Un enfant qui a un os. [PV. Sans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un enfant qui a un os. [PV. Sans]

Message par Invité le Dim 03 Avr 2016, 22:06

Il est quelle heure ? 3h du mat' ? Fait chier ! Dans ce dortoir de mort, il fallait que CE truc arrive et en plus CE jour là ! Mais qu'elle bande de cons, c'est pas possible ! Dans cette académie, il fallait que je me tape le seul dortoir où les toilettes sont fermés à cause d'une gastro qui a bouché l'intégrale des chiottes ?! Genre, un mec, son pouvoir c'est de péter des explosions au calme. Quelle connerie, je savais que c'était une mauvaise idée de venir ici ! Bon, je me lève, EN FAISANT DU BRUITS, pour casser les couilles des colocs et sort de ma chambre. D'ailleurs, il manque tellement de personnel que y a personnes pour nous dire de pas sortir. Je me casse du bâtiment et me dirige à un potentiel endroit pour pisser, mais le seul endroit pour sortir était étroit alors je laisser la place à l'autre gamin qui passe donc dans le trou.

Atchoum ! Mais.... Il est pas gentil Edwin ! Il m'oblige à sortir pour allez pisser mais j'ai peur du noir ! Et puis il fait froid !! J'ai dû me faufiler dans un petit trou pour passer et je me suis mis à courir parce que j'avais peur qu'un monstre dans le noir me poursuive. J'étais arrivé dans une allée qui semblait riche et éclairée. Je regardais autour de moi et j'ai repensé à ma vie d'avant, quand on volait avec Grand Edwin dans ses rues pauvres où il ne faisait pas bon vivre. Alors que tout à l'air si parfait ici ! Je pensais et continuais à courir, après tout, JE DEVAIS FAIRE PIPI. J'étais arrivé à un endroit lugubre et par peur j'avais encore rebroussé chemin, mais j'avais enfin trouvé un endroit sain ( même si dans le cas présent c'est un peu chelou ) pour faire pipi, un parc ! Je m'approcha d'un arbre isolé et pissa. Et j'entendis alors du bruit, me dit pas que y a quelqu'un pas loin ! Un monstre ! Je commençais à pleurer en pensant à mon futur sort. J'aime pas la nuit.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant qui a un os. [PV. Sans]

Message par Sans le Lun 04 Avr 2016, 14:45

Impossible de dormir cette nuit. Pourtant, c'pas que j'étais mal, ou que j'étais malade. Ou même que ma vie était bizarre. Recevoir une lettre, déménager, se transformer en squelette, faire peur à sa famille.. C'était pas comme si c'était bizarre. Dans tout les cas, j'étais dans mon lit, oklm, les mains derrières la tête, en regardant le plafond. La lumière de la lune atteignait mon visage, ce qui rendait le moment magique. Jusqu'au moment où moment où j'entends de grands bruits. Des Pafs, des boums. Et ensuite des pas. Je décide alors de me lever de mon lit.

3h ? Bordel. Quelqu'un était-il dans la même situation que moi ? Forcément, j'étais dans une académie avec des gens chelous qui sont arrivés de la même manière que moi. J'n'dois pas être le seul insomniaque. Mais qui est assez "Enfoiré" pour faire autant de bruit en sortant ?

J'arrivais dans le Hall d'entré pour y découvrir un jeune homme, d'à peu près le même âge que moi. Sachant que je le file, j'n'peux appercevoir, d'où je suis, que son dos. Une chevelure de Lion, un air dé-con-tracté. Il portait l'uniforme de l'académie. J'en déduis, de par ma sagesse grandissante, qu'il s'agit d'un élève de l'académie.

A force de le suivre, je trouve ça limite amusant. Il ne se doute de rien et je trouve ça excitant. Le stress, la peur de se faire attraper et surtout .. Le pourquoi "cet enfoiré décide de sortir en faisant autant de bruit à une heure pareil ?!". Je continuais mon chemin, me cachant derrière les arbres et autres poteaux quand on arrivait dans une brèche. Un petit trou lui permettait d'accèder à l'extérieur du domaine sans se faire voir. Sauf que ..

En un claquement de doigt, il s'était transformé. Il n'était plus un jeune homme adolescent. Il était devenu un tout jeune garçon qui faisait facilement 40 centimètres de moins en taille. J'étais choqué, je prenais ça pour de la magie. Mais je revins à la raison. " Il fait partie de l'académie Tsuki.". Et du coup, tout paraissait normal.

J'ai essayé de le suivre, mais sans succès. Jusqu'au moment où mes membres, pour la première fois de ma vie décidait d'agir à ma guise. Je pouvais me faufiler dans le trou, tandis que ma peau disparaissait aux endroits étroits, me permettant de passer.

Un peu plus loin, il s'est arrêté. J'entendais comme des murmures, des plaintes. A qui pouvait-il parler ? Je m'approchais pour découvrir que ce petit con était venu jusqu'ici pour pisser. Juste après, j'ai cassé une branche en marchant dessus et il remarquait ma présence. Je vu dans son visage la peur, la détresse. J'n'avais pas vraiment tilter, j'ai décidé d'engager une .. "Conversation".

"Heya, Kid."



J'n'pouvais qu'intervenir comme ça. De un, pour ne pas passer pour un Pédo', de deux pour lui faire peur. Le problème étant que ma transformation n'avait pas disparu. Ma tête n'était plus recouvert de peau, ni de chair. Je pouvais réellement comprendre sa réaction. Il était littéralement face à la Mort.

avatar
Sans

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant qui a un os. [PV. Sans]

Message par Invité le Mar 05 Avr 2016, 18:26

J'ai la tremblote, c'est lent mais ça s'approche. Et d'un coup, un son sort de la brume nocturne.

"Heya, Kid."

Un choc mental, un arrêt cardiaque ? Je sais pas, mais pendant long moment, je bouge plus. Et soudainement, je réagis.

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHH"

JE LE SAVAIS !!! Y A TOUJOURS DES MONSTRES LA NUIT, ON ME CROYAIT PAS MAIS J'AVAIS RAISON !! Mais pourquoi je pense à ça ! Je vais me faire manger tout cru ! Je suis trop jeune pour mourir ! Je me retourne et fonce tête baissée là où ce squelette pourra pas me suivre, j'aurais dû me retenir ! Je continue ma course pour finir par sortir du parc. Je vois un peu de lumière par là, ça doit être un lampadaire ! Je m'approche de la lumière et je regarde autour de moi, apparemment je l'ai semé. Mais au moment où je me crois sauvé, la lumière déconne et je me retrouve encore une fois dans les ténèbres ! Mais c'est pas vrai ! En plus j'entends des bruits de pas qui se rapprochent alors je continue ma course pour finalement revenir au parc. C'est pas vrai, j'ai vraiment aucun sens de l'orientation ! Heureusement, que des fois Grand Edwin est là... MAIS JE SUIS BETE, J'AVAIS OUBLIÉ QUE JE POUVAIS REDEVENIR GRAND !

Me revoilà... Bon au moins j'ai plus envie de pisser. Mais quel trouillard ce petit, bon je vais lui faire un faveur, je vais dégommer ce squelette. Je me cache et l'entends arriver, il a l'air crevé, on a couru aussi longtemps ? Je regarde ma montre et il était déjà 3h30, merde je suis resté trop longtemps en gamin ! Je m'effondre par terre avec un énorme mal au ventre, je suis donc dans le champ de vision du squelette, qui semblait plus petit que dans mes souvenirs, je crois même que debout je suis plus grand que lui. Il s'arrête, je me demande ce qu'il va faire. Et je sais pas pourquoi, je me mets à lui parler avec mon mal de ventre.
"Euuh, Yo... ?"

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant qui a un os. [PV. Sans]

Message par Sans le Lun 11 Avr 2016, 23:42

Il avait eu la peur de sa vie ce gosse. Impossible pour moi de n'pas sourire au minimum. J'avais l'impression que son coeur s'était arrêté. Il était tétanisé, choqué. En même temps, vous me direz, si j'étais dans sa position, j'aurais fais la même. Peut-être que j'ai mal engagé la conversation. M'enfin, j'allais me rattraper. Mais avant que je ne puisse lui dire quoi que ce soit ..

Il s'était retourné pour courir tête baissée. Il voulait s'enfuir. Il fallait que je le rattrape, pour lui expliqué que je ne suis pas un mauvais bougre ! M'enfin .. Certes, je n'ressemble pas à grand chose actuellement, mais je suis toujours humain ! Il fallait que je présente des excuses à ce gamin. Je décidais de courir à mon aise dans la direction dans laquelle il s'en était aller. En suivant les pleures, j'n'avais pas trop de difficultés. En arrivant à un lampadaire, je l'y vois y reprendre sa respiration. Mais, pas de chance pour lui, celui-ci décide de s'arrêter de fonctionner. J'trouvais la situation vachement cocasse.

Il ne m'avait pas vu, mais j'imagine qu'il m'entendais. A cet âge, les enfants sont vachement doués pour entendre tout et n'importe quoi. Par contre, ils ne sont pas doués pour réfléchir correctement. Dans cette pénombre, il a du mal à y voir quelque, il vient tout juste de passer à côté de moi. Il va dans le mauvais sens, il retourne au parc. Bref .. Je décide de le suivre à nouveau, toujours à mon aise.

Sauf qu'en arrivant au parc, le petit avait disparu. Laissant maintenant le jeune homme que j'avais vu à l'académie. Mais c'est quoi ce bordel ? Certes, j'n'devais pas être étonné des pouvoirs de certains, j'm'imaginais déjà des gens créer du feu, modeler de la glace ou contrôlé la foudre. Mais là, ce gamin avait disparu, et avait changé de place avec l'adolescent. Il pouvait se téléporter peut-être ? Changer de place avec une personne ? Mais pourquoi ne l'a-t-il pas fait avant ? Lors de sa fuite par exemple ? Dans tout les cas, j'appréciait vraiment ce petit jeu. J'arrivais alors devant le jeune homme qui était maintenant couché au sol. Avant que j'n'puisse m'expliquer, il ouvrit la bouche pour me lâcher :


"Euuh, Yo... ?"


Il respirait fort, avait sa main sur son ventre, comme pour indiquer des maux ? Peut-être que ce système de téléportation avait un coût ? Dans tout les cas, j'avais envie de rire. Après tout les malheurs que j'ai pu vivre, il me fallait bien un peu de joie dans tout ça. Alors pourquoi ne pas se la créer soi même. Toujours avec mon apparence squelettique, je décidais de lui rétorquer :

"Do you wanna have a Bad Time ?"


Je respirais fort. J'avais envie de voir sa réaction face au danger. Voir si il pouvait d'une manière ou d'une autre se défendre, se protéger. M'enfin, c'n'était pas tout. J'avais l'impression que le destin voulait que je m'amuse. Que quelqu'un la haut se délectait de cette scène comique. L'adrénaline était présente. Tellement présente que toute la partie supérieur de mon corps s'était transformé. Mes bras, ma tête ainsi que mon buste n'étaient dès lors que des os. J'n'm'étais jamais autant transformé auparavant. La fatigue était présente. Mon corps était chaud du à la petite course de tout à l'heure, mes expirations faisaient quand à eux sortir cette chaleur, qui se matérialisait sous forme de fumée.

Pas de toute, si j'étais dans sa situation, j'aurais les j'tons.
avatar
Sans

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant qui a un os. [PV. Sans]

Message par Invité le Jeu 14 Avr 2016, 23:38

Il se fout de moi ? Ah, il fallait qu'il parle anglais ce con.  Ça me rappelle des souvenirs qui devraient rester enfouis. En plus... ça me dit quelque chose ce qu'il vient de me dire, ça vient pas d'un jeu ou d'une connerie du genre ? Bah, je sais pas ! Je sais même pas non plus comment je prend le temps de penser alors que je suis devant un squelette qui me demande si je veux passer un mauvais moment. Je pourrais le frapper, c'est pas l'envie qui me manque, mais ce serais débile d'y aller avec mon mal de ventre, à la limite je tiendrais deux minutes pas plus. Ah, qu'est ce que c'est chiant putain, prochaine fois je me retiens. Mais je voulais quand même lui faire quelque chose après la frayeur que ce truc m'avait donné. Faut que je vois toutes les possibilités pour le faire chier. Je peux lui faire un croche-pied mais c'est pas le mieux dans ma position. Lui cracher dessus ? Il a rien fait qui mérite un tel châtiment. Bah j'en ai marre ! Je me relève difficilement et je le regarde dans les y.... enfin je le regard tout court quoi. Je perds pas de temps et je lui fout un coup de tête.

On tombe tout les deux. Moi pour la souffrance d'être tombé sur un os, et lui sans doute parce qu'il ne s'y attendait pas. Lors de sa chute, je vis un bout de peau en dessous de son jean ou pantalon, je sais pas je voyais pas grand chose, un éclair de génie ( ou plutôt de logique ) me frappe. Mais ce que je suis con ! Je me mets à rire fortement, ça rompait le calme de la nuit. C'était un fou-rire. Je me relève difficilement avec le sourire aux lèvres et lui tends la main pour le relever.

"Pas désolé de t'avoir frappé, mais tu viens de l'académie toi aussi, non ? Je m'appelle Edwin, mais tout le monde m'appelle Dwin. Et toi, t'es un nouveau aussi ?"

Je souriais encore comme un débile. Ce que je pouvais être con. Bon en vrai je rigolais aussi de l'adrénaline que ça m'avait donné.  D'ailleurs, une idée monstrueusement énorme m'était venue en tête et c'est pour ça que je voulais faire ami-ami avec lui.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant qui a un os. [PV. Sans]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum