Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Invité le Mer 07 Sep 2016, 08:49

HRP:

Nos persos ne se connaissent pas encore, alors j'ai eux une idée simple : chacun a une  bonne raison pour se pointer dans le grenier & les autres ne la connaissent pas : à vous de trouver la votre et de vous faire plaisir pour faire dégénérer un peu l'évènement. Je voyais ça plutôt comme quelque-chose de léger et marrant mais vous pouvez aussi balancer la sauce et en faire un truc plus sérieux. Mon machin du moment : mon perso est dans une passe à la Indiana Jones ou Benjamin Gates mais il n'a pas les compétences et ça peu merder à tout moment. Faites vous plaise toutes les deux !

L'entrée était simple à trouver. Le crochet soutenant la trappe d'accès avait mainte fois été utilisé - plus qu'il ne l'aurait du pour un tel endroit - preuve s'il en était que les élèves au moins autant que le personnel de l'académie visitait ce lieu pour une raison ou une autre.
Clic !
La trappe bascula libérant dans un grincement de bois sec une petite échelle ayant, elle aussi, un vécu certain. Chris n'était pas un type à s'emporter facilement ni même à agir sous le coup d'une impulsion subite. Son idée d'aller fouiller ce coin plein des fantômes du passé de cet académie maudite était des plus réfléchit : il voulait savoir. Savoir ce que cachait cette académie ; il y avait ceux qui pratiquait avec bonheur une vie routinière et ceux qui voulaient percer des secrets depuis trop longtemps relégués aux oubliettes de l'histoire. Chris était de ceux-ci n'en déplaise au Professeur Loys...

*Ok, c'est partit ! va bouffer de la poussière Chris !*, pensa t-il pour lui-même.

Les poutres apparentes côtoyaient des entretoises d'un autre age et l'isolation sous les tuiles de ce temple de l'oubli laissait franchement à désirer : des lambeaux de laine de verre pendaient ça et là rendant l'endroit un peu plus sinistre encore.
*Probablement un jeu stupide lancé par les Rubis il-y-a peu...*
Chris sortit sa petite mag-lite et dissipa un pan de ténèbres. Le rayon balayait les objets poussiéreux à la recherche d'un quelconque indice pouvant étayer ses théories. Tout ce qu'il trouva dans ces interminables et étouffante premières minutes fut que le plancher du grenier disposait de chemins nettement tracés. La poussière laissait place aux lattes de plancher vermoulus à tous les endroits ou les élèves de l'académie étaient venus s'amuser. Une curieux place avait même du servir de petit temple pour quelques pratiques méditatives ou religieuses.

Pas un chat, pas un murmure.
Une foule d'objet gisait là : vieux livres rongés par les rats, cartons vides datant du siècle dernier, feuilles de choux bannies pour contenu insalubre, cadavres de rats probablement mort d'avoir ingurgité un tome trop épais pour eux. Débris méconnaissables dansant une gigue immobile avec des tassots brisés...
Rien.
La déception gagnait Chris quand il entendit le plancher craquer derrière lui :
*Quelqu'un vient ! L'escalier ! Peut-être le gardien... By Joves !!*
Chris se cacha d'un unique mouvement pivotant derrière une grosse malle de voyage rouge crasseux et éteignit sa lampe dans la foulée. Des pas légers approchaient.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Venda le Jeu 08 Sep 2016, 14:13

Je vire mon sac à dos à l'envers et me mets à la secouer dans l'espoir que quelque chose tombe sur mon lit. Après 30 secondes de brassage intensif, je dépose le sac au sol et passe ma main sur les draps. Non, il n'y est pas... Agacée, je replace mes lunettes de soleil. Je reprends mon sac et le secoue encore une fois, plus violemment. Je suis tout aussi déçue du résultat. Bon, il est où ce bordel de serpent en caoutchouc ?! J'essaie de me rappeler de la dernière fois que je l'ai vu... Ou plutôt que je l'ai manipulé. Tiens, mais au fait, j'étais pas allée dans le grenier, hier ?... C'est con, j'ai un blanc de mémoire... Ah mais si ! Ouais, je suis effectivement allée au grenier hier. Mais qu'est-ce que je foutais dans ce grenier ? C'est vraiment une bonne question. Il me semblait que je m'étais jurée de ne plus y retourner après cette fois où j'ai " kidnappé " Daaf involontairement et que j'avais rencontré Law. Tout ça à cause de potentiels champignons qui causerait une épidémie de cordyceps comme dans le jeu vidéo The Last of Us. Ah mais oui, du coup, je me rappelle pourquoi j'étais dans le grenier hier. En fait, c'est tout con. Je me disais que Law outrait y être pour fumer l'une de ces cochonneries à cancer de clopes. Je voulais lui parler et au lieu de tout simplement l'attendre dans la maison Rubis, j'ai décidé de partir l'attendre au grenier. Je suis finalement partie après 10 minutes d'attente, mais cela a probablement suffit pour que j'égare Bernicila-Antoine, mon serpent en caoutchouc. Je replace mes lunettes de soleil en soupirant. Bin, ben il ne reste plus qu'à y retourner... J'empoigne l'étui de Milky Way, ma guitare. Tant qu'à aller dans le bâtiment principal, autant passer par la salle de musique sur le chemin du retour.

Contrairement à d'habitude, je traverse calmement le hall d'entrée et je monte calmement les escaliers, car ce serait vraiment bête que je trébuche avec Milky Way. Lorsque j'arrive devant l'escalier qui mène au grenier... Eh ben rien. Tout est normal, en fait. Alors je monte les marchés, encore doucement et une fois arrivée dans la pièce sombre et poussiéreuse, j'entends des bruits quelque part au sol. Au lieu de faire comme une personne normalement constituée qui dirait " Il y a quelqu'un ? ", moi je préfère faire les trucs à ma manière. Sans retirer l'étui de ma guitare de sur mon épaule, je replace mes lunettes de soleil avec ma mains libre, je prends une grande inspiration et je lance une rafale pour écholocaliser la pièce.




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Capu le Ven 09 Sep 2016, 21:06

Je suis plutôt contente de moi : j'ai trouvé un bouquin sur les rêves lucides à la bibliothèque ! Par contre, pas moyen de le commencer pendant le cours. C'est long et je me suis encore assise au premier rang. Le prof me surveille, vu que j'ai posé le gros volume sur mon bureau, à côté de ma trousse. Pas moyen de gribouiller une petite bestiole dans la marge non plus. (Comment je pouvais savoir qu'il ramasserait nos prises de notes la dernière fois ?!)
Toutes les cinq minutes, je regarde ma montre. Ça rallonge la perception du temps, paraît-il, mais je meurs d'impatience. Depuis le temps que mon cousin me parle de rêves lucides, je m'y intéresse de mon côté et j'ai beaucoup progressé en quelques mois. Cependant, je n'arrive pas encore au bout de ce que je voudrais faire, ma maîtrise n'est pas totale.



A la fin du cours, je me dirige comme je peux vers un endroit dont plusieurs camarades m'ont parlé.
Le grenier est apparemment fréquenté à intervalles réguliers par à peu près tout le monde, tout en restant incroyablement calme. Avec un peu de chance, ça me rappellera le bric-à-brac du foyer Saphir sans avoir à croiser personne. L'académie, c'est sympa, mais il y a toujours quelqu'un à qui parler (ou qui te juge parce que tu es assis dans ton coin). Je mise donc sur ce grenier pour lire au calme.
A moi les combats de marmottes équilibristes au bord d'un fleuve de chocolat ! (Mon objectif est fixe, histoire de progresser plus simplement.)

Je suis assez surprise de trouver la trappe ouverte. Qui plus est, je ne me suis pas perdue en route, pour une fois. Enfin, si tout le monde vient tout le temps ici, ce n'est pas si étonnant que l'accès soit libre. Même si il fait noir. Pour un endroit fréquenté, l'absence de lumière est handicapant. Je n'ai pas de lampe de po... Si ! Mon portable !
Sur la dernière marche, au lieu de regarder mes pieds, je me concentre sur une poche de mon sac pour sortir l'appareil, et je tombe à plat sur le parquet abîmé du grenier.


#086A87
avatar
Capu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Invité le Lun 12 Sep 2016, 08:48

Une.
Non, peut-être deux personnes dans le grenier avec lui.
Chris ne se rendit pas compte de l'onde inaudible qui traversa la pièce : *Pas de glyphe ou de message caché ici... bon sang, j'ai plus le temps ! Je fiche le camp ; ne pas se montrer*. Sa réaction fut rapide ; peut-être un peu trop en fait : il rangea sa mag-lite dans la poche droite de son uniforme, se redressa un peu trop vite se décida à contourner une grosse poutre de soutènement par la gauche pour rejoindre l'unique entrée du grenier : la trappe. Si ceux ou celles qui venaient pénétraient dans le grenier arrivaient comme lui dans le lieu il devrait les contourner sans se faire voir.

*Bon plan !*
Toutefois... Chris s'était levé un peu trop rapidement (Je l'avais dis n'est-il pas ?)... Tout alla très vite :

Une vieux tas de boite de chocolat vide s'interposa entre son pied droit et le gauche,
Le tas s'écroula sous le poids de Chris et il partit dans une chute vrillée vers la droite,
-"Ouaaaah !!!"
Toujours tournant sur lui-même, il tenta de se rattraper de son autre jambe et mais heurta la poutre qui le fit vriller de nouveau, mais à gauche cette fois,
BRRRR-BRODOLOM-PAF !
Chris rencontra fort opportunément pour le comique de la scène un autre tas de carton qui - à la fois - amortit sa chute et l'envoya valdinguer non loin de la trappe comme une boule fils d'un aristocrate anglais qu'il était. La poussière du lieu qui autrefois recouvrait une bonne partie du sol virevoltait à présent sur les traces de Chris.
-"Je... Atten... Aaaah !"
Sa roulade allait faire se rencontrer 3 entités bien distinctes : Chris, une fille dont il ignorait tout et la force d'inertie décuplée par les multiples rebonds du jeune élève.


Dernière édition par Christian Fox le Jeu 15 Sep 2016, 13:35, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Venda le Jeu 15 Sep 2016, 03:31

Je reçois l'écho. Je vois une forme humanoïde au sol qui... qui... C'est quoi ça ? Un élève ? Son corps ? Un corps tout court ? Un cadavre ? Un cadavre... UN CADAVRE ?! Oh bordel, j'aime pas, j'aime pas, j'aime pas. Ce doit être ce cordyceps qui a finit par tuer un quelqu'un ou alors... Le corps bouge, puis les dernières images qui me parviennent s'effacent, me plongeant dans le noir. C'est à ce moment précis que ça devient la merde totale. Des bruits, des fracas... Tout se met en place dans ma tête. J'aurais dû le savoir depuis le début. Ce grenier, ce qu'il s'y passe... Un cri surgit et me fait réagir extrêmement brutalement.

- AAARGH LES ZINTRUS ATTAQUENT, BORDEL !!!

Je plonge au sol en mettant mes mains sur ma tête afin de me protéger, on ne sait jamais, puis je réalise que c'était la pire des conneries que je pouvais faire à part me jeter directement sur eux et gueuler, car je suis complètement exposée et sans défense au sol, alors que j'aurais pu me sauver en courant. En plus, je me mets à tousser à cause de cette cochonnerie de poussière. J'ai complètement envie de disparaître là. Fucking marde, pourquoi je ne peux pas créer un champ de force qui puisse me rendre invisible avec des ondes sonores ?! Me semble que ce serait VRAIMENT pratique. Au pire, si je fais la morte comme ce corps avant qu'il ne bouge, peut-être que je passerais inaperçue. C'était peut-être ce que ce corps essayait de faire ? Eh merde ! Du coup, je n'ai même pas pensé à Milky Way. Au pire, son étui aura amorti le choc et j'ai moi-même amorti le choc, donc je ne sais pas pourquoi je devrais m'en faire pour ma guitare, mais je ne peux pas réfléchir à tout dans une situation de crise, quoi. D'ailleurs, elle en est où la crise ? Où sont ces putains d'aliens ? Il m'ont pas déjà tué ? Je relève trèèès subtilement la tête pour tenter de voir quelque chose, mais évidemment, il fallait que je plonge dans un angle qui m'empêchant d'apercevoir ce qu'il se passait. Bravo, Venda ! B.R.A.V.O.! Je ne sais plus où j'en suis, autant en finir pour de bon. Dans un acte de potentiel suicide, je me redresse en position assise, plaçant mon étui de guitare à côté de moi.

- Allo ?...

Genre, maintenant je les salue... C'est la seule chose qui m'est venue en tête. J'espère qu'ils comprennent l'anglais... Juste au cas où, je décide de parler aussi en français, parce qu'il est déjà trop tard de toute façon et que mon cerveau s'est probablement déconnecté depuis que j'ai aperçu ce corps.

(en français)
- Bonjour les extraterrestres ?...

J'aurais peut-être dû le faire aussi en japonais, allemand, espagnol, grec, latin, russe, coréen, taïwanais, vietnamien, mandarin, arabe, zoulou, polonais, portugais, langage des signes, fourche langue, klingon, morse... Dans quelle merde je me mets, c'est pas possible !




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Capu le Ven 16 Sep 2016, 22:39

Gh...

...Ma chute a été un peu amortie par un épais tapis de poussière. Du coup, les moutons tentent d'entrer dans mes narines ou s'accrochent à mes cils. La technique, c'est de souffler un grand coup.

- Ouaaaah !!!

PUT ' ! Je tousse comme une fumeuse à cause de la poussière que j'ai aspiré sous le coup de la surprise. Ça n'arrange pas le brouhaha ambiant. Ni l'état habituel de ma gorge.
Pour un endroit calme, c'est la panique !
J'essaye de me relever, mais les bruits de chocs et la poussière volant en tous sens me déconcentre. Mes bras sont complètement crispés et je tremble sous la tension.

- AAARGH LES ZINTRUS ATTAQUENT, BORDEL !!!

Mais que t'est-ce...Ah ! Les chocs se rapprochent ! (Et je distingue comme un roulement.) Pas moyen de réfléchir plus. Tout résonne ici et je sens ma tête gonfler. Mon crâne va finir par exploser avec ce tintamarre !

Alors que la migraine me recloue au sol, je suis percutée juste en dessous des épaules par un gros truc chaud et poussiéreux, apparemment couvert de tissus.
Dans une roulade effrénée, je remarque plus ou moins que le gros truc est couvert de chair sous le tissus. << Un quelqu'un ! >> font mes neurones secoués en chœur. Ils voient aussi (plus ou moins) que nous fonçons droit sur une poutre verticale. A environ un mètre de la-dite poutre, ils se ferment du plus fort qu'ils peuvent et tous mes muscles se bloquent.

BAM

Le quelqu'un s'est pris la poutre à ma place. Au moins, on s'est arrêté. J'espère que la personne va bien...

- Allo ? ... Bonjour les extraterrestres ? ...

- Euh... Bonjour... T'es où ?...


Je crois bien que mon partenaire de roulade a bougé ou essayé de parler, mais la voix féminine vient bien d'un autre endroit de la pièce. Enfin, vu le peu de lumière filtrant de la trappe, il y a peu de chance qu'elle m'indique un emplacement précis. Et je ne le trouverai sûrement pas.
Bordel ! Y a pas un interrupteur ici ?


#086A87
avatar
Capu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Invité le Mar 20 Sep 2016, 11:49

"Les quatre fers en l'air", c'est l'expression consacré.
Chris complètement étourdit et noyé sous un air irrespirable entend des voix. Deux filles. Il a choqué de trop nombreux objets dans son roulé-boulé de folie qu'il ne sait s'il a percuté quelqu'un. Confusion.
-"Khoff, khoff !" sont les seuls sons qui sortent de sa bouche sur l'instant. Attendre que la poussière retombe. Se relever. Ça semble bien... sa gorge est encombré mais il peut parler à présent. Par prudence, il reste néanmoins au sol et se remet en position assise :
-"Juste à coté de toi... Khoff !!" répond t-il à la douce voix non loin de là. Le reste est moins clair. Il ne voit pas clairement la seconde fille, pourtant, il est sur d'avoir entendu ses paroles. Incohérences. La phrase lui était-elle seulement adressée à lui ?
*Qu'est-ce que c'est que cette histoire d'intrus extra-terrestre ?? J'ai du mal entendre...*, pense t-il pour lui-même.

Il se releva et s'épousseta. Il se cogna au passage légèrement la tête sur une poutre -"Humpf...Erh..." - Pas de mal. Tout en se massant le crâne il sortit sa mag-lite de sa poche et s'éclaira le visage par en dessous pour signaler sa présence. La myriade de grains de poussières tenait encore la place et semblait voulait faire régner son joug éternellement dans ce grenier.

-"cHrIIs... kHOfF... Chris Fox... Khoff... Je suis un élève Saphir, j'effectue des recherches... KHOff... désolé de vous avoir bousculé et fait peur, c'était pas mon intention".

Le garçon plissa les yeux et remonta ses lunettes miraculeusement propre et intactes sur son nez en grognant avec une grimace forcée par la poussière qui s'infiltrait partout.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Venda le Sam 24 Sep 2016, 16:41

Une quelqu'une me répond et un deuxième quelqu'un répond à la première. Donc en gros, je parle sur une pointe interrogative, on me répond par une question et on répond à la question qui répondait à mon interrogation... Au final, je ne sais plus qui s'adresse à qui. C'est peut-être un stratagème des extraterrestres pour perturber ma réflexion afin de mieux me capturer ou encore, c'est pour me mettre en confiance... Oh oui, c'est peut-être ça... Et puis non, c'est trop facile, mais anyway, je n'en ai pas grand chose à faire qu'ils m'emmènent avec eux. Oui et peut-être même que si ça se trouve, ça va faire comme dans Phineas et Ferb et je vais devenir la reine de mars alors que je n'étais rien sur terre. Du coup, j'ai la chanson en tête. Non, mais en faite, ça continue de faire du bruit autour. Il se passe quoi ? J'aperçois de la lumière. Suis-je en train de mourir ? Ai-je eu un moment d'absence au cours duquel on m'a capturé pour me mener sur la table d'opération ? Tout d'un coup, je me crispe en repensant à cette horrible série de tests interminables que j'ai passé chez l'optométriste avant qui ne me diagnostique mon achromatopsie. N'empêche, quelle souffrance inutile, considérant que les tests se soldaient par " Comment voulez-vous que je nomme la première lettre ? Je ne vois même pas le tableau d'où je suis ", " Attendez, je suis supposée poser mon doigt sur la mouche avec des ailes qui sortent de la page à cause de ces lunettes 3D ? Wow, je voyais même pas qu'il s'agissait d'une mouche... " ou encore " Okay, c'est bien beau de me demander d'aller chercher un stylo bleu, mais c'est la 5ème fois que je vous répète que je ne vois aucune couleur. " Bon, j'avoue que le dernier n'était pas un test. L'opto n'avait simplement plus d'encre dans son crayon Bic. Cependant, c'était bien peu de chose comparé à avoir la lumière constamment dans les yeux. Vive les lunettes de soleil, quoi. Mais bref, cette lumière floue, de quoi s'agit-il donc ?

-"cHrIIs... kHOfF... Chris Fox... Khoff... Je suis un élève Saphir, j'effectue des recherches... KHOff... désolé de vous avoir bousculé et fait peur, c'était pas mon intention".

Ah ben voilà tout s'explique. Il cherche peut-être des extraterrestres ? Mais attends, son nom c'est genre Fox comme un renard ? Comme Megan ? Comme le protagoniste dans Seasons after fall ? Woaaah... Je crois que je vais le surnommer Fox. En tout cas, il n'a pas l'air bien et je dirais même qu'il a pris la poussière. On dirait le pingouin dans Toy Story 2, mais qu'importe cette ressemblance, tant qu'il n'y a pas de vente de garage en bas et que je ne me retrouve pas chez un collectionneur en découvrant que je suis un produit dérivé d'une série en noir et blanc... Une série en noir et blanc, oh gosh j'y avais pas pensé, HAHAHAHA... Comme la lumière provient d'un peu plus haut, j'en déduis que ce Fox est debout et je me lève à mon tour, non sans m'épousseter durant 30 bonnes secondes au préalable. Je replace ensuite mes lunettes de soleil et me penche pour ramasser l'étui de Milky Way sans me presser et je réponds finalement à mon tour d'une manière légèrement semblable, mais sans tousser comme un vieux fumeur fumant lus d'un demi paquet de cigarettes par jour depuis 1960 :

- Venda Geistlicht, Rubis à mes heures perdues. Je t'en veux pas, je suis pas cardiaque de toute faç... aaa-ATCHA !

Bonsoir mesdames et messieurs, elle est partie ! En éternuant, j'utilise sans le vouloir mon pouvoir. Pas étonnant avec la poussière qu'il y a, mais du coup je vois à nouveau la salle. Donc c'était Fox le corps qui bougeait au sol, quant à la demoiselle que j'ai entendu, eh bien je ne l'ai jamais vu auparavant, pas plus que Fox en faite. Bien, de nouvelles connaissances, c'est toujours sympa.




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Capu le Sam 24 Sep 2016, 21:28

La personne qui s'est pris la poutre se relève et une lumière m'éblouit. Il suffit de quelques secondes pour que mes yeux s'habituent (douloureusement) et je distingue le nuage de poussières, que nous avons soulevé, danser dans le faisceau d'une lampe torche.
Argh...Ma tête... Entre les chocs et le changement de luminosité, j'ai une belle migraine. Il faudrait juste que j'arrive à trouver mon sac... Grâce à la lumière, pendant que les deux autres personnes discutent, je repère sa forme à un peu plus d'un mètre.

- cHrIIs... kHOfF... Chris Fox... Khoff... Je suis un élève Saphir, j'effectue des recherches... KHOff... désolé de vous avoir bousculé et fait peur, c'était pas mon intention.


D'accord. Donc, c'est Chris qui m'a percutée. Je retiens. Même si je n'ai pas vraiment vu son visage. Ça m'oblige à avoir un nom flottant dans ma tête (déjà bien en bazar actuellement).
Je me m'assied et glisse tant bien que mal jusqu'à mon sac, en toussant, et j'attrape ma boîte à gélules à l'aveuglette. Avant d'utiliser mes doigts probablement poussiéreux pour en avaler une, je ferai mieux de les essuyer.

- Venda Geistlicht, Rubis à mes heures perdues. Je t'en veux pas, je suis pas cardiaque de toute faç...

Geist...li... Comment je suis sensée retenir ça ?! Bon, Venda, je peux, mais son nom de famille passe à la trappe (pas celle du grenier, hein), c'est impossible à prononcer pour moi.
Avec un mouchoir trouvé près de ma trousse, j’essuie mes mains et pose mon médicament sur ma langue.

- ...aaa-ATCHA !

J'ai avalé presque de travers : j'ai eu peur et ma tête a menacé d'exploser. L'éternuement résonne dans ma tête. Je tousse encore. Plus à cause de la poussière cette fois.

Une fois la surprise passée, je me relève malgré quelques vertiges, en replaçant la lanière de mon sac sur l'épaule droite.

- A tes souhaits...

Juste devant moi, une pile de cartons encore intacte me permet de prendre appui d'une main.

- Capucine... koff... Dort-oir Saphir... koff koff... Quelqu'un aurait de l'eau ?

J'ai de la chance que le grenier ne soit pas poussiéreux, sombre ET chaud, sinon, je pourrais vraiment craindre de mourir étouffée.


#086A87
avatar
Capu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Invité le Mer 28 Sep 2016, 16:19

HRP:
Désolé du retard, c'est le foin chez moi, j'ai du taf ^^


La poussière retombait avec tension. Chris voyait à présent les deux silhouettes féminines... Mieux ! iles les entendaient :
- Venda Geistlicht, Rubis à mes heures perdues. Je t'en veux pas, je suis pas cardiaque de toute faç... aaa-ATCHA !
Suivit d'une poignée de secondes plus tard par :
- A tes souhaits... Capucine... koff... Dort-oir Saphir... koff koff... Quelqu'un aurait de l'eau ?
Chris se redressa, fit craquer ses vertèbres et projeta la lumière de sa mag-lite dans un large mouvement balayant afin que tous et toutes puissent voir l'environnement immédiat. De minuscules fenêtres de toit offraient avec parcimonie de la lumière dans le foutoir.
*On n'a pas idée ! C'est l'empire des ténèbres ici*
-"Salut les filles. Désolé, pas d'eau à l'horizon... tout est sec ou pourri ici. J'ai fais un tour complet et minutieux du lieu" - dit Chris avec une voix dénuée de passion - "Si vous recherchez quelque-chose en particulier... Pas impossible que je l'ai croisé. Besoin d'un coup de main ?"
Le Void lui permis d'afficher un authentique sourire sympathique avant que son ataraxie ne lui reprenne et ne l'efface impitoyablement. Pendant un moment étrange, Chrsi cru avoir été ciblé par quelque capacité...
*Un élève ? Non...*
Un effet de son imagination sans doute - magnifié par l'étrange et le confiné du lieu.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Venda le Lun 03 Oct 2016, 03:56

- À tes souhaits...

Je souhaite que toute la poussière disparaisse subitement de ce grenier ! . . . Ah ça fonctionne pas... Bon bah je suis pas dans " Mes Parrains sont Magiques ", mais au moins j'aurai essayé. Tiens d'ailleurs, je n'aime pas le titre français de l'émission, je préfère la version québecoise; " T'es Désirs Sont des Ordres ". Ça me parle plus. Ça me fait aussi penser qu'il y a deux ans à l'halloween, je m'étais déguisée en Wanda, parce que ça faisait une blague avec mon surnom et tout et tout, mais pour les cheveux j'ai utilisé tellement d'hairspray que j'ai probablement dû détruire un mètre carré de couche d'ozone. En tout cas, la pauvre perruque dont je me suis servie, elle n'a pas beaucoup apprécié, je crois. Bon donc j'en étais où ?... Ah oui, mes souhaits ne se réalisent pas. Mis à part ça, ce n'est pas la fin du monde, alors je suppose que je peux laisser la suite venir.

- Capucine... koff... Dort-oir Saphir... koff koff... Quelqu'un aurait de l'eau ?

Je secoue la tête de droite à gauche, puis de gauche à droite en guise de signe de négation, mais je me souviens ensuite qu'il fait sombre, donc qu'il y a peu de chances pour que mon signe ait été vu.

-"Salut les filles. Désolé, pas d'eau à l'horizon... tout est sec ou pourri ici. J'ai fais un tour complet et minutieux du lieu"

Je prends une inspiration par le nez, mais sans pour autant me remplir les poumons à pleine capacité. C'est inutile d'aspirer d'avantage de poussières et de cochonneries microscopiques que ce dont l'organisme a besoin.

- C'est vrai que c'est sec.

"Si vous recherchez quelque-chose en particulier... Pas impossible que je l'ai croisé. Besoin d'un coup de main ?"

Ah oui c'est vrai, moi je venais ici pour quelque chose. Je replace mes lunettes de soleil, avant de dire le plus sérieusement du monde :

- Ah effectivement, je suis là parce que je chercher un truc. Vous n'auriez pas croisé un serpent en caoutchouc, par hasard ? Il s'appelle Bernicila-Antoine.

À l'heure qu'il est, s'il est dans ce grenier, il doit être recouvert de saletés. Il va falloir que je lui donne un bain. Ça c'est si je le retrouve ce qu'évidemment j'espère bien, car j'y tiens à ce serpent. Peut-être qu'un jour j'en aurai un vrai. Ça pourrait être un python aussi appelé boa constricteur. J'ai longtemps cru que c'était " constructeur " et je me demandais pourquoi, jusqu'à ce que je remarque cette lettre de différence qui change toute la signification. Non, en vrai j'aurais pas de boa, c'est un peu trop dangereux à mon goût. Ce n'est pas un serpent venimeux, mais je n'ai pas envie de mourir étouffée par mon animal domestique, parce que ça étrangle ces bestioles et ça atteint 10 mètres de long. Faites-vous étrangler une fois par un gros tuyau d'une longueur d'un décamètre et vous viendrez me le dire si c'est fun, chers potentiels télépathes à l'écoute. En plus, dans le livre Le Petit Prince, à la première page l'auteur raconte que lorsqu'il avait 6 ans, dans un livre sur la Forêt Vierge intitulé " Histoires Vécues " il avait vu une belle image; celle d'un boa constricteur qui mangeait un fauve. Non, mais un fauve, UN FAUVE QUOI ! Bref, donc on va laisser le phyton de côté. On va le laisser étrangler d'autres personnes. Ce qui serait bien, c'est un corn snake ou serpent des blés en français, car ça c'est une espèce docile. Il y en a qui sont tellement tripants, genre rouges et blancs comme des cannes de noël, mais ceux que je trouve les plus beaux sont les snows qui sont blancs et jaunes... Enfin, de toute façon je ne verrais pas sa couleur, mais tout de même, ça ne m'empêche pas d'avoir une sorte préférée. Anyway, je ne sais même pas pourquoi je me préoccupe de ça pour le moment. Ce n'est pas demain la veille que j'aurai un véritable animal de compagnie, sauf peut-être un chien Mira... Mais en attendant, j'en suis réduite au stade de la petite Marie dans le court-métrage " J'veux un toutou " de l'Office Nationale du Film. En gros, c'est l'histoire d'une fille qui rêve d'avoir un chien dont elle s'occuperait, mais chaque fois qu'elle demande à ses parents, ils refusent en prétendant qu'un chien   Nécessite beaucoup de soins. Alors après plusieurs tentatives infructueuses, Marie prend l'un de ses patins à roues et se met à s'en occuper comme si c'était un chien. Elle le promène, lui donne à manger, le brosse, bref elle est vraiment attentionnée et ses efforts finissent par porter fruits, car ATTENTION SPOILER ALERTE, ses parents finissent par lui offrir un chiot ! C'est tellement émouvant, bouhouhou ! Donc moi aussi, un jour j'aurai un animal, mais en attendant je fais semblant, car ça m'occupe. Bon, voyons voir si quelqu'un l'a vu, mon Berni.




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Capu le Mar 04 Oct 2016, 18:47

- Salut les filles. Désolé, pas d'eau à l'horizon... tout est sec ou pourri ici. J'ai fais un tour complet et minutieux du lieu.

Je n'ai qu'à redoubler d'avalage de salive pour calmer ma gorge alors. Si je pouvais éviter de trop la faire souffrir, ça m'arrangerait...

Comme une dernière résistance de la poussière, la toux revient une dernière fois avant que l'irritation ne s'évanouisse avec ma migraine. Heureusement que mes médocs sont efficaces.

- Ah effectivement, je suis là parce que je chercher un truc. Vous n'auriez pas croisé un serpent en caoutchouc, par hasard ? Il s'appelle Bernicila-Antoine.

Gné ? ... Bernicilia-Antoine ? Pas commun ça encore. Dans une école pour les gens possédant des pouvoirs, je suppose que je peux m'attendre à être surprise plus d'une fois, mais j'ai un peu du mal à faire passer ça dans la case "habitude".
Moi aussi, j'ai eu un serpent en plastique par contre. Il n'avait pas vraiment de nom. De même que la plupart de mes autres jouets. Je crois que mon doudou est le seul à avoir un nom fixe depuis le début. C'est un lutin. Qui s'appelle Lutin Bleu. Quelle originalité ma pauv' fille... Enfin, je trouve ça très bien comme ça.

- J'ai pas encore vu grand-chose, désolée. Surtout pas un serpent, ni ici, ni en chemin.

Tandis que Christian balaye la pièce avec une lampe de poche, j'essaye de repérer Bernicilia-Antoine (ça paraît étonnamment facile à prononcer) en contournant les cartons.

- Euh... Il est de quelle couleur ? Et de quelle taille ?

Déjà, un vrai serpent, ça n'entend pas, alors l'appeler ne servirait à rien. En plus, il est en plastique le bordel, pas moyen même si c'était un chien. Et ça veut dire qu'il ne bouge pas. La tâche va être ardue. Tant pis, je lirai ce soir, ce n'est pas comme si le livre quittait l'académie...


#086A87
avatar
Capu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Invité le Mer 05 Oct 2016, 18:27


Ce grenier était surréaliste ; les personnes qui le traversaient devaient être connectées de force à cette ambiance d'un autre monde :
- "Ah effectivement, je suis là parce que je chercher un truc. Vous n'auriez pas croisé un serpent en caoutchouc, par hasard ? Il s'appelle Bernicila-Antoine".
-"Euh..." ; une grosse goute dégoulina du haut du crâne de Chris jusqu'à sa joue.
Surréaliste... Bienvenue dans un tableau de Magrite sous ecstasy.
- "J'ai pas encore vu grand-chose, désolée. Surtout pas un serpent, ni ici, ni en chemin. Euh... Il est de quelle couleur ? Et de quelle taille ?"
-"Haa ??" ; Chris n'en revenait pas : la jeune femme à ses cotés se servaient du fin cône de lumière pour chercher le dahu... euh, le "serpent" !! Soit. On va faire avec.

Chris se mit à jeter un œil sur les poutres apparentes de ces combles aménagés en grenier au cas ou le jouet en plastique se nommant Bernicila-Antoine se trouverai là. Rien sur celle-ci.
* Bouffe de la poussière Chris... tu n'es pas né avec le bon pouvoir *
-"J'ai trouvé de vieilles archives sur cette école il-y-a peu... un boa en plastique, non". Chris se rapprocha de Capucine pour l'aider -"Bouge pas Capucine, je vais te donner un coup de main". Il joignit le geste à la parole et tâta (du verbe tâter) le haut de la poutre au-dessus d'elle.

Son doigt heurta un objet mou et lisse. Il tombait !!
Chris se surprit lui-même, les réflexes n'avaient jamais été son fort ; pourtant il rattrapa "une chose longue".
* Le serpent ? *
Chris resta pétrifié 1 seconde et demie puis dirigea le faisceau de sa lampe sur la chose...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Venda le Mer 12 Oct 2016, 04:38

- J'ai pas encore vu grand-chose, désolée. Surtout pas un serpent, ni ici, ni en chemin.

Forcément, je ne m'attendais pas à grand chose, mais c'est bien de préciser que rien n'a été aperçu. C'est un peu dommage qu'on ne soit pas dans Toy Story. Je ne pense pas à ça à cause des jouets vivants, mais plutôt à cause de Woody. Lorsque la corde qu'il a dans le dos est tirée, il dit " Il y a un serpent dans ma botte. " S'il avait été là, j'aurais pensé à regarder dans sa botte. D'ailleurs, je me demande dans laquelle de ses bottes. La droite ou la gauche ? Je me mets à chercher en soulevant des choses qui ne sont pas trop lourdes et qui me tombent sous la main. Comme la quantité de lumière n'est pas top, je tâtonne les surfaces avec lesquelles j'entre en contact.

- Euh... Il est de quelle couleur ? Et de quelle taille ?

Oups, la question fatale... Est-ce que je dois dire un truc au hasard ? Non, il ne vaut mieux pas. Je replace mes lunettes de soleil, un peu gênée par la réponse qui va suivre.

- Euhhh... Pour la taille, environ 30-35 centimètres, mais pour la couleur, je suis pas en mesure de répondre... Enfin, je pourrais dire gris, mais ça ne concerne que mon point de vue... Je crois pas qu'il soit vraiment gris. J'en sais rien...

C'est probablement l'une des réponses les plus confuses que j'ai donné de ma vie. Par contre, ça ne vaut pas les réponses que je fournissais chez l'optométriste. Là c'était carrément le brouillard nébuleux du vide intersidéral.

"J'ai trouvé de vieilles archives sur cette école il-y-a peu... un boa en plastique, non".

Ah, vraiment ? Wow, ça m'intéresse cette histoire d'archives. Par ailleurs, je sens et j'entends bien que ça s'agite autour de moi. Ça me gêne presque de faire chercher d'autres personnes, alors que je me disais que je pourrais retrouver mon serpent toute seule.

"Bouge pas Capucine, je vais te donner un coup de main"

- Vous savez, vous êtes pas obligés de vous donner du mal pour le serpent, hein. J'ai la possibilité de visualiser une grande partie du grenier en l'espace de quelques secondes... Mais ces archives, de quoi est-ce qu'elles parlaient, Chris ?

Oulà, je n'aime pas prononcer ce nom. J'ai l'impression de sacrer. " Eiye, viens icitte, criss ! "




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Capu le Sam 15 Oct 2016, 18:19

A force de chercher des serpents, ils vont finir par remplacer les marmottes de mon rêve lucide. Enfin, si j'arrive à en faire un.

- Euhhh... Pour la taille, environ 30-35 centimètres, mais pour la couleur, je suis pas en mesure de répondre... Enfin, je pourrais dire gris, mais ça ne concerne que mon point de vue... Je crois pas qu'il soit vraiment gris. J'en sais rien...

Même si il était vert ou jaune, tout est question de perception, en effet. Mais c'est bizarre de le souligner comme ça. C'est peut-être dû aux lunettes de soleil ? Encore faut-il que ce que j'ai aperçu sur son nez en soit vraiment une paire.
Lunettes de soleil en intérieur ? Elle est malvoyante ? Ça expliquerait cette histoire de point de vue...

- J'ai trouvé de vieilles archives sur cette école il-y-a peu... un boa en plastique, non.

De vieilles archives ? Chris vient de piquer ma curiosité. Même si la priorité pour le moment reste Bernicilia-Antoine.

- Bouge pas Capucine, je vais te donner un coup de main.

- Merci.

- Vous savez, vous êtes pas obligés de vous donner du mal pour le serpent, hein. J'ai la possibilité de visualiser une grande partie du grenier en l'espace de quelques secondes... Mais ces archives, de quoi est-ce qu'elles parlaient, Chris ?

Tout le grenier en quelques secondes... Peut-être pas malvoyante alors. Je me demande si une trop bonne vue des contrastes peut nuire à celle des couleurs. En tout cas, ça entraîne sûrement une sensibilité à la lumière. D'où les lunettes. Des lunettes de supervoyant en fait.

- Moi aussi ça m'intéresse ces archives ! Mais, Venda, c'est ça ? Il a pas un motif sur le dos ton serpent ? Des écailles particulières ?

Chris a détourné le faisceau de lumière et je ne vois presque plus rien. Ce n'est pas comme si les tentatives de recherches étaient efficaces avec si peu d'informations, donc ce n'est pas grave.

- Chris ? T'as trouvé un truc ?


#086A87
avatar
Capu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Invité le Jeu 20 Oct 2016, 15:53


- Euhhh... Pour la taille, environ 30-35 centimètres, mais pour la couleur, je suis pas en mesure de répondre... Enfin, je pourrais dire gris, mais ça ne concerne que mon point de vue... Je crois pas qu'il soit vraiment gris. J'en sais rien... ; la jeune élève semblait toujours vouloir parler de son serpent imaginaire... ou pas.

- Vous savez, vous êtes pas obligés de vous donner du mal pour le serpent, hein. J'ai la possibilité de visualiser une grande partie du grenier en l'espace de quelques secondes... Mais ces archives, de quoi est-ce qu'elles parlaient, Chris ?
*Tien ! finit le serpent ?*
- Moi aussi ça m'intéresse ces archives ! Mais, Venda, c'est ça ? Il a pas un motif sur le dos ton serpent ? Des écailles particulières ?
*Ah non...*

- Chris ? T'as trouvé un truc ?
*Merci Capucine... sniff !*
Chris blêmit lorsqu'il vit le boyaux morveux et rouge qu'il tenait dans sa mains droite :
-"On dirait un intestin". dit-il d'une douce voix (sauf sur ce dernier mot). Il braqua sa lampe torche sur l'objet et mit donc les deux autres dans l'obscurité de nouveau.

L'objet mou était en fait en plastique d'un autre age et le gras et la poussière dont il s'enrobait semblait en attester :
-"Ah non... C'est juste une vieille chambre à air bien poisseuse..." *Mais qu'est-ce que je fou là moi !?* - Une grosse goutte de sueur reperla de nouveaux de son crâne jusqu'à sa joue...

-"J'ai formé un petit groupe secret" - il jeta sur le coté la chambre à air et s'accroupit non loin des demoiselles -"Bon, on est que deux en fait... mais c'est une recherche sérieuse. Si ça vous tentes, je ne crache pas sur de l'aide !"

Et Chris raconta toute l'histoire aux deux élèves :
"J'avais une théorie qui me courrait sur le système depuis peu, alors j'ai demandé de l'aide au Professeur Loys pour avoir son avis et son aide...
L'histoire proprement dite !:
...Nous avons trouvé un manuscrit volant... ICI, dans ce grenier... hier". et Chris de retrousser ses lunettes d'un air mystérieux. Il attendit les réactions des deux filles.
*Une minute...*
-"Tu peux vraiment localiser les choses que tu veux ?", il n'avait pas tenu le silence deux secondes.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Venda le Mer 02 Nov 2016, 17:06

Je ne suis apparemment pas la seule curieuse ci-présente. Voilà une bien belle chose qu'est la curiosité en ce monde.

- Moi aussi ça m'intéresse ces archives ! Mais, Venda, c'est ça ? Il a pas un motif sur le dos ton serpent ? Des écailles particulières ?

Je me plonge encore dans mes pensées pour pouvoir répondre à la question, mais je laisse faire lorsque mon interlocutrice interpelle le garçon en lui posant une question. Je parlais de curiosité, non ? Eh bien la curiosité est une chose qui distrait facilement.

- Chris ? T'as trouvé un truc ?

Je porte donc mon attention en direction du concerné, sans voir grand chose, à part la lueur d'une lampe de poche ou d'un téléphone cellulaire.

-"On dirait un intestin".

Han, un intestin ? Faut que je vois ça ! Alors que l'éclairage change d'orientation, je m'approche pour mieux voir.

-"Ah non... C'est juste une vieille chambre à air bien poisseuse..."

Par-dessus son épaule, je constate, c'est bel et bien " juste une vieille chambre à air bien poisseuse... " En même temps, qu'elles étaient les probabilités qu'il y ait eu un organe humain dans un grenier ? Bon, les probabilités sont quand même élevées, en fait, mais qui aurait à ce point mal nettoyé les résidus d'une bataille sanglante digne des boucheries ayant lieu autour de la corne d'abondance dans les Hunger Games ? Ou encore, qui éparpillerait et dissimulerait les organes de ses victimes un peu partout dans l'académie pour faire une chasse au trésor morbide ? Bon j'avoue que je ne connais pas tout le monde ici et que ça me semble franchement probable comme situation, surtout en ayant entendu " sans faire exprès " certaines personnes parler de leur passé, mais je n'espère pas pour autant qu'il y ait vraiment des détraqués mentaux ici... Du moins, des détraqués mentaux dangereux, je tiens à le préciser. Donc bref, ce n'est pas un intestin, too bad, le spectacle est terminé et je m'éloigne d'un pas ou deux.

-"J'ai formé un petit groupe secret"

J'entends le bruit d'un truc qui atterri un peu plus loin. La chambre à air-intestin, je suppose ?

-"Bon, on est que deux en fait... mais c'est une recherche sérieuse. Si ça vous tentes, je ne crache pas sur de l'aide !"

Proposition intéressante. Je prends note de l'offre.

"J'avais une théorie qui me courrait sur le système depuis peu, alors j'ai demandé de l'aide au Professeur Loys pour avoir son avis et son aide... Nous avons trouvé un manuscrit volant... ICI, dans ce grenier... hier"

J'hausse les sourcils, étonnée.

- Wow, c'est cool.

Je me demande bien de quand peut dater ce manuscrit. Le mois dernier ? Le premier référendum au Québec ? La course à la conquête de l'espace ? La seconde Guerre mondiale ? La révolution industrielle ? La découverte de l'Amérique ? Le siècle des lumières ? Le moyen âge ? Camelot ? L'empire romain ? La Grèce antique ? La Mésopotamie ? Le Paléolithique ? La préhistoire ? Le crétacé ? L'apparition de la vie sur Terre ? La formation de la Terre ? Le Bing Bang ? L'avant-Bing Bang ? Euh bon, je suis peut-être remontée un brin trop loin. Eh wait... Un manuscrit " volant " ? Volant comme dans le verbe voler ? Non pas voler comme cambrioler ou dérober, mais voler comme quitter la terre ferme et prendre son envol dans les airs ? C'était quoi ? Un manuscrit avec des ailes qui volait dans le grenier comme le vif d'or dans Harry Potter ? Ils ont dû avoir du avoir un mal fou à l'attraper...

-"Tu peux vraiment localiser les choses que tu veux ?"

Hein ?... Mais de quoi il pa... Ah, c'est moi qu'il s'adresse, c'est ça ? Je replace mes lunettes de soleil, avant de répondre :

- Euh, c'est pas exactement comme je le veux, mais oui, je peux localiser des choses. Du moment qu'elles sont dans les parages et pas entièrement dissimulées de façon matérielle par d'autres choses... C'est pas trop clair dit comme ça, mais c'est simple...

Je ne sais pas exactement pourquoi, mais mon intuition me dit que le grenier n'a pas fini d'être fouillé pour aujourd'hui.

HRP :
Moi aussi, je suis désolée de mettre du temps à répondre... ^^;




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Capu le Mer 02 Nov 2016, 18:28

- ...Intestin.

- QUOI ?!

- Ah non... C'est juste une vieille chambre à air bien poisseuse..

Oh la vache, j'ai eu peur... Mes yeux commencent à s'habituer à l'obscurité (malgré la lampe torche), mais j'y ai cru. Venda aussi. Ou pas, vu qu'elle s'est rapprochée sans hésiter.
Je ne vois quand même pas pourquoi il y a une chambre à air ici. D'accord, un grenier, ça sert à entreposer les choses, mais de là à trouver une chambre à air sur une poutre (si j'ai bien compris les mouvements de Chris)... En fait, c'est peut-être normal. J'allais di...penser que ça faisait un peu squat dégueu, mais le grenier de l'académie EST un squat, de ce que j'ai entendu.

- J'ai formé un petit groupe secret. Bon, on est que deux en fait... mais c'est une recherche sérieuse. Si ça vous tentes, je ne crache pas sur de l'aide !

Recherche ? Comme recherche scientifique ou comme une enquête ? Dans le second cas, je vous rejoins sans hésiter ! Tant que c'est sérieux. Nan, mais, on les connais tous ceux qui vont "enquêter sur les gens" pour, en réalité, se raconter des ragots et glander pendant deux heures, assis.

- J'avais une théorie qui me courrait sur le système depuis peu, alors j'ai demandé de l'aide au Professeur Loys pour avoir son avis et son aide...

J'écoute attentivement les explications. C'est-à-dire que je répète tout ce qu'il dit dans ma tête, histoire de m'assurer que je suis attentive.

Il termine sur un élément intriguant.

- Wow, c'est cool.

- C'est peut-être un élève qui le faisait voler, je murmure.

En fait, un livre volant pour de vrai, ça serait effectivement cool, mais je suis le genre de personne qui a passé sa vie à se dire "On pourrait faire comme ça ! Ah mais...oui, c'est vrai, c'est pas possible dans la réalité" (il faut avouer que téléporter son cahier, oublié à la maison, jusqu'à soi, le jour du ramassage, au lieu de devoir faire signer un mot le soir, c'est assez tentant. De même quand on a enfermé ses clés dans son casier). Avaler comme ça qu'un livre peut voler, c'est un peu céder facilement dans la lutte contre mon imagination.
Je suis quand même obligée d'admettre que certaines personnes ont effectivement des pouvoirs. Même si j'aurais préféré de la magie de fantasy. Avec des sorts. Il y a beaucoup moins de limite, il suffit d'apprendre les formules et POUF, tu peux faire ce que tu veux.

- Tu peux vraiment localiser les choses que tu veux ?

- Euh, c'est pas exactement comme je le veux, mais oui, je peux localiser des choses. Du moment qu'elles sont dans les parages et pas entièrement dissimulées de façon matérielle par d'autres choses... C'est pas trop clair dit comme ça, mais c'est simple...

- Tu voudrais retrouver le livre ? Ou un autre truc que tu as repéré ?

J'ai l'impression que tout le monde passe un peu à côté du serpent en caoutchouc. Pauvre Bernicilia-Antoine... Il doit se sentir comme Doudou quand j'ai arrêté de dormir avec lui...

Tiens ? Y a pas un truc qui vient de bouger près de la trappe ?

- Chris ?

Sans vraiment attendre qu'il me réponde, j'attrape son bras pour diriger la lumière vers le point qui a attiré mon attention.

- J'ai cru voir un truc par là.

Aucune idée de ce que ça peut être. Le livre ? Un rat ? Ou les deux ? (Bah oui, les rongeurs ont la fâcheuse tendance de grignoter le papier. Avec tous les acides qu'on fout dans les mauvais papiers et les autres produits chimiques qu'on met dans les bons, je ne me risquerais pas à en mettre dans ma bouche.)


#086A87
avatar
Capu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse aux indices (PV: Venda & Capu-cine)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum