Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016, 23:10

J'avais passé le début de la soirée au quartier touristique pour manger dans un des nombreux restaurants qui s'y trouvait. Le réfectoire de l'académie proposait de la nourriture de très bonne qualité, mais j'avais eu envie de changer un peu pour une fois. Je m'étais donc rendu en ville pour la première fois depuis mon arrivée à l'académie et avais jeté mon dévolu sur une petite pizzeria sans prétention mais d'où émanait une douce odeur qui ne me laissait pas insensible. Je m'étais donc posé sur leur terrasse avec ma pizza 4 fromages, la dégustant tranquillement en profitant de l'activité encore présente malgré l'heure. Il est vrai que je n'étais pas du genre à apprécier les lieux trop fréquentés mais ce quartier avait quelque chose de chaleureux avec ses nombreux éclairages, son architecture accueillante et sa petite musique de fond entraînante jouée par un groupe de musiciens au centre de la place principale.
Je soupirai longuement, plutôt satisfait d'être venu ici, même si le fait d'y être seul me rendait légèrement triste,  ce qui était un peu contradictoire parce que je me sentais souvent mal à l'aise avec les gens, ce qui ne contribuait pas vraiment à passer une bonne soirée.

Rassasié, je décidai d'aller marcher un peu avant de broyer du noir en pensant à ce genre de dilemme. Réajustant ma veste et remontant un peu mon foulard qui me servait d'écharpe pour ne pas laisser la brise s'infiltrer par mon cou, je laissai mes pas me guider comme à mon habitude. Je marchais rarement avec une destination précise en tête, je trouvais ça démoralisant.
Mine de rien, l'obscurité de la nuit commençait peu à peu à prendre place et les éclairages publiques se faisaient de plus en plus rares au fur et à mesure que je m'écartais du centre ville. Ca ne me dérangeait pas outre mesure car grâce à mon pouvoir, ma vision n'était pas le seul sens qui me permettait de m'orienter et ma vue de base me rendait presque nyctalope.
Alors que je me trouvais à présent hors de la ville, une silhouette à moitié dissimulée par une haie champêtre attira mon attention. Je l'observai se faufiler discrètement jusqu'à une enceinte en pierre sèche et y pénétrer par un vieux portail rouillé qui grinça lorsqu'elle l'ouvrit. Intrigué, je m'engageai  prudemment derrière elle. Je regardai tout autour de moi, ne sachant pas exactement où je me trouvais. L'atmosphère avait quelque chose de lugubre mais étrangement je me sentais plutôt serein. Un bruit sourd retenti à quelques mètres devant moi. Je me hâtai pour voir ce qui en était la cause: c'était la silhouette croisée plus tôt qui gisait au sol, plus précisément une jeune fille à en juger par sa longue chevelure ébène. Je m'accroupis à côté d'elle, penchant légèrement la tête de côté pour essayer d'apercevoir son visage.

- Ca va? Tu ne t'es pas fait mal? Je lui adressai un sourire amical en lui tendant la main pour l'aider à se relever, espérant de pas l'effrayer.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Asura le Jeu 17 Mar 2016, 00:47

C'était une soirée assez froide, je n'arrivais pas à trouver le sommeil je me tournais et me retournais inlassablement dans mon lit l'esprit tourmenté.
Agacée, je me levais de mon lit pour m'habiller. Je pris un pull et je sortis de ma chambre, une petite balade m'aiderai sûrement à trouver le sommeil.
Arrivée à l'extérieur je ne pouvais m'empêcher de frissonner et claquer légèrement des dents. Il faisait vraiment frais ce soir la, j'avais l'impression d'être en hiver, la chaleur me manquait vraiment beaucoup j'aurais vraiment aimé à la plage.
Je marchais d'un pas lourd dans les différentes rues de la ville, il n'y avait pas grand monde ce soir là, cela dit c'était un peu normal à cette heure ci les gens préféraient rester au chaud dans leur lit.
Je continuais ma promenade tranquillement sans vraiment savoir où j'allais, j'avais juste envie de prendre l'air un moment et respirer.
Après plusieurs minutes de marche je me suis retrouvée face à un immense portail noir, sûrement un parc, l'intérieur était quand même assez sombre pour un parc. J'effleurais doucement grand portail noir qui se dressait devant moi, je le poussais légèrement avant de m'introduire à l'intérieur. Le portail s'ouvrit en faisant un grincement sonore de peur de me faire remarquer je me faufilais rapidement mais discrètement à l'intérieur, j'avançais avec prudence. Je regardais autour de moi en plissant les yeux pour essayer de distinguer quelques chose, je ne voyais pas très bien la nuit donc je dus me frotter les yeux à plusieurs reprises pour réussir à distinguer quelque chose. Il y avait des dalles en pierre tout autour de moi, ce n'était pas un parc mais plutôt un cimetière. Mon sang ne fit qu'un tour, mon coeur battait la chamade. J'entendis soudainement des bruits de pas derrière moi, je fis un bond en arrière avant de m'étaler lourdement sur le sol.

"Aie.. Vraiment qu'elle idiote je fais."

Je m'assis au sol en me frottant le crâne un peu sonné, quand j'ouvris les yeux je vis une silhouette accroupie en face de moi.

"- Ca va? Tu ne t'es pas fait mal?"

En relevant la tête je pus distinguer le visage de l'homme qui se tenait devant moi surprise par son apparence je laissais échapper un cri et je lui mis une gifle en reculant d'un coup.

"Aaah un fantôme !"

Je cachais mon visage avec mes mains comme pour me protéger, je savais que c'était ridicule pourtant je ne pouvais pas m'en empêcher.
Je ne savais pas qui était cette personne ni meme si elle était réelle je me sentais déjà honteuse de m'étalée au sol de cette façon et en plus de m'être probablement ridiculisée devant un parfait inconnu, enfin si c'était vraiment un etre humain, s'en était vraiment un... Pas vrai?

"Je ne sais pas qui vous êtes mais sachez que je sais me défendre si vous essayez de me faire du mal !"

J'avais la voix tremblante le visage toujours caché derrière mes mains.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016, 05:43

Sans crier gare, l'inconnue me gifla avant de prendre ses distances, le visage déformé par la peur comme si elle avait vu le diable en personne. Je me frottai la joue, légèrement décontenancé par sa réaction. La couleur de ma peau et celle de mes yeux l'avait sûrement surprit? J'avais tendance à oublier que les gens ont un peu de mal avec ces traits là de mon physique, mais je ne leur en voulais pas, surtout dans un lieu comme celui ci ou ça pouvait porter à confusion.

"Aaah un fantôme !"

Bingo, c'était bien ça qui lui avait fait peur. Me confondre avec un fantôme? Ce n'était pas très flatteur mais passons, elle était juste apeurée. Elle commença à sangloter en me menaçant pour me dissuader de lui faire du mal, ce qui était en sois assez comique pour quelqu'un d'aussi paisible que moi. Je ne savais pas vraiment comment m'y prendre pour la rassurer, je risquais de l'affoler encore plus si je m'approchais d'elle. Lui poser une main amicale sur l'épaule pourrait être interprêté comme une agression et je n'étais même pas sûr qu'elle m'écouterait si j'essayais de la raisonner. Mais bon, je n'avais pas vraiment d'autres choix, alors je m'assis en tailleur à même le sol, désactivant mon pouvoir pour que mes yeux reprennent une teinte plus commune et m'appliquai à prendre la voix la plus douce possible.


- Ecoute, je ne te veux aucun mal. J'ai simplement entendu du bruit et je t'ai trouvé au sol, je voulais juste t'aider à te relever et voir si tu allais bien. Je ne suis ni un fantôme, ni un zombie, ni un homme mal intentionné. Je m'appelle Sotsuke Hikari, je suis un élève de l'académie Tsuki.

Je marquai une pause, attendant silencieusement qu'elle assimile ce que je venais de lui dire, lui laissant le temps de reprendre ses esprits. Pendant ce temps là, j'en profitai pour lever les yeux au ciel, admirant les myriades d'étoiles qui parsemaient le ciel totalement dégagé.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Asura le Jeu 17 Mar 2016, 16:28

Je regardais fixement l'inconnu devant moi prête à utiliser mon pouvoir me défendre (ou m'enfuir) si besoin. Il se frotta machinalement la joue en me regardant d'un air surpris avant de s'assoir en tailleur face à moi.

- Ecoute, je ne te veux aucun mal. J'ai simplement entendu du bruit et je t'ai trouvé au sol, je voulais juste t'aider à te relever et voir si tu allais bien. Je ne suis ni un fantôme, ni un zombie, ni un homme mal intentionné. Je m'appelle Sotsuke Hikari, je suis un élève de l'académie Tsuki.

Il avait parlé d'une voix calme et douce sûrement pour détendre l'atmosphère. J'avais l'impression que ces yeux couleur it  avaient perdu leur éclat, mais il avait toujours cette couleur grisâtre mes yeux me jouaient-ils des tours ? Je ne pouvais m'empêcher de le fixer tant j'étais intriguée par son apparence. J'approchais prudemment mes doigts près de son visage pour effleurer sa joue du bout des doigts, je pouvais ressentir la chaleur qui émanait de son corps malgré le froid.

"Tu n'es donc pas un fantôme."

Je m'assis en Seiza toujours en laissant une certaine distance entre lui et moi. Je lissais délicatement ma jupe avant se resserrer mon pull autour de moi et grelotter.

"Je m'appelle Asura Fang je suis aussi une élève de Tsuki. J'ai été surprise par ton apparence c'est rare de voir quelqu'un... Comme toi, enfin non pas que tu sois bizarre, c'est juste que vu l'ambiance de cet endroit forcément..."

Je regardais le sol un peu gênée en jouant avec une mèche de mes cheveux. J'espérais ne pas l'avoir vexé tout de même. Apres tout tomber sur un mec habillé en noir dans un cimetière pouvait faire penser à un croque-mort voir pire. Apres tout qui me disait qu'il était vraiment un élève de Tsuki et pas un psychopathe ou tueur en série ? Je secouais vivement la tête pour me remettre les idées en place et jeter un œil à l'homme qui se tenait devant moi.

"J'ai un peu du mal à croire qu'un homme comme toi est un élève. On dirait un vieux quand même qui me dis que tu n'es pas un violeur ou un tueur et que tu me suivais ?"

J'avais utilisé un ton assez provocateur pour voir sa réaction, bon ce n'était vraiment une bonne idée si c'était vraiment un homme mal intentionné. Me préparant à une réplique de sa part je me mis à quatre pattes pour essayer de me lever, mais je fus vite stoppée par une douleur foudroyante dans la cheville. Je fis une grimace  à cause de la douleur avant de me remettre dans ma position précédente l'air de rien. J'espérais vraiment qu'il n'avait rien remarqué surtout si il le voulait du mal.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Invité le Ven 18 Mar 2016, 06:06

Elle sembla se calmer et s'approcha même pour venir me toucher la joue, comme pour s'assurer que j'étais bien réel et que sa main n'allait pas me traverser sans rencontrer de résistance. Je la laissai faire, fronçant tout de même légèrement les sourcils. Sa main était froide mais son contact n'étais pas pour autant déplaisant. Je profitai de la proximité pour l'observer un peu plus en détail. Les traits de son visage étaient très fins et sa peau semblait lisse, sans imperfections, c'était assez troublant. Je m'attardai à présent sur ses yeux qui me rappelaient ceux de Tsuw car ils étaient vayrons également. Pas de la même couleur mais cette singularité méritait d'être soulignée. Enfin, je laissai mes yeux glisser le long de sa chevelure, sombre comme l'ébène, jusqu'au bas des hanches ou elle se finissait, ce qui me fit regarder involontairement ses courbes plus que généreuses. Elle était vraiment agréable à regarder. Elle reprit cependant rapidement ses distances avant d'annoncer son verdict.

"Tu n'es donc pas un fantôme."

Son sens de la déduction me bluffa, presque autant que ma capacité à faire du second degré à cette heure. Mais passons, elle se redressa légèrement pour s'asseoir sur ses talons et replaça sa jupe correctement. Elle se mit à frémir en essayant de s'emmitoufler un peu plus dans son pull qui me semblait peu adapté à la saison puis se présenta à son tour en essayant de justifier la surprise qu'elle avait eu en me voyant. Je l'écoutais à moitié, je connaissais la musique avec le temps. Elle semblait tout d'abord un peu gênée, comme si elle s'en voulait sincèrement de m'avoir jugé hâtivement. Ca m'avait fait plaisir sur le coup, mais ce fût de courte durée. Elle troqua son expression gênée pour une mine suspicieuse qui me plaisait déjà beaucoups moins.


"J'ai un peu du mal à croire qu'un homme comme toi est un élève. On dirait un vieux quand même qui me dis que tu n'es pas un violeur ou un tueur et que tu me suivais ?"

Il me fallut une bonne dose de self-contrôle pour ne pas m'énerver et devenir grossier. Qu'elle me confonde avec un fantôme à cause de ma peau grisâtre et de mes yeux jaunes couplés à l'obscurité et à l'ambiance des lieux, passe encore, mais m'insulter sans raison alors que je n'avais rien tenté contre elle, c'était trop. Je voulais bien être courtois et altruiste mais il y avait des limites, si elle ne voulait pas être aidée, qu'elle se débrouille après tout. Je me relevai d'un mouvement, essayant de dissimuler le mépris qui grandissait en moi. Sans un mot, je retirai ma veste et la lançai vers elle. Même si elle n'avait pas été correcte avec moi, quelque chose en moi me poussait à être un minimum compatissant.

- J'ai autre chose à faire que te prouver ma bonne foi, j'abandonne. Mets cette veste avant de finir congelée sur place, si tu es vraiment de l'académie tu me la rendra un autre jour. Tu ne devrais pas traîner trop longtemps dans les parages toute seule, la prochaine personne que tu rencontreras ne sera peut être pas aussi indulgente que moi..

Sur ces mots, je tournai les talons et commençai à m'éloigner pour retourner vers le portail par où j'étais rentré. Ma balade avait assez duré et ne s'était pas clôturée de la meilleure des manières. "Trop bon trop con" je commençais à comprendre la signification de ce proverbe à mes dépends, j'aurais simplement dû passer mon chemin au lieu de jouer le bon samaritain. Malgré tout, plus j'avançais et plus je me sentais coupable. J'avais peut être été excessif dans ma réaction. C'est normal pour une jeune fille de se méfier d'un inconnu qui se balade dans ce que j'avais fini par déduire être un cimetière, ses doutes n'étaient donc pas si infondés que ça.. je me stoppai, soupirant un grand coup, avant de me retourner pour m'assurer qu'elle s'en sortait toute seule. Mon dieu, pourquoi m'avait on doté d'une conscience?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Asura le Ven 18 Mar 2016, 17:23

Son visage qui arborait auparavant un beau sourire sympathique se métamorphosa en quelques secondes. Il passa de la sympathie  à la colère il avait l'air furieux et déçu.
Il semblait bouillir de l'intérieur il avait froncé les sourcils probablement choqué par ce que je venais de dire. Je suppose que c'était normal d'avoir une telle réaction après s'être fait insulté de malfrat. Je le regardais avec un air apeuré  quand soudain il retira sa veste avant de me la jeter au visage.

- J'ai autre chose à faire que te prouver ma bonne foi, j'abandonne. Mets cette veste avant de finir congelée sur place, si tu es vraiment de l'académie tu me la rendra un autre jour. Tu ne devrais pas traîner trop longtemps dans les parages toute seule, la prochaine personne que tu rencontreras ne sera peut être pas aussi indulgente que moi..

A ces mots il se leva avant de tourner les talons pour s'en aller. Je le regardais s'éloigner dans l'obscurité en me demandant si je n'avais pas poussé le bouchon un peu loin. Il a dû se sentir vexé que je lui dise ce genre de choses alors qu'il m'avait proposé gentiment son aide. Je baissais la tête honteuse en serrant sa veste contre moi. Je m'étais montré totalement idiote de dire ce genre de choses uniquement pour le provoquer alors qu'il m'avait aidé. Je n'avais pas été correcte. Il faut dire que je ne m'étais pas faite beaucoup d'amis à l'académie justement à cause de mon sale caractère, sa réaction me servirai de leçon.
Il fallait que j'aille m'excuser et que je le remercie pour son aide.
Apres m'être levée avec difficulté, je me mis à marcher en boitant à cause de ma cheville endolorie. Il semblait s'être arrêté pour me regarder une dernière fois et par miracle je réussir à le rejoindre avec difficulté.
Je m'arrêtais alors à environs 2 mètre de lui, rougissant de honte la tête baissée.

"Je... Je suis désolée. Je n'aurais pas dû te parler comme ça alors que tu m'as aidé alors que tu aurais très bien pu ne pas le faire. J'ai été vraiment stupide de m'en prendre à toi comme ça alors que tu ne m'as rien fais de mal. Je te suis reconnaissante de m'avoir aidé, merci vraiment. Et encore désolée. "

Je marquais une pause pour le regarder en face et lui sourire tristement.

"Je sais bien que tu n'es pas quelqu'un de méchant, et encore moins un violeur ou un tueur."

Je m'inclinais poliment devant lui avant de m'excuser encore une fois, avant de reprendre ma marche boiteuse pour quitter le cimetière. J'espérais vraiment qu'il ne m'en veuille pas même si ça restait un parfait inconnu pour moi. Je n'aime pas être en conflit avec les gens en réalité, même si mon caractère de cochon suggérait tout le contraire. Je commençais à me dire que je n'aurais pas dû sortir ce soir et rester dans mon lit avec mon esprit tourmenté.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Invité le Dim 20 Mar 2016, 09:03

Alors que je m'étais retourné par acquis de conscience, je fus surpris de la voir avancer vers moi. Sa démarche n'était pas naturelle. Elle avait sûrement du se fouler la cheville lors de sa chute. Elle s'immobilisa à quelques mètres de moi, la tête baissée. La couleur de ses joues trahissait une gêne évidente. J'attendais qu'elle prenne la parole, curieux de ce qu'elle avait à me dire.

"Je... Je suis désolée. Je n'aurais pas dû te parler comme ça alors que tu m'as aidé alors que tu aurais très bien pu ne pas le faire. J'ai été vraiment stupide de m'en prendre à toi comme ça alors que tu ne m'as rien fais de mal. Je te suis reconnaissante de m'avoir aidé, merci vraiment. Et encore désolée. " Elle leva les yeux vers moi, la mine triste. A la voir comme ça c'était moi qui me sentais désolé "Je sais bien que tu n'es pas quelqu'un de méchant, et encore moins un violeur ou un tueur."


Elle venait de confirmer mes doutes. On s'était mutuellement mal comprit, mais je n'étais pas du genre rancunier donc je ne lui en voulais pas. Alors que je m'apprêtais à lui proposer mon aide pour rentrer, elle s'excusa une dernière fois en s'inclinant avant de s'éloigner en clopinant. Hésitant quelques secondes, je la rattrapai néanmoins sans peine au vu de l'allure où elle allait. Je lui saisis la main, la forçant à se retourner vers moi.

-Tu vas te blesser encore plus si tu forces sur ta cheville...

Je ne savais pas vraiment comment m'y prendre, je vins donc m'accroupir devant elle pour saisir le dessous de ses cuisses et la hisser sur mon dos. Elle était étonnamment légère, je la sentais à peine, seules ses cheveux qui venaient se déposer sur mon visage me confirmaient qu'elle était toujours sur moi. Je redressai la tête pour m'orienter, mais une brume mystérieuse s'était levée et même avec ma vision très développée, j'étais incapable de voir plus loin que le bout de mon nez. Des petites gouttes d'eau glacées venaient se déposer sur ma peau nue par endroits comme j'avais passé ma veste à Asura. Cela devenait difficilement supportable surtout en marchant au hasard en espérant tomber sur une sortie. Mes pas me menèrent devant une petite chapelle, je la pointai du menton pour ma passagère.

- On va s'y abriter le temps que ça se calme.

Sans plus en débattre, je poussai le battant de la porte avec mon épaule, accédant à une pièce mieux entretenue que ce que j'aurais pensé. Des bougies disposées aux quatre coins de la pièce éclairait suffisamment la pièce et un feu en fin de vie brûlait encore faiblement dans l'âtre de la cheminée. Quelqu'un était venu récemment? Je ne ressentais pas de présence dans les environs, il avait du partir juste avant qu'on rentre dans le cimetière. La pièce n'était pas du tout meublée à l'exceptions de quelques tapis. Je déposai donc délicatement Asura sur l'un d'eux près du feu, m'asseyant par la suite à côté d'elle, tentant de cacher les frissonnements parcourant mon corps. Cette nuit ne se passait vraiment pas comme je l'avais prévu...

 

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Asura le Lun 21 Mar 2016, 01:04

Alors que je m'apprêtais à m'en aller Sotsuke me saisit la main. Malgré le froid sa main était chaude et étonnamment douce. Je n'osais pas le regarder, j'étais morte de honte par rapport à ce qui venait de se passer.

- Tu vas te blesser encore plus si tu forces sur ta cheville...

Je me retournais face à lui en le regardant d'un air surpris, il continuait à se préoccuper de moi alors que j'avais été désagréable avec lui. Avant que j'eus le temps d'ouvrir la bouche pour lui répondre il s'accroupit dos à moi avant de me saisir par le bas des cuisses pour me porter sur son dos. Je gigotais frénétiquement avant de m'agripper fermement à lui. Je n'avais pas l'habitude d'une telle proximité, vraiment pas, je me mis à rougir jusqu'aux oreilles. Mes grands parents m'auraient tués s'ils avaient su qu'un homme m'avait touché de la sorte.
De plus, il me portait avec une telle facilité, c'était assez impressionnant.
Petit à petit l'air se fit plus frais, et des gouttelettes d'eau glacées ne tardèrent pas à nous tomber dessus. Avec toute cette pluie il allait être difficile de trouver une sortie. J'enfouissais doucement mon visage dans ses cheveux en m'accrochant à lui, au bout d'un moment il stoppa sa marche avant de me désigner une petite chapelle.

- On va s'y abriter le temps que ça se calme.

C'était un endroit assez sombre seulement éclairé avec des bougies et une cheminée. Après m'avoir déposée près du feu Sotsuke s'assit à mes côtés. J'en profitais alors pour le regarder un peu plus en détails. Mon esprit ne m'avait pas joué des tours quant à la couleur de sa peau, elle avait une teinte grisâtre. C'était assez particulier et c'était la première fois que je rencontrais quelqu'un comme ça. Cette couleur faisaient ressortir ses yeux, ils étaient d'un jaune éclatant et me rappelaient un peu les miens quand je n'avais pas encore de pouvoirs. Ses cheveux noirs tirés en arrière descendaient au niveau de ses omoplates. Je m'attardais un peu sur son corps, il était fin et élancé, cela lui donnait l'air assez mature, je me demandais quel âge il avait. Après l'avoir observé je remarquais qu'il tremblotais légèrement, c'était à peine visible j'avais oublié qu'il m'avait donné sa veste.
Je pris doucement une de ses mains entre les miennes pour tenter de la réchauffer puis je soufflais sur ses longs doigts. Je répétais l'opération une ou deux fois en frottant doucement le dos de sa main.

"Déjà que tu m'as aidé il ne faudrait pas que tu attrapes froid par ma faute."

Je pris son autre main en lui adressant un sourire timide pour essayer de la réchauffer à son tour.

"Je te suis reconnaissante encore une fois pour ton aide, mais tu n'étais pas obligé tu sais... J'ai déjà été blessée plus grièvement par le passé et à de nombreuses reprises."

Je commençais à grelotter doucement à mon tour, avant de resserrer sa veste autour de moi. J'étais vraiment une grosse frileuse, je déteste vraiment la pluie. Le jour de mon arrivée il pleuvait également, j'étais en compagnie d'Hikari nous étions toutes les deux trempées, et tout comme cette fois la je ne pensais pas que les choses se passeraient ainsi.

"Je ne pensais pas me retrouver dans une chapelle complètement trempée avec une cheville foulée en sortant ce soir."


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Invité le Lun 21 Mar 2016, 09:33

Je m'étais adossé à un pilier, retirant mon foulard gorgé d'eau qui me donnait plus froid qu'autre chose et le posai près du feu espérant qu'il sèche un peu. Je regardai le plafond, des vitraux permettaient d'apercevoir la lune presque pleine mais répercutaient également le bruit de la pluie qui tombait dessus. Asura restait silencieuse et je ne me voyais pas briser le silence de ma propre initiative. Je sentais son regard sur moi mais faisais mine de rien, observant plutôt le feu crépiter paisiblement.
Je pianotais nerveusement sur mes genoux pour oublier mes problèmes et le froid quand elle me saisit une de me mes mains entre les siennes. Je dirigeai mon regard vers elle, surpris. Elle me regardait timidement un petit sourire qui l'était tout autant au coin des lèvres. Elle attira mes mains successivement devant son visage, soufflant dessus en les frottant. Je ne sais pas si ça parvenait à me réchauffer les mains, mais ça me réchauffait parfaitement le coeur. J'affichai un sourire attendri, revoyant mes préjugés à propos de cette jeune fille.

"Déjà que tu m'as aidé il ne faudrait pas que tu attrapes froid par ma faute. Je te suis reconnaissante encore une fois pour ton aide, mais tu n'étais pas obligé tu sais... J'ai déjà été blessée plus grièvement par le passé et à de nombreuses reprises."


Je la gratifiais d'un signe de tête reconnaissant pour la remercier de son geste avant de lui répondre en la fixant d'un regard rendu presque mystique par le reflet des flammes qui dansaient dans mes yeux.

- Qu'il te soit arrivé des choses plus fâcheuses par le passé ne justifie en rien que je t'abandonne à ton sort si j'ai les moyens de te venir en aide, au contraire justement.


En dépit de la veste que je lui avais passé, elle semblait toujours aussi transie de froid. Je me rapprochai un peu d'elle, venant coller mon épaule contre la sienne et passai mon bras autour d'elle pour lui frictionner énergiquement le bras afin de la réchauffer, regardant ailleurs pour ne pas croiser son regard pendant cet instant un peu trop intime mais nécessaire au vu de la situation.

"Je ne pensais pas me retrouver dans une chapelle complètement trempée avec une cheville foulée en sortant ce soir."


Sa remarque me fit rigoler même si ce n'était sûrement pas le but, sûrement à cause de l'ironie de la chose.

- Ce n'était pas vraiment dans mes projets non plus je dois t'avouer, mais ça m'aura au moins permis de te rencontrer..

Je n'en revenais pas moi même d'avoir dit ça, j'agissais bizarrement en sa présence et ça me troublait. Je gardai à nouveau le silence, espérant qu'elle ne relève pas ma remarque.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Asura le Mar 22 Mar 2016, 02:38

Je continuais mon petit rituel pour réchauffer ses doigts. Je ne savais pas vraiment si c'était efficace mais disons que c'est le geste qui compte. Je relevais un peu la tête pour voir sa réaction, il me fixait intensément avec ses yeux couleur or, mes joues redevinrent rosées.

- Qu'il te soit arrivé des choses plus fâcheuses par le passé ne justifie en rien que je t'abandonne à ton sort si j'ai les moyens de te venir en aide, au contraire justement.

Je lui souriais et alors que je continuais de frissonner et claquer des dents, il s'approcha un peu et passa une main autour de moi pour me frictionner le bras. Je me crispais soudainement alors que mon coeur se mettait à battre frénétiquement dans ma poitrine. Je n'osai pas le regarder donc je détournais instantanément le regard.

- Ce n'était pas vraiment dans mes projets non plus je dois t'avouer, mais ça m'aura au moins permis de te rencontrer..

Je sentis mon coeur faire un bond dans ma poitrine je n'en revenais pas de ce qu'il venait de dire. Je rougis jusqu'aux oreilles et un silence de mort s'installa, il fallait que je dise quelque chose.

"O-oui je suis contente de t'avoir rencontré moi aussi ! Sinon je suppose que j'aurais été encore par terre dans le cimetière, où je serais en train de boiter pour essayer de rentrer à l'académie. Enfin ce n'est pas seulement à cause de ça, c'est vrai tu m'as aidé mais je veux dire tu es gentil puis je suis contente d'avoir rencontré quelqu'un tel que toi même si au départ j'ai eu un peu peur c'est vrai, enfin ce n'est pas contre toi loin de là c'est juste que je ne m'y attendais pas enfin je suppose..."

Ma voix tremblait énormément ce qui trahissait ma gêne. Je lui souriais nerveusement, avant de cacher mon visage avec mes mains. J'avais voulu briser le silence bah c'était réussi. J'espère vraiment qu'il ne va pas me trouver bizarre à parler de la sorte.
Je ne comprenais pas vraiment pourquoi je me sentais si gênée ce n'était pas dans mes habitudes de réagir comme ça.  Il faut dire que cette situation était vraiment particulière.
Je posais machinalement la tête sur les genoux et regardait mes pied en jouant avec une mèche de cheveux.
Perdue dans mes pensées j'avais même oublié que je lui tenait encore la main, je tortillais doucement ses doigts et je jouais avec.

"On va dire que même si elle ne s'est pas passée comme prévu pour moi c'était quand même une bonne soirée.."

Je le regardais du coin de l'œil les joues toujours rougissantes. Je ne pouvais pas m'empêcher de me demander à quoi il pouvait bien penser dans ce genre de situations il avait l'être d'être quelqu'un de plutôt rêveur.

"Je te trouve vraiment perturbant."

J'avais parlé de tout bas en espérant qu'il ne m'entende pas c'est vrai qu'il me perturbait énormément, j'imagine qu'il l'avait remarqué vu la façon dont je réagissais.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Invité le Jeu 24 Mar 2016, 06:39

A chacuns de mes gestes ou paroles dirigés vers elle, sa peau devenait un peu plus rouge et son coeur s'emballait de surcroît. Je me surpris moi même en me rendant compte que j'appréciais ça, a tel point que je prenais un malin plaisir à toujours être un peu plus intime au fil du temps. Je ne connaissais pas cette facette de ma personnalité, en même temps je n'avais pas souvent eu l'occasion d'user de mon charme, mais c'était très agréable. Lui dire que j'étais heureux de l'avoir rencontré, ce qui n'était pas faux en sois, eu raison d'elle. Elle balbutia des mots à une vitesse ahurissante, en bégayant légèrement. C'était plutôt mignon je dois l'avouer. Elle semblait ne pas comprendre elle même pourquoi elle était dans cet état, alors que de mon côté je reprenais petit à petit ma contenance. Mon propre contrôle de mes émotions m'impressionnait.
Elle essayait au maximum d'éviter mon regard sans pouvoir pour autant s'empêcher de vérifier du coin de l'oeil ce que je faisais de temps en temps. Elle reposa sa tête sur ses genoux, préférant fixer le sol pour éviter d'être tentée mais sous le coup de l'émotion, elle avait oublié de me lâcher la main et continuait de jouer avec nerveusement. Je lui caressai le dos de la main avec mon pouce pour lui faire prendre conscience, un sourire amusé aux lèvres.

-"On va dire que même si elle ne s'est pas passée comme prévu pour moi c'était quand même une bonne soirée.."

J'étais passé en l'espace de quelques heures du stade de zombie tueur -ou violeur au choix- à celui de compagnie agréable! Comme quoi les gens pouvaient changer d'avis rapidement, mais tant que c'était en bien, ça m'allait.

"Je te trouve vraiment perturbant."

Elle avait dit ça d'une voix à peine audible, du moins pour une personne à l'audition normale, ce qui n'était pas mon cas. Je décidai de faire comme si je n'avais rien entendu, rapprochant mon visage du sien en me penchant vers elle pour lui demander de répéter en inclinant légèrement la tête de côté pour souligner mon incompréhension.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Asura le Ven 25 Mar 2016, 04:24

Je me sentais énormément nerveuse en compagnie de Sotsuke. Je ne connaissais pas vraiment ce genre d'émotions elles n'étais pas habituelles chez moi.
J'essayais de ne pas le regarder pourtant je ne pouvais m'empêcher de jeter de petits coups d'œil furtifs vers lui. Un petit sourire taquin était apparut sur son visage, il me caressait le dos de la main. J'eus un petit sursaut avant de relâcher sa main à toute vitesse puis croiser les bras en m'excusant. Bon sang, il fallait vraiment que je me débarrasse de cette manie, je ne pouvais pas m'empêcher de tripoter n'importe quel objet à ma porté lorsque j'étais nerveuse.
Alors que je marmonnais, il se pencha devant moi à quelques centimètres de mon visage avant de me demander de répéter ce que j'avais dis.
Je rougissais de plus belle avant de tourner rapidement la tête du côté opposé.

"Je... Disais euh rien, je me demandais juste quand la pluie allait cesser ! Je ne dis pas ça parce que j'en ai assez de rester avec toi ou que je me sens mal à l'aise quelque chose du genre c'est juste que..."

Je soupirai, je devrais apprendre à me taire par moments. Je riais nerveusement avant de lui sourire et m'écarter légèrement sur le côté tant il était proche de moi.

"Oublie ce que je viens de dire quand je suis fatiguée je dis des âneries !"

C'était surtout lui qui me troublais, et je finissais par dire n'importe quoi. Je laissais échapper un petit éternuement aigu, avant  de frissonner en tordant mes vêtements. Je n'aimais pas le froid vraiment pas. J'avais vraiment apprécié cette petite étreinte de toute à l'heure mais j'avais besoin de plus de chaleur.
Je respirais profondément avant de me transformer, laissant la chaleur de mon pouvoir envahir mon corps. Aucune source de chaleur n'émanait de moi, mon corps et mes vêtements était toujours aussi froid mais j'appréciais cette sensation. Je m'allongeais délicatement avant de me détendre et respirer en fermant les yeux, c'était agréable. J'oubliais presque le regard de mon compagnon, et cette gêne qui ne cessait de grandir à chacun de ses gestes et de ses paroles.


avatar
Asura

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi de plus romantique qu'un cimetière? [Pv Asura ♪]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum