J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Darren le Sam 11 Juin 2016, 16:57

Et voilà que Richie se retrouvait dans l’immense bibliothèque de l’Académie ! Devrait-il dire : la seule bibliothèque. Et ce n’était pas plus mal. Les longs couloirs, bordés d’étagères pleines à craquer, ça lui foutait les jetons. Il n’aimait pas vraiment lire, mais il s’était forcé, exceptionnellement. A vrai dire, Richie, de nature curieuse, avait voulu en apprendre plus sur les origines de l’école. Pour lui, obtenir ses informations était à la fois inutile et foutrement intéressant. C’est vrai quoi, quoi de mieux que d’apprendre les origines de notre école ? Et puis en même temps, qu’est-ce qu’on s’en branle ?

C’est ainsi que Richie cherchait, cherchait, sans vraiment trouver, un couloir, un rayon, une étagère, susceptible de dissimuler quelques livres contant la somptueuse et pesant histoire de cette académie. Tout ce qu’il savait, c’est qu’elle n’abritait aucuns élèves normaux.
Tous, absolument tous, avaient un pouvoir, un don inné, ou acquis. Même les professeurs. Et ça, ça le faisait flipper. C’est vrai, quoi ; il avait l’impression d’être dans une école destinée à former de futurs super-héros, dont la destinée est de sauver le monde du chaos. Beau scénario…

Richie jeta un coup d’œil à Ça. Ouais… ça n’allait sûrement pas être avec lui qu’il allait sauver le monde. Malgré les grands pouvoirs du clown, il n’était pour l’instant, pas d’une grande utilité. Ça appartenant à une dimension parallèle, donc les réels et tangibles contacts avec le monde étaient faibles et peux exploitables. De toute façon, qui serait assez fou pour compter sur un stupide clown psychopathe ? Le rouquin soupira : lui, il se coltinait Ça, alors que d’autres avaient le pouvoir de se transformer en animal… ce que c’est chiant la jalousie.

A trop penser, Richie finit par oublier ce qu’il venait foutre ici, dans cette stupide bibliothèque, remplie d’intellos, de surdoués, et de sociopathes.
Alors qu’il regardait les autres élèves rôdant dans ses couloirs, ou bien encore assis aux tables, il ne put s’empêcher de penser qu’il fallait bien être complètement taré pour aimer les livres. Le garçon sourit : remarque, les lunettes qu’il portait sur son nez lui donnait un petit côté intello… pas mal. Cette illusion lui plaisait. Il se surprit à fouiller entre les étagères poussiéreuses, en plissant les yeux, comme s’il s’affairait à une tâche bien compliquée. Quoi ? Pour lui, tout les intellos semblait avoir le même comportement.

Richie continuait ses recherches sans grand intérêt. Il s’amusait plutôt à regarder les autres, et à s’en moquer discrètement, tout en pouffant de rire derrière sa veste. Ah, Richie se marrait. Oh oui, il se marrait. Il continuait, toujours à la recherche d’élèves plus intéressants que ceux rencontrés précédemment. Il y en avait à foison !

Richie passait pour un fou, avec ses lunettes cassées, son fou rire démentiel, mais tout de même discret, et son sourire ravageur et amusé. Certains regards se tournèrent vers lui, et il crut bien qu’une élève allait se lever pour aller le voir. Alors qu’elle levait doucement le bas de son dos, elle finit par reposer son fessier sur sa chaise, et elle soupira d’un air légèrement exagéré. Elle replongea son nez dans son stupide bouquin moisi.

C’est alors qu’il aperçut une jeune fille aux cheveux bruns et longs, et aux yeux étonnement rouges. Il n’avait jamais vu une fille aussi étrange… elle se tenait bizarrement. Dans le Maine, il avait côtoyé une jeune fille, si douce, si tendre… celle qui se tenait devant lui n’avait rien à voir avec la fille qui hantait encore ses souvenirs.

Voir Richie fouiller dans ses souvenirs et comparer les gens de maintenant à ceux d’avant amusait Ça.

Ça se marrait. Oh oui, il se marrait.


Dernière édition par Richie Tozier le Sam 15 Oct 2016, 13:22, édité 1 fois


Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Lizzie La Déesse le Sam 11 Juin 2016, 18:04

Lizzie commençait à beaucoup s'ennuyer en ce bel après-midi ensoleillé. En fait, je sais vraiment pas si y'avait du soleil, s'il pleuvait ou s'il grêlait, et en fait j'm'en foutais mais putain que je me faisais chier. J'avais rien à foutre. Rien DU TOUT. J'avais pas cours, enfin peut-être, mais je comptais pas y aller, j'avais besoin ou envie de rien, alors après m'être tourné les pouces pendant des heures dans ma chambre je me suis dit que c'était peut-être le moment de sortir. Et je sais pas pourquoi je me suis retrouvé à la bibliothèque, peut-être que je me suis dit "OUI LIZZIE TU VAS LIRE DES LIVRES MDR" mais non parce que C'EST CHIANT mais comme je suis CONNE alors j'y retourne quand même. C'est idiot de se dire que je retournais à la BIBLIOTHÈQUE, donc un lieu normalement où on lit, alors que j'y avais dormi la dernière fois. C'est complètement con ! Et sans surprise à la bibliothèque j'avais rien à foutre, j'étais bien sûr calmement assise avec un bon GROS LIVRE BIEN CHIANT comme il en existe des tas. Je crois que je devrais arrêter de mettre des majuscules partout, ça perd tout son intérêt sinon. Comme dire des putains de jurons de merde tout le temps bordel, ça perd tout son charme, mais je divague. Vague. DONC : la bibliothèque, outre le fait que je devais sans doute emmerder la personne qui était à côté de moi (lol), un curieux personnage attira mon attention. En fait, le personnage on s'en fout pas mal, mais il avait des lunettes cassées, j'comprenais pas trop l'délire. Même si j'étais pas à fond dans la mode, j'avouuuuuue, bah là j'me demandais pourquoi il faisait ça, c'était juste ridicule. Et là, Lizzie la charitable se leva, s'étira, et bien sûr sourit à la personne qui venait de s'éloigner d'elle parce qu'elle devait faire trop de bruit avec son métal dans les oreilles et le son À FOND NIQUE SA MÈRE ET calme toi Lizzie. D'accord, donc, Lizzie se leva prestement et marcha tout sourire vers cet inconnu aux lunettes cassées. Et retira lentement ses écouteurs, pris également le temps de prendre une longue inspiration en fermant les yeux, avant de regarder l'inconnu.

"Bonjour !"

J'sais pas si ça lui fait bizarre le fait que je sois restée bien une minute en face de lui sans rien dire, que je me tiens très droite en mode GROSSE PRÉTENTIEUSE ou encore que j'ai mes lacets défaits.

jpp:
Désolé de la réponse un peu nulle mais c'est pas facile de s'y remettre dbar.



Pingouin in my cœur.
avatar
Lizzie La Déesse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Darren le Sam 11 Juin 2016, 18:25

Richie resta de marbre face à la jeune fille. Étrange n’était pas approprié. C’était pire. Il la fixa pendant quelques secondes, faisant attention aux moindres détails marquants. A part ses lacets défaits, il n’y avait pas grand-chose à dire. A en voir la direction du regard de la nouvelle venue, le garçon avait bien évidemment deviné qu’elle avait remarqué ses lunettes cassées.

Loin d’être gêné ou horrifié à l’idée de passer pour un sale gosse pas foutu de s’occuper de son matériel, son sempiternel sourire revint sur ses lèvres quand la jeune fille prit la parole.

Amusé par un salut si bref, banal, et légèrement trop cordial à ses yeux, il ne put s’empêcher de pouffer de rire. Cette fille se révélait foutrement intéressante, en fait… le garçon passa une main dans ses cheveux et dit d’un air enjôleur, bien évidemment feint.
Il parla avant de penser, et regretta presque sa réponse.

« Salut bébé ! Alors, tu viens ici pour les intellos ou plus pour les bouquins ? »

Richie rougit, peu fier de l’énorme erreur qu’il venait de dire. Trop orgueilleux pour s’excuser, il se contenta de la regarder, en attendant son retour. Soi ce serait une gifle, des insultes… ou soi un fou rire peu distingué.
Les deux conviendraient parfaitement à la personne, pensa Richie.
Il tâta sa poche pour vérifier si son paquet de clopes était toujours à sa place : il y était. Et heureusement. Il avait bien envie de fumer, là…

Ça se rapprocha de la jeune fille, et la regarda, sans exprimer un grand intérêt. A vrai dire, les autres ne l’intéressaient pas vraiment. Les élèves de cette foutue académie semblaient si banals, à ses yeux… les amis de Richie, ceux du Maine, s’étaient révélés foutrement plus intéressants.

Malgré tout, une certaine pointe de curiosité naissait dans son cœur. Il était pressé de savoir comment la jeune fille allait réagir face à la réponse de Richie. Ça restait quelqu’un de jaloux.
Loin de vouloir posséder Richie, il n’aime pas trop quand des filles lui tournent autour… il avait pâti des conséquences d’un rapprochement entre le rouquin et une certaine jeune fille… ça lui avait vraiment déplu.

Et cela risquait de déplaire à cette garce aux yeux rouges aussi.


Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Lizzie La Déesse le Mar 21 Juin 2016, 05:07

« Salut bébé ! Alors, tu viens ici pour les intellos ou plus pour les bouquins ? »

Voilà une sacrée énergumène ! Qu'en penses-tu Lizzie ?
J'en pense beaucoup de choses.

Pour commencer on peut voir que monsieur veut paraître assez sûr de lui alors que dans les faits, il rougit à peine après avoir parlé, donc je pense que MONSIEUR n'est pas comme ça à la base. Et j'espère, J'ESPÈRE BEAUCOUP POUR TOI MEC, SINON ON VA PAS BIEN S'ENTENDRE. ET PUIS MERDE TU FOUS QUOI AVEC DES LUNETTES CASSÉES MERDE ! ÇA DOIT ÊTRE EN ÉTAT POUR SERVIR.

"J'viens ici comme tout le monde ; pour dormir ! Tu sais, j'aime pas trop les mecs ou les nanas du genre à traîner dans les bibliothèques, genre à lire, tu vois ? Moi j'veux qu'mon mec soit pas trop chiant, qu'il me parle pas mal dès notre rencontre, qu'il soit pas ROUX PARCE QUE LES ROUX N'ONT PAS D'ÂME ET VOIS-TU, C'EST HANDICAPANT."

Je prends une longue inspiration, et, sans vraiment lui laisser le temps de réagir, je plaque ma tête contre lui, mimant que je pleure sur son épaule.

"C'est pas ce que je voulais dire ! Des fois ça me prend comme ça... Snif snif... Une rechute..."

Oui, j'ai vraiment dit "snif snif" et c'est très parlant, je suis sûre qu'il n'aurait pas saisi TOUTE L'ÉTENDUE DE MON JEU D'ACTRICE, alors je lui fais des onomatopées SIMPLE, pour que son esprit SIMPLE puisse comprendre.

SIMPLEMENT.

"Hm hm... J'ai dit des vilaines choses..."

Je relève ma tête, et le regarde droit dans les yeux.

"J'ai été une vilaine fille... Tu veux me punir ?"

Bien sûr avec LE petit clin d'oeil qui confirme TOUTES ses idées mal placées. Là je sais pas trop ce qu'il pense de moi, et je sais pas trop ce que je dois penser de lui... J'ai quand même invité un mec, que je ne connais pas, DONT JE NE CONNAIS MÊME PAS LE NOM, à me punir. J'm'imagines bien me faire fouetter par un mec dont j'ignore l'identité. C'est à peine bizarre, mais je pense que ça fait partie des choses IMPORTANTE à faire une fois DANS TOUTE SA VIE DE TOUJOURS.



Pingouin in my cœur.
avatar
Lizzie La Déesse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Darren le Mar 21 Juin 2016, 18:58

« J'viens ici comme tout le monde ; pour dormir ! Tu sais, j'aime pas trop les mecs ou les nanas du genre à traîner dans les bibliothèques, genre à lire, tu vois ? Moi j'veux qu'mon mec soit pas trop chiant, qu'il me parle pas mal dès notre rencontre, qu'il soit pas ROUX PARCE QUE LES ROUX N'ONT PAS D'ÂME ET VOIS-TU, C'EST HANDICAPANT. »

Richie la regarda, l’air interdit et stupéfait pendant un court instant : soit cette fille était complètement stupide… soit c’était une garce… soit elle était complètement tarée !
La vraie question qu’il se posait au fond, c’était : comment une fille, qui ne le connaissait même pas, avait suffisamment d’audace pour parler comme ça ? Dans le Maine, ce spécimen n’existait pas, et il n’avait jamais existé. Aaaah oui, l’image qu’il avait des filles allait bien changer au cours des jours suivants. C’était une évidence.

La stupéfaction laissa place à un fou rire puissant et incontrôlable. Lorsque la jeune fille se rapprocha et posa sa tête juste sur son épaule, il ne put réprimer un mouvement de recul. Le dos courbé, les mains sur les cuisses, Richie avait l’air d’un fou qui était pris d’une crise de folie. Remarque, ça s’en approchait. Son rire était démentiel, bruyant, et sûrement contagieux. Du moins, il priait pour que ce soit le contraire : la honte s’il entraînait la fille dans le même délire euphorique…

Après l’hilarité vint la honte. Pas seulement la honte d’avoir fait face à ces terribles paroles, mais aussi la honte de ne pas avoir pu se maîtriser devant cette inconnue, qui venait juste de se présenter. Il devait vraiment passer pour un fou… ça allait ternir sa réputation ! Il venait à peine d’arriver et voilà qu’il passait pour un coucou devant tout le monde. Il releva les yeux vers elle, puis il redressa son corps entier.

Richie la scruta encore quelques secondes, et eut l’immense privilège d’assister à cette grandiose et magnifique scène, où l’élève faisait semblant d’être attristée par la situation. Oui, c’était un bien étrange spécimen.

Lorsque le rouquin reconsidéra les paroles d’avant, son sang ne fit qu’un tour. Venait-elle juste de… l’insulter ? Richie était à la fois peiné et amusé. Comment pouvait-elle se le permettre ? Il en avait ri au début, mais il ne trouvait ça vraiment pas drôle. Mais au fond de lui, une petite voix lui disait qu’il fallait pardonner aux filles, qu’elles sont toutes bizarres et que ce n’est pas de leur faute. A son plus grand regret, il se rendit vite compte que cette voix ne venait pas de son for intérieur. Mais bien de Ça. Heureusement que la jeune fille n’avait rien entendu… vu son tempérament assez… étrange, elle aurait sûrement réagi très rapidement.

Richie oublia volontairement l’insulte proférée par l’élève. Il n’avait vraiment pas envie de s’emmerder avec une pauvre fille qui se permet de juger de la sorte.

« J'ai été une vilaine fille... Tu veux me punir ? »

Richie crut vraiment qu’il allait mourir de rire. Cet endroit calme qu’était la bibliothèque changea bien rapidement, lorsque son rire résonna dans la salle entière. Il avait été bien plus puissant que l’autre : bien plus fort, et bien plus aiguë. Il en eut honte : le feu lui monta aux joues, et son visage devint un véritable champ de coquelicots.

Était-elle vraiment sérieuse ? Il le craignait. Non, ce n’était pas possible. Quoique, il pouvait bien s’attendre à tout avec elle, non ? Le doute l’envahit, un sentiment puissant qui prit place dans son corps entier : est-ce qu’il devait continuer la conversation, ou bien s’enfuir lâchement, en prenant le risque d’être poursuivi, si cette jeune fille se révélait particulièrement collante ?

Décidément, il ne serait jamais réellement à l’aise avec les filles… si seulement ça aurait été un gars devant lui… il l’aurait volontiers fouetté, pour rigoler. Mais là, ça ne l’amusait pas vraiment. Le rouquin se retint de dire qu’il ne levait pas la main sur les filles : c’était une normalité, mais elle aurait très bien pu se moquer de lui très facilement, et ça n’allait sûrement pas lui plaire.

Ça campait derrière cette tarée, les jambes légèrement fléchies pour que sa tête dépasse de l'étroite épaule de la jeune fille. Richie le fixait : pour la fille, c’était comme si le garçon fixait une scène invisible, qui se déroulait juste derrière elle. Rien de plus glauque, quoi. C’est alors que Ça se redressa, et prit un livre. Tout naturellement, le livre flottait dans l’air, les mains qui le tenaient étant invisibles. Mais bien sûr, Richie voyait ce qu’il se passait. Un frisson de panique le parcourra des pieds à la tête : si quelqu’un voyait ça, qu’allait-il se passer ?

Mais heureusement, tout ces intellos étaient trop concentrés sur leurs bouquins moisis : trop concentrés pour se préoccuper d’un livre qui flotte dans les airs. Ce qui l’inquiétait le plus, c’était la réaction de la fille si elle s’en apercevait. Elle n’eut le temps de rien voir : Richie ne sut dire si c’était bien ou mal.

Le livre vint s’abattre sur sa tête, un coup vif, et rapide, mais pas assez fort pour qu’il ait des quelconques conséquences dans le futur. Ça abandonna le livre, et la mystérieuse arme du crime tomba lourdement sur le sol, en un bruit mat et sourd.

« Voilà sa punition, Richie. Elle l'a mérité. »


Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Lizzie La Déesse le Sam 16 Juil 2016, 16:49

La princesse Lizzie senti un léger choc sur l'arrière de sa tête. Bien sûr, la jeune fille garda son calme, elle n'aurait pas été urbaine de dire ce qu'elle pensait de lui, comme "sale pute" ou encore "ta mère est une pute discount"... PARCE QUE OUI, CLAIREMENT C'TAIT SA FAUTE, MÊME SI IL A PAS BOUGÉ J'SUIS PAS DUPE, MOI. ET OUI, JE SAIS, SHERLOCK TREMBLERAIT DEVANT MA CAPACITÉ DE DÉDUCTION IN-CRO-YABLE.

"Mais c'était une blague... Ça fait maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaal..."

Lizzie se mit à pleurer sur l'épaule de sa nouvelle connaissance.... EN MÊME TEMPS C'ÉTAIT PAS SUPER URBAIN C'QUI V'NAIT D'ME FAIRE, HEIN. BON ALORS LÀ J'AVAIS TOUUUUUUUUUUUUUUT PLEIN DE CHOSES QUE JE POUVAIS LUI FAIRE. Mais j'ai rien fait. Je N'AI rien fait. Vraiment ? Oui vraiment. "MAIS POURQUOI DONC, LIZZIE ?" ME DEMANDEREZ-VOUS EN TANT QUE LECTEUR ATTENTIF ? HE BAH J'AVAIS PAS ENVIE OK ? MERDE J'AI VOUVOYÉ QUELQU'UN. Mais je divague. VAGUE ! Revenons à nos moutons. Ou plutôt à nos ROUX SANS ÂME. Que dis-je, NOTRE roux sans âme préféré. Alors, oui, donc, oui, en effet, je ne faisais rien. Alors OUTRE LE FAIT que je n'ai absolument pas l'envie de réagir, il me fallait savoir ce qu'il fallait faire ? Tu vois ? Genre LE truc qui fait de l'effet ; IL ME FALLAIT ÇA ! mais comme je l'avais pas, il me restait deux solutions ; essayer de le forcer à jouer et bien le faire chier après... OU UN COUP DANS LES COUILLES. Et comme je lui faisais un câlin, mon genou pourrait partir d'un coup, comme ça, genre, un réflexe. Mais je n'en ai pas envie... Non. PAS ENCORE. HA. HA.



Pingouin in my cœur.
avatar
Lizzie La Déesse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Darren le Mar 19 Juil 2016, 18:02

« Mais c'était une blague... Ça fait maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaal... »

Richie ne put s’empêcher de se sentir tout de même un peu mal à l’égard de cette jeune fille juste un peu folle, qui venait de se prendre un coup donné par une main invisible. Voilà que sa petite blague, qui semblait peu amicale, venait de provoquer cet affront dont ils auraient très bien pu se passer tout les deux.

Cependant, alors que le garçon allait se jeter sur le livre, aux pieds de l’élève, dans le but de le ramasser et de le ranger à sa place, parmi ses semblables tous alignés sur l’étagère, un mouvement de son interlocutrice fit échouer ses plans. Voilà que sa tête se reposait à nouveau sur son épaule, mais le pire était qu’elle commençait à geindre, et à pleurer comme un enfant trop gâté… décidément, elle était gênante !

Richie décida de ne rien faire : au vu de la situation et du tempérament imprévisible de cette… fille, il n’était pas en mesure de pouvoir faire quelque chose : à vrai dire, n’importe quel geste, même le plus banal, pouvait être mal interprété. Par exemple, quand Richie voulut se jeter aux pieds de la fille pour récupérer le livre, elle aurait pu y voir une approche légèrement obscène, ou je ne sais quoi d’autre… vraiment, il fallait faire attention avec ce genre de personnes.

Malgré cette réflexion, Richie ne put s’empêcher de pencher légèrement sa tête, pour vérifier si ses larmes étaient bien réelles : en effet, elle pleurait vraiment… quel bien étrange personnage… le coup punitif n’avait pas été si violent, si ? Le livre avait juste heurté sa tête, rien de plus… mais pourtant, elle pleurait… était-elle si sensible que ça ? Et encore, ses larmes étaient-elles sincères, ou bien s’était-elle fait pleurer juste pour attirer la pitié du pauvre Richie ?

Richie n’en savait rien : son esprit était embrouillé comme s’il venait de se noyer dans du rhum coco : déjà qu’il n’était pas doué en analyse et observation, alors là… cette fille se révélait aussi compliquée qu’un puzzle de 10000 pièces. Si, ça existe ! Peut-être… du moins, tout ce qu’il pouvait dire, c’était que cette affaire était bien dure…

Honnêtement, et en toute transparence, Richie aurait préféré prendre la fuite depuis longtemps : à vrai dire, depuis le début de leur rencontre, il avait envie de partir, et de s’éclipser comme de la fumée. Aussi, vouloir rester avec une personne aussi bizarre révèle de la folie… mais il ne dirait rien. Peut-être qu’elle était gentille, au fond ? Qu’elle était douce, tout ce genre de trucs idiots, mais qui rendent la compagnie d’une fille très agréable, non ?

À bien y réfléchir, la compagnie d’une folle était aussi intéressante que la compagnie d’une fille de type normal et basique. Quoi ? La normalité est un défaut ? Allez vous faire voir ! Les filles n’ont pas de défauts !
Moment cucu terminé, fin de la transmission.

« J’ai rien fait ! Le livre est tombé tout seul ! »

Voilà la seule chose qu’il avait trouvé à dire, et ce n’était pas brillant… en effet, Richie tenait plus de l’idiot qu’autre chose, à ce moment précis. Remarque, pour quelqu’un qui n’était pas au courant de l’étendue du pouvoir de Richie, cette excuse passait… et cette fille n’était pas au courant… mais pour y croire, il fallait être très con.
Et malgré la folie de son interlocutrice, elle ne semblait pas idiote. Alors elle aurait sûrement beaucoup de mal à y croire.


Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Lizzie La Déesse le Lun 01 Aoû 2016, 20:27

« J’ai rien fait ! Le livre est tombé tout seul ! »

Le sans-âme tentait désespérément de prendre Lizzie pour une conne, cependant, la jeune princesse n'allait pas se laisser faire !

"Mais…"

Lizzie marqua une longue pause, comme pour gêner son interlocuteur. Parce que j'me dis que, si il me repousse pas, il est soit mal à l'aise, ce qui est drôle, soit trop gentil, ce qui est hilarant. Dans les deux cas JE VAIS BIEN ME MARRER. Mais comme ce connard a essayé OUTRAGEUSEMENT de me prendre pour une conne, bah je vais me venger. Deux fois, genre, de manière rigolote. J'avais bien entendu DÉJÀ TOUT PRÉVU, mais je veux faire durer le silence dans mes faux sanglots un peu plus longtemps. Genre une bonne minute de gêne où je suis AGRIPPÉE à lui, donc il pourra que parler, même si, évidemment, je ne l'écouterai absolument pas.

Après cette minute délicieuse de sanglot (environ, BAH OUI J'AI FAIT AU PIF VITE FAIT J'ALLAIS PAS CHRONOMETRER MERDE) hé bien, il était temps, ENFIN, de mettre mon PLAN MACHIAVÉLIQUE À EXÉCUTION ! Je me suis donc dit "LIZZIE : ATTAQUE COUP DANS LES VALSEUSES !" et là ; BIM, mon genou venait de lui donner un violent coup là où ça fait bien mal, tandis que je le poussais (j'avoue que OUI, je voudrais qu'il se CASSE LA GUEULE PARCE QUE C'EST DRÔLE). Donc j'ai séché mes fausses larmes en me reculant un peu.

"T'essaies de me prendre pour une donne alors JE ME VENGE !!"

De toutes façons, j'ai aucune envie d'être amie avec ça, donc bon, qu'il le prenne mal, ça sera plus FUN HAHA !



Pingouin in my cœur.
avatar
Lizzie La Déesse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Darren le Mar 02 Aoû 2016, 15:04





J’en peux plus.




Richie Tozier - Lizzie






Après une petite complainte de la part de la jeune fille, cette dernière laissa planer un silence pour le moins… dérangeant. En effet, dérangeant était bien le mot idéal pour qualifier ce silence pesant, qui planait sur eux comme un nuage d’orage lors ‘une tempête, particulièrement violente. Dans ce cas là, la tempête violente comme décrite dans la tête du jeune garçon était simplement une bibliothèque bercée par le bruit des pages qui se tournent, et le nuage d’orage était juste deux gens un peu bizarres, collés l’un contre l’autre.

Tout ce que l’on pouvait dire, c’est que Richie était réellement mal à l’aise : en effet, la distance physique pas négligeable, qu’il n’avait presque jamais eue avec une autre fille était tout à fait gênante… il n’osait pas la repousser, de peur d’engendrer une autre crise de larmes de cette fille. En effet, le garçon ne voulait pas que tout le monde ait la chance de voir qu’il peut faire pleurer une pauvre fille, comme ça. Ce serait cruel.

Quand soudain, le choc. Un choc horrible, et surtout inattendu, et étranger. Pour tout dire, Richie n’avait jamais ressenti une douleur aussi intense et douloureuse. Son esprit était tellement embrouillé par la douleur qu’il ne savait même pas ce qui l’avait atteint… là où ça fait mal. Il porta ses mains à son entrejambe en poussant un cri plus aigüe que d’habitude. En effet, cet endroit faisait mal…

Sans comprendre pourquoi, Richie bascula et tomba inexorablement en arrière, et il ne put retenir sa chute : ses bras firent de légers moulinets en l’air, en cherchant une prise, mais il s’écroula comme une petite merde. La chute avait été plutôt violente, il n’était plus habitué à ce genre de choses. Il resta sonné pendant quelques secondes, mais la douleur lancinante à son entrejambe revint de plus belle.

« Putain, mais t’es complètement tarée ! »

Richie resta étalé sur le sol, en se roulant de douleur, les mains près de ses cuisses.



CSS par Gaelle


Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Lizzie La Déesse le Lun 29 Aoû 2016, 10:53

Suite à la chute de Richie, elle-même suite à mon coup de genou, lui même à la suite de sa violence, elle-même à l'origine de ma plaisanterie QU'IL N'AVAIT PAS COMPRIS, elle même suite à L'UNIVERS PUTAIN. Bref, le voilà à terre, pauvre de lui, une douleur très douloureuse dans son cœur. J'me suis dit, en le voyant dans cette état : "Dis donc, Lizzie la romantique, t'y es pas allée UN PEU FORT ?" et du coup j'ai culpabilisé. En fait non mdr, j'étais super contente de moi. Même si faire dans l'excès n'était ABSOLUMENT pas mon habitude, là j'était contente de moi. ET DU COUP J'M'ÉTAIS DITE "VIENS ON LUI FAIT ENCORE PLUS MAL LIZZIE, ÇA VA ÊTRE FUN PUTAIN !" mais ! Allez, je suis fair-play, je vais lui laisser un choix de manière gentille. Haha, c'est rigolo, je fais preuve de compassion, c'est étonnant.

"Putain, mais t’es complètement tarée !"

Ho oui, HO OUI PUTAIN ÇA ME FAIT CHAUD AU COEUR BB CE QUE TU DIS PUTAIN. Je suis pas "tarée" d'abord, j'suis vite fait dérangée dans ma tête, mais TRÈS VITE FAIT, OK ? PUTAIN 'FAUT UTILISER LES BONS TERMES. Après être repassé en minuscules, ainsi qu'à la troisième personne, la princesse décida qu'elle allait vraiment utiliser son pouvoir, mais genre, pour s'amuser un peu quand même. Elle s'abaissa doucement près de Richie et lui sourit :

"Héééééé ! Si tu me fais un bisou t'auras plus mal du tout ! Par contre si tu m'en fais pas t'auras mal, plus que ça."

Puis, en tendant sa joue, la jeune fille sourit jaune :

Fais ton choiiiiiiiiiiiiiiiiiiix ! ♪"



Pingouin in my cœur.
avatar
Lizzie La Déesse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Darren le Jeu 01 Sep 2016, 14:31



Écoute la Voix de la Tortue



ft. Lizzie

「J'en peux plus.」
Je ne savais pas si c’était la colère, ou la douleur qui me filait des idées noires, mais dans les deux cas, cette situation allait sûrement mal tourner pour l’un de nous deux, mais au fond de moi, je savais très certainement que j’allais m’en prendre plein la tronche, au vu de mon incapacité à faire du mal à une fille. Même une petite gifle… j’y redoutais par-dessus tout. Vous me direz, j’ai bien insulte ma… très chère amie bizarre, mais c’était une insulte des plus sympathiques, qui n’avait pas de fond méchant.

« Héééééé ! Si tu me fais un bisou t'auras plus mal du tout ! Par contre si tu m'en fais pas t'auras mal, plus que ça. »

Je l’avais regardé s’abaisser à mon niveau, et je fus plutôt surpris de sa dernière réplique, mais pas de façon très agréable : le mélange de colère, de rage, et de douleur qui bouillonnaient en moi donnaient un résultat peu envisageable, et quelque peu désagréable. Je lui jetais un regard noir, et la regardais faire sans rien faire, du moins, pour le moment.

Elle voulait un… un bisou ? Sérieusement ? Je me frottais les yeux, comme si je n’arrivais pas à y croire : j’avais rêvé, hein ? Ce n’était pas possible autrement… finalement non. Quand je la vis exposer sa joue, attendant que je l’embrasse, je finis par penser que ce qu’elle avait dit n’était absolument pas une blague, et qu’elle s’attendait vraiment à ce que je l’embrasse.

« Plutôt crever que de t’embrasser, salope. »

Cette fois, j’avais bien choisi mes mots, et je les pensais. Mon insulte n’avait pas été une excuse gentille, cette fille, je ne pouvais littéralement plus la voir. Avant qu’elle ne puisse m’atteindre, me forcer à l’embrasser, ou pire encore, me frapper, je reculais brusquement, en m’appuyant sur la paume de mes mains, sans la quitter du regard.

Très rapidement, je me relevais, et étirais mon dos douloureux. J’avais horriblement mal à l’entre-jambe, mais je n’osais pas y porter la main. Je me savais incapable de courir, donc incapable de m’enfuir ; et puis même, s’enfuir juste à cause d’une fille… c’est un peu la honte…

Je serrais les dents, priant en mon for intérieur qu’elle ne m’assène pas un autre coup. Je reniflais, les yeux humides à cause des larmes de douleur, et quelques unes, isolées, coulaient le long de mes joues.



Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Lizzie La Déesse le Dim 02 Oct 2016, 00:11

"Plutôt crever que de t’embrasser, salope."

"Salope", alors, oui, mais je ne t'ai JAMAIS AUTORISÉ À DIRE ÇA TA RACE. Mais comme je ne suis pas sans coeur, je... Haha. Comme je ne suis pas dénuée de sentiments, je ne vais pas te laisser dans cet état ! Ou bien, au moins, j'vais pas l'aggraver, t'sais quoi, comme ça, j'aurais pas mauvaise conscience, tu te seras pris qu'un seul coup ; J'CROIS QU'C'EST TOUT BÉNEF' POUR TOUT L'MONDE ! Allez, copine, t'sais quoi, j'pense qu'on va pas trop traîner hein, c'est pas que ta présence m'insupporte mais... Ho et puis, si, honnêtement, tu m'énerves. En plus t'es laid. Et roux.

"Bon écoute, mon chou..."

Je m'approche de lui, alors que lui il voulait s'éloigner lolol, mais bref, n'épiloguons pas sur sa témérité, il avait mal et H0LALA c'est bon j'm'en cogne.

"De toute évidence, on est partis sur de mauvaises bases...."

Et aussi, de toute évidence, ni toi ni mois ne voulons que ça change mais je te tends quand même la main PARCE QUE JE SUIS POLIE ! Et puis, tu vas pas la serrer mais j'ai même pas envie de te foutre une claque, ça serait bien trop prévisible et du coup, pas du tout drôle.

"Bon, du coup..."

Je retire ma main avant de l'avoir tendue vraiment, j'vais pas RISQUER quoi que ce soit, il serait assez con pour me pardonner j'suis sûre. Putain, c'est chaud, wesh.

"Comme ta présence m'insupporte, j'vais m'en aller. Bon après-midi !"

Et le graaaaaaaaaaand sourire, parce que ça serait pas mon genre de juste dire au revoir. Et c'est non sans une pointe de foutage de gueule que je me retirais, heureuse finalement de cette aventure FANTASTIQUE ! ELLE ÉTAIT FAN-TA-STIQUE !!



Pingouin in my cœur.
avatar
Lizzie La Déesse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'en peux plus. [PV - Lizzie] [TERMINÉ]

Message par Darren le Sam 15 Oct 2016, 13:18



Écoute la Voix de la Tortue !



ft. Lizzie

「J'en peux plus.」
Grinçant les dents à cause de la douleur insupportable que je ressentais entre mes cuisses, je fermais un œil, alors que mes lunettes glissaient sur l’arrête brillante de mon nez.

Alors qu’une perle de sueur coulait sur mes tempes, j’évaluais la situation alors que la jeune fille semblait se rapprocher, mais le mal qui se propageait en moi se faisait si fort que je ne savais pas vraiment faire la différence entre ce que je voyais et ce que je croyais voir. Pourtant, je ne voyais pas flou, mais j’espérais en mon for intérieur que je me trompais : je ne survivrais pas à un autre coup.

Une mince et effacée tache de sang naissait à l’intérieur de mon pantalon, mais par chance, elle n’était visible que de très près, et la folle qui se tenait en face de moi n’aurait pas le temps de s’en apercevoir.

Blasé et légèrement agacé par cette situation qui ne faisait qu’empirer, je ne cessais de me poser la question de qu’est-ce que je foutais ici. Moi qui étais venu pour rire des autres, on eu ri de moi. C’est d’une tristesse, et je ne pus ressentir une pointe d’humiliation dans cette scène cocasse qui me plaçait en victime auprès de cette folle aux yeux sanglants.

Qui sait ce qui se passait dans cette tête ? Qui pouvait penser à quels plans elle s’affairait, et ce qu’elle prévoyait de me faire ? Pitié, j’espérais vraiment à ne pas avoir à rejoindre l’infirmerie aujourd’hui… je n’en ai vraiment pas envie. Et surtout, aller voir l’infirmière de l’école juste parce que cette garce a voulu s’amuser, c’est vraiment très vexant pour moi.

Alors que j’avais arrêté de bouger, je reportais mon attention sur la jeune fille, qui m’avait tendue sa main une fraction de seconde, et qui l’avait rapidement enlevée, comme si elle venait de se rendre compte que j’avais la Peste.

« Comme ta présence m'insupporte, j'vais m'en aller. Bon après-midi ! »

Se fichait-elle de moi !? Frustré par cette situation dépourvue de sens, je me relevais, et m’apprêtais à lui courir après, bien décidé à prendre ma vengeance face à cette folle, mais ma douleur à l’entrecuisse que j’avais réussi à oublier me fit chavirer, et je m’arrêtais bien vite, m’adossant à une étagère, espérant me calmer rapidement pour ne pas la perdre de vue.

C’est alors que je relevais la tête et remontais mes lunettes sur mon nez d’un doigt que je me rendis compte qu’elle était partie : volatilisée, comme ça.

Énervé, je frappai soudainement l’étagère de mon poing, si fort que je reçus le choc au plus profond de mes os. Je sursautais, poussant un cri de fillette effrayée, alors que je tenais ma main douloureuse avec l’autre, alors libre. Je n’avais pas assez mal, il fallait encore que je me blesse à cause de ma rage ? J’étais pathétique.

« Et merde... »

Je quittais la bibliothèque, cachant au possible ma tache ensanglantée sur le fond de mon pantalon.



Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum