Inquiétudes [PV Yumiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Sam 06 Fév 2016, 20:01

L’inquiétude était sans doute le mot qui définissait le mieux mon état actuel. Non... Ce n'était pas assez. Le sentiment que je ressentais était bien trop intense pour être une «simple inquiétude ».

Vers où mes pensées étaient dirigées, me demanderiez-vous ? Elle l'étaient vers Yumiko, une de mes amies les plus chères de l'Académie.

Je ne me souvenais que trop bien de notre première rencontre, c'était alors que nous devions réviser pour de gros examens. Au final, elle avait finit par me confier son histoire, un lourd et malheureux récit où elle avait été enfermée durant des années par ses horribles parents. Cependant, tout avait l'air d’aller mieux pour elle, puisqu'elle pouvait enfin respirer la liberté à l’intérieur de l'Académie Tsuki.

C'était ce que j'avais pensée durant un moment, mais la réalité m'avait bien vite rattrapée.

Comme si la jeune fille n'avait pas assez de soucis, il avait fallut qu'elle tombe amoureuse d'un certain Tyron Hatami. Cela pourrait sembler plutôt joyeux, heureux pour elle même... Si on oubliait le fait que cet homme était un enseignant de l'Académie.

Et ce n'était même pas encore terminé. Il y avait peu, Yumiko-chan avait reçu une lettre de ses parents qui la menaçait de l'obliger à rentrer chez elle dans deux semaines. De retourner dans cet enfer, caché du reste du monde dans une pièce sombre.

Tyron et moi étions parvenus à repousser ses géniteurs, les empêchant de l'a ramener dans ce cachot. Cependant, le père n'avait pas abandonné, menaçant Yumiko qu'elle devrait bientôt faire un « choix » et s'y tenir. Des horribles paroles, et même si je n'avais pas exactement compris ce que l'homme voulait dire par là, je ne pouvais en avoir qu'un mauvais pressentiment. Surtout que mon amie nous avait confié que son pouvoir consistait à obliger des gens à suivre ses ordres.

Je n'avais plus vraiment eu de ses nouvelles depuis ce jour. Cependant, je n'en restait pas moins anxieuse à son sujet... Surtout que pour couronner le tout, une étrange rumeur comme quoi une jolie étudiante aux cheveux blonds et aux yeux bleus aurait tenté de se suicider circulait au sein de l'école. Il y avait de nombreuses élèves à la chevelure dorée et aux yeux saphir dans cette Académie, cependant, je ne pouvais m'empêcher de penser qu'il s'agissait de Yumiko. Penser qu'elle avait agit ainsi m'horrifiait, peut-être avait-elle finit par sombrer dans le désespoir après toutes ces histoires ? Je ne voulais pas, je ne pouvais pas y croire ! J'étais sûr que quelque chose autre que sa tristesse l'y avait forcé.

Remarque, avant de faire de telles suppositions, il faudrait peut-être que je sache si la rumeur était vrai. Après tout, une rumeur restait une rumeur, n'est-ce pas ? De plus, rien n'indiquait qu'il s'agissait de Yumiko.

Il fallait absolument que je lui parle, au moins pour prendre de ses nouvelles depuis la dernière fois... Je me dirigeais donc vers la maison Saphir d'un pas pressé, laissant mes pieds frôler avec légèreté et rapidité le sol. Yumiko-chan se situait souvent dans cet endroit de l'Académie, c'était donc pour cela que je me dirigeai là-bas.

Après une ou deux minutes de marches à peine, je pénétrai dans la petite pièce remplie d'objets anciens. J'aimais beaucoup cette salle, emplie de tout ces petits babioles mystérieux et tapissés de bleu.
Seule une personne était présente. Yumiko.

Je me retins de pousser un soupir de soulagement en la voyant, je craignais qu'elle ne soit pas présente et que je mettre des heures pour la retrouver. La grandeur de l'Académie était impressionnante, cela aurait été comme retrouver une aiguille dans une botte de foin.

Je m'approchai d'elle discrètement. La jeune blonde ne me remarqua même pas. C'est pourquoi, au bout d'un moment, je compris que c'était à moi de la saluer en première.

« Bonjour Yumiko... Tu vas mieux, depuis la dernière fois ? »

Mon ton de voix trahissait mon inquiétude...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Dim 07 Fév 2016, 18:13

Je me reposais. Affalée dans un fauteuil, les jambes au-dessus un accoudoir, le dos contre l'autre, je laissais mes pensées dériver vers divers pensées. Le sujet principal que j'abordais était ma rencontre récente avec Narok, un jeune homme Saphir qui m'avait fabriqué les bracelets à mes poignets que je regardais en les touchant. A les voir comme ça, on ne pouvait pas dire qu'il s'agissait de sang à l'origine. En découvrant le pouvoir du jeune homme, j'avais été assez surprise. Et malgré ma réticence à revoir du sang, je n'en avais pas réellement été incommodée. Il était vrai que plus que ces bracelets, qui étaient certes pratiques pour cacher mes cicatrices vielles d'un peu plus d'un mois, j'aurais préféré qu'il me refasse la figurine en forme de chat. Mais, si j'allais plus loin, ma mine s'assombrissait : parce que je lui avais raconté avec ma mésaventure avec un Rubis (il avait lui-même abordé le sujet de façon hasardeuse) il a essayé de me faire réagir. Malheureusement, ce qu'il m'avait dit m'avait beaucoup fait souffrir. La blessure laissée par Kô était bien trop récente pour que je puisse en supporter beaucoup plus. Heureusement, mon nouvel ami m'avait fait comprendre qu'il fallait que je sois plus forte. Et, pour ça, je devais apprendre à mentir. Je n'aimais pas ça... même s'il est petit, un mensonge peut détruire beaucoup de chose. Mais, pour ne pas inquiéter mes amis ou pour que cela ne recommence pas, je devais apprendre à cacher des choses. Comme, par exemple, le fait que ça n'allait pas. Pourtant, Alastor ne m'avait pas dit que ce serait mieux si j'étais entourée de mes amis?
*Garde tes amis prêt de toi. Je pense qu'ils te seront d'un grand soutien.*
C'était ses mots si mes souvenirs étaient bons. Dans une situation comme avec mon récent bourreau, si on veut garder nos amis tout en cachant que quelque chose ne va pas, le mensonge est alors une solution. Mais, si on vient à mentir et que le poteau rose est découvert, ne prend-on pas le risque de perdre la confiance des autres?
Tout cela me travaillait autant que mes problèmes avec mes parents ou ma situation du mois passé.

Plongée profondément dans mes pensées, je ne vis pas, ni entendis, une personne s'approcher de moi.

« Bonjour Yumiko... Tu vas mieux, depuis la dernière fois ? »

Après avoir sursauter un peu, je tournai la tête et découvris Sawako-chan. Je mis un peu de temps pour me rappeler que Kô ne me tenait plus en laisse, et lui sourire avec un air désolé. Je m'assis correctement, ramenai mes genoux contre ma poitrine et lui répondis :

- Gomen Sawako-chan. Je ne t'avais pas vue. Je n'ai pas trop à me plaindre et toi, comment vas-tu?

J'avais tenté une expérience, bien que je n'en étais pas très fière : j'essayai de cacher la douleur causée par ce que mes parents et Kô m'avaient fait. Mais je savais que si elle venait à me poser des questions je m'effondrerais.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Mar 09 Fév 2016, 23:05

Yumiko-chan sursauta en entendant ma voix l'appeler. Je l'avais sans aucun doute surprise dans une rêverie quelconque... Elle tourna la tête vers moi et m’aperçus, tout en dessinant un petit sourire triste sur ses lèvres rosées.

« - Gomen Sawako-chan. Je ne t'avais pas vue. Je n'ai pas trop à me plaindre et toi, comment vas-tu?   »

J'eus un petit moment de silence, avant de hocher la tête pour signaler que j'allais bien. C'était étrange, on aurait dit que son visage ne correspondait pas véritablement à ce qu'elle venait d'annoncer. Mais je me faisais sans doute des idées à cause de mon inquiétude... Après tout, Yumiko me disait qu'elle allait plutôt bien, non ?

« Tu es sûr ? »

Les mots étaient sortis de ma bouches sans que je ne puisse les en empêcher... Je m'en voulais un peu, même si Yumiko était mon amie, je n'avais pas à insister ainsi auprès d'elle.

« Dé-désolée, balbutiai-je, ça m'a échappé... Je ne voulais pas paraître insistante ou quoi que ce soit, c'est juste que...»

En vérité, en disant cela, je m'enfonçai encore plus profondément, presque comme si je m'enterrai moi même. Je fermai donc ma bouche, ne voulant pas aggraver cette situation...

Je me balançai légèrement d'une jambe à l'autre anxieusement, espérant de tout cœur qu'elle ne s’énerverait pas après moi, ou pire, s’effondrerait une fois de plus en larmes face à moi, par ma faute. Je détestais la voir triste, chose qui malheureusement se produisait très souvent à cause de ses parents. Ces derniers étaient tout simplement horribles avec leur fille, entre le père qui hurlait que Yumiko n'était qu'une fausse indigne de leur famille, un démon, qu'il fallait l'enfermer, et la mère qui suivait cet homme abject et ses directives comme un petit chiot. Je ne voulais pas paraître insultante (remarque, avec des gens comme ceux là, c'était quasiment impossible de ne pas l'être), mais si un démon était présent dans cette famille, ce serait sans aucun doute le père. Son pouvoir était effrayant, et le pire était sans doute qu'il l'utilisait à mauvais escient.

Je tortillai nerveusement une mèche de mes cheveux blonds, attendant la réaction de Yumiko...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Mer 10 Fév 2016, 08:34

Doucement, elle hocha la tête. Elle me semblait triste, voire inquiète. Mon sentiment de culpabilité s'en retrouva que renforcé. C'était certainement ma faute si elle était ainsi.

« Tu es sûr ? » me demanda-t-elle pour ensuite réagir comme si ce n'était pas ce qu'elle voulait dire : « Dé-désolée, ça m'a échappé... Je ne voulais pas paraître insistante ou quoi que ce soit, c'est juste que...»

Je comprenais ce qu'elle voulait dire. Je comprenais qu'elle s'inquiétait et que mon comportement n'avait rien arrangé. Du coup, j'entrepris de me lever de mon fauteuil pour m'approcher d'elle. Quand je fus près de mon amie, je la prie dans mes bras pour la serrer tout contre moi. Je restai ainsi quelques instant en retenant du mieux que je pus mes larmes. Je ne voulais pas la rendre triste par ma faute, mais... elle m'avait tellement manquée! Sans la lâcher, je lui fis doucement, une légère boule dans la gorge :

- Tu n'as pas à t'excuser, Sawako-chan. C'est moi la fautive ici... Je suis désolée de ne pas t'avoir donné de nouvelles, de ne pas être venue te voir plus tôt, et... de t'avoir caché ma blessure...

Sur cette dernière demande de pardon, je ne pus m'empêcher de laisser échapper un sanglot et de me mettre à trembler. C'était encore trop récent pour que je parvienne à en parler dans laisser échapper mes sentiments. Elle allait sans doute être blessée par mes aveux. Je m'en voulais énormément, surtout maintenant que je savais que les menaces procréées par Kô étaient du pipeau... en partie. J'étais si mal maintenant...

- Gomen-nasai, Sawako-chan... Gomen...-nasai...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Ven 12 Fév 2016, 19:51

Yumiko-chan se leva de son fauteuil et s’approcha doucement de moi. Je ne pus m'empêcher d'être surprise en sentant ses bras entourer mon corps pour m'étreindre et me serrer contre elle.

« Tu n'as pas à t'excuser, Sawako-chan. C'est moi la fautive ici... Je suis désolée de ne pas t'avoir donné de nouvelles, de ne pas être venue te voir plus tôt, et... de t'avoir caché ma blessure... »

Sa blessure ? Quelle blessure... ? La seule réponse qui me parvenait en tête était celle que je craignais par dessus tout. Non, elle n'avait tout de même pas essayer de... ? Pour de vrai ? Mes yeux se voilèrent de tristesse en imaginant une Yumiko désespérée.
Elle n'étais pas fautive... C'est moi qui aurais du venir la voir plus tôt. Je m'en voulais tellement à présent, j'aurais peut-être pu l'aider, lui redonner de l'espoir ?
Je n'avais pas beaucoup d'information, excepté les rumeurs. J'aurais aimé lui en demander plus, mais vu son état, je préférais m'en abstenir.
J'entendis mon amie laisser échapper un petit sanglot, qu'elle tenta en vain de camoufler. Son corps, qui était toujours en train de me serrer, se mit à trembler doucement, puis de plus en plus vite.

« Gomen-nasai, Sawako-chan... Gomen...-nasai... »

Je ne savais pas comment réagir en entendant sa voix brisée par le chagrin s'excuser pour quelque chose dont elle n'était même pas coupable. Je restais un instant là, hébétée, à réfléchir, puis me contentai de la serrer un peu plus fort pour la réconforter.

« Tu n'as pas à t'excuser, tu n'as rien fait... » soufflai-je dans son oreille.

J'aurais aimé lui dire que tout irait bien, que tout serait rose demain, mais cela était-il au moins possible ? Je ne voulais pas lui créer de faux espoirs, et de toute façon j'étais pratiquement certaine qu'elle ne me croirait pas.

Cependant, si ce n'était pas demain, je gardais secrètement espoir que ça le serait bientôt...

-Pourquoi te mets-tu dans cet état? Demandais-je doucement. Que s'est-il passé?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Lun 15 Fév 2016, 18:33

A travers mes tremblements, je remarquai que les mains de mon amie me serrèrent plus fort. N'était-elle pas fâchée? Ni blessée? Je ne comprenais pas pourquoi. Puis, dans un souffle, elle me dit :

« Tu n'as pas à t'excuser, tu n'as rien fait... »

Si elle savait... C'était justement parce que je n'avais rien fait que je m'en voulais autant. Si seulement j'avais suivi les conseils de Alastor. Si seulement j'avais su mentir comme me conseillait de le faire Narok. Si seulement...
Je n'arrivais pas à m'arrêter de penser à tout ce que j'aurais voulu être capable de faire mais dont j'avais été incapable. Jusqu'à ce qu'une question fut posée doucement par Sawako-chan :

- Pourquoi te mets-tu dans cet état? Que s'est-il passé?

Encore effrayée par le chantage que m'avait fait Kô, je ne répondis pas tout de suite. Je me défie lentement de son étreinte, le regard fuyant alors que je regardai tout autour de nous. Puis, reportant mon attention sur mon amie, je lui pris doucement les mains et le lui demandai en Japonais :

- Est-ce qu'on peut parler dans cette langue, s'il te plaît? Je ne veux pas que tout le monde saches...

J'étais réellement mal à l'aise. Tellement que je ne savais pas où poser mes yeux. Bien que le soulagement m'étreignit lorsqu'elle accepta qu'on continue la conversation dans ma langue natale, je ne le fus pas entièrement. J'étais très inquiète concernant sa réaction vis-à-vis de ce que j'allais lui dire. Je l'invitai donc à s'assoir sur un canapé un peu plus loin, en lui tenant la main, sans un mot. Nous étions apparemment seules et cela m'arrangeait bien. Quand nous fumes assises, après un instant d'hésitation, je me remis à parler en japonais, légèrement hésitante, mais surtout triste :

- Il y a plus d'un mois, j'ai reçu la lettre dont mon père m'avait parlé. J'ai dû... J'ai dû faire un choix entre rentrer au Japon, ou mourir. J'ai failli en perdre la vie car ma première pensée a été que je ne voulais pas retourner là-bas, que je voulais rester ici. Mais.... juste après ça, je venais à peine de me remettre de mes blessures, un Rubis a découvert le dessin de Mr. Hatami... Il a alors... Il a...

D'une main, je me mis à essuyer les larmes qui sortaient de plus en plus de mes yeux. Je n'arrivais vraisemblablement pas à me remettre de tout cela. Je me sentais blessée, salie et humiliée. Non pas que je sois une personne très fière, mais devoir aller à l'encontre de ses sentiments pour protéger une personne chère est une épreuve bien compliquée. Doucement, je repris :

- Il m'a obligée à sortir avec lui et de ne parler à personne de ce qui se passait sinon il aurait fait du mal à Tyron... Quand il m'a dit ça, je n'ai vu que le danger qui l'attendait. Je n'ai pas pensé qu'il mentait, qu'il voulait simplement nous faire souffrir... Je suis désolée Sawako-chan... J'aurais dû t'en parler quand je vivais ça... Mais je n'y suis pas arrivé. J'avais trop peur... Si peur...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Mar 16 Fév 2016, 12:31

Yumiko ne répondit rien dans un premier temps, le regard fuyant. La jeune fille se défit doucement de mon étreinte et attrapa mes mains. Elle me demanda alors de parler dans notre langue natale à toutes les deux, le japonais, sous prétexte qu'elle ne voulait pas que tout le monde soit au courant. Comme j'acceptai en hochant la tête, mon amie m'invita à m’asseoir sur un canapé légèrement usé mais confortable.
Un air triste se teignit sur le visage de Yumiko-chan, tandis qu'elle reprenait la parole, toujours en Japonais.

« Il y a plus d'un mois, j'ai reçu la lettre dont mon père m'avait parlé. J'ai dû... J'ai dû faire un choix entre rentrer au Japon, ou mourir. J'ai failli en perdre la vie car ma première pensée a été que je ne voulais pas retourner là-bas, que je voulais rester ici. Mais.... juste après ça, je venais à peine de me remettre de mes blessures, un Rubis a découvert le dessin de Mr. Hatami... Il a alors... Il a... »

Elle s'arrêta un instant pour essuyer des petites larmes qui avaient pris forme aux coins de ses yeux. J'attendais sans rien dire la suite, comprenant qu'elle ne s'en était pas totalement remise et que de parler de cela était sans doute encore difficile pour elle.
Je commençai à peu près à comprendre la situation... Sans doute, à cause de cette lettre, avait-elle du tenter de se suicider. Pourquoi n'était-elle donc pas morte ? Sûrement quelqu'un l'avait-il aider. J'étais un peu désolée de ne pas avoir été là pour la soutenir dans ces moments difficiles... Je me souvenais parfaitement de la menace de son père, cette lettre avec ce choix dont il avait parler. J'avais imaginer quelque chose d'horrible c'était vrai, mais si j'avais su à quel point j'étais loin du compte ! Ce n'était pas horrible, c'était pire...

Je me mordis la lèvre inférieure lorsqu'elle parla du Rubis. Je n'avais rien contre cette maison, cependant vu le ton employé par Yumiko-chan, il avait sans doute dû faire quelque chose d'inacceptable. Yumiko continua donc, m'expliquant la suite de cette histoire.

« Il m'a obligée à sortir avec lui et de ne parler à personne de ce qui se passait sinon il aurait fait du mal à Tyron... Quand il m'a dit ça, je n'ai vu que le danger qui l'attendait. Je n'ai pas pensé qu'il mentait, qu'il voulait simplement nous faire souffrir... Je suis désolée Sawako-chan... J'aurais dû t'en parler quand je vivais ça... Mais je n'y suis pas arrivé. J'avais trop peur... Si peur... »

Je restai bouche bée suite à ce que mon amie annonçait. Je n'arrivait pas à croire qu'un simple élève puisse faire quelque chose comme ça, juste pour faire souffrir. De plus, Yumiko ne méritait pas ça ! Elle avait déjà vécu des moments assez difficiles, non ? Pourquoi le sort devait s'acharner ainsi sur elle ?

Ne sachant pas trop quoi faire, je lui serrai doucement la main...

« Tu n'as pas à t'excuser, murmurai-je après un moment de silence. C'était à moi de venir vers toi plus tôt... Désolée. »

Je m’interrompis un instant avant de continuer.

« S' il y a autre chose dont tu veux parler... N'hésites pas, quelque soit la situation. N'oublie pas que, qu'importe ce qui arrive, tu as des amis qui seront toujours là pour t'aider... D'accord ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Mar 16 Fév 2016, 17:13

Lorsque j'eus enfin le courage de croiser son regard, je vis de la tristesse et de la surprise dans les yeux de mon amie. J'avais l'impression qu'elle n'arrivait pas à réaliser que ce que je lui racontais était vrai, que cela puisse se passer ainsi. J'espérais donc qu'elle ne me dirait pas que c'était impossible ou que je devais mentir, encore. Mais non. Après que le silence pesant me parut interminable, elle murmura :

« Tu n'as pas à t'excuser. C'était à moi de venir vers toi plus tôt... Désolée. »

Pourquoi se sentait-elle coupable? Comment aurait-elle pu savoir que j'allai si mal alors que je ne lui avais rien dit? Je ne lui en voulais pas alors que je ressentais du ressentiment envers moi-même. Je me sentais tellement idiote, tellement faible et candie...

- S'il y a autre chose dont tu veux parler... N'hésites pas, quelque soit la situation. N'oublie pas que, qu'importe ce qui arrive, tu as des amis qui seront toujours là pour t'aider... D'accord ?

Silencieuse, les larmes aux yeux, je hochai la tête. Je ne les avais pas oubliés, mais je ne voulais pas les mettre en danger par ma faute. Et mes problèmes semblaient tellement interminables que je ne voulais pas qu'ils ressentent leur poids en plus des leurs. Comment pouvais-je me le permettre? Mais... pour cacher que ça n'allait pas, n'allais-je pas devoir mentir? Là encore, j'étais devant un dilemme.
Doucement, j'étais en train de me convaincre de parler à mon amie de mon pouvoir que je sentais évoluer quand j'entendis une jeune fille crier de douleur. Elle venait d'entrer dans la salle commune et semblait s'être coupée Je ne savais pas avec quoi, mais ce n'était pas le plus important. De là où je voyais, l'entaille au doigt saignait pas mal. Je portai mon regard vers Sawako-chan en lui souriant de façon rassurante avant de me lever et aller vers la blessée. Vers elle, je me mis à genoux et lui pris la main :

- Tu permets? lui demandai-je.

Quand j'eus son accord malgré son air interrogateur, j'usai de mon pouvoir. J'avais senti que mon pouvoir allait vers son évolution. Du coup, malgré le risque que le contrecoup soit important, je tentai de soigner de nouvelles choses. Cette fois, cela fonctionna : petit à petit, la blessure se résorba. Je ne ressentis pas de douleur. La blessure ne se transféra pas sur mon corps. Non, rien de tout cela. Mais du sang coula de mon nez de façon aussi importante que la blessure de ma camarade. Celle-ci me regarda avec des yeux arrondis par la peur et la surprise alors que rien ne parvint à franchir ses lèvres. Je sentais la chaleur de mon sang atteindre mes lèvres. Très rapidement, le sang cessa et j'en profitai pour le ressuyer. "Rouge, le sang a coulé".

- Je comprends mieux, maintenant, murmurai-je en regardant ma main rougie par le liquide de vie.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Dim 21 Fév 2016, 17:34

Yumiko hochait la tête tristement suite à ma phrase. Nous restâmes silencieuses un moment. Je ne savais pas trop quoi dire ou même faire suite à toutes ces révélations. Ce mutisme devenait de plus en plus pesant, me rendant quelque peu mal à l'aise.

Cependant, il fut soudainement brisé par un hurlement. Je me retournai rapidement, et vis une jeune fille qui venait d'entrer dans la salle commune. C'était elle qui avait crié. Je la détaillai, interloquée, et remarquai une grosse entaille au doigt qui saignait beaucoup.

Yumiko-chan porta un regard rassurant sur moi et se leva pour aller vers la blessée. Elle se mit à genoux en lui prenant délicatement la main.

« Tu permets? »

La blessé hocha la tête, malgré son visage interloqué et rempli de doutes. Yumiko eut l'air de se concentrer, et je vis soudainement un miracle : la coupure de la nouvelle venue se résorba. J'eus un petit sourire... Je ne comprenais vraiment pas pourquoi les parents de Yumiko craignaient ainsi son pouvoir, alors qu'il consistait à ne faire que du bien. Il y avait beaucoup d'élèves de l'académie, qui pouvaient manipuler le sang, des armes magiques ou autres pouvoirs ténébreux... Il était vrai que ceux ci pouvaient être terrifiants. Et je ne parlais même pas du pouvoir du père de mon amie, qui l'était aussi. Mais Yumiko, son pouvoir ne devrait pas être autant craint, au contraire, il devrait être admiré.

Soudain, alors que j'étais plongée dans mes pensées, le nez de Yumiko se mit à saigner de façon plus qu’inquiétante. Je courus vers elle, affolée par cette soudaine coulée. La jeune fille que Yumiko avait soigné la fixait avec des yeux arrondis par la surprise et... La peur.

Je sortis des mouchoirs pour essuyer le sang de Yumiko, mais celle ci fut plus rapide que moi. Elle passa sa main dessus, la tâchant de rouge. Le liquide avait cessé de couler.

« Je comprends mieux, maintenant, » chuchota Yumiko.

Je lui lançait un regard interrogateur en l'entendant murmurer ces mots... Sûrement pour elle même ?

« Que comprends-tu mieux? »Demandai-je doucement à mon amie.

HRP:
Désolé du retard! J'aime bien ton idée :3

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Lun 22 Fév 2016, 14:27

Je n'avais pas vu mon amie s'approcher de moi, trop occuper à savoir que penser du fait que mon pouvoir avait évolué. Que devais-je craindre? De quoi pouvais-je réellement me réjouir? Je comprenais que les prédictions de ma grand-mère puissent être effrayantes, mais tout de même! Je ne comprenais pas ce qu'elle avait pu dire à mes parents pour qu'ils me considèrent comme un monstre... C'était blessant.

« Que comprends-tu mieux? »

En levant les yeux de ma main rougie par mon propre sang, je vis Sawako-chan me regarder avec des yeux pleins de points d'interrogation. J'avais parlé à voix haute? Mince! Quoi qu'il en soit, je ne pouvais plus faire machine arrière. Alors, joignant mes mains sur mes genoux, je lui répondis avec un air gêné :

- Peu avant sa mort, ma grand-mère a demandé à me voir. Elle possédait elle aussi un pouvoir, mais je ne sais pas en quoi il consistait vraiment. Tout ce que j'ai pu comprendre est qu'elle connaissait des détails qu'elle n'a que partiellement dévoilés concernant mon pouvoir. Comme tu le sais, je peux soigner les maladies, mais il y a deux grandes évolutions à mon pouvoir. Je ne sais pratiquement rien... à part les contrecoups, mais il me semble que je suis maintenant capable de soigner les blessures.

Devais-je lui révéler le contrecoup de ce don? Ou le devinerait-elle seule? Et devais-je lui parler de cette troisième évolution? Devais-je lui dire que j'avais un collier qui changeait de couleur quand j'usais de mes pouvoirs et qu'il était entre les mains de Tyron par mes soins?
Dans le doute, et parce que ma patiente était toujours là, je préférai laisser mon amie me poser des questions.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Jeu 25 Fév 2016, 21:02

Yumiko relevait la tête, croisant mon regard interrogatif. Elle eut l'air surprise, puis, tout en joignant les mains sur ses genoux, elle prit la parole.

« Peu avant sa mort, ma grand-mère a demandé à me voir. Elle possédait elle aussi un pouvoir, mais je ne sais pas en quoi il consistait vraiment. Tout ce que j'ai pu comprendre est qu'elle connaissait des détails qu'elle n'a que partiellement dévoilés concernant mon pouvoir. Comme tu le sais, je peux soigner les maladies, mais il y a deux grandes évolutions à mon pouvoir. Je ne sais pratiquement rien... à part les contrecoups, mais il me semble que je suis maintenant capable de soigner les blessures. »

J'avais écouté avec attention, tentant de comprendre correctement chaque parole. Ainsi donc, sa grand mère en aurait su beaucoup sur le pouvoir de mon amie... Je regrettai que la vieille dame soit morte, peut-être aurait-elle pu nous donner plus d'indices. Pourquoi n'avait-elle donc pas tout dévoilé à Yumiko ? La vérité était-elle donc si horrible ?

Je reportai l'attention sur mon amie... Elle avait l'air songeuse. Ne voulant pas qu'un nouveau silence se créait et désirant surtout en savoir plus, je finis par lui poser une autre question.

« Ces contrecoups, concernant les deux grandes évolutions... Qu'est-ce que c'est ?»

Je tournai le regard vers la fille que Yumiko avait soignée. La jolie brunette avait l'air complètement perdue, ce qui était parfaitement normal. Elle n'avait pas vraiment l'air de savoir ou se mettre, et se demandait sûrement si elle devait partir ou non de la pièce, rester ou non ici à écouter la conversation. Je ne lui disais rien, préférant laisser Yumiko choisir cela. Je pensais en effet que c'était à elle de décider si l'ex-blessée avait le droit de rester... Ou non. Sans oublier que je ne savais pas si elle savait parler le japonais.

Je reportai mon attention sur Yumiko, attendant avec à la fois de l'impatience et de l’appréhension la suite...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Jeu 25 Fév 2016, 22:38

Un peu mal à l'aise, je fus contente que Sawako-chan me pose une question, chose que j'attendais :

« Ces contrecoups, concernant les deux grandes évolutions... Qu'est-ce que c'est ?»

Bien que je m'attendais un peu à ce qu'elle me pose cette question, j'hésitai à répondre. Je me mordis un instant la joue puis, je me tournai vers ma "patiente", avenante et souriante pour lui dire :

- Tout va bien maintenant. Fais attention à toi.

Elle me remercia, un peu perdue, et s'en alla avec ses affaires. Je me tournai vers Sawako-chan et lui proposai qu'on retourne s'installer sur le canapé. Je me levai alors, doucement histoire de ne pas tourner de l'oeil, juste au cas où, et me dirigeai là-bas. Lorsque nous fûmes installées, je repris en Japonais pour plus de sûreté :

- Il y a quelques temps, je portais toujours un collier que m'a donné ma grand-mère. Il a deux fonctions principales : m'aider à soigner plus facilement plus rapidement, et avertir de l'utilisation que j'ai fait de mon pouvoir. Pour cela il change de couleur. Lorsqu'il est blanc, tout va bien. Bleu, j'ai guéris une maladie et s'en résulte un besoin de dormir proportionnel à la maladie soignée. Rouge, j'ai soigné une blessure et "le sang a coulé". Noir... "la folie guette".

Je laissai un petit silence planer avant de reprendre, les yeux baissés :

- Je ne sais pas réellement ce que cela signifie. Je veux dire, je ne sais pas ce que signifie réellement le noir, et je ne sais pas si guérir une blessure me blesse pour que je saigne ou s'il y a autre chose. Ma grand-mère n'a pas eu le temps de tout m'expliquer...

C'était vrai. Elle avait seulement eu le temps de me donner le collier, m'expliquer à quoi il servait et me donner le code couleur avant qu'on ne m'arrache à elle. Certainement avait-on jugé qu'elle était bien trop gentille à mon égard... J'aurais voulu mieux la connaître, passer plus de temps avec elle... Mais elle était morte peu après mon entrevue avec elle, ce qui m'avait causé beaucoup de chagrin.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Mar 08 Mar 2016, 19:31

Sous ''ordre'' de Yumiko, la jeune fille s'en allait en remerciant mon amie. Je la regardais quitter la salle, nous laissant à nouveau seules.

Yumiko et moi retournâmes sur le canapé. Elle prit la parole, reprenant notre langue maternelle, et répondit à ma question.

«Il y a quelques temps, je portais toujours un collier que m'a donné ma grand-mère. Il a deux fonctions principales : m'aider à soigner plus facilement plus rapidement, et avertir de l'utilisation que j'ai fait de mon pouvoir. Pour cela il change de couleur. Lorsqu'il est blanc, tout va bien. Bleu, j'ai guéri une maladie et s'en résulte un besoin de dormir proportionnel à la maladie soignée. Rouge, j'ai soigné une blessure et "le sang a coulé". Noir... "la folie guette".»

Après avoir écouté soigneusement ses explications, je ne pus m'empêcher de me sentir un peu... Stressée ? Juste après avoir soigné la jeune fille, Yumiko avait saigné. Cela signifiait-il donc qu'elle avait atteint le stade rouge ? Je secouai la tête... Je ne pouvais pas y croire. Le stade noir, seulement un cran au dessus, m’effrayait vraiment.

«Je ne sais pas réellement ce que cela signifie. Je veux dire, je ne sais pas ce que signifie réellement le noir, et je ne sais pas si guérir une blessure me blesse pour que je saigne ou s'il y a autre chose. Ma grand-mère n'a pas eu le temps de tout m'expliquer...  murmura doucement Yumiko.»

Je lui lui pris affectueusement la main, comme en geste de soutien. Le noir... Cela signifierait-il que si Yumiko atteignait ce stade, elle deviendrait folle ? Je ne pouvais y croire... Non, ce ne devait pas être ça. C'était juste impossible, je devais m'être complètement trompée.

Yumiko avait les yeux baissés... Sa grand-mère n'avait pas eu le temps de tout lui expliquer, donc logiquement, elle devait être morte. Je préférais éviter ce sujet, si Yumiko l'aimait peut-être que cela risquerait de lui causer du chagrin supplémentaire, et ce n'était vraiment pas mon but. Au lieu de quoi, je préférai lui poser une simple question.

« Tu as dis que ce collier, tu le portais il 'y a quelques temps... Qu'est-il devenu, maintenant ? »

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Mer 09 Mar 2016, 18:46

Parce que je regardais mes mains, je pus voir une de celles de mon amie les serrer affectueusement. Ce geste me fit plaisir. Tant et si bien que j'en fermai les yeux quelques instants. Elle était si gentille... Et j'avais été si cruelle envers elle. Pourquoi n'étais-je donc pas aller vers elle plus tôt?

« Tu as dis que ce collier, tu le portais il 'y a quelques temps... Qu'est-il devenu, maintenant ? »

Silencieuse, je gardai obstinément les yeux baissés sur mess mains alors que je commençais à devenir rouge pivoine. J'hésitai à lui dire la vérité, bien que je saches pertinemment qu'elle était totalement digne de confiance. Mais je ne pouvais m'empêcher de penser aux retrouvailles que j'avais eu avec lui après que Kô m'ait fait vivre un enfer. Un enfer dans lequel j'étais persuadé de le perdre. Et, même sans ça, avouer que c'était mon professeur de biologie qui le possédait...

- Tyron... Hatami, répondis-je à voix si basse que seule elle était en mesure de m'entendre. Je le lui ai confié.

Je n'avais pas honte, loin de là. Mais je devais avouer que j'avais un peu peur de sa réaction et du pouvoir des autres. Et si l'un d'eux avait la possibilité d'entendre tout ce qui était dit dans un certain rayon? Ou de lire dans les pensées? Ce qui pouvait légèrement me rassurer était l'absence de monde dans la grande salle. Dommage que mes expériences avec le pouvoir de mon père me rende légèrement parano...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016, 18:53

Yumiko fixait toujours le joli parquet, les joues légèrement rosées.

« Tyron... Hatami. Je lui est confié. »

Elle m'avait soufflé ces mots d'une voix à peine perceptible, de telle façon à ce que je sois la seule à l'entendre.

Elle rougissait légèrement, sûrement de gêne... Je comprenais qu'elle ne voulait pas que cela se sache, certains pourraient avoir quelques soupçons, surtout qu'il était un professeur. Et puis, on ne savais jamais, il y avais peut-être quelqu'un qui écoutait aux portes et qui savait parler japonais.

J'étais peut-être un peu parano, mais pourquoi pas après tout ? Je souris d'un air rassurant à mon amie, tout en jouant avec une mèche de mes cheveux blonds aux nuances roses.

« Tu as bien fait, dis-je du même ton de voix que Yumiko, et toujours en japonais. C'est une personne de confiance. »

J'étais plutôt heureuse que ce soit cet homme, cet homme si gentil et secourable envers Yumiko-chan, qui soit en possession de ce collier. J'étais sûr que le Diamant pourrait le garder en sûreté et n'en parler à personne.

Je me rappelai soudainement de quelque chose... Quelque chose que j'avais fait durant notre séparation.

« Hey, Yumiko-chan... »

Je me levai et me dirigeai vers mon sac de cours pour le prendre et l'amener sur le fauteuil. J'en sortis mon carnet de dessin et me mis à le feuilleter.

« Tien »

J'arrachai une page. Un bel oiseau aux couleurs éclatantes, perché sur un cerisier y était dessinée, occupant toute la page autrefois blanche. Son bec était légèrement ouvert, montrant qu'il chantait, et tourné vers le haut, vers le soleil.

« C'est pour toi, ajoutais-je en souriant. Je l'ai dessiné il y a quelques jours. J'espère qu'il te plaira... »

Je rougis légèrement, ma timidité reprenait soudainement un peu le dessus... De tous mes dessins c'était sans doute le plus réussi... J'espérai vraiment qu'il lui donnerait du réconfort et surtout du courage.

« Si tu as autre chose à dire, n'hésites pas... »

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016, 16:51

Lorsque mon amie approuva ce que j'avais fait, je fus comme soulagée. Mais pourquoi avais-je un tel poids qui s'était ôté de mes épaules à ce moment-là? Quel mal pensais-je avoir fait en donnant mon collier à Tyron? Non... En réalité, ma peur venait de mon vécu avec Kô, ce qu'il m'avait dit, ses menaces.
Sawako-chan se leva en m'appelant et alla chercher un carnet. Elle l'ouvrit, chercha quelques instants et arracha une des pages qu'elle me tendit :

« Tiens »

Sur cette feuille était dessiné un bel oiseau coloré perché sur ce qu'il me semblait être un cerisier magnifique. Le bec de l'animal était légèrement ouvert, comme s'il chantait, communiquant avec un de ses congénères, certainement. Ce dessin me rappela les journées passées à écouter et regarder les oiseaux qui passaient non loin de moi. Ces souvenirs me firent sourire mélancoliquement.

« C'est pour toi, ajoutais-je en souriant. Je l'ai dessiné il y a quelques jours. J'espère qu'il te plaira... »

- Merci, Sawako-chan, lui répondis-je en lui souriant gaiement, il est magnifique.

« Si tu as autre chose à dire, n'hésites pas... »

Cette invitation, bien que pleine de bonté et d'amitié, me prit totalement au dépourvu. Je me mis alors à réfléchir si j'avais quelque chose à lui dire ou non. Je mis bien quelques minutes avant de lui dire, légèrement embarrassée :

- Eh bien... Je ne suis pas certaine qu'en parler soit une bonne idée. Surtout ici où n'importe qui peut nous entendre.

A mes yeux, la barrière de la langue n'était pas suffisante pour éviter que mon secret soit en sécurité. J'avais confiance en Sawako-chan, mais moins en les inconnus qui pouvaient nous entouraient. Après tout, de tous les pouvoirs existants, ne pouvait-il pas y avoir l'invisibilité? Et si cet "homme invisible" parlait japonais? Parano ou pas, je ne voulais pas risquer de mettre Tyron en danger!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Ven 01 Avr 2016, 17:28

«Merci, Sawako-chan,  il est magnifique.»

-N-non non non, ce n'est vraiment rien...»
Balbutiai-je en rougissant légèrement.

Elle se mit à réfléchir après que je lui est proposé de me confier d'autres choses. Elle finit par m'avouer penser qu'en parler ici n'était pas une très bonne idée, chose à laquelle je ne pouvais qu'être d'accord. Il y avait beaucoup de japonais dans cette Académie, c'était même les plus nombreux.

« Tu veux qu'on en discute ailleurs ? Proposai-je doucement. Tu connais un endroit pas trop fréquenté ici ? »

Pour ma part, je n'avais pas beaucoup d'idées. Dans les jardins, des étudiants pourraient nous écouter, cachés dans les buissons ou les herbes remplis de fleurs. Le terrain d’entraînement était toujours bondé de monde à cette heure ci, et je ne parlais même pas du hall d'entrée. Peut-être une salle de classe vide ? Mais avions-nous seulement le droit de pénétrer dans les salles de classe un dimanche ?
Malheureusement, je ne connaissais aucun endroit assez « secret » pour pouvoir être suffisamment à l’abri des oreilles des autres.

Je ne voulais pas non plus avoir l'air de trop insister... C'est pourquoi je préférai m'abstenir d'en rajouter encore plus. Il n'était même pas sûr qu'elle veuille me raconter la suite de ses problèmes après tout...

Cependant, je voulais qu'elle sache que quoiqu'il arrive, je serais toujours là pour l'aider.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Invité le Mar 31 Mai 2016, 18:05

« Tu veux qu'on en discute ailleurs ? Tu connais un endroit pas trop fréquenté ici ? »

Je lui souris pour la remercier avant d'énumérer mentalement tous les endroits que je connaissais à l'académie. Je devais bien avouer que j'avais visité pas mal d'endroits dans cette maison qui était désormais la mienne, mais celui qui me paraissait à ce moment-là le plus calme et légèrement moins fréquenté était la serre. En plus de cela, je me sentais plus apaisée là-bas. Alors, après une réflexion sur les "dangers" qu'on pouvait rencontrer dans ma proposition qui dura quelques petites minutes, je lui en fis part :

- Je pense que nous serons certaines d'être moins exposées dans la serre. Je t'avoue que j'ai aussi très envie d'y aller, ajoutai-je en souriant timidement, les joues rosies par la gêne que ma révélation avait générée.

Il y avait aussi une autre raison dont je n'avais pas réellement conscience : j'avais très envie d'être seule avec Sawako-chan sans que quelqu'un soit dans la possibilité de me trouver. J'avais été tellement blottie dans la maison Saphir que j'étais intimement persuadée que le premier endroit où on me chercherait serait là. Cela ruinerait à coup sûr mes retrouvailles avec ma chère amie. Et même si c'était pour discuter de cours ou d'autres choses futiles, je voulais le faire avec elle seule. Je lui devais bien après tout.

HRP:
Kikoo ^^
Désolée pour le retard que j'ai pris pour l'écriture de cette réponse. Si cette dernière ne te plaît pas dis-le moi, j'arrangerais cela ^^
Bisous

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétudes [PV Yumiko]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum