My childhood's song [PV Az]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

My childhood's song [PV Az]

Message par Invité le 18/2/2016, 17:50

My childhood's song


Ashley Hope | Azraël LUMEN




-----------------------------------------------


Une journée assez fraîche s'annonçait. Malgré le soleil qui brillait, le froid de l'hiver restait et ne semblait pas décider à partir. Une jeune demoiselle soupira en voyant les températures et mit son uniforme customisé avec un bonnet oreille de chat et à pompom ainsi qu'une veste. Peu motiver à aller en cours, elle s'y encouragea en chantonnant et en faisant cliqueter les décorations présentes dans ses cheveux. Pour une fois, elle avait changé et avait teint ses cheveux d'un noir profond et mit des lentilles rouges. Le vert commençait à l'ennuyer et changer n'allait pas la tuer. C'est donc suivit de regards étonnés qu'elle alla en cours.

Une fois la matinée fini, la demoiselle se dirigea vers la serre avec un cahier assez vieux dans les mains. Un stylo devait y être coincé à en jugé par la bosse qu'il y avait dans le cahier. Une fois bien installée dans un coin de la serre, la jeune femme ouvrit son cahier et parcourut les pages avant de s'arrêter à une qui était moins couvertes d'écritures que les autres. Doucement, elle y passa sa main, presque avec respect. Cette chanson devait avoir beaucoup d'importance pour elle. Ses lèvres s'entrouvrir et elle chantonna la mélodie, semblant s'entraîner à vouloir la chanter parfaitement. Son regard rubis se perdit devant elle alors qu'elle semblait se rappeler de moment joyeux et agréable. Un petit sourire fleurit sur ses lèvres tandis qu'elle continuait de chanter, les notes portant le vestige d'une personne cher au coeur de la demoiselle et qui lui manquait aujourd'hui encore. Sa voix enfla pour se faire entendre par qui le voudrait, sortant par la fenêtre ouverte pour aller droit dans le coeur de ceux qui l'écoutaient. Une chanson qui portait à la fois les blessures d'un passé brisé et la promesse d'un avenir meilleur. Une chanson qui ne pouvait que vous bercer et panser les plaies invisibles.

Mais pourtant, cette chanson si douce semblait bouleversée sa chanteuse car sa voix se brisa à un moment et elle fondit en larmes, comme si les souvenirs qui revenaient la charrier étaient trop cruels pour qu'elle reste de marbre face à eux,comme si cette chanson ne pouvait combler le manque de cette personne qui l'avait laissé. Se recroquevillant sur elle même, la jeune femme pleura, cachée par les plantes présentent dans la serre et seuls témoins de ce moment de faiblesses ainsi que de son tatouage, ce tatouage qui barrait le bas de son dos de son encre noir et qui était le seul souvenir qu'elle ne pouvait effacer ou oublier. Cette clé de sol, ces notes et cette plumes gravées dans sa chair était le rappelle constant et douloureux qu'il lui manquait quelqu'un. Elle avait toujours était impassible mais, pour une fois, la jeune demoiselle s'autorisa à être faible et à pleurer à nouveau à chaude larme.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: My childhood's song [PV Az]

Message par Azraël le 19/2/2016, 12:57


"Il y a un chant endormi dans toutes choses qui rêvent sans fin et le monde se mettra à chanter, si tu trouves le maître mot."

Joseph von Eichendorff

Cette succulente sensation… Cette luminosité me guidant vers le fond de ce long couloir enfoui dans les ténèbres... Le soleil venant m’embrasser les paupières pour venir me retirer à la chaleur des bras de Morphée. J’ouvrais doucement les yeux alors que le ciel d’un bleu parfait venait saluer mon regard. Si seulement, mon réveil pouvait toujours être aussi agréable…

Pendant quelques secondes, je me laissais porter par la scène avant de finalement me décider à me lever. Je me levais doucement en regardant l’horizon par ma fenêtre me laissant porter par l’idée de pouvoir voguer sans limite par-dessus les nuages et l’horizon.  Pour une fois, aujourd’hui, je savais où je voulais aller ! J’ai cru entendre alors que je me promenais dans les couloirs parler d’une serre. Un havre de paix bercé par la nature ? Je ne pouvais qu’être attiré par cet endroit. De plus, ça faisait un moment que mes insectes n’avaient pas voleter parmi les végétaux. Au moment où je retirais ma couverture, je senti le froid venir me mordre le dos me donnant un frisson qui traversa mon corps avec une sensation désagréable. A peine avais-je été lié au froid que je voulais déjà en éloigné ma peau. J’attrapais un pull noir ainsi qu’un treillis qui trainait non loin de mon lit et je m’en habillais avant d’aller remettre mes piercings. Je gardais, aujourd’hui, le gris au reflet légèrement violet si singulier de mes yeux.  Une fois prêt, je sortais de ma bulle pour m’engouffrer parmi les autres élèves. Les couloirs étaient remplis à craquer par des élèves qui se dépêchaient surement pour rejoindre un endroit où il pourrait manger avant que les cours de l’après-midi ne commencent. Je me dirigeais inconsciemment vers le hall d’entrée avant de me rendre compte que je n’avais pas la moindre idée de la direction à prendre pour rejoindre la serre. Mais une fois la porte passé, mon corps s’arrêta de lui-même et mon esprit descendit du ciel dégagé pour s’accrocher à cette voix.

Cette voix si particulière… Elle portait des émotions si fortes et si prononcées… Une tristesse qui venait toucher mon cœur et qui me fit frissonner mais d’une façon si agréable cette fois. Je me laissais mon pas lent suivre mes oreilles vers l’origine de cette douce mélodie. Mes yeux se fermèrent pour me laisser plonger, non pas dans des pensées lointaines pour une fois, mais dans mes souvenirs et dans des réflexions qui m’avaient tourmentées toute ma vie avant que je ne décide les plonger dans les abimes de l’oublie à tout jamais. Alors que la voix s’offrait un chemin de plus en plus large vers mon cœur, je commençais à penser à eux… Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais plus perdu sur cette voie ayant était jusqu’à oublier leurs existences…


Mes pensées se coupèrent lorsque l’odeur des fleurs vint me caresser les narines. J’ouvrais mes yeux pour me plonger dans un spectacle qui touchait tout mes sens. Fleurs aux couleurs somptueuses, végétaux exotiques… La chaleur de la serre associée à une brise fraiche venant s’engouffrer par la fenêtre ouverte… Cette sublime voix… Et puis cette jeune femme debout devant la fenêtre, sa chevelure brune flottant avec le vent alors qu’elle se dévoilait au travers de cette chanson… Alors que je m’avançais silencieusement vers elle, sa voix se brisa laissant place à de chaudes larmes. Elle se recroquevilla laissant apparaitre un tatouage composé d’une clé de sol, de quelques notes et d’une plume. Son amour pour la musique était déjà clair pour moi avant même que je ne vois ce tatouage. Mais la question n’était pas là actuellement, je m’avançais lentement vers elle pour venir me positionner face à elle. Je pouvais, de là, voir ses yeux. Ils étaient d’un rouge si particulier. Leur teinte rubis était un plaisir à regarder. Néanmoins, les larmes coulant le long de ses joues m’attristaient. Le spectacle d’une femme qui pleure est pour moi si touchant et pourtant si horrible à la fois. Je m’accroupis en face d’elle venant essuyer ses larmes avec le tissu de ma manche tenu par mon pouce. J’affichais un sourire bienveillant sur mon visage en continuant de regarder ses yeux dans lesquels je pouvais lire, non pas de la simple tristesse, mais une sorte de mélancolie. Je vins déposer un bisou sur son front avant de reculer ma tête pour la ramener à une distance plus convenable.

‘’Tu viens de m’offrir un spectacle somptueux ! Tu mets tant d’émotions dans chacune des notes que tu chantes… La personne à laquelle tu penses doit vraiment avoir une place importante dans ton cœur...’’



Je parle en #990099

Revenir en haut Aller en bas

Re: My childhood's song [PV Az]

Message par Invité le 19/2/2016, 14:14

My childhood's song


Ashley Hope | Azraël LUMEN




-----------------------------------------------


La demoiselle ne pouvait plus continuer à chanter, trop de souvenirs douloureux l'avait envahi. Trop d'image de cette personne partie, trop de tout. Elle avait besoin d'évacuer et pleurer était maintenant la seule solution puisque chanter ne suffisait plus. Elle avait trop garder cette tristesse pour elle malgré le temps qui s'était écoulé après la perte de cet être cher. Depuis qu'elle était arrivée dans cette académie, elle n'avait pas montré un signe de faiblesse ou de tristesse, elle avait prit sur elle pour ne pas craquer devant tout le monde. Mais là, ici même, elle était seule, elle pouvait bien se permettre ça.

Du moins c'est ce qu'elle pensait. Elle fut bien surprise de voir un garçon beaucoup plus grand elle s'accroupir et essuyer ses larmes avec son pouce qui tenait sa manche. Il affichait un sourire bienveillant, une touffe de cheveux blonds sur la tête avec des mèches de couleurs qui encadrait un visage aux traits fins ainsi que des yeux gris tempêtes. Ils étaient beaux en tout cas. L'inconnu déposa un baiser sur son front et elle écarquilla les yeux, se demandant pourquoi il faisait! Ils se connaissaient à peine! On fait pas ça à une inconnue! Il regarda et parla en gardant son sourire. Ce qu'il dit l'a fit un peu sourire, mais la suite de sa phrase effaça tout de suite ce sourire timide. Déjà qu'elle n'avait pas voulu que quelqu'un la voit dans cet état, si en plus il en rajoute, involontairement sûrement, ça allait pas le faire. Essayant de reprendre un air indifférent malgré ses yeux rougis pour les larmes, elle répondit

-Merci, je ne pensais pas que quelqu'un allait venir ici. Et pour répondre à ta question oui... Elle a une place très importante...


A quoi bon ce voiler la face? C'était trop tard pour faire la fière, la digne devant quelqu'un qui l'avait vu pleurer, c'était inutile et une perte de temps... Soupirant et croisant les bras sur ses jambes replier, elle y posa son menton, ses deux longues mèches glissant sur ses épaules alors que ses yeux rouges fixèrent l'inconnu, ne sachant pas vraiment quoi dire et espérant secrètement qu'il n'allait pas insisté. Du coin de l'oeil, elle vit son cahier ouvert sur la page de la mélodie qu'elle chantait et qu'elle avait appelé "MY CHILDHOOD'S SONG". Rapidement, la demoiselle reprit son cahier et le serra contre elle, priant pour qu'il n'ai rien vu. Elle se sentait mal à l'aise face à cet inconnu, sûrement parce-qu'il l'avait vu dans un moment de faiblesse. Autant savoir le nom de celui qui 'lavait vu comme ça non? Puis il avait l'air sympa

-Je pourrais savoir le nom de celui qui m'a vu pleurer?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: My childhood's song [PV Az]

Message par Azraël le 26/2/2016, 08:16


"L'humour est un masque pour cacher le malheur et surtout pour cacher ce cynisme profond que la vie fait naître en tous les hommes."

André Maurois

Mmh… Pourquoi lutté ainsi face à nos sentiments ? Sourires, comme visages indifférents, ne sont que des masques nous protégeant intérieurement de la vision des autres pourtant finir par se lâcher, se dévoiler est un soulagement, non ? Enfin, personnellement, même si ce ne fût que pendant un court instant, je venais de profiter d’une vague d’émotions qui m’avait emporté vers des souvenirs lointains pour finir par me noyer dans une sensation de bien-être. Sa voix, le lieu, la scène, les quelques larmes qui s’écoulaient sur ses joues… Tout ici se laisser absorber par mon corps et mon cœur pour finir converti en moi. Pourtant je me cachais derrière ce sourire bienveillant qui pouvait si bien me représenter mais qui finalement n’exprimer rien de réel sur moi.

Et ce fut bientôt au tour de la jeune femme d’entrer dans ce jeu. D’abord, un léger sourire, embelli par la timidité de son geste, se dessina sur ses fines lèvres contrastant avec ses yeux marqués par ses pleurs. A peine avais-je fini de parler que ce beau mirage était fini, elle effaça immédiatement son sourire pour laisser un visage se voulant inexpressif venir masquer toutes ses émotions. Malheureusement pour elle, ça n’avait pas vraiment de sens ! Je venais de ressentir sa tristesse, je ne pouvais pas y croire une seule seconde pourtant je continuais à lui sourire alors qu’elle commençait à parler.

-Merci, je ne pensais pas que quelqu'un allait venir ici. Et pour répondre à ta question oui... Elle a une place très importante...

Mmh une place très importante ? Quelqu’un de si important pour qu’elle se lâche ainsi en chantant pour elle ? J’aurais aimé savoir qui est cette personne mais je ressentais que ce n’était pas le moment pour poser plus de questions en réalité. Mon regard se plongeait toujours dans ses yeux rubis. Elle coupa ma réflexion en soupirant. Elle se repliait sur elle-même posant son menton sur ses jambes qu’elle avait replié devant elle. Son cahier trainait au sol ouvert, je m’apprêtais à le ramasser lorsqu’elle le rattrapa hâtivement venant le serrer contre elle. C’était une évidence ! Ce cahier ne pouvait qu’être celui où elle écrivait ses chansons. L’envie d’entendre chacune des chansons me traversa mais fut arrêter lorsqu’elle continua de parler.

-Je pourrais savoir le nom de celui qui m'a vu pleurer?

Ooh… C’est vrai, je ne m’étais pas présenté. J’attrapais alors la main droite de l’inconnue dans la mienne alors que je me relevais, levant sa main dans mon mouvement. Je me penchais lentement sur elle avant de déposer un doucereux baiser sur le dos de sa main pour enfin me redresser toujours souriant en soutenant son regard.

- Je me nomme Azraël ‘Beelzebub’ Lumen mais tu peux m’appeler Az’. Je peux te retourner la question même si aucune larme ne coule sur mes joues ?

Je tenais toujours sa main alors que je m’accroupissais de nouveau en face d’elle. La lumière rentrant par la fenêtre se reflétait sur ses longs cheveux noirs qui tombaient par-dessus ses épaules. Je levais ma main gauche pour la passer dans ses cheveux alors que mon autre main relâchait la sienne.

- Des yeux comme ceux-là… Serait-ce leur vrai couleur ?



Je parle en #990099

Revenir en haut Aller en bas

Re: My childhood's song [PV Az]

Message par Invité le 26/2/2016, 18:41

My childhood's song


Ashley Hope | Azraël LUMEN




-----------------------------------------------


La demoiselle fixait l'inconnu, son cahier contre elle en ayant bien remarqué qu'il allait le ramasser pour elle. Sauf qu'elle ne voulait pas, il risquait de voir la musique. Elle lui avait demandé son prénom et il se releva en prenant sa main droite, la levant avec lui avant d'y déposer un doux baise-main. Soit c'était un dragueur, soit il a été éduqué à la française car, si elle se souvenait bien, c'était français le baise-main. Le blond se présenta sous le nom de Azraël "Beelzebub" Lumen. C'était long comme prénom et, en effet, elle allait plutôt l'appeler Az ou Azraël. Puis il lui retourna la question, logique d'un côté. C'est en le regardant droit dans les yeux qu'elle répondit

-Ashley Hope. Enchantée Azraël.


Le jeune homme s'accroupit en tenant toujours sa main alors que le soleil vient éclairer la chevelure ébène de Ashley. Il passa sa main dedans en relâchant la main droite de la demoiselle et posa une question sur ses yeux. C'est vrai que des yeux rouges naturels ce n'était pas banal. Baissant la tête pour cacher son visage, elle retira ses lentilles et les rangea dans leurs étuis avant de lever vers Az des yeux aussi bleu qu'un ciel d'été.

-Ca c'est plutôt la vrai couleur de mes yeux.


Elle n'avait pas honte de ses yeux, au contraire elle les aimait beaucoup, même si elle mettait souvent des lentilles de couleur. Doucement et du revers de sa main, la demoiselle essuya les quelques larmes qui s'étaient accrochées à sa joue avant de regarder les cheveux de Azraël. Elles étaient jolies les mèches qu'il y avait dedans et elle ne se gêna pas pour le dire

-Elles sont jolies tes mèches


Ashley espérait le faire changer de sujet et occuper son esprit avec autre chose que la mélodie qu'elle a chanté et ses larmes. Après tout, il avait peut-être déjà oublié sa chanson, alors pourquoi pas la raison de sa venue ici?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: My childhood's song [PV Az]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum