Un portail de fer noir (PV Mlle Tardi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un portail de fer noir (PV Mlle Tardi)

Message par Invité le Jeu 14 Avr 2016, 17:36

Cruelly avait prit le train très tôt ce matin afin de rejoindre la gare de Londres assise confortablement elle regardait défiler le paysage elle pensait ... A son passé mais surtout à son éducation très strict, ayant grandi dans une famille aristocrate elle n'avait pas réellement eu d'enfance, cependant elle avait trouvé quelqu'un avec qui parler ; cette personne, si on peut la nommer comme ceci, était la cause de tous ses malheurs. Pointée du doigt comme étant une sorcière, une sataniste pratiquant la magie noire dans un premier temps tous ses amis lui tournèrent le dos, se fut ensuite le tour de ses parents de la mettre à la porte de leur demeure. Pour finir elle dut quitter le village ... seule.
Néanmoins avant de partir et de dire adieu à son ancienne vie Cruelly reçut une lettre, une invitation pour rejoindre l'Académie Tsuki.


   Ayant reprit ses esprits elle plongea la main dans son sac pour attraper ce fameux courrier, elle le retourna dans tous les sens afin de voir si un élément ne lui avait pas échappé mais se confronta à nouveau à un échec. Aucun sceau ne cachetait la lettre, il n'y avait pas non plus de tampon attestant que ce papier était officiel ni aucune date et lieu de rendez vous précis. Seulement ces quelques mots.
Une fois arrivée elle n'avait aucune envie de prendre le bus et décida donc d'appeler un taxi.


"Bonjour ... Je souhaiterai me rendre à l'Académie Tsuki s'il vous plait, je suis navrée mais je ne connais pas l'adresse. Dit-elle d'une voix plus ou moins assurée.
-Ho ne t'en fais pas ma p'tite tu n'es pas la première qui va la bas et tu ne seras sans doute pas la dernière."

   Ce n'est qu'après quelques heures de route et une longue discussion avec le chauffeur que Cruelly arriva à destination, elle paya ce dernier en le remerciant chaleureusement et descendit du véhicule. S'attendant à voir beaucoup de monde elle esquissa un sourire pour finalement se rendre compte qu'il n'y avait personne, elle était seule devant cet immense portail de fer noir. Son sac à main sur l'épaule et sa valise dans sa main elle resta immobile durant quelques minutes et se mit à parler à voix haute.

   "Bon .. bon je suis censée faire quoi maintenant, m'envoyer une lettre d'invitation c'est bien beau mais si personne n'est là pour m'accueillir."

    Elle regarda par delà le portail et vit un plus loin une jeune femme aux cheveux blanc marcher le long de la petite allée reliant l'entrée au bâtiment. Elle leva les mains et commença à les secouer rapidement tant pis si on l'a prenait pour une folle, elle n'allait pas faire demi tour si près du but et encore moins passer la nuit dehors.

"Hé ho ! S'il vous plait ! Cria-t-elle de sa voix aiguë."

Spoiler:
Bon c'est pas folichon mais c'est un début XD

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un portail de fer noir (PV Mlle Tardi)

Message par Mlle Tardi le Jeu 14 Avr 2016, 18:25

Une journée monotone ou banale, rien à retenir et rien à oublier. Lucie est plutôt dans la première optique, elle voit le verre à moitié vide. Dans son petit chez-elle elle chantait de sa belle voix ce qui lui passait dans les oreilles. L'anarchie mélodique qu'elle écoutait la renvoyait à sa triste réalité : vie d'merde, taff de merde et toujours seule. Elle n'avait jamais cherché à blâmer quelqu'un ou même se plaindre, elle savait qu'elle était très bien comme elle est ; et si le problème venait d'elle inutile de le crier sur tous les toits. Elle se décida quand même à se lever, et alla se laver. En se séchant les cheveux elle ne pouvait pas s'empêcher de grimacer devant son miroir, comme une gamine. Peu de maquillage comme d'habitude, dur de tout faire à une main de toutes façons. Son bras dysfonctionnel d'ailleurs avait adopté une couleur rouge. Inquiète pour son mobilier, elle quitta vite son logement après s'être habillée, priant de ne voir personne pour éviter tout... "incident". Elle se retrouvait donc dehors parce qu'elle ne pouvait plus être chez elle, elle s'était décidée à marcher un peu au hasard autour de l'académie, seule avec ses pensées. Elle déambula un moment, un anarchiste à la voix douce accompagnant la sienne grâce à ses écouteurs. Ses nerfs en pelote se calmaient peut à peu à chaque pas, et le vent déliait sa langue au cours de sa promenade. Elle se laissa entraîner en fermant les yeux un moment, en s'évadant un peu :

"J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau, que c'est beau d'aimer..."

Puis elle rouvrit les yeux et aperçut une jeune fille qui semblait lui faire de grands signes. Gênée, Lucie rougit beaucoup sur le coup, espérant qu'elle ne l'avait pas entendu, puis se résonna rapidement en se disant que ces paroles, presques chuchotées, étaient inaudibles de si loin. Calmant ses pensées et ses joues retrouvant une teinte pâle plus naturelle, elle s'approcha lentement de la personne de l'autre côté de la grille. Ce n'était pas à elle d'accueillir les nouveaux, si ? Et ce n'était pas la bonne journée pour Lucie.... Ennuyée et inquiète de laisser des émotions négatives prendre le dessus et menacer l'individus qui l'attendait, elle se força quand même à aller la voir. Arrivée assez proche, elle retira ses écouteurs.

"Bonjour mademoiselle, j'imagine que vous avez reçu une lettre pour vous retrouver ici ?"

La surveillante préférait quand même prendre des précautions, elle s'en serait voulue d'être renvoyée d'ici. Non pas pour elle, car ses études en médecine était toujours envisageable, voire données, mais plutôt car elle savait que son frère la suivrait, et elle ne voulait jamais être un poids pour quelqu'un. Elle chassa ses pensées en serrant sa main sur les clefs avec lesquelles elle avait réflexe de jouer. Clignant des yeux rapidement elle se calma en souriant, et se décida d'ouvrir la grille à la jeune fille après avoir jeté brièvement un oeil à la lettre en question.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un portail de fer noir (PV Mlle Tardi)

Message par Invité le Jeu 14 Avr 2016, 21:04

Voyant que la personne s'approchait Cruelly baissa les bras et fut heureuse de trouver enfin quelqu'un, la jeune femme avait de magnifique cheveux blanc habillée de noir elle dégageait un sentiment de respect. Une employée de l'Académie sans doute.
Une fois arrivée jusqu'à la grille elle enleva ses écouteurs et s'adressa à moi en me demandant de lui montrer la lettre par la même occasion.


"Bonjour mademoiselle, j'imagine que vous avez reçu une lettre pour vous retrouver ici ?"

Le portail s'ouvrit dans un grincement presque énervant Cruelly pouvait enfin entrer, face à elle trônait une immense bâtisse faite de pierres tandis que des arbres longés toute l'allée jusqu'aux escaliers menant à la porte d'entrée. Cruelly se tourna vers son interlocutrice.

"Bonjour, je vous remercie et navrée de vous avoir dérangé je suis sûre que vous avez des choses plus importantes à faire que d'ouvrir à une pauvre fille perdue. Mais c'est vrai qu'en lisant le mot académie je m'attendais à voir  du monde devant les grilles. Répondit-elle avec son grand sourire habituel.

Le deux jeunes filles avancèrent le long du chemin, Cruelly très distraite regardait tout à la fois elle avait certes l'habitude de vivre dans le luxe mais elle ne s'attendait pas une telle beauté. Ce lieux était vraiment splendide. Sa valise qui la suivait elle avait le nez en l'air comme à son habitude en faisait attention à tout les petits détails elle savait que cette nouvelle vie lui inspirerait de merveilleuses histoires. Elle n'avait peut être pas eu tort de venir finalement, son destin pourrait se jouer en ces lieux.

"Je ne m'attendais pas à un lieu aussi majestueux c'est vraiment magnifique. J'ai des centaines de questions qui fourmillent dans mon esprit mais je ne vais pas vous embêter plus longtemps vous m'avez déjà sorti d'une belle galère haha. Ria t-elle".

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un portail de fer noir (PV Mlle Tardi)

Message par Mlle Tardi le Ven 15 Avr 2016, 18:08

"Bonjour, je vous remercie et navrée de vous avoir dérangé je suis sûre que vous avez des choses plus importantes à faire que d'ouvrir à une pauvre fille perdue. Mais c'est vrai qu'en lisant le mot académie je m'attendais à voir  du monde devant les grilles.
-Pas d'quoi."

La jeune fille avait répondu à la surveillante tout sourire, ce que la jeune anarchiste lui avait rendu aimablement. Elles commencèrent à marcher l'une à côté de l'autre, et la jeune Tardi espérait ne pas représenter un danger pour la nouvelle qui l'accompagnait. Elle semblait d'ailleurs émerveillée par ce qui l'entourait, cette fille. La surveillante sourit en remarquant ce détail, elle aimait à se dire que des gens apprécieraient leur vies ici... Elle l'espérait tout du moins. L'élève se décida à rompre le silence :

"Je ne m'attendais pas à un lieu aussi majestueux c'est vraiment magnifique. J'ai des centaines de questions qui fourmillent dans mon esprit mais je ne vais pas vous embêter plus longtemps vous m'avez déjà sorti d'une belle galère haha."

La surveillante s'étira un instant en retenant un soupir : ho oui, elle avait tellement envie de lui dire "en effet, ne m'embête pas plus longtemps" mais ce n'était pas vraiment le genre du personnage. Mlle Tardi se demanda si elle était hypocrite en faisant ça, si elle évitait cette remarque... "désobligeante". Elle était juste de mauvaise humeur après tout, en temps normal elle n'aurait pas dit ça, et elle détestait l'excuse de la mauvaise humeur. Tout sourire, elle reprit la parole ;

"J'suis qu'une pionne alors j'suis sans doute pas apte à répondre à tout, mais tant que je suis là..."

Sa voix se voulait aimable encore une fois mais elle se rendit brièvement compte qu'elle restait quand même assez distante, ne serait-ce que parce qu'elle ne prenait pas la peine de faire de longues phrases et se contentait d'affirmation claires.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un portail de fer noir (PV Mlle Tardi)

Message par Invité le Sam 16 Avr 2016, 15:43

S'étant arrêtées devant les imposantes portes de l'Académie les deux jeune femmes se regardèrent, cependant Cruelly senti que quelque chose n'allait pas elle avait une boule au ventre, elle se doutait bien de se qui était entrain de se passait.

En effet c'était Elle, Elle qui avait la ferme intention de se manifester Cruelly le ressenti de tout son être, elle avait la chair de poule et une sensation étrange la parcourait il fallait qu'elle réagisse et vite,
elle prétexta de devoir vérifier si elle n'avait rien oublié elle se recula et s'accroupit afin de fouiller dans sa valise tournant le dos à son interlocutrice par la même occasion.

Jetant un rapide coup aux alentours elle sortie de son sac à main son miroir de poche et l'ouvrit,
face à elle son reflet mais chose étrange il n'imitait pas ses mouvement. On aurait dit que sa sœur jumelle était à l’intérieur de cette surface lisse et réfléchissante.


"Bon si tu pouvais me laisser un peu tranquille je t'en serais fortement reconnaissante !" Dit Cruelly en essayant de parler le moins fort possible.
-Ho ça va je suis dans ton sac miteux depuis une éternité tu pourrais me faire sortir un peu, tu n'utilise jamais ton miroir ou quoi ? Remarque vu ta tête je dirai que non ! Ria méchamment son double.
-Tu sortiras jamais point, maintenant fiche moi la paix ! S'énerva Cruelly.
-Tu peux toujours courir saleté !"

L'instant d'après le miroir n'affichait plus rien, il était vide, complètement vide. Il n'y avait plus aucun reflet seulement cette petite vitre.
La jeune fille se redressa et épousseta sa robe avant de revenir à sa place face à sa comparse, lui lançant un sourire un peu gêné cette fois, la demoiselle aux cheveux blanc s'étira un instant et lui rendit son sourire.

 
"J'suis qu'une pionne alors j'suis sans doute pas apte à répondre à tout, mais tant que je suis là...
-Et bien pourquoi m'a t'on envoyé cette lettre et surtout c'est quoi cet endroit ? Demanda Cruelly d'un air curieux et en se grattant la tête. C'est s'en doute lié à ma particularité."

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un portail de fer noir (PV Mlle Tardi)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum