Olympus Project
FORUM EN PAUSE

Bonjour à toi !
Le forum est en pause pour une durée indéterminée. Il n'y a donc plus de staff pour valider les fiches, faire tourner la boutique et faire des évènements, etc.
N'hésitez pas à revenir dans quelques jours prendre des nouvelles ! En attendant, vous êtes les bienvenus pour papoter dans la section hors-jeu !
(Luna)

Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Jeffery le Lun 29 Aoû 2016, 16:05

Mon premier cours..J'ai une boule au ventre, à la fois d'un peu de stress et d'excitation, j'ai hâte de faire la connaissance des élèves ! J'ai même eu la visite d'un élève juste avant le cours, il voulait nous rejoindre, j'ai donc accepté ! Mais peut-être que tout est prévu..Ils vont peut-être me tuer.. Non ! Pas de ça ! Je secoue la tête comme pour faire sortir les mauvaises idées de ma tête. Je regarde ma montre, c'est bientôt l'heure. Je prends mes deux sacs et me dirige vers la salle que j'ai pu avoir. Je dépose mes sacs devant en ouvrant la porte, respirant l'air à l'intérieur, observant les chaises en me disant que je vais changer tout ça et vite ! J'ai du pain sur la planche et le temps joue contre moi alors je vais me bouger le cul ! Je prends mes sacs afin de les déposer sur mon bureau, un beau bureau, simple mais beau avec un ordinateur et des petits dossiers, peut-être ceux des élèves ? Je verrai ça après. Je retire ma veste tout en observant les chaises. Comme je l'ai dit je veux faire un cours aussi amusant qu'instructif. Je me dirige vers les rangées et dépose toutes les chaises à ma droite et toutes les tables à ma gauche, maintenant on commence la construction ! Je forme un énorme cercle avec les tables, posant les chaises derrière les tables afin de former un énorme cercle, comme une piste de danse avec tout le monde autour ! Le cercle n'est pas complétement fermer, il y a, au fond un espace, un espace suffisant pour mettre mon bureau, je me dirige donc vers ce dernier, débranchant l'ordinateur et tout le bordel pour déplacer tant bien que mal mon bureau vers le petit endroit, voilà ! Comme ça je peux être proche de mes élèves !

Bon maintenant..Je me dirige vers les sacs en les déposants sur une des tables, ouvrant un des sacs en retirant des boissons des gobelets, une boisson par personne pour l'instant, j'espère qu'ils ont ramener des choses ! Je dépose une boisson et un gobelet sur chaque table, coca, Ice-Tea, Fanta, Orangina, il y a même du Freeway ! Vous savez le coca du ghetto ? Non ? C'est pas grave ! Je prends la direction de mon bureau, fouillant dans un des tiroirs pour en sortir des feuilles blanches pour dessiner, j'en dépose deux sur toutes les tables. J'oublie quelque chose...Je le sais...Ah bah oui ! Suis-je bête ? Les livres ! J'ai acheté des livres rien que pour eux, des livres pas vraiment au programme mais je suis sur que c'est possible d'apprendre des choses aux élèves avec ses livres ! Je sors les livres, King's Game ! Un livre intéressant et qu'il faut comprendre. Ce n'est pas les livres stupides comme Les Misérables qui est impossible à lire que tout les professeurs ont et donnent aux élèves ! Je mise dans l'originalité pour faire plaisir à mes élèves ! Pour moi la littérature ce n'est pas seulement lire des livres nuls en faisant mine d'avoir compris et faire un résumé sur table. Mes cours seront principalement à l'oral, des débats et des activités. Je veux voir ce qu'ils comprennent, on peut faire des liens avec la vie grâce à des livres comme ça ! Surtout avec ce livre, j'ai hâte de voir comment ils auraient réagit dans la vraie vie face à une situation comme celle-là, ça annonce des débats tout beaux ! Voilà ! Un livre par table mais bien sur on étudiera pas que des livres comme ça, enfin pour ceux qui reviendront me voir..

Je pousse un autre bureau au fond de la salle pour le mettre à coté de l'entrée ( dans la salle ) et j'y dépose des chips, des bols, des assiettes, des bonbons, des gâteaux et deux autres boissons. Les élèves devront tout simplement prendre la nourriture ici pour manger sur les tables ! Enfin , la nourriture sur les tables, pas eux ! Vous avez compris la blague...? Pas grave ! Je prends le deuxième pour en sortir des chargeurs et deux enceintes, pas les femmes hein ! Moi je trouvais ça drôle... Je prends mon téléphone et le connecte à l'enceinte, une petite musique en fond, parfait pour détendre les timides ou même pour mettre de l'ambiance ! Je n'exclus pas l'idée d'une battle de danse aujourd'hui ! Je pose l'enceinte sur mon bureau et je lance la musique !

Spoiler:

La musique démarre et je commence à entendre du bruit dans les couloirs, mes élèves ? En tout cas j'espère que cette musique mettra en confiance mes petits enfants ! Ce n'est pas forcément mon groupe préféré mais j'aime beaucoup cette chanson, elle me rappelle des souvenirs. Tout en pensant à ça je m'enfonce sur mon " fauteuil ", posant ma tête sur mes mains en souriant légèrement, observant avec attention la porte. Je lâche la porte un instant pour regarder mon bureau, mon livre, mon café, des chips, les dossiers des élèves, des feuilles et des stylos et évidemment mon enceinte ! Je me sens de plus en plus détendu, j'ai l'impression d'avoir déjà fait le gros. Je n'ai pas peur d’être avec des mauvais élèves, j'ai peur qu'ils ne soient pas heureux dans mon cours. Je me redresse légèrement en feuilletant les dossiers des élèves.

Tori Clark, hm, une jolie demoiselle qui n'a pas l'air méchante, même au contraire. Je vois déjà Mademoiselle Clark me défendre contre un méchant garçon et lui qui s'enfuit ! How je pars peut-être un peu loin là..
Richie Tozier, un roux. Je n'ai rien contre les roux, contrairement à Law, une chance. Il a l'air plutôt mignon aussi, il a des choses écrites en dessous de sa photo, comme Tori d'ailleurs. Pouvoir, comportement tout ça tout ça. Je vais lire tout ça tranquillement.
Myo'..Myo' est ici ?! Myo' va venir dans mon cours ? Il faut absolument que je prévienne Law ! Je prends rapidement mon téléphone pour envoyer un message à Law " Viens vite dans ma salle ! J'ai une surprise importante pour toi ! "
Hanzo, il a l'ai..
Hm ? Du bruit dans les couloirs ? Je crois que mon premier élève est là


Dernière édition par Philippe le Jeu 01 Sep 2016, 14:46, édité 4 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Felias le Lun 29 Aoû 2016, 16:58

Allez ! On se lève pour son premier cours ! En vrai je suis un peu con, je viens à peine d'arriver et je m'inscrit déjà à un cours optionnel. Alors ouais je peux pas glander mais c'est de la Littérature donc pour moi ça rime avec amusement. Oui j'aime lire. Et quand ça m'emmerde je m'imagine des situations à la con dans lesquels l'histoire pourrait partir, pour me taper des barres. Ou j'arrête de lire, ça se fait aussi. Mais balek, c'est bien de rien foutre au calme dans le dortoire mais je vais peut-être y aller. Alors je prends de la bonne bouffe, comme demandé sur l'affiche. Bah ça m'avait pas échappé, si on peut bouffer en cours maintenant, je sens que ça va me plaire. J'ai prit des Doritos parce que wala et des cookies aussi. Puis je m'en vais avec quelques minutes d'avance au cas où je me paume. OUI UN RUBIS CONSCIENCIEUX ! J'avoue que c'est pas commun.

Au final ça a été utile de prendre de l'avance vu que je me suis paumé en route.... Bon j'ai surtout trollé un mec et l'ai envoyé à l'autre bout de l'Académie et du coup il a du raté le rencard qu'il avait avec sa copine pour lequel il s'est sûrement levé tôt et tout, et bien coiffé aussi. Enfin il a fait son péquenaud quoi. Et puis faut bien se chauffer un peu non ? Bah si. Et donc je fini par arriver en face de la porte, celle qui va s'ouvrir sur un monde que j'affectionne particulièrement. CELUI DE LA LITTÉRATURE ! *Insérer choeur_à_la_con.wav* Et j'enfonce la porte parce que je suis trop con/dans mon délire pour l'ouvrir normalement. Puis bon elle tient encore debout alors ça passe.

- SALUT LA PLÈBE ! Tiens y'a personne.

Je suis si en avance que ça ? Mais non, je regarde sur mon téléphone et ça me dis que je suis juste à l'heure. C'est bizarre. Bon en s'en fout au pire, c'est pas le lycée ici. Je vois le prof' au calme. Du moins si c'est le prof'. Et maintenant que je me met au calme aussi, j'entend de la musique dans cette salle... C'est pas trop mon style de musique habituelle mais c'est pas mal non plus. Je vois la salle et entre autres sa configuration. Les tables en cercle ça sens les débats oraux. Il parait que ça se fait, les classes de débats en Angleterre. Pourquoi pas ? Surtout en Littérature ça semble logique. Et puis là je vois le bouquin sur lequel on va travailler, enfin il me semble.

- King's Game...?

Mais c'est un manga... UN MANGA ! UN PUTAIN DE BORDEL DE NOUILLE AU CURRY DE MANGA ! Là je regard le prof avec des yeux qui veulent dire "Putain mec, faisons des bébés." En toute amitié bien sûr, puis ça va être difficile entre deux mecs, par contre ça aurait été une meuf pas trop mal... Ho ho.

- C'est le bouquin sur lequel on va travailler ? C'est ça...? OH PUTAIN ! T'ES UN GÉNIE TOI !

Je lève les bras dans les aires, les pouces d'autant plus haut. Puis j'arrête vivement mes conneries et je m'assied à une table. Parce que faut pas déconner quand même.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Jïnn le Lun 29 Aoû 2016, 22:43

Pour ce court de littérature, je me souvenais que l'affiche demandait à ce qu'on rapporte de quoi manger et boire. Il était vraiment trop cool ce Philippe. Je prenais mon sac, tant qu'à faire, je mettais pas l'uniforme, j'avais pas envie. Notre bon vieux duo, blanc en haut et jean élastique en bas. Je prenais avec moi du saké. Ouai, c'est sans doute pas dans les règles mais bon. Quelques coupelles en plus pour boire un coup. On rajoute un jus de fruit...Je sais ! Ma viande séchée aux épices. Typique mais surtout très bonne, avec quelques paquets de Pringles. On va se faire un sale apéro. C'est moi qui vous le dit.

Je mettais tout dans mon sac, et j'allais aussi prend mon cellulaire. En route mauvaise troupe ! Je progressais dans les couloirs, y'avais des cours qui allaient bientôt commencer j'devais me bouger et pas casser la bouteille ou les coupelles dans mon sac. Ce serait une catastrophe  que je ne pourrais assumer. Je cherchais donc ma salle de cours. Je marchais alors plus lentement et regardait vite fait les emploies du temps.

Au final, c'est une petite voix qui m'avait dit que c'était la bonne salle. Une sorte de bonjour et une salle vide. C'était clairement ma salle, pas de toute, j'arrivais donc en marchant derrière lui pendant qu'il rentrait dans la salle. Il demandait des informations sur le bouquin à étudier. Comme d'habitude, j'ai pas lu héhéhé. Je suis fort pour improviser personnellement donc ça ira largement assez bien pour moi.  Je rentrais donc à mon tour.

Bonjour ! C'est où qu'on dépose ...l'apéro ? J'ai ramené quelques...amuse bouche.

Je déballais le contenue de mon sac, saké, coupelles, Pringles, jus de pomme. J'étais bien là. Je regardais maintenant mon professeur qui avait aussi mis la musique...Il me faisait penser à Law à mettre des musiques comme ça au pif. D'ailleurs...Elle devient quoi la tortue de Law tiens. Pourquoi j'me demandais ça ? Bof, on s'en fiche. Je m'asseyais, légèrement souriant, les bras croisés.


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn
MJ

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Romeï le Mar 30 Aoû 2016, 15:45

Lire rime avec amusement, non ?
Feat Felias, Jïnn, Richie, Noa, Hanzo, Philippe, Nina, Tori, Lizzie et Myo'.
La nuit que je venais de passer n'était pas si tranquille que l'on pouvait le croire. En effet, j'appréhendai pas mal le cours de Littérature, car contrairement à la Physique-Chimie, je savais que je pouvais me débrouiller dans ce cours, au moins je n'avais pas fais encore une fois l'erreur de m'inscrire à un cours qui m'était inconnu de programme et de contenu. Même si le fait de pouvoir rapporter de la nourriture m'avait intrigué - voir fortement attiré -, j'espérais vraiment que le cours n'allait pas être ennuyeux - même si avec l'affiche, il était peu probable que l'on parle des Misérables ou tout les trucs nuls à souhait et ennuyeux à mourir, mais sait-on jamais - et je comptais bien me préparer convenablement afin d'essayer de passer le premier "bon" cours dans cette académie : j'étais vraiment déterminé, pressé mais à la fois angoissé. Après avoir fini de m'être préparé - physiquement et mentalement -, je m'attaquai alors à mes affaires : qu'allai-je bien prendre ? Étant donné que c'est open bar, j'emportai avec moi des friandises, des tonnes de friandises, également des sucettes et du fluff - Un pot de crème de chamallow -, j'emmenai tellement de choses que je pourrai aisément survivre seul dans le désert. Bref, sans oublier les affaires indispensables pour un cours, je pris une pochette ainsi que quelques feuilles et des stylos.  

Il était l'heure, l'heure de partir pour le cours, après le petit claquement de la porte que je verrouillai par la suite, d'un pas engagé je m'élançai en direction du bâtiment couvrant les salles de classe. L'air été frais et agréable, un temps à s'allonger dans l'herbe, contempler la beauté du ciel et attendre la fin de la journée. J'arrivai après quelques minutes de marche devant le bâtiment, après y être entré je me dirigeai vers le couloir des salles et un son retentissait, enfin plutôt une sorte de musique entraînante et qui ne datait pas d'aujourd'hui. Je traversai alors le couloir à la recherche de ma salle, mes yeux virevoltaient entre chaque porte, pourvu que je la trouve. Au loin, je vis une personne avec une musculature hors norme, enfin qui sortait du commun : il était très musclé et même à travers ses vêtements on pouvait le voir. J'accélérai le pas, et finit alors par courir sans réellement courir, il s'agissait plutôt d'une petite course, surtout si c'était ma salle, je ne pouvais pas me contenter d'arriver en retard. Alors que j'arrivai à l'extrémité de la porte afin de jeter un aperçu dans la salle, mon attention était telle que je n'avais pas remarqué mais mon lacet n'était pas fait : la chute était inévitable. Mon pieds vint s'appuyer sur cette petite bandelette, mon poids basculait vers l'avant et je m'affalai par terre devant tout le monde. Je me relevai aussitôt, le teint rouge, mes yeux rivaient sur ceux des élèves et du professeur : j'avais honte. Je passai rapidement ma main sur mes vêtements afin de n'avoir aucune trace de saleté tout en vérifiant si je n'avais aucune blessure apparente. Je me recoiffai en passant ma main dans ma touffe de cheveux, remit mes lunettes sur mon nez - bien que ça ne soit gère des lunettes de vue, elles servent uniquement de décoration - et décidai ensuite de rentrer dans la classe.

Dans cette même classe se trouvait 3 personnes, dont le professeur. Alors que je m'apprêtai à aller me présenter au prof', mon regard fut attiré par la table du fond, là où était disposé toute cette belle nourriture : j'en bavais. Je secouai ma tête, c'était pas le moment. Disposé devant le bureau, je me présentai d'un ton sûr et détendu.

« Bonjour ! Moi c'est Shun. Shun Van Astrea. »

Finit les présentations, je pris place ensuite au côté des deux autres personnes autour de ce.. cercle de table ? Tout en ayant prit le temps de déposer la nourriture sur la table du fond, je sortis mes affaires que je posai par la suite sur la table qui allait nous servir pour le cours. Et là, mon regard vint à briller, comme-ci une lueur de beauté apparaissait devant moi. King's Game, mon plus gros coup de cœur en terme de manga, j'étais ravi, plus que ça, j'avais hâte de commencer le cours. Après m'être installé, j'attendais, mes yeux inspectaient tout dans mon champ de vision, entre les mangas, le positionnement des tables allant même jusqu'au professeur. Je pouvais la sentir. Oui, je pouvais la sentir cette odeur de cours amusant, de cours attractif et qui promettait de me plaire fortement.




Mon profilMes messages privésMon dossierMa fiche Mon journal intime

avatar
Romeï

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Mar 30 Aoû 2016, 16:43

Je me regardai dans la glace une fois de plus pour les derniers ajustements. C’était le troisième jour à l’Académie Tsuki et le premier cours auquel j’assistais. J’avais décidé d’assister au cours de littérature. Valait mieux commencer par quelque chose de… normal. J’avais encore du mal à imaginer que cette école était remplie de personnes dotées de dons. Je n’avais pas du tout cherché à m’intégrer, et étais restée enfermée dans la chambre depuis mon arrivée. Je voyais ce cours comme une occasion de me changer les idées. J’avais toujours du mal à digérer l’origine de mon existence.

Comme cela était demandé par le règlement, je portais l’uniforme de l’école. J’avais donc une jupe bleu foncé qui couvrait mes jambes jusqu’aux genoux, et une chemise blanche repassée que j’avais rentrée dans la jupe. Le chemisier blanc était pourvu de manches longues et il était indiqué qu’il devait être boutonné jusqu’en haut. Parfait. De cette façon l’uniforme me couvrait le plus de peau possible. J’arrangeai une dernière fois le flot bleu qui ornait le col de la chemise et jetai un œil à mes jambes. J’avais pu mettre des collants noirs opaque et des chaussures type Richelieu avec des petits talons de sept centimètres. Aucune chance que l’on ne voit ni mes cicatrices, ni ma peau cadavérique. Pour mon visage, j’avais investi dans du maquillage pour me donner un air plus… vivant.

J’arrangeai mes cheveux blond cendré afin qu’ils ne retombent que d’un côté de mes épaules, et ajoutai une dernière touche de mascara sur mes cils déjà très fournis. Enfin, je finis par me vaporiser tout entière d’un parfum doux et fruité afin de dissimuler les relents médicamenteux qui s’échappaient de ma bouche…

J’attrapai ma sacoche contenant mes cahiers, stylos et autres fournitures, et regardai l’heure sur l’écran de mon téléphone. Je devais déjà être dans la salle…

En plus de ne pas être à l’heure, trouver la salle de classe n’est pas une mince affaire quand vous ne connaissez pas du tout le bâtiment. C’était donc d’un pas pressé que je parcourus plusieurs couloirs sans jamais trouver la salle indiquée sur l’affiche. J’aurais dû m’y prendre à l’avance et regarder un plan… Un peu paniquée d’être la dernière arrivée, j’entendis un « OH PUTAIN ! T’ES UN GENIE TOI ! ». Je ralentis le pas et m’approchai tout doucement de l’entrée de la salle de classe. Avant d’avoir pu l’atteindre, je sentis un courant d’air dans la nuque et une petite tête blonde passer devant moi. J’eus à peine le temps de comprendre ce qu’il se passait qu’il s’étala la tête la première par terre. J’allais lui demander s’il n’avait rien de casser, mais il se redressa très vite, comme si de rien n’était, le teint rouge écrevisse, avant d’entrer dans la salle. Je passai la tête dans l’embrasure de la porte juste à temps pour voir le jeune homme se présenter.

J’entrai à mon tour dans la salle et lançai un timide « Bonjour. » avant de tourner la tête vers le professeur pour le saluer d’un hochement de tête. Un morceau de musique donnait une ambiance décontractée. Je n'étais pas fan du style, préférant de loin la musique classique. Je me dirigeais alors vers la table au fond de la salle pour y déposer trois sachets de bonbons Fraises Tagada que j’avais acheté en même temps que mes fournitures. Je pris en suite place à une table complètement opposée aux trois garçons qui étaient déjà présents. Lorsque mes yeux se posèrent sur le livre que nous allions étudier, je fus quelque peu déçue. Une bande dessinée ? Sans bouger la tête, je levais les yeux  vers les trois jeunes hommes. Ils avaient tous l’air plus jeune que moi. L’un paraissait très musclé, tandis que l’autre était plus petit et plus mince. Le troisième, qui venait de se vautrer royalement, avait une étrange couleur d’yeux. Ils avaient tous l’air assez content de découvrir le livre que nous allions étudier. Appuyant ma tête dans la paume de ma main droite, je commençais à feuilleter sans grand entrain l’ouvrage en attendant l’arrivée des autres élèves…

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Lizzie La Déesse le Mar 30 Aoû 2016, 17:12

Lizzie, après avoir salué les élèves présents dans la salle de classe, vint s’asseoir.

FIN ! TO BE CONTINUED.

NAN J'DÉCONNE J'VAIS BIEN ÉTALER MA VIE PLUTÔT QUE DE ME CONTENTER DE L'ESSENTIEL ! Alors, pour commencer, la veille au soir j'étais parti perdre l'argent d'mes vieux dans un casino. OUAIS, ENCORE. Mais voilà, au final j'ai juste perdu quelques centaines de livres (ET J'ESPÈRE QUE ÇA VOUS EMMERDE QUE JE PARLE AVEC TANT DE MÉPRIS D'UNE SI BELLE SOMME) et j'étais rentrée du coup, pas super tôt j'avoue. Et puis après j'avais encore traîné en ville puisque je n'avais QUE ÇA À FOUTRE BIEN ENTENDU. Bon du coup j'm'étais encore couchée tard et puis "Olàlà à ton âge Lizzie on se couche à neuf heures c'est tout" et tout ÇA BREF ! J'étais donc, n'est-ce pas, ÉMERVEILLÉE PAR L'IDÉE d'aller en cours. Mais comme y'avait à bouffer j'allais être heureuse plus tard. SOFKE, deux choix s'offrait à moi ; UN VRAI DILEMME : CHEMISE NOIRE OU GRISE ? Et le vrai dilemme était : que faut-il faire entre se ramener et profiter de la gentillesse des autre, comme un parasite, ou bien dépenser du temps, de l'énergie, ainsi que de l'argent et d'en ramener soi-même ? Triste choix que voici, seulement, mise en situation ; la classe est pleine de gentils PETITS ÉLÈVES BIEN ÉLEVÉS, et du coup, ils ont tous ramener un truc sauf moi, c'est bien une réplique de prof que de dire "ALLEZ TOUT LE MONDE À LE DROIT DE S’EMPIFFRER SAUF CELLE QUI N'A RIEN RAMENÉ, J'AI NOMMÉ ELIZABETH !" et là, j'aurais envie de l'insulter alors je le ferais, ensuite je me prendrais des heures de colle, du coup j'aurais envie d'LUI DÉFONCER SA MÈRE, APRÈS J'VAIS EN TAULE, APRÈS COMME J'SUIS JEUNE ET BELLE EN TAULE J'ME FAIT... bref, ça aurait engendré PAS MAL DE CHOSES, donc beaucoup de problème. En fait, le seul point positif aurait été de défoncer un prof, mais ça, j'le fais quand je veux ! hihihi !

Du coup, midi, j'me décide à sortir pour manger ainsi qu'acheter des trucs à manger/à boire. Du coup, treize heures, j'ai acheté plein de truc, j'ai dû acheter un putain de sac de sport pour tout mettre dedans en plus de mon sac à moi, et en plus j'ai déjà bouffé cinq paquets. Putain j'abuse. Putain j'vais devenir grosse quoi. Bref, me voilà avec une jolie après-midi nulle sans rien foutre en perspective, du coup, j'ai dormi, et à mon réveil j'suis allée au cours, j'savais pas trop à quelle heure c'était, du coup j'm'y suis pointée, y'avait personne. J'étais donc seule accompagnée de ma tristesse et mon chagrin. Donc j'ai mangé, puis j'suis allée dormir à la bibliothèque ; mon dortoir était trop loin. Du coup quand j'me suis réveillée je suis ENCORE allée à la salle de cours, j'étais bien ÉNERVÉE DE DEVOIR REFAIRE LE TRAJET PUTAIN. ALORS J'M'ÉTAIS DIT QUE 'FALLAIT QUE JE ME CALME ET TOUT ÇA, MAIS COMME TOUJOURS QUAND J'ME SUIS DIT DE ME CALMER ÇA M'A ENCORE PLUS ÉNERVÉE, DU COUP J'ME SUIS RAMENÉE PRÊTE À FRAPPER LE PREMIER CONNARD VENU, mais au final mon petit voyage s'est passé calmement, sans personne surtout, et j'ai trouvé la salle ouverte cette fois ! LA CHANCE NOUS SOURIT DITES DONC ! Du coup je suis entrée avec mon sac plein de bouffe et mon estomac qui saturait déjà tellement j'en avais bouffé en avance. Y'avait quelques personnes, comme j'pensais que j'connaissais personne j'me suis dit que c'était pas la peine d'aller dire bonjour à tout le monde, après j'allais devoir me présenter et tout PUTAIN LE TRUC CHIANT, J'SUIS EN COURS POUR ÉTUDIER ON EST PAS SUR UN PUTAIN DE SITE DE RENCONTRE DÉSOLÉE. J'ai quand même dit "bonjour" hein... Du coup j'suis allée déposer mon sac là où tous les autres l'étaient, puis je me suis tournée vers le prof, lui demandant si une place où il n'y avait personne était libre. Après sa réponse affirmative, j'ai quand même pris soin de prendre une autre place. HÉ OUAIS, MYSTÈRE ET TOUT. Enfin, j'avais sans doute juste l'air COMPLÈTEMENT STUPIDE pour beaucoup, mais pour moi c'était très important. J'me suis assise à côté de Jïnn quand même, puisque j'l'avais remarqué avec une exclamation de surprise, enfin, une "exclamation", plutôt une "expression" parce que j'avais rien dit, juste fait un sourire heureux, similaire à un ":DDDDDDD" qu'on écrit, sauf que moi j'ai qu'une bouche, hein, DÉSOLÉE D'ÊTRE UNE FAIBLE HEIN !



Pingouin in my cœur.
avatar
Lizzie La Déesse

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Tori Clark le Mar 30 Aoû 2016, 18:08

Alors, je récapitule : bouteille de Dr.Pepper, check. Paquet de chips sel et vinaigre, check. Paquet de Doritos illuminati, check. Roman au cas où il fallait en apporter un ou si jamais je termine de lire le livre proposé, check. Sac à dos pour tout transporter, check. Casque et iPhone, check. Je crois que je suis prête pour ce cours.

Je mets mon sac, avant de me rendre compte que j'ai oublié quelque chose d'important que je vois trainer sur mon lit. J'ôte mon sac pour y glisser le rouleau d'essuie-tout. Rouleau d'essuie-tout en cas de dégâts de la mort qui tue et qui colle, check. En fait, ce n'est pas la seule raison pour laquelle j'ai pris la peine d'en acheter un. Depuis mon " hémorragie " nasale à cause du contrecoup du test que j'ai fait dans une ombre avec Daaf, il y a environ 8-9 jours de ça, j'ai peur que les saignements reprennent sans raison et mes craintes sont fondées. J'ai pas éternué fort hier soir et hop !, 15 minutes à me tamponner le nez avec des mouchoirs qui prenaient une teinte cramoisie. Je préfère donc avoir quelque chose sous la main si l'incident se répète. Tant qu'à faire, je vais mettre des vêtements de rechange dans mon sac. Je pige un t-shirt noir dans ma pile de linge de tous les jours, car si je saigne du nez, je n'ai pas envie d'envoyer deux hauts d'uniforme plutôt qu'un de plus au lavage pour qu'ils finissent par être jetés à cause de la quantité sang accumulé qui les empêchent d'être blanchis où je ne sais quoi encore. Bref, je mets le t-shirt noir dans mon sac et je pars.

Je marche dans le couloir en direction de la salle de classe où se déroulera le cours. Je m'attends à ce qu'il y ait beaucoup d'élèves. Lorsque je repassée devant l'affiche, j'avais vu que plusieurs noms s'étaient ajoutés après le miens. Certains que je connaissais et d'autres qui m'étaient totalement inconnus. Il risque d'y avoir de l'ambiance. J'arrive au local et y entre sans attendre. Il y a déjà plusieurs personnes, mais ça doit représenter environ la moitié de la totalité des inscrits. Parmi ces élèves qui m'ont tous l'air sympathiques aux premier regard, j'aperçois Jïnn, le seul que je connais, en fait. Avant d'aller le voir, je commence par saluer le professeur. Je m'approche en souriant.

- Bonjour, mon nom est Clark. Tori Clark.

Après avoir placé cette référence cinématographique, je me dirige vers la table ou diverses nourritures sont déjà disposées et j'y dépose à mon tour les deux sacs de chips, mais je garde le Dr. Pepper pour moi. Bouahahaha ! Puis, je vais vers Jïnn avec le sourire qui ne m'a pas quitté. Je m'aperçois que sur les tables, il y a des livres. Regardant celui qui se trouve sur la table de mon camarade, je lis King's Game. Eh, mais c'est un manga. Je connais juste de nom, mais c'est un manga. En voilà un prof qui a tout compris. Je prend le livre dans mes mains pou le feuilleter rapidement, avant de m'adresser au Rubis :

- Woah, ça promet !

Je repose le livre et en détache le regard pour lever les yeux vers le Jïnn.

- Au fait, salut toi.

Je viens pour m'asseoir à côté de lui, mais je me fais voler la place en moins de temps qu'il n'en faut pour recevoir un ballon en pleine gueule. Je décide donc plutôt d'aller m'installer à côté d'un garçon aux cheveux blonds. Je lui souris, même si je souriais déjà à la base... Euh ouais... Je décide de le saluer :

- Bonjour.

HRP :
Lizzie, voleuse de place. J'ai dû modifier ma réponse à cause de toi ! XD
Mais non, je t'en veux pas ;)



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Mar 30 Aoû 2016, 18:18

Je suis arrivé hier à l'académie, et je vais même pas pouvoir me reposer une petite journée. En même temps, si j'avais voulu me reposer, je me serais pas inscrit à un cours facultatif... Enfin bon, c'est que de la littérature, ça devrait aller. Je me lève de mon lit et me dirige vers la porte en tournant la tête vers l'arrière. Ils m'ont refilé une chambre vide. J’espère qu'y aura vite des personnes sympas pour me tenir compagnie. En plus, j'ai entendu dire qu'il y avait plein de nouveau en ce moment à Tsuki, ça devrait pas tarder alors. J'ouvre la porte et sors du dortoir saphir. Le dortoir saphir... Je ne m'y plaît pas plus que ça. J'avoue que mon pouvoir colle avec l'esprit artistique du dortoir, mais dès que j'ai essayé de me faire des amis, ils sont partis en courant . J’envie quand même les émeraudes. Leur babyfoot et leurs soirées télé... Si j'avais su...

Enfin bon. Le prof avait pas demandé d’amener à bouffer ? Je crois bien que si. Le problème, c'est que j'ai pas encore reçu l'argent de l'orphelinat. J'ai même pas de fournitures scolaires, sauf mon carnet et mon crayon fétiches bien sûr, mais ils sont pas faits pour prendre les cours. Au pire, je demanderai à mon voisin de table de me filer des feuilles et un bic. Ça passe. Je me dirige vers le distributeur et fouille dans mes poches. Je vais pas faire mon radin quand même. Je sors mes deux seuls euros de ma poche et les insère dans la machine. Des M&M's, c'est pas mal et ça rentre dans mes prix... parfait. J'appuie sur les boutons et je récupère mon paquet de cacahuètes chocolatées. Bon, c'est pas tout, mais je crois que ça a sonné depuis déjà pas mal de temps, et je sais même pas où sont les sales de classes. Va falloir que je me grouille.

Je marche depuis bien cinq minutes et je trouve rien. C'est un vrai labyrinthe cet endroit. J'entends un bruit de fracas. Attend, mais c'est quoi ça ? Je me dirige rapidement vers l'origine du bruit, mais une fille me passe devant. Et le refus de priorité ! Ça va qu'elle a l'air sympa. Aller, c'est pardonner. Je rentre alors dans la classe. C'est pas mal. Et ça sent bon la bouffe, ça me plaît ! Je dépose mon petit paquet de M&M's de radin avec le reste. Ça va, y'a tellement de trucs qu'on va même pas remarquer que j'ai emmené que ça ! Je balaie la classe du regard. On est sept visiblement. Y'a un mec énorme et sec, un autre mec avec une touffe de fou sur la tête, un autre un peu maigre. Y'a aussi une meuf maquillée comme une p... comme une voiture volée, une autre qui a l'air... normale et une autre qui a l'air bizarre. Elle me fait assez peur en fait. Le prof à l'air plutôt sympa. Je me présente.

Salut ! Je m'appelle Hanzo Hagmar, je suis nouveau et c'est mon premier cours dans l'académie !


Je rajoute quelques précisions.

Si j'ai pas d'uniforme ni de sac ni d'affaires, c'est normal, je les ai pas encore achetés ! Sinon je suis saphir ! J’espère qu'on arrivera à bien s'entendre !



Je m'assois alors à coté de la fille normale, parce que vive les gens normaux.
Le livre sur la table... c'est un manga ?! Je sens que ce cours va me plaire !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Darren le Mar 30 Aoû 2016, 19:52



Écoute la Voix de la Tortue.



ft. Les Inscrits

「Cours de Littérature」
Depuis maintenant quelques minutes, j’arpentais mon dortoir de long en large, une main sur le menton, me demandant sérieusement pourquoi avais-je inscrit mon nom sur cette fichue affiche : pourquoi m’étais-je inscrit à un cours supplémentaire ? De la littérature, en plus… je m’en foutais tellement de cette matière, pourquoi avais-je décidé de m’inscrire ?

Heureusement que le dortoir était encore vide, sinon, je serais passé pour un fou auprès de mes compagnons Émeraudes : je ne désirais en aucun faire mauvaise figure, et passer pour un taré ; très peu pour moi… le regard perçant, mes yeux ne cessaient de fixer le sol, comme si je réfléchissais à quelque chose de très important : j’allais gaspiller mon temps dans cette salle de classe, avec un prof bizarre… ce temps que j’aurais pu garder pour faire des choses passionnantes.

Et puis quoi ? Qu’est-ce qu’il se passerait si je ne venais pas ? Ce fichu prof n’allait pas venir me chercher dans mon dortoir, quand même ? Il n’allait pas faire bouger le cul des surveillants pour me trouver, quand même ? Rassuré à cette pensée, mon sang se glaça dans mes veines en pensant que ce petit mensonge par omission allait forcément être inscrit… dans mon dossier, peut-être ?

Je n’étais pas de nature un très bon élève, je me situe aisément dans la moyenne, mais je ne voulais pas que quelque chose de la sorte me suive… peut-être que ça pourrait entraîner des choses, par exemple, un refus d’accès à certains cours supplémentaires, ou même, un refus à des examens… non ? En fait, ces suggestions me paraissaient toutes plus pourries les unes que les autres, mais malgré tout, je ne voulais pas que cet « oubli » laisse une trace…

Décidé, je finis par arrêter ma marche folle, et enfila ma veste Ambre sur le dos d’un air fier. Consciencieux, je pris le temps de retirer mon paquet de cigarettes du vêtement : imaginons que la cartouche tombe aux pieds du professeur… je serais foutu ! Confiant, je pris un peu d’argent, assez pour acheter quelque chose à un distributeur, puis je sortais de mon dortoir.

D’un air pressé, je me dirigeais vers le distributeur le plus proche : où est-ce que j’en avais vu un, la dernière fois ? Je ne m’en rappelais plus du tout… je finis par en trouver un, puis je regardais d’un air perdu les différentes douceurs et boissons proposées : je ne savais vraiment pas quoi prendre… finalement, mon choix se porta sur des bonbons affreusement piquants, et un simple soda : oui, ce serait suffisant.

Mes pas me dirigèrent vers le long couloir qui débouchait sur de nombreuses salles de classes : mon regard furtif sautillait de-ci de-là, à la recherche du bon numéro. C’était plutôt calme, jusqu’à ce que je m’enfonce un peu plus dans les profondeurs de ce couloir… des bruits de courses effrénées et des exclamations confuses vinrent à mes délicates oreilles : guidé par ces bruits quelque peu… assourdissants, je finis par m’arrêter devant une porte de salle de classe, tout à fait normale.

Avec une certaine pointe d’appréhension, je poussais lentement la porte de la salle, et y découvrit une disposition bien singulière : en effet, les chaises et les tables étaient disposées en cercle, et le bureau du professeur, qui avait pourtant une place attribuée, avait été également déplacé, et placé plus proche des élèves : quelle organisation… le professeur a dû s’essouffler à préparer tout ça, à moins que les élèves ne lui soient venus en aide.

Je remarquais une table, un peu à l’écart –pour ne pas dire au fond de la salle de classe-, couverte de friandises et de boissons, comme le professeur l’avait demandé sur son affiche : ravi, je me rapprochais de cette fameuse table, et je ne pus m’empêcher d’y jeter un œil curieux. Ça s’avérait… délicieux. Finalement, je ne regrettais pas d’être venu !

« Salut les moches ! »

Je me rapprochais du petit groupe d’élèves, et je les inspectais, pour voir s’il n’y avait pas de visages connus : comme l’avait indiqué l’affiche, je reconnus sans peine le visage de Jïnn, le gars en kimono puant que j’avais croisé au terrain d’entrainement.

Pitié, j’espère que Law ne s’est pas inscrit…



Autre compte : Hideki



avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Noa le Mar 30 Aoû 2016, 19:59

Aujourd’hui je m’étais inscrit à un « cour de lecture ». Alors déjà pour commencer c’est quoi un cours de lecture ? Ou Nous apprend à lire ? Ou les subtilités de notre langue ? Dans le cas présent l’anglais.  Bon y’a qu’un seul moyens de le savoir c’est y allant ! Sur l’affiche ou nous a demandé de ramener de la nourriture et des boissons. Attend j’ai pas bien compris, c’est un cours ou une teuf ? Bref dans un premier temps j’avais pensé à ramener des gâteaux ou des biscuits apéro. Mais je me suis dit, non i faut la joué stratégique et logique, donc prendre des choses qui font un minimum de bruit quand on les mange. Au final j’ai pris des fraises tagada purple et des dragibus. Pour ce qui est de la boisson j’ai pris une bouteille de mister cocktail ça fera parfaitement l’affaire.

Du coup l’heure «H » je me rendis à ce fameux cour. Entrant dans la salle la première chose que je remarquais était la disposition des tables en rond, même le bureau du prof était inclue dedans. C’est beau ! Les élèves de la table ronde ! J’ai envie de chialer tiens !
Plus sérieusement en ce qui me concerne j’étais habitué à la disposition en « u » mais rond c’est bien aussi, c’est même mieux.
Pour ce qui est des élèves il n’y en a que deux que je connaissais, Jïnn et Tori et ce petit con de Richie . D'ailleurs je le retient d'avoir laissé traîné mes affaires que je lui avait prêté dans le sable . Je remarquais d’ailleurs que Jïnn était assis à côté d’une psychopathe. Certes est belle, mais elle a l’air folle. Hannibal Lecter en jupons.  Dans ma tête je me disais « courage Jïnn ça va aller t’inquiète pas  e suis avec toi dans cette terrible épreuve, si jamais il t’arrivait quelque chose sache que je t’aimais mon frère » par contre quand je regardais l’autre folle j’avais plus tendance à me dire. « Ne la regarde pas dans les yeux mec, elle sent ta peur ! NON ! Ne détourne pas du regard elle va te prendre pour un faible respire, respire ! » Bien évidement, comme un homme je ne laisse rien paraître. Si certain peuvent être lu comme dans un livre ouvert moi je suis le grimoire dans evil dead ; bien maintenus fermé par des barbelés.

Bon redevenons sérieux et arrêtons de nous moqué. Je posais ensuite mon regard sur le prof … alors lui, vu la gueule de pervers qu’il a, je sais pas pourquoi, mais je sens qu’on va avoir droit à 50 nuances de Greys.

Je présentais donc vite fait en faisant un petit signe de la main : _ Salut, Noa greenwitch !

Puis je me dirigeais vers le buffet, qui était déjà bien garnis et y déposa mes achats. Attend … snif, snif, c’est pas de l’alcool que je sens ? Putain j’ai l’air con moi avec ma bouteille de mister cocktail. Bah ! Ho pire je m’en pète un rein ! Enfin je pris place à la première place libre qui se présentait à moi.  Et remarqua les bouquins qui étaient sur les tables. Qu’est-ce que c’est ? un manga ? Ma fois pourquoi pas ? Mais au fond de moi j’étais quand même déçu que ce soit pas 50 nuances de Grey . Ça aurait été fun de parler de ça en cours. Même si a ce qui paraît c’est juste un bouquin pour mère familles en manque.


Dernière édition par Noa le Jeu 01 Sep 2016, 23:01, édité 1 fois


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Mer 31 Aoû 2016, 20:56

Lire rime avec amusement, non ?
Ft. J'sais même plus.

J'avais mauvaise mine ce matin la, j'avais très mal dormis la veille à cause de toutes les blessures que j'avais pu accumulé le soir ou j'ai sauvé la petite blonde au teint presque macabre. J'avais finis par m'endormir sur le bord de ma fenêtre, la jambe suspendu dans le vide, le petit vent fraie qui traînait par la cette nuit me faisait le plus grand bien, me faisant presque oublié les différents hématomes que j'avais sur le corps et mes brûlures aux bras.

Je ne sais même pas pourquoi je vous raconte ça en fait, je sais pertinemment que vous en avez rien à foutre, m'enfin bon j'me disais que voila.. Je cherchais un petit de compassion ou de réconfort, mon cerveau en avait prit un sacré coup tout de même..

Je savais plus quelle heure il était quand j'm'étais décidé à bouger de mon perchoir pour me préparer pour ce fameux cours de littérature, j'avais pas vraiment envie d'y aller mais bon, j'avais besoin de me changer les idées et j'me disais que c'était surement la meilleur chose à faire. J'allais pas vraiment réfléchir dans ce cours la, au pire il allait nous raconter deux trois histoires et puis on serait rentré chez nous des étoiles pleins les yeux, se demandant si on serait capable d'écrire des conneries remplies d'amour qui plairaient à tout publics.

Un rapide passage vers la salle de bain s'imposait pour me débarbouiller le visage, vous me direz que cela n'aurait servie à rien, mon visage était bien trop marquer pour changer quelques chose en fait. J'avais l'oeil encore tout rouge, une cicatrice sous celui ci et un peu plus grande qui partait de l'autre et qui traversait ma pommette, une beaucoup plus petite sur la tempe et marque de griffure sur le cou. M'enfin bon, ça m'allait plutôt bien, déjà que mon visage n'inspirait pas grande confiance avec ça en plus dessus j'allais faire peur à tout ces petits pecnots de Saphir. J'avais rien contre eux m'enfin bon, me suffisait juste de leur mettre quelques claques pour qu'ils se mettent à courir la queue entre les jambes.

J'avais opté pour un petit tee-shirt blanc, assez banale, un jean slim noir et puis une bonne vieille petite paire de sneakers aux pieds. J'avais pas vraiment besoin de m'habiller bien pour attirer l'attention des autres, certains me connaissaient déjà, puis les marques sur mon visage et les bandages légèrement tacher de rouge sur mes bras allaient surement en intrigués plus d'un.

J'me baladais dans les couloirs sereinement, serrant quelques mains, tapant quelques bises, j'me souciais pas vraiment de quelle heure il était, j'arrivais quand j'arrivais et puis si il était pas content de mon retard j'avais qu'a me retourne et me barrer faire autres choses. J'avais croisé Warren pas loin de la salle de classe ou je me dirigeais, j'sais plus trop ce qu'il foutait la m'enfin je m'étais permis de copié son pouvoir avant de m'en aller, on sait jamais. Et puis comme ça, si on devait se présenté jusqu'à raconter la vie de nos pouvoirs j'avais qu'a dire que c'était le mien, j'avais pas trop envie que les autres sache de quoi le mien en ressortait.

Je m'étais enfin décidé à rentrer dans la classe et il semblait que j'étais le dernier par ce que presque toute les têtes s'étaient retourné vers moi ou c'était peut être à cause des sales trucs que j'avais sur la gueule, je ne savais pas trop.

J'avais balancé un « Yo » à la fois sec mais serein en direction du prof pour le saluer, respect, il aurait fait la même si j'étais plus vieux.

Je regardais les différentes personnes qui se trouvait la, je connaissais pas grand monde à part peut être Lizzie, la petite peste de l'aile Rubis qu'avait fait beaucoup parlé d'elle dpuis son arrivée et la blondinette au teint macabre de la nuit dernière. J''étais assez content de la retrouvé mais les quelques images malsaine de cette fameuse nuit remontèrent très vite à la surface et me lancèrent sans aucune peine sur mes bras.

Je rentrais dans la classe sans vraiment porté plus d’intérêt que ça au prof, j'lui souriait et fallait qu'il fasse avec ça, j'étais pas capable de faire plus. Je passa derrière Nina, caressant légèrement son dos du bouts des doigts en guise de salue et pour lui faire comprendre que j'avais quand même eu une petite pensé pour elle ces derniers jours. Avant d'aller m'asseoir un peu plus à l'écart des autres sans même prendre le temps de regarder ce qui avait sur ma table.

Code by Ta pute de mère

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Law Jr. le Mer 31 Aoû 2016, 21:41

J'ai pas bougé de mon lit de la journée et il est presque 17 heures, j'ai absolument rien fait aujourd'hui. Je prends mon téléphone portable toutes les deux minutes en espérant recevoir un message intéressant ou une invitation à sortir. Le monde à oublié l'homme que je suis ? L'homme que j'étais ? Je regarde mon portable, me baladant sur des réseaux sociaux quand un message des plus importants arrive, un message de..Philippe ? "  Viens vite dans ma salle ! J'ai une surprise importante pour toi !  " Une surprise ? J'adore les surprises ! J'adore ça ! Mais..Attendez..Il est pas en cours ? Je savais qu'il était super intelligent mais au point d'utiliser un téléphone et d'avoir mit son numéro dans mon téléphone, quel homme ! Une tortue-homme super intelligente ! Bon alors je vais rapidement prendre une nouvelle douche, lavage des cheveux tout le bordel vous connaissez. Je sors de la douche, enfilant un pull noir, un jean noir et une paire de sneakers. Je prends mon téléphone et mes cigarettes avant d'attraper une casque noire aussi, la posant sur ma tête en l'ajustant. Je suis opérationnel pour la surprise. Je sors du dortoir en me baladant dans les couloirs, m'allumant une cigarette sans aucun gène, j'en ai absolument rien à foutre. Bon et bien il ne reste plus qu'a trouver cette maudite salle.

J'entends une petite musique venant d'une salle, la porte est fermée mais je peux entendre la musique. Je suis certain que c'est ici, j'en suis sur. Les mains dans les poches, je pose mon pied sur la poignet pour ouvrir légèrement la porte avant de donner un violent coup sec dans la porte, l'ouvrant et la claquant contre un mur. Je regarde toutes les têtes et la disposition des tables, un cercle ? De la bouffe au loin. Je vois. Est-ce que...Mon poing se serre en voyant cette tête rouge. Myo'. Cet enfoiré..Ça fait si longtemps que je ne l'ai pas vu et il est là, comme une petite plante toute mignonne. Mon deuxième poing se serre et je m'approche de Myo' doucement, d'un pas lent. C'est ça ma surprise ? Si vous voulez détruire ce cours alors ouais, c'est réussi.

Il s'est mit à l'écart, comme il veut. Une fois devant lui je le prends par le col de ma main gauche pour lui coller une droite des plus puissantes de ma main droite, le projetant un peu plus loin. D'un pas aussi déterminé je reprends une marche vers lui, me posant lui sur lui et lui donnant deux coups dans le visage, m’apprêtant à lui en donner un troisième je m’arrête net. Il est blessé ? Et c'est pas de moi ça ! Quelqu'un lui a fait du mal ? D’où son silence radio envers moi ? Mes " crocs " cognent, une légère larme coule sur une de mes joues, ouais c'est le moment émotion. Je me relève sans l'aider à se relever, le fixant en ignorant totalement les choses et les gens à coté de nous, c'était lui et moi.

C'est qui..C'est qui le fils de pute qui t'as fait ça ?

Je m'approche encore de lui, le fixant droit dans les yeux. Je dois savoir, il doit me le dire. Il croit qu'il peut faire silence radio, sans une seule nouvelle et revenir comme ça avec des blessures partout ? Oh oui, qu'elle magnifique surprise, l'amusement est total aujourd'hui mes amis. J'allais lui mettre un autre coup en plein visage quand une main vint vers moi, une main inconnue, me tirant en ailleurs et m’empêchant de lui mettre le coup qu'il méritait.

 

Spoiler:
Réponse de Philippe dans les 2 heures.


Bonsoir.

Excuse me, America, I don't do the taxes, I make my money flip, stretch, we call it gymnastics
1738

L'thème du mec qui a 8 awards mdr jvous baise tous:

@BathSaltOfficielDeLaCB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Jeffery le Mer 31 Aoû 2016, 23:08

Mon premier élève est là, et il n'ouvre pas la porte des meilleures manières. J'aime plutot ça. Un élève sec mais intelligent, c'est certain.

- SALUT LA PLÈBE ! Tiens y'a personne.

Il regarde son téléphone, il doit croire être avance car il est tout seul. J'ai bien peur qu'on soit que tout les deux pour ce maudit cours..Bon au moins je suis sur qu'on aura pas un seul problème mais bon..J'aurai beaucoup aimé faire la connaissance des autres élèves. J'observe toujours le jeune homme, il se dirige vers les tables et regard le livre que j'ai proposé pour notre cours, son regard s’arrête. Il n'aime pas ? C'est nul ? C'est de la merde ? Je me suicide c'est ça ? D'accord et bien j'y vais. Tout en pensant ça je me leva, croisant les bras en le regardant. Il bafouille quelque chose, qu'est-ce qu'il vient de dire ? Aucun idée mais j'espère qu'il est heureux. Son regarde se pose sur moi, il me regarde d'une façon agréable et motivée. Je pense que j'ai réussi mon coup là les amis ! Au moins sur le premier élève, et pas le dernier j'espère..

- C'est le bouquin sur lequel on va travailler ? C'est ça...? OH PUTAIN ! T'ES UN GÉNIE TOI !

HO ! Maman ! Un élève a fait un compliment sur mon travail et ce que je veux faire ! J'en ai presque les larmes aux yeux. Je peux presque voir mes joues rouges sur le reflet de la vitre, un élève heureux, un professeur pas haineux ! Il lève les bras en l'air et vint s'asseoir directement. Je ne pus retenir un grand rire avant de sautiller en applaudissant, laissant sortir des petits " bravo bravo ! ". Je l'encourage et son petit spectacle était marrant, alors nous sommes deux heureux au final ! Je tourne ma tete vers la porte en voyant un nouvel élève, un élève stock et sec ! J'ai presque envie de lui donner le surnom de Timo OnShate, je sais pas pourquoi mais ça sonne bien, étrange.


Bonjour ! C'est où qu'on dépose ...l'apéro ? J'ai ramené quelques...amuse bouche.


Il déballa son sac, oh il y a des bonnes choses ! Ça fait deux élèves ! Des chips, du saké ! Holalala ! Je pris tout en souriant à l'élève, lui disant simplement " Merci mon grand ". Je pris direction de la grande table, déposant la nourriture dessus, on va se régaler ! Je lui fis signe qu'il pouvait prendre une table, fin une chaise. Mon bonheur augmente, deux élèves sont déjà là ! Je serai heureux même si ça s’arrête ici ! Un peu déçu mais aussi un peu content ! Deux c'est beaucoup ! J'entends un petit bruit, un bruit de chute ? Je m'avance légèrement afin d'en savoir plus sur l'origine de ce bruit quand un petit élève blond rentre dans la classe. Je crois qu'il est tombé, je ne peux retenir un petit rire, grattant légèrement mon menton en le regardant d'un regard aussi insistant que doux.

Bonjour ! Moi c'est Shun. Shun Van Astrea.

Shun. Shun..Un beau prénom. Il prit la direction de la table de nourriture pour déposer ce qu'il avait avant d'aller vers les deux élèves avec sa petite démarche toute mignonne. Il déposa ses affaires et son regard se posa sur notre livre, il semble heureux. Un regard digne d'un enfant qui découvre Disney Land pour la première fois et qui sait qu'il va passer une journée des plus magnifiques. J'en fais peut-être un peu beaucoup mais j'ai besoin de me rassurer un peu vous voyez ! Il s'installa gentiment et en douceur, observant les alentours comme si il y avait un cadeau caché quelque part. Une femme rentra, ha, enfin un peu de femme. Elle a l'air extrêmement maquillée, comme pour cacher quelque chose, j'irai voir son dossier après. Elle nous lança un petit bonjour, oh ? Une jeune demoiselle timide ? Intéressant. Elle me salua en déposant ce qu'elle avait sur la table, mon regard était fixé sur elle, comme si j'attendais quelque chose, une explication, quelque chose. Elle se posa loin des autres élèves, regardant le livre d'une manière pas très heureuse et regarda le petit groupe, il va falloir que je donne le sourire à cette femme aujourd'hui ! Elle feuilleta le livre en appuyant sa tête sur sa paume, bon, tout n'est pas perdu !

Et encore une autre élève ! J'ai de la chance ! Mes élèves viennent tous ! Elle se dirigea vers la table en posant simplement ses trucs. Elle se tourna vers moi en me demandant si il y avait une place de libre, je répondis simplement par un grand sourire et mon bras et ma main en direction des tables, tout est libre en faite. Elle s'installa donc à coté du mec musclé. Une autre élève arrive, oh oh. Tori Clark. La demoiselle qui est censée être mon héroïne aujourd'hui, elle est encore plus mignonne en vrai. Elle s'approche alors de moi en souriant.

- Bonjour, mon nom est Clark. Tori Clark.

Et elle est polie en plus ! J'incline légèrement la tête en lui souriant en guise de réponse des plus sympathiques, l'invitant à déposer ses friandises sur la table. D'ailleurs..Madame aime le cinéma ? Elle dépose deux paquets de chips en gardant son Dr.Pepper...J'en veux moi ! Elle se dirige vers le petit groupe, qu'elle doit surement connaitre, prenant le livre en le feuilletant, commençant une petite conversation avec eux. Encore un élève ! Il dépose son paquet de cacahuètes avec les autres..Mais je suis allergique à l'arachide, c'est triste.

Salut ! Je m'appelle Hanzo Hagmar, je suis nouveau et c'est mon premier cours dans l'académie !

Hanzo. J'allais lire son dossier quand mon premier élève arriva, c'est donc un nouveau, intéressant. Nous ne sommes pas différent alors.

Si j'ai pas d'uniforme ni de sac ni d'affaires, c'est normal, je les ai pas encore achetés ! Sinon je suis saphir ! J’espère qu'on arrivera à bien s'entendre !

Je gratouille mon menton en lui faisant une tête voulant dire " J'men fous, tranquille ". Il part s'asseoir, les élèves sont là. J'aime beaucoup ça ! Un autre élève ! Il pousse très lentement la porte et c'est...le roux ! Un roux ! Il se rapprocha en déposant sa nourriture sur la table et se tourna après cette petite action, nous lâchant un " Salut les moches ! ", hm je vois. Venant d'un roux cela me fit doucement rire. J'ai rien contre les roux, contrairement à Law, qui viendra peut-être d'ailleurs, mais quand on est roux on ferme sa gueule, enfin il se dirigea vers le petit groupe. Je ne pus retenir un petit bâillement. Encore un élève, l'avant dernier ! Il ne manque plus que le grand Myo' ! Il se posa devant nous en saluant d'un signe de la main et par un " Salut, Noa greenwitch !. Noa. Je vois. Noa de coco ! Ah. Ah ah ! C'est marrant vous trouvez pas ? Non...D'accord..Moi j'aime bien pourtant ! Il prit la direction du buffet en déposant ses ressources et prit place à coté de la petite Tori.

Quand enfin, arriva le dernier élève, et pas n'importe lequel, Myo'. Tout le monde se tourna vers lui, je décalais légèrement mon corps en espérant voir Law avec lui, et bien non, il dort peut-être, tant pis, c'était une bonne occasion de voir son frère. Son visage est étrange mais avant que je ne m'y intéresse de plus près il nous salua par un " Yo  " digne de lui. Il m'ignora totalement, je pris un petit sourire, je n'étais pas vexé pour la simple est bonne raison que je m'en doutais. Il passa derrière les élèves puis il s'installa un peu loin, à l'écart. Deux personnes ! Je dois donner le sourire à deux personnes ! Challenge Accepted ! Je m’apprêtais à commencer notre beau cours quand la porte claqua violemment contre le mur. Une personne vêtu entièrement de noir entra, c'est Law..! Law est finalement venu ! Il scrute les élèves en m'ignorant et son regard s’arrête sur Myo', il doit être si heureux de le revoir ! Il court vers lui et lui donne un violent coup en plein visage, le propulsant légèrement en arrière afin de s'asseoir sur lui et de continuer à le frapper avec autant de violence. Il s’arrêta net d'un coup, profitant du petit moment pour m'approcher, me tenant à deux trois mètres d'eux.

C'est qui..C'est qui le fils de pute qui t'as fait ça ?

C'est bien ce que je pensais, c'était des blessures que Myo' avait. Bon et bien on va oublier tout ça et commencer notre débat ! Il s'approche une nouvelle fois de Myo', il prit un petit élan pour lui mettre un énorme coup quand un élève, ou une élève ? L’arrêta, retenant son bras et le reculant légèrement. Je pris place devant Myo', regardant un instant Law avant de regarder Myo', m'assurant qu'il allait bien. Bon et bien on va essayer de relativiser un maximum, je fis signe à Myo' de savoir, lui donnant une petite serviette que j'avais dans ma poche, me tournant vers les élèves, en claquant des mains, prenant un faux sourire.

Bon et bien ! Un beau débat hein les élèves ! " Rigolant ". Je vous prie de regagnez vos places pour débuter notre cours s'il vous plait !

C'est pas la meilleure des façons pour commencer un cours mais après tout..Je pris Law, l'amenant vers mon bureau en lui donnant un coup dans la nuque, la journée des coups ! C'est un cours de combat ? Je lui fis signe de s'asseoir gentiment et je pris un grand sourire, franc cette fois. Claquant des mains une nouvelle fois, m'approchant des tables le plus naturellement possible.

Oublions..D'accord ! Le livre que nous allons voir aujourd'hui se nomme King's Game ! Le jeu du roi ! Ce livre retrace le quotidien d'une classe qui doit suivre un mystérieux roi, tout les soirs à minuit ils reçoivent un message avec un ordre ! En cas de refus la section est....la mort ! Vous par exemple ! *Désignant Noa*. Si vous recevez un message disant que vous devez tuer mademoiselle Clark avant la prochaine lune et que en cas de manquement, vous seriez abattu, quel serez votre réaction ? Et vous ! *Désignant Shun*. Si je vous donne un pistolet et vous donne le choix de tirer sur Monsieur Muscle à mort ou de vous tirez deux balles dans chaque jambes, quel serez votre réaction ?  Toutes ses questions. Souffrir ou enlevez la vie. Nous souffrirons tous intérieurement dans les deux cas. On pense tous agir pour le bien ou pour ce qui est bien en se disant que c'est la bonne chose. Vous vous dites peut-être que vous prendriez la décision qui pour sauver la vie de tout le monde, même si vous devez souffrir mais vous répondez avec votre humeur actuelle, vous êtes calme mais si vous êtes dans une situation comme celle indiquée vous serez différent. Nous sommes des animaux, n'oubliez jamais ça. La mère dinosaure mangera le cadavre son fils pour survivre, nous dépendons des autres pour notre vie et pour notre mort. Par exemple. * Je pris un couteau dans ma poche, fonçant rapidement vers Shun en posant le couteau sur sa gorge, appuyant suffisamment pour lui faire croire que j'étais déterminé * J'en ai rien à faire ! * Je pris une voix " machiavélique " des plus naturelles, j'étais doué pour ça. Je pris un regard terrifiant en regardant les élèves les uns après les autres * Alors ? Vous avez vraiment cru que j'étais un professeur ? Vous êtes des idiots. Alors ? Vous préférez quoi ? Que je le tue et que vous viviez, ou qu'il vive et que viviez sans vos mains et avec la peur au ventre ?  


                 




Dig it

Thème:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Noa le Jeu 01 Sep 2016, 00:36

J’étais arrivé en cour dans les derniers. Sympas l’image que je dois Donner au prof ! Bof au pire je m’en fous en fait. Puis, quelque seconde après m’être installé un autre mec aux cheveux rouges entra dans la salle. Son visage ne m’était inconnu. Si je ne dis pas de connerie je l’ai vue en Nouvelle- Calédonie. Pendant la spéléologie. Mais alors son prénom, aucune idée. Il s’installa un peu à l’écart. Puis se vu au tour d’un autre mec de débarqué au cours. Alors lui je le reconnaîtrai entre mille c’était Law le voleur d’Orangina. Dur de l’Oublié lui avec ce sacré numéros qu’il nous avait à la plage. Tentative de fuite à la nage, stoppé par une algue. Un mauvais plan qui était tombé a « law ». Je dû me raclé la gorge pour ne pas rire. D’ailleurs il n’avait pas une tortue à l’époque lui ? Je me demande ce qu’elle est devenue. Je le vis se dirigé vers le mec aux cheveux rouges ni une ni deux il le choppa par le col et l’envoya a terre d’un puissant coup de poing. Puis il continua de le roué de coup malgré que son camarade était à terre. Il a fallu que Tori l'arrête je m'étais également levé et m'aprètais aller aidé la québécoise mais le prof s’interposa ensuite puis chacun regagna sa place et le cours pus commencer dans le calme.
Le professeur nous parla de cet ouvrage qui était sur nos tables, il s’agissait d’une classe pris au piège par un jeu macabre. Le scénario est aussi tordu que le jeu. Je ne suis pas étonné, que ça sorte de la tête d’un japonais ils sont tous fêlé là-bas.  Sauf Jinn. Jinn il est cool.
Lorsque le prof s’adressa a moi en me demanda ce que je ferai si je devais tuer Tori. Il me parut amusant de faire mine de réfléchir. Bon après elle est censée me connaître, elle sait que je ne suis pas sérieux.

Puis d’un seul coup, je ne sais pas si c’est un pétage de câble ou quoi mais le prof pris un élève en otage.

Lui  avec une voix Machiavélique: _ Alors ? Vous avez vraiment cru que j'étais un professeur ? Vous êtes des idiots. Alors ? Vous préférez quoi ? Que je le tue et que vous viviez, ou qu'il vive et que viviez sans vos mains et avec la peur au ventre ?  

Je ne savais pas trop si il était sérieux ou si il faisait genre pour être a fond dans le thème du livre.

Moi,  le plus naturellement du monde, d’une froide et sèche en le regardant droit dans les yeux  : _ Ou alors troisième option, on peut vous tuer vous, ici et maintenant.

J’ai l’air tous ce qu’il y a de plus détendu, mais si je vois une seul goutte de sang, je me transforme, me jette sur lui et lui crève les yeux tout simplement. Après tout c’est toujours par ça que les corneilles commencent quand elles dévorent un cadavre.


Dernière édition par Noa le Jeu 01 Sep 2016, 00:59, édité 2 fois


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Tori Clark le Jeu 01 Sep 2016, 00:46

Après l'arrivée de plusieurs élèves, dont Noa et Richie que j'ai reconnu, car il se présentait à l'élection du représentant Émeraude, je me dis que le cours doit être sur le point de commencer, mais non ! En défonçant presque la porte, c'est Law qui fait son entrée dans la classe. Ce cher Lawiwou. Il nous a fait de ses peurs en voulant rejoindre Ren'. Heureusement qu'Allan lui a donné une très bonne raison de rester, la maison Ambre. Mais, pour en revenir à son entrée fracassante, il se dirige vers un jeune homme à la chevelure rouge, d'ailleurs, ça me fait penser qu'il y a trois rouquins dans la salle, mais c'est hors sujet. Law attrape le gars par le col et lui colle son poing dans la gueule, ce qui a pour effet de me faire lever automatiquement de ma chaise. QU'EST-CE QU'IL FOUT, BORDEL ??? En plus, le gars qu'il a frappé est déjà amoché. Eh fuck, il se rapproche de lui ! Dès que je vois que Law prépare un autre coup, je me rue vers lui sans réfléchir et attrape sa main pour le tirer vers l'arrière.

- Ça suffit Law, il a eu sa dose de sensations fortes pour le moment.

Le professeur vient aussi s'interposer en faisant visiblement une tentative de banalisation de l'événement pour ne pas inquiéter les autres qui ont évidemment aussi été témoins de la scène. Comme le conflit semble rerminé, je finis pas relâcher doucement la main de Law et je retourne m'asseoir à ma place, entre le garçon roux sans uniforme et l'autre garçon blond. Le professeur commence alors son cours en introduisant le contexte du livre. Jusque là, rien d'anormal. Sauf qu'ensuite, je sens le côté morbide qui vient lentement s'insérer, puis d'un seul coup, mon voisin se retrouve dans une position délicate, un couteau devant la gorge. Je perds soudainement toute notion des mots qui sont prononcés dans la classe, ainsi que toute réaction qui peut avoir lieu, car la simple vue de cette arme tranchante me fige sur place... Et le fou qui la tient n'est qu'à 2 mètres tout au plus de moi. Est-ce que ça existe les profs normaux, ici ?! Sérieux, j'arrive pas à bouger, c'est la paralysie totale, j'ai l'impression d'avoir été atteinte par " cage éclair ". Pourtant, ça fait pas ça avec les armes à feu, alors pourquoi une saloperie d'arme blanche me fait cet effet. À L'AIDE !


Dernière édition par Tori Clark le Jeu 01 Sep 2016, 23:16, édité 3 fois



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Felias le Jeu 01 Sep 2016, 01:00

Bon du coup je me suis assis tranquillement à ma place, et bon j'en profite pour lire le bouquin parce que je l'ai jamais lu. Bah ouais c'est pas parce que j'ai grandi au Japon que j'ai tout lu hein. Et puis y'a un mec barraqué qui se pointe dans la classe. ON DIRAIT RYU LE MEC ! Bref cette homme sublime parle et comme je suis poli j'écoute.

Bonjour ! C'est où qu'on dépose ...l'apéro ? J'ai ramené quelques...amuse bouche.

OH MERDE ! La bouffe j'ai failli oublier ! Bon je sors de mon sac les Doritos et les cookies dans leur sachet. Je pose le tout là où il faut et retourne vite à ma place.

- J'avais oublié la nourriture, suis-je bête !

Je me disais ça en me tapant légèrement le front, et d'une voix riante. Bon je peux continuer à lire mon livre moi-- *BAM* PUTAIN MAIS VOUS FAITES CHIER ! Y'en a qui essaient de lire, et faut que des gens se viandent dans le couloir. Bon le mec tarde pas à montrer sa tête et à se présenter. Je me contente de le regarder du genre "Mec, tu fais chier". Bah le pauvre c'est pas ça faute mais il pourrait au moins apprendre à aligner un pied devant l'autre sans se vautrer. Bon je vais pas retourner à ma lecture parce que les autres vont se pointer et m'interrompre. D'ailleurs en parlant de ça une autre viens. Maquillée et parfumée, je ne m'exprimerais pas sur ce fait, elle dis un tout timide bonjour et s'en va dans son coin, paaaaarfait. Elle fera pas chier celle-là au moins. Une autre dame fini par arriver pas vraiment le temps de remarquer grand chose, un rapide bonjour, c'est pas super poli quand même ! Suite à ça une autre personne, encore une fille.

- Bonjour, mon nom est Clark. Tori Clark.

Ah bah voilà, un peu de politesse dans ce monde, et avec une référence cinématographique en plus. D'ailleurs pour la peine je dis bonjour !

- Salut !

Bon j'ai pas vraiment dis bonjour, mais c'était une expression en fait. La cinéphile s'en va discuter avec le mec sec. Et puis l'autre pas très loquace lui pique sa place auprès de musclor. Sérieux mec t'as la côte, tombeur ! Laisse-en un peu pour les autre. Enfin je m'en passerais très bien moi-même. Donc la brune va s'assoir ailleurs. Suite à ça, un roux arrive et il est bavard ce mec.

Salut ! Je m'appelle Hanzo Hagmar, je suis nouveau et c'est mon premier cours dans l'académie !

Cool un autre nouveau, et comme je suis poli, je dis bonjour aux gens poli, en général tout du moins.

- Yo !

Bon le reste je l'ignore, je veux bien être poli deux seconde mais bon. Au pire je me dispenserait de ses illuminations. Et puis un autre roux arrive ! J'ai rien contre les roux de base mais bon, deux d'affilé c'est notable.

« Salut les moches ! »

Et le respect ? On se calme, c'est toi le moche d'abord. Je veux bien être sympa avec les roux mais pas quand on me traite de moche. Nan mais. Bref, un autre gars arrive, et c'est qui commence a y avoir du monde, arrêtez, il va y avoir trop de gens et ça va dire de la merde et faire foirer le cours. Bon, le type est direct au moins, tu m'excusera mais j'ai le flemme de te répondre. Puis bon il va à sa place. Enfin, le meilleur pour la fin on dit. Un autre roux, mais bon c'est pas ça le truc marquant. Ce type à un truc, une prestance et c'est notable, mais pas comme les deux autres roux, eux on s'en fout ! Il dit un simple << Yo >> avant de s'asseoir dans son coin. Et tout le monde à l'air d'être là, on va enfin pouvoir commencer ce cours. Et puis un violent claquement se fait entendre. Encore un gars qui défonce la porte ? Mais il est con... Attend c'était pas moi l'autre gars ? On s'en fout un peu ! Le type s'approche du roux classe et lui fout une droite BAM DANS TA TRONCHE oh putain c'est beau, mais le problème c'est qu'on est en cours, et en littérature en plus donc arrête tes conneries Jean-Michel Violent. N'empêche ça annonce la couleur, les cours risquent d'être Metal à l'Académie. Et Jean-Michel Paindanstagueule dit :

C'est qui..C'est qui le fils de pute qui t'as fait ça ?

Et j'aurais bien lâché << Bah toi ducon >> Mais d'une j'ai pas envie de prendre une torgnole et de deux, le mec violent a l'air suffisamment peu con pour remarquer les blessures d'AVANT le marron qu'il lui a mit. Donc si j'ai bien vu, c'est de ça qu'il parle. Ou alors il est juste cinglé. Puis dans un élan d'héroïsme, je décide de me lever de ma chaise... Pour voir que je suis pas assez rapide. La brune cool se rue vers M.Prunedanstaface et lui prend le bras et l'empêche de mettre une autre pêche au roux cool (roucool mdr). Eh bah gg meuf, à chaque instant de ce cours tu montes dans mon estime. Je t'aurais bien applaudi mais j'ai la flemme et puis le prof' a calmé le jeu. Du coup je me contente de m'abbatre violemment sur ma chaise, pour basculer en arrière et me mettre en équilibre, puis poser les pieds sur la table pour me maintenir en équilibre, parce que j'ai envie.

- On va enfin pouvoir commencer.

Je prends mon livre une ultime fois car il semblerait que le cours peut commencer, j'ouvre mes esgourdes comme diraient certains pour suivre le fabuleux cours qui suit.

Oublions..D'accord ! Le livre que nous allons voir aujourd'hui se nomme King's Game ! Le jeu du roi ! Ce livre retrace le quotidien d'une classe qui doit suivre un mystérieux roi, tout les soirs à minuit ils reçoivent un message avec un ordre ! En cas de refus la section est....la mort ! Vous par exemple ! *Désignant Noa*. Si vous recevez un message disant que vous devez tuer mademoiselle Clark avant la prochaine lune et que en cas de manquement, vous seriez abattu, quel serez votre réaction ? Et vous ! *Désignant Shun*. Si je vous donne un pistolet et vous donne le choix de tirer sur Monsieur Muscle à mort ou de vous tirez deux balles dans chaque jambes, quel serez votre réaction ?  Toutes ses questions. Souffrir ou enlevez la vie. Nous souffrirons tous intérieurement dans les deux cas. On pense tous agir pour le bien ou pour ce qui est bien en se disant que c'est la bonne chose. Vous vous dites peut-être que vous prendriez la décision qui pour sauver la vie de tout le monde, même si vous devez souffrir mais vous répondez avec votre humeur actuelle, vous êtes calme mais si vous êtes dans une situation comme celle indiquée vous serez différent. Nous sommes des animaux, n'oubliez jamais ça. La mère dinosaure mangera le cadavre son fils pour survivre, nous dépendons des autres pour notre vie et pour notre mort. Par exemple.

Soudain il sort un couteau outtanowhere et fonce sur la petite tête blonde avec un air démoniaque. Lui mettant la lame au cou, l'air déterminé.

Alors ? Vous avez vraiment cru que j'étais un professeur ? Vous êtes des idiots. Alors ? Vous préférez quoi ? Que je le tue et que vous viviez, ou qu'il vive et que viviez sans vos mains et avec la peur au ventre ?

Ahuidakor. MAIS C'EST UN MALADE EN FAIT ! Mais c'est quoi cette académie à la con ! Ils ont tous une fêlure au cerveau ici ?! Avec tout ça je bascule en arrière et me rétame sur le sol. J'aurais dû écouter les gens qui disent de pas faire ça avec les chaises, on sait jamais quand un psychopathe fait de la merde et vous fait tomber. Je pointes vivement du doigt le mec pas très bien dans sa tête et laisse parler mon coeur.

- FAIT PAS L'CON PHILIPPE !!

Oui bon j'avoue c'est pas le meilleur truc à dire. Mais le pire dans tout ça c'est que j'arrive pas à savoir si il est sérieux ou pas. Il essaie peut-être de nous mettre dans le bain. Mais avec le coup du "ramenez votre bouffe" c'était pour nous attirer peut-être ou je sais pas. De toute façon, c'est pas important, un homme vient nous sauver avec sa logique imbattable et son flegme.

_ Ou alors troisième option, on peut vous tuer vous, ici et maintenant.

Mais c'est qu'il a raison ce con ! C'est motivé et recentré que je me bascule encore plus en arrière, roulant jusqu'à tenir sur mes genoux et me relève vivement. Je vois la brune sympa tétanisée par la situation. On peut pas assurer à tous les coups. C'est dommage. Je fini par me placer à une distance sécurisée de Jean-Michel Jevaispasbiendansmatêtedésolélesmecs et tente mon coup.

- Il a pas tord en fait ce Noa. Si tu veux te battre mon gars, je suis ton homme !

Pour un type lambda, ça semblerait complètement con. Mais si ma provocation fonctionne, et que le mec taré encore plus taré que Jean-Michel Tatanedanslevisage me saute dessus, je n'aurais qu'à me déphaser et *pouf* un psycho qui se ramasse sur le sol. Bon c'est risqué et c'est pour ça que j'évite de paraître trop agressif, je reste confiant avec une pointe d'interlocution, pour éviter un pétage de plomb et une mort inutile. Allez si quelqu'un a une meilleure idée, je suis preneur.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Invité le Jeu 01 Sep 2016, 14:35

Le voyage fut long, très long, il faut dire que le chemin de Nagoya a Cornouailles nécessite un certain temps, relisant plusieurs fois la lettre que j'avais reçu je gardait avec moi mes deux valises, celle ci contenait divers vêtements, livre et autres affaires personnel que je ne souhaitait pas laisser au Japon.
Dans cette lettre qui me permettait d'entré dans cette mystérieuse Académie Tsuki il était spécifier que j'apprendrais a contrôler mes pouvoir parmi d'autre élève dans mon cas mais qu'il y aurais également des cours basiques comme les Math ou la Littérature.
Cela faisait longtemps que je n'avais pas mit les pieds dans une salle de classe, mes dernières années d'écoles je les avait passer il y a trois ans et le souvenir de ces camarades jaloux était déplaisant, néanmoins j'avais pour habitude de ne jamais refuser qu'on m'apprennent des choses, de plus voyager et repartir dans mon pays de naissance était trés cultivant !

Une fois arrivé a Londre je fit une halte pour me reposer et surtout acheter des fournitures et des affaires, je ne tenais pas a arriver dans cette académie avec des vêtements traditionnel japonais cela n'était pas correct et de plus cela risquerais de crée un choc de culture, de toute façon la lettre stipulait bien qu'il fallait avoir un uniforme réglementaire. La journée de repos terminée je reprit la route en direction de cette mystérieuse académie, ne désirant pas attendre les bras croisée j'en profita pour relire un livre que j'aimais particulièrement, c'était un recueil de légende japonaise écrit évidemment dans la langue local qui avait était éditer en 1738.

Rapidement le décors changea, une vaste foret nous entourait maintenant et le conducteur annonça que nous n'étions plus très loins, refermant mon livre pour regarder les arbres suivre les mouvements du vent je continuait de me poser des tas de questions, comment cette académie d'Angleterre avait-elle put connaitre mon existence ? Arriver au porte de l'académie Tsuki j'avais la sensation d'être arriver dans un autre monde, prenant mes deux valises de mes deux bras je repoussa gentiment l'invitation du conducteur qui désirait porter mes bagages, non pas que je me méfiait de lui mais plutôt que les porter moi même me servirais d'entrainement.

Passant le seuil je commença a pénétrer dans l'enceinte du bâtiments, mon uniforme acheter tout récemment était bien droit, bien propre et enfiler de la manière la plus correct bien que cette sensation étriquer que m'offrait ce style vestimentaire me faisait regretter mon Yukata vert pomme. Traversant des couloirs sans véritablement savoir ou aller je cherchais une personne pouvant m'orienter vers mon dortoir afin de me poser tranquillement. Un bruit sourd vint subitement attirer mon attentions, cela venait d'une salle dont la porte était grande ouverte, intrigué je posa mes affaires a l’entrebâillement de la porte pour les garder a l’œil et je me permit d'entrer dans la salle.

Presque instantanément j'analysa la salle dans son ensemble pour comprendre un peu plus ou j'était, la table non loins de moi possédait une large quantité de nourriture, de gobelet et de boisson toute plus sucrée les unes que les autres, il y avais même du saké dois-je comprendre que je n'était pas la seul asiatique ici ? Un peu plus loins plusieurs tables était agencée de manière a former un grand cercle dont un bureau plus brut était posée au bout. Un...deux...trois.....douze élèves ! Parmi le lot trois filles et neuf garçon dont l'un de était surement un professeurs a en juger par son ages, pendant quelque secondes j'eu un léger rictus d'amour qui déforma l'expression neutre que j'arborais en voyant toutes ses chevelure abondante et anarchique, néanmoins cette expression se fit rapidement dépasser par une autre beaucoup plus sévère quand je remarqua que le professeur tenait un couteau juste en dessous de la gorge d'un élève. A en croire la disposition des tables ,du manga et de la nourriture abondante il s'agissait surement d'un goûter organiser pour fêter je ne sais quelle événement qui avait du mal tourner.


-"Hum...Je ne sais pas ce que vous tentez de faire mais si j'étais a votre place je ne ferais pas cela !"

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Darren le Jeu 01 Sep 2016, 15:18



Écoute la Voix de la Tortue



ft. Les Inscrits

「Cours de Littérature」
Il n’y avait pas de table dédiée à proprement parler, mais nous pouvions comprendre aisément qu’il y avait une table par élève. Il y avait un livre, posé sur chacune, un livre intitulé « King’s Game » : inconnu au bataillon ! Je n’aimais pas forcément lire, je ne connaissais que de grands auteurs, américains et français, ou encore anglais : je pourrais citer Lovecraft, Baudelaire, ou encore Shakespeare.

Je m’asseyais à une chaise pas encore prise par les nombreux élèves déjà présents, et prenait le livre dans mes mains tremblantes d’appréhension : avant de l’ouvrir, je ne pus m’empêcher de jeter un œil à mes camardes ; certains étaient encore debout, d’autres s’étaient assis, et jetaient un coup d’œil curieux à l’œuvre que nous allions étudier dans ce cours facultatif. Puis je feuilletais le livre, avec attention. Je le trouvais banal, à première vue.

Je ne souhaitais pas commencer ma lecture maintenant, alors je relevais mon nez et regardais à nouveau les personnes présentes : un grand roux, qui avait une certaine prestance, et un charisme palpable venait de faire son apparition. Impressionné, je ne pouvais que le regarder d’un air amusé : la simplicité de sa salutation tranchait avec son esthétique, qui en imposait franchement.

Alors que je pensais que le cours allait commencer sans encombre, un grand coup dans la porte me convint du contraire. Je me tournais vers la seule sortie de la pièce, et remarqua un élève aussi imposant que le roux entrer dans la pièce : L-Law ! Oh non, pas lui… tous, sauf lui… j’avais deviné qu’il était un peu un « fouteur de merde » un peu idiot sur les bords… le cours tranquille que j’espérais, je pouvais l’oublier.

Je le regardais, sans le lâcher des yeux, et je remarquais qu’il se rapprochait du rouquin charismatique. Alors que je m’attendais à un salut cordial, amical, car je me doutais qu’ils devaient être amis, j’eu l’immense privilège d’assister à un… coup de poing, bien droit, asséné dans le visage. Horrifié et choqué par la violence du coup, je sursautais sur ma chaise, et me relevais, manquant de perdre l’équilibre. Law l’immobilisa au sol, et continua de le frapper, de ses poings serrés. Puis il reculait, et j’apercevais le professeur qui se rapprochait des deux grands.

« C'est qui... C'est qui le fils de pute qui t'as fait ça ? »

Amusé » par ce ton choqué, évidemment feint, je mis une main sur ma bouche, pour étouffer un rire très mal placé. Au final, cet éclat de rire si attendu se réduit à un petit « hmph » amusé, qui m’étais si étranger. J’enlevais ma main, et regardais la scène, de mes yeux amusés et réjouis. Même si la scène avait été d’une certaine violence, la tourne qu’elle avait prise m’amusait réellement.

Ce fut au final, une élève qui empêcha Law de recommencer ses gestes barbes : tant mieux, en fait… même si une bagarre de ce genre venait d’éclater dans la salle, ça m’amusait, mais je préférais de loin le calme d’un cours de littérature, du moins, pour aujourd’hui. En d’autres circonstances, j’aurais jeté le livre à terre, et j’aurais encouragé les deux, mais là, ce n’était pas le bon moment pour faire ça…

Alors que je m’attendais à ce que le grand roux et Law soient virés du cours, le professeur, plutôt indulgent, se contenta de s’occuper de la victime rousse, puis frappa dans ses mains, en nous intimant de nous rasseoir. Captivé, je pris le temps de m’asseoir, toujours en fixant la scène : qu’est-ce que le professeur allait-il faire à Law ? Finalement, il l’amena simplement au niveau de son bureau, lui frappa la nuque, et l’invita à s’asseoir… je poussais un soupir. Décevant.

Puis le professeur entama un long monologue.

« Oublions… D'accord ! Le livre que nous allons voir aujourd'hui se nomme King's Game ! Le jeu du roi ! Ce livre retrace le quotidien d'une classe qui doit suivre un mystérieux roi, tous les soirs à minuit ils reçoivent un message avec un ordre ! En cas de refus la section est....la mort ! Vous par exemple ! »

Le professeur désigna Noa, un garçon que j’avais déjà rencontré.

« Si vous recevez un message disant que vous devez tuer mademoiselle Clark avant la prochaine lune et que en cas de manquement, vous seriez abattu, quel serez votre réaction ? Et vous ! »

Le professeur désigna un élève blond, que je ne connaissais absolument pas, et qui avait des traits enfantins adorables.

« Si je vous donne un pistolet et vous donne le choix de tirer sur Monsieur Muscle à mort ou de vous tirez deux balles dans chaque jambes, quel serez votre réaction ?  Toutes ses questions. Souffrir ou enlevez la vie. Nous souffrirons tous intérieurement dans les deux cas. On pense tous agir pour le bien ou pour ce qui est bien en se disant que c'est la bonne chose. Vous vous dites peut-être que vous prendriez la décision qui pour sauver la vie de tout le monde, même si vous devez souffrir mais vous répondez avec votre humeur actuelle, vous êtes calme mais si vous êtes dans une situation comme celle indiquée vous serez différent. Nous sommes des animaux, n'oubliez jamais ça. La mère dinosaure mangera le cadavre son fils pour survivre, nous dépendons des autres pour notre vie et pour notre mort. Par exemple. »

Impatient, je le regardais faire, mais ma vision des choses bascula. Le professeur sortit un couteau de sa poche, et se précipita sur le blondinet, si rapidement que j’eus du mal à le suivre des yeux. Avec horreur, je constatais qu’il avait posé son arme sur la gorge nue de l’élève, et qu’il appuyait doucement d’un air déterminé.

« J'en ai rien à faire ! Alors ? Vous avez vraiment cru que j'étais un professeur ? Vous êtes des idiots. Alors ? Vous préférez quoi ? Que je le tue et que vous viviez, ou qu'il vive et que viviez sans vos mains et avec la peur au ventre ? »

Je me mettais à trembler d’un air incontrôlable, et je sursautais sur ma chaise d’un air étrange. J’eux un énorme haut-le-cœur, horrifié de se rendre compte de ce qui était en train de se passer : le professeur avait pris un élève en otage ! Et il nous avait sûrement tous pris en otage, d’une certaine manière… je regardais le petit blond d’un air effrayé, guettant la moindre goutte de sang susceptible de couler le long de son cou. Voir qu’il n’y avait aucune goutte de sang me fit douter…

Si tout ça n’était qu’une affreuse mascarade, pour nous mettre dans l’ambiance du livre ? J’espère que non, sinon, ce prof est complètement taré ! Je me relevais doucement, pour ne pas attirer l’attention, et je le fixais d’un air concentré : ses émotions étaient habilement cachées derrière un épais masque de détermination qu’était maintenant son visage : impossible de savoir s’il était sérieux.

« Ou alors troisième option, on peut vous tuer vous, ici et maintenant. »

C’était le garçon rencontré à la plage qui venait de parler : étonné, et effrayé par cette proposition, je tournais la tête vers lui et l’inspectais de mes grands yeux, à l’expression si apeurée. État-il sérieux ? Je m’étais fait avoir… ce cours n’avait été qu’un immense piège. Ce professeur était fou, c’était un taré, bon à enfermer.

Méfie-toi de l’eau qui dort, Richie !


Je me rapprochais de ce fameux Noa, et du garçon qui venait de l’encourager d’une certaine manière, qui venait de dire qu’il était « son homme ». Je me glissais auprès d’eux.

« On peut aussi appeler à l’aide, comme des fragiles. C’est une option envisageable. »

J’émis un rire nerveux, alors qu’un sourire se dessinait sur mon visage.



Autre compte : Hideki



avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Romeï le Jeu 01 Sep 2016, 19:15

Lire rime avec amusement, non ?
Feat Felias, Jïnn, Richie, Noa, Hanzo, Philippe, Nina, Tori, Lizzie et Myo'.
Les élèves défilaient tel des participants au Victoria Secret. Ne faisant gère attention à leurs paroles - disons que j'étais surtout trop occupé à feuilleter le livre sous mes yeux - je n'avais aucune idée des noms de certains, et je ne remarquai d'ailleurs pas que la salle se remplissait petit à petit. Il s'était passé aussi une "dispute" - enfin plutôt des coups infligés - par un dénommé Law envers un autre élève, qui me paraissait d'ailleurs peu fréquentable. Une des filles ainsi que le professeur vinrent intervenir le "combat", puis après avoir chacun reprit sa place, il était ENFIN temps de laisser place au cours. Ce cours que j'attendais tant allait enfin débuter, préparez vos cerveaux, Shun, le pro' du Kings Game arrive !

« Oublions..D'accord ! Le livre que nous allons voir aujourd'hui se nomme King's Game ! Le jeu du roi ! Ce livre retrace le quotidien d'une classe qui doit suivre un mystérieux roi, tout les soirs à minuit ils reçoivent un message avec un ordre ! En cas de refus la section est....la mort ! Vous par exemple ! »

Le contexte de ce manga ne m'était pas inconnu, pour preuve je venais tout juste de finir les 3 séries éditées pour le moment. Mais malgré cela, j'étais attentif comme jamais, absorbé par les paroles du professeur, rien ne pouvait me distraire. Il continuait alors son discours en pointant un élève du doigt, un certain.. Noa me semblait-il.

«  Si vous recevez un message disant que vous devez tuer mademoiselle Clark avant la prochaine lune et que en cas de manquement, vous seriez abattu, quel serez votre réaction ? »

Comme je m'y attendais, le prof' sortait des exemples "concrets", et pour cause cela faisait son effet. Dit comme ça, cela semble un peu.. comment dire.. irréaliste ? Je ne pense pas que l'on peut savoir si oui ou non, on serait capable de le faire, puisque de toute manière il n'y a pas vraiment de certitude que l'on va mourir. La pression, la peur de mourir, enfin tout ses trucs négatifs peuvent nous faire faire des choses que l'on serait incapable de faire en temps normal. Il reprit alors.

«  Si je vous donne un pistolet et vous donne le choix de tirer sur Monsieur Muscle à mort ou de vous tirez deux balles dans chaque jambes, quel serez votre réaction ? »

Je n'avais aucun moyen de répondre, puisqu'en vérité, la réponse n'était pas évidente, et je pense qu'il faut vivre la scène pour savoir si on est capable ou non de le faire. Sans plus tarder, sans même attendre la réponse, il continuait son cours. Mes yeux rivaient sur lui afin de ne rien manquer.

« Toutes ses questions. Souffrir ou enlevez la vie. Nous souffrirons tous intérieurement dans les deux cas. On pense tous agir pour le bien ou pour ce qui est bien en se disant que c'est la bonne chose. Vous vous dites peut-être que vous prendriez la décision qui pour sauver la vie de tout le monde, même si vous devez souffrir mais vous répondez avec votre humeur actuelle, vous êtes calme mais si vous êtes dans une situation comme celle indiquée vous serez différent. Nous sommes des animaux, n'oubliez jamais ça. La mère dinosaure mangera le cadavre son fils pour survivre, nous dépendons des autres pour notre vie et pour notre mort. Par exemple.  »

Alors que j'affichais un sourire de plaisance, mon expression changeai du tout au tout. Le professeur sortit un couteau de sa poche, et sans plus tarder, me fonçait dessus. Je n'avais gère eu le temps de me reculer, ou d'esquiver son approche. Il était là, devant moi, tenant fermement le couteau sous ma gorge. Mes yeux basculaient vers les siens, il était déterminé. Je ne savais pas si cela était simplement une mise en scène, ou s'il était sérieux, mais une chose est sûre : j'étais pas en bonne position pour faire quoi que ce soit. Je sentis la lame se rapprochait de ma gorge, une sueur froide montait en moi, j'avais chaud, ma respiration était anormale, comme-ci je suffoquais, j'avais du mal à respirer. Il dit alors.

« J'en ai rien à faire ! Alors ? Vous avez vraiment cru que j'étais un professeur ? Vous êtes des idiots. Alors ? Vous préférez quoi ? Que je le tue et que vous viviez, ou qu'il vive et que viviez sans vos mains et avec la peur au ventre ? »

Que faire ? J'étais toujours bloqué, paralysé par la peur. La tension augmentait, et les élèves ne quittaient pas la lame des yeux. S'il était possible qu'un tel professeur soit engagé ici, c'est tout simplement une académie pour les fous.. J'avalai bruyamment le peu de salive que j'avais tout en le fixant d'un air effrayé. Le temps semblait durer éternellement. Pourquoi les élèves n'intervenaient pas ? Alors que le silence perpétuel durait, un élève dit alors.

«  Ou alors troisième option, on peut vous tuer vous, ici et maintenant. »

Puis, vint alors le tour d'une personne étrangère aux élèves précédemment présentés. Une fille venait d'arriver, elle était disposée devant la porte. Elle intervenait avec quelques paroles qui m'étaient floues, je n'arrivais pas à me concentrer sur ce que pouvaient dire les autres, ma température augmentait de façon à ce que je puisse tomber d'un moment à l'autre dans les vapes. Si la situation ne changeait pas, un tour gratuit à l'infirmerie me serait offert, et un pour l'asile pour ce professeur.. Ma voix tremblait, mais je m'élançai dans quelques paroles.. Sûrement les seules que je puisse sortir dans cette situation.

« Vous.. Vous êtes vraiment.. sé.. sérieux .. ? »

Le cours que j'attendais tant s'était transformé, il était devenu pire qu'un cauchemar, serait-ce possible que je m'étais trompé à son compte ? Et qu'en vérité, il nous aurait attiré juste avec la "nourriture", tel des renards que l'on traque avec des pièges ? J'étais toujours figé, apeuré, en attendant que la situation change, et/ou que quelqu'un vienne s'occuper de se professeur.




Mon profilMes messages privésMon dossierMa fiche Mon journal intime

avatar
Romeï

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Jïnn le Jeu 01 Sep 2016, 22:14

Bon et bien, la classe se remplissait. A mes côtés il y avait Lizzie, elle avait volé la place à Tori...Merde. Trop de nanas, et choisir serait ni bien pour moi ni pour celle que j'aurai pas choisis. De plus, on était maintenant douze. C'était vite le bordel. On avait du bruit, Law qui pète la gueule à un autre gars. Je comprenais rien. Je me contentais d'observer Lizzie un moment puis la fenêtre. Je pense que j'aurai du réfléchir deux fois de plus au lieu de m'inscrire à la va vite. Le professeur semblait expliquer ce qui se passe dans sa BD. J'écoutais à moitié.

Dehors je pouvais voir le terrain d'entrainement. De loin certes. Je regardais les élèves jouer au football...Vas y, tire à droite. Loupé, il a tiré à gauche. Fait la passe, il est libre sur le flanc. Trop tard il est marqué maintenant. Bon, et sur le terrain pour la musculation ? Des jeunes...Oui, il gaine super bien. Continue tes tractions et tes dips. Ouai ! Pousse vas y  ! Plus vite ! Plus fort ! Ouai ! Détruit moi ces fibres ! Putain c'est beau. Bon, revenons à nos moutons. Il se passe quoi en cours ? Je regardais le professeur attentivement. L'air blasé.

Il parlait de King's je sais plus trop quoi. Cela parle des choix ouai...Le genre de choix dans les films d'horreur. Passer avant autrui ? Même si nous continuons de vivre et que lui non ? Tout cela pour éviter une potentielle souffrance ? Interessant... Le sens du sacrifice est donc la clé de la morale ? C'était plutôt cool comme cours. Mais je restais un instant figé quand il mettait une lame sous la gorge du blondinet. Qu'est-ce qu'il fait ce barge ? Il veut réellement tuer un élève ? Non....calme toi....Tsuki est loin d'être stupide. L'académie recrute et surveille tout ce qui se passe ici. Impossible qu'il en arrive la. Les autres devaient sans doute le penser, comme Noa par exemple. Shun était paniqué.... Je me levais, les mains dans les poches. Décidément...Je disais à voix haute et calme tout en me rapprochant :

"Réfléchissez un instant...Mettez vous à la place d'un tueur. Il prendrait réellement un otage ? Il peut l'égorger la...maintenant. Il ne le fait pas. Pourquoi ? Simplement car il aurait déjà du le faire. Ici n'entrent que des gens avec des pouvoirs. Vous pensez vraiment qu'on recrute un mec prêt à buter quelqu'un ici ? Me faîtes pas rire... (J'arrivais devant lui) La aussi il peut le faire...Et si j'essaie de...(J'utilisais mon pouvoir, entouré d'une aura bleu)Désarmer comme ceci. Il le tuerait et moi avec. Il aurait donc pu noter deux victimes (Je redonnais donc le couteau au professeur, il avait rien, en même temps j'avais pas forcé et lui c'était laissé faire visiblement)

Je me dirigeais alors vers la table où j'avais déposé mon saké. Je prenais deux coupelles que je remplissais. J'en donnais une à notre assassin. Je prenais la mienne à ma place. Je me moquais du regard des autres à ce moment là. Ils pouvaient me juger j'en avais rien à péter. Je buvais donc un coup. Je soupirais.

De mieux en mieux...

J'attendais donc la suite du cours. Je pense que j'avais un peu trop....montré ma personne. Je vais sans doute me faire lyncher ou insulter. Au choix.


HRP:
Pas de panique ! Les actions que j'ai réalisé ont été demandé à Philippe. Donc venez pas me crier dessus :p


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn
MJ

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum