Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 1/9/2016, 18:31

Non-non non-non, j'étais en train de marcher devant mon casier et je l'ouvris pour prendre ma veste et je vis une lettre dedans. La lettre appartenait à Harumi, que je pensais que je pensais être un mec, mais en fait, c'est une fille (longue histoire). En plus, elle veut qu'on se voie. À ce moment, j'ai voulu me défiler, mais je ne pouvais pas lui laisser un plan alors que c'est moi qui l'ai invité à la base. Bon, je reste calme et je regarde où elle veut qu'on se rejoigne. QUOI à deux heures et dans le jardin. Il est 1h40 et je ne connais pas l'académie. Depuis quand il y a un jardin dans une académie ! J'essaie de rester calme. Mais je n'y arrive pas ! Je panique, je demande à un professeur qui passer par là où se trouve le jardin. Il me dit l'emplacement. Dès qu'il finit de me citer la destination, j'ai tapé un sprint pour m'y rendre sans même dire merci.

J'ai réussi, OUIII, je transpire comme un beauf, mais j'ai réussi. A présent, je m'assois sur un banc qui se trouvait dans le jardin et je me prépare mentalement et spychologiquement au phrase que je peux dire. JE N'Y ARRIVE PAS ! En criant. Oups, personne ne m'a remarqué, je crois.

Il est 2h, elle n'est pas là. J'aurais peut-être dû lire le message jusqu'au bout, et ne pas arrêter juste le parti où elle me dit de la rejoindre à 2H au jardin. Malheureusement, j'ai laissé la lettre dans mon casier. Attends si cela se trouve, elle voulait qu'on se voie un autre jour, ou bien, elle a oublié, ou encore pire s'est un bizutage ! RAAAAA, je ne sais pas quoi faire ! Si je pars, elle peut juste être en retard et dans ce cas, je lui aurais laissé un vent et je passerais pour un mec à qui on ne peut faire confiance et je serais la honte de l'académie. Non, je dois rester ici, même si passé mon 1er jour à l'académie se résume à attendre pendant 8h sur un banc. À ce moment, mon ventre gargouille "J'AI FAIM".


Dernière édition par Hullis le 12/9/2016, 16:40, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 2/9/2016, 19:14

Oh la la, la quatorzième heure de la journée arrivait trop vite ! C'était quand même moi qui avait accepté de le rencontrer, ce garçon ! Il ne manquerai plus que je sois en retard. Je me dépêchai de quitter la salle ou je me trouvais. Je marchai rapidement, tout en réfléchissant. Les jardins... les jardins... Et zut ! Je m'étais perdue. Cela faisait seulement trois jours que j'étais arrivée à l'Académie, alors autant dire que je n'avais pas encore repéré tous les chemins. N'empêche, bravo à moi-même. Un conseil : si vous avez besoin d'un GPS, ne m'appelez pas.

Un panneau indiquant les jardins me sauva la vie. Je regardai ma montre. 13H57. Magnifique. A ce rythme, j'allais vraiment être en retard. Ce qui ne serait pas plus mal en fait. Je retarderai l'échéance et... Non non non. Tu seras à l'heure, Harumi. Creuse toi la tête. Même en courant, j'allais avoir cinq bonnes minutes de retard. C'est alors que j'eus l'idée d'utiliser mon pouvoir. Pour une fois que j'ai une idée... Après tout, si on avait un pouvoir, c'était pour s'en servir. (NB : évitez ce conseil devant les gens « normaux ») J'imaginai une paire de rollers, et l'Ombre sortit presque instantanément de mon tatouage, pour se matérialiser à mes pieds, ce qui n'était pas qu'une expression. Mon « horloge interne se déclencha alors dans ma tête. J'avais à présent un peu moins de deux minutes pour me rendre là-bas, et plus que trois objets d'Ombres à créer pour la journée. Je me dépêchai de patiner jusqu'à ma destination, et arrivait seulement avec une minute de retard.
Le jardin était désert, à l'exception près d'un garçon qui semblait un peu plus âgé que moi. Il devait être ce fameux Hullis, qui avait posé une lettre dans mon casier. Je donnai quelques coup de patin pour le rejoindre, mais manque inattention, j'avais arrêter de surveiller mon chronomètre interne, ce qui fit qu'à mi-distance de celle qui nous séparait, les rollers disparurent. Ce qui entraîna, bien entendu, la plus grosse gamelle que le monde ait jamais connu. J'avais vraiment l'air d'une idiote, à m'écraser devant lui comme ça. Quelle belle première impression. Dépitée, je décidai de rester au sol. C'était déjà mieux que de lever les yeux.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 2/9/2016, 21:00

La seule émotion que j'avais était le stress. Je ne pouvais m'empêcher de penser, comment était la fille. Du genre, est-elle sympa, m’ignorera-t-elle dès qu'elle me verra, a-t-elle appelé la police pour leur signaler d'un pervers lui avait envoyer une lettre par son casier,... J'ai regardé ma montre pour voir l'heure qu'il était, 2h 2 min j'avais l'impression que ça faisait 1h, c'est comme avant l'oral de français, on a l'impression que le temps ralenti tellement on est stressé. J'espère qu'elle va venir.

J'ai une idée de génie, je vais me cacher. En fait non, s'était une mauvaise idée, mais bon s'est la seule idée que j'avais. Alors voilà ce que je vais faire, je vais me cacher derrière les buissons jusqu'à qu'elle arrive. Dès qu'elle arrive, je viendrais main gauche dans la poche avec un air classe. Ça fera genre, on est arrivé en même temps et en plus, j'aurais l'air classe. Me dis-je en espérant. Dès le moment où j'ai décidé d'exécuter mon plan, je vois une personne tombée près de moi. Elle avait les cheveux et elle avait l'air un peu plus petit que moi. Je m'approche discrètement du corps. Ça bouge pas, ça commence à me faire peur. Je n'avais pas envie de m'impliquer dans une affaire de meurtre avec moi comme suspect, mais quelque chose en moi me disait, tu dois l'aider.

Bon, je présume que c'est une fille, elle avait les cheveux longs. Stop penser, passe à l'action. Je m'abaisse pour voir le corps qui ne bougeait toujours pas.

"Mademoiselle, ça va, vous...vous allez bien, je m'appelle Hullis. Vous allez bien ?" Je l'aide à se relever et la mets sur le banc.

Elle était plutôt mignonne, un peu pâle. J'oublie un peu la rencontre avec Harumi pour voir si la fille allait bien. J'étais un peu stressé, mais ça allait encore. J'étais contemps de pouvoir aider quelqu'un.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 3/9/2016, 02:18

Arghh, non, il m'a remarqué ! Bon c'est sûr que quand on fait une magnifique chute à environ deux mètres de quelqu'un, ça risque d'être vu. J'entendis des pas se rapprocher de moi, puis une voix, celle d'Hullis, certainement, s'adresser à moi. Du moins, c'était ce que je pensais.

"Mademoiselle, ça va, vous...vous allez bien, je m'appelle Hullis. Vous allez bien ?"

Bingo ! C'était bien Hullis et c'était bien à moi qu'il s'adressait. Mais pourquoi j'ai autant de poisse, sérieusement ? Sans que je comprenne comment cela était-ce possible, ma vitesse de réflexion ayant dû être ralentie par la chute, je sentis qu'on me relevait.
Je n'aimais pas vraiment les contacts physiques, sitôt que je fus sur pieds, je me dégageai le plus rapidement possible, peut-être un peu trop brutalement. Après tout, Hullis avait voulu m'aider, pas la peine d'être désagréable. Attends, je parle bien d'un garçon, là ? Oulalah, il allait falloir que je surveille mes pensées, et mes paroles ! Je levai la tête pour voir celle du fameux Hullis. Il avait les cheveux bruns et les yeux de la même couleur, et il était certainement un peu plus âgé que moi. Il était également extrêmement maigre, comme moi. Je m'époussetai et constatai quelques égratignures, mais rien de bien grave. Je lui adressai alors la parole, gênée.

"Désolée d'avoir été si brutale, et merci de t'être inquiété. Je suis Harumi."

Je lu la panique sur son visage. Mais qu'est ce que j'avais bien pu dire ?


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 3/9/2016, 13:21

J'aidais la fille à se relever, en vrai, je voulais voir si elle était tout d'abord consciente. Dès quel fut sur ces pieds, elle se dégageait subitement, j'ai un peu sursauté, j'avais l'impression d'avoir réveillé un mort. Mais je pense qu'elle aussi était surprise de voir quelqu'un la tenir, en même temps ça se comprend, elle aurait peut-être cru qu'elle était en train d'être kidnappée. Elle vérifie pour voir si elle avait été des blessures, je présume, mais elle avait juste quelque égratignures. Puis elle prit la parole un peu gêné.

"Désolée d'avoir été si brutale, et merci de t'être inquiété. Je suis Harumi."

Elle disait s'appeler Harumi... Harumi ? NONNN, je n'ai pas eu temps d'exécuter mon plan. Reste calme, reste calme. Voilà, je présume que ça devait arriver et qu'il fallait improviser. Toute façon qu’es qui pourrait mal tourner, me dis-je pour me rassurer sans effet. Si non puisque qu'elle était devant moi et debout, je voyais mieux à quoi elle ressemblait. Elle était vraiment maigre, comparé à moi qui étais plutôt dans la normale, enfin pour l'instant... Elle avait des cheveux bleus et les yeux de même. Elle avait également une bague en argent. J'avais aussi remarqué quand elle s'était remis debout un tatouage sur sa nuque. Je n'ai pas vu à quoi ressembler le tatouage, mais en tout cas, elle en avait un.
Bon reste à savoir que lui dire. Je me suis dit que l'improvisation était la meilleure idée. Et je pris ma parole en essayant de cacher mon stress le plus possible

"Ne tends fait pas, je sais que je peux faire peur des fois. Si non, c'est cool que tu sois venu, je pensais m'être trompé de jour haha. Alors toi aussi t'es une élève de l'académie ?


C'est quoi cette question stupide, bien sûr qu'elle venait de l'académie, je lui ai envoyé une lettre dans son casier. J'essaie de pas paniquer et je repris rapidement pour pas qu'elle remarque trop ma bête question.

"Enfin, je veux dire, ça fait longtemps que t'es à l'académie ? Comme tu sais, je suis nouveau et je ne connais pas encore grand monde. Pour te dire, je me suis perdu en venant ici. A pardon, t'es pas blessé, je t'ai vu à terre, excuse moi je ne pensais qu'à moi."

Je n'ai pas envie de lui parler de sa chute tout de suite, étant un maladroit, j'étais gêné d'expliquer directement ce que j'avais fait. J'étais un peu stressé, mais elle aussi était un peu stressé, je crois. Ça me mets en confiance.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 3/9/2016, 16:21

Hullis redevint presque aussitôt calme. Bon, je ne devais pas m'inquiéter, je n'avais rien dû dire de spécial. Il sembla me dévisager, comme je l'avais fait quelques instants plus tôt. Après quoi il me dit :

"Ne t'en fait pas, je sais que je peux faire peur des fois. Si non, c'est cool que tu sois venue, je pensais m'être trompé de jour haha. Alors toi aussi t'es une élève de l'académie ? "

Quelle question ! Bien sûre que je faisais partie de l'Académie. Il m'avait même poster un message dans mon casier, ce qui prouvait bien que j'étais une élève. Il dû s'apercevoir de sa bêtise, car il se reprit vite.

"Enfin, je veux dire, ça fait longtemps que t'es à l'académie ? Comme tu sais, je suis nouveau et je ne connais pas encore grand monde. Pour te dire, je me suis perdu en venant ici. A pardon, t'es pas blessé, je t'ai vu à terre, excuse moi je ne pensais qu'à moi."

Ouah ! Ça faisait beaucoup de questions. Mais je remarquai qu'on avait beaucoup de points commun. Notamment sur le fait que je m'étais perdue. Je n'avais rien à lui reprocher, d'autant plus que c'était moi qui était arrivée la dernière.
Le fait qu'il s'inquiète pour moi m'attrista un peu. C'était gentil, mais cela montrait encore une fois que j'avais l'air d'une fille faible, chose que je détestait. De plus, je pensais qu'il avait certainement dû voir que je n'avais que quelques égratignures, rien de grave.
Je lui répondis :

" Non, je viens moi-même d'arriver pas plus tard qu'hier. Je ne connais pas plus de personnes que toi, à mon avis. J'étais assez surprise que quelqu'un me propose de faire quelque chose, surtout lorsqu'il s'agit d'un garçon, dis-je en le regardant avec un air soupçonneux tout en souriant. Et pas la peine de t'inquiéter pour moi, je n'ai rien, j'en ai vu d'autres... "

J'étais assez stressée de savoir ce qu'il allait me répondre, alors j’enchaînai :

" Hum, au fait, je ne sais toujours pas ce qu'est ce quelque chose qu'on pourrait faire. Tu as une idée ? "

La question nulle. Ça montrait bien que j'avais essayé de ne pas penser à ce rendez-vous. Je rougis légèrement de honte. Magnifique. J'avais vraiment l'air d'une parfaite idiote depuis qu'on s'était rencontré.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 3/9/2016, 20:20

Je me demandais si je n'étais pas en train de l'étouffer avec mes questions. J'en ai quand même posé pas mal en un cours lapse de temps. Bref, toute façon s'était dit et je ne pouvais plus rien changer. Elle prit ensuite la parole:

" Non, je viens moi-même d'arriver pas plus tard qu'hier. Je ne connais pas plus de personnes que toi, à mon avis. J'étais assez surprise que quelqu'un me propose de faire quelque chose, surtout lorsqu'il s'agit d'un garçon, dis-je en le regardant avec un air soupçonneux tout en souriant. Et pas la peine de t'inquiéter pour moi, je n'ai rien, j'en ai vu d'autres... "

Elle était aussi une nouvelle élève. Je me sentais moins seul d'un coup. Pour dire, ça me rassurer un peu que je ne sois pas le 1er élève depuis des lustres. Elle dit aussi qu'elle ne connait pas plus de personnes que moi. Ça fait un point commun en plus. Jusqu'à là, ça allé, par contre le 2e parti de ça réponse m'a mit dans un état de panique. Elle était surprise de voir une invitation d'un mec surtout, avec un air soupçonneux et souriant. Le stress remonte, j'étais comptant d'avoir pu le canaliser jusque-là, mais là ça devient compliqué. Que dire par apport à ça, je ne pouvais surtout pas lui dire que je ne savais que s'était une fille à la base, ça aurait mal terminé. Je n'ai pas pu penser d'avantage qu'elle enchaîna ça phrase.

" Hum, au fait, je ne sais toujours pas ce qu'est-ce quelque chose qu'on pourrait faire. Tu as une idée ? "

Après avoir prononcé ça phrase, elle devient légèrement rouge. Mais suis-je bête, j'envoie une lettre à une fille dans son casier, ça fait vraiment film. J'y ai même pas penser, quel abrutit je fais. Que dire ! RAAA plus le temps de penser, je ne pouvais pas laisser un blanc de 3 sec, ça ferait trop suspect. Je rougis légèrement, j'essaie de me cacher un peu le visage et je pris la parole. Place à l'improvisation

"Haha, je m'attendais que tu sois un peu surprise en même temps, on ne se connait pas encore. Comme je te l'ai dit dans ma lettre, j'avais trouvé ton casier sympa et je voulais rencontrer des personnes, alors voilà, je t'ai trouvé. Et pour ta question, de ceux qu'on pourrait faire, et bien, je me suis dit que puisqu'on ne connait pas encore grand monde et qu'on est tous les 2 nouveaux, on pourrait faire connaissance et puisqu'on est dans le jardin, ça te dirait de se promener dans le jardin ? Tant pense quoi ? Dis-je en souriant.

Aïe, la gaffe. Je viens juste de lui confirmer ce qu'elle pensait, RAAA, reste calme, reste calme, je sens la chaleur du stress monté en moi. Moi qui voulais la rassurer, ne s'est pas très bien réussi. J'espère juste qu'elle ne va pas partir le dire à tout le monde, qu'il ne fallait pas me fréquenter.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 4/9/2016, 12:32

Oh non, il avait remarqué que mon idiot de visage avait rougit ! Je ne savais pas pourquoi, mais au lieu que cela le mette en confiance, comme pour 99,999...% des garçons, cela sembla plus le mettre mal à l'aise. Peut-être qu'il était aussi timide que moi, après tout. Dans ce cas, la conversation risquait d'être compliquée. Hullis émit un rire gêné, puis me répondit :

" Je m'attendais que tu sois un peu surprise, en même temps, on ne se connait pas encore. Comme je te l'ai dit dans ma lettre, j'avais trouvé ton casier sympa et je voulais rencontrer des personnes, alors voilà, je t'ai trouvé. Et pour ta question, de ce qu'on pourrait faire, et bien, je me suis dit que puisqu'on ne connait pas encore grand monde et qu'on est tous les 2 nouveaux, on pourrait faire connaissance et puisqu'on est dans le jardin, ça te dirait de se promener dans le jardin ? T'en pense quoi ? "

Encore un long monologue, qu'il déballa en souriant. Ça sentait le plan pour me mettre à l'aise. Hum hum. Je sais que ça fait très cliché, mais "faire connaissance puisqu'on est dans le jardin", c'était un peu... Bref. C'est moi qui avait choisi le lieu du rendez-vous, à moi de l'assumer. C'est sûr que si j'avais choisi un gymnase, ça l'aurait moins fait. Ne pas lui montrer mes soupçons, ou du moins, essayer, était la meilleure chose à faire. Après avoir déballé son texte, il semblait très mal à l'aise. Il ne fallait pas empirer la situation.

" Oui, pourquoi pas, c'est une bonne idée. "

Bon, un peu court, mais c'était correct. Je commençai à marcher et pour lancer la conversation, je demandai :

" Au fait, c'est quoi ton pouvoir ? "

Je ne savais pas si cela se faisait, en tout cas, je l'espérais. Je ne savais pas pourquoi, mais j'avais très envie de voir quelle variété de pouvoir on pouvait rencontrer dans cet établissement.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 4/9/2016, 14:39

Ouf, elle ne m'a pas laissé un vent, je me sentis rassurer. D'ailleurs, je crois que je devrais arrêter de faire de longues phrases, parce que là, on se rapprocher de plus en plus dans un roman. Je ne sais pas si on voyait qu'en posant ma question, j'avais l'air un peu embarrassé, j'espère que ce n'est pas le cas. En tout cas, elle m'a répondu

" Oui, pourquoi pas, c'est une bonne idée. "

YES, elle a bien voulu, on commença à marcher le jardin, il était plutôt grand et bien entretenu à première vue. Il a fallu surement un gros budget pour créer cette école et payer ces employeurs. Je me posai un tas de questions sur l'académie, mais se n'ai pas le moment de réfléchir à toute ces questions, pour l'instant je marchais avec Harumi dans le jardin. D'ailleurs, elle commença la conversation :

" Au fait, c'est quoi ton pouvoir ? "

À la question du pouvoir. La question qui revient à chaque fois qu'on débute une conversation dans une académie, j'avais l'impression. Ça ne me dérange pas, je trouve que ça fait partie du charme de cette académie. En tout cas, j'avais toujours un peu de mal à expliquer mon pouvoir, mais j'essaye de faire une phrase construite :

Mon pouvoir, ... Comment l'expliquer, et bien, je peux créer des objets en transférant mon poids dans l'objet. Avec une limite de 6 créations par objet.

C'est peut-être un peu compliqué, j'espère qu'elle va comprendre. Je ne dis pas plus sur les inconvénients pour l'instant, ça fera que monopoliser la parole. Si elle me demande d'avantage, je lui dirai le reste. Quelque part, je voulais également connaître son pouvoir. En même temps, c'est un peu le principe de l'académie. Je lui reposais la question

Et le tien s'est quoi ton pouvoir ?

Pour l'instant, la conversation débuta bien, j'étais toujours un peu stressé, car je n'ai pas l'habitude de parler avec une fille, mais en parlant du pouvoir, je me sentis un peu mieux, je me sentais chez moi ici.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 4/9/2016, 16:12

Je savais que la question que je venais de lui poser était assez courante. Je copiais souvent les gens, sans doute pour me fondre dans la masse. Hullis me répondit :

" Mon pouvoir, ... Comment l'expliquer, et bien, je peux créer des objets en transférant mon poids dans l'objet. Avec une limite de 6 créations par objet. "

Tiens, c'était un peu le même principe que le mien. Drôle de coïncidence. Sauf que la masse venait de lui. Pour maigrir, c'est une bonne technique. Moi, j'ai toujours eu un appétit d'oiseau, ce qui explique ma corpulence assez... squelettique. Six fois par jour, c'était plus que ma capacité. " Petit veinard " souriais-je intérieurement. Je savais qu'il y avait certainement d'autres conditions, mais pour l'instant, sa réponse me suffisait. Je suppose que lui aussi devait être curieux, aussi me demanda-t-il à son tour :

"Et le tien, c'est quoi ton pouvoir ?"

Question fatidique. Ma réponse allait faire un peu copieuse, bien que je n'y était pour rien. J'eu une idée, c'était la première fois que j'allais faire ça, mais elle me plaisait. J'hésitai, mais après tout, nous étions l'après-midi, et je n'aurai pas beaucoup d'autres occasions de le faire. Que l'explication par la démonstration commence !
Je savais que je ne pouvais pas créer quelque chose de vivant, ça ne pouvait que lui ressembler. Nous étions dans un jardin, mon choix fut vite fait. J'imaginai une fausse fleur et quelques fausses racines pour qu'elle puisse tenir, et activai mon pouvoir. L'Ombre jaillit de mon cou, s'éparpilla et vint se matérialiser au bord du sentier, à côté de multiples plantes. Un coquelicot entièrement noir apparut. Plus que deux utilisations. Je commençai à fatiguer, il allait falloir que je fasse attention, je n'avais jamais utilisé mon pouvoir autant de fois d'affilé.
J'espérai ne pas avoir trop choqué Hullis. L'apparition de l'Ombre étant assez brutale, on pouvait assez rapidement paniquer. Pour lui faire comprendre ce qui venait de se passer, j'ajoutai quelques mots.

" Matérialisation d'objet d'Ombre. Il ne tiendra pas plus de deux minutes, et mes objets ne peuvent pas être plus gros que le volume d'une brique comme toi. J'en suis à ma troisième utilisation sur cinq de la journée. "

Je lui souriais pour le rassurer, car il avait dû être très surpris de cette apparition. J'espérai que cela ne l'aurait pas dérangé.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 4/9/2016, 18:03

J'étais plutôt curieux de connaître son pouvoir. Depuis mon arrivée à l'académie, je n'en connaissais pas beaucoup et j'étais curieux de connaître les pouvoirs des autres. Après lui avoir demandé quel était son pouvoir, elle semble hésitait, mais... Whaaa, je vis une chose noire sortir de son cou, puis la chose bougea dans tous les sens. Je me demandais si elle était pas en danger au début, puis je vis l'ombre se transformer en une jolie fleur toute noire. J'ai tout de suite compris que s'était son pouvoir. J'ai fit un grand sourire d'étonnement. J'étais super impressionné. Puis elle ajouta :

" Matérialisation d'objet d'Ombre. Il ne tiendra pas plus de deux minutes, et mes objets ne peuvent pas être plus gros que le volume d'une brique comme toi. J'en suis à ma troisième utilisation sur cinq de la journée. "

C'était la 1re fois que je voyais quelqu'un utiliser son pouvoir autre que moi. Son pouvoir ressembler beaucoup au mien, je me demande même si s'était une juste une coïncidence ou bien,... Quoi qu'il en soit, son pouvoir était bien plus impressionnant que moi. Le sien faisait jaillir des ombres, ça a trop la classe, me dis-je. Par contre, elle semble fatiguée, surement à cause de ça création. C'est comme moi après la 3ème création. Vas-y, je me suis dit que puisqu'elle a montré son pouvoir, je ne pouvais en faire que de même. Après avoir créé la fleur, elle me regarda avec un sourire, surement pour me rassurer de ceux que je venais de voir. Je là regardais en souriant également. Puis je me concentre sur ma main, je pensais également à une fleur. La matière inconnue sortie de ma main, prend la forme de la fleur en question, puis se matérialise en une fleur blanche, c'était une Ooreka. Ce fut ma 1re création. La fleur était dans ma main, elle n'avait pas de racine, car je ne pouvais pas la matérialiser en dehors de mes mains. Je m'abaisse pour poser la fleur à côté de la sienne. Je me relève et je lui dis

Le mien va rester 20 min, après le 6e, je m'évanouis directement. De maximum 500g pas objets et du volume d'une brique tout comme toi. Si on bloque le bout de mes doigts, mon pouvoir devient inutilisable.

J'espère que ça faisait pas trop prétentieux, se n'était pas mon but, j'avais juste une soudaine envie de le montrer devant quelqu'un qui me ressembler beaucoup. Je le fis également un sourire pour lui dire que j'appréciais qu'elle soit venue. Elle ne le savait pas, mais pour moi s'étais marrant de voir quelqu'un avec un pouvoir qui me ressembler. Je lui proposais ensuite de continuais l'exploration du jardin. Après un petit temps, je relançais la conversation avec cette question :

"Si non, t'es venu comment à l'académie ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 7/9/2016, 04:21

Finalement, ça n'eut pas l'air de le gêner plus que cela, Hullis sembla même assez impressionné. D'ailleurs, il me souriait, ce qui était assez perturbant. Pour la première fois, je me sentis fière de quelque chose que j'avais fait.
Sans doute car il devait se sentir à part, Hullis décida d'utiliser son pouvoir lui aussi. Une fleur blanche qui m'était inconnue sembla sortir du bout de ses doigts. Quand celle eut terminé d'être créée, il la posa à côté de la mienne, tout en me disant :

« Le mien va rester 20 min, après le 6e, je m'évanouis directement. De maximum 500g pas objets et du volume d'une brique tout comme toi. Si on bloque le bout de mes doigts, mon pouvoir devient inutilisable. »

La durée de la création de son objet était beaucoup plus impressionnante que la mienne ! C'était mine de rien dix fois plus important. Même si, en même temps, il possédait deux restrictions assez embêtante par rapport à mon pouvoir : le fait qu'il fallait que ses doigts soient livres pour pouvoir l’utiliser et que cela lui consommait de sa masse. Ce qui était, finalement, plutôt embêtant. Hullis me refit un sourire (décidément, ça en faisait beaucoup ! ) puis me proposa de continuer l'exploration du jardin. Plus le temps passait, plus je me détendais. Malheureusement, la question que me posa Hullis finit par me recrisper, bien que ce n'ai pas été de sa faute.

"Sinon, t'es venu comment à l'académie ? »

Outch. Sujet sensible. Il faut dire que si Sakura n'avait pas été attaquée, je n'aurai certainement jamais découvert mon pouvoir. C'était assez compliqué de se dire que sa mort avait contribuer à la découverte de mon pouvoir. Tout à coup, il ne me semblait plus si génial que ça. Je n'avais pas envie de gâcher l'ambiance, alors je modifiai un peu la version de l'histoire.

« Eh bien, en fait, quelqu'un de l'orphelinat d'où je viens avait voulu s'en prendre à ma meilleure amie, et donc je l'ai défendu grâce à mon pouvoir dont j'ignorai jusque là l'existence. Cela fait donc environ deux mois que je le maîtrise. Puis j'ai reçu une lettre de l'Académie, et mon amie et moi nous sommes mises d'accord pour nous dire qe c'était la meilleure chose à faire que d'y aller, bien que nous soyons tristes de nous séparer. »

La version était tout de suite beaucoup moins dramatique. J'espérai avoir dit ça d'un ton naturel, même si j'en doutais fortement. Je repris :

« Sinon, moi aussi, j'attends de savoir comment tu es arrivé ici » disais-je en faisant un sourire qui me fit mal à cause du souvenir ravivé de Sakura.

« Arrête de tout le temps penser à elle », me grondai-je intérieurement. « Pense au dicton : Les vivants pensent que le silence est d'or, alors pourquoi pleurent-ils leurs morts ? ». Ce dicton m'aidait à me raisonner, car parfois, le fait de penser à Sakura pouvait se terminer en une déprime d'une semaine.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 7/9/2016, 16:52

On était toujours dans le Jardin, on se promenait, je me sentais vraiment calme et détendu. Après lui avoir posé la question de comment est-elle venue à l'académie, elle me répondit :

« Eh bien, en fait, quelqu'un de l'orphelinat d'où je viens avait voulu s'en prendre à ma meilleure amie, et donc je l'ai défendu grâce à mon pouvoir dont j'ignorai jusque-là l'existence. Cela fait donc environ deux mois que je le maîtrise. Puis j'ai reçu une lettre de l'Académie, et mon amie et moi, nous sommes mises d'accord pour nous dire qu, c'était la meilleure chose à faire que d'y aller, bien que nous soyons tristes de nous séparer. »

Elle était orpheline tout comme moi, je me demande si s'était une bonne idée d'avoir posé cette question. Moi-même, je ne savais pas si je voulais entendre cette question pour m'a part. Au départ, je voulais en connaître un peu plus sur elle et sur l'académie que je me posais des questions dessus. Mais après m'avoir répondu, j'avais un pressentiment qu'elle ne me disait pas tout, et qu'elle cachait une chose de dur. A mon avis, j'aurais du lui dire que je n'aurais pas du lû demander ça. Mais elle m'a reposé la question en étant souriant. :

« Sinon, moi aussi, j'attends de savoir comment tu es arrivé ici »

Je me doutais que ce sourire fût lourd à faire. À mon avis, elle n'aimait pas qu'on la prenne pour une faible fille et je ne voulais pas qu'elle croie qu'elle que je pense ça d'elle, je lui avais posé la question, à moi d'y répondre également. Je ne pouvais pas mentir et m'inventer une vie facile dans un monde où tous se passent bien, mais je ne voulais pas non plus tout raconter dans les détails. Je lui ai répondu :

Et bien, j'ai toujours caché mes pouvoirs depuis l'âge de 10 ans, mon père adoptif, que je considère comme ma seule famille m'en avait interdit. Un jour à cause d'un venin de serpent, j'ai déclenché mon pouvoir sans pouvoir le contrôler. Le médecin avait vu mon pouvoir. Après être soigné, j'ai été assommé par mon père. Dès mon réveil, j'étais dans le train avec un lettre de l'académie Tsuki sur la table. Avec comme unique souvenir, un pendentif que je garde toujours sur moi. C'était il y a 2 jours." Je fis un léger sourire en pensant que tout cela ne s'est passé il y a 2 jours.

En venant ici, j'avais écrit mon histoire dans un carnet, je ne voulais pas écrire la vraie histoire. Car je ne voulais pas parler de la vraie histoire. J'avais juste écrit un conte de type Disney alors que s'était une histoire plus dramatique. Un jour, je devrais affronter mon vrai passé et non une histoire adoucie pour les enfants. En tout cas, je me sentais un peu soulagé d'avoir parlé de ça même si s'était pas la vraie version.

Je ne sais pas trop quoi dire, je ne sais pas si j'aurais dû parler de ça. Je médite en espérant qu'elle va me parler. Je voulais lui poser une question, mais je ne sais pas si s'était le moment.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 9/9/2016, 18:47

"Et bien, j'ai toujours caché mes pouvoirs depuis l'âge de 10 ans, mon père adoptif, que je considère comme ma seule famille m'en avait interdit. Un jour à cause d'un venin de serpent, j'ai déclenché mon pouvoir sans pouvoir le contrôler. Le médecin avait vu mon pouvoir. Après être soigné, j'ai été assommé par mon père. Dès mon réveil, j'étais dans le train avec un lettre de l'académie Tsuki sur la table. Avec comme unique souvenir, un pendentif que je garde toujours sur moi. C'était il y a 2 jours."

Il (me) fit un petit sourire. Son histoire était triste, comme la mienne. Je pensais que faire assommer par son père, bien qu'il soit adoptif et que je n'en ai jamais eu, n'est pas génial. Et puis le coup du venin de serpent, ça ne doit pas être top top. Je n'avais jamais été mordue, vu dans l'habitat assez restreint dans lequel j'avais été élevée, mais je pense que ça ne doit pas faire du bien.
S'installa alors un silence qui semblait peser lourd. Apparemment, plus d'idée pour faire la conversation. Assez gênant, en somme. Je décidai de parler des prochains cours que j'allais faire. Je m'étais notamment inscrite à un cours de sport hier, je me servait de cette information pour relancer la discussion.

"Au fait, essayai-je de dire pour remettre un peu d'animation agréable, tu t'es inscrit à un cours ? Moi je me suis inscrite à celui de sport, d'un certain professeur StormKa, je crois. C'est du basket, je n'y ait jamais jouée, alors je suis assez contente. D'après les infos du prof, je serai dans l'équipe bleue avec Akumu et Okura, je ne sais pas si tu les connais. Par contre j'ignore totalement qui est dans l'équipe adverse. J'espère ne pas avoir de mauvaises surprises. "

C'était le retour du monologue. Je détestai ça d'habitude, mais je commençai à m'y habituer. Je suppose que Sakura serait fière de moi. Stop ! Fais le vide. Oui, voilà... Je me repris rapidement, et le fixais, pour mon plus grand malheur, avec instance, lui faisant comprendre que j'attendais une réponse. J'avais tenté de relancer la discussion, maintenant, est-ce que ça allait marcher ? Là était toute la question... Attention, il y a du suspense... Cela me fit rigoler. Oups. Une succession d'émotions contradictoires s'ensuivirent. D'abord je paniquai, puis je rougis comme une pivoine car j'avais honte, puis je me détendis, bien qu'étant encore un peu rosée au niveau du visage. Après tout, ce n'était pas si mal de rigoler? Je devais l'admettre, ça faisait même du bien.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 9/9/2016, 20:35

Une atmosphère lourde s'installa, j'aurais peut-être dû parler de mon histoire avec un peu plus de joie. Mais je me disais que raconter mon histoire à quelqu'un pourrait me soulager. Après tout ça fait 2 jours que ça s'est passés. Bref, quels imbéciles même pas capable de garder une conversation. Elle reprit la conversation que n'avait pas réussi à continuer :

"Au fait, essayai-je de dire pour remettre un peu d'animation agréable, tu t'es inscrit à un cours ? Moi, je me suis inscrite à celui de sport, d'un certain professeur StormKa, je crois. C'est du basket, je n'y ai jamais joué, alors je suis assez contente. D'après les infos du prof, je serai dans l'équipe bleue avec Akumu et Okura, je ne sais pas si tu les connais. Par contre j'ignore totalement qui est dans l'équipe adverse. J'espère ne pas avoir de mauvaises surprises.

A, elle aussi s'était inscrite au cour du tigre, crotte. AHHHHH, je m'y étais inscrit, car on disait qu'on aurait pu utiliser son pouvoir. Et peut-être, les utiliser sur les autres. Elle dit être avec Okura et Akumu. Je ne connais pas Akuru, mais Okura est la 2e personne que j'ai rencontré. Bon, lui ça me déranger pas d'utiliser mes pouvoirs sur lui, car il m’énervait des fois. Mais Harumi était avec eux. AHHH, je savais que je ne voulais surtout pas là traiter comme une faible, mais je sens proche d'elle, même si on se connait que depuis même pas une demi-journée, et je ne veux pas qu'elle m'en veille et qu'on reste ami, si elle me considérait comme un ami. Je m'y étais inscrit et il était hors de question que je me défile vu que le prof est un tigre enragé. Elle me fixe dans les yeux qui me fesait dire, qu'elle voulait une réponse. Elle a ensuite sourit et a légèrement rougi avant de se reprendre. Est-ce qu'elle savait que j'étais dans l'équipe adverse et qu'elle me demande ça juste pour me déstabiliser avant le match. Si c'est ça s'est sadique mais malin. Non, non, non je suis trop parano. En tout cas, je suis un homme, et je dois de lui répondre comme un homme viril.

Toi aussi, tu t'es inscrit au cour de basket du tigre, il semblerait que je serai un de t'es adversaires, haha. Pour ta question, je ne connais pas Akumu mais bien Okura. En tout cas, je trouve que ça fait beaucoup de coïncidence, depuis qu'on se connait, tu ne trouves pas ?

Tu parles d'un mec viril. En tout cas, je me disais que ça fessait beaucoup de coïncidence, mais j'aurais aimé que se soit le destin... Mais à quoi, je pense là, elle ne me connait même pas et moi, bref... En fait, j'avais un peu peur de ça réaction par apport à ma dernière phrase. Je ne voulais pas qu'elle me prenne pour un mec bizarre. De suite, j'enchaînai avec un question.

Si non, en espérant qu'elle n'ait pas trop remarqué ma dernière phrase t'es sportif ? Je me demandais aussi si tu connaissais t'es partenaires, Okaru et Akumu. Perso, je ne connais juste les noms de mes coéquipiers. Jïnn et Noa

Encore 10 000 questions en quelque seconde, je ne voulais pas qu'elle remarque trop se que je lui ai dit sur les coïncidence que je lui pose trop de questions. En là là, je deviens un peu rouge, j'espère également qu'elle ne le remarque pas trop.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 10/9/2016, 21:19

Hullis semble plongé dans ses pensées. Il y reste un bon moment d'ailleurs, ça doit bien cogiter. Les pensées sont un mystère pour moi. J'ai toujours aimé m'imaginer celles des gens. Mais je m'éloignais du sujet, et Hullis reprit la parole.

"Toi aussi, tu t'es inscrit au cour de basket du tigre, il semblerait que je serai un de t'es adversaires, haha. Pour ta question, je ne connais pas Akumu mais bien Okura. En tout cas, je trouve que ça fait beaucoup de coïncidence, depuis qu'on se connait, tu ne trouves pas ? "

Hein ? Lui aussi s'y était inscrit ? Mais c'est pas possible toutes ces coïncidences, comme il disait ! Euh... Attendez, ce qu'il a dit ensuite, genre "depuis qu'on se connait, tu ne trouves pas", c'est vraiment bizarre. Depuis qu'on se connait, ça fait à peine une heure. Le considérez comme un ami, bien que ce soit un peu rapide, d'accord, mais... Bon, stop.
En plus, c'est mon adversaire. Absolument génial. Taper sur les gens avec mon pouvoir ne m'aurait pas réellement dérangé tant que je ne connaissais pas les personnes. Oui, je sais que j'ai une tendance psychopathe. Nan mais sérieusement, comment j'allais pouvoir jouer sans le fixer pendant tout le match ? Hum, retirez ce que j'ai pensé, ça pourrait donner des illusions. De grosses illusions. Toujours est-il que je ne pourrais jamais jouer normalement. Hullis semble avoir le même problème, d'ailleurs. Il reprend :

"Sinon t'es sportive ? Je me demandais aussi si tu connaissais tes partenaires, Okaru et Akumu. Perso, je ne connais juste les noms de mes coéquipiers. Jïnn et Noa"

Je le vis rougir. Ce "rendez-vous" semblait de plus en plus ne pas se nommer comme ça pour rien. A ma plus grande gêne. Ah la la, il faut que j'arrête de me faire des idées. Quand je disais que les pensées étaient un mystère chez les autres, elles le sont aussi pour moi.
Sportive ? Hum, bonne question. C'est vrai que je ne faisais pas vraiment de sport dans mon orphelinat, mais j'avais toujours été très rapide, pour une raison inconnue. Je pensais que ça pourrait me donner une compensation sur le fait que je ne sois pas très forte. Enfin, façon de parler. Je lui répondis donc, donnant le plus de précisions sur les deux autres questions.

"Pas vraiment. J'espère ne pas être trop larguée, je ne faisait pas de sport à l’orphelinat, on n'avait pas le temps. Et oui, je connais bien mes partenaires, ce sont de bons amis. Enfin... Je connais bien Noa aussi, Akumu m'a transformée en peluche pendant la première session de son club dans la bibliothèque suite à une bataille d'oreiller, et Noa n'avait pas percuté ma transformation. Alors, hum... Il m'a pris dans ses bras en disant qu'il me trouvait, ou plutôt la peluche, trop mignonne, qu'il avait trouvé son doudou et qu'il allait aller dormir avec moi. Pour je suis redevenue moi même dans ses bras, évidemment. Des fois je me demande si le destin n'est pas contre moi."

Nan mais sérieusement, qu'est ce que je racontais ? C'était le moment le plus gênant de toute mon existence et j'avais l'idiotie de le dire tranquillement ? Mais qu'est ce que je pouvais être à la masse des fois... Bon c'était mon ami, alors je pensais que c'était normal, mais...
Il y avait quelque chose qui clochait depuis qu'on s'était rencontré. Et il allait vraiment falloir que je la pose, cette question. Je décidai alors de me lancer.

"Hum... Au fait, j'ai remarqué, que, depuis tout à l'heure, tu n'arrêtes pas de rougir, comme moi, dis-je en pensant que j'aurai sérieusement pu m'abstenir de donner ces derniers mots. C'est dû à une raison particulière ? Parce que c'est quand même toi qui m'a demandé de venir ici. "

Ah bah bravo. Vraiment bien joué. Il n'y a pas plus direct comme question. Tout ce que je voulais, là maintenant, c'était disparaître de la surface de la Terre à tout jamais. En plus j'étais en train de piquer le fard du siècle. Ce qui risquait de faire penser que j'étais amoureuse. Aaaah vad retro sale mot tabou, c'était hors de question. Hullis, je t'en supplie, oublie tout se suite ce que je viens de dire. Tout de suite.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 11/9/2016, 12:15

Mince, je crois qu'elle m'a vu rougir, chaque seconde qui passait, me fessait monter le stress en moi, pitier qu'elle ne fasse pas gaffe à ce que je lui ai dit plutôt. Elle reprit la conversation

"Pas vraiment. J'espère ne pas être trop larguée, je ne faisais pas de sport à l’orphelinat, on n'avait pas le temps. Et oui, je connais bien mes partenaires, ce sont de bons amis. Enfin... Je connais bien Noa aussi, Akumu m'a transformée en peluche pendant la première session de son club dans la bibliothèque suite à une bataille d'oreiller, et Noa n'avait pas percuté ma transformation. Alors, hum... Il m'a pris dans ses bras en disant qu'il me trouvait, ou plutôt la peluche, trop mignonne, qu'il avait trouvé son doudou et qu'il allait aller dormir avec moi. Pour je suis redevenue moi même dans ses bras, évidemment. Des fois je me demande si le destin n'est pas contre moi."

Ouf elle n'a pas l'air d'avoir prêter à ma question. Elle ne fait pas non plus beaucoup de sport, raison de plus pour ne pas utiliser mon pouvoir sur elle. Elle connait aussi Okura, elle dit bien s'entendre bien avec lui, perso, je ne savais pas trop quoi penser de lui et de ça façon d'être tout le temps direct. Elle connait également un de mes partenaires, Noa, qui a pris Harumi dans ces bras alors qu'elle s'était transformée en peluche grâce à Akumu. QUOI !? Il a pris dans ces bras en disant qu'il allait dormir avec elle et en plus qu'elle était mignonne. Bon je sais, elle a dit qu'il ne savait pas qu'elle a été transformée. Je ne pus m'empêcher de croire qu'il savait qu'elle avait été transformée... Je ne sais pas du tout si je vais m'entendre avec lui. Attends, je fais une crise de jalousie là, non, non, non se n'est pas mon genre, enfin, juste un peu, ... Bon d'accord un peu beaucoup. Minute, Akumu l'a transformé en peluche ! C'est son pouvoir ça ? Ce sera mon adversaire, s'est vrai que je voulais savoir si les jouets de Toy Story pouvaient vraiment parler étant gamin, mais de là à en être un. Je me pose beaucoup de questions sur le pouvoir, mais bon, se n'est pas le moment. Je pensais plus à mon futur partenaire Noa... J'ai juste fait un petit rire pour dire que son histoire était marrante, alors que j'avais qu'en réalité, j'aurais voulu jouer contre Noa. En tout cas, elle reprit

"Hum... Au fait, j'ai remarqué, que, depuis tout à l'heure, tu n'arrêtes pas de rougir, comme moi, dis-je en pensant que j'aurai sérieusement pu m'abstenir de donner ces derniers mots. C'est dû à une raison particulière ? Parce que c'est quand même toi qui m'as demandé de venir ici. "

Code 64, Code 64, a toute la populace de HullisVille, ne pas paniquer, surtout ne pas paniquer... FUYAIENT, pour votre vie... C'est ce que j'aurais voulu faire. Attends, elle, enfin, elle m'aimait bien ? Je n'ai même pas ramené des fleurs ou des chocolats, ... Que suis-je bête. Que dire, que dire. Et puis Zut, je vais faire comme Okura, être direct, même si je n'aimais pas sa façon de l'être. Elle devenu aussi rouge qu'un phare. Je ne pus m'empêcher de devenir rouge également. Je lui réponds en essayant de surveiller ce que je vais dire

Une raison particulière ? Hummm, je suis une personne qui croit au destin et toi ? Mais, moi, je crois au destin qui peut être changé. Quand l'univers te dit ceux-ci sera ta destinée et que tu ne l'aimes pas, chaque un à le pouvoir de le changer. Bref, je veux dire, peut-être que notre rencontre est un signe du destin et libre à toi de le changer si tu ne l'aimes pas. Mais je serais déçu si tu crois que cette rencontre est une erreur Je lui souris, en ayant oublié que j'avais dit que j'allais surveiller mes paroles.

..............C'est quoi ce truc bidon, je ne pouvais pas faire plus évidents. Écrire sur mon front, notre rencontre n'est pas un hasard, ... HAAAAA, j'aurais voulu sauter d'un pont pour les 50 ans à venir. Je sais que je voulais être sincère, mais là, je crois qu'elle va partir en courant et appeler Akumu pour me transformer en peluche pour l'éternité... Non, non, non, je suis trop parano. Harumi, ne me déteste pas par pitier.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 11/9/2016, 13:10

Oh non. Oh non. Hullis venait d'assimiler ce que je venais de dire. Pu... naise. Je ne suis qu'une imbécile. Mais qu'est ce qui m'a pris ? Euh... C'est une bonne question en y réfléchissant. Bon, il avait rigolé quand j'avais terminé mon histoire avec Noa. Mais quand il entendit ce que j'avais dis et qu'il vit que je devenais toute rouge, il fit de même. Zut, zut et zut. Et en plus, il me répondit. "Je suis désolée Hullis, mais à ta place, j'aurai détourné la question, même si c'est de ma faute", pensai-je, désespérée.

"Une raison particulière ? Hummm, je suis une personne qui croit au destin et toi ? "

"Ouiiiiii mais c'est parfait comme réponse ça !" désesperai-je par pensée sarcastique, encore et toujours. Et croire au destin ? Honnêtement, je n'y croyais pas avant, parce qu'on aurait pu se dire que si le destin m'avait mis dans un orphelinat où tout le monde me détestait sauf une personne qui est morte, il abusait un peu. Mais vu les circonstances actuelles, c'était bien à se demander si, oui, il n'y en avait pas un. Hum, qu'est-ce que je raconte ? Mince. Est-ce que je ne serai pas réellement... ?

" Mais, moi, je crois au destin qui peut être changé. Quand l'univers te dit ceux-ci sera ta destinée et que tu ne l'aimes pas, chaque un à le pouvoir de le changer. Bref, je veux dire, peut-être que notre rencontre est un signe du destin et libre à toi de le changer si tu ne l'aimes pas. Mais je serais déçu si tu crois que cette rencontre est une erreur."

Ouh la, c'était vraiment compliqué comme phrases. Mais en gros... C'était une déclaration d'amour ?! Surtout avec "je serai déçu si tu pensais que cette rencontre était une erreur". Don't panic. Don't panic. Et réfléchis. Résume la situation.
Depuis le début, on est tout les deux supers gênés. Notre rencontre ne pouvait pas être plus catastrophique pour moi. On a beaucoup rougi tout les deux. Nos passés peuvent se ressembler sur certains points. Et j'ai posé une question très suspecte à laquelle il m'a répondu par une réponse évidente. Résultat de l'équation : x = Harumi est amoureuse et y = Hullis est amoureux. Oups. Je ne pensais pas que c'était possible.
Je ne savais absolument pas comment réagir. Réfléchis réfléchis réfléchis. Je m'en voudrai qu'il se sente mal à l'aise après qu'il ait dit ça. Euh, en fait il était déjà mal à l'aise. Je fis une tentative de réponse.

"Euh... Je... "

Raté. Complètement foiré. Je passais encore une fois pour une idiote. Deuxième tentative.

"Tu sais... "

Zut, les mots restent bloqués dans ma gorge. Gé-ni-al. Bon, ça y était, j'avais une idée. Vu que ma voix était apparemment hors service, l'écriture de l'était peut-être pas encore. J'écris alors sur la fine couche de sable qui était disposée sur l'allée : "destin"
Je venais de déclarer mes sentiments à quelqu'un. Chose que je pensais tout simplement inconcevable. Car je ne pensais même pas pouvoir tomber amoureuse. Bon, j'espère qu'il comprendra le message, sinon la discussion risquai vraiment de continuer à ramer.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 11/9/2016, 14:13

En y repensant, ce que je lui ai dit était peut-être trop philosophique ou trop du n'importe quoi. En tout cas, plus le temps passe plus j'approchais de la chaleur d'un volcan. Elle semble réfléchir, puis elle prit la parole :

"Euh... Je... "

En non, je là sens mal. À ce moment, je pensais qu'elle allait me dire un truc du genre "Euh... Je... suis pas dispos ou je ne peux pas ou encore un autre truc du genre qui me ferrait rester dans ma chambre pour la semaine qui suit. Elle refait ensuite une 2e tentative

"Tu sais... "

Je le sens de plus en plus mal cette histoire. Mon niveau de stress est au niveau rouge prêt à exploser à tous moment. Reste calme, reste calme, dans le pire des cas, je me ferais remballer. Et puis la vie continue non ? Dis-je pour me rassurer en vain.

Elle semble ne pas avoir les mots pour parler. Elle se dirige sur le sentier. Elle écrit sur une fine couche de sable le mot "D-e-s-t-in" Destin ? Le stress est au plus haut. Je commence à trembler des mains, j'ai compris qu'elle pense comme moi que notre rencontre était signe du destin. Je sentis une joie monter en moi, le stress était toujours présent, mais il était comptant, j'étais comptant. Mais comment en être sur, j'avais le signe qu'on ressentait la même chose, mais j'avais encore la panique d'être rejeté, encore... Non, elle m'a lancé le ballon à moi de le rattraper. Je ne peux pas lui laisser un vent. Et même si je me ramasse un vent, j'aurai aucun regret pour l'avenir

Quand elle se retrouvait face à moi, je me rapproche d'elle et l'à serra dans mes bras. C'est étrange, je sens son cœur battre, s'était une belle sensation, je n'étais pas près de m'en lasser. Je la regarde, je m'approche lentement, on était tête contre tête, prêt à continuer, si elle le voulait bien. C'était la première fois que je ressentais cela. J'aimais cette sensation. Mais est-elle prête et voulait-elle de moi, Harumi

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 11/9/2016, 15:50

Hullis regarda l’écriture au sol. Je ne savais pas s'il avait compris. Dans le cas contraire, je me serai sentie très mal. Très très mal.
Mais avant que je ne comprenne la suite des événements (le temps avait dû passer plus vite que ce que je croyais, je réfléchissais beaucoup trop, si vous voulez mon avis), Hullis se retrouva face à moi et me serra dans ses bras. Je sursautais légèrement. Ça, c'était la surprise de la journée. Bizarrement, pour une fois, je ne paniquai pas trop. Mon cœur battait juste un peu trop vite à mon goût, et j'étais droite comme un piquet, tendue. On ne m'avait jamais serré dans ses bras. Sauf Sakura, mais, comment dire... Ce n'était pas exactement la même chose.
C'était une sensation plutôt étrange, et pas désagréable. J'étais... contente, bien que trop tendue, et je retenais ma respiration. Respirer, il fallait que je respire. Je me forçais à prendre une respirations, puis les autres virent toutes seules. J'étais moins crispée, mais je ne savais toujours pas comment réagir, ce qui était rare. Savoir réagir quand on se fait attaquer par un renard, je sais faire. Réagir quand on vous serre dans ses bras, eh bien... non. C'était un peu bête, quand même.
Instinctivement, je levai ma main et la posai sur ses cheveux. Hum, est-ce que j'avais bien fait de faire ça ? Je n'en avais aucune idée. Mais je la fini par la bouger, ce qui caressait ses cheveux. C'était drôle comme sensation, et ses cheveux étaient doux. Ce qui me détendis, et ne me demandez pas la logique, je ne saurais pas vous répondre. Je finis par me serrer contre lui, tout stress disparu, et posai ma tête sur son épaule, mes cheveux contre son cou. Je sentais sa respiration, et je tremblais un peu. Je n'osai plus bouger, et je n'en avais pas envie. C'était vraiment apaisant, ça ne m'étais pas arrivé depuis des années. Je ne voulais pas que ce moment se termine, ça m'aurait fait... mal.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 11/9/2016, 16:46

Je l'avais dans mes bras, je me sens apaisé, oui ça m'avait plus fait ça depuis longtemps. Au début, elle surtotta légèrement, pour ensuite se calmer. Ça me rappelle ce jour où mon père m'a serrait dans ces bras pour la dernière fois, il me serrait de la même façon, je le fessais à Harumi. Alors, papa, c'est ça d'aimer quelqu'un, même si se n'est pas de la même manière, je ressent cette sensation qu'on appelle l'amour. J'étais détendu, le battement de mon cœur ralentit petit à petit avant de revenir à la normale. Elle pose sa main sur mes cheveux et me les caresses. C'était une sensation agréable, je me sentais être dans le jardin d'Eden dans la bible et qu'on est tous les 2 les seuls dans l'univers.

Ensuite, elle colla sa tête sur mon épaule et ces cheveux était sur mon coup, ces cheveux étaient doux. Je pensais au départ que cette journée n'aurait pas pu être pire, mais là, je ne vois pas comment la journée pouvait être meilleur. J'avais toujours mes mains sur son dos, une au niveau des omoplates et l'autre un peu plus bas.

Je ne sais pas ça fait combien de temps qu'on est l'un contre l'autre, mais je crois que je m'en lasserais jamais. En y repensant, demain, on sera adversaire au cour de basket, ... Après ces moments, je ne pourrais même plus lui prendre là balle, je crois. Ça me fait rire. D'ailleurs, je fais un léger rire tout haut. J'espère que ça ne gâche pas trop le moment. Certain diront que c'est trop rapide, mais quand ils auront la même sensation que j'ai, ils feront là même chose.

Je sais pas si il fallait rengager la conversation, mais pour l'instant je profite de ce moment que je crois sera inoubliable.
Je rengage la conversation

Et dire que demain, on sera adversaire dis-je d'un air marrant, tout en là gardant dans mes bras

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Harumi le 11/9/2016, 17:33

Au bout des quelques instants, Hullis se mit à rigoler. Cela ne me dérangea pas, bien que je fus un peu étonnée. Nous nous séparâmes peu après, et il rengagea la conversation :

"Et dire que demain, on sera adversaire"

Sa tête est ses paroles me firent rire, ce qui était très rare. Je pensais alors que ce contact physique nous avait certainement rapproché, ou du moins dans mon cas.
C'était vrai, demain nous serons adversaires. Ça risquait d'être assez perturbant pour moi, je crois qui si nous nous retrouvons face à face, aucun de nous deux ne saura bouger. Je souriais en pensant que cela risquait legèrement d'énerver  nos équipes respectives. Maintenant, je me fichais de gagner ou de perdre, tant que je m'amusai, ce qui était sûre. Entre Akumu qui risque de s'endormir et Hullis, j'allais avoir pleins de distractions. Hum, il allait tout de même falloir que je me concentre, notre prof était tout de même un tigre. Je lui répondis :

"Oui, c'est vrai. Je ne sais pas si j'arriverai à jouer correctement, mais je pense qu'il va falloir un peu se forcer, notre prof est quand même un tigre. Je ne pense pas qu'il soit du genre tigre en peluche."

Je devais avoir un feeling particulier avec les peluches depuis que j'en étais devenue une, pour sortir un exemple comme ça. D'après ce que m'avais dit Hullis, lui aussi risquait d'avoir du mal à jouer correctement, ce qui me fit étrangement plaisir.
C'est alors que quelque chose me revint. Une certaine Tori voulait me rencontrer aux alentours de 16h ! Zut, pour le coup, j'aurais voulu que ce soit reporté à plus tard. Mais ça avait été décidé, et je ne pouvais pas la faire attendre. Je m'excusais à Hullis d'un air triste :

"Hum, excuse-moi, mais je viens de me souvenir qu'une fille voulait me voir à 16h, or il est 15h50. Je vais devoir te laisser, mais j'ai hâte qu'on se retrouve au basket, demain !"

Eh bien, je venais de découvrir une facette de ma personnalité. Ce n'était pas vraiment mon genre de vouloir revoir quelqu'un avec autant d'enthousiasme. J’espérai qu'il ne m'en veuille pas, alors je fis quelque chose que j'aurai qualifié de tabou quelques minutes plus tôt. J'embrassais Hullis sur la joue, puis lui fit un signe d'au revoir en partant. C'était déjà suffisant, à mon sens. Je ne voulais pas savoir comment il allait réagir, c'était plus drôle comme ça. Ça pouvait paraître bizarre, mais ça m'allait très bien comme ça.


"Œil pour œil, dent pour dent et portrait funéraire du châtiment pour le mal !"



Don't look:

What are you looking, Invité ?
avatar
Harumi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Invité le 11/9/2016, 18:44

Je me souviens quand je suis venu ici à 14h, j'étais énormément paniqué et il me semble qu'Harumi aussi. J'ai l'impression que depuis qu'on s'est serré dans les bras, on a tout deux changé de personnalité, ça me dit rire. En tout cas après lui avoir rappelé qu'on serait adversaire demain, elle se mit à rire, ça me fit plutôt plaisir. Je me sentais vraiment proche d'elle maintenant. Elle reprit la parole

"Oui, c'est vrai. Je ne sais pas si j'arrivais à jouer correctement, mais je pense qu'il va falloir un peu se forcer, notre prof est quand même un tigre. Je ne pense pas qu'il soit du genre tigre en peluche."

Je suis comptant qu'elle non plus ne voulait pas utiliser ces pouvoirs sur moi. La 2e partie de la phrase, m'a fit plutôt rire, s'est vrai qu'il fallait se forcer, un peu si on ne veut pas se ramasser un tigre enragée. Bon, je crois que dans le pire des cas, Akumu pourrait transformer le tigre en peluche, en cas d'urgence. On aura des problèmes plus-tard, mais ça pourrait être marrant me dis-je.

Je me demande toujours qu'elle était là sensation qu'on avait quand on était une peluche. D'ailleurs, j'espère qu'elle ne va pas me transformer demain. Je voulais lui demander si Akumu aurait pu transformer le tigre en peluche en cas de problème, mais elle reprit la parole avec un air triste.

"Hum, excuse-moi, mais je viens de me souvenir qu'une fille voulait me voir à 16h, or il est 15h50. Je vais devoir te laisser, mais j'ai hâte qu'on se retrouve au basket, demain !"

Je suppose que toute bonne chose à une fin, j'étais un peu triste qu'elle parte, j'aurais voulu rester avec elle un peu plus longtemps. Mais je ne lui en veux pas. Avant même que je puisse lui dire au revoir, elle m'embrasse sur la joue et parti en me fessant un signe au revoir. Je suis redevenu un peu rouge. J'étais comme paralysé de se baiser sur la joue. Je lui fis également un signe au revoir. Je lui criais quand elle était au loin :

C'était une superbe journée, j'ai hâte de te revoir à demain

Les minutes passèrent, j'étais tous seul dans le parc, je repensais à cette journée inoubliable à mon sens. Ce fut vraiment une magnifique première journée. Tient, je me retrouvais à l'endroit où on avait posé nos fleurs, évidemment, les fleurs ont disparu. Le soleil était encore haut dans le ciel, Harumi était surement déjà à son rendez-vous. À mon avis, je vais acheter des fleurs, les mêmes qu'on avait créées pour pouvoir les replanter au même endroit. J'aurais peut-être des problèmes, mais, je m'en fiche. Je crois que se sera un beau cadeau pour Harumi, si elle repassait par ici ou pour notre prochaine rencontre à cette endroit.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première rencontre [Privé : Harumi] [TERMINER]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum