Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par "Hakaishin" Warren le 27/6/2016, 21:18

Les blessures reviennent. Parfois, j’y repense. Certaines me lancent encore. Les plaies. Les cicatrices. Les blessures intérieures. Les souvenirs affluent. Les sensations, désagréables à souhaits, reviennent en force. Cette douleur physique, qui me brûlait, me rongeait, cette sensation que je devais me dépasser, ma vie en danger, tous ces gens paniqués autour de moi… Et moi, au milieu de tout ça, qui m’étais volontairement mis en première ligne. Moi qui avais hérité, durant un petit moment du lead. Je ne voulais pas. Jusqu’aujourd’hui, je me demandais encore si ce rôle de leader me sied réellement. Je n’en savais rien. La question tournait, et retournait dans ma tête. A vrai dire, elle avait toujours tourné. Avais-je cette âme, pour diriger les opérations ? Je ne parle pas ici d’une place de chef. Mais bien de leader. Je déteste les chefs. Ce sont les moins expérimentés, ne connaissent que la théorie, et exigent la pratique de leurs subordonnés. Je parle du vrai rôle de leader, celui qui dirige, certes, les opérations, mais qui les exécute avec non pas ses sous-fifres –car aussi sympathique soit-on, ceux qui sont hiérarchiquement au-dessous sont des sous-fifres-, mais son équipe. Le concept d’équipe me plaît bien, c’est vrai. Elle permet d’avoir la sensation de bien s’être intégré. Et souvent, de briller. Mais que faire, lorsque ton équipe est totalement désorganisée, et que tout le monde panique ?

Depuis ces événements à Tsuki, je n’ai jamais vraiment cessé d’y penser. J’avais échoué à être un bon leader. Les questions me sont alors revenues en pleine figure. Devais-je être un leader ? Il m’était apparu plusieurs réponses au fil du temps. Ce n’était pas tout à fait ma faute. Je ne devrais pas autant m’en vouloir. Peut-être me suis-je menti à moi-même, mais qu’importe ? Après tout, personne ne le saura. Je ne devrais pas autant m’en vouloir, car j’ai fait tout ce qui était en mon possible pour sauver le maximum de pensionnaires. J’ai failli me sacrifier pour en sauver une poignée. J’avais été sauvé in extrémis. D’autre part, toute l’équipe n’était pas conditionnée. Je me souviens du chaos régnant dans le gymnase. C’était intenable. Sans l’arrivée de Ren’bo et Maester au bon moment, je ne sais pas ce qui serait advenu de nous. Tout partait dans tous les sens. Chacun pensait pouvoir se rendre utile à sa manière. Chacun voulait faire comme il l’entendait. Nous étions désunis. Et nous en arrivons à aujourd’hui…

Raclaw. Ce maudit Raclaw. Source de nombreuses de mes réflexions. Ce mec. Ce mec… Je me connaissais. Je pensais me connaître. Mais ce maudit jour, j’avais beaucoup appris sur moi. J’avais appris que malgré ma légère misanthropie, je me souciais, naturellement, de ces gens, avec qui je partage ma pension et mon lieu de vie. J’ai appris que j’avais un esprit de sacrifice, que j’ai utilisé pour les sauver. Mais surtout, j’ai appris que je pouvais réellement avoir la haine. La rage, la colère, l’énervement au plus haut point. Envers Raclaw. Ce mec… Il faisait n’importe quoi. C’était à croire que les flammes qu’il contrôlait lui avaient cramé le cerveau. J’avais de la peine à me rendre compte qu’il faisait vraiment ce qu’il faisait. « Moi, je tape. » Voilà comment l’on pouvait résumer sa pensée, lors d’une véritable opération militaire, impliquant des cyborgs. Même après autant de temps, y repenser me donne encore envie de frapper. Quoi que ce soit. Pour évacuer la colère. Le pire dans tout ça ? Ce chien est parti de l’académie peu après les événements. J’ignore pourquoi. Je ne voulais, et ne veux toujours pas le savoir. Ce qui importe dans cette information, c’est que je ne pouvais pas me venger. J’étais enfin sorti de l’hôpital, complètement remis sur pied lorsque je l’ai appris. Je ne l’ai jamais dit à personne. Pas même à Myo, il aurait voulu venir avec moi. Il s’agissait de ma vengeance personnelle. J’étais celui qui allait rabattre le caquet de cette baltringue, et le faire baisser les yeux devant moi. Sans la moindre pitié, ni le moindre ménagement. Quelle ne fut pas ma réaction, lorsque j’appris il y a deux semaines que le fameux Raclaw était de retour. Une seule pensée résonna dans ma tête. J’allais pouvoir me venger.

Et je comptais le faire en grandes pompes.

Il y a une semaine. Raclaw, à moins que ses flammes lui aient cramé la rétine en plus des neurones, a dû trouver sur la porte de sa chambre un mot manuscrit, écrit et collé par mes soins.

« Salut, Raclaw. Un défi t’attend dans une semaine. Vendredi soir, 22 heures pour être exact. On m’a dit que t’avais le sang chaud, que tu kiffais la  baston. Ça tombe bien, parce que j’ai un p’tit souci avec toi. On va pouvoir régler ça tranquillement au terrain d’entraînement. Sauf qu’on va se battre pour de vrai. Aussi, au cas où t’as la moindre intention de te défiler, l’état de ta chambre te foutra tellement en rogne qu’elle disparaîtra aussi vite que tes dents le feront le jour J. A bon entendeur, mon p’tit.
Ta mort. »





Ce qui l’attendait derrière la porte ? Une chambre que j’avais totalement retournée, des vitres brisées, sa valise ouverte, son contenu éparpillé, ainsi que quelques affaires de valeur volées. J’ai bien entendu pris le soin de rester anonyme pour qu’il découvre mon visage le jour J uniquement. Il n’avait absolument aucun moyen de savoir qui j’étais, peu importe comment l’on retournait la chose.

Vendredi matin du jour J.

J’avais séché, comme souvent, les cours. Mais pas pour dormir, cette fois. Ce matin, je l’avais passé au cybercafé. J’avais préparé quelques affiches. C’était là le plot indispensable de mon plan. Une fois une bonne pile de feuilles A3 sous le bras, je retournai avec discrétion à l’Académie, et m’attelai à la dernière partie du plan. La plus longue, à vrai dire. Elle me prit toute la journée. Mais j’eus fini à temps. Trente minutes avant que tout le monde ne retourne aux internats. Lorsque tout le monde rentra aux maisons Rubis, Saphir et Émeraude pour le couvre-feu, ils purent trouver une bonne quarantaine d’affiches scotchées aux murs et fenêtres, disant :

« UN GRAND ÉVÉNEMENT CE SOIR ! En ce vendredi, un Rubis et un Saphir vont s’affronter pour leur honneur respectif ! Un véritable spectacle vous attend ! Warren Kisuke, contre Raclaw Leonheart ! Qui est véritablement le plus fort des deux ? Qui sera le vainqueur de cet événement ! Réponse à 22 heures, au terrain d'entraînement ! Soyez au rendez-vous ! »

Vendredi soir. 21h30.

Tout était prêt. J’avais bien préparé le coup. Je m’étais rendu sur les lieux une heure à l’avance. J’étais au milieu du terrain de foot tracé dans la terre. Assis en tailleur. Encounter activé, repoussant la lumière afin que personne ne me voie. J’étais donc pour le moment invisible, l’une des diverses utilisations que j’avais de mon pouvoir. Personne ne me voyait. Je ne voyais personne. Je méditais froidement. Du mieux que je pouvais. Je tremblais d’excitation. Ca fait longtemps, si longtemps que j’attends cela. J’allais pouvoir venger mes nuits sans dormir, ces réflexions sans fin. J’allais me venger de Raclaw Leonheart.

HRP:
Donc, là, j'explique le bail : Raclaw poste d'abord son arrivée. Ensuite, les spectateurs pourront poster. J'laisserai un peu de temps pour répondre, histoire de pas trop vous couper l'herbe sous le pied. Donc en fait, ça fera : Warren -> Raclaw -> spectateurs. Y a pas d'ordre pour les spectateurs, essayez juste de respecter vos posts entre vous. Ah oui, et du coup : pour Raclaw et les spectateurs, Warren n'est pas encore là. Il est invisible pour vous, gardez-le en tête quand vous posterez. Sur ce, Raclaw, à toi l'honneur !


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Administrateur Divin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par Raclaw le 28/6/2016, 08:36

Raclaw qui était récemment revenu a l'académie après une longue absence due a certains problèmes médicaux mais il était aussi partit pour méditer un peu sur lui même et developper ses pouvoir et maintenant il pouvait les contrôler becoup mieux. Le flux qui coulait en lui était plus simple à manipuler maintenant il avait le pouvoirs de se soigner avec des flammes spéciales de couleurs dorées. mais a son retour a l'académie il avait trouvé sur sa porte de chambre du dortoir saphir une lettre le défiant et l'invitant a se battre. Il voulu l'ignorer mais en ouvrant la porte de sa chambre il découvrit un spectacle horrible en remarquant que sa chambre avait été dévasté et mis a sac, tout était sans dessus dessous, il trouva aussi le cadre ou se trouvait la seule photo qu'il avait de ses parents.  

Il bouillonnait, il brulait intérieurement. Il ne savait pas qui avait fait ca mais il allait lui apprendre qu'il y a certaines choses qu'on ne touche pas et qu'il y a certaines personnes que l'on ne provoque pas. Il brula la lettre dans sa main et laissa les cendre se glisser en dehors de sa main par les interstices entres ses doigts avant de se mettre a ranger sa chambre et la nettoyer.

Le vendre di de l'affrontement Raclaw était resté sur le toit afin de se concentrer. il n'avait pas utiliser ses pouvoirs depuis une semaine pour garder une puissance de feu maximum. a 20h50 il partit dans sa chambre pour se mettre en tenue de combat, il mit un treillis noir et des rangers coqué ainsi qu'un t-shirt blanc et un collier au bout duquel était relié des plaques militaires. Des mitaines noirs avec des flammes dessus et long manteau un peu comme celui de matrix mais en coton. Il sortit alors en verrouillant sa porte et se dirigea vers le terrain d'entrainement. Sur le chemin il vit une affiche annonçant le combat a venir. Apparement son adversaire se nommait Warren, il se souvenait d'avoir déja entendu ce nom mais il ne souvenait plus ou.

Une fois sur le terrain a 20h 55 il s'arrêta net et attendit appuyé contre un arbre les yeux clos mais malgré tout attentifs. Il voulait se battre mais se calmait afin de bien analyser son adversaire non présent pour le moment pendant le combat.


Dernière édition par Raclaw le 30/6/2016, 23:28, édité 1 fois




Raclaw Theme

Raclaw Investigation/ Reflexion Theme

Raclaw Battle Theme
avatar
Raclaw

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par Invité le 28/6/2016, 10:08

J'étais pas partis en cours ce jour là, je m'étais réveillée dans l'après midi et j'étais complètement HS... j'étais plus fatiguée ces temps ci et ça même en freinant sur l'entraînement, du coup j'avais décidée que là, j'allais freiner que dalle, j'allais juste m'exploser même si je pouvais me lever le lendemain. J'étais arrivée en pleine pause et pendant ces périodes là bah je marche un peu dans l'académie, je préférais ça plutôt que de m'arrêter... sûrement parce que je savais que ça me niquerait si je faisais ça. Bref, je marchais tranquille dans les couloirs et c'est là que j'avais vu pleiiiiiiiiiiins d'affiches qui annonçait apparemment un putain de truc. Bah c'tait pas la moitié d'une connerie en tout cas, y'avait une putain de baston ! UNE PUTAIN DE BORDEL DE CUL DE BASTOOOOON ! On pouvait pas dire que ça courrait les rues ces merdes et ce qui était sûr c'est que j'allais être là au premier rang pour avoir du sang sur la face ! J'allais être là oui... mais là où ? Bah oui parce que j'étais en mode excitation de hentai mais y'avait rien de marquer pour le lieu bon bah j'allais devoir me balader avec une table comme une débile et... ouais en fait oubliez, c'tait écrit j'étais juste trop débile pour le voir juste à côté de l'heure. Ah et pourquoi une table ? J'allais pas commenter le combat debout non plus ! En plus je pouvais me foutre debout sur la table si y'avait pas table !

J'étais partis direction la douche, je pouvais pas continuer l'entraînement comme ça avec un bordel pareil de prévu, j'allais pas arriver en retard croyez moi, une fois que j'étais complètement fraîche t'as vu sisi, j'avais commencer à hésiter sur le fait de faire des paris ou pas... mais au final j'avais trop eu la flemme donc pas de pari... pas de moi du moins. C'tait à 22h du coup je devais arriver plus tôt pour pas me faire ken et être devant. Maintenant que je suis venue au pari, non j'avais aucune idée de qui c'taient ceux qui allaient ce foutre sur la gueule, pour une fois qui se passait un truc dans ce trou... 'fin un truc qui allait pas finir par moi à poil attachée dans le vide quoi... J'avais regarder mon bureau cinq secondes avant tout foutre au sol et de me dire que j'allais emmener ça pour me servir de table... mais au bout de quelques minutes je m'étais dis que j'avais b'soin d'un truc plus gros, plus large parce que le mien c'tait un peu le modèle une personne qui s'emmerde tout seul à bosser dessus... sauf que c'tait impossible d'en avoir une de nuit, 'fin c'est ce que je croyais ça m'aurait étonnée que le personnel laisse les classes ouvertes après la fin des cours MAIS ! C'tait pas grave parce que les rubax avait un foyer ! Et y'avait sûrement une table là bas !

J'étais allée vérifier et ouais, y'en avait une assez large du coup c'tait réglé, j'avais juste à prendre une chaise au pif et c'tait bon. J'avais réussir à m'endormir comme une merde en essayant de passer le temps jusqu'à la bonne heure, l'était 21h et j'avais la tête dans le cul bordel ! Je m'étais grouillée le boule pour prendre une chaise et la table que j'avais vu 'fin comme je pouvais pas porter les deux j'avais passé la chaise à Lilith et j'étais partis !

En arrivant sur le terrain d'entraînement y'avait déjà un mec qu'était là... j'savais même pas si c'tait lui qu'allait s'battre mais il était tout seul. J'avais lâché ma table au sol et fait déposer la chaise à Lilith et j'avais posée mon cul dessus... j'arrêtais pas de me dire qu'y me manquait quand même un micro... m'enfin je pouvais pas faire plus avec aussi peu de temps pour me préparer et nan j'avais pas envie de causer au mec qu'était arriver avant moi, la flemme. J'avais plus qu'à attendre que ça commence en espérant qu'ils allaient pas faire comme ses boulets qui limite se lèche le cou et qui s'entre renifle le parfum pour perdre du temps, le temps qu'un pote à eux les séparent sérieux, s'ils font ça, je démonte le mec qu'est sensé les séparer.


Dernière édition par Lynn' le 28/6/2016, 10:51, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par Chizuru le 28/6/2016, 10:42

À la base, ma journée s'annonçait ultra barbante, sans quelconque intérêt. Je commençais à huit heures par deux heures de maths, pour enchaîner sur deux heures d'initiation au japonais (je ne sais même pas pourquoi j'étais encore dans ce cours, je m'y étais inscrite à la base pour monter ma moyenne, mais quand on est japonaise, apprendre à décrire son animal de compagnie c'est barbant à souhait), et mes cours de l'après-midi étaient tout aussi peu attirants que ceux du matin. Et je n'avais rien de prévu dans la soirée pour rendre la perspective d'aujourd'hui plus attrayante.
J'ai un moment songé à sécher le japonais pour aller au cinéma, mais c'était un loisir qui m'est déconseillé bien plus qu'à l'ordinaire, du moins jusqu'à l'année prochaine. J'ai assez manqué de cours comme ça. De toute façon, sécher ce n'est pas mon genre.
Bref, ma journée avait l'air de la journée la plus chiante et ennuyeuse de toute l'histoire de mes journées, jusqu'à ce que je rentre au dortoir hier soir. Même en étant la fille la plus dans la lune au monde, je n'aurais pas pu rater une seule de ces affiches, tellement elles tapissaient les murs de la salle commune Emeraude.

"UN GRAND ÉVÉNEMENT CE SOIR ! En ce vendredi, un Rubis et un Saphir vont s’affronter pour leur honneur respectif ! Un véritable spectacle vous attend ! Warren Kisuke, contre Raclaw Leonheart ! Qui est véritablement le plus fort des deux ? Qui sera le vainqueur de cet événement ! Réponse à 22 heures, au terrain d'entraînement ! Soyez au rendez-vous ! "

Je ne connais absolument pas ce Warren Kisuke, mais il est à ce moment là, sans le savoir, devenu mon nouveau meilleur ami. Peu importe qui mettant une raclée à mon crétin d'ex petit-ami est mon meilleur ami. Je ne sais pas pourquoi je le hais tant -après tout ce n'est qu'un ex-, peut-être parce qu'il a essayé d'étrangler Yumie, ou qu'il m'a fait passer pour une traînée à cause de quelque chose qu'il a également fait (même si lui n'a pas fait de rêve humide et semblant particulièrement réel à propos de Célestia....quoi que, sait-on jamais). Le fait est que, je le déteste, et le voir se prendre une raclée (car, soyons honnête, à moins que ce Warren soit de gabarit enfant de 12 ans, il va se prendre une raclée) est une perspective qui me plait beaucoup. Je ne suis habituellement pas si rancunière, mais il faut croire que la gifle "à la vitesse du son" que m'a collé son ami a dû déranger quelque chose dans mon cerveau !

Ma journée, je l'ai donc passée à être toute excitée à propos de la soirée à venir. Je ne suis pas grande fan de baston mais là, c'est différent. L'impatience n'est certes pas le meilleur moyen de me tenir concentrée en cours, mais, au pire mes cahiers avaient bien besoin d'être gribouillés à nouveau...

Le soir venu, je me dépêche de faire mes devoirs et de dîner pour être à l'heure. On dirait que je m'apprête à voir un spectacle grandiose, c'est sûrement assez drôle à regarder ! Mais qu'importe. A 21 heures trente, tapantes, je suis au terrain d'entraînement, prête à voir mon ex se faire défoncer, ma veste attachée autour de ma taille et un sachet de popcorn à la main (histoire de mieux profiter de ce spectacle). Apparemment, je ne suis pas la seule excitée à l'idée de la bagarre, puisqu'une fille est déjà là. Rousse, super jolie, elle a même une table, je ne sais pas pourquoi..mais elle en a une. Je souris et fais quelque pas vers elle.

"Tu connais un de ces gars ?"

Je demande avec un sourire, avant de reporter mon attention sur le terrain. Mon ex est également déjà présent, mais je ne vois aucune trace de son adversaire. Il s'est habillé comme un militaire, mais avec un manteau qui ne lui va pas et des mitaines en plus. Le coup du manteau c'était idiot, ça va le gêner...mais au pire, tant pis pour lui. Un rictus mauvais déforme mes lèvres, à le voir je le hais encore plus. J'ai envie de lui dire un petit "bonjour," pas un du type gentil, un petit "oh j'ai hâte de te voir te faire ratatiner !'
Aussi, je signale ma présence par une très légère brûlure, une qui, je le sais, n'est pas suffisante pour lui faire réellement mal, juste assez pour l'agacer et lui montrer que je suis là (et que je ne suis pas prête à faire la paix).




~~Bien le bonjour Invité !!♥️~~
Chez les Timmy'nati, détruisez toutes traces des times out
avatar
Chizuru

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par Célestia le 28/6/2016, 11:10

J'en ai marre. Pourquoi il a fallu que ça tombe sur moi, cette merde là ?! J'ai l'air trop con à rentrer et sortir des toilettes sans arrêt.
Parce que oui, depuis ce matin Célestia faisait des vas et viens entre les toilettes et la salle de classe. Jamais elle n'oserait dire qu'elle a contracté une foutue maladie qui te fait avoir des diarrhées et d'horribles douleurs devant toute la classe... Heureusement pour elle, la sonnerie a signé la fin des cours. La jeune fille est donc sortie à toute vitesse de la classe... pour se précipiter à nouveau dans son endroit préféré. Elle espérait sérieusement que cette nouvelle crise ne durerait pas longtemps, sinon ça allait être un véritable enfer pour elle...

En revenant au dortoir des Saphirs, se tenant le ventre et grimaçant, elle enfin remarqua une affiche qui était pourtant postée dans toute l'académie -veuillez l'excuser, mais son attention avait été retenue par ses maux de ventre et ses petits problèmes. Il y avait écrit, en gros et en gras :

"UN GRAND ÉVÉNEMENT CE SOIR ! En ce vendredi, un Rubis et un Saphir vont s’affronter pour leur honneur respectif ! Un véritable spectacle vous attend ! Warren Kisuke, contre Raclaw Leonheart ! Qui est véritablement le plus fort des deux ? Qui sera le vainqueur de cet événement ! Réponse à 22 heures, au terrain d'entraînement ! Soyez au rendez-vous !"


Célestia regarda l'affiche durant de longues secondes, oubliant ses douleurs qu'elle avait depuis presque son réveil. Une baston si ouvertement déclarée ? C'était rare dans cette académie. Bon c'était une baston pour voir qui est le mâle dominant du coin, mais ça restait une baston. Les combattants l'intéressaient plus cependant. Il y avait un dénommé Warren qu'elle ne connaissait ni d'Ève ni d'Adam, par contre Raclaw... Tiens il est toujours là lui ? Célestia ne l'avait pas vu depuis cet événement chaotique. Elle ne voulait pas savoir ce qu'il lui était arrivé ; à vrai dire elle s'en contre fichait. Très bizarrement, elle espérait qu'il se fasse lamentablement rétamer par ce Warren, allez savoir pourquoi. Elle ne ressentais plus l'attirance qu'elle avait auparavant pour ce mec. Une nouvelle relation de courte durée pour la bleue donc. Bien qu'à chaque fois elle se disait de faire attention, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir une (courte) relation avec un mec ou une fille avant de casser, souvent par insatisfaction. Mais revenons donc.
Célestia allait être présente pour cette baston, pour sûr. Mais avant, un petit tour aux toilettes s'impose.

•••

Le jour J, Célestia avait bien prit soin d'arriver à l'avance. Elle ne fut pas la seule, car il y avait déjà une jeune femme aux cheveux écarlate et... une fille qu'elle n'aimait pas. J'ai juste à ne pas m'approcher d'elle et ça devrait passer non ? Aussi elle prit ses distance avec la fameuse jeune fille et se plaça à côté de la fille aux cheveux rouge -pas complètement à côté, en prenant ses distances là aussi. Sa crise s'était finie un peu avant qu'elle ne parte regarder le combat. Coïncidence ? Sûrement. Elle vit Raclaw qui était déjà là. Elle ne savait pas trop quelle position adopter. Lui faire croire qu'elle l'aimait encore alors que ce n'était plus le cas ? Ou faire semblant de chercher l'autre adversaire ? La dernière option lui parut la bonne, aussi elle s'attela à la tâche en attendant l'heure fatidique.
Quand j'y repense, c'est la relation la plus courte que je n'ai jamais eu.


Couleur dialogue : #4DA6E1
avatar
Célestia

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par Mathilde le 1/7/2016, 12:46

La nuit est belle. Douce, calme et parfumée par les fleurs d'été. Je n'ai pas du tout envie de rester là, dans ma chambre, cloîtrée, à attendre les bras de Morphée. Je n'aime pas les couvres-feu, je n'apprécie tout simplement pas que l'on m'impose telles ou telles horaires. Je sais très bien que le lendemain, je serai assise là, en cours, à être attentive et plus ou moins sage. Chacun de mes devoirs ont été méticuleusement accompli, mon sac est rangé et mes affaires préparées, je ne veux pas rester seule dans ma chambre. C'est un comble lorsque tu penses que je suis dans une chambre à quatre et qu'aucune de mes collègues ne sont présentes. D'ailleurs, je les connais à peine, je devrais faire plus ample connaissance, même si je suis un peu timide sur le coup. Sur un coup de tête, j'enfile mon cardigan beige et des baskets pour aller faire un tour dehors.

Qu'est-ce que je vais faire ? Je songe à faire ma petite demoiselle mystérieuse et solitaire, manger un bout et contempler les étoiles en pensant à ma vie. A vrai dire, je n'ai pas souvent l'occasion de m'accorder ce genre de moment. Je ne suis pas quelqu'un qui médite en permanence sur la vie et sur son Moi, mais faire des mises au point, cela ne peut pas faire de mal, surtout avec tout ce qui a pu se passer depuis ces quelques mois. Je me dirige comme à mon habitude dans le salon des Rubis pour chopper quelque chose à manger. Il y a toujours quelques boissons et nourritures bravement fait par des cordons bleus, cordons bleus inexistant chez les Rubis, franchement ils ne sont pas capable de faire quelque chose de véritablement bon. Ce n'est que dans ces moments-là que j'aurai aimé être chez les Saphirs les créatifs ou les Émeraudes les gens parfaits. Je soupire et me choppe un pain aux pépites de chocolat dans la gueule. Au distributeur de boissons, je me choisis du jus d'orange en canette. Fraîche comme c'est, cela va compenser le goût miteux de mon petit pain.

Soudain, à peine je me retourne, j'aperçois deux trois affiches opulentes avec écrit quelques choses de façon très lisible. Impossible de louper cela, je me dois d'aller lire. Me dirigeant vers l'une des affiches, voilà que j'apprends qu'un combat va être livré ce soir même, un Rubis contre un Saphir. Le Rubis est Warren Kisuke, je le connais un peu, j'ai eu l'occasion d'en entendre parler et, l'ayant aperçu dans les couloirs, cela ne m'étonne pas qu'il soit populaire. C'est un beau garçon. Quant à Raclaw Leonheart, le nom me dit rien. Il a peut-être dû arrivé tantôt ou il s'est absenté parce que son nom m'est inconnu. Il n'empêche que tout ça s'annonce être excitant ! J'abandonne toutes mes idées dont ma balade philosophique pour finalement me focaliser sur une baston qui risque, vu la tête de l'affiche, être d'enfer. Je sautille d'enthousiasme, gloussant avec malice et je me précipite à la sortie des dortoirs pour rejoindre les jardins puis très vite, le terrain d'entraînement.

Quelques néons jaunes illumines ce vaste terrain. C'est très calme. Une légère brise compense la chaleur et l'humidité un peu lourde. J'aperçois alors quelques filles qui murmurent quelques mots. Machinalement, je me dirige vers elles. La première chose qui me perturbe, ce sont leurs couleurs de cheveux : wouah ! Les élèves de Tsuki font preuve d'originalité avec leur cheveux mais honnêtement, je trouve cela vraiment cool et beau. Même si je ne les vois que de dos, je trouve ces trois filles vraiment jolies, j'aime les personnes qui s'approprie un style propre à eux. Je ne serai décider, lesquels de ces cheveux sont les plus beaux ? Et dire que nous ne sommes même pas au soleil, la faible luminosité jaune déforme la véritable coloration de leur chevelure.

Je suis désespérante, et dire que c'est la première chose que je remarque par mis tout le tableau qui se présente à moi. Je me rapproche d'elle en observant le terrain de combat et aperçois enfin l'un des deux catcheurs. Je ne reconnais pas bien le type et je ne l’aperçois pas très clairement, ce que je sais, c'est qu'il ne met pas familier, je constate que le jeune homme doit être Raclaw. Je viens finalement m'immiscer entre la rousse et la bleue.

« Hey les filles, il est quelle heure ? J'ai hâte que ça commence ahah ! »



Invité, would you like to be my gun ? ♥️
avatar
Mathilde

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par Nui Endya le 1/7/2016, 14:15

J'ai passé la journée à m'empiffrer de friandises en tous genre. Pour une fois, j'avais décidé de sécher une petite partie des cours en prétextant ne pas me sentir bien. J'avais certes loupé qu'une heure, mais au moins j'avais réussi à dégotter mille et unes sucreries et viennoiseries toutes aussi appétissantes les unes des autres. J'en ai pas mal profité pour grignoter entre deux cours, ce qui as permit de faire passer la journée plus vite. D'ailleurs, dès que les cours se sont terminés plus vite que d'habitude j'ai l'impression. Serais-ce le pouvoir des sucreries ?

Après les cours, je suis directement retournée dans ma chambre et je n'ai plus bouger. Je ne comprenais pas trop pourquoi les gens étaient excités et parlaient d'une baston, mais j'étais trop occupée à vaquer à mes occupations, jusqu'à la tombée du soir. N'ayant pas envie de respecter un quelconque couvre-feu, j'ai décidé de sortir en pleine nuit. En me baladant tranquillement dans les couloirs et en regardant les murs, je remarque des affiches collées au mur. Il est question d'une baston entre un certain Warren et un certain Raclaw. C'était donc de ça que ça parlais dans le dortoir ! Je ne connais pas les deux personnes, mais en aucun cas je ne pourrai manquer cette événement ! Je me précipite alors vers le terrain d'entraînement à toute allure.

Lorsque j'arrive sur le lieu dudit combat, il y avait déjà des personnes, dont un homme sur le terrain -sûrement l'un des deux adversaires, mais je ne saurai dire qui c'est. Une jeune femme aux beaux cheveux bleus, une autre aux cheveux mauves -très belle couleur, ça lui sied à merveille !-, une autre aux cheveux rouges écarlates et... Ooooh, mais ne serait-ce pas Mathi-chan ? ♥ Je ne l'ai pas vue depuis quelques jours, elle m'a manquée ~ Elle est toute mignonne en plus d'être super gentille ~ Je m'approche de l'intéressée, luis touche l'épaule et lui demande avec un petit ton joyeux :

- C'est toi, Mathilde ?

J'espère que c'est elle et qu'elle va me reconnaître ~



Je souris en #FD6C9E
avatar
Nui Endya

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par "Hakaishin" Warren le 21/9/2016, 16:58

21h30. Je méditais depuis plus d’une demi-heure. Qu’essayais-je réellement de faire ? Je ne savais pas réellement. Tout ce que je savais, c’était que je devais attendre. Faire passer le temps. En me calmant, en m’excitant, m’énervant, mélangeant le tout… Pour ensuite le contrôler. Je ne voulais pas m’énerver pour ce combat. Peut-être juste m’exciter. Après tout, je ne m’étais jamais vraiment battu avec quelqu’un possédant des pouvoirs, les cyborgs ne comptant pas. Je devais me calmer. J’avais l’impression que mon cœur voulait sortir de ma poitrine, tant il y cognait. Mais je devais me calmer. Ma vengeance allait être accomplie, mais il fallait que ce soit dans le plus grand des calmes, et la mesure nécessaire. Pas dans la mesure de ne pas trop lui faire mal évidemment, non, ça, c’était en fait le but premier. Dans la mesure de garder mon calme. J’étais en colère contre ce garçon. Mais je n’étais pas enragé. J’avais l’intention de lui faire très mal, mais je ne savais vraiment ce qui se passerait si j’étais vraiment enragé. Peut-être le tuerais-je sur le coup. Je ne voulais même pas penser au panel de moyens que j’avais pour en finir avec lui…

21h50. Les sentiments et émotions déferlaient toujours en moi. Mais elles étaient maintenant plus contrôlées. De la colère, je passais à l’apaisement. De l’apaisement, à la colère. Passant progressivement par toutes les phases. J’alternais sans cesse entre deux états extrêmes. Un coup, j’avais envie de me lever, d’aller le chercher, et de le déglinguer sur-le-champ. Dix secondes plus tard, j’étais parfaitement calme, attendant simplement le moment parfait. Voilà à quoi se résumait une grande partie de ma méditation. Le dosage de mes émotions.

21h59. Tout cela n’allait pas tarder. L’heure du rendez-vous approchait. De plus en plus. Les dernières secondes approchaient. Après autant de temps… Tant de réflexions… Tant de tourmentes… J’allais vaincre l’un de mes démons. Un poids en moins… Il était temps. Enfin. Cinq. Quatre. Trois. Deux. Un.

22h00. Progressivement, je retirai Encounter qui me dissimulait. A la manière d’un Obito se téléportant, j’apparus debout, au milieu du terrain, et observai autour de moi. Qui était là ? Je reconnus en premier les cheveux rouges de Lynn’… Et quatre filles inconnues au bataillon. Était-ce tout ? J’avais espéré attirer plus de monde que cela… Enfin. Tant qu’il ne manquait pas l’invité principal. Il était là. Adossé à un arbre. C’était la première fois que je le voyais depuis son retour. Au moins, j’avais juste. Il était bel et bien de retour. En chair et en os dans mon champ de vision. Parfait… Je pris une grande inspiration pour calmer tous mes muscles, de nouveau excités, et parlai d’une voix assez forte :

« Bienvenue au terrain d’entraînement, scène d’un combat ce soir ! Mettant en scène Raclaw Leonheart, le plus sulfureux des Saphirs ! Face à… Moi-même. Warren. »

D’un sourire chaleureux et d’un discours maniéré, je passai à une brusque déclaration et à une tête plus que concentrée. Je levai mon bras vers l’ennemi, et lui fis signe d’approcher.

« Viens. »


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Administrateur Divin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par Raclaw le 31/1/2017, 20:53

Raclaw adossé a son arbre avait les eux fermé et se concentrait uniquement sur sa respiration, il ne faisait attention a rien d'autre, il guettait le moindre geste ou mouvement suspect autour de lui tout en se concentrant pour garder sa rage a l’intérieur de lui et ne pas cramer le jardin de Tsuki en entier. de Plus il sentait bien de nombreux regards vers lui et qui n'était pas rempli de bonnes intention.

Et il était sur de la présence de Chizuru vu la sensation de flammèche sur sa jambe quelques instant plus tôt. Puis l'horloge de Tsuki sonna enfin l'heure tant attendu. Raclaw ouvrit alors lentement les eux et se retrouva face a un Blond avec un sourire sur les lèvres qui déclara comme un speaker de manif ou de concert le combat commencé. Raclaw se redressa et plongea ses yeux rouges sang dan ceux de son adversaire. avant d'enlever son manteau et de le laisser tomber a terre avant d'avancer en parlant.

-Ecoute je sais pas qui tu est mais tu vas avoir droit a la raclée de ta vie pour avoir saccagé mes affaire et détruit un de mes bien les plus précieux.

Raclaw accéléra a lors peu a peu et enflamma son poing, il avait décider pour e début de ne se battre qu'avec ca vu qu'il ne connaissait pas les pouvoirs de son adversaire. il courra alors vers lui et a un bon mètre lança un coup de poing a destination du visage de son adversaire




Raclaw Theme

Raclaw Investigation/ Reflexion Theme

Raclaw Battle Theme
avatar
Raclaw

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plus fort. [Raclaw + ZA WARUDO !]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum