Clapotis et clafoutis. [Libre]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Narok le Jeu 30 Juin 2016, 22:53

Bon et bien non ! Finalement il y avait bien trop de bruit pour faire une sieste dans ce dortoir. Des Rubis avait été introduits dans le bâtiment et comme tout à leur habitude, ils transformaient les couloirs et les chambres qui étaient sans surveillance ou avec des propriétaires trop peux farouche pour riposter, en véritable champs de bataille. Moi j'avais renforcer la porte de ma chambre avec un complète épaisseur de plomb prévenant toute intrusion. Heureusement que je savais que aucun de mes coloc' ne repasseraient pour le moment. Mais comme eux je pensais à partir d'ici pour allez voir si il y avait plus de calme et de paix ailleurs. Puisque même si certains semblaient suffisamment valeureux pour s'interposer, les rubis prenaient l'ascendant et au finale il ne restait vite rien de la résistances.

Ne pouvant pas fermer l’œil en ce début d'après midi à cause des cris et des diverse autres bruits, je décida rapidement de partir pour exécuter mon repos ailleurs. Je retira pour se faire ma barrière et comme attendu des Rubis qui tentaient de forcé la porte parvinrent à l'ouvrir et s’étalèrent dans l'entrée de la chambre. Bien ridicule qu'ils étaient je ne pris pas le temps d'en rire. Je les recouvrais rapidement tous de sang et les ligotai comme le paquet d'idiots qu'ils étaient et les traîna dehors. Capturé, je les posa sur un poteau bien en vue de tous avec un panneau ''crétins perturbateurs'' au pied. Il ne méritait pas mieux que de rester en pleine chaleurs pour les 15 prochaines minutes, temps après lequel ils seront recouvert de sang et de honte. Espérons que cela leurs servira de leçon et qu'il ne s'en prendront pas à ma chambre en représailles. Bien sûr ils protestèrent et braillais pour que je les détachent, mais j’avais mieux à faire et je m'éloignais déjà pour trouver un coin tranquille.

Rapidement mes pas me menèrent en dehors de l'académie et de son tumulte, puis plus précisément dans la vielle forêt qui bordait la plus part de la ville. Elle était calme et reposante. Je n'y avait pas été très souvent mais je me rappelais ce paysage recouvert de neige avec Zakary. D'ailleurs je n'avais jamais revus le jeune Émeraude depuis. Mais bon cette fois c'était sous un chaleur étouffante et un soleil de plomb que je marchait sous les arbres. Leurs branches paraît les rayons du soleil et me fournissaient un fraîcheur agréable, même si ma marche m'avait donné horriblement chaud. Je détestait la chaleur et préférais largement la nuit ou l'hiver.

Mais pour mon grand bonheur je tomba sur une large rivière qui naviguait entre sur les collines et les pentes locales. Bien large d'une quinzaine de mètres je sentais sa fraîcheur qui imbibait les lieux. Les bords sablonneux mais abruptes paraissait accueillant, mais je préférais me baigner bien plus que seulement tremper les pieds dans l'eau. Mais l'idée de me baigner un caleçon ou complètement habiller ne m'enchantais pas tellement. La solution qui m’a parue fût de me faire un petite embarcation rudimentaire que j'encra au fond de l'eau. Le lit de la rivière était à seulement quelques mètres, et s'était biens suffisant. Retirant mon t-shirt rouge, je garda néanmoins moi pantalon noir et ample avec ses larges poches, mes rangers rejoignirent rapidement mon t-shirt pour me laisser pieds nus. J’étai parfaitement à l'aise dans ma coque de noix en métal. Je voyais les reflet de l'eau et du soleil sur les lignes d'ors, d'argents, et de cuivres qui composaient mon petit bateau. Je m'installa alors sur le dos les bras sous la tête, les petits rebords me protégeant du courant et des clapotis de l'eau. Je sentais le peux de rayons qui passaient à travers la frondaison réchauffer ma peau déjà rafraîchit par l'eau, et encore plus là où se trouvaient mes tatouages qui couraient sur mon corps en volutes et plateaux formant des dessins étranges et mystérieux.

J’étais bien et je ne pensais pas que quelqu’un puisse me déranger ici donc sereinement je m'endormis.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Jane Cowell le Ven 01 Juil 2016, 01:36

Quel beau début d'après midi! Le soleil et le ciel bleu était présent, je ne pouvais laissez passer cette opportunité de promenade. il était rare de pouvoir se régaler d'un tel beau temps, temps pis les révisions, de toute façon avec le brouhaha causé par les Rubis dans notre dortoir, il n'y avais aucun moyens de travailler, et cela même si ils ne sont pas sur le même étage que le notre!

Je ne savais où allais, quand je me souvenu d'une discutions avec une Émeraude, qui m'indiquait que je pouvais trouver une forêt, couverte de belle végétation, non loin de la ville et qui, je cite "Toi qui adore la nature et qui en plus peut communiquer avec elle, cet endroit serait super, tu pourrais en plus communiquer avec eux, ils n'ont jamais de visite, je suis sûr qu'ils seront ravis!"

Même si je n'était pas trop d'humeur à discuter, cet endroit m'intriguer beaucoup trop, et le climat était parfait pour m'y rendre. Je me leva de ma chaise, et avant de partir regarda mon hamster, je luis fit nos petits signaux rudimentaires créer lors de nos échanges mentale afin de lui dire où j'allais et si il souhait m'accompagnait dans ma promenade. Celui-ci me répondit en s'installant dans le coin droit de sa cage, qui signifiait un oui solennelle. Je lui fit alors un clin d’œil, pris mes écouteurs, mon téléphone et quelques bricoles à manger et sortie de mon dortoir, tout en esquivant un tabouré lancé par une rubis acharnée, probablement sous l'emprise d'alcool ou d'autre substance qui met inconnus...

Une fois arrivé dans la forêt, j'enleva mes écouteurs, pris une grande inspiration afin de profiter de l'air frais que pouvais nous offrir la nature et me balada au travers ce petit havre de paix désert. J'admirais chaque coins de végétation, chaque arbre, chaque insecte qui virevoltait autour de Flappy et moi même, j'entendais le chant des oiseaux si rares dans l'académie et en ville. Au bout quelques minutes, j'eu de me poser, je me dirigea au pieds d'un magnifique sol pleureur (que je décida d'appelé Tim), m’essaya et ouvrit la cage de mon compagnon, afin que lui aussi puisse profitais du décors, différent de celui de ma chambre ou du jardin de l'académie. Je lui fis toute fois comprendre que je ne voulais ouvrir aucune communication avec lui, je n'avais pas a tête à ça, et voulant profité pleinement de cet journée, je ne voulais pas subir les effets secondaire d'un contact, surtout avec lui, étant donner qu'il a toujours (toujours, toujours...) faim.

Je médita longuement contre Tim, je sentais l'écorce affaiblit sous mon dos, cela me fit presque piter. Mais je ne bougea point, je savais qu'intérieurement, il était heureux d'avoir un peu de compagnie..  
Malheureusement, mon repos fit vite interrompus. En effet, une épine d'un conifère prêt de nous se détacha et viens se planter dans l’œil de Flappy. Celui-ci hurla de à gorge (gorge de hamster) ouverte. Il courra et, à cause de mes membres engourdit, je n'arrivais pas à le rattraper. Il est vrai que j'avais la "chance" d'avoir un hamster plus que rapide, mais dans ce cas précis, je ne voyais pas l'avantage. Celui-ci courra dans toute la forêt, je le suivis, tant bien que mal, la tête regardant le sol, afin de ne pas le perdre de vus, mais, à cause de la haute végétation, je l'avais rarement en vus.
Cette course poursuite était interminable, pourquoi ne voulait-il pas s’arrêter? Ce n'est pas en courant qu'il n'aura plus son épine dans les yeux! Ok, il courrait surement car il savait que j'avais un extrême manque de délicatesse, et que je pourrai facilement lui faire perdre son œil, mais quand même, il faut qu'il arrête de courir!
Ayant les yeux rivés sur le sol, je ne remarquais pas vers quoi je me dirigeais, c'était une grande rivière, et, alors que Flappy l'avait incroyablement esquiver, moi, je trébucha sur un imposant rocher et tomba la tête la première dans l'eau, ma tête venant trébucher contre le fond de la rivière ...


Dernière édition par Jane Cowell le Ven 01 Juil 2016, 15:40, édité 1 fois


Ma fiche de présentation
Mon casier
Mon journal
Mon dossier
                                         
Je parle en #611212
avatar
Jane Cowell

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Invité le Ven 01 Juil 2016, 08:43

> La Bibliothèque <

Trois semaines.
Cela faisait trois semaines que Chris avait été lâché par ses irresponsables parents et mit contre son gré dans cet établissement de folie... Oui ! de folie ! Comment cela pourrait-être autre avec une telle concentration de jeune disposant tous de pouvoirs. Des Émeraudes courageux et sincères, des Saphirs intelligents et intériorisés et des Rubis actifs et rebelles... Bullshit !!! Chris n'achetait pas ce pot de pu qu'on lui servait. Bref, dès son arrivé il avait déjà un plan en tête : découvrir tout sur l'histoire de cet établissement pour...   mais c'est une autre histoire.

A son pupitre dans la bibliothèque - dans le calme - Chris finissait de rédiger son message pour le professeur Loys :

"...étant donné les circonstances, me rejoindre à la bibliothèque pour que nous puissions en causer tout deux.

Merci à vous professeur,
Christian FOX."

Une rumeur sourde planait dans l'établissement ; celle-ci semblait venir de l'aile des Saphir. Pas de bol ! il devait déposer le dossier, pour l'instant constitué essentiellement de vieilles coupures de journaux et de ses pensées couchées sur le papier, dans sa chambre pour éviter de se balader avec son précieux projet sous le bras.

> Aile SAPHIR <

Arrivé dans l'aile Saphir, les couloirs dégueulaient une marée beuglante d'élève Rubis enflammé par la joie de foutre le bordel dans les règles de l'art. Chris soupira ; remonta ses lunettes avec un regard décidé et s'engagea dans le couloir avec une égale détermination, son dossier sous le bras. Un adolescent dont les yeux et la bouche semblait vouloir charrier des braises pour embraser les poubelles papier de l'étage croisa Chris qui le remarqua à peine lorsque ses braises disparurent soudain à son approche. Une espèce de furie griffue courrait après ses amis en poussant des "GraAaou !!" très inspirés et redevint humaine car elle était sur le chemin du seul élève à ne pas sembler voir le chaos pourtant en marche. Encore 15 mètres avant sa chambre. C'est à se moment là que déboula un spectre gris et hilare qui lui fonça dessus... redevenant solide à sa grande surprise, il heurta Chris et tout deux boulèrent contre le mur, puis le sol. Le dossier s'éparpilla sur le sol.

-"Désolé...", Chris se relavait déjà pour rallier sa chambre. Il ramassa le dossier sans un bruit ; heureusement personne n'y prêta attention.
-"C'est qui l'aut' face de cake ?", dit le spectre en se relevant et retrouvant aussi sec sa non consistance alors que Chris s'éloignait.
-"Nouvel élève transféré récemment. Laisse...", lui répondit le cracheur de braise avec un air de dégoût. Déjà, ils avaient trouvé une autre cible. Les hurlements reprirent aussi sec.

* Trop de bruit *, pensa Chris.
La chambre déserte ne lui offrait aucune quiétude.
* J'espère que Loys va me prendre au sérieux... Un endroit au calme ! La ville ? Trop loin. La forêt ! bon endroit pour méditer tout ça. * Et Chris - après avoir laissé là son dossier - d'emprunter la sortie extérieure vers la forêt.

> La Forêt <

Il déambula - pensif pendant un temps, jusqu'à l'approche d'une rivière qui coulait là.
* Marrant... je ne me souvenais pas qu'il y avait un cours d'eau ici *
L'aspect bucolique de la canopée percée par les rayons du soleil et se reflétant dans le lit de la rivière miroitante lui inspira un sentiment agréable qui lui arracha un sourire. Il s'effaça aussitôt dès que le Void lui absorba dans la foulée. Sa rêverie fut interrompue par un PLOUF !! soudain. Butant dans une chaussure, une jeune femme au cheveux court couleur de nuit venait de s'étaler de son long dans la rivière soulevant au passage une fine pluie transparente qui s'immobilisa un temps infini dans l'atmosphère au dessus d'elle avant de retomber comme une nappe lumineuse.

Chris s'approcha à pas rapides :
-"Tu vas bien ? ...tien !", la fille semblait sonné. Sa tête avait portée.
Il lui tendit sa mains droite pour l'aider à se relever et quitter le milieu aquatique et la soutint. Il retira sa veste d'étudiant de l'académie et lui mit sur les épaules. Il regarda autour d'eux... * nous ne sommes pas seuls...*

Chris n'avait pas remarqué le petit animal qui se tordait de douleur et regardait de son œil valide avec inquiétude son amie. Il s'était arrêté aussi sec que la rivière avait interceptée la fille. Allait-elle, elle, remarquer qu'elle ne le ressentait plus, ne communiquait plus avec lui en la présence de Chris ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Asura le Ven 01 Juil 2016, 14:19

Cela faisait un peu plus de quatre mois que j'avais intégré l'académie et je n'avais jamais vu une ambiance telle que celle-ci. A l'approche des vacances, les élèves n'allaient déjà plus en cours et certains en profitaient pour faire régner l'anarchie au sein de l'académie. Il est vrai que vu l'ambiance qu'il y avait il était très difficile de suivre les cours proposés par l'académie, donc j'avais arrêté d'y aller depuis quelques jours. Je me baladais par-ci par-là dans les différentes ailes du bâtiment pour occuper mes journées, mais aujourd'hui, lassée de tout ce désordre je m'étais contentée de rester dans  ma chambre.

A vrai dire j'avais une énorme migraine à cause de tout ce bruit. J'en avais de plus en plus fréquemment ces temps-ci. Je ne cessais de faire des cauchemars la nuit et me réveiller toutes les heures. Cela me fatiguais énormément mais n'ayant pas l'habitude de faire la grâce matinée et étant très matinale, je n'arrivais pas à me résilier à rester au lit toute la journée. Allongée sur mon lit les yeux fermés, je n'arrivais pas à me détendre à cause du bruit que faisaient des élèves à côté, ils s'amusaient à taper contre les murs du dortoir et contrairement à eux cela ne m'amusais aucunement, bien au contraire, ca me tapait littéralement sur le système.
Chaque coups donné sur le mur raisonnait dans ma tête comme un marteau piqueur. Si ça ne tenait qu'à moi je les auraient embrochés avec ma lance. Penser à mes cours de lance, me rendait nostalgique à vrai dire cela me manquait énormément j'aurais voulu m'entraîner à nouveau ça me permettait un peu de me défouler, surtout que j'excellais dans cette discipline.
Je me demande si j'avais la possibilité de m'entraîner dans cette académie, je suppose que non car ça aurait pu être dangereux pour les autres bien que j'aurais utilisé une lance en bois. Apres va savoir où j'aurais pu me la procurer, j'aurais pu la fabriquer moi-même d'ailleurs mon maître m'avait entraîné à ça en cas de besoins.

Assise sur le lit je me mis à réfléchir à où et comment j'aurais pu réaliser cette lance. Je ne me voyais pas vraiment aller en ville acheter du bois et revenir avec à l'académie naturellement comme si c'était normal de revenir avec tout ce matériel, à moins je veuille qu'on me prenne pour une folle.
Apres mûre réflexion, j'avais fini par me souvenir qu'il y avait une forêt non loin de l'académie peut être pourrais-je trouver mon bonheur là-bas ? Puis, je serais tranquille d'ailleurs j'imagine qu'il n'y a pas beaucoup d'élèves qui osent s'aventurer dans cette forêt. Pas étonnant après tout, car dans ce genre d'endroits il est facile de se perdre.
C'était l'endroit parfait pour moi je pourrais trouver de quoi me faire une lance d'entraînement et carrément pouvoir m'entraîner là-bas!
Motivée par cette idée j'oubliais mon mal de tête et je commençais à préparer quelques affaires, même si je n'avais pas besoin de grand chose avec mon pouvoir il était facile pour moi de casser quelques branches d'arbres.
Après avoir mis mes affaires dans un petit sac et après m'être habillée en condition, je sortis de la chambre, ignorant les élèves qui se trouvaient non loin de là, malgré le fait qu'ils tentaient de me provoquer en me sifflant ou en disant des choses grossières à mon égard. Je m'en fichais quand j'avais une idée en tête pas possible de me l'enlever.
Je commençais donc mon périple vers la forêt. Je rencontrais néanmoins quelques élèves sur le chemin, j'espérais secrètement qu'ils ne se dirigeaient pas au même endroit que moi.
Après quelques minutes de marche je fini par arriver à cette fameuse forêt elle était assez imposante et elle semblait être un endroit très paisible et grouillant de vie. Je jetais tout de même un regard aux alentours pour vérifier qu'il n'y avait personne.
Bingo, l'endroit était désert. Je souriais légèrement avant de pénétrer prudemment dans l'immense forêt.
De nombreux animaux semblaient y vivre paisiblement, il y avait de nombreuses plantes et fleurs toutes différentes les unes des autres. J'étais fascinée par toute cette végétation, j'avançais tout de même prudemment car on ne savait jamais ce qui pouvait se cacher dans une si grande forêt.
Il faisait très chaud aujourd'hui, je ne supportais pas très bien la chaleur après avoir marché environs 10 minutes je fini par tomber sur un cours d'eau.
De nombreux animaux venaient se désaltérer et se rafraîchir ici, cela tombais bien car la chaleur accablante m'avais totalement déshydratée, je m'accroupis devait la rivière avant de tremper mes mains dans le courant pour m'asperger d'un peu d'eau fraîche. C'était vraiment très agréable et rafraîchissant, la source semblait continuer à s'écouler sur plusieurs mètres, curieuse, je me mis à longer la rivière peut être finirais-je par tomber sur une chute d'eau ou quelque chose dans le genre.
C'était un endroit si tranquille et paisible... J'adorais cela ça me changeait un peu de l'anarchie qui régnait dans l'académie.
Malheureusement la tranquillité du lieu fut perturbée par ce qui ressemblait à des voix et un grand plouf.

"Tu vas bien ??"

Je rêve ou des élèves étaient en train de se baigner ici? En m'approchant un peu de façon discrète je vis deux élèves. Je n'avais pas vraiment envie de m'approcher alors, je me mis à grimper sur un grand arbre, non loin de là en espérant qu'ils n'allaient pas tarder à s'en aller. Arrivée sur une des hautes branches je constatais avec amusement qu'une des élèves avait dû s'étaler majestueusement dans la rivière je pouffais de rire en regardant l'un des élèves la tirer hors de l'eau.

"Il faut vraiment faire attention à là où on met les pieds les pieds en forêt."

De là où j'étais j'avais vraiment le choix entre deux paysages celui d'une élève complètement trempée et celui d'une magnifique forêt verdoyante.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Narok le Sam 02 Juil 2016, 21:16

Le bruit de quelque chose qui courait dans les buissons et les plantes quelque part sur la berge. Sans stress je me dit qu'un animal devait courir dans ma direction. Bien surpris mais satisfait de cette opportunité je me résolu à me faire discret et donc ne pas bouger. Mais finalement c'était un petit rongeur qui courait en criant de douleur... et bien que cela n'explique pas tout le bruit que j’avais entendu, cette partie fût vite expliquée par la jeune fille qui plongea.

Elle ne semblait pas l'avoir fait volontairement. De mon point de vue elle paraissait courir après le hamster qui restait sur la berge et avait trébucher sur une RACINE ou un autre obstacle qu'elle n'avait pas vue à temps. Donc dans un grand bruit elle tomba à l'eau, envoyant des gerbes d'eau dans toute sa proximité. J’hésitais à venir l'aider mais rapidement un autre élève, catégorisé comme étant de ma maison par son uniforme et son blason, s'empressa de lui porter assistance.

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, une autre élève arriva pour exprimer sa pensée quand au plongeon de la chasseuse de hamster. D'une parfaite tranquillité je fus envahi par la présence de d'autres élèves. Mais il était encore un peu loin et ne semblaient pas m'avoir remarqué. Je tenta donc de me fondre dans le décors tout en observant la scène espérant ne pas être aperçu. J’avais échappé à des fauteur de troubles dans mon dortoir ce n'était pas pour commencer une conversation avec d'autre élèves, je voulais bien plus profité de l'eau pour me rafraîchir et rester tranquille.

Même si laisser le petit hamster sans voir ce qu'il avait pour couiner de la sorte me dérangeait, je n'aimais pas rester en retrait quand quelqu'un à besoin d'assistance. Mais sûrement que la jeune fille qui était trempée lui courait après pour l'aider, ou bien elle était l'auteur des troubles de l'animal. Au quel cas je ne me retiendrais pas d'intervenir. Mais pour le moment la discrétion était d'or... en pensant à ça, je remarqua que les reflets métalliques de mon embarcation envahissaient l'écorce des arbres et toutes les autres surfaces qui faisaient plus ou moins fasse aux reflets.

Lui donnant un aspect complètement mate, j'enfonçais mon support dans l'eau pour le cacher et me cacher aussi. Jonglant avec la flottaison et le poids de ma création, coulant discrètement sous la surface de l'eau dans une cavité de ma confection. Seul la silhouette de la cavité devait apparaître au dessus mais j’avais peur de me faire repérer en modifiant plus mon environnement proche. Même si il fallait sans trop de doute je n'était pas passer inaperçu. Tout mon espoir résidait dans le fait qu'ils ne viennent pas à mon secours pensant que moi aussi j'avais sombré dans les remous de la rivière.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Jane Cowell le Sam 02 Juil 2016, 22:32

J'étais complètement sonner, mais mon instinct de survie (et l'envie de retrouver Flappy) me fit rapidement remonter à la surface. Mon corps était couverte de vase, pas étonnant vue le manque d'entretiens. Mes cheveux étaient devenus vert et mon uniforme visqueux. Un coup de vent frais m'arriva de plein front, ce qui me provoqua un énorme frisson.

"Tu vas bien ??"

Je me retourna et je pus admirer un élève qui avais était témoins de mon {magnifique} plongeons dans le rivière. Il me tendis ça main, que je pris afin de revenir dans un endroit sec. Malheureusement, son soutiens étais insuffisant, le sol était beaucoup trop glissant, et je retomba encore, éclaboussant tous les environs, y compris lui. Je me releva le plus rapidement possible, afin de m'excuser, gênée.

"Dé.. Déso.. Désoler je, Je voulais pas ... Ça va?


"Il faut vraiment faire attention à là où on met les pieds les pieds en forêt."


Cette voix provenait de beaucoup plus loin, je ne pus identifier la position de mon interlocutrice, cependant sa remarque m'avais plus que énervée alors je lui cria le plus fort que je pouvais.

"Merci, j'y penserai, mais maintenant pouvez vous dire à mon Hamster de faire attention où il met ces yeux ?!"

J'essaya de remonter au bord de la rive, plus prudente cette fois-ci, j'essora mes cheveux et mes vêtements, frissonnant à cause du vent qui devenait de plus en plus puissant. Une fois, fait j'ignora la présence de mes camarades afin de rechercher mon Hamster. Il était à côté de moi, l'épine toujours dans l’œil, mais il semblait calmer, il devait culpabiliser à cause de ma chute. Je m'accroupis, attrapa une feuille pour pouvoir prendre Flappy s'en ouvrir une communication (disons que ce n'est pas le moment), je le tint avec ma main gauche grâce à la feuille et, avec ma main droite, je retira délicatement l'épine de son œil. L'hurlement de douleur du hamster rompis le silence qui s'était installer. Je m'allongea ensuite pour examiner l'étendu des dégâts: son oeil était rouges, un trou était présence mais ce n'était que superficielle, cela pouvais attendre notre retour à l'académie.

Une fois fait, j'embrassa le dos de mon compagnons, me releva et me tourna vers le camarade qui m'étais venus en aide. Je ferma les yeux, pris une grande inspiration, expira lentement, ouvra les yeux et lui dis.

"TOUT va bien...."


Ma fiche de présentation
Mon casier
Mon journal
Mon dossier
                                         
Je parle en #611212
avatar
Jane Cowell

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Invité le Lun 04 Juil 2016, 08:38

--Hors RP-- Salut Jane ^^
Juste un encart rapide pour te dire que tu n'as pas tenu compte de ce que j'ai écris : j'ai réussi à te soulever de la boue et, ne suis pas tombé puisque dans la foulée je t'ai mis ma veste sur les épaules. Chacun décide pour son perso pas pour celui d'un autre :P Mais vu que cela n'est pas un gros problème en sois, je vais quand même faire comme tu as dis et donc revenir en arrière pour coller à ta phrase. Je dis ça pour la suite surtout. Merci. --/Hors RP--
-
En se redressant pour soutenir la jeune femme aux cheveux nuit, Chris tituba sur la boue et les rochers, se rattrapa de justesse mais ne pouvant empêcher la chute de la jeune femme une fois de plus, elle tomba dans la boue en éclaboussant au passage ses vêtements.

-"Dé.. Déso.. Désolé je, Je voulais pas ... Ça va ?", dit-elle en se relevant seule. Presque au même moment une petite voix sortie de nulle-part confirma la première impression de Chris : la sensation d'être observé.

-"Il faut vraiment faire attention à là où on met les pieds en forêt." ; d'où venait cette voix ? Rien de visible à l'horizon. Chris décida de ne pas la chercher des yeux : si la voix ne voulait pas se montrer, il y avait une bonne raison à ça. Tout de même ! il se passait quelque chose ici... mais quoi ? Et puis cette chaussure par terre ne semblait pas là depuis longtemps ... A qui appartenait-elle ? Son intuition lui grattait derrière l'oreille avec les petites pattes d'un hamster borgne.

-"Merci, j'y penserai, mais maintenant pouvez-vous dire à mon Hamster de faire attention où il met ses yeux ?!" Visiblement la jeune femme avait adoptée la même attitude que Chris rapport à la voix. L'ambiance de la forêt était étrange : comme celle d'une pièce de théâtre où les protagonistes se faisaient interpeller par une voix off qui commentait l'action.

-"Ça va ; ce n'est que de la boue..." - il lui sourit un peu dépité en s'époussetant la boue avant qu'elle ne colle trop. C'est à ce moment là qu'il s'aperçut qu'il avait fait cela avec la veste qu'il comptait initialement lui mettre sur les épaules. La jeune femme quant à elle semblait déjà ailleurs et s'occupait d'un petit animal -"Je m'appelle Christian, mais tu peux m'appeler Chris... et toi ?" Il se mit donc à épousseter sa veste. Peine perdue, la boue avait pénétrée les fibres.

-"TOUT va bien..." avait-elle dit en regardant Chris juste après avoir embrassé le dos du petit rongeur blessé. Il se demanda alors au quel des deux était adressé cette phrase.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Asura le Lun 04 Juil 2016, 14:56

Et hop un deuxième plongeon dans l'eau boueuse pour la demoiselle. Cette fois elle avait entraîné le jeune homme qui l'avait aidé avec elle. Bah dis donc on pouvait dire qu'elle était douée celle-là. J'éclatais de rire devant ce nouveau plongeon, on aurait dit une pièce de théâtre genre une comédie ce genre de choses. Il est vrai que ce côté ci de la rivière était bien plus boueux et glissant que le côté par lequel j'étais venue. Elle n'avait vraiment pas de chance cette élève, je pouffais à nouveau de rire quand elle s'exclama :

"Merci, j'y penserai, mais maintenant pouvez vous dire à mon Hamster de faire attention où il met ces yeux !?"

A défaut d'avoir une bonne vue et un sens de l'équilibre, elle avait une bonne ouïe pour m'avoir entendue de là où j'étais. Le jeune homme qui avait "amorti sa chute", essayais de la rassurer tant bien que mal, alors qu'elle était en train de s'occuper de son rongeur. Eh bien je me demande quelle relation avait-elle avec ce rongeur pour s'en préoccuper en priorité.

"TOUT va bien" - Avait-elle dit après s'être occupée du petit rat. Tout va bien pour elle ou pour lui ? Va savoir. J'avais un peu de peine pour ce jeune homme qui l'avait aidé, il  voulait se rendre utile et apporter de l'aide à quelqu'un et le voila remplit de boue, presque ignoré alors qu'il avait voulu l'aider. Pas même un merci, ni même un regard d'ailleurs vu qu'elle s'était empressée de s'occuper de son rongeur.

Ils n'avaient pas l'air de vouloir bouger pour le moment en tout cas. J'hésitais quand même à me rapprocher d'eux, surtout si c'était au final pour rester discuter avec eux et mettre à part mon objectif premier. De plus si c'était pour que miss-pas-douée refasse un plongeon et m'éclabousse à mon tour c'était pas gagné. Je soupirai et me transformais pour quelques secondes afin de pouvoir sauter d'arbre en arbre. Après être revenue à la normale, je me suis assise tranquillement sur une branche en hauteur au dessus du lieu du malencontreux accident.

"En tout cas malgré le fait que ton Hamster ne sache pas faire attention à où mettre son œil il a réussi à éviter la rivière. Ceci dit tu es pardonnable, avec les hautes herbes tu n'as pas du voir que quelqu'un à laissé traîner ses chaussures au sol."

Je regardais aux alentours de la rivière, afin de vérifier s'il n'y avait pas quelqu'un qui lui aussi avait fait un plongeon dans l'eau. Sauf que cette fois-ci ça aurait été un plongeon intentionnel. J'avais une jolie vue de là où j'étais, et quelque chose dans l'eau avait attiré mon attention. On aurait dit un petit bateau avec quelqu'un dedans.
Je plissais les yeux, et je pus distinguer un élève qui semblait être allongé sur une embarcation assez bizarre. Il semblait se cacher je me demande bien pourquoi.

"Hey, monsieur le caméléon sur l'espèce de cercueil là-bas! Si ce sont tes chaussures qui sont par terre, tu ne devrais pas les laisser traîner au sol comme ça, j'aurais pu finir comme les deux en bas!"

D'ailleurs je me demandais bien ce que tout ce petit monde faisait ici, ils se cachaient tous ou quoi. Ou peut être qu'ils avaient tous besoin de tranquillité. Va savoir, en tout cas je n'avais pas très envie de traîner ici j'avais pas mal de choses à faire. Enfin pas mal de choses, pas vraiment. Puis disons que ce petit spectacle avait refait ma journée.
Je ne pensais pas tomber sur deux fanatiques de boue et un mec qui s'amuse à jouer à cache-cache.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Narok le Lun 04 Juil 2016, 21:44

Je commençais à retrouver une certaine tranquillité malgré les autres personne présente non loin de moi. Le soleil qui tenait à distance l’humidité   et qui déséquilibrais avec la fraîcheur de l'eau, m'avait abandonné maintenant que je me cachais sur le lit plein de rocher et de sable de la rivière. Les maigres rayons qui me tachetaient et me chauffaient la peau, n'arrivait plus à remplir leur rôle à présent. Je commençais à sentir quelques frissons qui parcourait mes muscles et mes poils se dresser sur moi. Le dilemme est que je ne voyais pas comment m'éclipser pour aller dormir ailleurs sans que personne ne me remarque. Je ne voulais pas vraiment discuter avec quelqu'un aujourd'hui et mon plan initiale était de dormir.

Mais pendant que je soupesait l'inconfort qui se faisait de plus en plus présent et la possibilité de ne pas pouvoir m'en aller de si tôt, Une ombre blanche passa au dessus de la rivière et bondissait sur les branches. Surpris je me redressa pour évaluer la situation. Me relevant juste assez pour suivre ce qui se déplaçait ainsi, je pu voir que c'était une jeune fille obligatoirement de l'académie, qui avait apparemment recourue à une transformation corporel. Elle était avec des cheveu blanc presque sans présence, tel un souvenir qui s'estompe, et une grand nombre de queue derrière elle, blanches aussi. Stoppée quelque part au dessus de la plongeuse et du garçon, elle avait repris forme humaine. Sans certitude il avait aperçu neuf queue mais à cause de leurs mouvement qui les mélangeait et les entrecroisait, je ne pouvais plus recompter puisqu'elles disparues. Et dans la disparition je remarqua qu'elle avait eu quelque chose sur al tête qui avait disparu dans ses cheveux, sûrement des oreilles. En tout cas ses cheveux était devenu noir et avait l'air d'une petite fille bien sage. Elle faisait jeune mais son corps et ses formes laissaient entendre qu'elle avait atteint la maturité, quoi que... elle restait petite. Pendant son observation elle se tourna vers moi et brailla.

"Hey, monsieur le caméléon sur l'espèce de cercueil là-bas! Si ce sont tes chaussures qui sont par terre, tu ne devrais pas les laisser traîner au sol comme ça, j'aurais pu finir comme les deux en bas!" 

De quoi mes chaussures ? Les miennes étaient toujours avec moi, et un rapide coup d’œil me le confirma. En tout cas j’étais visiblement accusé de négligence et je n'aimais vraiment pas être accusé à tort. Une explication et une présentation était donc de rigueur. Je me redressa donc complètement ce qui me rendis définitivement visible pour la renarde mais pas encore pour les autres. J'aurais put m’immerger dans une bulle et me laisser emporter par le courant, elle aurait sûrement obtenue l'étiquette de folle de la part des deux autres, mais ce n'était pas le but. Je retira donc mes ancrages du fond de l'eau et m'éleva comme sur un ascenseurs pour revenir à la surface. En deux secondes j’étais debout sur une plateforme sphérique concave d'un rayon suffisant pour que je m’allonge dessus, toujours fait de plusieurs métaux comme le l'or et l'argent. La flottaison était juste suffisante pour que l'eau ne dépasse pas les rebords et n'inonde mon t-shirt et mes rangers. Quand j'arriva à hauteur des deux couverts de boue, fait très surprenant d'ailleurs, je reposa des ancrages au fond pour stopper ma dérive.

Le courant de la rivière et la disposition du cours d'eau n'autorisaient pas un tel processus en principe. Je regarda dans l'eau et y vit un tronc d'arbre qui s'était coincer contre un rocher et formait un barge au courant juste là ou était tomber la jeune fille qui cajolait son hamster. Les feuillage et l'écorce de l'arbre avait du formé de la vase juste à cette endroit protéger de la force des flots. Quand à la vase sur la berge, un animal avait peut être fait de même que la plongeuse et avait comme elle répandu le miasme qui proliférait dans l'eau sur le bord de la rivière. En tout cas maintenant que j'avais le vent chaud qui soufflait sur mon torse rafraîchit je ne regrettais pas mon passage au fond de la rivière.

Après quelques instant je pris la parole calmement.

« Ce ne sont pas les miennes, alors pas besoin de hurler et d'accuser à tort et à travers. Et quitte à être couvert de vase comme vous l'êtes, vous devriez autant vous rincer dans l'eau et vous déplacer. Il semblerait que vous étiez assez malchanceux pour tomber au seul endroit ou vous pouviez glisser. »

Faisant un geste de mon bras je les convia à regarder le reste des lieux. La rivière qui ondulait sur la pente se composait de berge de sable mêlé à la terre. Leur pente dure à certain endroit était plus douce ailleurs laissant presque la possibilité de s'allonger sans glisser dans l'eau. Le courant assez fort avait parfois commencé à retire le support de certains arbres, laissant de grosses racines à nue et des troncs penchant avec un angle inquiétant. Je soupçonnais le tronc qui se décomposait dans l'eau d'avoir été il y peu encore parmi ceux qui menaçaient de tomber.

Croisant les bras sur mon torse, je sentais mes tatouages se réchauffer avec les rayon du soleil et le vent faible mais présent qui se trouvait au dessus de l'eau.

« Ou si vous voulez je peux vous nettoyé vos vêtement en peu de temps dans la perspective où faire votre lessive en vous baignant ne vous plaise pas. »

En m'adressant à la fille avec le hamster je repris.

« Et je ne sais pas si il apprécie que tu lui laisse de la vase sur son pelage, tu dégouline encore un peu des cheveux... entre autre. »

Le hamster en réalité semblait vouloir rester près d'elle malgré tout, alors qu'il aurait put s'éloigne pour être sur de sauvegarder son pelage et se préserver de l'odeur fétide que dégageais les deux personne en face de moi. J’étais bien content d'être à distance.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Jane Cowell le Mar 05 Juil 2016, 00:10

"Je m'appelle Christian, mais tu peux m'appeler Chris... et toi ?"

Il croit vraiment que c'est le meilleur moment pour faire connaissance?! J'ai un hamster qui va probablement perdre l'usage d'un œil, je vais tout de même pas commencer à discuter de la congoléxicomatisation des lois du marchés !! Mais bon ce garçon m'avait aider, alors pour le remercier, je pris le soin de lui répondre le plus amicalement possible.

"Jane Cowell, mais tu peut m'appeler Jane, ou grande déesse suprême du cosmos appelé par Jésus Oméga...

Amicalement j'ai dis? Trop tard ... Soudain, la voix qui nous avait interpeller la première fois semblait revenir, beaucoup plus proche

"
"En tout cas malgré le fait que ton Hamster ne sache pas faire attention à où mettre son œil il a réussi à éviter la rivière. Ceci dit tu es pardonnable, avec les hautes herbes tu n'as pas du voir que quelqu'un à laissé traîner ses chaussures au sol."



"Je suis peut être trempé mais au moins moi, j'ai toujours l'usage de mes deux yeux, enfin lui aussi mais plus pour longtemps si vous continuez à m'interpeller sans cesse"


Je leva les yeux au ciel et remarqua une jeune fille, probablement une élève elle aussi assis sur une branche, j'était déjà énerver contre elle, mais en plus le fait qu'elle se tienne sur une branche d'un pauvre arbre !!

"Et descend de là aussi! Est ce que tu aimerai qu'on s'assied sur un de tes bras? Tout les arbres avec qui j'ai discuter déteste ça, donc descend de la maintenant ou je te faire trouver un moyen de descendre beaucoup moins délicat!!!"

En même temps que je prononça c'est mot, c'elle ci cria.

"Hey, monsieur le caméléon sur l'espèce de cercueil là-bas! Si ce sont tes chaussures qui sont par terre, tu ne devrais pas les laisser traîner au sol comme ça, j'aurais pu finir comme les deux en bas!"  


Je me tourna en direction de la personne interpella, mais je n'identifia rien, à part cette sorte de déchet en plein milieu de l'eau... Je ne vis que le garçon qui se trouvait à l'intérieur une fois que "le déchet" revenait sur la rive. Le garçon qui se trouver dedans se mis à revenir vers nous tout en répondant.


« Ce ne sont pas les miennes, alors pas besoin de hurler et d'accuser à tort et à travers. Et quitte à être couvert de vase comme vous l'êtes, vous devriez autant vous rincer dans l'eau et vous déplacer. Il semblerait que vous étiez assez malchanceux pour tomber au seul endroit ou vous pouviez glisser. »


Euh .... Oui bien sûr je vais y aller ....Répondait-je troublée par l'apparition d'un nouveau témoins de ma chute

« Ou si vous voulez je peux vous nettoyé vos vêtement en peu de temps dans la perspective où faire votre lessive en vous baignant ne vous plaise pas. »

Me baignée nue? Même en sous vêtement? Il rêve ou quoi? Bien sur que non?!!!

Non, non, ça va aller mes vêtements ce nettoieront en même temps que moi héhé ...  

« Et je ne sais pas si il apprécie que tu lui laisse de la vase sur son pelage, tu dégouline encore un peu des cheveux... entre autre. »

Je regarda Flappy et effectivement, j'avais couvert son pelage de vase avec mes cheveux en l'embrassant, merde... Mais étant donner que je ne connaissais pas les substances qui se trouver dans l'eau, je voulais éviter que quelque chose puisse contaminer son œil, et puis l'eau était trop profonde pour un Hamster qui ne sais pas nager!

"Il va rester ici, je le nettoierai une fois à l'académie."

Une fois cette phrase dite, j'entra dans l'eau, évitant les coins les plus vaseux, et alla vers l'endroit ou l'eau été la plus propre, et je me baigna, en essayant de faire partir toute saleté sur mon corps, et en profitant de l'eau fraiche....


Ma fiche de présentation
Mon casier
Mon journal
Mon dossier
                                         
Je parle en #611212
avatar
Jane Cowell

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Invité le Mer 06 Juil 2016, 08:26

-"Jane Cowell, mais tu peux m'appeler Jane, ou grande déesse suprême du cosmos appelé par Jésus Oméga..."

Tels étaient les mots que la jeune femme aux cheveux de nuit avaient lachés avec une nuance d'exaspération.

-"Oh !" - lui répondit Chris en remontant d'un doigt sa paire de lunette -"Je crois que l'on peut appeler ça du sarcasme". La jeune femme avait éveillée en lui un sentiment négatif mais, malheureusement, le Void n'absorbait que le positif... Il eut un pincement de lèvre.

-"Navré, je n'y connais rien en soin des animaux. Il n'a pas l'air mourant pour autant, heureusement pour lui..."
Puis s'en suivit une altercation entre "la déesse", la première voix qui s'était manifestée et qui semblait provenir des arbres et une voix masculine non loin de là. Chris vit enfin une autre jeune femme à l'air plus malicieux que la première qui les guettait tout deux depuis une branche. Chacun y allait de sa réflexion sans vraiment vouloir quitter sa position. Christian regarda sa montre à gousset et estima qu'il avait perdu assez de temps ici ; le professeur Loys allait débarquer à la bibliothèque dans une demi-heure tout au plus. Au revoir la pause pour souffler, celle-ci demeurerait noyée dans une obscure histoire de hamster, d'une fille dans un arbre et de chaussure fautive. Ou pas.

-"Bon, ben moi, j'y vais : Je suis partis, je ne suis plus là. Tchao". Chris s'efforça de sourire à la cantonade par pure politesse mais le cœur n'y était pas, cela passera pour une maigre grimace indistincte. Il rangea sa montre gousset ; tenta malgré tout de voir d'où venait la voix masculine un instant, puis, tourna les talons et entreprit de quitter cette forêt qui sentait bon la prise de bec inutile.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Asura le Sam 09 Juil 2016, 16:32

On pouvait dire que pas mal de monde avait été témoin de la majestueuse chute de la demoiselle. Entre moi, le jeune homme qui l'avait aidé et le mec torse nu elle avait eu droit à son propre public.

Concernant monsieur muscles tatoué qui venait de sortir de l'eau, j'avais l'impression que la présence d'autant de monde à proximité de lui l'avait plus agacé qu'autre chose. Cerise sur le gâteau, j'avais cru que la paire de chaussures qui avait fait tomber miss-verdâtre lui appartenait.

« Ce ne sont pas les miennes, alors pas besoin de hurler et d'accuser à tort et à travers. Et quitte à être couvert de vase comme vous l'êtes, vous devriez autant vous rincer dans l'eau et vous déplacer. Il semblerait que vous étiez assez malchanceux pour tomber au seul endroit ou vous pouviez glisser. »

Il semblerait que miss-verdâtre soit aussi miss malchance. Je soupirai alors que le jeune homme en bas lui proposait un nettoyage express pour lui retirer toute la saleté qui recouvrait son corps.

Celle-ci fini par aller prendre un bain dans un des coins les plus propres de la rivière.
Concernant le jeune homme qui l'avait aidé il n'avait pas traîné et avait déjà commencé à s'en aller.

Je commençais à me demander si je n'allais pas rentrer moi aussi. Moi qui pensais que j'allais passer un moment tranquille dans la forêt sans rencontrer personne je m'étais lourdement trompée.
Je fini par descendre de mon perchoir, en utilisant une des branches de l'arbre sur lequel je m'étais installé.

"C'est bon plus de risques de me faire éclaboussée par de la boue ou toute sorte d'autres matières visqueuses ? Il semblerai que monsieur paire de binocles n'aie pas vraiment apprécié qu'on lui envoie de la boue au visage, du coup il a fuit très loin."

Je m'accroupis doucement au sol avant de ramasser la paire de chaussures qui avait fait tomber la demoiselle. Avant de me rapprocher du jeune homme aux tatouages.

"Oh voici l'arme du crime, donc elles n'étaient pas à toi. Je m'excuse, vu que tu étais sur l'espèce de bateau au loin j'ai cru que tu les avaient laissé sur la berge pour ne pas les mouiller. "

Je balançais la paire de chaussures en direction du binoclard avant qu'il ne s'éloigne trop. Celle-ci rebondit sur son dos avant de tomber au sol.

"Eh monsieur à lunettes, tu serais gentil si tu pouvais les emmener avec toi pour les jeter dans une poubelle, elles pourraient faire d'autres victimes. Surtout que je ne pense pas que les arbres portent des chaussures..."

Je m'étirais doucement avant de m'assoir au sol, pour regarder s'écouler doucement l'eau de la rivière. Cet endroit si paisible avait été brusquement perturbé. Dommage, autant profiter de sa tranquillité retrouvée pendant qu'il en était encore temps.

HRP :
Desolée du temps de réponse.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Narok le Dim 10 Juil 2016, 19:04

L'autre garçon qui avait porté assistance à la plongeuse semblait déterminé à partir. Mon arrivée ne le motiva pas à rester non plus. La jeune couverte de vase avait poliment refusé ma proposition de nettoyage et avait entrepris de le faire elle-même sur un autre point de la rivière qui ne laissait aucun doute sur sa propreté. La renarde qui était perchée elle, descendit.

"C'est bon plus de risques de me faire éclaboussée par de la boue ou toute sorte d'autres matières visqueuses ? Il semblerai que monsieur paire de binocles n'aie pas vraiment apprécié qu'on lui envoie de la boue au visage, du coup il a fuit très loin."

Souriant en coin je trouvais son comportement assez amusant. Elle ramassa les chaussures responsables de la mésaventure de la plongeuse, et s'approcha de moi. Lesdites chaussures qui n'en avait que la forme, semblaient vieilles et prêtes à lâcher si une personne voulait les essayer. La vase qui les recouvrait cachait le cuire miteux et troué de toutes parts.

"Oh voici l'arme du crime, donc elles n'étaient pas à toi. Je m'excuse, vu que tu étais sur l'espèce de bateau au loin j'ai cru que tu les avaient laissé sur la berge pour ne pas les mouiller. "

Je répondis, toujours calme.

« Pas de problème, la conclusion était logique si ce n'est que l'état de ses chaussures laisse à penser que personne ne les a porté depuis longtemps et que je n'aurais pas posé les miennes sur de la ... »

Elle lança la paire en direction de l'élève sur le retour. Mais ce faisant la vase collée sur le cuire glissa et aspergea les alentours, moi compris... . Les bottes volèrent jusqu'au dos du garçon et tombèrent sur le sol derrière lui. Le reste de la vase semblait s'être décollé à l'impact avec son dos, et donc son vêtement se voyait couvert de miasme à son tour.
"Eh monsieur à lunettes, tu serais gentil si tu pouvais les emmener avec toi pour les jeter dans une poubelle, elles pourraient faire d'autres victimes. Surtout que je ne pense pas que les arbres portent des chaussures..."

Demande raisonnable si ce n'était qu'avec son action, ses paroles prenaient un relief autoritaire et supérieur. Pendant qu'elle s'étira, je lui fis la remarque.

« Les lancer avec toute la vase qu'elle portait n'était pas la meilleure des idées... »

Avec ses mots j'utilisai mon sang pour décoller la vase de mon torse et mon pantalon. Ceci me rappela que la petite boule se poile qui suivait la plongeuse avec son pelage entaché de saletés. Laissant la renarde à son occupation un moment je tendis mon sang vers l'animal pour l'attraper et le ramener à moi. La petite bête ne bronchait pas trop même s'il voulait clairement partir et tentait de repousser le sang qui le tenait. Rapidement je le couverais entièrement de sang sur tout son pelage. Je maniais le liquide pour recouvrir chaque poil et ainsi décolle la vase et toutes les saletés qu'il avait accumulée. Le pauvre stressait un peu, mais il restait tranquille comprenant qu'il ne pourrait pas échapper à son sort quoi qu'il fasse.

Une fois l'opération terminée je jetta les saletés à l'eau et regarda son œil tout en prenant la parole.

« Alors ? Que veniez-vous faire dans la forêt aujourd'hui ? Étiez-vous aussi en quête d'un coin calme pour échapper au barouf des fichus Rubis ? »

La plaie semblait propre et nette, s'il ne se tapait pas dans l’œil il pourrait sûrement se remettre. Enfin, je n'étais pas expert en soin vétérinaire ni ophtalmo alors bon... .
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Jane Cowell le Dim 10 Juil 2016, 21:32

Je m’avançais dans l'eau, en me nettoyant petit à petit, je pris le temps de profiter de l'eau fraîche et apaisante. Les trois élèves parlait ensemble et je vis Christian partir, puis se prendre la paire de chaussure contre laquelle j'était tomber quelques minutes plus tôt. Pauvres garçon, il avait pourtant l'air gentil, je n'aurais pas dut lui répondre aussi méchamment, mais ce n'est vraiment pas le temps de faire connaissance dans de tel situation!
Et puis, je vis plein de sang recouvrir le jeune homme qui était dans l'embarcation et Flappy, qui se retrouvèrent rapidement tout deux propres. Étranges pouvoir... Plutôt glauque mais assez marrant!
Lorsque je rejoignis les deux élèves restant, je pus entendre leur conversation.

"Alors ? Que veniez-vous faire dans la forêt aujourd'hui ? Étiez-vous aussi en quête d'un coin calme pour échapper au barouf des fichus Rubis ?"

"Oui, et puis, il est rare d'avoir un temps aussi beau ici, une émeraude m'avais parler de cette forêt, et mon pouvoirs et lié intégralement à la nature et aux animaux. Aujourd'hui c'était la "journée de repérage". Mais Flappy mon hamster a reçu une épine dans l’œil je crois, et vue comment il a couru comme un débile, elle à du bien s'enfoncer...  

Je prononçais c'est mots en remontant sur la rive, après avoir esquiver les endroits les plus vaseux. Je remis ensuite mais chaussure que j'avais préalablement enlever. Je pris un grande feuille d'arbre qui reposait sur le sol afin de prendre Flappy sans risquer d'ouvrir un communication. Je retourna le mettre dans sa cage, et je revint à la hauteur de la fille et du garçon.

"Cependant je ne vais pas tarder, l'oeil de Flappy est mal en point, je vais passer à l'infirmerie récupérer de quoi le soignée et je verrai ce que je pourrais faire..."


Ma fiche de présentation
Mon casier
Mon journal
Mon dossier
                                         
Je parle en #611212
avatar
Jane Cowell

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Invité le Lun 11 Juil 2016, 11:37


Chris s'en retournait tranquillement vers le bâtiment principal et il ne prêtait presque plus attention aux discussions alentours. Parlait-on de lui ? oui, il semblait que oui. Chris sentit un léger choc dans son dos et un bruit sourd lorsque la paire de chaussure tomba à ses pieds.

-"Eh monsieur à lunettes, tu serais gentil si tu pouvais les emmener avec toi pour les jeter dans une poubelle, elles pourraient faire d'autres victimes. Surtout que je ne pense pas que les arbres portent des chaussures..." ; à ces mots, il se retourna et ramassa sans mot dire la paire de chaussure - tout comme lui - crottées de boue.
-"Les lancer avec toute la vase qu'elle portait n'était pas la meilleure des idées..." avait répliqué un autre élève que Chris n'avait pas vu au premier abord : -"Alors ? Que veniez-vous faire dans la forêt aujourd'hui ? Étiez-vous aussi en quête d'un coin calme pour échapper au barouf des fichus Rubis ?"

Chris ne répondit rien et garda son poker face malgré lui ; malgré tout il revint vers le petit groupe tout en examinant la vieille paire de chaussure en cuir dans un sale état. Il dit - avec une voix posée et faible - pour lui même presque tout autant que pour les autres :
-"C'est du 38. On peut raisonnablement penser que c'est une paire pour fille... le modèle pourrait aller au deux ; je ne sais pas". Une plate évidence, aucune émotion. Il renvoya malgré tout un petit sourire amusé au groupe : -"Pas de quoi déclencher un incident international". Il remonta ses lunettes - seules à être restées propre, contrairement à ses vêtements. Il ne répondit pas à la question sur le dortoir et les troubles créés par les Rubis bien qu'il l'eut parfaitement entendue.

Jane s'inquiétait toujours pour le devenir du petit rongeur ; elle n'avait d'yeux que pour lui. Chris regarda de nouveau le petit animal : sa fourrure était propre à présent, et il ne bougeait plus trop dans sa cage. Chris pensait encore à son dossier - du coup - il n'entendit qu'une partie de la conversation qui suivit. Il était question de journée de repérage... ?!

-"Journée de repérage ?", il quitta la cage des yeux et regarda Jane, "quel repérage ?" Chris était intrigué, il regarda tour à tour les trois élèves. Dans sa main droite, il tenait toujours la paire de chaussure en cuir ruinée.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Asura le Mar 12 Juil 2016, 14:54

Mon lancé de chaussures en direction du binoclard n'avait pas vraiment fait l'unanimité, étant donné qu'elles avaient aspergé tout le monde aux alentours.

« Les lancer avec toute la vase qu'elle portait n'était pas la meilleure des idées... »

Je tournais la tête vers lui remarquant que des petites goutes de vase étaient éparpillées un peu partout sur son corps. Je haussais les épaules en le regardant. Il avait utilisé un espèce de liquide tout aussi visqueux que la vase pour se nettoyer. Eurk, ça avait un aspect bizarre on aurait presque dit que c'était du sang.

"En tout cas je vois que tu as de quoi te nettoyer donc ce n'est pas un gros problème, j'imagine que c'est ton pouvoir il semble assez particulier."

Il était en train de s'occuper de la petite chose de la jeune fille qui lui aussi était recouverte de vase. Comme précédemment il avait utilisé cette espèce de chose visqueuse pour le nettoyer et se mit a l'examiner à mon avis il s'agissait bien de sang.

« Alors ? Que veniez-vous faire dans la forêt aujourd'hui ? Étiez-vous aussi en quête d'un coin calme pour échapper au barouf des fichus Rubis ? »

La jeune fille ne tarda pas à nous rejoindre elle avait sûrement entendu notre conversation. Le monsieur a lunette fit de même ramenant avec lui la paire de chaussures visqueuse.

"Oui, et puis, il est rare d'avoir un temps aussi beau ici, une émeraude m'avais parler de cette forêt, et mon pouvoirs et lié intégralement à la nature et aux animaux. Aujourd'hui c'était la "journée de repérage". Mais Flappy mon hamster a reçu une épine dans l’œil je crois, et vue comment il a couru comme un débile, elle à du bien s'enfoncer...  
Cependant je ne vais pas tarder, l'oeil de Flappy est mal en point, je vais passer à l'infirmerie récupérer de quoi le soignée et je verrai ce que je pourrais faire..."


Elle était retournée s'occuper de son rongeur. Eh bah c'était vraiment un animal très important dans sa vie pour qu'elle s'en occupe autant. Il est vrai qu'elle ne pouvait pas le laisser dans cet état avec un œil blessé même si sa blessure me semblait superficielle. Cependant je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle avait prit une sorte de feuille pour le tenir, il était propre désormais. Il faut dire que les élèves de cette académie étaient tous bien mystérieux.
Le jeune homme à lunettes lui faisait une espèce de fixation sur les chaussures en tout cas il marmonnait quelque chose à propos d'elles en s'approchant de nous. Ensuite il se mit a fixer le pauvre rongeur qui avait été remit dans sa cage il avait l'air totalement ailleurs et ne semblait pas écouter la conversation. Soudainement il releva la tête comme si il était redescendu brutalement sur terre.

"Journée de repérage? Quel repérage?"

En effet il semblerait qu'il avait vraiment la tête ailleurs..
J'étais toujours au sol, j'avais glissé mes doigts dans l'eau fraîche et je regardais le courant s'écouler tranquillement. L'ambiance était devenue très calme tout d'un coup et tout le monde songeait à partir, enfin la fille et l'autre monsieur à lunettes surtout.

"Me concernant je suis venue ici pour fuir le désordre qui règne dans l'académie. Ce n'est pas trop mon délire de regarder des idiots courir dans tous les sens en criant et en dérangeant les autres. Donc je me suis dis que je ferais mieux de partir loin de tout ce bruit et de me trouver une occupation tout simplement. Mais bon je suppose que je devrais remettre ça à demain, j'ai un peu perdu la motivation à vrai dire. Et vous?"

Il est vrai que la fatigue m'avais bien vite gagné cet endroit était si tranquille que j'aurais fais une bonne sieste tout comme le jeune homme de toute à l'heure. Je me relevais en m'étirant à nouveau afin que la fatigue ne prenne pas le dessus. Je baillais doucement avant de me retourner vers mes interlocuteurs.

"Au fait je ne me suis pas présentée, je suis Asura. Ravie de faire votre connaissance, même si j'aurais préféré vous rencontrer dans des circonstances un peu moins vaseuses."

Je n'avais pas retenu leurs noms en fait enfin concernant les deux qui se sont présentés. Je n'avais pas vraiment la mémoire des noms, mais bon je préférais me présenter officiellement à eux.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Narok le Mar 12 Juil 2016, 16:24

-"C'est du 38. On peut raisonnablement penser que c'est une paire pour fille... le modèle pourrait aller au deux ; je ne sais pas. Pas de quoi déclencher un incident international"

Le retour du jeune homme avec les bottes me surprit, je pensais qu'il était parti pour de bon, mais visiblement l'action de la renarde l'avait fait revenir. Son analyse sur l'origine de l'incident était... assez surprenante et plutôt inutile. Mais ceci me fit réagir quand même.

« Il est plus que probable que ce soit des chaussures féminines, tout homme ou garçon d'une taille raisonnable ne chausse plus du 38 sauf au collège. »

"Oui, et puis, il est rare d'avoir un temps aussi beau ici, une émeraude m'avais parler de cette forêt, et mon pouvoirs et lié intégralement à la nature et aux animaux. Aujourd'hui c'était la "journée de repérage". Mais Flappy mon hamster a reçu une épine dans l’œil je crois, et vue comment il a couru comme un débile, elle à du bien s'enfoncer...  

La plongeuse s'était rapprochée de moi à la nage malgré le courant et m'avait surpris. La révélation à propos de son pouvoir expliquait la relation qu'elle avait avec son hamster. Celui-ci lui avait visiblement permis de tisser des liens forts avec le petit poilu. D'ailleurs à l’approche de sa maîtresse le petit Flappy montrait l'envie de la rejoindre. Il gigotait et repoussait mes mains avec ses petites pattes. Je le posai alors sur mon embarcation et il se précipita vers sa maîtresse pour lui sauter sur le haut de la tête. Il semblait bien satisfait de sa position et regardais l'eau et les petites vagues, serein. Il avait vraiment confiance en elle. Amusé par la scène je les vis tous les deux remonter sur la rive et finalement Flappy était retourné dans sa cage, un endroit bien plus sur pour lui puisqu'il ne risquait pas d’aggraver la blessure de son œil... en principe.

"Journée de repérage? Quel repérage?"

Il regardait la hippy surpris, il avait visiblement raté tout le reste de son explication. La jeune fille d’ailleurs se rapprocha de la renarde et moi, sans vraiment prêter attention a la question.

Cependant je ne vais pas tarder, l'oeil de Flappy est mal en point, je vais passer à l'infirmerie récupérer de quoi le soignée et je verrai ce que je pourrais faire..."

« Il faudrait faire une micro suture, mais je ne pense pas qu'ils aient de fils convenables pour faire ça. À mon avis le mieux serait de désinfecter et de lancer se réparer tout seul, sauf si tu croise un vétérinaire ou un élève avec un pouvoir de soin, il y a quelques uns. »

"Me concernant je suis venue ici pour fuir le désordre qui règne dans l'académie. Ce n'est pas trop mon délire de regarder des idiots courir dans tous les sens en criant et en dérangeant les autres. Donc je me suis dis que je ferais mieux de partir loin de tout ce bruit et de me trouver une occupation tout simplement. Mais bon je suppose que je devrais remettre ça à demain, j'ai un peu perdu la motivation à vrai dire. Et vous?"

Les échanges commençaient à devenir un peu chaotiques et je ne voulais pas couper la parole à quelqu'un ou inversement. Après que la renarde se soit étirée, elle reprit.

"Au fait je ne me suis pas présentée, je suis Asura. Ravie de faire votre connaissance, même si j'aurais préféré vous rencontrer dans des circonstances un peu moins vaseuses."

Alors je répondis à la nouvellement nommée Asura avec un peu d'empressement au début, puis repris un rythme normal, notant quand même la blague avec un léger sourire.

« Moi c'est Narok, Saphir, ça fait un moment que je suis à l'académie et je cherchais à éviter le tumulte des imbéciles, pas vraiment mon truc non plus. Du coup je faisais une sieste, tu cherchais quelque chose en particulier Asura ?»

Le vent sur le torse je recommençais à avoir chaud, je m'assis donc en tailleur. L'occupation d'Asura m'intriguait, et son pouvoir aussi, mais j'avais appris que les questions sur les pouvoirs pouvaient être indiscrètes et mal perçus. Je ne négligeais pas non plus la Hippy et le garçon couvert de boue. D'ailleurs je lui réitérai ma proposition.

« Tu es sûr que tu ne veux pas que je te nettoie un peu tes fringues ? Ils vont garder l’odeur de la vase pendant longtemps si tu les laisses comme ça, et ils pourraient rester tachés aussi. Mais c'est toi qui le sens... »

Hmm jeu de mots in-voulu j'espère qu'il ne le prendra pas mal il n'avait pas l'air d'avoir beaucoup d'humour avec ça tête de dix pied de long perpétuelle.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Jane Cowell le Ven 15 Juil 2016, 17:50

Après avoir finis mes explications, Chris, qui semblait déterminé à partir m'interpella.

"Journée de repérage ? Quel repérage?"

Je n'avais pas vraiment envie de perdre mon temps à raconter mon pouvoir, surtout que Flappy ne semblait pas être bien. Je lui répondis donc rapidement.

"Disons, que mon pouvoirs à un rapport avec les êtres humains, je suis donc venue afin de regarder ce que je trouverai ici..."

"Il faudrait faire une micro suture, mais je ne pense pas qu'ils aient de fils convenables pour faire ça. À mon avis le mieux serait de désinfecter et de lancer se réparer tout seul, sauf si tu croise un vétérinaire ou un élève avec un pouvoir de soin, il y a quelques uns. "

Je pense pouvoirs faire quelque chose, je m'occupe régulièrement des blessures des animaux, en plus je pense que nous ne croiseront personne aujourd’hui. Il faut juste que je me dépêche!  

Après avoir finis ma phrase, je pris mes écouteurs et mon téléphone, et je me mis en direction de la sortie de cet forêt, j'avais toujours la cage de Flappy dans ma main gauche, il ne bougeait pas, sûrement à cause de la douleur, ou de tout ce qui c'est passer.

La musique qui se trouvait dans mes oreilles m’empêchait d'entendre le reste de leur conversation, mais je m'en fichait, ce n'étais pas le plus important à présent. Une fois arrivée à Tsuki, je passerai chercher discrètement du matériel et j'irai joué les médecins dans ma chambre...


Ma fiche de présentation
Mon casier
Mon journal
Mon dossier
                                         
Je parle en #611212
avatar
Jane Cowell

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Invité le Dim 17 Juil 2016, 13:00

Chris scruta les trois paires d'yeux autour de lui (Quatre ? le rongeur n'est pas compté bien sur).
-"Disons, que mon pouvoirs à un rapport avec les êtres humains, je suis donc venue afin de regarder ce que je trouverai ici..."
Visiblement Chris était bien trop présent à son futur et non à son immédiateté : des regards furent échangés. Ces trois là avaient des personnalités bien différentes. Clairement, pour Jane, son pouvoir était une évidence *Il faudrait que cela le soit pour les autres aussi... j'aimerais que ça soit aussi simple*. La conversation était à présent aux présentations :
-"Au fait je ne me suis pas présentée, je suis Asura. Ravie de faire votre connaissance, même si j'aurais préféré vous rencontrer dans des circonstances un peu moins vaseuses."
La remarque amusa Chris qui gratifia la renarde d'un authentique sourire joyeux... et boueux. Le Void l'effaça aussitôt et son visage redevint de cire.
-"Moi c'est Narok, Saphir, ça fait un moment que je suis à l'académie et je cherchais à éviter le tumulte des imbéciles, pas vraiment mon truc non plus. Du coup je faisais une sieste, tu cherchais quelque chose en particulier Asura ?"
Chris répondit à son tour à l'usage des deux récemment arrivés :
-"Christian Fox. Même chose. Les Rubis... c'est dingue ce qu'on perdre comme temps et énergie à faire n'importe quoi". Le dénommé Narok *d'où vient un patronyme pareil d'ailleurs ? un pseudonyme ?* rajouta : -"Tu es sûr que tu ne veux pas que je te nettoie un peu tes fringues ? Ils vont garder l’odeur de la vase pendant longtemps si tu les laisses comme ça, et ils pourraient rester tachés aussi. Mais c'est toi qui le sens..." Chris tenta un sourire amical :
-"Inutile. Merci. C'est... étrange, ton truc" - Chris revoyait le jeune homme nettoyer la robe du petit animal avec... *c'était du sang ? erf !!* -"Mais tu as quand même raison, il faut que je file avant que cela ne soit trop sec, sinon ils vont me crucifier sur place à la laverie". Déjà, Jane Cowell s'éloignait. Rencontre fortuite... rendez-vous prochain pour l'épisode deux. Qui sait ? Chris l'observa s'éloigner sa cage sous le bras. Il fit de même en saluant silencieusement les deux autres... il grattait déjà les taches sèches tout en s'éloignant.


Dernière édition par Christian Fox le Lun 15 Aoû 2016, 17:04, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Asura le Dim 24 Juil 2016, 19:59

Après une discussion sur la provenance de la mystérieuse paire de chaussures qui était à l’origine de tout ce grabuge les présentations continuèrent. Enfin en ce qui concerne le jeune homme aux tatouages et l’autre à lunettes, la jeune fille était partie comme une flèche emportant son rongeur avec elle. Elle avait surement l’intention d’aller le soigner ou quelque chose du genre, elle n’était pas vétérinaire pourtant, mais bon apparemment elle avait un pouvoir en rapport avec les êtres vivants donc je suppose que ça suffirait. Pauvre petite chose.

« Moi c'est Narok, Saphir, ça fait un moment que je suis à l'académie et je cherchais à éviter le tumulte des imbéciles, pas vraiment mon truc non plus. Du coup je faisais une sieste, tu cherchais quelque chose en particulier Asura ?»

Il s’était assis en tailleur puis nous regardait en attente d’une quelconque réponse à sa question. J’avais l’impression qu’il avait une obsession pour la propreté à vouloir nettoyer tout le monde, enfin surtout les deux personnes les plus boueuses la jeune fille qui avait déjà fuis très loin et le jeune homme avec des lunettes qui d’ailleurs se nommait Christian Fox, et qui lui aussi fuyait ces débiles de rubis lui avait refusé catégoriquement ce nettoyage express.

« Inutile. Merci. C'est... étrange, ton truc. Mais tu as quand même raison, il faut que je file avant que cela ne soit trop sec, sinon ils vont me crucifier sur place à la laverie. »

N’empêche il me faisait penser à un aristocrate vu comme ça. Ce n’était que du sang enfin je crois, puis si il le contrôle je ne pense pas qu’il va s’amuser à le recouvrir de sang pour s’amuser enfin je suppose. Et mais d’ailleurs il m’avait demandé ce que j’étais venue faire ici en particulier, est ce que je devais lui dire la vérité avec la folle des arbres de toute à l’heure ?

« Moi ? Euh ? En fait j’étais simplement venue me défouler en réalité. Avant de venir ici je prenais des cours de lance et depuis que je suis à l’académie je n’ai pas eu l’occasion d’en refaire, puis je ne veux pas passer pour une folle sauvage. Du coup je suis venue ici, pour trouver un bâton assez long et robuste qui pourrait me servir de lance, mais bon la miss-j’aime-les-arbres-les-touche-pas m’a un peu refroidit. »

Je croisais les bras en regardant la foret avant de m’assoir à coté de Narok. J’imagine qu’elle était déjà arrivée à l’académie d’ailleurs. J’imagine non pas que j’ai une certaine conscience par rapport aux arbres et que je les considère comme des gens. Mais bon ! Avec tout ce qui s’est passé j’ai perdu l’envie voir la motivation mais bon ça reviendra je suppose.

« D’ailleurs tes tatouages là c’est en rapport avec ton pouvoir ou quoi ? Fin je trouve ça particulier quand même de t’amuser avec du sang si c’est bien ça en tout cas ça en a l’air.  Oh et désolée pour le lancement de chaussures Christian c’est ça ?»

Je le gratifiais d’un sourire désolée, bon je ne l’étais pas vraiment je trouvais ça plus marrant qu’autre chose d’ailleurs, ça n’avait pas vraiment l’air de le vexer non plus ce qui était encore plus dommage.
Ceci dit il commençait à se faire tard et je commençais à me demander si je ne devrais pas rentrer à l’académie, bah je verrais bien, je n’étais pas pressée après tout.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clapotis et clafoutis. [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum