Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 23/9/2016, 21:38


 
     
         






     

     
Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?

Feat Archie McAlister

Sport. C’était un mot qui me hantait depuis ma rencontre avec Jïnn. Je ne me trouvais pas grosse, mais je souhaitais m’entraîner encore avec le jeune homme. Pour cela, il me fallait un peu plus d’endurance. Après m’être un peu renseignée, je décidai de me mettre au footing.

Je profitai donc du fait que j’avais un peu de difficultés à dormir ce jour-là pour enfiler un short confortable foncé et un vieux tee-shirt blanc cassé. A mes pieds, une paire de chaussettes unies et neutres avec des baschets blanches et noires. Puis, avant de sortir en silence, une bouteille d’eau en main et un gilet ouvert sur les épaules pour ne pas prendre froid, j’attachai mes cheveux en une queue de cheval.
Sur le terrain d’entraînement, le brouillard était présent, rendant l’endroit un peu sinistre. Heureusement, le soleil n’allait pas tarder à se lever et cela illuminerait certainement un peu plus le terrain. Forte de cette pensée, je posai ma bouteille près de mon point de départ avec mon gilet et me mis à courir à petites foulées. Suivant un petit conseil donné, je ne commençai pas trop vite pour ne pas me fatiguer tout de suite.

Marchant de temps en temps, je parvins à courir environ deux à trois tours avant de me prendre une petite pause pour boire et reprendre mon souffle. Autour de moi personne n’était encore venu. Peut-être étais-je la seule insomniaque de l’académie ? Cela m’étonnait, autant qu’il n’y ait pas de surveillants qui m’aient déjà arrêtée, mais ce n’était pas plus mal. Sur cette pensée, je me remis à courir, toujours à petites foulées. Mes pensées se mirent petit à petit à me tourmenter, m’empêchant de me concentrer sur ma route. Les souvenirs douloureux comme les bons se mirent un peu à se mélanger, créant des situations étranges. Mais ce n’était peut-être pas le pire : après encore quelques tours de terrain, je m’emmêlai les pieds et chutai violemment au sol. Avec le choc qui m’avait bloqué le souffle déjà court, je mis un peu de temps à me relever. Doucement, je me remis debout en grimaçant. Je n’avais rien de cassé mais je m’étais assez bien éraflé l’avant-bras droit et le genou du même côté. Je profitai que je saignai pas mal pour tenter de me soigner. Malheureusement, comme je le pensai, je ne pouvais pas me guérir seule.

Doucement à cause de la douleur, je pris mes affaire et me dirigeai vers l’infirmerie. D’après l’activité dans l’académie il devait être environ 8 heures. Sachant que nous n’avions pas cours je ne m’inquiétai pas réellement du temps qui passait. Alors, lorsque j’ouvris la porte de la salle de ma destination, je toquai doucement avant d’entrer en prononçant un léger « bonjour » pour éviter de déranger d’éventuels patients et fermai doucement la porte derrière moi.

Code par Rin

     
 

HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Dernière édition par Yumiko le 23/9/2016, 23:41, édité 1 fois



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 23/9/2016, 23:27

Archie s'était levé de bon matin ce jour là. Il avait passé assez de temps encabané dans son appartement de l'aile Diamant. Son projet restait à tester, mais il avait fini. Pouvoir connaître ses collègues au thermes et donner la suite de son cours de biologie lui avait fait du bien. Il prévoyait passer l'avant-midi à l'infirmerie et voir les enfants plus tard en journée. Pour le moment ils étaient logés et nourris et semblaient s'habituer à avoir un toit au-dessus de leurs têtes, mais ils ne pourraient pas rester dans ces hotels éternellement.

Archie sortit, vêtu d'un t-shirt avec le logo de Capitaine America, un pantalon noir et son sarreau blanc. Après un copieux petit déjeuner il se dirigea vers le lieu qui était devenu sa base: l'infirmerie.

Un café à la main, il déverouilla la porte. Il devait être presque huit heures. Hmm... Encore quinze minutes. Il bailla avant de prendre une gorgée dans sa tasse. Il était dit que le baillement n'était qu'un cri silencieux pour du café...

Archie bu une autre gorgée avant de déposer la tasse sur son bureau et se diriger vers la plante sur le bord de la fenêtre. Il l'avait oublié là depuis un moment, mais elle était toujours en vie et lui avait même donner de heureux évènements.

"Deux mini aloès! Va falloir que je pense à les transplanter", se dit-il avec un sourire.

C'était beau la nature... Alors qu'il cherchait deux petits pots en plastique, la porte de l'infirmerie s'ouvrit. En tournant la tête, il vit Yumiko, visiblement en tenue pour faire du sport et sa chevelure blonde était en queue de cheval. Elle prononca un faible bonjour. C'est en baissant les yeux qu'Archie remarqua l'état de son genou et de son bras.

"Bonjour, Yumiko! Viens t'asseoir ici. Mauvaise chute?", demanda-t-il déplacant une chaise confortable pour qu'il puisse la traiter.

À bien y penser, la nouvellement maman Aloès allait bien être utile aujourd'hui.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 24/9/2016, 14:39


 
     
         






     

     
Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

A peine eu-je le temps de fermé la porte que j’entendis une voix familière me saluer, me proposer de m’assoir avant de me demander si j’avais fait une mauvaise chute. Mon professeur de Biologie était visiblement en train de chercher quelque chose bien qu’il était en train de me regarder. Je profitai qu’il ait un œil sur moi pour lui dire oui par un mouvement de tête. Puis, aussi doucement que lorsque je fus venue, je m’approchai de l’enseignant pour qu’il puisse me soigner. Je n’aimais pas l’infirmerie. La pièce était trop blanche et l’odeur m’énervait. A chaque fois que je la sentais c’était parce que j’étais malade ou que j’étais blessée. Bien entendu j’étais souvent venue de moi-même pour guérir les autres, mais à mes risques et périls.

Assise en silence, j’attendis que le professeur me soigne. Pour moi, la séance de sport serait pour un autre jour. J’étais tout de même contente d’avoir pu faire quelques tours de terrain, bien que je n’aie pas couru sur toute la longueur. Pour mes premiers efforts physiques ce n’était certainement pas mal du tout.
Regardant autour de moi, je vis une plante que je n’avais jamais vue sur le rebord de la fenêtre. Verte, semblant piquer de loin, elle me faisait penser à une fleur sans tige. Ses feuilles semblaient rebondies, comme si elles contenaient quelque chose. A son pied, je pouvais distinguer deux autres plantes semblables, bien que plus petites. Prenant mon courage à deux mains, je demandai :

- Quelle est cette plante ? Il me semble n’en avoir jamais vu.

Lorsqu’il m’eut répondu et soignée, j’eus une autre question. Est-ce que cela serait possible ? Je n’en avais pas la moindre idée, mais je souhaitais de tout cœur connaître cette information. Après tout, lorsqu’on me l’avait demandée, je n’avais pas su répondre. Et comme j’allais certainement avoir besoin de transfusions sanguines à cause de mon pouvoir, je préférais savoir pour éviter tout problème. Je serrai donc les poings et me mis donc à regarder mes pieds avant de demander un peu plus timidement :

- Professeur… comment puis-je connaître mon groupe sanguin ? … J’aimerais pouvoir répondre quand on me pose la question et… ne pas avoir de complication si un jour je devais avoir une transfusion sanguine. J-je sais qu’il y a des « donneurs universels », ceux qui sont O-, mais peut-être que ce serait mieux qu’on sache si un autre sang me conviendrait si jamais on ne trouvait personne pouvant me donner son sang sans risque…

Code par Rin

     
 

HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 26/9/2016, 16:18

Archie se dirigea vers la plus grande aloès et en coupa une des tiges. Une fois la tige préparée, l'infirmier revint vers la jeune femme et s'installa sur son fauteuil face à elle. Cette dernière lui posa une question.

- Quelle est cette plante ? Il me semble n’en avoir jamais vu.

- C'est de l'aloès vera, ou tout simplement aloès. Une vraie petite plante miraculeuse. Sa sève est utilisée pour soigner éraflures, brûlures mineures en plus d'être excellent pour la peau. Je t'en avais un peu parler en Nouvelle-Calédonie, voici la plante en question, dit-il en lui montrant la tige de la plante.

Il frotta le bout de la tige sur les plaies, expliquant au passage qu'avec de l'aloès il n'y avait pas besoin de désinfecter. La sève formait aussi une sorte de pellicule transparente sur les éraflures qui ne nécessitaient pas de pansements dans ce cas-ci. Sauf si bien sûr la blessure est importante ou qu'elle prévoit aller à l'eau.

- Et voilà qui est fait. Si tu veux, je peux aussi traiter tes cicatrices. Ça ne fera pas d'effet instantané, mais ça va ramollir la peau et permettre éventuellement de l'étirer pour rendre la peau plus égale sur tes avants-bras.

Yumiko semblait réfléchir à quelque chose, les poings serrés avant de lui poser à son tour une nouvelle question.

- Professeur… comment puis-je connaître mon groupe sanguin ? … J’aimerais pouvoir répondre quand on me pose la question et… ne pas avoir de complication si un jour je devais avoir une transfusion sanguine. J-je sais qu’il y a des « donneurs universels », ceux qui sont O-, mais peut-être que ce serait mieux qu’on sache si un autre sang me conviendrait si jamais on ne trouvait personne pouvant me donner son sang sans risque…

- Ce n'est pas bien compliqué en fait. Tu te souviens de l'exercice sur les groupes sanguins qu'on a fait en cours? Il suffira que je te fasse une prise de sang et je pourrai faire le test. Je suis O- justement. Un donneur universel, cependant, je ne peux recevoir que du sang de mon propre groupe. L'opposé de ce groupe est le AB+ qui est le receveur universel d'ailleurs, lui expliqua-t-il.

Bon, il donnait un peu de notions de cours, mais c'était quand même important à savoir dans la vie de tous les jours.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 26/9/2016, 17:46














Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

A ma question concernant la plante, le professeur me répondit qu’il s’agissait de la plante qu’il avait nommée lorsque nous avions discuté en Nouvelle Calédonie : l’aloès. Tout en m’expliquant qu’elle servait aussi bien pour les brûlures que pour les blessures, faisant office de désinfectant et de pansement, il en appliqua sur mes blessures. Je ressentais de la gêne, mais je ne fis rien pour la montrer, préférant nettement écouter ses dires. Et, quand il eut terminé, il me proposa d’en appliquer sur mes cicatrices. Cependant, avant de lui répondre, je lui posai la question concernant le groupe sanguin.

- Ce n'est pas bien compliqué en fait. Tu te souviens de l'exercice sur les groupes sanguins qu'on a fait en cours? Il suffira que je te fasse une prise de sang et je pourrai faire le test. Je suis O- justement. Un donneur universel, cependant, je ne peux recevoir que du sang de mon propre groupe. L'opposé de ce groupe est le AB+ qui est le receveur universel d'ailleurs.

Je me souvenais de toutes les notions de cours qu’il me rappela tout comme de l’exercice dont il fit l’allusion, bien que je n’aie pas compris ce dernier en le faisant. Levant mes bracelets pour qu’il puisse appliquer l’aloès sur mes cicatrices, je fis signe à l’enseignant que je m’en rappelais. Et, apparemment, il pouvait le faire ici même. Alors, quelque peu pressée de connaître cette information, je lui demandai :

- Est-ce possible de le faire aujourd’hui, s’il vous plaît ? J’aimerais pouvoir répondre si on venait à me poser la question…

Puis, tout comme je lui avais expliqué, mieux valait savoir pour qu’il n’y ait pas de problème. Je ne comptais pas arrêter de soigner même si cela signifiait mettre ma vie en péril. Certainement que mes amis ne comprendraient pas, mais comment leur expliquer qu’ayant vu la mort de près et qu’ayant tout simplement la possibilité de soigner, je me sentais comme obligée de venir en aide à ceux qui en avaient besoin. Le soulagement fut au rendez-vous quand il m’apporta une réponse positive à ma question. Pour être franche, je n’avais jamais fait de prise de sang, pas à ma connaissance en tous les cas. Alors je suivis les instructions du professeur à la lettre avec une pointe d’appréhension.

Code par Rin




HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 26/9/2016, 18:43

Visiblement pressée de connaître son groupe sanguin, Yumiko lui demanda si elle pouvait avoir une prise de sang à ce moment même. Il était un peu surpris de la voir aussi hâtive, mais il acquiesça à sa requête.

"Je vais traiter tes cicatrices et je te fais ça", dit-il.

Il enleva le bout de la plante précédemment utilisé pour utiliser un bout "neuf" sur les avant-bras de Yumiko. Les cicatrices étaient assez profondes, mais rien qui ne pouvait être amélioré. Ça le mettait toujours en colère de penser qu'un père pourrait faire une telle chose.

Une fois terminé, Archie recoupa la tige et prit ce qui restait pour l'envelopper dans une pellicule plastique et la mettre au congélateur.

"Bon, passons à la prise de sang", lui-dit-il.

Il sorti tout le matériel. Garrot, fiole, aiguille, ouate... Archie enfila une paire de gants rose en Nitrile sans poudre. Il lui demanda son bras droit et entreprit de nettoyer la zone à piquer avec de l'alcool.

- Bon, j'y vais. Prends une bonne inspiration Yumiko", lui dit-il doucement.

Il entreprit de faire la prise et rempli sa fiole de 10ml. Une fiole à peine de la taille d'un petit doigt, mais qui serait amplement suffisant pour déterminer le groupe sanguin. Il retira l'aiguille, mit une petite compresse pliée en quatre avec du ruban adhésif médicale sur la zone où il avait prit le sang.

"Je vais analyser ça. Ça va, Yumiko? Veux-tu une tasse de thé ou quoi que ce soit à boire en attendant?", proposa le professeur.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 26/9/2016, 20:30














Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

Avant de s’occuper de ma requête, le professeur s’occupa de mettre le liquide sur mes cicatrice puis placer le morceau d’aloès dans du plastique avant de le poser dans un congélateur. Etait-ce un moyen de le conserver ? Je ne voyais que ça pour la traiter ainsi. Puis, il sortit du matériel comprenant une fiole, un morceau d’élastique, une sorte d’aiguille, du coton et des gants roses. Il enfila ces derniers en me demandant de tendre mon bras droit. Je ne me fis pas prier et le laisser chercher ma veine. Et lorsqu’il l’eut trouvée, il nettoya la zone avant de me dire doucement :

- Bon, j'y vais. Prends une bonne inspiration Yumiko."

Suivant une nouvelle fois son instruction à la lettre, je pris une grande inspiration quand il me fit la piqûre. Dire que cela me fit mal aurait été mentir, mais je sentis avec précision le métal traverser ma peau pour atteindre ma veine, ce qui n’était pas très agréable. Mais ce ne fut pas le pire pour moi. Voyant le sang couler dans le tube, je dus regarder ailleurs tant la vue de mon propre sang me mettait mal. Cela me ramenait toujours au jour où j’avais failli perdre la vie, tel un traumatisme qui me suivrait toute ma vie. Je ne savais pas si ce serait toujours le cas, mais je n’y pensais pas non plus réellement, préférant me concentrer sur le fait que je devais rester calme et que tout allait bien.
Quand il eut fini, peu de temps après avoir commencé, l’enseignant ôta l’aiguille de mon bras et prit une compresse qu’il appuya sur le point rouge avant de l’accrocher avec du sparadrap. Puis, il me dit :

"Je vais analyser ça. Ça va, Yumiko? Veux-tu une tasse de thé ou quoi que ce soit à boire en attendant?"


Encore un peu blanche, j’évitai de regarder la fiole en levant la tête vers le professeur. Je réfléchis rapidement à quoi prendre avant de répondre :

- C-ça va. Je veux bien un verre d’eau, s’il vous plaît.

J’attendis qu’il m’apporte cela et, buvant doucement, qu’il termine les tests. Encore une fois, je n’osais pas vraiment regarder ce qu’il faisait pour la bonne et simple raison que je ne voulais pas revivre encore une fois ce mauvais souvenir. Avec Jïnn, après l’avoir soigné, j’avais évité de faire un malaise, mais le fait que le jeune homme m’ait nettoyé les mains m’avait grandement aidée. Cette fois, je me demandais réellement si un jour j’arriverais à vivre sans la crainte de voir mon propre sang… surtout avec le contrecoup de quand je guérissais une blessure.

Code par Rin




HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 26/9/2016, 21:43

L'infirmier craignait presque de voir la pauvre Yumiko s'évanouir. Elle était devenue blanche comme un drap tout d'un coup. Archie alla poser la fiole plus loin et alla sortir un pichet d'eau du réfrigérateur.

"Il y a des caramels sur mon bureau, si tu veux, je vais aller faire les analyses. Met toi à l'aise entre temps", lui dit-il.

Il s'installa à une autre table plus loin, sortant les puits à réshus ainsi que les sérums Anti A, Anti B et le sérum anti-réshus. Toujours équippé de ses gants, il préleva le sang de la fiole et fit les analyses en silence.

Une fois terminé, il alla nettoyer le matériel avant de le ranger.

"Et bien Yumiko, toi et moi on a quelque chose en commun. Tu es O- toi aussi. Je suis en train de réfléchir depuis quelques temps à faire une banque de sang à Tsuki. Beaucoup de gens ne peuvent pas sortir à cause de leur pouvoirs. Avoir du sang pour les transfusions serait nécessaire, tu ne crois pas? Enfin, pas besoin de te dire que ton sang est très précieux, mais s'il arrive quoi que ce soit, je pourrais être un donneur", lui-dit-il en retirant ses gants avant de les jeter.

Il espérait qu'elle n'allait pas en avoir besoin... Mais il réalisait qu'à Tsuki, il fallait être prêt à tout.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 26/9/2016, 23:59














Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

Après avoir posé la fiole de sang autre part, ce qui eut pour effet de me détendre un peu, l’enseignant alla chercher de l’eau sortie tout droit du réfrigérateur et, en me servant de l’eau, il me déclara :

"Il y a des caramels sur mon bureau, si tu veux, je vais aller faire les analyses. Met toi à l'aise entre temps."


Très sincèrement, je n’osais pas en prendre, comme si cela m’était interdit malgré sa proposition. Je préférai donc boire lentement l’eau qu’il m’avait servie, assise sur le lit, en regardant autour de moi pendant qu’il fit les analyses. Je n’étais pas vraiment inquiète, quoi que j’espérais plus être receveur universel que donneur universel. Je me disais que ce me serait alors bien plus facile de soigner de grosses blessures sans avoir peur de manquer de sang. Pourtant, quand le professeur eut terminé les analyses, nettoyé et rangé son matériel, il revint vers moi en m’annonçant comme joyeusement :

"Et bien Yumiko, toi et moi on a quelque chose en commun. Tu es O- toi aussi. Je suis en train de réfléchir depuis quelques temps à faire une banque de sang à Tsuki. Beaucoup de gens ne peuvent pas sortir à cause de leurs pouvoirs. Avoir du sang pour les transfusions serait nécessaire, tu ne crois pas? Enfin, pas besoin de te dire que ton sang est très précieux, mais s'il arrive quoi que ce soit, je pourrais être un donneur."

Finalement, j’étais bel et bien donneur universel… Je ne pus m’empêcher d’être légèrement déçue mais j’acceptai tout de même l’évidence sans trop de difficulté. Je ne pouvais pas changer ce cadeau de mes géniteurs malheureusement et je le savais pertinemment. Cadeau qui fit parler à Archie de transfusions sanguines. Il avait raison sur le fait que nous allions peut-être avoir besoin de faire des réserves. Je n’étais cependant pas très rassurée sur le fait de donner mon sang. Alors, un peu timidement, je lui répondis :

- Désolée, mais je ne me sens pas capable de faire des dons de sang… La vue de mon propre sang me mets vraiment mal à… à cause de ce qu’il s’est passé.

Je ne savais pas s’il allait comprendre ce que je voulais dire, quoi qu’avec ce que je lui avais raconté ce devait être évident. Je ne savais pas réellement si c’était utile que je lui donne la précision, donc je ne dis rien de plus, préférant attendre ce qu’il allait me dire.

Code par Rin




HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 27/9/2016, 07:50

La jeune saphir semblait plus timide que jamais en lui répondant.

- Désolée, mais je ne me sens pas capable de faire des dons de sang… La vue de mon propre sang me mets vraiment mal à… à cause de ce qu’il s’est passé.

Instinctivement, il posa brièvement sa main sur son épaule.

"Ce n'est pas grave Yumiko, je ne t'obligerais pas à faire ça", lui dit-il d'un ton rassurant avant de se diriger vers ses plantes.

"C'est encore une déformation professionnelle, je suppose. Je voudrais améliorer cette infirmerie et y traiter tous ceux qui ne peuvent pas quitter pour aller dans un lieu public. Ça pourrait dépanner... Tu dois trouver que j'ai de trop grands projets, hein?", demanda-t-il en se tournant vers Yumiko avec son sourire gêné caractéristique.

Il sortit deux petits pots et entreprit de mettre un peu de terre dedans tandis qu'il discutait avec Yumiko. À un certain moment, il lui demanda.

"Tu savais que les plantes se reproduisaient? Beaucoup le font par les graines. Dans le cas de l'aloès, c'est par les racines. Elles s'étendent et se séparent et et de nouvelles aloès peuvent en sortir", expliqua le professeur en transplantant la première aloès sans un des petits pots.

Il se tourna vers Yumiko avec le pot en main.

"La mienne m'en a donné deux. Je veux que tu aies celle-ci, je t'en fait cadeau.", lui dit-il tendant la plante avec un sourire.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 27/9/2016, 20:29


 
     
         






     

     
Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?

Feat Archie McAlister

Pendant l’espace de quelques secondes, je sentis un contact sur mon épaule. Par déduction, je compris qu’Archie avait posé sa main dessus, geste que j’avais appris à reconnaître comme étant un signe de soutien. Compatissant, il me répondit que ce n’était pas grave si j’avais peur et qu’il ne m’obligerait pas à faire des dons du sang. Je fus soulagée de l’entendre et intriguée par ce qu’il ajouta par la suite :

- C'est encore une déformation professionnelle, je suppose. Je voudrais améliorer cette infirmerie et y traiter tous ceux qui ne peuvent pas quitter pour aller dans un lieu public. Ça pourrait dépanner... Tu dois trouver que j'ai de trop grands projets, hein ?

Une… « déformation professionnelle » ? Que voulait-il dire par là ? Et pourquoi « encore » ? Je n’osais pas vraiment lui poser la question et préférai me concentrer sur ce qu’il avait dit après cela. Son idée, réellement, n’était pas mal du tout. Etant moi-même comprise dans le lot à cause du manque de certains papier, du fait que je n’étais pas anglaise, mais aussi parce que je préférais sortir peu, c’était un bien beau projet que de faire de l’infirmerie un lieu où on pouvait se réfugier en cas de besoin. Je lui répondis donc avec un sourire, après avoir doucement fait un « non » de la tête :

- Je trouve ça génial. Dans le genre de situation similaire à la mienne, on se sent rassuré de voir qu’il est un endroit qui prendra soin de nous sans contrepartie. Enfin… personnellement je me vois mal tenter de me faire soigner dans un hôpital anglais pour ensuite avouer que je n’ai pas les papiers nécessaires, ni l’argent et encore moins une nationalité qui me permettrait d’avoir le tout…

Je ne savais pas si mes arguments étaient valables, mais j’espérais que mes paroles l’avaient au moins rassurés. C’était tout ce dont j’étais capable même si je souhaitais de tout cœur pouvoir faire plus que cela. Je ne connaissais cependant pas grand-chose du monde pour en être capable.
Pensant à un moyen plus efficace d’aider d’autrui, sans rien trouver, je regardai mon professeur aller vers l’aloès, deux pots en mains. Comme il fut de dos par la suite, je ne le vis pas mettre deux mini-plantes dans les fameux pots en plastique pendant que nous discutions. Cette dernière me permit d’apprendre que certaines plantes se « reproduisaient » grâce à des graines alors que d’autres le faisaient par la racine, comme l’aloès. Je ne lui répondis pas, ne comprenant pas trop pourquoi il me disait cela. Alors quand il m’apporta une de ces dernières, je ne pus m’empêcher de faire une mine surprise en levant les yeux exprimant un point d’interrogation vers l’adulte. Ce dernier m’annonça, souriant :

- La mienne m'en a donné deux. Je veux que tu aies celle-ci, je t'en fait cadeau.

Lentement, je pris la plante qu’il me tendait en prononçant un timide « merci ». J’appréciai sincèrement le cadeau mais j’avais peur que le peu de connaissances que j’avais en matière de plantes ne soit que néfaste pour la petite plante. Je restai silencieuse, ne sachant comment dire mes pensées sans vexer l’enseignant, jusqu’à ce que je prenne mon courage à deux mains pour demander :

- P-pensez-vous que je suis vraiment capable de m’en occuper ? Après tout, je ne sais rien des plantes, de leur entretien, de quoi elles ont besoin ou… tout ce qui les concerne.

Honteuse, j’avais la tête baissée en disant tout cela. Comment accepter un cadeau quand on avait la peur de le détruire. Mais, dans le même temps… comment pouvait-on refuser un cadeau ?

Code par Rin

     
 

HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 29/9/2016, 23:34

Archie fut bien rassuré de voir une réaction aussi positive chez Yumiko.

- Je trouve ça génial. Dans le genre de situation similaire à la mienne, on se sent rassuré de voir qu’il est un endroit qui prendra soin de nous sans contrepartie. Enfin… personnellement je me vois mal tenter de me faire soigner dans un hôpital anglais pour ensuite avouer que je n’ai pas les papiers nécessaires, ni l’argent et encore moins une nationalité qui me permettrait d’avoir le tout…

L'infirmier acquiesça à cela, bien heureux de la réponse de la jeune femme.

- Je ferai tout pour que cette infirmerie puisse combler tous les besoins dans ce cas-ci. Tes encouragements font chaud au coeur, Yumiko, lui dit-il sincèrement touché.

Après cela, il s'était levé pour préparer la petite aloès. Il s'attendait un peu à la réaction timide de Yumiko qui le remercia, mais semblait en proie à des doutes.

- P-pensez-vous que je suis vraiment capable de m’en occuper ? Après tout, je ne sais rien des plantes, de leur entretien, de quoi elles ont besoin ou… tout ce qui les concerne.

- Ne t'en fait pas, Yumiko. Je vais te montrer comment t'en occuper. Pour que la plante ait de la lumière expose là soit au soleil du matin ou à une fenêtre pour qu'il y ait de la clareté, mais sans lumière directe du soleil.

Il marqua une légère pause pour s'assurer que Yumiko n'aie pas de mal à le suivre.

- L'aloès prends très peu d'entretien. Tu pourrais l'oublier et elle vivrait bien. Pour te donner une idée, l'idéal est de l'arroser une fois aux deux semaines. Tu vas y arriver, j'en suis persuadé, Yumiko, l'encouragea Archie.

En même temps, si elle pouvait prendre soin de cette plante, ce serait un petit pas de plus pour prendre confiance en elle.

Quelque chose intriguait Archie depuis un moment. Yasushi lui avait fait savoir qu'elle avait un pouvoir de guérison, mais elle ne s'était pas soignée elle-même. De plus, elle évoquait le besoin de transfusions sanguine dans sa hâte de connaître son groupe sanguin.

"Pardonne moi de te demander ça, mais es-tu atteinte d'une certaine maladie qui te nécessite des transfusions?", demanda-t-il avec une certaine inquiétude.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 30/9/2016, 00:31














Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?

Feat Archie McAlister

Je fus contente d’entendre mon professeur dire qu’il voulait faire de cette infirmerie un endroit accueillant qui puisse combler tous les besoins. Je fus cependant gênée par ses remerciements que j’avais l’impression de ne pas mériter. Puis vint la question de l’aloès. Il répondit à mes inquiétudes en me donnant des conseils : mettre la plante au soleil sans qu’elle soit directement exposée à la lumière directe du soleil et l’arroser au moins une fois toutes les deux semaines. Il me rassura aussi en m’expliquant qu’elle irait bien même si je venais à l’oublier quelques temps. Ce cadeau devint alors précieux pour moi et j’espérais en être digne. Après tout, c’était comme un enfant, un petit être, qu’on venait de me confier. Cela me rappela la discussion que j’avais eu avec Mana et cela me fit sourire d’amusement. Et si elle se prenait une plante elle aussi ?

- Pardonne moi de te demander ça, mais es-tu atteinte d'une certaine maladie qui te nécessite des transfusions ?

La question de l’enseignant me surpris au point de le regarder un instant avec un air hébété. Puis, doucement, je reposai les yeux sur ma plante tout en la caressant doucement. Elle était douce et belle. Faire ce geste calmait ma nervosité. Peut-être pas assez pour répondre tranquillement, mais tout de même de manière conséquente. Je savais qu’il s’inquiétait simplement, mais qu’allait-il dire face à ma réponse ? Anxieuse, toujours en regardant ma plante, je lui répondis :

- Je ne suis pas malade, mais il y a deux évènements qui pourraient me donner droit à une transfusion sanguine il me semble. La première à laquelle je pensais était si mon père venait à attenter une nouvelle fois à ma vie. Ce jour-là j’ai eu de la chance que Mana soit là pour me donner son sang… J’étais mal en point…

Je fis une pause pour me reprendre. Penser à ce moment passé de ma vie me faisait ressentir de la peur. Beaucoup de peur. Je dus donc prendre un petit temps pour pouvoir reprendre avec plus de calme mais toujours de l’anxiété :

- Puis… mon pouvoir, qui consiste à guérir les maladies et les blessures a des conséquences pas très banales. Concernant le sang… j’en perds proportionnellement à la quantité perdue par la personne que je soigne. J’ai pu le vérifier par trois fois. Tant qu’il n’y pas de perte de sang je ne peux rien faire, sinon je soigne et je saigne. J’ai peur qu’un jour, par peur de voir une vie s’éteindre, je soigne quelqu’un… au point de manquer de sang par la suite.

Voilà. Je l’avais dit. J’attendais maintenant de voir ce que le professeur allait répondre à cela. Allait-il me sermonner ? Ou s’inquiéter plus encore à mon sujet ? Je ne voulais pas qu’il se fâche ou qu’il ait peur pour ça. Il s’était déjà bien inquiété par rapport à mon passé… N’étais-je pas horrible de lui en rajouter ? Un sourire de dérision naquit sur mes lèvres à cette seule question.

Code par Rin




HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 30/9/2016, 04:31

Archie fut attendri de voir la manière dont Yumiko traitait la plante; tel un être vivant à chérir et protéger. C'était vraiment touchant de la voir. L'infirmier savait que la petite aloès allait être entre de très bonnes mains. Yumiko, nerveuse dû à la question, semblait se réconforter avec la plante avant de lui répondre.

- Je ne suis pas malade, mais il y a deux évènements qui pourraient me donner droit à une transfusion sanguine il me semble. La première à laquelle je pensais était si mon père venait à attenter une nouvelle fois à ma vie. Ce jour-là j’ai eu de la chance que Mana soit là pour me donner son sang… J’étais mal en point…

Archie sentit une nouvelle fois son coeur se briser à entendre ça. Qu'un père fasse une telle chose à sa propre progéniture, c'était immonde. Le professeur soupira tristement. Il donnerait n'importe quoi pour un jour avoir un bébé dans ses bras. Qu'est-ce qu'il ne tournait pas rond chez cet homme?

- Je comprends... Yumiko, il y a-t-il quoi que ce soit que je puisse faire pour que tu sois protégée? Si je pouvais contacter le Directeur...

Archie ne termina pas sa phrase. Il ne l'avait vu qu'une fois avant le voyage en Nouvelle-Calédonie. Ou peut-être deux fois, si la silhouette croisée dans le village sur pilotis était bien lui. Jamais ils n'auront résolu ce mystère finalement. Ce serait bien un moment où Archie aurait besoin de lui. N'était pas son travail d'aussi veiller à la sécurité de ses étudiants?

Yumiko mit un certain moment à se calmer, mais parlait toujours d'une voix un peu anxieuse.

- Puis… mon pouvoir, qui consiste à guérir les maladies et les blessures a des conséquences pas très banales. Concernant le sang… j’en perds proportionnellement à la quantité perdue par la personne que je soigne. J’ai pu le vérifier par trois fois. Tant qu’il n’y pas de perte de sang je ne peux rien faire, sinon je soigne et je saigne. J’ai peur qu’un jour, par peur de voir une vie s’éteindre, je soigne quelqu’un… au point de manquer de sang par la suite.

Archie lui offrit un sourire tendre.

-Yumiko, tu as un grand coeur et ça t'honore. Je comprends que tu veuilles sauver des vies grâce à ton don, c'est même admirable. Mais... Je voudrais te montrer un moyen de sauver des vies sans risquer la tienne. Veux-tu que je te donnes des cours privés de secourisme? Si tu peux éviter d'utiliser de ton pouvoir et ainsi éviter de te blesser, surtout en présence de gens qui ne sont pas comme nous, ce serait l'idéal.

Il espérait que Yumiko réalisait que sa vie était tout aussi précieuse que celles des autres. Il se doutait que Yasushi ne voudrait jamais apprendre qu'elle s'était sacrifiée pour sauver quelqu'un d'autre.

- Tu peux toujours prendre des cours de pouvoir pour perfectionner ton don. Tu pourras un jour soigner sans mettre ta vie en péril, qui sait? Mais jusque là, si tu l'accepte, ça va me faire plaisir d'être ton professeur eb soins infirmiers.

avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 30/9/2016, 14:14














Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

- Yumiko, tu as un grand cœur et ça t'honore. Je comprends que tu veuilles sauver des vies grâce à ton don, c'est même admirable. Mais... Je voudrais te montrer un moyen de sauver des vies sans risquer la tienne. Veux-tu que je te donne des cours privés de secourisme ? Si tu peux éviter d'utiliser de ton pouvoir et ainsi éviter de te blesser, surtout en présence de gens qui ne sont pas comme nous, ce serait l'idéal.

L’idée était alléchante, surtout pour pouvoir être médecin et sauver des personnes qui ne devaient pas voir que j’avais des dons. Mais cela laisserait des cicatrices. Puis, il n’était pas certain que certaines blessures guérissent si facilement. J’étais comme partagée. Même si je protégeais ainsi ma vie, je ne me sentais pas de laisser les autres souffrir. N’était-ce pas horrible d’avoir un don et de ne pas s’en servir quand on en avait la possibilité ? Je pensais à des personnes comme Alastor qui mettait sa vie en danger à cause de son pouvoir. Si je ne le soignais pas avec mon pouvoir, comment pourrait-il guérir correctement ? Comment pourrait-il survivre s’il était blessé partout ? Puis, pour des cas aussi graves que pour des personnes qui se seraient jetés par la fenêtre par exemple ? Je ne me voyais pas essayer de recourir à des soins plus… rudimentaires, dans ces cas-là.

- Tu peux toujours prendre des cours de pouvoir pour perfectionner ton don. Tu pourras un jour soigner sans mettre ta vie en péril, qui sait ? Mais jusque-là, si tu l'accepte, ça va me faire plaisir d'être ton professeur en soins infirmiers.

Pendant quelques minutes, toujours en caressant doucement la petite plante entre mes mains, je réfléchis. En fait, je pouvais concilier les deux, non ? Puis, comme me l’avait dit Narok, s’il s’agissait d’un cas spécial dans lequel j’aurais besoin de faire une manipulation, comment comptais-je m’y prendre si je n’avais pas les bases ? Bien qu’un peu brutal, le jeune homme n’avait pas tort dans ses dires. Je ne savais pas si mon pouvoir irait remettre l’os en place seul et il était certainement hors de questions que je prenne un risque aussi énorme !
Finalement, levant les yeux doucement vers mon professeur, je lui demandai avec une pointe d’espoir :

- Est-ce que je pourrais quand même utiliser mon pouvoir si j’ai l’impression que c’est grave ? Ou me demandez-vous de ne plus l’utiliser ? Parce que… il est vrai que j’aimerais connaître plus de choses pour venir en aide aux autres, mais je voudrais que mon don soit utile à autrui. Je ne veux pas qu’il devienne inutile…

Code par Rin




HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 30/9/2016, 15:52

Le professeur-infirmier se gratta légèrement la nuque. D'une manière, il s'attendait bien qu'il ne pouvait pas demander à ses élèves de renoncer à leurs dons. C'était devenu une seconde nature pour certains comme Narok qui semblait dépendant de son pouvoir. Yumiko et Yasushi avaient un point de vue similaire. À quoi servaient leurs pouvoirs s'ils ne pouvaient s'en servir. Intérieurement, Archie réfléchissait à son propre don qui se déclenchait de manière aléatoire. Il avait toujours un peu de mal à accepter son pouvoir qui lui paraissait faible et nuisible dans son cas... Et s'il cessait d'en avoir peur et apprenait à en faire une force? Plus facile à dire qu'à faire, mais un jour ou l'autre, il faudrait affronter cette peur. Comment réagirais Yasu s'il le voyait s'envoler et faire une crise de panique? Il n'avait pas très envie que son "pupille" le voit comme ça.

Revenant au sujet de Yumiko, il secoua légèrement la tête en signe de négation.

"Je n'ai peut-être pas été très raisonnable. Je réalise que je ne peux pas vous demander de ne plus utiliser vos dons. Ça fait parti de toi, Yumiko. Tout ce que je demande c'est d'user de discernement. Tu peux concilier ton don et la médecine régulière. Si tu vois que la personne est en hémorragie, essaie les méthodes montrée en cours de secourisme et si tu crois que c'est nécessaire pour sauver la personne ou la maintenir en vie en attendant les secours... Alors fais ce qui te semble juste"

Il posa délicatement sa main sur l'épaule de la jeune femme en la regardant dans les yeux.

"Mais n'oublie pas que ta vie est précieuse, Yumiko. Tu as des amis, des gens qui t'aiment et tiennent à toi. Pense à eux à chaque fois que tu utilises ton don, d'accord?"

Il la relâcha avant de retourner vers son aloès pour transplanter l'autre bébé dans un petit pot de plastique.

"Connais-tu quelqu'un voudrait adopter celle-ci?", lui demanda-t-il.

Yumiko saurait sûrement lui recommander quelqu'un qui pourrait en prendre autant soin.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 1/10/2016, 17:03














Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

Ma question dû mettre le professeur mal à l’aise puisqu’il se gratta la nuque. Silencieux, comme s’il réfléchissait à la réponse qu’il allait me donner, il secoua ensuite la tête avant de me répondre :

- Je n'ai peut-être pas été très raisonnable. Je réalise que je ne peux pas vous demander de ne plus utiliser vos dons. Ça fait partie de toi, Yumiko. Tout ce que je demande c'est d'user de discernement. Tu peux concilier ton don et la médecine régulière. Si tu vois que la personne est en hémorragie, essaie les méthodes montrées en cours de secourisme et si tu crois que c'est nécessaire pour sauver la personne ou la maintenir en vie en attendant les secours... Alors fais ce qui te semble juste.

Je fus contente que les choses aillent dans mon sens, mais je ne le montrai pas tant que ça : un simple sourire en hochant légèrement la tête. Puis, posant la main sur mon épaule, mon professeur ajouta avec beaucoup de sérieux :

- Mais n'oublie pas que ta vie est précieuse, Yumiko. Tu as des amis, des gens qui t'aiment et tiennent à toi. Pense à eux à chaque fois que tu utilises ton don, d'accord ?

Interloquée car je ne m’attendais pas qu’il me dise une telle chose, je ne répondis pas. On m’avait déjà dit ce genre de choses et qu’on m’aimait… quoi que les personnes ayant eu de la gentillesse à mon égard étaient parties pour la plupart. D’ailleurs, qu’elles avaient été leurs raisons ? Je n’en savais rien…
Le professeur me lâcha et retourna vers sa plante. Et en replantant la seconde petite comme il l’avait fait pour la mienne, il me demanda si je connaissais une personne qui pourrait s’en occuper, je ne répondis pas tout de suite. Là, comme ça, je ne voyais personne. Quoi que… Mana, peut-être ? Cela lui donnerait peut-être une expérience pour son envie d’avoir des enfants ? Enfin, je n’étais pas certaine qu’elle accepte. Je proposai cependant doucement :

- Là, comme ça, je pense à Mana, mais sinon je ne sais pas. Personne ne m’a parlé de plante jusqu’à aujourd’hui.

Lentement, je me levai et posai mon aloès sur la table près de la chaise sur laquelle je m’étais assise. Si j’allais faire un cours, certainement allais-je devoir avoir les mains libres. Cela me fit penser, bien que cela n’eut aucun lien direct :

- Professeur, pourquoi peut-on souffrir d’insomnie ? Et, dans ces cas-là, que doit-on faire ?

Code par Rin




HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 4/10/2016, 23:00

Yumiko semblait surprise par ce qu'elle venait d'entendre comme s'il avait dit une énormité. Une nouvelle fois, il constatait le ravage causé par le manque d'amour de la part des parents. Il secoua la tête comme pour chasser un flash de son esprit et se concentrer sur Yumiko alors qu'elle répondait à sa question sur les plantes.

- Là, comme ça, je pense à Mana, mais sinon je ne sais pas. Personne ne m’a parlé de plante jusqu’à aujourd’hui.

Mana! Pourquoi pas? Archie l'aimait bien et d'ailleurs il faudrait bien reprendre les sessions de recherches... Bien entendu ces rencontres se devaient de rester confidentielles alors le professeur n'en dit pas un mot.

- Ah oui, je me rappelle de ma rencontre avec elle durant le cours de secourisme en Nouvelle-Calédonie. Quelqu'un possédant une âme pour aider les gens ne devrait avoir trop de mal à prendre soin d'une autre forme de vie. Que dirait tu de lui offrir? Je suis sûre que venant de toi, cela lui ferait plaisir, lui dit-il posant doucement l'autre aloès sur le bureau près de sa soeur.

Après avoir conclu leur discussion sur les plantes, Yumiko exprima sa curiosité par rapport à un autre sujet.

- Professeur, pourquoi peut-on souffrir d’insomnie ? Et, dans ces cas-là, que doit-on faire ?

- Des problèmes pour dormir, Yumiko?, demanda-t-il avec douceur.

Il marqua une pause le temps de venir s'asseoir face à la jeune femme pour lui expliquer.

- L'insomnie en soit n'est pas une maladie, mais plutôt un symptôme pour nous avertir que quelque chose ne va pas. Les causes sont diverses: anxiété, dépression, le changement de décalage horaire, la consommation de cafféine, nicotine ou alcool. Aussi ça peut être lié au stress de la vie quotidienne. Maladie ou perte d'un être cher ou les problèmes financiers, expliqua-t-il.

Archie donna le temps à Yumiko de comprendre son explication avant de reprendre.

- Pour ce qui est des méthodes pour y remédier, elles sont toutes aussi diverses. Choisi celles qui te semble les plus pertinentes. Lire avant de dormir, éviter le chocolat ou le café. Prendre un bain chaud pour relaxer, boire un lait chaud... Te coucher toujours aux mêmes heures, même le weekend. Il y a aussi la mélatonine qui aide. C'est une hormone que le corps produit pour aider au sommeil. Il se peut que notre corps n'en produise pas assez alors on en prends en capsules ou autre format pour compenser."

Il resta attentif pour voir si la jeune femme avait les moindres questions ou interrogations.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 5/10/2016, 01:56














Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

Fort enthousiaste, le professeur proposa qua j’ailles moi-même la lui donner. Il était vrai que cela me fit plaisir, mais… était-ce réellement à moi de le faire ? Après tout, cela ne venait pas de moi, mais de lui. Pourtant, cela ne semblait pas le déranger. Alors, quand il la posa à côté de la mienne, je fis signe que le ferais, pensivement.
Puis vint mes questions sur l’insomnie. Il me demanda alors si j’avais problèmes pour dormir. Je ne répondis pas mais mes joues s’empourprèrent alors que je tentai de ne pas trop avoir le regard fuyant. Oui, j’en avais et surtout quand survenait un problème. Cela me posait problème, mais, surtout, je me posais la question du pourquoi. Alors, quand l’enseignant vint s’assoir face à moi pour me répondre, je l’écoutai avec la plus grande attention :

- L'insomnie en soit n'est pas une maladie, mais plutôt un symptôme pour nous avertir que quelque chose ne va pas. Les causes sont diverses : anxiété, dépression, le changement de décalage horaire, la consommation de caféine, nicotine ou alcool. Aussi ça peut être lié au stress de la vie quotidienne. Maladie ou perte d'un être cher ou les problèmes financiers.

Du coup, si je comprenais bien, ce n’était pas anormal que je ne parvienne pas à dormir à chaque fois que j’avais un problème. Et pour aujourd’hui ? En y réfléchissant bien, j’étais anxieuse par rapport à ce que me réservait ma famille. C’était ce qui m’était le plus évident. Cependant, je ne savais pas s’il y avait autre chose ou pas. Comment le savoir avec exactitude ?

- Pour ce qui est des méthodes pour y remédier, elles sont toutes aussi diverses. Choisi celles qui te semble les plus pertinentes. Lire avant de dormir, éviter le chocolat ou le café. Prendre un bain chaud pour relaxer, boire un lait chaud... Te coucher toujours aux mêmes heures, même le weekend. Il y a aussi la mélatonine qui aide. C'est une hormone que le corps produit pour aider au sommeil. Il se peut que notre corps n'en produise pas assez alors on en prend en capsules ou autre format pour compenser.

Après ces explications, je me mis à regarder mes mains. Je jouais avec en réfléchissant. Je me demandais s’il fallait réellement que je m’inquiète à propos de mes problèmes de sommeil. Après tout, ce n’était peut-être que passager… A d’autres ! Je savais très bien qu’il y avait des problèmes. Je décidai donc de répondre à la question que le professeur m’avait posée bien que je le fis d’une petite voix comme pour que seul lui m’entende :

- J’ai déjà connu des problèmes de sommeil par le passé : j’avais alors vécu de mauvaises expériences. Enfin, ce genre de problème, je n’en ai eu qu’à l’Académie. Là, je pense que j’ai peur qu’on revienne me chercher et que ça m’empêche de dormir. Ce matin, je suis allé courir pour me vider, pour tenter de me vider la tête, un peu pour suivre le conseil de Jïnn qui me disait que l’entraînement pouvait aider à résoudre ses problèmes. Je me demande tout de même ce que je peux faire pour m’ôter cette crainte… Ils sont déjà venus une fois, qu’est-ce qui me dit qu’ils ne reviendront pas ?

Je me mordis la lèvre en me sentant pathétique. Qui aurait peur d’une telle chose à part moi ? Des parents, n’était-ce pas une figure emblématique de l’amour et de la protection ? Pourquoi ne le voyais-je pas ainsi ? Qu’est-ce qui n’allait pas chez moi ?

Code par Rin




HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 5/10/2016, 18:09

Archie attendit patiemment que Yumiko lui répondre. La pauvre regardait ses mains toujours avec cet air perdu et effrayé. Puis, d'une voix basse, elle prit la parole. Le professeur dut s'avancer un peu pour ne pas en perdre un mot.

- J’ai déjà connu des problèmes de sommeil par le passé : j’avais alors vécu de mauvaises expériences. Enfin, ce genre de problème, je n’en ai eu qu’à l’Académie. Là, je pense que j’ai peur qu’on revienne me chercher et que ça m’empêche de dormir. Ce matin, je suis allé courir pour me vider, pour tenter de me vider la tête, un peu pour suivre le conseil de Jïnn qui me disait que l’entraînement pouvait aider à résoudre ses problèmes. Je me demande tout de même ce que je peux faire pour m’ôter cette crainte… Ils sont déjà venus une fois, qu’est-ce qui me dit qu’ils ne reviendront pas ?

L'infirmier acquiesça avec compréhension.

- Je comprends que tu aies peur, c'est bien normal, Yumiko. Ton ami Jinn a eu une bonne idée. Une chose qui aide pour le sommeil aussi est de dépenser de l'énergie durant la journée. Si jamais tu es en proie à tes craintes, que dirais-tu de dormir ici? Il y a des rideaux autour des lits, tu auras ton intimité. Je ne serai pas loin. Si jamais il arrive quoi que ce soit, je pourrai t'aider. Tant que tu es à Tsuki, je te promet que tu seras protégée, Yumiko, lui dit-il avec le plus grand sérieux.

Il posa à nouveau sa main sur l'épaule de la jeune femme pendant quelques secondes en signe de soutien.

"Tu n'es plus toute seule désormais, Yumiko. Tu as des amis ici qui feront tout pour te garder à leurs côtés. Tu le réalise, pas vrai?", lui dit-il avec une douceur presque paternel.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 5/10/2016, 21:01



Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

- Je comprends que tu aies peur, c'est bien normal, Yumiko. Ton ami Jinn a eu une bonne idée. Une chose qui aide pour le sommeil aussi est de dépenser de l'énergie durant la journée. Si jamais tu es en proie à tes craintes, que dirais-tu de dormir ici ? Il y a des rideaux autour des lits, tu auras ton intimité. Je ne serai pas loin. Si jamais il arrive quoi que ce soit, je pourrai t'aider. Tant que tu es à Tsuki, je te promets que tu seras protégée, Yumiko.

J’étais sincèrement contente que Jïnn m’ait réellement donné de bons conseils. J’étais certaine qu’il ne me les avait pas donnés pour ce genre de situation, mais au moins je les suivais de la bonne façon. Du coup, mentalement, je le remerciai. J’étais cependant bien moins enthousiaste concernant le fait de dormir à l’infirmerie. J’y avais passé déjà pas mal de temps. Bien entendu, cela résultait d’un choix de ma part, pourtant je commençais à en avoir assez de voir ces murs blancs, sentir l’odeur de l’antiseptique et de me réveiller là. Pourquoi devenais-je faible en guérissant les autres ? Pourquoi étais-je de ceux qui inquiétaient sans cesse leur entourage ? Pourquoi ne pouvais-je pas aider mieux que ça ceux qui étaient dans le besoin ? Pourquoi mes efforts m’amenaient parfois à être seule ? Terriblement seule…

- Tu n'es plus toute seule désormais, Yumiko. Tu as des amis ici qui feront tout pour te garder à leurs côtés. Tu le réalise, pas vrai ?

- Ce n’est pas toujours vrai, fis-je d’une petite voix tremblante.

Les larmes commençaient à monter et je ne parvins pas à les arrêter. Malgré les sanglots qui me prirent doucement, je me mis à tenter d’essuyer mes yeux au fur et à mesure que mes larmes roulaient sur mes joues. Je repensais à toutes ses personnes qui n’étaient plus là pour moi pour des raisons qui, parfois, m’échappaient totalement. J’avais peur que ces abandons, qui ne l’étaient peut-être qu’à mes yeux, recommencent. De plus, cela me rapprochait trop de ce que j’avais subi au Japon. Non, je ne voulais plus connaître ça. C’était bien trop douloureux.

- Je ne veux pas… je ne veux pas qu’on vienne m’aider si après je me retrouve seule. Narudgi, ma sœur, Tyron Hatami, Sawako, Alastor… je peux vous nommer beaucoup de personnes qui m’ont aidée et que je n’ai pas revues depuis longtemps. Pourtant… c’était comme si elles avaient été remplacées par d’autres personnes comme Jïnn par exemple…

Je me tus quelques instants, histoire de me reprendre un peu. Je me sentais seule et horrible à la fois, surtout en prononçant ces mots. J’avais très envie de me cacher si ce n’était disparaître. D’un autre côté, le fait de quitter ceux qui m’appréciaient ne me rendrait certainement pas plus « gentille » à leurs yeux. Encore une fois, je me retrouvais perdue, incapable de me faire une opinion.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 5/10/2016, 21:30

La jeune saphir semblait se replier sur elle-même à nouveau. Elle était d'apparence délicate et fragile, mais en fait, elle était une personne forte. Elle évoquait à Archie une personne qui avait été forte trop longtemps...

- Ce n’est pas toujours vrai, lui dit-elle sa voix tremblante.

Archie resta sans voix, se sentant impuissant face à la détresse de Yumiko. Les larmes de cette dernière s'échappaient de manière incontrôlable, malgré les efforts que la jeune femme faisait pour les essuyer au fur et à mesure.

- Je ne veux pas… je ne veux pas qu’on vienne m’aider si après je me retrouve seule. Narudgi, ma sœur, Tyron Hatami, Sawako, Alastor… je peux vous nommer beaucoup de personnes qui m’ont aidée et que je n’ai pas revues depuis longtemps. Pourtant… c’était comme si elles avaient été remplacées par d’autres personnes comme Jïnn par exemple…

L'infirmier secoua la tête, en ayant assez de la voir comme ça sans rien faire. Tendrement, il la serra dans ses bras.

- Il n'y a pas de honte à pleurer, Yumiko. Mon épaule est là pour ça aussi, lui dit-il, lui frottant légèrement le dos pour la réconforter.

- Les gens que nous rencontront... Ils viennent et s'en vont... Certains restent des années, d'autres à peine quelques semaines. Malheureusement, c'est comme ça. Chacun doit suivre sa voie. Mais ils resteront dans ton coeur et toi dans le leurs. Ils apprennent de toi tout comme toi tu apprends d'eux. Permet toi de faire des rencontres, profites de chaque instants... Pour ne pas avoir de regrets...", lui dit-il avec douceur.

Il repensait aux gens à qui il avait dû dire au revoir... Jamais ce n'était facile, mais tranquillement Archie apprenait aussi que la vie devait suivre son cours. Il pouvait se souvenir du passé sans y rester prisonnier. Yumiko l'avait à son insu grandement aidé.

avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 5/10/2016, 23:20



Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

Alors que je luttais contre mes propres larmes, j’entendis le professeur se lever. Pendant une seconde, je pensai qu’il en avait marre, qu’il allait me laisser seule. Je regrettai immédiatement de l’avoir envisagé lorsqu’il s’assit près de moi pour entourer ses bras autour de mes épaules. Et, tout en me caressant le dos, il me parla avec douceur :

- Il n'y a pas de honte à pleurer, Yumiko. Mon épaule est là pour ça aussi. Les gens que nous rencontrons... Ils viennent et s'en vont... Certains restent des années, d'autres à peine quelques semaines. Malheureusement, c'est comme ça. Chacun doit suivre sa voie. Mais ils resteront dans ton cœur et toi dans le leur. Ils apprennent de toi tout comme toi tu apprends d'eux. Permets-toi de faire des rencontres, profites de chaque instant... Pour ne pas avoir de regrets...

Serrant sa blouse blanche entre mes doigts, je le pris au mot et je me mis à pleurer sans me retenir sur son épaule. Ce n’était pas la première fois que je pleurais, mais il me semblait avoir toujours eus l’impression de ne pas pouvoir me libérer totalement. Et même si je tentais de déverser toute ma peine, il me semblait garder encore un fardeau sur les épaules. Bien entendu, je savais d’où il venait. Et à moins qu’on ne me dise explicitement, avec des preuves, que mon père allait lâcher l’affaire, je n’étais pas prête à baisser ma garde. Pourtant, ma sœur était bien rentrée au Japon, non ? Dans ce cas, pourquoi voulait-il absolument m’enfermer comme pour me cacher du monde ? Y avait-il un lien avec la remarque que Marco m’avait faite ?

Lorsque je me fus calmée, je me détachai de mon professeur et essuyai les dernières larmes qui subsistaient. Pour moi, elles reflétaient une faiblesse qu’il me fallait cacher le plus possible. Pourtant, je venais de la dévoiler avec le moins de retenue possible. Pouvais-je alors me permettre de poser des questions qui me concernaient encore plus ? Me rappelant de la conversation que j’avais eu avec lui sur la plage de Nouvelle Calédonie, je pris mon courage à deux mains et je lui demandai en tentant de masquer le fait que j’étais toujours un peu tourmentée par le sujet précédent :

- Dites, professeur, est-ce vrai qu’il y a peu de personnes comme moi au Japon ? Marco m’a dit que les… « caucasiens » n’étaient généralement pas japonais et il trouvait étrange que je le sois. En fait, je me rends compte que je ne sais rien de ma famille, que je ne sais pas réellement d’où je viens. Tout ce que je sais c’est que j’ai toujours vécu au Japon…

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Archie McAlister le 6/10/2016, 03:18

Archie ne disait pas un mot, réconfortant silencieusement dans son étreinte Yumiko en continuant de lui frotter le dos, comme sa propre mère faisait quand il était en proie au chagrin. Lorsque Yumiko se détacha de lui une fois calmée, il se leva un bref instant pour lui apporter un mouchoir.

Une fois ses dernières larmes essuyées, elle semblait réfléchir avant de lui poser une nouvelle question.

- Dites, professeur, est-ce vrai qu’il y a peu de personnes comme moi au Japon ? Marco m’a dit que les… « caucasiens » n’étaient généralement pas japonais et il trouvait étrange que je le sois. En fait, je me rends compte que je ne sais rien de ma famille, que je ne sais pas réellement d’où je viens. Tout ce que je sais c’est que j’ai toujours vécu au Japon…

Archie se gratta légèrement la nuque. Il était vrai que les blancs étaient rares au Japon et ils n'étaient généralement pas natif du pays.

- Les asiatiques sont reconnus pour leurs yeux en amande, bruns foncés et leurs cheveux noirs. Il y a bien sûr des jeunes qui se décolorent ou se teindent les cheveux, mais il n'y a pas de blonds ou de roux naturels originaire de là-bas, à moins d'être immigré ou métisse. Même dans le cas de métissage, les traits foncés prédominent. Un couple composé d'une femme blonde et d'un homme noir a plus de chances d'avoir un enfant aux cheveux foncés. Bien sûr, il y a toujours des exceptions... J'imagine que tu n'as jamais consulté ton arbre généalogique?, s'enquit le professeur sans la moindre méchanceté.

Si elle avait un père ou une mère inconnue, un test d'adn pourrait s'avérer intéressant.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Yumiko le 6/10/2016, 17:05



Guérison... quand pourrais-je

prendre soin de moi ?


Feat Archie McAlister

Archie se gratta la nuque, comme en proie à un doute, une honte, une gêne ou une réflexion intense. Puis, il me répondit gentiment :

- Les asiatiques sont reconnus pour leurs yeux en amande, bruns foncés et leurs cheveux noirs. Il y a bien sûr des jeunes qui se décolorent ou se teintent les cheveux, mais il n'y a pas de blonds ou de roux naturels originaire de là-bas, à moins d'être immigré ou métisse. Même dans le cas de métissage, les traits foncés prédominent. Un couple composé d'une femme blonde et d'un homme noir a plus de chances d'avoir un enfant aux cheveux foncés. Bien sûr, il y a toujours des exceptions... J'imagine que tu n'as jamais consulté ton arbre généalogique ?

C’était étrange puisque j’étais née au Japon et enfermée peu de temps après ma naissance. Je n’avais pas eu de contact avec ma famille, mis à part avec mon père, un pur asiatique selon la description du professeur, pour me faire gronder de tous les mots et avec ma sœur quand elle était venue à l’académie. Quoi qu’avec Yumi nous n’avions qu’un point en commun : la forme du visage et le fait d’être svelte. Mais, concernant le reste, il était une personne dont j’étais la plus proche. Il me semblait cependant étrange que ce soit spécialement elle puisque des blonds aux yeux bleus il devait en avoir d’autres qu’elle. Non ?
Secouant doucement la tête, je répondis à l’infirmier :

- Enfermée, isolée comme je l’étais, jamais je n’aurais pu avoir accès à ce genre d’informations. Puis, d’une certaine manière, je suis certaine que je ne serais pas dessus : ma petite sœur se prénommant comme moi, j’ai certainement été remplacée par elle. Après… je ne sais pas si je peux réellement croire en ça, mais il est bien une personne à qui je ressemble beaucoup plus… C’est Mana.

Sur ces deux derniers mots, je baissai la tête. Qu’allait-il répondre à cette supposition ? C’était, au final, beaucoup trop gros pour que ce soit possible. Pourtant, j’avais tellement envie d’y croire…

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^



Thème Yumiko:

avatar
Yumiko
Assistant(e) du staff

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison... quand pourrais-je prendre soin de moi ? [Pv Archie McAlister] - Terminé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum