Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Message par Invité le Sam 03 Sep 2016, 22:21

Après mon deuxième jour à l'Académie (et Dieu sait qu'il avait été chaotique), j'avais décidé de me rendre dans la ville pour me balader un peu et me restaurer en air frais et en sérénité. Visiblement, les élèves étaient libres d'aller et venir où bon leur semblait. Mais même si je ne suis pas une grande adepte de la ville (car rien ne vaut plus qu'une bonne sieste, croyez-en mon expérience), je me retrouvais en plein quartier branché.
Je marche donc dans la rue remplie de passants, d'alcooliques et d'autres personnages et décide d'entrer dans un bar à l'air pas trop miteux. Je regarde les clients. Un couple se tenant par la main et se regardant amoureusement, une bande de poivrots qui gueulent sur le barman, un homme en manteau long et noir et au regard caché sous un chapeau, des adultes inintéressants et un groupe de trois gars qui discutent. Je m'avance sur la table adjacente à ces derniers, pourquoi ? Ils avaient l'air les plus normaux de tout ce petit monde, même si je ne sais pas si il est admis de qualifier de "normaux" un gars d'un mètre 80 taillé comme une armoire à glace et un grand blond à l'air ahuri. Le troisième, un mec à la carrure apollinienne lançai des coups d’œils dans la salle, l'air de dire "Regardez-moi, regardez-moi car je suis plus beau que vous tous réuni et vous ne parviendrez ja-mais à me surpasser.".
Alors que j'essaye d'interpeller la serveuse qui flirt avec un homme d'une soixantaine d'années, le groupe de poivrots qui violentait le barman s'approche de ma table, ou plutôt de celle des trois adolescents. Ils ont réussis à rafler deux bouteilles de whisky et six bouteilles de bière, laissant le chef du bar tremblotant dans un coin de la pièce.
"Dis-moi Michael, c'est pas notre place ici part hazard?demande l'un d'entre eux, d'une voix enraillée.
Si, si, j'crois bien... lui répond l'autre après avoir roté brillamment.
Alors pourquoi y'a des gamins assis à notre place, hein? Hé les gosses, fait le premier en interpellant les trois garçons, vous feriez mieux de dégager tout de suite et de pas rappliquer avec vos salles tronches...
Je sens que ça vas très, très mal se passer...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Message par Jïnn le Dim 04 Sep 2016, 04:02

Aujourd'hui était une sympathique petite journée. J'avais publié mon affiche de club et les inscriptions tombaient à foison. Je me demande comment je vais m'en sortir avec tout ce petit monde. En soit, j'avais déjà acheté du matériel à l'avance. Mais bon je peux pas fournir comme une industrie, j'ai une bourse à garder pleine moi. Bref. Pour la peine je traînais avec Law. La maison ambre était super cool, on y croisait pleins de gars sympa. On avait aussi croisé Achille sur le chemin des affiches de l'académie. En tant que bons étudiants qui se respectent et rubis, on est donc aller boire un verre à mes frais bien évidemment.

On était posé dans le bar, peinard. J'avais offert la boisson que chacun désirait. Pour ma part c'était un petit Coconut King. L'été était passé si vite...Bordel de merde. On sirotait donc tranquillement tout les trois. On faisait un peu connaissance avec Achille, un chic rubis mine de rien. Evidemment, Law le meilleur, Law mon frère. On se marrait bien. J'avais même payé un apéro jambon. Et ouai fréro, moi je sais recevoir mes potes. Du coup, on en était venu au sujet du club que j'avais ouvert y'a pas longtemps, je continuais mes explications, content et souriant :

Ouai donc, comme on a plein de monde je pense que je vais avoir besoin de plus de matériel ou alors d'organiser soigneusement le programme de tout mon bordel. D'ailleurs, tu te sens chaud Law pour le tournoi que je prévois ? Toi aussi Achille ? Faut dire que je m'attendais pas à tant de succès. Après évidemment, je ferai le tri sur le tas, je veux pas de barbare sans cervelles chez moi. Je prévois aussi de donner, même si je suis pas du tout maître, une leçon pour les bases du combat et....

On était donc interrompu par un groupe de trois loubard apparemment. Ils avaient volé le Barman ou bien ? Ils venaient vers nous pour récupérer "leur" place. Hoy fréro...Tu vas vites descendre d'un échellon. Le bar est pas à toi à ce que je sache. Je regardais donc mes deux camarades, d'un regard digne des rubis qui veut tout dire. Il disait enfin :

vous feriez mieux de dégager tout de suite et de pas rappliquer avec vos salles tronches...

Je répondais immédiatement, il me gonflait déjà :

Hey le poivrot, y'a pas marqué ton nom sur la chaise. Dégage de la avant que j'te botte le cul espèce de voleur.

Il me soulevait par le col alors, en colère voir plus visiblement. Je souriais en regardant mes potes, pour leur faire signe que soit ça passe, soit ça casse.. Je sens qu'on a pas le choix...On va devoir se battre. Il me postillonnait dessus :

Comment tu me parles p'tit con ? Michael ! Jo' ! Venez on les vire de notre place vite fait bien fait.

Vas y ramène toi, porte le premier coup et tu verras de quel bois je me chauffe.

A peine j'avais fini de parler qu'il me portait un coup au visage. Je me libérais de son emprise à l'aide de ma main droite et passant sur son intérieur, je pouvais ainsi dévié le coup de l'autre main avant de le repousser d'un coup de paume dans le ventre. C'était pas forcément optimal. Mais je plaçais le terrain pour Law et Achille. Chacun avait son adversaire. Le barman était un peu paniqué, ne sachant quoi faire.

Hey ! Pas de ça ici ! Les enfants jouez pas aux imbéciles ! Susie appelle les flics putain ! Ils vont se faire massacrer !

Olala...La serveuse était aussi perdue que le Barman apparemment. On avait donc libre terrain de jouer au videur. Bon appétit.


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Message par Achille le Dim 04 Sep 2016, 20:35

C'est bien, mon insertion au milieu de cet école se passait bien. J'avais déjà rencontré certaines personnes mais aujourd'hui est un jour à marquer d'une pierre blanche : Je suis enfin sorti au bar avec des Rubis. Et ça c'est cool. Je venais de m'inscrire au club des On a pas de noms quand dans le couloir passa celui qui l'avait créé, un garçon du nom de Jinn . Il est sympathique et très actif, ça me plait. J'en ai marre de ces Saphirs larvaires et des Émeraudes qui ne prennent pas d'initiative. Au moins avec lui je m'amuse déjà un peu plus. Il était par un autre gars nommé Law tout aussi dynamique mais qui semblait moins sérieux et assidu que Jinn. Ce dernier dans tout sa générosité m'invita à me joindre à eux pour boire un verre chose que j’acceptai.

Et nous voilà dans ce bar à discuter comme de vieux amis, tout du moins en apparence. Ils sont tous deux très amicales mais il y a une telle complicité entre eux que j'avais parfois l'impression de tenir la chandelle. Ils devaient se connaître depuis un bail. Mais bon au moins ils ne me laisse pas de côté, merci pour ça les gars. Jinn avait même payé sa tournée et un apéro. Franchement, chic de ta part. Je me demande d'où tu tires tout cet argent.

Au bout d'un moment la discussion aborda le sujet du club. Ça avait l'air compliqué à gérer mais après tout c'est son choix, tu te démmerdes. En plus je suis certain que Law sera ravi de t'aider.

Au moment où Jinn aborde le sujet du tournoi je fais oui de la tête sans réfléchir. Je n'ose pas vraiment lui dire que je ne sais pas battre. Je compte sur ma musculature pour m'aider mais je n'ai jamais eu à frapper quelqu'un ni à recevoir des coups de poings, au mieux des coups de martinet. Heureusement qu'il nous dit qu'il donnera des cours, je serais présent et assidu si possible. Quoique, voir tout ces gens faire du sport risque de me déconcentrer et … on verra plus tard.

Trois gros moches s'approchent et nous demandent de partir ce à quoi Jinn leur dit d'aller se faire voir. Il manque de répartie mais bon, pas besoin de répartie quand tu as ses bras. Les moches s'énervent et en quelques secondes tout part en couilles. Jinn se prend une droite en pleine gueu … ah bah non il l'a dévié, mais genre easy. Bon bah pour le tournoi je me battrai pour la deuxième place de toute évidence. Je me lève pour soutenir Jinn et je plante mon regard dans les yeux de celui qui semble le plus fragile. J'ai le cœur qui bat fort. Il sert les poings. De plus en plus fort. Il fait un pas en avant. Plus fort. Son bras se jette sur mon visage. Plus fort ! Je recule en me prends les jambes dans la chaise derrière et je finis assis dessus. Plus fort !! Il s'approche et envoie son pied vers nez. PLUS FORT !! Je tombe, je saigne du nez … j'ai mal, c'est cool. Plus rien … C'est tout ?

Je me relève surpris par le peu de réaction provoqué en moi par ce coup. Le moche gringalet sourit et me montre que son abonnement chez le dentiste est périmé. Si je frappe assez fort je suppose qu'il perdra plusieurs dents. En tout cas il a prit confiance en lui et commence à vouloir jouer avec moi. Tant mieux. J'attrape la maudite chaise et la soulève d'une main. Le barman cri, il est vrai que cette chaise lui appartient.J'envoie les quatre pieds vers mon adversaire qui se protège avec ses deux mains. Je m'approche rapidement et lui met un coup léger de la main gauche tandis que la chaise bloque ses mains.. Il recule d'un pas. C'est tellement plus grisant de mettre des beignes ! Je sens le feu en moi, je suis vivant . Je repose la chaise par terre et adopte une position de combat qui se veut menaçante. Je crois que le club va me plaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Message par Law Jr. le Sam 10 Sep 2016, 22:57

Bon les amis. C'est pas que j'ai la flemme de vous dire ce qu'il y a eu avant mais voilà, j'ai absolument pas votre temps et on me paye 25 euros pour être rapide. Dans tout les cas, j'étais vêtu d'un simple t-shirt blanc, d'un pull noir et d'un beau jean noir troué sur les genoux. J'avais prit une des mes plus belles paires de sneakers, des 11, bandant n'est-ce pas ? Un bonnet noir finissait mon magnifique accoutrement. Nous étions dans ce bar, avec Jinn et un autre gars, Frachille ? Non Achille ! Voilà ! Un jolie prénom, il est rubis aussi il me semble. Jinn nous avait offert une boisson chacun et j'avais décidé de partir sur une simple bouteille de Whisky, m'enfilant rapidement la moitié de la bouteille. C'est mauvais tout ça, je risque de partir très très vite. Mais bon, il faut savoir prendre du temps alors, un apéro avec des copains, c'est une des meilleurs façons de s'occuper. Jinn parlait. Il parlait mais il parlait. Il parle il parle bon sang c'est hallucinant. Mais qu'est-ce qu'il est sexy quand il parle c'est dingue.

Ouai donc, comme on a plein de monde je pense que je vais avoir besoin de plus de matériel ou alors d'organiser soigneusement le programme de tout mon bordel. D'ailleurs, tu te sens chaud Law pour le tournoi que je prévois ? Toi aussi Achille ? Faut dire que je m'attendais pas à tant de succès. Après évidemment, je ferai le tri sur le tas, je veux pas de barbare sans cervelles chez moi. Je prévois aussi de donner, même si je suis pas du tout maître, une leçon pour les bases du combat et....

Un petit groupe arriva avant qu'il puisse finir son roman vocal, me tournant légèrement vers eux sans vraiment m'y intéressé, je m'en fous un peu pour être honnête, je suis avec ma copine là. Elle s'appelle Wis-ki. C'est ce qu'elle m'a dit, bien sur que si c'est vrai, faut ouvrir vos oreilles aussi. Jinn nous regarda tout les deux, je fis mine de sourire comme si j'avais pigé ce qu'il voulait dire, il veut qu'on forme une troupe de théâtre avec eux ? Pourquoi pas, ils ont l'air cool. Je continuais de boire, j'en avais rien à foutre et j'entamais ma deuxième bouteille.

Vous feriez mieux de dégager tout de suite et de pas rappliquer avec vos salles tronches...


Hey le poivrot, y'a pas marqué ton nom sur la chaise. Dégage de la avant que j'te botte le cul espèce de voleur.


Le mec souleva Jinn par le col, je regardais a scène du coin de l’œil en baillant avant de prendre un autre verre. Allez pète lui la gueule et on en parle plus mec. Jinn nous regarda à nouveau, il veut quand même qu'on se mêle à ça ? Il peut s'occuper des trois en même temps si il veut, facilement, j'en suis sur. On sera des héros et on payera même pas ce qu'on boit et on pourra partir avec une ou deux meufs, tranquillement.


Comment tu me parles p'tit con ? Michael ! Jo' ! Venez on les vire de notre place vite fait bien fait.


Vas y ramène toi, porte le premier coup et tu verras de quel bois je me chauffe.

Il porta un coup au visage de Jinn, il fait des gestes à la Jackie Chan avant de repousser son adversaire. Va falloir qu'on se batte là ? Bon sang j'ai pas envie, j'ai la flemme, je suis pas venu ici pour ça moi les potes. Je tourne rapidement ma tête vers Achille, alors il fout quoi lui. Il se lève pour se placer devant nos nouveaux amis et..Achille se prend un magnifique coup dans la gueule avant de tomber comme une merde, Jinn détruit les trois mecs et on en parle plus, je me vois mal revenir à l'académie en disant " Bagarre dans bar nous détruire des gueules Achille victime bobo ". Ah bah il se relève. Je prends une chaise et la soulève, qu'est-ce qu'il va faire ce con, hey détends toi cousin go faire caca j'sais pas fais un truc. Je détourne mon regard devant moi en m'en foutant totalement du reste. Je prends une cigarette, l'allumant en me servant un autre verre quand...quelqu'un vint me tirer en arrière, cassant le verre par terre et étalant le doux breuvage au sol..Je restais au sol là. J'étais énervé. Oh oui je suis énervé. Wallah mon frère c'est vrai. Je me relève doucement et observe la personne devant moi, il est moche. Très moche. Il a des cheveux gras et une dégaine de Donald Trump indien, genre Donald spouchvilak trumpoklovichalamalékoum. Dans tout les cas, il va prendre étonnement cher ce gros con, pour mon verre, pour mon peuple. J'attrape mon téléphone afin de mettre une musique, une musique pour détruire des gueules.

Spoiler:

La musique se lance, voilà. Je suis encore plus énervé, très énervé, oh oui je le suis. Je prends la bouteille de Whisky en la vidant totalement dans ma bouche, ouais ça fait très sexuel. Une fois la bouteille finie, j'essuie d'un coup ma bouche, observant l'homme qui rigole, il doit se dire que j'ai pas toute ma tête et que je suis bourré. C'est sous-estimé ma puissance, je suis toujours bourré. Je tourne mon bras droit comme un hélicoptère sur le point de décoller, oh ouais il va décollé dans ta gueule fils de pute. Il me regarde en rigolant, toujours avec sa garde minable avant de me dire :

Pourquoi la musique, crétin blondinet ?

Crétin blondinet. Je vois. L'amusement. Mais si ton fantasme c'est de te faire casser la gueule par un crétin blondinet et bien tu vas jouir des masses aujourd'hui mon gamin. Mon visage montre ni un rire, ni une joie, ni un énervement, j'ai juste envie de détruire son visage et de reprendre mes petites activités. Je tire une petite latte sur ma cigarette, le fixant droit dans les yeux. Punchline incoming.

Parce que je vais te démolir avec rythme.

Directement après cette phrase je pris la " direction " de l'homme afin de frapper violemment sa tête avec la bouteille, il s'écroula sur le coup, tenant mon t-shirt en essayant de me mettre un petit coup dedans, et il y arrivera ce con, il va me faire vomir faut qu'il arrête wesh. Bon bah tant pis le catholicisme tout ça tout ça. Je me positionnais sur lui, commençant à le frapper à plusieurs reprises au niveau du visage. On énerve pas Law. Et on énerve encore moi Law quand il a de l'alcool dans le sang. Plus je vais boire plus je vais être puissant, l'alcool est ma transformation en Super Saiyan. Je continue de frapper, j'ai du sang sur les mains mais je m'en fiche, je continue de plus belle. Ses bras retombent sur les cotés et je m’arrête, observant son visage en sang. Je crache sur son visage et je me lève, je suis violent mais il le mérite. Je me lève et retourne à ma place, faisant signe au barman de bouger son cul pour me donner à boire.





Bonsoir.

Excuse me, America, I don't do the taxes, I make my money flip, stretch, we call it gymnastics
1738

L'thème du mec qui a 8 awards mdr jvous baise tous:

@BathSaltOfficielDeLaCB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016, 15:29

Rien ne s'était passé comme prévu. J'espérais que les trois jeunes hommes se retirent, qu'ils laissent leur place aux trois ivrognes. Comme des être civilisés. Mais c'était mal partit, très mal partit. Car l'armoire à glace ne donnait pas l'impression de vouloir se laisser faire.

Hey le poivrot, y'a pas marqué ton nom sur la chaise. Dégage de la avant que j'te botte le cul espèce de voleur.

Il avait l'air énervé. Pourtant, ne remarquant pas le danger -très probablement à cause de l'abus d'alcool- l'un des trois paumés fit en sorte -ou du moins essaya- de le lever par le col. Le gars lança un sourire vers ses amis, l'air de dire "On se les fait !". Pourtant, aucun de ses deux potes n'avait l'air d'aimer particulièrement la bagarre.

Comment tu me parles p'tit con ? Michael ! Jo' ! Venez on les vire de notre place vite fait bien fait. dit-il en lui postillonnant dessus, son visage à quelques centimètres du sien.

Vas y ramène toi, porte le premier coup et tu verras de quel bois je me chauffe.


Il n'a pas l'air de rigoler, mais, insulté, l'homme aux cheveux poisseux balance son poing sur son visage. Mais plus agile qu'il n'en a l'air, l'armoire sur pattes se dégage de son emprise et le repoussa. Il regarda de nouveau les gars qui l'avaient accompagnés, l'un avait l'air totalement excédé, essayant de faire abstraction de ce que fricotait l'autre. Mais le barman crie d'une voix étrangement aigue

Hey ! Pas de ça ici ! Les enfants jouez pas aux imbéciles ! Susie appelle les flics putain ! Ils vont se faire massacrer !

Susie était surement la serveuse, car celle-ci se dirigea vers un téléphone moisi dans un coin de la salle. Je restai assise, la regardant faire, remarquant au passage que le bar avait entièrement été vidé, à l’exception des combattants, des travailleurs et du gars louche assis au fond. D'ailleurs, il c'était dirigé vers la fille et lui avait arraché le combiné des mains, puis il l'avait éclaté contre le mur. A mon avis, il voulait admirer le combat qui se déroulait et ne voulait pas être importuné. Susie s'enfuit en courant, alors que son chef resta gelé sur place, et le mec louche s'assis à côté de moi, me proposant un café probablement sortit de derrière le comptoir. Mouais, louche, mais tant qu'il ne me causait pas d'ennuis, je ferrais de même. Je l'acceptai et redirigeai mes yeux sur la scène la plus intéressante.

Le gars au physique d'Apollon était en train de se relever, il avait à tout les coups tenté une offensive, malheureusement infructueuse. Totalement désintéressé, le blond s'alluma une cigarette et se servit un verre. Mais le troisième assaillant le tira en arrière, renversant l'alcool sur le sol. Maintenant, le blond avait l'air plus énervé que jamais. Il va lui donner un coup de poing ! Non, un high kick ! Non, il... mit de la musique ?! Pendant qu'elle tournait, le poivrot s’exclama:

Pourquoi la musique, crétin blondinet ?

Je me posai exactement la même question, tient ! Là, le "blondinet" en question lui lança une phrase que je n'oublierai jamais -ou peut-être si, après un bon dodo-.

Parce que je vais te démolir avec rythme.

Et c'est ce qu'il fit. Il empoigna la bouteille et la lui fracassa sur le crâne. Alors que son ennemi était à terre, il continua de le frapper violemment, un vrai bain de sang. Après avoir laissé le corps de l'homme au sol, il lui cracha dessus, retourna à sa place et fit un signe au barman.

Bon, cette situation était très étrange, voire surréaliste. J'avais presque envie de me pincer pour voir si ce n'étais pas un mauvais rêve. Malheureusement non. Et là, plus étrange encore, l'homme à mes côtés se leva et s’exclama :

Vous ne m’échapperez pas les gosses ! Vous allez venir avec moi maintenant !

Il révéla un rectangle en cuir, sur lequel était accroché une insigne dorée. Je ne pus voir ce qui était écrit dessus, mais j'avais regardé assez de séries pour comprendre que ce n'étais pas bon du tout pour les trois mecs. Ni pour moi j'imaginai, puisque je n'avais rien fait du tout. On était dans la merde... Dans un bon gros caca bien puant, tout comme les sirènes que l'on entendit au loin, se rapprochant de plus en plus.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Message par Jïnn le Dim 18 Sep 2016, 13:36

J'affrontais donc la dernier poivrot en face de moi. Les deux autres se sont fait violemment rétamé. Cependant, leur violence et leur manque de contrôle de soi me faisait intérieurement grincer des dents. Je sens que dans mon club je vais devoir apprendre la discipline. Bref, j'ai pas le temps de faire un sermont à mes camarades rubis. A mon plus grand malheur. Bref, l'autre me fonçait dessus en chargeant avec une droite des plus prévisibles. Je me décalais d'un pas de côté avant de saisir son poignet et de lui asséner un coup de coude au plexus à une puissance contrôlée. J'en profitais pour lui faire une clé de bras. J'allais lui épargner le sort de ses deux comparses :

Abandonne et rend ce que tu as volé. Sinon ton bras va se briser.

OK OK ! T'AS...VOUS AVEZ GAGNE ! JE ME TIRE !

Tss....Faibles. Ces gens la me donnent envie de leur fracasser la bouche. Je le relâchais en le poussant vers la sortie. Je prenais deux trois torchons sur le bar en m'occupant de pas laisser crever les deux autres.

C'est ça dégage, et va chercher une ambulance pour soigner tes potes.(je regardais les deux autres rubis)Les mecs vous y êtes pas aller un chouillat trop fort ?

Bref, je m'étais assis adossé à un mur ou au bar les deux cons. Je mettais vite fais un torchon pour pas qu'ils meurent de perte sanguine non plus. C'était sans doute pas du tout efficace mais bon. Je me relevais en voyant l'était des lieux. Bon bah....On va dire qu'on a marqué notre présence ici. J'ai qu'une envie c'est de me barrer. J'allais leur demander qu'on s'en aille pour pas faire plus de dégâts sur d'autres cons qui viendraient possiblement nous casser les couilles. Cependant une autre voix se faisait entendre, roh pas encore...

Vous ne m’échapperez pas les gosses ! Vous allez venir avec moi maintenant !

Je l'examinais...Un badge, un insigne. Ouai génial, les forces de l'ordre. Putain de merde. Tu sais quoi j'ai pas envie de me prendre la tête. Je regarde Law et Achille et leur fais signe que c'est le moment de se barrer. Cependant, j'avais besoin de mettre les choses au clair avec l'autre idiot de policier, tout en sortant du bar :

Non. Je vais pas vous apprendre votre travail, mais il me semble que ces voleurs ont perturbé l'ordre public, volé un Barman et levé la main en premier sur nous. Nous sommes en cas de légitime défense. Sur ce, bonne journée monsieur.

J'étais sortis et je m'en battais les couilles de sa réponse, j'ai horreur des journées comme ça.


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Message par Achille le Dim 18 Sep 2016, 14:38

L'autre vieux con me faisait toujours face et étonnamment Law s'en sortait assez bien. Bon il va falloir que je me dépêche un peu pour le mettre k.o. Et pour ça j'ai une technique ultime. J'avance d'un pas et je m'accroupis. J'envoie la masse de mes cinq gros doigts de ma main droite en plein dans son sexe. La texture est bizarre mais le plus étrange c'est que j'ai l'impression d'en avoir éclaté une. Évidemment il s'écroule, au même moment je me relève et lance un simili d’uppercut dans le menton. Je sens sa mâchoire qui claque et c'est assez drôle. Sous la puissance des mes gros muscles il ne touche plus le sol pendant un moment et finalement se retrouve allongé sur le plancher. Je m'approche de lui et envoie mon talon dans son nez.

« - T'es presque plus beau comme ça. 

- Les mecs vous y êtes pas aller un chouillat trop fort ?

- Je ne vois pas de quoi tu parles. »

Je baisse les yeux sur le poivrot, c'est vrai qu'il a l'air con à ne pas savoir si il doit se tenir le visage ou les couilles et avec le sang qu'il répand partout. Mais bon, je ne suis pas le pire. Law c'est carrément acharner sur son adversaire. Il me ferait presque flipper. En tout cas plus que le gars avec son insigne de police qui nous demande de le suivre. Désolé gars, je te suivrais que contre des biftons sinon tu dormiras sur la béquille. Jïnn lui dit quelques mots tandis que je sors du bar en regardant plus la jeune serveuse du fond que l'autre monsieur.

Un nouveau monde s'offre à moi, un monde où je vais casser des gueules. Longtemps j'ai montré ma supériorité au travers d'un physique de rêve mais j'étais sur la mauvaise route. Le meilleur moyen d'être meilleur que tous le monde c'est clairement en cassant des dents (tout en ayant un physique de rêve). Voilà le nouveau but que je vais me fixer, et mon pouvoir m'y aidera. Il faudrait que je trouve un moyen de le rendre plus offensif. J'avance de quelques pas et je me retourne vers mes nouveaux compagnons d'armes. Ils sont beaux, ils sont fiers et ils sont puissants. J'ai presque l'impression d'être dans un film. Jïnn qui se tient bien droit, impressionnant de muscles et dont on pourrait presque sentir l'aura de puissance. La démarche assuré, prêt à affronter l'avenir. Et Law plus frêle mais tellement plus inquiétant. C'est un jeune homme chaotique, en tout cas c'est l'impression qu'il me donne.

« -Bon Jïnn, mon intérêt pour ton club vient d'augmenter, on commence quand ? »

J'ai la foi en l'avenir, je deviendrais un homme puissant. Et un jour je battrais Jïnn, juste pour passer à autre chose.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Message par Law Jr. le Dim 25 Sep 2016, 18:54

C'est inutile. Tout bonnement, inutile. Après avoir totalement détruit ce misérable homme et avoir bu le whisky que le serveur venait de me servir, je me tournais pour faire face à mes deux camarades, comment ça se passe tout ça ? Jinn avait maitrisé son bouffon de compagnie facilement, c'était prévisible et le contraire..Nan j'imagine pas le contraire car le contraire est impossible. On peut pas vraiment se faire Jinn aussi facilement..Il se tourne vers nous en nous demandant si on a pas été trop violent tout ça tout ça, je soupire en me levant, croisant les bras et me tournant vers la sortie du bar. Je m'avance légèrement pour poser ma main sur l'épaule de Jinn quand une voix s'éleva quelque part dans le bar, bon dieu qu'est-ce qu'il veut encore lui ? Une insigne ? C'est un flic ? Il se fout de notre gueule ou quoi cet idiot ? On est des héros là et on est absolument pas en tort contrairement aux bouseux mal élevés qui ont prit une dérouillée avec puissance, violence mais charisme, surtout de moi. Ouais je sais je me suce moi-meme, faut bien que quelqu'un le fasse aussi les potes. Jinn nous fait signe de partir, je souris légèrement, je pense qu'on pas grand chose à faire ici encore. C'est dommage qu'il n'y est pas une ou deux demoiselles, je suis en manque en ce moment et un bel homme comme moi mérite un harem digne de ce nom d'après moi.

Non. Je vais pas vous apprendre votre travail, mais il me semble que ces voleurs ont perturbé l'ordre public, volé un Barman et levé la main en premier sur nous. Nous sommes en cas de légitime défense. Sur ce, bonne journée monsieur.

BOOM ! Bim, dans ta face de poulet. Il est aussi inutile qu'un briquet sans cigarette cet homme. J'ai envie de le cogner, maintenant, tout de suite, exactement maintenant. Mais si je le frappe je risque de partir en prison..Surtout qu'avec ma tête de fou.. Après si il y a moins de témoins, je paye les témoins et on dit que c'est Jinn le fautif, c'est plus crédible que moi déjà je pense, avec ses muscles vir..Ses muscles. Mais du coup il faut déjà que le flic ne voit pas que je suis le " frappeur ". Oh et puis merde on reste là ! J'ai faim en plus ! Je suis sur que ce bar sert à manger ! Des frites ou une connerie du genre, alllleyyyy Jinn, laisse ton régime diet chelou je sais pas de coté pour tes potes ! Oublie pas que San Goku mange comme un porc et pourtant ce le mec le plus puissant de tout les temps ! Jinn était déjà dehors. J’accélérais le pas vers en posant ma main sur son épaule, le " retournant " dans ma direction pour qu'il me fasse face, fasse face, fasse face, drôle. Retournant à l'intérieur du bar en jetant un petit regard à notre poulet de service je fis signe à Achille de venir vers nous. Je pris des yeux de mignon petit chiot en joignant mes mains, penchant la tête et regardant Jinn.

Je peux tabasser le flic et on peut manger ici sitouplé ?

J'ai faim, vraiment très faim. Dans les trois sens. J'ai faim de manger, faim de sexe et faim de démolir ce mec. Jinn me donne des idées meurtrières vous savez, c'est une très mauvaise influence pour moi ce type. J'ai presque l'impression d'avoir prit du plaisir à écraser ce type tout à l'heure et j'ai une énorme envie de reprendre ce petite jeu. Je me secouais d'un coup, les jambes me lâchent encore une fois, enfoiré de Ren'. Je m'écroule légèrement en me tenant à Jinn et Achille pour ne pas m'écraser au sol comme une vielle merde. J'ai la tête qui tourne, c'est mauvais. Je ferai payé à ce connard ce qu'il a fait, un jour, si j'ai le temps, et l'envie, et les couilles. Mais vous savez moi je suis devenu un fou ! Je me suis acheté un flingue et un fauteuil énorme ! Comme dans les films les potes ! Bref ce n'est absolument pas le sujet actuel. J'agrippe mes deux camarades et me dirige vers un canapé/table/j'ai faim/vive les nénanudézaméric typique des bars.

Je m'assois au fond en posant ma tête sur la vitre, observant la rue d'un regard vide. Je crois pas que mon cassage de gueule est pour aujourd'hui. Je tousse avant de poser mes bras sur la table avant d'y plonger ma tête, j'ai faim, soif, froid, ce que vous voulez. Je me demande tout les jours que le 1738 fait si il y a un moyen de diminuer l'effet de l'éclair de l'autre enfoiré, ça devient sérieusement injouable et invivable cette connerie. Suivre ce monstre était peut-être la meilleur solution finalement, j'y pense parfois. Sans mon amour virile avec Allan je serais avec Pikachu aujourd'hui, en train de devenir l'homme le plus puissant et le plus influant de cette maudite planète bleue, j'aurai renversé Ren' un jour ou l'autre et mit fin à ses stupides sbires, Lynn' et je sais plus le nom de l'autre, ou des autres, j'en sais rien, ils sont inutiles et faibles. Enfin là c'est plutôt moi le faible. J'enfonce ma tête dans mes bras, une balle et on en parle plus les mecs. J'suis peut-être trop gentil pour être fort. Je sentais le petit canapé sur lequel j'étais et celui en face faire un petit " squik ", signe que mes deux confrères s'étaient assis..Ou alors c'est encore mon esprit qui me joue des tours, ils sont peut-être encore debout, j'en sais rien, je fais plus confiance à mon cerveau.

Je ressors légèrement ma tête de mes mains, regardant au loin, l'air pensif. Je pourrais tuer Jinn ? Non ! Pourquoi je pense à ça ? Si..? C'est peut-être ce qu'il faut que je fasse après tout, que je prouve à moi-meme que c'est pas ma vraie nature ce que je montre, des mensonges envers les autres et envers moi-meme. Le Law gentil, attentionné et présent est peut-être une simple facette ? Suis-je mauvais au fond ? Mes poings se serraient en même temps que mes pensées. Monde inutile. Un monde de requins. Être un petit poisson parmi les grands et ou grand poisson parmi les petits, cette question est inutile mais puissante, comme l'amitié. Je relève légèrement la tête en observant Jinn, ce bon vieux Jinn. Une rencontre des plus hasardeuses, je voulais partir de l'Académie en douce quand j'ai rencontré ce colosse au terrain d'entrainement et, après un petit affrontement des plus virils, nous sommes devenus des amis. Grâce à Ambre aussi. Bon j'ai faim, mangeons ? Le serveur nous fera gratuit j'espère, 'fin j'espère pour lui surtout.

Mangeons..

HRP:
Wallah c'est joli, du coup. Là j'essaye de faire en sorte de pas mettre fin au rp aussi vite mais il faut que tu rentres dans l'histoire Aku'. Donc essaye ( essaye pas do it ) de venir nous voir à la table, parle nous, mais il faut faire avancer le RP sinon ça va être du remplissage inutile à chaque fois.



Bonsoir.

Excuse me, America, I don't do the taxes, I make my money flip, stretch, we call it gymnastics
1738

L'thème du mec qui a 8 awards mdr jvous baise tous:

@BathSaltOfficielDeLaCB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fight ! Fight ! Fight ![pv Jïnn, Achille, Law]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum