Time for fucking Mayhem [pv Lynn']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Time for fucking Mayhem [pv Lynn']

Message par Invité le 5/5/2016, 15:05

Belle soirée n'est-ce pas ?
Pas de pluie, pas d'emmerde durant la journée, pas trop de vent histoire de pas se les cailler, le top quoi. Par contre j'avais la dalle. LA BONNE GROSSE FRINGALE. Celle qui te fait des nœuds au bide parce que t'as rien dedans ouais.

Mais ça va, tout était ouvert dans ce quartier. Du coup je pillais tranquillement un sushi-shop et je repartais en ayant vidé leur réserve. Je me demandais quand même comment j'étais arrivé ici tiens. Meh, aucune importance. J'allais traîner encore un peu et je rentrerais.

Mmh. J'arrivais dans un coin ou les gens commençaient à regarder plus attentivement ce qu'il se passait. Le coin douteux alors ? Boh, j'étais pas versé là-dedans, j'en avais rien à secouer, et personne me harponnait pour tenter de me vendre un truc. Donc je traçais ma route.

Oh. une engueulade en plein milieu. Pas moyen de passer par là sans se faire emmerder. Du coup, détour par une ruelle. Les bonnes vieilles ruelles sombres et crasseuses, yeay.
Mmmh... ? La crise semblait se rapprocher. Ou une autre alors ? Je levais la tête. Et là, c'est drama. Quelqu'un me tombait dessus.

... Pantsu hit or not ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Time for fucking Mayhem [pv Lynn']

Message par Lynn' le 5/5/2016, 19:22

J'étais dehors c'te nuit là, et pour une fois j'étais pas totalement au pif ça f'sait un p'tit moment que j'me baladais en ville après les cours... 'fin les cours auxquelles j'assistais quoi, après l'entraînement ou même à la place de l'entraînement ! Je sais ça doit faire bizarre d'entendre de ça de moi mais c'tait vrai. Pour autant ça voulait pas dire que je m'emmerdais... 'fin si mais c'tait pas la cause direct, et là vous vous demandez de quoi je parle... mais attendez bandes d'excités d'la viens, j'y viens ! Pas possible ça...

J'm'étais pris une semaine tranquille, une semaine entière pour trouver un fournisseur de came, d'la bonne qui déchirait comme il fallait. Et je sais ce que vous penser et non, j'étais pas encore tombée dans cette merde naaaaan j'avais aut' chose en tête, un truc plus marrant et plus intéressant. J'allais dev'nir... UN SUPER HÉROS ! Pour une nuit uniquement certes mais un super héros quand même ! Et qui disait super héros, disait costume de merde... ou collant 'fin z'avez pigé quoi. J'avais pas vraiment de costume et en fait j'en voulais pas non plus, trop chiant et surtout pour une seule nuit ça allait juste être casse-couille du coup j'avais choisis de juste prendre un masque... et une cape, toujours une cape, un héros sans cape c'est comme un nudiste avec des vêtements.

Donc ! J'étais allée acheter ce putain de masque, l'avait deux face, une face, la droite, majoritairement blanche avec deux ou trois parties noires comme les lèvres, le sourcil, la pommette et la face de gauche qui était son exacte contraire. C'tait un masque à peu près commun du genre avec le sourire là... sourire que j'avais toujours trouvé malsain d'ailleurs mais bref. La cape c'en était une simple, juste noire que j'avais un peu cramé pour faire genre... genre je sais pas moi, au moins elle ressemblait un peu à celle de Batman et ça c'tait tout ce qui comptait !

J'avais tout, manquait plus qu'à m'habiller et c'tait tout bon. Un débardeur... un longue manche... un jean au pif et mes bottes et c'tait parti ! J'me retrouvais en ville là où on m'avait filer le coin d'un p'tit dealer des familles, c'tait dans un bâtiment abandonné qu'était pas si reculer que ça en fait, c'tait en plein dans le quartier animé... m'enfin ça m'arrangeait moi, j'avais pas tellement envie de faire cinquante bornes juste pour mes p'tites conneries... bon en fait si j'avoue ça me dérangerait pas du tout. De ce qu'on m'avait dit, tout s'passait au premier alors c'tait là que j'devais me rendre... et c'est c'que j'avais fais ! Mais avant j'm'étais fais un chignon à l'arrache et... 'fin vous verrez, j'avais pris les escaliers et arrivée en haut j'voyais toujours personne MAIS ! J'entendais des voix, et en me rapprochant d'une porte... bah j'avais pigé qu'ils étaient derrière quoi.

Et c'est à ce moment précis ! Qu'en défonçant la porte à grand coup de pied de space-marines ! Que j'étais entrée non sans avoir passé mon costume de...

"HOL-A ! ME LLAMO EL MASCARILLA !"

CA c'tait de l'entrée ! Ils étaient tous là, à se demander ce que je foutais là habillé en débile masquée... 'fin y se l'demandaient jusqu'à c'que j'pique un p'tit sachet de sucre blanc qui allait changer de main ! Et ouais ! J'faisais pas les choses à moitié moi ! (Et oui c'tait complètement mon plan depuis le début mais j'avais pas prévu la suite) J'avais reculé rapidement histoire d'être hors de portée et j'étais complètement dos au mur 'fin à la fenêtre... Sauf qu' EL MASCARILLA allait pas se laisser avoir comme ça ! En jetant un œil derrière moi j'avais remarqué que y'avais un aut' bâtiment collé à celui où j'étais, un peu en contrebas assez pour que je me pète rien et j'vous fais pas un dessin, après un mouvement de cape absolument parfait, j'ai explosé la fenêtre en sautant au travers en gueulant mon identité de héros et après une petite roulade à l'atterrissage, j'avais cavalé comme une tarée pour m'apercevoir que j'allais bientôt plus avoir de route à moins de sauter... tout était en train de me gueuler dessus en me disant de pas faire le con et de pas sauter, mais j'en avais ranafout' et c'est comme ça que je m'étais retrouvée dans les airs, la cape volant au vent et sachet de poudre en main. C'tait complètement glorieux ça non !?

Bien sûr que ça l'était, j'ai même pas besoin de poser la question. Je voyais le rebord de l'autre baraque se rapprocher, se rapprocher, se rapprocher ! ...Et monter, monter, monter...

"Et merde..."

Et ça les mecs, ça s'appelle se vautrer comme une merde... 'fin pas encore puisque j'étais dans la phase « jevoismonéchecmerapprocherdusol » et tout d'un coup ZBEM ! Non je me suis pas ramassé sur le sol qui semblait un poil trop accueillant, comment je sais ça ? Bah déjà parce que je suis en train de raconter le truc et ensuite c'est surtout parce que le sol avait l'air trop baraqué pour... bah du sol quoi. Et en fait me dégageant de là, (principalement parce que les mecs me suivaient toujours même si ils avaient pas sautés mais surtout parce qu'il était temps pour EL MASCARILLA de disparaître de la circulation) bah j'avais remarqué que le truc où j'avais atterris c'tait... Asgard ? Pygargue ? Ouais ça va hein j'avais oublié son nom et alors, c'tait pas la fin du monde non plus. Par contre j'avais un plan parfait pour lui, après l'avoir aider à se relever, j'avais fourré le sachet que j'avais dans la main et j'avais commencé à m'enfoncer dans les ruelles avant de remarquer que j'avais oublié un truc.

"Mais grouille ton cul ! Le plan c'est pas d'attendre qu'ils nous revolent la came ! Oublie pas ta part dans tout ce bordel après !"

J'avais fais en sorte que les mecs m'entendent très bien pour qu'ils pigent que ce bon vieux... bref qu'il f'sait complètement partit de mon p'tit manège ! Quoi ? Pas la peine de me regarder comme ça, on s'amuse comme on peut...

LIS ÇA !:
J'le dis plus parce que ça f'rait redondant as fuck mais Lynn' à les cheveux noirs quand elle sort du trou


J'me fais chier au point de foutre de la musique dans ma signature:



Cassez pas les couilles j'cause en #990000
avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Time for fucking Mayhem [pv Lynn']

Message par Invité le 6/5/2016, 10:43

No pantsu hit.
FUN IS NOT ALLOWED.

"RETIRE TON BOUL DE MA TRONCHE."

Ouais, premier truc que j'lui ai dit. Pas de question à propos de son état ou la raison de sa chute. Bon elle m'avait aidé à me relever. Enfin. ENCORE HEUREUX OUAIS. ON TOMBE PAS SUR LES GENS COMME CA.
Elle me fourra de force un truc dans la main. Genre un paquet de farine, mais sous plastique transparent. Puis elle se remit à courir dans les ruelles. Genre pour fuir.

"Mais grouille ton cul ! Le plan c'est pas d'attendre qu'ils nous revolent la came ! Oublie pas ta part dans tout ce bordel après !"

Qu'est-ce que quoi. WAIT. QUELLE CAME. C'EST A CAUSE DE ÇA QU'ELLE SE BARRAIT ?
Effectivement. J'entendais des gens se rapprocher. Ça avait pas l'air d'être une chorale de chérubins en plus.
QUELLE CONNASSE.
J'me mis à courir pour sauver le mien de boul cette fois.

Gauche, droite, droite droite et gauche. J'm'étais perdu. Déjà. Mais les autres tarés aussi. Et j'avais toujours le pain de farine en main. NAN, j'allais pas chercher à savoir ce que c'était. C'était juste de la farine, c'était juste de la farine, c'était juste de la farine. Voilà.

Si je la retrouve, je... Tignasse noire ? Oh.
"Eh, boul-sur-face c'est toi ?"

Pas de réponse. Je m'approchais, pain de farine en main. J'posais lourdement ma main sur son épaule et... Et en fait nan.
"Oh, autant pour moi je vous ai confondue avec une saleté. Enfin, quelqu'un d'autre quoi."

J'repartais dans ma fuite des autres lavés du cendrier là. Non parce que du coup ils m'avaient retrouvés ces enfoirés. PUTAIN MAIS J'LUI FERAIS BOUFFER SON JEAN ET SA FARINE SI JE LA RETROUVE.

Essoufflé. Dans une ruelle déserte. ... Pas de bruit. J'avais la paix pour quelques instant au moins comme ça. Bon, fallait changer de tactique.
STAND.
Moi j'allais cherchais cette saloperie de Lynn, pendant que Moi-bis allait tracer jusqu'à crever pour éloigner les autres le plus possibles. Puis il disparaitrait. J'serais l'homme qui a disparu des radars.

Bon, recherche en cours.
Première chose que je fais quand je la vois, j'lui jette la farine à la tronche.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Time for fucking Mayhem [pv Lynn']

Message par Lynn' le 7/5/2016, 16:25

C'tait juste parfait, cette situation était juste aaaaah... ça m'avait donné envie de recommencer en fait. Ouais, c'tait assez téléphoné mais je le savais pas moi à l'époque du coup bah fallait bien que je commence un jour. J'étais en train détalé comme un vieux bandit à la con qui aurait croisé la route de Sups sauf que j'le f'sais Batou style en utilisant les ombres... un peu... au cas où. Parce que oui, même si j'avais complètement fait un gros coup de pute à l'aut' là bah j'étais complètement sur mes gardes ! Ce qui me fait penser que j'avais eu l'impression qu'il avait gueulé un truc quand j'm'étais ramassé sur sa face... j'avais dû rêver...

J'étais dans un espèce de réseaux de ruelles, assez cool d'ailleurs j'étais presque toujours invisible à cause de la lumière qui voulait pas entrer de peur de se faire violer j'imagine. J'avais pris les route totalement au pif, j'm'étais même pris un mur tellement je voyais que dalle, ce qui en soit est pas vraiment grave mais ça avait un peu explosé mon masque... ça, ça m'avait fait chier puisqu'y fallait que j'en achète un autre pour la prochaine fois. Mais à part ça, bah c'tait nickel vu que j'étais incognito... 'fin pas encore mais presque et que je savais que l'aut' mec s'était pas fait prendre... je supposais quoi, au pire j'avais juste à aller l'aider, pas grand chose en somme !

Et de toute façon j'avais raison les mecs ! Parce que deux ou trois minutes après, bah je l'avais vu passer dans la ruelle qu'était juste en face, j'avais un seul objectif maintenant : l'intercepter. Je savais pas où est-ce qu'il qu'il courrait comme ça mais il allait devoir faire une halte forcée, j'avais b'soin du p'tit sachet de sucre magique qu'il avait dans la main, j'devais m'en débarrasser... et ramener le groupe de camé sur l'endroit où je l'aurais tej et rendu inutilisable. Pourquoi je fais ça ? Bah pourquoi pas ? Les campagnes de sensibilisation vous croyez que ça marche ? Bah moi j'ai une vrai méthode, y z'auront peur d'en prendre la prochaine fois ! Je sais j'ai presque le même discours qu'une chauve souris pétée de thune et ça fait totalement pas crédible pour moi mais c'est vrai ! Je vais pas juste le leur voler moi ! J'leur défoncerais la gueule après !

Pour en revenir au mec dont je me souviens pas du nom, j'avais recommencer à sprinter, j'voulais l'avoir grâce à une ruelle connectée et bordel de merde... elle était putain de loin, bon au moins ça m'avait laissé le temps de le dépasser mais quand même... 'fin bref, j'avais attendu qu'il soit bien placé et FLAP ! Il avait disparut de sa ruelle comme si un héros masqué et astucieux l'avait enlevé. J'l'avais amené dans un coin sombre au cas où il était encore suivit, je voulais pas que mon plan soit déglingué comme. J'avais toujours pas enlevé mon costume d'ailleurs même si j'étais sensé le faire plus tôt parce que je me disais que ça pouvait être cool de démonter du junky en costume en plus, ça m'empêchais d'avoir des emmerdes si je voulais me balader dans le quartier plus tard. L'était temps de reprendre mon précieux, j'allais pas le laisser avec lui non plus fallait pas déconner.

"Merci de ta coopération Asgard... Lizard... bref, Mascarilla corp te recontactera peut-être un jour pour combattre la débilité humaine. J'reprends ça, j'en ai b'soin pour la suite, t'inquiète pas si jamais tu fais attaquer sur la route, El Mascarilla t'aideras ! ...Oh et demande pas pourquoi je connais ton nom... même si je l'ai oublié là, mais j'te connais fais pas chier... Ah oui et fais pas de connerie dans ce genre là, je viendrais te voir sinon."

J'avais dis cette dernière phrase en agitant le sachet que j'avais repris... bon je l'avais peut-être un peu arraché de ses mains mais je pense pas qu'il voulait garder ça plus longtemps. Si il m'avait grillé depuis le début c'tait soit parce que le déguisement caché que dalle, ce qui était peu probable vu que j'avais fais un peu gaffe, soit parce que mon masque cachait plus mon œil gauche vu que... bah il était pété ou soit c'tait à cause de ma voix... et là c'tait la merde parce que je voulais pas faire comme le mec dans le film là... le Batman avec une grosse voix ridicule et moche... m'enfin à la limite c'tait pas tellement grave si ça s'arrêtait à ce mec là mais quand même si j'me f'sais griller aussi facilement c'est que le costume était naze...

Mais passons, je devais faire vite, localiser ces branleurs et faire ce que j'avais prévu et... j'avais oublié un truc, je comptais jeter ce costume direct après avoir fini... 'fin le brûler pour être plus précis mais j'avais un tout p'tit problème... j'le brûlais avec quoi moi, j'avais dû revenir vers l'aut' là il pouvait p'tête m'aider.

"Mec t'aurais pas un briquet ? Ou genre un truc qui crame quoi. J'en ai b'soin pour... un truc."

Ouais, j'lui avais fais un coup de pute je sais mais c'tait un bleu ! Les bleus c'est pas rancunier ! Ou alors si mais ils ont pas les couilles de le dire, donc c'tait pas grave.


J'me fais chier au point de foutre de la musique dans ma signature:



Cassez pas les couilles j'cause en #990000
avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Time for fucking Mayhem [pv Lynn']

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum