Se planquer ou " comment faire des rencontres singulières " [PV Daaf & Law]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Se planquer ou " comment faire des rencontres singulières " [PV Daaf & Law]

Message par Venda le Sam 16 Juil 2016, 07:10

Rappel du premier message :

J'ouvre les yeux... AAAAAARGH MES YEUX !!! QUE SE PASSE-T-IL ???!!! JE SUIS AVEUGLÉE, JE VOIS PLUS RIEN !!! AAAAAAAARGH TOUTE CETTE LUMIÈRE, ÇA FAIT MAAAAL !!!... Ouais, non, en fait, ça va. J'attrape sur ma table de chevet mes fidèles lunettes de soleil qui me suivent dans toutes mes aventures et je les mets. Elles sont presque aussi fidèles qu'un chien, c'est dire si je les aime ! À présent qu'elles sont sur le bout de mon nez, tout est plus " clair ". C'est clair dans le sens où je ne suis plus aveuglée, mais je suis encore dans le brouillard. Bon, voyons voir l'heure qu'il est. Je saisi la tache foncée qu'est mon cellulaire sur la table de chevet et je le place à une dizaine de centimètres de mes lunettes. 9h25. Est-ce que j'ai un cours aujourd'hui ? Je sais plus. Je replace mes lunettes de soleil et je me lève. Je n'entends aucune respiration dans la pièce, donc à moins que l'une de mes coloc's ne soit morte, je suis la dernière personne présente dans le dortoir. Parfait, je vais pouvoir me préparer tranquillement. Après vérification, j'ai un cours de mathématiques dans une demie-heure. Ça ne me laisse pas assez de temps pour tout faire. C'est l'heure du choix difficile. Je vais en cours sans déjeuner ou je déjeune sans aller au cou... Umh, je veux dire ou je déjeune et j'arrive en retard ?... Quelle question, je vais déjeuner, bien sûr ! Je brosse rapidement, mais soigneusement ma longue chevelure foncée qui m'arrive en-dessous des fesses et j'enfile mon uniforme. Ce qu'il y a de pratique avec les uniformes, c'est que je n'ai pas besoin de douter de la couleur de chaque morceau durant une éternité. Je replace mes lunettes de soleil, je fourre rapidement mes trucs dans mon sac; téléphone portable, cahiers qui n'étaient pas dans mon casier et... Ah c'est tout en fait. Je mets ma très longue écharpe noire autour de mon cou. Ninja style, activate ! Eh oui, je connais la couleur de mon écharpe. Il fut un temps où je voyais encore les couleurs ! J'ouvre la porte du dortoir, histoire de ne pas foncer dedans comme c'est arrivé l'autre jour, c'était vraiment douloureux, je prends mon élan et je démarre dans un sprint vers le réfectoire.

Deux œufs brouillés, quatre toasts, un verre de jus d'oranges et une pomme plus tard...
Je fais irruption dans le hall d'entrée, mouillée à cause de la pluie dehors et en mode " discrétion Ninja " sur la pointe des pieds. Je sens peser sur moi le regard des autres élèves qui sont affalés dans les canapés du hall. Ils sont chanceux eux, ils n'ont pas de cours... ou bien ils les sèchent. À mi-chemin entre la porte et les escaliers, je me tourne vers les étudiants et je porte mon index à mon écharpe qui dissimule ma bouche.

- Shhhhhht !

Je reste quelques secondes sans bouger, simplement pour installer un genre de malaise, puis je repars en courant vers les escaliers. Vers le tiers de mon ascension, je rate une marche et je m'étale comme du Nutella sur une toast en manquant de m'éclater la mâchoire. Un peu ébranlée, je replace mes lunettes de soleil avant de me tourner à nouveau en direction des étudiants évachés. Je tends une main vers eux en faisant bouger mes doigts comme pour les hypnotiser et je leur lance d'une voix puissante :

- Vous n'avez rien vu. Je ne suis qu'une réalité en ce monde cruellement illusoire et idyllique.

Je me repars en rampant jusqu'à mon arrivée en haut des marches. Okay, maintenant, focus. Je n'ai pas envie d'être interceptée par un membre du personnel avant d'arriver à la classe de maths, donc j'avance progressivement en me collant sur le mur et je m'accroupie lorsque je passe devant une porte de local. Tout va bien jusqu'à présent... Plus que 3 portes de classe à passer et... Mes supers oreilles entendent une poignée de porte tourner et le grincement des charnières d'une porte qui s'ouvre. CATASTROPHE !!! TOUS AUX ABRIS !!! Je me mets à courir sans réfléchir et sans trop regarder devant. Je cours simplement pour aller me réfugier dans un autre couloir que j'ai aperçu un jour, mais que je n'ai pas encore eu l'occasion d'explorer. Soudain, BANG ! je fonce dans quelque chose ou plutôt quelqu'un. Je l'attrape par le bras avant qu'il ne tombe et je plaque mon autre main contre sa bouche pour éviter qu'il ne cri. Je l'entraîne avec moi dans le fameux couloir où je fais la découverte d'un escalier qui monte, cependant, je n'ai pas le temps de m'attarder plus longtemps sur la composition de l'espace. J'entends quelqu'un qui se rapproche, c'est probablement un professeur qui a vu que je n'étais pas en classe. Toujours en maintenant la personne avec moi, je commence à monter les marches en murmurant :

- Dépêche, si tu veux pas qu'on ait des ennuis !

Une fois arrivés à l'étage, j'écoute durant au moins une minute les déplacements en bas, puis lorsque les bruits se sont suffisamment éloignés, je relâche ma pauvre victime. C'est un garçon et il n'a pas l'air bien. Le pauvre, j'ai dû lui faire une peur bleue en le capturant comme ça. Il faudra qu... une minute... OH MON DIEU !!! Mais qu'est-ce qui m'a pris ?! Je viens de " kidnapper " un étudiant ! Eh merde, eh meeeeede ! Okay, okay, pas de panique. Faut que je sois rassurante. Il n'ira peut-être pas me dénoncer si je m'excuse et que j'ai l'air de vraiment regretter mon geste.

- Eh... ça va ?... Je suis désolée, je voulais pas te faire peur, ni t'entrainer ici...

D'ailleurs, c'est où ici ? Je replace mes lunettes et je regarde les alentours, mais il fait trop sombre pour voir quoi que ce soit. C'est probablement le fameux grenier hanté. Je verrai ça plus tard, car pour l'instant, j'entends quelque chose bouger au loin.


Dernière édition par Venda le Sam 16 Juil 2016, 21:34, édité 1 fois




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Se planquer ou " comment faire des rencontres singulières " [PV Daaf & Law]

Message par Law Jr. le Sam 17 Sep 2016, 21:05

Tout va bien mais tout va très vite. Bon déjà vous savez tous que finalement Venda m'aime et tout elle me kiff je suis l'homme de sa vie bref vous connaissez les bails. Du coup j'vais pas vous redire tout ce qu'il y a eu mais dans tout les cas aujourd'hui c'est sport, c'est très très beaucoup le sport les amis. Un surveillant sauvage apparu devant nous comme ça, comme un gros bâtard. Venda et Daaf se mirent à courir. HEY HEY ! Attendez ! J'suis gros à l'intérieur moi hein ! Je suis pas très sportif. Après quelques foulées j'étais déjà fatigué, haletant en répétant " TIME OUT ! " Je pris la main de Daaf afin d'avoir son " inspiration " et qu'il m'emmène avec lui, allez fonce ! C'est quand même fatiguant putain, VENDA VIENS AVEC NOUS ! ON T ABANDONNERA PAS ! J'imaginais déjà les hélicoptères et les soldats qui meurent autour de nous. IL FAUT REJOINDRE L HÉLICOPTÈRE ! Je crois que le surveillant est loin maintenant, autant lâché la main de ce petit con de Daaf...Sale moche va. Mais..Qu'est-ce qu'il fait ? Oh bah on dirait que j'ai bien fait de plus tenir sa main. Il a fait connaissance avec le mur avant de s'écraser au sol comme une vielle merde. Je ne pus retenir un énorme rire, me tenant le ventre en me penchant en avant, j'en peux plus, une vrai crotte c'est pas possible. Je pris mon téléphone, redressant légèrement Daaf pour prendre un magnifique et croquant selfie.

But first...Let me take a selfie !

Je me relevais, prenant un autre selfie de...moi..C'est le but après tout ! Daaf est là. Au sol. C'est triste il est mort. Il donne sa vie pour la notre, un acte héroïque mais j'ai surement mieux à faire que de sauver notre cher ami au sol, il est pas mort de toute façon, hein ? Il va bien se relever un jour après tout, il se souviendra de rien et puis voilà, on s'en fiche. Je m'approche légèrement de Venda en toussant, regardant Daaf au sol. Bon. Je propose mon idée ou pas ? C'est une idée brillante qui arrangera tout le monde je pense, autant moi que Daaf que Venda, surtout Venda d'ailleurs parce que je suis un super gentil garçon. Je pose ma main sur l'épaule de Venda en essayant de prendre un visage le plus mignon et le plus sérieux possible, je suis si beau et tendre avec ce petit visage ! Oui je me touche un peu mais on n'est jamais mieux la charrue avant les bœufs que par le vase ! Je fixe Venda droit dans les yeux, est-ce qu'elle me voit ? Je sais pas si elle arrive à savoir à quel point je suis tendre là ? J'espère..J'espère que je fais pas ça pour rien hein ! Je veux bien être un gentleman mais bon..Faut être gentil avec moi aussi ! D'accord les amis ?

Sinon Venda...Tu fais quoi ce soir ? Car tu sais on peut diner ensemble et tout, voilà voilà..

Quoi ? Comment ça ? Je comprends pas ? Quoi ? Comment ça j'essaye de m'arranger des coups ? Moi je fais ça pour avoir une famille, des enfants et une descendance hein ! Je serai un mari exemplaire, attentionné, beau, sympathique, drôle et un excellent père ! J'ai hâte de me balader dans les favelas au Brésil ou à Tchernobyl avec Law Junior RPZ Ghetto Echo I Blue 2000. Ca sera un enfant super cool ! Il aidera toujours ses amis et ses camarades ! Et même les inconnus aussi d'ailleurs ! Il tiendra ça de moi ! Venda Kidd ! C'est super comme ça, non ?! Je tourne sur moi-meme en joignant mes mains et en regardant le plafond, des étoiles dans mes petits yeux d'ange ! Je vais peut-être un peu loin non..? Peut-être qu'elle va dire non que je vais pleuré et donc je vais partir car elle aura détruit totalement mon joli petit cœur en sucre.. Je suis quelqu'un de super sensible vous savez.. Je me dirige vers Daaf et l'attrape pour le mettre sur mon dos, partons d'ici. Je vais le remettre dans son dortoir et après c'est plus notre problème, mon destin m'attend ce soir ! Enfin j'espère. Merde j'ai pas acheté de capotes ! De toute façon j'suis pas un gros porc moi ! Rigolez pas s'il vous plait. Moi je suis pas un mec comme ça ! Je suis dans le respect des femmes ! Et ça c'est vrai ! Je regarde Venda en attendant de voir ce qu'elle va dire et faire, priant ma bonne étoile. Que la puissance de k2r soit avec moi pour cette épreuve !





Bonsoir.

Excuse me, America, I don't do the taxes, I make my money flip, stretch, we call it gymnastics
1738

L'thème du mec qui a 8 awards mdr jvous baise tous:

@BathSaltOfficielDeLaCB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se planquer ou " comment faire des rencontres singulières " [PV Daaf & Law]

Message par Venda le Dim 18 Sep 2016, 04:47

ELLIPSE !


Ellipse ? Pourquoi ellipse ? Eh ben, parce que je n'ai pas envie de narrer en détails notre évasion course-poursuite pas poursuite contre un surveillant dans le corridor, alors on en arrive à l'instant présent. Là, tout de suite, maintenant et ici, à cet endroit même, la fin de cette course qui s'arrête dans le mur pour Daaf. Comment est-ce arrivé ? Bon d'accord, je me permets de revenir un tout petit dans le temps. Dans le passé, évidemment car ce serait étrange de faire un retour dans le futur... Voilà, référence placée ! Aller, tous à la Dolorean ou au bus magique, je sais plus trop lequel des deux est le meilleur... Ah non, le bus magique ne remonte pas le temps... Bon du coup, tous à la Dolorean !!!

Je lance une deuxième rafale depuis notre départ du grenier, afin de surveiller la présence ou l'arrivée d'un éventuel surveillant et ou professeur, lorsque soudainement Surveillant ??? veut se battre. Mais Daaf a la priorité, parce qu'il est plus rapide, alors ça donne; Daaf utilise course de footballeur américain en possession du ballon . . . C'est très efficace. Effectivement, j'ai le temps de voir le garçon réagir à la vitesse de la lumière en apercevant lui aussi l'adulte, puis comme je l'ai suggéré un peu plus tôt, il démarre en quatrième vitesse et je pars à sa suite pour ne pas le laisser seul, alors que les images qui me parviennent du corridor s'effacent lentement de ma tête et que je retrouve cette bonne vieille vue floue et dégueulasse. Alors que je me rapproche du surveillant et ou prof, je lance d'autres ultrasons et heureusement que je réussi mon coup, car je dépasse l'adulte à toute allure et effectue un magnifique dérapage contrôlé qui fait crisser mes chaussures sur le plancher pour ne pas terminer ma course dans le mur du tournant. Je cri :

- GOTTA GO FAAAST !!!

Je tente ensuite de regarder vers l'arrière pour tenter de voir où en est Law, lorsque j'entends un bruit sourd. Je me retourne vers l'avant en m'arrête juste à temps dans un nouveau crissement de chaussures pour ne pas attraper le mur comme l'a fait le malheureux Daaf. Aïe le pauvre, il semble dormir dur... Law arrive sur les entrefaites et décidé de prendre des selfies... Euh okay... J'ai envie de lui sortir un truc du genre " T'aurais peut-être aimé que je fasse la même pour toi, au lieu de m'inquiéter ! ", mais je préfère me pencher sur Daaf pour effectuer la même chose que pour Law dans le grenier. Il semble bien aller, malgré son inconscience.

Retour au moment présent. Pas celui dans lequel j'étais plongée et où je racontais au présent, car là il s'agissait du présent du passé du présent, mais comme je suis actuellement dans le présent, on est dans le futur du passé et donc dans le présent du présent et non dans le passé du présent ou dans le présent du passé du présent, car je ne sais pas ce qu'il va se passer dans le futur... Euh... Bon passons. Alors dans le présent actuel, je suis toujours au sol, aux côtés de Daaffy duck, Law me demande :

Sinon Venda... Tu fais quoi ce soir ? Car tu sais on peut diner ensemble et tout, voilà voilà..

Je me relève debout. Diner le soir ?... Ahhh oui, c'est vrai, les européens petit-déjeunent le matin, déjeunent le midi et dinent le soir. Ils sont fous ses Euro's. Du coup, ce n'est pas bête comme idée, ça me plait. Je replace mes lunettes de soleil avant de lui répondre, parce que je sais pas, voilà, j'ai envie de les replacer, comme ça.

- Ce soir ? Eh bien je suis prise ce soir... Figure-toi qu'un gars nommé Law vient de me proposer à l'instant de diner avec lui. Du coup, ouais, je suis prise.

Entretemps, le Lawyer a pris le pauvre petit Daaf pour le mettre sur son dos... Comme il est fort ce Law ! Et je ne peux m'empêcher de penser que s'il ne s'était pas fait avoir par le méchant mur vertical, eh bien c'est moi qui s'en serait prise plein la gueule. D'ailleurs, comme on dit " jamais deux sans trois "... Alors je dégluti en me disant que third, c'est moi.

- Du coup, c'est à mon tour de foncer dans un mur ? Et Daaf ? On l'amène à l'infirmerie ?

Tant de questions dans la vie...

Au final, Daaf se réveille telle la belle au bois dormant et c'est pas moi qui lui ai donné le baiser. Interprétez ça comme vous voulez, chers télépathes. Donc tout est bien qui fini bien et to be continued.




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se planquer ou " comment faire des rencontres singulières " [PV Daaf & Law]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum