Sortie en pleine journée (PV Calypso)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sortie en pleine journée (PV Calypso)

Message par Lucy le 13/2/2016, 22:01

Plus le temps passait, plus j'appréciais le fait d'être dans cette académie. Mon arrivée remontais environ à 4 mois déjà et en si peu de temps je pouvais percevoir une nette amélioration de moi-même. Surtout grâce aux gens que je connaissais. Je possédais un pouvoir qui pouvait être incontrôlable dans certaine situation et j'avais apprise à ne plus en avoir peur. Au lieu de le fuir, je désirais même y faire face et en prendre le dessus. Aussi, j'avais moins peur des blessures que je pouvait infliger à ceux que j'appréciais, que j'aimais. Bien sûr, j'avais encore certaine craintes, mais beaucoup moindre qu'à mon arrivée.

C'est donc à cause de cet amélioration de mentalité, que je décida de sortir en plein milieu de la journée. C'était très rare. En fait, je ne sortais jamais aux périodes de la journée ou il était plus propice de trouver une foule de personne. En temps normal, je sortais beaucoup plus à l'extérieur de ma chambre en soirée, dans la nuit ou très tôt le matin. Période de la journée ou mes chances de croiser des gens était beaucoup moins élevée.

Habillé d'un jeans foncé, de longue bottes, d'un manteau léger et d'une tuque tout aussi noir, je sortis à l'extérieur, sourire sur les lèvres. Je n'avais pas l'habitude d'avoir une telle expression sur mon visage lorsque je savais que j'allais croiser des gens. Mais cette journée était différente et j'avais décider d'arrêter de craindre tout le monde. Malgré le fait que j'étais très loin d'être capable de me maitriser, je me connaissait beaucoup mieux qu'avant et j'étais donc plus dans la possibilité d'esquiver une possible perte de contrôle de ma part.

Je n'avais pas vraiment de but en particulier. Je ne faisait que marcher, allant ou mes pas me guidèrent. J'avais la journée de livre. Alors pourquoi ne pas prendre l'air et profiter du beau temps qui régnait à l'extérieur? Je continua donc ma petite marche, en prenant un regard attentif à ce qui se déroulais autour de moi. Mon regard de sang se promenait sur la foule, décelant les moindres petits faits et geste. Simplement en regardant dans certaines direction, je savais qu'il ne fallait pas que je m'y dirige. Autant que cette académie regorgeait de gens bien et aimable, autant qu'elle regorgeait de personnes, autant fille que gars, étant prête à ce battre ou à faire des démonstration pour montrer à quel point leur pouvoir était génial. Des démonstrations dans ce genre, très peu pour moi. Les chance d'accident était trop grande et je voulais à tout prix éviter les ennuis et possiblement de blesser ou tuer quelqu'un.

Bref, finalement mes pas me menèrent en direction de la serre. Endroit que j'avais déjà visité auparavant mais que j'appréciais grandement. Ce lieu était tout simplement superbe, avec ces multitudes de fleurs de toutes les couleurs. Dès que je mis les pied à l'intérieur, le parfum de la serre emplirent mes narines. Odeur si agréable. Cette endroit me détendait, me faisait sentir si bien. Prenant une bonne bouffée d'air, je continua nonchalamment ma marche. Contrairement à mon habitudes, je ne me dirigea pas vers un banc, préférant plutôt rester sur mes jambes et parcourir cette serre. Je ne l'avais pas encore explorer au complet et je souhaitais observer les différentes plantes, fleurs et arbres qui y poussait

Plus j'avançais dans cet endroit, plus je sentais la chaleur s'emparer de moi. J'ouvris alors la fermeture éclair de mon manteau, laissant transparaître légèrement un petit chandail noir à manche courte très simpliste. J'enlevai aussi la tuque que j'avais sur la tête allant l'enfoncer dans la poche droite de mon manteau dévoilant par le fait même les deux cornes que j'avais sur le crâne. Plus le temps avançait et plus j'appréciais mes cornes en fait. Même si par moment ça l'attirait un peu trop le regard. Plusieurs personnes croyait que ce n'était qu'un serre-tête, mais elle se trompait tous. C'était peut-être aussi pour cette raison que la plupart des gens ne venait pas m'aborder, même si je sentais leur regard dans mon dos. Je n'étais pourtant pas un démon. Certes. Leur regard sur moi ne me faisait plus rien. Je les ignorait tout simplement. Et je ne pouvais pas non plus leur en vouloir, parce que si moi aussi, je croisais quelqu'un avec des cornes et que je n'en avais jamais vue, je lui jetterais probablement le même regard que je voyais par moment.

Par chance, même si nous étions en plein milieu de la journée, il y avait très peu de gens dans la serre ce qui ne pouvais m'empêcher de me réjouir. Je dois bien avouer que être entouré de plein de gens m'aurais peut-être dérangé. Alors voir que l'endroit était presque vide, je ne pouvais qu'en être heureuse.


avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum