Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Yasushi le 11/7/2016, 07:07

Rappel du premier message :

ft.
Archie MacAlister
Nouveau départ
Suite de Meurtre, désespoir et fin d'une histoire
Voilà quelques jours que la tragédie était passée. En me réveillant à l'auberge, je décidai de me lever allant ainsi contre les indications données pour mes blessures qui n'étaient pas encore cicatrisées. Ce ne fus pas sans grimacer de douleur, mais j'avais besoin de bouger pour bien réfléchir. Mine de rien, ce professeur avait réussis à remuer quelque chose en moi quand il m'avait rappelé l'objectif que je m'étais fixé. Bien que je ne savais pas encore comment intégrer des alliés dans cette histoire tout en taisant cette peur lancinante, je voulais me pencher sur la question. Pour cela, je e voyais qu'un endroit : l'académie. Je m'habillai donc au rythme que mon corps me permettait quand j'entendis toquer à la porte.

- C'est moi, fis la voix de Tom.

- Entre.

C'est ce qu'il fit. En refermant la porte, il me demanda si c'était bien prudent de me lever maintenant alors que j'étais en convalescence. Je lui souris et lui confiai que j'avais peut-être une idée pour avancer, mais que pour ça j'avais besoin de temps et de recherche que je ne pouvais faire qu'à l'académie. Il sembla comprendre et hésiter. J'avais l'impression qu'il voulait me faire part de quelque chose, mais qu'il ne savait pas comment s'y prendre. Et quand il avoua de lui-même que cela concernait son frère, je compris la raison. A chaque fois qu'on prononçait son nom je revoyais la scène de sa mort bien que j'en laissais rien paraître à chaque fois. Et c'était pareil pour tous les mômes...

- Tiens, Tommy voulait que je te donne ça, fit-il après quelques minutes de silence en me donnant un petit paquet cadeau très joli.

Délicatement, je défis le noeud et ouvrit la boîte. A l'intérieur, j'y trouvai une jolie toupie en bois avec mon nom gravé dessus et, à côté, "Mon héros" inscrit pareillement. J'en fus tellement émus et touché que c'est Thomas qui brisa le silence :

- Tu en as de la chance! J'suis jaloux...

- Tu devrais pas, le coupai-je. Il t'en avait fait une aussi, mais je l'ai malheureusement perdue quand...

Il comprit sans que j'eus à en dire plus. Il me proposa donc de m'aider à passer entre les doigts de Berth et me laisser assez de temps pour que j'atteigne les portes de mon objectif. J'acceptai son offre avec joie et mîmes en place un plan infaillibles. Les mômes étant partis en vadrouille, aucun ne vendrait la mèche rapidement. Je savais qu'ils étaient tous inquiets pour moi, mais ce n'était pas en me traitant comme un mourant que j'arriverais à avancer. Voilà pourquoi je prenais les devants... et la fuite. En effet, le plan se passa comme sur des roulettes et je pus faire mon trajet jusqu'à l'académie sans encombre. C'était étrange de pouvoir marcher sans craindre de se faire charcuter à tous les coins de rue. Tant et si bien que j'avais encore le réflexe de me mettre en garde à chaque fois qu'un son étrange pour les lieux me parvenait. Et ce pour rien, bien entendu.

Arrivé à destination, je me dirigeai vers la bibliothèque. Je n'y avais mis les pieds que deux fois, mais en étudiant je m'étais trouvé une capacité assez exceptionnelle pour enregistrer les information facilement. Je trouvai donc mon chemin comme si c'était une habitude pour moi de m'y rendre. En entrant, je vis que la bibliothécaire était occupée avec d'autres élèves, et bien qu'elle me vit, elle ne me posa aucune question concernant mon identité ou autre. Peut-être me reconnaissait-elle? Je n'en avais fichtrement aucune idée. Du coup, je laissai ce détail de côté et me mis à chercher un livre de droit, un dictionnaire énorme, un bouquin sur les formations et métiers possibles et un autre sur les bâtiments. Je me rendis alors compte que je n'avais rien pour écrire. Je m'en fus donc demander du papier et un crayon à la responsable. Elle me détailla un instant avant de me donner ce que je lui avais gentiment demandé malgré mon air froid et antipathique. Puis, lorsque je fus certain d'avoir tout ce qu'il me fallait, je me dirigeai vers le fond de la pièce, derrière les étagères, et je m'installai. Une de mes blessures me tirait douloureusement à force d'avoir porté des livres volumineux, mais je fis comme si de rien n'était, préférant m'adonner à l'étude de ce projet si important à mes yeux.


Dernière édition par Yasushi le 30/7/2016, 23:10, édité 1 fois


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Archie McAlister le 18/7/2016, 00:29

Yasushi se révéla être très coopératif. Archie se comptait chanceux de ce côté là... Il trouvait toujours qu'il manquait d'autorité, mais au moins l'élève montrait son bon vouloir, même inconsciemment. La promenade en voiture était silencieuse et l'ambiance était aussi lourde que lors de leur première rencontre. Toujours au volant de sa Toyota bleue, Archie jetait des regards furtifs à son passager, avec un mélange d'appréhension et d'espoir. Il n'y avait pas d'autre endroit pour faire réaliser à Yasushi son rôle. Il espérait seulement que ça allait fonctionner.

En débarquant, il était évident pour l'adolescent de où il se trouvait et ça ne lui faisait évidemment pas plaisir. Il marmonna d'un ton empreint de frustration:

- Vous cachez bien vot' jeu en fait! Qu'est-ce qu'vous voulez qu'je fasse ici, sérieux?

- Patience, Yasu... Tu n'es pas ici pour rien. Marche avec moi un peu, veux-tu?, lui répondit Archie, l'invitant à le suivre.

Il ne cherchait pas à torturer Yasushi, loin de là, mais il fallait qu'il constate les choses par lui-même. Dans la ruelle, il régnait toujours cette même odeur dégoûtante de déchets et d'urine. Ce n'était définitivement pas une odeur à laquelle le professeur voulait s'habituer. Il n'était pas dédaigneux ou dégoûté au point d'avoir un haut-le-cœur, au moins. Il avait eu l'occasion dans son stage d'infirmier de voir une gangrène et ÇA c'était une vision et une odeur dont on se rappelle toute sa vie. Il continua de marcher d'un pas lent, veillant à ce que Yasushi le suive toujours. Puis, ils arrivèrent... Au loin on pouvait voir les enfants de l'ancien gang de la Brute, les enfants que Yasushi avait sauvé.

Archie ne s'approcha pas, se contentant de les observer de loin avec l'élève de Tsuki. Ce n'était pas le moment d'aborder les enfants, pas avec Yasushi dans un tel état. Il valait mieux rester un peu en retrait.

''Yasushi... Regarde autour de toi et dit moi ce que tu vois'', demanda l'enseignant.

avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Yasushi le 18/7/2016, 01:34

ft.
Archie MacAlister
Nouveau départ
Suite de Meurtre, désespoir et fin d'une histoire
- Patience, Yasu... Tu n'es pas ici pour rien. Marche avec moi un peu, veux-tu?

Je ne connaissais pas la raison de notre venue ici, mais je n'étais pas certain non plus de le vouloir. Pourtant, je répondis à son invitation en le suivant à travers les ruelles que je connaissais comme ma poche. Enfin, je ne connaissais pas réellement cette partie là à cause des années passées loin de là. Mais ce n'était pas cela qui me préoccupait. Plus nous avancions, plus nous entendions des rires d'enfants résonner contre les murs. Ces derniers faisaient naître en moi un espoir vain que mes gosses soient encore en vie. Je savais au fond de moi que ce ne pouvait pas être le cas, mais mon esprit malade ne voulait pas comprendre la vérité qui me percuta violemment quand je vis les gosses jouer dans un espace mieux éclairé par la lumière du soleil que le reste des ruelles. Le cadre était à peu près le même que celui où j'avais laissé mes mômes pour la dernière fois... en vie.

''Yasushi... Regarde autour de toi et dit moi ce que tu vois''

Des larmes vinrent mouiller une nouvelle fois mes joues alors que je regardais la scène, sans voix. Je m'étais appuyé sur le mur à ma droite alors que le passé et le présent se mêlaient. Doucement, je glissai contre le mur pour me retrouvé assis. Les yeux cachés par ma main (je n'avais pas réussis à me lover dans mes bras à cause de mes blessures), je répondis d'une voix brisée :

- J'peux pas... J'peux plus... Ils ne sont pas eux et j'veux pas les confondre. C'est exactement ce que je fais en ce moment. Tom peut s'en occuper, pas moi... J'en suis pas capable!

Je le pensais, bien malheureusement. Je voulais leur venir en aide, mais comment le faire si on se trouvait toujours être malheureux en leur donnant du bonheur? C'était malsain, non? Je ne voulais pas les faire souffrir à cause de ça.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Archie McAlister le 18/7/2016, 01:45

Archie tenta de rester passif, même si intérieurement il se sentait perturbé et mitigé, mais il ne pouvait pas abandonner maintenant. Yasu s'était laissé glissé contre le mur, maintenant assis sur le sol. Le professeur aurait voulu se ruer vers lui pour veiller à ce qu'il n'ait rien de casser, mais il resta en place, usant de toute sa volonté. Yasushi avait les yeux ruisselants de ses larmes et la voix brisée.

- J'peux pas... J'peux plus... Ils ne sont pas eux et j'veux pas les confondre. C'est exactement ce que je fais en ce moment. Tom peut s'en occuper, pas moi... J'en suis pas capable!

Très sérieusement, Archie s'agenouilla pour être à son niveau, comme quand il parlait à ses anciens patients.

'' Alors Yasu expliques-moi...'', commença-t-il, forçant un peu Yasushi à le regarder.

- Pourquoi Tom es-t-il venu te chercher ce soir là? Pourquoi crois-tu que ces enfants peuvent rire comme ils le font en ce moment? Ce ne sont pas eux les membres de ton gang, mais ont-ils moins besoin de ton aide pour autant? Va-tu laisser la Brute te faire croire que tu es pour quelque chose pour la mort de ton groupe? Tom croit en toi, il a été te chercher parce qu'il te considère comme digne de confiance. Ces jeunes te voient comme leur héros... Crois-tu qu'ils ont tort?''

Archie lui avait dit cela les sourcils froncés, l'air grave. Bon sang... Il voulait que Yasushi ouvre enfin les yeux!
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Yasushi le 18/7/2016, 02:21

ft.
Archie MacAlister
Nouveau départ
Suite de Meurtre, désespoir et fin d'une histoire
Je sentis les mains du professeurs me manipuler pour me forcer à le regarder en commençant :

'' Alors Yasu expliques-moi...''

Il s'était agenouillé pour être à ma hauteur et il fronçait les sourcils. Je craignais d'entendre ce qu'il voulait me dire, mais je l'écoutai, pleurant toujours silencieusement :

- Pourquoi Tom es-t-il venu te chercher ce soir là? Pourquoi crois-tu que ces enfants peuvent rire comme ils le font en ce moment? Ce ne sont pas eux les membres de ton gang, mais ont-ils moins besoin de ton aide pour autant? Va-tu laisser la Brute te faire croire que tu es pour quelque chose pour la mort de ton groupe? Tom croit en toi, il a été te chercher parce qu'il te considère comme digne de confiance. Ces jeunes te voient comme leur héros... Crois-tu qu'ils ont tort?''

Je ne savais pas quoi lui répondre pour être sincère. Cela faisait un moment que Tom et moi correspondions pour mettre hors d'état de nuire La Brute. Pour être franc, jamais je n'aurais dû participer à ce sauvetage. Si je l'avais fait c'était pas pure vengeance pour ce qu'il avait fait. Et voilà que j'étais un héros? C'était pathétique!

Je restai silencieux pendant bien deux bonnes minutes avant qu'un gosse s'approche de nous. Il avait vu notre conversation de loin et il était trop curieux pour laisser ses questions sans réponse. Alors, quand il fut près de nous alors que je terminais tout juste d'essuyer mes larmes, il me demanda :

- Yasu... Pourquoi tu pleures? Tu as mal quelque part?

Pour cacher mes nouvelles larmes, je pris le gamin dans mes bras pour le serrer contre moi. Le petit se laissa faire et me caressa les cheveux pour me calmer en me disant que tout irait bien. Ce petit, qui ne devait pas avoir plus de 5 ans, était en train d'essayer de me consoler. J'avais honte, mais je me sentais tellement démuni que j'étais incapable de faire autre chose. Comment pouvais-je tout avouer à cet être qui n'avait pas connu les mêmes horreurs que moi et qui voyais encore du bon en ce monde? Je ne voulais pas lui enlever le rêve qui l'habitait encore alors qu'il m'avait quitté alors que j'avais seulement son âge.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Archie McAlister le 18/7/2016, 06:57

Yasushi semblait toujours démuni et désemparé, ne sachant pas trop comment répondre. Un petit garçon, qui ne devait pas avoir plus de cinq ans s'avança vers le jeune homme toujours effondré. À ce moment, Archie se sentait coupable et lui-même bloquait, ne voulant pas faire de tort à Yasushi, même s'il avait l'impression que c'était déjà trop tard pour ça.

- Yasu... Pourquoi tu pleures? Tu as mal quelque part?

Ça pour souffrir... Il souffrait, mais comment expliquer ça à un enfant. Yasushi prit le petit garçon dans ses bras pour dissimuler ses nouvelles larmes. Cette fois-ci, c'était l'enfant qui réconfortait l'adolescent. Archie soupira, se relevant et s'adossant contre le mur, ne sachant pas trop quoi. Après plusieurs minutes, il brisa le silence, se tournant vers l'enfant.

- Il arrive... Que les personnes aient besoin de pleurer, même si ce sont des adultes. C'est un besoin normal pour faire sortir les mauvaises choses. Les personnes les plus fortes sont celles qui font sortir ça, au lieu de garder tout à l'intérieur. Après ça... Ça fini par aller mieux, expliqua-t-il, du mieux qu'il put.

Yasushi n'était pas aussi faible et démuni qu'il le croyait... Il était un humain avec ses qualités et ses défauts et il faisait des erreurs comme tout le monde. Il allait devoir se relever et affronter l'avenir et apprendre. C'était le seul moyen de rendre justice aux amis qu'il avait perdu. Archie soupira, se passant la main sur le visage... Que pouvait-il faire de plus? C'était ironique... Il voulait que Yasushi réalise qu'il avait du potentiel et les capacités d'accomplir de grandes choses et Archie doutait de lui-même sur ses capacités d'enseignant. Peut-être que cette situation sortait trop de son domaine d'expertise.

''Je me demandes si je devrais pas juste ouvrir une garderie...'' pensa-t-il.

Tiens... Une garderie... Peut-être que l'endroit que Yasushi voulait fonder pourrait inclure un centre de la petite enfance. Le garçon présent avec eux avait définitivement l'âge d'y aller.

Il se tourna vers Yasushi, lui demanda d'un ton compatissant.

''Veux-tu continuer à marcher un peu et discuter?''

avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Yasushi le 18/7/2016, 12:35

ft.
Archie MacAlister
Nouveau départ
Suite de Meurtre, désespoir et fin d'une histoire
Les minutes passées ainsi me firent du bien, même si ce n'était pas encore le top. Je souffrais encore, mais je me sentais un peu plus proche de ce que j'avais peur d'accomplir. Mais seraient-ils tous comme ce petit bonhomme? Je savais que ce ne serait pas le cas et, malgré leur gentillesse flagrante, les plus fortes têtes ne resteraient pas avec un pleurnichard comme moi...

- Il arrive... Que les personnes aient besoin de pleurer, même si ce sont des adultes. C'est un besoin normal pour faire sortir les mauvaises choses. Les personnes les plus fortes sont celles qui font sortir ça, au lieu de garder tout à l'intérieur. Après ça... Ça fini par aller mieux.

Les explications du professeur me firent sourire doucement. C'était comme ça que fonctionnaient les choses? Je n'avais moi-même jamais vu le fait de pleurer de la sorte et c'était pour cette raison que j'essayais de le faire le moins possible. Malheureusement, cela avait fini par me détruire d'une certaine façon. En tous les cas, le petit sembla réceptif à l'explication puisqu'il me parla en se détachant de moi :

- Yasu, nous t'attendrons. Guéris et viens jouer avec nous, d'accord?

Je lui souris doucement et il partit rejoindre les autres qui avaient commencé à l'appeler. Je le regardai partir, totalement appuyé contre mon mur. Ces jeunes étaient solides, endurcis par la dure réalité de la vie dans la rue. Moi aussi, je l'avais été, ce qui avait emmuré certaines blessures.

''Veux-tu continuer à marcher un peu et discuter?''

Consciencieusement, j'essuyai mes larmes. J'étais un peu plus calme et, surtout, plus apte à discuter sans avoir une nouvelle crise. Je me mis donc debout, non sans difficultés, et je jetai un dernier regard sur le groupe de gosse qui jouait joyeusement avant de partir dans la direction opposée. Je ne savais pas quel sujet il voulait abordé mais je pensais être capable de tout entendre. J'étais même prêt à le laisser regarder mes blessures, que ce soit à l'auberge ou ailleurs.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Archie McAlister le 27/7/2016, 19:18

Yasu s'était relevé et semblait déjà plus calme et beaucoup plus disposé à la conversation. Archie salua le jeune garçon et s'éloigna un peu avec l'élève, gardant toutefois toujours un œil sur lui. Il se nota à lui-même de l'emmener à l'infirmerie pour examiner ses blessures pour au moins s'assurer qu'elles guérissaient bien. Ils marchèrent dans les ruelles en silence avant que le professeur prenne la parole.

''Tu sais... Tu ne le réalise pas encore, mais tu es quelqu'un d'incroyable, tu le sais ça? Ce gamin... Comme tous les autres ont de l'estime pour toi. Ce n'est pas une question d'être un super-héros, de sauver tout le monde et de réussir à tout coups. La vie n'est pas... aussi idéale que dans les films et les bandes-dessinées. Ce qui fait un vrai héros dans une telle vie c'est que même si on arrive pas à faire tout ce qu'on voudrait... Même quand la vie nous jette par terre, on se relève et on continue. C'est cette détermination, qui a du t'animer pendant des années, qui rassemble les gens et leur donne espoir.''

Yasushi devait en posséder encore un peu, même s'il ne le réalisait pas. La détermination de continuer d'aller de l'avant, de vivre. Ce n'était pas quelque chose qui était donné à tous le monde, surtout dans le milieu où il avait vécu toute sa vie.

''Tu as enduré tellement de choses que je ne peux même pas imaginé. J'ai réalisé dernièrement à quel point j'avais de la chance et à quel point j'ai vécu une vie naïve. Si je le pouvais, je ferais en sorte que personne n'aie à vivre ce que tu as du endurer, mais c'est humainement impossible pour moi seul. Toi, tu as un beau projet qui ne demande qu'à prendre forme. Tu as le vouloir de vivre et de donner le goût de vivre une meilleure vie à ces enfants, mais tu ne peux pas faire ça tout seul. Ce n'est pas une faiblesse de demander de l'aide, tu sais? Pouvoirs ou non... Tu restes un humain. Tu as déjà accomplis plus que ce qu'un adolescent moyen accomplirais. Tu as sauvé une trentaine d'enfants, tu leur donne un sourire. Tranquillement, tu deviens un peu comme le grand frère de cette petite communauté, ce n'est pas rien.''

Archie espérait vraiment que ses paroles atteignent Yasushi. Il ne semblait pas réaliser l'impact qu'il avait sur tous ces gens, ni à quel point ils tenaient à lui. Juste de voir ce petit garçon avec lui montrait à quel point il était important.

''D'ailleurs... Ce petit avait raison. Tu dois prendre le temps de guérir avant de te relancer dans une nouvelle aventure. Si tu veux bien me suivre, on va revenir à l'académie pour aujourd'hui. Je vais jeter un œil à tes blessures et changer tes pansements'', lui dit le professeur.

Il le conduisit vers sa voiture et l'invita à s'installer sur le siège passager avant de prendre lui-même sa place et de démarrer le moteur. Pendant le voyage, Archie jeta un œil à son passager.

''Tiens, je penses à ça... Ça te dirais que je t'apprenne un peu à conduire un de ces jours?'', proposa-t-il, espérant faire un peu la conversation pendant le chemin du retour.
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Yasushi le 27/7/2016, 23:21

ft.
Archie MacAlister
Nouveau départ
Suite de Meurtre, désespoir et fin d'une histoire
Nous n’avions pas fait quelques pas que le professeur commença à me parler. D’une certaine manière, cela ne m’étonna pas du tout. Après tout, c’était pour cela qu’il m’avait mené là. Je ne m’attendais cependant pas à ce qu’il me parle de courage et de ce que j’avais fait. N’étais-ce pas pour l’estime de soi, ça ?

''Tu sais... Tu ne le réalise pas encore, mais tu es quelqu'un d'incroyable, tu le sais ça? Ce gamin... Comme tous les autres ont de l'estime pour toi. Ce n'est pas une question d'être un super-héros, de sauver tout le monde et de réussir à tous coups. La vie n'est pas... aussi idéale que dans les films et les bandes-dessinées. Ce qui fait un vrai héros dans une telle vie c'est que même si on n’arrive pas à faire tout ce qu'on voudrait... Même quand la vie nous jette par terre, on se relève et on continue. C'est cette détermination, qui a du t'animer pendant des années, qui rassemble les gens et leur donne espoir.''

Très franchement, je n’aurais pas su dire si ce qu’il disait était vrai ou faux. Pour moi, j’avais surtout été animé par la peur, et l’envie de changer les choses. Mais il était vrai et totalement réel que les gosses avaient toujours eu le sourire à mon contact. J’avais toujours cru qu’il s’agissait de la joie d’être à mes côtés, d’avoir des repas chaud et nourrissants au moins une fois de temps en temps, le fait de pouvoir vivre ensemble sans avoir à se battre… toutes ces petites choses qui rendaient la vie bien plus belle qu’on pouvait le croire malgré le lieu où on vivait. Après tout, comment pouvais-je savoir ? Je ne leur avais jamais réellement demandé et ils étaient désormais dans un endroit où ils ne pourraient plus me répondre…

''Tu as enduré tellement de choses que je ne peux même pas imaginer. J'ai réalisé dernièrement à quel point j'avais de la chance et à quel point j'ai vécu une vie naïve. Si je le pouvais, je ferais en sorte que personne n'aie à vivre ce que tu as dû endurer, mais c'est humainement impossible pour moi seul. Toi, tu as un beau projet qui ne demande qu'à prendre forme. Tu as le vouloir de vivre et de donner le goût de vivre une meilleure vie à ces enfants, mais tu ne peux pas faire ça tout seul. Ce n'est pas une faiblesse de demander de l'aide, tu sais? Pouvoirs ou non... Tu restes un humain. Tu as déjà accomplis plus que ce qu'un adolescent moyen accomplirait. Tu as sauvé une trentaine d'enfants, tu leur donne un sourire. Tranquillement, tu deviens un peu comme le grand frère de cette petite communauté, ce n'est pas rien. ''

Je ne savais pas ce qu’était réellement « demander de l’aide » à vrai dire. Avec mon père personne ne m’avait cru quand je faisais des appels au secours, avec La Brute nous n’avions pas le droit de contacter qui que ce soit et maintenant… Et maintenant ? Je ne savais tout bonnement pas vers qui me tourner pour demander de l’aide. Qui serait prêt à m’aider à monter mon projet à s’y investir de façon durable ? Je n’en avais absolument aucune idée…Mais j’étais certain d’une chose : je n’étais pas fan de cette histoire de « grand frère ». J’en avais un depuis quelques temps mais pas assez pour en connaître le rôle sans parler que le concept de la famille m’échappait totalement. Je n’avais absolument pas conscience qu’il s’agissait en réalité de ce que j’avais toujours fait. Et si cela avait été le contraire, j’imagine sans peine aujourd’hui que je l’aurais refusé net par peur de perdre à nouveau ces frères dont j’étais responsable. De toute façon, cela ne changeait absolument rien, que j’ai peur ou non, que j’accepte ou refuse. Dans tous les cas je ne lâcherais pas ce foutu projet tant qu’il ne serait pas mis en place, même si pour cela je devais aller voir les personnes du gouvernement pour leur secouer les puces en leur mettant sous le nez le problème qui se posait à eux !

''D'ailleurs... Ce petit avait raison. Tu dois prendre le temps de guérir avant de te relancer dans une nouvelle aventure. Si tu veux bien me suivre, on va revenir à l'académie pour aujourd'hui. Je vais jeter un œil à tes blessures et changer tes pansements''

Pour toute réponse, je hochai la tête et le suivi sans dire un mot. Je commençai à bien fatiguer et mes blessures tiraient et me brûlaient. Je ne me plaignais pas pour une simple raison : cela ne me semblait être rien. J’avais l’impression de souffrir bien plus en mourant de faim et de froid. Il m’amena à sa voiture et me fit assoir à la place côté passager. La ceinture de sécurité me lacérait l’abdomen, mais je n’en dis rien, le laissant démarrer tranquillement. Je profitai de la route pour réfléchir un peu à tout ce qui s’était dit depuis le matin. Je n’étais pas d’accord avec certains trucs ou certaines pensées, mais j’étais prêt à beaucoup pour ces mômes, que ce soit d’une façon ou d’une autre…

''Tiens, je pense à ça... Ça te dirais que je t'apprenne un peu à conduire un de ces jours?''

Le changement de sujet me fit ouvrir des yeux ronds sur le professeur. Conduire ? Il s’agissait certainement de ce qu’il faisait avec la voiture. Comme ça, ça semblait à la fois facile et compliqué en même temps. J’y voyais quelques avantages, mais aussi de gros inconvénients. Du coup, après un temps de réflexion, je lui répondis :

- Je ne sais pas… Je vous avoue que je ne sais même pas combien ça peut servir ce truc. Puis, je suis trop concentré sur d’autres problèmes… J’ai besoin de temps…

Je n’avais pas été froid, malgré que je ne le regardais pas, préférant fixer le paysage qui défilait par la vitre. En fait, j’étais pensif. J’essayais d’adhérer à certaines pensées que le professeur avait exprimées plus tôt en espérant que cela ne me nuirait pas. Peut-être est-ce pour cela que je fis après quelques minutes :

- Je me sens moins courageux ou déterminé que Yumiko… Elle fait preuve d’un courage bien plus grand que le mien à mes yeux, bien que je sois certain qu’elle ne serait pas d’accord avec cette pensée.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Archie McAlister le 29/7/2016, 02:53

Archie poursuivit sa route tandis que son jeune passager restait silencieux. Il ne semblait pas le faire par froideur cette fois-ci. Yasushi semblait sincèrement pensif après tout ce qu'il s'était passé. Il ne savait pas encore à quel point ses paroles allait avoir un impact sur lui, mais Archie se doutait qu'il ne pourrait pas en dire d'avantage. Pour le reste, Yasushi allait devoir y réfléchir par lui-même et tirer ses propres conclusions. Il pouvait toujours l'encourager et lui donner une bonne tape dans le dos, mais il ne pourrait rien forcer à Yasushi non plus.

''On peut emmener un cheval à l'eau, mais on ne peut pas le forcer à boire...'', pensa le professeur, prenant un tournant pour finalement sortir des bas-quartiers.

Son changement de sujet semblait avoir fait sortir Yasushi de sa torpeur et ce dernier le regardait avec des yeux ronds. Après y avoir réfléchi quelques secondes, l'adolescent lui répondit, toujours de son ton incertain.

- Je ne sais pas… Je vous avoue que je ne sais même pas combien ça peut servir ce truc. Puis, je suis trop concentré sur d’autres problèmes… J’ai besoin de temps…

Après quelques minutes de silence, Yasushi reprit.

- Je me sens moins courageux ou déterminé que Yumiko… Elle fait preuve d’un courage bien plus grand que le mien à mes yeux, bien que je sois certain qu’elle ne serait pas d’accord avec cette pensée.

Archie lui afficha un sourire compréhensif.

''Oh, je ne te force pas. Je pensais juste que ça pourrait te changer les idées. C'est toujours pratique d'avoir une voiture pour se déplacer pour le loisir ou le travail. Ce qui me plait de conduire, personnellement, c'est la sensation de liberté.''

Pour accompagner ses paroles, le professeur ouvrit un peu les fenêtres. Il faisait beau à l'extérieur, le ciel était dégagé et une brise fraîche et agréable se faisait sentir. Regardant toujours la route, mais vers la distance, Archie reprit la parole.

''Quand ça ne va pas, j'aime bien prendre la route. Sans directions en particulier, sans but... Juste conduire, sentir le vent et m'éloigner un peu de mes soucis, le temps de quelques heures. Des fois, je met un peu de musique''

Archie alluma son lecteur CD et fit jouer Obstacles by Syd Matters, juste pour faire un bruit de fond.

''En tout cas, c'est ma méthode à moi. Bien sûr personne n'est pareil là-dessus.'', ajouta-t-il avec un sourire.

Archie repensa à ce que Yasushi lui avait dit par rapport à Yumiko. Il avait croisé une fois cette élève, si timide et fragile que cela l'inquiétait. Il se doutait qu'elle devait avoir ses raisons, mais il ne les connaissait pas et ce serait déplacé d'en parler avec quelqu'un d'autre que la personne concernée.

'' En ce qui concerne Yumiko... J'ai eu la chance de l'avoir comme élève à un de mes cours. Je prévois déjà discuter un peu avec elle directement. Je ne la connais pas beaucoup, mais j'ai bien l'intention de la connaître et d'offrir mon aide si elle en a besoin. Par contre Yasushi... Ne te compare à personne. Yumiko est Yumiko. Toi, tu es toi. Vous avez tout les deux votre propre bagage de vie, différents niveaux de tolérance à la douleur et à la souffrance psychologique. Personne n'est pareil de ce point de vue là. On peut avoir des expériences de vie similaires, mais sans avoir les mêmes réactions ou les même manières de vivre avec notre passé. Tu comprends ce que je veux dire?''

Tandis que la musique continuait à jouer, comblant le vide du silence entre leur conversation, Archie arriva finalement à l'académie avec son élève.

''Bon, nous y voilà. On va aller à l'infirmerie et voir si tu ne t'es pas trop malmené'', ajouta l'infirmier en éteignant le moteur.



avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Yasushi le 29/7/2016, 22:36

ft.
Archie MacAlister
Nouveau départ
Suite de Meurtre, désespoir et fin d'une histoire
Lorsque je lui eus répondu à ses questions et que je lui eus fait part de mes sentiments, il me répondit qu’il ne m’obligeait à rien. A cela, il m’expliqua la raison pour laquelle il aimait conduire et ce que cela pouvait apporter de bien. Il était vrai qu’il y avait quelques avantages, mais je me demandais tout de même à quoi bon si je n’avais pas les moyens de m’occuper de ce genre de choses. Je n’avais pas vraiment la notion de valeur monétaire, mais j’imaginais qu’il n’était déjà pas aisé de construire puis d’entretenir un lieu, du coup je ne voyais pas comment obtenir ce qu’il fallait pour une bagnole. Surtout avec le peu de moyens que j’avais avec le petit job que j’avais. Quand je m’occupais des mômes j’avais déjà eu bien des difficultés à acheter ce qu’il leur fallait pour se nourrir avec ce que je gagnais, alors pour ça ? Doucement, je secouai la tête pour me ramener sur terre. Je ne devais pas trop penser à tout cela, et surtout pas au passé. Je ne voulais pas les oublier, mais je devais avancer, à mon rythme, mais avancer. Le professeur m’y aida un peu en me parlant de ce que j’avais dit concernant Yumiko. Il m’expliqua qu’il avait eu l’occasion de la rencontrée lors d’un cours et qu’il souhaitait mieux la connaître pour pouvoir l’aider elle aussi. Cela me fit rire silencieusement alors que je lui souhaitais mentalement « bon courage ». Avec ce qu’elle avait vécu, il était mieux si un ami l’accompagnait pour pouvoir l’approcher… Mais ce n’était pas vraiment le sujet qu’il voulait aborder réellement puisqu’il me demanda, comme un conseil, de ne pas me comparer à mon amie. Il m’expliqua que personne n’était pareil et que les situations, même s’il s’agissait de la même, ne verrait pas les mêmes réactions sur toutes les personnes qui la vivraient. Je ne compris qu’à moitié, ayant vu des personnes réagir totalement pareil aux mêmes situations, mais il était vrai que Miko et moi étions vraiment très différents.

Bientôt, nous arrivâmes à l’académie. Pour être franc, je ne m’en rendis compte que lorsque Archie m’en avertie et me prévint qu’il serait bien que j’aille à l’infirmerie pour examiner mes blessures. Je ne pus retenir un soupir, mais contrairement à ce qu’on put croire il s’agissait d’un geste exprimant que je me désespérais : j’étais incapable de refuser tant mes blessures me brûlaient et tant je voulais enfin me poser. Je détachai donc ma ceinture et entreprit de descendre lentement de la voiture avant de suivre le professeur jusqu’à l’infirmerie. Les couloirs vides me confortèrent dans l’idée que les cours avaient repris et que j’étais certainement en train d’en louper et que ce serait le cas pendant encore quelques temps. D’ailleurs, n’en ratait-il pas lui aussi ? Il était professeur. Pouvait-il vraiment se permettre de laisser ses classes ainsi ? Malgré ces questions, je ne lui demandai rien. Ce n’était pas mes affaires après tout. Pourtant, ne s’occupait-il pas des miennes ?

Arrivés à l’infirmerie, je me dirigeai vers un lit libre et ôtai mon haut avec difficulté sans aucune pudeur. J’étais un humain comme les autres et mon corps était fait comme celui de tous. Je n’avais rien à cacher… enfin, j’oubliai que de nombreuses cicatrices presque invisibles parsemaient mon corps à cause des multiples attaques de la Brute et ses sbires. Mais, pour le moment, ce qui pouvait réellement attirer l’attention était le fait que j’étais blessé à de nombreux endroits et moi je ne rêvai que de me coucher et de me laisser aller par la torpeur pour ne pas voir qu’on s’occupait de moi.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Archie McAlister le 30/7/2016, 03:20

Yasushi ne répondit pas après cela, semblant toujours perdu dans ses pensées à peut-être peser les pour et les contre. Pas qu'Archie en avait vraiment une idée. Il se doutait que Yasushi devait penser à beaucoup de choses. C'était... vraiment triste en fait. Archie avait trente ans et la seule chose dont il se préoccupait c'était de quoi manger pour le dîner et quoi enseigner. Même à son époque de médecin, il ne considérait pas qu'il avait autant de responsabilités. Il venait pour soigner ses patients, mais aussi pour jouer. La vie était pour lui un jeu. Garder son cœur jeune, s'installer un après-midi devant les épisodes de Batman... Les petites choses qu'Archie avait pris pour acquis... Yasushi n'avait probablement jamais connu ça.

Sa vie s'était résumée à survivre. Il n'avait pas eu le luxe d'avoir une enfance et c'était probablement ça qui brisait un peu le cœur du professeur. Yasushi devait avoir environ... dix-sept ans? Il devrait être en train d'étudier la semaine et jouer la fin de semaine, sortir un peu. Ses responsabilités ne le lui permettrait probablement pas... Enfin, c'est ce qu'il devait penser. Archie espérait un jour pouvoir l'emmener s'amuser un peu ou juste le voir sortir avec un groupe d'amis pour le plaisir.

Tandis qu'il réfléchissait à tout ça, Archie arriva à l'infirmerie avec l'élève. Ce dernier s'installa sur l'un des lits et retira son t-shirt.

L'infirmier réprima difficilement une grimace. Yasushi portait encore les blessures bien apparentes de l'assaut et l'une d'entre elle était enflée de manière assez inquiétante. Archie alla se mettre des gants et sortit le matériel nécessaire avant de se prendre une chaise pour être au niveau de l'adolescent.

''Dit le moi si je te fais trop mal'', prévint-il, tâtant un peu la blessure enflée... Ouais c'était bien ce qu'il pensait. Infectée et encore pleine de liquide.

''Bon... Pas le choix, va falloir faire sortir le méchant'', dit-il en effectuant une pression.

...Pour éviter d'être trop graphique, on va se contenter de dire que ce n'était pas du tout beau à voir. Il fallu beaucoup d'essuie-tout, de pommade désinfectante et après cela, il installa les bandages.

''Bon... Yasu... Cette fois-ci, je veux que tu te repose. Ton jeune ami te l'a dit aussi de prendre le temps de guérir. Je préfère éviter d'autres infections sinon, je vais devoir te prescrire des antibiotiques et crois-moi, ce n'est pas l'idéal''

Yasushi semblait visiblement épuisé et prêt à sombrer pour quelques minutes. Archie se leva pour jeter ses gants et autres déchets avant de se laver les mains. Il aurait aussi besoin d'un bon café...
avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Yasushi le 30/7/2016, 16:13

ft.
Archie MacAlister
Nouveau départ
Suite de Meurtre, désespoir et fin d'une histoire
Certainement aurait-il voulu que je ne le vois pas, mais le professeur fit une grimace en regardant mes blessures. En même temps, l’une d’elle avait vraiment un très mauvais aspect, même pour moi qui n’y connaissais rien. Le fait même qu’il aille mettre des gants et chercher de quoi me soigner me conforta dans l’idée que ce n’allait pas être agréable. Puis, assis sur une chaise, il me demanda de lui dire si la douleur devenait trop forte et commença à observer avant de soigner. Tenant mon tee-shirt de la main du côté du professeur de sorte à ce qu’il cache le haut de mon visage et, de l’autre main, les couvertures, je fis en sorte de bouger le moins possible. La douleur m’arracha quelques gémissements et dix fois plus de grimaces. Je détestais mon corps pour ces douleurs qu’il me faisait subir par ce qu’ils appelaient tout du « pu ». Après des efforts, beaucoup d’essuie-tout et quelques bandages, Archie me recommanda beaucoup de repos, n’hésitant pas à me rappeler ce que le môme m’avait demandé. Je savais pourtant que le petit avait dit cela en toute innocence. Mais je devais admettre que j’étais au bout du rouleau. Je ne lui répondis donc pas tout de suite, préférant me remettre un minimum de mes émotions. Cela laissa le temps à mon soigneur de ranger le bordel créé par ma blessure. Puis, lorsque le silence fut revenu depuis quelques secondes, je lui répondis :

- De toute façon, j’peux plus faire grand-chose aujourd’hui…

Mais je ne lui promettais rien pour le lendemain. Rester coucher dans un lit toute la sainte journée n’était pas quelque chose que j’aimais faire. Pour être totalement franc, il me fallait toujours être en activité pour ne pas devenir totalement dingue. Sauf dans un cas bien précis, mais elle n’était pas là pour me retenir…Franchement, je ne savais pas quoi faire pour suivre des conseils simples. J’avais… oui, j’avais peur bien que je ne l’admettrais jamais réellement. Peur de me faire attaquer à tout moment, peur qu’on vienne faire du mal aux personnes qui m’étaient chères. J’étais devenu un gardien qui ne sait vivre que comme en étant cela. Je voulais ouvrir un centre pour tous les gamins dans le besoin, mais je souhaitais être celui qui les trouverait, celui qui les guiderait vers ce foyer que j’aurais créé ! Voilà mon rôle ! Du coup, il me fallait des personnes capables de me soutenir dans cette volonté.
Doucement, je me mis à rire d’une façon qu’on pouvait croire que je me moquais de quelqu’un ou quelque chose, une façon qui montrait ma fatigue sous une forme de folie. Puis, espérant que personne d’autre que le professeur ne m’entendrait, je fis :

- Je dois vous remercier puisque grâce à vous je sais ce que je veux devenir de façon concrète et ce que je dois chercher pour compléter mon projet, sans parler des formes de droit.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Archie McAlister le 30/7/2016, 22:58

Archie se prépara son café avec du lait et beaucoup de sucre avant de poser sa tasse fumante sur son bureau. La journée n'était pas finie qu'il se sentait déjà un peu fatigué. Bien sûr, aider Yasushi lui faisait plaisir, mais c'était encore quelque chose de nouveau pour lui. On pourrait croire le contraire pour un médecin, mais il venait de réaliser dernièrement à quel point il n'avait pas pris la vie au sérieux jusqu'à maintenant. Il repensait encore à ses jeunes patients. Il espérait qu'ils avaient grandis et guéris, mais... la vérité était sûrement tout autre pour certains. Jamais il n'avait été confronté à la mort d'un patient et il avait donc vécu une vie naïve. L'arrivée de Yasushi faisait l'effet d'une fenêtre qui volait en éclat. Ça chamboulait, tout revolait partout et ça blessait ou éraflait parfois, mais ça faisait en même temps une brise, annonçant un renouveau.

''...J'ai vraiment les comparaisons les plus foireuses au monde'', pensa Archie, un peu embarrassé.

Son patient, Yasushi, avait été silencieux pendant tout le traitement ou presque. Il avait émis quelques sons de douleurs, mais sans protester. Un patient modèle et plein de courage. S'il avait eu dix ans de moins, Archie lui aurait offert une sucette ou une peluche. Le professeur secoua la tête pour lui-même, chassant l'image d'un mini-Yasushi en buvant sa tasse de café, sucrée comme il l'aimait.

- De toute façon, j’peux plus faire grand-chose aujourd’hui…

Yasu avait prononcé ces paroles presque comme quelqu'un de vaincu. Archie aurait voulu répondre à ça, mais il ne savait pas quoi dire d'autre. Il n'avait pas envie de dire ses petits dictons ou ses comparaisons embarrassantes à voix haute. La dernière chose qu'Archie voulait c'était passé pour un ''vieux'' ringard.

Ce fut l'adolescent qui brisa le silence à nouveau, de manière un peu surprenante. Il avait laissé échapper un rire, empreint... d'auto-dérision? Archie ne pouvait pas vraiment le dire, mais le garçon s'exprima sincèrement par la suite.

- Je dois vous remercier puisque grâce à vous je sais ce que je veux devenir de façon concrète et ce que je dois chercher pour compléter mon projet, sans parler des formes de droit.

Le professeur se gratta la nuque avec un sourire gêné.

- Il n'y a pas de quoi. Moi je suis là pour te soutenir, le reste, c'est toi qui mène la barque... Enfin, c'est ton projet et tu pourras en être fier, j'en suis sûr!

...Ses encouragements n'eurent pas grand effet, mais pour une bonne raison : Yasushi s'était endormi. La fatigue avait eu raison du pauvre garçon. Essayant de faire le moins de bruit possible, malgré la lourdeur de ses pas, le professeur s'arrangea au moins pour placer l'adolescent dans une meilleure position pour éviter les courbatures le lendemain.

Il afficha une pancarte sur la porte de l'infirmerie, indiquant aux visiteurs où le trouver, fermant la porte ensuite pour que Yasushi puisse se reposer en toute quiétude.

avatar
Archie McAlister

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau départ [Pv Archie McAlister - FIN]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum