Olympus Project
FORUM EN PAUSE

Bonjour à toi !
Le forum est en pause pour une durée indéterminée. Il n'y a donc plus de staff pour valider les fiches, faire tourner la boutique et faire des évènements, etc.
N'hésitez pas à revenir dans quelques jours prendre des nouvelles ! En attendant, vous êtes les bienvenus pour papoter dans la section hors-jeu !
(Luna)

non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Message par Mlle Denarbonne le Sam 24 Sep 2016, 21:55


•••
Enfin. Enfin le temps est venu. Pour le personnage de Denarbonne, rien a changé : elle a toujours continué son boulot de professeur. La vieille fille donne des devoirs à ses élèves, donne des évaluations, corrige les copies, poursuit son programme, se familiarise avec les collègues et se fait toujours séquestré chez Adam. Mais pour monon, quelque chose s'est produit : l'épiphanie. La voilà nue, serviette sur la tête entrain d'écouter l'Hymne URSS -sur la tête d'Allan je jure que c'est vrai. Pour elle, il est temps de redonner vie à Mlle Denarbonne, peu reconnue parmi la génération Fécond.

Mlle Denarbonne se réveille avec une sale tête. Les cheveux en bataille, l'halène de chacal, elle contemple son réveil qui sonne depuis une vingtaine de minute. Ouais, il est l'heure de se réveiller. La trentenaire regarde l'oreiller à côté d'elle. C'est celui d'Adam, il a du partir sans même réveiller sa belle. A moins que ce qui s'est passé dans le rêve de Denarbonne est vrai, askip elle l'a giflé  et a mit ses doigts dans le nez en disant « tg le chat me revomi pas dessus stp. Juliette renifle l'oreiller tel une groupie de Jamie Dornan. Il pue le shampooing aux agrumes. L'enseignante se lève enfin.

Inutile de raconter la matinée de la femme : café, ramassage-de-merde-du-chat-sur-le-tapis -quoique non il est resté dans son ancien appart' elle l'a oublié vu qu'Adam n'en veut pas-, toilettes, cigarette et tous ces trucs de beauté que font les femmes. Là voilà pimpante et de bonne humeur : aujourd'hui, c'est Seconde Guerre Mondiale.

Et vu qu'on arrête pas de rabâcher ça chaque année, Mlle Denarbonne va animer le cours différemment : les élèves vont devoir incarner un pays qui a joué un rôle majeur lors de la Seconde Guerre Mondiale puis interpréter le personnage pour faire un lien entre chaque conflit et événement des pays et des conséquences de la guerre dans le territoire. Juliette a eu cette illumination hier soir dans les toilettes alors qu'elle s'est mit à rager sur l'absence de PQ. Juliette s'est trouvée brillante et ne s'est jamais autant aimée que cette fois-là.

Arrivée à l'Académie, elle finit son gâteau anglais dégueulasse avant de foncer dans sa salle de classe. Comment commencer une journée pluvieuse avec du théâtre ! Bien qu'ils ne joueront pas tout de suite, ils vont tous être en groupe à papoter entre eux pendant que leur professeure finit de corriger les dernières copies sur la Première Guerre Mondiale. La dernière sonnerie retentit et Juliette arrive dans sa salle de classe : encore deux ou trois minutes le temps que les retardataires arrivent et le cour délirant de Mademoiselle Denarbonne va commencer. Avec une bosse sur le crâne parce qu'en marchant comme une clodo sur le trottoir pour se diriger à l'Académie, elle s'est mangée un poteau.

Juliette (souriante) : « Bonjouuuuuuuur ! Bon alors j'ai pas fini de vous corriger les copies mais vous allez voir on va faire quelque chose de marrant aujourd'hui ! On attend les retardataaaaaires ... »
•••
{HRP} A LIRE:
YO JE SUIS VIVANTE. Voilà, pour prouver que je ne suis pas morte je vous propose un cours. J'accepte maximum dix élèves. Le cours se termine lorsque je serais arrivée à quatre ou cinq posts. Allez, v'nez, ça va être chouette.



« "Yolo." susurre Robespierre à St Just. »
avatar
Mlle Denarbonne

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Message par Jïnn le Sam 24 Sep 2016, 22:12

Un cours pas comme les autres

Jïnn et des élèves avec une prof barrée

Aujourd'hui était une journée basique. Des cours, des cours et encore des cours. Toujours des cours ! Je dis pas que ces derniers sont pas importants. La c'était un fucking cours d'histoire ma gueule. On allait voir quoi ? La deuxième guerre mondiale ? Puis, on avait pas fait une interro déjà si ? Oh et puis merde j'm'en tape. Et puis si ça parle de Vichy....Olalallaa.....
Bref, j'avais l'uniforme, du moins, j'étais pimpé, pas de veste, juste la chemise et le symbole putain de classe. Je me demande sa valeur symbolique d'ailleurs. J'avais pour habitude de garder mes gants sur moi. Ainsi que mon bandeau tiens. Faut dire que je m'accroche vite à ces objets sentimentaux.

J'attendais alors tranquillement dans la salle de classe que la professeur arrive. Elle s’appelait comment déjà ? Bonnebar ? Desbonnebars ? Je sais plus. A vrai dire j'm'en fiche un peu même si certains élèvent la trouvait canon et sympa. Faut pas croire tout ce qu'on raconte de nos jours. Enfin, faut filtrer l'information. J'étais bien réactif aujourd'hui, tu m'étonnes pour une fois que je me couche pas trop tard. Je me faisais chier, faut dire que quand y'a pas grand chose à écouter dans cette salle bah tu te contentes d'aller regarder par la fenêtre. C'était si grand Tsuki au final...Si dynamique...Si...vivant enfaîte. Tu m'étonnes, on était combien ? 600 ? 500 ? J'en savais rien non plus. Je faisais du pen spinning pour passer le temps vu que dehors y'avait rien d’intéressant. Je le faisais glisser entre mes doigts habillement. J'ai du souvent m'ennuyer en cours pour être aussi fort à ce truc tiens...

La sonnerie retentissait. ENFIN ! C'est pas trop tôt. Faut que j'arrête de venir en avance, mauvaise habitude...quoi que... Je détaillais la professeur. Elle...elle s'était cogné ou autre ? C'était quoi cette bosse ? M'enfin, il semblerait que sa joie de vivre soit toujours vivante, rassurez vous, toujours la banane, toujours debout. OH LE CON.

« Bonjouuuuuuuur ! Bon alors j'ai pas fini de vous corriger les copies mais vous allez voir on va faire quelque chose de marrant aujourd'hui ! On attend les retardataaaaaires ... »

Un truc marrant ? Elle a piqué ma curiosité, je m'endormirai pas aujourd'hui finalement. Je restais debout en attendant qu'elle demande de s'asseoir, enfin, le classico classique d'un élève un peu respectueux quoi. Ensuite, je m'asseyais en attendant qu'elle démarre son cours.

DEV NERD GIRL



THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn
MJ

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Message par Noa le Sam 24 Sep 2016, 22:31

Aujourd’hui au programme nous avons … roulement de tambour … vous ne devinerez … cours d’histoire ! En apprenant cela mon visage se décompose. Je déteste cette matière ! Je serais très franchement tenté de séché ce cours-là. Qu’est ce qui m’en a empêché ? A vrai dire … la réputation de la prof qui animerait ce cour. Il parait qu’elle très (bonne) spécial ! C’est quoi son nom déjà …. Un truc qui ressemble à bonibar … Denarbonne. Le nom fait un peu bourge cul serré quand même ! Enfin bon. Je m’étais habillé de la tenus réglementaire avec en bonus mes mitaines mon écharpe rouge et mes bouchons d’oreilles. Je me dirigeais d’un pats lourd et sans aucune motivations pour ce cour …. Du coup pour me donner un peu de courage je mis à chanter une chanson française que j’aime bien qui me met de bonne humeur.

Moi : _ C’est pas facile , d’avoir du style quand on est une fille comme moué, c’est pas commode d’être à la mode, quand on est bonne du curé. Entre la cure et les figures des grenouilles de bénitiers la vie est dure quand on …

Voix féminine empli de sexe appeal : « Bonjouuuuuuuur ! Bon alors j'ai pas fini de vous corriger les copies mais vous allez voir on va faire quelque chose de marrant aujourd'hui ! On attend les retardataaaaaires ... »

Je fus coupé dans ma chanson lorsque j’entrais dans la salle. En effets la prof était déjà présente. Une femme environ la trentaine lunette et long cheveux. Presque canon si elle se habillait pas comme une mémé. Remarque le look vintage il parait que c’est tendance. Trêve de plaisanterie je crois que je suis en retard.

Moi : _ Oups … pardon pour le retard ….

Je suis resté un peu bloqué sur l’espèce d’œuf de pigeon quel avais sur le front. Lorsque je repris mes esprits je remarquais la présence de Jinn. Pour le coup je ne cherchais pas midi à quatorze heur et alla direct m’installer à côté. D’habitude par sécurité je ne m’installe jamais en cours à côté de lui pour ne pas être tenter de parler mais la y avais urgence. Je lui fit un check avant de prendre place et de sortir mes affaires


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Message par Invité le Ven 30 Sep 2016, 08:18

Une journée s'annonçait sous le thème du changement! Alyssa s'était réveillée dans le lit de sa voisine de chambre, Venda, avec une gueule de bois, mais toujours habillée. Bon... Rien à signaler avec miss Mystique on dirait. En tout cas, son lit était vachement comfortable. Quoi? Les lits sont les mêmes? Ne dit-on pas que l'herbe est plus verte chez le voisin? Parlant de voisin, faudrait tester la couette d'Harleen... Une chose de plus à mettre sur la liste de trucs à faire d'Alyssa.

Bref! À part la légère et carabinée (oh wait, ça va pas ensemble) migraine d'Alyssa TOUT ALLAIT BIEN! Le ciel est jaune, les oiseaux miaulent, Alyssa avait ses putains de règles! TOUT VA BIEN À LALALAND!

...Une douche et un joint (oui oui, en même temps) plus tard, Alyssa sortait de la salle de bain fraîche et dispose pour une bonne journée. Sauf qu'il pleuvait dehors et Lloyd enseignait en ce moment, du coup elle s'emmerdait.

Écouter la pluie tomber et rouler dans la couette de Venda devenait ennuyeux à force.

Soupirant, Alyssa quitta le dortoir des Rubis et vit qu'il y avait un cours d'histoire qui était sur le point de commencer. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas assister à un cours. Pourquoi pas? En entrant elle vit deux connaissances. Son garde du corps préféré et monsieur Noa.

Telle une reine qui saluait les foules dans une parade, Alyssa agita la main à la plèbe avant de prendre place dans le fond de la classe.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Message par Felias le Ven 30 Sep 2016, 20:18

Aujourd'hui est un jour bien. Parce que j'ai histoire ! EH OUI ! Et pourquoi histoire c'est bien ? Parce que j'ai un daron prof chercheur en histoire pardi ! Du coup je suis un peu calé en la matière. Et puis l'histoire c'est lié à la littérature. L'histoire a FAÇONNÉ la littérature ! Et ça c'est beau putain ! Forcément quand on prend un de mes domaines favori avec un domaine que je surgère sa race. Je passe en mode gros nerd. Et ça me donne envie de jouer les gars sympa aujourd'hui. Enfin disons que les cours que j'ai eu avant j'm'en battais un peu les cuys... Y'a que le cours d'histoire qui m'intéresse vraiment après tout, le reste c'est d'un banal nul à chier on peut le dire. BON ! C'est l'heure de du-du-du-- Du cours d'histoire ! Putain pourquoi je m'enjaille autant ? Bon. Comme c'est journée sympa, je me suis pointé avec l'attiraille du parfait petit élève. J'ai mon uniforme, chose qui n'arrive que dans les cas d'extrême nécessité ! En arrivant, j'entends vaguement un bout de voix parlant de copies pas corrigés et de retardataires. Hé. Je devais pas être encore là quand y'a eu contrôle. Je rentre donc sifflotant dans la classe, finissant sur un note montante à la mesure que je me tourne vers le reste de la salle. Un large sourire de contentement se lit sur mon visage.

- Salut la plèbe ! Je sais je suis en retard, my bad.

J'agite un peu aléatoirement ma main gauche en guise de salut. Ouais, aujourd'hui je défonce pas la porte en gueulant. Mais bon l'autre fois c'était un cours spécial et j'étais pas encore habitué à l'atmosphère de l'Académie. Maintenant je suis déjà dans le collimateur de plusieurs surveillants limite. Du coup je fais profil bas parce que j'ai pas envie qu'on m'emmerde. D'ailleurs je suis en retard à cause d'un professeur qui trouve que je m'implique pas assez dans le cours. Ce à quoi je lui ai répondu élégamment "M'en bat les cuys, tu sais ?" Du coup la suite est prévisible, d'où mon retard. Yay.
Je scrute donc la salle de classe dans son intégralité, cherchant des visages connus et autres features sympas. Alors déjà je reconnais deux types : Les deux mecs qui sont dans leur coin. Je les ai vu dans ce cours du bordel absolu, et ils m'ont laissé une bonne impression on va dire. Mais bon, je les connais pas vraiment donc je vais pas m'incruster... À côté de ça y'a une charmante dame. Mais elle à l'air du genre.... Du genre j'ai pas envie de m'emmerder à faire connaissance avec elle ça va me les briser vite sinon. Et puis le clou du spectacle, la prof'. Cette dame Denarbonne, à une réputation... Une réputation, j'en sais pas plus. Mais quoi de mieux pour se renseigner sur une personne, que de l'avoir face à soi ? Du coup comme c'est un bon jour je vais me la jouer super diligent, FORCÉMENT et ça me permettra peut-être de mettre la lumière sur cette notoriété qu'est la sienne.
Je m'abats nonchalamment sur ma chaise, fatigué d'avoir eu un prof' à la con sur le dos et d'avoir dû aller en cours en marche rapide parce qu'on déconne pas avec mon cours intéressant de la journée. On va se marrer, enfin non on se marre pas en classe-- quoiqu'avec un prof' à la réputation si élevée ça va peut-être être drôle ? "Aujourd'hui on va parler du génocide arménien mdr." On est d'accord, ça le fait pas trop... Bah je verrais bien.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Message par Venda le Ven 21 Oct 2016, 07:09

C'est un avion, c'est un tweeter, non c'est l'acrobate achromate ninja se cassant la gueule après avoir fait céder une branche d'arbre... Au moment de l'impact, je sens le choc de répercuter dans tout mon corps et j'ouvre les yeux. WOUAHHHH LA DOULEUR, JE SUIS AVEUGLÉE, JE SUIS AVEUGLÉE, JE SUIS AV... Ah ben non, il fait noir... Je suis habituée de me réveiller le jour, alors que la lumière du soleil inonde la pièce et me tombe en plein dans le visage pour me faire chier et m'aveugler lorsque je me réveille, mais là, rien. Quelle heure il est ?... En étirant le bras pour atteindre mon téléphone et accessoirement mes lunettes de soleil, parce que je préfère éviter d'être aveuglée par la lumière de l'écran, ma main rencontre quelque chose de chaud et je sursaute. Tsé, quand on se réveille en pleine nuit, on a pas forcément les idées claires et notre cerveau est un peu lent à la détente... N'EST-CE PAS, CERVEAU ?! " Gueule po at s'te time-là, dear, ej sleeping. " OUPS, PARDON CERVEAU ! Bref, donc je n'ai pas réalisé directement qu'il y avait quelque chose de chaud qui était plus ou moins collé sur moi. Il a fallut que ce soit ma main qui le rencontre pour que je m'en rende compte et du coup, sursaut. Je sors de sous la couette en moins de temps qu'il ne le faut pour dire " What tha fuck is that ?! " et c'est là que je suis contente d'avoir une vision nocturne intacte. Ce qu'il y a dans mon lit ressemble à corps... . . . Eumh, après observation, c'est un corps. Sans prendre la peine d'aller vérifier, je me frappe le front. Alyssa... Sérieusement, je commence à songer à lui léguer mon lit en héritage... Euh, plutôt lui léguer tout court. Boarf, tant pis je vais la laisser dormir. N'empêche, si elle savait ce que je cachait dans le matelas...  Du coup, je contourne le lit pour aller chercher mes lunettes de soleil et mon iPhone PLACEMENT DE PRODUIT ! sur ma table de chevet et je me rends vers le lit qui n'est pas encore occupé dans cette chambre, parce qu'on est que 4 pour le moment ici. La si populaire chambre 11F aussi surnommée " Osef " par moi-même est encore libre, mesdames et messieurs, mais surtout mesdames. Mais j'en reviens à ce que je fais; sur la pointe des pieds, je me rends au lit inoccupé, parce que j'ai pas envie de me retrouver dans le lit d'Alyssa, tout d'un coup que sa literie rendrait méchante et biatch, mais ça c'est une autre histoire. Donc oui, sur la pointe des pieds et quand je dis sur la pointe, c'est vraiment la pointe. J'arrive à tenir 2, 3, 4 pas, mais après, j'arrête parce que j'ai pas de chaussons de danse et ça fait plutôt mal. Avec tout ça, je n'ai même pas regardé l'heure. En mettant mes lunettes de soleil au préalable, je regarde l'heure sur l'écran de mon placement de prod... Umh de mon téléphone, pardon. 5h42, tu parles d'une heure pour se réveiller !

Exactement 4 heures plus tard, je me réveille encore, quittant un rêve coloré pour retrouver le monde gris, flou et... gris qu'est mon monde visuellement.

Après avoir mangé comme trois au réfectoire, sans doute la puberté, je vais m'endormir sous un arbre. En faite, c'est ce que j'aurais voulu faire, mais dès que j'ai mis le nez dehors pour aller déjeuner, j'ai senti l'odeur de la pluie, parce qu'il pleuvait, alors au lieu de m'étendre sur la pelouse froide d'automne, je vais  m'étendre sur l'un des canapés du salon commun de la maison Rubis en m'imaginant qu'il y a un arbre au-dessus de ma tête.

À un moment, je décide que j'en ai marre de digérer et je me lève pour aller je ne sais où, mais quelque part. Mes pas me guident jusqu'aux salles de classes et c'est marrant, parce que j'avais manifestement apporté mon sac avec des trucs d'école dedans, genre un cahier Canada 80 page dont je me sers pour les notes universelles... En gros, j'utilise le même cahier pour toutes les matières et si non, un crayon pousse-mine avec ma pitite boite de mines 0.5 et une gomme à effacer... Ouais, j'ai pas une énorme trousse à crayons. En même temps, les surligneurs ne me servent pas à grand chose, donc forcément ça contribue à réduire au stricte minimum mes effets scolaires. Une cloche sonne, parce qu'apparemment il y a des cloches à Tsuki et j'étais même pas au courant et je me bouche les oreilles, comme dans ma bonne vieille école, parce que le son de la cloche est un vrai tintamarre cacophonique et assourdissant pour moi et ce, presqu'au même titre que les sacrements d'hosties de sifflets du caliss. Je ne m'emporte pas, je déteste juste les sifflets. Après cette fucking cliche qui, je l'espère sera la dernière, je choisis une classe au hasard... ou presque. C'est à dire que j'ai entraperçu un gars juste à côté de moi qui y entrait, alors je me suis permise de le suivre et c'est là que, PLOT TWIST, je me retrouve dans... Attention, c'est incroyable, roulements de tambours; une salle de classe. C'est fantastique ! Le cours ne semble pas commencé, alors je vais me chercher une place et qui c'est que je croise-tu pas dans le local ? Déjà, la squatteuse de lit que je salue d'un clin d'œil en relevant mes lunettes de soleil, mais mais mais mais mais, il y a Jïnn le combattant. Comme j'ai fait dans le cours de Lloyd, enfin si je me souviens bien je crois que c'est ce que j'ai fait, en tout cas, je lui donne une bonne grosse tape amicale sur l'épaule, même s'il est assis.

- Hey mon Jïnny boy ! On dirait que le destin fait exprès de nous réunir en classe. Je suis contente de te " revoir " ou plutôt de te retrouver.

C'est tout simplement fantastique. Je ne sais pas du tout dans quel cours j'ai atterri, mais c'est parti pour de nouvelles aventures. Je prends donc place à la table à côté du combattant et voilà, je me pose sur la chaise. Bonterful !




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016, 06:48



Feat Des rubis apparemment
non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne

Maudite pluie à la con... J'étais supposé faire de la reconnaissance en ville et commencer à planifier le premier cambriolage de la Troupe! Si ça continue pendant la nuit... Argh, si cette académie peut vraiment m'aider à améliorer mes talents, je veux me débarrasser de cette affliction que j'ai envers l'eau... La seule chose que je peux boire maintenant sans vomir c'est du café ou du thé car ils sont capables de masquer le goût horrible de l'eau pure. En errant dans les couloirs je remarque que mon cours va bientôt commencer. Mon premier en fait, j'aurais normalement dit que j'étais stressé car ça devait faire 1 an que j'avais abandonné d'aller à l'école mais la matière était l'histoire. Un jeu d'enfant... En plus de cela mon cours commence dans.... IL Y A CINQ MINUTES!??! Et moi qui pensait faire bonne impression pour mon premier cours. Bon, j'imagine que je devrais me dépêcher...

En entrant dans la classe, j'observe les élèves déjà là. Il y avait trois gars et deux filles... Oh mais c'est Venda! Et voilà coke girl! Oho! Je me demande si mademoiselle a remarqué que sa stash était manquante pour le moment... J'aurais du amener le sachet merde, il est encore caché dans ma chambre. Pour les trois autres mecs, je peux reconnaître leurs visages ce qui veux dire qu'ils doivent aussi être des Rubis si j'auraient à deviner... La professeur semblait s'avoir prit tout un coup à la tête avant son cours, mais bof, je ne lui prête pas très attention alors que je vais m'asseoir dans le fond à côté de la seule fille de la classe pour le moment. Je ne peux m'empêcher de la regarder une fraction de seconde avec un sourire malicieux en pensant à comment elle a du ou encore elle sera en train de flipper à propos de sa coke.

En attendant que la prof commence, j'essaie de penser de quoi on pourrait bien parler aujourd'hui... Les guerres de l'opium peut-être? Ou bien encore on va dans le passé lointain et on parle de Milet et des premiers mouvements philosophiques créés par Thalès de Milet et de la naissance du matérialisme en tant que point de vue opposé à l'idéalisme... Hoho, j'ai beaucoup d'idées aujourd'hui... Espérons que cette professeur sera capable de me divertir pendant la prochaine période.
(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Message par Taïchi Kagame le Jeu 27 Oct 2016, 19:51

Encore en retard... La poisse. Ces dernier temps, je n'avais spécialement pas trop de chance concernant mon sommeil... Et oui, plus je veux essayer d'apprendre ce qu'est ce don, plus précisément que le changement directionnel de quelque chose, plus je ne remarque pas à l'heure à laquelle je me couche et je me lève... J'étais vraiment en retard pour le coup.

Le livre de mathématiques encore en main, je m'habillais à la va-vite je n'ai mit qu'une chemise blanche lambda avec un boxer lambda et un jean noir lambda, avant de mettre rapidement mes chaussettes blanches lambdas et mes chaussures de ville lambdas et de commencer à courir à travers le dortoir, le couloir du dortoir, le couloir de l'aile nord pour arriver finalement devant la salle convoitée.

Devant la salle de classe, je m'ébouriffais un peu les cheveux en soufflant un coup. Je regardais derrière moi, pour constater avec effroi que j'avais oublié mon sac. Je n'avais pas mes affaires... Quelle plaie sérieusement...

Au moment de prendre la poignée de porte, j'eus une sorte de déclic. Il y avait bien un contrôle la dernière fois ? Avec la chance, et surtout les révisions que j'ai faites, je pense avoir obtenu la note maximale.

C'est alors, tout confiant que j'entrais délicatement dans la salle, en ouvrant la porte doucement. Mon regard croisa celui de la professeur, ce qui me me rendait nerveux. Je fermais donc les yeux avant de lever ma main droite en signe d'excuse en souriant.


" Excusez-moi du retard ! Vous savez ce que c'est, d'arriver quelques minutes après la sonnerie à cause du manque de sommeil hein ? J'essayerais de ne plus reproduire ça... Promis !"

Après ce petit dialogue, j'ouvrais mes yeux pour constater que je ne vis que des personnes inconnues au bataillons. Je remis donc ma main un peu en l'air, enfin mon index plus précisément avant d'essayer de parler un peu à ces personnes:

" Oh... Je ne les connais pas ceux-là, ne me serais-je pas trompé de salle ? J'espère qu'au moins vous avez bien révisé pour avoir une superbe note !"

Cela me dégoutait d'être gentil, mais il le fallait bien... Des personnes ont l'air de se connaître ici, et si je fais un pas de travers, j'allais sûrement être dans une situation un peu délicate.

Mais bon, après cela, je ne fis que me mettre sur une table proche de la fenêtre pour m'assoir convenablement en écoutant ce que la professeur allait dire.



OST de Taïchi

#LeMembreLambda

Revenir en haut Aller en bas

Re: non tu rêves pas c'est bien un cour de Mlle Denarbonne {PV • Les élèves}

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum