Rencontre Bestiales [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre Bestiales [Libre]

Message par Jane Cowell le Dim 18 Sep 2016, 01:12

Je me réveillai et regardai mon réveille, huit heures trente. Putain pourquoi je me réveillais toujours tôt le weekend et j'étais en retard les jours de cours? J'suis sûr qu'un élève ma jeté un sort, c'était p'tête le rubis au cheveux bizarres d'hier... J'sais pas. Bref, je n'arrivais pas à m'endormir et mes camarades pionçaient encore. J'm'emmerdais ferme. J'étais toujours allongé sur mon lit lorsque j'attrapai furtivement mon calepin qui était posé au bord de mon bureau. J'avais écrit hier toutes les choses que j'étais supposé faire ce weekend Je regardais attentivement la liste lorsque je lut "Samedi: balade en forêt avec Flappy". Ok, j'avais trouvé ce que j'allais faire de ma mâtiné. Je me levai de mon lit, sans faire attention au bruit, de toute façon mes camarades dormaient toujours très profondément. Je me dirigea vers mon bureau où était posé la cage de Flappy. Je pris les gants qui étaient à côté de sa cage. Et oui, j'avais enfin eu l'intelligence de m'acheter des gants, après des mois à entré en communication avec n'importe quel êtres vivants par inadvertance. Ils étaient en cuir noir très fin, je voulait que ces gants ne m’empêchent pas de bouger mes doigts comme je le souhaite, mais ceux-là pas du tout. Ils étaient d'une finesse et d'une souplesse. qu'on aurait dit que je ne porter rien. Bref, après avoir enfilé ces gants, j'ouvris la cage de mon hamster et le caressa du doigt pour le réveiller. Il était tellement mignon quand il se réveillait! Il faisait des minis étirement comme les humains, c'était tellement kawaaiiie! Bref, j'attendais qu'il soit parfaitement éveillé pour lui donner mes instructions. Je lui communiqua part nos petit codes que nous allions (enfin) en forêt. Que j'allais me doucher, m'habiller et déjeuner et qu'on allait y aller. Dès que je finis mon message, Flappy sautillait de joie. Il aimait tellement ce genre de balade et, malheureusement, avec les cours qui ont repris nous n'avions pas put y aller depuis longtemps... Je refermais sa cage après lui avoir mit des croquettes ainsi que de l'eau. Je me dirigeai ensuite vers la douche.

Après mettre lavé, je m'habillai. J'avais mis un tenue simple: un jean classqiue, un large sweet bordeaux et comme d'habitude, une paire de vans. Pour petit déjeuner, je ne pris qu'une barre de céréale que j'avait acheté hier, et un jus de fruit que je gardais dans le mini frigo que j'avais acheté après avoir économisé pendant 3 mois. Une fois prête, je pris la cage de Flappy, mes gants ma carte de bus, ainsi que mon téléphones et mes écouteurs.

Une fois sortie de ma chambre, je mit mes écouteurs sur mes oreilles et me dirigea vers l'arrêt de bus le plus proche de l'académie. Le trajet ne dura qu'une petite vingtaine de minutes. J'en avais profité pour écouter du Vocaloid et caresser Flappy avec mes (magnifiques) gants.

Lorsque je sortie du bus il était à peine onze heure, et je n'avais plus que quinze minutes à pied pour arrivé à l'orée de la forêt. Je marchais lentement profitant de l'air frais, me concentrant que sur mes respiration (et de ne pas me faire écrasé par une voiture, ouai aussi). Une fois arrivé dans la forêt. Je m’essayai contre un hêtre et sortit Flappy de sa cage. Lorsque nous allions tous les deux en forêt, nos sorties ce passait toujours en deux temps; d'abord, nous jouions tous les deux, ensuite, j'essayait d'entrer en comunication avec les éléments de la natures et lui dormait ou faisait trempette. Lorsque je le sortit de sa cage, je n'avait à peine eu le temps de lui demander à quel jeu voulait-il jouer qu'il se précipita sur un petit bâtonnet de bois, qu'il me rapportas en le poussant avec son nez (tellement mignooon). Bref, pendant une quinzaine de minutes nous jouions tous les deux. Je lui lançait le bâtonnet et il allait le rattraper, ou alors je lui faisait des fintes et il était perdu aha. Ou alors je cachait dans une de mes mains le bâtonnait et il devait deviner dans lequel il était. Bref, nous avions plein de petit jeu dans ce genre, mais au bout de ces quinze petites minutes, quelques choses vint troubler notre tranquillité.
Is it mad to pray for better hallucinations?


Ma fiche de présentation
Mon casier
Mon journal
Mon dossier
                                         
Je parle en #611212
avatar
Jane Cowell

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Bestiales [Libre]

Message par Invité le Sam 24 Sep 2016, 18:16

C'était un samedi, comme à mon habitude je m'étais réveiller tôt. Mais cette fois-ci j'avais décidé de faire quelque chose plutôt que de rester à traîner dans ma chambre. Je voulais faire un jogging dans la forêt, de un parce que je n'y étais jamais allée et de deux parce qu'une petite remise en forme s'imposait si je voulais réussir à suivre l'entrainement qu'allait bientôt m'imposer mon club. Je me levais donc et pris une longue douche chaude avant d'enfiler mes affaires de sport, un leggings qui m'arrivait au genou et un débardeur noir assez large, sans oublier mes chaussures de sport. Je m'attachait les cheveux et mettait mes écouteurs dans mes oreilles avant de me mettre en route.

J'arrivais dans la forêt vers 9h30. Je courus longtemps, appréciant le paysage. J'avais toujours aimé la nature et particulièrement la forêt, c'était un endroit tellement mystérieux.... Tantôt apaisant, tantôt effrayant.
Vers 11h je décidais de faire demi-tour et de revenir sur mes pas, je me sentais vidée, cela faisais longtemps que je n'avais pas fait autant de sport. Je finis par marcher, bien trop épuisée pour continuer de courir. Au détour du chemin, je vis une jeune fille assise par terre contre un hêtre, elle jouait avec un hamster, elle s'amusait à lui lancer un petit bout de bout comme on le ferait avec un chien, cette scène me fit sourire. Elle avait des cheveux violets et ses yeux étaient bleus me semblait-il ou peut-être étaient-ils violets eux aussi, je ne voyait pas bien. Elle leva la tête et me vit, il me semblait la connaître mais je n'était pas sûr, peut-être l'avais-je vu à l'académie. Je lui souris, devais-je l'aborder ou rester à l'écart?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Bestiales [Libre]

Message par Jane Cowell le Lun 26 Sep 2016, 22:39

live
Je ne sais pas pourquoi, mais j'étais le genre de personne à toujours m'imaginer que pire puisse arriver, pessimiste dans l'âme. (Je suis un optimiste accidentel, comme dirait un certaine personne.....)Là j'étais clairement en train de m'imaginer un scénario de film d'horreur, juste parce que j'avais entendu un bruit étrange derrière moi! Nous étions en forêt, ça devait être un petite bestiole ou une branche qui tombe non? Pourtant je n'arrivais pas à me sortir de la tête que quelque chose allait mal se passer... Une petite vague de stress m'avait envahie et alors que j'était toujours accroupie, je m'armai d'une branche de bois à côté de moi et bondit sur mes jambes en me retournant, me retrouvant debout, face à la cause du bruit.
Je fus soulagé lorsque je ne vit qu'une jeune femme, en face de moi. Elle portait une tenue de sport, surement une joggeuse matinal, voulant admirer les décors presque idylliques que nous offrait ce petit coin de nature. Elle semblait sourire, dut moi cela avait été son intention première avant que je lui saute à la gueule.

"Oh, pardon je ne pensais pas croiser des gens à cette heure ci, et je suis un peu p...  

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase quand je vis derrière la jeune femme un sorte de cerf enragé, s'apprêtant à charger sur elle. Elle ne semblait pas l'avoir remarquer. Le temps était compté avant qu'elle se fasse empalé, ce n'était qu'une histoire de seconde. J'établie l'idée de me le prendre sur la gueule en esquivant un peu (bien sûr) pour rentrer en contact avec lui et discuter. Je chuchotai alors à la fille.

"Dans deux secondes, court sur la gauche d'une vingtaine de mètres viiiiite!!!!!!!


Is it mad to pray for better hallucinations?


Ma fiche de présentation
Mon casier
Mon journal
Mon dossier
                                         
Je parle en #611212
avatar
Jane Cowell

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Bestiales [Libre]

Message par Invité le Mar 27 Sep 2016, 20:19

Je vis la jeune femme attraper une branche, sauter sur ses pieds et se tourner vers moi dans un même geste. Quand elle se rendit compte que je ne représentais aucun danger, elle se détendit. J'avais eu un mouvement de recul (normal me direz vous), heureusement pour elle que je ne pratiquais aucun sport de combat ou d'auto défense, ma réaction aurait été beaucoup plus violente sinon. Mais je ne faisais que du jogging, j'étais très, mais alors très très loin d'être  une grande sportive...

-Oh, pardon je ne pensais pas croiser des gens à cette heure ci, et je suis un peu p... Commença-t-elle.

Alors qu'elle me parlait, et s'excusait au passage de son comportement ma fois compréhensif, ses yeux s'écarquillèrent et elle se tut. Avant même que je puisse lui demander ce qui se passait, elle reprit:

-Dans deux secondes, court sur la gauche d'une vingtaine de mètres viiiiite!!!!!!!

Pardon?! D'autres personnes auraient peut-être demander des explications, mais mon instinct (un peu animal il faut l'avouer), me criais de lui obéir. En fait je n'étais même pas sûr d'avoir attendu les 2 secondes, dès que ses paroles firent sens dans mon cerveau, je me jetait sur ma gauche aussi vite que je pu. Je n'attendis pas non plus d'avoir fait 20 mètres pour me retourner et voir la raison de ma fuite (tout en continuant de courir). Je vis alors un grand cerf enragé foncé droit devant lui, j'étais quelques secondes plus tôt dans sa trajectoire, mais grâce à la jeune femme j'étais sauve, je lui devait probablement la vie. C'est alors que je me rendis compte qu'elle ne bougeait pas,la jeune femme était toujours sur le chemin du cerf et c'était maintenant elle qui risquait de se faire embrocher!! Mais à quoi pense-t-elle?! Me demandai-je en freinant des quatre fers (et oui je sais que je n'ai que deux pieds). Je courrais dans la direction opposée tout en sachant pertinemment que je n'arriverais pas à temps. Je regardais le cerf charger cette jeune femme dont je ne connaissais même pas le nom, plus que quelques secondes avant la collision...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Bestiales [Libre]

Message par Jane Cowell le Mer 28 Sep 2016, 21:58

Dès que j'eus finit, la jeune joggeuse courut comme je lui avait indiqué.  Une seconde plus tard, le cerf commençait à courir dans ma direction. Heureusement, il n'avait pas suivi la jeune fille. Il chargea mais je ne bougeais toujours pas, il fallait que j'attende le bon moment. Je le voyais, le visage déformé par la rage. Il s'approchait, de plus en plus, mètres par mètres, centimètres par centimètres.... Ce fut lorsque la distance qui nous séparer mesura moins d'un mètre que je bougeai enfin. Il fallait juste me décaler un peu, afin d'ouvrir une connexion mentale, c'est tout. Je bougeai d'une cinquantaine de centimètre vers ma gauche, les mains prêt à l'agripper. Il s'approchait, et, lorsque sa tête arrivai vers ma direction, je me jetai sur son flanc. Et, j'avais réussi à ouvrir une connexion. J'essayai de calmer le cerf enragé.

"Petit, petit, calme toi. Qu'est ce qu'il y a? "

Je découvris la voix du cerf, une voix particulièrement grave, j'étais donc face à un mâle.

"Quoi?! C'est quoi ce bordel? T'es qui? Comment tu parle? Depuis quand mon manger me parle?!!!!!

Il comptait donc bien me tuer, me manger même. J'était horrifié. Ce genre de bête ne s'attaquer jamais à l'homme et était complètement passive, qu'est ce qui lui prenait?

"Tu ne me mangeras pas, et, je ne te ferais aucun mal. Je ne suis pas comme tous les autres humains, je suis à votre écoute, alors, quel est ton problème?

"Qwuaaaa? J'comprend rien à tes conneries, mais tu demandes c'qu'y a? Ce qu'y a tu vois, c'est que le hommes m'ont ton pris!!! On nous a privé de nourriture, et des chasseurs on même abattus ma famille, et m'on même arracher un œil, je n'ai plus rien pour vivre!!"

Dans cet élan de peur, je n'avais même pas remarqué la blessure du jeune cerf.

"Je vois, ta rage et complètement compréhensible et comme je te l'ai dit, je suis là pour vous aidez. Si tu me tues ou que tu tues l'autre jeune femme, ton cas ne fera que s'aggraver, et ta situation sera encore plus miséreuse. Si tu veux bien me faire confiance, j'accepterai de t'aider. De t'aider à manger, de t'aider à te soigner, de t'aider à survire

A mon grand étonnement, le cerf accepta directement, ce qui montrait clairement ça détresse. Nous avons attendus ensuite quelques minutes pour que la connexion s'arrête enfin et je me tournai vers la jeune fille, qui avait bien sûr rien entendu de notre conversation et lui dit en montrant le cerf allongé au sol (cette fois j'avais bien repérer son œil souffrant.

"Désolé de t'emporter dans ça alors que l'on se connait à peine mais tu vas devoir m'aider. Tu t'y connais un peu en médecine? Il va falloir soigner son œil et le nourrir afin de le remettre sur patte, allez, aide moi.



 
Is it mad to pray for better hallucinations?



Ma fiche de présentation
Mon casier
Mon journal
Mon dossier
                                         
Je parle en #611212
avatar
Jane Cowell

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Bestiales [Libre]

Message par Invité le Jeu 29 Sep 2016, 22:27

Au dernier moment, la jeune femme se décala et attrapa le cerf par le flanc. Celui-ci sembla se calmer légèrement. Pendant un temps il ne se passa rien... J'avais arrêter de courir et me dirigeais lentement vers la jeune femme et le cerf, je ne voulais pas lui faire peur. C'était très étrange, tous deux restait là immobile et rien ne se passait.Finalement la jeune femme lâcha le cerf, celui s'allongea sur le sol alors qu'elle se tournait vers moi. De plus en plus bizarre... Pensais-je. Je ne voyait pas 36 explications à ce miracle (je parle bien entendu du fait que la jeune fille soit toujours en vie et que le cerf se trouve maintenant docilement allonger sur le sol), elle devait elle aussi posséder un pouvoir et venir de Tsuki, mais tant que je n'était pas sûre, il valait mieux que je ne dise rien.

-Désolé de t'emporter dans ça alors que l'on se connait à peine mais tu vas devoir m'aider. Tu t'y connais un peu en médecine? Il va falloir soigner son œil et le nourrir afin de le remettre sur patte, allez, aide moi.

Oula... J'avais fait les premier soin au lycée, mais à part ça... En plus je n'étais pas sûre que ce soit utile pour un cerf... Je voulais bien aidé mais je savais pas quoi faire. Je me rapprochais de l'animal pour voir de plus près sa blessure, ce n'était pas joli. Je me tournai ensuite vers la jeune femme pour répondre:

-Désolée, je n'y connais pas grand chose en médecine... Mais si je peux faire quoi que ce soit pour t'aider, dit le moi.

Je ne voyait vraiment pas quelles solutions je pouvais apporter au problème, mais j'avais vraiment envie de sauver la bête, j'avais toujours été proche des animaux et depuis peu je savais pourquoi.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Bestiales [Libre]

Message par Jane Cowell le Mar 04 Oct 2016, 20:16

"Désolée, je n'y connais pas grand chose en médecine... Mais si je peux faire quoi que ce soit pour t'aider, dit le moi."

A mon grand étonnement, elle ne me posa pas de question sur ce qu'il venait de ce passer. Peut être qu'elle ne voyait rien d'anormal dans ce qu'il s'était passé. Et peut-être elle pensait juste que je savais juste reposer les animaux. Où alors c'était surement une élève de l'académie qui, par conséquent avait des pouvoirs et savait que les gens peuvent avoir des pouvoirs -logique captain obvious-. Cependant je voulais pas prendre le risque de parler de l'académie vue que je ne savais pas si elle avait vraiment des pouvoirs ou non. Car si elle n'était pas élève, j'allais avoir de gros problème.-se passage est vraiment mal écrit-

Je réfléchissais à un plan pour pouvoir soigner le cerf, au bout de quelques minutes je lui dit.

"J'aimerai essayer de trouver des éléments pour pouvoir soigner la pauvre bête. Je suis plutôt calé dans le domaine animal, de leur nutrition et de leurs besoin. J'aimerai que tu reste auprès du cerf et, si tu as de l'eau, le mieux serait d'essayer de nettoyer son oeil, uniquement si tu as de l'eau bien sûr. J'aimerai que tu passe de l'eau dessus afin de dégager son globe oculaire et car le devant est remplis de sang et de saleté. Cependant la règle la plus importante est: ne touche pas son oeil! Ta main est sale et il ne faut pas agavé sont état. Il ne t'attaquera pas, tu peut en être certaine. Cepedant ne touche pas à son flanc gauche, il est tombé dessus en nous chargeant. Si tu veux le rassuré, caresse son cou du côté gauche et ne va pas plus haut que les oreilles. Moi et mon hamster (qui à un très bon odorat) allons essayer de chercher de quoi l'aider... C'est ok?"

J'attendais sa réponse pour m'en allait.


Is it mad to pray for better hallucinations?


Ma fiche de présentation
Mon casier
Mon journal
Mon dossier
                                         
Je parle en #611212
avatar
Jane Cowell

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Bestiales [Libre]

Message par Invité le Mer 05 Oct 2016, 22:36

La jeune femme réfléchit quelques temps avant de me répondre:

-J'aimerai essayer de trouver des éléments pour pouvoir soigner la pauvre bête. Je suis plutôt calé dans le domaine animal, de leur nutrition et de leurs besoin. J'aimerai que tu reste auprès du cerf et, si tu as de l'eau, le mieux serait d'essayer de nettoyer son oeil, uniquement si tu as de l'eau bien sûr. J'aimerai que tu passe de l'eau dessus afin de dégager son globe oculaire et car le devant est remplis de sang et de saleté. Cependant la règle la plus importante est: ne touche pas son oeil! Ta main est sale et il ne faut pas agavé sont état. Il ne t'attaquera pas, tu peut en être certaine. Cepedant ne touche pas à son flanc gauche, il est tombé dessus en nous chargeant. Si tu veux le rassuré, caresse son cou du côté gauche et ne va pas plus haut que les oreilles. Moi et mon hamster (qui à un très bon odorat) allons essayer de chercher de quoi l'aider... C'est ok? Me demanda-t-elle.

Je portais ma main à ma hanche droite où était accrochée ma bouteille d'eau (qui va faire un jogging sans bouteille d'eau??). Après vérification, il restait plus de la moitié de la bouteille, ce qui devrait largement suffire.

-Pas de problème je m'en occupe, tu peux y aller. Lui répondis-je donc.

J'attendis qu'elle s'éloigne avant de m'agenouiller près du cerf, je n'avais jamais vu une bête aussi grande, et aussi imposante. Je versais lentement de l'eau sur son œil, l'animal renâcla mais à mon grand étonnement, il se laissa faire. Ma lourde besogne fini, je regardais au alentour, la jeune femme n'était toujours pas revenue. J'avais conservé un peu d'eau pour abreuver le cerf. Celui-ci restait d'ailleurs toujours aussi immobile, ce qui était très étrange. En attendant, je le caressait dans le cou, comme elle me l'avait indiqué, tout en me mettant à chanter une berceuse pour rassurer l'animal. Je n'ai aucune idée de combien de temps je restais ainsi, assise à côté d'un immense cerf, le caressant et lui chantant une berceuse. Tout ce que je sais, c'est que j'ai rarement vécue des moments aussi étrange dans ma vie.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum