Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Message par Marco Wakasa le 6/9/2016, 01:59

Le cours de science de monsieur Lloyd fut interrompu d'une bien étrange manière par Noa. Ce dernier s'était soudainement changé en une nuée de corbeaux,volant incontrôlablement. Marco avait déjà vu son pouvoir à l'oeuvre à la plage de la Nouvelle-Calédonie, mais ça ne restait pas moins surprenant. Il se demandait toujours ce qui venait de se passer. Une minute, le professeur allait leur montrer une manoeuvre risquée avec un pendule et la suivante, Noa se transformait avant de reprendre sa forme humaine et visiblement dans une douleur attroce.

Finalement Noa avait accepté de se faire emmener à l'infirmerie par Marco, s'appuyant sur ce dernier pour marcher. Leur proximité n'aidait en rien Marco à ce moment-ci... Que lui arrivait-il au juste?

D'abord Lucy... Puis Noa qui rendaient son coeur dingue? Il se sentait pitoyable. Ils n'avaient fait qu'être gentils avec lui et son coeur s'emballait. Était-il si désespéré de se faire aimer? Était-il si facilement apte à tomber amoureux? Non, non, non... Ce n'était pas de l'amour qu'il avait pour Lucy. Elle était gentille, une bonne amie et oui elle était belle... Mais c'était tout! Et Noa... Bon sang Marco n'était pas gay... Enfin pas qu'il sache? Lui aussi faisait juste être gentil avec lui.

Soupirant, sentant que le monde entier voulait l'humilier aujourd'hui, Marco décida de ne rien dire. Ça allait finir par se calmer... Il fallait être rationnel et...et...

Au Diable, le rationnel! Noa s'était détaché de lui avec un sourire des plus sédui--- Avec un sourire, bon! Il caressa son visage avec son pouce avant de poser sa main sur son épaule. Il pensait faire quoi au juste!?

- Maintenant qu’on est seul tous les deux, tu peux peut-être me dire ce qui t’es arrivé ?

Marco dégluti, préférant éviter le sujet.

- On va commencer par t'emmener à l'infirmerie okay? Tu dois en avoir plus besoin que moi... Mes blessures ne me font plus mal!

De un, il mentait terriblement, de deux... Il venait encore de se griller, révélant l'existence de ses autres blessures non visibles.

- Je... Je t'emmène à l'infirmerie, chercher des aspirines..., balbutia Marco, tentant de conduire Noa... Toujours étant rouge comme une pivoine.


Dernière édition par Marco Wakasa le 12/9/2016, 22:46, édité 1 fois
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Message par Noa le 6/9/2016, 22:09

Pendant que je le draguais ouvertement je sentais que le jeune émeraude perturbé ne sachant trop quoi dire quelque secondes. Donc c’était vrai, je ne le laisse pas indifférents. Je n’irais pas jusqu’à dire que je lui fais de l’effet, cela sous entendrais qu’il avait envie de quelque chose de plus … comment dire ça de manière poétique ? Charnel ! Ouais mais non je veux bien le dragué pour l’aider mais je vais non plus coucher avec lui. Certes il est potentiellement baisable là n’est pas le problème, c’est juste que … vu comme il a l’air fragile psychologiquement ça flouterais plus la merde qu’autre chose. En plus ça saute aux yeux qu’il n’est près ni physiquement ni mentalement pour ça. Mais je m’égare.

Marco - On va commencer par t'emmener à l'infirmerie okay? Tu dois en avoir plus besoin que moi... Mes blessures ne me font plus mal!

Merde alors, mon charme fou n’a aucun effet, je serais presque vexé ! Pourtant j’aurais juré que … attend … il a dit ses blessures ?

Marco devenant plus rouge qu’un Rubie s’exprimait avec difficulté - Je... Je t'emmène à l'infirmerie, chercher des aspirines...,


Ah ! Il a rougit ! Donc mon charisme n’est finalement pas sans effet sur lui. Ma fierté est sauve !

Moi : _ Laisse tombé je ne prends jamais de médicaments, je me soigne par les plantes. Et puis je ne vais pas prendre leur saloperie pour un truc aussi futile qu’une migraine. (puis je rajoutais) Tu as bien dit tes blessures ? Donc tu en as plusieurs ….

Puisque la carte de la séduction ne marche pas comme je l’espérais il va falloir la joué plus … subtile …

Moi : _ C’est quoi le problème ? C’est parce que je suis rubis c’est ça ? Tu me fais pas confiance ! Pff ! Bonjour les stéréotypes !

Je fis la moue pour faire genre je suis vexé et alla bouder dans un coin, les bras croisé assis sur le lit, dos à lui regardant pas la fenêtre.




   

     

       

"L'ombre est un pôle obscure opposé au pôle éblouissant de la lumière.
L'ombre ne cherche pas à éclipsé la lumière
mais la sculpter, la souligner, la mettre en relief.
Sans le fusain de l'ombre, la page serais vierge et nos regards aveugles..."

Ismaël Mérindol


       

   

   
Merci encore Aegis pour kit complet
avatar
Noa
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Message par Marco Wakasa le 7/9/2016, 07:38

Marco aurait voulu se cacher tellement il était gêné. Noa avait-il la moindre idée d'à quel point il le tourmentait? Pourquoi? ...Pourquoi!? L'émeraude aurait voulu s'enfuir, mais il se doutait que Noa serait plus rapide que lui, ça ne servirait à rien.


- Laisse tombé je ne prends jamais de médicaments, je me soigne par les plantes. Et puis je ne vais pas prendre leur saloperie pour un truc aussi futile qu’une migraine.

Typique ça... Il jouait les durs. Ça en était à la fois mignon et inquiétant. Puis vint la suite que Marco pouvait voir venir à des kilomètres.

- Tu as bien dit tes blessures ? Donc tu en as plusieurs ….

Grillé, brûlé, roti... Il ne pouvait rien faire face à Noa et ses interrogations. Ce dernier, frustré, reprit la parole.

- C’est quoi le problème ? C’est parce que je suis rubis c’est ça ? Tu me fais pas confiance ! Pff ! Bonjour les stéréotypes !

Marco s'empourpra de nouveau tandis que Noa croisa les bras, lui tournant le dos comme pour le bouder.

- C'est complètement faux!!! Ça n'a rien à voir!, lança-t-il, scandalisé.

D'abord Lucy qui s'impliquait pour lui... Puis Noa... Tous les deux voulaient lui venir en aide... Ce n'était pas une chose facile que d'écraser son orgueil et se laisser aider. Pour Marco, ça accentuait sa propre faiblesse... Que Noa pense qu'il ne parlait pas à cause d'une histoire de maisons... Ça frustrait Marco plus que d'autre chose.

Laissant échapper un juron, se surprenant lui-même, Marco commença retirer sa chemise dans un geste précipité.

- Tiens... Tu crois que je ferais ça si je ne te faisais pas confiance?

Marco se sentit quand même soudainement...exposé? Il n'était pas toujours à l'aise de se montrer à d'autre... Surtout que son corps portait les marques bleues-mauve des coups. C'était beaucoup trop large pour avoir été fait par des poings.

- ...C'est... arrivé dans le parc... Je ne connais pas celui qui a fait ça. Je ne les ai jamais vu avant. ...Ils ont mentionné être de Tsuki... J'ai pas tout compris. Je ne connais pas leur noms. Pardon...

L'émeraude baissa les yeux tristement.

- Il y a déjà Lucy qui veut les retrouver... Comment je dois réagir? Voir les gens autour de moi voulant me défendre quand moi-même je ne le peux pas?

avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Message par Noa le 7/9/2016, 23:52

Marco scandalisé : - C'est complètement faux!!! Ça n'a rien à voir!

Ah ? Vais-je obtenir une réaction ?

Marco : _ - Tiens... Tu crois que je ferais ça si je ne te faisais pas confiance?

Je me retournais pour voir de quoi il parlait et lorsque je vis ça je ne pus cacher ma stupeur … peut être même un peu d’effroi. Il s’était mis torse nu dévoilant à mes yeux des marques de coups qui constellaient son corps. Et c’est bien pire ce que j’imaginais ce n’étais pas des bleus qu’il avait mais des hématomes. Et étant habitué des sports de combats je savais reconnaitre des coups fait à la main et là ce n’était pas le cas … c’était beaucoup trop … étendus ! Sa veut dire que celui ou celle qui a fait ça n’a pas eu les couilles de le faire a mains nus. Cette me mettais hors de moi mais c’était certainement pas le moment de me laisser débordé par mes émotions.

Marco : _ C'est... arrivé dans le parc... Je ne connais pas celui qui a fait ça. Je ne les ai jamais vu avant. ...Ils ont mentionné être de Tsuki... J'ai pas tout compris. Je ne connais pas leur nom. Pardon...
(il baissa les yeux d’un air Honteux)
Il y a déjà Lucy qui veut les retrouver... Comment je dois réagir? Voir les gens autour de moi voulant me défendre quand moi-même je ne le peux pas?

Je me retournais pour lui faire face toujours assis prenant un air grave : _ Tu n’as pas à t’excusé. Tu veux savoir comment réagir ? Moi je vais te le dire. Premièrement tu vas voir un prof pour lui en parler et tu fais constater ça part l’infirmière ou un médecin. C’est leur boulot d’empêcher que ce genre de choses arrive ! Et même si tu ne connais pas leurs noms tu devrais au moins être capable de les décrire non ?


Puis je me relevait m’approcha de lui et le pris dans les bras essayant d’être rassurant :_ Sa va aller les choses vont s’arranger tu vas voir.




   

     

       

"L'ombre est un pôle obscure opposé au pôle éblouissant de la lumière.
L'ombre ne cherche pas à éclipsé la lumière
mais la sculpter, la souligner, la mettre en relief.
Sans le fusain de l'ombre, la page serais vierge et nos regards aveugles..."

Ismaël Mérindol


       

   

   
Merci encore Aegis pour kit complet
avatar
Noa
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Message par Marco Wakasa le 8/9/2016, 00:17

Noa semblait disposé à arrêter de le bouder et quand il se retourna, son visage trahissait sa stupéfaction. Marco se sentit toujours embarrassé, il n'était pas d'une allure attrayante d'avance... Ses blessures n'aidaient pas et... Pourquoi, il pensait à ça encore!? Il laissa échapper un autre soupir toujours les yeux rivés vers le bas.

L'air grave, Noa lui répondit, toujours assi face à lui.

- Tu n’as pas à t’excuser. Tu veux savoir comment réagir ? Moi je vais te le dire. Premièrement tu vas voir un prof pour lui en parler et tu fais constater ça part l’infirmière ou un médecin. C’est leur boulot d’empêcher que ce genre de choses arrive ! Et même si tu ne connais pas leurs noms tu devrais au moins être capable de les décrire non ?

Marco dégluti quelque peu. Il pourrait les décrire... Oui, ils étaient tous les deux assez flashy et uniques en leur genre, faciles à remarquer. Mais serait-il capable de le faire? Que lui feraient-ils s'il parlait... Non pire... Que feraient-ils à ses amis s'ils s'en mêlaient? Il n'avait aucune idée de ce dont ces gens étaient capables... S'ils s'en prenaient à d'autres, Marco ne se le pardonnerait jamais.

- M-Mes blessures ne saignent pas... Et je n'ai rien de cassé! Ça va passer, je te l'assure...

Puis sans crier gare, le jeune homme aux cheveux noir le serra dans ses bras. Marco se crispa sur le coup, peu habitué encore à ce genre de contact. Il y avait eu une situation similaire en Nouvelle-Calédonie... Misty l'avait maladroitement serré dans ses bras un court instant alors qu'il avait été vêtu que d'un maillot de bain aussi.

Il rougissait de manière alarmante et aurait voulu se défaire de l'étreinte et s'enfuir... Mais il n'en eut pas la volonté. Ce geste d'affection lui avait manqué... Pendant toutes ces années où ses parents le délaissaient par crainte, il avait cru qu'il passerait sa vie seul et isolé.

- Ça va aller les choses vont s’arranger tu vas voir.

Marco posa sa tête sur l'épaule de Noa, rendant maladroitement l'étreinte, les épaules tremblantes. Pour une fois, l'émeraude le croyait... Les choses allaient s'arranger.

Tout irait bien.
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Message par Noa le 8/9/2016, 16:01

Marco : - M-Mes blessures ne saignent pas... Et je n'ai rien de cassé! Ça va passer, je te l'assure...

Il est sérieux dans ce qu’il dit ou bien ?
Lorsque je l’ai pris dans mes bras je le sentis se crispé. Dans un premier j’ai cru lui avoir fait mal mais je le senti se détendre rapidement. Il posa sa tête sur mes épaules tout en me rendant mon étreinte. Pet être que ça lui faisait bizarre mais s’en doute ça me le faisait encore plus. Mais si je suis quelqu’un de sociable et un peu tactile je ne suis presque jamais aussi proche de quelqu’un physiquement dans des situations autre que pour des rapports … bref vous m’avez compris.
Nous restions ainsi quelques secondes avant que je ne le libérais de mon étreinte et recula légèrement pour pouvoir le regarder droit dans les yeux.

Moi : _ Bon tu ne peux pas rester comme ça il faut qu’on te trouve de l’arnica. Ça soignera tes hématomes.

Je commençais a chercher dans les tiroirs des meubles, tout en continuant de lui parler de la marche à suivre, maintenant que j’ai réussis à savoir ce qui s’est passés il faut que j’arrive à le convaincre d’en parler aux prof.

Moi : _ Il faut vraiment que tu en parle aux diamants, eux savent comment gérer ce genre de situations. La tes blessures ne paraissent pas grave mais ça aurait pu être bien pire. Et rien ne nous dit qu’ils ne recommenceront pas et si ce n’est pas avec toi se sera sur quelqu’un d’autre. Si tu ne le fais pas pour toi fais le pour les autres victimes.

Je finissais par trouver le fameux petit tube bleu et le lui tendis :

Moi : _ à faire fondre sous la langue .Tu ne dois pas les toucher avec les doigts. Tu fais tourner le tube et ça tombe tout seul dans le bouchon. Je pense que tu devrais en prendre un dizaine dès maintenant. Et excuse-moi d’insisté mais il faut vraiment que tu en parle a un prof ou un surveillant.




   

     

       

"L'ombre est un pôle obscure opposé au pôle éblouissant de la lumière.
L'ombre ne cherche pas à éclipsé la lumière
mais la sculpter, la souligner, la mettre en relief.
Sans le fusain de l'ombre, la page serais vierge et nos regards aveugles..."

Ismaël Mérindol


       

   

   
Merci encore Aegis pour kit complet
avatar
Noa
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Message par Marco Wakasa le 12/9/2016, 02:30

Après l'étreinte gênante, mais fort bienvenue, Noa s'éloigna tandis que Marco s'affairait à remettre sa chemise d'uniforme, le teint encore rosé. Ce n'était qu'un calin amical, il allait devoir se reprendre un peu...

- Bon, tu ne peux pas rester comme ça il faut qu’on te trouve de l’arnica. Ça soignera tes hématomes.

Marco acquiesça silencieusement, bien qu'il ignorait ce qu'était de l'arnica. Il faisait simplement confiance à Noa. Après tout ce qu'il avait fait pour lui, il n'allait sûrement pas décider de l'empoisonner maintenant.

- Il faut vraiment que tu en parle aux diamants, eux savent comment gérer ce genre de situations. Là tes blessures ne paraissent pas grave mais ça aurait pu être bien pire. Et rien ne nous dit qu’ils ne recommenceront pas et si ce n’est pas avec toi se sera sur quelqu’un d’autre. Si tu ne le fais pas pour toi fais le pour les autres victimes.

Cette remarque là lui donna un certain pincement au coeur. Noa avait raison... Personne ne méritais de se faire martyriser comme ça. Il ne restait qu'à savoir... À qui en parler? Monsieur Loys? Archie? ...Certainement pas au professeur de physique qu'il avait frappé... Ou monsieur Lloyd? Il allait devoir en parler tôt ou tard, c'était certain.

Noa lui tendit un petit tube bleu et lui donna les instructions.

- À faire fondre sous la langue .Tu ne dois pas les toucher avec les doigts. Tu fais tourner le tube et ça tombe tout seul dans le bouchon. Je pense que tu devrais en prendre un dizaine dès maintenant. Et excuse-moi d’insisté mais il faut vraiment que tu en parle a un prof ou un surveillant.

Une dizaine? Pour être sûr, Marco jeta un coup d'oeil à la posologie sur le tube.

Il releva la tête pour répondre à Noa.

- Je... Je le ferai. Je veux réfléchir à qui en parler, spécifiquement, mais je le ferai. Merci Noa... Merci pour tout. Toi, tu devrais voir s'il n'y a pas quelque chose pour ta migraine. Tu dois aussi te soigner, d'accord? Je vais retourner en cours. Rejoins moi dès que tu t'en sens capable.

Marco quitta l'infirmerie après avoir lui-même pris les médicaments conseillés par Noa, le coeur encore plus léger.
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Message par Noa le 12/9/2016, 22:31

Marco - Je... Je le ferai. Je veux réfléchir à qui en parler, spécifiquement, mais je le ferai. Merci Noa... Merci pour tout. Toi, tu devrais voir s'il n'y a pas quelque chose pour ta migraine. Tu dois aussi te soigner, d'accord? Je vais retourner en cours. Rejoins-moi dès que tu t'en sens capable.

Bon j’étais fière de moi, j’avais réussis a le réconforter et le poussé à parler aux diamants. Belle victoire ! Mais du coup je n’ai pas réussis à obtenir une description de ces agresseurs … fait chier ! Et en plus je ne sais toujours pas ce qui m’est arrivé en cours ! Merde alors. Un coup de fatigue peut être ? Ouais sa doit être ça … Bon en tout cas je ne sais pas si c’est le fait d’être content d’avoir aidé Marco (je pouvoir du Karma !) ou tout simplement le fait de m’être assis mais ma migraine s’était estompé. Du coup je ne voyais pas l’utilité de prendre un médicament, d’ailleurs moins j’en prends mieux je me porte ! Mais bon si je refuse d’en prendre à tous les coups Marco va insister …Le truc qui risque de me saouler rapidement ! Bon je le voyais quitté l’infirmerie et fis semblant de chercher quelque chose pour qu’il ne se doute de rien …

Moi : _ Ouais t’inquiète je regarde juste si il y de l’aspirine ou de l’Efferalgan et j’arrive.

Il y a cru lui ! je vais certainement pas prendre de ses merdes ! En plus c’est dégeulasse ! De toute façon presque tous les médicaments ont un gout immonde … sauf les sirop pour la toux, ça j’aimais bien … Je patientais une poigné de secondes histoire de faire genre puis je quittais l’inrfimerie a mon tour, rattrapant rapidement Marco.

Moi plein d’enthousiasme : _ C’est bon j’ai trouvé ce qu’il fallait. Un cachet d’aspirine, une claque sur le cul et c’est repartit !




   

     

       

"L'ombre est un pôle obscure opposé au pôle éblouissant de la lumière.
L'ombre ne cherche pas à éclipsé la lumière
mais la sculpter, la souligner, la mettre en relief.
Sans le fusain de l'ombre, la page serais vierge et nos regards aveugles..."

Ismaël Mérindol


       

   

   
Merci encore Aegis pour kit complet
avatar
Noa
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude à l'infirmerie (PV Noa) - Terminé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum