Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Kendra le Sam 24 Sep - 21:47

Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre

Peu de temps auparavant, j’avais eu le droit à quelques examens à l’hôpital. C’était après avoir passé un peu de temps en ville avec Alastor. Ce jour-là nous avions trouvé un chaton que j’avais confié à mes parents puisque nous ne pouvions pas le garder à l’Académie et il était hors de question qu’il reste dans la rue au péril de sa vie. Bien que la mère, si elle était dans la rue, fut certainement à sa recherche, il était certain qu’elle serait heureuse de le savoir en bonne santé et bien traité. Quant à moi, étais-je bien traitée ? Je ne le dis pas de la même façon : étant atteinte d’une maladie dont on ne sait trouver l’origine, je suis obligée de suivre un traitement très stricte et lourd. C’était toujours mieux que la chimiothérapie bien que j’eus toujours une épée de Damoclès au-dessus de la tête… Afin de me guérir au mieux j’avais régulièrement rendez-vous avec des spécialistes pour des examens plus ou moins poussés ou des changements de traitements. Enfin… je pense qu’il est maintenant facile de savoir où je voulais en venir.

Les résultats de ces examens montraient que l’évolution des métastases était grandement ralentie par le traitement que j’avais en cours mais que ce n’était pas encore assez pour les « éradiquer ». Le médecin qui m’avait reçue me donna alors un peu de temps pour réfléchir si je préférais recommencer la chimiothérapie qui s’était alors révélée plus efficace ou si la solution d’un autre traitement que je jugeais plutôt hasardeux qu’autre chose me conviendrait mieux. Je n’en avais fichtrement aucune idée, bien que l’idée de refaire de la chimio me fût révoltante. C’était comme un retour en arrière et je ne pouvais pas le supporter. Pourtant, si je ne faisais rien, je ne pouvais pas espérer rester en vie aussi longtemps que je l’aurais voulu.
Dans cet état d’esprit, je me dirigeai vers l’infirmerie. Nous étions un mercredi, proche de midi, et il était l’heure de mon traitement. Beaucoup de personnes m’enviaient de rater des cours. Je ne souhaitais à personne ce que je vivais au quotidien, mais je leur aurais volontiers donné ma place tant entendre cela m’agaçait au plus haut point. Pourtant, je ne faisais que leur sourire à chaque fois en leur disant que je les verrais le lendemain. J’étais bête de faire autant d’efforts pour ce genre de personnes auxquelles je n’étais pas si attachée que cela. En réalité, la seule que j’appréciais pour le moment était Alastor. Ce dernier ne s’apitoyait pas sur mon sort, ne m’enviait pas pour rien et ne me donnait pas de faux espoirs. Je n’en demandais pas plus, en réalité.

Devant la porte de l’infirmerie, je poussai un léger soupire avant d’entrer. J’avais le sourire mais mon amertume le rendait moins « éclatant » que celui que je pouvais offrir au quotidien. C’était ainsi à chaque fois que je venais dans cette pièce ou à l’hôpital. Je n’étais certainement pas la plus à plaindre, mais je ne pouvais plus supporter les faux semblants et le fait d’être faible pendant une demi-journée. Souhaitant le bonjour à la personne de garde, je fermai la porte. Qui allait s’occuper de moi cette fois ?

ft. Archie McAlister


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le Lun 26 Sep - 17:40

Une autre journée débutait. N'ayant pas eu de cours en avant-midi, Archie aurait put dormir un peu plus, mais il devait suivre ce nouveau mode de vie où il prendrait son petit déjeuner et ses médicaments à heures fixes chaques matins. Une routine qui devenait bien lourde et ennuyeuse. Il s'était installé à l'infirmerie pour manger, regardant d'un oeil morne les murs blancs. Il commençait à comprendre un peu ses patients. Les murs lui rappellait sa chambre d'hôpital. Puis, comme frappé par une inspiration soudaine, il se leva d'un bond. L'infirmerie n'avait pas besoin de ressembler à un hôpital, pas vrai?

Ayant vite regagné sa bonne humeur, Archie prit sa voiture pour chercher du matériel. Et s'il laissait les élèves choisir parmi les couleurs offertes? Il prit plusieurs pots. Jaune, bleu, Aqua... Des couleurs plus joyeuses sans être aggressantes. Archie n'était pas un pro décorateur, mais ça pourrait être une activité à proposer aux élèves et rendre l'infirmerie plus conviviale.

Une fois les courses faites, peu désireux de rester hors de l'académie plus longtemps, il reprit la route pour rentrer avec ses nouvelles acquisitions. Il en profita pour se prendre un club-sandwich à un resto en chemin et revenir à la maison... Tiens lui aussi commençait vraiment à appeller Tsuki sa maison.

Arrivé à l'infirmerie, il posa les divers pots de peinture sur le sol, en évitant qu'ils soient trop encombrants. Déjà, il fallait changer les choses de place... Déplacer les lits et couvrir ou sortir le bureau. Il allait avoir du pain sur la planche. Comme il réfléchissait à tout ça, la porte s'ouvrit et il vit une jeune femme qu'il ne connaissait pas.

"Oh! Bonjour! Pardon pour le désordre", s'excusa-t-il.

Il lui indiqua une chaise où s'asseoir.

"Je prévois apporter des petits changements ici bientôt, mais je suis toujours disponible pour recevoir. Je ne me souviens pas t'avoir déjà vu. Je suis le professeur de biologie et aussi infirmier: Archie McAlister, mais tout le monde m'appelle juste Archie. Que puis-je faire pour toi, mademoiselle...?", demanda-t-il toujours de son ton convivial.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Kendra le Lun 26 Sep - 19:42

Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre

Lorsque je regardai la salle, je fus surprise au point de ne plus bouger. Sur le sol étaient disposés des pots de peinture de toutes couleurs simples et agréables. Etait-ce en attendant d’être emmenés par leur propriétaire ou… était-ce pour cette salle ? Il était vrai que changer le blanc de cette salle ne ferait pas de mal, bien au contraire. J’avais toujours l’impression d’être dans la chambre d’hôpital qui m’accueillait pour chaque examen ou nouveau traitement. Etait-ce dans le même état d’esprit qu’on avait eu cette idée si tel était la volonté de la personne ayant amené ce nécessaire ici ?

"Oh! Bonjour! Pardon pour le désordre."

Cette voix appartenait à un homme pour le moins enveloppé aux airs enfantins mais qui avait tout pour être sympathique. En tous les cas, pour qu’il s’excuse pour cela, soit il s’inquiétait parce qu’il avait entreposé cela pour lui en attendant, soit parce qu’il s’inquiétait pour autre chose. En tous les cas, en m’indiquant une chaise, il m’expliqua qu’il prévoyait des petits changements, chose qui n’était pas de refus, surtout pour moi qui venait trop régulièrement à mon goût. Pour le moment j’avais trop l’impression d’être à l’hôpital ! Je ne pouvais donc que saluer avec joie ce qu’il voulait faire. Je pensais même qu’il pourrait demander l’aide de quelques élèves qui pourraient égayer la pièce par des dessins ou autres, un peu comme pour mettre leur emprunte. Je n’étais pas très douée en la matière, mais si je pouvais demander à participer je n’en serais que ravie. Après tout je n’avais certainement pas plus de quelques années à vivre si ça continuait comme ça…
Puis, il se présenta :

" Je ne me souviens pas t'avoir déjà vue. Je suis le professeur de biologie et aussi infirmier: Archie McAlister, mais tout le monde m'appelle juste Archie. Que puis-je faire pour toi, mademoiselle...?"

- Je m’appelle Kendra. Kendra Elkosa. Enchantée Archie. Je viens pour prendre mon traitement.


C’était rare qu’un professeur demande de se faire appeler par son prénom, mais certainement bien plus agréable aussi. J’espérais cependant ne pas devoir réexpliquer ma maladie ou les conséquences du traitement qui était très lourd. Pas autant que la chimiothérapie, mais assez pour m’assommer pendant environ une demi-journée. Normalement il devait avoir toutes ces informations dans mon dossier rempli scrupuleusement sur ordre de mon médecin. Malgré cela, je ne pus m’empêcher de lui demander :

- L’infirmière vous en a-t-elle touché quelques mots ?

ft. Archie McAlister


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le Lun 26 Sep - 21:16

La jeune femme apparaissait comme fortement sympathique, elle ne fit pas de cas du désordre ambiant et se présenta.

- Je m’appelle Kendra. Kendra Elkosa. Enchantée Archie. Je viens pour prendre mon traitement.

- Enchanté, Kendra... Mais euh... Un traitement, demanda-t-il d'un ton hésitant.

- L’infirmière vous en a-t-elle touché quelques mots ?

Archie secoua la tête lentement, se grattant légèrement la nuque.

- J'ai bien peur que non, désolé. Je suis encore nouvellement infirmier ici, je n'ai pas reçu vraiment d'informations, mais attends. Je vais jeter un oeil aux dossiers. Veux-tu quelque chose à boire ou à manger entre temps?, proposa-t-il.

Après sa réponse, Archie ouvrit le classeur.

"Bon... Clauss...Devos... Elkosa! Voilà."

Il fut surpris de voir un dossier assez épais entre ses mains. Refermant prudement le tiroir, Archie retourna à sa place pour poser le dossier devant lui.

"Puis-je?", demanda-t-il.

Même à son époque de médecin, il n'aimait pas trop farfouiller dans les dossiers devant les concernés sans leur accords.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Kendra le Lun 26 Sep - 22:37

Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre

Face à mon interrogation, le professeur sembla grandement gêné. Il traduisit cela en se grattant la nuque en me répondant sur un ton qui, au départ, était dans ce même état d’esprit avant de redevenir plus neutre :

- J'ai bien peur que non, désolé. Je suis encore nouvellement infirmier ici, je n'ai pas reçu vraiment d'informations, mais attends. Je vais jeter un œil aux dossiers. Veux-tu quelque chose à boire ou à manger entre temps?

- Merci, mais je n’ai envie de rien.

Pour être exacte, le fait que j’allais être immobilisée pendant environ une demi-journée ne me donnait aucunement envie de manger ou de boire quoi que ce soit. Je le laissai cependant chercher mon dossier en silence sans rien ajouter. Cela ne servait à rien et je ne voulais pas le faire en tous les cas.
Quand il eut trouvé mon dossier, la surprise d’Archie ne m’échappa pas. En même temps il était rempli de tous les éléments dont avait besoin mon médecin pour traiter au mieux ma maladie. Alors quand il me demanda s’il pouvait regarder mon dossier devant moi après s’être installé à son bureau, je lui répondis avec un sourire :

- Mieux vaut que vous le fassiez, en effet.

Sur la première page, hormis mon identité et les informations concernant qui il fallait contacter en cas de problème, mon groupe sanguin et mes allergies inexistantes, il y avait toutes les informations concernant ma maladie. Il s’agissait donc d’un cancer dont on ne parvenait pas à trouver l’origine. Après une grande période pendant laquelle j’étais sous chimiothérapie, qui m’avait tellement affectée que je m’étais éloignée de tous ceux qui m’auraient soutenue (quoi que d’une façon que je n’aurais pas supporté), on m’avait donné plusieurs traitements, tous plus lourds les uns que les autres. Quoi que le dernier qui m’avait été prescrit était tout de même un peu mieux que les autres : je n’avais pas l’impression d’avoir constamment froid au point de devoir chauffer mon eau pour me permettre de la boire, je n’étais pas nauséeuse pour n’importe quelle raison et je n’étais pas assommée toute la journée non plus. Certainement était-ce à cause de tous ces effets secondaires que j’avais des difficultés à me dire que j’allais avoir un nouveau traitement ou recommencer la chimio. Tout ce qui m’avait été donné de vivre à cause de ces médicaments, qui n’avaient en rien fait reculer de façon significative ma maladie, ne m’aidaient pas à prendre une décision. Je savais que mes parents allaient me pousser à accepter la énième « solution », mais je préférais en parler avec une autre personne. Sauf qu’à part Alastor je ne voyais pas vraiment à qui je pouvais me confier…

ft. Archie McAlister


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le Jeu 29 Sep - 23:17

Kendra refusa poliment de se restaurer, invitant ensuite l'infirmier à lire son dossier, toujours souriante. Une fille pleine de vie c'était beau à... Les yeux d'Archie s'arrêtèrent sur l'un des mots. Un mot horrible et malheureusement trop familié pour lui: cancer. Son coeur se serra pour elle. À ce moment, il lu le dossier de la jeune femme avec la plus grande attention.

Elle luttait contre sa maladie depuis un peu plus de deux ans. Il trouvait un peu étrange que le dossier ne spécifiait pas le type de cancer. Poumon? Coeur? Ou peut-être était-ce une leucémie? Rien... Un cancer inconnu généralisé. Elle avait eu divers traitements de chimio-thérapie, mais pas encore de chirurgie. Le dossier ne parlait pas de traces de tumeurs non plus. Un dossier assez épais, mais mystérieux. Encore aujourd'hui certaines maladies se révèlaient être de véritables défis pour les médecins et chercheurs.

Il acquiesça lentement en faisant tout de même un sourire à l'élève.

"Je comprends. L'ancienne infirmière a dû ranger le traitement dans l'un des réfrigérateurs. Si tu veux bien t'étendre entre temps..."

Il ne savait pas vraiment comment réagir. Des enfants malades, il en avait connu plein, mais ce n'était pas la même chose. Elle était assez vieille pour bien réaliser l'ampleur de ce qu'il lui arrivait.

"J'ai été médecin avant mon arrivée ici, dans un hôpital pour enfants. Si ça peut te rassurer, j'ai de l'expérience pour traiter ce genre de maladie, bien que je n'aie pas les ressources pour faire des remèdes miracles", admit-il tristement.

Il trouva enfin la pochette contenant le traitement en question et revint vers Kendra.

"S'il y a quoi que ce soit que je peux faire, par contre n'hésite pas", dit-il, installant le tout avec douceur.

Il se doutait bien qu'il ne pouvait pas faire grand chose, mais il espérait que cela apporterait un soutien pour Kendra.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Kendra le Ven 30 Sep - 21:13

Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre

Archie lut mon dossier avec grande attention. A son air, il me sembla qu’il maîtrisait le sujet bien mieux que l’ancienne infirmière. Cela me parut rassurant, mais j’eus l’impression qu’il allait falloir que je mette les choses au clair pour qu’il ne fasse pas la même erreur que les autres médecins. Il était des choses que j’avais bien des difficultés à accepter malgré le temps qui passait, ou à cause de ce même temps. Enfin, cela n’empêcha pas ce qui suivit :

- Je comprends. L'ancienne infirmière a dû ranger le traitement dans l'un des réfrigérateurs. Si tu veux bien t'étendre entre temps...

Le professeur m’avait dit cela gentiment, souriant, après avoir semblé comprendre le contenu du dossier. Je lui souris donc sympathiquement avant de me diriger vers un des lits au milieu de la pièce. Je ne voulais pas m’exposer, mais comme je n’allais pas rester si longtemps que ça, je préférais laisser les meilleures places pour ceux qui seraient là plus longtemps. Cependant, quand j’eus posé mes affaires, je m’arrêtai dans mon geste qui allait me mettre sur le lit quand Archie ajouta :

- J'ai été médecin avant mon arrivée ici, dans un hôpital pour enfants. Si ça peut te rassurer, j'ai de l'expérience pour traiter ce genre de maladie, bien que je n'aie pas les ressources pour faire des remèdes miracles.

- Cela se saurait si ça existait… Mais je vous remercie de votre sollicitude.

Fronçant les sourcils, le sourire perdu, je m’assis sur le lit en attendant qu’il trouve le « remède » qu’on m’avait pour le moment prescrit. Il n’avait certes pas dit qu’on me guérirait bientôt, mais ce n’était pas loin de l’autre. De toute façon, il allait falloir que je me prépare à être au plus mal pendant un moment. Je n’aimais pas ces périodes qui me rappelaient mon état comme s’il s’agissait d’une grande claque dans la figure. Si seulement il était des traitements plus doux comme plus efficaces…
Lorsqu’il l’eut trouvé, je me couchai et il me prépara à l’injection. Puis, certainement dans un élan professionnel, il me déclara :

- S'il y a quoi que ce soit que je peux faire, par contre n'hésite pas.


- Plusieurs choses juste à préciser, en fait, lui répondis-je avec un sourire un peu peiné. Evitez-moi les « faux espoirs » et ne me faites pas de belles promesses. Je connais mon état et je refuse de me voiler la face. Ainsi je peux vivre ma vie pleinement en toute connaissance de cause. Ce n’est pas contre vous, mais je préfère partir sur de bonnes bases avec vous si je dois venir régulièrement. J’espère que vous comprenez…

Je n’étais pas certaine d’avoir été très diplomate sur ce coup-là, mais c’était certainement la meilleure chose à faire. En tous les cas ça l’était à mes yeux, ne serait-ce pour que je garde le moral.

ft. Archie McAlister


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le Lun 3 Oct - 21:49

Tandis qu'Archie termina d'installer le traitement, la jeune Kendra lui parla affichant un sourire triste.

- Plusieurs choses juste à préciser, en fait. Evitez-moi les « faux espoirs » et ne me faites pas de belles promesses. Je connais mon état et je refuse de me voiler la face. Ainsi je peux vivre ma vie pleinement en toute connaissance de cause. Ce n’est pas contre vous, mais je préfère partir sur de bonnes bases avec vous si je dois venir régulièrement. J’espère que vous comprenez…

L'infirmier acquiesça, prenant un siège au chevet de l'émeraude.

- Je comprends tout à fait. Je me plaît à être optimiste cependant. Je ne traiterai pas en bébé ou comme quelqu'un sur son lit de mort. Je ne crois pas que garder espoir est quelque chose de faux. Certes, le positivisme seul ne guérit pas les maladies, mais il aide bien plus qu'on le pense. Enfin, je suis sûr que tu as déjà entendu avant. Tout comme ce que je vais te dire: Que le plus important est de vivre le moment présent, une journée à la fois.

Archie lui afficha un sourire rassurant espérant qu'elle prendrait bien ses paroles.

- Je me doute que tu risques de trouver le temps long pendant ton traitement. Que dirais-tu d'un peu de musique si jamais tu en as assez de m'entendre parler, dit-il toujours souriant.

Il tourna le regard vers sa radio, mais ses yeux se posèrent vers vieux sarrau juste accroché au mur en arrière, couvert de divers dessins d'enfant. Inconsciemment, Archie se leva, se dirigeant vers le vêtement, touchant les divers dessins. Il se souvenait de qui avait dessiné quoi, il revoyait leurs sourires.

Sur le dos du sarrau, il y avait entre autre un dessin avec un petit garçon, un gros personnage et un soleil derrière eux. Le petit garçon avait écrit dans le soleil "Archi mon meilleur ami". Cela l'avait tellement touché. Il ne pouvait pas se défaire de ce sarrau remplis des souvenirs de ses petits patients. Certains d'entre eux auraient sans doute l'âge de Kendra ou probablement plus vieux. Il espérait toujours les voir vainqueurs dans leur combat contre leur maladie.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Kendra le Lun 3 Oct - 23:51

Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre

Après m’avoir écoutée, l’enseignant-infirmier acquiesça en s’asseyant près de moi. J’espérais qu’il ne resterait pas indéfiniment à cause du fait que je n’aimais pas qu’on me voit dans un état de faiblesse. J’avais, dans ces moments-là, que j’étais à l’article de la mort, que mes jours étaient comptés. Bien que ce soit très certainement le cas, je ne voulais pas qu’on me donne cette impression qui m’empêchait d’avancer. J’écoutai cependant le professeur sans montrer mes inquiétudes :

- Je comprends tout à fait. Je me plais à être optimiste cependant. Je ne traiterai pas en bébé ou comme quelqu'un sur son lit de mort. Je ne crois pas que garder espoir est quelque chose de faux. Certes, le positivisme seul ne guérit pas les maladies, mais il aide bien plus qu'on le pense. Enfin, je suis sûr que tu as déjà entendu avant. Tout comme ce que je vais te dire : Que le plus important est de vivre le moment présent, une journée à la fois.

Oui, on m’avait déjà dit tout cela, bien que ce ne fut pas sous cette forme. La première fois que j’avais entendu ces mots, je n’avais pas voulu croire ce qu’on me disait car je ne réalisais pas encore que je fusse malade. Puis, petit à petit, j’avais mieux suivi ces conseils quoi que je fusse grandement démotivée par les personnes qui me faisaient de fausses promesses de guérison qui mettrait du temps à venir mais qui viendrait. Je ne pouvais pas supporter ce genre de paroles alors qu’on était incapable de me trouver un vrai traitement qui allait fonctionner réellement !

- Je me doute que tu risques de trouver le temps long pendant ton traitement. Que dirais-tu d'un peu de musique si jamais tu en as assez de m'entendre parler ?

Il regarda un poste de musique et s’approcha de ce dernier avant de dévier sa trajectoire. Parce que je me levai un instant pour attraper mon i-pod dans mon sac, je ne vis pas vraiment ce qu’il fit. Quoi que je pus m’apercevoir qu’il était comme en contemplation devant une blouse blanche quoi que pas si blanche que ça après meilleure observation. Parler avec lui ne me dérangeais pas en attendant que le produit fasse effet. Du coup, je lui demandai :

- Quelle est cette blouse ? C’est un dessin dessus ? Désolée, si je suis trop curieuse… Pour la musique, repris-je après un petit silence, j’ai de quoi faire, merci.

J’espérais qu’il ne m’en voudrait pas que je joue sur la curiosité plutôt que continuer sur la conversation précédente. Plus joyeux sont les sujets, mieux j’étais.

ft. Archie McAlister


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le Mer 5 Oct - 4:21

Archie se sentait bercé par ses souvenirs. Inconsciemment, une larme avait coulé sur sa joue ronde. Il adorait son travail à l'académie à un point qui le surprenait, mais encore aujourd'hui il repensait à cet hôpital et aux enfants qu'il avait quitté pour ce froid labo de recherches. De toute évidence, il n'était à sa place qu'avec les enfants ou les adolescents. Il sortit de sa rêverie, réalisant qu'il avait pleuré et s'essuyant l'oeil toujours dos à Kendra. Il ne voulait pas qu'elle le remarque.

- Quelle est cette blouse ? C’est un dessin dessus ? Désolée, si je suis trop curieuse… Pour la musique, reprit-elle après un petit silence, j’ai de quoi faire, merci.

Archie se tourna vers elle, toujours avec son expression joviale, ne laissant pas paraître sa brève mélancholie.

- La curiosité ne me dérange en rien, Kendra, lui assura-t-il décrochant le sarrau du mur pour que l'élève puisse la voir de plus près.

Il y avait une vingtaine de petits dessins variés, tous empli de gaieté et de l'innocence des enfants les ayant dessinés.

"C'est mon tout premier sarrau d'infirmier. Je travaillais dans un hôpital pour enfant. Je me rappelle... La première fois qu'ils m'ont vus, les enfants avaient peur de moi. J'étais plus grand, plus gros aussi évidemment que les autres docteur et en plus! ... Je portais une blouse blanche... Les pauvres... Pour eux, la blouse blanche voulait dire des médicaments pas bons, des piqures et autres douleurs.", dit-il tristement.

Il se rappelait de cette journée comme si c'était hier. Archie avait sortit des crayons feutres de couleurs.

"Je n'aimais pas non plus le blanc. Trop... morne, trop ordinaire et déprimant. J'ai invité les enfants à dessiner sur ma blouse. Je recevais des nouveaux dessins à tous les jours après un moment. Mon sarrau est vite devenu rempli. Je m'amusais vraiment beaucoup avec eux", dit-il, fermant les yeux un instant comme pour savourer son souvenir avant de se tourner vers Kendra.

"Je sais, je suis un grand nostalgique", dit-il avec son charactéristique sourire embarrassé.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Kendra le Mer 5 Oct - 17:54

Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre

Automatiquement, Archie se tourna vers moi et me répondit avec joie que ma curiosité ne le dérangeait en rien. Cela me parut quelque peu étrange, mais au moins j’étais désormais certaine que je n’avais pas été indiscrète. Il décrocha même la fameuse blouse pour me l’apporter. Loin d’être aussi blanche qu’elle avait dû l’être lors de ses premiers jours, elle était crayonnée de dizaines de dessins en tous genres. On reconnaissait cependant les coups de pattes d’enfants certainement assez jeunes. Silencieuse, regardant chacun des dessins, j’écoutai l’infirmier me raconter l’histoire de ce « sarrau » comme il le nommait sur un ton quelque peu triste :

- C'est mon tout premier sarrau d'infirmier. Je travaillais dans un hôpital pour enfant. Je me rappelle... La première fois qu'ils m'ont vu, les enfants avaient peur de moi. J'étais plus grand, plus gros aussi évidemment que les autres docteurs et en plus! ... Je portais une blouse blanche... Les pauvres... Pour eux, la blouse blanche voulait dire des médicaments pas bons, des piqures et autres douleurs.

Je connaissais bien ce sentiment. Devoir supporter des traitements chaque jour n’était pas une partie de plaisir, même adulte. Alors des enfants… Je ne m’étonnais même pas qu’ils aient eu peur et je les trouvais tout de même bien courageux.

- Je n'aimais pas non plus le blanc. Trop... morne, trop ordinaire et déprimant. J'ai invité les enfants à dessiner sur ma blouse. Je recevais des nouveaux dessins à tous les jours après un moment. Mon sarrau est vite devenu rempli. Je m'amusais vraiment beaucoup avec eux.

Il se tourna ensuite vers moi pour déclarait qu’il était un grand nostalgique. Comment ne pas l’être après avoir vu des enfants chaque jour qui devaient lutter contre des maladies proches de la mienne ? Ce n’était certainement pas une partie de plaisir. Alors, quand je vis une petite place entre quelques dessins, je demandai au professeur de me donner la trousse que j’avais dans mon sac. Je le remerciai et je pris dans celle-ci des crayons colorés pour y dessiner d’une façon assez rudimentaire une colombe avec une fleur dans son bec pour écrire ceci :

« Merci de nous aider chaque jour, vous à qui les enfants font confiance. Si un jour vous trouvez un remède « miracle », n’hésitez pas à en parler au monde entier ;) »

Je lui tendis ensuite la blouse avec un sourire amicale. J’espérais que cela lui ferait plaisir.

ft. Archie McAlister


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le Mer 5 Oct - 18:24

Kendra l'écouta tandis qu'elle observait les dessins en question avant de lui demander sa trousse. Archie se leva pour la lui apporter, curieux de voir ce qu'elle allait faire. Il resta sans voix lorsqu'il la vit dessiner sur l'un des rares espaces blanc de sa blouse avant de la lui rendre. Il y avait une jolie colombe avec une fleur dans son bec ainsi qu'un message.

« Merci de nous aider chaque jour, vous à qui les enfants font confiance. Si un jour vous trouvez un remède « miracle », n’hésitez pas à en parler au monde entier ;) »

Ému, Archie releva les yeux vers elle, le coeur empli de bonheur.

"Merci Kendra... Ça c'est le plus beau cadeau qu'on peux me faire. Et tu as ma parole", ajouta-t-il.

Il se leva pour aller raccrocher ce sarrau à sa place. Il l'emmenait partout... Dans sa salle de classe et à l'infirmerie, puis à sa chambre à la fin de la journée. Rien n'illuminait plus ses journées que ça. Il s'essuya les yeux, toujours dos à Kendra.

"P-Pardon, j'ai une poussière dans l'oeil", dit-il en riant d'une voix tremblante.

Grand nostalgique et grand sensible... C'était tout lui, ça. Revenant au chevet de Kendra, il lui fit une proposition.

"Quand ça va t'arranger, que dirais-tu de m'aider à donner un nouveau look à cette infirmerie. On pourrait faire ça avec les autres élèves."

Une infirmerie pour les élèves et par les élèves, ça sonnait bien dans la tête du professeur.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Kendra le Jeu 6 Oct - 18:01

Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre

Quand je lui eus rendu sa blouse, Archie la regarda, les yeux emplis d’une joie sans nom. Certainement mon expression serait la même si on venait à me dire qu’on avait trouvé le remède « miracle » qui me permettrait de guérir. Puis, en relevant les yeux sur moi, il me répondit deux choses : que cela lui faisait réellement plaisir et, concernant mon message, qu’il le ferait. Je pus faire autrement que sourire alors que je sentais que le produit commençait à faire son putain d’effet. Je me recouchai alors qu’il allait remettre la blouse à sa place initiale. Je compris, quand il me dit avoir une poussière dans l’œil, qu’il avait eu une larme qui avait coulé, certainement tant il était heureux. Nostalgie et sensibilité seraient la cause de celle-ci ? Certainement vu ce qu’il m’avait dit, mais je ne répondis pas.
J’allais préparer mon i-pod quand le professeur revint à mon chevet. Là, il me demanda :

- Quand ça va t'arranger, que dirais-tu de m'aider à donner un nouveau look à cette infirmerie. On pourrait faire ça avec les autres élèves.

- C’est une bonne idée, lui répondis-je avec le sourire. Tout à l’heure j’avais même eu l’idée de vous demander si je pouvais y apposer mon nom. Je pensais, mais ce serait à voir avec les élèves, si au lieu de mettre de simples couleurs on pourrait faire une sorte de fresque qui ferait le tour de l’infirmerie. Un peu comme si on racontait une histoire.

J’avais peur que mon idée soit discutée, mais au moins j’aurais fait une proposition. Personnellement, il me serait certainement bien plus agréable de faire mon traitement en regardant cette fameuse histoire. Encore faudrait-il que je sois toujours là pour le voir. Après quelques secondes de silence pendant lesquelles je me mis à fixer le plafond, je repris :

- Et, le nom des créateurs pourraient être inscrits au plafond pour qu’il soit moins blanc. Ce serait drôle de voir ces noms et tenter de les lire un peu comme on regarde des étoiles. Mais je divague peut-être…

J’attendis de voir ce qu’en pensais Archie. Il était pratiquement certain que cela lui plairait. Puis, après avoir eu son avis, je conclue doucement :

- Je suis désolée, mais je vais me reposer… Je sens que je vais être dans le coaltar pendant un moment…

Le produit avait fini de m’être injecté. C’était une petite dose, certes, mais suffisante pour me mettre dans un état de fatigue tel que je dormais la musique dans les oreilles souvent pendant une après-midi entière, si ce n’était un peu plus. Si seulement le prochain traitement pouvait être moins violent…

ft. Archie McAlister


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est des soins qui me sont indispensables pour vivre [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum