(Je vous épargne un fort long passage pendant lequel Gary assomma un criminel, mit en fuite une classe de maternelle et détruisit une maison, pour vous remettre a son arrivée au bar)

Pooouh. J'ai vraiment beaucoup couru la. Il est quelle heure ? A oui, 2H du mat. Au fait, la piscine doit être fermée a cette heure la, non ? Ah. J'aurais du un peu réfléchir. Du coup je fais quoi, maintenant que je suis dans cette ville ? J'ai un peu d'argent sur moi, faudrait que j'aille le dépenser (Épargne ? Je ne connais pas ce pokémon). Je franchis donc la porte de la première boutique que je vois. Un boutique de vêtement.

AH NON ! C'est le bar-boulangerie de l'autre fois. Ah, quoique. Non, y'a juste marqué Bar. Ce doit pas être le même. Je rentre, et je m'assoie a une table. Y'a  mecs plutôt baraqués, 2 gars que je ne connaisait pas, et une serveuse. WAIIIIIT. MAIS SI JE LES CONNAIT (enfin pas tous). Je suis de retour au bar-boulangerie de l'autre fois ! Attendez, ça veut dire qu'il y a ... OKURA !!!! PITIÉ, CET HOMME ME GONFLE ! "regarde a droite, regarde a gauche". Non, ça va, il est pas la. Ouuuuff. Il y a Hullis, Harumi (la serveuse), un mec que j'avais jamais vu, mais surtout, au milieu des village people, NOA ! Pour une surprise ...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Okura Enisarin le Lun 03 Oct 2016, 09:31

Bon, je vais dans le bar où Harumi est serveuse. Au moins, indirectement, je lui donne encore un petit salaire... enfin... bref! Je ne suis pas entré avec Luka. C'est dommage, j'ai du mal à me détacher d'elle. D'ailleurs c'est la personne avec qui je parle le plus. Et aussi c'est la personne dont j'ai le plus d'affection. Et lorsque j'entre dans le bar... et fu! Je me suis planté de bar, ce n'est pas possible! Il y a le body-builder en tenue de strip-tease, avec quatre autres hommes "musculeux" comme disent quelques yaois que j'ai fréquenté. J'ouvre tellement la bouche d'étonnement que limite j'ai envie de décrocher la mâchoire pour qu'il soit tombé au sol en ouvrant la bouche. Mais... il y a toujours Harumi en tant que serveuse, et Hullis... et un gars plus rond que Luka, aussi. Mais punaise! D'abord l'épisode de la télé-réalité du nom de "Nasubi" en Japon, ensuite l'effet secondaire du pouvoir de Zeph, et maintenant CA!!!??? Punaise mais pire comme malaise tu meurs!!! Et je viens de me rendre compte qu'il y a aussi Gary. Pas en tant que strip-teaseur mais en tant qu'encore client. Et voilà que je me retrouve à assister à sa bêtise. Qu'il lise un livre pour bébés, je me dis qu'il a été obligé. Mais là, je suis sûr qu'il pense encore que c'est un bar-boulangerie alors qu'ils ne vendent aucun pain. Bon, je suis sûr qu'il va y avoir de la musique de strip-tease, donc je prépare mes écouteurs et je mets "Mortified" de "Max Anarchy". Je vois Hullis près du body-builder. Sûrement en train de parler avec lui. Je me mets dans une place en espérant que Gary ne se mette pas près de moi, mais qu'Hullis ou le garçon plus enrobé que Luka se mette à ma place. Parfois j'ai limite envie de partir, mais bon, dans ma morale, une fois entré dans un restaurant ou autre, je ne sortirai que lorsque je paierai ou que je me rendrai compte que je n'ai besoin de rien. Si jamais je vois Harumi, j'enlèverai les écouteurs et je lui dirai:

"Salut Harumi, je peux te poser une question? Qu'est-ce qui se passe dans le bar? Je me sens très mal à l'aise en voyant cette situation."


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Mar 04 Oct 2016, 23:02




Dance à gogo et gogo dancers.

Ft. Noa, Harumi & Beaucoup de gens


Aujourd'hui j'étais donc en cuisine à récurer quelques casseroles sales, empilées dans le lavabo. Nous étions dans ce que l'on pouvait appeler une heure creuse. Les heures de pointes venaient tout juste de passer, nous laissant le temps de nettoyer la cuisine de fond en comble. La chef avait pris sa pause et au vu du travail qu'elle effectuait par rapport à son âge, je ne pouvais lui gâcher ce plaisir. Pour moi l'astiquage n'était pas une corvée, mais un passionnant divertissement. C'est donc le sourire aux lèvres que je m'attelai à cette tâche sifflotant au passage un air doux et harmonieux.

Qu'il y ait un balai, une éponge ou un torchon entre mes mains, je ne voyais le temps passer et en un rien de temps, la cuisine brillait déjà comme un sou neuf. J'étais à peine fatigué, mais visiblement la jeune lady l'avait remarqué. La chef était vraiment très douée pour percer mes secrets les plus dissimulés. Pendant que je m'amusai à faire reluire notre salle de boulot, elle m'avait donc préparé du thé et quelques gâteaux.
Après l'effort, le réconfort ! Je la rejoignis et me délecta des mets qu'elle avait gentiment préparé. Ce n'était ni le thé, ni les cakes de ma chère maman, mais je dois dire que les siens étaient particulièrement savoureux. Lorsque j'ingère des produits si goûteux, j'avais tendance à oublier la réalité et à m'extasier mentalement. La chef réussit pourtant à m'extirper de mon rêve gustatif :

"Au fait, t'as reçu le mail ?"
"Je crains que vous ne m'ayez jamais demandé mon adresse, milady !" m'excusai-je humblement.
"Ah oui c'est vrai... ça veut dire que t'es pas au courant pour le prochain service ?"
"Et puis-je vous demander quelle en sera sa particularité ?" J'étais élégant comme à mon habitude, mais je ne pensais pas une seconde qu'une telle réponse sortirait de ces lèvres joviales.
"Enterrement de vie de jeune fille ! Il y aura pleins de stripteaseurs en plus, je suis trop excité"Son visage s'était illuminé de ses 18 dents. Elle était extrêmement excitée à l'idée de tâter des pectoraux et ça se voyait. On aurait dit une jeune lady à un concert de Justin Bieber. En effet, j'avais d'ailleurs la triste impression que je la verrais plus devant les gogo dancers plutôt que devant les fourneaux pour cet évènement.

Honnêtement, j'avais failli m'étouffer en buvant ma tasse lorsque j'appris la nouvelle. Même si elle avait constamment une tête réjouie, elle n'avait pas l'air de mentir et baver à l'idée de les croiser. Cette pratique de déshabillage nuptial n'était pas très gentleman il faut le dire, mais beaucoup de demoiselles aimaient admirer les muscles saillants d'un homme dénudé. Le fait qu'ils le soient ne me dérangea donc pas tellement. Par contre, et c'était parfaitement logique pour ma part, mais j'avais presque une phobie des homosexuels et les stripteaseurs en étaient forcément. Logique implacable ! C'était rare, mais mon sang se glaçait d'inquiétude... ou de peur, je n'arrivais à le déterminer.
Pour effacer mes mauvais songes, je courus en salle. J'avais besoin d'en parler à Harumi, pour savoir si elle était déjà au courant de cette cruelle fomentation. Suite à mon sprint trivial, je déboulai en salle où un paquet de monde venait déjà d'arriver. Sans attendre, je m'excusai à tous ses gens en m'excusant puis analysa chaque personne déjà en place ici.

Le premier individu qui m'interpella fut Hullis et je ne pus m'empêcher de lui afficher mon plus sournois sourire. J'aimais beaucoup le taquiner et attiser sa méfiance. Cela me donnait l'air d'être puissant, mais je l'admet, ce n'était pas trop digne d'un gentleman. D'autres clients s'étaient déjà installés et aucun n'attira énormément mon attention. Il y avait un obèse, un intellectuel et un crâne qui ne m'était pas inconnu. Il ne m'avait pas vu et c'était tant mieux.
Côté personnel du bar, le patron était en train de parler à l'une de mes profondes peurs : les gogo dancers. Difficile de ne pas les rater et même si le gérant avait de quoi effrayer un gamin par sa prestance, la simple vision de ce groupe de gays m'hérissait de terreur. J'avais du mal à les fixer du regard jusqu'à ce que mon regard tombe sur une nouvelle tête familière coincée entre les corps baraqués des danseurs. Noa ? Que faisait-il ici ? Ne me dites pas que... c'est son choix ! Je n'ai pas à donner mon avis, d'autant plus qu'il ne semblait pas le moins gêné du monde. Il restait quand même une personne que j'apprécie suffisamment pour la saluer. Je voulus me contenter de lui envoyer un petit bonjour amical, mais je fus assassiné par un clin d'oeil ravageur. L'un des hommes en question m'avait remarqué... en fait, ils m'avaient tous remarqué, mais l'un d'entre eux avait tenté de m'aguicher par cet atroce procédé. Ce clin d'oeil volontairement dirigé vers ma personne m'expédia une douloureux frisson forçant mon corps à une anormale rigidité quelques secondes.

Me forçant douloureusement à sourire face à ces hommes, je les remerciai de leur présence en m'inclinant tel un pantin rouillé. Je ne comptai pas rester ici très longtemps asphyxié par le GAY POWA. De ce fait, je m'éclipsai rapidement dans les cuisines et expira longuement. On avait l'impression que je ne voulais pas respirer le même air qu'eux, mais c'est juste que leur présence me mettait extrêmement mal à l'aise. Je me vautrai sur une chaise, épuisé par cette épreuve pourtant très anodine. La chef me regardait et m'interpela avec sagacité :

"Un gentleman ne se montre pas de cette manière à des ladys ! Voyons !"

Elle avait l'air de me gronder et n'avait pas tort dans ses propos. Malgré cette odeur étouffante de bromance dans le bar, je n'avais pas à me laisser abattre, surtout que je n'avais absolument pas détecté la présence d'Harumi, elle-aussi très sceptique quant à la présence de ces énergumènes. Heureusement, elle ne semblait pas m'avoir vu m'affaler piteusement sur la chaise. J'avais eu le temps de me rasseoir correctement avant sa venue. Cachant mon dépit, je m'exprimai avec le plus de clarté possible afin de la rassurer :

"Vu votre tête, vous n'aviez vous aussi pas l'air au courant des modalités du service d'aujourd'hui ! Je me trompe ? Nous sommes dans milieu professionnel, il faut savoir s'adapter à ce genre d'évènements singulier !" Finis-je en rigolant. Ce rire expressif était à la frontière de l'optimisme et de la nécessité. Elle aussi était anxieuse et ne savait absolument comme allait tourner ce service. Il était donc mon devoir de gentleman de la rassurer correctement et quoi de mieux qu'un petit rire pour apaiser les doutes. "Les muscles saillant de ces hommes ne vous plaisent vraiment pas ?" demandai-je avec humour et compassion. "On dirait que ces personnes dégagent une aura virile capable d'envoûter n'importe quelle lady... J'imagine ! Ne vous laissez pas intimider par ces physiques râblés, ou vous risquez de négliger votre travail !" Toujours dans le ton de l'humour, j'essayai d'amuser la galerie afin d'apaiser ses craintes, mais également les miens.

Il fallait apaiser l'ambiance pesante dans la cuisine et une petite pique amicale était idéale pour résoudre ce genre de situations tendues. C'était donc tout ce que je pouvais faire : La soutenir dans cette tragique aventure. Dans mon cas, il fallait juste que j'oublie le sordide clin d'oeil qui avait profané à mon être. Je n'avais rien contre les gogos dancers, mais les homosexuels... je ne les détestais pas, mais... j'ignore pourquoi, ils me faisaient froids dans le dos. Dans cette mini troupe, il y en avait forcément et ça ne plaisait guère. D'ailleurs Noa... il allait vraiment faire un striptease à des ladys... pourquoi pas ! Mais il n'est quand même pas... ? Ce serait un choc ! Toutefois, malgré cette immonde différence, je me devrais de l'accepter tel quel, même si je dois attraper un ulcère pour cela.




Dernière édition par Finn le Mer 05 Oct 2016, 18:45, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Johann Muninn le Mer 05 Oct 2016, 09:55

Lorsque je fut arrivé avec la troupe j'eus la surprise de découvrir Harumi brandissant une affiche attendant des explications de son patron.

Harumi : _ "Excusez moi monsieur, mais pourriez-vous me donner des précisions sur l'affiche que vous avez affiché sur la vitre du bar ?"

Le patron : _ Ah ! Je suis désolé, vous n'avez pas dû être prévenue, mais nous avons une soirée à thème "enterrement de vie de jeune fille". Voici donc un groupe de strip-teaseur venus pour animer la soirée."

Attendez, attendez, tremps mort la ! Qu'est ce que fous Harumi ne medites pas que … Elle bosse Ici sérieusement ? Ho putains ça promet ! Après que son patron lui fit part de quelque explications elle ne manqua pas de me fusiller du regard. Ho début j'eus comme un frisson dans le dos puis rapidement dans matête je parvint a retourné la situation ce qui me permit de me détendre. Attend elle est qui pour me juger déjà ? Moi aussi je peut lui faire des rélfexions sur kle fait qu'elle bosse dans un bar a strep-tease. … Puis Harumui s 'éloigna pour enmener des verres en cuisine. Suite a cela une autre voix familière m'interpella.

Hullis : _ "Noa ? T'es venu manger ? "

Je rélféchit quelque instant afin de trouver mes mots : _ Alors comme dire ça avec tact … je ne viens pas consommer mais plutôt faire consomer à vrai dire !

De loin je remarqausi Finn qui sortait … des cuisines ? Mais qu'est ce qui ce passe dans ce bar ? De plus le rouquins semble extrêmement géné. Mais dis pas qu'il va me faire la moral lui aussi !

Bref le patron nous enména aux vestiaires Ou nous pûmes Nous changer. Tandis que nous nous « Huilions » le corps et nous mîment en tenus la conversation semblait beaucoup toruné autour de Finn …

Mec 1 : _ Vous avez vu comme le cuistot est mignon ? Moi il me fait craqué !

Moi : _ Tu parle de Finn ?

Mec 1 : _ Tu le connais, t'aurais pas son 06 par hasard ?

Moi : _ Même si je l'avais je suis pas sur qu'il accepterai que je te le donne. Navré de te dire ça mais il est hétéro je crois bien …

Un autre gars se mit a rire : _ ça c'est pas un problème pour … Le retourneur !

Toute la troupe si mit à rire … je craint de comprendre ce qu'ils voulait dire par la …

Nous Nous préparions physiquement our cette soirée en nous effauchant et nous étirant ainsi que Psychologiquement. Surtout moi ! Je prix de grande inspiration pour me relaxer. « Bon tout vs bien se passer » je me répétais en boucle dans ma tête. Le temps s'écoula a une vitesse folle et il était pour nous d'entré en scène. Nous prirent place sur la scène dans nos « tenus d'aparas ». Je remarquais que la salle s'était vachement remplis depuis tout a l'heure et malgré la foule Je put voir quelque tête connus que je n'avais pas remarqué plus tôt. Entre autre Gary, Marco et aussi le mec du Basket dont j'ai oublié ne nom … Mais ce n'est pas possible Il se sont passé le mot ! Puis je me fis une rélfexions dans ma tête
« si ils sont la c'est pour en pre,ndre plein les yeux ! Il veulent du spectacle ? Je vais leur en donné moi! » dans ma tête le Noa Timide mal a l'aise fit place net au Noa Joueur et Lubrique. J'arborais un petit sourrie Malicieux … Que le spectacle commence !


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Mer 05 Oct 2016, 17:17

J'étais dans le bar, je me demande si ces garçons tous plus beaux que moi venait souvent au bar, et surtout la raison pour là quel, ils venaient. En tout cas après avoir posé ma question à Noa, il me répondit

NOA : _ Alors comme dire ça avec tact … je ne viens pas consommer mais plutôt faire consomer à vrai dire !

QUOI ? IL TRAVAILLE ICI MAINTENANT ? En gros si je comprends bien, les mecs qui étaient avec lui travaillaient également ici... Je sers les dents, en pensant que Harumi était la seule personne féminine à travailler ici avec 6 autres mecs donc 4 hyper beaux gosses. Noa toi qui me disais que tu préférerais les mecs, s'étais pour te foutre de ma face hein ?! Après cela, il partit sans rien me dire d'autre. Mon visage recommencé à le dévisager, comme au power-basket. Je me demande s'il y a un kiosque à côté d'ici, je pourrais acheter des tomates pour me venger. Nan, nan, nan, mauvaise idée, j'ai presque plus d'argent. En tout cas, je voulais absolument avoir des renseignements sur ces 4 mecs, que fessaient-ils ici et tout le tra la la.

Je vis plusieurs personnes entré, notamment Okura que je lui fais un signe de bonjour. Il y avait aussi Gary et un autre mec un peu rond. Mais je ne fis pas trop gaffe, j'étais dans la jalousie la plus extrême. Je décide donc d'aller dans la cuisine pour parler un peu avec Harumi. En m'y rendant, je vis Finn me faire au passage un sourire narquois, ce type, je ne savais même plus trop quoi penser de lui. En tout cas, je fis également un sourire qui voulait dire "je suis content de te revoir" évidemment s'était ironique. Je passais à côté de lui sans rien dire.
HEY voilà Harumi, je là trouve enfin, je décide d'aller lui parler :

Salut Harumi, ça va ? Je passais pour te voir et en venant, je vois des mecs supers musclés ici, dit ces mecs viennent souvent ici ?

En vrai, je voulais savoir s'ils parlent souvent avec elle, déjà que j'ai du mal que Finn travaillait dans bar alors si Noa et ces 4 copains venaient régulièrement ici également, je vous laisse imaginer la suite

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Sam 08 Oct 2016, 02:15

Bon à première vue en entrant dans les lieux... Marco était dans un bar. Bon ça aurait dû être évident, mais il avait suivit Noa sans regarder où allait. ...Il se sentait encore plus comme un stalkeur. Non, il n'avait pas de mauvaises intensions! Il voulait lui parler, tout simplement! Par contre, Marco se demandait s'il avait vraiment le droit d'être là. Il était encore mineur après tout... Tout comme les autres clients qui semblaient être là. Un autre jeune à lunettes et à la peau foncée semblait être plus jeune que lui. C'était peut-être aussi un resto? Prenant place au comptoir, Marco s'adressa timidement à la jeune femme aux cheveux bleus qui travaillait là.

- Je prendrais un coca-cola, s'il vous plaît..., demanda-t-il en remettant l'argent.

S'il ne commandait pas d'alcool, on n'allait sûrement rien lui dire. D'ailleurs on ne faisait pas de cas de la présence des autres adolescents alors ça irait... Il fallait qu'il se détende...

Une fois son verre servit, Marco ne perdit pas de temps pour en boire une bonne gorgée. Il se sentait étrangement nerveux comme s'il ne devait pas être là. Tiens? L'un des employés plaçait une pancarte. Ladies' Night? ...Avait-il bien lu? Il sentit son rythme cardiaque s'accélérer alors qu'il relisait la pancarte. Enterrement de vie de filles... Ça signifiait que... que... L'émeraude s'empressa de finir son verre. Il n'avait rien à faire là! Sa discussion avec Noa allait devoir attendre... D'ailleurs où était-il et que faisait-il dans ce bar!? Marco ne tarda pas à avoir sa réponse lorsqu'il vit le Rubis débarquer sur la scène.

Intérieurement, Marco voulait ficher le camp. Donner le pourboire à la serveuse, prendre la poudre d'escampette et rentrer direct à l'académie, mais il était toujours sur ce banc, comme retenu. Noa n'allait tout de même pas... Marco déglutit nerveusement. Dans quelle galère s'était-il mit...


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Sam 08 Oct 2016, 20:39

Haa ... Cette boulangerie est vraiment cool. Franchement, quand tu est sur de voir Okura, et qu'il est absent, alors ton esprit peut gouter aux joies de l’absolue ivresse de solitude. Je m'assoie et m'y plonge tout entier, ferme les yeux. Je me perds dans mon esprit. Je ne suis plus présent mentalement. Je suis un roi, un dieu, dans un monde autre, plein de félicité. Je suis un oiseau, un esprit. Je ne suis plus corps.  Je ne suis qu'ivresse et splendeur.

Salut Harumi, je peux te poser une question? Qu'est-ce qui se passe dans le bar? Je me sens très mal à l'aise en voyant cette situation.


Mon rêve fut brisé. Non pas en morceaux, mais bel et bien en fragments plus petits qu'un atome. Je pivote, et aperçois l’antéchrist a ma gauche. L'immonde a visiblement profité de ma gloire pour se faufiler dans ma tour d'ivoire. Je me force a contempler le reste de mon domaine. Dans des monts non lointains, l'empoisonneur complotait avec la bande des village peoples, il y avait aussi le roi de la bouffe dans un coin, solitaire et gêne d'être dans ce royaume. Plus loin, l'homme aux milles boussoles partit voir la dulcinée du chef des muscles.

Mais que ce passe t'il ? Un saisissement parcourt la contrée. En effet, l'Achille est rentré sur son esplanade. Il prépare quelque chose. Serais ce l'un de ces tours splendides qui ravirent les jeunes damoiselles, et font bisquer nobles et seigneurs ? Si c'est la cas, que fais je ici ? Muet tel un mort pris dans sa tombe, je reste a contempler la scène dramatique qui se prépare sous ma surveillance omniprésente ...

HRP : Amusez vous bien a trouver de qui je parle :)

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Okura Enisarin le Dim 09 Oct 2016, 15:50

Après avoir parlé, apparemment, avec le bodybuilder, Hullis entre dans la cuisine. Est-ce qu'il a le droit de faire ça? M'enfin, je suis toujours dans "Mortified". D'ailleurs, j'ai parfois entendu dire que souvent les strip-teaseurs sont des yaois. Mais ce que j'ai envie de dire, c'est que c'est parfois faux. Tout simplement car je pense à l'ancien catcheur, Hulk Hogan. Oh punaise je pense instantanément à sa musique quand je le cite!

Musique d'Hulk Hogan:

Certes, je ne regarde pas trop le catch car même si c'est assez violent si un être lambda ou un académicien on se prend tout ça dans la tronche, c'est déjà décidé pour la WWE concernant les résultats, apparemment. Mais apparemment, Hulk Hogan est invincible. Depuis qu'il a pris sa retraite, il est devenu strip-teaseur. Après, je ne connais rien du tout de la vie de Hulk Hogan. Donc je ne sais pas du tout s'il est yaoi ou pas. M'enfin bref. Pour moi, certains strip-teaseur sont hétérosexuels. Et je pense sincèrement que si tous les strip-teaseurs sont yaois, tous les strip-teaseuses seraient yuris. Après, chacun son avis, mais je pense que certains strip-teaseurs sont comme moi: hétéros. M'enfin, ce n'est pas du tout important. En attendant Harumi, je réfléchis à qu'est-ce que je vais manger. Déjà, c'est sûr et certain que je vais boire un Sprite, mais qu'est-ce que je vais manger dans le bar? Etant donné qu'il y a de la nourriture. Je vais prendre... "fish and chips". Lorsqu'Harumi aura répondu à la question de savoir qu'est-ce qui se passe, je lui demanderai un "Fish and chips" avec du Sprite. Je suis en Angleterre (enfin dans le Pays de Galles), donc autant en profiter!


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Dim 09 Oct 2016, 16:47

J'étais rapidement retournée en cuisine pour tenter d'échapper aux questions d'Hullis. J'y croisai Finn, qui n'avais pas plus l'air au courant que moi de ce qui allait se passer. Il me le confirma d'ailleurs :

"Vu votre tête, vous n'aviez vous aussi pas l'air au courant des modalités du service d'aujourd'hui ! Je me trompe ? Nous sommes dans milieu professionnel, il faut savoir s'adapter à ce genre d’événements singulier !"

Non, tu ne te trompais pas du tout, Finn. Et puis s'adapter ? Hors de question ! Je préférai démissionner que de rester dans ce genre de milieu ou ma réputation et mon amour-propre pourrait pâtir ! Je m'étais malheureusement engagée pour la soirée et je ne pouvais donc que rester. Il avait dit son petit monologue en rigolant, au moins avait-il l'air plus à l'aise que moi, bien que je sache que cette situation ne lui faisait pas vraiment plaisir. Il rajouta :

"Les muscles saillant de ces hommes ne vous plaisent vraiment pas ? On dirait que ces personnes dégagent une aura virile capable d'envoûter n'importe quelle lady... J'imagine ! Ne vous laissez pas intimider par ces physiques râblés, ou vous risquez de négliger votre travail !"

Quoiiii ?! Alors de un, je me fiche complètement qu'il ressemble à un légume ou qu'ils aient des muscles, et deuxièmement, je ne vois pas en quoi ces garçons avaient une aura virile. Pas même Noa. Pour moi, c'est juste un garçon un peu bête avec des pensées plutôt, hum... Passons.
Résignée, j'encourageai à mon tour Finn, tout en mettant les points sur les i.

"Hum, je vois que nous sommes dans le même bateau. Je vais aller faire le service, mais j'essayerai de voir le moins possible ce qui va se passer. Et je tiens à préciser que ne possède absolument aucune attirance pour ce genre de garçons, bien que je n'ai rien contre eux. Enfin sauf pour ce soir."

Je partis donc le plus lentement possible dans la salle commune. Derrière le bar, je vis un homme plutôt enrobé arriver. Il me semblait l'avoir déjà vu, mais j'aurai été incapable de dire où. Il me commanda un coca tout en me payant, que je lui servit sur le champ. J'attendis ensuite les autres commandes, mais je vis Okura se diriger vers moi. Attendez, depuis quand est-il là, lui ? Ce n'est pas possible... J'essayai de me faire discrète, mais il m'avait déjà vue. Saleté de cheveux bleus.

"Salut Harumi, je peux te poser une question? Qu'est-ce qui se passe dans le bar? Je me sens très mal à l'aise en voyant cette situation."

Aaaaaah, euh, euh... Je bugais totalement pendant plusieurs secondes. Finalement, tout ce que je réussi à faire, ce fut de pointer du doigt l'affiche collée sur la vitrine. Alors qu'il tournait la tête, je m'éclipsai. Mon plan fonctionnait à merveilles, bien que je regrettai juste le fait d'avoir dû le montrer cette affiche, jusqu'au moment où Hullis, qui m'avait de nouveau repérée, m'aborda :

Salut Harumi, ça va ? Je passais pour te voir et en venant, je vois des mecs supers musclés ici, dit ces mecs viennent souvent ici ?

Non, non, non, ça n'allait pas du tout. pourquoi étais-tu donc venu précisément ce soir là ? Je ne voulais pas dire, mais le destin était vache sur ce coup là. Ultra crispée, je lui répondit :

"Bonsoir Hullis. Pour répondre à ta question, je n'en sais rien, c'est la première fois que je les vois. Excuse-moi, mais j'ai des choses à faire. Sinon c'est gentil d'être venu me voir."

J'avais été froide, mais le moment pour ce genre de discussion était très mal choisi. Ce qui était à mon sens normal vu la situation dans laquelle je m'étais fourrée. Je repartis en cuisine, j'avais besoin de souffler. Arrivée, je m'écroulais sur une chaise. Ça ne pouvait pas durer comme ça. Mais qu'est ce que je pouvais bien y faire ?
J'entendis des bruits venant de la salle commune. Pendant un instant, j'oubliai le fait que c'était potentiellement l'animation qui avait commencé, imaginant encore que la femme qui aidait Hullis à faire la cuisine avait encore mis une musique à vous percer les tympans. Par réflexe, je repartis de la cuisine. A peine étais-je entrée que je regrettai d'avoir quitté ma chaise.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Mar 11 Oct 2016, 22:43




Dance à gogo et gogo dancers.

Ft. Noa, Harumi & Beaucoup de gens


C'était dans la cuisine que les employés officiels s'étaient réunis pour se lamenter de leur triste sort. Si seulement Harumi savait pour ma phobie des gays...  Non ! Elle se devait de rester éternellement dans l'ignorance. Tout ce qu'elle avait à voir, c'était mon habituel sourire contrastant avec sa déprime. J'espérais d'ailleurs l'avoir remis d'aplomb avec mon petit discours encourageant !

"Hum, je vois que nous sommes dans le même bateau. Je vais aller faire le service, mais j'essayerai de voir le moins possible ce qui va se passer. Et je tiens à préciser que je ne possède absolument aucune attirance pour ce genre de garçons, bien que je n'ai rien contre eux. Enfin sauf pour ce soir."

On va dire qu'elle s'était mentalement préparé à ce service. J'esquissai donc un petit rire amusé pour la rassurer davantage avant son départ en salle. Elle quitta très lentement la cuisine, semblant vouloir retarder le plus longtemps possible l'échéance. En fait, elle n'était toujours pas prête... je soupirai et priai pour que tout se passe bien pour elle. Moi-même j'espérais ne pas avoir affaire à la troupe homosexuelle. Mais en cuisine, je me sentais comme immunisé car cette forteresse était bel et bien interdit à toute personne étrangère au personnel !

Pas moins de cinq minutes plus tard ! Quelqu'un franchissait déjà les portes de notre cuisine et je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce qu'il vienne m'embêter ici. Hullis ! Je veux bien comprendre que ma présence attise ta méfiance, au point de transgresser mon intimité en cuisine... c'était vache de ta part ! Ton petit sourire ironique me faisait sacrément plaisir. J'étais moi aussi ravi de te voir et tu pouvais le constater par un sourire identique au tien. Toutefois, j'étais certain à 300% que nous nous étions déjà salués tout à l'heure lors de ma dernière escapade en dehors de mon territoire. Soupirant un petit moment, je lui indiquai dans ma grande bonté :

"Miss Harumi vient tout juste de retourner en salle ! Il est bien malheureux que vous l'ayez loupé ! D'ailleurs, je tiens à préciser que cet endroit est interdit à toute personne étrangère au service ! Vous n'avez donc rien à faire là !"

A moins qu'il ait voulu sa revanche pour ses habits, sa présence ici ne sous-entendait qu'une chose : il désirait avoir un entretien avec Harumi. Probablement allait-il lui demander d'être vigilant par rapport à cette horde de mâles largement plus musclés que lui. Ne prenant même pas la peine de me répondre, il quitta la pièce comme je lui avais indirectement demandé de faire. A présent, il n'y avait plus que moi et la jeune lady en cuisine à attendre des commandes qui ne semblèrent jamais venir. La vaisselle était déjà brillante de propreté. Le sol avait déjà été frotté avant leur arrivée et quant à la chaine-hifi de la jeune lady, elle avait mystérieusement disparu, il y a quelques temps. Rien ne retenait la jeune lady à partir lorgner sur les muscles d'Apollon des stripteaseurs, mais je tenais à ce qu'elle reste ici. Après, elle était au même titre que moi, en service et n'avait donc pas à se balader hors des fourneaux sans raison. Pour l'obliger à travailler, je proposai une idée des plus saugrenue :

"Et si... nous préparions à ces athlètes, quelques cocktails ? Il pourrait les boire lors de leur pause, après avoir fait salivé ces demoiselles !" Proposai-je hésitant. A aucun moment, je n'avais pensé à leur donner un cadeau des cuisiniers, mais ils avaient tout de même accepter de se présenter ici ce soir !
"D'accord... mais c'est moi qui décide du cocktail qu'on va leur préparer" répondit-elle d'une joie crescendo.

Elle aurait préféré aller mater les gays dehors, mais ma petite proposition sembla l'emballer aussi. Avais-je tort de lui laisser la direction des cocktails ? Malgré son âge et son esprit malicieux, elle restait une chef aux qualités culinaires exemplaires. Certes, elle n'avait pas le niveau de ma mère, mais à ses côtés j'étais sûr de pouvoir améliorer mes compétences en la matière. Faisons-lui confiance !

Peu habitué à l'élaboration de boissons de soirées, je la laissai me diriger dans leur concoction sans trop prêter attention aux ingrédients qu'elle me demandait d'utiliser. Un peu d'alcool par-ci, du citron vert par là, de la cerise pour égayer le tout, etc... Je ne voyais pas où pourrait mener cet audacieux mélange, mais c'était elle la chef des lieux, donc je me taisais et m'exécutai.

Lorsque la moitié des cocktails était prêt à envoyer, Miss Harumi fut de retour en cuisine, crispée par ce qui se tramait dehors. Comme je l'avais fait précédemment, elle s'était affalée sur une chaise pour décompresser de la pression de la salle. Dans mon imprenable bulle, je n'avais malheureusement aucun visuel de l'atroce spectacle généreusement offert par ces corps virils. Mais ce n'est pas le cas de la chère Harumi. Elle avait peut-être déjà vu d'obscènes mouvements à censurer. Je tentai d'être dans la compassion, mais la simple idée d'imaginer ses souffrances oculaires me terrifia. Je ne sus donc quoi lui répondre jusqu'à ce son nouveau départ en cuisine. La chef m'autorisa alors dans sa grande gentillesse :

"Laisse-lui donc un de ces cocktails ! Elle le boira à son retour pour s'apaiser !"

Je pris donc l'un des cocktails mis au point logiquement pour les danseurs du jour et le laissai dans un coin où Harumi le verrait facilement. L'odeur du breuvage était juste enivrante, elle ne pourrait le rater. J'avais d'ailleurs du mal à croire qu'un liquide si capiteux pouvait contenir une liqueur aussi néfaste que l'alcool ! Je n'en avais pas mis beaucoup car les stripteaseurs se devaient de retourner sur la scène ensuite, mais qui dit que dans un élan fourbe, la chef n'en avait pas rajouté pour que la fête soit plus folle ? ... Non, c'était impossible !
Personne ne vint en cuisine lorsque nous finîmes les dernières boissons ainsi que leur arrangement décoratif ! Encore une fois, j'avais laissé la chef me guider dans la décoration du verre, allant de sa sélection jusqu'aux ornements dessus. Il manqua plus qu'à déposer le tout dans les vestiaires qu'ils utilisaient dans les locaux. D'habitude muni d'un implacable courage, la seule pensée de m'y introduire me figea sur place et l'intuition de la chef le remarqua facilement. Humblement, elle se proposa pour y porter ce lourd fardeau. Cela ne me plaisait pas de laisser une tâche aussi disgracieuse à une demoiselle. Aussi, je demandai par pur précaution :

"Êtes-vous sûr que cela ne vous dérange pas de porter le plateau de cocktails jusqu'à leur vestiaires ?"
"ABSOLUMENT PAS !" rétorqua-t-elle en rigolant. Elle voulait en profiter pour baver devant ces corps musclés. Sur le point de les apporter, elle s'arrêta net et pris une feuille et un stylo.
"Que comptez-vous faire de ces outils ?" Fus-je intrigué par ces geste inutiles selon moi.
"Ils seront probablement sur scène lorsque j'arriverais dans les vestiaires ! Autant leur laisser un petit mot de la part des cuisiniers, non ?" Répondit-elle sans attendre. Cette réponse semblait en tout cas préparé depuis un petit moment.

Incapable de contrer cette réponse, je la laissai partir en direction des vestiaire sans me demander une seule seconde ce que pouvait fomenter la chef... Attends une seconde ! Qu'allait-elle écrire sur ce papier de remerciement ? Ma confiance se brisa soudain, connaissant le caractère espiègle de la chef. Avait-elle compris que j'avais peur des gays ? Avec son intuition imparable, c'était à prévoir... je devais me faire des idées ! La chef n'était pas aussi machiavélique...
Un cri de jeunes femmes hystériques atteignit la cuisine. Des clientes ? Une cliente ? Ou alors un homme efféminé ? Les festivités avaient commencé depuis un petit moment certes, mais j'avais l'impression que ce n'était que le début des réjouissances et que le pire était encore à venir !




Dernière édition par Finn le Dim 16 Oct 2016, 13:50, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Johann Muninn le Sam 15 Oct 2016, 19:05




Dance a gogo et gogo dancer

Nous avions commencé à danser avec la troupe sur la musique. Dans un premier temps la tenus et les mouvements ne laissais pas réellement deviné ce qui allait suivre si ce n’est quelque gestes tendancieux … quoique …les gens s’y attendaient un petit peu, c’est pas comme si il étaient venus pour ça … nous suivions la chorégraphie puis petit à petit nous commencions à déboutonné le hauts, dévoilant nos corps petite à petit sous les encouragement du publique . Puis nous continuions à danser torse nus torse parfois en faisait quelque geste tendancieux, un petit clin d’œil par-ci, un sourire charmeur par la … parfois nous caressant le torse ou lorsque nous étions dos au publique, laisser balader nos mains sur les fesses et autre geste dans le même genre. On sentait que le publique avait envie de toucher … patienter mesdames se sera bientôt votre tour mais pas tout de suite …là ce n’est que la mise en bouche … Pis un bout d’un moment …nous descendions nous mains sur les cuisses puis d’un seul coup arrachions littéralement notre pantalon. Bon ce n’est qu’un système de scratch mais a sa a toujours son petit effet …Il ne restait désormais plus qu’une seul couche de tissus avant que nos corps ne sois totalement dévoiler au regard des personnes présentes combien de temps allait résister ? Allez savoir … Nous continuions de danser « en caleçons encore un petit moment histoire de faire durer le plaisir … encore un peu … quoique pas temps de cela en réalité car au final nous somme retrouver avec des bouteilles d’eau a porté de mains. Bouteilles d’eau dons nous étions saisi les danseurs et moi, nous l’ouvrions et laissais couler liquide sur nos corps, rendant le peu de vêtement qu’il nous restait, transparent … Au final nous retirions de manière sexy le dernier vêtement qui désormais n’était plus en mesure de cacher grand-chose pour nous enfin nous retrouver complètement nus. Cependant nous faisions en sorte de garder cacher ce qui devais rester ainsi, jusqu’à la musique s’arrête. Nous saluions le publique avant de regagner « les coulisses ». Personnellement durant tout le long de la dance j’avoue que je n’étais plus totalement là … je m’étais laisser emporter par la fièvre du « du jeu de séductions »…. Hors je dois dire que cela m’amusais beaucoup !

Lorsque nous étions dans les vestiaires nous eûmes la surprise de trouver un plateau avec des verres de cocktails ….nous eûmes la surprise également d’y trouver un morceau de papiers sur lequel était inscrit un numéro de téléphone. Mon collègue qui avait flashé sur Finn s’empara du papier trop heureux !

Danceur : _ haaaa je suis sûr que c’est le cuisinier !

Puis il se saisi de son portable et s’empressa de d’envoyer un sms.

« salut beau rouquins Wink »

Bon de toute façons on doit se préparé pour la suite

(c) Rin sur Epicode



a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Sam 15 Oct 2016, 20:16

Marco éprouvait une horrible appréhension lorsque la musique commença. Il fallait qu'il parte de là, mais ses jambes étaient molles comme de la gélatine et refusaient tout bonnement de lui obéir! Son corps tout entier en fait semblait décidé à agir comme un connard. Ses yeux étaient rivés sur Noa... Seulement lui. Et il voulait détourner le regard! Il ne devrait même pas être là! Pourquoi avait-il fallu qu'il le suive?! Noa se déshabillait. Derrière lui, il entendait les encouragements des femmes en délire. Noa semblait un peu trop s'amuser!

La gorge sèche, Marco chercha désespérement la serveuse pour un verre de coca-cola... Ou un rhum and coke tant qu'à y être! Il aurait dû être mis dehors et les autres ados aussi! Étaient-ils tous... Non ils étaient peut-être comme lui à pas savoir ce qu'ils font ici. Non... L'univers entier voulait se foutre de sa gueule! Il ressentait son bas-ventre en feu et... et...

Merde. MERDEMERDEMERDE! Pourquoi!? Pourquoi ça lui arrivait!? Marco se ravança, veillant à ce que le comptoir le cache, tentant de prendre de bonnes inspirations. Plus facile à dire qu'à faire quand Noa se trémoussait complètement nu non loin de lui. Quelle horrible journée...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Dim 16 Oct 2016, 13:27

J'étais avec Harumi, j'attendais sa réponse avec impatiente. Suis-je jaloux, nan, se n'est pas mon genre, après un moment, elle me répondit en étant crispée.

"Bonsoir Hullis. Pour répondre à ta question, je n'en sais rien, c'est la première fois que je les vois. Excuse-moi, mais j'ai des choses à faire. Sinon c'est gentil d'être venu me voir."

Elle partit aussi vite qu'elle est venue... J'ai eu un moment de grand stress. C'était vraiment suspect... Harumi part sans me dire d'avantage et à l'air de ne pas tout me dire sur ces mecs. Ne panique pas, ne panique pas. Pourquoi je devrais paniquer alors que 6 mecs travaillent avec elle et qu'elle est la seule fille à travailler au bar. Je devais faire mon enquête. J'étais à présent dans la cuisine, il y avait bien évidemment Finn... Bref, je voulais lui poser des questions, en essayant de faire un sourire animal. J'ai bien dit essayer. Mais il lança un grand soupire et me dit

"Miss Harumi vient tout juste de retourner en salle ! Il est bien malheureux que vous l'ayez loupé ! D'ailleurs, je tiens à préciser que cet endroit est interdit à toute personne étrangère au service ! Vous n'avez donc rien à faire là !"

Toujours aussi désagréable à ce que je vois. Par fierté, je décide de partir sans rien dire de plus, bon, je devais trouver de quoi il se tramait ici. En arrivant dans la salle principale, j'entends une musique se lancer. Et ce que je vois, ma laissé dans une situation gênante... Il y avait Noa et les 4 autres mannequins, qui dansaient à poil pour le public. Une grosse jalousie s'empare de moi. Et une question qui me préoccupe. Depuis combien de temps, ils dansent ici. Noa, je ne te savais pas comme ça. À ce moment, j'aurais voulu balancer une boule de peinture sur les danseurs, mais je réussis à garder mon calme pour le moment. Surtout, car je me ramasserais 4 mecs musclés en plein sur moi. Que faire, que faire. Après un long moment, qui me semblait interminable, les danseurs avaient fini et part pour les vestiaires. C'était ma chance ! Je pouvais les empêcher d’exhiber leur corps devant certaines personnes. Je décide donc de prendre une chaise, et de bloquer la porte. Vous ne me margerez plus avec vos corps d'apollon.

J'ignore si cette chaise allait les retenir longtemps. Mais pour le moment, j'étais content et je retourne dans la salle principal.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Okura Enisarin le Jeu 20 Oct 2016, 13:15

Ouf! Harumi est là. Au moins elle va répondre à ma question. Mais Harumi a l'air gênée comme moi et pointe du doigt quelque chose derrière moi et je me rends compte qu'elle montre une affiche que je n'avais pas vu qui marque "enterrement de vie de jeune f..." QUUUUUOOOOOIIIII!!!!???? Un enterrement de vie de jeune fille????!!!! D'un coup, à cause du fait que j'ai appris le thème de la journée, j'ai une envie de vomir, mais je n'ai pas de sac à vomi, j'aurais dû en prévoir. J'ai une grosse envie de hurler en plus de vomir. Je cours vers l'extérieur du bar en voyant une poubelle à proximité et en vomissant dedans. et lorsque j'ai fini de vomir, je hurle dans la poubelle.

"AAAAAAAAH!!!! C'EST QUOI CE BAAAAAR!!!!!????? POURQUOI HARUMI A ÉTÉ ENGAGÉE DANS LE BAAAAAR?????!!!!! ET QU'EST-CE QUI LUI PREND A CE PATRON D'ACCEPTER CAAAAAA?????!!!!!!"

Après avoir crié ça, je sors ma tête de la poubelle, je cherche dans mes poches une pastille à la menthe pour atténuer la mauvaise haleine de mon vomi. et je me rends compte que je n'en avais même pas amené. Et fu! Je pense sincèrement que j'aurais dû en acheter ou en avoir amené de France. M'enfin c'est pas grave, je vais retourner au bar et je crie avec un rire nerveux:

"Quelqu'un a une pastille à la menthe?!"

Je ne sais pas trop si on va m'envoyer balader, mais bon, je n'ai pas envie de trop sortir du bar d'Harumi pour une question de moralité. Enfin ce n'est pas la moralité de tout le monde et je le sais pertinemment, mais c'est la mienne de toute manière.


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Invité le Ven 04 Nov 2016, 17:03

Noa, avec ses "amis", à moitié nus, dansaient (excusez moi pour l’exagération de ce mot), tandis qu'un public féminin les acclamaient. Ne sachant comment réagir, tout ce que je fis fut d'abord de détourner le plus vite possible le regard. Il fallait que je tienne bon. Après tout, ils étaient encore en pantalon. C'était plus leur comportement de gênant pour le moment. Je retournai derrière mon bar, m'occupant de servir les clients des différentes boissons commandées. Je vis alors Okura rerentrer dans le bar, l'air un peu pâle, ce qui n'était pas courant. Ouch, ça devait être l'annonce du programme. Je me demandai pourquoi il était entré de nouveau, vu le programme, lorsqu'il demanda :

"Quelqu'un a une pastille à la menthe?!"

Un pastille à la menthe ?! Alors là, si je m'attendais à ce qu'on me pose cette question ! Je lui fis signe, me souvenant d'une boite que j'avais ouverte sur une des étagères qui en était remplis. Crier n'aurait servi à rien, la salle étant déjà remplie de voix hystériques, j'avais d'ailleurs eu de la chance d'entendre Okura.
Lorsqu'il m'eue rejoint, je lui en passait plusieurs dans un sachet, au cas où. Voyant qu'il n'allait pas mieux je me forçais à lui reparler, bien que je sois morte de honte vu la situation, et que j'aurai préféré ne pas avoir à faire ce travail.

"Est-ce que tu vas bien ? Tu est super pâle ! Tu sais, vu ce qui risque de ce passer pendant la soirée, tu ne devrais pas rester si tu te sens mal. Moi, je suis pas obligée, mais toi, rien de ne te retiens."

Je lui adressai un pauvre sourire dépité en pensant à ce qui m'attendais. Je remarquai alors un garçon assez enveloppé assis en face du bar, qui lui, avait l'air, mais alors pire qu'Okura, mal à l'aise. Ne voulant pas qu'un client ait un malaise pendant la soirée, mon premier réflexe fut de remplir un verre d'eau et de le poser devant lui rapidement, on n'avait certainement pas vu mon visage. Il avait l'air plutôt adulte, aussi ne voulais-je pas le déranger pour l'instant. Mais il était à surveiller, et s'il le fallait, je le ferai quitter ce bar de force.
Je revins auprès d'Okura prévoyant de lui expliquer du mieux que je pouvais le pourquoi du comment j'étais arrivée ici. Il était hors de question qu'on se fasse des idées sur moi, ma réputation allait déjà assez en pâtir suite à cette soirée.
Je levai rapidement les yeux et remarquai alors que sans que je m'en rendre compte, les strip-teaseurs étaient déjà partis faire leur pause. Je remarquai alors des pantalons sur le sol. Eh bien, je pouvais me vanter d'avoir loupé quelque chose. Apparemment, il n'avait pas encore TOUT retiré, ce qui me soulagea un court instant, car je savais que ce n'était pas fini, au contraire.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Okura Enisarin le Mer 14 Déc 2016, 19:59

HRP:
Bon, étant donné que le RP bloque par l'absence de Finn, Noa c'est ton tour.


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dance a gogo et gogo dancer [Libre ] (Feat Harumi et Finn)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum