Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Lun 08 Fév 2016, 16:24

    Ils font chier, à mettre leur putain d'académie de merde en Angleterre. Passer la frontière, c'n'est déjà pas simple, alors sauter la mer... Enfin, j'ai pu entrer dans le pays par le biais d'un ancien « associé » qui faisait passer de la came pour nous. Une fois sur le sol british... C'est tellement moche ce mot. Bref, je dus me résoudre à voler une voiture pour me rendre à Corn j'sais pas trop quoi. En plus d'être sur une putain d'île, leurs foutu académie est au fin fond du trou d'cul du monde. J'me demande qu'est c'que j'fous là, sérieux.

    Après plusieurs heures de route, j'arrivai enfin au pied d'un grand manoir parsemé des neiges des nuits passées. La température était très basse, tellement que le contraste avec celle de mon corps provoquait une espèce de fumée. Je crois que même sans avoir recours à Braise, la température de mon corps est très élevée. Tant mieux, dans un sens, ça m'a toujours évité d'avoir froid. Enfin. L'endroit était très reculé de la ville, par soucis d'intimité, je pense. Aucun panneau, ni aucune indication sur la route ne parlaient de cet endroit. Pareil sur internet, aucune information au sujet d'une Académie Tsuki. Peut-être que le fondateur de cet endroit préfère garder notre existence secrète. C'est compréhensible, vu comment les marginaux comme moi se font persécuter par des enfoirés qui se pensent supérieurs...

    Une grande allée se dressait devant moi. Au bout, trois immenses portes ornées de conneries des siècles passés. Ça fait très « mystique » comme endroit. En même temps, quoi de mieux pour accueillir des monstres...
    J'avançais donc, même si l'envie manquait affreusement. J'aurais pu simplement continuer ma vie de mafieux, j’aurais bien fini par trouver un nouveau boss. J’aurais même pu ouvrir mon putain de réseau. Arrg

    J'arrivais au pied des escaliers qui menait à la grande porte principale du manoir. J'ai encore le choix, après tout. Je n'suis pas obligé d'entrer, ni d'assister à leurs cours débiles... C'est bizarre, j'n'ai jamais douté de mes choix, auparavant. Quoi que, je n'avais pas vraiment de choix à faire, avant. Je me contenter de suivre des ordres...

    Je m'assis sur la deuxième marche de cet escalier, m'accoudant à la marche suivante. Je sortis une cigarette de la poche de mon manteau avant de la mettre dans ma bouche et de l'allumer à l'aide de mon doigt. Ouais, Braise me sert aussi d'allume-cigare, de temps en temps.
    Le temps de cette cigarette, j'observais les alentours. C'était étrangement calme, pour un abri de « gens comme moi »...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Lun 08 Fév 2016, 19:25

Énervé. C'est ainsi qu'on pouvait me qualifier quand on me croisait. Mais, en réalité, ce n'était pas vraiment ainsi que je me sentais. Certes, je traînais de la colère car j'avais encore dû faire face une bande d'adolescents orphelins qui vivaient dans la rue et qu'ils m'avaient obligés à me battre contre eux. J'avais réussis à les battre assez facilement, mais ce n'était pas ce qui me faisait ruminer. Ils l'avaient fait pour mon pire ennemi. C'était ce qui me faisait prendre un air plus bourru que d'ordinaire. Mais je ressentais aussi du stress, de la peur, du regret... plein d'émotions négatives qui me faisait de plus en plus perdre la conscience. J'allais laisser la place à l'assassin sans réellement le vouloir ou m'en rendre compte. C'était assez instinctif et je ne savais pas quoi faire pour pallier ce problème. Surtout que ce dernier avait failli me faire tuer mon demi-frère et ma petite-amie, merde!

Lorsque je fus rentré à l'Académie après le boulot, je trouvai assis sur les escaliers, sur le passage, un gars. Il ne portait pas l'uniforme de l'Académie. Un nouveau? Peu importait. Il fallait que je trouve Tyron, ou quelqu'un capable de me calmer sinon ça allait mal se terminer. Je marchai donc sans m'arrêter et quand je fus devant le jeune homme, je me plantai là. Je l'observai. Même assis, il me paraissait être grand avec une bonne musculature comparé à moi qui avait plus l'air maigrichon qu'autre chose. Il était brun et ses yeux étaient de la même couleur que ceux de Yumi, dorés. Son visage était orné de cicatrices. Peu impressionné, je lui fis froidement :

- T'es dans le passage, dégage.

/!\ HRP /!\:
Rappel de la gestion de la bagarre

En dessous de 3 : le coup n'atteint pas sa cible
1 ► le coup est loin
2 ► le coup est près de sa cible

Égale à 3 : le coup atteint la cible, mais la personne en reçoit un en même temps

Au dessus de 3 : le coup atteint sa cible
4 ► coup modéré qui fait mal mais sans plus
5 ► coup violent qui sonne l'adversaire
6 ► blesse l'adversaire

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Mar 09 Fév 2016, 16:54

    Chaque bouchée de fumée qui pénétrait mon corps m'apaisait quelque peu. Je crois que je suis devenu accro à cette merde... Enfin, pas vraiment. Il m'arrive de passer des journées entières sans fumer, et d'autre où deux paquets peuvent partir en cendre en l'espace d'une soirée. Enfin, j'm'en fous un peu, de toute façon, j'pense crever bien avant de choper un cancer de toute manière. J'devrais peut être me choper un cigare, tiens...

    Une silhouette se dessinait au loin, elle semblait s'approcher. Je n'y faisais pas vraiment attention, en vrai, l’existence de cette personne, ou de toutes autres dans cette académie, nan, dans ce monde m'importe peu. A quoi bon donner de l'importance a des être aussi pathétique et faible que ça ?...
    Même si moi, j'ignorais complètement cet individu, lui avait l'air de me vouloir quelque chose. Il s'était arrêté juste devant moi. D'un ton plutôt agaçant, il me dit de dégager, simplement.

    Bordel, encore un enfoiré qui se croit supérieur aux autres. J'ai tellement envie de te péter la gueule en ce moment, pour toi et tous les autres de ton espèce. Nan Drake, tu ne devrais pas, il t'a rien fait... Mais bordel de merde si ! Cet espèce de raclure vient faire chier les gens sans raison. Ta mère était trop occupée à tapiner au moment de t'éduquer ?

    Je portais la cigarette à ma bouche une nouvelle fois, avant de tirer une bonne latte. Je décidai de laisser passer pour cette fois. Ça doit être un putain d'ados pré-pubère qui a dut se perde par là. Bordel, pourquoi je suis venu à un endroit fréquenté par ce genre de gens ? Arrg...
    Sans lever les yeux vers cet enfoiré ( je ne lui ferais pas l'honneur de le regarder dans les yeux...) je prononçais ses quelques mots, entres deux bouffées de fumée.

    • « Évite de faire l'homme, surtout avec moi... »


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Mar 09 Fév 2016, 17:07

Sans me porter un regard, le gus tira longuement sur sa cigarette. Il m'énervait. Enervement sur énervement, je savais comment cette histoire allait se terminer. Je sentais déjà l'assassin qui était en moi en train de briser ma volonté de ne pas tuer. Je savais que sans Yumi, Tyron ou quelqu'un pour me faire entendre raison je ne serais pas capable de lui faire face. Ce mec se mettait en danger sans même le savoir.

« Évite de faire l'homme, surtout avec moi... »

Que savait-il de moi? Il se pensait supérieur? Il ne valait pas mieux que moi, non pas que je me sente supérieur à qui que ce soit. Pour dire la vérité, depuis que j'avais failli tuer les personnes que j'aimais le plus au monde je portais une culpabilité dont je ne parvenais pas à me pardonner. Que lui, qui ne connaissais rien de moi, essaie de me piétiner, me mettait vraiment en colère.

- Parce que tu te sens supérieur à moi? Arrêtes ton char! fis-je sur un ton glacial. Je suis pas d'humeur à supporter un arrogant. Laisses-moi passer et y'aura pas d'lézard.

Merde! Je commençai à parler comme mon pire ennemi. C'était mauvais signe, mais je n'arrivais pas à être comme d'habitude. Ma raison, ma conscience flanchait. La moindre provocation, la moindre étincelle, pouvait me faire basculer et laisser place au monstre qui sommeillait en moi. Mon visage était de plus en plus impassible et je faisais de moins en moins de gestes. Je perdais mon identité, elle m'échappait, et je n'arrivais pas à l'en empêcher.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Mar 09 Fév 2016, 21:17

    Il ne semblait pas décidé à laisser passer. Dommage, on aurait pu passer une journée normale, sans prise de tête. Après tout, ce n'est pas plus mal, ça faisait longtemps que je ne mettais pas mis sur la gueule avec un parfait inconnu. Encore faudrait-il qu'il réponde à mes coups, mais bon, pour venir faire chier quelqu'un comme ça, j'espère qu'il avait au moins envie de se battre. Enfin bref, il répondit des trucs à mes mots, mais je ne pris pas la peine de l'écouter. Je savais déjà comment ça allait se finir entre nous, alors je n'avais pas plus de temps à perdre en paroles.

    Je finis donc tranquillement ma cigarette, il ne restait plus que quelques lattes de toute façon, avant de la jeter un peu plus loin. Je me levai ensuite, pour faire face à cet enfoiré. Je voyais pour la première fois son visage. Grand, mince, il n'avait pas vraiment la gueule du fouteur de merde, et pourtant, il en avait bien l'attitude. Ne jamais se fier aux apparences, m'a t'ont dit. Enfin, ça serait très peu probable que ce grain galet soit une brute ? Boaf, au pire s'il l'est c'est pas plus mal...

    J'esquissai un léger sourire, comme par auto-satisfaction de l'action que je m'apprêtais à faire. Des petits picotements aux niveaux de mes points et une grande montée de testostérone, comme à chaque fois. Ça faisait longtemps que je ne mettais pas senti aussi... Vivant.
    Je serrai mon poing du plus fort que je pouvais, avant de venir l'enfoncer violemment au creux de la joue du jeune homme. Je ne le frappais pas de toutes mes forces, bien sûr, loin de moi l'idée de le blesser, je voulais juste lui faire payer son insolence. Le coup porté le fit reculer de quelques pas, et il finit par perdre l'équilibre.

    • «  Tu semblais avoir besoin qu'on te remette les idées en place. De rien ! »


    Dis-je, d'un ton arrogant, provocateur.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Mar 09 Fév 2016, 21:48

Il prit son temps pour finir sa clope, ce qui n'arrangea en rien mon état. Je le laissai pourtant finir tranquillement, mon âme disparaissant petit à petit au fond de moi. Puis, quand il l'eut jetée un peu plus loin, il se leva en souriant avec un air satisfait. Je n'y réagit pas plus et ne bougeai pas quand son poing vint percuter violemment ma joue. Cet acte finit de faire disparaître ma conscience, laissant toute la place à ma partie assassin pendant ma chute.

«  Tu semblais avoir besoin qu'on te remette les idées en place. De rien ! » me dit-il avec arrogance et provocation.

Calme, trop certainement, je me levai. Mon regard était vide de tout sentiment. Je ne ressentais plus rien.
(Lancé de dé : 1) Sans rien ajouter à ses paroles, je fis apparaître dans ma main droite une boule de lumière mauve foncée de la taille d'un ballon de foot. Je le laissai la contempler avant de la jeter devant ses pieds. Ce n'était aucunement une erreur, mais une menace. Pour le lui prouver, j'en refis une semblable et la tins au niveau de mon visage. Là, d'une voix glaciale et dénuée de toute émotion, je lui fis :

- Maintenant prépares-toi à mourir.

Jamais l'assassin en moi avait autant parlé. Peut-être réagissait-il à la colère que je ressentais? Après tout, la dernière fois qu'il s'était manifesté, j'avais eu tout le temps de me calmer avant que quelqu'un ne vienne me sortir de mon état. Tout cela était-il lié, ou y avait-il une toute autre raison à cela?

HRP:
Site pour lancé de dés : http://de.virtuworld.net/

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Mer 10 Fév 2016, 17:44

    J'avais presque oublié que je ne me trouvais pas dans un endroit peuplé d'enfoirés normaux. Nan, c'était bien mieux, ici c'était des enfoirés qui jouent avec des petites bouboules lumineuses. Mais bon, ça change pas grand choses, ça m’étonnerait que ses merdes fassent plus mal que des coups de battes de base-ball ou des coups de taser... Ah, doux souvenirs ! Ahaha...

    Après avoir lancé une première connerie à mes pieds, comme pour me donner une étendue de son talent, il fabriqua une deuxième chose et la tint au niveau de son visage. Il pense peut-être m’impressionner avec ses tours de passe-passe et ses menaces à deux balles. Des petits cons comme lui qui se croient invincible par excès de confiance j'en ai vu plein du temps où je travaillais pour le Padre, je sais ce qu'ils valent, c'est à dire pas grand choses.

    Je m'avançais vers lui et m'arrêtai juste devant son visage. Je n'étais pas énervé, non, mais lui avait l'air de l'être, et pas qu'un peu. J'avais envie de m'amuser un peu avec lui, de le pousser à bout, de voir jusqu'où sa colère allait le mener. Il n'avait pas l'air intimidé et n'avait pas l'air non plus de douter de ses intentions. On m'a souvent dit dans la rue que ce n'est pas la loi du plus fort, mais la loi du plus fou. Avais-je à faire à un fou ?

    Je commençai à ressentir cette vieille sensation, le goût du risque, je crois bien. Je sentais que ce gars était prêt à aller jusqu'à vouloir me blesser franchement, ou même me tuer, comme il me l'a laissé entendre. De plus, la rage le fait sûrement surestimer ses capacités...

    J'esquissai le même sourire qu’auparavant, avant de lui répondre, d'un air assuré :

    • « Tu parles beaucoup avec ta bouche, et peu avec tes poings. Les boules que tu tiens là auraient-elles pris la place de celles dans ton caleçon ? Ahaha... »


    Je le bousculai légèrement, le faisant reculer de quelques pas, sans plus. Je lui fis ensuite un pas en arrière avant de serrer les poings, au cas où.

    • « Aller viens, qu'est c'que t'attend ? T'étais pas censé me tuer ? »

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016, 08:42

Sans crainte, il s'avança vers moi jusqu'à ce que nos visages soient proches. L'assassin en moi fut d'une extrême joie de voir que sa cible avait un de peu plus de courage que les autres. Enfin il allait pouvoir s'amuser! Il allait enfin pouvoir se servir de tout ce que mon géniteur lui avait apprit et non se servir seulement des bases. Pour cela, il piétina encore plus ma conscience, faisant disparaître toute trace de sentiments, d'émotions et prenant ainsi un air totalement neutre.Tout ce que pu me faire ou me dire le gars ne m'atteint pas, et l'assassin encore moins.

(Lancé de dé : 6) Pendant un instant, je le toisai. On aurait pu croire que j'avais perdu tout intérêt à lui mettre une raclée. Ce n'était pas totalement faux puisque désormais seule l'envie de le tuer demeurait. En une seconde, je fis disparaître la boule de lumière en fermant le poing que je lui balançai à la figure avec une grande violence. Par ce coup, je l'envoyai au sol, un peu plus loin. Je sentais l'odeur du sang. Il devait s'être mordu la langue ou quelque chose d'autre. Peut-être que comme ça il arrêtera de blablater. Sans attendre qu'il se relève, je sortis un couteau de poche que j'avais pris sur un des garçons qui m'avaient attaqués plus tôt et je m'approchai de lui calmement, menaçant. Au fond, ce n'était pas ce que j'avais voulu, mais je n'arrivais pas à reprendre le dessus. J'étais en colère contre moi-même d'avoir laissé cela arriver et l'assassin en profitait pour me garder loin de toute action. J'étais même à deux doigts d'être enfermé au plus profond de moi-même à sa place, lui laissant le champ libre pour faire ce qu'il voulait. Je luttais pour que cela n'arrive pas, mais j'avais besoin d'aide, je le savais. Je regrettai que les personnes qui connaissaient ce dont j'étais capable n'étaient pas là pour m'arrêter.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016, 17:30

(Lancé de dés : 5)

    J'n'imaginais pas que ses conneries feraient aussi mal ! Ça m'apprendra à sous-estimer les petits. Enfin, je me retrouvais au sol, sentant une petite coulée de sang s’échapper de mon nez. Mh, cette bonne vieille douleur, ça fait tellement longtemps que je ne l'avais pas ressentie. Autre chose que je sentais monter en moi, la rage. Il était désormais prêt et décidé à se battre sérieusement. De ce fait, je l'étais moi aussi.
    Sans me laisser le temps de réagir, il sortit un couteau et s’approchait de moi. Ahah, c'est qu'il ne rigolait pas tout à l'heure, l'enfoiré. Ça m'étonne, je ne le pensais pas capable d'aller aussi loin... Enfin, faudrait-il encore qu'il s'en serve. Je ne vais pas lui laisser cette occasion, j'ai déjà essuyé un coup, ça va être le dernier. En tout cas, je suis impressionné, je pensais avoir à faire à un petit branleur qui avait les paroles plus fortes que les actes. C'est plutôt excitant, je vais enfin pouvoir me battre sérieusement.
    Je me pressai de me remettre debout, et m'approchai rapidement pour lui porter un coup. Il fallait cependant que je l'empêche de contre attaquer avec son couteau. Je me saisis donc de sa main qui portait l'arme pour la suspendre au dessus de nos deux visages, avant d'enchaîner avec un coup de genou dans l'estomac. Naturellement, son corps se pencha vers l'avant. Je me saisis alors de son cou avant de ramener sa tête au même niveau que la mienne. Il faisait beaucoup moins le fier, tout à coup.

    Je finis par le repousser à quelques mètres de moi. Le sang coulait toujours au dessus de ma bouche. Je profitai de ce moment de répit pour m'essuyer avec ma manche. Je crachai ensuite le surplus de salive qui s'était mélangé avec le sang malencontreusement rentré dans ma bouche. Je me tenais prêt à attaquer de nouveau...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Ven 12 Fév 2016, 22:33

Bien qu'il eut l'air légèrement sonné, mon adversaire se leva plus rapidement que je ne l'aurais cru capable. Loin d'être impressionné, l'assassin ne s'arrêta pas de s'avancer tout en analysant le gus qui lui faisait face. Mais il n'eut pas vraiment le temps de faire quoi que ce soit : le brun s'approcha rapidement de moi, me prit la main qui tenait le couteau pour la lever au-dessus de nos visages et porta son genoux dans mon estomac. Le souffle coupé, je me penchai en avant. Il en profita pour me prendre le cou et amener mon visage vers le sien. L'assassin, bien que légèrement sonné, ne se laissa pas intimider. Sans se démonter, il soutint le regard doré de celui qu'il voulait voir mort jusqu'à ce que ce dernier me pousse à quelques mètres de lui.

(Lancé de dés : 1 sniif!) Pendant qu'il s'essuyait le sang qui coulait sur son visage, je profitai de ce temps pour utiliser une technique de déplacement rapide et silencieuse des assassins. Je ne maîtrisais pas parfaitement ces pratiques puisque je faisais en sorte de les oublier, mais c'est comme le vélo malheureusement, bien que les savoirs s'émoussent. Je passai donc derrière lui rapidement, couteau en main. Puis, profitant de ce qui aurait dû être un effet de surprise, je brandis mon arme qui aurait dû je toucher au niveau de l'épaule, si ce n'était au coeur. Mon coup n'atteint cependant pas la cible puisqu'il l'esquiva. Certainement avait-il prévu le coup ou entendu/vu mon déplacement.
L'assassin en moi commençait à perdre patience, ce qui se traduisait par un froncement de sourcils continue. L'adversaire n'avait-il donc pas de limite?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Dim 14 Fév 2016, 14:23

    En à peine une seconde, c'est à dire le temps infime où j'avais baissé ma garde, il était déjà arrivé derrière moi. J'avais peut être sous estimé ses capacités, il savait mieux se battre que ce que je pensais. Enfin, ça ne le fera sûrement pas gagner, mais je dois quand même faire plus attention. Je remarquai cependant assez rapidement sa présence dans mon dos, c'était assez prévisible. D'un coup sec, il brandit son arme en tenta de l'enfoncer dans mon épaule, enfin je crois. Il visait peut être un peu plus bas, l'enfoiré. Quoi qu'il en soi, j'ai fait le bon mouvement, au bon moment. J'ai eu un peu de chatte sur ce coup là, c'est vrai. Il ne faut pas que je me laisse avoir une autre fois, je n'aurais sûrement pas autant de chance. Je m’écartai donc sur la gauche, avant de me retourner pour me retrouver de nouveau face à mon adversaire. Il fallait que je contre-attaque vite, ce coup raté l'a probablement déstabilise, il faut que j'en profite.

    (Lancé de dés : 3) Il était à une distance modérée. Mes poings n'ont pas une portée assez longue pour lui porter un coup puissant à cette distance. Je vais donc devoir utiliser mes pieds. Un peu plus tôt, j'avais déjà réussi à atteindre son ventre, je devrais peut être me focaliser sur cet endroit pour l'atteindre et le heurter plus rapidement. Je levai ma tête un instant, et vis que son arme était toujours pointée vers moi. Je devrais le désarmer avant, cet enfoiré à déjà faillit me planter une fois ! D'un mouvement rotatif, je montai ma jambe en direction de son poignet droit de manière à ce que le choc lui fasse lâcher son couteau. Je sentis ma chaussure entrer en contact avec son articulation, sauf que...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Dim 14 Fév 2016, 20:15

Nous étions à une bonne distance l'un de l'autre. Au point que je ne pouvais pas l'atteindre avec mon couteau sans prendre de l'élan. Trop prévisible. Je me mis donc à créer une boule de lumière dans ma main libre, la faisant grossir progressivement, discrètement. De son côté, mon adversaire sembla trouver une toute autre solution, profitant de l'occasion pour user de ses pieds, non pas pour courir, mais pour essayer de m'atteindre par un coup rotatif. L'assassin, aux aguets après avoir passé le mur de la déception en une fraction de seconde suite à sa tentative ratée, vit le coup qui visait ma main tenant l'arme. Trop concentré sur la création de la boule mauve foncée, je ne pus éviter le coup, même en plaçant ma main comme si je me protégeai le visage. La douleur, que l'assassin ressentit à peine, me fit lâcher instinctivement la lame qui tinta sur le sol.

Dans le même temps, lorsque ma boule atteint la taille de celle qui l'avait précédée, je la lançai dans le ventre de mon adversaire. Ce dernier, ne put l'éviter à cause de son coup porté à l'aide de sa jambe. Cela arrangeait parfaitement les affaires de l'assassin qui profita de la chute de son ennemi sur le sol pour ramasser la lame qui brillait au soleil. Puis, je m'élançai rapidement sur le garçon, m'assit sur lui pour l'immobiliser, les genoux sur ses bras, et brandis le couteau pour lui donner le coup de grâce. Sauf que...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Lun 15 Fév 2016, 05:46


   
Arrivée fracassante

   
Le professeur talentueux


   

Une belle journée s’annonce à Tsuki, on omet la neige et la fraicheur du dehors. Non, mais c’est une vraie galère de venir à moto ici avec ces restes de neiges, ça fait du verglas et ce n’est pas bon. Aussi je pourrai avoir des problèmes avec la police si je me faisais prendre sans casque. C’est soit le chapeau, soit le casque de moto. Bref, pour l’instant je n’ai pas eu de problème avec la justice anglaise depuis mon retour, j’ai toujours réussi à m’en échapper et c’est ça va continuer ainsi. Pourquoi je pense à ma moto maintenant ? C’est vrai qu’elle est belle, mais on se retrouvera ce soir. Moi, j’étais au chaud dans les bâtiments de l’Académie me baladant avec une pile de livres que je devais arranger à la bibliothèque.

Je marchais donc vers la bibliothèque, mais la pile de livres que je portai m’empêchait de voir devant moi. Du coup… Je savais pas trop où j’allais. De plus je devrais mettre à profit mes talents d’équilibriste afin de ne pas tout faire tomber. Je vacillais tantôt à gauche, tantôt à droite, tantôt devant, tantôt dernière, tout ça pour faire tenir cette pile en équilibre. Cependant, avec les enfants qui se baladaient, la mission était encore plus difficile ! On aurait dit le dernier niveau d’un jeu de casse-tête. Oui, voyons ça comme un jeu, ça ne peut être que plus amusant. C’est donc accompagné de ces circonstances sourire aux lèvres que je continuais mon bonhomme de chemin.

Les élèves étaient bien bruyants aujourd’hui. Mmmmmhh… Ca doit pas être les évènements qui manquent ici. Ah, la jeunesse ! Il faudrait que je leur montre le type drôle que je suis moi aussi. Je m’en occupe après avoir arrangé ces livres. Je trouve le premier élève et on…


« Monsieur, monsieur c’est terrible ! »

Euh, non. Après avoir arrangé les livres je comptais me faire un nom en m’amusant avec le premier élève que je verrai, rien de terrible. Alors pourquoi cette voix féminine me disait ça. Ah… Il faudrait peut-être que je la voie pour lui parler. Je décalai alors, légèrement ma tête pour ne plus avoir la pile de livres devant mes yeux pour enfin voir mon interlocutrice. Et comme tout bon professeur qui se respecte, je la saluai avec un grand sourire.

« Oh… Bonjour, bonjour ! Comment ça va ? »

Sauf que la jeune fille en question ne semblait pas aller bien. Du coup j’avais déjà la réponse à ma question. Mais qu’est-ce qui pouvait bien l’embêter ? Etrangement, je sens que je ne vais pas tarder à le savoir.

« C’est vous qui avez arrêté la bagarre entre Myo et Heis, la dernière fois ! Il faut que vous veniez et vite ! »

Ah oui, la petite altercation entre monsieur aux cheveux rouges et monsieur aux cheveux blonds lors de mon premier jour ici. J’ai en effet stoppé l’agitation alors que je n’étais pas encore professeur ici, mais faut croire que mon apparition à été retenue. Du coup je m’étais mis à rire, dents serrées affichant un grand sourire.

« Mais arrêtez de rire, c’est pas le moment ! Yasushi est en train de se battre contre un nouveau. Sauf que Yasushi utilise ses pouvoirs et il est en plus armé ! »

… En effet, on a un problème là. Je gardais ce large sourire sur mon visage, mais intérieurement j’avais changé du tout au tout. La dernière fois, Myo et Heis se battaient à mains nue, cette fois l’un des deux belligérants, ce Yasushi, semblait représenter une bombe qui pouvait exploser n’importe quand. Il ne fallait pas qu’il blesse l’autre élève ou pire. C’est quoi cette manie ici de se battre contre les nouveaux ? C’est pas vrai…

Je posai ma main sur le sommet de la tête de la jeune fille qui était venue me prévenir afin de la rassurer et partis retrouver les deux personnes qui se battaient. Au bruit, je pus me diriger sans problème vers le lieu de l’action. Sur une quinzaine de mètres devant moi je voyais bien les deux enfants se battre. L’un était brun, plutôt musclé et l’autre était blond et était plus frêle. Dans ses mains, le blond possédait un couteau, c’était donc lui Yasushi. Au moment où j’arrivais, le brun venait d’exécuter un coup de pied qui désarma Yasushi, Il perdit la lame qu’il tenait de sa main, mais riposta dans la foulée en envoyant une sphère de couleur mauve de l’autre main en direction de son adversaire. C’était quoi ça ? En tout cas, le brun prit l’orbe de plein fouet, ce qui le projeta sur quelques mètres.

Monsieur au couteau profita de ce temps pour récupérer son arme et dans la seconde qui suivit, il se rua sur le brun qui jonchait le sol afin de le maintenir. A cet instant je me dépêchais d’aller en direction des deux élèves en lâchant les livres que je portai, sauf un. Monsieur au couteau resserra la poigne sur son arme pour envoyer un coup sec sur le brun. La lame se dirigeait à grande vitesse prête à empaler sa cible. Cependant, j’avais réussi à arriver à temps en glissant sur le ventre et me servant du livre comme bouclier. En fait, j’avais été comme un baseballeur qui avait rattrapé une balle, sauf que la balle était un couteau et mon gant était un livre. La lame avait perforé une partie du livre, mais elle avait arrêté sa course bloquée par l’objet de papiers et de carton. On m’aurait dit qu’un livre de 500 pages pouvait servir à ça, je ne l’aurai jamais cru. Mais bon, grâce au livre personne ne fut blessé. Après mes talents d’équilibriste, ce fut mon adresse qui fut mise à l’épreuve. Je soufflai un grand coup, signe de soulagement et pris la parole assez joyeusement.

« Et on dit merci à l’Education Nationale. Bien le bonjour messieurs. Je vous aurai bien demandé si vous passez une bonne journée, mais je pense que la question serait inapproprié en ce moment. »

Je fis une pause, après laquelle je recardais mon regard sur monsieur au couteau, bien que j’aie une frange au niveau des yeux.

« Toi, avec ce regard de meurtrier, tu dois être Yasushi. Dans ce cas, toi, tu dois être le nouveau. Bienvenue à Tsuki. Bon les enfants, ceci sera la première et la dernière fois que je vous le demande; comment en êtes-vous arrivés là ? »

Je leur avais posé cette question histoire que la pression redescende un peu et qu’ils réalisent la situation dans laquelle ils étaient; prêts à s’entre-tuer. Maintenant, c’est mon talent de diplomate que je voulais solliciter. J’espérai que l’on puisse parler et qu’ils ne trouvent pas un moyen de se taper dessus. Mais de toute façon… C’est moi ou nous sommes dans une position assez spéciale pour discuter ? Ou pour faire quoi que ce soit d’ailleurs.
 



   

   
...

   

   

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Lun 15 Fév 2016, 18:48

    Encore une fois, je m'étais pris ces boules de merde de pleins fouets. Bizarrement, celle-ci ma plus surprise que fait mal, mais le choc m'avait quand même envoyé quelques pas plus loin. À peine ayant touché le sol, l'autre enfoiré repris la lame que j'avais réussi à faire tomber et vint se positionner sur moi, bloquant ainsi mes mouvements. Ahah, je crois bien que je suis dans la merde maintenant. Je vais devoir essayer de le soulever avant qu'il me plante... Putain...

    Je n'avais pas réagi à temps, il avait déjà entamé la descente de sa lame. Bon, je crois que j'vais me la prendre. En tout cas-ci, j'me relève après ça, il me le paiera cher ! Je m'apprêtais à recevoir le coup, mais... Rien. Il ne pouvait pas m'avoir raté encore une fois ? Je levais la tête, pour voir qu'un livre assez volumineux me protégeait. Comme c'est possible ? Je remontai alors des yeux les deux bras qui tenaient ce livre. Un homme, aux longs cheveux gris et a chapeau était là, allongé sur le ventre. M'aurait-il sauvé ? Pfff

    Après ces quelques paroles, je compris que c'était un employé de l'académie. Encore un autre guignol au service d'autres guignols plus grand que lui, quoi. Il devait sûrement se sentir obligé de venir m'aider, comme ci c'était a mission. Pff, quelle bande d'imbéciles. On restait comme ça, figés quelques instants, comme ci personne ne voulait bouger. Je poussai alors l'homme avec son livre pour pouvoir me dégager de l’emprisonnement de l'autre con. De mes deux bras, je le poussais de toutes mes forces pour l'obliger à reculer. C'est bizarre, il semblait s'être calmé. Dommage pour lui, pas moi.

    Sans porter intérêt aux mots ni même à la présence de l'autre homme présent, je me relevais et me dirigeais vers mon adversaire du moment. Sans lui laisser le temps de réagir, j'avançais vers lui, d'un pas déterminé. Il avait vraiment l'intention de me tuer, alors je vais lui donner de bonnes raisons d'avoir envie de le faire. Sans même lui laisser le temps de réagir, je me saisis de son cou. Là, j'activais Braise, au niveau le plus élevé que je pouvais. Mes mains tremblaient un peu, du fait de l'adrénaline, je suppose. J'avais vraiment envie de cramer cet enfoiré, pour le coup. L'autre n'a pas intérêt à intervenir, il s'en prendra une aussi, sinon...
    Je rapprochais mon visage de celui de ce que je peux désormais désigner comme ma prochaine victime, avant de lui dire, mes yeux droits dans les siens.

    « Espèce d'enfoiré, moi aussi, j'peux utiliser les miens... »

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Lun 15 Fév 2016, 23:56

Alors que mon coup allait atteindre sa cible, un objet vint se placer entre ma lame et ma victime. Choqué, je mis du temps avant de reconnaître ce qui était en réalité un livre. Quand je m'en aperçu enfin, l'assassin en moi baissa sa garde pour hurler sa rage dans ma tête. Ma conscience en profita pour remonter et commencer un combat mental que j'espérais être au profit de ma raison. Pendant ce temps, la personne responsable de cela fit avec soulagement :

« Et on dit merci à l’Éducation Nationale. Bien le bonjour messieurs. Je vous aurai bien demandé si vous passez une bonne journée, mais je pense que la question serait inapproprié en ce moment. »

Trop occupé à essayer d'enfermer l'assassin, je ne portai aucune attention à cet homme nouvellement arrivé et ce qu'il venait de dire. Ni même à la question qu'il posa en me regardant :

« Toi, avec ce regard de meurtrier, tu dois être Yasushi. Dans ce cas, toi, tu dois être le nouveau. Bienvenue à Tsuki. Bon les enfants, ceci sera la première et la dernière fois que je vous le demande; comment en êtes-vous arrivés là ? »

Aucune réponse ne lui fut fournie, que ce soit de ma part ou de celle de mon adversaire. Ce dernier préféra profiter de mon combat psychique pour se dégager, me faisant tomber à terre, et me prendre le coup. Sa poigne était brûlante. Au point que je poussai un cri rauque en lui tenant le bras, les yeux fermés.

« Espèce d'enfoiré, moi aussi, j'peux utiliser les miens... »

Ouvrant un oeil avec difficultés, je lui offris un sourire mi-amusé, mi-moqueur, et je lui répondis :

- Alors quoi? Toi aussi tu veux me tuer? Remarques, je le mérite peut-être...

*Laisses-moi sortir et m'occuper de ce gus!* hurlait l'assassin en moi. Si je ne faisais rien pour me libérer, c'était parce que je mettais toute mon énergie dans son emprisonnement au fin fond de moi-même. Il était tellement fort à cause de ma volonté de vivre qu'il m'était difficile de le maintenir prisonnier.
Mon regard, lentement, se dirigea vers le professeur alors que je souriais toujours. Fou. Oui, je l'étais certainement bien plus que je ne l'avais d'abord cru. Puis, alors que j'allais émettre des regrets, ma conscience fut une fois de plus avalée par l'assassin qui profita du sens de mon regard pour profiter de l'atmosphère que mes mots avaient installés pour tenter un coup de pied dans le visage de mon agresseur, histoire qu'il me lâche. Le toucher ou non, peu lui importait. Lorsque ce fut effectif, je reculai de quelques mètres avant de me tenir debout, bien droit. Son regard meurtrier ne visait personne.

- Si tu as tant envie de vivre, Yasushi, pourquoi ne me laisses-tu pas les tuer? fit-il en s'adressant à ma conscience.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Mer 17 Fév 2016, 00:50


   
Arrivé fracassante

   
La température monte


   

Ayant été prévenue d’une bagarre entre deux élèves, j’avais voulu voir ce qu’il se passait et de mettre fin à tout ça. Je fus assez surpris quand l’un d’eux était équipé d’un couteau. Justement ce bonhomme répondant au nom de Yasushi avait décidé d’enfoncer son arme blanche dans son adversaire, mais je pus, heureusement le protéger en sacrifiant un des lives de l’établissement. Bon… Va falloir que je règle ce détail par la suite, mais là j’avais d’autres enfants à gérer. J’avais demandé aux deux belligérants de m’expliquer ce qu’il se passait ici. Et mon sourire de bon professeur ne fit pas mouche. Le brun qui allait être victime du coup de couteau me dégageait de notre position compliquée en me poussant avec force. De ce fait, je roulais sur le sol du hall tel un rouleau à pâtisserie. Et parce que je m’étais pris au jeu, je me forçai à rouler encore -alors que j’aurais pu m’arrêter- jusqu’a ce que je heurte un mur. Strike ! Bon maintenant j’avais la tête qui tournait. Je me relevais avec un peu de difficulté, tout autour de moi tournais, je perdais mes repères. Et d’un coup la température s’était mise à monter. Avoir le tournis procure ces effets maintenant ?


« Espèce d'enfoiré, moi aussi, j'peux utiliser les miens »


Mmhh… ? Je m’étais saisi la tête avec mes mains pour essayer de me refocaliser sur la situation et contrer les effets du tournis. Et en regardant la scène du combat, vis que le brun avait saisi monsieur au couteau par le cou. Et je crois bien qu’il fume… Au sens propre du terme. C’est donc de lui que vient cette montée de température. Et d’après ses dires, il semblait user de ses pouvoirs. Aaaaah… Quand j’étais à l’école on se battait à mains nues, sans pouvoir. Il faut croire que je suis rétro. Bon, il faudrait peut-être que je stoppe ça. Monsieur au couteau risquerait finir brûlé par monsieur allumette.


« Alors quoi? Toi aussi tu veux me tuer? Remarques, je le mérite peut-être... »


Comment ? Monsieur au couteau semblait souffler quelques mots à monsieur allumette malgré son étreinte. Apparemment, il semblait être le genre de personne à souvent se retrouver dans des situations compliquées. Plusieurs personnes auraient attenté à la vie de cet enfant par le passé. Mais ce qui retint le plus mon attention était le fait qu’il pensait qu’il méritait peut-être la mort. En revanche, je n’acceptais pas ça. J’aurai deux-trois mots à dire à monsieur au couteau, mais avant ça, il va vraiment falloir que j’arrête cette dispute entre les deux enfants. Je sais très bien ce que ça fait de se battre dans une école, j’ai passé ma scolarité à ça. Mais, je sais aussi que cela peut conduire à des choses qu’on ne souhaite pas. C’est  pour ça que je suis devenue professeur après tout, pour que les enfants ne regrettent en rien leur vie et qu’ils apprennent à profiter de celle-ci.

Je me déplaçais vers les deux élèves et pendant ma marche, monsieur au couteau s’était défait de l’étreinte de son adversaire et recula afin de retrouver un périmètre de sécurité. Arrivé entre les deux entants, je me mis à taper des mains de coups sec pour leur faire signe. En voulant faire passer la bonne humeur, je riais un peu pour ensuite répondre aux pensées de monsieur au couteau qui avait réussi à se défaire de son étreinte.


« Hihihi… Personne en ce monde ne mérite de mourir et tant que je serai là personne ici ne mourra. »


En effet, je ne laisserai personne ici se faire tuer. Va falloir que je les arrête et vite, déjà qu’un livre a du y passer, faire plus de victimes était inutile.


« Bon, les enfants, et si vous décidiez d’arrêter vos bêtises par vous même ? Ce serai génial non ? »


Toujours en essayant d’instaurer une bonne ambiance, je leur demandai d’en rester là pour le moment. Mais ce sont quand même des adolescents qui sont en plein dans la période où il pense avoir tout vécu de la vie, pouvoir faire ce qu’ils veulent et dominer le monde sur un claquement de doigt. J’espérai quand même qu’ils écoutent ce que je leur avait dit. En effet, même en arborant un grand sourire, c’était plus un conseil qu’une demande que je venais de leur formuler…
   



   

   
...

   

   

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Jeu 18 Fév 2016, 21:14

(Je savais pas trop quoi faire, alors je tape x) Lancé de dés : 4)

    Les endroits où j’avais été touché par les boules lumineuses de l'autre commençais à me lancer, l'adrénaline semblait être retombée. Bizarre, non, je considère encore que nous sommes en plein combat, même si l'autre guignol est intervenu. D'ailleurs, il s'était relevé et commençait à déblatérer plein de paroles, que je ne jugeais pas utile d'écouter. Ça doit encore être des leçons de morales genre « Se battre c'est mal » ou « La violence ne résout rien »... Bref, j'ai pas plus de temps à perdre avec un imbécile à chapeau, je dois encore éclater l'autre enfoiré...

    J'avais cependant bien entendu les mots de mon adversaire. Lui, qui lançait des menaces de mort il y a à peine quelques minutes, a complètement changer de discours. Il doit être schizophrène ou une connerie comme ça. Tant pis, il va payer pour ce que son autre personnalité avait fait. Il voulait sûrement faire appel à ma pitié avec sa culpabilité de merde, sauf que, la pitié j'en ai fait abstraction il y a bien longtemps.

    Je retirai mon manteau et le laissai tombé à terre. La température de ma peau était encore assez élevée, du fait de l’utilisation récente de Braise. L'espèce de fumée qui résultait du contraste entre la température ambiante et celle de mon corps se trouvait amplifiée au point de créer une brume assez épaisse.
    Il n'avait pas la posture de quelqu'un prêt à se battre, il avait peut être renoncer à cette idée, les mots de l'autre ont peut-être réussi à le calmer. Je savais cependant que quelques coups réussiraient à réveiller de nouveau l'âme meurtrière qui sommeille en lui. On ne peut pas essayer de planter un mec et deux minutes après jouer les victimes. A moins qu'il ait de sérieux problème psychologiques... Il profitera de son passage à l'hosto pour en parler avec un docteur.

    Je serrais à nouveau mon poing et activais Braise une nouvelle fois sur toute ma main. Je n'allais plus retenir mes coups dorénavant. Lorsque mon poing avait atteint sa température maximum, j'avançais rapidement vers lui et d'un geste brusque je vint l'enfoncer dans son sternum, un peu plus haut que là où j'avais tapé précédemment. J'avais fait en sorte de modérer mon coup pour ne pas que le choc le fasse reculer, de manière à ce que mon poing reste le plus longtemps possible en contact avec lui, pour qu'il ressente du mieux possible cette délicieuse chaleur...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Ven 19 Fév 2016, 23:30

Du coin de l'oeil, je vis le nouvel arrivant s'approcher de nous. Il avait fait de magnifiques roulés boulés avant que je ne sois sous la poigne de mon adversaire chaud comme la braise. Mais tout cela m'était plutôt égal : seul importait mon devoir de calmer les envies de meurtres de mon côté assassin sur tout ceux qui croisaient sa route. D'autant qu'apparemment une "conversation" semblait possible. Allais-je parvenir à m'en sortir finalement?

« Hihihi… Personne en ce monde ne mérite de mourir et tant que je serai là personne ici ne mourra. »

Mes yeux, redevenus meurtriers, se tournèrent vers le professeur au grand chapeau ridicule. Il se trouvait trop petit ou quoi pour porter une chose pareille sur la tête? L'assassin en moi n'apprécia pas vraiment les paroles qui venaient d'être prononcées.

- Tss! fis-je en reportant mon attention sur mon adversaire.

Ce dernier semblait toujours vouloir en découdre, mais mon combat mental m'empêchait d'esquisser des mouvements de protection ou de combat. Du coup, après un moment pendant lequel le professeur nous demanda une fois de plus d'arrêter, le brun costaud fonça pour m'enfoncer son poing dans le sternum. Ce coup, en plus de me brûler, fit bouger mes côtes encore endommagées suite à mes récents passages à tabac. La douleur provoquée m'empêcha de réagir et de me rattraper dans ma chute. Le souffle coupé, je sentis un peu de sang monter dans ma bouche alors que je tentai de respirer. Mes deux mains tenaient mon maillot alors que je donnais un coup au sol avec mon pied.

Après quelques instants, bien que ma vision fut trouble, je me levai avec difficultés, une main toujours au niveau de mes côtes. J'avais très envie de lui en mettre plein la gueule (bien que niveau assassin, c'était plutôt sa peau qu'il voulait), mais je savais que je n'étais plus du tout en état de faire quoi que ce soit. Même mes boules de lumières ne seraient certainement pas assez solides pour lui faire autant de mal que j'en avais envie. Je me contentai donc de le toiser avec rage, le souffle irrégulier. Je pris ensuite la parole avec une voix rauque :

- C'est bon, t'es calmé? Ou tu veux aussi demander à une vingtaine autres brutes de t'aider à me tuer? J'en connais pas mal dans les rues de la ville.

Rien que de penser à La Brute et ses acolytes auxquels je faisais allusion m'emplissaient de rage. En fait, l'assassin et la conscience qui m'habitaient commençaient à avoir des idées similaires et je savais que ce n'était pas bon.
J'aurais dû aller à l'auberge... Merde! pensai-je en fronçant les sourcils plus qu'ils ne l'étaient déjà.

HRP:
Je suis désolée de ne répondre que maintenant : je n'avais pas reçu de notification m'indiquant que Drake avait répondu XD

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Dim 21 Fév 2016, 18:52


   
Arrivée fracassante

   
Le professeur sévit joyeusement


   

Et bin, c’est qu’ils sont durs d’oreille ces deux-là. Malgré mon avertissement, ils avaient encore décidé de ne pas écouter. Peut-être que j’attire pas assez l’attention… Bon, la prochaine fois je rapporte mes costumes à l’école. Je devrai être écouté à coup sûr cette fois ! Mais le problème reste de savoir quels costumes prendre. J’embarque deux-trois robes de princesses, puis quelques costumes d’animaux et celui du fantôme aussi ! Oui, la prochaine fois ça va être cool. Et pourquoi ne pas venir déguisé en cours, ça pourrait être intéressant. Mais maintenant, je devais attirer leur attention, sans mes costumes. Voyons voir ce que j’ai dans ma manche. Avec ma main droite je me mis à fouiller dans la manche gauche de mon vêtement, rien. Je fouillais ensuite ma manche droite, rien non plus. Bon, je crois ne plus rien avoir dans ma manche.

Je me mis à faire quelques pas en marchant en rond, me tenant le menton cherchant une solution pendant que les deux autres semblaient continuer leur combat. Tout à coup, j’entendis quelqu’un qui semblait vomir, je tournais la tête un moment et vis monsieur au couteau à terre crachant du sang. Ah, mais c’est pas vrai ! Ca ne serait jamais arrivé si tu m’avais écouté ! Je vous jure les enfants, on leur dit de prendre soin de leur vie et voilà ce qu’ils en font. Mais bon, c’était un peu paradoxal que je me mette à raconter ça, je n’étais pas vraiment mieux à leur âge. C’est vrai qu’à part me battre… Non, moi c’était pour des causes justes ! Et puis j’étais le roi du lycée alors, j’avais des droits. Mais bon, ils sont comme moi avant. Ils continueront à se battre tant qu’ils n’auraient pas leur compte. Comment à l’époque, on aurait pu m’arrêter ?…

J’étais une calamité, donc je me battais avec d’autres calamités et les professeurs n’intervenaient pas parce que c’était dangereux. Nous étions dangereux, monsieur au couteau et monsieur allumette sont dangereux, donc pour m’arrêter avant et arrêter c’est deux là maintenant… Un éclair fusa dans mon esprit. Je tapai le poing contre le creux de ma main, histoire de montrer que j’avais une solution. Pour arrêter une personne dangereuse, il faut quelqu’un de plus dangereux ! Mais où trouver une personne plus dangereuse que ces deux-là ? Mais, je suis cette personne ! Je suis l’élu, évidemment ! Il va donc falloir que j’utilise la manière forte et les calmer d’un coup. Il est temps de revenir sur le devant de la scène. Je plaçai mon chapeau comme il faut et me mis à m’avancer dans leur direction. Eloigné de quelques mètres des deux combattants. Je me retroussai les manches, ça n’aide pas d’avoir des manches trop grandes. Bon, on va partir sur deux, ça devrait le faire. Je pensais pas avoir recours à ça aussi vite au sein de l’académie. Monsieur le directeur, je m’excuse hihihi.

Je me mis à lécher l’index et l’annulaire gauche et plaçai ma main paume ouverte en direction de monsieur au couteau et monsieur allumette. Je délimitais une zone dans ma tête qui comprenait les deux élèves. Ils se sont bien battu, mais maintenant, il est temps de se reposer. D’un mouvement du poignet, je baissais la paume de ma main. Ceci étant fait, la zone que j’avais déterminée comprenant les deux élèves vit sa force gravitationnelle augmenter vers le sol. Dans cette zone, j’avais augmenté la gravité et plaqué les deux élèves au sol sur le propre poids. La zone dans laquelle la gravité était intensifiée était remarquable car le sol lui-même semblait se craqueler. Bon par contre, je vais être dans un sacré pétrin si monsieur le directeur voit ça. Toutefois, grâce à ça j’avais immobilisé les deux enfants. Tout en maintenant ma pression gravitationnelle, je m’adressai une nouvelle fois aux deux petits bagarreurs.


« Vous savez comment on fait avec les enfants, je suppose ? On les prévient deux fois et s’ils n’écoutent toujours pas, on sévit à la troisième. Votre position ne doit pas être super confortable pour parler, mais ça ne durera que deux minutes ne vous en faites pas. Après cela, tout redeviendra normal, mais pendant ces deux minutes, je voudrais que vous réfléchissiez sur ce qu’il vient de se passer. Une fois que vous serrez libres, je voudrais que l’un comme l’autre me disent pourquoi il a commencé à se battre… Du moins, si vous savez. Ah et si par un quelconque miracle vous vous débrouillez pour exercer par une force plus puissante que la gravité qui vous maintient au sol, je n’aurai qu’à augmenter la pression, mais le plafond risquerait de vous tomber dessus et ça pourrait faire mal. Donc, restons calme et passons tous un bon moment plein de joie et d’amour. »

Bon, déjà, je ne ferai jamais tomber le plafond sur des élèves. Je ne veux pas les blesser et si je fais un trou là-haut ça va me couter assez cher. Mais, il leur fallait un discours qui claque pour les intimider. Deux minutes. C’était le temps que j’avais décidé de les immobiliser au sol. Je pense que pendant ce temps, ils pouvaient réfléchir à ce que je leur avais demandé, la raison de leur combat. Une fois le délai écoulé, j’attendrai leur réponse. Dire qu’ils m’ont forcé à me servir de mes pouvoirs… Ah, les enfants de cette académie sont vraiment terribles.
   



   

   
...

   

   

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Invité le Lun 22 Fév 2016, 15:50

    Le coup porté dans le sternum de mon adversaire semblait avoir fait mouche. Il s’effondra avant de cracher du sang au sol. Hm, bien moins robuste que ce que je pensais. Ou alors c'est moi qui suis allé un peu fort. Quoi qu'il en soit , le combat semblait toucher à sa fin. Tant mieux, ces conneries inutiles ont assez duré pour le moment. Je m'avançai doucement vers lui, le poing toujours serré. Je ne pouvais plus activer Braise maintenant, ça me ferait perdre beaucoup trop d’énergie, inutilement qui plus est. En plus, je n'en ai même pas besoin, l'adversaire est déjà pratiquement vaincu.

    J'allais pour lui porter le coup de grâce, quand il sortit quelques mots de sa voix rauque. J'esquissai un léger sourire. C'est fou comme les coups ça change les gens. Le même gars qui est venu me faire chier quelques minutes auparavant s'étonne de se faire tabasser par des « brutes ». C'est – en autres- Ce type de personne qui me fait détester la race humaine plus que tout.

    • « Pauvre de toi, j'en ai la larme à l’œil, enfoiré. Si tu ne veux plus te faire tabasser, apprend à calmer tes ardeurs... »

    A ces mots, je commençai à lever le pied pour lui donner le coup qui clôturerais cette altercation en beauté. Mais une fois de plus, rien ne se passa comme prévu. Mon corps commença subitement a devenir lourd, très lourd, comme ci on avait posé une barre de musculation chargée au maximum sur mes épaules. Mes genoux commencèrent à flancher, et je finis vite par m'écrouler au sol, tout comme mon adversaire. Ce n'était donc pas lui qui avait provoqué ça, mais qui ça pouvait bien être ?

    L'autre con à chapeau recommençait à parler. Quoi, c'était lui qui exerçait une aussi forte pression sur nous ? Bordel, c'est quoi cette école de malade. Je tournais difficilement ma tête pour le regarder. Il pouvait donc augmenter la gravité ? Moi qui pensais être spécial, il y a des gens bien plus chelou que moi en ce monde. J'essayais de placer mes paumes de mains sur le sol pour tenter de me relever. A peine j'arrivais a soulever mon corps de quelques millimètres que celui ci revenait directement vers le sol. Tous mes efforts étaient vains, et je compris vite que lutter ne me ferrais que perdre de l'énergie inutilement. J'essayais de garder mon calme même si je sentais la rage monter en moi. De toute façon, comment atteindre un homme avec une telle force ? Son pouvoir doit surement avoir une faille, ou même des limites. Il a parlé de deux minutes, il est peut-être limité dans le temps. Je n'ai plus qu'à attendre, j'agirais lorsque je pourrais bouger de nouveau.
    En attendant, je me contentais de rester simplement là, le visage au sol.

    • « Enfoiré... »

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée Fracassante |Pv : Yasushi & Mr Blackflower|

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum