De la teinture et des joints (Chambre 11F - Libre aux colocs) - Terminé

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la teinture et des joints (Chambre 11F - Libre aux colocs) - Terminé

Message par Invité le Jeu 11 Aoû 2016, 01:53

Rappel du premier message :

Bon... Avoir un petit larbin la première journée pour une visite guidée... Alyssa pouvait se cocher ça sur sa liste. Bon... Alors comme ça, elle était de la Maison Rubis. Dur de se faire une opinion de l'académie ou de ses maisons le premier jour. Pour l'instant, c'était un code de couleur pour l'adolescente. Tout ce qu'elle souhaitait c'était que sa maison soit cool. S'il y avait des gens intéressants à l'académie, Alyssa avait bien des plans pour eux. Elle entra dans sa chambre, la 11F et sauta sur le premier lit qu'elle voyait. Enfin arrivée... Elle lâcha un soupir.

Avec tout ces déplacements et la fatigue de la journée, elle avait besoin de se prendre un... médicament. Se mettant bien à l'aise, toujours étendue sur le lit, elle sortit un joint et se l'alluma. Prenant une bonne bouffée, elle fixa le plafond avec ses yeux rouges fatigués. Elle allait devoir changer ses verres de contact, mais elle avait pas envie pour le moment. Était-elle même sur le bon lit? Rien à foutre, il était bien trop confortable et bien franchement, elle se fichait de sa pose peut gracieuse. Quiconque entrerait dans la pièce risque de voir bien des choses.

''Meh... Un dortoir de filles... À moins que certaines soient intéressée'', marmonna-t-elle.

Elle envoya valser ses souliers noirs à l'autre bout de la pièce et, son joint toujours à la bouche, elle commença à fouiner un peu, mais elle fut vite déçue. Pas de sous-vêtements, pas de drogues, pas de vices cachés... Soit la propriétaire de cette table de chevet était prudente, soit elle était ennuyeuse à mourir. Quelque chose disait à Alyssa qu'elle allait bientôt en avoir le cœur net.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas


Re: De la teinture et des joints (Chambre 11F - Libre aux colocs) - Terminé

Message par Invité le Mar 08 Nov 2016, 20:25



De la teinture et des joints

Harleen afficha une nouvelle fois un grand sourire craquant.

- Inquiète pour toi ? Par pour l'instant. Mais j'ai tendances à rapidement à m'attacher aux gens qui me sont sympathiques ... Et j'ai l'impression que tu risque d'entrer dans cette catégorie cocotte ...
Lorsque je te regardes, j'ai cette impression que tu te recherches, tu es en quête de quelque chose ... Je me trompe ?

Chercher quelque chose? En quelque sorte... Alyssa était toujours à la recherche de plaisir et de moyens pour contrer l'ennui. Sinon, si Harleen parlait de la vie en général, l'adolescente aux cheveux rouges s'était habituée à ne pas avoir d'attendre. On vit au jour le jour.

- J'ai quelque chose qui pourrait t'intéresser. Disons que c'est comme une sorte de voyage initiatique. C'est bien meilleure que toutes les drogues que tu as testées jusque là. Sans réelle addiction en plus. Et souvent, ça change même les gens ... Et pour ça, un simple contact avec ma main suffit. Qu'en penses-tu ?

Les yeux d'Alyssa s'illuminèrent. Pour le coup, Harleen avait suscité son intérêt. Elle était partante pour cette expérience!

Vint le contact de la main d'Harleen et... Alyssa eut l'impression d'être projetée dans le futur. Elle se voyait avec sa couleur naturelle et ses yeux sans verres de contact colorés. Une minute? C'était quoi ça? Son avenir? Elle se voyait dans les bras de quelqu'un. Elle ne voyait ni son visage ni le sexe de la personne, mais elle se voyait... heureuse. Pleine de vie... Comme si elle n'avait jamais été souillée. Ça ne pouvait pas être vrai, non?

Elle entrevoyait des bribes ensuite qu'elle avait vraiment vécu. Mais disparses... Des souvenirs qui l'avaient rendus heureuse avant qu'ils ne soient contaminés. Ses notes scolaire... Toutes parfaites... Sauf que c'était ce qui allait causé sa perte au final. Et la fameuse discussion entre monsieur et sa mère.

"Elle a un potentiel énorme. C'est la plus intelligente de sa classe. Alyssa mérite un meilleur environnement scolaire"

Puis cette scène du même professeur avec elle. Alyssa avait à peine douze ans et avait encore ses cheveux en deux tresses châtaines.

- Alyssa... Tu n'es pas comme les autres. Je t'aime...

- Professeur... Je vous ai toujours aimé aussi...

Puis... Plus rien, à part des images de luxures... Ce qui faisait envie à Alyssa. Avoir sa séduisante colocataire sous les draps... Réunir un groupe de gens comme elle, changer ce monde. Tous les désirs qu'elle pouvait imaginer semblaient à sa portée. Puis elle revint à la réalité.

- Whoa... C'était euh... Quoi ça?, demanda-t-elle bouche bée.


(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la teinture et des joints (Chambre 11F - Libre aux colocs) - Terminé

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016, 15:55

- Whoa... C'était euh... Quoi ça?

Harleen regardait sa colocataire en souriant. Cette petite visite dans la tête de Alyssa avait été fructueuse. Et plus important encore, cela dévoilait une partie d'elle plus humaine, plus attachante. Au fond d'elle, elle l'aimait bien. Plus Harleen lui parlait, plus elle se sentait investie d'une mission. Celle de protéger Alyssa face à son propre comportement autodestructeur. Elle devait la sauver d'elle-même, et cette vision l'aiderait.
Tout en remettant son gant, elle lui répondit:


- Ça, c'était un aperçu de mon pouvoir.  La meilleure des drogues, je te l'avais dis. Ainsi qu'une petite excursion de ma part dans ta tête ... Au fond, je ne m'étais pas trompée sur toi. Malgré ton apparence de rebelles, tes envies de foutre le bordel, et de faire tout ce que tu as envie, tu ne désire qu'une seule chose: Une vie posée, avec une personne que tu aimes, et plus important encore, une personne qui t'aime.
Je n'aime pas faire ma psychologue de comptoir, mais si tu vie comme ça aujourd'hui, c'est sûrement pour combler un manque, non ? Et crois moi, a force d'explorer l'esprit des gens, je m'y connais en psychologie de comptoir !
Ah, concernant la partie "Harleen sous les draps avec Miss Alyssa", il y a malheureusement peu de chance que cela arrive. Du moins, par pour l'instant. Un jour, tu comprendras sûrement, mais je penses qu'aujourd'hui tu n'es pas prête.


Elle maintenait son regard sur sa colocataire, en attendant une réaction de sa part.
Elle savait que son petit discours allait énerver Alyssa. Harleen avait sûrement touché une corde sensible, et en plus elle s'amusait avec. De quoi faire exploser n'importe qui. Mais c'était le but. La vision qu'elle avait eu a donné à Harleen de l'espoir, elle savait qu'elle pouvait aider Alyssa. Mais pour ça, il lui faudrait parfois faire preuve de violence. Il lui fallait la réveiller

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la teinture et des joints (Chambre 11F - Libre aux colocs) - Terminé

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016, 17:21




De la teinture et des joints

Autant Alyssa avait trouvé l'expérience agréable, autant elle se sentait bouillir de l'intérieur. Comme si elle avait été mise à nue, et pourtant ce n'était pas inhabituel de se dévêtir devant quelqu'un. De là à se faire sonder, là y'avait des limites! Elle aurait voulu arracher à Harleen son petit sourire satisfait! Elle... avait vu tout ça?

- Ça, c'était un aperçu de mon pouvoir. La meilleure des drogues, je te l'avais dis. Ainsi qu'une petite excursion de ma part dans ta tête ... Au fond, je ne m'étais pas trompée sur toi. Malgré ton apparence de rebelles, tes envies de foutre le bordel, et de faire tout ce que tu as envie, tu ne désire qu'une seule chose: Une vie posée, avec une personne que tu aimes, et plus important encore, une personne qui t'aime.
Je n'aime pas faire ma psychologue de comptoir, mais si tu vie comme ça aujourd'hui, c'est sûrement pour combler un manque, non ? Et crois moi, a force d'explorer l'esprit des gens, je m'y connais en psychologie de comptoir !
Ah, concernant la partie "Harleen sous les draps avec Miss Alyssa", il y a malheureusement peu de chance que cela arrive. Du moins, par pour l'instant. Un jour, tu comprendras sûrement, mais je penses qu'aujourd'hui tu n'es pas prête.

Pas prête!? Au contraire d'habitude une bonne baise ça change le mal de place! Non, mais elle se prenait pour qui!?

- Alors comme ça tu fait la "Psychologue qui veut aider la jeune"? Je suis pas une victime! Je suis pas là pour déblatérer ma vie, je suis là pour avancer! Et je crois être en mesure de savoir ce que je veux non?

Bon, elle était énervée là. Elle prit l'un de ses joints dans son sac et l'alluma pour en prendre une bouffée. Merde... C'était son premier jour et on lui faisait déjà perdre ses moyens! Fallait faire mieux que ça, Alyssa!




(c) Rin sur Epicode


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la teinture et des joints (Chambre 11F - Libre aux colocs) - Terminé

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016, 17:36

Le visage d'Alyssa devint aussi rouge que ses cheveux. Elle transpirait la colère par tous les pores de la peau.
Ça oui, elle était en colère. Mais la colère est une émotion. Et les émotions ne se manifestent uniquement lorsque les choses nous touchent. Donc Harleen avait visé juste.


- Alors comme ça tu fait la "Psychologue qui veut aider la jeune"? Je suis pas une victime! Je suis pas là pour déblatérer ma vie, je suis là pour avancer! Et je crois être en mesure de savoir ce que je veux non?


Cette tirade ne fit que confirmer l'avis qu'avait Harleen. Une phrase en particulier: " Je crois être en mesure de savoir ce que je veux". A chaque fois qu'elle avait entendu cette phrase, c'était venant d'une personne qui avait peur de l'avenir, de l'inconnue, et qui se sentait en permanence en insécurité. Derrière cette carapace d'arrogance se cachait en réalité une petite fille apeurée par le monde extérieur, et qui devait se montrer forte pour cacher ses faiblesses.
Les défenses de Alyssa commençait déjà à céder. Harleen était presque déçue, elle s'attendait à plus de résistance. Même si elle admettait que son pouvoir était en quelque sorte de la triche. La première brèche étant ouverte, il lui fallait s’engouffrer directement dedans, et faire exploser le mur entier. Elle revint à la charge.


- Tu dis vouloir avancer, c'est louable. Mais alors pourquoi tu t'efforces à t'autodétruire ainsi ? Le monde extérieur te fait si peur ? Tu as si peur d'être déçue, rejetée, blessée que tu détruis tout à la racine, avant même qu'un semblant de relation se crée. C'est tellement plus simple. Refuser toutes les choses qui se présentent à toi, juste "t'amuser", comme ça aucun risque que ça tourne au vinaigre. Aucun risque de souffrir. Mais cocote, la vie c'est autant de partie agréable, que de souffrance. Et je sais de quoi je parle. Tu devrais redevenir toi même. Cette mignonne petite Alyssa, aux cheveux châtain, qui te manque tant. Et ne me contredis pas. Si elle ne te manquait pas, jamais je ne l'aurais vu avec ma main droite.

Harleen avait perçue trop de nostalgie, de regret et de remords dans cette vision pour laisser Alyssa comme ça. D'habitude, les visions de sa main droite sont composée uniquement de sentiments agréables. Ca n'avait pas été le cas cette-fois ci. C'est dire à quel point la jeune femme était torturée, et regrettait une époque sans doute révolue. Comme à son habitude, elle ressentait le besoin de venir en aide à tout le monde. Elle voulait maintenant aider Alyssa à devenir ce qu'elle voulait vraiment être, au fond d'elle. Pas la jeune fille qu'elle pensait vouloir être.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la teinture et des joints (Chambre 11F - Libre aux colocs) - Terminé

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016, 18:18




De la teinture et des joints

Putain, Alyssa était venue pour se faire du bon temps, pas pour se faire chier avec la pseudo psychologue des familles! Uuurgh... Elle aurait presque préférer la laisser à sa BD celle-là. Et la voilà qui gagnait confiance en plus. Oh pitié, quelqu'un abattez la! Venda, tu fais quoi? Tu es en train de t'accaparer toute l'eau chaude du bahut, la nyctalope... oh wait c'est pas ça, c'est achromate. Dommage parce que nyctalope rime avec salope. Y'a un prof dans la salle qui peut me dire si c'est une rime riche? Une rime riche c'est bien, non? Mm? Oh oui, c'est vrai, la blonde lui cause toujours.

- Tu dis vouloir avancer, c'est louable. Mais alors pourquoi tu t'efforces à t'autodétruire ainsi ? Le monde extérieur te fait si peur ? Tu as si peur d'être déçue, rejetée, blessée que tu détruis tout à la racine, avant même qu'un semblant de relation se crée. C'est tellement plus simple. Refuser toutes les choses qui se présentent à toi, juste "t'amuser", comme ça aucun risque que ça tourne au vinaigre. Aucun risque de souffrir. Mais cocote, la vie c'est autant de partie agréable, que de souffrance. Et je sais de quoi je parle. Tu devrais redevenir toi même. Cette mignonne petite Alyssa, aux cheveux châtain, qui te manque tant. Et ne me contredis pas. Si elle ne te manquait pas, jamais je ne l'aurais vu avec ma main droite.

- J'ai pas peur... En fait si! Y'a une chose qui me fait peur, c'est l'ennui mortel! M'auto-détruire? Avec quoi? Le joint qu"on fume ensemble? Je sais pas ce que tu veux ou pour qui tu te prends pour me faire la psychanalyse, mais si tu veux un cobaye pour premier patient, va voir la bleutée. Demande lui si la vision grise est le reflet de son âme ou whatever! Mais moi je vais prendre l'air et dégusté une bonne Vodka. À moins que ça soit de l'autodestruction aussi? En tout cas, si tu te pointe à la fête, laisse ton Bac en psychologie ici. Je veux pas faire chier les invités...

Alyssa exposa cela en se levant du lit de Venda, bouteille à la main et joint dans la bouche. Non mais y'avait des limites...

(c) Rin sur Epicode



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la teinture et des joints (Chambre 11F - Libre aux colocs) - Terminé

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016, 18:37

- J'ai pas peur... En fait si ! Y'a une chose qui me fait peur, c'est l'ennui mortel ! M'auto-détruire ? Avec quoi? Le joint qu"on fume ensemble? Je sais pas ce que tu veux ou pour qui tu te prends pour me faire la psychanalyse, mais si tu veux un cobaye pour premier patient, va voir la bleutée. Demande lui si la vision grise est le reflet de son âme ou whatever! Mais moi je vais prendre l'air et dégusté une bonne Vodka. À moins que ça soit de l'autodestruction aussi? En tout cas, si tu te pointe à la fête, laisse ton Bac en psychologie ici. Je veux pas faire chier les invités...

Ouch, que de passion dans la réaction de Alyssa. Ca y est, elle était sortie de ses gond. Donc Harleen avait eu raison. Si elle s'était trompée, la seule réaction de la jeune femme aurait été la moquerie et le mépris. Et surtout, elle aurait dit à Harleen de ne pas venir à sa fête. Alyssa ne veut pas de loseur dans son carré VIP, donc pas de personne qui se trompe.
Elle venait de planter ses graines dans l'esprit de Alyssa. Il fallait maintenant attendre qu'elles germent. Et Harleen savait exactement quoi dire pour que cela soit plus rapide.


- Tu verras, ma grande, que tu reviendras me voir très rapidement pour me dire que j'avais raison. Et pour me dire que tu as besoin de moi, et besoin de mon "Bac en psychologie" comme tu dis. En tout cas, je bouge pas de là pour l'instant. Donc si tu me cherche ...

Elle n'attendait aucune réponse de sa colocataire, vu l'état de colère dans lequel elle était. Elle savait qu'il n'y avait plus qu'a attendre maintenant. La patience était une des rares qualité dont faisait preuve Harleen. Particulièrement lorsqu'il s'agissait de patienter avec des comics.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la teinture et des joints (Chambre 11F - Libre aux colocs) - Terminé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum