Clapotis et clafoutis. [Libre]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Narok le 30/6/2016, 22:53

Rappel du premier message :

Bon et bien non ! Finalement il y avait bien trop de bruit pour faire une sieste dans ce dortoir. Des Rubis avait été introduits dans le bâtiment et comme tout à leur habitude, ils transformaient les couloirs et les chambres qui étaient sans surveillance ou avec des propriétaires trop peux farouche pour riposter, en véritable champs de bataille. Moi j'avais renforcer la porte de ma chambre avec un complète épaisseur de plomb prévenant toute intrusion. Heureusement que je savais que aucun de mes coloc' ne repasseraient pour le moment. Mais comme eux je pensais à partir d'ici pour allez voir si il y avait plus de calme et de paix ailleurs. Puisque même si certains semblaient suffisamment valeureux pour s'interposer, les rubis prenaient l'ascendant et au finale il ne restait vite rien de la résistances.

Ne pouvant pas fermer l’œil en ce début d'après midi à cause des cris et des diverse autres bruits, je décida rapidement de partir pour exécuter mon repos ailleurs. Je retira pour se faire ma barrière et comme attendu des Rubis qui tentaient de forcé la porte parvinrent à l'ouvrir et s’étalèrent dans l'entrée de la chambre. Bien ridicule qu'ils étaient je ne pris pas le temps d'en rire. Je les recouvrais rapidement tous de sang et les ligotai comme le paquet d'idiots qu'ils étaient et les traîna dehors. Capturé, je les posa sur un poteau bien en vue de tous avec un panneau ''crétins perturbateurs'' au pied. Il ne méritait pas mieux que de rester en pleine chaleurs pour les 15 prochaines minutes, temps après lequel ils seront recouvert de sang et de honte. Espérons que cela leurs servira de leçon et qu'il ne s'en prendront pas à ma chambre en représailles. Bien sûr ils protestèrent et braillais pour que je les détachent, mais j’avais mieux à faire et je m'éloignais déjà pour trouver un coin tranquille.

Rapidement mes pas me menèrent en dehors de l'académie et de son tumulte, puis plus précisément dans la vielle forêt qui bordait la plus part de la ville. Elle était calme et reposante. Je n'y avait pas été très souvent mais je me rappelais ce paysage recouvert de neige avec Zakary. D'ailleurs je n'avais jamais revus le jeune Émeraude depuis. Mais bon cette fois c'était sous un chaleur étouffante et un soleil de plomb que je marchait sous les arbres. Leurs branches paraît les rayons du soleil et me fournissaient un fraîcheur agréable, même si ma marche m'avait donné horriblement chaud. Je détestait la chaleur et préférais largement la nuit ou l'hiver.

Mais pour mon grand bonheur je tomba sur une large rivière qui naviguait entre sur les collines et les pentes locales. Bien large d'une quinzaine de mètres je sentais sa fraîcheur qui imbibait les lieux. Les bords sablonneux mais abruptes paraissait accueillant, mais je préférais me baigner bien plus que seulement tremper les pieds dans l'eau. Mais l'idée de me baigner un caleçon ou complètement habiller ne m'enchantais pas tellement. La solution qui m’a parue fût de me faire un petite embarcation rudimentaire que j'encra au fond de l'eau. Le lit de la rivière était à seulement quelques mètres, et s'était biens suffisant. Retirant mon t-shirt rouge, je garda néanmoins moi pantalon noir et ample avec ses larges poches, mes rangers rejoignirent rapidement mon t-shirt pour me laisser pieds nus. J’étai parfaitement à l'aise dans ma coque de noix en métal. Je voyais les reflet de l'eau et du soleil sur les lignes d'ors, d'argents, et de cuivres qui composaient mon petit bateau. Je m'installa alors sur le dos les bras sous la tête, les petits rebords me protégeant du courant et des clapotis de l'eau. Je sentais le peux de rayons qui passaient à travers la frondaison réchauffer ma peau déjà rafraîchit par l'eau, et encore plus là où se trouvaient mes tatouages qui couraient sur mon corps en volutes et plateaux formant des dessins étranges et mystérieux.

J’étais bien et je ne pensais pas que quelqu’un puisse me déranger ici donc sereinement je m'endormis.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Narok le 25/7/2016, 18:23

Bon, et bien la hippy était partie son hamster dans sa cage, et ce dans le but d'aller le soigner. Bien que je doute qu'elle puisse y fasse quoique ce soit de déterminant, elle voulait tenter le coup. Christian qui s'était présenté à son tour avait affirmé son départ imminent plus ou moins clairement après avoir décliné une seconde fois mon offre de nettoyage. Du coup pensant dont il partait je ne le regardais plus et me concentra sur les réponses d'Asura.

« Moi ? Euh ? En fait j’étais simplement venue me défouler en réalité. Avant de venir ici je prenais des cours de lance et depuis que je suis à l’académie je n’ai pas eu l’occasion d’en refaire, puis je ne veux pas passer pour une folle sauvage. Du coup je suis venue ici, pour trouver un bâton assez long et robuste qui pourrait me servir de lance, mais bon la miss-j’aime-les-arbres-les-touche-pas m’a un peu refroidit. »

Cette déclaration me fit sourire. C'est vrai que la hippy lui avait presque sauté dessus quand elle s'était perchée sur une branche. La réaction d'une rubis plus que quoique ce soit d'autre. Mais la mention de son hypothétique maîtrise de la lance m’avait tout à fait captivé, et je prenais bonne note de cette information. Elle se déplaça ensuite sur la rive pour se mettre plus proche de moi. Cette envie de proximité était sûrement dû à son envie de converser. Et toujours assis sur mon embarcation je décidai de la rapprocher afin de ne pas paraître trop distant. Mon embarcation me rapprocha du bord de la rivière en douceur de manière à ce qu'il ne reste qu'un seul mètre entre elle et moi. Je me demandais bien ce qu'elle allait rajouter.

« D’ailleurs tes tatouages là c’est en rapport avec ton pouvoir ou quoi ? Fin je trouve ça particulier quand même de t’amuser avec du sang si c’est bien ça en tout cas ça en a l’air.  Oh et désolée pour le lancement de chaussures Christian c’est ça ?»

« Ha ha ! »

Sa question me fît rire en une grande exclamation courte.

« Et bien oui c'est du sang. Et mes tatouages le sont aussi d'ailleurs. Et même si je m'amuse je peux faire plein de choses avec. »


Je me levai sans précipitation et tendis ma main devant moi. Ma plateforme, bien plus grande que mes besoins réduisirent en taille comme si elle fondait. Je ne me trouvais plus que sur un disque d'un mètre de diamètre qui portait mon T-hirt et mes rangers. Le sang que je récupérai dans le processus s'accumula dans ma paume et prit une forme allongée horizontale. La forme se transforma en un naginata aussi haut que moi en titane veiné d'or pour le manche et en acier sombre pour la lame légèrement incurvée. Ma création faite je regardai les branches d'un cerisier qui passait au-dessus de nous. Une branche était cassée et semblait morte mais tenait encore au reste de l'arbre. Ça taille et sa forme la rendait absolument éligible à la transformation en Bô ou arme d’hasts mince, même une lance. Armant mon coup en passant mon arme dans mon dos avec une prise basse, je la séparai du reste de l'arbre d'une tranche nette et précise. Le bois sec tomba devant moi et en faisant un moulinet basique dans la continuité de ma taille, le manche de mon arme frappa le bois pour le diriger vers Asura.

Finissant mon mouvement dans une posture de kata, mais pas table, je me redressai et prit la parole.

« Comme tu le vois j'ai plein de possibilités, mais en étant pas loin d'être un expert en lames, j'ai encore du travail sur les armes d'Hast. J'ai toujours tendance à m'emmêler les mains malheureusement. Je serais très heureux que m'entraîner avec toi si tu acceptes ! »
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Asura le 5/8/2016, 19:30

Ses tatouages avaient vraiment attiré ma curiosité, si c’était une marque laissée par son pouvoir je trouvais ça d’autant plus cool ! Surtout que ça me faisait penser à mon œil, qui avait prit cette teinte si particulière depuis le jour ou je me suis transformée pour la première fois. Au début ça fait un peu bizarre mais bon après j’ai toujours admiré les yeux vairons, je trouvais ça si particulier et si joli.

J’aimais les miens aussi ils avaient une couleur spéciale, mais ils étaient jolis. C’était simplement la marque laissée par nos pouvoirs pour témoigner de leurs présences. En réponse à ma question Narok laissa échapper un rire avant de me répondre.

« Et bien oui c'est du sang. Et mes tatouages le sont aussi d'ailleurs. Et même si je m'amuse je peux faire plein de choses avec. »

Faire ce que l’on veut avec son sang ? N’étais-ce pas dangereux ? Je veux dire nous n’avons pas une quantité illimitée de sang dans le corps. J’imagine qu’il lui fallait une grande quantité de sang si par exemple il avait voulu faire une immense sculpture et très peu s’il devait réaliser un petit objet.
Enfin j’imagine qu’il y a quand même des risques quand on utilise son sang surtout en très grande quantité. A moins qu’il aspire à nouveau le sang qu’il a utilisé à l’intérieur de son corps.

Pour me faire une démonstration de son pouvoir il utilisa le sang de son embarcation. Le sang qui s’accumulait dans la pomme de sa main commença à l’allonger et s’étirer, en prenant la forme d’une lance. J’étais assez impressionnée par la facilitée qu’il avait à faire passer son sang d’une forme à une autre. Ca façon de jouer avec son sang mais aussi avec sa création était vraiment gracieuse. On aurait dit qu’il avait fait ça toute sa vie

Rapidement avec l’espèce de lance qu’il avait créée il trancha une branche d’un coup sec et la fit rouler jusqu’à moi, j’étais tout bonnement impressionnée par toute cette maitrise. Ses mouvements étaient pleins de grâce et d’élégance ce qui me fit sourire.

« Comme tu le vois j'ai plein de possibilités, mais en étant pas loin d'être un expert en lames, j'ai encore du travail sur les armes d'Hast. J'ai toujours tendance à m'emmêler les mains malheureusement. Je serais très heureux que m'entraîner avec toi si tu acceptes ! »


Cette invitation me fit sourire, un partenaire d’entrainement c’est exactement ce dont j’avais besoin pour me remettre dans le bain ! Je me levais face à lui avant de m’incliner poliment avant de lui sourire.

« J’aime la façon dont tu manies ton armes toute en finesse et en élégance, j’accepte ta proposition ce serait pour moi un plaisir de m’entrainer avec toi ! Mais j’aimerai trouver un endroit bien plus adéquat pour ça si ça ne te dérange pas je n’aimerai pas abimer les précieux arbres de la demoiselle et puis il nous faut de l’espace. Que dirais-tu de prendre rendez-vous pour un entrainement ? Dans un endroit ou nous serions à l’aise. Quand tu veux et où tu veux quoi ! »

Ce garçon se révélait des plus intéressants, peut-être que cette future séance d’entrainement sera le début d’une amitié intéressante. Quoi qu’il en soit j’avais hâte de pouvoir le tester et voir si ses magnifiques mouvements n’étaient que des artifices ou non.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Narok le 6/8/2016, 13:13

Elle parue très contente de ma démonstration et un sourire naissais sur son visage. Elle se leva ensuite, et s'inclina face à moi. Salut que je lui rendis en faisan disparaître mon arme, la laissant retourner sous sa forme de sang et l'assimila dans mon organisme. Elle me sourit une fois encore.

« J’aime la façon dont tu manies ton armes toute en finesse et en élégance, j’accepte ta proposition ce serait pour moi un plaisir de m’entrainer avec toi ! Mais j’aimerai trouver un endroit bien plus adéquat pour ça si ça ne te dérange pas je n’aimerai pas abimer les précieux arbres de la demoiselle et puis il nous faut de l’espace. Que dirais-tu de prendre rendez-vous pour un entrainement ? Dans un endroit ou nous serions à l’aise. Quand tu veux et où tu veux quoi ! »

Cette annonce me laissais un début de sourire satisfait. Je venais de trouver une partenaire pour m’entraîner dans ma maîtrise d'arme, enfin. Je n’avais pas eu l'occasion de faire un Kumite avec quelqu'un depuis bien longtemps. Et qu'elle que soit le niveau d'Asura je suppose être en mesure de mieux pratiquer tout seul à réviser mes Katas et m’inventer des ennemies imaginaires.

« Oui bien sûr un forêt n'ai pas un lieu idéale pour un entraînement à la lance, pas assez d'espace. Par contre le terrain d’entraînement de l'académie sera parfait pour ça. C'est là-bas que je pratique pour ma part, je ne suis presque jamais dérangé. Ça règle donc la question du où, pour le quand, si tu me vois sur le terrain d’entraînement sent toi la bienvenue pour qu'on s’entraîne ensemble. J'ai bien envie de voir ce dont tu es capable à mon tour. »

« Pour le moment je pense que je vais rentrer dans à l'académie, les rubis devrais avoir fini leurs âneries. Sinon je les aiderais à finir plus tôt. »

Sur ses mots, je descendis de ma plat-forme d'une grande enjambé. Mon sang qui composait la plate-forme se liquéfia et suivit mon mouvement, toujours en contact avec moi par ma jambe, et m’apporta mes chaussures et mon t-shirt que je remit rapidement avant d'absorber mon sang. Près à partir je fit un dernier salut à Asura qui avait la branche à la main. Peut être que quand je la recroiserais elle aurait transformé le bâton en Bô d’entraînement. En tous cas j’avais vraiment hâte de m’entraîner avec elle.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum