"Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Invité le 4/7/2016, 10:09


--Hors RP-- Je propose ce RP comme une histoire que nous allons écrire à 3 ou 4 et dont je ne propose que le début... C'est important : je n'ai pas prévu la suite à l'avance ; ce n'est pas le but. Je ne joue pas les "Maitre du Jeu". L'idée suggère un développement sérieux mais peut partir dans des délires beaucoup moins propres. À vous de voir... L'idée est donc d'affirmer positivement des trucs qui se passent et que l'on trouve (indices, pistes, personnages non-joueurs) et de tout créer ex-nihilo sans jamais trahir l'esprit de l'idée originale de Tsuki : revoir son historique. Bref ! lâchons-nous ! --/Hors RP--
---
--
-
Chris se tapotait le menton pensivement. Son dossier ouvert devant lui sur une des nombreuses tables de la grande bibliothèque qui imposait à elle seule un silence religieux, il méditait sur une liasse de coupures de journaux et ses notes personnelles, juste en dessous. Quelques temps auparavant, une erreur de jugement l'avait laissée seul avec un seul uniforme de l'académie propre et il l'avait taché de boue dans la forêt bêtement. Du coup, alors que ses trois uniformes se débattaient dans un des tambours bruyants de la laverie, il se retrouvait dans une position qu'il détestait déjà : habillé comme un vulgaire jeune des villes à la grande bibliothèque qu'il aimait tant et dont il était devenu l'adjoint au bibliothécaire. Il s'était habitué à l'uniforme - tant et bien - qu'il en était venu à détester ses anciens habits.

Chris regarda son gousset nerveusement. Encore 7 minutes.
Le jeune Saphir avait demandé à l'infatigable professeur de pouvoir Mr. Loys de bien vouloir le rejoindre à la bibliothèque  par une lettre non cachetée déposée dans son box de la salle des professeurs :

"Professeur Loys,

Mon nom est Christian FOX - élève de première année, ici à Tsuki. J'ai été transféré à cette académie en cours d'année, cela fait moins d'un mois maintenant.
Passionné d'histoire et de lecture, je me pose beaucoup de question sur cette académie. Nous avons tous des pouvoirs... les professeurs aussi. J'ai peut-être trouvé un début d'explication quant à ce qui nous arrive ici. Si vous êtes intéressé par mes découvertes, je vous propose, ce jour à 13h, étant donné les circonstances, de me rejoindre à la bibliothèque pour que nous puissions en causer tout deux.

Merci à vous,
Christian FOX."

Pêle-mêle, la table offrait aux regards une débauche de papiers jaunis ; des coupures de journaux d'un autre age :

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LE CHATEAU TSUKI : UN MOUROIR À ENFANTS

C'est vers 23h30, ce Vendredi, que les policiers perquisitionnèrent l'intérieur de cette vaste demeure renaissance de sinistre réputation. Des dizaines d'enfants, enfermés dans différentes salles, seuls ou par groupes, à moitié morts et traumatisés. Le regard vide, le corps maigre, sale et couvert de blessures. Certains d'entre-eux étaient même enchaînés. Les forces de l'ordre ne trouvèrent néanmoins aucune trace d'adulte dans les parages....
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un autre, daté postérieurement :

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
UN NOUVEL HÉRITIER POUR LE CHÂTEAU DE L'HORREUR !

La célèbre cabinet de notaire Kuhn & Loeb a fait savoir à nos journalistes qu'une transaction discrète mais de première importance venait d'avoir lieu dans la triste affaire des "Enfants de Tsuki". M. Kazuto Kazamuki, un riche ressortissant japonais a fait valoir - document à l'appui - son droit de jouissance sur le château Tsuki qui avait défrayé notre chronique il y a quelques temps.
M. Kazamuki, un homme à la réputation sans tâche, à signifié à ses gestionnaires de fortune son intention de rénover le bâtiment, qu'il semblait déjà connaître par cœur dès sa première visite nous à t'on dis....
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mais tout cela n'était rien pour Chris car une gazette locale avait fait un travail d'investigation en profondeur bien plus important encore :

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LE FANTÔME QUI ACHETA TSUKI...

Qui est M. Kazamuki ?
C'est cette question que je me suis posé en lisant les premières de mes bien aimés confrères journalistes du Tribune. Mon enquête allait se révéler difficile et m'entrainer plus loin que je ne l'avais prévue - en effet - aucun registre d'états civils ne faisaient mentions d'un certain Kazuto Kazamuki, né à Nagoya, riche rentier vivant à Tokyo dans le quartier de Roppongi. Aucune trace de l'homme, de ses actifs où même d'une quelconque famille. Un prête-nom ? la question était posée...
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce dernier article était totalement passé inaperçu. Pourtant... de savoir qui était cet homme et d'où venait son argent ne manquait pas d'intérêts. Le malheureux journaliste n'avait rien trouvé de plus et Tsuki était ressuscitée de ses cendres tel le Phénix de légende.

Et ils étaient là... tous là. Tous ces élèves, ces professeurs. Chris voulait sortir de ce traquenard ; il allait dévoiler cette histoire au grand jour : il avait fait une découverte de première importance. La symbolique expliquait certaines choses... mais il ne pouvait rien faire sans l'appui d'un professeur. L'académie n'avait pas de doyen ou de référant à qui poser plus de question. Ils étaient seuls. Quelqu'un devait le faire.

Justement ! ce quelqu'un arrivait visiblement. La grande double porte de la bibliothèque s'ouvrit pile à l'heure.


Dernière édition par Christian Fox le 11/7/2016, 11:46, édité 3 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Ina le 4/7/2016, 22:30

Un étrange mot était parvenu à Daniel ce matin. Un élève à demandé une rencontre afin de s'entretenir de l'origine de l'académie. Ceci lui paraissait étrange d'autant que cet élève lui était jusqu'alors inconnu et également fraîchement arrivé. Il était encore plus inquiétant que ce jeune homme le convie, lui qui était venue dans le but de d'aider les élèves ici présent, dans la maîtrise de leurs pouvoir et de l'académie elle même en attente de voir plus clairement les attentes de ses dirigeants. Son rendez-vous approchait et mille questions taraudaient son esprit sur les raisons qui avait poussé cet élève à le contacter ou encore ce qu'il avait bien put mettre à jour. Ses sentiment balançaient entre l’inquiétude qui entraînait sa prudence et la curiosité avec une fond d’enthousiasme. Quoi qu'il en fut il serait bientôt fixé, puisqu'il arriva à la bibliothèque et sa porte à grands battants de bois.

Avant d'ouvrir la porte il s'était renseigné à propos de l'élève autrement que sur sa date d'arrivée. L’adolescent avait un pouvoir assez particularité et qui allait lui fournir beaucoup de difficulté pour tenir une conversation. En effet, puisqu'il annulait les pouvoirs des autres, le sien ne ferait pas exception malheureusement. Mais contre cette mauvaise fortune il avait préparer une forte dose de médication pour rester éveiller quoi qu'il arrive ou en tout cas là était son plan. N'ayant pas dormis depuis si longtemps qu'il ne se rappelait plus des sensations que cela procurait, la peur l'avais gagner de devoir rattraper tous se sommeil en retard et d'être accablé et assailli d'une fatigue à l'ampleur immense. Entre les feuilles de coca et d'autre plante aux vertus notoires, il avait en effets secondaire des troubles de la concentration, et parfois quelques spasmes.

Il poussa les battants de la lourde quant les coups de 13h se firent entendre. Un rapide coup d’œil l'informa que seul une jeune homme à l'expression … sans vraiment d'expression à vrai dire, l'observait avec devant lui nombre de feuilles jaunies et formant un fatras complexe. Il s’approcha de lui et sentit rapidement la fatigue qui assiégeais sa conscience et son esprit. Son pas se fit lourd et il dut rapidement prendre la chaise en face su garçon pour le se voir tombé à genoux sous l'effet du combat qu'il livrait désormais. La confirmation de l'identité de l'élève qui lui faisait face n'était plus à faire. Luttant pour garder son maintient, il se présenta.

« Je suis Daniel Loys, j'ai reçu votre message Mister. Fox. Et si vous me le permettez je voudrais avant tout venir sur le choix ma personne. Qu'est qui vous à poussé à me contacter en particulier ? »

à la fin de ses mots il retint un bâillement de justesse, et couvrit l’ouverture de sa bouche en humectant ses lèves l'air absorbé. Il ne pouvait pas le voir mais ses yeux étaient revenue à leur couleurs d'origine, et lui donnait une regard d'une couleur semblable à l'acajou, et ses cheveux eux arboraient une teinte châtain assez sombre.
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Invité le 6/7/2016, 08:55

Le professeur Loys s'avançait dans la pièce avec toute la prestance et l'assurance liée à son rang dans cette école - du moins - c'est ainsi que Chris le percevait. Cette nuance d'admiration qui faisait chaud au cœur fut immédiatement absorbée par le Void pour laisser un Chris terne de nouveau. Le professeur se planta devant lui avec un vague air de fatigue pesant sur son regard et se présenta ainsi :

« Je suis Daniel Loys, j'ai reçu votre message Mister. Fox. Et si vous me le permettez je voudrais avant tout venir sur le choix ma personne. Qu'est qui vous à poussé à me contacter en particulier ? » Chris ne vint pas serrer la main du professeur et resta a bonne distance :

-"Merci d'avoir répondu à mon appel professeur. Je ne vous sers pas la main par impolitesse, mais parce-que j'ai entendu parler de vous..." - il hésita -"Nous nous ressemblons beaucoup d'un certain point de vue et je sais que nos pouvoirs ne sont pas fait pour s'entendre... du moins, je crois. À ce qu'on m'a dit. Je me suis renseigné sur vous."

Chris remonta ses lunettes et esquissa un sourire amical. Il alla s'asseoir au bout de la vaste table d'étude tout en faisant glisser à l'autre bout son dossier à l'attention du professeur : il y déploya 3 feuillets numérotés en particulier.
-"Je vous en prie, asseyez-vous..." Chris croisa les bras et regarda avec intensité le professeur - "Pour répondre à votre question : "Pourquoi moi", eh bien, c'est assez simple en fait : vous êtes le professeur en charge de l'étude et du développement des pouvoirs. Tout est là ! C'est ce dont il est question dans cette université : nos pouvoirs. Un rassemblement voulu de personnes dotés de tels dons au sein d'un même endroit. Il y a une raison profonde à ça. J’espérai que vous auriez cœur à la découvrir tout comme moi."

Chris remonta ses lunettes pour se donner de la contenance.
-"J'ai découvert un indice majeur pour répondre à cette question : dans quel but sommes-nous là ?"

--Hors RP-- Je fais une pause pour laisser 'Weiss arriver (sinon elle va rater mon introduction) --/Hors RP--

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par 'Weiss le 6/7/2016, 18:58

Weiss n’aimait pas l’ambiance bibliothèque. Le silence que d’autres trouvaient propice au travail lui donnait juste envie de s’enfuir, de crier un coup pour rompre la monotonie.

Elle aurait bien utilisé cette indisposition naturelle comme prétexte pour remettre à plus tard son exposé, mais si elle ne perdait pas de temps, elle aurait fini d’ici la fin de la pause de midi. Une perspective plus qu’alléchante. Elle ne disposait pas de la volonté nécessaire pour travailler sérieusement – le strict minimum, toujours –, seulement d’une certaine logique dans la fainéantise. Disons qu’elle bâclait ses devoirs efficacement au lieu de jouer avec ses stylos, de regarder le ciel ou de se poser des questions sur le sens de la vie.

D’ordinaire, en tout cas. Weiss ne pouvait s’empêcher de jeter des regards en coin sur sa gauche. Un garçon se penchait sur un important dossier, à deux tables à gauche de celle où elle avait étalé ses affaires. Les coupures de journaux l’intriguaient. C’était un travail scolaire, ça ? Il donnait plutôt l’impression de mener une enquête... Elle secoua la tête et se concentra à nouveau sur ses notes.

Quelques lignes plus tard, elle fut à nouveau tirée de ses pensées. Le garçon avait été rejoint par un autre élève... Non, un professeur, au vu du dialogue. Weiss ne se gêna pas pour écouter, saisie par un brusque intérêt qui reléguait au second plan tout respect de l’intimité.

Une enquête, précisément. Sur la raison d’être de l’Académie Tsuki, sur leurs pouvoirs, sur leur directeur et ses objectifs. Entendre un autre s’interroger sur ces questions lui fit soudain réaliser qu’elle ne s’en était pas du tout posé assez. Vis-à-vis de ces histoires surnaturelles, elle était passée d’une phase de déni à l’acceptation la plus totale. En souhaitant excessivement s’adapter à son nouvel environnement, elle avait négligé des problématiques fondamentales.

Et ça remontait, d’un coup, à la surface de sa conscience. La curiosité l’aiguillonnait au point de lui tordre le ventre – Dieu qu’elle aimait cette sensation. Le visage à moitié caché derrière sa main, elle réalisa soudain qu’elle fixait les deux hommes avec une intensité presque gênante. Ils allaient finir par la repérer si elle se montrait aussi peu discrète.

Son regard papillonna un instant, puis se reposa sur eux. Est-ce que j’ai envie qu’ils me remarquent? Elle était en fait à deux doigts de se lever et d’aller leur proposer son aide.

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Ina le 10/7/2016, 12:38

-"Merci d'avoir répondu à mon appel professeur. Je ne vous sers pas la main par impolitesse, mais parce-que j'ai entendu parler de vous... ."Nous nous ressemblons beaucoup d'un certain point de vue et je sais que nos pouvoirs ne sont pas fait pour s'entendre... du moins, je crois. À ce qu'on m'a dit. Je me suis renseigné sur vous."

Le jeune homme s'était donc renseigné sur lui. Il ne le voyait pas vraiment d'un mauvais œil mais révéler cette information donnait des informations sur lui. Il semblait donc doté d'une certaine prudence tout en restant naïf. Par contre il ne pensait pas que s'avancer en énonçant que l'élève ressemblait à Daniel ne soit très courtois ni très vrai. Il garda néanmoins le silence ayant la réponse à sa question et la fatigue le consommait trop pour qu'il n'ai la force d'en faire la remarque. Il alla à l'opposé de la table et lui fit parvenir quelques document en les faisant glisser.

-"Je vous en prie, asseyez-vous...

Et bien il semblait également poli mais assez peu observateur puisque Daniel était déjà assis en face de là ou ce trouvais Christian juste avant. Il accompagna cette pensé avec une regard désabusé vers l'élève.

"Pour répondre à votre question : "Pourquoi moi", eh bien, c'est assez simple en fait : vous êtes le professeur en charge de l'étude et du développement des pouvoirs. Tout est là ! C'est ce dont il est question dans cette université : nos pouvoirs. Un rassemblement voulu de personnes dotés de tels dons au sein d'un même endroit. Il y a une raison profonde à ça. J’espérai que vous auriez cœur à la découvrir tout comme moi."

Il l'écoutait tout en feuilletant les lignes qu'il lui avait présenté. Il se dit que pour la première fois il s'était avancé sans erreur, il était bien venue ici dans un but, quoique potentiellement secondaire, de découvrir la raison profonde de la réunion, voir la collecte de toutes ses personnes possédant un pouvoir en ce lieu.

-"J'ai découvert un indice majeur pour répondre à cette question : dans quel but sommes-nous là ?"

Il remonta le regard intéressé et sérieux vers l'élève qui paraissait bien sur de lui. Peut être était il présomptueux mais si il avait une piste cela serait un excellente chose. Observant le jeune homme pour juger sa fiabilité il remarque derrière lui une élève qui les observait avec... acharnement. Elle semblait absorbée par leur conversation, ou plutôt les énoncés de Christian, puisque pour sa part, il s’était contenté d'écouté patiemment. Se passant la main sur le front pour se masser les muscles qui restaient crispés dans sa lutte contre le sommeil voir même contre l'inconscience. Le combat était dure et de tout les instants mais il déployait toute se volonté pour ne pas sombrer.

« Mademoiselle... si vous voulez participer, assumez et venez à notre table. Si notre discussion n'est pour vous qu'une distraction je vous priais de bien vouloir prendre place ailleurs pour continuer vos affaires. De l'éloignement semble nécessaire puisqu'il vous est visiblement impossible de respecter notre espace personnel et la discrétion à observer en ce lieu. »

Il attendit un court moment que le message un peu sec, soit clair pour elle et fit signe la main avec une court parole plus douce pour inviter Christian à reprendre.

« Vous disiez jeune homme ?»
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Invité le 17/7/2016, 13:34

Loys avait calmement écouté la réponse de Chris... à l'autre bout de la table. La réponse qu'il donna fut néanmoins plus surprenante. Il avait tourné la tête et apostrophait déjà quelqu'un d'autre :
-"Mademoiselle... si vous voulez participer, assumez et venez à notre table. Si notre discussion n'est pour vous qu'une distraction je vous priais de bien vouloir prendre place ailleurs pour continuer vos affaires. De l'éloignement semble nécessaire puisqu'il vous est visiblement impossible de respecter notre espace personnel et la discrétion à observer en ce lieu." - puis, il l'invita à reprendre - "Vous disiez jeune homme ?"

*Euuh... il m'a écouté ? Certainement !*
Chris voulait en savoir plus lui aussi. Sa tête pivota et il aperçu une jeune femme au cheveux courts qui leur renvoyait leur regard. Effet miroir. Chris décida que l'idée du professeur Loys était bonne :
-"Oui. Pas de soucis. Ça te concerne aussi... ça nous concerne tous, tu peux venir si tu veux". Il sourit à la nouvelle venue et reprit une fois que celle-ci fut attablée.

-"Bon !" Il étala les coupure de journaux face aux deux personnes.
-"On ne sait rien, ou presque rien sur l'histoire du lieu en lui-même. Les rapports de police livrés aux yeux du publics et les recherches des journalistes ne donnèrent que peu de choses. En fin de compte : toutes les pistes étaient froides. Pourquoi rassembler autant de personnes à pouvoirs en un même lieu ? Ça pouvait être dangeureux..." Chris posa devant eux une première feuille de note reflétant ses premières pensées :



-"J'ai fait dans un premier temps une recherche étymologique et mythologique sur le nom de l'école... Ça ne m'apporta rien. Des digressions sans fins. Alors, j'ai eux une autre idée". Il leur présenta une seconde feuille :



-"Loin de moi l'idée de me jeter des fleurs mais..." - il remonta ses lunettes ; ses yeux pétillaient déjà - "La piste symbolique semblait plus prometteuse".
A peine un souffle de pause et il ouvrit les bras :
-"POURQUOI ? C'était là, la question. Pourquoi ; dans quel but tous nous rassembler ici. Nous éduquer à utiliser nos pouvoirs ?! Pourquoi encore ? faire de nous des petits soldats à la cause d'un dénommé Kazamuki ? Il fallait que je sache. Personne ne s'était tourné vers la piste symbolique de la lune, du pentacle et des 4 couleurs du jeu de carte traditionnel. ET C'EST LÀ que j'ai compris !" Il offrit à leurs yeux un troisième feuillet :



-"Le début de piste était là, sous nos yeux depuis le début : Le créateur de cette école ne vit pas dans l'école même. Le Joker - ou leS JokerS - sont cachés. Selon que l'on utilise un jeu de 32 ou 54 cartes, il y a 1 ou 2 Jokers. Ils veulent qu'on les retrouvent... sinon, pourquoi nous adresser ce message. Pour veiller sur son investissement - cette école - il faut en être proche, mais pas trop. Je suis certain que le ou les Jokers sont en ville. Il/Ils veillent sur nous en attendant que l'un de nous veuille bien remonter jusqu'à eux". Ses bras retombèrent -"En étant ceux qui auront mis au jour leur petit jeu, nous avons une chance d'en apprendre plus sur la raison d'être de cette école... Ils nous y invitent ! Il y a certainement d'autres indices cachés dans l'école même... C'est un test !! Le jeu vous tente ?"

Chris se cala de nouveau sur son siège en croisant les doigts, il attendit. Son visage avait de nouveau perdu toute trace de joie ou d'excitation.


Dernière édition par Christian Fox le 19/7/2016, 13:03, édité 2 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par 'Weiss le 18/7/2016, 15:48

Ah... Cramée. Autant ne pas jouer la surprise, elle l’avait cherché. Par contre, elle ne savait pas tellement quoi faire. Elle avait bien envie de prendre à la lettre la... l’"invitation" du jeune professeur à les rejoindre, mais vu le ton qu’il avait pris, c’était tout simplement une invitation à aller se faire foutre. Ce qu’elle avait cherché aussi, il fallait le dire. L’autre garçon intervint à ce moment-là. Sa proposition à lui était bien plus sincère... Bon, pas le moment de faire semblant d’être gênée. Elle était beaucoup trop curieuse pour ça.

Elle rangea donc rapidement ses affaires pour les rejoindre. Elle s’assit au côté de l’élève, lui renvoya son sourire – youpi, quelqu’un de sympa – avant de se concentrer sur les documents qu’il avait apportés. Outre les coupures de journaux qu’elle avait vues de loin, il avait emmené plusieurs feuilles de notes, sur lesquelles se trouvait gribouillé le logo de l’Académie, recouvert de couleurs ou d’autres inscriptions brouillonnes.

Il était parti du logo, et l’avait étudié dans tous les sens. Weiss fronça les sourcils. Elle s’était toujours montrée réservée vis-à-vis de ce genre de choses... Plus elle écoutait, plus elle se sentait perplexe. Non, vraiment, ce gars était un putain de théoricien du complot. Pas qu’il n’y ait pas anguille sous roche au sujet de l’Académie, qu’il n’y ait pas des choses fondamentales à découvrir. Mais comme ça ? Elle en doutait.

Le jeu vous tente ? Elle avait donc le droit de donner son avis, hein ? Hmm. Elle devait partir du principe que ce garçon ne se vexerait pas comme un gamin même si Weiss arrivait comme un cheveu sur la soupe. Pour une fois qu’elle se sentait investie dans quelque chose, elle comptait bien se donner à fond. Pas hocher gentiment la tête pour faire plaisir.

- On peut faire dire n’importe quoi à une image en cherchant bien, tu sais ? J’suis toujours sceptique face à ce genre d’interprétations alambiquées. Ce logo aurait tout aussi bien pu être choisi juste pour son côté esthétique. Après... Ouais, y’a forcément des gens qui gèrent Tsuki dans l’ombre, probablement avec des motivations moins transparentes que ce qu’on veut nous faire croire. Ça, j’veux le comprendre. Mais de là à dire que ce logo était un message pour nous et qu’on nous envoie des indices... Bah, on peut sûrement trouver des trucs en suivant cette piste, mais sincèrement, c’est pas là-dessus que je me concentrerais.


Elle interrogea les deux jeunes hommes du regard.

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Ina le 19/7/2016, 12:08

La jeune femme avait été invitée par Chris à venir les rejoindre, bien que Daniel n'avait pas eu l'intention de la faire fuir il trouvait assez étrange que le jeune homme ne l'invite à leur table. Il ne faisait visiblement pas secret de son investigation et cela le rendait bien naïf. Il ne pensait peut-être pas que les dirigeants de l'académie ne voient d'un mauvais œil qu'un élève ne mette le nez dans leur projet.

La suite le lui confirma d'ailleurs. D'abords abracadabrantes ses explications se perdaient en théories grotesques et partaient dans des directions tout à fait saugrenues. La conclusion finale étant que des personnes voulaient que nous les retrouvions et que tout ceci n'était potentiellement qu'un jeu, ou une mise à l'épreuve. Daniel avait écouté patiemment tout son discours par respect de son travail. Il ne faisait nul doute que se jeune homme à l'imagination fertile avait dû passer un temps considérable à établir ses théories. Sa dernière phrase ''Le jeu vous tente ?'' avait achevée le peu de crédit que Daniel pouvait porter à tout ceci. Et c'est la nouvelle arrivante qui exprima sa pensée. La fatigue le gagnait et pendant que la jeune femme parlait il se frottait des yeux avec son index et son pouce de manière appuyer, recherchant un effet positif quelconque.

On peut faire dire n’importe quoi à une image en cherchant bien, tu sais ? J’suis toujours sceptique face à ce genre d’interprétations alambiquées. Ce logo aurait tout aussi bien pu être choisi juste pour son côté esthétique. Après... Ouais, y’a forcément des gens qui gèrent Tsuki dans l’ombre, probablement avec des motivations moins transparentes que ce qu’on veut nous faire croire. Ça, j’veux le comprendre. Mais de là à dire que ce logo était un message pour nous et qu’on nous envoie des indices... Bah, on peut sûrement trouver des trucs en suivant cette piste, mais sincèrement, c’est pas là-dessus que je me concentrerais.

« Je ne peux que rejoindre l’avis de cette demoiselle. En Amérique d'où je viens, presque toutes les universités et la plupart des écoles possèdent un emblème. Il est vrai qu'une signification précise leur est attaché, cependant, leurs origines sont presque toujours issue de fait ou de croyances locales. Et même si par un hasard des plus improbables vous aviez raisons sur le symbole de cette académie, je possède la certitude, que ceux qui sont à la secrète direction de cet établissement ne veulent pas que leurs plans soit dérangé. Et que ce plan n'est pas d’encourager les élèves et professeurs à les poursuivre loin de là. »

« Enquêter me paraît approprier à la seule condition de s'attendre à ce que tous vous mettent des battons les roues. Si ils voulaient que la vérité soit découverte, le directeur de cette académie ne serait porté disparue, ou disons qu'il ne se cacherait pas. »

« Je respects le travail que vous avez fait mon garçon. Mais, selon moi il faudrait d'abord s'orienter sur l'origine des pouvoirs afin de connaître les potentiels projets que les dirigeants pourraient avoir pour nous. »


Daniel se redressa sur sa chaise et croisa les bras sur son torse pour éviter qu'ils ne finissent ballant à ses côtés.
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Invité le 19/7/2016, 13:01

Chris ne fut pas le moins du monde étonné par la réponse du professeur.
* Pas un aventurier celui-là... tant pis ; j'ai encore une carte à jouer *
La réponse de la jeune femme l'étonna un peu tout de même ; il aurait pensé qu'avec son age et son coté pétillant, elle se serait intéressé à cette possibilité avec un peu plus d'ouverture d'esprit. Chris tapota des doigts sur la table et gratta le menton :
-"Dénégation basée sur la raison. Je comprend. Je comprend tout à fait" - Il se recala sur son siège et envoya un regard complice à ses deux interlocuteurs - "Ce que je n'ai pas entendu néanmoins c'est que vous ne pouvez me suivre parce-que vous n'avez pas le temps... Donc ; vous n'êtes juste pas convaincu par ma démarche. Okay. Mais dites-moi quelque-chose : En quoi le fait de ne pas me croire constitue une preuve de mon égarement ? Pour le prouver, il suffirait simplement de partir à la recherche de ces signes pour valider ou invalider mes théories. Mes croyances ou vos croyances ne changent en rien le réel. L'un - ou l'une - d'entre nous à raison : tout ce que nous avons à faire, c'est de le vérifier".

Chris remonta ses lunettes d'un air à la fois pensif et un poil désolé :
-"Bien-sur... vous pouvez avoir aussi des craintes. Dans ce cas, je comprendrais".

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par 'Weiss le 14/8/2016, 23:54

Edelweiss approuva le professeur d’un signe de tête. Ça fait pas de mal d’être soutenue. Un poing calé sur la hanche, elle planta son regard dans celui du jeune garçon, écoutant sa réponse.


- Je dis pas de renoncer à faire des recherches, au contraire. Mais du coup... Quitte à enquêter, autant pas se limiter à une voie incertaine. J’veux dire, si on se fixe sur la réponse qu’on espère trouver, on a plus de chances de se tromper que si on se concentre sur le problème lui-même, tu crois pas ? A moins que tu aies déjà des pistes spécifiques.


Elle avait un peu ajouté la dernière phrase par contrainte, autant l’avouer. Elle n’aimait pas se préoccuper de l’image qu’elle renvoyait aux autres, mais là, elle se sentait obligée d’adoucir la sale impression qu’elle supposait leur faire. Oui, elle essayait de prendre les choses en main, elle qui débarquait de nulle part. Bien que ce ne fût pas tout à fait conscient... Foutu despotisme.

Si elle reconsidérait le problème indépendamment de sa volonté d’avoir raison... Bon, elle n’était toujours pas d’accord avec le garçon à lunettes. Parce que selon elle, le nœud du problème était plus haut que là où il le plaçait. Pour autant, ses arguments étaient justes en eux-mêmes. Elle aimait bien cette manière de raisonner, logique et posée, peut-être proche de la sienne. Elle aimait bien aussi cette manière de... Eh bien, de considérer comme des préjugés les influences de leurs impressions et sentiments. De les invalider.

Étrange, pour quelqu’un qui affichait une telle rigueur, de partir dans d’improbables théories du complot. Quoique. Peut-être qu’il est finalement tout aussi naïf de considérer a priori que des spéculations de ce genre soient fausses que de considérer a priori qu’elles soient vraies.


- Pour ce qui est des craintes, t’en fais pas, crut-elle bon d'ajouter.


Les commentaires du professeur comme quoi l’autorité de Tsuki risquait de leur mettre des bâtons dans les roues auraient dû l’alerter, sans doute. Ils lui passaient totalement au-dessus de la tête. Elle ne pouvait même pas se vanter d’appeler ça du courage ; c’était de l’inconscience, tout simplement. Mais qu’importait ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Ina le 15/8/2016, 14:15

-"Dénégation basée sur la raison. Je comprend. Je comprend tout à fait. Ce que je n'ai pas entendu néanmoins c'est que vous ne pouvez me suivre parce-que vous n'avez pas le temps... Donc ; vous n'êtes juste pas convaincu par ma démarche. Okay. Mais dites-moi quelque-chose : En quoi le fait de ne pas me croire constitue une preuve de mon égarement ? Pour le prouver, il suffirait simplement de partir à la recherche de ces signes pour valider ou invalider mes théories. Mes croyances ou vos croyances ne changent en rien le réel. L'un - ou l'une - d'entre nous à raison : tout ce que nous avons à faire, c'est de le vérifier".

La question n'était pas dans la véracité des propos du garçon. Mais dans la vision bien trop naïve qu'il avait de l’ensemble. Daniel était certain que ce dernier finirait dans un fossé une lame entre les côtes. Même si les techniques d’assassinat étaient déférentes de nos jours, l'idée restait la même. Soit il serait écarté par des moyens officiels et au su de tous, soit il serait stoppé par des moyens biens plus déplaisant et à caractère définitif.

Je dis pas de renoncer à faire des recherches, au contraire. Mais du coup... Quitte à enquêter, autant pas se limiter à une voie incertaine. J’veux dire, si on se fixe sur la réponse qu’on espère trouver, on a plus de chances de se tromper que si on se concentre sur le problème lui-même, tu crois pas ? A moins que tu aies déjà des pistes spécifiques.

Cette fois, ce fut le professeur qui acquiesça le point de vue de la jeune élève. Cette demoiselle semblait avoir bien plus de maturité et d'esprit d'analyse que le jeune Chris. Pourtant, il était juste de reconnaître que ce garçon avait de la volonté et savait faire bon usage de sas motivations. Il avait dû passer du temps à parfaire ses théories, rocambolesques ou non. Pendant qu'il réfléchissait, il entendit la jeune demoiselle rajouter qu'elle n'avait que peut de craintes. Daniel en profita pour reprendre la parole à sa suite.

« Comme… Quel est votre nom jeune fille ? »

Une fois qu'il eut la réponse, il reprit.

« Comme Mis. 'Weiss l'a dit, il ne s'agit pas tant de savoir si vous avez raison ou non que de prendre le problème tel qu'il est réellement et avec les informations dont nous disposons. Vos théories, certes, pourraient se révéler exacte. Mais ne croyer vous pas que en deux année, si ils voulaient nous inciter à chercher ils ne nous auraient donné des indices CLAIRS et j’insiste sur ce point. Il n'est personne qui ne laisse des indices compréhensibles de tous quand on veut être retrouvé. »

« Il est donc à supposer que personne ne souhaite que nous en apprenions plus, du moins présentement. Il y a d'autres points que vous avez également négligés. Ce sont les événements étranges qui se sont produits à Halloween. Ou encore l’assaut qui a été mené contre l'académie l'été dernier. »


La fatigue commençait à prendre le dessus sur Daniel, et il ne savait pas s'il tenait encore longtemps malheureusement. Les drogues qu'il avait ingérées ne suffiraient bientôt plus à le préserver du sommeil. Le repos tendait à le happer pour le laisser sur les rives de l'inconscience, et ce, malgré la lutte qu'il offrait en retour. Il perdait du terrain et sa conscience commençait à lui échapper. Il ne pourrait pas rester plus longtemps sans prendre un risque énorme.
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Invité le 15/8/2016, 16:59

Chacun des deux attablés y alla de son avis ; la jeune femme tout d'abord :

-"...Je dis pas de renoncer à faire des recherches, au contraire. Mais du coup... Quitte à enquêter, autant pas se limiter à une voie incertaine. J’veux dire, si on se fixe sur la réponse qu’on espère trouver, on a plus de chances de se tromper que si on se concentre sur le problème lui-même, tu crois pas ? A moins que tu aies déjà des pistes spécifiques".

Le professeur semblait acquiescer à ces propos. Chris attendit patiemment le jugement final du professeur :

-"Comme Mis. 'Weiss l'a dit, il ne s'agit pas tant de savoir si vous avez raison ou non que de prendre le problème tel qu'il est réellement et avec les informations dont nous disposons. Vos théories, certes, pourraient se révéler exacte. Mais ne croyer vous pas que en deux année, si ils voulaient nous inciter à chercher ils ne nous auraient donné des indices CLAIRS et j’insiste sur ce point. Il n'est personne qui ne laisse des indices compréhensibles de tous quand on veut être retrouvé".
-"Il est donc à supposer que personne ne souhaite que nous en apprenions plus, du moins présentement. Il y a d'autres points que vous avez également négligés. Ce sont les événements étranges qui se sont produits à Halloween. Ou encore l’assaut qui a été mené contre l'académie l'été dernier".


Là encore, Chris ne fut pas surpris et répondit d'un sourire :

-"Vous l'avez dis vous-mêmes professeur : Les faits sont les faits. Il n'y a pas d'indices clairs... Pourquoi ? Que fait-on dans cette école ? N'y a t-il pas une sélection des élèves ? des notations ? Si je me met à la place de ou des personnes qui sont susceptibles d'avoir fait ça je ne mettrais rien de trop évident : les plus intelligents relèvent le gant. Les imbéciles restent au placard. Eux aussi doivent vouloir venir à eux seulement ceux qui ont eut les yeux pour voir. Mon interprétation du logo de l'école est une interprétation possible... je ne me suis pas fixé d'idée trop définitive. Je suis d'accord avec toi Weiss : mieux vaut ne pas partir avec une idée préconçue. Quant aux événements étranges... les "événements étranges". Nous sommes tous des bizarreries sur pattes. Je parle juste d'arpenter l'académie comme nous le faisons tous dans un premier temps. Rien de neuf sous le soleil ; juste un objectif de plus. Chercher des singularités. Garder les yeux ouverts. Prise de risque minimum".

Chris haussa les épaules d'impuissance -"Il faut bien démarrer quelque part!" Il se leva et mit les mains dans les poches comme s'il avait fermement l'idée de quitter la pièce dès maintenant -"Sommes nous d'accord pour commencer à fouiller ensemble l'académie à la recherche d'autres glyphes ou messages cachés qui serait cachés quelque part ?" Il remonta une fois de plus ses lunettes et le reflet de la lumière venant de l'extérieur créa un effet miroir qui effaça son regard.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par 'Weiss le 5/10/2016, 02:22

Qu’importaient ses arguments, le jeune garçon n’arriverait pas à convaincre Edelweiss de son hypothèse. Ni le professeur, si comme cela semblait être le cas ils avaient la même manière de réfléchir. Une sélection des élèves ? Elle n’était basée que sur la présence d’un pouvoir chez un individu, non ? Pour ce qui était des notations, toutes les écoles avaient toujours fait ça, pas de quoi s’alarmer non plus. Ce qu’il disait avait une cohérence interne, oui, mais tous ces éléments qu’il considérait comme des preuves pouvaient très bien être sans rapport les uns avec les autres... Weiss n’ajouta rien, cependant. Qu’importait, après tout ? S’il comptait bien chercher ces indices de manière à peu près objective et indépendamment de ses théories nébuleuses, elle ne pouvait qu’être d’accord. C’était tout ce qu’elle demandait.

Le garçon se leva, sans douté impatienté par l’improductivité du dialogue – du moins, c’était ce que Weiss commençait à ressentir elle aussi. Son attitude et ses mots leur indiquaient clairement son intention d’en finir... Weiss suivit le mouvement avec un hochement de tête. Elle se posta entre le garçon à lunettes et la sortie, son sac jeté en travers d’une épaule et l’autre main dans la poche.


- Allons-y, oui. Je pense qu’on ferait mieux de commencer par jeter un coup d’oeil au grenier. C’est le bordel là-bas, j’vois pas de meilleur endroit si on cherche des trucs bizarres auxquels personne ne fait attention.


Elle tourna les talons et quitta la pièce, cherchant à imprimer un peu de dynamisme à cette entreprise qui prenait racine avant même d’avoir commencé. Elle aurait même été prête à y aller en courant, si ça lui avait permis de conserver intact l’enthousiasme grisant des premières secondes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Ina le 11/10/2016, 13:09

Le jeune homme ne manqua pas de lui répondre et Daniel écouta avec l'attention qui lui était due, ou pour le moins, toute l'attention qu'il pouvait fournir en son état. Ses paupières se fermaient trop longtemps quand il clignait des yeux et sa tête penchait de plus en plus en avant sans qu'il ne s'en rende vraiment compte, la fatigue gagnant du terrain à trop grande vitesse. Le garçon semblait raisonnable en définitif, il avait élargi ses affirmations pour laisser place aux suppositions du professeur et celles de sa camarade. Habille tournure, cela laissait présager la survit du garçon dans son entreprise. Surtout que pour le moment, il semblait se restreindre son plan ambitieux en une phase de reconnaissance et de patrouilles. Soit, il ne pouvait que supporter cette initiative. La jeune Weiss' elle suivit le mouvement et exprima son idée de visiter le grenier avec son camarade, il était évident que Daniel y était invité également, mais il n'allait pas pouvoir les accompagner malgré l’intérêt mitigé qu'il développait pour les deux élèves. S'il restait plus longtemps près de Christian, il allait en avant de problème potentiellement critique, et il ne voulait pas courir le risque. Il se leva donc à son tour, pris sa canne, rajusta son haut, et arriva à la porte. Il se retourna pour informer ses interlocuteurs de sa situation.

« Ma foi si tout ceci se contient pour l'instant à une simple fouille et autres investigations prudentes je ne saurais que vous encourager. Cependant n’oubliez pas, certaines parties de l'académie vous resteront fermées en l’absence d'un membre de le maison diamant avec vous. Je vous invite à concentrer vos efforts sur ce qui vous est accessible, je me chargerais du reste. Pour le moment proximité prolongé avec le jeune Fox me contraint à prendre congé, il me faut me ressourcer pour l'instant. Nous reprendrons contacte plus tard si vous voulez poursuivre. »

« Sur ce jeune gens. »


Après un salut de la tête, il se retourna et franchit les portes de la bibliothèque. S'en allant à pas vifs vers l'aile diamant pour récupérer de sa rencontre avec une personne qui annulait son pouvoir, il s'était préparé avec un cocktail de produit divers et varié, mais les effets s'estompaient trop vite. Il pressa encore plus le pas.
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Invité le 11/10/2016, 16:58

Chris les avait écoutés tout deux. Rien ne semblait vouloir troubler le calme de sa bibliothèque adorée, son temple du savoir. Déçu mais pas surpris ; voila l'état d'esprit dans lequel il se trouvait à présent.

*Un est moins bien que deux mais toujours mieux que zéro* pensa t-il en lui-même.

-"Très bien ! tout est dis... Merci de m'avoir écouté professeur. Edelweiss ; le grenier nous attend !" dit-il en pointant fièrement le bras vers les étages. Pas tout à fait la fièvre du samedi soir, mais pas loin. Le professeur Loys quittait déjà la pièce dans un drôle d'état.

Il leur sourit à tout deux et fit un galant signe pour la demoiselle le précède vers les étages mais celle-ci avait déjà tournée les talons et l'avait précédée. Il fouilla aussitôt dans sa poche droite ; elle était toujours là... cette fois, sa précieuse mag-lite servirait à autre chose que éclaire les rangées poussiéreuses de son petit paradis déserté. Il rattrapa Weiss' un peu plus haut.

La bibliothèque était à présent déserte et les deux élèves grimpaient le grand escalier usé de l'aile centrale.

-"Ça risque d'être poussiéreux et j'ai entendu dire que les lumières du lieu étaient mortes depuis belle lurette... D'un autre coté... un élève n'est pas censé y fourrer son nez selon le règlement. Du coup, tout le monde le fait, hé-hé" - la situation amusait beaucoup le jeune homme -"Dieu seul sait ce que nous allons trouver là-haut !"

-=HRP=-:
Weiss' : je te laisse ouvrir le nouveau post en grenier ;)

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tsuki Code" (PV: Mr. Loys + 'Weiss)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum