Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Narok le Mar 14 Juin 2016, 19:46

Rappel du premier message :

Alors depuis peut il y avait une rumeur qui circulais dans les couloirs. On pouvait entendre des murmures à ce sujet dans des conversations cachés, mais avant d'en avoir une perception suffisante pour comprendre, la rumeur fuyait et taisait ses murmures. Il existe même des théories comme quoi les rumeurs fonctionneraient comme une entité propre et qu'elles n'auraient comme but que de se propager et se répandre. Une théorie absurde qui dans mon sens ne révélait pas l'essence même des rumeurs qui ne présentait qu'un besoin social reflétant l’incertitude et la crédulité mêlée à l'imagination fertiles de certain. Le reste dépendait de la naïveté des receveurs et des qualités d'orateur des émetteurs.

Mais les conditions surnaturelles de l'académie par la nature des résidents et leur capacité parfois invraisemblable auront sûrement suffis à instauré un climat propice aux rumeurs. Et après tout les rumeurs était peut être vrai. Après tout rien n’empêchait une élève d’errer dans les couloirs et de disparaître sans laisser de traces ne laissant que l'écho de ses lamentations. Mais pour moi cette rumeur révélait que quelqu'un était bien trop triste pour être évité comme le faisait tous ceux qui donnait vie à la rumeur. Certains avait peur de cette entité, et d'autres ne voulaient pas éprouver leur courage à vérifier son existence. Ce n'était pas mon cas, je n'allais pas laisser une saphir se tourmenter seule sans tenter de lui venir en aide.

En plus personne ne me dérangerai puisque depuis quelques temps, aucun ne s'aventurait dans le salon des saphirs après le couché du soleil. Donc personne ne se porterait témoin de ma frayeur si jamais je me faisait surprendre à chercher dans le noir. Je m'étais armé de talismans et autre charmes pour parer à tout événement. Non et puis quoi encore ? J’avais juste enfilé un short et un juste au corps sans manches noirs tous les deux. Me baladant pieds nue, je me dirigeais vers notre salon-bibliothèque afin de trouver l'objet de ma quête sans faire de bruit. J’avais espoir que je percevrais des bruits qui dirigerais mes pas, me gardant à l'abri dans le manteau de la nuit et sa protection. Les couloirs non éclairer et les escalier transportait un silence de mort et seul le bruit de mes pieds contre le sol frais parvenais à mes sens.

J'avais peur de finir bredouille quand j'ai finalement pénétré dans le salon. Rien ni personne. Aucun bruit ni lamentation, aucune trace de présence humaine ni d'aucune sorte. Pfff. Je me trouvais bien malin à m'être aventuré ainsi dans la pénombre à la recherche d'une incertaine âme à secourir. J’avais peut être raté quelques chose... un détail ou un indice. Mais plus j'y réfléchissais plus je me disais que j'étais simplement arrivé trop tôt. J'entrepris alors de m'installer dans un des fauteuils et de patienté.

**

Finalement je m'étais endormis. Bravo ! Belle garde soldat ! N'importe qui aurait put venir et repartir en te voyant pendant ton sommeil ! Mais pendant que je me faisait ma propre cour martiale, je capta ce qui m'avait réveillé. J'entendais des bruits de pas en approche. Je leva alors de mon fauteuil le jugeant dans la précipitation une bien piètre cachette. Je me sauva alors de son étreinte soporifique pour me ruer vers ma prochaine planque. Mais mon indécision me tourmentais et j'hésitais à me mettre dans un coin de la pièce pour me changer en ombre ou m’installer derrière le fauteuil ou encore me faufiler sous une table.

Et c'est avec la plus grande conviction que j’écartais l'idée de me mettre sous le tapis en même temps que je me dirigea à grands pas feutrés pour me placé sur le fauteuil qui m'avait accueilli. Mais pour parfaire mon camouflage je me couvrais de sang et de métal pour jouer le plus possible sur les couleurs imitant celles de mon siège, me fondant ainsi dans les couleur de celui-ci devant invisible pour quiconque entrerait dans la pièce.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Narok le Lun 20 Juin 2016, 12:40

Je suis infiniment reconnaissante envers ton pouvoir de t'avoir choisi. Il t'a permis de survivre. Je pense qu'il est capable d'aider les autres s'il est bien utilisé, comme pour... pour arrêter le sang de couler. Mais je ressens beaucoup de colère envers les adultes qui ruinent la vie d'autrui pour leur seul profit! Je ne comprends pas ce qu'ils peuvent y gagner... Mon père m'a enfermée et voulu me tuer, pourtant il a perdu une fille en le faisant. Cette... entrepris, a ruiné la vie d'une jeune fille pour quoi, au final? Qu'est-ce que cela a bien pu leur apporter?

Je la regarda patiemment, calme. Elle avait une vision bien enfantine de la situation et il lui manquait une chose importante à la compréhension de certaines situations. Elle ne manquait pas d’empathie, mais elle ne semblait pas vouloir se mettre à la place de tout le monde. Comprendre son ennemie est le  moyen le plus sûr de pouvoir combattre, cependant elle ne semblait pas prête à ça. Mais commencer à lui ouvrir les yeux pour qu'elle puisse entrevoir un monde ou il n'existe pas que des méchants et des gentils me paraissait opportun. Le pays de Candy n'a malheureusement jamais existé.

« Pour quoi ? La réponse est plutôt simple. Pour le progrès de la médecine ou de la science en générale. Imagine une matrice qui permet de produire n’importe quel métal dans toutes les formes possible et en quantité illimité. Après j'ai d'autre but avec mon pouvoir que d'être une ferronnerie ambulante. J’étudie beaucoup pour enfin réussi à faire des matrices organiques. Du coup je pourrais greffer des bras, réparer des déformations squelettique, soigner des traumatismes lourds. Mais comme moi ils avaient peut être vue le potentiel dans le domaine médicale. Et serait-ce si mauvais de pouvoir soigné des maladies incurables dans le monde entier avec un seul médicament unique qui aurait demandé le sacrifice d'une seule personne volontaire ? Bien entendu elle ne connaissance pas la nature du produit et avait seulement été informée que le produit test visait à lutter contre le cancer. »

« Tout ce que j'espère c'est qu'il non plus la possibilité de recommencer et qu'il ne cherche ni moi ni elle. »

Bercé par le mouvement de balancier qui accompagnait mes paroles je me sentais calme malgré les pensés qui ne me laissaient envisager que des problèmes. En parlant de pouvoir ça me rappelais un détail. Et c’était soit ça soit rebondir sur son père... le choix était des plus simples.

« Mais et toi ? Si je me souviens bien tu pensais faire une avancé dans peu de temps. Alors ? Tu as progressé avec ton pouvoir ? »
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Invité le Lun 20 Juin 2016, 14:53

« Pour quoi ? La réponse est plutôt simple. Pour le progrès de la médecine ou de la science en générale. Imagine une matrice qui permet de produire n’importe quel métal dans toutes les formes possible et en quantité illimité. Après j'ai d'autres buts avec mon pouvoir que d'être une ferronnerie ambulante. J’étudie beaucoup pour enfin réussi à faire des matrices organiques. Du coup je pourrais greffer des bras, réparer des déformations squelettiques, soigner des traumatismes lourds. Mais comme moi ils avaient peut-être vue le potentiel dans le domaine médicale. Et serait-ce si mauvais de pouvoir soigné des maladies incurables dans le monde entier avec un seul médicament unique qui aurait demandé le sacrifice d'une seule personne volontaire ? Bien entendu elle ne connaissance pas la nature du produit et avait seulement été informée que le produit test visait à lutter contre le cancer. »

Voilà qui me donnait matière à réfléchir. J'avais du mal à concilier le mal qui avait été fait avec de bonnes intentions. Le pire, c'était qu'on ne pouvait pas l'adapter à tous les cas. Surtout qu'à mes yeux on pouvait demander l'avis des gens concernés avant de jouer avec leur corps ou leur santé mentale. Je me voyais déjà essayer de guérir des troubles liés aux erreurs qui auraient facilement pu être évitées. Le monde me paraissait compliqué à comprendre, mais j'étais contente d'apprendre à le faire auprès des personnes patientes qu'étaient mes amis.

« Tout ce que j'espère c'est qu'ils n'ont plus la possibilité de recommencer et qu'ils ne cherchent ni moi ni elle. »

J'émis un petit sourire en espérant que son souhait soit réalisé. C'était peu demander à côté de ce qu'ils avaient vécus tous les deux. Mais si j'avais bien appris une chose, c'était qu'il fallait parfois souffrir énormément avant de pouvoir connaître une certaine forme de paix. J'en avais moi-même fait l'expérience.

« Mais et toi ? Si je me souviens bien tu pensais faire une avancée dans peu de temps. Alors ? Tu as progressé avec ton pouvoir ? »

Cette question, bien que légitime, me fit perdre un tant soit peu mon sourire. Je me mis à jouer avec mes doigts en les regardant. Je savais à présent ce que voulait dire ma grand-mère quand elle m'avait dit que le sang coulerait si j'utilisais la deuxième forme de mon pouvoir. La troisième n'en était que plus effrayante. C'est pourtant avec calme que je lui répondis, quoi que mes yeux ne restaient pas fixent :

- Mon pouvoir a évolué il y a peu de temps. Je suis maintenant capable de soigner les blessures.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Narok le Lun 20 Juin 2016, 15:11

Elle perdit le sourire qu'elle avait eu sur le visage depuis que j’avais dit que je ne voulais pas être retrouvé et que Lucy non plus. Je n’avais pas très bien compris non pourquoi cela l’avait fait sourire mais bon... . Elle était même gênés et déstabiliser par ma question, la preuve en était qu'elle avait entrepris de jouer avec ses doigts et paraissait concentrée sur eux.

Mon pouvoir a évolué il y a peu de temps. Je suis maintenant capable de soigner les blessures.

Elle m'avait répondu presque paniqué. Pourtant la réponse était toute à fait positive. Et même très positive. Désormais elle pouvais aider toutes personnes blessées. Elle pourrait peut être même sauver des vies au lieu de soigner des Rhums. Un progrès à fêter au minimum mais Yumiko c'était retransformée en petit lapin stressé. Encore plus intriguer que si elle avait répondu transite ou simplement enjoué je me posai plusieurs questions. Mais la conclusion la plus logique était qu'elle avait peur de le faire. Alors soit elle ne s'en sentait pas capable. Soit, sachant que soigner une maladie simple pouvait l'épuiser, les contres parties était lourdes. Le tout était de savoir à quelle point.

« C'est si grave que ça ? Je demande parce que tu à l'air d'un petit lapin acculé. »

La contre partie ne pouvais être si terrible puisqu’elle ne tombait pas malade en soignant une maladie, alors elle ne souffrira pas de blessure elle même si elle venait à en soigner. En tout cas c'était une supposition logique.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Invité le Lun 20 Juin 2016, 15:41

« C'est si grave que ça ? Je demande parce que tu à l'air d'un petit lapin acculé. »

Un sourire triste, voire piteux, étira mes lèvres alors que je fermai les yeux automatiquement. Grave n'était pas le mot que j'aurais employé. Et ce n'était certainement pas ainsi que Narok le qualifierait une fois qu'il connaîtrait le pourquoi du comment. En rouvrant les yeux, je lui répondis honnêtement :

- Grave, non. Simplement le bien que je fais semble être toujours accompagné de lourdes contributions. Autant quand je guéris les maladies je ne faisais que m'endormir pendant un temps équivalent à la gravité de la maladie. Cette fois, il semblerait que je perds la même quantité de sang que la personne que je guéris. Je vais encore inquiéter les personnes qui tiennent à moi, c'est certain.

Tout en parlant, j'avais arrêté de jouer avec mes doigts pour les entrelacer et les serrer. Je m'en voulais de faire du mal à ceux qui m'aimaient en souhaitant aider les autres. Mais j'imaginais assez bien qu'une de mes amies seraient plus affectée que les autres et j'avais conscience que cela ne m'arrêterait certainement.

- Quand je pense que je suis capable de passer outre leurs inquiétudes pour risquer ma vie pour en sauver, je ne sais pas quoi penser. Mana et Tyron vont certainement s'en tirer les cheveux, et ils ne seront pas les seuls... ajoutai-je avec un air coupable malgré mon sourire.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Narok le Lun 20 Juin 2016, 16:24

Elle l'air extrêmement contrite quand elle me répondit.

Grave, non. Simplement le bien que je fais semble être toujours accompagné de lourdes contributions. Autant quand je guéris les maladies je ne faisais que m'endormir pendant un temps équivalent à la gravité de la maladie. Cette fois, il semblerait que je perds la même quantité de sang que la personne que je guéris. Je vais encore inquiéter les personnes qui tiennent à moi, c'est certain.

Hmm. Alors mes conclusions étaient correctes. Mais pourtant sa déclaration me donnait d'autres questions à poser. Et en même temps sa contre-partie me semblait tout à fait risible. Ayant toujours eu trop de sang pour mon propre bien je trouvait la situations assez ironique. Elle qui pouvait manqué de sang et moi qui en avait un plein stock dans ma chambre en toutes circonstances. Tellement trop que je devais en jeter régulièrement. Mais comme elle semblait ne pas avoir fini je patienta.

Quand je pense que je suis capable de passer outre leurs inquiétudes pour risquer ma vie pour en sauver, je ne sais pas quoi penser. Mana et Tyron vont certainement s'en tirer les cheveux, et ils ne seront pas les seuls... 

« Mouais... ça ne m'a pas l'air bien méchant. Tu aurais put tomber sur pire. »

« Et je ne pense pas vraiment que tu ai à t'en faire, avec un système adapté tu en devrai pas avoir trop de soucie. La question que je me pose plutôt c'est que ce passe t'il si tu soigne une blessure qui ne comporte pas de perte de sang. Brisure/cassure/contusion ? J'en passe mais tu vois sûrement le principe. »

« Quand à ton problème de perte de sang... tu te rappel du mien ? »


J'écartais grand les bras pour attirer son attention sur ce quoi elle était installée et tout ce qui l'entourait.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Invité le Lun 20 Juin 2016, 17:51

« Mouais... ça ne m'a pas l'air bien méchant. Tu aurais put tomber sur pire. »

Faute de savoir quoi lui répondre, je me mis à rire brièvement et discrètement. L'amertume qui s'y cachait montrait combien j'en avais assez d'avoir l'air idiote et de ne pas savoir comment dire le fond de mes inquiétudes en une seule fois. Mais je ne dis rien, préférant ne pas m'enfoncer d'avantage.

« Et je ne pense pas vraiment que tu ais à t'en faire, avec un système adapté tu en devrais pas avoir trop de soucie. La question que je me pose plutôt c'est que ce passe-t-il si tu soignes une blessure qui ne comporte pas de perte de sang. Brisure/cassure/contusion ? J'en passe mais tu vois sûrement le principe. »

- Si je suis la logique de mon pouvoir, répondis-je de façon pensive, tant qu'il y a une perte de sang j'en perds moi-même. Mais je ne sais pas ce qu'il se passerait si jamais je venais à guérir une blessure qui n'ai pas causé d'hémorragie, qu'elle soit interne ou externe. Mais je suppose que soit je ne pourrais pas la guérir, soit la perte de sang serait équivalente à la blessure soignée.

Je ne lui dis pas que je pouvais cracher du sang en même temps qu'il pouvait passer par mon nez. On m'avait mise en garde parce que cela pouvait causer un étouffement. Dire que cela allait de paire avec la quantité de sang perdu avant la guérison...

« Quant à ton problème de perte de sang... tu te rappelle du mien ? »

Prise au dépourvu, je mis un peu de temps avant de réussir à me souvenir de quoi il voulait parler. Puis quand j'en eus une idée bien précise, je répondis sans hésitation :

- Je suppose que tu veux parler du fait que tu crées trop de sang pour toi-même? Oui, je m'en souviens. C'est même fort pratique au vu de ton pouvoir.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Narok le Mer 22 Juin 2016, 21:21

J'avais noté sa réponse à ma première question et réfléchissais à si je lui fournirais un sujet de test ou non.  

Je suppose que tu veux parler du fait que tu crées trop de sang pour toi-même? Oui, je m'en souviens. C'est même fort pratique au vu de ton pouvoir.

Cette réponse là je lui donna suite immédiatement.

« En effet. Mais pourquoi ne serait-ce bénéfique que pour moi. Si jamais tu manque de sang tu peux toujours venir me voir ou je peux t'en donner pour que tu n'en manque pas au cas où. Comme ça la personne que tu auras soigné pourra te faire une transfusion. En cas d'urgence tu peux même m'appeler et je viendrais si je peux. Physiquement je veux dire, si je peux me déplacer. »

Tout en lui répondant j’avais continuer d'examiner ça première réponse. Et plus j'y pensais plus je me disais que cette question ne devais pas rester en suspend. Si j'avais un jugement de sa personne, elle soignerait sûrement quelqu'un même si elle ne savait pas. La situation était donc dangereuse puisque les contre-coups pouvaient être pire et le moment venue cela provoquera un tort qui pourrait lui être fatal ou peut s'en faudrait. Je partagea ma pensé avec elle.

« Tu sais il veux mieux tout savoir d'expérience que par théorie. Si jamais les conséquences s’avère pire que tu ne le pensais tu pourrais en pâtir ou même en périr. On va faire un essai donc. »

Je tendis mon bras gauche vers elle poing fermé. Je lui jeta un dernier regard avant de repasser à mon bras.

« Et pas besoin de paniquer. »

Après un petit moment de réflexion je décida que décida d’épargner les veines et les artères pour finalement choisir une luxation plus qu'une coupure serait judicieux. Je porta alors ma main droite à mon auriculaire gauche. Et dans une torsion ascendante je démis la première phalange avec un crac. Le visage passif je lui présenta donc mon doigt dont le bout était articulé dans position assez peut naturelle.

« Si tu veux tu peux le remettre et voir si tu le soigne ou pas. Ce n'est pas vraiment une blessure que de se faire une entorse au petit doigt. Mais ça répondra à la question sans que tu doives prendre trop de risque. »

Avant qu'elle n’hésite ou pire me remet le doigt d'une mauvaise manière je lui explique brièvement.

« Si tu veux remettre une articulation tu doit remettre les deux os en-face. Prend la phalange et tire doucement dans le sens de la deuxième phalange pour les aligner. Ensuite tu laisse doucement revenir les deux l'une vers l'autre. »

« Les étirement des ligament du à la luxation devraient faire une blessure type sans saignement assez courante. »
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Invité le Mer 22 Juin 2016, 22:48

« En effet. Mais pourquoi ne serait-ce bénéfique que pour moi. Si jamais tu manque de sang tu peux toujours venir me voir ou je peux t'en donner pour que tu n'en manque pas au cas où. Comme ça la personne que tu auras soigné pourra te faire une transfusion. En cas d'urgence tu peux même m'appeler et je viendrais si je peux. Physiquement je veux dire, si je peux me déplacer. »

Narok m'avait répondu sans prendre la peine de réfléchir, mais ce qu'il avait dit était plein de sens et me faisait plaisir qu'il y pense de cette façon. Ce qui ne fut pas le cas pour ce qui se passa par la suite.
Pour commencer, il reprit la parole comme s'il venait d'avoir une bonne idée :

« Tu sais il veux mieux tout savoir d'expérience que par théorie. Si jamais les conséquences s’avère pire que tu ne le pensais tu pourrais en pâtir ou même en périr. On va faire un essai donc. »

Anxieuse, je le regardai tendre le bras.

« Et pas besoin de paniquer. »

Au lieu de me calmer, cela ne fit qu'augmenter ma nervosité quant à ce qu'il allait se passer par la suite. Il faut croire que ce n'était pas à tort puisqu'il prit son doigt et, sans montrer d'une quelconque façon une possible douleur, il le tordit au point de le faire craquer. Ce bruit souleva mon estomac, m'obligeant à mettre mes mains devant la bouche. Blanche comme un linge, je l'écoutai me parler comme si rien ne s'était passé :

« Si tu veux tu peux le remettre et voir si tu le soigne ou pas. Ce n'est pas vraiment une blessure que de se faire une entorse au petit doigt. Mais ça répondra à la question sans que tu doives prendre trop de risque. Si tu veux remettre une articulation tu doit remettre les deux os en-face. Prend la phalange et tire doucement dans le sens de la deuxième phalange pour les aligner. Ensuite tu laisse doucement revenir les deux l'une vers l'autre. Les étirement des ligament du à la luxation devraient faire une blessure type sans saignement assez courante. »

Mes nausées ne disparurent pas, faute de ne pas me rendre totalement malade. Je me mis à regarder le doigts de mon ami, tremblante et les larmes aux yeux. Je voulais le soigner, mais je n'osais même pas toucher son doigt. C'était impossible qu'il ne ressente aucune douleur! Je ne comprenais pas ce qui l'avait poussé à faire ça. Se mutiler lui-même... Je tentai de toutes mes forces de ne pas devenir une marionnette, mais cela fit surgir une colère que j'avais du mal à contenir. Alors, une fois de plus, ma main s'abattit sur sa joue après que je me sois rapidement redressée. J'y avais mis plus de force et d'énergie, tout comme dans la voix qui cria presque :

- Tu es vraiment idiot quand tu t'y mets!! Et si je n'arrive pas à te guérir?! Qu'est-ce qu'on fait, hein?!

Presque hystérique, j'étais à deux doigts de faire une belle bêtise dans le genre sortir de la nacelle pour aller chercher quelqu'un capable de le soigner à coup sûr. Je ne le fis heureusement pas, me contentant d'ajouter :

- J'aurais très bien pu aller à l'infirmerie pour m'entraîner, ou demander à un professeur pour demander conseil! Mais tu n'aurais pas dû faire ça, baka!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Narok le Jeu 23 Juin 2016, 15:21

Malgré que je lui ai dit qu'il n'était pas nécessaire pas paniqué elle était au bord de l’évanouissement ou des vomissement de dégoût. Peut être même les deux ! Et là elle me gifla... . La colère commençais à monté en moi pour de vrai cette fois je me sentais dans l'humeur de lui rendre son geste. Mais elle commença à presque crier sur moi !

Tu es vraiment idiot quand tu t'y mets!! Et si je n'arrive pas à te guérir?! Qu'est-ce qu'on fait, hein?! J'aurais très bien pu aller à l'infirmerie pour m'entraîner, ou demander à un professeur pour demander conseil! Mais tu n'aurais pas dû faire ça, baka!

Tremblant de rage je me défendis de hurler comme je me m'en sentais l'envie mais au contraire je rentra dans une colère froide et maîtrisée. Je ne cria donc pas mais si elle savait entendre elle saurait qu'elle devait faire extrêmement attention la fureur sourde sonnait dans ma voie et mes yeux couvraient ma colère.

«  Ho mon dieu je vais mourir je me suis démit le petit doigt ! Mais c'est toi l'abruti ! Tu réfléchie ou pas ? Si tu me soigne pas j’arrête d'utiliser mon petit doigt pour deux semaines et c'est tout ! Et si je prend des anti-inflammatoire alors ça pourrait n'être que 7 jours.

-Si tu va à l'infirmerie pour t’entraîner tu pense vraiment tomber sur un petite doigt démit seulement ? L'infirmerie on y va pour des trucs plus important que ça bon sang ! Et si tu tourne de l’œil pour une broutille alors espère même pas approcher une fracture ouverte ou une plaie profonde ! Tu sera bien maligne à t'évanouir sur le blessé !!

-Et si tu vas voir un prof ou n'importe qui d'autre tu crois qu'il va savoir ? Hein ? Lui il à une encyclopédie sur ton pouvoir alors que toi tu connais pas toutes les contreparties ?

Non mais réveil toi ! T'a une fichue occasion d’apprendre sur ton pouvoir en toute sécurité ! C'est pas une blessure grave t'a pas la pression et en plus si tu perd du sang je t'en donne immédiatement sans que tu ai à souffrir d’hypotension ou d’hémorragie ! »


Bon là c'était le moment de lui mettre la baffe. Je m'avança aussi et plaqua ma main sur sa joue avec la force d'écraser une mouche. Je ne voulais pas lui faire mal et je redoutais que si je mettais ne serais-ce qu'un peut de force elle ne s'en remette pas de s'être fait frapper... . La symbolique devra suffire. Tout en prenant sa main et en la posant sur mon doigt démit je lui dit finalement.

« Alors maintenant tu va me remettre ce doigt et tu va soigner le tout ! Et tu discute pas! »
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Invité le Jeu 23 Juin 2016, 18:32

«  Ho mon dieu je vais mourir je me suis démit le petit doigt ! Mais c'est toi l'abruti ! Tu réfléchis ou pas ? Si tu me soigne pas j’arrête d'utiliser mon petit doigt pour deux semaines et c'est tout ! Et si je prend des anti-inflammatoire alors ça pourrait n'être que 7 jours. Si tu vas à l'infirmerie pour t’entraîner tu penses vraiment tomber sur un petite doigt démit seulement ? L'infirmerie on y va pour des trucs plus important que ça bon sang ! Et si tu tournes de l’œil pour une broutille alors espères même pas approcher une fracture ouverte ou une plaie profonde ! Tu seras bien maligne à t'évanouir sur le blessé !! Et si tu vas voir un prof ou n'importe qui d'autre tu crois qu'il va savoir ? Hein ? Lui il à une encyclopédie sur ton pouvoir alors que toi tu connais pas toutes les contreparties ? Non mais réveilles toi ! T'as une fichue occasion d’apprendre sur ton pouvoir en toute sécurité ! C'est pas une blessure grave t'as pas la pression et en plus si tu perds du sang je t'en donne immédiatement sans que tu ais à souffrir d’hypotension ou d’hémorragie ! »

Il venait de me dire tout cela d'une voix froide et dure. Je ne répondis rien, me contentant de le regarder comme si je venais de me prendre une gifle. Sans broncher, il plaqua sa main sur ma joue comme s'il avait voulu m'en mettre une tout en manquant incroyablement de force. Je ne réagis pas plus, et encore moins lorsqu'il prit ma main pour la mettre sur son doigt blessé. Puis, il m'ordonna :

« Alors maintenant tu vas me remettre ce doigt et tu vas soigner le tout ! Et tu discute pas! »

Sans bouger, j'usai mon pouvoir pour essayer de voir si je pouvais la guérir. Ce n'était pas le cas. Je fis donc ce qu'il m'avait expliqué avec des doigts tremblants et des gestes maladroits. Je ne disais rien, agissant avec distance et froideur. Quand j'eus remis le tout, je lui annonçai :

- C'est tout ce que je peux faire.

Je lui jetai un regard sans expression et sortit de la nacelle. Je fis ensuite quelques pas vers les escaliers qui menaient aux chambres, puis j'ajoutai :

- Je suis désolée de m'être énervée, mais ça me fait mal de voir un ami se faire du mal comme ça... Je suis pas aussi intelligente que toi ou les autres, je le sais, mais je crois que vous avez réellement vécu, vous.

Sur ces mots je partis d'un pas pressé vers ma chambre. J'avais mal. J'avais envie de pleurer, de crier, de laisser hurler mes sentiments envahissants. J'étais en train de user de mes années de solitude et de silence pour les faire taire alors que les larmes roulaient sur mes joues. Narok était une personne gentille et sincère, mais il manquait certainement cruellement d'empathie, élément qui m'habitait certainement un peu trop. Je savais de quoi j'avais besoin : de temps pour réfléchir et me remettre de tout ce qui me tombait sur le nez.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Narok le Jeu 23 Juin 2016, 20:22

Elle ne bougea d'abord pas, immobile mais tremblante. Peut de temps après elle entreprit de suivre mes instructions et me replaça le doigt. La douleur n'était pas forte mais ses gestes maladroits n’arrangeaient rien. En tout cas l’opération fut vite faire et je retrouva la mobilité de mon doigt. Tout en l'écoutant je l'articulais pour connaître l’état des tendons.

C'est tout ce que je peux faire.

« Ha.. »

C'était sortie tout seul et ce mot exprimait mon déception. Je l'avoue , je trouvait moins utile son évolution à présent. Il faut dire que la plus part des blessures était soit articulaire et avait tendance à être minimes soit elle était avec des pertes de sang et devenaient facilement grave. Elle s'était glisser pendant hors de son siège pendant que je pensais. Diablement distante désormais on aurait dit un cœur de glace ou une personne extrêmement coincée. Mais je ne regrettait ce que je lui avait dit. Elle avait criée sans raison et avait rejetée mon initiative avec véhémence. Et quand je réintégrais tout le sang que j'avais de sortie elle s'était dirigée vers la sortie.

Je suis désolée de m'être énervée, mais ça me fait mal de voir un ami se faire du mal comme ça... Je suis pas aussi intelligente que toi ou les autres, je le sais, mais je crois que vous avez réellement vécu, vous.

Je la rattrapa en deux grand foulés et posa ma main sur son épaule brièvement pour lui signaler que je n'allais pas encore la laisser partir. D'une voie calme je tenta de retaper la situation.

« Si tu veux partir la dessus d'accord mais avant laisse moi te dire ceci. Je me suis déjà faire pire que me tordre le doigt en attrapant des livres alors laisse moi juger se que je suis prêt à faire. Et aussi je ne pense pas que tu manque d'intelligence mais comme tu n'en sais rien il est difficile pour toi de t'en convaincre mais tu verras que la notion d'intelligence est très subjective. Pour terminer appel moi si tu besoin ou casse un des bracelets je le saurais et je viendrais. Si tu n'accepte pas d'aide tu ne risque pas de vivre longtemps et si tu ne prend pas de risque alors tu pourra dire que tu n'aurait pas vécue mais tu est bien trop jeune pour dire ça. »

Je lui donna une étreinte très brève et maladroite puis attendit sa réaction avant de partir à mon tour vers ma chambre. je n'était pas très friand de démonstration mielleuse d'émotions, mais elle avait l'air d'avoir encore plus besoin de réconfort qu'avant que l'on se recroise.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un fantôme et du sang [Pv Yumiko]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum