Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Jeffery le Lun 29 Aoû 2016, 16:05

Rappel du premier message :

Mon premier cours..J'ai une boule au ventre, à la fois d'un peu de stress et d'excitation, j'ai hâte de faire la connaissance des élèves ! J'ai même eu la visite d'un élève juste avant le cours, il voulait nous rejoindre, j'ai donc accepté ! Mais peut-être que tout est prévu..Ils vont peut-être me tuer.. Non ! Pas de ça ! Je secoue la tête comme pour faire sortir les mauvaises idées de ma tête. Je regarde ma montre, c'est bientôt l'heure. Je prends mes deux sacs et me dirige vers la salle que j'ai pu avoir. Je dépose mes sacs devant en ouvrant la porte, respirant l'air à l'intérieur, observant les chaises en me disant que je vais changer tout ça et vite ! J'ai du pain sur la planche et le temps joue contre moi alors je vais me bouger le cul ! Je prends mes sacs afin de les déposer sur mon bureau, un beau bureau, simple mais beau avec un ordinateur et des petits dossiers, peut-être ceux des élèves ? Je verrai ça après. Je retire ma veste tout en observant les chaises. Comme je l'ai dit je veux faire un cours aussi amusant qu'instructif. Je me dirige vers les rangées et dépose toutes les chaises à ma droite et toutes les tables à ma gauche, maintenant on commence la construction ! Je forme un énorme cercle avec les tables, posant les chaises derrière les tables afin de former un énorme cercle, comme une piste de danse avec tout le monde autour ! Le cercle n'est pas complétement fermer, il y a, au fond un espace, un espace suffisant pour mettre mon bureau, je me dirige donc vers ce dernier, débranchant l'ordinateur et tout le bordel pour déplacer tant bien que mal mon bureau vers le petit endroit, voilà ! Comme ça je peux être proche de mes élèves !

Bon maintenant..Je me dirige vers les sacs en les déposants sur une des tables, ouvrant un des sacs en retirant des boissons des gobelets, une boisson par personne pour l'instant, j'espère qu'ils ont ramener des choses ! Je dépose une boisson et un gobelet sur chaque table, coca, Ice-Tea, Fanta, Orangina, il y a même du Freeway ! Vous savez le coca du ghetto ? Non ? C'est pas grave ! Je prends la direction de mon bureau, fouillant dans un des tiroirs pour en sortir des feuilles blanches pour dessiner, j'en dépose deux sur toutes les tables. J'oublie quelque chose...Je le sais...Ah bah oui ! Suis-je bête ? Les livres ! J'ai acheté des livres rien que pour eux, des livres pas vraiment au programme mais je suis sur que c'est possible d'apprendre des choses aux élèves avec ses livres ! Je sors les livres, King's Game ! Un livre intéressant et qu'il faut comprendre. Ce n'est pas les livres stupides comme Les Misérables qui est impossible à lire que tout les professeurs ont et donnent aux élèves ! Je mise dans l'originalité pour faire plaisir à mes élèves ! Pour moi la littérature ce n'est pas seulement lire des livres nuls en faisant mine d'avoir compris et faire un résumé sur table. Mes cours seront principalement à l'oral, des débats et des activités. Je veux voir ce qu'ils comprennent, on peut faire des liens avec la vie grâce à des livres comme ça ! Surtout avec ce livre, j'ai hâte de voir comment ils auraient réagit dans la vraie vie face à une situation comme celle-là, ça annonce des débats tout beaux ! Voilà ! Un livre par table mais bien sur on étudiera pas que des livres comme ça, enfin pour ceux qui reviendront me voir..

Je pousse un autre bureau au fond de la salle pour le mettre à coté de l'entrée ( dans la salle ) et j'y dépose des chips, des bols, des assiettes, des bonbons, des gâteaux et deux autres boissons. Les élèves devront tout simplement prendre la nourriture ici pour manger sur les tables ! Enfin , la nourriture sur les tables, pas eux ! Vous avez compris la blague...? Pas grave ! Je prends le deuxième pour en sortir des chargeurs et deux enceintes, pas les femmes hein ! Moi je trouvais ça drôle... Je prends mon téléphone et le connecte à l'enceinte, une petite musique en fond, parfait pour détendre les timides ou même pour mettre de l'ambiance ! Je n'exclus pas l'idée d'une battle de danse aujourd'hui ! Je pose l'enceinte sur mon bureau et je lance la musique !

Spoiler:

La musique démarre et je commence à entendre du bruit dans les couloirs, mes élèves ? En tout cas j'espère que cette musique mettra en confiance mes petits enfants ! Ce n'est pas forcément mon groupe préféré mais j'aime beaucoup cette chanson, elle me rappelle des souvenirs. Tout en pensant à ça je m'enfonce sur mon " fauteuil ", posant ma tête sur mes mains en souriant légèrement, observant avec attention la porte. Je lâche la porte un instant pour regarder mon bureau, mon livre, mon café, des chips, les dossiers des élèves, des feuilles et des stylos et évidemment mon enceinte ! Je me sens de plus en plus détendu, j'ai l'impression d'avoir déjà fait le gros. Je n'ai pas peur d’être avec des mauvais élèves, j'ai peur qu'ils ne soient pas heureux dans mon cours. Je me redresse légèrement en feuilletant les dossiers des élèves.

Tori Clark, hm, une jolie demoiselle qui n'a pas l'air méchante, même au contraire. Je vois déjà Mademoiselle Clark me défendre contre un méchant garçon et lui qui s'enfuit ! How je pars peut-être un peu loin là..
Richie Tozier, un roux. Je n'ai rien contre les roux, contrairement à Law, une chance. Il a l'air plutôt mignon aussi, il a des choses écrites en dessous de sa photo, comme Tori d'ailleurs. Pouvoir, comportement tout ça tout ça. Je vais lire tout ça tranquillement.
Myo'..Myo' est ici ?! Myo' va venir dans mon cours ? Il faut absolument que je prévienne Law ! Je prends rapidement mon téléphone pour envoyer un message à Law " Viens vite dans ma salle ! J'ai une surprise importante pour toi ! "
Hanzo, il a l'ai..
Hm ? Du bruit dans les couloirs ? Je crois que mon premier élève est là


Dernière édition par Philippe le Jeu 01 Sep 2016, 14:46, édité 4 fois

Revenir en haut Aller en bas


Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Ven 02 Sep 2016, 12:51

La salle se remplissait à mesure que les élèves arrivaient. Finalement, je n’étais pas tant en retard que ça, puisque six personnes arrivèrent, dont Myo’. Je ne l’avais pas entendu entrer dans la salle jusqu’à ce que je sente une caresse dans mon dos qui m’arracha de mes pensées. Nos regards se croisèrent et il alla s’asseoir un peu plus loin. Il avait toujours aussi mauvaise mine et les hématomes avaient changé de couleur depuis la veille. Je ne pus m’empêcher de me sentir coupable.

Je regardai un peu autour de moi pour me rendre compte que j’étais la seule à porter l’uniforme de l’académie. C’était un jour spécial ? Ou bien les personnes ici n’avaient pas l’habitude de respecter le règlement ?

A peine le cours avait-il commencé que la porte de la classe claqua avec un grand fracas. J’avais sursauté tellement fort que je cru l’espace d’un instant que mon cœur s’était décroché. Un grand blond entra. Il avait l’air plus âgé que les autres. Peut-être même que nous avions le même âge.

Lentement, il s’avança vers Myo’, peut-être se connaissaient-ils ? Mais sans plus attendre, il le prit par le col et lui asséna un coup de poing. Le jeune garçon aux cheveux rouge fut alors projeté en arrière et le deuxième vint se positionner sur lui et continua de le frapper sans s’arrêter. A cet instant, c’était comme si le monde s’arrêtait autour de moi. Je voyais tout au ralenti. Je sentais mes pupilles se dilater tellement le choc était profond d’être témoin d’autant de violence. Machinalement, j’allais me lever pour essayer de retenir l’assaillant de Myo, mais une jeune fille fut plus rapide et le tira en arrière. Je me demandais bien comment celle-ci pouvait réussir à retenir à elle seule le coup d’un homme qui était bien plus grand et baraqué qu’elle. Le professeur prit enfin la parole en riant :

« Bon et bien ! Un beau débat hein les élèves ! Je vous prie de regagnez vos places pour débuter notre cours s'il vous plait ! »

Je ne comprenais pas cette façon de prendre les choses à la légère. J’essayai de reprendre mon calme, et passais nerveusement les mains sur ma jupe, comme pour éviter qu’elle ne se froisse. Le professeur commença alors son discours :

« Oublions..D'accord ! Le livre que nous allons voir aujourd'hui se nomme King's Game ! Le jeu du roi ! Ce livre retrace le quotidien d'une classe qui doit suivre un mystérieux roi, tout les soirs à minuit ils reçoivent un message avec un ordre ! En cas de refus la section est....la mort ! Vous par exemple ! » Il désigna un des élèves. « Si vous recevez un message disant que vous devez tuer mademoiselle Clark avant la prochaine lune et que en cas de manquement, vous seriez abattu, quel serez votre réaction ? Et vous ! » Il désigna le petit blond qui s’était cassé la figure devant moi. « Si je vous donne un pistolet et vous donne le choix de tirer sur Monsieur Muscle à mort ou de vous tirez deux balles dans chaque jambes, quel serez votre réaction ?  Toutes ses questions. Souffrir ou enlevez la vie. Nous souffrirons tous intérieurement dans les deux cas. On pense tous agir pour le bien ou pour ce qui est bien en se disant que c'est la bonne chose. Vous vous dites peut-être que vous prendriez la décision qui pour sauver la vie de tout le monde, même si vous devez souffrir mais vous répondez avec votre humeur actuelle, vous êtes calme mais si vous êtes dans une situation comme celle indiquée vous serez différent. Nous sommes des animaux, n'oubliez jamais ça. La mère dinosaure mangera le cadavre son fils pour survivre, nous dépendons des autres pour notre vie et pour notre mort. Par exemple. » Il saisit un couteau et à peine eus-je le temps de cligner des yeux qu’il s’était placé derrière le garçon blond pour lui mettre le couteau sous la gorge. « Alors ? Vous avez vraiment cru que j'étais un professeur ? Vous êtes des idiots. Alors ? Vous préférez quoi ? Que je le tue et que vous viviez, ou qu'il vive et que viviez sans vos mains et avec la peur au ventre ? » Je ne comprenais pas ce qu’il se passait. J’avais à peine repris mon calme des émotions de tout à l’heure, qu’il se passait déjà autre chose. J’étais tétanisée et l’ascenseur émotionnel dont j’étais victime me donnait envie de vomir. J’essuyai les gouttes de sueur qui perlaient sur mes tempes, mais en se faisant, j’avais également essuyé le fond de teint qui cachait la couleur de ma peau. Pourquoi étais-je venue ici ? Pourquoi même étais-je venue dans cette école ? Depuis le départ, il ne se passait que des choses horribles. Et en même temps, où aurais-je pu aller…

Un des élèves prit alors la parole en s’exclamant « FAIT PAS L’CON PHILIPPE !! » tandis qu’un autre prit un air macabre pour donner une alternative « Ou alors troisième option, on peut vous tuer vous, ici et maintenant. » et enfin le premier rebondit « Il a pas tord en fait ce Noa. Si tu veux te battre mon gars, je suis ton homme ! » Un troisième élève prit la parole en disant d’un air faussement amusé que nous pourrions également appeler à l’aide. Entre temps, une jolie jeune femme blonde était entrée dans la pièce. Personne ne semblait l’avoir entendue, mais je l’avais vue entrer car c’était l’une des seules avec moi à porter l’uniforme.

Le silence régnait désormais dans la salle, et le grand musclé se leva pour s’approcher de la scène. Il prit un air condescendant et commença « Réfléchissez un instant...Mettez vous à la place d'un tueur. Il prendrait réellement un otage ? Il peut l'égorger la...maintenant. Il ne le fait pas. Pourquoi ? Simplement car il aurait déjà du le faire. Ici n'entrent que des gens avec des pouvoirs. Vous pensez vraiment qu'on recrute un mec prêt à buter quelqu'un ici ? Me faîtes pas rire... La aussi il peut le faire...Et si j'essaie de... » Une lueur bleue se dégagea de son bras et il put saisir le couteau des mains du professeur. Cette vision me fit lever de ma chaise en sursaut. Horrifiée, j’avais vraiment envie de partir de cet endroit. Il rendit alors le couteau au professeur et avança lentement vers la table où était disposée la nourriture pour se servir de quoi boire.

Toujours debout et prête à m’enfuir, je cherchais Myo’ du regard pour essayer de savoir s’il comprenait plus que moi ce qu’il se passait.

J’étais venue ici en pensant avoir un cours normal… je regrettais désormais de m’être levée ce matin.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Ven 02 Sep 2016, 19:37

Lire rime avec amusement, non ?
Ft. J'sais même plus.

J'me baladais tranquillement sur les réseaux sociaux quand soudain, j'apprenais que cette salope de Kim Kardashian avait fini par tromper ce bon vieux Kanye avec un autre joueur de football américain, la saloooope. J'étais complètement ébahi devant cette annonce des plus bouleversante, tellement que je n'entendis même pas le gros vacarme qu'un des mecs de la classe venait de faire avant d'entré. A vrai dire, j'étais plus préoccupé par le fait de trouver la sex-tape de cette grosse p*** qu'avait surement déjà été balancer sur le net.

Du coup j'me baladais tranquillement sur xnxx, à la recherche de cette fameuse vidéo quand quelqu'un fini par m'attraper par le col, Wola? A ce moment la je ne savais toujours pas qui c'était, j'avais toujours les yeux rivés sur mon téléphone, m’apprêtant à cliqué sur la vidéo tant recherché. J'me marrais intérieurement par ce que j'me demandais vraiment qui s'était le malade mentale qui s'était risqué à m'attraper par le col et me déranger dans mes affaires de branlette. J'me décida donc à verrouiller mon téléphone et le ranger dans ma poche pour porter de l'intérêt à la personne qui semblait me chercher des noises, un violent coup de poing était venu ce logé dans le coin de mâchoire m'envoyant valsé à un mètre un peu plus loin.

J'aurais pu reconnaître ce coup droit entre mille, toujours cette même façon de frapper, ce coup droit à la fois peu technique et remplie d'émotion, j'crois bien qu'il était seul à pouvoir me transmettre autant de chose en un coup de poing. Ce bon vieux Law, cette enflure de première qu'avait pas hésité une seconde à ce barrer de l'école sans même avoir prit la peine d'échanger quelques coups de poings avec moi en souvenir du bon vieux temps. Hm laissez moi réfléchir deux secondes à ce fameux coup de poing qu'il m'avait balancé ce jour la.. Je lui manquais ça c'était sur mais il y avait quelque chose d'autre derrière celui ci, comme ci il voulait me montrer que cette amitié explosif n'avait jamais vraiment changer pour lui et qu'il ne m'avait sans doute pas oublié.

J'esquissais un léger sourire quand je pu entrevoir ça petite frange blonde à la Justin Bieber dépassé de sa longue capuche, qui lui couvrait presque tout le sommet de la tête. Il arma un second coup de poing, pendant cette action j'eu le temps d'activer encounter et de l'entourer de tout mon visage, laissant un léger espace entre ma peau et celui ci, pour vraiment donner l'illusion qu'il me frappait, je le connaissais maintenant, j'savais très bien que ses rafales de coup de poing signifiait rien de plus qu'une tempête de bisous emplie d'amour m'enfin bon, il était bien trop pour se laisser l'avoué.

« C'est qui..C'est qui le fils de pute qui t'as fait ça ? »

J'crois bien qu'à ce moment précis ou il était entrain de me balancer cette phrase complètement hors sujet à la situation, quelques larmes coulèrent sur ses joues, quel belle enfoiré n'empêche, il changera pour rien au monde ça c'est sur. Cette simple phrase me fis pensé a cette charmante petite Nina, j'voulais pas qu'elle se sente coupable des coups et blessures que j'ai pu recevoir ce soir la pour elle, j'suis un grand garçon et puis tout le monde sait très bien que je ne suis pas du genre à ne jamais assumer mes choix. Law n'aurait rien pu me dire, il l'aurait compris, il aurait fait la même chose pour elle et je ne pense vraiment pas qu'il se serait opposé à se choix que j'ai pu faire.

« Ah gros, c'est le boulot, tu me connais. »

J'avais préféré ne pas lui dire ce qui c'était vraiment passé ce soir la, ce malade mentale aurait été prêt à foutre le feu à l'infirmerie sous prétexte que ce n'était pas lui qui avait réussi à me balafré le visage. Il avait essayé de m'en refoutre une pour me gronder mais une meuf était venu s'interposé entre nous, j'avais plus peur pour elle que pour moi en fait, une baffe de ce malheureux en valait surement dix du mec musclé qui semblait plus préoccupé par les papillons qui se baladaient dehors que de ce qui se passait ici.

Le cours avait repris normalement, le prof c'était mit à nous expliquer les principes fondamentaux du livre et plein d'autre chose que je trouvais inintéressante pour une fois, j'arrivais bien à rentrer dans le contexte de celui ci, ça méthode très peu commune m'avait complètement foutu à fond dedans à vrais dire par ce que j'avais vécu la même situation de nombreuse fois lors de l'attaque de l'été dernier..

« Oublions..D'accord ! Le livre que nous allons voir aujourd'hui se nomme King's Game ! Le jeu du roi ! Ce livre retrace le quotidien d'une classe qui doit suivre un mystérieux roi, tout les soirs à minuit ils reçoivent un message avec un ordre ! En cas de refus la section est....la mort ! Vous par exemple ! » Désignant Noa « Si vous recevez un message disant que vous devez tuer mademoiselle Clark avant la prochaine lune et que en cas de manquement, vous seriez abattu, quel serez votre réaction ? Et vous ! » Désignant Shun. « Si je vous donne un pistolet et vous donne le choix de tirer sur Monsieur Muscle à mort ou de vous tirez deux balles dans chaque jambes, quel serez votre réaction ?  Toutes ses questions. Souffrir ou enlevez la vie. Nous souffrirons tous intérieurement dans les deux cas. On pense tous agir pour le bien ou pour ce qui est bien en se disant que c'est la bonne chose. Vous vous dites peut-être que vous prendriez la décision qui pour sauver la vie de tout le monde, même si vous devez souffrir mais vous répondez avec votre humeur actuelle, vous êtes calme mais si vous êtes dans une situation comme celle indiquée vous serez différent. Nous sommes des animaux, n'oubliez jamais ça. La mère dinosaure mangera le cadavre son fils pour survivre, nous dépendons des autres pour notre vie et pour notre mort. Par exemple. »

Après ce long monologue assez passionnant, le visage de ce qui pouvait devenir un potentiel prof intéressant se décomposa. Changeant complètement d'humeur, il venait de sortir un couteau de sa poche pour venir se coller à un mec que je n'avais toujours pas remarquer jusque la et lui posé le couteau sous la gorge. Tel un fou furieux prêt à tout pour la moindre petite ligne de cocaïne.. J'avais envie de lui jeter une ou deux pilule d'exta qui se trouvait encore dans le fond de ma poche.

« Alors ? Vous avez vraiment cru que j'étais un professeur ? Vous êtes des idiots. Alors ? Vous préférez quoi ? Que je le tue et que vous viviez, ou qu'il vive et que viviez sans vos mains et avec la peur au ventre ? »

J'étais complètement mort de rire dans mon coin, j'avais foutu ma tête dans mes bras quelques instant pour reprendre mes esprits, nan vraiment quel bon comédien il faisait, il était bon cet enfoiré. Il jouait parfaitement son rôle de psychopathe, tellement que la plus part des gens qui se trouvaient ici était tomber dans le panneau.. Je vous raconte pas comment le petit blond était dans les bras du prof, j'arrivais pas très bien à voir si il chialait mais en tout cas, l'air qu'il affichait aurait pu me faire croire qu'il allait se chier dessus d'une minute à l'autre. Comme on aurait pu se douter, un des mecs du petit groupe de geek s'était lever en héros pour proposer une alternative assez fade je dirais, c'était qu'un simple exercice serte mais le but était vraiment de nous confronter à nos peur et à nos émotions refoulé, ce genre de réaction puérile nous aurait surement valu la mort.

« FAIT PAS L'CON PHILIPPE !! » raisonna dans un coin de la classe

Ahhhhhhhhhhhhh nan la c'était trop pour moi, le mec m'avait eu avec sa réplique digne d'un film hollywoodien.. M'enfin le mec un peu stock m'avait fait sortir de mon délire en se mettant sur ses grands chevaux, nous balançant toutes sorte de conneries qui n'avait pas leur place à ce moment la. Le mec avait visiblement pas compris le but du jeux, il désarma notre professeur sans aucune difficulté et s'était permis d'aller se servir un verre de cet alcool de chinois, le soké ou j'sais plus quoi, un truc bien dégueulasse qui te donnait vraiment pas envie de te bourrer la gueule.

J'me tâtais un peu, j'avais envie de leur faire peur, très peur même mais j'avais besoin d'un minimum d'aide dans cette action mal placé. Je tendis un regard des plus doux à Nina, lui faisant comprendre quelle ne devrait pas s’inquiéter pour ce qui allait s'en suivre.. Je tourna ensuite la tête vers mon petit Law qui semblait d'autant plus amusé par la tournure de la situation, je le voyais se lécher les lèvres en regardant notre héro de ce soir. Il voulait le buté, je le connaissais et j’espérais qu'il avait compris mes intentions quand nos regards se croisèrent après ses quelques coups de langue donné.

Je m'éleva de ma grande taille pour faire fasse à l'assemblée qui se trouvait près de moi avant de me mettre à applaudir en riant légèrement, je passa derrière chacun des élèves m’arrêtant quelques secondes après chaque passage.

« Certain d'entre vous on prit la confiance, d'autres se sont sentis paralysé par la peur. Toi tu as essayé de dédramatiser la chose en appuyant sur le ridicule de la situation » disais-je en pointant légèrement du doigt l'autre rouquin de la pièce. « D'autre se sont sentis pousser des ailes , ou encore ils ont réagit avec la colère sans même essayer de se contrôler ou  de réfléchir à toute les conséquences qu'aurait pu engendrer leurs actes presque stupide. » continuais-je cette fois ci sur un ton quelques peu désabusé « Vous savez, la plus part d'entre vous non pas vécus la fameuse attaque de l'an dernier qui à causer la mort de nombreux élèves, nous avions fini par perdre notre très grand représentant Rubis qui c'était sacrifié pour tout le reste des élèves. » continuais-je encore en appuyant un peu plus sur ma voix, leur montrant que je ne racontais ni mensonge, ni blague pour leur faire peur. « J'ai aussi perdu un très bonne ami dans cette bataille et dites vous que sans lui, j'aurait jamais pu m'en sortir vivant de toutes cette histoire.. C'est vraiment important que vous compreniez le message que notre professeur essaye de nous transmettre. Nos choix engendres certaines conséquences, pensez à celui que se trouve à côté de vous, ce genre d'ultimatum ne sert qu'à nous dispersés et à nous obligés à prendre des choix qui nous mettraient, nous et nos camarade en danger. » Terminais-je en m'approchant quelques peu du gars musclé de toute à l'heure. « On a tous finit dans les locaux de cette fameuse agence qui s'en était prit à nous, qui te dis qu'on est tous ressortis de la-bas blanc comme neige, certain on perdu la tête après ça, moi même j'ai hésité pendant un moment à me barré d'ici par ce que je savais pertinemment que des traîtres rodais toujours dans les parages. » lui dis-je sur un ton des plus en colère. « Qui te dis que toutes les personnes dans cette salle sont blancs comme neiges? Qui te dis que je ne suis pas devenu un des leurs? Hein? Est-ce que tu serais capable de répondre à cette question? Non je ne pense pas. » continuais-je sur un ton résigner. « Alors la prochaine que tu compte joué les héros, essaye au moins d'en avertir tes camarades, qui n'auraient surement pas envie que tu les embarques toi et tes excès de confiance dans une mort certaine. »

Continuant sur la lancer du prof, je me permis de lui lancer un regard des plus complices comme ci je lui demandais la permission de continuer son propre cours. Je laissa Encounter entouré le corps tout entier de notre chère et tendre Hercule, le compressant suffisamment pour l'empêcher de bouger, le laissant s'écrouler devant moi je me décida à récupéré le couteau du professeur et de le jeter dans la direction de Law pour qu'il se joigne à cette mascarade.

« Maintenant que votre héros préféré a été neutraliser, que compter vous faire? » continuais-je en m’asseyant sur le corps presque inerte de Monsieur muscle. « Trois choix s'offre à vous. » Pointant dans un premier temps la direction de Law. « Laissez ce malade mentale massacrer à coups de couteaux l'un d'entre vous? » puis dans un second temps je baissa  la tête vers mon petit Hercule. « Me laissez compressé son corps jusqu'à ce qu'il implose? » et enfin dans un troisième temps regarder la petite Lizzie qui semblait toujours rester dans son coin. « Ou encore demandez à cette magnifique jeune fille qui se trouve la, de se laissée dépasser pas son pouvoir et de faire en sorte que toutes cette pièces finissent en cendre? » terminais-je enfin, l'air complètement décontracter, essayant tant bien que mal d'attraper les cacahuètes qui se trouvaient derrière moi.

Code by Ta pute de mère

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Lizzie La Déesse le Ven 02 Sep 2016, 22:49

« Ou encore demandez à cette magnifique jeune fille qui se trouve la, de se laissée dépasser pas son pouvoir et de faire en sorte que toutes cette pièces finissent en cendre? »

Super Roux posait son regard sur moi en prononçant ces mots, mais laissez moi vous raconter, depuis le début. Tout commença tout à l'heure alors que je sais pas qui entra dans la pièce, il frappa Super Roux avec une EXTRÊME VIOLENCE. Ceci étant, moi, j'm'en battais mes couilles métaphoriques. Et là j'me suis dit que "Waow, hé, bah dis donc, hé alors, bah, ho, le cours il est bien mignon mais je suis venue pour manger moi, pas pour faire "AGROUGROU JE SUIS MÉCHANT !"" donc j'ai envie de manger. Ceci étant j'avais la flemme de me lever à ce moment, et le prof venait de prendre en otage un élève, du coup, moi et ma tristesse on s'est tues, pensant qu'aucun élève ne voudrait se lever pour nous à ce moment là, parce qu'ils étaient un peu tous "OMG OMG LE PROF IL ER MECHAN EN VRER" et du coup j'avais regardé le prof et waow, il avait l'air vraiment méchant, mais comme je connaissait pas le principal intéressé, bah, écoute, fais-en c'que tu veux j'dirais rien. Du coup, après, y'a SUPER JÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏN ! qui s'est ramené en mode "VOUS INQUIÉTEZ PAS LES POTES, JE GÈRE LA SITUATION EASY !" du coup voilà, après MOULTE péripéties, il s'est emparé du couteau et holàlà quel swagg. Du coup après il s'est passé plein de choses genre Super Roux qui dit "WOWOW JE SUIS TROP D4RK LES MECS" du coup bah moi, du coup, j'suis concernée, et là j'me suis retrouvée confrontée au problème, du coup j'me suis dit "Putain Lizzie, la seule fois dans ta PUTAIN DE VIE où tu veux faire un château de cartes t'as pas de cartes." Et du coup là MERDE, QUE FAIRE POUR TUER LE TEMPS ? "M'IMPLIQUER DANS LE COURS" ME DIRIEZ-VOUS SI VOUS POUVIEZ ME PARLER, MAIS COMME VOUS POUVEZ PAS JE LE FAIS PAS. Je l'aurais même pas fait sinon, et BIM TU VAS FAIRE QUOI MON POTE ? TU VAS RIEN FAIRE PARCE QUE C'EST MOI QUI DÉCIDE ICI, T'FAÇONS MOI J'TE DÉFONCE MON POTE, HÉ OUAIS TU CROYAIS QUOI ? Du coup, le cours, bah c'était très simple en fait, y'avait Super Roux qui avait métaphoriquement pris toute la classe en otage (oui j'apprécie le mot "métaphoriquement" et d'ailleurs, si tu as un quelconque problème avec ça JE T'INVITE CORDIALEMENT À ALLER TE FAIRE ENCULER, PUTAIN LE RESPECT POUR SES AÎNÉES IL EST OÙ BORDEL DE MERDE ? EN PLUS T'AS TOUS CES PUTAINS D'ÉLÈVES QU'ON FAIT DES RÉFLEXIONS DÉBILES JE LES HAIS, JE PEUX MÊME PAS DONNER LEUR PRÉNOM MAIS J'AURAIS PU PARCE QUE PUTAIN. Après voilà.

Bon après, CONCRÈTEMENT, qu'ai-je fait, parce que, c'est bien beau, JE RACONTE MA VIE ET TOUT MAIS ON S'EN BATS LES REINS MÉTAPHORIQUES, CE QU'IL FAUT C'EST DE L'ACTION SINON ON SE FAIT CHIER PENDANT LES MONOLOGUES DE LIZZIE HEIN, ON A ENVIE DE PASSER DES LIGNES HEIN, et bah, pour la peine, je vais décrire tout le cours de puis le début.
Le professeur expliqua l'histoire du manga, puis après, pris un élève en otage et C'EST SUPER CHIANT PUTAIN JE VAIS PAS TOUT RÉÉCRIRE PARCE QUE VOUS CONNAISSEZ LA SUITE. ET PUTAIN VOUS SAVEZ TOUJOURS PAS CE QUE J'AI FAIT AU FINAL. BAH RIEN, VOILÀ ! DÉÇUS ? TANT MIEUX, DE TOUTES FAÇONS JE SAVAIS QUE J'ALLAIS VOUS DÉCEVOIR, C'EST TOUJOURS COMME ÇA ! DEPUIS QUE JE SUIS GOSSE ! J'AI JAMAIS RIEN FAIT DE BIEN MA VIE EST UNE SUCCESSION D'ÉCHECS !

Lizzie s'était décidée à ne plus dire "je" dans l'espoir, sans doute, de garder le peu de santé mentale qu'il lui restait. Elle était donc en bien fâcheuse posture : la voilà mêlée à l'action de Myo' ! À vrai dire, cela l'amusait un peu, elle se disait que c'était drôle de voir la classe dans cette situation, par contre, elle avait l'impression que Myo lui forçait la main, une chose des plus désagréable, SURTOUT POUR UNE PRINCESSE COMME MOI, PUTAIN NAN MAIS ALLÔ QUOI, LE MEC TRANQUILLE M'OBLIGE À FAIRE TROP COMME IL VEUT ET TOUT MAIS J'SUIS PAS TA BONNE PUTAIN MON POTE, J'VAIS PAS M'LAISSER FAIRE, enfin pas trop. J'avoue qu'au moment où il me parlait j'étais prise au dépourvu, et j'avais très envie de dormir, du coup je me suis étirée, et puis j'ai croisé les bras avant de reposer ma tête dessus pour dormir.



Pingouin in my cœur.
avatar
Lizzie La Déesse

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Law Jr. le Sam 03 Sep 2016, 15:35

Je ne pouvais lâcher Tori du regard, elle pouvait se prendre le coup le plus violet de sa vie en plein visage, amitié ou non. Après le petit cinéma de notre cher ami Philippe, j'observais Myo', attendant de voir sa réaction vis à vis de Jinn et des autres élèves, le connaissant cela risque de partir assez loin. Je ne vais rien faire pour le moment, je trouve cette situation des plus drôles, après tout c'est son cours, il assume et je doute que cela fasse ralentir son cours.  Il regarda une des filles dans la classe, enfin je suppose que son regard est sur elle. Quel lien existe entre elle et lui ? Il tourna ensuite sa petite tête rouge dans ma direction, oh putain j'ai envie de le frapper encore plus ce gros con, mais ça attendra surement la fin du cours, il aura un petit rendez-vous personnel avec mes poings. Mon regard se posa vers Jinn, notre première a été musclée, pourquoi pas une deuxième fois ? En dehors du cours évidemment, notre magnifique Philippe n'hésitera à me détruire ici si il le faut. Notre grand ami Myo' se leva, applaudissement tout en rigolant avant de passer derrière les élèves. Me levant doucement à mon tour je m'approchais du petit groupe en croisant les bras, posant mes belles fesses sur une des tables en ne quittant pas Myo' du regard.

« Certain d'entre vous on prit la confiance, d'autres se sont sentis paralysé par la peur. Toi tu as essayé de dédramatiser la chose en appuyant sur le ridicule de la situation.  D'autre se sont sentis pousser des ailes , ou encore ils ont réagit avec la colère sans même essayer de se contrôler ou  de réfléchir à toute les conséquences qu'aurait pu engendrer leurs actes presque stupide. Vous savez, la plus part d'entre vous non pas vécus la fameuse attaque de l'an dernier qui à causer la mort de nombreux élèves, nous avions fini par perdre notre très grand représentant Rubis qui c'était sacrifié pour tout le reste des élèves. J'ai aussi perdu un très bonne ami dans cette bataille et dites vous que sans lui, j'aurai jamais pu m'en sortir vivant de toutes cette histoire.. C'est vraiment important que vous compreniez le message que notre professeur essaye de nous transmettre. Nos choix engendres certaines conséquences, pensez à celui que se trouve à côté de vous, ce genre d'ultimatum ne sert qu'à nous dispersés et à nous obligés à prendre des choix qui nous mettraient, nous et nos camarade en danger. » Terminais-je en m'approchant quelques peu du gars musclé de toute à l'heure.  On a tous finit dans les locaux de cette fameuse agence qui s'en était prit à nous, qui te dis qu'on est tous ressortis de la-bas blanc comme neige, certain on perdu la tête après ça, moi même j'ai hésité pendant un moment à me barré d'ici par ce que je savais pertinemment que des traîtres rodais toujours dans les parages.  Qui te dis que toutes les personnes dans cette salle sont blancs comme neiges? Qui te dis que je ne suis pas devenu un des leurs? Hein? Est-ce que tu serais capable de répondre à cette question? Non je ne pense pas. Alors la prochaine que tu compte joué les héros, essaye au moins d'en avertir tes camarades, qui n'auraient surement pas envie que tu les embarques toi et tes excès de confiance dans une mort certaine. »

Je ne pus retenir un énorme rire, il m'étonnera toujours ce grand bourge. Il regarda ensuite Philippe, qu'est-ce qu'il avait derrière la tête au juste ? Quand tout d'un coup une masse entoura le corps de Jinn, le comprimant visiblement. Je ne veux pas qu'il le tue, il en est capable je le sais, mais c'est beaucoup trop tôt et ce n'est surement pas un bon choix, Jinn n'est pas méchant, bien au contraire. Jinn s'écroula, reprenant légèrement " mes esprits " mon regard se posa sur Myo', il récupéra le petit couteau de Philippe avant de l'envoyé dans ma direction, l'attrapant en fixant le couteau un petit instant, il croit que je vais tuer Jinn ? Faisant un petit " freestyle " avec le couteau j’avançais d'un pas déterminé vers Myo'.

« Maintenant que votre héros préféré a été neutraliser, que compter vous faire?  Laissez ce malade mentale massacrer à coups de couteaux l'un d'entre vous? Me laissez compressé son corps jusqu'à ce qu'il implose?  Ou encore demandez à cette magnifique jeune fille qui se trouve la, de se laissée dépasser pas son pouvoir et de faire en sorte que toutes cette pièces finissent en cendre?

Oh, un ultimatum. Intéressant. Même si dire que je suis un malade n'est pas forcément la meilleure façon de me qualifier mais dans tout les cas je vais jouer le jeu. Mon regard se posa sur la nouvelle arrivante qui était un peu un fantôme ici. Personne ne doit la connaitre ici, elle est donc une cible de choix si les élèves choisissent la première option. Je pris la direction de la porte, la fermant à clé en me posant dessus après avoir pris un deux paquets de chips, en laissant un à Myo'. Me voilà devant la porte, bousculant la nouvelle arrivante, nous sommes ici, tous ensemble. Bien évidemment j'ai compris que tout cela est une mascarade afin d'immerger complétement les élèves dans l'ambiance du livre et voir les réactions. C'est d'après moi une très bonne façon de le faire, ils ont les réactions et les sensations, contrairement à un débat. Mon bras se leva et mon doigt désigna notre nouvelle arrivante.

Regardez mes amis. Nous avons une nouvelle arrivante et personne ne semble savoir qui elle est. Pourquoi pas mettre fin à sa vie ? Aucune tristesse, c'est une inconnue, une ignorante et une chance pour vous tous de repartir en vie sans avoir perdu une seule personne de votre groupe. Il vous suffit de me dire de mettre fin à sa vie et j'ouvre la porte, vous invitant à sortir. C'est surement la meilleure décision pour vous tous. A moins que...Il y a des gens que vous n'aimez pas dans votre propre groupe ? Vous désirez peut-être qu'une personne ici vienne à mourir par vengeance ? Vous êtes même peut-être heureux que Jinn soit comme ça, vous voulez que je le tue ? Pour vous ? Je ferai tout pour vous mes amis. On a tous des raisons de mettre fin à la vie de quelqu'un. J'ai moi-même l'immense envie d'égorger notre Myo' de compagnie. Dis-je en rigolant, non pas que je ne le pense pas mais, je trouverai ça inutile et stupide et je compte bien avoir une petite discussion avec les poings de Myo' après ce cours. Alors les enfants ? Vous avez prit votre décision ?

J'ouvris mon paquet de chips avec le couteau, commençant à manger avec un petit bruit aussi dérangeant que stressant, vous avez comme le bruit du stylo là ? Je pris le bras de la nouvelle arrivante en la tirant vers moi, posant mon couteau au niveau de son cou, laissant un petit espace entre le couteau et elle évidemment, mais un écart suffisamment petit pour faire croire aux autres qu'il est sur sa gorge. Je devais paraitre le plus réaliste possible.

Pour être honnête j'ai pas que ça à faire, un petit coup de couteau et on en parle plus, elle aura même pas le temps de souffrir, je vous le jure. Et elle n'a pas intérêt à me frapper ou à réagir, qu'importe le choix des élèves.Dis-je en augmentant le ton, la regardant avec des yeux doux parce que j'suis un mec cool au fond. En plus elle est mignonne, elle a pas un 06 ? Bon bah je demande. Psss..Parle bas...T'as pas un 06 par hasard...? Oui je sais que c'est un peu débile de dire ça mais bon, mon instinct dragueur beau gosse refait surfasse et on sait jamais, ptete en vrai c'est une folle aussi et tout elle mange des humains, et même peut-être que son pouvoir va me tuer dans 30 secondes.


Bonsoir.

Excuse me, America, I don't do the taxes, I make my money flip, stretch, we call it gymnastics
1738

L'thème du mec qui a 8 awards mdr jvous baise tous:

@BathSaltOfficielDeLaCB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Sam 03 Sep 2016, 16:45

Un manga donc... C'est quoi son nom ? King's Game. C'est pas le truc super gore avec des meurtres et tout ? Un élève entra dans la classe.

Salut les moches !

C'est qui que tu traite de moche ? C'est toi l'moche ! En plus t'es roux ! Attend... Mais moi aussi...

Salut, Noa greenwitch !

Je suis roux... J'avais totalement zappé. Ha mais quelqu'un d'autre est arrivé, et j'ai même pas entendu son nom ! Hanzo, reprend toi, si tu veux pouvoir te faire plein de potes, va falloir que tu sois plus attentif !

Yo

Ha, un futur poto ! ...Mais il est couvert de blessures et de bandages ! C'est pas un élève ça, c'est un mafieux ! Enfin bon. Je crois qu'on est complet. Le cours va enfin pouvoir comm... Un inconnu entra dans la salle en défonçant la porte tel un thug professionnel. C'est qui lui ? Je croyais qu'on était complet. Il se dirige vers le mafieux et lui met une patate phénoménale. Un coup de poing ? Mais, mais... Je le savais, c'est un règlement de compte ! J'avais raison depuis le début ! TOUS AUX ABRIS ! Je bascule de ma chaise en me rendant compte que je ne suis pas le premier quand le thug assène un deuxième pain d'une extrême violence au mafieux. J'ai pas signé pour ça moi ! Je commence à me lever mais le thug commence à dire quelque chose !

C'est qui..C'est qui le fils de pute qui t'as fait ça ?

Il viens de lui demander qui c'était qui l'avais amoché comme ça. Vu la tournure des évènements j'aurai plutôt dis que c'était lui qui lui avait fais ça. Il va le refrapper ? Mais faut l’arrêter, faut pas le laisser tabasser ce pauvre mafieux, même si il a surement ses raisons ! Aller, quelqu'un ! La fille normale se lève et saisie la main du thug avant qu'elle ne s'écrase sur la figure du mafieux. Elle a entendu mes prières ! Alélouia ! J’espère que le prof va les virer fissa pour qu'on puissent commencer à bosser.

Bon et bien ! Un beau débat hein les élèves ! " Rigolant ". Je vous prie de regagnez vos places pour débuter notre cours s'il vous plait !

Quoi ?! Que... Comment ?! C'est tout ?! Juste un tout piti coup derrière la nuque ?! Mais avec des individus comme eux dans cette classe on sortira pas tous vivant d'ici ! Je. Me. Calme. Voooiiiilà. Le principal c'est que le cours commence enfin.

Oublions...D'accord ! Le livre que nous allons voir aujourd'hui se nomme King's Game ! Le jeu du roi ! Ce livre retrace le quotidien d'une classe qui doit suivre un mystérieux roi, tout les soirs à minuit ils reçoivent un message avec un ordre ! En cas de refus la section est....la mort ! Vous par exemple ! Il désigne un mec. Si vous recevez un message disant que vous devez tuer mademoiselle Clark avant la prochaine lune et que en cas de manquement, vous seriez abattu, quel serez votre réaction ? Et vous ! Il désigne le mec avec une touffe blonde. Si je vous donne un pistolet et vous donne le choix de tirer sur Monsieur Muscle à mort ou de vous tirez deux balles dans chaque jambes, quel serez votre réaction ?  Toutes ses questions. Souffrir ou enlevez la vie. Nous souffrirons tous intérieurement dans les deux cas. On pense tous agir pour le bien ou pour ce qui est bien en se disant que c'est la bonne chose. Vous vous dites peut-être que vous prendriez la décision qui pour sauver la vie de tout le monde, même si vous devez souffrir mais vous répondez avec votre humeur actuelle, vous êtes calme mais si vous êtes dans une situation comme celle indiquée vous serez différent. Nous sommes des animaux, n'oubliez jamais ça. La mère dinosaure mangera le cadavre son fils pour survivre, nous dépendons des autres pour notre vie et pour notre mort. Par exemple. Il sort un couteau et se jette sur le mec précédemment désigné. J'en ai rien à faire ! Alors ? Vous avez vraiment cru que j'étais un professeur ? Vous êtes des idiots. Alors ? Vous préférez quoi ? Que je le tue et que vous viviez, ou qu'il vive et que viviez sans vos mains et avec la peur au ventre ?  


Je me met à trembler. Le prof est en train de menacer de buter un élève sous prétexte que sinon il nous coupera les mains. C'est un malade. Un FUCKING MALADE MENTAL.

FAIT PAS L'CON PHILIPPE !!

Cet homme est fou. Il veut tous nous tuer ou quoi ? C'est pas avec ce genre de réflexions débiles qu'on va rester en vie !

Ou alors troisième option, on peut vous tuer vous, ici et maintenant.


Voilà ! Ça j'approuve ! C'est vrai ça, on est tous des détenteurs de pouvoirs, on peut se le faire facile le prof ! Douze contre un !

Il a pas tord en fait ce Noa. Si tu veux te battre mon gars, je suis ton homme !



Bravo. Tu viens de nous refoutre dans la merde. Décidément il est vraiment trop con lui. Désolé pour cet vulgarité mes chères, MAIS IL M’ÉNERVE !

On peut aussi appeler à l’aide, comme des fragiles. C’est une option envisageable.

Et le roux qui sort une réplique pour "détendre l’atmosphère" alors que C'EST PAS POSSIBLE D’ÊTRE DÉTENDU QUAND UN PROF EST ENTRAIN DE NOUS PRENDRE EN OTAGE. Si seulement ma sœur était là, elle aurai su gérer la situation elle.

Vous.. Vous êtes vraiment.. sé.. sérieux .. ?



D'accord il est à deux doigts de crever. D'accord. MAIS C'EST PAS UNE RAISON POUR POSER CE GENRE DE QUESTIONS DÉBILES ! NON MAIS HO ! SI TU PENSE QU'IL VA TE RÉPONDRE "A BA NON GETAI PAS SAIRIEU MDR" ALORS TU TE FOUS LE DOIGT DANS L’ŒIL !

Réfléchissez un instant...Mettez vous à la place d'un tueur. Il prendrait réellement un otage ? Il peut l'égorger la...maintenant. Il ne le fait pas. Pourquoi ? Simplement car il aurait déjà du le faire. Ici n'entrent que des gens avec des pouvoirs. Vous pensez vraiment qu'on recrute un mec prêt à buter quelqu'un ici ? Me faîtes pas rire... Il arrive devant le prof. La aussi il peut le faire...Et si j'essaie de... Une lueur bleu entoure son bras et il prend le couteau des main du prof. Désarmer comme ceci. Il le tuerait et moi avec. Il aurait donc pu noter deux victimes.

Il redonne le couteau au prof et va s'assoir pour noyer son chagrin dans l'alcool. Il a pas tort. Le prof est peut être en train de jouer un rôle pour nous mettre dans l'ambiance. C'est quand même un peu harcore comme ambiance. Le mafieux se leva et prit la parole.

Certain d'entre vous on prit la confiance, d'autres se sont sentis paralysé par la peur. Toi tu as essayé de dédramatiser la chose en appuyant sur le ridicule de la situation. Il pointe du doigt le rouquin. D'autre se sont sentis pousser des ailes , ou encore ils ont réagit avec la colère sans même essayer de se contrôler ou de réfléchir à toute les conséquences qu'aurait pu engendrer leurs actes presque stupide. Vous savez, la plus part d'entre vous non pas vécus la fameuse attaque de l'an dernier qui à causer la mort de nombreux élèves, nous avions fini par perdre notre très grand représentant Rubis qui c'était sacrifié pour tout le reste des élèves. J'ai aussi perdu un très bonne ami dans cette bataille et dites vous que sans lui, j'aurais jamais pu m'en sortir vivant de toutes cette histoire.. C'est vraiment important que vous compreniez le message que notre professeur essaye de nous transmettre. Nos choix engendres certaines conséquences, pensez à celui que se trouve à côté de vous, ce genre d'ultimatum ne sert qu'à nous dispersés et à nous obligés à prendre des choix qui nous mettraient, nous et nos camarade en danger. Il s'approche du gars musclé. On a tous finit dans les locaux de cette fameuse agence qui s'en était prit à nous, qui te dis qu'on est tous ressortis de la-bas blanc comme neige, certain on perdu la tête après ça, moi même j'ai hésité pendant un moment à me barré d'ici par ce que je savais pertinemment que des traîtres rodais toujours dans les parages. Qui te dis que toutes les personnes dans cette salle sont blancs comme neiges? Qui te dis que je ne suis pas devenu un des leurs? Hein? Est-ce que tu serais capable de répondre à cette question? Non je ne pense pas. Alors la prochaine que tu compte joué les héros, essaye au moins d'en avertir tes camarades, qui n'auraient surement pas envie que tu les embarques toi et tes excès de confiance dans une mort certaine.

C'est ce que j'appelle de la Punchline. Il vient de remettre à leurs place toutes les personnes de cette pièce. Enfin, j'espère qu'il est pas sérieux avec sa guerre et tout ça, parce que personnellement je me suis pas inscrit dans cette académie pour décéder. Le musclé se paralysa d'un coup et s'écroula sur le sol. C'était pas la peine de lui faire ça quand même ! Il a juste essayer de nous sauver ! Il prit le couteau du prof et le jeta en direction du thug. Je sais pas pourquoi, mais j'ai un mauvais pressentiment.

Maintenant que votre héros préféré a été neutraliser, que compter vous faire? Il s'assit sans aucun respect sur le corps de Ryu. Trois choix s'offre à vous. Il pointe le thug du doigt. Laissez ce malade mentale massacrer à coups de couteaux l'un d'entre vous? Il baisse la tête vers le mec musclé. Me laissez compressé son corps jusqu'à ce qu'il implose? Il regarda la meuf bizarre du coin de l’œil. Ou encore demandez à cette magnifique jeune fille qui se trouve la, de se laissée dépasser pas son pouvoir et de faire en sorte que toutes cette pièces finissent en cendre?

Pour être tout à fait honnête, j'ai pas envie qu'il butte Ryu, il a l'air sympa, mais j'ai pas envie non plus qu'il bute quelqu'un dans la sale, sauf le roux parce qu'il m'a traité de moche. J'ai pas envie non plus qu'on crame tous à cause du pouvoir de l'autre fille bizarre. Je pense qu'entre ces trois choix, je choisirai plutôt... Il fait quoi là ? Mais il viens de prendre mon paquet de cacahuète cet enfoiré ! Je me lève et cri :

Repose ça tout de suite malandrin ! Tu ne sais pas à qui tu as affaire !


Je sais pas si je vais mourir ici et maintenant, mais au moins, j'aurai sauver les M&M's. Le thug se dirige vers la porte et montre du doigt une jeune fille qui attendais devant la porte.

Regardez mes amis. Nous avons une nouvelle arrivante et personne ne semble savoir qui elle est. Pourquoi pas mettre fin à sa vie ? Aucune tristesse, c'est une inconnue, une ignorante et une chance pour vous tous de repartir en vie sans avoir perdu une seule personne de votre groupe. Il vous suffit de me dire de mettre fin à sa vie et j'ouvre la porte, vous invitant à sortir. C'est surement la meilleure décision pour vous tous. A moins que...Il y a des gens que vous n'aimez pas dans votre propre groupe ? Vous désirez peut-être qu'une personne ici vienne à mourir par vengeance ? Vous êtes même peut-être heureux que Jinn soit comme ça, vous voulez que je le tue ? Pour vous ? Je ferai tout pour vous mes amis. On a tous des raisons de mettre fin à la vie de quelqu'un. J'ai moi-même l'immense envie d'égorger notre Myo' de compagnie. Alors les enfants ? Vous avez prit votre décision ?

Ok. Lui c'est un VRAI malade. Mais faut pas buter des gens quoi ! C'est pas très charlie tout ça ! J'espère que la fille à l'entrée a un pouvoir qui pète parce que sinon on est un peu dans la merde. J'espère que personne n'a de dent contre moi, je voudrai pas crever aujourd'hui, et pas de la main d'un psychopathe en plus. Il ouvre un paquet de chips et commence à les manger comme ça posay.

Pour être honnête j'ai pas que ça à faire, un petit coup de couteau et on en parle plus, elle aura même pas le temps de souffrir, je vous le jure. Et elle n'a pas intérêt à me frapper ou à réagir, qu'importe le choix des élèves.

Ça va pas du tout. Je sors mon carnet et mon crayon fétiche et j'écris "adorable" en pensant à l'autre malade. Voilà, ça devrai le calmer, le seul petit soucis c'est que mon pouvoir ne dure que dix secondes.


HRP:
Désolé pour l'attente, j'ai dû recommencer ma réponse une fois, c'est pour ça !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Jeffery le Dim 04 Sep 2016, 15:18

L'atmosphère..Hm.. Après ce petit affrontement musclé..Je sens que tout ne sera pas comme prévu, mais je sens que tout sera...encore mieux. Je pense qu'une grosse partie des élèves croient en mon histoire et dans mon rôle, ou du moins ressentent du doute. Mon couteau était toujours posé sur la gorge de ma pauvre victime, le reculant légèrement, il suffit qu'il fasse un mouvement brusque dans un élan de folie pour que le couteau tranche sa petite gorge et que j'ai une morte à assumée, ouais, un planning assez chiant les potes. Je reculais légèrement en attendant les réponses et les réactions des élèves, un léger sourire se voulant machiavélique et sadique au visage, j'ai même l'impression de prendre plaisir à jouer un rôle comme celui-là. Mon regard se posa ensuite sur Law et Myo', j'ai aucun doute sur le fait que nos deux amis préparent une connerie digne des plus grands. Ho ? Enfin la réaction de quelqu'un ? D'une voix calme et froide, me regardant dans les yeux, un des élèves, Noa si j'en crois son visage de moche, dit :

Ou alors troisième option, on peut vous tuer vous, ici et maintenant.

Hm. Dans un premier je me dis " Il est donc prêt à me tuer pour avoir l'assurance de la vie de son camarade, pas mal " et dans un second temps " L'imbécilité à son paroxysme ". Aucune réflexion derrière ça et il peut mettre en danger Shun et même ses amis, 'fin ses camarades. En donnant un choix je donne clairement la possibilité de réfléchir en groupe et de ne pas agir seul. La précipitation rime toujours avec tu l'auras dans l'fion. Toutes les personnes ici seront et sont dans le groupe, qu'importe le choix. Ils porteront tous le chapeau de la " mort " de Shun ou des conneries engendrées. Il suffit que quelqu'un fasse le héros pour que tout ça finisse en bain de sang mais après tout, pourquoi ne pas partir dans son jeu ? Je ne vais rien dire, restant dans un silence digne des plus grands films muets, le regardant simplement en haussant un sourcil, rigolant légèrement et attendant avec impatience les autres réactions. Tori Clark. Mademoiselle Clark. Paniquée ? Elle ressent de la peur ? De l'angoisse ? C'est normal de cette situation, et ne rien faire est peut-être la bonne solution pour le moment, attendre la décision des autres patiemment en espérant que tout s'arrangera en restant le cul sur notre chaise, sans rien faire et sans dire, la peur au ventre en se disant " Et si je... "  " Et si il... " Il sera trop tard pour réagir quand le sang coulera sur ta table ma grande, m'enfin, passons.

- Il a pas tord en fait ce Noa. Si tu veux te battre mon gars, je suis ton homme !

Un autre élève soutient l'idée de Noa, je vois. L'avantage numérique fasse à l'avantage de la vitesse, hm, intéressant. Je trouve ça beaucoup plus dommage qu'ils veuillent choisir cette option, pouvoir ou non, une attaque de se fait pas en un claquement de doigt voyez-vous ? Ils pourront très bien me tuer tout ça tout ça mais j'aurai surement le temps de prendre la vie de Shun avec, ils réfléchissent pour sauver le groupe, pas Shun, je vois. Ou alors je suis totalement à coté de la plaque et ils sont simplement pas très malins ? Ils voient peut-être une attaque comme la meilleure des solutions, ne réfléchissant pas aux autres points importants pour le sauvetage de Shun et du groupe entier. Je..Oh..? Une nouvelle arrivante ? De quoi mettre plus de piment au cours, j'espère que Law ou Myo' comprendra mes pensées, j'ai une brillante idée.

-"Hum...Je ne sais pas ce que vous tentez de faire mais si j'étais a votre place je ne ferais pas cela !" 

Me regard se décala sur Law, comme pour lui dire " Je t'en prie ". Ne prêtant pas plus que ça d'attention à la nouvelle arrivante en espérant que Law ou Myo' s'en occupera bien. Alors ? Les autres ? Tiens, au tour du roux de faire quelqu'un chose. Peut-être qu'il agira différemment que les deux autres brutes, peut-être qu'il essayera de trouver une bonne solution, arrangeant tout le monde et sauvant tout le monde. Après s’être rapproché de Noa, il dit :


« On peut aussi appeler à l’aide, comme des fragiles. C’est une option envisageable. »


De l'aide, hm. Ce n'est pas forcément stupide, au contraire même. Si vous trouvez le moyen d'avoir de l'aide. Il retient ce que je dis " Nous dépendons des autres pour notre vie comme pour notre mort ". C'est exactement ce qu'il se passe en ce moment même, intéressant, très intéressant même. Oh ? Shun se réveille j'ai l'impression. Comment dois-je réagir ? Lui faire encore plus peur ou le détendre un peu ? Je veux pas qu'il aille à l'infirmerie quand même le pauvre, et puis ça va être de ma faute et nique sa mère j'ai clairement pas que ça à faire. Je ne vais rien dire pour le moment, gardons le silence. Le silence est souvent la meilleure des réponses. D'ailleurs une autre voix s'éleva plus loin.

« Vous.. Vous êtes vraiment.. sé.. sérieux .. ? »

"Réfléchissez un instant...Mettez vous à la place d'un tueur. Il prendrait réellement un otage ? Il peut l'égorger la...maintenant. Il ne le fait pas. Pourquoi ? Simplement car il aurait déjà du le faire. Ici n'entrent que des gens avec des pouvoirs. Vous pensez vraiment qu'on recrute un mec prêt à buter quelqu'un ici ? Me faîtes pas rire... La aussi il peut le faire...Et si j'essaie de...Désarmer comme ceci. Il le tuerait et moi avec. Il aurait donc pu noter deux victimes

Il prit mon couteau, me désarmant puis me le redonna. Un petit sourire pouvait se lire sur mon visage. Je l'ai laissé faire, volontairement. Pour lui faire comprendre une chose. Ce qu'il vient de faire n'est pas une victoire. Si Myo' et Law agissent comme prévu, ça ne sera pas une victoire, bien au contraire même. Je vais l'aider dans son idée de " J'ai gagné " en l'applaudissant, faisant une mine du style " Bravo mon grand ". Il se dirigea vers la table, prenant deux coupelles, remplissant les deux en m'en tendant une, je vois. Le voilà en train de boire, soupirant ensuite. Savoure ta victoire pour le moment mon grand. Et pour honnête, il a eu à la fois la pire réaction comme la meilleure, il est intéressant ce môme. Une autre personne s'était levée de sa chaise il me semble pendant qu'il disait ça, tournant ma tête tout en buvant je cherchais l'origine du bruit, le couteau et la coupelle en main. Ah. L'artiste rendre en jeu. Myo' se lève, passant derrière les élèves calmement


« Certain d'entre vous on prit la confiance, d'autres se sont sentis paralysé par la peur. Toi tu as essayé de dédramatiser la chose en appuyant sur le ridicule de la situation.  D'autre se sont sentis pousser des ailes , ou encore ils ont réagit avec la colère sans même essayer de se contrôler ou  de réfléchir à toute les conséquences qu'aurait pu engendrer leurs actes presque stupide. Vous savez, la plus part d'entre vous non pas vécus la fameuse attaque de l'an dernier qui à causer la mort de nombreux élèves, nous avions fini par perdre notre très grand représentant Rubis qui c'était sacrifié pour tout le reste des élèves. J'ai aussi perdu un très bonne ami dans cette bataille et dites vous que sans lui, j'aurai jamais pu m'en sortir vivant de toutes cette histoire.. C'est vraiment important que vous compreniez le message que notre professeur essaye de nous transmettre. Nos choix engendres certaines conséquences, pensez à celui que se trouve à côté de vous, ce genre d'ultimatum ne sert qu'à nous dispersés et à nous obligés à prendre des choix qui nous mettraient, nous et nos camarade en danger. » Terminais-je en m'approchant quelques peu du gars musclé de toute à l'heure.  On a tous finit dans les locaux de cette fameuse agence qui s'en était prit à nous, qui te dis qu'on est tous ressortis de la-bas blanc comme neige, certain on perdu la tête après ça, moi même j'ai hésité pendant un moment à me barré d'ici par ce que je savais pertinemment que des traîtres rodais toujours dans les parages.  Qui te dis que toutes les personnes dans cette salle sont blancs comme neiges? Qui te dis que je ne suis pas devenu un des leurs? Hein? Est-ce que tu serais capable de répondre à cette question? Non je ne pense pas. Alors la prochaine que tu compte joué les héros, essaye au moins d'en avertir tes camarades, qui n'auraient surement pas envie que tu les embarques toi et tes excès de confiance dans une mort certaine. »

Intéressant. Très intéressant même. Hm..Que fait-il ? Une masse entoure Jinn, le comprimant et le forçant à s'écrouler. Myo' ne le tuera pas, je ne vais donc pas agir, laissant faire Myo' afin de voir ce qu'il va faire, son regard " complice " conforta mon idée que je devais le laisser faire, j'ai confiance en lui. Il récupéra mon couteau afin de le lancer dans la direction de Law, je le savais. Nos deux chers frères préparent quelque chose, il suffit surement d'un regard pour qu'ils se comprennent, c'est beau. J'ai hâte de voir si j'avais raison...

« Maintenant que votre héros préféré a été neutraliser, que compter vous faire?  Laissez ce malade mentale massacrer à coups de couteaux l'un d'entre vous? Me laissez compressé son corps jusqu'à ce qu'il implose?  Ou encore demandez à cette magnifique jeune fille qui se trouve la, de se laissée dépasser pas son pouvoir et de faire en sorte que toutes cette pièces finissent en cendre?

Il s'assit sur Jinn, il ne respecte vraiment rien ce grand garçon et son ultimatum était vraiment intéressant, même si je doute que ce diminutif plaise vraiment à Law, il doit surement se dire que Myo' mérite un ou deux coups dans la gueule. Au tour de Law d'intervenir, que va t-il faire ? Il prit des chips, en balançant un paquet à Myo' avant de se positionner sur la porte..Et moi ? Je peux pas avoir des chips ? Raciste. Enfin bref. Il désigna la nouvelle arrivante, il avait compris, j'en étais sur et certain.

Regardez mes amis. Nous avons une nouvelle arrivante et personne ne semble savoir qui elle est. Pourquoi pas mettre fin à sa vie ? Aucune tristesse, c'est une inconnue, une ignorante et une chance pour vous tous de repartir en vie sans avoir perdu une seule personne de votre groupe. Il vous suffit de me dire de mettre fin à sa vie et j'ouvre la porte, vous invitant à sortir. C'est surement la meilleure décision pour vous tous. A moins que...Il y a des gens que vous n'aimez pas dans votre propre groupe ? Vous désirez peut-être qu'une personne ici vienne à mourir par vengeance ? Vous êtes même peut-être heureux que Jinn soit comme ça, vous voulez que je le tue ? Pour vous ? Je ferai tout pour vous mes amis. On a tous des raisons de mettre fin à la vie de quelqu'un. J'ai moi-même l'immense envie d'égorger notre Myo' de compagnie. Alors les enfants ? Vous avez prit votre décision ?

Intéressant, comme je le pensais il veut voir à quel point notre groupe est un groupe uniquement fait avec des putes. Ou bien des gens qui veulent vivre ? Et voir vivre leurs amis ? C'est vrai qu'abattre notre arrivante est la meilleure solution sur le papier. Personne ne l'a connait et elle ne connait personne, un bon moyen de laisser vivre le groupe et et de ne pas avoir une énorme perte aux yeux des gens ici, comment vont-ils réagir ? Myo' donne un ton de sérieux et immobilisant Jinn et en montrant qu'il ne " rigole pas ", pareil pour Law en bloquant l'accès à la porte. Il ouvrit son paquet de chips à l'aide de son couteau avant d'attraper la jeune demoiselle en posant son couteau au niveau de la gorge.


Pour être honnête j'ai pas que ça à faire, un petit coup de couteau et on en parle plus, elle aura même pas le temps de souffrir, je vous le jure. Et elle n'a pas intérêt à me frapper ou à réagir, qu'importe le choix des élèves.


Ha ! Ha ! HA HA ! J'y crois presque ! Il plaisante hein ! Il rigole..? Après tout si il tue la nouvelle c'est lui le tueur..Oui mais je suis responsable des élèves ici, même si elle n'est pas sur ma liste...AH ! Secouant ma tête pour balayer les mauvaises idées je reculais légèrement afin d'avoir une meilleure vue de tout le petit groupe. Un élève sort un carnet et un crayon, Hanzo ! J'avais pas prévu ça, je m'approche de lui, lui donnant une tape sur la tête, suffisamment forte pour paraitre vraie et suffisamment faible pour pas être violente. Trop tard, mon regard se pose sur Law, l'observant. Il semble plus...Détendu..Lâchant la jeune demoiselle un instant, tapotant ses joues comme si il voulait s'occuper d'elle, je lance un terrible regard vers Hanzo, Law va pas être content, pas du tout même. Mais j'espère du fait de mon cœur que la belle femme ne partira pas...Ho ! Law revient à lui on dirait et il reprend avec la même position l'autre demoiselle ( ; ) ) . Il a l'air énervé.. Très énervé même... Je vais devoir rassurer les élèves comme je peux tout en donnant une autre touche de crédibilité à la petite mascarade. Law commence vraiment à être énerver, on peut clairement entendre des " Ho putain j'vais te baiser, j'sais pas qui c'est le con qui vient de faire ça mais wallah il va bouffer " . La situation commence à être tendue, je dois absolument garder le contrôle lui Law et Myo'.

Tout...Tout va bien les enfants ! Je m'occupe de tout ! Law et Myo' ne sont pas les personnes les plus gentilles ici ! Alors je vous demande de coopérer autant que vous le pouvez et je vous jure qu'il n'y aura pas de sang ici et que tout le monde pourra rentrer chez lui, d'accord ? Je suis sur et certain qu'on peut tous s'en sortir sans perdre quelqu'un ici, hein..hein..Pas vrai ? Je lançais des petits regards furtifs à Law pour clairement lui dire de se calmer, si Law s'énerve, Myo' s'énerve, je m'énerve, on s'énerve, on meurt. Je me tourne vers Myo' lentement, je..je tremble ?My..Myo' ? Est-ce qu'il y a un autre moyen..Une autre solution ? Un moyen d’empêcher ça..Je suis sur qu'on peut trouver un moyen, ensemble..C'est inutile de faire ça !  Je me tourne une nouvelle fois vers Law, puis de nouveau vers Myo'.Ce n'est pas grave que vous soyez atteint de folie et de je ne sais quelle forme de connerie, c'est r...Merde. Qu'est-ce que je viens de dire là ? C'est venu tout seul, je n'ai même pas contrôle ce que j'ai dit. Je me tourne une nouvelle fois vers Law, il me regarde avec ses gros yeux et je me retourne encore une fois vers Myo'. De peur de voir sa réaction..

HRP IMPORTANT:
Bon bah on reprend.




Dig it

Thème:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Dim 04 Sep 2016, 22:10

Bon alors vu qu’il s’en passe des choses en un tour reprenons un petit peu depuis le début … Juste parce que j’aime bien donné mon avis sur les moindre fait et geste.

Lorsque je fis part de « ma solutions » au problème j’eus deux partisans qui me soutenais …génial j’ai des fans ! Bref …. Heureusement ce bon vieux vient mettre les holà en désarment le prof avec sa classe naturel
Jinn : _ "Réfléchissez un instant...Mettez-vous à la place d'un tueur. Il prendrait réellement un otage ? Il peut l'égorger la...maintenant. Il ne le fait pas. Pourquoi ? Simplement car il aurait déjà dû le faire. Ici n'entrent que des gens avec des pouvoirs. Vous pensez vraiment qu'on recrute un mec prêt à buter quelqu'un ici ? Me faîtes pas rire... Là aussi il peut le faire...Et si j'essaie de...Désarmer comme ceci. Il le tuerait et moi avec. Il aurait donc pu noter deux victimes

Puis il alla se servir du saké en mode normal ! Putain ce mec il a juste la classe ! J’ai envie de changer de sexe pour me marier avec lui là ! Je m’apprêtais à l’applaudir mais le bad boy aux cheveux rouges me devança ! Il prit même la parole. Il se mit à nous raconter sa vie et ce qui s’est passé à l’académie l’ans dernier. J’avais de lui faire « Nan ?! Sérieux ya eu une prise d’otage ? et une attaque de zombie aussi ! ….tu parles d’un scoop, suffit d’être un peu attentif a ce qui ce dis dans les couloirs pour être au courant de ça » Mas bon il était tellement bien lancé dans son monologue que ça aurait été dommage de le coupé … enfin je me suis dit ça jusqu’à ce qu’il mette Jinn à terre en un clin d’œil. La par contre j’ai commencé à voir rouge mais faut surtout pas que je cède à mes pulsion c’est précisément ce qu’il veut … réfléchis ….Le mec aux cheveux rouge allant plus loin en proférant des menaces comme une fille avais les moyen de nous réduire en cendre. Celle qui me faisait penser a Hannibal Lecter. Vous noterez quand même qu’elle est train de pioncer, mode je m’en bas les couilles. Alors là c’est truc qui casse l’effet mais alors comme il faut ! Ce petit détail à la con me fit d’ailleurs sourire.

Après ça t’as le blond à capuche qui se saisie du couteau qu’avait le prof Il se dirigea vers une fille qui s’était incrusté dans le cours dont je n’avais même pas remarqué l’arrivé. Il lui mit le couteau sous la gorge en proférant toute sorte de menace. Le seul truc qui lui donna l’air un peu con à mes yeux c’est que grâce à mon ouï fine j’ai réussi à l’entendre draguer discrètement son otage je du serré la gorge pour ne pas rire. Y résisté devenait de plus en plus difficile … Puis j’entendis un mec sortir.

Repose ça tout de suite malandrin ! Tu ne sais pas à qui tu as affaire !

Décidément ils se sont passé le mot ! Ça fait au moins mille ans qu’on parle plus comme ça, je ne vais pas réussir à me retenir plus longtemps …. Après que le mec qui parlait façon moyen âge écrivit quelque chose dans son carnet Law se mit à réagir bizarrement. Quand je dis bizarrement … comment décrire ça ? Il devenus un nounours le temps de quelques secondes. Bon juste après c’est redevenu un grizzli mais ça c’est un détail …

Le prof quant à lui essayait de calmer le truc : _ Tout...Tout va bien les enfants ! Je m'occupe de tout ! Law et Myo' ne sont pas les personnes les plus gentilles ici ! Alors je vous demande de coopérer autant que vous le pouvez et je vous jure qu'il n'y aura pas de sang ici et que tout le monde pourra rentrer chez lui, d'accord ? Je suis sur et certain qu'on peut tous s'en sortir sans perdre quelqu'un ici, hein..hein..Pas vrai ? My..Myo' ? Est-ce qu'il y a un autre moyen. Une autre solution ? Un moyen d’empêcher ça. Je suis sûr qu'on peut trouver un moyen, ensemble. C’est inutile de faire ça ! Ce n'est pas grave que vous soyez atteint de folie et de je ne sais quelle forme de connerie, c'est r..

Mais il est con ou quoi c’est lui qui a tout déclenché …. Qui a tout déclenché …..En pensant cela je mis a regardé le livre. Je me souviens maintenant. Es amis m’avais déjà parlé de ce bouquins, je n’ai pas connu le dénouement mais je me souviens m’être toujours demandé ce qui pourrait ce passé si les perso découvrait qui était « le roi ». C’est là qu’on m’a perdue ….

Tout était devenus a la foi floue et clair dans ma tête Je parti dans une crise de fou rire. Mais pas un rire genre » ouais elle bonne ta blague » non c’était un mélange d rire du joker et du chapelier fou de Tim Burton. Je riais tellement que j’en avais mal aux abdos et mis a tombé de ma chaise. Qu’est qui me faisait rire ? Tout ! L’ironie de la situation, les gags qui ‘mont fais sourire, le stress mes nerf qui lâchent ! Je me mis a déblatéré des mots qui semblaient n’avoir aucun sens entre deux crise fous rire.

Le jeux du roi hahahaha le jeu du roi hahaha, le roi c’est celui qui lance le jeu et mène la danse ! Mouhahahaha !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Tori Clark le Lun 05 Sep 2016, 00:19

La situation a beaucoup évoluée au cours des dernières minutes. Jïnn a retiré des mains du professeur le couteau qu'il maintenait contre la gorge du blond, ce qui m'a sorti de ma torpeur, puis le jeune homme que j'ai plus ou moins défendu contre Law plus tôt s'est levé de sa place en parlant d'événements survenus un ou deux mois avant mon arrivée à l'académie et dont j'avais déjà quelque peu entendu parler. Si je me fie au nom que les autres lui donnent, ce garçon s'appelle Myo'. Il a retiré le couteau à Jïnn, avant de le maîtriser avec une facilité presque terrifiante, puis il a passé le couteau à Law en donnant à la classe trois options bien simples; tuer quelqu'un pour libérer les autres, aplatir Jïnn ou détruire toute la classe. Cela dit, je ne crois pas que l'option de destruction soit disponible, vu que la principale concernée s'est endormie, totalement désintéressée par ce qu'il se passait, mais suite à la mention de ces trois options, les autres élèves se sont indignés, ont réagi de plusieurs façons, alors que moi, je n'ai pas pris la peine de prêter attention à toute cette agitation.

Si au départ j'étais convaincue qu'il allait se passer quelque chose de grave, je doute maintenant de la crédibilité de la situation. Ainsi, lorsque le professeur prend la parole pour tenter de... de probablement calmer Myo', je ne sais même pas en fait, ma décision est déjà prise. J'entends et je vois Noa qui se tord de rire au sol. Je ne sais pas ce qu'il lui prend, mais je ne m'en préoccupe pas plus qu'il ne le faut. Je prends une grande inspiration et je me lève lentement de ma chaise. Je balais la classe du regard en souriant faiblement, comme s'il s'agissait d'un adieu silencieux, puis je me retourne pour me mettre à marcher calmement de façon neutre dans la direction de Law. Je me contente de fixer un point bien précis, son visage et j'avance jusqu'à me retrouver à moins d'une cinquantaine de centimètres de lui. Je reste là à le fixer quelques secondes, puis j'écarte légèrement mes bras de mon corps, m'abandonnant totalement à lui. Je dis d'une voix posée et claire :

- S'il faut que quelqu'un meurt, alors j'accepte de donner ma vie en échange de celle des autres. Fais ce que tu as à faire, Law.

Je pèse chacun de mes mots en les disant. Je me doute que Law soit capable d'un tel geste, mais si toute cette mise en situation est sérieuse et qu'il me poignarde vraiment, alors tant pis, mais au moins, les autres seront libres. Pourquoi moi ? C'est simple. Je n'accepte tout simplement pas de voir quelqu'un souffrir. C'est aussi simple, stupide et niai que ça. Je préfère éviter aux autres de souffrir, alors que je peux prendre cette douleur à leur place. Est-ce que je réalise l'ampleur de la situation ? Oui, j'ai totalement conscience de ce que je fais, mais après tout, je ne vie que sur du temps emprunté depuis déjà 3 ans et demi. Je n'aurais pas dû survivre à cette hypothermie, alors que je me tiens ici et maintenant, debout dans cette salle de classe. Vivre 3 années de plus est un grand cadeau, mais en échange de cette chance, j'ai perdu la chose la plus précieuse à mes yeux et vivre sans elle, c'est comme vivre dans le coma, alors vivre ou mourir, ça ne veut plus dire grand chose pour moi. Je serre les dents, toujours sans lâcher Law du regard. C'est probablement la première fois de ma vie que je ne détourne pas les yeux et que je fixe aussi intensément quelqu'un.



Messagerie (bientôt) ★ Journal ★ je parle en #24C934

Chains of Memories :

Compteur de chutes : On retourne à 0 !
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
110/250  (110/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Felias le Lun 05 Sep 2016, 22:15

Eh bah.... Eh bah woaw... C'est parti en couille mes chers amis mais revenons au tout début. Après mon plan foireux aux chances de succès ridicules. Une dame fait irruption dans la salle. Elle aussi a un uniforme, comme l'autre maquillée. Merde je savais j'avait oublié un truc. J'suis trop con, mais bon vu le nombre de personnes dans la salle à pas l'avoir mit je m'inquiète pas trop. Sinon la fille se la joue médiateur et tout, ouais une approche calme peut aider dans cette situation. Après le fils de moche roux se la joue couard, j'avoue ça m'tente mais je me suis déjà jeté comme un abruti dans le feu de la situations alors je vais pas faire retour en arrière, ce serait pire que maintenant. Ah et y'a aussi le blondinet qui panique et tout, c'est presque drôle de le voir comme ça mais c'est pas trop le moment de se taper des barres. Et puis là, Ryu fait son bg ultime.

- Réfléchissez un instant...Mettez vous à la place d'un tueur. Il prendrait réellement un otage ? Il peut l'égorger la...maintenant. Il ne le fait pas. Pourquoi ? Simplement car il aurait déjà du le faire. Ici n'entrent que des gens avec des pouvoirs. Vous pensez vraiment qu'on recrute un mec prêt à buter quelqu'un ici ? Me faîtes pas rire... La aussi il peut le faire...Et si j'essaie de...Désarmer comme ceci. Il le tuerait et moi avec. Il aurait donc pu noter deux victimes.

OOOOH ! MISKINE ! Putain cet ultime bg de l'absolu, ce type est cool j'avoue, puis il prend son petit saké en mode "Yare yare daze" Putain c'est beau ! Mais bon le revers fini par arriver dans sa gueule si je puis dire. Le roux bg (au moins tout autant que M. Muslce) se la joue retournement de la situation du twist palpable à des kilomètres, cependant j'avoue qu'il instaure une ambiance sérieuse assez vite.

« Certain d'entre vous on prit la confiance, d'autres se sont sentis paralysé par la peur. Toi tu as essayé de dédramatiser la chose en appuyant sur le ridicule de la situation. »

Il montre le roux pas cool, c'est ça ? J'ai bien envie de dire que y'a mieux pour dédramatiser, puis t'façon il est moche.

« D'autre se sont sentis pousser des ailes , ou encore ils ont réagit avec la colère sans même essayer de se contrôler ou  de réfléchir à toute les conséquences qu'aurait pu engendrer leurs actes presque stupide. »

Ouais j'avoue j'ai été con lol. Genre beaucoup, mais j'suis qu'un gamin et je suis trop dans le doute de la situation et tout. Bah autant prendre sa défense quoi.

« Vous savez, la plus part d'entre vous non pas vécus la fameuse attaque de l'an dernier qui à causer la mort de nombreux élèves, nous avions fini par perdre notre très grand représentant Rubis qui c'était sacrifié pour tout le reste des élèves. »

COMMENT ? Ah... Ouais okay, j'étais pas trop au courant de ça moi. Y'a eu une guerre et tout dans l'enceinte de l'établissement ? C'est chaud quoi. Je regarde les autres réagir, et personne n'a l'air de mettre en doute ce qu'il dit. Putain c'est vrai ? Faudra que je me renseigne. Genre à la bibliothèque, dès que j'aurais le temps.

« J'ai aussi perdu un très bonne ami dans cette bataille et dites vous que sans lui, j'aurait jamais pu m'en sortir vivant de toutes cette histoire.. C'est vraiment important que vous compreniez le message que notre professeur essaye de nous transmettre. Nos choix engendres certaines conséquences, pensez à celui que se trouve à côté de vous, ce genre d'ultimatum ne sert qu'à nous dispersés et à nous obligés à prendre des choix qui nous mettraient, nous et nos camarade en danger. »

Ouch, désolé bro, c'est de là que viens son "aura". Il a dû en baver le mec, c'est badass mais pas très réjouissant. Et ce mec à raison, si un tel truc devait se reproduire ce serait la merde. Et je ferais quoi à ce moment. Moi le mec qui derrière son caractère est bien faible et lâche. Je pourrais sauver des vies ? Je sais pas. Et ça me fout les boules de m'en rendre compte.

« On a tous finit dans les locaux de cette fameuse agence qui s'en était prit à nous, qui te dis qu'on est tous ressortis de la-bas blanc comme neige, certain on perdu la tête après ça, moi même j'ai hésité pendant un moment à me barré d'ici par ce que je savais pertinemment que des traîtres rodais toujours dans les parages. Qui te dis que toutes les personnes dans cette salle sont blancs comme neiges? Qui te dis que je ne suis pas devenu un des leurs? Hein? Est-ce que tu serais capable de répondre à cette question? Non je ne pense pas. »

Oh, ça pue un peu, pourquoi je sens le retournement de situation à plein nez ? Oh.... Je crois que ça va partir en couille dans pas longtemps là.

« Alors la prochaine que tu compte joué les héros, essaye au moins d'en avertir tes camarades, qui n'auraient surement pas envie que tu les embarques toi et tes excès de confiance dans une mort certaine. »

OH PUTAIN IL L'A CHOPÉ ! je fais quelques pas en arrière avec tout ça. Cependant j'ai pu voir le furtif regard lancé au prof'. C'est louche, mais pour le moment je ne met en doute rien de ce qu'il se passe.

« Maintenant que votre héros préféré a été neutraliser, que compter vous faire? »

Euh... Fuir ? Tenter un acte "héroïque" totalement suicidaire et dépourvu d'intelligence ? Ouais le choix est pas facile, si on prend en compte les autres possibilités, tout du moins celles qu'il donne.

« Trois choix s'offre à vous. Laissez ce malade mentale massacrer à coups de couteaux l'un d'entre vous? Me laissez compressé son corps jusqu'à ce qu'il implose? Ou encore demandez à cette magnifique jeune fille qui se trouve la, de se laissée dépasser pas son pouvoir et de faire en sorte que toutes cette pièces finissent en cendre? »

Euh ouais, j'aime pas trop ces propositions non plus, moi. En plus le mec il tente de bouffer et tout au calme. C'est un peu facile quand même. Mais je reste dans mon coin, observant et réfléchissant. Je regarde la supposément bombe humaine. Et elle pionce. Ouais toujours pas très crédible, mais le roux à quand même eu mon attention. Quel serait le bon choix, dans ce genre de situation ? Je crois que je vais devoir choisir quelque chose qui va faire mal, si ce moment arrive un jour.

- Repose ça tout de suite malandrin ! Tu ne sais pas à qui tu as affaire !

Hm.... Je crois que cet autre roux est con. Oui tout à fait. Je dis pas qu'il l'est plus que moi... Quoique. L'autre violent se met à choper la fille devant la porte. En soit ça ne change pas grand chose, mon échapatoir est tout tracé déjà. Il nous tente avec ses jeux de conscience. Tuer une inconnue pour sauver les autres, c'est un bon tour de sa part. Et puis il lui susurre quelque chose mais j'entend rien d'ici. Cependant c'est tout ces petits détailles qui foutent toute la mise en scène en l'air, y'aurait eu que le roux "c'était pas ma guerre !" ce serait passé. Mais... Deux attaques comme ça, avec tout les autres qui sembles mal jouer le jeu, ça fait un peu over the top. Et puis le "tataneur de visage" devient tout gentil pendant quelques temps, ça correspond avec le moment ou le p'tit nouveau roux écrit sur son calepin. Il agit ? C'est dangereux mec. Surtout quand l'effet cesse et rend l'autre VRAIMENT en colère. C'est à ce moment que Philippe "le bon prof" tente de calmer la situation. Je crois que ça lui échappe un peu, ce petit jeu était pas prévu peut-être ?

Tout...Tout va bien les enfants ! Je m'occupe de tout ! Law et Myo' ne sont pas les personnes les plus gentilles ici ! Alors je vous demande de coopérer autant que vous le pouvez et je vous jure qu'il n'y aura pas de sang ici et que tout le monde pourra rentrer chez lui, d'accord ? Je suis sur et certain qu'on peut tous s'en sortir sans perdre quelqu'un ici, hein..hein..Pas vrai ? My..Myo' ? Est-ce qu'il y a un autre moyen..Une autre solution ? Un moyen d’empêcher ça..Je suis sur qu'on peut trouver un moyen, ensemble..C'est inutile de faire ça ! Ce n'est pas grave que vous soyez atteint de folie et de je ne sais quelle forme de connerie, c'est r...


Il semble se trahir, ouais, c'est la merde. Tout ceci est... Très ambigu, c'était bien de la comédie, mais avec des actes inconsidérés. C'est que ça semble vraiment partir en couilles. D'un coup un rire retenti.

- Le jeux du roi hahahaha le jeu du roi hahaha, le roi c’est celui qui lance le jeu et mène la danse ! Mouhahahaha !

Ok... Il pète un câble-- Attend le jeu du roi ? King's Game où quand tu trouve le roi... Oh. C'est pour ça qui se tape des grosses barres ? J'aurais jamais cru que de la culture manga serait utile dans cette situation. Je doute que ça le soit quand même. Après ça c'est la "courageuse" Tori qui agit, elle se lève et... Se sacrifie ? Wow, ouais y'a respect quand même. Tout ça me fait penser qu'à mon tour je peux agir. J'ai décidé de ce que j'allais faire depuis un moment déjà. Soit je vais pas me la jouer preux chevalier mais j'aurais le mérite d'être honnête. Je lâche un petit rire nerveux, face à cette situation ironique. Soupire la tête basse, puis la relève pour agir, avec un sourire désabusé sur le visage.

- Soit, faites ce que vous voulez. Quoi qu'il advienne j'ai une chance de fuir. Peut-être que j'appellerais à l'aide à ce moment. Je sais pas si je peux sauver du monde, mais je vais avant tout sauver ma peau. J'ai des gens à revoir avant d'aller crever en enfer. Genre une petite soeur et tout.

Ouais, c'est à ma famille que je pense, à me soeur et aux autres, aussi. Je peux pas les laisser alors que c'est des gens que j'apprécie que trop en ce bas monde... Putain ça fait chier de voir des gens comme cette fille se la jouer "héros" comme ça, naturellement. Je fini par m'adresser à elle. Je peux pas laisser ça sans donner mon avis.

- J'espère que tu es consciente de ce que tu fais. Peu importe la situation, ça reste un choix lourd en conséquences. J'te connais pas vraiment mais peut-être que c'est le cas d'autres gens, considère les un peu avant de te décider à t'en aller pour de bon.

Je vais rester pour voir la suite bien évidemment, mais dès que ça part vraiment en couille, si jamais ça le fait. Je pourrais me déphaser et fuir. Je suis au taquet, prêt à disparaître de cette dimension pour me sauver la peau au moindre danger.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Mar 06 Sep 2016, 20:48

Tout cela devenait....sérieux...très sérieux et a la fois complètement paradoxal et passionnant...un mélange d’événement presque fantasmagorique...le professeur en plein burnout semble t'il fut rapidement contredit par des arguments foireux venant d’élève peu lucide, tuer le professeur ? Ce dernier avait un otage et en plus était le professeur d'une académie d’élève a pouvoir, le scénario était prévisible, un élève jouerais les héros, le prof égorgerais le blond puis tuerais le héros, les autres élèves réagirais 2s plus tard, le prof en tuerais deux autre voir trois et éventuellement serais abattue a cause de la force du nombre. Scénario qui se déroulait si les force était complémentaire bien sur mais dans tout les cas le bilan serait le même, 4 ou 5 élève mort plus un Professeur, triste fin pour une idée sois disant brillante.

Une autre idée fusa, appeler a l'aide ? Je n'ai même pas besoin de faire d'éventuel scénario mental pour savoir que les mort serait plus nombreuse, toute fuite impliquerais une séparation des effectifs qui causerais au moins 7 mort...Ne comprenaient-ils pas que souvent la meilleurs réponse est tout simplement l'absence de réponse ? Dans ce genre de scénario la seul solution était de ne pas réagir, discuter calmement et tenter d'apaiser le psychotique, le rassurer et l'obéir, seul les idiot tentent de tuer l'ours alors que les plus ingénieux font le mort, par chance tout cela n'était qu'une simulation et le karatéka arrogant le prouva en désarmant l'auteur de ce carnaval sans qu'il ne se réplique.

Alors que je comptait partir agacée par cette simulation stupide le deuxième étudiant que j'avais catégoriser comme "Lascard" ou "Délinquant" rendit cette affaire nettement plus intéressante, ce dernier ce leva et commença un long discourt, la il se mit a décrire la situation qui s'était déroulée en détail, faisant le topo sur les réactions des étudiants et leurs erreurs, personnellement ce qui m’intéressais outre sa très bonne capacité d'analyse était les révélation sur le passer de cette académie, des explications floue certes mais des révélations que je prit soins de mémoriser !

Le karatéka fut mis a terre d'un seul coup, cela était forcement lié au pouvoir du Lascard n°1, évidemment ce dernier semblait s'entendre avec le Lascard n°2 ! Le n°1 fit rapidement comprendre que la situation ne changeait pas et que soit ils laissent tous un membre de leurs groupes mourir soit il laissait une certaine étudiante tout réduire en cendre, évidemment je ne me comptait pas a l’intérieur car j'estimait inutile de me mêler a ce jeux inutile dont le scénario était remplit de faille et de problèmes d'organisation ! On aurais dit une Murder Party Low-cost ! Néanmoins un événement vint changer ma place dans cette situation, le Lascard N°2 vint bloquer la porte et rapidement me prendre en otage, ce dernier énonça une situation trés favorable, celle de tout simplement me tuer pour sauver les autres, étant inconnue au yeux des autres j'était une victime de choix, a ce moment mon expression changea radicalement, mon mur de glace habituelle devint tellement inexpressif qu'on aurait dit que toute mes émotions était morte et plus aucun signe exterieur ne pouvait trahir mes pensée, a ce moment au yeux des autre je paraissait étrangement calme et dotée d'un sang froid stupéfiant, la raison était simple, je me sentais en danger de mort !

Mon corps et mon esprit c'est habituer a ce mécanisme, en danger de mort je me ravissait et n'affichait plus rien même si je me forçais, certe la situation peu réaliste me faisait douter de la véracité de leurs propos néanmoins ce couteau sous ma gorge ne pouvais laisser me laisser tenter le diable, la seul chose a laquelle je pensais maintenant était tout simplement : Survivre ! 
Bien sur interieurement je paniquais, j'avais peur , comme n'importe qui je tremblais a l'idée de mourrir, néanmoins j'avais apprise que dans la nature, trahir ses pensée réduisait son esperence de vie, un peu comme les serpents qui passe a l'attaque en sentant la peur chez sa proie, j'analysais maintenant tout ce qu'il pouvait me sauver, certe j'avais mes enseignement d'U-Pon a l'esprit, mais je ne m'en servirais pas, je pouvait trés bien neutraliser le Lascard N°2 en moins d'une seconde, tout ses points vitaux était a ma porter, je n'avais qu'a frapper dans un tendon au niveau de la jambe, bloquer les réaction de son bras en appuyant sur sa clavicule et retourner le tous pour le plaquer au sol et récupérer son arme, mais premièrement je ne connaissait pas son pouvoir, deuxièmement il restait le Lascard N°1 et le professeur (même si ce dernier semblait Schizophrene et par conséquent essayait maintenant de nous sauver) et troisièmement si j'agissait avec violence cela forcerais les autre étudiant a réfléchir rapidement et dans cette situation il me prendrais pour une ennemie et me laisserais mourir pour être sauver, la violence était a oublier...

Je cogitais encore et encore...la seul chose a faire pour le moment était de cacher ma panique, chose aisée vue que mon corps ne trahissait rien il fallais par conséquent que je brosse les délinquants dans le sens du poils et que je redirige leurs dévolue sur une autre personnes...oui c'était "dégueulasse" mais a mes yeux je préférerais les voir tous mourir si je pouvais survivre ! La nature privilégie ceux qui survivent ! Pas ceux qui se sacrifie ! Une premiere opportunité apparut, le Lascard N°2 semblait me draguer et en profita pour me demander mon numéros, c'était tellement...caricatural ! Néanmoins j'était conscient que je faisait de l'effet a la gente masculine, en temps que femme tout simplement mais aussi parce que j'était assez élégante, je n'avais que faire de lui néanmoins je ne voulais pas l’énerver, par conséquent je traça délicatement et lentement mon numéros sur sa cuisse a l'aide de mon doigts, ainsi personne ne pouvait voir que je lui répondais et seul lui pouvait sentir les numéros se dessiner sur sa peau.

Pendant ce temps un élève semblait craquer psychologiquement...ils n'étaient vraiment pas fait pour survivre...l’événement tant souhaitais arriva ! Une jeune fille se proposa a ma place, étant prête a se sacrifier pour tous nous sauver, intérieurement je riais, certe je pouvais ressembler a une grosse sadique manipulatrice et égoïste néanmoins dans cette état de grand stress qui faisant tomber dans cette état j'était prête aux pires coup bas pour m'en sortir ! Je n'aurais aucun remord a tuer par mes propres mains si c'était pour me préserver ! Néanmoins comme tout pseudo héros il y avais évidemment le pseudo mec qui voulait l’empêcher de se sacrifier ! Vous savez ces types qui vous disent "Nan ne fait pas sa ! Ne te sacrifie pas pour nous" mais qui a aucun moment ne proposerais de se sacrifier a sa place, je peut paraître égoïste néanmoins je ne suis pas Hypocrite MOI ! Ne voulant pas que la Pseudo Heros se débine je me dépêcha de répondre, j'aurais bien aimer me forcer a paraître paniquer pour ma réplique mais je n'en était pas capable en temps normal alors encore moins dans cette situation !

-"Merci ! Merci je n'oublierais jamais ce que tu fais pour moi ! Je ferais tout ce que tu veux pour honorer ton geste !"

Certe mon expression vide d'émotions et ma voix monocorde pouvais tout décrédibilisait néanmoins pendant ce temps l'autre Pseudo ne parlais pas ! Aller Lascard N°2 Depeche toi de la poignarder si tu est si serieux que sa !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Jïnn le Dim 11 Sep 2016, 18:19

Alors...Là les gars. C'est le merdier. Il s'est passé tellement de choses. Résumons : J'ai voulu tenté de jouer le mec qui rassure le monde en disant que c'était du bullshit sa tentative de meurtre. Les gens sont soient en mode vénère, soit en mode j'me barre salut bande de putes, j'suis un égoïste de l'extrême ou alors je m'en bas les couilles frères. J'te jure autant d'hypocrisie ça me débecte. Ils avaient bien réussis leur coups....J'étais donc allongé par terre, l'autre chevelure de flamme sur moi. J'étais compressé par une force de je sais pas d'où et même en tentant d'utiliser mon pouvoir je pourrais pas me libérer. J'étais donc dans le creux de sa main. Ma tête était tourné vers le tableau, donc les autres pouvaient voir que mes cheveux. Tant mieux...Je grimaçais...J'enrageais...Je serrais les dents et les poings...Je te jure...On ne naissait pas tous égaux c'était une évidence, les pouvoirs aussi...Tsss...Ne rien pouvoir est le pire sentiment qui soit. J'aurai voulu le frapper...Mais son sermon avait un sens, un sens auquel je n'avais jamais pensé. Je voulais frapper sur le sol...A quoi bon montrer ma rage et mon désespoirs. J'avais envie de casser la gueule de tout ce qui se trouvait...J'avais subis une Position Tsukienne de Sécurité avec un mec qui s'assoit sur moi OKLM et qui bouffe des cacahuètes ou des trucs apéros.

Bloqué dans cet état de sous race d'esclave, je pouvais pas faire grand chose à par réfléchir. Je savais que cet exercice était qu'un teste aux choix biaisés. C'était certains. Même en vrai situation aucun des choix possibles n'est le bon. Le sauveur se fera buter au prix des égoïstes. Les taupes finiront les égoïstes. Les fuyards finiront lâche et torturé toutes leur vie de cloportes. Je tremblais...Calme toi...calme toi....De toute façon tu ne peux ne rien faire à par peut-être parler à ton dominateur. Je faisais en sorte que seul lui puisse m'entendre en parlant à demi voix. J'allais pas détruire le pourquoi du comment du l'exercice. De toute façon j'allais en faire une leçon personnel. J'étais niqué, autant finir dans l'honneur. Ma voix était remplit d'un sentiment de colère du à mon incompétence et à ma fierté...Bravo.

Toi qui a connu cette attaque...Tu as du en voir des choses atroces. Je suis désolé pour ton ami...Sincèrement. Cependant, ce type d'exercice ne peut servir d'entraînement. Les choix ne peuvent être les bon, peu importe celui qu'on fait on va forcément avoir notre lots de conséquences mortelles. La seule chose qu'on puisse faire est de limiter les pertes...Il faut réellement rester égoïste et se protéger sois même ? Je ne le veux pas. Faut-il que je laisse Tori s'offrir en sacrifice ? Je ne le veux pas. Ma réaction était la pire, tu as raison. Mais qu'est-ce que tu aurais fais ? Et pourquoi cet événement personne n'en fait un devoir de mémoire. Arrêtons de nous voiler la face sur la réalité de notre monde. On est différents, on attise le désir, la soif de pouvoir...Quel chemin doit prendre nos existences ?

La situation avait encore bougé...Je restais immobile. Je m'attendais à la possible éventualité où monsieur je vais t'imploser avec un pouvoir dont je sais rien, resserre l’étoc sur ma tronche. De toute façon, autant mourir moins cons. Law semblait aussi avoir pris en otage une autre fille...A tout les coups derrière son masque il doit se marrer. Il tuerait pas...c'est impossible. Du moins c'est ce que je crois fermement derrière mon visage sombre torturé.


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Mar 13 Sep 2016, 21:35

C’est à croire que Myo’ savait exactement ce que je pensais, car au moment même où mon regard cherchait le sien pour y trouver un peu de réconfort, il m’adressa un regard plein de tendresse. Incroyable comme parfois les mots sont superflus. Juste comme ça, j’étais rassurée. Je savais que tout allait bien se passer.

Tandis que le garçon aux cheveux rouges se leva, comme pour mettre plus de poids au long discours qu’il préparait, l’autre garçon blond qui était rentré avec fracas se leva également pour finalement s’appuyer contre l’une des tables de la classe, près des étudiants.

« Certain d'entre vous on prit la confiance, d'autres se sont sentis paralysé par la peur. Toi tu as essayé de dédramatiser la chose en appuyant sur le ridicule de la situation. D'autre se sont sentis pousser des ailes , ou encore ils ont réagit avec la colère sans même essayer de se contrôler ou  de réfléchir à toute les conséquences qu'aurait pu engendrer leurs actes presque stupide. »

C’était un peu comme si il essayait de reprendre les choses en main. Sans connaître le livre que nous étions sensé étudier, je commençais à comprendre le but et la morale de ce cours. Néanmoins, je trouvais cela assez extrémiste de faire semblant de prendre un élève en otage, tout ça pour apprendre une morale…

« Vous savez, la plus part d'entre vous non pas vécus la fameuse attaque de l'an dernier qui à causer la mort de nombreux élèves, nous avions fini par perdre notre très grand représentant Rubis qui c'était sacrifié pour tout le reste des élèves. »

De quoi parlait-il ?

« J'ai aussi perdu un très bonne ami dans cette bataille et dites vous que sans lui, j'aurait jamais pu m'en sortir vivant de toutes cette histoire.. C'est vraiment important que vous compreniez le message que notre professeur essaye de nous transmettre. Nos choix engendres certaines conséquences, pensez à celui que se trouve à côté de vous, ce genre d'ultimatum ne sert qu'à nous dispersés et à nous obligés à prendre des choix qui nous mettraient, nous et nos camarade en danger. »

Le ton que prenait Myo’ pour raconter tout cela paraissait vraiment solennel, et je fus étonnée de découvrir ce trait de personnalité chez lui. Sous ses airs de « gros dur » se cachait certainement beaucoup de blessures…

« On a tous finit dans les locaux de cette fameuse agence qui s'en était prit à nous, qui te dis qu'on est tous ressortis de la-bas blanc comme neige, certain on perdu la tête après ça, moi même j'ai hésité pendant un moment à me barré d'ici par ce que je savais pertinemment que des traîtres rodais toujours dans les parages. »

Des traitres ? A ce moment-là, je me disais qu’il fallait vraiment que je m’entretienne personnellement avec lui… Est-ce que j’avais bien fait d’échouer ici, finalement ? Est-ce que cette école ne va pas m’attirer plus de peine que ce que j’ai déjà subi ?
Myo’ s’était rapproché du dénommé Jïnn, qui avait montré que le professeur bluffait sur ses menaces. Son ton était dur, comme s’il faisait un sermon. Il s’adressa à lui :

« Qui te dis que toutes les personnes dans cette salle sont blancs comme neiges? Qui te dis que je ne suis pas devenu un des leurs? Hein? Est-ce que tu serais capable de répondre à cette question? Non je ne pense pas. Alors la prochaine que tu compte joué les héros, essaye au moins d'en avertir tes camarades, qui n'auraient surement pas envie que tu les embarques toi et tes excès de confiance dans une mort certaine. »

Le blond à capuche explosa de rire. De mon côté, je ne savais pas si Myo’ avait tort ou raison de s’en prendre au jeune homme musclé. Cela faisait certes partie de la moral de ce cours, mais… Le corps de Jïnn s’écroula brusquement à terre, me tirant de ma réflexion. Horrifiée, je ne pus m’empêcher de lancer un regard d’incompréhension vers Myo’, tandis que celui-ci lança le couteau en direction du grand blond avant de s’asseoir sur le corps inerte de Jïnn tout en déclarant :

« Maintenant que votre héros préféré a été neutraliser, que compter vous faire? Trois choix s'offre à vous. Laissez ce malade mentale massacrer à coups de couteaux l'un d'entre vous? Me laissez compressé son corps jusqu'à ce qu'il implose? Ou encore demandez à cette magnifique jeune fille qui se trouve la, de se laissée dépasser pas son pouvoir et de faire en sorte que toutes cette pièces finissent en cendre? »

A peine eut-il terminé son discours que la jeune fille en question s’étira et… s’endormit. Très bien. Une  menace en moins. Myo’ jouait certainement la comédie quant aux pouvoirs de cette fille, mais je ne pouvais pas m’empêcher de me méfier.
Le grand blond avait bougé de place et s’appuyait désormais contre la porte d’entrée de la salle de classe, un paquet de chips à la main. Myo’s avait lui-même volé un paquet de cacahuète qui lui valut un « Repose ça tout de suite malandrin ! Tu ne sais pas à qui tu as affaire ! » peu convaincant. D’ailleurs, le garçon aux cheveux rouges ne l’avait même pas remarqué. Il pointa alors du doigt la nouvelle arrivante, celle qui, tout comme moi, avait revêtu l’uniforme de l’Académie Tsuki.

« Regardez mes amis. Nous avons une nouvelle arrivante et personne ne semble savoir qui elle est. Pourquoi pas mettre fin à sa vie ? Aucune tristesse, c'est une inconnue, une ignorante et une chance pour vous tous de repartir en vie sans avoir perdu une seule personne de votre groupe. Il vous suffit de me dire de mettre fin à sa vie et j'ouvre la porte, vous invitant à sortir. C'est surement la meilleure décision pour vous tous. A moins que...Il y a des gens que vous n'aimez pas dans votre propre groupe ? Vous désirez peut-être qu'une personne ici vienne à mourir par vengeance ? Vous êtes même peut-être heureux que Jinn soit comme ça, vous voulez que je le tue ? Pour vous ? Je ferai tout pour vous mes amis. On a tous des raisons de mettre fin à la vie de quelqu'un. J'ai moi-même l'immense envie d'égorger notre Myo' de compagnie. Alors les enfants ? Vous avez prit votre décision ? »

Il ouvrit son paquet de chips au couteau et commença à manger, comme pour nous laisser le temps de réfléchir à la prochaine étape, c’est-à-dire, notre choix. Finalement, il attrapa la nouvelle pour la prendre en otage. Décidemment… C’était un peu répétitif tout cela. Maintenant que je savais que le blond et Myo’ étaient complices, je me doutais que tout ce cirque n’était qu’une mascarade grotesque.

« Pour être honnête j'ai pas que ça à faire, un petit coup de couteau et on en parle plus, elle aura même pas le temps de souffrir, je vous le jure. Et elle n'a pas intérêt à me frapper ou à réagir, qu'importe le choix des élèves. »


Pendant tout ce temps, j’étais restée debout, mais je me décidais enfin à me rasseoir sur ma chaise. Un des élèves sortit furtivement un carnet et y griffonna quelque chose que je ne pus distinguer. L’instant d’après, le grand blond sembla plus calme et alla jusqu’à lâcher sa victime. Mais ce répit fut de courte durée, puisqu’il reprit rapidement ses esprits et se repositionna derrière la jeune nouvelle.

« Tout...Tout va bien les enfants ! Je m'occupe de tout ! Law et Myo' ne sont pas les personnes les plus gentilles ici ! Alors je vous demande de coopérer autant que vous le pouvez et je vous jure qu'il n'y aura pas de sang ici et que tout le monde pourra rentrer chez lui, d'accord ? Je suis sur et certain qu'on peut tous s'en sortir sans perdre quelqu'un ici, hein..hein..Pas vrai ? My..Myo' ? Est-ce qu'il y a un autre moyen..Une autre solution ? Un moyen d’empêcher ça..Je suis sur qu'on peut trouver un moyen, ensemble..C'est inutile de faire ça ! Ce n'est pas grave que vous soyez atteint de folie et de je ne sais quelle forme de connerie, c'est r... »

Le professeur était complètement paniqué par la situation. Alors était-ce encore un jeu qui faisait partie de toute cette comédie ? Ou avait-il vraiment peur de ce qui allait se passer. Un rire malsain retentit dans mes oreilles et je fis volte face pour voir le dénommé Noa :

« Le jeux du roi hahahaha le jeu du roi hahaha, le roi c’est celui qui lance le jeu et mène la danse ! Mouhahahaha ! »

Une école de fous.

Une jeune fille se leva brusquement et se posta devant le dénommé Law :

« S'il faut que quelqu'un meurt, alors j'accepte de donner ma vie en échange de celle des autres. Fais ce que tu as à faire, Law. »

Cet acte de sacrifice, me fit réfléchir si, dans un contexte plus réel, j’aurais été capable de faire la même chose.
J’ai subi les pires supplices possibles pendant ces deux derniers mois, mais je n’ai jamais été confrontée au choix de la vie ou de la mort d’autrui. Seulement moi. Les expériences qui ont été faites sur moi, et le fait de savoir que je ne suis plus humaine… bizarrement, j’avais l’impression que je commençais à ressentir… non pas de la compassion, mais de la haine. Je n’arrivais pas encore à savoir contre qui, mais j’espérais que ce sentiment n’était pas en train de naître envers les êtres humains… Ainsi j’aurais la réponse à ma question : je serais incapable de me sacrifier pour quelqu’un d’autre, comme cette fille était en train de le faire.

Un étudiant se mit à rire nerveusement, et dit de sa place, sans en bouger :

« Soit, faites ce que vous voulez. Quoi qu'il advienne j'ai une chance de fuir. Peut-être que j'appellerais à l'aide à ce moment. Je sais pas si je peux sauver du monde, mais je vais avant tout sauver ma peau. J'ai des gens à revoir avant d'aller crever en enfer. Genre une petite soeur et tout. »

J’eus un rictus nerveux face à tant d’égoïsme. Paradoxal, vu la réflexion que je venais d’avoir sur mes propres agissements potentiels.
Il s’adressa en suite à la fille qui voulait se sacrifier :

« J'espère que tu es consciente de ce que tu fais. Peu importe la situation, ça reste un choix lourd en conséquences. J'te connais pas vraiment mais peut-être que c'est le cas d'autres gens, considère les un peu avant de te décider à t'en aller pour de bon. »

Finalement, après tout ce discours, il ne bougea pas.

La nouvelle en uniforme, toujours otage de Law, s’exclama alors :

« Merci ! Merci je n'oublierais jamais ce que tu fais pour moi ! Je ferais tout ce que tu veux pour honorer ton geste ! »

Bizarre, mais ses remerciements sonnent faux. Cette fille est dans une position tout sauf avantageuse, mais elle paraît beaucoup plus sûre d’elle qu’elle ne devrait. Peut-être a-t-elle compris également que tout ceci n’est qu’un jeu d’acteurs ?
En tout cas, la jeune fille brune qui se tenait toujours devant Law avait l’air de croire à tout ce qui se passait dans cette salle depuis le début. Elle avait l’air tellement résigné… Je réfléchissais un instant. Cette fille faisait de la peine à voir. Elle était tellement convaincue que de mourir ici et maintenant était son destin… Même si l’idée ne m’enchantait pas, je savais pertinemment que quoi qu’il advienne dans cette salle, je ne pouvais pas être blessée mortellement ou de façon définitive. Et puis, il y avait Myo’ et je lui faisais confiance.
Je me levais doucement de ma chaise et me postai à mon tour devant Law. Je posais délicatement ma main sur l’épaule de la jeune fille, comme pour la rassurer tout en m’approchant de plus en plus du grand blond et de sa victime, jusqu’à n’être qu’à quelques centimètres de lui. Je levais la main et saisi la lame du couteau en plongeant mon regard gris perçant dans les yeux bleu du jeune homme :

« Ça suffit. »

Je ne serrais pas la lame suffisamment pour me couper, mais j’étais prête à le faire, si ça voulait dire mettre un terme à cette histoire…

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Jeffery le Mer 14 Sep 2016, 19:42

Je perds le contrôle, je perds réellement le contrôle. Je doute que Law ou Myo' puissent prendre la vie de quelqu'un ici mais..Ensemble ces deux-là sont des vrais gamins. Mon regard était posé sur Law, une légère goutte de sueur dégoulinant de mon front, non pas que j'avais peur..Enfin si un petit peu, j'ai commencé tout ça et je dois en prendre les responsabilités, jusqu'au bout. Tori se lève lentement, m'obligeant à regarder ce qu'elle fait par " précaution ". Elle commença à se diriger vers Law, tout doux, tout doux, pas une connerie, pas une connerie, par pitié. Elle est devant lui, elle le fixe, d'une façon voulant dire " Wesh gros ? ". Elle lève ses bras en disant "- S'il faut que quelqu'un meurt, alors j'accepte de donner ma vie en échange de celle des autres. Fais ce que tu as à faire, Law.", oh bah si tu savais ce que Law a envie de faire là en voyant que tu t'abandonnes à lui, holalala, pas très catholique tout ça les enfants. Enfin bref, je doute beaucoup qu'il fasse quoique ce soit, ils sont amis nan ? Mon regard se pose à nouveau sur Law, il a l'air déboussolé, Tori vient de lui mettre la plus grosse colle de sa vie. Il n'allait pas lui faire de mal, il le sait, je le sais et elle le sait mais, en ne la tuant pas, il grille la couverture de la mascarade, comment va réagir notre cher Law ? La classe s'agite légèrement, des élèves se lèvent par ci, par là. La tension semble montée d'un cran, est-ce que c'est ce que veulent nos deux amis ? Aucune idée. Une voix s'éleva près de moi, me retirant totalement de mes petites pensées.

Toi qui a connu cette attaque...Tu as du en voir des choses atroces. Je suis désolé pour ton ami...Sincèrement. Cependant, ce type d'exercice ne peut servir d'entraînement. Les choix ne peuvent être les bon, peu importe celui qu'on fait on va forcément avoir notre lots de conséquences mortelles. La seule chose qu'on puisse faire est de limiter les pertes...Il faut réellement rester égoïste et se protéger sois même ? Je ne le veux pas. Faut-il que je laisse Tori s'offrir en sacrifice ? Je ne le veux pas. Ma réaction était la pire, tu as raison. Mais qu'est-ce que tu aurais fais ? Et pourquoi cet événement personne n'en fait un devoir de mémoire. Arrêtons de nous voiler la face sur la réalité de notre monde. On est différents, on attise le désir, la soif de pouvoir...Quel chemin doit prendre nos existences ?

Notre cher victime donne le ton et montre qu'il comprend la situation, j'aime ça. J'aime beaucoup ça. Je m'approche légèrement de Myo' et Jinn, m'accroupissant pour mieux parler avec notre victime nationale, lui murmurant tout simplement : Tu es notre premier vainqueur !. Me redressant légèrement, je fis gentiment signe à Myo' de stoppé l'emprise sur Jinn. Je compte bien mettre fin à tout ça, mais doucement, doucement mais rapidement, assez rapidement même. Je croisais les bras en regardant Law, je vais intervenir et mettre fin à tout ça avant que quelqu'un fasse un malaise et que ce soit entièrement de ma faute..Quand une jeune demoiselle se leva doucement en se dirigeant vers Law, se positionnant devant lui. Un bel harem mon salaud. Elle s'approcha de Law et saisit le couteau à pleine main, mais elle est folle ? Il faut que j'intervienne, rapidement. Je frappais assez violemment la table pour me faire entendre de tous, prenant une voix grave, faisant signe à Law de lâcher la petite nouvelle et de retirer le couteau, ce qu'il fit sans rien dire, il avait surement compris.

Mes élèves, mes élèves. Qu'elle sensation cela vous donne de vivre un King's game ? Excitant et effrayant n'est-ce pas ? Deux ou trois personnes avaient compris la petite mise en scène de nos confrères, mais vous avez tous agit avec une certaine peur et une certaine angoisse. Je tiens à rendre honneur à votre courage pour la plupart, donner sa vie pour celle du groupe. Cela est certes courageux mais aussi stupide. Vous auriez du travailler ensemble, en groupe, en réflexion. Vous avez malheureusement tous agit dans votre coin, certes " pour le groupe " mais cela n'est pas intelligent. Vous êtes un groupe, une classe, et même si vous vous ne vous aimez pas tous, vous êtes semblables. La société se base sur de la destruction mais aussi sur de la réunion, comme je vous l'ai dit, on a besoin des autres pour la mort et pour la vie. Il y avait surement mieux à faire mais je vous félicite quand même ! Vous avez réussi à me donner l'obligation de mettre fin à la mise en scène à cause du danger, vous avez retournez le King's game en Classroom's Game. Je vous félicite. La sonnerie retentit Oh déjà ! Et bien j'espère que ce cours spécial vous aura plus, je vous souhaite une agréable journée ! Et oh ! Law est ga..

Pourquoi il faut que ça arrive maintenant ? Me voilà sous forme tortue, c'est bien l'amusement holalala. Law se précipite vers moi en m'attrapant, me posant sur son épaule en faisant signe à Myo' de le suivre avant de sortir de la classe en bousculant les gens devant. Une sacrée team tout ça.

Spoiler:
Bon c'est un peu court mais osef, ceci marque la fin du cours ! Merci à vous tous et adieu !






Dig it

Thème:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum