Une folle envie [PV - Sans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une folle envie [PV - Sans]

Message par Invité le 26/4/2016, 20:56


L'uniforme de cette académie n'est pas trop mal. Je trouve le bleu un peu trop foncé, mais en général, les vêtements sont plutôt beaux. M'enfin, cela reste uniquement des habits. J'ai beau dire que cela me sied bien, cela ne changera le monde pour autant, même si la société peut me voir autrement. La société hein… Pourquoi j'en viens à parler de cela ? Celle-ci ne m'intéresse guère… Même si bien se faire voir peut être crucial pour un sportif, surtout si celui-ci espère atteindre les sommets. Quoi qu'il en soit, je persisterai pour être l'un des meilleurs, malgré ma situation. Au fait, pourquoi suis-je si subjugué à l'idée de devenir un héros du sport ?

Je réalise enfin que je n'ai absolument aucune raison d'avoir un tel rêve. Serait-ce pour prouver que même quelqu'un comme moi peut trouver sa place dans les plus hautes sphères ? Serait-ce juste pour démontrer à mon père que je peux être aussi bon que lui ? Serait-ce juste influé par la société, au final ? Ou plutôt… N'est-ce qu'un stupide rêve qui disparaîtra bien vite ? Après tout, j'aime le sport, c'est vrai. J'aime le sport à en mourir… Mais ce n'est pas une raison de vouloir montrer que je suis bon… Devenir un héros du sport hein… Maintenant, cela me fait un peu rire.

Ceci dit, j'y repense… Si mon docteur m'a dit que j'ai le droit de me dépenser un peu plus maintenant, vu que je suis un peu plus habitué aux battements irréguliers de mon cœur, cela veut dire que je peux de nouveau pratiquer de la boxe ? Bien entendu, je n'irai pas faire de matchs, mais je peux au moins frapper sur un sac de frappe non ? J'ai encore mon gant et tout mon matériel… Mhm… Aaaah, pauvre de moi, pourquoi ai-je reçu une maladie m'empêchant de m'exprimer du plus profond de moi ?

Encore aucune réponse hein. Je suppose que je pourrai toujours tenter. Un peu de risque de temps en temps ne fait absolument aucun mal. Et puis, si jamais mon cœur venait à se comporter de façon étrange, j'aurai juste à stopper ce que je fais. Oui, c'est vrai. J'ai vraiment envie de refaire ne serait-ce qu'un match de boxe. Je devrai me contenter d'un simple sac pour combler mes pulsions. Je suis un chevalier, je n'ai pas à avoir ce genre de pratique, ni à faire ce genre de fraude mais… Je ne peux pas m'en empêcher cette fois.

Me voilà avec mon équipement dans mon sac. Néanmoins, je ne vois vraiment pas où je pourrai bien trouver un sac de frappe à ma disposition… Je pourrai en importer un au terrain d'entraînement… C'est vraiment l'unique solution que j'ai finalement. Je suppose que je ne peux que faire cela, après tout… Cela m'a pris un peu de temps, mais voilà qui est fait.

Je devrai faire attention à ce que personne ne m'aperçoit par ailleurs, je n'aimerai pas qu'on me questionne à propos de tout cela. Je ne saurai même pas quoi répondre en vérité. Et comme je me connais, je dévoilerai tout sans faire d'histoire. Bien, il ne semble pas que je sois le centre d'attention. Cela devrait aller je pense… Je me prépare maintenant, et je vais juste laisser mon corps parler. Équipement, mis. Souffle, Luki'… Et dévore ce moment.

« Let's start the game. »

La lueur dans mes yeux avaient changé au moment où j'avais fini de prononcer le dernier mot de cette phrase. Mon petit air souriant laissa place à un visage bien plus sérieux, reflétant carrément toute la passion que j'ai envers ce sport. Après ma légère expiration, je me mis à sautiller un peu pour chauffer mon corps. Je n'allais pas commencer très fort. Il fallait que je me réhabitue. Je débutai alors ma série par de faibles coups de la gauche, de petits jabs ici et là. Puis, soudainement, une droite survint. Cependant, rapidement, je me remis à tourner autours du sac de frappe, comme si j'étais dans un match.

Peu à peu, un sourire carnassier apparut sur mon visage. Cette sensation, ce sentiment… Je l'avais complètement oublié. C'était amusant, bien trop amusant pour que je me soucis de quoi que ce soit d'autre que de frapper ce sac. Ce n'était pas un véritable combat, ce n'était qu'un simple défouloir qui ne ressemblait en rien à la boxe… Mais la sensation qui était dans mes poings m'empêchaient d'arrêter, et m'obligeait à sourire. Puis… Je ne pouvais plus retenir mes coups.

Je stoppai tout bonnement mon bon jeu de jambes pour avoir le meilleur appui possible. Boum. Ce premier crochet du droit résonna dans l'air, porté par le vent. Puis vint celui du gauche, avec un bruit tout aussi magnifique. A chaque frappe, mon cœur n'arrêtait pas d'accélérer. A chaque frappe, ma respiration n'arrêtait pas de s’alourdir. Cela dit, je ne pouvais tout simplement pas me résigner d'interrompre de taper. Au bout d'un léger moment, ce fut mon propre corps qui m'interdit de continuer.

Je m'étais enfin arrêté, avec un sourire satisfait, camouflant ma halètement peu régulier. Mince… J'avais complètement oublié ma maladie. Je voulais le faire, même si je savais dans un coin de ma tête que c'était dangereux. Je voulais un duel. Me retournant alors, je fus surpris par l'insistance des regards des élèves présents envers ma personne. Moi qui croyais que je n'allais pas attirer grands mondes, j'avais fini par être le centre d'attention, ou du moins attirer quelques personnes. C'était sans doute à cause de mon corps frêle et assez efféminé… Un corps qui pouvait démontrer autant de puissance et de… Rage de vaincre ? En tout cas, je n'avais pas cessé ma mystérieuse expression de défi de mon visage, malgré les mots que j'avais pu prononcé.

« J'espère… Que… Je ne gêne pas… »

Voilà, montre-toi maintenant, stupide esprit insatisfait. Tu connais parfaitement les risques, mais c'est trop tard… Tu as commencé à faire ce qui te plaît. Tu ne peux plus te contrôler, ni même te contenir un minimum. T'as gagné, fais le.

« Sinon… Est-ce que quelqu'un… Veut bien faire un sparring avec moi ? »

Finalement, la raison me revint. J'avais presque oublié où j'étais, et les règles qui étaient imposées ici. J'arrêtai par la même occasion de sourire idiotement, rendant mon halètement plus que visible.

« Ah c'est vrai… Les combats sont interdits… O-oubliez ce que je viens de dire. Je… Je suis aussi désolé pour cela… »




Dernière édition par Lukifeira le 28/4/2016, 23:37, édité 2 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une folle envie [PV - Sans]

Message par Sans le 28/4/2016, 21:19

Voilà maintenant quelques jours que j'étais dans cette école, et j'vous avouerais que l'idée de ne pas connaitre l'entièreté de l'établissement m'écoeurait. Le jour où je souhaiterais me mettre à l'écart ou prendre un peu de bon temps tout seul, il me faudrait bien un endroit qui me permettrait de me libérer. Pourtant, même après avoir visité la salle de musique, les différents salles de classes ou encore les maisons, je me sentais toujours insatisfait. Il fallait que je découvre complètement le lieu où je vivais à présent.

En faisant le tour des pièces déjà visités, je me rappelais alors que lors de mes allées et venues en forêt, il y avait toujours, après avoir passé quelques arbres, une allée menant à .. Je n'sais pas. Je n'sais pas du tout où menait cette allée, ce qu'il y avait en bout de celle-ci. Ni une, ni deux, je me dirigeais vers l'endroit dit. Je pris seulement mon gilet, qui couvrait un simple T-shirt blanc et mon habituelle Jogging sportif. Mon apparence allait de pair avec mon attitude nonchalante et .. Il ne s'agissait pas d'un rencard avec Louise. Je pouvais dès lors m'habiller comme je l'sentais.

Sorti des dortoirs de ma maison, je faisais mon bout de chemin vers l'espace vert présent devant moi, découvrir ce que cachaient ces sentiers, passant par le hall d'entrée, je rencontrais différents élèves, qui se demandaient sûrement ce qui pouvait me motiver à me mouvoir en tel hâte. J'avais l'impression que c'était presque le seul endroit qui me manquait dans ma connaissance des lieux. J'n'avais aucune idée de ce que cachait cet espace.

Une fois arrivée dans la forêt, et après avoir passé les premières rembardes, je me suis fait surprendre par de jeunes élèves, vêtus de vêtements de sport. La plupart avait des T-shirts blanc, ou des T-shirts sportifs, ceux de leur équipes préférées je présume ? J'y remarquais énormément de sigles que j'avais déjà vu .. Pas mal de clubs de foot, et autres clubs de Basket. Enfin, ceux que j'avais pu remarqué à la TV lors de mes soirées d'ennuies. Je n'm'intéresse pas vraiment à ce genre de sports. J'aime beaucoup la course et le Volley, et même .. J'connaissais aucune équipe de ce dernier. C'était réellement des hobby's, et non des passions.

Me voila maintenant dans ce qui peut ressembler à une sorte de terrain d'entrainement. Je pense être rentré par la mauvaise porte, puisque je suis à présent dans les gradins. J'observe l'espace et .. je remarquais la plupart des élèves présents presque envoûtés. J'entendais des sons de frappes courts, nets, produits par le contact entre les poings d'un jeune homme et un sac de frappe placé là. Lui aussi me semblait étrange, il donnait l'impression de faire mener un réel combat avec ce sac. Il était, on peut le dire, déchaîné. Pourtant, ses coups ne semblaient pas guidés par une quelconque rage. Il tournait autour de sa cible, et je pu apercevoir un sourire sur son visage.. C'était donc du plaisir qu'il prenait à s'entraîner. Son jeu de jambes était fluide, rapide.

"Boxing, huh ?"



Je me surpris à sourire à mon tour, comme étant content de rencontrer quelqu'un pratiquant ce sport. C'est l'un des seuls sports que .. J'ai tenter. Mais au vu du plaisir que j'y prenait, et à la découverte de mon pouvoir, je ne pouvais plus me le permettre. Si l'on me surprenait, une partie de mon corps transformés, toute ma vie s'rait foutue. Je posais dès lors mon coude sur la rambarde, et ma main sous mon menton.. Prenant une pose presque d'analyse.

Le théâtre prit fin d'un seul coup, sans lever de rideaux ni salutations. Il s'agissait plutôt d'une fin non prévue. L'élève reprit sa respiration pour se tourner vers ses potentiels camarades. Ceux-ci prirent presque peur, puisque la plupart avaient reculés d'un pas. C'était un spectacle presque drôle .. Pour moi. Mais j'imagine que pour lui, tout était fini. Son comportement contre ce sac attestait d'une certaine expérience en Boxe, mais cachait aussi un talent. J'étais presque en admiration quand .. Il prit la parole. Il ne criait pas, ni haussait la voix .. Mais je pu comprendre ce qu'il disait.

« J'espère… Que… Je ne gêne pas… »



Ahah. Le monstre reprenait la forme d'un simple chiot. J'eu du mal à croire qu'il s'agissait de la même personne qu'il y a 2 minutes. J'ai presque l'impression que ..

« Sinon… Est-ce que quelqu'un… Veut bien faire un sparring avec moi ? »



... Un sparring ? Ça aurait été avec plaisir, mais je n'ai pas combattu depuis longtemps maintenant. Et je peux lire presque avec certitude sur le visage des autres élèves que .. C'n'est pas réellement ce qu'ils souhaitent là, tout de suite.

« Ah c'est vrai… Les combats sont interdis… O-oubliez ce que je viens de dire. Je… Je suis aussi désolé pour cela… »


L'enfoiré. Il venait presque de nous trouver une excuse à tous pour ne pas l'affronter. Et .. Je le pris comme un affront. Je n'ai jamais reculer devant rien, et je n'ai jamais eu peur de quiconque. Certes, je ne suis pas bavard, et je n'suis pas dans l'genre à m'attirer des ennuies, mais .. J'ai un honneur, et il me donnait l'impression de presque le bafouer de part cette excuse bidon. Les autres élèves prirent la dernière phrase à la lettre, et ramassaient leur affaire. Comme pour indiquer le refus catégorique de la proposition, mais leur accord avec sa dernière déclaration. Ce qui n'était pas mon cas. Je descendit dès lors grâce aux escaliers situé non loin, et l'observait s'essuyer le front de la sueur produite par son effort récent.

J'étais maintenant juste derrière lui, et nous étions seuls dans ce terrain, les autres élèves nous ayant fait congé de leur présence. J'n'étais pas en rogne, mais plutôt dans l'interrogation. Dans la recherche de limite. J'n'avais aucune chance contre ce gars, et pourtant mon corps refusait lui de rebrousser chemin. Il me fallait faire quelque chose. Tant pis, je me lance.

"Un Sparring, ça n'se refuse pas. Et .. C'est presque une partie essentielle de la boxe. J'imagine qu'on en a le droit."



J'étais à présent déterminé. Un sourire s'était créé sur mon visage, comme sûr de moi. Les mains dans les poches, je n'donnais sûrement pas l'impression d'être une menace. Mais j'espère que mon comportement le motive lui aussi à montrer ce qu'il avait dans le ventre. Je veux revoir le visage qu'il arborait il y a quelques minutes. J'avais envie de me mesurer à lui, j'avais envie de dépasser mes limites. Je voulais vivre ces 3 minutes plus que tout autre chose.
avatar
Sans

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une folle envie [PV - Sans]

Message par Invité le 29/4/2016, 01:12


Après m'être excusé, j'en vins à reprendre lentement mon souffle. Ça m'avait vraiment fait du bien, je n'étais pas déçu, et je ne regrettais pas non plus d'avoir fait tout cela. Une fois de temps en temps, cela devait être une bonne chose malgré mon état. Cela me permettrait de relâcher toutes pulsions, de me dépenser d'une autre façon que ma méthode habituelle… Et surtout, cela me rappelait de bons souvenirs. Cela réveillait une partie de mon âme. Je délivrais tous sentiments d'insatisfaction dans chacun de mes coups. Mon âme de battant… J'en avais presque oublié sa couleur. Cela m'avait vraiment détendu.

Fermant les yeux pour sentir la douce brise sur mon visage, je me surpris à effectué de nouveau un sourire carnassier. Cette phrase était bien plus que pertinente… Elle était à la fois une excuse et une raison. Un sparring ne se refuse pas hein… Voilà quelqu'un qui pensait comme moi. Qu'importe le règlement ! Quand on venait à la boxe, tout était permis, même le combat. L'entraînement d'un boxeur quémandait du sparring… De la boxe sans combat n'en était pas hein… Je riais intérieurement. Alors que mon corps avait commencé à montrer ses limites, mon esprit était pratiquement revenu dans un état combatif. C'était ce que j'avais toujours voulu… Une personne qui ne se souciait pas de mon cœur… Une personne prête à se battre contre moi, dans les règles de la boxe. Suite à cette irrésistible envie, mon corps m'avait presque écouté, et s'était mis à se calmer, puis à se préparer pour une bataille de trois minutes.

En premier temps, je réussis à camoufler mon air satisfait dû à sa réponse. Puisqu'on allait pratiquer ensemble, il nous fallait des protections. Je n'étais pas fou au point de le faire sans… Ça serait bien trop dangereux, autant pour lui que pour moi. Heureusement pour nous, quand il s'agissait de boxe, j'avais toujours tout en double. Sans lui rendre réponse, je me retournais vers mon sac pour y attraper divers matériels, gants de boxe et casque notamment. Oui, j'avais déjà pensé à la possibilité qu'une personne réponde positivement à ma demande. Je redirigeai ensuite mon regard vers le sien, tout en montrant distinctement tout le matériel.

« Alors, faisons cela, ici. »

Bien entendu, il n'y avait pas vraiment de ring de boxe, mais on pouvait toujours délimiter un terrain… Ou ne pas en mettre. De toute façon, on avait aucune raison de s'enfuir. Je le laissais s'approcher et s'équiper ici-même s'il le souhaitait, ou se manifester s'il voulait faire ça ailleurs. Quoi qu'il en soit, j'étais en train de me préparer moi-même. Je me préparais psychologiquement. Ce n'était pas un combat professionnel. Ce n'était pas un combat qui pouvait me menait jusqu'à la scène mondial… Mais cela restait un combat important à mes yeux…

Ces yeux… Ils étaient revenus. La lueur dans mes yeux, cette mystérieuse lueur était là sur chacune de mes pupilles. Était-ce l'espoir ? Était-ce mon âme ? Non. C'était tout simplement Lukifeira Aurora à son grand complet.

« On débute quand tu le souhaites, cher partenaire. »



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une folle envie [PV - Sans]

Message par Sans le 21/5/2016, 18:23

Ahahah ! Je jubilais. Je jubilais à l'idée de combattre ce monstre. J'n'avais pas de grande capacité offensive, mais mon pouvoir, lui, me permettrais d'avoir un avantage certain sur ce "Sparring". Oui, je dis "Sparring", mais je pense que l'on sait tout les deux qu'ici, il est justement question de Gagner ou de Perdre. Jeune homme, j'espère que tu es prêt à combattre et à suer. Montres-moi à nouveau cette bête que j'ai pu voir toute à l'heure.

« Alors, faisons cela, ici. »


Bien, bien. Je regardais alors le terrain. Il y avait 4 petites marques au sol, comme si ce combat était prévu. Nous étions en plein dedans. Je me préparais en enlevant mon veston, et me retrouvait en T-shirt. Le jeune homme, lui, était déjà prêt. Il avait déjà mit ses gants et son protège-dents. J'n'avais pas tout ce matériel, moi, mais je trouvais là une paine de gants adaptés à mes mains. Je n'disposais par contre pas de Protège-dents, mais mon pouvoir me permettra de n'pas en perdre une.

« On débute quand tu le souhaites, cher partenaire. »


Le parcelle de terre qui était notre ring, s'était transformé autour de moi en une salle vide. Seul une sorte d'ombre représentait l'arbitre. Il n'y avait que nous deux ici. Ce jeune homme, ce monstre si-je puis dire. Et moi. Et j'n'avais aucunement l'intention de perdre ! Je tendais ma main pour saluer mon adversaire et ainsi initier le combat. Les deux gants se touchèrent pour laisser s'échapper un bruit sec, retentissant dans l'espace.

Le regard du jeune homme s'était changé, il n'était plus le même. Je ressentais dès lors une pression incommensurable. Aussi, à la vue du jeune homme maintenant torse-nue .. C'était juste horrible pour moi. La pression montait encore une fois d'un cran pour bloquer tout mouvement de ma part. Je réussis tout de même à élever une garde presque correct, mais sans prévenir, le premier coup brisait celle-ci sans le moindre effort. Un bruit puissant, sec, venait déconcerter mon sang-froid pour laisser mon regard trembler devant la puissance de celui-ci.

"I'm gonna have a bad time, here."


Comme impudent, il se retirait et reculait en arrière. Normalement, l'adversaire devrait avoir un sourire en coin, ou du moins me faire comprendre que ce coup n'était rien d'autre qu'un simple jab. Mais là, il n'y avait rien. Je ne voyais plus rien. Il y avait juste une ombre qui me faisait face, une ombre terrifiante, une ombre que je n'pourrais décrire tant la peur qu'elle m'inspirait était forte. Je remontais ma garde, transpirant déjà à grosse goutte.

Ce mec, n'était pas humain, il n'était pas "Normal". Il avait une puissance qui dépassait totalement la mienne. Mais je n'devais pas perdre la raison, perdre espoir. Mes deux bras s'était eux transformer en os, pour me permettre d'encaisser un peu plus les coups. Je reprenais confiance, j'étais prêt à recevoir son prochain jab, si il s'agissait bien d'un jab. Mon jeu de jambe était encore assez fluide, je pouvais, normalement, anticiper son prochain coup et essayer peut-être même de le contrer.

Quoi qu'il arrive, je n'suis pas déçu. J'ai peur. Mais ça n'm'empêchera pas de le combattre, et de le vaincre. Il s'agit d'une épreuve difficile, mais je peux y arriver, j'en suis sûr.
avatar
Sans

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une folle envie [PV - Sans]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum