C'est par où la lecture ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Felias le Dim 04 Sep 2016, 15:15

Allez, aujourd'hui je me lève, tôt. 10h36, c'est tôt, en tout cas quand y'a pas cours. J'ai décidé d'aller à la bibliothèque ! Weeeeee ! Génial, bon. C'est pas que je me suis inscrit à un club là-bas et que je comptais y aller dès que possible de toute façon mais... Mais si ! Pourquoi je raconte de la merde comme ça ? J'suis con ? Dans tous les cas, je me prépare dans ce train quotidien du réveil. Et sors des dortoirs, tout prêt et avec ma sacoche, mes écouteurs et deux trois livres dedans, mon portable et une veste camo vert, parce que ça fait longtemps que je l'ai pas mise celle-là et que je l'aime bien. En vrai j'ai juste prit la première qui me venait et que j'aimais bien. Mais pourquoi je raconte de la merde comme ça ? Bordel, j'suis pas réveillé.

Donc je fini dans les couloirs à errer et tenter de trouver la bibliothèque. Sans succès. Ce château, est un putain de labyrinthe c'est pas possible ! Ils doivent noter 10 disparus à l'année qui se sont perdus dans les couloirs pour les retrouvés des mois plus tard, ça m'étonnerais même pas. Tout se ressemble dans le coin, ça à beaux être pimp et beau ça en reste pas moins chiant. En plus dès qu'y'a un trou du cul dans le coin qui peut peut-être me dire où aller, il me dévisage et reste à l'écart. C'est parce que j'suis un Rubis ou quoi ? On a si mauvaise réputation ? Je tire une trop mauvais gueule à leur goût ? Nan ? C'est pas ça ? Alors c'est quoi !? Sa mère ! Bon, j'ai qu'à aller à l'accueil comme quand je cherchais les dortoirs. Je m'y retrouve donc et va demander l'air énervé.

- Bon, c'est par où la--

Y'A PERSONNE ! Nan mais c'est du foutage de gueule ou quoi ?! En plus j'ai pas trouvé un seul plan de l'Académie sur le chemin ! Je me retrouve paumé comme ces nouveaux qui ont pas assez de jugeote pour aller à l'accueil, comme tous les êtres civilisés et intelligents du coin... C'EST PAS GRAVE. On a qu'à ratisser le château de fond en comble jusqu'à trouver quelque chose qui ressemble à une bibliothèque. Ont-ils seulement une bibliothèque ? J'aurais du demander au peu de gens réveillés et en état de me répondre, dans le dortoir. Mais ils avaient l'air du genre à pas vouloir être dérangés. Et toute façon c'est à cause de ces cons que je me tire à la bibliothèque, pour être tranquille. Résumé de mes débuts à l'Académie : C'est le gros bordel putain.

'Tain, journée casse-couilles en perspective, le premier que je vois il s'en prend une, limite.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Invité le Dim 04 Sep 2016, 15:51

J'étais, par cette belle matinée, réveillée -ce qui en soit est déjà un exploit de ma part- et je me baladais dans les couloirs à la recherche de ma réserve de cookies ambulante, un certain, Finn. Un gars qu'on ne peut pas ne pas remarquer, tout vêtu de blanc et doté d'un langage fleuri et légèrement moyen-âgeux, bref, un véritable chevalier comme on en voit dans les films.

Je sortis d'une salle de classe où je croyais pouvoir le trouver -ce qui ne fut malheureusement pas le cas- quand j’aperçus un garçon brun et fin d'environ 1 mètre 70 qui avait l'air perdu, et énervé aussi, très énervé. Au point de foutre une torgnole au premier venu. Un rubis à tous les coups, des vrais sauvages ceux-là ! Les derniers que j'avais rencontré s’étaient disputés avec des poivrots dans un bar, un vrais massacre. Je m'approchai de lui -à une distance sécurisée, de deux mètres environ- et lui lançai :

"Euh... Salut, tu cherches quelque chose peut-être ?"

J'avais demandé ça en toute amabilité, mais aussi parce que le jour où j'aurais moi-même été perdue, j'aurais aimé que quelqu'un m'aide. Heureusement maintenant je connaissais pas mal cet Académie, surtout les endroits intéressants, telles que la salle de musique, où je pouvais m'endormir en écoutant un musicien jouer de la musique, le grenier -personne n'y vas jamais, sauf pour chercher des fantômes- où je pouvais également dormir, et bien sûr, la bibliothèque, mon lieu de prédilection, où j'avais fondé un club dont je n'étais pas peu fière -même si les membres inscrits n'y étaient jamais-.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Okura Enisarin le Dim 04 Sep 2016, 16:01

Comme d'habitude, comme d'habitude. Pas grand chose à faire = aller à la salle de musique. C'est un véritable rituel que j'apprécie car j'adore la musique, surtout avec le pouvoir, mais ça peut devenir assez vite routinier. D'un coup, je reçois un SMS d'Hortense. En marchant, je regarde ce qu'elle m'a envoyé.

"Okura, je suis maintenant en couple!

Je suis heureux pour toi, Hortense. J'espère juste que ta relation va durer et que j'aurai une petite amie à mon tour."

Hortense est en couple, elle est assez souvent célibataire et c'est vraiment difficile de se mettre en couple avec elle. Je sais de quoi je parle, j'ai subi quelques râteaux de sa part: il faut connaître son histoire par cœur (ce qui est mon cas), il faut être protecteur et éviter le moindre mensonge (ce qui est mon cas, je suis incapable de mentir et je défendrai Hortense coûte que coûte), il faut qu'elle ait des sentiments pour cette personne (ouhlà! Avec les râteaux, ça voulait dire qu'elle n'a absolument aucun sentiment pour moi et je comprends) et il faut qu'il respecte ses opinions et ne rien imposer (c'est mon cas, et elle n'est pas Twilette, Belieber ou autre fan-obsédée du genre, elle aime des chanteurs détestés, mais elle accepte ses opinions). Après ça, je reçois un autre message de sa part.

"Tu en auras une, j'en suis sûre.

Moi aussi j'en suis sûr, je sais que je ne vieillirai pas seul."

D'un coup, j'entends un homme parler en s'énervant.

"Bon, c'est par où, là?!"

Je vais vers la voix de l'homme. Je vois que cet homme a des cheveux châtains, est assez fin et des yeux marrons-ambre. De plus, Akumu commence à être à ses côtés... enfin, c'est une expression, elle laisse une marge de sécurité, apparemment.

"Euh... Salut, tu cherches quelque chose peut-être ?"

Je vais vers Akumu, la saluant, et j'ai l'impression qu'il est tellement en colère qu'il peut mettre une gifle à la première personne venue. Il a l'air impulsif. Mais ce n'est pas pour autant qu'il peut être mauvais en soi, j'en connais de bien pire. Salut Georges et Igor.


Dernière édition par Okura Enisarin le Dim 04 Sep 2016, 17:06, édité 2 fois


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Felias le Dim 04 Sep 2016, 17:00

Bon j'étais encore en train de chercher cette saloperie de bibliothèque. FORCÉMENT. Au moins je tourne pas en rond, enfin je crois. Et là y'a une personne qui OSE me parler. Une fille à peine plus petite que moi, l'air un peu endormie. En fait à la base j'essayais de parler à des gens pour leur demander de l'aide depuis un moment, mais ça m'a tellement saoulé de les voir m'éviter que c'est moi qui veux plus parler au gens maintenant. En plus j'ai dit j'allais taper le prochain que je vois. Mais là c'est "une" fille en l'occurrence, après on peux dire une personne du coup je tappe personne mais on peut dire un élève aussi du coup je peux la tapper-- PUTAIN KESKE J'RACONTE !

Après être passé par ce petit arc-en-ciel de bordel de pensées façon Felias. J'arrive enfin à me rendre compte que c'est cool qu'une personne m'aborde parce que je peux peut-être lui demander où je dois aller et puis j'en aurait fini avec tout ce bordel à la con. Mes traits s'adoucissent même si je tire toujours un regard traduisible par un "Fait gaffe à toi". J'arrive quand même à la saluer et à m'exprimer sur la situation, restons sympathiques envers les dames. En fait ça me ferais chier de la cogner.

- Yo. Je cherche la bibliothèques, genre l'endroit pour lire et tout, j'avais envie de slacker en paix. Mais enchaînement de situations à la con j'suis aussi paumé qu'un petit nouveau écervelé.

Je ferme les yeux, me reconcentre et essaie de pas trop péter un câble. Lâchant un soupir comme pour réduire la pression dans ma caboche, je réponds, toujours saoulé, mais déjà plus calme. Je m'incline légèrement, à la japonaise.

- Et donc, si tu pouvais me dire où trouv--

Et là y'a un gars qui se pointe comme une fleur dire bonjour à son amie. T'as pas vu que j'lui parlais, peut-être ?! Le mec qui casse les couilles, en plus c'est UN gars, je peut le tapper ! Non, on va d'abord entendre ce qu'il a à dire pour sa défense, un peu de justice dans ce monde.

- Tu peux arrêter tes conneries mec ? J'aimerais finir de discuter avec elle deux secondes et tu m'empêche d'atteindre mon but.

Je regarde le métissé méchamment, là je suis plus juste énervé, c'est que je suis énervé contre quelqu'un, maintenant j'ai une cible à ma colère. En bref, il va se prendre tout dans la gueule si il joue aux cons.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Invité le Dim 04 Sep 2016, 17:23

A ma vue, les traits du gars s'adoucirent, et la lueur meurtrière de son regard disparu un peu, je dis bienun peu-je n'allais donc pas réduire ma distance de sécurité-, j'imagine qu'il ne comptait pas frapper une jeune fille telle que moi, et il me répondit :

- Yo. Je cherche la bibliothèques, genre l'endroit pour lire et tout, j'avais envie de slacker en paix. Mais enchaînement de situations à la con j'suis aussi paumé qu'un petit nouveau écervelé.

Attendez, j'ai déjà vus ça quelque part... Ce gars me dit quelque chose... Il s'inclinai un peu pour me saluer et je fis de même, j'étais surprise qu'un anglais -je l'avait remarqué à son accent- connaisse ces coutumes, mais bon, avec Internet, on connais tout de nos jours. Et c'était un nouveau ? Comme moi quoi, même plus récent.

- Et donc, si tu pouvais me dire où trouv--

Il ne put finir sa phrase qu'Okura, le musicien qui traînait la plupart de son temps en salle de musique, entra en scène.

"Salut, Akumu-chan", lui aussi connait quelque peu les coutumes de mon pays, mais je sais que c'est parce que lui même est japonais, ou à moitié japonais je crois.

Grosse erreur, le premier gars laissa sa fureur éclater et il lui annonça quelque peu violemment:

Tu peux arrêter tes conneries mec ? J'aimerais finir de discuter avec elle deux secondes et tu m'empêche d'atteindre mon but.


Ok, ok, on se calme ! Déjà que je m'étais déjà retrouvée dans une embrouille seulement un jour plus tôt, j'avais pas envie qu'un combat commence en pleine Académie ! Avec moi en plein milieu ! Mais bon, Okura n'étant pas du genre à s'énerver pour une simple petite menace -ou, c'était en tous cas l'image que je me faisais de lui-, je ne me préoccupai pas plus que ça. Mais il fallait quand même que je calme le jeu, le brun avait l'air prêt à lui péter la gueule à n'importe quelle secondes. Si il le fallait, je n'hésiterais pas à utiliser mon pouvoir !

Je me sens honorée qu'une dispute aille à éclater en mon honneur, mais calmez-vous, surtout toi en fait, tu devrais...ce fut alors que je me souvins d'où j'avais entendu ce gars. Attends, tu t'appellerais pas Felias par hasard ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Okura Enisarin le Dim 04 Sep 2016, 17:47

L'homme, en voyant Akumu-Chan, commence un peu à se calmer, peut-être avec la règle de "Les garçons ne frappent pas les filles".

"Yo. Je cherche la bibliothèques, genre l'endroit pour lire et tout, j'avais envie de slacker en paix. Mais enchaînement de situations à la con j'suis aussi paumé qu'un petit nouveau écervelé."

Il ferme les yeux, il a l'air de se concentrer et rouvre les yeux. Il a déjà l'air beaucoup plus calme.

"Et donc, si tu pouvais me dire où trouv--"

Et c'est à ce moment que je suis intervenu pour saluer Akumu-Chan, mais le gars commence à péter un câble, si je puis dire.

"Tu peux arrêter tes conneries mec ? J'aimerais finir de discuter avec elle deux secondes et tu m'empêche d'atteindre mon but."

Hein?! Juste un salut le déconcentre? Mais il peut parfaitement interrompre un peu avant de reprendre. Je me suis déjà disputé avec Gary, mais là, ce n'est pas le moment, j'ai envie d'aller à la salle de musique. Je n'ai pas envie d'une nouvelle dispute. Akumu-Chan calme les ardeurs.

"Je me sens honorée qu'une dispute aille à éclater en mon honneur, mais calmez-vous, surtout toi en fait, tu devrais... Attends, tu t'appellerais pas Felias par hasard ?"

Mais comment elle le connaît? Je sais qu'elle a formé un club où on peut dormir et lire autant qu'on veux et que je n'ai pas du tout envie de m'y inscrire car je ne suis pas un flemmard et je n'aime pas vraiment la lecture, mais est-ce que ce mec fait partie de ce club?

"De toute façon, je n'ai pas envie d'une nouvelle dispute, surtout que je voulais vous aider, même avec votre colère, je peux vous aider à vous relaxer, je peux vous faire retrouver votre chemin, surtout que j'avais pris le temps de visiter l'aile Nord et l'aile Est, donc pas la peine de vouloir me taper, car actuellement je ne peux que vous aider... et montrer mon pouvoir, mais ça c'est une autre histoire, mais en tout cas, je ne vous ferai aucun mal."

J'ai l'impression d'être psychologue quand je dis ça. Mouais, si je n'avais pas reçu la lettre, je pouvais le devenir, même si ce ne sera pas dans mes priorités.


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Felias le Dim 04 Sep 2016, 18:45

Oui, j'avoue je m'énerve un peu trop, mais je viens de passer mon temps à marcher sans savoir ou aller, je voulais juste lire des livres et me poser dans mon coin. En plus j'ai des recherches à faire sur les dires de ce Myo'. Il y a vraiment eu une guerre ici ? Mais bref, je suis irrité à souhait et avec l'arrivée de l'autre c'est pas pour arranger les choses.

- Je me sens honorée qu'une dispute aille à éclater en mon honneur, mais calmez-vous, surtout toi en fait, tu devrais...

Bon déjà, "en son honneur" je pourrais l'envoyer chier, c'est juste que je suis poli, PAS COMME CERTAINS. Et ensuite. Là, gros moment de doute pour sa part, elle fini par s'interrompre et me questionner. C'est déjà mieux que de l'entendre me faire la morale.

- Attends, tu t'appellerais pas Felias par hasard ?

Attend comment elle connais mon nom ? D'un coup je prend un air dubitatif... Mais bon pas pour longtemps vu que l'autre a décidé d'en rajouter une couche.

De toute façon, je n'ai pas envie d'une nouvelle dispute, surtout que je voulais vous aider, même avec votre colère, je peux vous aider à vous relaxer, je peux vous faire retrouver votre chemin, surtout que j'avais pris le temps de visiter l'aile Nord et l'aile Est, donc pas la peine de vouloir me taper, car actuellement je ne peux que vous aider... et montrer mon pouvoir, mais ça c'est une autre histoire, mais en tout cas, je ne vous ferai aucun mal.

Attend, quoi ? Déjà qui est le trouduc qui vouvoie un autre élève, et ensuite. QUOI ?! Tu crois que ton-- Attend faut que je lui réponde là ! C'est trop beau !

- Ok alors déjà. Je me permet de t'interrompre à mon tour parce que... Arrête tes discours de prof de yoga, je me calme quand je veux. Ensuite vouvoyer les gens, dans ce genre de situation je trouve ça extrêmement nul niveau moyen de s'exprimer. Je me permettrais de continuer en disant que j'ai pas envie qu'un gars comme toi me fasse le tour du bahut, je risquerais de te dévisser la tête avant la fin, et d'ailleurs, "me faire du mal", je suis peut-être une crevette niveau physique mais je te marave sans prévenir si faut. Et... Dernièremeeeent, j'm'en bat les cuys de ton pouvoir, fais pas genre t'es chaud et trop fort. TOUT LE MONDE à un pouvoir ici, c'est bien le but de c't'endroit. Et je serais pas le seul à te le rappeller si tu te comporte comme ça tous les jours mon poto. Je te conseille de faire gaffe parce que je suis du genre extrêmement gentil comparé à certains tarés que tu veux pas voir le jour où ils se seront levés du mauvais pied, CROIS MOI.

J'insiste bien sur le crois moi, perce que bon, ça lui évitera peut-être de mourir dans une semaine, ha ha... Plus je parle et plus j'ai envie de rire, je trouve ce type ridicule. Il croit pouvoir sauver la situation mais il se berce d'illusions. Je viens d'assister moi-même à un cours qui m'a montré la futilité des actions des gens y'a pas longtemps. Et voir un type comme ça ne fait que me faire pencher vers l'avis de mon professeur de littérature, sur le sujet. Au moins il aura réussi à me calmer en quelques sortes, même si je doute que ça se soit passé comme prévu pour lui (rofl).

- Bon maintenant que ça, c'est réglé...

Je pivote vivement sur mon pied gauche, me tournant une nouvelle fois vers la jeune fille. Je reprends mon air dubitatif de y'a deux minutes et reprennant par la même occasion, le cours de mes pensées. Alors... Où j'en étais ? Ah oui. Comment elle connais mon nom elle ? Je vois que des gens du cours de littérature pour me reconnaître mais je l'ai pas vu là-bas.... OH LITTÉRATURE ! Donc attends. Littérature > Lecture > CLUB DE LECTURE ! OMG Sleep & Book ! La personne à qui j'ai donné mes informations personnelles pour m'inscrire ! LA PERSONNE QUI A EU L'IDÉE DE FAIRE CE SUCCULENT CLUB ! D'un coup je fais trois pas en arrière, mes mains sur la tête, l'air totalement pris au dépourvu, surpris, colossalement mind blowned. J'AI FAIT MON BÂTARD DEVANT LA CHEF DE MON CLUB ! Oh le con ! Maintenant elle va croire que je suis tout le temps comme ça. En mode brute épaisse (alors que je fais 45 kilos tout mouillé la blague). Bon, je me reprends l'air moins surpris, les bras là où ils doivent êtres... Dans les poches, hein. Et reprends le dialogue sur des bases plus saines (plus saines mon cul, oui).

- Akumu, je suppose... ?

OH MAIS ATTEND !

- OH ! Mais tu vas pouvoir me dire où est cette saleté de bibliothèque du coup !

Je lève vivement les bras en l'air, en signe de victoire sur mon destin à la con qui est pas si à la con finalement. D'ailleurs, j'en ignore totalement l'autre pignouf, c'est mieux comme ça je pense.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Invité le Dim 04 Sep 2016, 22:08

Après avoir lancé ma tirade, j'ai remarqué que quand j'ai dit "en mon honneur", la brute a tiqué. Tâche du jour, rayer "en mon honneur" de mon vocabulaire.

- Attends, tu t'appellerais pas Felias par hasard ?

A la mention de ce nom, le garçon me regarda d'un air surpris. Yes ! En plein dans le mille ! Comment j'avais fait pour le reconnaître ? Et bien en fait il avait utilisé l'expression "Slacker" -que je n'avais jamais entendue autre part-dans sa lettre et il y a moins de deux minutes, le lien était facile à faire.

De toute façon, je n'ai pas envie d'une nouvelle dispute, surtout que je voulais vous aider, même avec votre colère, je peux vous aider à vous relaxer, je peux vous faire retrouver votre chemin, surtout que j'avais pris le temps de visiter l'aile Nord et l'aile Est, donc pas la peine de vouloir me taper, car actuellement je ne peux que vous aider... et montrer mon pouvoir, mais ça c'est une autre histoire, mais en tout cas, je ne vous ferai aucun mal,
fit Okura.

Ce gars était... comment dire ? Particulier. On aurait dit un adulte prof de yoga, ou de psychologie, ou prof tout court. Et en plus, sa manie de vouvoyer les gens me gênait un peu, on est tous des gosses ! Pas besoin de "monsieur" ou de "madame" !

Et là, Felias lui répondit de façon assez... Rubienne...

- Ok alors déjà. Je me permet de t'interrompre à mon tour parce que... Arrête tes discours de prof de yoga, je me calme quand je veux. Ensuite vouvoyer les gens, dans ce genre de situation je trouve ça extrêmement nul niveau moyen de s'exprimer. Je me permettrais de continuer en disant que j'ai pas envie qu'un gars comme toi me fasse le tour du bahut, je risquerais de te dévisser la tête avant la fin, et d'ailleurs, "me faire du mal", je suis peut-être une crevette niveau physique mais je te marave sans prévenir si faut. Et... Dernièremeeeent, j'm'en bat les cuys de ton pouvoir, fais pas genre t'es chaud et trop fort. TOUT LE MONDE à un pouvoir ici, c'est bien le but de c't'endroit. Et je serais pas le seul à te le rappeller si tu te comporte comme ça tous les jours mon poto. Je te conseille de faire gaffe parce que je suis du genre extrêmement gentil comparé à certains tarés que tu veux pas voir le jour où ils se seront levés du mauvais pied, CROIS MOI.

Et ben ! J'avais en face de moi le plus gros cliché des Rubis. Un mec vénère, qui insulte. Elle il dit qu'il lit des livres ? Mouais, j'ai du mal à croire que cette brute puisse avoir la patience de lire ne serait-ce q'une page A4.

La brute épaisse pivote et se met face à moi, j'agrandis le plus discrètement possible mon périmètre de sécurité. S'il me touche, il va voir que Toy Story est un bac à sable en comparaison de ce qui l'attend !

- Bon maintenant que ça, c'est réglé...

Il prend un air dubitatif et semble faire un récapitulatif. Ah ! Il doit surement se demander comment je connais son nom, vus qu'il avait l'air assez surpris quand je l'ai nommé. Soudain, il fait trois pas en arrière, peut-être va-t-il exploser et il veut lui-même élargir un périmètre pour ne pas m'atteindre ? Mais, chose inattendue, il se prend la tête entre les mains, totalement pris au dépourvu. Je crois qu'il a compris qui j'étais, il était temps ! Il reprend un air calme et posé, repose ses mains dans ses poches -je suis tout à coup plus rassurée- et me demande :

- Akumu, je suppose... ?

HALLELUJAH ! Je m'apprête à lui faire une révérence théâtrale ponctuée d'un "Pour vous servir."quand tout à coup, il s’exclame :

- OH ! Mais tu vas pouvoir me dire où est cette saleté de bibliothèque du coup !

C'était donc ça qu'il cherchait et qui l'avait mit tellement en rogne ! Ouah ! C'est fous comme je découvre qu'il y a des gens encore plus stressés que moi ! Ça devait quand même faire un sacré bout de temps qu'il la cherchait, cette bibliothèque ! Il lève ses bras au ciel -pardon, au plafond- en signe de victoire et un sourire radieux apparaît sur son visage, il devait avoir découvert le Saint Graal, je pense.

Un sourire malicieux fit surface sur mon visage, c'est tellement amusant de se rencontrer dans de telles situations ! J'espère juste qu'il n'est pas comme ça tout le temps.

Tu m'as démasquée, lui dis-je en réduisant la distance de sécurité et en tendant ma main pour qu'il la serre, je suis Akumu Yu Ichi, présidente du club Sleep & Book, et oui, je peux donc t'indiquer où est la bibliothèque. Je te demanderais juste de s'il-te-plait te calmer un peu, je ne veux pas que tu cognes le premier venu, et je dois aussi t’avertir que si tu es tout le temps dans le même état d'esprit que tout à l'heure, je serrai obligée de te renvoyer.

Je lui dit franchement la vérité, à quoi bon la cacher ? Je ne peux pas le faire de toutes façons, et mieux vaut prévenir que guérir.

HRP:
Ptn Felias tu m'as tuée avec ton "J'AI FAIT MON BÂTARD DEVANT LA CHEF DE MON CLUB ! Oh le con !" XDXDXDXDXDXDXDXDXD

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Okura Enisarin le Lun 05 Sep 2016, 19:13

Lorsque j'ai voulu le calmer, ironie du sort, il se met à encore plus s'énerver.

"Ok alors déjà. Je me permet de t'interrompre à mon tour parce que... Arrête tes discours de prof de yoga, je me calme quand je veux. Ensuite vouvoyer les gens, dans ce genre de situation je trouve ça extrêmement nul niveau moyen de s'exprimer. Je me permettrais de continuer en disant que j'ai pas envie qu'un gars comme toi me fasse le tour du bahut, je risquerais de te dévisser la tête avant la fin, et d'ailleurs, "me faire du mal", je suis peut-être une crevette niveau physique mais je te marave sans prévenir si faut. Et... Dernièremeeeent, j'm'en bat les cuys de ton pouvoir, fais pas genre t'es chaud et trop fort. TOUT LE MONDE à un pouvoir ici, c'est bien le but de c't'endroit. Et je serais pas le seul à te le rappeller si tu te comporte comme ça tous les jours mon poto. Je te conseille de faire gaffe parce que je suis du genre extrêmement gentil comparé à certains tarés que tu veux pas voir le jour où ils se seront levés du mauvais pied, CROIS MOI."

D'accord, si tu es vraiment énervé à tel point de ne pas te calmer et que tu t'en tape de mon pouvoir, tu l'auras voulu. Déjà, en quoi c'est un mal de vouvoyer. Je peux vouvoyer qui je veux. Ensuite, rappeler à un académicien que tout le monde à un pouvoir, c'est comme rappeler à un être vivant qu'on a tous un estomac: c'est totalement i-nu-tile. Et enfin, si tu veux me "dévisser la tête" comme tu dis, j'ai toujours ma vidéo sur le Krav Maga, j'ai une technique qui ne demande pas trop de force et je n'hésiterai jamais à le recopier. D'ailleurs, je vais l'utiliser, mon téléphone, tiens. YouTube, "Krav Maga", "Démonstration de Krav Maga", je vais à 0:26, je ferme les yeux et je rouvre les yeux pour qu'ils deviennent rouges afin de pouvoir copier le mouvement. Trois secondes plus tard, je referme les yeux avant de les rouvrir pour qu'ils redeviennent marrons. Mais je me rends compte qu'il a une position comme s'il avait trouvé le St Graal devant Akumu. C'est bien ce que je me disais, il fait partie du club d'Akumu. De toute manière, je prône la non-violence, et si j'avais utilisé mon pouvoir pour rien, au moins je l'aurais fait pour me préparer. Akumu s'approche de l'homme pour lui serrer la main.

"Tu m'as démasquée, je suis Akumu Yu Ichi, présidente du club Sleep & Book, et oui, je peux donc t'indiquer où est la bibliothèque. Je te demanderais juste de s'il-te-plait te calmer un peu, je ne veux pas que tu cognes le premier venu, et je dois aussi t’avertir que si tu es tout le temps dans le même état d'esprit que tout à l'heure, je serrai obligée de te renvoyer.

J'ai pris tout le temps de me préparer à sa violence, de toute manière." dis-je à voix basse.

Et oui, mon pouvoir peut me servir à me défendre. Je connais la technique pendant une heure, maintenant. Peut-être que j'aurais gaspillé, mais je ne l'ai pas gaspillé pour rien, au moins.


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Felias le Lun 05 Sep 2016, 22:57

- Tu m'as démasquée.

Elle me tend sa main, faut que je la serre ? Hm, ok s'tu veux petite. Je lui serre la main amicalement et écoute le reste de ses dires.

Je suis Akumu Yu Ichi, présidente du club Sleep & Book, et oui, je peux donc t'indiquer où est la bibliothèque. Je te demanderais juste de s'il-te-plait te calmer un peu, je ne veux pas que tu cognes le premier venu, et je dois aussi t’avertir que si tu es tout le temps dans le même état d'esprit que tout à l'heure, je serrai obligée de te renvoyer.

Ho ho ho... Je vais arrêter de faire le con, ça serait bête de se faire virer d'un club si prometteur quand même. Par contre elle a confirmé qu'elle savait où était la bibliothèque ! GÉNIAL ! Après y'a l'autre filou qui taunt avec son "J'ai pris tout le temps de me préparer à sa violence, de toute manière." Tu crois que je t'ai pas entendu ? J'ai chopé une bonne ouïe avec le côté "caisse d'isolation" de mon pouvoir, c'est cool. En plus il crois que j'ai pas vu ses yeux rouges du coin de l'oeil ? Et puis je m'suis calmé et tout ! 'Tain ça m'énerve, je me la joue bon conseil et tout (certes à ma manière et sur un ton moqueur) et direct il se sent agressé et prêt à me sauter dessus, c'est comme ces gars qui m'évitent parce qu'on voit bien que j'ai l'air d'un Rubis. Mais c'est qui le plus véner' dans le tas ? Moi clairement, MAIS C'ÉTAIT UN CONCOURS DE CIRCONSTANCES ! Je plaide la légitime def-- Je sais pas ce que je raconte. Au pire si il a un mode berserker ou quoi et qu'il est trop difficile à mettre K.O je peux toujours me déphaser et fuir comme un Zoïdberg des familles, quitte à faire ma pute, autant passer pour le pacifiste, surtout devant la mighty chef de mon p'tit club de slack. Je veux juste lire tranquille sa mère et faire de la-- Oh bah tiens tant qu'on y est.

- C'est, cool, tu vas m'éviter de devenir un pauv' type enragé. Et no problemo, je suis pas du genre "LA VIOLENS CÉ DROL", 'fin pas trop. Dans d'autres circonstances je me serais juste fais un plaisir de troller ce cher "bg au pouvoir sans égal" comme le con que je suis. D'ailleurs tant qu'on y est et pour éviter de me foutre sur la gueule avec un type vraiment dangereux la prochaine fois. Tu sais où c'est la salle de musique ? Comme ça d'une pierre deux coups j'évite de me perdre et de redevenir un abruti écervelé, et tu me sauve hypothétiquement la peau...

Je m'incline encore, cette fois-ci à l'anglaise, une petite révérence digne de la Haute. Autant rester aimable, c'est pas pour autant que je vais arrêter d'être un connard cependant.

- Du coup comme tu as pu le deviner, c'est bien moi, Felias Lawthorn. Et je considèrerais le fait de ne pas trop embêter les membres du club, parce que à la base je viens quand même fuire ces pauv' types pas futés et bruyants du réfectoir Rubis. Donc autant éviter de me la jouer pauv' type pas futé dans un endroit où je peux moi-même m'en conserver.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Invité le Mer 07 Sep 2016, 21:16

Je vis que Felias jetai un rapide coup d’œil dans la direction d'Okura, mais appart le fait que celui-ci avait son téléphone à la main, il n'y avait rien de choquant.

- C'est, cool, tu vas m'éviter de devenir un pauv' type enragé. Et no problemo, je suis pas du genre "LA VIOLENS CÉ DROL", 'fin pas trop. Dans d'autres circonstances je me serais juste fais un plaisir de troller ce cher "bg au pouvoir sans égal" comme le con que je suis.


Et bien ! Il l'avouait lui tout seul ! Non pas que je sois méchante, mais je trouve pas sympa de "troller" les autres, surtout quand les "autres" se trouvent être un gars pas très grand et qui ne cherche pas la bagarre ou à faire quelque chose de mal.


D'ailleurs tant qu'on y est et pour éviter de me foutre sur la gueule avec un type vraiment dangereux la prochaine fois. Tu sais où c'est la salle de musique ? Comme ça d'une pierre deux coups j'évite de me perdre et de redevenir un abruti écervelé, et tu me sauve hypothétiquement la peau...


Mouais, je ne savais pas si Okura n'étais pas "dangereux" -il faut quand même dire qu'il peut imiter presque n'importe quoi, genre du karaté-.Euh... Et je crois qu'il avait peut-être parlé un peu trop vitre, à moins que mon cerveau soit un peu plus lent que d'habitude. Il avait dit "salle de musique" ? Il devait surement vouloir dire "bibliothèque".

Il me fit une révérence anglaise -je l'avais reconnue car Finn avait réalisé la même, même si il était, lui, doté de l'élégance propre aux bourgeois qui se sont entraînés toute leur vie à ça-, et continua.

Du coup comme tu as pu le deviner, c'est bien moi, Felias Lawthorn. Et je considèrerais le fait de ne pas trop embêter les membres du club, parce que à la base je viens quand même fuir ces pauv' types pas futés et bruyants du réfectoir Rubis. Donc autant éviter de me la jouer pauv' type pas futé dans un endroit où je peux moi-même m'en conserver.

C'est bien ce que je pensais, c'étais un Rubis, y'a qu'eux pour s'énerver si vite à ce point ! Mais bon, au moins il avait repris une attitude relativement sympa.

Et bien suis-moi, déjà je peux te dires que tu t'es sacrément gouré. Ici on est dans l'Aile Nord, et c'est dans l'Aile Est que se trouve la bibliothèque. Je me dirigeai dans la direction de celle-ci avant de me tourner vers Okura et de lui lancer :On se revoit un de ces quatre !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Okura Enisarin le Mar 13 Sep 2016, 20:20

Après que j'ai prononcé ces quelques mots à voix basse, Felias, devenu calme, m'a regardé du coin de l’œil. De toute manière, je n'ai pas l'intention d'être discret, mes yeux ne sont pas censés être discret. Bon, j'ai gaspillé mon pouvoir, mais pas pour rien.

"C'est, cool, tu vas m'éviter de devenir un pauv' type enragé. Et no problemo, je suis pas du genre "LA VIOLENS CÉ DROL", 'fin pas trop. Dans d'autres circonstances je me serais juste fais un plaisir de troller ce cher "bg au pouvoir sans égal" comme le con que je suis. D'ailleurs tant qu'on y est et pour éviter de me foutre sur la gueule avec un type vraiment dangereux la prochaine fois. Tu sais où c'est la salle de musique ? Comme ça d'une pierre deux coups j'évite de me perdre et de redevenir un abruti écervelé, et tu me sauve hypothétiquement la peau...

Je souris un peu car il a l'air finalement sympathique. Et ensuite, il a avoué être un peu idiot avec ça. Rien de vraiment énervant là-dessus. Au moins, il est honnête. Autant que moi, je n'en sais rien du tout, mais honnête, c'est le minimum. Ensuite, vu la violence de ses mots qu'il m'a mis sur le coin de mon visage... si je puis dire, j'aurais voulu d'abord rafraîchi l'ambiance avant de lui montrer la salle de musique. De toute manière, j'y vais tous les jours, quand je n'ai rien à faire. Il fait une petite révérence, en même temps si tu croises ta chef, tu ne peux pas t'empêcher d'avoir du respect

"Du coup comme tu as pu le deviner, c'est bien moi, Felias Lawthorn. Et je considèrerais le fait de ne pas trop embêter les membres du club, parce que à la base je viens quand même fuir ces pauv' types pas futés et bruyants du réfectoir Rubis. Donc autant éviter de me la jouer pauv' type pas futé dans un endroit où je peux moi-même m'en conserver."

Ce qui explique pourquoi il est Rubis, c'est qu'il est impulsif, mais les autres ont l'air beaucoup plus durs à cuire que lui, genre c'est possible qu'ils s'entendent avec Georges et Igor, mais pas Felias.

"Et bien suis-moi, déjà je peux te dires que tu t'es sacrément gouré. Ici on est dans l'Aile Nord, et c'est dans l'Aile Est que se trouve la bibliothèque. Et Akumu commence à s'adresser à moi On se revoit un de ces quatre !

Bien sûr, Akumu-Chan. Et Felias, une fois qu'on puisse se parler sans encombre, je pourrai te montrer la salle de musique, j'y vais à chaque fois que je n'ai pas grand-chose à faire!"

Je ne sais pas trop s'il accepte de ma proposition, et s'il refuse, pas grave, il était en colère, et ça arrive de ne savoir lui-même ce qu'il dit. Moi-même quand je suis incontrôlable, je ne sais pas moi-même ce que je dis.


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Felias le Mar 13 Sep 2016, 21:33

- Et bien suis-moi, déjà je peux te dires que tu t'es sacrément gouré. Ici on est dans l'Aile Nord, et c'est dans l'Aile Est que se trouve la bibliothèque.

Oh putain le coooon ! Pourquoi j'ai commencé dans l'aile nord ? C'est là où y'a le hall et l'accueil. C'est vrai, du coup c'était logique dans un certain sens, n'empêche que je me sens con.

- Oh, génial. Bordel j'suis vraiment pas digne du qualificatif de génie des fois.

Je vois Akumu qui va dire aurevoir à l'autre. Il va se tirer, yay. C'est la fin définitive de ce cassage de cuys collectif. Enfin si il part vraiment.

- Bien sûr, Akumu-Chan. Et Felias, une fois qu'on puisse se parler sans encombre, je pourrai te montrer la salle de musique, j'y vais à chaque fois que je n'ai pas grand-chose à faire!

Hm. Alors déjà... OMG cet homme peut tutoyer ! Comme quoi, suffit de demander "gentiment". Et sinon. "Chan" ? Buah, j'veux bien que son nom et p'tet sa tronche fassent un peu asiat'. Mais j'me serait pas douté de son origine Jap' avec sa gueule de Thaïlandais. Ou alors il se la joue juste. Dans ce cas... Mouais.

- Je verrais bien si j'ai vraiment besoin d'un guide, dōmo.

Ouais je dis "dōmo". Ouais on peut dire que j'me la joue. Mais m'en fout, il a qu'à comprendre si il est vraiment Jap' ! Je parle cette langue depuis que j'suis tout gosse ! Je fais ce que je veux, avec tous les accents de la mort qui tue et tout ! Bon j'avoue les animes et autres dramas aident bien niveau prononciation. Mais c'est un détail et ON S'EN FOUT ! Bon, dans tout ça, il faut qu'on aille à l'est hein ? Bien, j'emboîte donc le pas en direction de l'aile du château, où je pourrais ENFIN trouver cette satanée bibliothèque. J'espère pas y aller pour rien au moins. Je ne fais pas trop attention si la fille me suit, je suppose que oui si elle veut me guider. Enfin, je profite du moment de calme pour lui demander un truc.

- Du coup, simple déduction. Si la bibliothèque est dans l'aile Est, la salle de musique aussi ? Et si t'y est déjà allée, y'a quoi comme instruments ?

Autant demander tout, ce serait con d'aller dans cette fameuse salle et pas avoir d'instrument. Bon, vu la gueule du château, ça m'étonnerais pas de voir un petit stradivarius et un bon gros piano à queue avec touches en ivoires. Ce serait sublime perso. Au pire, un instrument qui me botte et dont je pourrais rapidement apprendre les bases me suffira.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Invité le Mer 21 Sep 2016, 19:35

- Oh, génial. Bordel j'suis vraiment pas digne du qualificatif de génie des fois.
Ouais, pas trop en fait, j’étais moi-même tout à fait capable de me perdre dans cet établissement -oui bon, c’est vrai que je ne suis pas comparable à grand monde puisque je suis très tête en l’air-. Mais ça pouvait arriver à tout le monde, surtout quand on est nouveau et qu’on ne connait pas trop cet endroit. Je dis au revoir à Okura, qui fit :
- Bien sûr, Akumu-Chan. Et Felias, une fois qu'on puisse se parler sans encombre, je pourrai te montrer la salle de musique, j'y vais à chaque fois que je n'ai pas grand-chose à faire !
Après l’information qu’ils avaient acquis l’un sur l’autre, je doutais que Felias ait extrêmement envie de ne serait-ce que voir mon ami métissé. J’espérais juste qu’il ne lui renvoie pas sa proposition aimable à la figure, comme un vulgaire chiffon, avec un peu de délicatesse.
- Je verrais bien si j'ai vraiment besoin d'un guide, dōmo.
Bon, déjà il s’était contrôlé, c’était un début. Mais j’étai surprise, encore une fois, par son usage du japonais. Il n’avait pourtant pas l’air d’un originaire du pays du Soleil Levant.
- Du coup, simple déduction. Si la bibliothèque est dans l'aile Est, la salle de musique aussi ? Et si t'y est déjà allée, y'a quoi comme instruments ? demanda-t-il d’un air intéressé.
Aïe aïe aïe, il s’était trompé de personne ! Ce n’étais pas à moi qu’il fallait demander ça, mais à Okura ! J’avais déjà confondu un piano avec une simple boîte par le passé ! Il faut avouer que vivre plus d’une dizaine d’années, isolée du monde, avec pour seule compagnie des peluches et des scientifiques fous, n’allait pas m’aider pour reconnaître les instruments de musique.
-La salle de musique se trouve dans l’aile Nord, par ici, mais quand aux instruments qu’elle recèle… Je… Je sais pas… J’y suis déjà allée mais… Je ne connais pas bien les instruments… Il faut dire que je n’en ai jamais vus avant de venir à Stuki… ajoutai-je d’un air embarrassé.
J’espérais juste qu’il ne me prenne pas pour une inculte, faisant ainsi baisser ma réputation auprès de lui.
-Okura pourra te montrer, il s’y connaît beaucoup mieux que moi, il est musicien.
J’espérais attiser la flamme avec ma proposition. Peut-être lui aussi était-il musicien, peut-être qu’il pourrait s’entendre avec Okura…

HRP:
Désolée pour le retard, j'ai quelques petits problèmes en relation avec mes parents. Je suis donc un peu longue à répondre. ><

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Felias le Jeu 22 Sep 2016, 17:59

HRP:
Np, je comprends la situation. ^^

Bon alors, cette salle de musique elle est où du coup ? N'en oublions pas la bibliothèque quand même.

-La salle de musique se trouve dans l’aile Nord, par ici, mais quand aux instruments qu’elle recèle… Je… Je sais pas… J’y suis déjà allée mais… Je ne connais pas bien les instruments… Il faut dire que je n’en ai jamais vus avant de venir à Stuki…

- Ah.

Mais... Mais cet endroit est super mal foutu ! Attends, cherchons la logique. C'est une salle donc c'est avec les salles de classe et tout ça ? Et je suis même pas tombé dessus putain ! Mais j'suis l'plus con des cons ! Attends, elle dit qu'elle connais pas les instruments ? Hérésie ! Ouais mais nan faut pas déconner, chacun son domaine. À part moi, qui les maîtrise tous car je suis un génie, et très modeste aussi. Plus sérieusement faudrait déjà que j'apprenne à maîtriser mon pouvoir et on en reparlera.

- Attends, t'as presque jamais vu d'instruments de ta vie ? Eh bah sérieusement, t'as du avoir une vie non-musiacle bien merdique. Et très ennuyeuse.

- Eh dis, moi.
- Oui ?
- Tu sais ce que c'est que le tact mdr ?
- Non, ptdr. xD


Putain j'suis trop con. Pourquoi faut que je sois si con ? Combien de fois j'ai pensé au mot "con" dans ma tête depuis le début de ces péripéties ? Beaucoups de fois je pense. Je me fais un léger facepalm, tout en ralentissant ma marche pour me mettre à la hauteur de la chef de club.

- Désolé, un jour j'aurais du tact. Quand j'en aurais pas trop rien à foutre et que je me mettrais à appliquer ces bonnes manières qu'on m'a inculqué.

C'est vrai quoi. J'ai de très bonne manières si je veux, je viens de la Haute en même temps. Mais je peux juste pas blairer cet univers à la con. Entre temps elle m'a dit un truc du genre "Okura pourra te montrer, il s’y connaît beaucoup mieux que moi, il est musicien." Mon esprit a dû bloquer l'information par auto-défense, mais maintenant ça me monte au cerveau. ATTENDS. Il est musicien ? OH LA BLAGUE. J'ai une excellente idée pour changer de sujet. Spoiler alert : C'est pas vraiment une excellente idée. Elle est même pas bonne.

- Sinon, cet Okura il joue quoi ? De la clarinette ?

Je lâche un petit rire mesquin, content de ma "blague". Entre nous c'est pas une blague, c'est clair. J'ai jamais dit qu'il fallait qu'un trouduc soit là pour que je trashtalk à son sujet. Sérieux je peux pas m'en empêcher, j'arrive pas à cadrer ce type. Enfin, ça se trouve je l'ai mal jaugé, il est peut-être méloman dans l'âme.... Oh bordel.

- Sans déconner, il joue quoi comme instrument ce type ?

On peut sentir un début de panique dans ma voix, à l'empressement que j'ai de poser ma question. Et si il jouait du piano ou un autre instrument classique ce con ? Oh bordel me dis pas que je partage la même passion que ce type ?! C'est pas possible ! Mais si ! C'est possible avec la carte-- TA GUEULE MOI-MÊME ! Bon passons ! À ce moment j'en viens à regretter mes actes, je me sens encore con. J'en ai marre de me sentir con !

- Putain j'm'en fous ! La bibliothèque ! Vite ! HA HA !

En vrai je m'en fous pas du tout.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Invité le Dim 09 Oct 2016, 14:19

- Attends, t'as presque jamais vu d'instruments de ta vie ? Eh bah sérieusement, t'as du avoir une vie non-musicale bien merdique. Et très ennuyeuse.

Bah, en fait c'étais un peu plus compliqué. Si, j'avais déjà entendu de la musique, mais juste entendu, rien d'autre. C'est dur de voir des musiciens quand on n'a ni téléphone portable, ni ordinateur, ni aucune autorisation de sortir. Mais bon, au moins ce gars était direct et allait pas par quatre chemins pour annoncer ses pensées.

Il ralentit la marche -car la mienne, en ma qualité de somnolente, était très lente - et fit :

- Désolé, un jour j'aurais du tact. Quand j'en aurais pas trop rien à foutre et que je me mettrais à appliquer ces bonnes manières qu'on m'a inculqué.

Ah, alors comme ça à l'origine il était bien élevé ? Presque surprenant. Mais il fallait au moins ça pour être un Rubis, ou du moins c'étais ce que je supposais.

Soudain, son visage prit une moue étrange, comme si quelque chose de désagréable lui était tout à coup venu à l'esprit.

- Sinon, cet Okura il joue quoi ? De la clarinette ? Il lâcha un petit ricanement. C'était censé être une blague, désolée, mais j'étais un peu longue à la détente. Okura. Instrument. Clarinette. Clarinette... Euhm... Non, toujours pas trouvé le sens de la blague. Son visage prit une mine préoccupée. - Sans déconner, il joue quoi comme instrument ce type ?

Ben il fait du pia... tentai-je de répondre alors qu'il me coupa la parole.

- Putain j'm'en fous ! La bibliothèque ! Vite ! HA HA ! Sa voix était teintée de panique. Peut-être avait-il peur des musiciens ? Mais non il est lui même un musicien, idiote ! Mais alors pourquoi avait-il posé sa question tellement vite ? Et pourquoi avoir changé son paraître avec tellement de vélocité ? Je scrutai son visage, il était clair qu'i ne savait pas très bien cacher ses propres émotions, il avait l'air paniqué. Très stressé. Bon, on avait tous nos peur, pas vrai ? Même si il me semblait que la sienne était quelque peu démesurée.

Bah, on a tous nos petits tracas... Je me rendis compte que j'avais pensé ça à vois haute. Je veux dire... Je vais euh... T'emmener à la bibliothèque alors... Em... Par ici ! Je pressai le pas, je venais de faire une gaffe ! Ça m'arrivait souvent de confondre ma tête et l'extérieur, j'espérais juste qu'il me prenne pas pour une teubée. En plus, je me sentais ultra gênée dès que je me trouvais seule en présence d'un garçon à la forte personnalité. Non pas que je sois très timide -juste un peu peut-être- mais dans mon orphelinat il nous était interdit de parler à la gente masculine, on étaient même séparés par un mur... Mais bref, continuons !

HRP:
Je crois qu'on a bientôt fini, non ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Felias le Lun 10 Oct 2016, 18:52

OH PUTAIN LA PANIQUE ! Je crois qu'elle a voulu dire "piano" ! Avant que je lui coupe violemment la parole avec mes conneries... Je me sens tellement impoli envers une personne qui le mérite pas tellement, c'est horrible. Si y'avait ma soeur dans le coin je me sentirais extrêmement géné. Mais elle est pas là... En même temps je serais en mode "guimauve" si elle était là, bien qu'elle sache que je suis pas un type "gentil" de base. D'ailleurs j'en viens a me demander si elle était totalement au courant pour mon côté bagarreur, elle était bien au courant pour mon pouvoir... OH MERDE ÇA SE TROUVE ELLE SAIT TOUT ! J'aurais pu me faire la réflexion plus tôt quand même... Pourquoi je pense à ça maintenant déjà ? Ah oui, ma mauvaise habitude d'impolitesse qui cause du tort à ceux qui n'en ont pas besoin. Va falloir que je m'calme un peu un jour.

Bah, on a tous nos petits tracas...

Bah le tracas c'est qu'un gars que j'aime pas a un gros point commun avec moi-même. C'est tout con, c'est de la fierté pure, dure et totalement écervelée. On peut pas avoir un cerveau pour tout en même temps, faut bien compenser pour le reste.

Je veux dire... Je vais euh... T'emmener à la bibliothèque alors... Em... Par ici !

Eh... Quelque chose la dérange ? Elle est tracassée peut-être ? Elle s'est paumé ? Me dit pas qu'elle s'est paumé... Fais pas ça Joseline ! C'est pas Akumu son nom ? Si. Mais on s'en fout... Pas vraiment en fait. BON ! Passons !

J'espère que t'es pas en train de te perdre... Je suis déjà paumé depuis un bout de temps pour ma part et j'aimerais trouver cette bibliothèque si possible.

Je lance ça d'un air légèrement dubitatif et presque timidement, dans la mesure où on pourrait trouver une once de timidité en moi, chose qui est probablement quasi-inexistante biensûr ! J'ai pas envie de la froisser non-plus. Bon ça se trouve c'est déjà fait mais bon. Si c'est le cas, un peu plus un peu moins... Bon à côté... J'aimerais bien rester dans ce club de glandeur si possible. Bon. On continue sur notre lancée, j'ai l'impression qu'on se rapproche de l'objectif, avec le temps qu'on a mit à marcher on a bien fini par arriver dans l'aile Est quand même. Ce serait vraiment chiant sinon. À vrai dire, je commence déjà à m'ennuyer. Hm.... Je vais tenter un truc que j'ai pas l'habitude de faire. Je vais SOCIABILISER. Quitte à me coltiner la demoiselle, d'autant plus que voilà, c'est un peu une personne que je vais éviter de me mettre à dos pour mon propre intérêt. Autant montrer que je suis pas le dernier des connards, juste un chouilla.

- Juste comme ça. On arrive quand ? Ouais, sinon je sais pas entamer la discute.

NICE ! ÇA VAUT UN 9.5 ÇA ! .... Sur 100 bien évidemment, faut pas déconner. D'autant plus que commencer à se taper la discute vers la fin du voyage c'est pas malin.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est par où la lecture ? [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum